AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 across the universe (izaac)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la rédemption
la rédemption
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (13/02/1984)
SURNOM : tommy est déjà un surnom pour thomas, sa petite soeur l'appelle tom-tom mais elle est la seule à avoir ce privilège
STATUT : veuf & père célibataire
MÉTIER : barman au McTavish, et quelques jobs au black pour arrondir les fins de mois
LOGEMENT : #45 redcliffe, avec sa fille de 8 ans, Moïra

POSTS : 2084 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : vilain petit canard des Warren ☆ emprisonné au Canada de mi-2013 à fin 2015 ☆ sa femme est décédée dans un accident de la route en 2012 ☆ il a une fille de 8 ans, Moïra, élevée par son frère Marius durant son incarcération ☆ il a vécu à Kenora, Canada, de 2005 à 2015 ☆ avant d'être emprisonné il travaillait comme bûcheron dans une scierie ☆ il essaye désespérément d'arrêter de fumer ☆ il porte son alliance autour du cou ☆ il a une addiction déraisonnable aux sodas et aux boissons sucrées en général ☆ il parle le français et baragouine le serbe
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : camber #3izaacloanmariusjamesliviana #2


RPs EN ATTENTE : milena #2 ☆ lene #3 ☆ matt
RPs TERMINÉS : #teamburgereva #1aaronscarlett #2lene #2saul #2camber #2event d'halloweenvidalliviana #1scarlett #1camber #1lexislene #1saul #1rebecca #1eliemilena #1


PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : michiel huisman
CRÉDITS : avatar@moneyhoney & sign@nikita77gataleya & crackship@camberbaby & userbar@loonywaltz
DC : hassan & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 19/11/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5613- http://www.30yearsstillyoung.com/t5701- http://www.30yearsstillyoung.com/t5814- http://dawnoftimes.tumblr.com

MessageSujet: across the universe (izaac)   Ven 27 Oct - 17:02




izaac & tommy
across the universe

Words are flowing out like endless rain into a paper cup, they slither while they pass, they slip away across the universe. Pools of sorrow waves of joy are drifting through my opened mind, possessing and caressing me. ☆☆☆



Fatalement, c'était toujours dans les moments où la chose n'était pas envisageable que Tommy finissait par avoir envie d'une cigarette. Il avait arrêté de compter le nombre de fois où il avait tenté d'arrêter ces deux dernières années, il en venait simplement à se dire que tant qu'il bosserait au McTavish il ne faudrait pas compter là-dessus ; La pause clope c'était une sorte de rituel, il ne se voyait pas arrêter de fumer alors que tous les collègues autour avaient la cigarette au bec. Et à vrai dire à cet instant il rêvait d'une pause clope, ou de n'importe quelle autre excuse pour se soustraire à l'angoissante valse des bambins qu'il fallait surveiller plutôt deux fois qu'une. Les beaux jours revenant l'école de Moïra recommençait à organiser des sorties scolaires, à but plus ou moins pédagogique selon les cas, et motivé par la simple volonté de faire plaisir à sa fille le brun s'était retrouvé à accepter de jouer les accompagnateurs sur son jour de congé, finalement plus si ravi que cela d'avoir cédé après avoir passé toute la matinée à jouer au gendarme pour tenter de canaliser le groupe d'élèves qu'on lui avait attribué pour la visite du Queensland Zoo de Woombye, à une heure et demi de car de Brisbane. Faute de mieux, la pause pique-nique du midi était apparue comme une demi-délivrance, les élèves des diverses classes éparpillés en petits groupes discutant joyeusement entre deux bouchées de sandwichs et de chips. Son propre sac à dos sous le bras, et cherchant machinalement Moïra du regard pour la millième fois en prenant sur lui de la laisser s'amuser avec ses copines de classe sans jouer au père envahissant, il était allé rejoindre Izaac sous l'arbre sous lequel il s'était installé. Les deux voisins n'avaient pas réalisés s'être embarqués dans la même galère avant le moment de compter les élèves et de dispatcher les groupes en attendant le car devant l'école, mais quelque part Tommy s'était senti soulagé à l'idée de pouvoir au moins à un moment de la journée entretenir une conversation avec quelqu'un qui ne soit ni un enfant de huit ans ni une maîtresse d'école. « Je sens que c'est le genre de jour de repos qui me ramènera au boulot plus fatigué qu'avant d'en être parti. » avait-il commenté d'un ton amusé en s'installant à son tour dans l'herbe. « Mais je suppose que tu as un peu plus l'habitude que moi. » Quoi que Tommy ne sache en réalité pas vraiment quelle tranche d'âge pouvaient avoir les élèves d'Izaac. Il le savait professeur de musique, mais c’était à peu près tout ; En conservatoire, à l’école, à domicile ? Il n’en savait strictement rien, et n’avait jamais eu la curiosité de pousser plus loin ses investigations, pas vraiment du genre à faire preuve d’indiscrétion concernant ses voisins. La raison à cela était simple, moins il posait de questions moins il prenait le risque que l’on décide de lui en poser en retour. Fouillant dans son sac pour en sortir les deux sandwichs salami-pesto qu'il avait fait pour lui la veille après s'être occupés de ceux de sa fille, il avait également dégainé un paquet de chips goût barbecue qu'il avait ouvert pour en proposer au professeur. Et le regard à peine relevé vers le reste du groupe il avait lancé aux deux énergumènes appartenant à son groupe et pour qui « non » avait un peu de mal à ne pas vouloir dire « oui » si on les laissait faire « Benjamin et Nicolas on ne monte pas sur les rochers ! » avant de lâcher un léger soupir. « Ces deux-là sont infernaux, j'aimerais bien savoir comment retirer les piles. » Il oubliait un peu vite, sans doute, qu’il n’était probablement pas beaucoup plus calme ou obéissant au même âge, au grand damne de ses parents qui auraient probablement rêvé que leurs deux derniers nés soient aussi sages et obéissants que les trois premiers. « T’es de Brisbane, au fait ? » avait-il finalement repris sur le ton de la conversation en reportant son attention sur Izaac, après avoir pioché dans son paquet de chips avec gourmandise. Fallait déjà qu’il se prive de cigarette, il n’allait pas en plus essayer de jouer les raisonnables sur la nourriture.








    - I'm sorry for everything, oh, everything I've done. From the second that I was born it seems I had a loaded gun, and then I shot, shot, shot a hole through everything I loved -

 :burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (21/03)
SURNOM : Parfois on l'appelle Zac
STATUT : Divorcé, père célibataire
MÉTIER : Prof de violon
LOGEMENT : #46 redcliffe

POSTS : 514 POINTS : 285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ° 21/03 à sydney, 41 ans ° divorcé, père de deux filles ° joue du violon depuis 27 ans et l'enseigne à ceux qui veulent ° amateur de whisky ° aime le classique, rock, jazz et pop ° aime la nouveauté °
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Eugène - Poste de police (halloween) -Cait#2 -Tommy -Anton - Clover (FB)
RPs EN ATTENTE : Kane #2 -
RPs TERMINÉS : Cait - Kane
PSEUDO : apaisios
AVATAR : Misha Collins
CRÉDITS : rogue magazine (avatar)
DC : Sooooon
INSCRIT LE : 25/08/2017

MessageSujet: Re: across the universe (izaac)   Lun 30 Oct - 16:32


let's say sunshine for everyone
EXORDIUM.
Combien de fois Jessica m'avait supplié pour venir l'accompagner à sa sortie de l'école ? J'ai bien arrêté de compter après la première fois. Elle qui me demandait à chaque fois de venir avec elle à chaque sortie scolaire, je devais toujours refuser à cause de mon travail. Je ne voulais pas décevoir Jessica, mais je lui faisais bien comprendre que le travail me prenait trop de places dans nos sorties en famille. Comparé à Abigail, Jessica a toujours voulu avoir son papa ou sa maman avec elle durant les sorties. Mais elle savait resté calme et compréhensible quand je ne pouvais pas, même si je voyais très bien sa petite mine tout triste quelques minutes plus tard. Mes filles je les connais par cœur et je comprends très vite que quelque chose ne va pas. Je ne suis pas ce qu'on appelle un papa poule et en aucun cas je voulais le devenir, mais je suis un père un peu trop fou d'elles. En tout cas, Jessica avait bien réussi à avoir son papa près d'elle pour une sortie scolaire. En effet, le jour de la sortie est tombée au bon moment dans mon boulot. Je pouvais donc lui faire plaisir et l'accompagner. Mais j'étais loin de savoir qu'en plus de surveiller ma fille, je devais aussi surveiller les autres mômes. Je me vois mal surveiller des enfants que je ne connais qu'à peine et qui ne sont pas miens. Heureusement, Tommy, mon voisin de pallier, a aussi été contraint de suivre sa fille dans cette aventure. Il avait donc le même supplice que moi. Tant mieux, parce-que je ne me voyais pas du tout gérer des gosses tout seul, même s'il y avait quelques maîtresses et maîtres. Tommy aussi était papa et avait une petite fille ; Moïra si je me souviens bien. Mes souvenirs ne sont peut-être pas bon, mais il semble que Jessica est un peu plus âgée qu'elle. Quand bien même, elles ont su se lier d'amitié malgré leur différence d'âge. C'est en attendant le car et le trajet de presque de deux heures qui nous attendaient pour atteindre le Zoo ; que midi sonnait. Nous étions comme sauver par le gong en entendant le pause-midi. Je viens donner le sandwich préparé la veille à Jessica ainsi que son jus et un paquet de chips avant de la laisser seule avec ses amies. Quant à moi, je me dirigeais vers un arbre, me faisant ainsi de l'ombre sous ce soleil bien trop brûlant. Tommy ne tarda point à me rejoindre, je lui souris. Celui-ci s'assit à côté de moi pendant que je prenais mon repas. Cela faisait du bien d'avoir quelqu'un avec moi  que je connaissais autre qu'un môme ou une maîtresse. Il commença à m'adresser la parole ; « Je sens que c'est le genre de jour de repos qui me ramènera au boulot plus fatigué qu'avant d'en être parti. » A ses mots j'en sortis un petit rire, signe que je comprenais tout à fait ce qu'il voulait dire et celui-ci poursuivait en disant que j'avais, pour lui, plus l'habitude. Sûrement parlait-il de mes deux filles, puisqu'il ne sait pas vraiment le boulot que je fais. Il savait juste que j'étais prof de musique, je décidais de lui répondre ; «Je ne te le fais pas dire. Après, en tant que prof de violon au conservatoire, je n'ai qu'un élève à la fois et même s'ils ont tous des tranches d'âges très différents, ils savent restés calme. Sûrement parce-qu’ils ne sont qu'avec moi et pas entouré de leurs copains ou copines. Par contre, je ne te dis pas quand je dois monter un petit orchestre de violons avec mes élèves.. c'est l'anarchie complet.» finissais-je en soupirant accentuant plus ma fatigue. J'ai préféré lui dire une fois pour tout mon boulot, pour qu'il comprenne mieux et plus vite au lieu de tourner autour du pot. Nous commencions à remarquer que quelques gamins commençaient à faire n'importe quoi, sous les yeux des maîtresses qui préféraient ne faire comme si de rien était. Tommy lui préférait lever la voix et de les "engueuler". J'étais d'accord avec son acte. Nous n'étions pas là pour faire l'éducation des enfants, mais si on pouvait éviter les accidents. «J'aimerais bien savoir comment retirer les piles de tous les mômes.» continuais-je après Tommy. Je commençais peu à peu à sortir mon sandwich, qui était le même que celui de Jessica. Avant de croquer dans mon sandwich, je pris quelques chips du paquet de Tommy.  « T’es de Brisbane, au fait ? »me posa-t-il comme question. Je finissais de mâcher et avaler les morceaux de chips avant de lui répondre ; «Non, je viens de Sydney. Et toi ?» Je regardais dans mon sac où j'avais bien foutu mon paquet de chips au goût poulet rôti avant de lui en proposer.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
la rédemption
la rédemption
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (13/02/1984)
SURNOM : tommy est déjà un surnom pour thomas, sa petite soeur l'appelle tom-tom mais elle est la seule à avoir ce privilège
STATUT : veuf & père célibataire
MÉTIER : barman au McTavish, et quelques jobs au black pour arrondir les fins de mois
LOGEMENT : #45 redcliffe, avec sa fille de 8 ans, Moïra

POSTS : 2084 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : vilain petit canard des Warren ☆ emprisonné au Canada de mi-2013 à fin 2015 ☆ sa femme est décédée dans un accident de la route en 2012 ☆ il a une fille de 8 ans, Moïra, élevée par son frère Marius durant son incarcération ☆ il a vécu à Kenora, Canada, de 2005 à 2015 ☆ avant d'être emprisonné il travaillait comme bûcheron dans une scierie ☆ il essaye désespérément d'arrêter de fumer ☆ il porte son alliance autour du cou ☆ il a une addiction déraisonnable aux sodas et aux boissons sucrées en général ☆ il parle le français et baragouine le serbe
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : camber #3izaacloanmariusjamesliviana #2


RPs EN ATTENTE : milena #2 ☆ lene #3 ☆ matt
RPs TERMINÉS : #teamburgereva #1aaronscarlett #2lene #2saul #2camber #2event d'halloweenvidalliviana #1scarlett #1camber #1lexislene #1saul #1rebecca #1eliemilena #1


PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : michiel huisman
CRÉDITS : avatar@moneyhoney & sign@nikita77gataleya & crackship@camberbaby & userbar@loonywaltz
DC : hassan & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 19/11/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5613- http://www.30yearsstillyoung.com/t5701- http://www.30yearsstillyoung.com/t5814- http://dawnoftimes.tumblr.com

MessageSujet: Re: across the universe (izaac)   Lun 13 Nov - 2:07



La vérité c’est que Tommy n’avait jamais été particulièrement à l’aise avec les enfants, et là où certains hommes se sentaient une fibre paternelle presque innée lui avait envisagé la naissance de sa fille avec une angoisse palpable et continuait encore aujourd’hui d’avancer dans le flou le plus total. Alors l’idée de devoir surveiller la marmaille d’autres parents que lui ? Ce n’était clairement pas une partie de plaisir à ses yeux, et il fallait bien qu’il ait des fautes à se faire pardonner aux yeux de Moïra pour avoir cédé à ce sujet. Et puis, c’est vrai, dans un coin reculé de sa tête il avait presque pu entendre la voix de Marius lui asséner que c’était ce qu’un vrai père était censé faire, et le brun s’était finalement laissé convaincre plus par son propre orgueil que par la simple force de persuasion de sa progéniture. À se demander à quoi bon, d’ailleurs, car comme tout enfant qui se respectait Moïra semblait prendre un malin plaisir à ne pas accorder un regard à son paternel en présence de ses copains de classe. « Je ne te le fais pas dire. » avait en tout cas admis Izaac lorsque le brun avait hasardé qu’il soit probablement un peu plus habitué que lui au fait de courir après des mômes. « Après, en tant que professeur de violon au conservatoire, je n’ai qu’un élève à la fois et même s’ils ont tous des tranches d’âge différentes, ils savent rester calmes. Sûrement parce qu’ils ne sont qu’avec moi et pas entourés de leurs copains ou copines. Par contre je ne te dis pas quand je dois monter un petit orchestre de violons avec mes élèves … C’est l’anarchie complète. » Laissant échapper un léger rire, Tommy voulait bien le croire sur parole. C’était bien un métier qu’il n’aurait jamais été capable d’exercer, professeur. D’abord parce que cela nécessitait des connaissances et une intelligence qu’il ne pensait pas posséder, mais également parce qu’il n’avait pas l’altruisme ou la volonté de transmettre nécessaires. Tenter de garder un tant soit peu d’ordre dans cette basse-cour, c’était tout ce qu’il était prêt à faire. « J’aimerais bien savoir comment retirer les piles de tous les mômes. » avait d’ailleurs de son côté rétorqué son voisin lorsque le brun avait fait valoir son envie de trouver un moyen pour que les deux garnements escaladeurs de rochers se tiennent un peu tranquilles. Mordant dans son sandwich avec résolution, le barman s'était laissé gagner par l'occasion d'en apprendre un peu plus sur l'homme qui vivait dans l'appartement à côté du sien, bien que ce genre de small talk de circonstance ne soit d'ordinaire pas sa tasse de thé. À savoir s'il était natif de la ville ou non Izaac avait simplement répondu « Non, je viens de Sydney. Et toi ? » en lui renvoyant donc la balle. « Oui, si on veut. » avait alors répondu le principal intéressé, avant de réaliser que sans autre explication sa réponse ne faisait pas vraiment sens. « J'ai grandi ici, mais après ça j'ai vécu dix ans au Canada. Alors je n'ai plus vraiment l'impression d'être du coin, parfois. Souvent. » Et s'il était totalement honnête Tommy avouerait sans l'ombre d'une hésitation que si tout cela n'avait tenu qu'à lui il ne serait jamais revenu, ou au moins serait déjà reparti, bien plus attaché à son pays d'adoption qu'à celui qui l'avait vu naître. « J'avais mis beaucoup moins de temps à m’acclimater à la neige et au froid que je n'en ai à me réhabiliter à la chaleur ici, quand j'y pense. » Probablement parce qu'il s'était installé au Canada avec plaisir, alors que vivre de nouveau à Brisbane relevait en revanche de la contrainte et de la punition. C'était purement psychologique, au fond.








    - I'm sorry for everything, oh, everything I've done. From the second that I was born it seems I had a loaded gun, and then I shot, shot, shot a hole through everything I loved -

 :burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (21/03)
SURNOM : Parfois on l'appelle Zac
STATUT : Divorcé, père célibataire
MÉTIER : Prof de violon
LOGEMENT : #46 redcliffe

POSTS : 514 POINTS : 285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ° 21/03 à sydney, 41 ans ° divorcé, père de deux filles ° joue du violon depuis 27 ans et l'enseigne à ceux qui veulent ° amateur de whisky ° aime le classique, rock, jazz et pop ° aime la nouveauté °
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Eugène - Poste de police (halloween) -Cait#2 -Tommy -Anton - Clover (FB)
RPs EN ATTENTE : Kane #2 -
RPs TERMINÉS : Cait - Kane
PSEUDO : apaisios
AVATAR : Misha Collins
CRÉDITS : rogue magazine (avatar)
DC : Sooooon
INSCRIT LE : 25/08/2017

MessageSujet: Re: across the universe (izaac)   Mer 15 Nov - 14:53


let's say sunshine for everyone
EXORDIUM.
La journée continuait d'avancer laissant petit à petit la place à l'après-midi et à la digestion. Il était encore midi, mais plus je regardais ma fille en train de s'amuser et plus le temps défilait devant mes yeux, surtout quand nous sommes en bonne compagnie, de ce qu'on dit. Une petite brise venait passer entre mes cheveux, j'entendais le chant des oiseaux non loin de nous quand bien même le cri des enfants venaient se mettre au-dessus des bruits de la nature. Je surveillais toujours les enfants des autres, mais juste avec quelques coups d’œil. Mon attention n'était seulement portée que sur ma fille et seulement elle. Plus je la regarde et plus je me dis à quel point elle a changé. Abigail a toujours été le portrait craché de sa mère et cela depuis la naissance. Tandis que Jessica avait pris de mon côté pour la couleur des cheveux ainsi que des yeux, Abigail elle était une petite blonde aux yeux verts aux nuances de jaunes comme sa mère. Elle a su se différencier de sa grande-sœur, ne voulant jamais faire les mêmes choses qu'elle, préférant être plutôt son opposé qu'autre chose. Elle a son caractère bien trempé, une imagination débordante et une bienveillance incroyable. Elle est certes âgée de onze ans, mais sa maturité prématurée me fascine de jour en jour. Ce n'était plus le petit monstre, comme j'aime l'appeler, de quelques centimètres, aux joues toutes rouges que je tenais dans mes bras pour la première fois. Chaque jour qui passe était comme le son d'une cloche me rappelant que mes filles n'arrêteront jamais de grandir. Elles devenaient de belles jeunes filles dont j'en suis fier aujourd'hui. Je revenais sur mon repas et Tommy, lui, avait fini de mâcher ainsi que d'avaler son morceau de nourriture avant de me répondre naturellement ; « Oui, si on veut. ». Je fis un air surpris, ne comprenant pas vraiment le sens de sa réponse, mais je ne préférais pas lui poser trop de questions et attendre qu'il rajoute les informations par son propre gré, ce qu'il fit peu de temps après ;  « J'ai grandi ici, mais après ça j'ai vécu dix ans au Canada. Alors je n'ai plus vraiment l'impression d'être du coin, parfois. Souvent. » Je sentis comme une sensation nostalgique après sa phrase, comme si le Canada lui manquait et que d'être de retour à Brisbane était plus une contrainte pour lui qu'autre chose. Je ne suis jamais parti d'Australie pour aller habiter autre pars que ce pays-ci. Je ne pouvais pas vraiment comprendre sa situation, ni même essayer, mais j'étais tout de même un peu plus intéressé par son passé désormais. Etant quelqu'un de très curieux, j'aurais eu tendance à sauter sur l'occasion pour en savoir plus, mais je sentais que ce n'était ni le jour, ni le moment pour ces questions, peut-être une prochaine, mais je restais quand même quelque peu curieux sur le Canada. Je n'ai jamais voyagé alors quand je rencontre une personne qui a visité, ou habité dans un pays autre que l'Australie, je me sentais comme obligé de lui poser pleins de questions pour en savoir un peu plus. C'était toujours mieux d'interroger les personnes qui ont été confronté à une culture différente, des paysages inconnus, plutôt que de se consacrer qu'aux livres. J'allais donc lui poser mes questions, mais Tommy a était plus rapide que moi. « J'avais mis beaucoup moins de temps à m’acclimater à la neige et au froid que je n'en ai à me réhabiliter à la chaleur ici, quand j'y pense. » Je lui souris. C'est sûr que niveau climat, le Canada s'opposait parfaitement à l'Australie.« Personnellement, je n'ai jamais vraiment eu la chance de voyager. Je suis toujours resté en Australie. Dans un sens, je te vois comme chanceux d'avoir pu avoir la chance d'aller au Canada, mais ne connaissant pas les raisons, je préfère plutôt me restreindre là-dessus.» Je pris une légère pause, mordant un petit bout dans mon sandwich avant de continuer ; «Je peux quand même te demander, comment est le Canada ? J'imagine bien que c'est différent d'ici,
mais à quel point ?»




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: across the universe (izaac)   


Revenir en haut Aller en bas
 

across the universe (izaac)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-