AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Downtown / Lisbeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
les doigts de fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (02/07/86)
SURNOM : Baby, le surnom que son père lui donnait et que ses amis d'enfance ont adopté
STATUT : célibataire (lucky i'm in love with my best friend)
MÉTIER : créatrice de bijoux qu'elle vend sur Internet/vendeuse à mi-temps dans une boutique d'antiquités
LOGEMENT : #16 Toowong, coloc avec Andy #bestcolocever, Summer (pnj) et Colson (pnj)

POSTS : 881 POINTS : 3040

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Un coeur en or ; un rire ultra communicatif ; une volonté de fer ; un secret bien gardé ; des troubles du comportement alimentaire depuis l'adolescence ; un talent inné pour le karaoké après avoir bu quelques verres
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Hassan ☆ Joanne ☆ Essence ☆ Liv ☆ Soren ☆ Howard

RPs TERMINÉS : Andy#1
PSEUDO : Liz
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : liz / bat'phanie
DC : aucun
INSCRIT LE : 23/10/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17255-leena-into-the-light-of-the-dark-black-night-en-cours http://www.30yearsstillyoung.com/t17302-leena-here-comes-the-sun http://www.30yearsstillyoung.com/t17303-leena-scofield#668676 http://www.30yearsstillyoung.com/t17332-leena-scofield#669484

MessageSujet: Downtown / Lisbeth   Dim 19 Nov - 23:57


When you're alone, and life is making you lonely
You can always go
Downtown
When you've got worries, all the noise and the hurry
Seems to help, I know
Downtown

Leena s'en souvenait comme si c'était hier. Je n'aime pas conduire, je te jure, je déteste, et je suis nulle en plus de ça ! Elle avait ri ensuite, parce que oui c'était drôle, une australienne originaire d'un bled paumé, la voiture c'était la liberté, le permis c'était le Graal, et on en avalait des kilomètres quand on vivait ici, assez près de Brisbane pour pouvoir y travailler par exemple, mais assez loin pour avoir besoin d'être véhiculé. C'est un miracle si je n'ai jamais causé d'accident, les seuls trucs que j'ai cassés c'est des poteaux (trois) et des arbres (deux). Rhett avait ri de plus belle lui aussi ; ils étaient sortis voir le match de rugby dans un pub pas loin de leur immeuble, l'ambiance était à son comble, on attendait le début avec impatience, tout le monde parlait et riait et buvait de la bière, c'était le premier match du Tournoi des six nations, Angleterre/France, c'était l'euphorie, et Leena se souvenait de tout avec une extrême clarté — comme c'était étrange, il y en avait eu tant d'autres semblables pourtant. L'Angleterre avait gagné, ils avaient fait la fête très tard et étaient rentrés au petit matin chez Rhett, elle avait dormi dans ses bras, elle se souvenait très bien ce qui s'était passé, comment il l'avait déshabillée, comment elle s'était endormie tout contre lui, comment ils s'étaient réveillés la tête un peu en vrac.

En vérité elle avait peur de conduire. Depuis toujours, elle avait appréhendé cela (trop de responsabilités, trop de risques, trop de choses imprévisibles) mais elle n'avait pas eu le choix. À Londres elle n'avait plus conduit — quel besoin, tout se faisait en bus ou en métro, et les week-end à l'extérieur elle partait rarement seul, alors oui elle pouvait conduire quelques fois mais tous ses amis savaient tellement son manque de goût pour la conduite qu'ils s'arrangeaient pour la laisser tranquille (peut-être aussi qu'ils n'avaient pas trop confiance). Elle se souvenait aussi de manière très vivide ce week-end, quand ils étaient juste partis se promener tous les deux avec Rhett, en Écosse — la lumière du soleil couchant dans l'habitacle, qui inondait le visage du jeune homme, Leena les pieds posés devant elle, la fenêtre ouverte, le vent doux qui passait, le paysage qui défilait. Ils étaient seuls. Elle se souvenait du sourire de Rhett, de leurs rires, de leurs aventures. Elle se souvenait qu'elle lui avait dit Un jour on fera le tour de l'Amérique tous les deux ? On commence par quoi, le nord, le sud ? Le Canada ? Le Brésil ? Ils avaient tiré un tas de plans sur la comète ensuite, c'était nébuleux et excitant, ça n'avait rien de concret, ils ne pouvaient pas tout de suite, surtout Rhett avec ses entraînements, mais au fond pour Leena c'était une vraie promesse, elle l'espérait toujours, même si il fallait conduire, c'est dire !

Et puis il y avait eu l'accident. Et depuis ce jour, elle avait encore plus peur. Rien que de penser à cette nuit, l'état de Rhett, les urgences, le sang, tout, elle en avait les mains qui tremblaient. Elle le savait et l'avait toujours su : conduire, c'était prendre le risque de briser une vie, une carrière, un rêve, comme cela était arrivé à Rhett ce soir-là.

Elle dut tirer de toutes ses forces pour fermer la porte de la camionnette du magasin, après s'être hissée tant bien que mal sur le siège du conducteur. Non seulement elle était de petite taille mais en plus le véhicule, vieux et grinçant, était surélevé. Avec un ami de Célia elles avaient tout chargé dans la camionnette, et Leena devait se débrouiller ensuite, pour tout apporter chez leur cliente, Lisbeth Montgomery. Celle-ci était passée quelques jours plus tôt au magasin et avait acheté un bon nombre de choses, car elle avait eu des problèmes dans son appartement et avait besoin de nouveaux meubles. Posant les mains sur le volant, Leena respira un bon coup avant de mettre le contact et de faire démarrer le moteur. Il toussota et se mit en marche, et quand elle s'engagea sur la route elle constata avec soulagement que la camionnette était beaucoup plus légère et maniable qu'il n'y paraissait — c'était déjà ça de gagné. Elle prit la direction du quartier de Redcliff et y arriva sans encombres (mais non sans coups de stress). En bas de chez Lisbeth, elle sauta à terre et alla sonner pour s'annoncer : « Bonjour, c'est Leena, du magasin d'antiquités, me voilà avec vos meubles ! » Ensuite elle souffla un bon coup et attacha ses cheveux en une queue de cheval — heureusement qu'elle s'était habillée simplement, un jean, des chaussures en toile et un chemisier ample brodé, car les efforts à fournir n'étaient pas encore terminé.




home again
Many times I've been told speak your mind just be bold so I close my eyes and the tears will clear then I feel no fear my paths will remain straight home again : One day I know I'll feel home again


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32
SURNOM : Lili, Liz.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Illustratrice / employée chez Wild Ink
LOGEMENT : #44 - Redcliffe

POSTS : 4663 POINTS : 175

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : SidColeJaylen Leena ▬ you ?
RPs EN ATTENTE : Kael H. ▬
RPs TERMINÉS : Eireen

Anciens joueurs :
Jaylen #1Jaylen #2Deirdre #1


PSEUDO : Eilyam
AVATAR : Camilla Luddington
CRÉDITS : eilyam (av) - anaëlle (sign)
DC : /
INSCRIT LE : 29/08/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12395-it-s-like-your-stitches-are-pulled-apart-lisbeth http://www.30yearsstillyoung.com/t12426-lisbeth-can-t-take-back-the-words-i-ve-never-said#453958

MessageSujet: Re: Downtown / Lisbeth   Mar 5 Déc - 20:47




        
Downtown

I am good, I am grounded, Davy says that I look taller. I can’t get my head around it, I keep feeling smaller and smaller. Remember when you lost your shit and drove the car into the garden, And you got out and said I’m sorry to the vines, and no one saw it.
Leena & Lisbeth
Les souvenirs n'embêtent pas trop Lisbeth, et c'est tant mieux. En revenant chez elle après avoir séjourné quasiment une semaine chez son ex-fiancé à cause de l'inaccessibilité de l'entrée de l'immeuble, elle avait pensé que ses rêves prendraient une tournure très désagréable pendant un bout de temps, et finalement non. Son esprit n'a pas trop fait le lien entre l'incendie qui a tué sa jumelle et son père, et celui qui a ravagé le bas de l'immeuble dans lequel elle habite. Pourtant, quand tout s'est passé, deux mois auparavant, Lisbeth a vraiment été dérangée sur le coup. Si dérangée qu'elle a été incapable de bouger pour se secourir elle-même, on a dû la descendre à l'aide d'une échelle. Vraiment pas glorieux. La crise d'angoisse qu'elle a faite était l'une des plus violentes qu'il lui ait été donné de connaître. Même en thérapie, après la mort de sa mère, Lisbeth n'en a pas fait de telle. Son moral n'étant pas non plus au beau fixe après avoir revu Jaylen et subi ces nouveaux rapprochements qu'elle a adorés, elle a décidé quelques jours avant de refaire un peu la décoration de son appartement. Se le réapproprier. Redevenir maîtresse de son lieu de vie. Elle a viré son canapé, revu la disposition des différentes pièces de la maison et commandé de nouveaux meubles. Pour ça, elle a choisi d'aller chez un antiquaire, au lieu de racheter toujours du neuf... Donner une seconde vie à des objets qui ont déjà vécu, une belle opportunité d'inspiration pour l'illustratrice ! C'est d'ailleurs aujourd'hui qu'on doit lui livrer ses meubles. Lisbeth a demandé à plusieurs de ses amis de l'aider à tout réinstaller -car elle a quand même acheté des meubles lourds !- mais personne n'a répondu à l'appel. Elle espère qu'un voisin passera par-là, ou que c'est un vendeur qui viendra... Sinon, elle va être bien embêtée. Alors qu'elle se trouve encore dans la salle de bains, à arranger ses longs cheveux bruns comme elle le peut dans un chignon brouillon histoire de se dégager le visage, Lisbeth entend l'interphone de son appartement retentir. Elle se précipite en terminant d'enrouler son élastique autour de la grossière boule de cheveux sur le sommet de sa tête et répond. "Oui, bonjour ! Je descends !" lance-t-elle, toute guillerette. Raté, ce n'est pas un homme... Elles se débrouilleront sûrement ! Et l'ascenseur pourra peut-être les aider. Lisbeth enfile rapidement ses ballerines, ça ne rend pas très bien avec son jean rétro qui lui arrive au-dessus des chevilles, mais tant pis. Avant de sortir de son appartement, elle appuie sur le bouton qui sert à ouvrir la porte du bas de l'immeuble et attrape ses clés sur la serrure. La voilà descendant à toute vitesse les escaliers, tentant d'ignorer les traces de suie quand elle passe au niveau des premiers étages, où l'incendie avait eu lieu quelques mois plus tôt. "Me voilà ! "s'exclame-t-elle en ouvrant la grande porte de bois. Elle aperçoit, le long du trottoir, une camionnette avec une petite femme affairée au niveau de l'arrière. "Je peux vous aider peut-être ?" demande Lisbeth en s'approchant, après avoir glissé ses clés dans la poche arrière de son jean, juste sous la limite de sa chemise à carreaux bleue.  

CODE BY MAY // AVATARS ON BAZZART


         



who will fix me now ?

What doesn't kill you makes you wish you were dead. Got a hole in my soul, growing deeper and deeper, and I can't take one more moment of this silence.(c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
les doigts de fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (02/07/86)
SURNOM : Baby, le surnom que son père lui donnait et que ses amis d'enfance ont adopté
STATUT : célibataire (lucky i'm in love with my best friend)
MÉTIER : créatrice de bijoux qu'elle vend sur Internet/vendeuse à mi-temps dans une boutique d'antiquités
LOGEMENT : #16 Toowong, coloc avec Andy #bestcolocever, Summer (pnj) et Colson (pnj)

POSTS : 881 POINTS : 3040

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Un coeur en or ; un rire ultra communicatif ; une volonté de fer ; un secret bien gardé ; des troubles du comportement alimentaire depuis l'adolescence ; un talent inné pour le karaoké après avoir bu quelques verres
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Hassan ☆ Joanne ☆ Essence ☆ Liv ☆ Soren ☆ Howard

RPs TERMINÉS : Andy#1
PSEUDO : Liz
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : liz / bat'phanie
DC : aucun
INSCRIT LE : 23/10/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17255-leena-into-the-light-of-the-dark-black-night-en-cours http://www.30yearsstillyoung.com/t17302-leena-here-comes-the-sun http://www.30yearsstillyoung.com/t17303-leena-scofield#668676 http://www.30yearsstillyoung.com/t17332-leena-scofield#669484

MessageSujet: Re: Downtown / Lisbeth   Dim 10 Déc - 18:40


Ça n'allait pas être une mince affaire : même si c'était possible, elles n'étaient que deux et de toute façon Leena était censée faire le gros du boulot. Sautant à terre, elle se précipita à l'arrière du camion pour commencer à décharger les pièces les plus petites, qu'elles pourraient aisément monter à l'étage (il y avait un ascenseur, heureusement). Quand Lisbeth arriva, Leena lui fit un grand sourire et un petit geste de la main. C'était une jeune femme de son âge, dont la tenue, jean et chemise, et les cheveux relevés répondaient comment en miroir à sa tenue de travailleuse. « Bonjour Lisbeth ! » répéta Leena en la voyant pour de bon, et elle mit les mains sur les hanches un instant en regardant l'intérieur du camion et ce qu'elle avait déjà sorti, s'accordant une seconde de réflexion. « Alors, je pense qu'on peut commencer par monter les choses les moins encombrantes ? On a tout mis dans des cartons, c'est plus pratique ! Et ensuite on se chargera à deux du reste mais ça devrait allez, ne vous inquiétez pas, c'est gros mais pas si lourd que ça ! Sinon, on appellera quelqu'un. » Pleine d'entrain, elle attrapa un carton et suivit Lisbeth pour le chemin à emprunter. Elle lui faisait l'effet de quelqu'un de très gentil et de très doux, ce qui mettait Leena instantanément en confiance. Elle ne put s'empêcher de remarquer, en entrant dans l'ascenseur, que l'immeuble était tout neuf et qui'l y avait des restes de matériaux de travaux dans un coin — ça sentait la peinture, le neuf, et aussi une autre chose, une odeur plus forte et plus âcre en fond, indéfinissable. « Les travaux sont très récents, non ? » demanda-t-elle en toute innocence et pour engager la conversation, aussi. Après tout, elles avaient pas mal de cartons à monter et de meubles aussi, donc autant lier l'utile à l'agréable et en profiter pour faire plus ample connaissance.

Quand elles arrivèrent dans l'appartement de Lisbeth, Leena s'aperçut qu'il sentait également le neuf, le refait. Néanmoins il était très agréable, lumineux, et pour l'instant bien arrangé, même s'il manquait des choses. Leena enviait ces gens qui avaient de véritables appartements — à Londres les loyers exorbitants rendaient la chose impossible, elle avait toujours vécu en coloc, et donc n'avait toujours eu qu'une pièce à elle ; de retour à Brisbane elle avait opté pour cela aussi, car elle voulait pour l'instant garder son argent pour sa boutique en ligne. Elle repensa à l'appartement de Rhett, plutôt grand et agréable, et combien elle s'y sentait bien... Bon. Ce n'est pas le moment de penser à Rhett. Dès que son esprit vagabondait jusqu'à lui, non seulement elle perdait toute sa concentration, mais en plus une foule de questions se pressaient dans sa tête, sans qu'elle puisse y répondre. Elle avait envie de le voir, d'ailleurs ; elle se dit qu'elle l'appellerait pour aller boire un verre ce soir, ou demain.

Il faisait chaud en tout cas — c'était une belle journée, et le soleil était au rendez-vous. Elle se rendit compte qu'elle avait soif et que, comme une idiote, elle avait oublié sa bouteille d'eau. « Je suis désolée de vous demander ça, mais est-ce que je pourrais vous prendre un verre d'eau ? Je ne suis plus habituée à ce genre de climat chaud, je reviens de plusieurs années à Londres, alors forcément ce n'est pas pareil ! » Elle adressa un sourire à Lisbeth, en espérant que celle-ci ne la trouve pas trop bavarde ou envahissante.




home again
Many times I've been told speak your mind just be bold so I close my eyes and the tears will clear then I feel no fear my paths will remain straight home again : One day I know I'll feel home again


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32
SURNOM : Lili, Liz.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Illustratrice / employée chez Wild Ink
LOGEMENT : #44 - Redcliffe

POSTS : 4663 POINTS : 175

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : SidColeJaylen Leena ▬ you ?
RPs EN ATTENTE : Kael H. ▬
RPs TERMINÉS : Eireen

Anciens joueurs :
Jaylen #1Jaylen #2Deirdre #1


PSEUDO : Eilyam
AVATAR : Camilla Luddington
CRÉDITS : eilyam (av) - anaëlle (sign)
DC : /
INSCRIT LE : 29/08/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12395-it-s-like-your-stitches-are-pulled-apart-lisbeth http://www.30yearsstillyoung.com/t12426-lisbeth-can-t-take-back-the-words-i-ve-never-said#453958

MessageSujet: Re: Downtown / Lisbeth   Ven 29 Déc - 1:14




        
Downtown

I am good, I am grounded, Davy says that I look taller. I can’t get my head around it, I keep feeling smaller and smaller. Remember when you lost your shit and drove the car into the garden, And you got out and said I’m sorry to the vines, and no one saw it.
Leena & Lisbeth
Quand Lisbeth arrive à hauteur de l'employée du magasin d'antiquités, cette dernière lui lance qu'elles n'ont qu'à commencer par les choses les moins encombrantes, ce à quoi Lisbeth acquiesce après avoir jeté un rapide coup d'oeil à l'intérieur du camion où trône son énorme et magnifique nouveau canapé. "Oui allons-y !" répond-elle en croisant des doigts imaginaires pour qu'elles n'aient besoin d'appeler personne. C'est ça aussi, la libération de la femme, savoir se débrouiller sans aucun homme, même en cas de muscles manquants ! Lisbeth fait un pas en avant pour se saisir à bout de bras d'un carton voisin de celui que Leena venait d'attraper. Sur le dessus, elle peut lire "Breloques diverses". Elle se dit, tout en faisant demi-tour pour remonter vers l'immeuble, qu'ils sont très organisés dans cette boutique. Un tour de main pour attraper les clés de l'immeuble plus tard, et les voilà dans le tout nouvel ascenseur. Pendant la montée, Leena demande à sa cliente si les travaux sont récents, ce à quoi Lisbeth acquiesce en haussant les sourcils d'un air agacé. "Oui, et ce n'est pas à mon grand bonheur... C'était après un incendie," déclare-t-elle en haussant les épaules sans donner plus de détails puisque l'ascenseur arrive en même temps à bon port et qu'elles doivent en descendre pour parcourir les quelques mètres qui les séparent de l'appartement de Lisbeth. Les deux premiers cartons déposés, la propriétaire s'apprête à redescendre tout de suite -car plus vite tout est installé, plus vite elles seront tranquilles !- mais Leena demande un verre d'eau, coupant Lisbeth dans son élan. Cette dernière, d'un grand geste de la main, referme la porte de son appartement et se dirige en souriant vers l'îlot central de sa cuisine équipée, ouverte sur le salon. "Bien sûr," fait-elle en ouvrant l'un des placards afin de se saisir d'un verre propre. Elle ouvre ensuite le frigo, y prend une bouteille d'eau, et en verse à Leena. "Vous êtes anglaise ?" demande Lisbeth en revenant vers elle, lui tendant son verre plein. Elle espère qu'elles vont vite redescendre, même si elle n'habite pas dans un quartier difficile elle sait d'aventure qu'un vol est vite arrivé, et la camionnette est restée ouverte sur le trottoir.

CODE BY MAY // AVATARS ON BAZZART


         



who will fix me now ?

What doesn't kill you makes you wish you were dead. Got a hole in my soul, growing deeper and deeper, and I can't take one more moment of this silence.(c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
les doigts de fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (02/07/86)
SURNOM : Baby, le surnom que son père lui donnait et que ses amis d'enfance ont adopté
STATUT : célibataire (lucky i'm in love with my best friend)
MÉTIER : créatrice de bijoux qu'elle vend sur Internet/vendeuse à mi-temps dans une boutique d'antiquités
LOGEMENT : #16 Toowong, coloc avec Andy #bestcolocever, Summer (pnj) et Colson (pnj)

POSTS : 881 POINTS : 3040

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Un coeur en or ; un rire ultra communicatif ; une volonté de fer ; un secret bien gardé ; des troubles du comportement alimentaire depuis l'adolescence ; un talent inné pour le karaoké après avoir bu quelques verres
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Hassan ☆ Joanne ☆ Essence ☆ Liv ☆ Soren ☆ Howard

RPs TERMINÉS : Andy#1
PSEUDO : Liz
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : liz / bat'phanie
DC : aucun
INSCRIT LE : 23/10/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17255-leena-into-the-light-of-the-dark-black-night-en-cours http://www.30yearsstillyoung.com/t17302-leena-here-comes-the-sun http://www.30yearsstillyoung.com/t17303-leena-scofield#668676 http://www.30yearsstillyoung.com/t17332-leena-scofield#669484

MessageSujet: Re: Downtown / Lisbeth   Sam 6 Jan - 19:57


Leena attrapa le verre que lui avait servi Lisbeth et le but sans plus attendre — les deux jeunes femmes pensaient à la même chose, même si le quartier ne craignait pas elle préférait éviter le risque de se faire voler de la marchandise du camion. Mais elle savait qu'elle devait faire attention à elle, la chaleur et les efforts physiques pouvant avoir des effets néfastes sur elle. Même si ces derniers jours elle allait bien et mangeait de manière régulière, il ne valait mieux pas prendre le risque de s'évanouir en plein déchargement ; si bien qu'elle voulait tout de même prendre le temps de bien s'hydrater. Elle reposa le verre vide en souriant et en remerciant Lisbeth avant de répondre, amusée de la remarque de celle-ci : « Oh, non, je suis née à Brisbane et j'y ai grandi ! Mais en réalité j'y reviens tout juste, j'ai passé dix ans à l'étranger dont huit à Londres. Je crois que mon accent en porte un peu les traces d'ailleurs ! » Elle rit légèrement, puis engagea le mouvement, et elles redescendirent continuer le déchargement. Leena avait bien senti la réserve de Lisbeth à propos de l'incendie — sans doute qu'elle avait dû y perdre des choses ?! — mais ne savait pas si elle ne voulait pas en parler ou si elle était simplement ainsi. Il restait encore quelques cartons plutôt légers, dont elles s'emparèrent. Dans l'ascenseur, de nouveau, Leena risqua une question : « J'espère que vous n'avez pas perdu trop de choses dans cet incendie en tout cas. » Elle ne voulait pas avoir manqué de tact tout à l'heure. Ce devait être terrible : perdre des souvenirs, des objets à la valeur sentimentale, des cadeaux, des vêtements, des choses sans importance auxquelles on tient pour x ou y raison. « Vous avez un très bel appartement, avec toutes ces nouvelles choses ça va être magnifique ! Vous y habitez depuis longtemps ? » De nouveau, elles déposèrent les cartons et redescendirent. Leena était plutôt contente ; elles fonctionnaient bien ensemble et Lisbeth était aussi dynamique qu'elle, ses craintes pour les objets un peu plus lourds s'envolèrent un peu plus. « Bon, on va commencer les choses un peu plus encombrantes, mais j'ai confiance en nous, je suis sûre que ça va aller ! » Cette fois ce fut un fauteuil qu'elles extirpèrent du camion, un peu encombrant mais pas exagérément lourd. « Il est vraiment joli, celui que vous avez choisi, c'était mon préféré de la boutique ! » D'humeur légère, Leena se sentait bien donc par extension bavarde car elle l'était par nature — elle espérait que Lisbeth n'en était pas trop dérangée.




home again
Many times I've been told speak your mind just be bold so I close my eyes and the tears will clear then I feel no fear my paths will remain straight home again : One day I know I'll feel home again


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Downtown / Lisbeth   


Revenir en haut Aller en bas
 

Downtown / Lisbeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: logements
-