AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 maybe i'm sorry ► alana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le Q.I. surélevé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans et toutes ses dents ... Ah non. Il en a perdu une dans le bush africain (12/03/1979)
SURNOM : Simplement Andy, et aucun autre surnom connu
STATUT : Célibataire. Divorcé depuis pas mal de temps maintenant. Un peu près six ans. Il aimerait bien se caser un de ses jours mais il a un boulot très prenant
MÉTIER : Chirurgien en traumatologie à l'hôpital de Brisbane
LOGEMENT : #20 Redcliffe

POSTS : 963 POINTS : 445

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : A une petite soeur ≈ A été marié à sa meilleure amie mais c'était plus pour qu'elle obtienne ses papiers qu'autre chose ≈ A divorcé il y a six ans, avant son départ pour l'Afrique ≈ A plusieurs tatouages sur le corps ≈ Est un casse-cou ≈ Fan de Formule 1 ≈ QI à plus de 170 ≈ Heureux au travail, malheureux en amour ≈ Déteste prendre l'avion, trouve que c'est ennuyant ≈ Grand sportif ≈ Adepte des sports de combat ≈ Très bricoleur ≈ Sait cuisiner même s'il préfère faire tourner le micro-ondes, c'est plus rapide ≈ Surf dès qu'il en a le temps
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Love never dies

Spencer #1 (♛) Kael #4 (♛) Kara #1 (♛) Duncan #10 (♛) Alana #4

Friendship never dies

PSEUDO : Nao'
AVATAR : Alex O'Loughlin
CRÉDITS : Avatar by Nao', Wiise pour la sign
DC : Delilah & Eireen & Cassandra & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 16/06/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2725-death-is-not-an-end-just-another-way-well-it-sucks http://www.30yearsstillyoung.com/t2747-death-is-not-an-end-just-another-way-well-it-sucks http://www.30yearsstillyoung.com/t2749-andrew-miriyan

MessageSujet: maybe i'm sorry ► alana   Dim 5 Nov - 19:33




maybe i'm sorry
Ils auraient pu passer une superbe journée au parc. Et pas qu'un peu. Mais il avait fallu que ... Et bien, il avait fallu qu'ils en viennent à parler d'un sujet qui était ... comment dire ... Peut-être que c'était trop tôt pour qu'ils en parlent. Ou peut-être qu'Alana n'avait pas assez confiance. Elle n'avait pas confiance en lui. Elle n'arrêtait pas de lui dire qu'il allait partir et des trucs dans le genre. Alors oui, ça l'avait blessé. Parce que ce n'était pas comme si ... Il aurait pris ses dispositions. Il aurait élevé son fils. Ils auraient élevé leur fils ensemble. Mais non. C'était elle. Elle avait pris sa décision. Et elle avait enlevé à Andrew cette paternité. Peut-être que ... Il ne savait pas trop ce qui se serait passé. Et comment ça se serait passé. Mais il voulait croire que ça aurait fonctionné entre eux. Alana n'avait peut-être pas la foi. Mais elle ne pouvait pas pour autant lui en vouloir pour quelque chose dont il n'était pas au courant. Ce n'était pas lui qui avait décidé de ne pas avoir de rapports avec leur fils. Ce n'était pas lui qui avait fait qu'il était resté loin d'elle et lui de lui. Non. Il aurait su. Il aurait été là. On ne pouvait pas l'accuser de tous les maux de la terre, si on pouvait dire ça ainsi. Pour autant, il avait peut-être pris la mouche trop rapidement. Peut-être qu'ils auraient pu en discuter dans le calme. Peut-être qu'ils auraient pu poursuivre cette conversation. Ailleurs. Et à un autre moment. Mais non. Non. Peut-être qu'il était temps qu'ils en parlent maintenant. Ils ne pouvaient pas rester fâchés éternellement, si ? Non. Ils ne le pouvaient pas. Donc c'était pour cela que ... Et bien, c'était pour cela qu'il avait décidé de se pointer chez Alana. Pour le bien de leur fils, oui, ils devaient discuter tous les deux. Oui. Ils devaient papoter. Il ne savait pas si elle était à la maison. Elle ne avait pas si elle était prête ... Si elle était prête à parler de tout cela avec Andrew. Mais bon. Ils ne pouvaient pas non plus faire comme si de rien n'était. Il avait garé son véhicule devant l'allée. Il avait arrêté le moteur et il s'était pincé les lèvres. Il regardait en direction de chez Alana. Sa voiture était là. Donc ... Ca voulait dire qu'elle devait être dans les parages. Sans doute. Il descendit de son véhicule. Ca aurait été plus simple de la prévenir. De lui envoyer un sms afin de s'assurer qu'elle était bien là mais bon, ce n'était pas bien grave. Au pire, il pourrait toujours passer plus tard. Il s'approcha de la porte et sonna, attendant de voir si elle était là.



Always loving you
« Everyone has three hearts. The first you show only to strangers. The second you show only to your family and your soul mate. And the third you never let anyone see because there's too much truth and risk inside. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit printemps (18 juin 1979)
SURNOM : Le plus courant reste Lana aux dernières nouvelles
STATUT : Célibataire mais toujours amoureuse du père de son fils de onze ans
MÉTIER : Ancienne analyste et infirmière militaire, infirmière à l'hôpital de Brisbane depuis 2010 et traductrice pour la fondation UBA depuis janvier 2017
LOGEMENT : #19 Toowong avec son fils de onze ans, Cameron et leur golden retriever de deux ans, Fluffy

POSTS : 118 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Maybe I'm sorry ≈ Andrew.
AVATAR : Michelle *hot* Borth
CRÉDITS : (c) sur l'image (bazzart)
DC : Vaccinée contre la schizophrénie donc non
INSCRIT LE : 01/11/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17350-alana-un-amour-vrai-ne-meurt-jamais http://www.30yearsstillyoung.com/t17384-alana-l-ancienne-militaire-au-grand-coeur#671874 http://www.30yearsstillyoung.com/t17383-alana-thompson#671868

MessageSujet: Re: maybe i'm sorry ► alana   Lun 6 Nov - 12:20


Maybe I'm sorry
Alana & Andrew


La dernière fois que j’avais vu Andrew, c’était lors de cette journée au parc d’attraction. Une journée qui avait bien commencé mais qui avait plutôt mal fini. Le problème n’avait pas été Cameron puisqu’il avait été un fils prodige ce jour là. Il avait d’ailleurs remarqué que son père et moi même étions de nouveau plus ou moins ensembles. Je savais que j’avais des torts dans l’histoire, que j’avais privé Andrew de voir grandir son fils et que je ne pouvais lui reprocher tous les maux de la terre. Seulement voilà Andrew semblait pressé d’avoir un nouvel enfant tandis que moi, j’étais plus réservée sur le sujet. Et c’était là où cela avait crée un conflit sans trop le vouloir entre nous. Andrew ne semblait pas comprendre pourquoi j’avais tant peur qu’il nous abandonne alors qu’au final il avait raison, c’était moi qui avait coupé les ponts avec lui. Certes au départ, c’est lui qui a voulu retourner à la vie civile avant moi, sauf que je n’ai pas arrangé les choses en lui cachant ma grossesse. Depuis ce fameux jour au parc, Cameron n’avait pas cessé de me demander quand son père viendrait nous voir et j’ignorais quoi lui répondre. C’était le néant dans ma tête. Avais je perdu le père de mon fils et l’homme que j’aimais aussi stupidement ? L’histoire se répétait elle à nouveau ? Autant de questions qui me perturbait et où j’espérais qu’il veuille faire le premier pas parce qu’à mes yeux, on aurait pu éviter de se disputer comme deux chiffonniers ce jour là. On aurait du en parler tranquillement, prendre sur nous comme deux adultes que nous devrions être. Là on s’était comportés comme deux adolescents. Je ne travaillais pas ce matin, je commençais mon service cette après midi jusque tard ce soir. Alors je m’activais un peu à la maison pour ranger le bazar de mon fils et celui de la maison toute entière. Puis après ce ménage qui fut relativement rapide, je décidais de me poser à mon bureau pour jeter un œil aux différents dossiers que Jodie m’avait passé, d’autant plus que Cameron était à l’école toute la journée. Toutefois, j’étais loin de me douter que j’allais avoir la visite surprise d’Andrew et pour cause puisqu’une demie heure après m’être mise sur mes dossiers, je venais d’entendre la sonnette retentir. Je me dirigea donc vers la porte d’entrée et là je vis un Andrew qui semblait légèrement anxieux devant ma porte. Je décidais de venir rompre le silence en venant le saluer. "Oh Andy, j’ignorais que tu passerais. Cameron n’est pas là mais je suppose que c’est moi que tu es venu voir ? Vas y, entre, on va pas rester sur le perron non plus", lui disais je, d’un léger sourire. Je me doutais parfaitement qu’il devait être là suite à notre dispute d’il y a quelques temps puisqu’on ne s’était pas vraiment donnés de nouvelles et je le regrettais un peu. Je vins donc me décaler afin de le laisser entrer car le voisinage n’avait pas à connaître toute ma vie privée non plus.

Emi Burton


Alana Johnson
Love is eternal, it doesn't really die


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le Q.I. surélevé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans et toutes ses dents ... Ah non. Il en a perdu une dans le bush africain (12/03/1979)
SURNOM : Simplement Andy, et aucun autre surnom connu
STATUT : Célibataire. Divorcé depuis pas mal de temps maintenant. Un peu près six ans. Il aimerait bien se caser un de ses jours mais il a un boulot très prenant
MÉTIER : Chirurgien en traumatologie à l'hôpital de Brisbane
LOGEMENT : #20 Redcliffe

POSTS : 963 POINTS : 445

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : A une petite soeur ≈ A été marié à sa meilleure amie mais c'était plus pour qu'elle obtienne ses papiers qu'autre chose ≈ A divorcé il y a six ans, avant son départ pour l'Afrique ≈ A plusieurs tatouages sur le corps ≈ Est un casse-cou ≈ Fan de Formule 1 ≈ QI à plus de 170 ≈ Heureux au travail, malheureux en amour ≈ Déteste prendre l'avion, trouve que c'est ennuyant ≈ Grand sportif ≈ Adepte des sports de combat ≈ Très bricoleur ≈ Sait cuisiner même s'il préfère faire tourner le micro-ondes, c'est plus rapide ≈ Surf dès qu'il en a le temps
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Love never dies

Spencer #1 (♛) Kael #4 (♛) Kara #1 (♛) Duncan #10 (♛) Alana #4

Friendship never dies

PSEUDO : Nao'
AVATAR : Alex O'Loughlin
CRÉDITS : Avatar by Nao', Wiise pour la sign
DC : Delilah & Eireen & Cassandra & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 16/06/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2725-death-is-not-an-end-just-another-way-well-it-sucks http://www.30yearsstillyoung.com/t2747-death-is-not-an-end-just-another-way-well-it-sucks http://www.30yearsstillyoung.com/t2749-andrew-miriyan

MessageSujet: Re: maybe i'm sorry ► alana   Mer 8 Nov - 21:55




maybe i'm sorry
Est-ce qu'il avait été trop dur avec Alana ? Il n'en savait rien. Certes, il avait parlé des enfants. Et il avait compris qu'elle ne semblait pas avoir envie de remettre le couvert. Il comprenait, d'accord. Ca aurait pu s'arrêter là. Cette réponse aurait pu le satisfaire. Mais non. Elle avait eu quelques paroles de trop. Elle lui avait dit qu'elle avait peur qu'il s'en aille. Qu'il les abandonne. Encore une fois. Comment pouvait-elle croire qu'il pourrait faire ça ? Comment pouvait-elle penser qu'il allait la laisser à nouveau ? Ce n'était pas dans ses habitudes. Ce n'était pas lui. La seule chose qu'il avait abandonné, c'était l'armée. Et encore, ce n'était pas un abandon. C'était parce qu'il aspirait à faire autre chose. C'était parce qu'il ne se voyait pas faire ça toute sa vie. Être sur le terrain,e ncore et encore. Voir les atrocités. Alors, oui, peut-être que c'était un peu stupide dans le sens où il était reparti, ensuite, pour le Mali avec Duncan. Mais c'était différent. C'était pas la même chose. Tout ça pour dire pour ... oui. Elle pouvait lui en vouloir pour des choses. Mais pas pour le fait de ne pas avoir été là. Ce n'était pas lui qui avait décidé. Non. Ce n'était pas lui qui avait pris cette décision. Alors, oui, le sujet des enfants, c'était peut-être un sujet craignos. Et peut-être que ... peut-être qu'il n'aurait pas dû l'aborder. Il en avait conscience. Et ça le rongeait un peu. Il voulait juste qu'elle fasse la part des choses. Il voulait juste qu'elle comprenne qu'il n'était pas l'ennemi. Et qu'il n'était pas responsable. Du tout. Non. En tout cas, ils devaient parler. Ils devaient parler tous les deux. Il ne savait pas pourquoi c'était lui qui faisait le premier pas à dire vrai. Il ne savait pas pourquoi c'était lui qui revenait vers elle. Alors qu'il n'avait rien fait de mal. Mais il le faisait. Quand même. Ouais. Il avait sonné. Et puis, il avait attendu de voir. Une respiration. Deux respirations. Et finalement, la porte qui s'ouvrait sur la brune. Soulagé ? Ou pas ? Il n'en savait trop rien. De toute manière, fallait bien qu'ils aient cette discussion à un moment ou à un autre. Donc, oui, si c'était maintenant, c'était pas plus mal à dire vrai. Du tout. Au moins, ils allaient mettre les choses en ordre, si on pouvait dire ça ainsi. "J'étais pas vraiment sûr de passer à dire vrai." Et il y avait encore quelques minutes de cela, il se demandait ... Et bien, il se demandait si'il faisait bien de sortir de sa voiture pour venir à son encontre. Parce qu'il avait peur que la conversation soit stérile. Parce qu'il avait peur que ça ne change pas grand chose. Et si ... Et s'ils ne faisaient que se disputer un peu plus ? Et si en venant il agravait les choses ? Tant de questions qui traversaient son esprit et il ne savait pas ... Oui. Il doutait. Peut-être que ça ne servait pas à grand chose de se torturer de la sorte. Mais bon. Il eut un léger hochement de la tête. "Oui, c'est toi ... que je venais voir." Cameron aurait été là, ça aurait été un plus, c'était certain. Mais à cette heure, il était sans doute à l'école. Et puis, d'une certaine manière, c'était mieux qu'il ne soit pas là. Il n'avait pas besoin de voir ses deux parents s'engueuler, non ? Enfin, peut-être que ça allait bien se passer après tout. Alana s'était poussée un peu. Et elle l'avait laissé rentrer. Avant de refermer la porte derrière lui. Y'avait pas besoin de rameuter tout le monde après tout. "Je croi ... qu'il faut qu'on discute." Il en était certain même.



Always loving you
« Everyone has three hearts. The first you show only to strangers. The second you show only to your family and your soul mate. And the third you never let anyone see because there's too much truth and risk inside. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit printemps (18 juin 1979)
SURNOM : Le plus courant reste Lana aux dernières nouvelles
STATUT : Célibataire mais toujours amoureuse du père de son fils de onze ans
MÉTIER : Ancienne analyste et infirmière militaire, infirmière à l'hôpital de Brisbane depuis 2010 et traductrice pour la fondation UBA depuis janvier 2017
LOGEMENT : #19 Toowong avec son fils de onze ans, Cameron et leur golden retriever de deux ans, Fluffy

POSTS : 118 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Maybe I'm sorry ≈ Andrew.
AVATAR : Michelle *hot* Borth
CRÉDITS : (c) sur l'image (bazzart)
DC : Vaccinée contre la schizophrénie donc non
INSCRIT LE : 01/11/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17350-alana-un-amour-vrai-ne-meurt-jamais http://www.30yearsstillyoung.com/t17384-alana-l-ancienne-militaire-au-grand-coeur#671874 http://www.30yearsstillyoung.com/t17383-alana-thompson#671868

MessageSujet: Re: maybe i'm sorry ► alana   Ven 10 Nov - 17:09


Maybe I'm sorry
Alana & Andrew


Avais je été maladroite avec Andrew ? Sans doute. Après tout, pourquoi avais je évoqué le fait qu’il allait de nouveau nous abandonner avec Cameron ? Surtout lorsqu’on savait que c’était bel et bien moi qui l’avait écarté de la vie de notre fils. J’ai eu le temps de réaliser les erreurs que j’avais pu commettre avec lui, tellement d’erreurs qui auraient pu être évitées et qui nous auraient permis d’être une vraie famille depuis longtemps. Onze années à rattraper auprès de son fils par ma faute, je l’ai privé de cette chance d’être père trop tôt et je le regrette aujourd’hui. Il n’y a pas un seul jour où je me dis que j’aurais du dire à Andrew pour ma grossesse et ne pas attendre. Mais on ne peut remonter le passé, il faut l’accepter et vivre avec ses erreurs pour ne plus les reproduire. Pourtant j’avais refait les mêmes erreurs d’avoir peur d’être abandonnée lorsqu’il m’a parlé de bébé. Il est vrai que je ne souhaite pas forcément avoir un nouvel enfant dans l’immédiat, du moins pas tant que ma relation avec Andrew ne soit stable. Je ne vais pas lui demander de venir vivre avec nous aujourd’hui mais j’ai envie qu’il passe plus de temps avec son fils et qu’on se retrouve en tant que couple, sans oublier les moments en famille à trois. Parce que même si je voulais retrouver mon couple, je restais une maman et Andrew devait apprendre son rôle de papa. J’étais persuadée qu’il allait très bien s’en sortir vu la manière dont il est avec Cameron et je compte le soutenir le plus possible dans ce rôle dont je lui ai privé toutes ces années. On peut dire que j’ai été quelque peu égoiste ou peut être blessée qu’il veuille revenir à la vie civile, même si c’était légitime après les treize années passées dans l’armée. Mais en réalité, j’ignore pourquoi j’ai caché ma grossesse à l’homme que je n’ai jamais cessé d’aimer. Mais pour l’heure, me voilà face à lui sur le pas de ma porte, il me fit savoir qu’il avait hésité à venir. Je ne pouvais lui en vouloir, j’avais aussi beaucoup hésité à l’appeler plus d’une fois même mais je n’avais pas osé. Peur qu’il me rejette pour les mots que j’ai pu avoir à son égard sans doute. Quoiqu’il en soit, il nous fallait avoir cette discussion qu’on avait tant repoussé et en prime Cameron était à l’école, c’était le moment propice pour discuter entre adultes, de choses d’adultes. Alors je vins lui répondre. "Andrew, je ne t’en veux pas pour la dernière fois et je suis contente que tu sois là", tentais je de la rassurer un peu et de lui montrer que malgré cette dispute, je tenais plus que tout à lui. Il venait de me confirmer qu’on devait parler alors je l’invita à aller au salon, tout en lui proposant un café. "Oui tu as raison, cessons de repousser cette discussion. Tu veux un café ?", lui demandais je, l’observant se rendre au salon pendant que je me rendais dans la cuisine ouverte sur la grande pièce de la maison. Je ne voulais pas qu’on se dispute aujourd’hui mais juste se parler. Sauf que j’ignorais par quoi commencer, il y avait tellement de choses à dire sur les erreurs que j’avais faite avec lui que tout se remuait dans ma tête.  

Emi Burton


Alana Johnson
Love is eternal, it doesn't really die


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le Q.I. surélevé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans et toutes ses dents ... Ah non. Il en a perdu une dans le bush africain (12/03/1979)
SURNOM : Simplement Andy, et aucun autre surnom connu
STATUT : Célibataire. Divorcé depuis pas mal de temps maintenant. Un peu près six ans. Il aimerait bien se caser un de ses jours mais il a un boulot très prenant
MÉTIER : Chirurgien en traumatologie à l'hôpital de Brisbane
LOGEMENT : #20 Redcliffe

POSTS : 963 POINTS : 445

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : A une petite soeur ≈ A été marié à sa meilleure amie mais c'était plus pour qu'elle obtienne ses papiers qu'autre chose ≈ A divorcé il y a six ans, avant son départ pour l'Afrique ≈ A plusieurs tatouages sur le corps ≈ Est un casse-cou ≈ Fan de Formule 1 ≈ QI à plus de 170 ≈ Heureux au travail, malheureux en amour ≈ Déteste prendre l'avion, trouve que c'est ennuyant ≈ Grand sportif ≈ Adepte des sports de combat ≈ Très bricoleur ≈ Sait cuisiner même s'il préfère faire tourner le micro-ondes, c'est plus rapide ≈ Surf dès qu'il en a le temps
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Love never dies

Spencer #1 (♛) Kael #4 (♛) Kara #1 (♛) Duncan #10 (♛) Alana #4

Friendship never dies

PSEUDO : Nao'
AVATAR : Alex O'Loughlin
CRÉDITS : Avatar by Nao', Wiise pour la sign
DC : Delilah & Eireen & Cassandra & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 16/06/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2725-death-is-not-an-end-just-another-way-well-it-sucks http://www.30yearsstillyoung.com/t2747-death-is-not-an-end-just-another-way-well-it-sucks http://www.30yearsstillyoung.com/t2749-andrew-miriyan

MessageSujet: Re: maybe i'm sorry ► alana   Lun 13 Nov - 21:19




maybe i'm sorry
Ils devaient parler. Andrew ne dirait pas que c'était quelque chose de vital. Mais un peu quand même. Dans le sens où ils ne pouvaient pas repousser cette discussion éternellement. Non. Ils devaient en parler. Alors, bien sûr, ni elle, ni lui ne savait pas vraiment par quoi commencer. Non. Enfin. Alana semblait être contente de le voir. Elle ne lui en voulait pas pour l'autre jour. Il ne manquerait plus que ça à dire vrai. Dans le sens où il n'avait rien fait de mal. Il avait juste ... soumis une question. Une question qui n'engageait pas forcément à une réponse positive. Alana se serait contentée de lui dire que non, elle ne voulait pas d'enfant, elle ne voulait pas remettre ça, oui, il se serait contenté ... d'accepter sa décision. Peut-être qu'il aurait un peu grogné. Peut-être que ... la pilule aurait été difficile. Mais il aurait accepté. C'était son corp. Et c'était tout à fait normal qu'elle n'ait pas envie d'autre enfant. Il ne savait pas ce que c'était. Car après tout, hein, ce n'était pas lui qui portait le bébé, c'était certain. Pour autant, ce qu'il regrettait le plus, c'est qu'elle croit que ... Et bien, qu'elle croit qu'il pourrait l'abandonner. Une nouvelle fois. Et ça, oui, c'était sans doute ça le pire à dire vrai. C'était ça qu'il n'avait pas supporté à dire vrai. Comment pouvait-elle croire qu'il l'abandonnerait ? Comment pouvait-elle croire qu'il la laisserait à nouveau face à une grossesse ? Peut-être qu'ils ne se connaissaient plus trop. Ou peut-être que c'était la peur qui parlait. Il n'en savait rien. Ils allaient parler. Alana n'était pas contre. Au contraire. Et elle en vint à lui proposer un café. "Je veux bien. Merci." Il eut un hochement de la tête alors qu'il avait été s'asseoir. Il s'était pincé les lèvres. Et s'il ne faisait qu'envenimer les choses ? Et si ça ne servait à rien ? Peut-être qu'il se posait trop de questions. Ouais. Sans doute que c'était le cas à dire vrai. Le plus simple, ça serait sans doute de dire les choses comme elles venaient. Tout simplement. Et arrêter de se dire que ... Et bien, que ça pouvait aller plus mal. Il leva le nez vers Alana qui revenait avec sa tasse de café. "Merci." Il avait attrapé la tasse et il l'avait posé sur la petite table basse. "Pourquoi tu crois tellement que j'vais vous abandonner ?" Ouais. Il avait mis les deux pieds dans le plat. Directement. Pourquoi ? Parce que ça ne servait pas à grand chose de tourner autour du pot. Et il n'avait pas envie de tourner autour du pot. Ca ne servait à rien. Non. Les non dit, ça faisait plus de mal qu'autre chose. Donc, il était clair ... qu'il valait mieux ... mettre les deux pieds dans le plat une bonne fois pour toute. Et au moins, il serait fixé. Et il voulait surtout comprendre pourquoi ... pourquoi elle pensait ça. Pourquoi elle était comme ça.



Always loving you
« Everyone has three hearts. The first you show only to strangers. The second you show only to your family and your soul mate. And the third you never let anyone see because there's too much truth and risk inside. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit printemps (18 juin 1979)
SURNOM : Le plus courant reste Lana aux dernières nouvelles
STATUT : Célibataire mais toujours amoureuse du père de son fils de onze ans
MÉTIER : Ancienne analyste et infirmière militaire, infirmière à l'hôpital de Brisbane depuis 2010 et traductrice pour la fondation UBA depuis janvier 2017
LOGEMENT : #19 Toowong avec son fils de onze ans, Cameron et leur golden retriever de deux ans, Fluffy

POSTS : 118 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Maybe I'm sorry ≈ Andrew.
AVATAR : Michelle *hot* Borth
CRÉDITS : (c) sur l'image (bazzart)
DC : Vaccinée contre la schizophrénie donc non
INSCRIT LE : 01/11/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17350-alana-un-amour-vrai-ne-meurt-jamais http://www.30yearsstillyoung.com/t17384-alana-l-ancienne-militaire-au-grand-coeur#671874 http://www.30yearsstillyoung.com/t17383-alana-thompson#671868

MessageSujet: Re: maybe i'm sorry ► alana   Jeu 16 Nov - 16:24


Maybe I'm sorry
Alana & Andrew


Il était évident que nous devions parler avec Andrew. Parler de l’avenir de notre relation, des sujets qui causait des disputes entre nous, de mes peurs stupides, de nous tout simplement. Je ne m’attendais pas à le voir aujourd’hui parce que je n’avais pas eu beaucoup de nouvelles depuis la dernière fois au parc d’attraction. Depuis cette fameuse journée où il nous avait laissé rentrer seuls avec Cameron,  laissant son fils dans l’interrogation et me laissant dans la culpabilité la plus complète. Comment n’aurais je pas pu culpabiliser après cette première journée en famille qui fut un véritable désastre par ma faute ? Comment avais je réussi à regarder mon fils dans les yeux depuis ma dispute avec son père ? Déjà que tout était de ma faute si Andrew n’avait pu connaître les joies de la paternité dès la naissance de Cameron alors si en prime, j’avais peur qu’il nous laisse, où allais je ? Le travail m’avait aidé à oublier et comprendre mes erreurs, mon fils aussi. Parce que ce dernier ne cessait de me demander quand est ce que son père allait venir à la maison, quand est ce qu’on referait une journée tous les trois ou tout simplement quand est ce qu’il pourrait passer du temps avec lui. Que répondre à cela ? J’aurais du appeler Andrew, j’aurais du mais je n’ai pas osé, peur de le froisser encore plus. Alors aujourd’hui, lorsque je le vis sur le palier de ma porte, je ne pouvais qu’afficher un sourire heureux et presque de soulagement. Enfin, encore fallait il qu’on arrive à se parler en adulte cette fois … Mais je n’en doutais pas, on s’aimait, c’était une évidence. Cameron m’avait souvent répété que si je tenais vraiment à son père, je devais seulement vivre au jour le jour, sans me prendre la tête. Ne dis on pas que la vérité sort toujours de la bouche des enfants ? Mon fils avait il trouvé la solution pour qu’enfin on puisse être une vraie famille ? Probablement et je comptais bien en parler à son père. Au sujet d’un éventuel deuxième enfant, je n’étais pas contre, surtout que l’horloge biologique avançait à grands pas et que cela ne me déplairait pas de voir Andrew s’émerveiller face à mon ventre rond. Sauf que je craignais la réaction de Cameron, il venait à peine de retrouver son père qu’il allait devoir le partager avec un autre bébé, je trouvais trop tôt de songer à parler de faire un second enfant pour le moment. Soit, pour le moment, je venais donc de proposer un café à Andrew qui avait accepté, j’étais donc revenue de la cuisine au salon et lui avait tendu sa tasse avant de venir m’asseoir dans le fauteuil face à lui. A peine m’étais je assise qu’Andrew vint entamer la conversation sur la question qui était la cause de notre dernière dispute. Pourquoi pensais je tellement qu’il allait nous abandonner ? Là était la bonne question, je n’avais pas de réponse à cela. Mais je vins repenser aux paroles de notre fils qui m’avait dit qu’il fallait juste que je vive au jour le jour, sans me prendre la tête sur des choses aussi peu importantes. Il était véridique que depuis que j’avais retrouvé Andrew après mon accident de voiture et depuis qu’il savait que Cameron était son fils, je voyais bien qu’on avait tout pour former une vraie famille heureuse. C’était sur ça que je devais me concentrer et sur rien d’autre en vérité. Alors je décidais de venir lui répondre après quelques secondes de silence. "Je ne sais pas Andy, je n’ai pas la réponse à ta question, j’ai retourné la question des dizaines de fois depuis notre dispute et je sais que j’ai commis beaucoup d’erreurs avec toi dans le passé …", venais je de lui dire, baissant légèrement la tête avant de reprendre. "… mais tout ce que je sais, c’est que je suis heureuse que tu sois de retour dans notre vie, je t’ai toujours aimé et je t’aimerais toujours, je veux juste profiter de ce bonheur qu’on a l’occasion de créer tous les trois et ne rien prévoir. Mais surtout de voir les yeux des deux hommes de ma vie qui brillent lorsqu’ils sont ensemble", venais je de lui confier, espérant que c’était ce qu’il souhaitait également et plongeant mon nez dans ma tasse de café en attendant sa réponse. Après tout, cette idée de vivre au jour le jour ne venait pas totalement de moi, notre fils me l’avait soufflé et je comptais bien l’avouer à Andrew dès qu’il m’aura répondu. Mais peut être qu’il n’allait pas en rester là et allait tenter de comprendre pourquoi je pensais tant au fait qu’il pourrait nous abandonner. Après tout, si l’on vivait tous les trois au jour le jour, peut être que cette peur s’estomperait. Peut être aussi qu’avec le temps, l’envie de faire un second enfant et de profiter d’une nouvelle grossesse avec l’homme que j’aime arrivera, peut être que notre fils sera heureux à l’idée d’avoir un petit frère ou une petite sœur. Même si avec des « peut-être », on pourrait refaire le monde.  

Emi Burton


Alana Johnson
Love is eternal, it doesn't really die


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le Q.I. surélevé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans et toutes ses dents ... Ah non. Il en a perdu une dans le bush africain (12/03/1979)
SURNOM : Simplement Andy, et aucun autre surnom connu
STATUT : Célibataire. Divorcé depuis pas mal de temps maintenant. Un peu près six ans. Il aimerait bien se caser un de ses jours mais il a un boulot très prenant
MÉTIER : Chirurgien en traumatologie à l'hôpital de Brisbane
LOGEMENT : #20 Redcliffe

POSTS : 963 POINTS : 445

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : A une petite soeur ≈ A été marié à sa meilleure amie mais c'était plus pour qu'elle obtienne ses papiers qu'autre chose ≈ A divorcé il y a six ans, avant son départ pour l'Afrique ≈ A plusieurs tatouages sur le corps ≈ Est un casse-cou ≈ Fan de Formule 1 ≈ QI à plus de 170 ≈ Heureux au travail, malheureux en amour ≈ Déteste prendre l'avion, trouve que c'est ennuyant ≈ Grand sportif ≈ Adepte des sports de combat ≈ Très bricoleur ≈ Sait cuisiner même s'il préfère faire tourner le micro-ondes, c'est plus rapide ≈ Surf dès qu'il en a le temps
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Love never dies

Spencer #1 (♛) Kael #4 (♛) Kara #1 (♛) Duncan #10 (♛) Alana #4

Friendship never dies

PSEUDO : Nao'
AVATAR : Alex O'Loughlin
CRÉDITS : Avatar by Nao', Wiise pour la sign
DC : Delilah & Eireen & Cassandra & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 16/06/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2725-death-is-not-an-end-just-another-way-well-it-sucks http://www.30yearsstillyoung.com/t2747-death-is-not-an-end-just-another-way-well-it-sucks http://www.30yearsstillyoung.com/t2749-andrew-miriyan

MessageSujet: Re: maybe i'm sorry ► alana   Dim 19 Nov - 11:48



maybe i'm sorry
C'était pas simple. Il avait pesé le pour. Il avait pesé le contre. Il se demandait si c'était une bonne chose ... Si c'était une bonne chose que de débarquer chez Alana. Peut-être qu'il n'état pas prêt de parler de tout ça avec elle. Peut-être que ... peut-être que c'était trop tôt. Peut-être qu'ils étaient retombés dans les bras de l'un et de l'autre pour de mauvaises raisons. Est-ce qu'il croyait vraiment ce qu'il pensait ? Sans doute pas vraiment. Pour autant, il ne pouvait pas s'empêcher de se dire ... qu'il y avait une histoire entre eux. Une histoire inachevée. Et qu'il avait envie de poursuivre. Mais si c'était pour se prendre dans la face qu'elle pensait qu'il allait se tirer tous les quatre matins ou quelque chose dans le genre, le médecin n'était pas certain qu'il allait supporter la chose. C'était pour ça ... C'était pour ça qu'il était là. Peut-être pour se rassurer. Pour se dire que c'était pas comme ça que ça allait se passer. Mais peut-être que ça serait tout le contraire. Peut-être que ça allait l'inquiéter plus que ... Et bien, bien plus qu'il ne l'aimerait. Ou pas. Ou comme dit, il s'inquiétait trop de la réaction de la brune. Et peut-être qu'il se cassait la tête pour rien. C'était sans doute le cas. Mais ils devaient parler. Ils devaient éclaircir cela. Une bonne fois pour toute. Parce que sinon, ça allait lui torturer l'esprit. Et il n'avait pas envie que ça continue de la sorte. Non. Régler les choses une bonne fois pour toute. Ouais. C'était mieux comme ça. Bien mieux que de nourir des sentiments qui ... Et bien, qui pourraient le détruire. Ouais. Il n'aimait pas avoir de l'amertume. Il n'aimait pas être en colère. Sans plus attendre, il avait posé la question. Cherchant à savoir ce qu'il y avait dans la tête de la jolie brune. Et savoir ... oui, savoir pourquoi elle était aussi craintive. Pourquoi elle n'avait pas foi entre eux. Pourquoi elle pensait qu'il partirait. Est-ce qu'il apprécierait la réponse ? Ou bien est-ce qu'il regretterait d'avoir posé la question ? Après quelques instants de silence, finalement, Alana ouvrit la bouche. Elle lui parlait. Elle lui disait ... elle ne savait pas en fait. Non. Elle ne savait pas pourquoi elle était comme ça. Elle y avait pensé. Elle avait tourné la question dans sa tête à de nombreuses reprises. Mais rien. "Des erreurs ?" en vint-il à répéter. "Et quel genre d'erreurs ?" Ouais. Il se demandait ce qu'elle voulait dire par là. Peut-être qu'il cherchait la merde. Peut-être qu'il devrait s'arrêter là avant que ... Et bien, avant que ça n'aille plus loin. Non. Il était curieux. Ilé tait là pour obtenir des réponses. Et pas pour se retrancher. Et pas pour partir sans ... Et bien, sans savoir ce qu'il était venu chercher. Alana avait poursuivi son explication. Elle était contente ... Elle était contente de le savoir dans sa vie. Dans leur vie puisqu'elle incluait leur fils également. Elle l'aimait. Elle l'aimerait. Toujours. Elle voulait juste ... vivre sa vie. Vivre leur vie. Elle voulait juste avancer. Lentement. Un pas après l'autre. Sans chercher ... sans chercher à faire des projets. Est-ce que ça pouvait lui convenir ? Il n'en savait rien. Peut-être. C'était mieux que la perdre. Que les perdre à dire vrai. Elle voulait juste ... qu'ils soient ensemble. Tous les trois. Au moins, il savait ... ce qu'elle voulait. Elle voulait juste éviter de se prendre la tête. Ce qui, parfois, n'était pas plus mal d'ailleurs. "J'dis pas que j'suis pas heureux de vous avoir dans ma vie. Bien au contraire." Ils étaient arrivés ... au bon moment. Ca l'avait sorti de sa routine. Et ça lui avait permis ... de vivre d'autres choses. De ressentir des choses qu'il n'aurait jamais cru possible à dire vrai. "Mais tu peux pas ... tu peux pas m'accuser de vouloir t'abandonner alors que c'est nullement le cas." C'était sans doute ça qu'il lui reprochait le plus. Qu'elle pense ... qu'il veuille les abandonner. Et il ne savait pas. Il ne savait pas vraiment comment il pouvait la rassurer. "Vivre au jour le jour, c'est pas gênant ... Mais tu ne peux pas me le reprocher sans cesse." C'était ... pas bien. Du tout.



Always loving you
« Everyone has three hearts. The first you show only to strangers. The second you show only to your family and your soul mate. And the third you never let anyone see because there's too much truth and risk inside. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: maybe i'm sorry ► alana   


Revenir en haut Aller en bas
 

maybe i'm sorry ► alana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-