AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 That beauty mark - Eda&Andy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le rêve australien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (10/08)
SURNOM : Andy est déjà un surnom
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Photographe
LOGEMENT : #16 Toowong dans une maison en coloc avec Leena, Summer (pnj) et Colson (pnj)

POSTS : 1116 POINTS : 590

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un joli petit accent espagnol
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Noa - Ambroise - Andenatt - Eda - Leonardo - Leena - Danny
PSEUDO : Amfly
AVATAR : Diego Barrueco
CRÉDITS : cobain.
DC : Kane Williamson
INSCRIT LE : 11/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17156-anders-andy-rivera#662427 http://www.30yearsstillyoung.com/t17174-andy-i-wanna-dance-with-somebody#663459 http://www.30yearsstillyoung.com/t17223-andy-rivera

MessageSujet: That beauty mark - Eda&Andy   Jeu 26 Oct - 15:56




Au boulot vous êtes souvent sollicité pour vous rendre à des expositions. La plupart du temps c’est des photos, mais y’a aussi des oeuvres d’un ordre plus large. T’y allais souvent quand tu as été embauché. Tu voulais faire bonne figure, montré que tu t’intéresses. En plus ça te permettais de connaître un peu plus tes collègues, car c’était du temps passé en plus avec eux, en dehors du boulot. Plutôt pas mal pour renforcer les liens. Avec le temps t’y vas beaucoup moins, voir presque plus du tout. Mais ce soir, tu sais pas pourquoi t’as été intrigué par cette expo. Le mail que t’as lu à son propos t’as donné envie et tu avais rien de prévu ce soir là. Alors te voilà arrivé, chemise, pantalon, chaussures en cuir, tu t’es fait beau et t’as bien fait. Oui parce qu’à peine arrivé tu croises un mec avec qui t’as eu une aventure y’a quelques mois, ça remonte au début de l’année mais tu te souviens très bien de lui. Il a un grain de beauté au coin de l’oeil et ce petit détail t’avais fait craquer. C’est con mais c’est comme ça. Tu ne l’expliques pas. Son prénom par contre, aucune idée. Tu t’en souviens plus.

Tout de suite l’exposition devient secondaire. T’as croisé son regard et son petit grain de beauté te fait encore bien de l’effet. Tu vas te positionner à côté de lui, frôlant son bras au passage. Tu restes un instant sans rien dire, réfléchissant à ce que tu peux lancer pour ouvrir les hostilité mais il te prend de court.

« Y’a une arrière salle tranquille. »

Tu souris en coin en l’entendant. Il a envie de toi. Parfait. C’est aussi ce que t’avais en tête. Pas besoin de faire plus de conversation, vous êtes déjà en chemin vers le dit endroit. Vous n’enlevez pas tout vos fringues, juste ce qu’il faut. T’as toujours quelques préservatifs sur toi. Tu aimes bien être prêt pour l’imprévu. Tu veux pas louper une seule occasion de t’envoyer en l’air, c’est bien trop triste. L’arrière salle est effectivement vide et vous êtes tranquille mais t’as aussi l’impression que n’importe qui peut arriver à n’importe quel moment. Ca rajoute de l’excitation au moment. Sauf que quelqu’un se ramène effectivement. Une femme. Tu croises son regard mais elle ne reste pas et tu ne prends pas la peine de t’arrêter au milieu de ton acte, surtout que t’es sur le point d’atteindre le septième ciel. Le visage de cette femme t’as un peu perturbé mais ton amant a su te la faire oublier rapidement.

Quelques minutes plus tard, de retour dans la salle d’exposition, vos chemins se séparent. Tu ne prends pas son numéro, ni son prénom, c’était très bien comme ça. Tu regardes d’un peu plus prêt les oeuvres exposés et y’en a une qui t’interpelle particulièrement. Elle t’inspire. T’as envie d’en savoir plus à son propos, même si t’aimes bien te faire tes propres idées, inventant toute une histoire. Tu cherches un responsable de l’exposition et tu demandes à parler avec l’auteur de cette oeuvre précise, si jamais ce dernier est dans le coin. Tu retournes devant l’oeuvre que tu prends en photo et voilà qu’une femme arrive à tes côtés. L’auteur ? Tu ne sais pas encore, mais en tout cas c’est la jeune femme que t’as croisé dans l’arrière salle un peu plus tôt. Et ça te fait sourire. Oui, ça t’amuses. Ton téléphone à la main, la photo de cette oeuvre sur ton écran. Tu prends la parole.

« Bonsoir. »



Diamonds ain't nothing when I'm rockin' with ya
Diamonds ain't nothing when I'm shinin' with ya



Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'électron libre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans.
SURNOM : ed.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : auteure et artiste peintre.
LOGEMENT : une grande maison en pleine nature #8 logan city.

POSTS : 1019 POINTS : 1260

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : elle est vegan ○ elle fume un peu trop de cigarettes ○ elle est de nature discrète et cultive le goût des choses simples ○ elle ne fréquente que des femmes mais ses relations ne durent jamais longtemps ○ elle est sujette à des dépressions régulières qu'elle assume pleinement mais dont elle parle peu ○ elle peut sembler un peu perchée mais elle n'est pas méchante ○ elle est auteure et artiste peintre mais elle pratique aussi le dessin et la photographie ○ elle ne sort jamais sans son carnet de croquis et ses crayons ○ elle dessine les visages d'inconnus qu'elle rencontre au hasard.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :
none.

RPs TERMINÉS :
none.

PSEUDO : ren ☾
AVATAR : eva green
CRÉDITS : tumblr (image & gifs) ○ astra (signature) ○ loonywaltz (userbar)
DC : nope
INSCRIT LE : 08/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16359-eda-maneflod#627008 http://www.30yearsstillyoung.com/t16389-eda-maneflod http://www.30yearsstillyoung.com/t16391-eda-maneflod http://www.30yearsstillyoung.com/t17258-eda-maneflod

MessageSujet: Re: That beauty mark - Eda&Andy   Dim 19 Nov - 1:48




Le printemps s’achève tout doucement et les jours rallongent. Eda termine de se préparer et se met en route pour la galerie. La lumière est presque aussi jolie qu’en automne. L’été sera bientôt là, c’est la saison qu’elle aime le moins – elle supporte mal la chaleur. Bien heureusement, elle passera celui-ci à travailler, au frais dans son atelier. Ce soir, elle organise une dernière exposition avant de disparaitre pendant quelque temps. Elle a fait une promotion assez discrète contrairement à d’habitude. Pour elle, c’est avant tout un moment pour se retrouver entre amoureux de peinture autour d’un verre. Comme elle le fait chaque fois, elle s’est chargée seule de l’organisation en amont et de la préparation de la salle en détails – elle gère son activité comme une femme d’affaires. Il est presque dix-huit heures et les portes de la galerie ne sont pas encore ouvertes. Elle fait une dernière fois le tour de la salle pour s’assurer que tout est en ordre. Elle réajuste au passage quelques toiles avec minutie. La radio se met en route et diffuse Wild Is The Wind, un titre de David Bowie. Les portes s’ouvrent et les premières personnes affluent à l’intérieur. La suédoise accueille le public avec une légère appréhension. Elle ne présente pourtant que peu de nouvelles toiles – il s’agit plutôt d’une rétrospective de son oeuvre – mais chaque exposition se révèle être source d’inquiétude et la rend nerveuse. La peur de décevoir ou de ne pas être à la hauteur, des peurs banales en quelque sorte mais qui l’habitent constamment. Elle salue chaleureusement un ami peintre qu’elle affectionne particulièrement et lui demande de ses nouvelles. Elle le voit trop peu souvent, elle n'a que peu de temps libre et s'en désole. Elle le remercie tout de même d'être là et l'embrasse sur la joue avant de saluer les derniers arrivants. La galerie se remplie à vue d’oeil en quelques minutes à peine. Eda se retire un instant et se dirige vers l’arrière salle qui se trouve être fermée au public. Des gémissements pareils à des grognements l’interpellent. Elle surprend deux hommes en plein coït. « Oh pardon ! » s’exclame-t-elle en se cachant les yeux. Elle repart aussitôt dans la direction inverse. C’est la première fois que cela lui arrive, qui plus est lors de l’une de ses expositions. Elle attrape au passage une coupe de champagne pour oublier ce qu’elle vient de voir et s’en va retrouver ses complices. Elle échange quelques paroles avec ses amis proches et ses collaborateurs. Elle se veut attentive mais elle revoit le visage en extase du beau brun et a du mal à croire qu’à quelques mètres de là, derrière elle et la foule de gens, deux hommes s’envolent pour le septième ciel. Un employé de la galerie vient à sa rencontre et l’interrompt dans ses rêveries. « Madame Måneflod, un jeune homme demande à vous voir » et elle de répondre « Oui, j’arrive tout de suite. » Elle s’excuse poliment et quitte la conversation. Elle est souvent sollicitée lors de ces événements, que ce soit par des camarades peintres ou des amateurs. Ces moments de partage sont vitaux pour elle alors elle y répond favorablement autant qu’elle le peut. L’employé lui désigne un photographe. Elle s’approche doucement de lui, le laisse terminer ses prises de vue et l’aborde. « Bonsoir » répond-elle poliment. Elle reconnait l’un des deux hommes qu’elle a surpris un peu plus tôt dans l’arrière salle et ne peut s’empêcher de rire légèrement. « Je suis vraiment désolée pour tout à l’heure, je ne m’attendais pas à voir du monde derrière. » Elle est encore un peu gênée mais elle trouve cela amusant comme situation. Le jeune homme en question ne semble pas mal à l’aise, il lui sourit même. « En tout cas, je suis ravie de voir que mes expositions peuvent être le lieu de rendez-vous insolites » ajoute-t-elle en souriant. Elle le regarde avec sympathie et remarque la photographie sur son téléphone. « Vous êtes photographe ? » demande-t-elle en désignant l’appareil en sa main.



••• eda måneflod •••
i call her « a.z » because it all begins and ends with her.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
le rêve australien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (10/08)
SURNOM : Andy est déjà un surnom
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Photographe
LOGEMENT : #16 Toowong dans une maison en coloc avec Leena, Summer (pnj) et Colson (pnj)

POSTS : 1116 POINTS : 590

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un joli petit accent espagnol
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Noa - Ambroise - Andenatt - Eda - Leonardo - Leena - Danny
PSEUDO : Amfly
AVATAR : Diego Barrueco
CRÉDITS : cobain.
DC : Kane Williamson
INSCRIT LE : 11/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17156-anders-andy-rivera#662427 http://www.30yearsstillyoung.com/t17174-andy-i-wanna-dance-with-somebody#663459 http://www.30yearsstillyoung.com/t17223-andy-rivera

MessageSujet: Re: That beauty mark - Eda&Andy   Mar 21 Nov - 19:09




Elle se fond en excuse par rapport à l’entrevue que vous avez eu brièvement un peu plus tôt. T’es quand même surpris qu’elle te reconnaisse. Le moment a duré une poignée de secondes. Elle a l’oeil, ça c’est sûr. Tu mets ça sur le compte de ta beauté. Ouais tu sais que t’es plutôt pas mal. Même plus que pas mal. T’as carrément une gueule. Ca fait tourner les têtes assez régulièrement et tu kiffes quand ça arrive. Tu prends soin de toi aussi. Ca tombe pas complètement du ciel. T’as quand même gagné à la loterie de l’ADN, c’est vrai. T’es conscient de ta chance. En tout cas toi ça te fait rire qu’elle ait cette réaction. Qu’elle s’excuse de vous avoir dérangé. C’est gentil de sa part, c’est clair. Elle n’a pas l’air d’avoir trouvé ça déplacé, elle est juste un peu gênée, ce que tu comprends. Pour toi c’est naturel de tirer un petit coup dans un coin lors d’une exposition non ? Non pas vraiment, mais t’aimes bien penser que oui. Tu comprends qu’elle est effectivement l’auteur de l’oeuvre que tu es en train d’admirer parce qu’elle parle de ses oeuvres.

« Vous êtes l’auteur ? Enchanté ! »

Parce que t’es quand même très poli même si tu baises n’importe où avec n’importe qui. Surtout tu respectes cette femme qui a beaucoup de talent. Ce qu’elle fait ça te parle et c’est pas tous les jours que ça arrive. C’est pour ça que t’as immortalisé l’oeuvre avec ton téléphone. Elle te demande si t’es photographe et ça te fait sourire.

« Exactement. Et j’ai du matos un peu mieux que ce téléphone portable. Je préfère le préciser. »

Tu n’es pas un amateur. Tu n’as juste pas pris ton matériel avec toi. Tu ne pensais pas trouver quelque chose que tu voudrais en souvenir. Heureusement ton Samsung prend de très belles photos. Ca fera l’affaire… Surtout si tu craques et que tu finis par acheté la toile. Oui ça t’a effleuré l’esprit. D’ailleurs maintenant que t’y penses, tu te vois carrément l’acheter. Enfin, tout dépend le prix bien sûr.

« Je me demandais, combien pour cette toile ? »

T’es planté devant mais tu pointes l’oeuvre du doigt quand même. Au cas où ça n’était pas assez obvious. Tu reprends la parole rapidement avant qu’elle ait le temps de répondre. Tu veux plaider ta cause à fond.

« C’est vraiment rare que j’ai des coups de coeur donc je me demande. Je ne sais pas si ça va être dans mon budget mais on sait jamais. Dites moi une bonne nouvelle s’il vous plaît. »

Tu joins tes mains devant toi, ton téléphone au milieu, comme pour faire une prière. Tu fais un petit peu les yeux doux en même temps. T’essaies de jouer la carte du charme. Tu doutes que ça marche, parce qu’elle doit te prendre pour un gay depuis la petite prestation avec l’autre mec, mais tu le tentes quand même. Tu serais presque près à l’inviter à boire un verre parce qu’elle est plutôt très jolie mais non, tu ne vas pas jusque là. Ou peut être que si…?



Diamonds ain't nothing when I'm rockin' with ya
Diamonds ain't nothing when I'm shinin' with ya



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: That beauty mark - Eda&Andy   


Revenir en haut Aller en bas
 

That beauty mark - Eda&Andy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers
-