AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 #128 how are you true (sora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la petite sirène
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : la trentaine, nouveau cap dans sa vie. (8/8)
STATUT : célibataire. elle n'a clairement pas le temps pour ça.
MÉTIER : actrice populaire de cinéma. ancienne enfant star. elle est également fondatrice d'un refuge pour animaux abandonnés
LOGEMENT : #438 loft à spring hill, occupé par dean maguire puisqu'elle passe le plus clair de son temps en floride depuis quelques semaines.

POSTS : 11082 POINTS : 270

PETIT PLUS : elle a eu un enfant à dix huit ans. il lui a été retiré à la naissance par sa mère pour le mettre à l'adoption. ça la hante, bien qu'elle soit passée maitresse dans l'art de ne pas en parler même si depuis quelques semaines, l'envie de partir à sa recherche se fait de plus en plus forte.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

It hurts, you'va made a pretty deep cut. Now, we have to find an other way to love each other.


It might be. May be. It's possible. Somewhere. Sometime. Probably. We may be more than just friends.


You're the most important part of me. My twin, my blood. Despite everything. We were born together, we will die together.


So sweet, so innocent. my lovely baby sister, you will unite us.

Ginny#1 + Finn + coramwinny + Soren + Coram#3 + Mia + Bobora #1 + Dean + Milena + Vittorio#2 (10/8 )
RPs EN ATTENTE : A venir, Benjamin

RPs TERMINÉS : Bob#1 ; Kaleb ; Adriel ; Naia ; Heidi#4 ; Eireen#2 ; Heidi#1 ; Heidi#2 ; Enzo#2 ; OrangeTeam ; Valentin#1 ; Heidi#3 ; Charlie#1 ; Elena ; Célia#1 ; Eireen#1 ; Lawrence ; Ezra#1 ; Enzo ; James ; Bobo#2 ; Eireen#3 ; Enzo#3 ; Charlie#2 ; Ezra#2 ; Valentin#3 ; Bobo#3 ; Priam#1 ; celia#2 ; Priam (fb2) + Finn (fb1) + Bob#4 + Vitto + #Matt1 + Priam#2 + Ginny#2 + Ginny#3 + #Bob5 + Milena + Bryn
PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : roden.
CRÉDITS : (avatar) luaneshë (UB) loonywaltz (signa) endlesslove
DC : lenoulove, tadamour & clarabelle
INSCRIT LE : 11/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6585-she-dreamed-of-paradise-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t11881-cow-girl-in-the-sand-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t6657-cora-coverdale http://www.30yearsstillyoung.com/t7002-cora-coverdale#249272

MessageSujet: #128 how are you true (sora)   Ven 10 Nov - 18:48



Elle avait tourné la scène des centaines de fois dans sa tête. Elle avait imaginé que ça se passe bien, que ça se passe mal et juste que ça se passe sans trop de casse. Elle avait réuni ce qu’elle savait de Soren pour tenter d’arranger ses propres mots pour qu’il ne parte pas tout d’suite en vrille et puis, elle avait travaillé des formulations brève, instructive et pas malhabile pour lui rendre compte de la situation. Puis, juste après, elle avait imaginé Heidi, jusque-là au courant de rien, débouler chez elle parce qu’elle lui avait menti ces dix dernières années. Réflexe de fille stressée, elle avait juste tenté d’évaluer l’effet papillon qui allait découler de l’annonce qu’elle allait devoir faire à Soren dans un avenir proche. Assise au volant de sa voiture, elle ne fait que fixer la maison du trentenaire en tentant de se donner le courage d’aller frapper à sa porte. Ils s’étaient revus à quelques occasions depuis qu’ils avaient rompu (si tenté que de se retrouver dans le premier avion pour l’Europe sans avoir le droit de laisser un mot peut être appelé une rupture) mais jamais ils n’avaient vraiment parlé de chose importante, de ça, surtout. Si elle avait l’éviter, elle l’aurait fait. Mais voilà, il avait le droit de savoir et elle ne peut pas indéfiniment fuir toutes ses années à ne pas parler du fait qu’elle ait eu un enfant. Elle a commencé par Finn, Soren doit être le second sur la liste. Encore plus parce que dès le lendemain, Danielle Coverdale sera arrêté et que ce ne sera qu’une question d’heure avant que cela ne se sache. Après avoir attendu près d’une heure, elle initie le chemin vers sa révélation en sortant de la voiture. La maison n’est qu’à quelques mètres, elle se force à avancer vers la porte. La sonnette est juste là, elle appuie dessus. C’est LE moment. Trop tard pour reculer, il est encore temps de faire une petite prière pour que Soren ne soit pas chez lui. Raté, il y’est. Elle entend la clé dans la porte et a juste le temps de retiré sa tête d’enterrement pour un sourire qu’elle se retrouve en face à face avec lui. Elle peut déjà affirmer que sa visite semble être une surprise. Officiellement, ils sont de vagues connaissances. Forcément qu’il ne doit pas s’attendre à la voir débouler là à moins que ça ne soit un truc grave. « Salut ! » dit-elle, visiblement embêté et perdue. Elle anticipe sur sa question à venir, qui doit être de savoir ce qu’elle fout ici. « J’étais venue te parler. Je.. » Non, elle ne va pas faire ça sur le palier. « Je peux entrer ? Je suis désolée de te déranger de si bon matin mais, c’est important. Ce ne sera pas long.» garantit t-elle pour l’amener à accepter. En soi, la mine qu’elle arbore est assez inquiétante pour vraiment lui faire croire que quelque chose de grave est en train de se passer.


    To make a mountain of, your life is just a choice but I never learned enough To listen to the voice that told me Always love? Hate will get you every time Always love Don't wait til the finish line  ◇




Revenir en haut Aller en bas
avatar
le voleur de vie
le voleur de vie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-six ans, né le premier décembre - lui parlez pas des rides qui commencent à apparaître, ça lui donne de l'urticaire.
STATUT : normalement en couple avec la fiancée de son meilleur ami présumé décédé revenu d'entre les morts... c'est compliqué.
MÉTIER : professeur de biologie à l'université de Brisbane.
LOGEMENT : apt. 128 redcliffe, dans l'appartement qu'il partageait avec Cleo mais que cette dernière semble désormais éviter comme la peste.

POSTS : 2479 POINTS : 195

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : daltonien, le monde en nuances de gris › il a élevé Cami la fille de Cleo et de Matteo, pour palier à l'absence de son père › il a du mal à gérer la nouvelle du retour de Matteo parmi le monde des vivants
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : cleocora › jameson #3 › jameson #1 (fb)matteo (4/4, close)
RPs EN ATTENTE : camber › heidi #3
PSEUDO : luleaby
AVATAR : ian somerhalder
CRÉDITS : saturn (avatar)
DC : ezra beauregard (sam claflin) › kaecy wilson (emma watson) › debra brody (gal gadot)
INSCRIT LE : 01/12/2015

MessageSujet: Re: #128 how are you true (sora)   Dim 17 Déc - 19:16


Le soleil commençait déjà à prendre position plutôt haut dans le ciel lorsque les yeux de Soren finirent par s’ouvrir. Ce n’était pas réellement dans ses habitudes, de trainer au lit et de faire la grasse matinée, mais dernièrement il se laissait aller à de telles petites choses de fainéants. Et puis de toutes façons, outre quelques dernières copies qui devaient rester de ci, de là avant la date de dernier rendu des examens de fin d’année, Soren n’avait rendez-vous qu’en fin d’après-midi avec son frère à la maison de repos, pour aller voir leur mère. Pas que ça enchantait grandement Soren d’y aller avec Adriel, mais c’était le seul moment où ils étaient tous les deux disponibles - et Soren soupçonnait son grand frère de vouloir voir comment il se portait; alors, mine de rien, il avait accepté. Il se contenta donc d’enfiler un jogging et un tee-shirt rapidement au saut du lit, avant de s’attaquer au petit déjeuner. Et pour une fois, il fit l’effort d’ouvrir tous les volets de l’appartement, d’ouvrir un peu les fenêtres, de faire un peu de tri à la suite des quelques tartines et du thé qu’il avait pris, agrémenté de beaucoup trop de nicotine - comme d’habitude. Sa consommation de cigarettes n’avait jamais été glorieuse, mais depuis qu’il avait revu Cleo - et qu’il avait, récemment, fêté seul son anniversaire sans sa belle -, il avait de plus en plus la main lourde. Ce fut seulement plus tard, lorsque la sonnerie de la porte d’entrée retentit, qu’il sortit son attention d’une dissertation plutôt prometteuse. Levant le regard vers l’heure, il fronça les sourcils. Adriel ne devait pas se pointer avant deux bonnes heures, et non ce n’était pas le genre à arriver autant en avance. Quelques secondes et quelques pas plus tard, il tournait la clef dans la serrure pour regarder qui se trouvait de l’autre côté de la porte. Et non, en aucun cas, il ne s’attendait à voir Cora se pointer aujourd’hui là, sur le pied de chez lui, alors qu’ils n’avaient pas du se parler pendant des années - il avait perdu le comptes très honnêtement. « Salut ! » Haussant un sourcil d’étonnement, puis deux, Soren mit quelques secondes, ouvrant et fermant sa bouche à tour de rôle, avant de réussir à prononcer le moindre mot. « Cora… » Ce n’était pas très productif et ce n’était pas franchement les mots qui se bousculaient pour trouver le chemin de la parole. Bordel, qu’est-ce qu’elle faisait ici ? Il ne sentait pas ça comme étant de bonne augure. Quand votre ex petit-amie de longue date, que vous ne connaissez pas plus que ça officiellement - encore une histoire à dormir dehors ça, en y repensant - se pointe avec un visage inquiet chez vous… Courre aux abris, lui soufflait tout son corps. Il ouvrit la bouche pour tenter de prononcer la moindre autre parole, mais la jeune femme dut anticiper sa réaction. « J’étais venue te parler. Je.. Je peux entrer ? Je suis désolée de te déranger de si bon matin mais, c’est important. Ce ne sera pas long. » Soren la regarda de haut en bas, referma sa bouche béate comme un idiot, avant de venir se racler la gorge. « Je… Oui, vas-y… » Il ne comprenait pas franchement la situation qui se déroulait sous ses yeux. Il avait beau chercher, remuer ciel et terre dans ses souvenirs pour trouver une raison valable à la venue de Cora, il n’en trouvait aucune. Ou alors… « Rassure moi, Heidi va bien ? » C’était la seule raison pour laquelle il verrait Cora se pointer ne serait-ce qu’une seule fois dans sa vie chez lui. Nulle autre raison ne lui paraissait potable, valable. Elle finit par entrer complètement dans ce qui servait à Soren d’appartement ces derniers temps, et il lui indiqua directement la cuisine - c’était, miraculeusement, la pièce qui était la plus présentable.



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
la petite sirène
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : la trentaine, nouveau cap dans sa vie. (8/8)
STATUT : célibataire. elle n'a clairement pas le temps pour ça.
MÉTIER : actrice populaire de cinéma. ancienne enfant star. elle est également fondatrice d'un refuge pour animaux abandonnés
LOGEMENT : #438 loft à spring hill, occupé par dean maguire puisqu'elle passe le plus clair de son temps en floride depuis quelques semaines.

POSTS : 11082 POINTS : 270

PETIT PLUS : elle a eu un enfant à dix huit ans. il lui a été retiré à la naissance par sa mère pour le mettre à l'adoption. ça la hante, bien qu'elle soit passée maitresse dans l'art de ne pas en parler même si depuis quelques semaines, l'envie de partir à sa recherche se fait de plus en plus forte.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

It hurts, you'va made a pretty deep cut. Now, we have to find an other way to love each other.


It might be. May be. It's possible. Somewhere. Sometime. Probably. We may be more than just friends.


You're the most important part of me. My twin, my blood. Despite everything. We were born together, we will die together.


So sweet, so innocent. my lovely baby sister, you will unite us.

Ginny#1 + Finn + coramwinny + Soren + Coram#3 + Mia + Bobora #1 + Dean + Milena + Vittorio#2 (10/8 )
RPs EN ATTENTE : A venir, Benjamin

RPs TERMINÉS : Bob#1 ; Kaleb ; Adriel ; Naia ; Heidi#4 ; Eireen#2 ; Heidi#1 ; Heidi#2 ; Enzo#2 ; OrangeTeam ; Valentin#1 ; Heidi#3 ; Charlie#1 ; Elena ; Célia#1 ; Eireen#1 ; Lawrence ; Ezra#1 ; Enzo ; James ; Bobo#2 ; Eireen#3 ; Enzo#3 ; Charlie#2 ; Ezra#2 ; Valentin#3 ; Bobo#3 ; Priam#1 ; celia#2 ; Priam (fb2) + Finn (fb1) + Bob#4 + Vitto + #Matt1 + Priam#2 + Ginny#2 + Ginny#3 + #Bob5 + Milena + Bryn
PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : roden.
CRÉDITS : (avatar) luaneshë (UB) loonywaltz (signa) endlesslove
DC : lenoulove, tadamour & clarabelle
INSCRIT LE : 11/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6585-she-dreamed-of-paradise-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t11881-cow-girl-in-the-sand-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t6657-cora-coverdale http://www.30yearsstillyoung.com/t7002-cora-coverdale#249272

MessageSujet: Re: #128 how are you true (sora)   Mer 20 Déc - 0:31



Elle n’est pas à l’aise. Ils n’ont échangé que des banalités à travers les années. Depuis qu’ils avaient découvert par un concours de circonstance que le monde était bien petit. Ils n’ont jamais abordé le sujet de leur relation passée, de la façon dont les choses se sont terminées, de l’effet que ça avait eu sur la façon dont ils ont mené leurs vies depuis. Ça n’avait jamais semblé être une chose à faire pour Cora, parce que Soren lui aurait forcément fait pensé à Arthur et qu’elle avait toujours veillé à ce que rien ne lui fasse penser à lui. C’était trop douloureux. Ignorer Soren. Faire comme si de rien était une solution tellement plus facile qu’elle l’avait adopté. Et lui, de son côté, il n’avait jamais non plus cherché à avoir une vrai conversation. Leurs échanges amenaient à penser qu'ils avaient fait le même choix et personne n’allaient s’en plaindre. Seulement, les choses avaient changé ces derniers mois et Cora ne pouvait plus garder cette vérité pour elle. Surtout parce que les journaux allaient en parler, qu’il allait l’apprendre (de par les médias ou par Heidi) et qu’il allait être capable de faire un simple calcul. Le moment était venu et c’est beaucoup de courage qu’elle use pour ne pas se dérober. Clairement, quand il ouvre la porte, elle voit qu’il ne s’attendait pas à sa visite et à juste cause, parce qu’elle ne savait même pas comment lui adresser la parole. Ils sont tellement loin de ce qu’ils étaient il y’a douze ans. Cora a juste l’impression qu’elle partage le souvenir d’une autre vie. Elle ne laisse pourtant pas abattre par la peur. Elle ouvre la bouche, ne perd pas de temps en lui demandant comment il va, si elle dérange, s’il préfère qu’elle passe plus tard. Non, pas de sujet futile. Elle est là pour lui parler d’un sujet sérieux, elle ne traîne pas autour du pot et advienne que pourra. De toute, il n’y a rien que Soren ne puisse décider. « Je… Oui, vas-y… » Il s’écarte, elle entre et valide l’un de ses objectifs. Maintenant qu’il l’a laissé rentrer, la discussion semble plus facile qu’il y’a une heure. Ce sentiment se dissipe en quelques secondes. Il ne comprend toujours ce qu’elle fait là. « Rassure moi, Heidi va bien ? » Qu’il demande. Forcément, quoi d’autre qu’Heidi pourrait les amener à se reparler. Cora affiche un sourire plutôt rassurant en affirmant. « Heidi va très bien. Je ne suis pas venue pour parler d’elle. Je pensais qu’on pourrait parler d’autre chose. » explique t-elle, en se retenant d’entrer directement dans la vif du sujet pour éviter qu’il ne s’inquiète plus qu’il ne semble déjà le faire. « Tu ne veux pas qu’on s’installe quelque part ? Ce sera plus simple. » Elle hésite à lui demander de lui faire confiance, ce qui serait totalement malvenu une fois qu’il saurait le vent qui l’emmène. « Il s’agit de toi. Et moi. De quelque chose que j’aurais dû te dire. » Elle le perd certainement beaucoup plus comme ça. En même temps, c’est juste tellement irréel comme situation.


    To make a mountain of, your life is just a choice but I never learned enough To listen to the voice that told me Always love? Hate will get you every time Always love Don't wait til the finish line  ◇




Revenir en haut Aller en bas
avatar
le voleur de vie
le voleur de vie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-six ans, né le premier décembre - lui parlez pas des rides qui commencent à apparaître, ça lui donne de l'urticaire.
STATUT : normalement en couple avec la fiancée de son meilleur ami présumé décédé revenu d'entre les morts... c'est compliqué.
MÉTIER : professeur de biologie à l'université de Brisbane.
LOGEMENT : apt. 128 redcliffe, dans l'appartement qu'il partageait avec Cleo mais que cette dernière semble désormais éviter comme la peste.

POSTS : 2479 POINTS : 195

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : daltonien, le monde en nuances de gris › il a élevé Cami la fille de Cleo et de Matteo, pour palier à l'absence de son père › il a du mal à gérer la nouvelle du retour de Matteo parmi le monde des vivants
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : cleocora › jameson #3 › jameson #1 (fb)matteo (4/4, close)
RPs EN ATTENTE : camber › heidi #3
PSEUDO : luleaby
AVATAR : ian somerhalder
CRÉDITS : saturn (avatar)
DC : ezra beauregard (sam claflin) › kaecy wilson (emma watson) › debra brody (gal gadot)
INSCRIT LE : 01/12/2015

MessageSujet: Re: #128 how are you true (sora)   Mer 20 Déc - 0:59


Forcément, la première inquiétude de Soren lorsqu’il voit Cora débarquer sur son palier, c’était de savoir si Heidi allait bien. Depuis de nombreuses années désormais, c’était la seule chose qui les reliait - et encore, c’était plus sensible voire inexistant comme sujet. Cependant, le sourire que commandait désormais à aborder Cora, quelques instants avant de lui répondre, retirer un poids de son coeur et lui permit de souffler quelque peu. « Heidi va très bien. Je ne suis pas venue pour parler d’elle. Je pensais qu’on pourrait parler d’autre chose. Tu ne veux pas qu’on s’installe quelque part ? Ce sera plus simple. » Il haussa un sourcil. « Si si, allons y. » Leurs pas les menèrent vers la cuisine - Soren en profita pour ranger quelques verres et tasses qui trainaient ici et là, ouvrant la fenêtre pour aérer l’odeur de fumée qui devait omniprésente dans cette pièce. L’angoisse de cette future conversation commençait à monter en Soren, il ne pouvait clairement pas sentir l’ambiance qui s’installait dans cette pièce - pièce qui semblait devenir de plus en plus réduite à vue d’oeil. Même si Cora tentait de cacher au mieux que quelque-chose n’allait pas, même si elle pouvait tenter de sourire, Soren le sentait dans ses tripes que ça allait tourner vinaigre. « Il s’agit de toi. Et moi. De quelque chose que j’aurais dû te dire. » Fronçant les sourcils, il se mit à secouer légèrement de la tête; comme s’il tentait de comprendre ce que les phrases de la jeune femme voulaient impliquer, comme s’il pouvait tout simplement comprendre mais que son cerveau refusait de faire l’effort. Après l’avoir regardé quelques instants comme ça, il finit par prendre une grande inspiration, tirant une petite grimace. « Ok, je préfère te le dire directement: je le sens pas du tout ton truc. Donc, je vais me fumer une clope, nous servir un verre et après tu pourras parler. Parce-que, je sais pas ce que tu vas me sortir et j’ai beau chercher je vois pas pourquoi t’es chez moi aujourd’hui - enfin, sans offense, mais bon -, je comprends juste pas. » Se frottant l’arrière du crâne d’une main, il finit par faire un tour dans la cuisine pour prendre deux verres dans le placard, qu’il remplit par la suite de la première bouteille de whisky qui lui était tombée dans la main. Il trinqua son verre contre celui de Cora, en but une bonne gorgée et se dirigea ensuite à la fenêtre où il alluma une cigarette. « Là, j’vais être presque prêt je pense. » Il faisait presque le fier, comme s’il pouvait être réellement prêt à l’annonce qu’elle s’apprêtait à lui faire - alors que tout son corps lui hurlait de courir le plus loin possible de toute cette situation pour être sûr de ne pas s’en retrouver blessé plus tard. Mais de toutes façons, il n’avait nulle part où aller en dehors de cet appartement, et puis qu’importe ce qu’elle lui dirait, ça pourrait pas être pire que l’annonce du retour de Matteo et le coeur de Cleo qui flanchait entre lui et son ancien meilleur pote, non ?



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
la petite sirène
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : la trentaine, nouveau cap dans sa vie. (8/8)
STATUT : célibataire. elle n'a clairement pas le temps pour ça.
MÉTIER : actrice populaire de cinéma. ancienne enfant star. elle est également fondatrice d'un refuge pour animaux abandonnés
LOGEMENT : #438 loft à spring hill, occupé par dean maguire puisqu'elle passe le plus clair de son temps en floride depuis quelques semaines.

POSTS : 11082 POINTS : 270

PETIT PLUS : elle a eu un enfant à dix huit ans. il lui a été retiré à la naissance par sa mère pour le mettre à l'adoption. ça la hante, bien qu'elle soit passée maitresse dans l'art de ne pas en parler même si depuis quelques semaines, l'envie de partir à sa recherche se fait de plus en plus forte.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

It hurts, you'va made a pretty deep cut. Now, we have to find an other way to love each other.


It might be. May be. It's possible. Somewhere. Sometime. Probably. We may be more than just friends.


You're the most important part of me. My twin, my blood. Despite everything. We were born together, we will die together.


So sweet, so innocent. my lovely baby sister, you will unite us.

Ginny#1 + Finn + coramwinny + Soren + Coram#3 + Mia + Bobora #1 + Dean + Milena + Vittorio#2 (10/8 )
RPs EN ATTENTE : A venir, Benjamin

RPs TERMINÉS : Bob#1 ; Kaleb ; Adriel ; Naia ; Heidi#4 ; Eireen#2 ; Heidi#1 ; Heidi#2 ; Enzo#2 ; OrangeTeam ; Valentin#1 ; Heidi#3 ; Charlie#1 ; Elena ; Célia#1 ; Eireen#1 ; Lawrence ; Ezra#1 ; Enzo ; James ; Bobo#2 ; Eireen#3 ; Enzo#3 ; Charlie#2 ; Ezra#2 ; Valentin#3 ; Bobo#3 ; Priam#1 ; celia#2 ; Priam (fb2) + Finn (fb1) + Bob#4 + Vitto + #Matt1 + Priam#2 + Ginny#2 + Ginny#3 + #Bob5 + Milena + Bryn
PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : roden.
CRÉDITS : (avatar) luaneshë (UB) loonywaltz (signa) endlesslove
DC : lenoulove, tadamour & clarabelle
INSCRIT LE : 11/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6585-she-dreamed-of-paradise-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t11881-cow-girl-in-the-sand-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t6657-cora-coverdale http://www.30yearsstillyoung.com/t7002-cora-coverdale#249272

MessageSujet: Re: #128 how are you true (sora)   Dim 24 Déc - 2:05


Pour la première fois, Heidi n’allait pas être leur sujet de conversation, ou du moins, la styliste n’était de près ou de loin aucunement mêlée à l’affaire que Cora allait s’apprêter à partager avec lui. On ne pouvait cependant pas s’interroger sur les inquiétudes qu’il avait commencé à afficher. Pour quelle autre raison Cora se serait déplacé jusque chez lui ? Elle ne pard pas de temps pour le détromper et lui demander s’il est possible de prendre place ailleurs que sur son perron, non pas que Cora se sentirait plus à l’aise à l’intérieur de chez lui (c’est même pire parce qu’elle n’y était jamais allée) mais au moins, ça a tout de même plus de classe et de tact d’annoncer ce genre de nouvelle entre quatre murs, là où la discussion est sûre d’être privée. « Si si, allons y. » Elle le suit, non sans s’empêcher de regarder l’intérieur de chez lui, les photos sur le mur, le rangement. Tout ça n’est que de la curiosité. Elle reste silencieuse tandis qu’il s’affaire à quelques aménagements, elle est patiente et plutôt que de s’asseoir en supposant qu’elle le peut, elle attend tout de même qu’il lui donne la permission. Voyant qu’il commence à être plus calme, plus attentif et sans attendre plus longtemps un signal pour parler, elle commence à expliquer. Elle a conscience de ne pas avoir su être la plus rassurante possible avec son arrivée, qu’il le sent et qu’il appréhende. Sa faute à elle, ou bien pas vraiment, parce que quand on sait, on se rend bien compte qu’il n’y a pas de façon optimale d’annoncer les choses. Elles viennent avec leur ton. « Ok, je préfère te le dire directement: je le sens pas du tout ton truc. Donc, je vais me fumer une clope, nous servir un verre et après tu pourras parler. Parce-que, je sais pas ce que tu vas me sortir et j’ai beau chercher je vois pas pourquoi t’es chez moi aujourd’hui - enfin, sans offense, mais bon -, je comprends juste pas. » C’est ce qu’elle pensait, elle avait envoyé le mauvais message. Elle fait un pas tout en posant son sac à main sur le plan de travail avant de lui répondre. « Comme tu voudras. » Qu’elle affirme avec énergie, s’il voulait se mettre à l’aise, le ne voyait aucun mal à ça. De plus, vu qu’il aura très certainement envie de se resservir un verre après son histoire, cela vaut mieux pour lui d’anticiper déjà le geste en en ayant un de près sous la main. Le reste se fait encore dans le silence, elle se saisit simplement du contenant qu’il lui offre, le cogne au siens et le garde entre ses doigts, préférant ne pas avoir ce goût fort qu’elle n’apprécie pas dans la gorge alors qu’elle doit lui annoncer sa paternité. Il allume sa cigarette. Du regard, elle l’interroge pour savoir si tout est prêt. « Là, j’vais être presque prêt je pense. » « Presque ? » Qu’elle rétorque en espérant qu’il n’allait pas non plus lui demander de se tourner vers le mur pour qu’elle arrête de le mettre mal à l’aise. C’est que bon, elle n’est pas non plus venue lui annoncer le jour de son décès. Sans ajout de sa part, Cora prend l’initiative de s’asseoir sur le premier siège venu. Ses doigts retrouvent le verre d’alcool toujours non-entamé. « Je t’ai caché quelque chose. Quelque chose de très important. » Elle se ravise. Important n’est pas le mot. Enfin, il semble mal choisi. « Enfin, quelque chose que j’aurais dû te dire, il y’a douze ans, quelque chose de vraiment difficile à dire pour moi, que je n’ai jamais réussi à aborder avec toi, bien que depuis que je sais que nous avons des amis en commun, j’aurais dû et c’est aujourd’hui que je me suis –obviously- décidée à le faire. » Elle parle lentement, parce qu’elle a trop peur de le submerger d’information et qu’il capote. « La raison pour laquelle toi et moi, on s’est plus revu et pour laquelle, j’avais à l’époque cessé tout contact, c’était parce que ma mère me l’avait interdit et qu’elle me surveillait assez pour déjouer toutes mes tentatives. Et la raison pour laquelle j’ai disparu, on a découvert que j’étais à plusieurs semaines de grossesse et qu’il était hors de question qu’elle perde son gagne pain, donc, j’ai juste arrêté. » Bon, l’explication de la rupture. C’est fait. Bien alerte, elle ignore encore comment elle va tourner le reste.


    To make a mountain of, your life is just a choice but I never learned enough To listen to the voice that told me Always love? Hate will get you every time Always love Don't wait til the finish line  ◇




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: #128 how are you true (sora)   


Revenir en haut Aller en bas
 

#128 how are you true (sora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: logements
-