AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 joarhett + and as the years go by

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : A la reconquête de son âme soeur.
MÉTIER : Maman d'un petit garçon d'un an et demi. Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017.
LOGEMENT : 37, toowong (maison)

POSTS : 5055 POINTS : 2075

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : joamie #115 + joamie v.a.#3 + irene #2 + joassan (fb #1) + rhett + ginny #3 + joamirene (au) + eda + kelly + sophia + chad + sam + velvet club + (non)GQ staff + alistair

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart



joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another



RPs TERMINÉS : oula.

grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow) & ub (loonywaltz)
DC : //
INSCRIT LE : 09/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky http://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars http://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott http://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

MessageSujet: joarhett + and as the years go by   Ven 20 Oct - 18:08



and as the years go by
our friendship will never die

Durant sa pause déjeuner, Joanne s'était donnée le temps de passer par l'université, sachant qu'Hassan y travaillait ce jour-là. C'était bien avant la visite inespérée de Jamie après plusieurs mois sans avoir donné de nouvelles. Hassan et elle ne se voyaient pas non plus fréquemment. La petite blonde avait beaucoup de choses à gérer dans sa vie. Etre mère célibataire ne lui posait pas vraiment de problème, mais la charge de travail était conséquente. Entre ses journées passées au musée, parfois même le weekend, devoir chercher le petit à la crèche, s'occuper de ses deux chiens, gérer le ménage pour avoir une maison tout de même propre et présentable... Elle ne voyait pas les jours défiler et ne s'accordait que très peu de temps malgré les conseils de Ginny. Ce qu'elle parvenait à faire, c'était des soirées cocooning, avec un plaid, un chocolat chaud, devant la télévision lorsqu'elle n'était pas exténuée par ses journées bien remplies. Elle qui avait des soucis pour dormir, elle ignorait à quand remontait sa dernière véritable insomnie. Certes, il lui arrivait encore de prendre plusieurs heures avant de s'endormir, mais elle se faisait bien réveiller par l'alarme de son téléphone portable tous les matins. Alors parfois, la meilleure occasion de voir Hassan, c'était des visites plutôt incongrues entre midi et deux. Parfois pour partager un déjeuner, parfois juste pour échanger quelques mots, car Joanne avait toujours préféré les échanges de vive voix que par téléphone portable si elle en avait l'occasion. Le manque de temps et d'occasion faisaient qu'ils s'écrivaient beaucoup malgré tout. Le campus était immense. Joanne se souvenait très bien du jour où elle avait mis le pied pour la première fois par ici. Et chaque endroit, chaque vue, chaque bâtiment lui évoquait finalement de très nombreux souvenirs de ses études. Elle restait rêveuse en marchant, ne faisait pas particulièrement attention aux personnes qu'elle croisait, qui devaient être principalement des étudiants. Elle allait retrouver sa voiture sur l'un des nombreux parkings du campus pour retourner à son lieu de travail. Tout en marchant sur ses hauts talons – car elle s'était toujours trouvée particulièrement petite – elle cherchait ses clés de voiture dans son sac à mains. A quelques mètres de son véhicule, elle les fit tomber par terre par inadvertance. Lâchant un soupir, s'exaspérant de sa maladresse, la petite blonde s'accroupit pour les récupérer. En se redressant, elle voyait un peu plus loin une silhouette étrangement familière. Elle fronça légèrement les sourcils, se disant que ça ne pouvait tout simplement pas être lui, que sa vision lui jouait des tours. Et elle n'aurait pas du en douter, parce qu'à force de l'avoir vu de près comme de loin, Joanne connaissait sa posture par coeur, la manière dont il marchait, dont il bougeait. Finalement, elle s'approcha de sa voiture en secouant la tête. Mais lorsqu'elle ouvrait la portière, elle levait  les yeux une dernière fois vers lui. Elle n'avait soudainement aucun doute, bien qu'aux dernières nouvelles, elle savait qu'il était quelque part en Europe. Joanne avait coupé les ponts avec beaucoup de personnes de son entourage suite à son divorce et Rhett en faisait malheureusement parti. Il était la personne qui était juste parfaitement indissociable d'Hassan. Joanne refermait la portière et s'approchait donc du blonde, se disant qu'elle ne pouvait tout simplement ne pas l'ignorer. "Rhett ?" demanda-t-elle timidement, alors qu'il lui tournait encore le dos. Mais lorsqu'il lui fit enfin face, le visage de Joanne s'illuminait. Malgré les longues années sans s'être vus, sans s'être donnés la moindre nouvelle, elle était particulièrement heureuse de le voir. Ils étaient d'excellents amis, Joanne s'était beaucoup confiée à lui ou lui demandait de l'aide ou des conseils de sa part lorsqu'il s'agissait d'Hassan – et Rhett en demandait par rapport à Sophia. Ils formaient un bon groupe, tous les quatre. Impossible de ne pas avoir ce petit vent soudain de nostalgie, surtout avec le fait de se retrouver là, sur le campus universitaire. "C'est bien toi." confirma-t-elle avec un sourire, ravie. Ca n'avait rien d'une illusion, ou de son esprit qui lui jouait des tours. En temps normal, ils se seraient chaleureusement enlacés sans hésiter, mais là, la jeune femme ignorait s'ils pouvaient se le permettre, s'ils pouvaient faire comme avant. Elle n'avait pas su faire comme avant avec Hassan. "J'ignorais que tu étais à nouveau sur Brisbane, ça fait longtemps ?" lui demanda-t-elle, bien curieuse de savoir quand il était revenu. "Je suis si heureuse de te revoir." De savoir qu'il allait bien, bien qu'elle ignorait tout ce qu'il avait pu se passer ces dernières années dans sa vie, et inversement d'ailleurs. "J'étais justement allée voir Hassan, j'étais sur le point de partir pour retourner au boulot." Mais elle ne courrait pas après le temps et elle ne se voyait pas partir en deux temps trois mouvements alors qu'elle venait à peine de le saluer.
made by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (22/10/82)
SURNOM : Rhett c'est déjà assez court mais il a déjà entendu Playboy
STATUT : Célibataire mais une jolie brune au sourire éclatant fait battre son coeur
MÉTIER : Ancien joueur professionnel de rugby, aujourd'hui il est entraineur de l'équipe de rugby de l'University of Queensland
LOGEMENT : Maison 101, Bayside, avec sa chienne Roxy

POSTS : 466 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Arrivé à Brisbane en 2001 en entrant à la fac ≈ Parti pour l'Europe, en Angleterre entre 2010 et 2016 ≈ De retour à Brisbane depuis janvier 2017 ≈ Possède un labrador nommée Roxy ≈ Tatouage du numéro 10 à l'intérieur de son poignet gauche ≈ Une blessure au genou l'a contraint à abandonner les terrains de rugby pour devenir coach
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
HassanJoanneMilenaLeenaSophia


Rheena, love has no frontier


Rhassan, friendship goes through the time


Rhophia, lost love


Rhoanne, a new starting

RPs EN ATTENTE :
PSEUDO : Elina
AVATAR : Scott Eastwood
CRÉDITS : tearsflight
DC : Non
INSCRIT LE : 12/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16996-rhett-it-never-gets-easier-you-just-get-better http://www.30yearsstillyoung.com/t17032-rhett-i-m-walking-on-sunshine http://www.30yearsstillyoung.com/t17033-rhett-hartfield http://www.30yearsstillyoung.com/t17632-rhett-hartfield

MessageSujet: Re: joarhett + and as the years go by   Ven 1 Déc - 23:39


and as the years go by
Joanne & Rhett

Décrocher ce job d’entraineur pour l’équipe de rugby de l’université avait été une véritable bénédiction. Sa blessure qui l’avait contraint à arrêter de vivre de sa passion avait été un coup dur. Un coup extrêmement difficile à encaisser, bien qu’il ne l’accepte toujours pas à l’heure actuelle. A la suite de ce drame, il en avait passé des jours, des semaines enfermé chez lui dans l’obscurité à broyer du noir. Sa décision de revenir vivre en Australie s’était révélée comme une évidence. Sa vie à Londres n’avait été rythmée que par ses entrainements, ses matchs et sa carrière. A présent qu’il n’avait plus rien, à quoi bon rester dans un pays étranger, loin de ses racines ? Même si quitter Leena avait été un crève cœur, il n’avait pu se résoudre à faire autrement. Sa place était en Australie, à Brisbane. Sauf que la vie d’ici avait bien changé durant toutes ces années. A part Hassan et quelques amis par-ci, par-là, que lui restait-il ? Pas grand-chose en réalité. Le retour fut bien plus difficile que prévu jusqu’au jour où l’université, en apprenant son retour au bercail, ne le contacte pour lui proposer ce fameux poste. Une opportunité qu’il ne put se résoudre à refuser. Sa vie prenait de nouveau un sens. Se rapprocher de nouveau des terrains fut une aubaine qu’il se devait de saisir, pour son bien-être personnel. Parce qu’il en avait besoin. Besoin de se sentir utile. Besoin de partager sa passion qu’il ne pouvait plus pratiquer. Besoin d’aider les jeunes à atteindre les sommets comme lui l’avait fait. Après tout, il était un joueur de talent, bien qu’handicapé à présent, mais il avait participé aux plus grandes compétitions. Son expérience n’était pas à négliger.

L’heure de la pause déjeuner approchant, il quitta le bâtiment de la fac pour rejoindre sa voiture. Il n’avait pas envie de manger au restaurant universitaire aujourd’hui, une sortie en ville le branchait un peu plus. Il traversa les couloirs et atteignit rapidement le parking. En chemin, il dut légèrement ralentir le pas, la douleur de son genou se réveillant légèrement et son téléphone vibrant dans sa poche. Il arrêta carrément sa course pour répondre à sa mère qui lui avait envoyé un message. La tête baissée vers son téléphone et ses doigts parcourant son clavier tactile, il n’entendit pas les pas qui s’approchaient dans son dos. Trop concentré, il ne remarqua pas qu’ils s’étaient arrêtés juste derrière lui. C’est quand il entendit son prénom qu’il releva enfin la tête pour se retourner. Après tout, il n’y avait rien de surprenant à ce qu’on l’aborde ou qu’on le reconnaisse, il était assez célèbre dans son pays natal. Pourtant, la personne qu’il vit en face de lui n’avait rien à voir avec une fan quelconque. Cette femme, il la connaissait. Très bien même. Sauf qu’il ne s’était absolument pas attendu à la revoir de sitôt. Sa bouche s’entrouvrit sous la surprise. Elle, en revanche, était toujours aussi radieuse. Immédiatement, tout un tas de souvenirs le submergeait, tel un raz de marée incontrôlable. Au bout d’un moment, il secoua enfin la tête pour réagir. « Joanne ! Oui oui, c’est bien moi ! » La remarque de la blonde n’avait pas besoin d’être confirmée, elle voyait bien que c’était lui et pas quelqu’un d’autre, mais il n’avait pu s’empêcher de le faire.

La surprise passée, un sourire apparut enfin sur son visage, content de retrouver son amie après tant d’années sans avoir eu aucune nouvelle de sa part. Il sentit le réflexe de la prendre dans ses bras le chatouiller, mais il n’en fit rien. Après tout, l’eau avait coulé sous les ponts, peut-être serait-elle réticente à cette idée. A sa question, il passa sa main sur sa nuque. « Ouais, je suis revenu en début d’année. Enfin en fin d’année dernière. » Techniquement, il était revenu en décembre 2016, mais il n’avait pas beaucoup sorti le nez de chez lui à cette époque. Il avait pleinement repris sa vie en main en début d’année avec son obtention de poste à la fac. « Plusieurs mois, à peu près. » Allait-elle lui en vouloir de ne pas l’avoir prévenue ? C’était peu probable étant donné qu’ils n’avaient plus de contact. Mais, en voudrait-elle à Hassan de ne pas l’avoir prévenue ? Après tout, les deux hommes avaient repris contact rapidement après le retour de Rhett. Même si le fait qu’ils bossent au même endroit jouait beaucoup là-dessus. « Moi aussi ça me fait plaisir de te voir, tu n’as pas changé. Qu’est-ce que tu deviens ? » Assura-t-il avec un sourire sincère. Joanne avait toujours été une jolie fille et les années n’avaient en rien entravé cette évidence. « Oh je vois, je ne savais pas que vous vous voyiez toujours. » Il faut dire que Joanne n’était pas le sujet qu’Hassan et Rhett abordaient quand ils étaient ensemble. Le temps avait fait son œuvre et le temps des confessions était loin à présent. « Est-ce que tu es pressée ? J’allais partir manger un morceau en ville pendant ma pause déjeuner, peut-être qu’on pourrait manger un bout ensemble ? Ou alors tu n’as pas le temps ou pas envie. Je comprendrais. » Après tout, c’était elle qui avait coupé les ponts autrefois, peut-être n’avait-elle pas envie de passer un peu de temps avec son ancien très bon ami.

Made by Neon Demon




Revenir en haut Aller en bas
avatar
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : A la reconquête de son âme soeur.
MÉTIER : Maman d'un petit garçon d'un an et demi. Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017.
LOGEMENT : 37, toowong (maison)

POSTS : 5055 POINTS : 2075

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : joamie #115 + joamie v.a.#3 + irene #2 + joassan (fb #1) + rhett + ginny #3 + joamirene (au) + eda + kelly + sophia + chad + sam + velvet club + (non)GQ staff + alistair

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart



joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another



RPs TERMINÉS : oula.

grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow) & ub (loonywaltz)
DC : //
INSCRIT LE : 09/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky http://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars http://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott http://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

MessageSujet: Re: joarhett + and as the years go by   Mar 5 Déc - 13:10


and as the years go by
our friendship will never die

La dernière chose à laquelle elle pouvait s'attendre était de croiser sur le chemin du retour un visage qu'elle ne pensait ne jamais revoir un jour. Si bien que dans un premier temps, la petite blonde pensait qu'il ne s'agissait que d'un mirage. Ils se regardaient pendant longtemps, bouche bée. Rhett n'avait pas changé, rien de tout ça. C'était la première pensée qui traversait l'esprit de la jeune femme en le voyant. Ca avait quelque chose de rassurant, de voir que certaines choses n'avaient pas changé. Le bel homme confirma bien son identité, rompant ainsi ce long silence entre eux. Joanne ne pouvait s'empêcher d'esquisser un sourire. On sentait une certaine retenue entre les deux. Bien sûr que Joanne aurait adoré le prendre dans ses bras, mais elle ignorait si elle pouvait se le permettre, si elle ne serait pas rejetée d'une manière ou d'une autre. Elle apprenait donc que Rhett était de retour depuis plusieurs mois. Sur le coup, Joanne se sentait assez bête, mais elle se rappelait que c'était elle qui avait coupé les ponts avec lui, au moment du divorce. Parce que ça aurait été bien trop dur. Rhett lui aurait constamment rappelé Hassan, tant ils étaient tous les deux indissociables. Joanne avait fait leur connaissance en même temps, c'était eux qui leur en avait appris plus sur Brisbane alors qu'elle venait à peine d'y arriver. C'était grâce à eux qu'elle était tombée sous le charme de la ville, et qu'elle s'y sente bien plus chez elle qu'à Perth. La jeune femme esquissait un sourire quelque peu triste lorsque le blonde trouvait qu'elle n'avait pas changé. S'il savait. Il n'avait sûrement pas idée de ce qui avait pu se passer durant tout ce temps. "Difficile de se détacher totalement de Brisbane, pas vrai ?" lui demanda-t-elle avec un sourire plus sincère. "L'essayer, c'est l'adopter." ajouta-t-elle avec un petit rire. C'était à peu de choses près ce qu'il avait pu lui dire quand elle était arrivée. "Beaucoup de choses se sont passés depuis..." Le divorce. Joanne n'avait pas besoin de prononcer ce mot, le blonde savait très bien de quoi elle voulait parler. C'était aussi à ce moment là qu'elle avait cessé de lui parler. Une période très difficile pour elle, elle pensait qu'elle n'avait jamais remercié suffisamment Sophia d'avoir été là. Elle aurait pu en faire davantage si elle n'était pas partie du jour au lendemain sans prévenir. "J'ai un fils, qui a dix-huit mois. Il s'appelle Daniel." dit-elle avec un sourire – impossible de ne pas sourire en pensant à lui. "J'ai changé de lieux de travail plusieurs fois depuis aussi, je bosse au QAGOMA maintenant, depuis juin." Joanne ne se voyait pas raconter ses histoires amoureuses, ou ses fausses couches – et dire qu'il ne devait rien savoir de tout ça. A moins qu'Hassan lui en avait touché un mot ? Etrangement, elle ne doutait pas un seul instant qu'ils avaient rapidement repris contact tous les deux, dès le retour de Rhett. C'est pourquoi il était surprenant que ce dernier ne soit pas au courant que le brun et elle se revoyaient. Elle fit un léger signe de tête, après avoir croisé les bras. "On essaie." lui dit-elle avec un sourire un peu pincé. Le courant passait bien, mais ils y allaient en marchant sur des oeufs. Joanne voulait être sûre d'elle. "Je comptais retourner au boulot mais je pense qu'on ne m'en voudra pas si j'étire exceptionnellement ma pause d'aujourd'hui." dit-elle avec un sourire sincère, acceptant ainsi d'aller manger un petit quelque chose avec lui, et aussi de rattraper peut-être un peu toutes ces années perdues et gâchées à cause d'un concours de circonstances. "Je serais ravie de pouvoir passer un peu de temps avec toi." Ils commençaient donc à marcher, sans s'être forcément mis d'accord d'où ils pouvaient bien aller. Peut-être que leurs pas allaient les guider d'eux-mêmes vers un endroit qui allaient leur convenir à tous les deux. "Tu travailles sur le campus, pour que je finisse par te croiser par ici ? Ou tu es là juste par nostalgie ?" lui demanda-t-elle afin d'en savoir un petit peu plus sur ce qu'il devenait. Il était un peu difficile de discuter comme si de rien n'était, tout de même. Joanne n'avait donné aucune de ses nouvelles à Rhett dès qu'Hassan avait demandé le divorce, c'était une décision, à terme, qu'elle avait fini par regretter. "Je te dois des excuses, Rhett." dit-elle finalement, après avoir été longuement songeuse. "D'avoir coupé les ponts, de ne pas avoir donné de nouvelles." Une amitié gâchée. Joanne avait appris à relativiser, à passer au-dessus de certaines choses qui jusqu'ici la bloquaient totalement. Elle était psychorigide pour ces sujets là; c'était soit tout noir, soir tout blanc, il ne pouvait pas y avoir de juste milieu selon elle. Mais elle apprenait à relativiser, grâce à une psychothérapie qu'elle suivait avec observance. "J'avais juste beaucoup à gérer. Plus que tu ne le crois." Parce que Rhett ne savait pas tout, loin de là. Il ne savait pas, pour sa fausse-couche. "Mais je suis vraiment heureuse de te revoir." répéta-t-elle avec sincérité. Ca la rendait assez nostalgique de le voir, à vrai dire. Il lui rappelait leurs années universitaires. Il ne manquait plus que Sophia, mais Joanne n'avait plus aucune nouvelle d'elle depuis bien longtemps désormais. Si elle venait à débarquer à nouveau du jour au lendemain, elle ignorait totalement comment pouvait se passer les retrouvailles. "Et toi, de ton côté, quoi de neuf ?"[/colro] finit-elle par demander, réalisant qu'elle n'avait aucune idée de ce qui avait pu se passer pour lui durant ces dernières années. "Raconte-moi tout !" ajouta-t-elle avec un certain enthousiasme.
made by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (22/10/82)
SURNOM : Rhett c'est déjà assez court mais il a déjà entendu Playboy
STATUT : Célibataire mais une jolie brune au sourire éclatant fait battre son coeur
MÉTIER : Ancien joueur professionnel de rugby, aujourd'hui il est entraineur de l'équipe de rugby de l'University of Queensland
LOGEMENT : Maison 101, Bayside, avec sa chienne Roxy

POSTS : 466 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Arrivé à Brisbane en 2001 en entrant à la fac ≈ Parti pour l'Europe, en Angleterre entre 2010 et 2016 ≈ De retour à Brisbane depuis janvier 2017 ≈ Possède un labrador nommée Roxy ≈ Tatouage du numéro 10 à l'intérieur de son poignet gauche ≈ Une blessure au genou l'a contraint à abandonner les terrains de rugby pour devenir coach
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
HassanJoanneMilenaLeenaSophia


Rheena, love has no frontier


Rhassan, friendship goes through the time


Rhophia, lost love


Rhoanne, a new starting

RPs EN ATTENTE :
PSEUDO : Elina
AVATAR : Scott Eastwood
CRÉDITS : tearsflight
DC : Non
INSCRIT LE : 12/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16996-rhett-it-never-gets-easier-you-just-get-better http://www.30yearsstillyoung.com/t17032-rhett-i-m-walking-on-sunshine http://www.30yearsstillyoung.com/t17033-rhett-hartfield http://www.30yearsstillyoung.com/t17632-rhett-hartfield

MessageSujet: Re: joarhett + and as the years go by   Mar 26 Déc - 22:28


and as the years go by
Joanne & Rhett

Revoir Joanne était assez inattendu et pour le moins surprenant. Elle était l’une des rares personnes à avoir véritablement compté dans la vie de Rhett et pourtant elle avait disparu du jour au lendemain, en coupant tout simplement les ponts. La nouvelle avait été dure à encaisser pour le rugbyman mais c’était la décision de son amie et il ne pouvait rien faire contre ça. D’autant plus qu’ils étaient à des milliers de kilomètres l’un de l’autre à l’époque. La distance n’avait pas arrangé les choses. Depuis ce jour, Rhett n’avait plus eu aucune nouvelle et il n’avait jamais su si la blondinette vivait toujours à Brisbane ou non. Après tout, il arrive très souvent que les gens déménagent, c’était très fréquent. Peut-être avait-elle quitté la ville après son divorce ? Il n’en savait rien et ils n’avaient jamais évoqué son sujet avec Hassan. En vérité, depuis que les deux hommes s’étaient retrouvés, ils n’échangeaient que des banalités. Aucun sujet important ou fâcheux n’était abordé. Pas même l’accident de Rhett qui lui avait coûté sa carrière. Pas de discussion autour du divorce, rien. Avec les années, un fossé s’était creusé entre eux, et il allait falloir un peu de temps pour le reboucher. Avec Joanne, cela risquait d’être la même chose, si tant est que la demoiselle accepte de garder le contact cette fois. En tout cas, elle avait le sourire et il était plutôt communicatif. « C’est ça, une fois qu’on y a mis un pied, on y est accroché. » Sa remarque le fit rire parce que c’était mot pour mot ce qu’il lui avait dit il y avait une éternité de cela, quand la demoiselle était arrivée en ville. « L’essayer, c’est l’adopter. » Répéta-t-il avec un petit sourire nostalgique. « Ça remonte à loin tout ça. » C’était peu de le dire, l’eau avait coulé sous les ponts depuis.

Elle ne termina pas sa phrase mais elle n’en eut pas besoin pour que Rhett comprenne de quoi elle voulait parler. De son côté à lui, il s’était passé pas mal de choses en effet, mais il en était forcément de même pour Joanne, n’est-ce pas ? Tellement d’années s’étaient écoulées depuis son divorce. Une jolie femme comme elle avait forcément dû refaire sa vie. Chose qu’elle lui confirma indirectement en mentionnant son fils de dix-huit mois. Immédiatement, un sourire apparut sur le visage de l’entraîneur à cette nouvelle. « Oh super, félicitations ! Tu dois être une maman formidable. » Il en était sûr, elle avait toujours été douce et plutôt maternelle alors elle devait être une mère géniale. Ce petit bout avait beaucoup de chance de l’avoir. « Tu as l’air d’avoir une vie stable, c’est bien, je suis content pour toi. » C’était sincère. Joanne était une femme en or et Rhett avait toujours voulu le meilleur pour elle. En revanche savoir qu’Hassan et elle se voyaient toujours était assez surprenant en un sens. Son ami ne lui en avait pas parlé. Pourtant à bien y réfléchir, cela n’avait rien d’étonnant.

Leur rencontre hasardeuse était une aubaine que le coach ne pouvait pas laisser filer. Il avait eu la chance de tomber par hasard sur son amie alors il voulait en profiter pour renouer un peu plus le contact, si elle était d’accord, bien sûr. Jamais il ne ferait quoi que ce soit contre son gré. Alors il lui avait proposé d’aller manger un morceau en ville, comme il avait prévu de le faire tout seul. Lorsqu’elle accepta, il ne put s’empêcher de sourire. « Je vais essayer de ne pas t’accaparer trop longtemps dans ce cas. Je m’en voudrais que tu aies des problèmes à ton boulot à cause de moi. » Mais visiblement elle était ravie et le suivit sans problème à travers les rues de la ville pour trouver un endroit où déjeuner. Sa question le fit légèrement rire. Non il n’était pas là par nostalgie. « Je travaille ici moi aussi. C’est pour ça que j’ai pu reprendre contact avec Hassan rapidement. Je suis l'entraîneur de l’équipe de rugby de l’université depuis janvier. » Avec Hassan, travaillant au même endroit, ils s’étaient croisés rapidement peu de temps après sa prise de fonction à la fac.

Un silence s’était installé entre les deux jeunes gens jusqu’à ce que la blonde le rompe pour s’excuser. A vrai dire, il s’y attendait. Connaissant Joanne, elle devait sans doute avoir des remords pour avoir coupé les ponts avec lui. Il ne savait pas trop quoi dire. Qu’est-ce qu’il pouvait bien dire de toute façon ? Ce n’est pas grave ? Si ça l’était. Du moins, ça l’avait été à l’époque. Alors il ne dit rien, se contentant de regarder son amie pour la laisser continuer. Elle avait eu beaucoup de choses à gérer, certes, comme tout le monde en fait. A cette époque, Rhett aussi avait eu des choses à gérer, sa carrière notamment et sa vie à l’étranger. Cependant, il la sentait sincère et ses excuses le touchaient. « Moi aussi je suis vraiment content de te voir. » Pour lui aussi c’était sincère. Joanne avait toujours beaucoup compté pour lui, à la manière d’une amie proche, presque une sœur en réalité. « On avait tous beaucoup de choses à gérer, je peux comprendre, je crois. Mais je te pardonne. Ce qui est fait est fait, mieux vaut se concentrer sur le présent, non ? » Le passé ne pouvait être changé, à quoi bon se morfondre ? Autant aller de l’avant. Ce n’était jamais bon de vivre dans le passé.

Leurs pas les avaient guidés devant une boulangerie. Un sandwich, ce n’était pas si mal pour manger vite fait, non ? Il se retint de grimacer à sa question, c’est vrai qu’elle n’était pas au courant pour son accident. Sinon elle ne réagirait pas ainsi et aborderait plutôt le sujet avec des pincettes ou de la compassion. Il passa une main sur sa nuque. « Je ne sais pas trop quoi dire en fait. » Il se racla la gorge avant de désigner la boulangerie d’un signe de tête. « Un sandwich ça t’irait ? » Pour ce qui était de tout lui raconter, par quoi pouvait-il bien commencer ? Il s’avança du présentoir pour commencer à faire la queue. Ils n’étaient pas les seuls à avoir faim. « Ma vie à Londres était extra, j’ai passé de super moments. J’ai fait des rencontres merveilleuses, mon équipe était au top, j’ai rencontré une fille géniale… » Leena avait été sa plus belle rencontre, indéniablement et en pensant à elle, un sourire se dessina automatiquement sur son visage. « Pourtant, je suis là. » Son sourire disparut instantanément. « Tu ne lis pas les journaux ? » Demanda-t-il le plus simplement du monde. Si elle les avait lus, elle saurait. Si elle avait parcouru les actualités sur internet en septembre 2016, elle aurait su. Sans doute avait-elle été occupée à cette époque là ? Il baissa la tête quelques secondes. Aborder ce sujet était toujours douloureux et avec le temps, Rhett n’avait pas encore accepté d’avoir été contraint à rejoindre le banc de touche définitivement. Il prit une profonde inspiration. « Je ne peux plus jouer Joanne. C’est fini pour moi. Parce que j’ai eu un accident. Une voiture m’a renversé. » Fauché en pleine gloire, littéralement. La blonde savait à quel point le rugby était une passion pour Rhett. Elle savait qu’il n’avait toujours vécu que pour ça, pour être sur un terrain, pour affronter les plus grands joueurs mondiaux. Elle pouvait alors aisément s’imaginer dans quel état d’esprit se trouvait son ami à l’heure actuelle, contraint et forcé à la retraite.

Made by Neon Demon




Revenir en haut Aller en bas
avatar
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : A la reconquête de son âme soeur.
MÉTIER : Maman d'un petit garçon d'un an et demi. Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017.
LOGEMENT : 37, toowong (maison)

POSTS : 5055 POINTS : 2075

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : joamie #115 + joamie v.a.#3 + irene #2 + joassan (fb #1) + rhett + ginny #3 + joamirene (au) + eda + kelly + sophia + chad + sam + velvet club + (non)GQ staff + alistair

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart



joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another



RPs TERMINÉS : oula.

grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow) & ub (loonywaltz)
DC : //
INSCRIT LE : 09/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky http://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars http://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott http://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

MessageSujet: Re: joarhett + and as the years go by   Mar 26 Déc - 23:23



and as the years go by
our friendship will never die

Joanne se souvenait sans mal de toutes ces fois où Hassan et Rhett prenait plaisir à lui faire visiter Brisbane. Sophia connaissait déjà sans mal la ville, à l'époque, il n'y avait que la petite blonde à guider pendant de nombreuses semaines pour qu'elle se fasse ses propres points de repères. Surtout que Joanne avait un bien piètre sens de l'orientation. Mais ses amis de longue date, bien que parfois, ils se moquaient du fait que Joanne parvenait encore à se perdre de temps en temps, s'étaient toujours montrés ouverts et prêts à l'aider. Elle lui rendit le sourire lorsqu'il lui répéta l'une de ses phrases. Difficile à croire que tout ceci remontait à plus d'une dizaine d'années. Ils avaient tous bien changés depuis, divers événements venant bousculer la vie de chacun. Joanne évoqua rapidement son fils, lorsqu'ils tentaient de se tenir informer des dernières nouveautés. Mis à part évoquer Daniel, elle ne savait pas trop quoi parler d'autre, tout était devenu si compliqué. Elle-même s'emmêlait les pinceaux parfois. Mais Rhett était véritablement ravi d'apprendre cette nouvelle, il faisait partie de ceux qui savaient que c'était son rêve d'être un jour maman, tout comme ils avaient, à l'époque, après leur mariage, qu'Hassan et Joanne voulaient rapidement avoir des enfants. Le blond ne connaissait qu'une seule partie de la triste issue de cette histoire d'amour là. "Je fais de mon mieux pour l'être en tout cas." répondit-elle avec un sourire embarrassé. Bien sûr que Joanne se débrouillait bien, beaucoup l'admirait pour être une mère célibataire, ce qui n'était absolument pas facile en terme de rythme de vie, mais il fallait reconnaître qu'elle s'en sortait plutôt bien. "Ca ne fait pas si longtemps que ça, que ça commence à être stable." finit-elle par confesser. Ses changements d'emploi, la situation avec Jamie et avec Hassan, son état psychologique qui s'était dégradé à toute vitesse. Elle avait eu besoin d'énormément de temps pour qu'elle puisse un peu refaire le tri dans sa vie, mais il y avait encore beaucoup de choses qui ne demandaient qu'à être réglés. Elle ignorait si c'était une bonne chose ou non, d'avoir l'air d'avoir une stable. Peut-être qu'elle l'était bien plus que Joanne ne voulait l'admettre. Ils avaient donc décidé d'aller manger rapidement quelque part ensemble. "Je ne devrais pas non plus me faire taper sur les doigts si j'arrive avec un peu de retard." répondit-elle avec un léger rire. "A partir du moment que je fais ce que je dois faire dans le temps imparti, c'est bon." Et ce n'était pas quelques minutes de retard qui allaient changer la donner. Joanne était suffisamment organiser pour planifier ses journées et les adapter selon les divers imprévus. Elle apprenait finalement que Rhett travaillait également à l'université. Elle se disait qu'Hassan devait être heureux d'avoir repris contact avec lui et qu'ils aient des facilités pour se revoir. Mais Joanne était surprise de l'entendre dire qu'il était entraîneur. Aux dernières nouvelles, c'était une étoile montante du rugby. Après un long silence, la petite blonde reprit la parole afin de présenter ses excuses. Ce n'était que des mots dans le fond, mais elle voulait qu'il sache que tout ceci n'avait pas été décidé par gaieté de coeur. Elle n'était pas fière et elle espérait qu'il comprenait. "Je suis devenue quelqu'un qui a tendance à ressasser beaucoup de choses." admit-elle avec un sourire des plus désolés. Depuis le divorce, c'était tout un univers qui s'était effondré pour Joanne. Elle y avait laissé de nombreuses et bien qu'elle y remédiait avec ses consultations hebdomadaires chez le psychologue, il y avait encore quelques brides qui réapparaissaient ça et là. C'était un travail titanesque et il y avait enfin quelques résultats. Chacun se battait avec ses propres souffrances. Joanne l'apprendra bien assez vite, après qu'ils se soient mis d'accord pour manger un sandwich qu'ils allaient récupérer dans une boulangerie. Il y avait un peu de monde avant que ce ne soit leur tour. La vie qu'il décrivait semblait idéale, ce à quoi Rhett avait toujours aspiré, ce n'était un secret pour personne. Mais le sourire qui disparut subitement de son visage en disait long sur la suite des événements. "Pas vraiment, non." répondit-elle lorsqu'il demandait si elle lisait les journaux. Parfois les gros titres de loin mais elle ne s'en achetait que très rarement. Surtout en septembre 2016, c'était l'une des périodes où Joanne était particulièrement mal, peu de temps après que Jamie avait marqué ses poignets d'hématomes, et tout ce qui s'était découlé de ces événements. Le regard de la jeune femme se remplit de tristesse et de compassion. Encore un rêve brisé, se dit-elle. La jeune femme restait longuement silencieuse. "Rhett, je..." Elle était désolée, elle se sentait mal pour lui, mais elle se doutait que le dire n'allait rien changer. Tout se voyait dans le regard bleu qu'elle lui lançait, on y avait toujours la moindre de ses émotions avec grande facilité. Elle aurait voulu faire quelque chose pour lui, mais elle ne pouvait pas lui rendre ses capacités physiques afin qu'il puisse retourner sur le terrain. Elle détestait se sentir aussi inutile, elle avait horreur de cela. C'était quelque chose qui l'avait toujours énervé lorsqu'elle était confrontée à ce genre de sensations. Elle avait envie de le prendre dans ses bras, de partager sa peine, parce qu'elle savait combien elle pouvait être grande, mais les années de séparation ne lui permettait certainement d'être aussi amicale avec lui qu'elle ne pouvait l'être quelques années plus tôt. "Ce n'est peut-être pas plus mal que tu sois revenu ici, alors. Un retour aux sources pour un meilleur départ." finit-elle par dire avec un sourire sincère, après quelques minutes de pause. "Tu as retrouvé Hassan, le destin a voulu que nous nous croisons aujourd'hui. Ca me fait penser que l'on te rend peut-être tout le soutien que tu aurais du avoir le jour J." Encore une fois, Joanne se plongeait de regrets. Elle ignorait ce qui lui était arrivé, elle n'avait pu être là pour lui. Comme pour Hassan. "J'arrive un peu tard, je le conçois, mais il n'empêche que tu pourras toujours compter sur moi." Bien qu'ils venaient à peine de se retrouver, la jeune femme laissait deviner qu'elle ne comptait pas couper à nouveau les ponts, qu'importe comment aboutirait se relation avec Hassan. "Et tu as tout de même su te reconstruire assez rapidement, plus que tu ne voudrais bien le croire, sinon tu n'aurais pas pris ce boulot à l'université." dit-elle un autre sourire. Joanne avait pris plus d'un an pour se remettre de son divorce et de sa fausse-couche, jusqu'à la rencontre de Jamie à vrai dire. La jeune femme marquait une pause, le regard bas, bien songeuse. D'un sens, elle voulait qu'il sache également ses mésaventures, du moins, ce qui l'avait poussé à couper les ponts et à s'isoler. "Deux semaines après la signature des papiers de divorce, j'ai fait une fausse-couche. On essayait depuis longtemps à l'époque, et... voilà ce que ça a donné." Un sourire triste étirait légèrement ses lèvres roses désormais. "J'en ai fait plusieurs avant d'avoir eu Daniel." Et cela lui donnait l'impression que son fils avait bien plus de valeur que n'importe quel autre enfant. Après de nombreux échecs, elle avait finalement pu réaliser son rêve, au moment même où elle abandonnait. "Pendant des mois, il n'y avait que Sophia qui était au courant. Je me sentais tellement honteuse, tu sais. Pour moi, je n'étais que celle qui n'était pas fichue de garder son mari et son enfant. J'étais certaine que tout le monde pensait pareil, j'avais tellement honte." Et elle ne voulait pas de regards qui la jugeait, ou de regards remplis de pitié; c'était pire que tout. Et la seule solution que Joanne avait trouvé, et la plus drastique qui soit, était de s'isoler.
made by black arrow
[/color][/quote]


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: joarhett + and as the years go by   


Revenir en haut Aller en bas
 

joarhett + and as the years go by

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: queensland university
-