AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Une situation délicate ( Raven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Une situation délicate ( Raven)   Sam 21 Oct - 13:26


Où étais-tu ?
Isabella et Gabriel.



J'avais ouvert ma galerie depuis maintenant quelques semaines, le vermissage c'était tellement bien passé. J'avais toujours eu cette pression sur le fait que je me demandais s'il allait y avoir du monde, et là il y en a eu, même Gabriel était passé comme il me l'avait dit ce qui m'avait fait très plaisir, au moins je voyais un visage connu dans ma galerie. Bon notre relation était toujours tendue, normal vu que je l'avais quitté il y a plusieurs années à cause de Carl qui l'avait encore menacé, enfin il avait surtout menacé Gabriel. Je sais, j'aurais dut aller voir la police, mais à chaque fois ils ne me croient pas, je ne sais pas comment Carl fait, mais il arrive à s'en sortir. Enfin aujourd'hui je ne voulais plus penser à lui, je voulais profiter de ma nouvelle vie alors que lui il était une bonne fois pour toute en prison et je savais qu'il ne viendrait pas me faire à nouveau du mal. Fini les souvenirs de Carl, maintenant j'allais de l'avant. Et aujourd'hui j'avais décidé de prendre une journée pour moi, détente ce qui ne faisait pas de mal. J'étais partis donc au magasin, faire les boutiques et surtout me racheter tout ce qu'il me fallait pour ma nouvelle ici. J'étais partis assez vite mon ancienne ville, je n'avais pas amené beaucoup de choses ici, donc ça faisait du bien de se racheter des affaires, des meubles et surtout de quoi meubler à nouveau mon appartement dans lequel je vivais, je me sens tellement mieux là-bas, surtout en sécurité, je ne risquais plus rien.

Après plusieurs heures je décidais d'aller dans un restaurant qui se trouvait dans ce grand centre commercial, il était tellement grand qu'on pouvait y circuler grâce à un ascenseur. Une fois au restaurant je mangeais tranquillement alors que je regardais les photos que j'avais faits la veille. Je suis tellement heureuse d'être ici, de nouveaux recoins à photographier. La photographie qui me faisait penser à autre chose, l'art c'était ce que je préférais le plus dans la vie, depuis que j'étais tombé dedans je m'y sentais bien, entre la photographie et la peinture, je pouvais y passer des heures. Je terminais de manger quand je reprenais l'ascenseur pour rentrer chez moi. Il se faisait tard, je mettais ma veste et dans l'ascenseur, je me retrouvais avec un homme que j'avais déjà vu quelque part, il ne m'était pas inconnu. Je réfléchissais pour savoir où je l'avais rencontré, et là je me souvenais de son visage. Il était déjà venu dans ma galerie à plusieurs reprises, je n'avais pas pu lui adresser la parole, c'était surement l'occasion.

-Bonsoir... Je vous... Ahh

Mais d'un coup l'ascenseur s'arrêtait d'un coup ce qui me faisait tout de suite sursauter. Mais qu'est-ce qui se passait, je n'aimais pas du tout ce qui se passait, me retrouver enfermer ici, je n'allais pas le supporter. J'appuyais sur les boutons de l'ascenseur en ayant l'espoir que quelques-uns nous répondent, mais rien à faire. Je commençais à stresser en tremblant.

-Il faut que je sorte d'ici.


made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 42 ans
SURNOM : Rav
STATUT : Les amours ? Tous les jours sur France 2
MÉTIER : Mannequin à ses heures perdues ¤ aspire à reprendre ses études de journalisme
LOGEMENT : #77 (loft) ≈ FORTITUDE VALLEY
http://s8.favim.com/orig/150105/30-seconds-to-mars-jared-leto-Favim.com-2360318.gif
POSTS : 295 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Maxyn • Noa • Lisbeth • Angelina
PSEUDO : Nico
AVATAR : Jared Leto
CRÉDITS : Delliel & Tumblr
DC : Non
INSCRIT LE : 10/10/2017

MessageSujet: Re: Une situation délicate ( Raven)   Lun 23 Oct - 5:18


Isabella & Raven
“Sometimes I believe that this less material life is our truer life, and that our vain presence on the terraqueous globe is itself the secondary or merely virtual phenomenon.”


Fan d'art, il n'est pas rare de voir Raven flanner dans les galeries d'art, il aime y passé du temps, à ne rien faire. Simplement contempler, regarder, observer, prendre du plaisir à découvrir les différentes oeuvres, essayant de les analyser, de les comprendre sans pour autant avoir à faire appel à l'aide de connaisseur. Alors, quand il y a quelques semaines cette galerie fut ouverte à Brisbane, c'est sans surprise que le beau brun y mis les pieds. Mais pour le coup, les raisons le poussant à y retourner, régulièrement ne sont pas seulement les beaux tableaux. Même si on peut considérer Isabella comme une oeuvre d'art, car rare sont les femmes aussi affriolante à la quarantaine. Mais on s'égard. Parmi les erreurs de sa vie, l'une d'entres elles ont conduit le beau ténébreux derrière les barreaux. La ou il rencontra un certain Carl, désireux de nuire à cette fameuse femme. Si il est évident que jamais, au grand jamais Raven ne fera du mal à une femme. Il doit admettre que cela piqua sa curiosité au point de vouloir voir qui est cette femme, essayer de comprendre tous ça. Puis d'une certaine manière, s'assurant que personne d'autre n'a été missionné pour lui faire du mal. Oh bien sur, il n'est rien pour elle et donc n'est pas censé la défendre. Pourtant, par la faute de l'ex mari d'Isabella, ils sont liés d'une certaine manière. Et, Raven estime qu'il est de sa responsabilité de s'assurer que rien ne lui arrive.

Aujourd'hui encore, l'ancien mannequin passa sa journée, ou en tous cas une partie dans la galerie. Finalement, les portes fermant, Il attrapa sa veste, replaça ces longs cheveux correctement et de cette démarche particulièrement et étrangement nonchalante pour un mannequin que le beau brun entra dans l'ascenseur. Son regard bleu glacial observant brièvement la jolie brune. Malgré tous, Raven resta silencieux, muet. Lui qui pourtant est loin d'être timide, disons qu'il a confiance en lui et à tendance à savoir parler aux gens, Pas forcément qu'il sois sociable mais il n'a aucune difficulté à parler avec des inconnus. Toutefois, Raven fut surpris par la belle brune, cette dernière commençant à s'adresser à lui avant d'être brusquement coupé par l'ascenseur qui s'arrêta net, sous le regard sceptique et songeur de Raven.

Immobile, étant du genre patient. Il s'adossa à l'une des parois de leur prison temporaire. Ce n'est qu'en voyant qu'Isabella semble être prise de panique qu'il décida d'aller vers elle, d'ouvrir le dialogue ou plutôt d'enfin lui répondre.

" Ne vous en faites pas, on va sortir. "

Se plaçant à ces côtés, la regardant dans les yeux, cherchant à la rassurer et éviter la panique. C'est en voyant du coin de l'oeil que pour le moment les boutons ne semble pas répondre que Raven opta pour une diversion afin de détendre la jolie brune. Tendant sa main vers elle.

" Raven Anderson, je suis impressionner par votre galerie d'art, elle se bonifie de semaine en semaine. C'est remarquable. "

©️ Mister Hyde



love is killing me
i never ask for the love you gave me. but you did, and my life was beautiful. and then you took it back and you broke my heart. my soul left with you. i love you and it hurt so much. you're my nightmare and my destiny.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une situation délicate ( Raven)   Lun 23 Oct - 11:36



Où étais-tu ?
Isabella et Gabriel.



L'art était vraiment le meilleur moyen pour se vider la tête. Depuis que j'étais enfant je dessinais et avec plusieurs matériaux, crayons, peintures et depuis quelques années je m'étais mise à la photographie , car j'aimais tellement ça. Je trouvais que dans une galerie ça rajoutait encore du charme. J'avais mis beaucoup de temps à ouvrir ma galerie dans cette nouvelle ville. A chaque fois je ne savais pas quelle toile accroché au mur, quelle photographie aussi , car il y en avait tellement. Pendant ses quelques années absence j'étais partie dans d'autres pays, surtout après que Carl se retrouve une bonne fois pour toute en prison. J'avais besoin de me vider la tête et au moins là-bas je savais que personne ne me connaissait et derrière mon appareil photo ou encore ma peinture, je pouvais me laissé aller, c'était un tel bonheur de penser à autre chose. Surtout ne pas penser à ce qui m'étais arrivé avec Carl, même si certaines cicatrices sur mon corps , sont malheureusement là pour me rappeler ses moments passé avec lui. Mais je savais que j'avais le droit au bonheur, est ce qu'un jour j'arriverais à fonder ma famille. Je ne savais pas , mais je savais une chose, cette ville allait me réserver beaucoup de surprise. Déjà j'avais retrouvé Gabriel, je ne m'y attendais tellement pas. Mais pour le moment je n'avais pas trop envie de penser à lui. A notre dernière rencontre j'avais appris qu'il avait une fille, une jolie petite fille qui faisait tout son bonheur, ça m'avais rappeler que j'avais perdu notre bébé.

En tout cas aujourd'hui j'avais décidé de fermer la galerie, je m'autorisais un peu de repos quand même. Prendre soin de moi et surtout profiter de cette belle journée. J'avais hâte de rentrer chez moi , car j'avais de nouvelles idées à mettre sur toile, souvent je pouvais passer une nuit entière à dessiner ou encore peindre, une fois que j'étais partis je ne m'arrêtais plus. Quand on aime ce qu'on fait, on n'a pas envie de faire une pause. Je me retrouvais donc dans cet ascenseur avec cet homme en face de moi. Normalement je ne faisais pas attention aux personnes qui se trouvaient autour de moi, mais là c'était différent. Je ne restais pas indifférente , il était très mignon , mais surtout son visage m'était familier. Je l'avais déjà vu dans ma galerie j'en étais persuadé et j'allais pour lui demander quand l'ascenseur s'arrêta d'un coup. Se n'était pas bon du tout surtout quand je voyais que personne ne répondait à mes appels quand j'appuyais sur tous les boutons.

-Je ... Je ne supporte pas de resté enfermer quelque part.

J'allais me mettre contre la paroi de l'ascenseur en essayant de ne pas paniquer, je ne risquais rien je le savais , mais ça me rappelais tellement de mauvais souvenirs que tout de suite je paniquais. Mais l'homme qui se trouvait avec moi s'approcha en se présentant. Je faisais tout pour me concentrer sur ce qu'il me disait et je faisais même un petit sourire en tendant ma main pour serrer la sienne même si c'est vrai que je tremblais pas mal.

-Isabella James, vous êtes déjà venu dans ma galerie. Je me souviens de votre visage. Merci beaucoup c'est gentil.

Je faisais tout pour essayer de contenir ma respiration et surtout ne pas faire de crise d'angoisse même si je sentais qu'elle arrivait. Je prenais mon téléphone mais impossible d'appeler qui se soit ce qui continuait de me faire peur. J'attirais mon attention sur l'homme en face de moi, je devais me concentrer sur quelque chose ou quelqu'un.

- Vous venez souvent dans ma galerie, vous êtes peintre aussi?



made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 42 ans
SURNOM : Rav
STATUT : Les amours ? Tous les jours sur France 2
MÉTIER : Mannequin à ses heures perdues ¤ aspire à reprendre ses études de journalisme
LOGEMENT : #77 (loft) ≈ FORTITUDE VALLEY
http://s8.favim.com/orig/150105/30-seconds-to-mars-jared-leto-Favim.com-2360318.gif
POSTS : 295 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Maxyn • Noa • Lisbeth • Angelina
PSEUDO : Nico
AVATAR : Jared Leto
CRÉDITS : Delliel & Tumblr
DC : Non
INSCRIT LE : 10/10/2017

MessageSujet: Re: Une situation délicate ( Raven)   Lun 23 Oct - 16:56


Isabella & Raven
“Sometimes I believe that this less material life is our truer life, and that our vain presence on the terraqueous globe is itself the secondary or merely virtual phenomenon.”


En prison, Raven se souviens avoir eu envie d'en venir en main avec ce fameux Carl. Personnellement il n'a rien contre lui, au contraire les deux se sont même plutôt bien entendu. Mais le beau brun doit admettre que savoir que cet homme à pu faire du mal à une femme est une chose qui le dégoûte et répugne au plus haut point. Sans exagération aucune. Son compagnon de cellule, si on peut appeler ça comme ça lui à donné une photo, une photo d'Isabella et lui justement. A chaque fois que Raven va dans cette galerie d'art tenu par la belle brune, il la prend avec lui, disons que le jeune homme aimerai trouver le courage d'aller la voir, d'aller lui parler. Et c'est assez étrange, il n'est pas timide, il n'est pas réserver, bien au contraire. Mais vous le voyez débarquer et dire " Hey, je connais ton ex, je l'ai rencontrer en prison et il ma demandé de te faire du mal. Sinon, t'aime le chocolat ? ", non sérieusement, les choses sont plus que compliqué et c'est sans doute pour sa que jusqu'à maintenant Raven persiste à rester en retrait.

Mais comme souvent, le destin semble s'acharner, semble vouloir que les choses ce passent que Raven le veuille ou non. L'ascenseur qui tombe en panne, les boutons qui répondent à peine et seulement lui et Isabella. Il y aurai pu avoir pleins d'autres personnes, mais non il faut que les deux sois seul dans l'ascenseur. Par réflexe, le beau brun jeta lui aussi un coup d'oeil afin de constater que sans réel surprise, il n'a pas de réseau non plus. Chose qui le fit d'ailleurs sérieusement soupirer. Toutefois, Raven ne pu pas s'attarder sur ce léger soucis, puis que la belle brune semble de toute vraisemblance, claustrophobe. Autrement dit que ce problème la est plus urgent à gérer, plus important à traiter que le reste. C'est d'ailleurs souriant, prenant un peu confiance que Raven lui rétorqua tout en lui adressant un clin d'oeil.

" Mais vous n'êtes pas seul et puis, je suis une compagnie des plus appréciable, promis. "

Prenant sa main afin de la lui serrer en guise de présentation, il ne la quitta pas des yeux essayant vraiment de capter un maximum possible l'attention de la jolie brune, lui permettre d'oublier l'environnement.

" C'est assez flatteur, attirer votre attention parmi toutes la foule, je vais finir par avoir les chevilles qui enflent moi. "

Face à la dernière question d'Isabella, Raven mima une grimace, lui peintre ? Oh, il en aurai rêver très clairement mais bon, disons qu'il est aussi bon en dessins qu'un gamin de 4 ans et encore, le gamin lui ça ressemble à quelque chose ce qu'il fait.

" Non, pas du tous, je ne sais même pas me servir d'un pinceau. Mais j'admire l'art, je suis passionné par les tableaux et autres créations, ça me fascine. vous avez toujours été attiré par l'art vous pour en faire votre métier ? "

Faisant la conversation, Raven ne manqua pas de scruter l'ascenseur. Comme on le vois souvent dans les films, l'ancien mannequin commença à poser ces mains sur le plafond, à la recherche d'une potentielle trappe de sortie. Ces bras levé, ça veste en cuir ce relevant également, Dévoilant certes ces abdos, mais surtout les quelques affaires dans les poches. Comme la fameuse photo par exemple, dépassant.

©️ Mister Hyde
[/quote]



love is killing me
i never ask for the love you gave me. but you did, and my life was beautiful. and then you took it back and you broke my heart. my soul left with you. i love you and it hurt so much. you're my nightmare and my destiny.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une situation délicate ( Raven)   Lun 23 Oct - 17:46



Où étais-tu ?
Isabella et Gabriel.



Cet ascenseur qui était bloqué me rappelais tellement de mauvais souvenir. J'étais bloqué là sans pouvoir sortir et surtout , personne pour nous dire qu'on allait sortir dans peu de temps. Peut être que les gens qui travaillaient n'avait pas vu qu'on était bloqué. C'était vraiment trop dur pour moi, je devais sortir d'ici. Je fermais les yeux quelques instants alors que je repensais au moment où Carl m'avait enfermé dans une pièce sans fenêtre, dans le noir total et je me souviens très bien que cela avait durer tellement longtemps. Je voulais sortir de cet ascenseur et après je n'en prendrais plus jamais. Et moi qui voulais profiter de cette belle journée pour me détendre, là c'était tout le contraire, j'avais tellement peur et tétaniser. Mais la main de cet homme en face moi pour me dire bonjour me faisais penser un peu à autre chose. Je l'écoutais me dire que je n'étais pas toute seule et que sa compagnie sera des plus appréciables ce qui me faisait faire un petit sourire, il était vraiment gentil.

-Merci beaucoup.... Mais je ne supporte plus d'être enfermé....

Je continuais de le regarder en faisant tout pour me concentrer sur son regard qui était tout de même assez hypnotiseur. Je restais contre la paroi de l'ascenseur en contrôlant ma respiration , car faire une crise d'angoisse ici ne serait vraiment pas la bonne solution. En tout cas je me souvenais de lui et je n'avais pas eu tord sur le fais que j'avais déjà vu son visage et ça plusieurs fois dans ma galerie. Je ne me souvenais pas de tous mes clients, mais lui , il était revenu plusieurs vois ce qui m'avait intrigué et je n'avais pas eu le temps d'aller à sa rencontre. Maintenant j'en avais l'occasion même si j'aurais préférer faire sa connaissance dans un autre endroit et surtout dans un autre état que dans lequel je suis. Je faisais un petit rire quand il était flatté.

-Je me souviens que vous êtes venu plusieurs fois dans ma galerie ce qui m'avais intriguer et je n'avais pas put venir à votre rencontre pour faire connaissance.

Il avait raison de me faire penser à autre chose que le fait qu'on soit enfermé ici. Surtout si on commençait à parler d'art, un très bon moyen de retenir mon attention. Je continuais de faire connaissance avec lui en essayant de comprendre pourquoi il venait souvent dans ma galerie. A chaque fois j'aimais bien connaitre la raison de la venu de mes clients, qu'est ce qu'ils aimaient dans ma galerie. Souvent ça permettait d'avoir plusieurs points de vu et il fallait souvent connaitre ce que les personnes pensent de mon travail.

-J'ai toujours été attiré par l'art, depuis que je suis petite. C'est un super moyen pour m'évader et penser à autre chose. Et plus les années passent et plus je me suis perfectionner dans différente manière d'exprimer mon art. Qu'est ce que vous aimez surtout dans l'art.


Il avait raison, j'arrivais à me sentir beaucoup mieux. Mais le fait que je le vois essayé de trouver une sortir recommençait à me faire stresser , car ça montrait que lui aussi il avait envie de sortir et que la situation n'était pas normale. Mais d'un coup je voyais quelque chose dépasser de sa veste qui finissait par tomber sur le sol. Je me baissais pour la lui ramasser, mais je reconnaissais la photo et mon visage changeait tout de suite. Je relevais tout de suite le visage vers Raven en me relevant pour me coller contre paroi alors que je commençais à être effrayé. Mais pourquoi il avait une photo de Carl et moi il y a de ça quelques années. Je prenais tout de suite peur en me disant que c'était surement Carl qui l'avait envoyé pour s'en prendre à moi. Alors déjà que j'étais tétanisé dans et ascenseur , mais là ça n'arrangeait pas les choses et j'avais du mal à respirer.

-Ne... Ne vous approchez pas ...De moi....

J'attrapais mon sac pour chercher le petit couteau que j'avais rangé dedans. Depuis mes agressions à cause de Carl, je gardais cette arme sur moi. Je l'attrapais en la pointant vers cet homme alors que j'avais vraiment peur, je tremblais de partout. Mais pourquoi je n'arrivais pas à être heureuse, qu'est ce que j'avais bien pu faire pour ne pas mériter un peu de bonheur.




made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une situation délicate ( Raven)   


Revenir en haut Aller en bas
 

Une situation délicate ( Raven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers :: queen street mall
-