AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Le retour du fantôme - Hadrian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la fausse parfaite
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Fiancée
MÉTIER : Rédacteur en chef chez ABC radio
LOGEMENT : Logan City, #13

POSTS : 1027 POINTS : 320

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Camille - Rad - Lene - Milena #2 Dean - Hadrian
RPs EN ATTENTE : Priam
RPs TERMINÉS : Elio - Tommy - Aaron - Lene - Burger Kill - Milena - Nathan -
AVATAR : Natalie Portman
CRÉDITS : angel180886
DC : Nino, Noa et Owen
INSCRIT LE : 14/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14231-eva-adams

MessageSujet: Le retour du fantôme - Hadrian   Lun 6 Nov - 16:24


 
« Félicitations ! »  Je sortie de mes pensées. Félicitations ? Pourquoi donc. Je regardais Miss Buckley l’air interrogateur. « Pour votre neveu. » ah ! Il semblerait donc que quelques personnes soient déjà au courant. Je me demandais si c’était mes parents qui en avait parler ou si c’était le fruit des rumeurs et des nouvelles qui allaient vite. J’optais plutôt pour la seconde solution. Cet enfant n’était pas le bienvenu dans la famille et mes parents n’avaient pas pris la peine de se déplacer à l’hôpital lorsqu’il est né, ce n’est pas pour s’en vanter auprès de toute la cours.  Ça devait surement faire plaisir à bon nombre de ceux qui n’étaient pas partisan de mon père et de ses idées. C’était quand même le comble pour un Adams d’être père, hors mariage et en plus d’une nana venue d’ailleurs. Encore un drame familial qu’il fallait couvrir. « Merci Miss Buckley, vous n’êtes sans doute pas sans savoir que ces félicitations ne sont pas les bienvenues. Et permettez-moi également de douter de la sincérité de vos paroles. » Je tournais les talons ensuite et alla à l’extérieur.
Je n’avais aucune envie de venir ici. Je n’avais plus mis les pieds chez les Stewarts depuis deux ans et je savais que ce n’était pas une bonne idée de revenir. Il y avait plus de personnes ici qui souhaitait voir l’empire de ma famille s’effondrer que de personnes qui nous soutenaient vraiment. J’avais entendu dire que je devais ma place à ABC radio uniquement grâce à mon père et que je n’avais aucun mérite d’y être. Il semblerait que mes compétences soient à la hauteur de celles de mon père et si on en croit la majorité des personnes étant ici, ce serait proche de zéro. Mais, pour l’honneur, pour la fierté, il fallait venir, il fallait se montrer. Surtout montrer que nous étions au-dessus de tout cela, que ça ne nous touchait pas. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, n’est-ce pas.
Ma mère me rejoint dehors, sur la grande terrasse qui donnait sur un domaine de plusieurs centaines de kilomètres carrés. Le domaine était magnifique, il me faisait penser à celui de la famille d’Antony. Il manquait le haras et ils seraient identiques. J’aimais passer du temps dans ce genre d’endroit, ça me permettait de souffler, de m’éloigner de la ville et surtout, de penser à autre chose qu’au travail, ma vie de couple qui était loin d’être un modèle ces derniers temps. J’étais fuyante et je mentais à Antony depuis bien trop longtemps maintenant. Et j’étais encore incapable de dire quoi que ce soit, de lui faire croire que nous allions avoir notre famille heureuse. Nous avions fixé la date de notre mariage, le 7 juillet. Ce qui me laissait 9 mois pour me lancer. Si on comptait déjà tous ceux passer, c’était bien trop, impardonnable même. La suite ne me faisait que trop peur. « Tout le monde sait pour Tony, c’est insupportable… » je me tourne vers ma mère, il semblerait qu’elle aussi ai eut droit à des félicitations. «Les nouvelles vont vite. Ceci dit, ce n’est pas si terrible ! » elle ne me répondit même pas. Elle semblait complétement démunie. « Bon, je vais rejoindre ton père. Ne traine pas dehors, il ne fait pas si chaud que ça… » dit-elle en regardant ma robe, bras dénudés. J’acquiesce. «  je vais rentrer. » Je restais encore un peu dehors lorsque juste à ma droite, quelqu’un vint se poser contre la rembarde. Je n’y prête pas vraiment attention jusqu’à ce que je lève les yeux, prête à rentrer. « Hadrian… » je souris. Quelle surprise. « un fantôme de retour aux pays des galas » Rien de bien étonnant quand on sait que les Stewarts sont de très bons amis à ses parents. « J’ai l’impression de ne plus t’avoir croisé depuis des années ! » et c’était un vrai plaisir de le revoir, ici et maintenant.





Revenir en haut Aller en bas
 

Le retour du fantôme - Hadrian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-