AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 faire ses preuves - Camber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Bax
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Prêtre
LOGEMENT : Redcliffe

POSTS : 91 POINTS : 180

UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Leena - Milena - Camber - Andy
AVATAR : Boyd Holbrook
CRÉDITS : chacapix
DC : Nino - Eva - Noa
INSCRIT LE : 26/10/2017

MessageSujet: faire ses preuves - Camber    Lun 6 Nov - 14:52



Owen venait d’apprendre cette nouvelle fusillade dans une Eglise aux Etats-Unis. Bien sûr, il condamnait tout acte de violence et de barbarie sur n’importe qui, peu importe le culte et peu importe l’origines, mais lorsqu’il s’agit de s’en prendre à sa propre religion, il le condamne encore plus. Il est toujours touché par ces tragédies et ces dernières années en sont remplies. Il ne peut s’empêcher de penser surtout à la souffrance des familles qui perdent un être cher, sans y avoir été préparé. On n’est jamais préparé à la mort mais lorsque c’est suite d’une maladie, c’est toujours plus facile de l’accepter. Là, c’est brutal, un jour vous embrassez votre fils, vous lui dites de passer une bonne soirée ou vous sortez de chez votre sœur après avoir passé un excellent moment en famille ou pire, vous vous embrouillez avec votre petit ami, pour une broutille et on vous appelle. On vous appelle pour vous annoncer un drame. Vos derniers mots envers lui auront été cruel, sans sincérité mais cruels. Et vous vous en voudrez toute votre vie. Vous aviez programmé un heureux évènement et tout part en fumée. La vie est dure et peu de personne en sont épargnées. Owen ne l’avait pas été non plus. Les conditions de la mort de son père n’ont rien à voir avec la violence des êtres humains, c’est la nature qui s’est déchainé et qui l’a emporté mais la nouvelle a été tout aussi brutale.
Aujourd’hui, il tenait sa première permanence. Il les avait mis en place pour que les personnes qui avaient besoin de se confier, d’avoir une oreille et une écoute active. Il estimait que c’était aussi son rôle. Il ne se disait pas être psy, seulement là pour écouter. Il ne donnerait pas de solution miracle mais ça pouvait faire du bien à certaines personnes. Il avait repris les horaires de son prédécesseur pour ne pas chambouler les fidèles. Il ne savait pas du tout s’il allait avoir du monde, si on allait déjà lui faire confiance, peut être devait-il encore faire ses preuves. Il savait déjà qu’il ne plaisait pas à tout le monde, il avait reçu des lettres peu sympathiques mais il ne s’était pas laissé démonter. Il allait faire honneur à la place qu’on lui avait confié.
Voilà deux heures qu’il était là et toujours personne. Le temps était long, très long, il hésitait à partir, se demandant si c’était vraiment sa place au fond. Peut-être que c’était trop tôt pour espérer voir quelqu’un ici. Bon, aller, encore une demi-heure puis il irait faire autre chose. Heureusement, il avait son téléphone sur lui et il pouvait passer le temps comme il le pouvait, en regardant les scores des derniers matchs de rugby du pays. Il allait lancer une vidéo sur YouTube des meilleurs essais de la saison quand enfin, quelqu’un poussa sa porte. Une jeune femme brune montra le bout de son nez. « Bonjour. » il se leva, posa son téléphone sur la table. Elle avait l’air surprise de le voir. « Je suis Owen, le nouveau prêtre… » pensa-t-il nécessaire de préciser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la toujours solo
la toujours solo
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans, un cap difficile lorsqu'on réalise qu'on est passé à côté de sa jeunesse (23/05)
STATUT : seule, désespérement seule. elle se voit déjà finir vieille fille avec son chat
MÉTIER : renonce à reprendre le notariat depuis son burn-out cet été, se cherche
LOGEMENT : #102 spring hill où elle héberge sa soeur et sa nièce depuis décembre

POSTS : 7076 POINTS : 1080

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a eu un accident quand elle avait 19 ans, une voiture l'a renversée ≈ n'a pas eu de relation sérieuse depuis 2011 ≈ amatrice de vin mais très mauvaise cuisinière ≈ ne se souvient pas de la dernière fois où elle est partie en vacances ≈ fan d'harry potter, son chat roux s'appelle ron
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : tommy 3owencleo 3tony

- caleo -
hey sister, know the water's sweet but blood is thicker. if the sky comes falling down, for you, there’s nothing in this world i wouldn’t do.


- cambeny -
i cannot lose you, because if I ever did I’d have lost my best friend, my soul mate, my smile, my laugh, my everything.

- cammy -
it feels empty here, like we left in a hurry and forgot ourselves. take my hand and let’s not feel alone for a while.

RPs EN ATTENTE : aisling 2
RPs TERMINÉS : ianaustinevent halloweentommychelseasaulcleoeleanorlenealvarolivianaaislingtommy 2event zombies
PSEUDO : utopian delusion
AVATAR : leighton meester
CRÉDITS : timeless (avatar), tumblr (gifs signature), neon demon (signature), loonywaltz (userbars)
DC : rose (s.turner)
INSCRIT LE : 11/06/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t9682-camber-cause-everybody-dies-but-not-everybody-lives http://www.30yearsstillyoung.com/t9774-camber-everybody-dies-but-not-everybody-lives http://www.30yearsstillyoung.com/t10451-camber-huntington

MessageSujet: Re: faire ses preuves - Camber    Dim 12 Nov - 16:13


faire ses preuves
Owen & Camber

Malgré une éducation plutôt traditionnelle et portée sur la religion catholique, on ne pouvait pas dire que Camber avait grandi en étant guidée par des idéaux religieux. Petite, elle était dans l’obligation de suivre ses parents, accompagnée de sa soeur, à diverses messes et autres événements. Les deux filles avaient suivi docilement les cours de catéchisme, profitant joyeusement des nombreux cadeaux que leur communion leur avait permis d’obtenir. Mais jamais la brune ne s’était investie particulièrement, n’avait cru avec ferveur en ce Dieu à qui les croyances portaient de nombreux pouvoirs. Son accident à ses dix neuf ans n’avait pas suffit à lui ouvrir les yeux sur les miracles, sur cette chance qu’on lui avait donnée d’avoir survécu. Au lieu de cela, elle avait choisi de croire en une science plus certaine, celle de la psychologie. Elle s’était reposé sur la force des groupes de parole, de son groupe. Les témoignages de ces inconnus l’avaient aidée à passer outre son traumatisme. Avec les années et son départ du domicile familial, toute habitude religieuse s’était vue disparaître. On lui avait souvent dit qu’il y avait des illuminations qui vous ramenaient vers le chemin de la foi, des circonstances qui vous faisaient réaliser qu’il y avait bien quelque chose au dessus de nous capable de nous guider, néanmoins, la notaire n’avait jamais pris au sérieux ces remarques. Elle n’y croyait pas, ne voulait pas y croire, en ce besoin presque inquiétant de remettre son destin entre les mains d’une entité invisible. Et lorsqu’elle était spectatrice des carnages que la religion pouvait engendrer aujourd’hui, elle ne désirait encore moins l’accepter. Si il y avait bien quelqu’un au dessus de nous, pourquoi ne faisait-il rien pour sauver ces innocents qui mourraient chaque jour. Une telle idée était inconcevable à ses yeux.

Aujourd’hui pourtant, rien ne semblait la libérer de ses démons. La trentenaire avait renoncé à son groupe de parole qui lui apportait bien de plus de charges que de soulagement, ne trouvait aucun bénéfice à rencontrer le psychologue de l'hôpital et ne savait plus à qui se confier. Peut-être qu’ils avaient raison dans le fond, ces gens qui trouvaient en la religion un moyen d’aller mieux. A court de solutions pour quitter cette sphère infernale, Camber s’était laissée guider vers l’église qui avait ponctué les dimanches et les fêtes de son enfance. Elle n’avait rien à perdre après tout. Par acquis de conscience, elle s’était vêtue d’une jupe lui arrivant au dessous des genoux, de chaussures plates et d’un haut simple dans des couleurs sobres. Croyance ou non, le respect était une chose qui lui importait énormément. Poussant la lourde porte de la salle de permanence avec une once de nervosité, la brune s’attendait naturellement à tomber sur le prêtre qu’elle avait connu durant toute son enfance. « Bonjour. » C’était un visage inconnu qui l’avait accueilli, visiblement occupé sur son téléphone. « Je suis Owen, le nouveau prêtre… » Il était jeune, presque trop pour être crédible dans le rôle qu’on se faisait d’un prêtre dans une église. « Bonjour » avait-elle répondu par politesse, prise au dépourvu. Avec une certaine timidité, elle avait avancé dans sa direction, observant avec plus de précision ses traits. « Le père Perkins n’officie plus ici ? » Il était presque ironique qu’elle se permette de se poser la question. Il aurait pu mourir il y a des années de cela qu’elle ne l'aurais jamais su, comment aurait-elle pu. « Je venais pour la permanence, mais peut-être que vous ne les faites pas ? Je comprendrais, je ne veux pas vous déranger… » ajouta-t-elle dans un sourire avant de reporter son regard sur le téléphone portable qu’il venait de déposer sur la table à côté de lui.



i fly with the stars in the skies. i am no longer trying to survive, i believe that life is a prize but to live doesn't mean you're alive. cause everybody dies but not everybody lives.  —



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Bax
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Prêtre
LOGEMENT : Redcliffe

POSTS : 91 POINTS : 180

UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Leena - Milena - Camber - Andy
AVATAR : Boyd Holbrook
CRÉDITS : chacapix
DC : Nino - Eva - Noa
INSCRIT LE : 26/10/2017

MessageSujet: Re: faire ses preuves - Camber    Jeu 23 Nov - 14:12


Owen perdait patience, bien qu’il savait comme se divertir pendant ce temps mort, il se disait aussi qu’il pourrait faire bien d’autres choses pendant ce temps-là. Il n’allait pas rester ici encore très longtemps si personne ne pointait le bout de son nez. Et, comme si dieu avant entendu ses pensées, quelqu’un frappa à la porte de sa permanence. Jeune femme, qu’il n’avait pas l’impression de connaitre, ni l’impression d’avoir déjà vu lors des quelques messes qu’il avait officié ces derniers jours. Elle semblait assez surprise de tomber sur lui. Peut être qu’en effet, elle n’était pas au courant des derniers changements. « Le père Perkins n’officie plus ici ? »  ce qui confirma sa pensée. Owen secoua la tête de droite à gauche. « Père Perkins est décédé, arrêt cardiaque. Je suis désolé de vous l’apprendre. » Owen ne le connaissait pas, mais il avait beaucoup de respect pour lui, sa réputation n’était pas à faire et il savait qu’il avait accomplie bon nombre d’actions pour les habitants du quartier et plus. Cet homme de respect semblait manquer à bon nombre de croyants, ce qui ne facilitait pas la tâche d’Owen pour se faire une place ici. « Je venais pour la permanence, mais peut-être que vous ne les faites pas ? Je comprendrais, je ne veux pas vous déranger… » Owen remarqua le regard de la jeune femme en direction de son téléphone, posé sur la table juste derrière lui. Ce n’était sans doute pas très professionnel… il repris l’appareil et le glissa dans la poche de son pantalon. « Vous êtes exactement au bon endroit… je ne suis pas le nouveau gardien, en effet. » quoi que, parfois, c’est ce qu’il avait l’impression d’être. « Je n’attendais que vous… » il sourit et se décala pour laisser cette jeune femme entrer. « Je suis Owen Baxton. Comme je vous l’ai dis, je suis le nouveau prêtre, depuis que Père Perkins s’en est allé. Me voilà ici pour, je l’espère, poursuivre tout ce qu’il a entrepris. C’est une bien belle aventure qui m’attend… » Il se rendait compte qu’il en disait peut-être trop. Après tout, ce n’était pas lui qui venait pour parler, lui était bien là pour écouter. « Puis-je me permettre de vous demander qui vous êtes, à votre tour ? » Une fois les présentations faites, il esperait qu’elle ne prenne pas la fuite et qu’elle allait rester pour ce qu’elle était venu faire, en pensant s’adresser au père Perkins. « vous pouvez prendre place… » dit il en lui adressant un sourire chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la toujours solo
la toujours solo
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans, un cap difficile lorsqu'on réalise qu'on est passé à côté de sa jeunesse (23/05)
STATUT : seule, désespérement seule. elle se voit déjà finir vieille fille avec son chat
MÉTIER : renonce à reprendre le notariat depuis son burn-out cet été, se cherche
LOGEMENT : #102 spring hill où elle héberge sa soeur et sa nièce depuis décembre

POSTS : 7076 POINTS : 1080

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a eu un accident quand elle avait 19 ans, une voiture l'a renversée ≈ n'a pas eu de relation sérieuse depuis 2011 ≈ amatrice de vin mais très mauvaise cuisinière ≈ ne se souvient pas de la dernière fois où elle est partie en vacances ≈ fan d'harry potter, son chat roux s'appelle ron
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : tommy 3owencleo 3tony

- caleo -
hey sister, know the water's sweet but blood is thicker. if the sky comes falling down, for you, there’s nothing in this world i wouldn’t do.


- cambeny -
i cannot lose you, because if I ever did I’d have lost my best friend, my soul mate, my smile, my laugh, my everything.

- cammy -
it feels empty here, like we left in a hurry and forgot ourselves. take my hand and let’s not feel alone for a while.

RPs EN ATTENTE : aisling 2
RPs TERMINÉS : ianaustinevent halloweentommychelseasaulcleoeleanorlenealvarolivianaaislingtommy 2event zombies
PSEUDO : utopian delusion
AVATAR : leighton meester
CRÉDITS : timeless (avatar), tumblr (gifs signature), neon demon (signature), loonywaltz (userbars)
DC : rose (s.turner)
INSCRIT LE : 11/06/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t9682-camber-cause-everybody-dies-but-not-everybody-lives http://www.30yearsstillyoung.com/t9774-camber-everybody-dies-but-not-everybody-lives http://www.30yearsstillyoung.com/t10451-camber-huntington

MessageSujet: Re: faire ses preuves - Camber    Jeu 28 Déc - 16:34



faire ses preuves
Owen & Camber

Bien rangée et avec une tendance un brin psychorigide, Camber n’aimait pas particulièrement qu’on brusque ses habitudes. En prenant la décision de se rendre à l’église un peu plus tôt dans la journée, elle s’était tout de suite imaginé rencontrer le Père qui avait animer les séances de catéchisme de son enfance. Par principe, elle lui avait toujours porté du respect et l’appréciait dans un certain sens. La présence de l’inconnu dans la salle ne fut que plus surprenante. S’il n’avait pas porté l’habit traditionnel, il y avait fort à croire qu’elle aurait pu le prendre pour un paroissien. « Père Perkins est décédé, arrêt cardiaque. Je suis désolé de vous l’apprendre. » Une légère douloureuse lui pinça le cœur. Il y avait certes des années qu’elle n’avait pas eu l’occasion de croiser le prêtre de son église, néanmoins sa mort l’attrista plus qu’elle n’aurait pu le croire. Les sourcils froncés, elle resta un instant silencieuse, accusant la nouvelle d’un air grave. Loin de tous les scandales qui pouvaient entacher la religion, elle avait su garder un bon souvenir de cet homme. Une sombre nouvelle qu’elle apprenait là, encore. « Oh, et bien… J’en suis tout autant désolée » avait-elle finalement marmonné, pas certaine de savoir si elle devait présenter ses condoléances à cet homme.

« Vous êtes exactement au bon endroit… je ne suis pas le nouveau gardien, en effet. » Surprise par la touche subtile d’humour dans sa réponse, Camber esquissa un sourire amusée avant de remettre en place ses cheveux. Elle était maintenant presque gênée par sa question, il était vrai, un peu déplacée compte tenu de sa position. « Pardon, bien sûr, j’espère que je ne vous ai pas offensé » Ses joues avaient rougies l’espace de quelques secondes, le temps que son contrôle naturel reprenne les choses en main, affichant un visage sérieux. « Je n’attendais que vous… Je suis Owen Baxton. Comme je vous l’ai dis, je suis le nouveau prêtre, depuis que Père Perkins s’en est allé. Me voilà ici pour, je l’espère, poursuivre tout ce qu’il a entrepris. C’est une bien belle aventure qui m’attend… » La trentenaire hochait machinalement la tête au rythme de ses paroles, tout en le suivant dans la salle avec grande attention. « Puis-je me permettre de vous demander qui vous êtes, à votre tour ? Vous pouvez prendre place… » Ne se faisant pas prier plus longuement, Camber appuya le derrière de sa jupe contre elle avant de s’installer sur la chaise que l’homme lui avait désignée. « Pour commencer, bienvenue ici. J’espère que vous aimerez cette église » Et les gens ici. Que pouvait-on bien souhaiter à un prêtre qui avait fait une croix sur l’amour, la procréation et tout ce qu’on pouvait vouloir dans une vie. Tout du moins dans les critères de la notaire. Un léger silence avait eu le temps de s’installer, tandis que Camber cherchait les mots justes pour se présenter. « Je m’appelle Camber Huntington, j’ai trente-et-un ans. J’ai toujours vécu à Brisbane. » Elle marqua une pause, glissant son regard vers le visage de son interlocuteur. « Je suis notaire, en arrêt maladie depuis quelques mois cependant. Je suis célibataire, je n’ai pas d’enfants et… » Sa voix trembla légèrement. « J’ai toujours eu une vision très claire de ce que je voulais mais aujourd’hui, je ne suis plus certaine de savoir où la vie va me mener mon Père. Est-ce que je vais réussir à trouver un homme avant de ne plus être capable d’avoir d’enfant ? Est-ce que je vais réussir à retrouver ma place dans le milieu professionnel ? Est-ce que je vais finir seule ? » Elle s’arrêta alors, consciente de le submerger d'informations trop rapidement.


i fly with the stars in the skies. i am no longer trying to survive, i believe that life is a prize but to live doesn't mean you're alive. cause everybody dies but not everybody lives.  —



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Bax
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Prêtre
LOGEMENT : Redcliffe

POSTS : 91 POINTS : 180

UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Leena - Milena - Camber - Andy
AVATAR : Boyd Holbrook
CRÉDITS : chacapix
DC : Nino - Eva - Noa
INSCRIT LE : 26/10/2017

MessageSujet: Re: faire ses preuves - Camber    Mar 9 Jan - 17:10


Owen était persuadé que tous les fidèles de l’Eglise avaient appris le décès du père Perkins. Mais il semblerait que ce ne soit pas totalement le cas et pour cette fois, il s’était demandé si l’annonce n’avait pas été un peu brutale. « Oh, et bien… J’en suis tout autant désolée » après tout, il ne savait pas comment elle aurait pu prendre la nouvelle. Elle semblait vraiment surprise d’une part de l’avoir vu ici et ensuite d’apprendre la mort de ce prêtre si respecté. Il s’était emparé de son humour pour détendre un peu l’atmosphère après cette annonce macabre. Après s’être présenté, il lui proposa de prendre place. Ils seraient ainsi bien mieux pour faire connaissance tous les deux et elle pourrait lui confier la raison de sa venue. Il était rare qu’on vienne le voir pour discuter de la pluie et du beau temps. En générale, il était surtout une oreille, une bonne écoute et il permettait à bon nombre de chrétiens de sortir ce qu’ils avaient lourd sur le cœur. Il était comme un psy, mais il n’apportait pas de solution miracle, il n’avait pas de conseils de professionnels à donner et surtout il n’empochait pas d’argent à la fin, mais il était persuadé d’avoir sa place ici quand même. « Pour commencer, bienvenue ici. J’espère que vous aimerez cette église » c’était bien sympathique de sa part et le prêtre lui en était reconnaissant. « Merci, et ne vous inquiétez pas, elle me plait déjà. » Le quartier était agréable et les quelques vrais fidèles s’étaient montré très accueillants, quelque peu réticents mais c’était tout à fait normal. Il savait que l’Eglise avait perdu des croyants, que certains ne venaient plus aux messes depuis qu’il était là, mais il y avait quand même un bon nombre de personnes à chaque fois. De semaines en semaines, ceux qui étaient partis revenaient doucement. « Je m’appelle Camber Huntington, j’ai trente-et-un ans. J’ai toujours vécu à Brisbane. » Owen ne pu s’empêcher de penser à sa propre sœur, qui avait le même âge et qui elle aussi avait toujours vécu à Brisbane. Cette ville était grande toutefois, il n’était pas impossible qu’elles se connaissent mais ce serait une sacrée coïncidence. « Je suis notaire, en arrêt maladie depuis quelques mois cependant. Je suis célibataire, je n’ai pas d’enfants et… J’ai toujours eu une vision très claire de ce que je voulais mais aujourd’hui, je ne suis plus certaine de savoir où la vie va me mener mon Père. Est-ce que je vais réussir à trouver un homme avant de ne plus être capable d’avoir d’enfant ? Est-ce que je vais réussir à retrouver ma place dans le milieu professionnel ? Est-ce que je vais finir seule ? » A vrai dire, Owen ne s’attendait pas à ce que la jeune femme se livre aussi facilement à lui. Il avait bien entendu dans le son de sa voix qu’il était difficile pour elle de formuler ces questionnements. Il se permis de poser sa main sur la sienne, pour lui montrer qu’il allait se montrer présent et qu’elle était dans un endroit rassurant. « Eh bien Camber… » il ne pouvait en effet pas s’empêcher de penser à sa propre sœur, Jane, qui elle-même se posait les mêmes questions. Toujours célibataire, avec cette peur de ne jamais trouver de mec avec qui elle pourrait fonder une famille. « Vous ressemblez beaucoup à quelqu’un qui m’est très cher. » bien que les relations avec sa sœur soient très tendues depuis quelques années… « mais, croyez-moi, vous êtes encore jeunes. Et vous avez une bonne dizaine d’années devant vous pour penser qu’il est trop tard pour avoir un enfant un jour. » de nos jours, même si approchant la quarantaine, les grossesses étaient à risques, la procréation assistée faisait de plus en plus ses preuves. « L’important surtout, c’est de prendre votre temps ! Ne vous précipitez pas dans les bras du premier venu parce que votre horloge biologique risque d’être défaillante… vous avez encore quelques années devant vous, profitez en pour y aller doucement. » une question le titillait quand même… « quelle est la raison de votre arrêt maladie ? »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: faire ses preuves - Camber    


Revenir en haut Aller en bas
 

faire ses preuves - Camber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe
-