AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Une soirée à la fête foraine [Essence Tremblay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
STATUT : Célibataire malgré lui
MÉTIER : Avocat au sein du bureau du procureur
LOGEMENT : Provisoirement chez Cora Coverdale, un loft au #438 à Pine Rivers

POSTS : 54 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Comblé par sa vie qu'il jugeait parfaite, Dean a toujours tout considéré comme acquis, y compris ses relations. Hautain avec son meilleur ami Benjamin Brody, il a fini par le perdre. Tout comme sa fiancée, Heidi Hellington, qui l'a quitté du jour au lendemain, sans une explication. Ayant pris conscience de ses erreurs et de ses défauts, Dean a décidé de changer et de profiter de la vie. Carpe diem !
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Max Irons
DC : /
INSCRIT LE : 11/09/2017

MessageSujet: Une soirée à la fête foraine [Essence Tremblay]   Sam 28 Oct - 23:02


Dean était arrivé à la fin du mois d’août à Brisbane. Il avait quitté Sydney, la ville où plus rien ne le retenait. Après huit ans de relation, sa fiancée, Heidi, était partie du jour au lendemain, sans une explication. Le meilleur ami de Dean, Ben, l’avait suivi peu de temps après pour rejoindre son fils. Heureusement, Cora, la pétillante rousse, était restée aux côtés du jeune homme et l’avait soutenu dans ces épreuves. Elle l’avait également aidé à faire un travail important sur lui-même, et Dean avait pris conscience d’une partie de ses erreurs. Le jeune homme avait tout considéré comme acquis et n’avait plus fait aucun effort avec Heidi. Pourtant, l’amour de la jeune femme se méritait, et la flamme devait s’entretenir. Quant à Ben, lui qui menait une vie de débauche, il était constamment jugé par Dean, le garçon sérieux, carré et rangé, qui prenait de haut son meilleur ami.
Désireux de prendre un nouveau départ, et écoutant les conseils de son amie Cora, Dean avait donc débarqué à Brisbane il y a deux mois. Il avait pris petit à petit ses marques dans la ville et s’était créé de nouvelles habitudes. Il n’avait cependant pas oublié ses passions et avait rapidement repris la course à pieds. Le jeune homme aimait chausser ses baskets et se vider l’esprit tout en se dépensant.
Un soir de course, les écouteurs dans les oreilles, la tête dans les nuages, il avait quitté un petit chemin de terre pour rejoindre la route sans prêter attention à l’environnement qui l’entourait. Déboulant sur la chaussée, il avait été percuté par un cycliste qui, heureusement pour le jeune homme, se promenait tranquillement. Malgré la vitesse réduite du cycliste, le choc fut brutal et impressionnant. Dean fut projeté sur le macadam et tenta d’amortir la chute avec son avant-bras. La douleur fut un instant occultée par le choc et la frayeur. Néanmoins, Dean vit rapidement une plaie impressionnante et la souffrance commença à irradier dans tout son corps.
Heureusement pour lui, une jeune fille avait assisté à la scène : Essence, une interne à l’hôpital de Brisbane. Si la plaie présentée par Dean était impressionnante, elle était superficielle et aucun os n’était brisé. La brunette avait réussi à soigner le jeune homme grâce à un kit de secours trouvé dans un bar à proximité et était devenue son héroïne.
Depuis, Essence et Dean étaient devenus de bons amis. Ils se fréquentaient régulièrement, le jeune homme espérant avoir une influence positive sur la timide jeune fille. Dean souhaitait pouvoir aider Essence à s’épanouir et à prendre confiance en elle. La jeune fille méritait de rattraper les années perdues.

Quand Dean avait aperçu la jeune fille courir vers lui après sa chute, il avait cru s’être cogné la tête trop violemment sur le sol. C’était un ange qui se tenait devant lui, une personne d’une beauté incroyable.
Malgré la différence d’âge, Dean n’était évidemment pas insensible au charme de la jeune Essence. Pourtant, il se voyait plus comme un grand frère protecteur.

Un sourire illumina le visage du jeune homme lorsqu’il aperçut Essence s’approcher de lui. Il était adossé négligemment à sa voiture, garé à deux rues de chez la jeune femme. Ils s’étaient donnés rendez-vous non loin du domicile de la brunette pour passer la soirée ensemble. Dean lui réservait des heures qu’il espérait magique. Les jeunes gens évitaient de se retrouver devant la maison d’Essence, redoutant la réaction de la mère de cette dernière. Pour vivre heureux, vivons cachés : c’était le proverbe qu’ils respectaient scrupuleusement par rapport à la mère d’Essence, refusant que l’évolution de la jeune fille soit stoppée net.
C’est donc sans cacher sa joie que Dean accueillit la jeune femme, prêt à passer une soirée magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de cendrillon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans (05/03/1994)
SURNOM : Mon chat, chaton, bébé, mon coeur.
STATUT : Célibataire en quête constante de savoir éternel. A vous de décrypter comme bon vous semble.
MÉTIER : Interne au service de neurologie de l'hôpital de Brisbane.
LOGEMENT : #122 Redcliff

POSTS : 442 POINTS : 800

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ne vous fiez jamais aux apparences.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : lieismyfriend
AVATAR : Monika "Jac" Jagaciak
CRÉDITS : lieismyfriend
DC : Maxyn Ledger, la luxure assumée
INSCRIT LE : 01/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16682-essence-absolute-silence-leads-to-sadness-it-is-the-image-of-death http://www.30yearsstillyoung.com/t16713-essence-bibbidi-bobbidi-boo#645093 http://www.30yearsstillyoung.com/t16714-essence-trembley#645101 http://www.30yearsstillyoung.com/t16715-essence-trembley#645104

MessageSujet: Re: Une soirée à la fête foraine [Essence Tremblay]   Dim 29 Oct - 0:36




► october 2017, brisbane | love me like you do
Une soirée à la fête foraine
dean & essence
- Tu vas où Essence?
- Je dois aller voir le médecin pour le prolongement de mon arrêt maladie et juste après aller à l'hôpital leur donner le fameux arrêt.

Mensonge, gros mensonge. Elle me regardait pensive tandis que je me regardais devant la glace de l'entrée, ajustant mon long manteau.

- Ne me regarde pas comme ça maman. Tu as dit que tu voulais que je reste à tes côtés...
- Oui mon coeur, mais depuis cette affaire je te trouve changer. Comme si cet Aloysius avait une emprise négative sur toi. Tu t'apprêtes trop bien pour aller voir ton médecin.

Je levais les yeux au ciel, elle était obsédée par cette affaire, par Aloysius surtout. Ca devait faire trois semaines que cela durait et oui... Je voyais ce changement, mais était-ce mauvais? J'en avais marre d'être perçue comme une gentille fillette de 23 ans si pure, si innocente, si... enfantine, si angélique. J'en avais marre, mais je n'avais pas l'impression d'avoir le choix. Je ne pouvais changer du jour au lendemain après tout.

- Je veux juste paraître bien... Je n'aime pas arriver négliger au travail, tu le sais. Puis c'est un vieux manteau qui m'a coûté 10$ à une brocante l'an dernier, en dessous j'ai juste un pull noir et mon bon vieux jean délavé et mes bottines à talon dont la semelle se décolle à moitié. Tu crois vraiment que j'irais à un rencard top secret avec... quelqu'un ainsi?

Elle leva les yeux au ciel pour finir par se lever. Elle prit mon visage entre mes mains et embrassa mon front comme pour me bénir.

- Tu es tout ce que j'ai Essence, si quelque chose t'arrive ou que quelqu'un te fait du mal je ne me le pardonnerais jamais. Tu comprends pourquoi j'ai tant besoin de toi et que je suis protectrice à tes côtés? Les hommes sont là juste pour te briser le coeur ou alors... finir en toi et une fois servie ils te jettent. Ta virginité est bien plus précieuse que tu ne le penses, ne deviens pas une fille facile, respecte toi... Puis... on est d'accord, tu es toujours... vierge?

Mon visage emprisonné dans les mains de ma mère je me sentais encore une fois prise au dépourvue, dans ma chère et tendre prison dorée dont il m'était si difficile de m'en défaire.

- Oui maman... Oui... Personne ne s'intéresse à moi tu sais.
- Aloysius, cet homme est vicieux et malveillant.
- Maman... Il a presque ton âge et je doute qu'il s'intéresse à quelqu'un comme moi. A choisir, il te prendrait toi.

Et une claque retentit. Sous le choc ma tête s'était légèrement tournée et je mis ma main sur ma joue un peu rougeâtre.

- Ne t'avise plus jamais de redire de telles sottises, jamais.

Pourquoi réagissait-il ainsi? Choquée, je pris mon sac et claqua la porte derrière moi avant d'aller rejoindre Dean qui m'attendait à deux rues d'ici. J'avais les larmes aux yeux mais j'essayais vite de les faire disparaître tant cette situation me laissait sans voix. A peine 150m plus loin, je le vis là, adossé à sa voiture. Je lui fis un coucou de loin à l'aide de ma main avant de me mettre à courir pour lui sauter dessus.

- Tu m'as manqué!

Je lui fis un énorme câlin, nichant ma tête dans sa nuque. Là j'avais plus besoin de réconfort et d'affection qu'autre chose. Je ne voulais pas gâcher cette fin de journée en pleurant alors qu'avec Dean on avait plus l'habitude de rire, de parler de beaucoup de choses... Sa présence me soulageait et me rassurait. Il m'aidait à prendre confiance en moi en sa manière et avant de tomber sur Aloysius, c'était Dean qui me... perturbait le plus. Il était très bel homme et notre proximité faisait que... qu'il ne me laissait pas insensible. Mais là, depuis Aloysius, cette affaire en général, j'étais un peu comme... déconnectée de la réalité.

- T'attends depuis longtemps?

Je reculais délicatement ma tête avant d'embrasser sa joue laissant mes mains autour de son cou. J'espérais surtout que mes yeux avaient dégonflé et qu'aucune douleur physique ou psychologique se laissaient percevoir.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



    i'll be your prisoner tonight
    I got no regrets and I remember the day that we met, there was no way that I could forget you. So I followed you home and I waited 'til you were alone and I crept into your room while you slept, I laid next to you and I knew that I could never let you go.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
STATUT : Célibataire malgré lui
MÉTIER : Avocat au sein du bureau du procureur
LOGEMENT : Provisoirement chez Cora Coverdale, un loft au #438 à Pine Rivers

POSTS : 54 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Comblé par sa vie qu'il jugeait parfaite, Dean a toujours tout considéré comme acquis, y compris ses relations. Hautain avec son meilleur ami Benjamin Brody, il a fini par le perdre. Tout comme sa fiancée, Heidi Hellington, qui l'a quitté du jour au lendemain, sans une explication. Ayant pris conscience de ses erreurs et de ses défauts, Dean a décidé de changer et de profiter de la vie. Carpe diem !
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Max Irons
DC : /
INSCRIT LE : 11/09/2017

MessageSujet: Re: Une soirée à la fête foraine [Essence Tremblay]   Dim 29 Oct - 20:34


Un sourire illumina le visage de Dean lorsqu’il aperçut Essence au coin de la rue. Elle le salua de la main puis se mit à courir vers lui. Le jeune homme la rattrapa sans difficulté et lui rendit son étreinte. C’était si simple, avec Essence. Elle était si naturelle, si spontanée, si innocente … Dean pouvait lire en elle comme dans un livre ouvert, ce qui facilitait sans aucun doute leur amitié.
Néanmoins, le jeune avocat ne pouvait s’empêcher de penser aux monstres qui peuplaient cette Terre. Et, dans son métier, ce n’était pas les monstres qui manquaient. Dean traquait avec la police les déviants et les trainaient devant la Justice, requérant la juste peine au nom de la société.
Sans aller jusqu’à imaginer le pire des criminels, Essence pouvait tout simplement croiser la route d’un homme qui ne se soucierait guère de ses sentiments ou de son âge, mais abuserait de sa gentillesse pour obtenir des faveurs, qu’elles soient sexuelles ou non.
Imaginer Essence tomber dans les griffes d’une telle personne lui glaçait le sang et, pour éviter de frissonner et d’y songer davantage, Dean resserra son étreinte autour du corps de la jeune fille.
Le jeune homme était quelqu’un de bien, un homme avec des principes. Il s’était promis de ne jamais rien faire pour risquer de blesser la jeune fille et de tout faire pour la protéger.

Dean ne put s’empêcher de sourire quand Essence lui avoua qu’il lui avait manqué. Il rougit ensuite légèrement quand la jeune fille l’embrassa sur la joue et plongea son regard dans le sien.
Ah Essence … Etait-elle consciente du trouble qu’elle causait aux hommes ?

Le jeune homme se concentra sur ce que les yeux d’Essence exprimaient. Il fronça brièvement les sourcils, semblant remarquer que quelque chose n’allait pas. Il n’insista cependant pas : si la brunette ne désirait pas se confier pour l’instant, il la laisserait tranquille. Elle s’ouvrirait peut-être à lui plus tard dans la soirée.
Dean se contenta donc de lui sourire en lui remettant une mèche derrière l’oreille, délicatement.

« Non non, je viens d’arriver. »

Le jeune homme desserra doucement l’étreinte de la brunette et lui ouvrit la portière sa voiture.

« Si Mademoiselle veut bien se donner la peine. Son carrosse est avancé. »

Dean lui servit un sourire ravageur avant de s’installer derrière le volant.

« Prête ? C’est parti ! »

Le jeune homme prit la direction de la fête foraine. Il ne savait pas si Essence était déjà allée dans un tel endroit, mais il n’imaginait meilleur endroit pour passer la soirée avec elle. C’était le lieu parfait pour s’amuser, pour les enfants et pour les adultes ayant gardé une âme d’enfant.

« Tadaaaa ! Qu’en penses-tu ? Prête à t’amuser ? »

Un sourire illuminait le visage de Dean, et ses yeux étaient emplis d’espoir, souhaitant de tout cœur avoir fait mouche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de cendrillon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans (05/03/1994)
SURNOM : Mon chat, chaton, bébé, mon coeur.
STATUT : Célibataire en quête constante de savoir éternel. A vous de décrypter comme bon vous semble.
MÉTIER : Interne au service de neurologie de l'hôpital de Brisbane.
LOGEMENT : #122 Redcliff

POSTS : 442 POINTS : 800

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ne vous fiez jamais aux apparences.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : lieismyfriend
AVATAR : Monika "Jac" Jagaciak
CRÉDITS : lieismyfriend
DC : Maxyn Ledger, la luxure assumée
INSCRIT LE : 01/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16682-essence-absolute-silence-leads-to-sadness-it-is-the-image-of-death http://www.30yearsstillyoung.com/t16713-essence-bibbidi-bobbidi-boo#645093 http://www.30yearsstillyoung.com/t16714-essence-trembley#645101 http://www.30yearsstillyoung.com/t16715-essence-trembley#645104

MessageSujet: Re: Une soirée à la fête foraine [Essence Tremblay]   Dim 29 Oct - 21:05




► october 2017, brisbane | love me like you do
Une soirée à la fête foraine
dean & essence
- Bon ça va si tu viens d'arriver, ma mère m'a un peu retenu... Mais je suis là!

Je continuais de sourire assez niaisement mais j'étais contente d'être à ses côtés même si une part de moi s'en voulait de mentir et de mener ma mère en bateau. Mais avais-je le choix au final? Non... Si je lui disais la vérité elle m'interdirait de voir Dean ou mes autres amis garçons et me ferait encore sa fameuse morale... Comme elle venait de le faire pour Aloysius il y a dix minutes alors que cet homme n'est nullement mon ami. Mais là, de suite, j'étais concentrée sur Dean qui me remettait une mèche derrière mon oreille, je rougissais un peu à ce geste, je n'avais pas trop l'habitude de ce genre de petite démonstration affective, certes avec Dean, ce n'était pas la première fois, mais ça me faisait toujours chaud au coeur. Peut-être car je manquais horriblement d'affection et d'attention de la gente masculine... Sans doute oui.

- Un carrosse digne d'une histoire à la Cendrillon!

Je montais immédiatement dans la voiture en riant de bon coeur. En attendant qu'il monte à mes côtés, je me regardais dans le rétro pour arranger mes cheveux, j'avais dû un peu sprinter, je ne devais plus ressembler à grand chose, d'où il avait arrangé une de mes mèches sûrement. Qu'importe... Ce n'était pas un rendez-vous galant, c'était Dean. J'espérais surtout que ma joue dérougisse aussitôt... Je ne comprenais pas pourquoi ma mère avait été aussi agressive... Surtout qu'elle n'avait pas levé la main sur moi depuis Diego, le garçon de ma fac il y a 3-4 ans que j'avais osé embrasser.

- Je suis toujours prête avec toi!

J'arrêtais de me contempler quand il était enfin à mes côtés. On parlait un peu de tout et de rien le temps du trajet, je chantonnais parfois selon la musique qu'il passait à la radio et quand on arriva à l'endroit escompté mon coeur sortit presque de ma poitrine.

- On va à la fête foraine? Vraiment?

Mes yeux devaient briller tant j'adorais ce genre d'endroits. Ca devait faire des années que je n'y avais pas mis les pieds... Puis avec le peu d'amis que j'avais et ma mère, je ne pouvais pas trop compter sur cela pour y aller. Encore moins mes collègues qui me traiteraient de gamine immature.

- J'adore Dean! Je vais pouvoir manger des gaufres et des barbes à papa à gogo!

Je riais de bon coeur avant de prendre le visage de Dean entre mes mains pour l'embrasser de nouveau sur sa joue avant de lui caresses gentiment ses cheveux, pour finir par déposer ma main sur son avant bras.

- Le dernier arrivé devra une barbe à papa à l'autre?

Puis sans attendre, à peine garé, je sortis en trombe de la voiture courant comme une imbécile vers l'entrée, sans attendre après lui. Je voulais vraiment ma barbe à papa et découvrir les attractions de ce lieu si magique. Je courais comme une folle, moi pas du tout sportive dans l'âme... J'arrivais exténuée à l'entrée, regardant derrière moi, Dean non loin de là.

- Tu traînes!

Je faisais de grands signes de mes bras pour lui faire comprendre de me rejoindre vite avant que mes yeux ne reviennent vers les lumières du parc.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



    i'll be your prisoner tonight
    I got no regrets and I remember the day that we met, there was no way that I could forget you. So I followed you home and I waited 'til you were alone and I crept into your room while you slept, I laid next to you and I knew that I could never let you go.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
STATUT : Célibataire malgré lui
MÉTIER : Avocat au sein du bureau du procureur
LOGEMENT : Provisoirement chez Cora Coverdale, un loft au #438 à Pine Rivers

POSTS : 54 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Comblé par sa vie qu'il jugeait parfaite, Dean a toujours tout considéré comme acquis, y compris ses relations. Hautain avec son meilleur ami Benjamin Brody, il a fini par le perdre. Tout comme sa fiancée, Heidi Hellington, qui l'a quitté du jour au lendemain, sans une explication. Ayant pris conscience de ses erreurs et de ses défauts, Dean a décidé de changer et de profiter de la vie. Carpe diem !
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Max Irons
DC : /
INSCRIT LE : 11/09/2017

MessageSujet: Re: Une soirée à la fête foraine [Essence Tremblay]   Mer 1 Nov - 21:28


Le trajet jusqu’à la fête foraine fut rapide. Non seulement leur destination n’était pas très éloignée du domicile d’Essence, mais la route sembla encore plus brève grâce à la jeune fille. Leur conversation était animée, et Essence chantait régulièrement, selon la musique que diffusait la radio. L’entendre ainsi heureuse donnait le sourire à Dean, qui l’observait du coin de l’œil en souriant.
Lorsque le jeune homme se gara sur le parking de la fête foraine, il fut emporté par la réaction de la brunette. Sa joie débordante était contagieuse.

« On va à la fête foraine ? Vraiment ? »

Les yeux d’Essence brillaient d’excitation.

« Oui ! Tu aimes ?
- J’adore Dean ! Je vais pouvoir manger des gaufres et des barbes à papa à gogo ! »

Le jeune homme ne put s’empêcher de rire. Les réactions de la jeune fille ressemblaient parfois à celles d’une enfant. Elle était si spontanée …
Puis Essence lui attrapa le visage entre ses mains et l’embrassa sur la joue en lui caressant les cheveux, et Dean rougit. Ca, c’était le comportement d’une femme, une femme attirante qui n’avait pas conscience des réactions qu’elle pouvait provoquer chez les hommes.

Essence s’écarta et sortit de la voiture.

« Le dernier arrivé devra une barbe à papa à l’autre ? »

Dean rit et sauta de la voiture à la suite de la jeune femme, comme s’il avait dix ans de moins.

« Tu traînes ! »

Décidemment, Essence était rapide, et elle était surexcitée.
Dean la rejoignit à l’entrée et lui prit la main avant qu’elle ne s’échappe à nouveau.

« Du calme, Mademoiselle. Je te promets une barbe à papa et plein d’attractions. Mais reste avec moi. Il y a énormément de monde, je ne veux pas te perdre. »

La voix de Dean s’était soudainement faite sérieuse, comme si sa volonté de ne pas perdre Essence ne concernait pas que le moment présent. Mais le jeune homme se fit à nouveau rapidement espiègle. Il entraina la brunette à sa suite vers la grande roue.

« On commence par ça ? Ca nous permettra d’avoir une vue sur le parc et de réfléchir à tout ce qu’on fera après ! »

Le jeune homme regarda Essence d’un air espiègle.

« A moins que tu n’aies le vertige ? »

Dean était déjà dans la queue, patientant pour acheter les billets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de cendrillon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans (05/03/1994)
SURNOM : Mon chat, chaton, bébé, mon coeur.
STATUT : Célibataire en quête constante de savoir éternel. A vous de décrypter comme bon vous semble.
MÉTIER : Interne au service de neurologie de l'hôpital de Brisbane.
LOGEMENT : #122 Redcliff

POSTS : 442 POINTS : 800

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ne vous fiez jamais aux apparences.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : lieismyfriend
AVATAR : Monika "Jac" Jagaciak
CRÉDITS : lieismyfriend
DC : Maxyn Ledger, la luxure assumée
INSCRIT LE : 01/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16682-essence-absolute-silence-leads-to-sadness-it-is-the-image-of-death http://www.30yearsstillyoung.com/t16713-essence-bibbidi-bobbidi-boo#645093 http://www.30yearsstillyoung.com/t16714-essence-trembley#645101 http://www.30yearsstillyoung.com/t16715-essence-trembley#645104

MessageSujet: Re: Une soirée à la fête foraine [Essence Tremblay]   Jeu 2 Nov - 10:25




► october 2017, brisbane | love me like you do
Une soirée à la fête foraine
dean & essence
Trop rapide j'étais, voilà ma devise. Ca se voyait que je n'étais pas du tout sportive, j'étais déjà essoufflée alors que j'avais dû courir sur 50 mètres à tout casser. Tout ce que je voyais c'était que j'étais la première donc que j'allais avoir ma barbe à papa.

Tout sourire, je le regardais arriver en regardant aussi autour de moi, j'étais en totale admiration sur la musique, les lumières de la fête... Clairement je n'allais pas rentrer aussitôt et je me préparais à mentir encore à ma mère, car le médecin + le boulot, non... C'était trop court mais là je n'avais pas envie de penser à ma mère, de penser à Aloysius, à cette affaire, au travail...

Dean arriva enfin et me prit la main, instinctivement mes yeux se posèrent sur nos mains entrelacées, je souriais, j'aimais ce genre d'attention encore plus les paroles qui suivirent.

- Promis tu ne me perdra pas, je suis une grande fille tu sais ? Bon ok on est dans une fête foraine entourés d'enfants mais je suis une grande fille...

Oui je me répétais encore... Dean aussi devait me voir comme une petite brebis à protéger / couver. Aloysius l'avait dit, on dirait qu'il n'y avait qu'un seul geste à faire pour me dévorer. Et voilà que je repensais à cet homme alors que je m'étais promis de ne pas y penser. Je devais me reconcentrer sur Dean.

Rapidement, Dean me traînait jusqu'à la grande roue, j'avais encore ma main dans la sienne, il ne semblait vraiment pas vouloir me perdre... Pourquoi alors ne me concentrais-je pas sur lui? Pourquoi Aloysius ou Colin? Non, Essence, t'es stupide, Dean n'est pas intéressé.

- Tu dis cela car c'est toi qui a le vertige?

Je riais avant de lâcher sa main pour finir par agiter mes bras un peu n'importe comment.

- Mais promis je prendrais soin de toi si t'es nauséeux là-bas. Je suis douée pour m'occuper des gens tu sais...

Oui je passais mes journées à ça avec ma mère, malade du cancer. Sans oublier le boulot où en étant interne, oui c'était mon job de prendre soin des gens. Je prenais plus soin d'eux qu'on prenait soin de moi au final mais je m'étais habituée à ça... Ca me faisait toujours bizarre quand les rôles s'inversaient du coup, un peu de gêne, de bien être caché, honteuse d'aimer ça alors que je ne devrais pas.

- Ca coûte combien un tour de grande roue ? J'ai que 20$ sur moi...

Je n'étais pas ce qu'on était une "personne avec les moyens", bien au contraire... Dean allait sûrement m'inviter mais ça me gênait, oui. Il n'était pas obligé, après tout il n'était pas mon petit ami ou bien il ne me devait rien.

- On paie chacun une attraction sur deux ? Ou on se contente de manger notre barbe à papa en bavant devant les attractions trop chers ?

J'étais toute excitée dans la file d'attente, file d'attente qui avançait trop lentement. Je regardais les gens monter deux par deux, c'était si long... A quelle heure j'allais rentrer ? Puis, sans comprendre je me retournais, paniquée, l'air perdue. J'avais cru entendre mon prénom d'une voix qui m'était totalement inconnue. Depuis l'affaire avec Aloysius j'étais devenue encore plus parano à l'extérieur, peur de croiser "Diablox9" en personne... Je ne savais même pas à quoi il ressemblait mais je refusais d'être cette brebis galeuse... encore.

Mon coeur s'était accéléré, je me rapprochais de Dean, reprenant sa main dans la mienne en guise de réconfort, je la serrais peut être un peu trop fort mais je ne contrôlais rien. Ce Diablox9 comptait il me faire autant de mal ?

- Mince, pardon.

Je resserrais mon étreinte quand je me rendais compte que je le serrais bien trop fort. Je voulais pas le paniquer alors oui, je changeais de sujet.

- La file est trop longue, tu trouves pas?

Lamentable... Lamentable j'étais.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



    i'll be your prisoner tonight
    I got no regrets and I remember the day that we met, there was no way that I could forget you. So I followed you home and I waited 'til you were alone and I crept into your room while you slept, I laid next to you and I knew that I could never let you go.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une soirée à la fête foraine [Essence Tremblay]   


Revenir en haut Aller en bas
 

Une soirée à la fête foraine [Essence Tremblay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: dreamworld
-