AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 you caught the light (coram#3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la petite sirène
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : la trentaine, nouveau cap dans sa vie. (8/8)
STATUT : célibataire. elle n'a clairement pas le temps pour ça.
MÉTIER : actrice de cinéma qui ne jouera probablement plus jamais. ancienne enfant star. elle est également fondatrice d'un refuge pour animaux abandonnés
LOGEMENT : #438 loft à spring hill, occupé par dean maguire puisqu'elle passe le plus clair de son temps en floride depuis quelques semaines.

POSTS : 11093 POINTS : 500

PETIT PLUS : elle a eu un enfant à dix huit ans. il lui a été retiré à la naissance par sa mère pour le mettre à l'adoption. ça la hante, bien qu'elle soit passée maitresse dans l'art de ne pas en parler même si depuis quelques semaines, l'envie de partir à sa recherche se fait de plus en plus forte.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

It hurts, you'va made a pretty deep cut. Now, we have to find an other way to love each other.


It might be. May be. It's possible. Somewhere. Sometime. Probably. We may be more than just friends.


You're the most important part of me. My twin, my blood. Despite everything. We were born together, we will die together.


So sweet, so innocent. my lovely baby sister, you will unite us.

Ginny#1 + Finn + coramwinny + Soren + Coram#3 + Mia + Bobora #1 + Dean + Milena + Vittorio#2 + Ben#2 + Bryn#2 (12/8 )
RPs TERMINÉS : Bob#1 ; Kaleb ; Adriel ; Naia ; Heidi#4 ; Eireen#2 ; Heidi#1 ; Heidi#2 ; Enzo#2 ; OrangeTeam ; Valentin#1 ; Heidi#3 ; Charlie#1 ; Elena ; Célia#1 ; Eireen#1 ; Lawrence ; Ezra#1 ; Enzo ; James ; Bobo#2 ; Eireen#3 ; Enzo#3 ; Charlie#2 ; Ezra#2 ; Valentin#3 ; Bobo#3 ; Priam#1 ; celia#2 ; Priam (fb2) + Finn (fb1) + Bob#4 + Vitto + Ben + #Matt1 + Priam#2 + Ginny#2 + Ginny#3 + #Bob5 + Milena + Bryn
PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : roden.
CRÉDITS : (avatar) luaneshë (UB) loonywaltz (signa) endlesslove
DC : lenoulove, tadamour & clarabelle
INSCRIT LE : 11/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6585-she-dreamed-of-paradise-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t11881-cow-girl-in-the-sand-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t6657-cora-coverdale http://www.30yearsstillyoung.com/t7002-cora-coverdale#249272

MessageSujet: you caught the light (coram#3)   Lun 13 Nov - 2:40


La première pensée de Cora en observant par le hublot les eaux turquoise du Miami est que la ville sait offrir un paysage paradisiaque. Le ciel est bleu, les palmiers hauts et c’est emplie d’une bonne humeur, particulièrement difficile à trouver ces derniers temps, que la jeune femme descend de l’avion et pénètre dans l’aéroport en se rendant compte qu’elle avait perdu l’habitude d’être toujours entre deux vols depuis qu’elle avait délaissé l’Australie. Forcément, le fait d’avoir une carrière en suspens avait ralenti son tempérament de baroudeuse. Désormais elle n’a plus à joindre les lieux de tournage et peut passer des semaines sans que ses pieds quittent le sol. L’impression en descendant est donc particulière et en y pensant, elle réalise que, ça ne lui manque pas du tout. Après avoir récupéré ses affaires sur le tapis et passé les portiques de sécurité (ça par contre, c’est une habitude qu’elle a commencé à prendre puisqu’elle n’est pas une célébrité sur ce sol), elle file au premier café qui se présente dans le terminal. Elle n’est pas venue ce week end d’Orlando pour être seule. Elle attend Priam, qui s’était autorisé quelques jours de vacance pour lui rendre visite. Evidemment, la simple idée de passer plus de temps dans un avion que sur le territoire avait américain avait semblé totalement ridicule aux oreilles de la rousse quand il avait émis l’idée, mais le fait que ça puisse lui faire plaisir et qu’elle ait besoin d’un visage amical par ici a eu raison du bon sens, et là voilà donc assise à attendre avec un bon café dans un aéroport que l’avion du sportif atterrisse. Les deux heures qui séparent l’arrivée de leur vols successif donne le temps à Cora de se concentrer sur son portable pour régler plusieurs affaires en suspens – et éventuellement communiquer avec l’autre bout du monde pour avoir des nouvelles, dont une qui l’a met vraiment de très bonne humeur. Les deux heures d’attentes écoulées, elle quitte sa chaise et s’en retourne pour attendre Priam qui devrait sortir d’un moment à l’autre. Comme on s’y attend, à aucun moment de cette attente, Cora ne se dit que c’est assez peu commun de retrouver son ex-fiancé à l’aéroport comme si de rien, mais là, elle est émerveillée et plutôt impatiente. Du haut de son mètre quatre-vingt-sept, le sportif ne tarde pas à se faire voir et Cora lui fait signe de la main de la rejoindre. « Hey ! J’ai failli attendre ! » dit-elle, comme s’il s’agissait d’un reproche alors que, et bien, elle a attendu (et c’était prévu) « Tu as eu un bon vol ? J’espère que t’as dormi parce que je n’accepte aucune excuse de jet lag, j’ai tout prévu de la soirée. » Elle veut optimiser au mieux le temps qu’ils ont. « Mais d’abord, on va à la voiture, et well, tu prends une douche. » La bonne humeur arrive à masquer son air très autoritaire. Avec dire, c’est l’excitation qui fait d’elle une véritable pile électrique.


    To make a mountain of, your life is just a choice but I never learned enough To listen to the voice that told me Always love? Hate will get you every time Always love Don't wait til the finish line  ◇




Revenir en haut Aller en bas
avatar
le pro du ballon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans (20/06/1985)
SURNOM : le premier qui ose penser à pripri, je le bute
STATUT : célibataire, à la recherche de sa bonne personne
MÉTIER : rugbyman de haut niveau, permanent chez les Queensland Reds et chez les Wallabies depuis plusieurs années
LOGEMENT : propriétaire d'un loft à spring hill (#316)

POSTS : 7245 POINTS : 595

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a eu un accident de moto lorsqu'il avait vingt ans, en dehors de la peur, il a eu des plusieurs mois de rééducation ou il a cru ne plus pouvoir jouer, il s'en ai finalement sorti avec une cicatrice sur la joue gauche
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

CORAM - it's like i've been awakened, every rule i had you breakin'. it's the risk that i'm takin', i ain't never gonna shut you out


MIRAM - a place to crash i got you, no need to ask i got you, just get on the phone i got you

☆☆☆☆

edwinny + corahassan
miacora (4/4)

RPs TERMINÉS : ninogracecoragracedarbykanecoragracelydialydia 2coracora fbbobkaecymilena
PSEUDO : manon
AVATAR : tobias sorensen
CRÉDITS : yumita (avatar) ; tumblr (signature)
DC : liviana beauregard et lola martins
INSCRIT LE : 12/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12765-we-were-soulmates http://www.30yearsstillyoung.com/t13174-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t12793-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t13145-priam-strand

MessageSujet: Re: you caught the light (coram#3)   Lun 4 Déc - 19:01


Enfoncé dans son siège, le regard de Priam redécouvrait Miami avec émerveillement. Après quatre années loin des Etats-Unis, le sportif avait choisi le soleil de la cote américaine pour décompresser quelques jours ; du moins c’est la raison principale qu’il avait donné à ses proches, mais en réalité c’est pour une fille qu’il venait de traverser la moitié du globe. Finalement, après des heures dans son fauteuil en cuir à enchainer séries et films, la voix du commandant résonna dans l’appareil annonça un atterrissage imminent, puis, après un dernier instant de stress, Priam quitta l’appareil  plus impatient que jamais. La dernière étage (qui était la plus pénible pour lui) arriva, il patienta une fois de plus afin de récupérer son sac qu’il balança au-dessus de son épaule, avant de rejoindre le terminal ses lunettes de soleil sur le haut de son t-shirt. Il se fit bousculé par une fille sautant dans les bras de son petit-ami avant de croiser le regard de Cora, plus souriante et belle que jamais. Une fois à sa hauteur, il repensa à ces mots qui avait déclenché l’achat de cet aller-retour pour la Floride je … cette absence risque d’être un peu longue ils étaient désormais rangés dans la rubrique non « Hey ! J’ai failli attendre » il leva les yeux au ciel avant de la prendre rapidement dans ses bras, le temps d’un échange tendre et d’un baiser dans les cheveux « Tu as eu un bon vol ? J’espère que t’as dormi parce que je n’accepte aucune excuse de jet-lag, j’ai tout prévu de la soirée. Mais d’abord, on va à la voiture, et well, tu prends une douche.» il arqua un sourcil faussement offusqué par ses propos « Donc on s’est pas vu depuis des lustres et le premier truc que tu me dis c’est que j’empeste ? » dit-il en ramassant son sac préalablement jeté sur le sol « J’suis rassuré, t’es toujours toi, le soleil de la Floride ne te tape pas encore sur la tête » mais il devait le reconnaitre, ce teint légèrement hâlé lui allait à la perfection. Une fois son sac sur son épaule, il quitta l’aéroport avec la jeune femme se rappelant avec nostalgie les scènes digne d’un film d’amour qu’ils avaient partagé dans les différents aéroports du globe « Alors c’est quoi le programme de la journée ? J’te previens, je meurs de faim, niveau bouffe c’est plus ce que c’était la première classe » loin d’être prétentieux ou arrogeant il était incapable de voyager hors de la première classe, le calme et le confort des fauteuils y étant pour beaucoup. Une fois hors du grand bâtiment, Priam découvrit avec le sourire le paysage splendide de la ville, Miami était comme dans ses souvenirs, intense, vivant et coloré « Hm, je suis un peu déçu, t’as pas prévu de tapis rouge et de paparazzi... » dit-il à son tour d’un air moqueur. Heureux de la retrouver loin de Brisbane, Priam se laissa guider jusqu’au parking adjacent avec vue sur la plage « Rassure moi t’as pas loué une Mini-Cooper ou un truc du genre ? » amusé, il balada son regard sur le parking, se demandant laquelle des nombreuses voitures à l’arrêt était pour eux.  







Revenir en haut Aller en bas
avatar
la petite sirène
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : la trentaine, nouveau cap dans sa vie. (8/8)
STATUT : célibataire. elle n'a clairement pas le temps pour ça.
MÉTIER : actrice de cinéma qui ne jouera probablement plus jamais. ancienne enfant star. elle est également fondatrice d'un refuge pour animaux abandonnés
LOGEMENT : #438 loft à spring hill, occupé par dean maguire puisqu'elle passe le plus clair de son temps en floride depuis quelques semaines.

POSTS : 11093 POINTS : 500

PETIT PLUS : elle a eu un enfant à dix huit ans. il lui a été retiré à la naissance par sa mère pour le mettre à l'adoption. ça la hante, bien qu'elle soit passée maitresse dans l'art de ne pas en parler même si depuis quelques semaines, l'envie de partir à sa recherche se fait de plus en plus forte.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

It hurts, you'va made a pretty deep cut. Now, we have to find an other way to love each other.


It might be. May be. It's possible. Somewhere. Sometime. Probably. We may be more than just friends.


You're the most important part of me. My twin, my blood. Despite everything. We were born together, we will die together.


So sweet, so innocent. my lovely baby sister, you will unite us.

Ginny#1 + Finn + coramwinny + Soren + Coram#3 + Mia + Bobora #1 + Dean + Milena + Vittorio#2 + Ben#2 + Bryn#2 (12/8 )
RPs TERMINÉS : Bob#1 ; Kaleb ; Adriel ; Naia ; Heidi#4 ; Eireen#2 ; Heidi#1 ; Heidi#2 ; Enzo#2 ; OrangeTeam ; Valentin#1 ; Heidi#3 ; Charlie#1 ; Elena ; Célia#1 ; Eireen#1 ; Lawrence ; Ezra#1 ; Enzo ; James ; Bobo#2 ; Eireen#3 ; Enzo#3 ; Charlie#2 ; Ezra#2 ; Valentin#3 ; Bobo#3 ; Priam#1 ; celia#2 ; Priam (fb2) + Finn (fb1) + Bob#4 + Vitto + Ben + #Matt1 + Priam#2 + Ginny#2 + Ginny#3 + #Bob5 + Milena + Bryn
PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : roden.
CRÉDITS : (avatar) luaneshë (UB) loonywaltz (signa) endlesslove
DC : lenoulove, tadamour & clarabelle
INSCRIT LE : 11/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6585-she-dreamed-of-paradise-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t11881-cow-girl-in-the-sand-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t6657-cora-coverdale http://www.30yearsstillyoung.com/t7002-cora-coverdale#249272

MessageSujet: Re: you caught the light (coram#3)   Lun 18 Déc - 23:04



Cora avait envie d’aller partout et de faire tout ce qui était à sa portée. Elle était comme galvanisée par le message que Ginny venait de lui envoyer à propos de Noah. C’était une bonne nouvelle, le genre dont tout le monde avait besoin et qui n’avait pas manqué d’avoir un effet très positif sur la star. En plus de ça, Priam allait passer le week end avec elle et était présentement quelque part dans l’aéroport pour la rencontrer. Les choses ne pouvaient pas mieux aller pour elle. Le sportif à portée de vue et l’accueille à bras ouvert, une tentative d’humour prévisible et sans effet qui sort d’entre ses lèvres. « Donc on s’est pas vu depuis des lustres et le premier truc que tu me dis c’est que j’empeste ? » « Ouais. » répond t-elle du tac au tac, énergiquement comme si elle lui disait là la vérité la plus absolue alors qu’il s’agit juste d’une vanne découlant du fait qu’il avait passé vingt-quatre heures en avion. « J’suis rassuré, t’es toujours toi, le soleil de la Floride ne te tape pas encore sur la tête » Il récupère son sac et tous les deux prennent la chemin de la sortie, vers le parking où est garée la voiture que Cora a loué pour l’occasion. « Non, tu sais, il ne fait pas plus chaud ici que chez nous. » qu’elle fait remarqué, c’était le premier truc à l’avoir frappé quand elle avait atterri ici, c’était vraiment pas si différent que ça de l’Australie, à part le fait qu’ici elle pouvait croiser quelqu’un armé d’un pistolet sans que ça ne choque personne. « Alors c’est quoi le programme de la journée ? J’te previens, je meurs de faim, niveau bouffe c’est plus ce que c’était la première classe » Elle arque un sourcil, surprise de l’entendre se plaindre avant de rétorquer. « La prochaine fois, voyage en économique. Tu apprécieras mieux tes privilèges. » Elle papillonne des yeux, espérant qu’il se rende compte de la portée un peu indécente de ses propos. « Mais, j’ai prévu d’aller voir un match de basket. Miami affronte Détroit ce soir, on verra ce qu’on mange dans la foulée, y’aura toujours le room service de l’hôtel avant qu’on parte si tu veux. » Elle hausse les épaules. Elle n’avait pas non plus prévu à la minute près ce qu’ils allaient faire, elle s’était contenté de faire le tour des activités et bon, le basket lui semblait un bon plan, ça changeait du rugby. . « Hm, je suis un peu déçu, t’as pas prévu de tapis rouge et de paparazzi... » « Non, aujourd’hui, je me balade en civil. C’est là toute la magie de l’étranger mon cher. » Forcément, ici, elle était beaucoup moins sollicitée pour des selfies. Ça arrivait, mais généralement, c’était par des personnes qui s’y connaissait en cinéma étranger, ou bien des australiens en vacance. Une fois sortis de l’aéroport et après avoir zigzagué longuement entre les touristes perdus, Cora & Priam arrivent à hauteur de la voiture. « Rassure moi t’as pas loué une Mini-Cooper ou un truc du genre ? » « Non. » répond t-elle en pointant du doigt le véhicule qui siffle que les portes sont ouvertes. Un gros 4x4 presque aussi grand que Cora et pour lequel il lui faudrait presque une échelle pour monter à bord. « Ouais, le mec à l’agence a été très bon commerçant et m’a convaincue de prendre ce truc polluant. » avoue t-elle en ayant un peu honte. Elle s’était dit sur le moment que ce serait drôle de conduire ce type de machine et c’est en démarrant qu’elle se rend compte que c’est le cas, c’est drôle. Déroutant parce qu’elle doit conduire à droite, mais drôle. « Quoi ? Me dis pas que tu as peur ! » dit-elle à l’adresse de Priam après plusieurs minutes au volant. « L’hôtel est pas très loin, ne commet pas l’affront de modifier ton assurance vie en arrivant. Je te surveille ! » qu’elle lâche en riant avant de garer la locomotive avant de prendre la direction de l’accueil, prendre les clés de leur chambre respectives. « On se retrouve là dans une heure ? » dit-elle en montrant du doigt le salon de l’hôtel.


    To make a mountain of, your life is just a choice but I never learned enough To listen to the voice that told me Always love? Hate will get you every time Always love Don't wait til the finish line  ◇




Revenir en haut Aller en bas
avatar
le pro du ballon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans (20/06/1985)
SURNOM : le premier qui ose penser à pripri, je le bute
STATUT : célibataire, à la recherche de sa bonne personne
MÉTIER : rugbyman de haut niveau, permanent chez les Queensland Reds et chez les Wallabies depuis plusieurs années
LOGEMENT : propriétaire d'un loft à spring hill (#316)

POSTS : 7245 POINTS : 595

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a eu un accident de moto lorsqu'il avait vingt ans, en dehors de la peur, il a eu des plusieurs mois de rééducation ou il a cru ne plus pouvoir jouer, il s'en ai finalement sorti avec une cicatrice sur la joue gauche
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

CORAM - it's like i've been awakened, every rule i had you breakin'. it's the risk that i'm takin', i ain't never gonna shut you out


MIRAM - a place to crash i got you, no need to ask i got you, just get on the phone i got you

☆☆☆☆

edwinny + corahassan
miacora (4/4)

RPs TERMINÉS : ninogracecoragracedarbykanecoragracelydialydia 2coracora fbbobkaecymilena
PSEUDO : manon
AVATAR : tobias sorensen
CRÉDITS : yumita (avatar) ; tumblr (signature)
DC : liviana beauregard et lola martins
INSCRIT LE : 12/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12765-we-were-soulmates http://www.30yearsstillyoung.com/t13174-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t12793-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t13145-priam-strand

MessageSujet: Re: you caught the light (coram#3)   Mar 26 Déc - 21:38


Passer quelques jours loin de Brisbane était ce dont Priam avait le plus besoin actuellement, épuisé par les entrainements trop intensif, par la pression qu’il se mettait à lui-même et par le stress qu’avaient engendré ses inquiétudes, il n’aspirait qu’à une chose durant cette semaine, se vider la tête. Après un vol beaucoup trop long à son gout, il retrouva Cora, fidèle à elle-même qui n’avait pas résisté à l’idée de l’accueillir avec de faux reproches, c’était bien elle, la rousse qu’il avait laissé à Brisbane, en plus heureuse et plus souriante. Près à profiter de la ville pour la durée de son séjour, le sportif avait interrogé la jeune femme espérant qu’elle est prévu une case déjeuner dans son planning puisqu’à sa grande déception, le plateau de nourriture disponible dans l’avion n’avait pas conquis son estomac. « La prochaine fois, voyage en économique. Tu apprécieras mieux tes privilèges. » un sourire étira ses lèvres réalisant à quel point ses propos pouvait paraitre snob « Mais, j’ai prévu d’aller voir un match de basket. Miami affronte Détroit ce soir, on verra ce qu’on mange dans la foulée, y’aura toujours le room service de l’hôtel avant qu’on parte si tu veux. » elle venait de toucher son cœur en parlant sport, même si son quotidien l’épuisait, il n’aurait jamais dit non à un match en particulier lorsqu’il s’agissait d’une équipe qu’il n’avait pas encore eu la chance de voir « Parfait, t’as géré » avait-il dit en lui tapant dans la main. Ce n’est qu’après avoir quitté le hall principal, qu’il remarqua qu’aucun photographe ne l’attendait caché derrière une plante et que personne ne sollicité son attention sans prendre le temps de se montrer poli, surpris, il en fit la constatation en affichant un pseudo air-déçu « Non, aujourd’hui, je me balade en civil. C’est là toute la magie de l’étranger mon cher. » cette sensation de liberté qui venait de l’envahir était de loin la meilleure chose qu’il avait ressenti ses dernières semaines « Profitons de notre liberté éphémère » puisque à son grand regret elle ne durerait que quelques jours. Il senti finalement la chaleur de la côte est sur ses bras lorsqu’ils quittèrent l’aéroport afin de rejoindre le parking, intrigué par les nombreuses voitures qui se présentait devant lui il ne résista pas à l’idée de taquiner la rousse sur son choix de véhicule. « Non » il arqua un sourcil en découvrant l’immense 4x4 « Ouais, le mec à l’agence a été très bon commerçant et m’a convaincue de prendre ce truc polluant » il posa son regard sur Cora puis sur le véhicule deux trois fois avant de se tourner définitivement vers la demoiselle « Respect, il est doué le type » il ne l’aurait jamais imaginé à bord d’une voiture aussi imposante « Il s’est quand même assurer que tu touchais les pédales ? » demanda-t-il en balançant son sac à l’arrière avant de s’installer du côté passager. Légèrement nerveux, son stress augmenta en remarquant qu’elle paraissait encore plus petit à bord d’un engin pareil « Quoi ? Me dis pas que tu as peur ! »   il secoua la tête en essayant d’afficher un air serein « L’hôtel est pas très loin, ne commet pas l’affront de modifier ton assurance vie en arrivant. Je te surveille ! » elle venait de réussir à le faire rire même s’il avait dans l’idée de la persuadé de le laisser conduire dès qu’ils auraient besoin de la voiture « Jamais, tu sais que j’ai totalement confiance en tes talents de conductrice… mais évite de quitter la route des yeux quand même » . Une fois arrivé devant l’hôtel, il jeta un coup d’œil rapide à son téléphone afin d’envoyer un message à Mia à qui il avait promis des nouvelles dès que cela serait possible « On se retrouve là dans une heure ? » « Ouais, à toute » dit-il en déposant un rapide baiser dans ses cheveux. Ses clés en main, Priam entra dans sa chambre qui était beaucoup plus grande que ce qu’il avait imaginé ; il laissa tomber son sac sur son lit, brancha son téléphone avant de se glisser sous la douche. L’heure qu’il passa loin de la Cora passa plus vite que ce qu’il avait imaginé puisqu’il descendit dans le hall avec quelques minutes de retard « Désolé, j’ai pas vu le temps passé » il glissa son téléphone dans la poche de son bermuda noir « Mia t’embrasse d’ailleurs » avait-il ajouté en repensant à la conversation qu’il avait eu avec sa cadette. Naturellement, il attrapa sa main et l’attira hors de l’hôtel qui pour son plus grand plaisir avait une vue sublime sur Venice Beach « On a encore un peu le temps avant le match alors on va se manger un truc pendant que tu me racontes ce que j’ai manqué ?   » il voulait savoir ce qu’elle avait appris de plus ici et s’il y avait toujours de l’espoir pour Arthur.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
la petite sirène
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : la trentaine, nouveau cap dans sa vie. (8/8)
STATUT : célibataire. elle n'a clairement pas le temps pour ça.
MÉTIER : actrice de cinéma qui ne jouera probablement plus jamais. ancienne enfant star. elle est également fondatrice d'un refuge pour animaux abandonnés
LOGEMENT : #438 loft à spring hill, occupé par dean maguire puisqu'elle passe le plus clair de son temps en floride depuis quelques semaines.

POSTS : 11093 POINTS : 500

PETIT PLUS : elle a eu un enfant à dix huit ans. il lui a été retiré à la naissance par sa mère pour le mettre à l'adoption. ça la hante, bien qu'elle soit passée maitresse dans l'art de ne pas en parler même si depuis quelques semaines, l'envie de partir à sa recherche se fait de plus en plus forte.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

It hurts, you'va made a pretty deep cut. Now, we have to find an other way to love each other.


It might be. May be. It's possible. Somewhere. Sometime. Probably. We may be more than just friends.


You're the most important part of me. My twin, my blood. Despite everything. We were born together, we will die together.


So sweet, so innocent. my lovely baby sister, you will unite us.

Ginny#1 + Finn + coramwinny + Soren + Coram#3 + Mia + Bobora #1 + Dean + Milena + Vittorio#2 + Ben#2 + Bryn#2 (12/8 )
RPs TERMINÉS : Bob#1 ; Kaleb ; Adriel ; Naia ; Heidi#4 ; Eireen#2 ; Heidi#1 ; Heidi#2 ; Enzo#2 ; OrangeTeam ; Valentin#1 ; Heidi#3 ; Charlie#1 ; Elena ; Célia#1 ; Eireen#1 ; Lawrence ; Ezra#1 ; Enzo ; James ; Bobo#2 ; Eireen#3 ; Enzo#3 ; Charlie#2 ; Ezra#2 ; Valentin#3 ; Bobo#3 ; Priam#1 ; celia#2 ; Priam (fb2) + Finn (fb1) + Bob#4 + Vitto + Ben + #Matt1 + Priam#2 + Ginny#2 + Ginny#3 + #Bob5 + Milena + Bryn
PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : roden.
CRÉDITS : (avatar) luaneshë (UB) loonywaltz (signa) endlesslove
DC : lenoulove, tadamour & clarabelle
INSCRIT LE : 11/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6585-she-dreamed-of-paradise-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t11881-cow-girl-in-the-sand-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t6657-cora-coverdale http://www.30yearsstillyoung.com/t7002-cora-coverdale#249272

MessageSujet: Re: you caught the light (coram#3)   Sam 30 Déc - 2:51


Le véhicule est encore plus imposant en vrai que sur les photos, ce qui amène Cora à véritablement regretter de s’être montrée trop faible face à un commercial zélé parce que jamais de la vie elle aurait eu l’idée de conduire un engin pareil, surtout quand on sait ses engagements sur la préservation de l’environnement. Mais, elle devait admettre que le gars était juste bon dans son métier, et ça, la dernière fois qu’elle a vérifié, ce n’était pas un crime. C’est pourquoi, une fois face au char d’assaut, elle se moque d’elle-même plus qu’autre chose, la situation est drôle après tout. « Respect, il est doué le type » Priam semble également décidé à jouer la comédie aussi, à la regarder, regarder la voiture et ainsi de suite, il se doute qu’un truc cloche. Elle hausse les épaules, l’air de lui faire comprendre que le gars a juste été vraiment bon dans ses arguments. « Il s’est quand même assurer que tu touchais les pédales ? » Elle l’attendait celle-là. Elle lui offre un regard totalement désabusée devant sa blague très prévisible. « Bien sûr, il m’a même fourni gratuitement l’escabeau pour mon monter dedans sans soucis. » Elle le raille, mais c’est de bonne guerre et well, c’est comme ça qu’ils fonctionnent. A bord, elle a vite fait de faire les réglages nécessaires pour pouvoir toucher les pédales. Forcément, le regard le moins assuré que Priam offre à la situation l’amène à lui demander s’il a peur et se jure sur le moment que s’il parle de prendre le volant, elle hurle. « Jamais, tu sais que j’ai totalement confiance en tes talents de conductrice… mais évite de quitter la route des yeux quand même » « Attend de savoir si je la vois. » Qu’elle rétorque, l’air inquiétant dans la voix et son rire qui retentit juste après. Bon, peut-être que le manque de confiance de Priam est drôle après tout. Ceinture bouclées, le véhicule avance tout droit vers leur hôtel. La réservation était réglée. Cora était installée en moins de temps qu’il ne lui en fallait et n’ayant pas eu un vol d’une journée, voire plus, elle se dit que la douche pourrait attendre l’après match. Le truc, c’est qu’elle lui avait donné une heure alors qu’elle n’en avait pas besoin pour elle et rapidement, elle se mit à tourner en rond jusqu’au moment de se rejoindre dans le hall. « Désolé, j’ai pas vu le temps passé » Elle hoche la tête, signe que ça n’est pas  très grave. Après tout, ils ne sont pas dans le même état tous les deux et elle ne pourra pas lui en vouloir d’avoir voulu se reposer. « Mia t’embrasse d’ailleurs » Qu’il ajoute, le fait qu’il ait appelé sa cadette ne l’étonne pas au final. « Oh, moi aussi. Elle va bien d’ailleurs ? Tu lui diras que je passerais la voir quand je passerais en Australie pendant les fêtes. » Elle soupire, elle n’avait pas pris le temps de revoir l’étudiante depuis son arrivée à Brisbane, ce qui lui pince le cœur, la brune étant pour elle comme une sœur également. « On a encore un peu le temps avant le match alors on va se manger un truc pendant que tu me racontes ce que j’ai manqué ?   » Une autre proposition l’aurait étonnée, s’il avait faim il y’a une heure, ça n’aurait pas changé entre temps. « On peut prendre un truc sur un drive si tu veux. Je ne suis pas sûre qu’on ait le temps pour un restaurant. » Non, il ne l’avait pas remarqué mais, le temps passe très vite. « Pas grand-chose. Ces choses prennent du temps tu sais ? Pour le moment, on monte le dossier et dès que ce sera près, on le présentera devant un juge ici et en Australie pour démarrer la procédure. » Une histoire aussi compliqué prend du temps, surtout si elle veut s’assurer de récupérer son fils, elle doit rassembler ce qu’il faut pour montrer que ces gens ne l’ont pas adopté normalement, autrement, personne ne le lui confiera. La voiture s'arrête, elle baisse la fenêtre, prête à commander. « Tu prend quoi ? » Il ne fallait peut-être pas qu'il s'habitue aux fast-food en étant ici.


    To make a mountain of, your life is just a choice but I never learned enough To listen to the voice that told me Always love? Hate will get you every time Always love Don't wait til the finish line  ◇




Revenir en haut Aller en bas
avatar
le pro du ballon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans (20/06/1985)
SURNOM : le premier qui ose penser à pripri, je le bute
STATUT : célibataire, à la recherche de sa bonne personne
MÉTIER : rugbyman de haut niveau, permanent chez les Queensland Reds et chez les Wallabies depuis plusieurs années
LOGEMENT : propriétaire d'un loft à spring hill (#316)

POSTS : 7245 POINTS : 595

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a eu un accident de moto lorsqu'il avait vingt ans, en dehors de la peur, il a eu des plusieurs mois de rééducation ou il a cru ne plus pouvoir jouer, il s'en ai finalement sorti avec une cicatrice sur la joue gauche
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

CORAM - it's like i've been awakened, every rule i had you breakin'. it's the risk that i'm takin', i ain't never gonna shut you out


MIRAM - a place to crash i got you, no need to ask i got you, just get on the phone i got you

☆☆☆☆

edwinny + corahassan
miacora (4/4)

RPs TERMINÉS : ninogracecoragracedarbykanecoragracelydialydia 2coracora fbbobkaecymilena
PSEUDO : manon
AVATAR : tobias sorensen
CRÉDITS : yumita (avatar) ; tumblr (signature)
DC : liviana beauregard et lola martins
INSCRIT LE : 12/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12765-we-were-soulmates http://www.30yearsstillyoung.com/t13174-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t12793-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t13145-priam-strand

MessageSujet: Re: you caught the light (coram#3)   Lun 15 Jan - 14:15


Une chose était sûre, le type qui avait réussi à lui louer cette voiture devait encore frimer devant ses collègues. La réussite de ce type permettait à Priam de se moquer à son tour de Cora « Bien sûr, il m’a même fourni gratuitement l’escabeau pour mon monter dedans sans soucis. » un sourire sur le visage, il s’amusait à l’imaginer grimpant sur une petite échelle afin de rejoindre le côté conducteur de la voiture. Moyennement rassuré par le rapport de taille, il monte malgré tout dans le véhicule en accordant une confiance presque aveugle en la rousse tout en s’assurant qu’elle ne quitte pas la route des yeux « Attends de voir si je la vois » il arque un sourcil en croisant son regard, elle blague du moins il essaie de s’en convaincre. Une fois dans le hall de l’hôtel, le duo se sépare rejoignant leur chambre respective. Comme toujours, Priam oublie l’heure, traine et l’heure que Cora lui avait accordée pour prendre une douche et ranger ses affaires s’allonge d’une vingtaine de minute. Il la rejoint finalement, s’excusant pour ce retard avant de lui passer le message de sa cadette, un simple bonjour qui se transformera en catastrophe s’il ose oublier de le transmettre « Oh, moi aussi. Elle va bien d’ailleurs ? Tu lui diras que je passerais la voir quand je passerais en Australie pendant les fêtes. » il hoche la tête et un sourire se dessine sur son visage comme à chaque fois qu’il pense à sa petite sœur « Plutôt bien, elle s’en sors pas trop mal à la fac et elle a l’air de se plaire vraiment à Brisbane » il en avait douté au début, sachant parfaitement qu’il était la seul raison de son arrivé mais aujourd’hui, la brunette semblait s’être fait une place au sein de cette ville. Prêt à explorer, Miami, Priam entraina Cora en dehors de l’hôtel découvrant une vue à couper le souffle sur l’une des plus belles plages de la Floride avant de lui proposer de manger quelques choses, cette heure passé n’avait en rien apaisé la faim qu’il ressentait depuis sa sortie de l’avion « On peut prendre un truc sur un drive si tu veux. Je ne suis pas sûre qu’on ait le temps pour un restaurant. » il approuve d’un signe de tête, un hot-dog ou un burger était tout ce qu’il souhaitait pour le moment « Ça me va, il parait qu’il faut absolument gouté leurs frites avec du bacon recouvert de fromage… » au revoir le régime plutôt sain qu’il s’impose tous les jours de l’année, ce week-end sera sous le signe du gras. Tout en rejoignant la voiture il l’interroge sur Arthur ignorant s’il y a du nouveau depuis leur soirée sur le bateau, après tout il comprenait qu’elle n’ait pas eu envie d’évoquer le sujet lors de leur conversation téléphonique « Pas grand-chose. Ces choses prennent du temps tu sais ? Pour le moment, on monte le dossier et dès que ce sera près, on le présentera devant un juge ici et en Australie pour démarrer la procédure. » elle n’y peut rien mais il aurait aimé entendre des choses plus positifs, accélérer le temps était le pouvoir qu’il rêverait d’avoir ces derniers temps « Si je peux aider, n’hésite pas » il le fallait, il témoignerais pour elle, après tout il la connaissait depuis longtemps, il avait entendu parler d’Arthur il y a longtemps et il connaissait assez bien la mère de la comédienne qui était au fond l’instigatrice de ce drame. Son regard se pose sur l’immense fast-food qui se trouve devant eux, un endroit imposant qui n’a rien à voir avec ceux qui se trouve en Australie, une fois de plus l’Amérique l’impressionne par sa décadence. « Tu prends quoi ? » il parcourt très rapidement la carte des yeux qu’il juge beaucoup trop longue pour décider en une seconde « Un coca et je vais me laisse tenter par leur fameuse spécialité » aka les frites au fromage. « Tiens, gare toi là, on ne va pas empester la voiture » dit-il en désignant une place un peu plus loin au bord de la plage. Ses lunettes de soleil sur son nez, sa barquette de frites dans les mains et Cora à ses côtés, il marche le long de la plage avant de sentir son portable vibrer dans le fond de sa poche « C’est Anna » dit-il en se tournant vers Cora sachant qu’elle connaissait son agent depuis le début « Je lui ai pas vraiment dit que je partais en week-end… elle m’aurait probablement kidnappé pour m’empêcher de quitter la ville » avoue-t-il en pensant à la petite blonde qui au premier abord avait l’air d’un ange. « Je l’ai entendu l’autre jour, elle était au téléphone avec le président des Wallabies et il parlait de retraite… de ma retraite » précise-t-il après avoir croqué dans une frite « Donc je lui en ai parlé et ça ne s’est pas vraiment bien passé, elle lui en a parlé à lui avant d’évoquer le sujet avec moi » il soupire en repensant à cette conversation houleuse « Cette équipe, le rugby c’est tout ma vie tu vois ? Je suis bon qu’à ça, c’est mon truc » s’il se confie à elle c’est parce qu’il sait qu’elle le comprendra, en plus de vivre également de sa passion, Cora le connait plus que n’importe quel autre personne « Alors oui je sais, ça devra arrivé un jour mais je devrais être en mesure de décidé non ? ».







Revenir en haut Aller en bas
avatar
la petite sirène
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : la trentaine, nouveau cap dans sa vie. (8/8)
STATUT : célibataire. elle n'a clairement pas le temps pour ça.
MÉTIER : actrice de cinéma qui ne jouera probablement plus jamais. ancienne enfant star. elle est également fondatrice d'un refuge pour animaux abandonnés
LOGEMENT : #438 loft à spring hill, occupé par dean maguire puisqu'elle passe le plus clair de son temps en floride depuis quelques semaines.

POSTS : 11093 POINTS : 500

PETIT PLUS : elle a eu un enfant à dix huit ans. il lui a été retiré à la naissance par sa mère pour le mettre à l'adoption. ça la hante, bien qu'elle soit passée maitresse dans l'art de ne pas en parler même si depuis quelques semaines, l'envie de partir à sa recherche se fait de plus en plus forte.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

It hurts, you'va made a pretty deep cut. Now, we have to find an other way to love each other.


It might be. May be. It's possible. Somewhere. Sometime. Probably. We may be more than just friends.


You're the most important part of me. My twin, my blood. Despite everything. We were born together, we will die together.


So sweet, so innocent. my lovely baby sister, you will unite us.

Ginny#1 + Finn + coramwinny + Soren + Coram#3 + Mia + Bobora #1 + Dean + Milena + Vittorio#2 + Ben#2 + Bryn#2 (12/8 )
RPs TERMINÉS : Bob#1 ; Kaleb ; Adriel ; Naia ; Heidi#4 ; Eireen#2 ; Heidi#1 ; Heidi#2 ; Enzo#2 ; OrangeTeam ; Valentin#1 ; Heidi#3 ; Charlie#1 ; Elena ; Célia#1 ; Eireen#1 ; Lawrence ; Ezra#1 ; Enzo ; James ; Bobo#2 ; Eireen#3 ; Enzo#3 ; Charlie#2 ; Ezra#2 ; Valentin#3 ; Bobo#3 ; Priam#1 ; celia#2 ; Priam (fb2) + Finn (fb1) + Bob#4 + Vitto + Ben + #Matt1 + Priam#2 + Ginny#2 + Ginny#3 + #Bob5 + Milena + Bryn
PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : roden.
CRÉDITS : (avatar) luaneshë (UB) loonywaltz (signa) endlesslove
DC : lenoulove, tadamour & clarabelle
INSCRIT LE : 11/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6585-she-dreamed-of-paradise-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t11881-cow-girl-in-the-sand-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t6657-cora-coverdale http://www.30yearsstillyoung.com/t7002-cora-coverdale#249272

MessageSujet: Re: you caught the light (coram#3)   Jeu 18 Jan - 22:17


Un regard à sa montre. Le match n’était pas pour tout d’suite, mais tout de même assez proche dans le temps pour ne pas leur permettre de traîner avant d’arriver. C’est pourquoi Cora les amène devant un drive pour le dîner, car après tout, c’est tout ce qu’il y’a dans ce pays pour se nourrir, à croire que plus personne ne quitte le confort de sa voiture pour faire quoi que ce soit. Cora a été d’abord étonnée en arrivant et avec une facilité assez déconcertante, elle s’était habituée à aller commander son café en restant au volant tous les matins. Elle ne nie pas que c’est un sacré gain de temps, faute d’être sain. Cela ira pour ce soir, mais elle va tâcher de ne pas transmettre cette vilaine habitude à Priam qui serait capable de l’adopter jusqu’au bout. « Ça me va, il parait qu’il faut absolument gouter leurs frites avec du bacon recouvert de fromage… » Huum, fait-elle sans s’en empêcher en pensant aux artères du sportif se boucher immédiatement, mais également parce que, pour les avoir essayé aussi, ça l’avait dégouté de manger quoi que ce soit de gras pendant des jours. Sur le chemin, il pose la question qu’elle s’attendait à l’entendre poser. Où en sont les choses avec Arthur. Elle aurait préféré ne pas aborder ce sujet, déjà parce qu’il serait au courant s’il y’avait du nouveau, ensuite, parce que le fait qu’il ne le soit pas indique qu’il n’y a rien à raconter et enfin, parce que le sujet, va plus lui gâcher la soirée qu’autre chose. Mais, elle prend sur elle pour lui offrir une réponse, même si elle est bien loin de ce à quoi il doit s’attendre. « Si je peux aider, n’hésite pas » C’est gentil. Seulement, à moins de lui avoir caché pendant toutes ces années qu’il est un juge américain, de Floride qui plus est, il ne peut pas faire grand-chose. « Tu ne peux rien faire. Mais merci. » Qu’elle répond simplement, c’est pas un reproche, pas un pique, juste un constat, il est comme elle, condamné à attendre que d’autres arrangent les choses. C’est triste, mais elle a eu tout le temps pour se faire à l’idée. Le sujet tourne quand ils arrivent finalement devant le restaurant. Elle entend de son siège l’estomac de Priam réclamer plus de nourriture. « Un coca et je vais me laisse tenter par leur fameuse spécialité » Elle fait la grimace, il va vraiment prendre ça ? « J’espère que tu seras pas déçu, c’est beaucoup moins bon que ce que a l’air sur l’image. » Oui, parce qu’elle en a pris, et dans cette mesure, qui est-elle pour critiquer ce choix ? Juste une personne qui le connait très bien. « Tiens, gare toi là, on ne va pas empester la voiture » Il montre une place de parking, Cora jette un œil à l’heure avant de faire comme il l’indique. A vrai dire, entre mettre de l’odeur de friture dans la voiture et se balader dans le sable, elle a vite fait son choix mais, étant donné qu’il est là très peu de temps, elle concède à le laisser s’aérer. Elle le suit sur la promenade, ses frites en main qu’elle porte à sa bouche tout en marchant à ses côtés. C’est le soir sur la côte est. Elle est assez silencieuse, sa tentative de conversation échouant immédiatement quand le portable du sportif sonne. « C’est Anna » Il ne semble pas lui répondre. La curiosité de l’actrice est piquée. « Je lui ai pas vraiment dit que je partais en week-end… elle m’aurait probablement kidnappé pour m’empêcher de quitter la ville » Elle sourcille, elle pensait que tout était réglé, mais Priam n’a pas fini d’expliquer. « Je l’ai entendu l’autre jour, elle était au téléphone avec le président des Wallabies et il parlait de retraite… de ma retraite » Jusque-là, elle suppose que c’est un sujet de conversation quand un joueur de haut niveau s’apprête à avoir l’âge du christ. « Donc je lui en ai parlé et ça ne s’est pas vraiment bien passé, elle lui en a parlé à lui avant d’évoquer le sujet avec moi » « Qu’est ce qu’elle a dit ? » Parce que connaitre la teneur de la conversation l’aiderait à mieux comprendre ce qui le chagrine. Elle comprend, c’est pas simple de s’entendre parler de retraite mais, il devait y penser non ? « Cette équipe, le rugby c’est tout ma vie tu vois ? Je suis bon qu’à ça, c’est mon truc » Elle voit mieux ce qu’il veut dire. Elle comprend, elle aussi pensait fut un temps qu’elle ne serait que bonne à jouer la comédie, et parfois, cette pensée reprend ses droits dans son esprit. Elle ne peut que compatir qu’il pense ainsi, mais elle sait qu’il y’a une autre vie après. « Alors oui je sais, ça devra arrivé un jour mais je devrais être en mesure de décidé non ? » Qu’il conclut, malheureusement, elle sait qu’ils vivent des carrières où tout peut s’arrêter au lendemain. Ils devraient déjà s’estimer heureux que Priam n’ait jamais fini paralysé suite à un plaquage trop violent. « Mais tu y avais déjà réfléchi auparavant ? » Qu’elle demande, elle essaie de se mettre à sa place, mais Cora a maintenant plus de vingt ans de carrière, la retraite, ça fait bien longtemps qu’elle l’avait en tête. Encore plus maintenant qu’elle avait décidé de se reconvertir. « Tu sais, le fait d’en avoir parlé ne signifie pas forcément qu’ils vont te mettre à la retraite immédiatement, tu as un contrat, et il existe d’autres équipes Priam. Si tu ne veux pas arrêter, n’arrête pas. » C’est aussi simple que ça, bien sûr, parfois ces choses se font sans qu’on s’en rende compte.


    To make a mountain of, your life is just a choice but I never learned enough To listen to the voice that told me Always love? Hate will get you every time Always love Don't wait til the finish line  ◇




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you caught the light (coram#3)   


Revenir en haut Aller en bas
 

you caught the light (coram#3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-