AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Samsonvale - Leena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Bax
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Prêtre
LOGEMENT : Redcliffe

POSTS : 57 POINTS : 265

UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Leena - Milena - Camber
AVATAR : Boyd Holbrook
CRÉDITS : avengedinchains
DC : Nino - Eva - Noa
INSCRIT LE : 26/10/2017

MessageSujet: Samsonvale - Leena   Jeu 2 Nov - 13:04


Owen n’était pas revenu ici depuis plusieurs années. Il était parti à Sydney puis au Vatican et plus au nord de Brisbane avant de revenir s’installer dans sa ville. La vie reprenait son cours et il était très heureux de pouvoir enfin revenir aux sources. Il allait pouvoir, enfin, il espérait pouvoir enfin profiter de sa famille. Ce qu’il voudrait par-dessus tout c’est pouvoir s’entendre avec son frère et sa sœur comme c’était le cas il y a maintenant dix ans. Avoir une famille unie malgré l’absence de son père. Si sa mère s’était montrée plus solidaire en acceptant son choix, ce n’était pas le cas de tous. Et sans en parler vraiment, sans le formuler, il était touché.
Une promesse est une promesse et pour Owen, ne pas l’honorer est une grande trahison. C’est pourquoi aujourd’hui il se rend à Samsonvale pour aller à la rencontre de la famille Scofield et notamment madame. Cela fait maintenant 16 ans qu’ils ont perdu leur fils, une disparition sans laisser de trace. Personne ne sait où il peut être et les pistes sont si nombreuses qu’elles n’ont aucune valeur. A force d’être partout, on finit par être nulle part. Madame Scofield est une femme forte, engagée, elle ferait tout pour retrouver son fils, elle est pleine d’espoir et s’accroche à un petit rien. Elle ne lâchera jamais l’affaire et mènera son combat jusqu’au bout. Une preuve de courage qui inspire le respect pour Owen. La promesse qu’il avait fait il y a quelques années maintenant, avant qu’il ne s’en aille, c’est qu’il reviendrait, c’est qu’il serait de nouveau présent à son retour. Il appréciait la famille, bien qu’il n’eût jamais rencontré tout le monde. Il avait déjà croisé monsieur Scofield, qui lui avait baissé les bras il y a plusieurs années, mais qui pourrait lui jeter la pierre ? Quant à leur fille, bien qu’il eût vu des photos de famille à la pelle, il ne l’avait jamais rencontré. Il sait bien ce que pense madame Scofield à ce sujet mais il ne s’est jamais permis d’émettre le moindre jugement.
Il arrivait en voiture, vieux modèle qu’il appréciait bichonner. Pas un grand fan de voiture mais il appréciait la sienne et il en prenait soin. Un vieux modèle qui appartenait déjà à son père. Il ne pourrait pas traverser l’Australie avec mais elle faisait un très bon moyen de transport pour la trentaine de kilomètre qui séparait Brisbane et Samsonvale. Il semblait y avoir du monde ce jour-là dans la demeure familiale. Peut-être arrivait il au mauvais moment mais en réalité, lorsqu’il se rappela du jour, cela marquait une date anniversaire de la disparition du jeune homme… Il se doutait alors que sa mère avait marqué le coup d’une grande mobilisation. Owen était touché de voir à quel point les habitants du quartier et l’entourage de la famille était encore présent. Il sortit de sa voiture et alla vers la maison, à la rencontre de Madame Scofield. Ne s’attendant pas à croiser quelqu’un d’autre qu’il connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (02/07/86)
SURNOM : Baby, le surnom que son père lui donnait et que ses amis d'enfance ont adopté
STATUT : Célibataire (lucky i'm in love with my best friend)
MÉTIER : créatrice de bijoux qu'elle vend sur Internet/vendeuse à mi-temps dans une boutique d'antiquités
LOGEMENT : #16 Toowong, coloc avec Andy #bestcolocever, Summer (pnj) et Colson (pnj)

POSTS : 232 POINTS : 1205

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Un coeur en or ; un rire ultra communicatif ; une volonté de fer ; un secret bien gardé ; des troubles du comportement alimentaire depuis l'adolescence ; un talent inné pour le karaoké après avoir bu quelques verres
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Hassan ; Joanne
PSEUDO : Liz
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : vodka paradise / bat'phanie
DC : aucun
INSCRIT LE : 23/10/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17255-leena-into-the-light-of-the-dark-black-night-en-cours http://www.30yearsstillyoung.com/t17302-leena-here-comes-the-sun http://www.30yearsstillyoung.com/t17303-leena-scofield#668676 http://www.30yearsstillyoung.com/t17332-leena-scofield#669484

MessageSujet: Re: Samsonvale - Leena   Ven 3 Nov - 15:33


On finit toujours par. On baisse les bras, on accepte. De guerre lasse. Leena avait cédé parce qu'elle n'avait plus trop le choix, elle était arrivé à un point où ce n'était même plus décent de rester dans le mensonge, à quelques kilomètres à peine de ses parents. Elle savait très bien que si son père l'apprenait il en serait peiné, au fond — même s'il n'en montrerait rien. Il n'était plus qu'une coquille vide, l'ombre de lui-même, quelqu'un qui avait déserté depuis bien longtemps et qui se terrait dans son corps et dans sa tête, ayant choisi l'alcool comme seul remède, pour couronner le tout. Ce n'était pas un alcoolique violent ou bruyant, c'était presque pire, c'était l'alcoolisme qui noie et qui déchire encore plus, qui l'avait transformé en bateau à la dérive, prisonnier de sa propre tristesse. Il avait été si présent pour elle au long de son enfance, il était le père dont on rêve : complice, drôle, plein de ressources et d'idées, affectueux, rassurant — c'était encore pire aujourd'hui de le voir ainsi, métamorphosé, absent, même dans la vie de sa propre fille. Leena en voulait beaucoup à sa mère à ce sujet. Si elle n'avait pas été si égoïste... Si elle n'avait pas perdu les pieds après la disparition d'Adam... Si elle s'était souvenue qu'elle avait une famille encore présente... Si elle n'avait pas décidé de sacrifier les présents... Si... Mais l'histoire ne pouvait pas être réécrite. Leena avait quitté Brisbane en partie pour cela — les tragédies ne s'effacent jamais. Et elle avait décidé qu'elle n'en porterait pas le poids.

Elle les avait revus : un matin elle avait débarqué chez eux/chez elle, comme ça, elle avait souri, les avait salués, avait menti sur sa date de retour et puis elle était restée vague, j'habite vers Toowong, je cherche du travail, je continue mes bijoux, etc. Elle ne voulait pas qu'ils sachent où elle habite, elle ne voulait pas qu'ils connaissent trop de choses de sa vie, c'était ainsi depuis des années, sa manière à elle de se protéger. Parfois, seule à seul avec son père elle lui lâchait quelques informations, il ne disait rien, il hochait la tête doucement, il savait qu'il n'était plus là de toute façon. Mais avec sa mère hors de question, elle était si sèche, elle jugeait tant, toujours, même quand elle regardait Leena on avait l'impression que son oeil enregistrait tout ce qui n'allait pas, elle s'attardait toujours sur son apparence, elle n'osait plus rien dire mais elle le pensait et ça se voyait. L'épreuve passée, Leena avait promis de revenir dans « pas trop longtemps » ce qui signifiait en d'autres termes « quelques temps de répit ».

Puis elle avait reçu un appel, de son père évidemment, mandaté par sa mère : ils organisaient quelque chose à la maison avec les voisins, les gens de l’association, la paroisse, etc. Comme souvent. Pour Adam. Sa mère y mettait toute son énergie. Est-ce qu'elle viendrait, cette fois, maintenant qu'elle n'était plus à des milliers de kilomètres ?... Pour Adam. Leena avait pensé non mais elle avait dit oui : c'était la culpabilité qui l'avait rattrapée, comme si Adam allait lui en vouloir, où qu'il soit, de faire faux bond à ce rendez-vous quand elle avait la possibilité d'y être, pour une fois.

Elle avait mis un pantalon couleur brique, un chemisier léger et une veste noire cintrée, ainsi que des derbys noires. C'était dans les tenues les plus soft qu'elle pouvait avoir et c'était fait exprès : elle ne voulait pas qu'on la voit comme une artiste bohème et perchée, comme sa mère aimait à lui lancer à la figure de temps à autre. Elle avait noué ses cheveux en chignon et s'était à peine maquillée — rien ne suffirait à masquer son trouble et son air un peu trop pâle. Elle angoissait, plus elle avançait vers la maison, pour l'heure tournait, elle avait l'impression que la panique lui oppressait les entrailles. Pour elle Adam était toujours ce petit garçon vivant de son enfance, pas un fantôme qu'on célébrait, année après année.

Un homme arriva devant la maison. D'allure simple, il avait un col romain. Leena se raidit malgré elle — encore un curé qui venait rabâcher que la prière était la seule solution à la tristesse et que l’œuvre de Dieu finirait un jour ou l'autre par prendre le dessus. Elle en avait soupé des soutiens de la paroisse, tous plus mièvres les uns que les autres. Mais celui là, elle ne le connaissait pas, alors s'efforça de lui accorder le bénéfice du doute. « Bonjour, je suis Leena. Vous devez probablement connaître mes parents. Enchantée. » Il était si jeune tout de même. Comment pouvait-on choisir de s'enfermer ainsi dans la religion ? « Vous êtes dans le coin depuis longtemps ? » Elle s'était arrêtée pour discuter, cherchant inconsciemment toutes les bonnes raisons de ne pas mettre un pied dans la maison.




HOME AGAIN
Many times I've been told : speak your mind just be bold, so I close my eyes and the tears will clear then I feel no fear, then I'd feel no way, my paths will remain straight home again : One day I know I'll feel home again




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Bax
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Prêtre
LOGEMENT : Redcliffe

POSTS : 57 POINTS : 265

UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Leena - Milena - Camber
AVATAR : Boyd Holbrook
CRÉDITS : avengedinchains
DC : Nino - Eva - Noa
INSCRIT LE : 26/10/2017

MessageSujet: Re: Samsonvale - Leena   Jeu 16 Nov - 11:31



La cause mobilisait pas mal de monde. Owen avait croisé une dizaine de personne en ayant fait quelques pas seulement. Il n’avait pas l’impression qu’une grosse peine pesait sur les épaules de chacun. Peut-être qu’après tout ce temps, le chagrin s’était peu à peu dissipé ou alors, il s’exprimait d’une autre manière. Il avait hâte de croiser Madame Scofield, lui démontrer son soutient et lui exprimer de nouveau toute son admiration. Owen ne connaissait pas le sentiment de perte d’un membre de sa famille sans savoir ce qu’il en était advenu. S’il était toujours dans le monde des vivants ou s’il avait passé la frontière de l’au-delà. Le jeune prêtre croyait en un monde meilleur, un paradis, il ne savait pas de quoi il était fait mais se disait que c’était forcément un endroit paisible et où les âmes pouvaient enfin être libérée de toute contrainte, de toute culpabilité, de mauvaises pensées. Chaque erreur était balayée et personne n’en avait plus le poids. Libéré de tout. Mais aucune idée pour Adam. Etait-il partie par choix, avait il était enlevé, avait-il simplement eu un accident et personne n’avait jamais retrouvé sa trace ? Autant de question sans réponse qui sont insupportable pour la famille.
« Bonjour, je suis Leena. Vous devez probablement connaître mes parents. Enchantée. » Leena Scofiedl. Même si la présentation était courte, il savait tout à fait de qui il s’agissait. Il regarda cette jeune demoiselle qu’il avait déjà vu en photo. Mais de vieilles photos de famille où son frère apparaissait encore. Elle avait bien changé depuis, elle était une femme, simplement. « Enchanté, Owen Baxton, une vieille connaissance de vos parents… » enfin, vieille, plus ou moins, il n’était pas si vieux que ça lui. « Vous êtes dans le coin depuis longtemps ? » Tout dépend ce qu’elle entend par être dans le coin. « Je suis originaire de Brisbane. » Il la regardait, elle ne semblait pas vraiment correspondre à ce qu’en disait sa mère. Cette artiste déconnectée de la vie réelle. Owen avait cette impression d’une jeune femme tout à fait équilibrée et avec les pieds sur terre. « Je suis ravi d’enfin pouvoir faire votre connaissance, depuis le temps où j’entendais parler de vous sans jamais vous croiser. Vous n’êtes pas une grande amatrice de ce genre de rassemblement n’est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (02/07/86)
SURNOM : Baby, le surnom que son père lui donnait et que ses amis d'enfance ont adopté
STATUT : Célibataire (lucky i'm in love with my best friend)
MÉTIER : créatrice de bijoux qu'elle vend sur Internet/vendeuse à mi-temps dans une boutique d'antiquités
LOGEMENT : #16 Toowong, coloc avec Andy #bestcolocever, Summer (pnj) et Colson (pnj)

POSTS : 232 POINTS : 1205

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Un coeur en or ; un rire ultra communicatif ; une volonté de fer ; un secret bien gardé ; des troubles du comportement alimentaire depuis l'adolescence ; un talent inné pour le karaoké après avoir bu quelques verres
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Hassan ; Joanne
PSEUDO : Liz
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : vodka paradise / bat'phanie
DC : aucun
INSCRIT LE : 23/10/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17255-leena-into-the-light-of-the-dark-black-night-en-cours http://www.30yearsstillyoung.com/t17302-leena-here-comes-the-sun http://www.30yearsstillyoung.com/t17303-leena-scofield#668676 http://www.30yearsstillyoung.com/t17332-leena-scofield#669484

MessageSujet: Re: Samsonvale - Leena   Lun 20 Nov - 15:17


Avec la tension en prime, Leena sentit qu'elle avait presque envie de rire. En vérité dès qu'il avait ouvert la bouche (Owen Baxton, donc) elle s'était dit qu'il était plutôt beau garçon, et que pour une fois c'était du gâchis. Heureusement qu'elle n'avait encore rien bu sinon le rire serait parti, aurait résonné dans l'air ambiant et aurait perturbé absolument tout l'équilibre de l'instant. Une vieille connaissance ? Elle ne retint pas un regard légèrement interrogatif. Mais au moins il s'était arrêté à ses côtés et semblait disposé à discuter un peu avec elle — ce qui repoussait encore un petit peu l'échéance. Leena sourit poliment, c'était bien cela à l'entendre alors, il était l'un des nouveaux prêtres qui suivaient ses parents, sur qui sa mère avait probablement dû jeter son dévolu désespéré, à qui elle devait tout confier à propos d'Adam, avant de réquisitionner encore et encore pour toutes les idées d'action et de rassemblement qu'elle avait eu. Fatigante. Le pauvre, au fond, il était à plaindre ; avoir la foi ne méritait pas un tel traitement. Car Leena savait pertinemment que sa mère était une personne de caractère et qu'elle pouvait être intolérable à vivre au quotidien.

« Oh ! Comme nous, alors, j'ai aussi grandi ici, même si j'en suis partie ces dernières années. » Elle se demanda s'il savait, et ce qu'il savait exactement. Sa mère ne s'était sûrement pas retenue de dire que sa fille avait tourné hippie et était partir une vie de bohème et de débauche en Europe. « Je ne vous avais jamais vu par ici. » Ridicule. Leena sentit qu'elle s'embourbait un peu. Non seulement elle ne voulait pas rentrer à l'intérieur (trop de gens, trop de souvenirs) mais en plus maintenant elle avait la puce à l'oreille — que pensait une personne extérieure de l'état de ses parents, de l'obstination malsaine de sa mère, de l'abandon désespéré de son père ? « Eh bien, euh... »

Le prêtre l'avait prise de cours, et elle ne sut pas masquer son hésitation. Non seulement elle était surprise qu'il ait entendu parler d'elle à ce point, mais en plus il venait de la percer à jour en l'espace que quelques secondes. Elle se gratta la nuque, geste qu'elle avait à chaque fois qu'elle était nerveuse. S'offraient à elle deux options : jouer franc-jeu et se confier à cet homme ou s'en méfier, car il était peut-être à la solde de sa mère et tentait de grappiller des informations pour les revendre ensuite. Peut-être trop naïvement, elle choisit de penser qu'Owen Baxton ne cherchait pas à mal.

« À vrai dire, effectivement, pas du tout. Je déteste ça... D'ailleurs je n'en ai pas fait depuis des années car j'étais trop loin, mais ça ne m'a pas manqué. J'ai l'impression qu'on entretient un fantôme... Qu'on célèbre une tragédie, quand j'aimerais simplement me souvenir d'Adam quand il était vivant et qu'on ne me rappelle pas à chaque seconde tout ce qui c'est passé... Ça doit vous paraître un peu bizarre, surtout quand vous connaissez ma mère et son... engagement. Elle n'a jamais baissé les bras. » Mais à quel prix ? Le reste ne compte plus, se retint-elle d'ajouter. Elle releva les yeux vers lui. « Vous connaissez bien mes parents, n'est-ce pas ? Je peux vous poser une question ? » Elle sentit qu'elle devenait un peu nerveuse. « Comment vous les trouvez... Je veux dire, qu'est-ce que vous pensez de tout ça ? De ma mère ? De mon père ? De notre famille ? » Leena avait murmuré ces derniers mots, incapable tout d'un coup d'en dire plus. Comme si elle plaçait tous ses derniers espoirs en cet homme, touché par une grâce qui lui était pourtant étrangère.




HOME AGAIN
Many times I've been told : speak your mind just be bold, so I close my eyes and the tears will clear then I feel no fear, then I'd feel no way, my paths will remain straight home again : One day I know I'll feel home again




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Samsonvale - Leena   


Revenir en haut Aller en bas
 

Samsonvale - Leena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-