AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 You again ?? Andy&Seung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 26 ans, et n'a vraiment pas aimé passer la barre du quart de siècle
SURNOM : Seung, Jin, S-J, cutie pie
STATUT : célibataire
MÉTIER : promoteur de soirée, avec pour devise "party hard, drink even harder" et ex-étudiant en gestion de commerce international
LOGEMENT : #18, appartement avec terrasse aménagée, quartier de Fortitude Valley

POSTS : 251 POINTS : 1585

PETIT PLUS : n'a pas l'air particulièrement intelligent mais c'est juste pour qu'on n'attend rien de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Tad-Leonardo-
Andy#2-Luna-Danny-Nadia
RPs TERMINÉS : Andy#1
AVATAR : Hyuk Kwon (DΞΔN)
CRÉDITS : masayume
DC : non
INSCRIT LE : 03/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18003-seung-jin-lee-la-liberte-a-toujours-un-prix#696193 http://www.30yearsstillyoung.com/t18032-seung-jin-oiseau-de-minuit http://www.30yearsstillyoung.com/t18069-seung-jin-lee http://www.30yearsstillyoung.com/t18061-seung-jin-lee

MessageSujet: You again ?? Andy&Seung   Sam 13 Jan - 21:32


Encore une soirée. J'avais l'impression que depuis que j'avais abandonné les études, que ma vie était devenu une suite de soirées sans fin. Ce n'était pas tout à fait faux. Maintenant que j'avais tout le temps du monde pour agrandir mes contacts et faire ma pub, je recevais des propositions de beaucoup plus de lieux et de genre très différents. J'étais passé des soirées étudiantes, aux soirées ultra trash où bizarrement était l'endroit où j'avais croisé le plus de gens huppés et maintenant, j'avais des appels pour promouvoir des soirées sélect', où des gens connus venaient se faire voir.

C'était étrange de passer de la bière cheap aux petits fours, mais je ne niais pas que j'aimais ça. Maintenant, je pouvais me soûler au champagne et me sentir important pour aucune raison valable. J'étais actuellement dans une soirée de ce genre bon chic bon genre d'apparence. J'avais bien géré la communication, utilisant la méthode des cartes limités pour rendre la soirée d'autant plus désirable. Il n'y a rien de plus facile pour faire venir les gens, que de faire croire qu'on était sélectionné parce qu'ils étaient exceptionnels. Ils absorbaient le compliment, leur ego gonflé d'orgueil et ils venaient déverser l'argent de leur porte-feuille en alcool pour narguer les autres qui font pourtant exactement la même chose. La vanité humaine, mon meilleur gagne pain.

Je ne niais pas que j'avais aussi mon propre ego dans la balance. J'avais porté un soin particulier à ma tenue, optant pour un costume cintré d'un rouge éclatant, aimant toujours être remarqué. J'avais pensé à chaque détail pour être mis en valeur et ne pas me noyer dans la foule de mec en costume gris et noir. C'est bien à cause de ça que j'étais connu dans le milieu de la nuit de toute façon. Une coupe de champagne à la main, je vérifiais une dernière fois la liste de mes invités avant de donner la copie à l'accueil, pour m'assurer que tout se déroulerait comme prévu. Il n'y avait plus qu'à attendre qu'ils arrivent.

Je me penchais contre le rebord de la terrasse, admirant la vue, quand je sentis une tape sur mon épaule. C'était Steve, l'organisateur de la fête. Il m'indiqua que le photographe était arrivé et qu'il fallait que je lui parle des exigences de mes invités. C'était la partie un peu chiante avec les gens de la haute, tous ne voulaient pas finir en photo complètement soûl sur le net et les tabloïds. Ça se comprend aussi. Je me redressai et me dirigeai vers le photographe qui était de dos pour l'instant. Steve était parti ailleurs, ayant encore surement des choses à faire pour que tout soit parfait.

J'avais revêtu mon sourire le plus professionnel pour me présenter, aimant toujours faire bonne impression, je le perdis pendant une micro seconde avant de reprendre constante presque immédiatement. Fuck, c'était le mec de la semaine dernière. Putain de merde fait chier. J'étais entrain de paniquer intérieurement, alors qu'il ne s'était encore rien passé. J'avalai ma salive avec difficulté. C'était la première fois que je re-croisais un mec, et encore pire en milieu professionnel. J'espérais vraiment beaucoup qu'il ne souviendrait pas de moi et surtout qu'il ne fasse aucune mention de ce qui c'était passé, si c'était le cas.

Je me forçais à ne rien montrer de mon angoisse. Heureusement pour moi, avec l'éducation stricte où masquer ses émotions étaient la norme, j'étais habitué à porter un masque. Je m'avançai vers lui, tendant la main avec assurance. Agir avec naturel. Être détendu. Je me répétais ces mantras. C'était plus facile à dire qu'à faire. Je n'avais jamais dû faire face à ce type de situation avant ce jour. Mon coeur avait pris un mauvaise rythme de maracas endiablé. Le stress m'étranglait. Putain. J'espérais vraiment que c'était un type décent et qu'il dira rien. Please, soit un type cool. Je lui serrai la main:

"Enchanté. Seung-jin, je suis le promoteur de la soirée"

Je donnais mon prénom encore une fois. Il y avait de toute façon de forte chance qu'il ne s'en souvienne plus et c'était mieux pour faire semblant de ne pas se connaitre. Je me souvenais de son prénom mais je n'allais pas lui faire le plaisir de lui avouer. Je continuais sur ma ligne de conduite la plus professionnelle possible.

" Steve m'a dit que tu es le photographe de la soirée. On va devoir travailler ensemble. J'ai des clients exigeants et d'autres qui veulent rester discret, je te les indiquerai"

Et ouais, on allait devoir passer du temps ensemble. Il me faut de l'alcool. Beaucoup d'alcool, car je ne voyais pas comment j'allais survivre à la soirée autrement. Dire que c'était une de mes plus grosses soirées. C'était toujours comme ça, fallait bien qu'il y ait une merde.


Trapeze has me in the air,
No safety if this fabric tears
If I lose grip, where do I fall ?
Gonna lose grip, 
nowhere to fall...

I'm chasing red lights,
Toying with those lights
If I can't run, where do I go ?
I cannot run, where do I go ?
— .
CIRCUS-CORNO


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le rêve australien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (10/08)
SURNOM : Andy est déjà un surnom
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Photographe
LOGEMENT : #16 Toowong dans une maison en coloc avec Leena, Summer (pnj) et Colson (pnj)

POSTS : 2943 POINTS : 10380

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un joli petit accent espagnol
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Andenatt - Eda - Chad - Izzie - Debra - Xmas Party GQ - Lene - NYE Danny#4 - Katrina - Mickey - Nina - Luna - Seung#2
RPs EN ATTENTE : Blake
RPs TERMINÉS : Leonardo - Ambroise - Noa - Danny - Danny#2 (fb) - Leena - Danny#3 - Seung - Owen
PSEUDO : Amfly
AVATAR : Diego Barrueco
CRÉDITS : Sweetie Plum
DC : Kane & Sam
INSCRIT LE : 11/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17156-anders-andy-rivera#662427 http://www.30yearsstillyoung.com/t17174-andy-i-wanna-dance-with-somebody#663459 http://www.30yearsstillyoung.com/t17223-andy-rivera

MessageSujet: Re: You again ?? Andy&Seung   Dim 14 Jan - 23:17




Une soirée huppé ça paye pas autant qu’un mariage mais tu prends quand même. T’as pris pas mal de cartes de visites avec toi au cas où tu peux agrandir ton cercles de clients. Tu les sortiras que si on te le demande. Tu ne veux pas faire du racolage. T’es là pour bosser avant de te trouver de nouveaux clients, mais tu perds pas cette éventualité des yeux.

Tu t’es sapé simplement, mais classe. Une chemise foncée manches longues, mais repliées jusqu’aux avants bras et un bas de costume bleu marine. Le tout avec des chaussures en cuir bien stylé que t’as acheté y’a pas si longtemps. T’es particulièrement à l’aise dedans alors c’est juste parfait pour une soirée que tu vas passer debout à aller à droite à gauche.

Ton sac avec toi, t’as ton appareil et tout ton matos. Tu penses pas avoir besoin de changer trop souvent d’objectif ce soir mais t’as quand même pris ce qui pourrait être utile. Tu veux faire ça bien, comme toujours quand tu bosses. T’es très pro. Tu te fais accueillir par un certain Steve qui t’expliques vite fait quelques trucs pour la soirée. Il t’annonce que le promoteur va venir te voir pour te parler des exigences de certains. T’espères que ça va pas être trop relou sinon ça risque de nuire à ton boulot si tu peux pas photographier les trois quart des gens ici.

Un type s’approche de toi, la main tendue et tu la lui serres, pensant que c’est le promoteur. D’ailleurs, tu le regardes et il te dit quelque chose ce mec.

« Salut. »

Il se présente et son prénom te fait tilt’ direct. C’est Jizz. Tu rencontres pas beaucoup de mecs avec des prénoms comme le sien. Ca t’a marqué.

« Jin… »

Tu hoches la tête de manière entendu. Tu souris de manière amusé. Ouais tu prends ça à la rigolade. Lui il a l’air d’être super sérieux et ça te fait encore plus sourire de le voir comme ça. Il te parle de Steve, du boulot de ce soir. Tu hoches la tête, tu comprends que vous allez passer la soirée tous les deux. Il veut vraiment se la jouer comme si il te reconnaissait pas ? Si il veut, mais toi tu vas mettre les pieds dans le plat direct.

« Moi c’est Andy. Mais tu t’en souviens peut être. »

Tu sors ton appareil photo de ton sac parce que la soirée va pas tarder et faut être prêt.

« Me fait pas croire que tu te rappelles pas de moi. Si tu veux qu’on fasse comme si on se connaissait pas ça me va aussi. »

Tu souris en coin et tu vas régler quelques trucs sur ton appareil avant de le prendre en photo pour vérifier que tout est réellement en état de marche.

« Alors comme ça t’es promoteur de soirée… »

Tu hoches la tête alors que tu termines tes réglages en fonction de la lumière, faible, qu’il y a dans l’endroit, tu le prends une nouvelle fois en photo.

« Ca doit être pas mal comme job. »

Tu comprends mieux la descente qu’il avait. Il est clairement habitué à boire et passer son temps dans les soirées à s’amuser.

« Ca gagne bien ? »

T’en as fini avec tes réglages, tu gardes ton appareil dans les mains, attendant de voir le monde se ramener dans la salle. En attendant tu fais la conversation poliment avec Jizz.






If you're hurt I'm sorry, But that's what I've been through and
I'm lonely, 'Cause I need you, I need you To help me through it




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 26 ans, et n'a vraiment pas aimé passer la barre du quart de siècle
SURNOM : Seung, Jin, S-J, cutie pie
STATUT : célibataire
MÉTIER : promoteur de soirée, avec pour devise "party hard, drink even harder" et ex-étudiant en gestion de commerce international
LOGEMENT : #18, appartement avec terrasse aménagée, quartier de Fortitude Valley

POSTS : 251 POINTS : 1585

PETIT PLUS : n'a pas l'air particulièrement intelligent mais c'est juste pour qu'on n'attend rien de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Tad-Leonardo-
Andy#2-Luna-Danny-Nadia
RPs TERMINÉS : Andy#1
AVATAR : Hyuk Kwon (DΞΔN)
CRÉDITS : masayume
DC : non
INSCRIT LE : 03/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18003-seung-jin-lee-la-liberte-a-toujours-un-prix#696193 http://www.30yearsstillyoung.com/t18032-seung-jin-oiseau-de-minuit http://www.30yearsstillyoung.com/t18069-seung-jin-lee http://www.30yearsstillyoung.com/t18061-seung-jin-lee

MessageSujet: Re: You again ?? Andy&Seung   Lun 15 Jan - 5:23


Juste à la manière dont il prononça la deuxième syllabe de mon prénom, je savais qu'il se souvient de moi. Ça ne fit qu'augmenter mon niveau de stress. Merde, je pouvais pas tomber sur quelqu'un à la mémoire courte... D'un autre côté, des asiatiques il n'y en avait pas tant, donc je me pouvais pas non plus passer inaperçu et mes parents n'avaient pas voulu donner des noms australiens à leurs enfants, donc mon prénom étranger me rendait d'autant plus inoubliable. Bref, je n'aurai pas dû être si surpris qu'il se souvienne de moi. Il me redonna son prénom pour la forme et ajouta que je devais surement m'en souvenir. Ça m'écorcha légèrement la gorge de l'admettre mais je laissa échapper un simple oui. J'étais clairement très mal à l'aise. l'événement de rapprochement buccale était clairement trop proche pour que je puisse le regarder sans m'en souvenir. Andy avait l'air très à son aise. Il était facile de deviner qu'il n'était pas étranger à ce type de situation. Il devait avoir son lot de coup d'un soir. Essayant d'avoir l'air le plus détaché possible, j'haussai une épaule.

"Ouais, je préfère comme si de rien n'était. Je suis au travail donc gardons ça pro."

De toute façon, même si je l'avais vu en milieu non professionnel, je ne lui aurai pas non plus sauté dessus. Je pensais que ma réaction de la dernière fois était assez claire. Je clignais des yeux un peu surpris quand il me prit en photo. Pas que je n'étais pas habitué. Il y avait une photo de moi dans à peu près dans toutes les soirées. Cependant, on me prévenait à l'avance normalement. Lui, il continuait de me parler comme de rien n'était. Je laissais faire et lui répondit, tout en buvant ma coupe de champagne.

"Ça fait 5 ans que je bosse là dedans et à peu moins d'un an que je le fais full time. C'est clairement pas un métier que tu peux faire à vie, donc pour l'instant, je profite. Et ouais, ça rapporte vraiment bien. "

J'haussais une épaule, affichant un léger sourire. Sourire qui finira dans son appareil vu qu'il venait encore de me prendre en photo. Tant qu'il fait pas d'exposition sur moi, tout ira bien. Je me relaxai légèrement, voyant qu'il ne faisait rien pour me mettre à l'aise. C'était donc un type cool. Bonne nouvelle. Je lui tapai gentiment sur l'épaule.

"Allez, je t'offre un verre, avant que les invités arrivent. On va suffisamment se faire chier le reste de la soirée, parce que tu verras les clients ici, sont vraiment fucking ... exigeants, pour être poli"

Je laissais échapper un léger soupir. Il allait bien le découvrir assez tôt. Entre ceux qui voulait être vu avec tel personne, d'autre qui voulait être vu avec tel truc, machin qui ne voulait pas être vu avec tel et les pouffiasses, comme je les avais affectueusement surnommé. Celles qui voulaient se faire photographier tout le temps et te tiennent la jambe pour s'incruster dans toutes les soirées. En plus, avec sa belle gueule, elles allaient être encore plus rapace que d'habitude...  Je me dirigeai vers la table qui m'était réservé, la bouteille de champagne qui m'était offerte m'attendant gentiment. Je lui remplie une coupe, la lui tendant dans un sourire amical. S'il était sincère dans le fait de faire semblant de rien, je n'avais pas de raison d'être sur mes gardes. Enfin, j'étais peut-être trop optimiste, mais je profitais du calme.

"Et toi, ça fait longtemps que tu es photographe ? Autant se poser les questions classiques, vu qu'on va passer la soirée ensemble"

Je me pris une autre coupe de champagne, pour défaire mes derniers noeuds d'estomac. L'alcool, ça aide toujours à faire partir le stress. Pour l'instant, je me forçais à avoir une discussion agréable. Ce n'était pas tout à fait naturel, car je n'arrivais pas vraiment à me décontracter en sa présence. C'était sa faute pour m'avoir trop bien embrasser. Je passais nerveusement ma main libre dans mes cheveux, regardant vers l'entrée pour voir les premiers invités entrer.

" Ah !  Celles-là, elles aiment les photos mais qu'une fois avoir eu au moins trois verres. Après, tu verras, elles voudront plus te lâcher. Bon courage d'avance. "

Un sourire au coin vient creuser une fossette sur ma joue, légèrement amusé. Je le pointai d'un mouvement de menton, le mec derrière. Type de style typiquement australien, avec une mâchoire bien carré.

"Lui, tu peux tout de suite et après laisse le tranquille, il veut juste faire savoir qu'il est là. C'est un mec qui bosse dans l'événementiel. Il est hétéro, sans vouloir te décevoir "

J'osai faire une micro remarque et je regrettai un peu, ne sachant pas comment il allait le prendre. D'autant plus que c'était légèrement contradictoire avec le fait que je voulais qu'il fasse semblant de rien. Trop tard. Dire que j'étais juste à mon premier verre, ça s'annonçait mal.


Trapeze has me in the air,
No safety if this fabric tears
If I lose grip, where do I fall ?
Gonna lose grip, 
nowhere to fall...

I'm chasing red lights,
Toying with those lights
If I can't run, where do I go ?
I cannot run, where do I go ?
— .
CIRCUS-CORNO


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le rêve australien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (10/08)
SURNOM : Andy est déjà un surnom
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Photographe
LOGEMENT : #16 Toowong dans une maison en coloc avec Leena, Summer (pnj) et Colson (pnj)

POSTS : 2943 POINTS : 10380

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un joli petit accent espagnol
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Andenatt - Eda - Chad - Izzie - Debra - Xmas Party GQ - Lene - NYE Danny#4 - Katrina - Mickey - Nina - Luna - Seung#2
RPs EN ATTENTE : Blake
RPs TERMINÉS : Leonardo - Ambroise - Noa - Danny - Danny#2 (fb) - Leena - Danny#3 - Seung - Owen
PSEUDO : Amfly
AVATAR : Diego Barrueco
CRÉDITS : Sweetie Plum
DC : Kane & Sam
INSCRIT LE : 11/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17156-anders-andy-rivera#662427 http://www.30yearsstillyoung.com/t17174-andy-i-wanna-dance-with-somebody#663459 http://www.30yearsstillyoung.com/t17223-andy-rivera

MessageSujet: Re: You again ?? Andy&Seung   Mer 17 Jan - 22:10




Comme tu l’avais deviné, il préfère la jouer discret. Ca ne te dérange pas. De toute façon vous aviez pas fait grand chose tous les deux. Quelques baisers et ça s’est arrêté là. Tes paroles l’avaient fait stoppé net. Tu t’en souviens encore ouais. Pas que ça t’aies tant marqué que ça, juste que ça remonte réellement à pas longtemps. Il n’est pas le seul mec qui te fait faux bond après quelques baisers. Tu t’en remets facilement. Jin veut donc garder ça pro. Très bien. Tu devrais juste te retenir de faire quelques remarques déplacé. Tu devrais pouvoir y arriver. Ou pas. Après tout, si t’es pas pris, t’as le droit de faire ce que tu veux. C’est un peu ta philosophie.

Il a déjà un verre à la main. Tu te souviens que très bien la descente qu’il avait. Ce mec doit être imbibé d’alcool constamment. Et ça fait 5 ans que ça doit être le cas visiblement. Il dit qu’il peut pas faire ça toute sa vie. C’est clair qu’il sera mort jeune de toute façon si il continue à consommer autant d’alcool. Quelque chose te dit qu’il doit sûrement toucher à la drogue aussi par ci par là. Le monde de la  nuit quoi. Tu sais ce que c’est. Tu savais pas que ça rapportait bien ce genre de truc. C’est carrément un job que tu aurais apprécié de faire.

Tu le prends en photo alors qu’il lâche un sourire bien cute. Tu mates le résultats sur ton petit écran et ouais, il est vraiment chou ce type. Tu voudrais bouffer sa gueule d’ange. Tu gardes ton appareil dans ta main et il attire ton attention touchant ton épaule. Ouh. Contact. T’aimes ça. Il t’offre un verre. Ce mec boit vraiment trop. Tu remarques presque plus que ça chez lui. Mais tu vas pas lui faire de remarque. C’est sa vie. Qu’il se la bousille s’il veut.

« Je vais prendre une coupe de champagne. »

Les clients qui sont très exigeant ? Ouais bon ça va être relou mais bon, le job n’est pas toujours le meilleur. Tu vas te faire pas mal de tunes ce soir alors tu vas prendre ton mal en patience. T’as besoin de ce fric pour le trip à Vegas que tu commences à te planifier dans ta tête depuis quelques semaines. Tu suis Jin et il a carrément une bouteille de champagne. Tu n’en attendais pas tant. Tu prends le verre qu’il te tend et tu lui fais un sourire.

« Merci. »

Tu bois une gorgée et il entame la conversation.

« Ca fait 7 ans. Mais j’ai ramé quand j’étais en Colombie. Ca marche vraiment que depuis 3 ans. Depuis que je suis venu à Brisbane. »

Tu lâches quelques informations sur toi sans soucis. Puis voilà les premières personnes qui arrivent. Il te commente un peu les habitudes de ces meufs. Tu sais pas si tu vas te souvenir de tout.

« Okay. »

Un beau gosse derrière, tu le mates discrètement. Tu bosses. "Il est hétéro, sans vouloir te décevoir « . Tu ris un peu en l’entendant.

« T’inquiètes pas pour moi. »

T’es là pour bosser. Mais il est vrai que si l’occasion se présente tu dirais pas non de tirer un coup dans un coin. Tu le prends en photo de loin. Tu en prendras d’autres quand y’aura plus de monde. Ca fait toujours mieux. Pour l’instant tu restes à cette table avec ton verre, écoutant les conseils de Jin.

« Et puis les hétéros, c’est mes préférés. »

Tu souris en coin en le regardant alors qu’un autre groupe de personne arrive. Tu les observes et Jin te balance encore un flot d’information.

« Je sais pas si tu te rends compte mais je vais pas me souvenir de tout ça. »

Ca fait clairement trop, même si t’es doué pour te souvenir des visages, là y’en a beaucoup d’un coup. Et ce n’est que le début de la soirée. Tu finis ton verre et tu profites de la bouteille juste à côté pour te servir de nouveau. Tu remplis aussi le verre de Jin, même s’il est pas fini. T’es genre poli. Genre. Tu sais que c’est son kiffe l’alcool, tu te foules pas trop.

« Bon et les histoires de cul, tu les as aussi sinon ? »

Tu plaisantes qu’à moitié. C’est le genre d’infos qui te plaisent, même si tu connais pas les gens. Tu pourrais les juger autrement que par leur apparences.

« T’en as baisé certains ? »

Là c’est encore plus intéressant. Tu regardes Jin avec un sourire entendu sur les lèvres. T’es pas croyable.



If you're hurt I'm sorry, But that's what I've been through and
I'm lonely, 'Cause I need you, I need you To help me through it




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 26 ans, et n'a vraiment pas aimé passer la barre du quart de siècle
SURNOM : Seung, Jin, S-J, cutie pie
STATUT : célibataire
MÉTIER : promoteur de soirée, avec pour devise "party hard, drink even harder" et ex-étudiant en gestion de commerce international
LOGEMENT : #18, appartement avec terrasse aménagée, quartier de Fortitude Valley

POSTS : 251 POINTS : 1585

PETIT PLUS : n'a pas l'air particulièrement intelligent mais c'est juste pour qu'on n'attend rien de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Tad-Leonardo-
Andy#2-Luna-Danny-Nadia
RPs TERMINÉS : Andy#1
AVATAR : Hyuk Kwon (DΞΔN)
CRÉDITS : masayume
DC : non
INSCRIT LE : 03/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18003-seung-jin-lee-la-liberte-a-toujours-un-prix#696193 http://www.30yearsstillyoung.com/t18032-seung-jin-oiseau-de-minuit http://www.30yearsstillyoung.com/t18069-seung-jin-lee http://www.30yearsstillyoung.com/t18061-seung-jin-lee

MessageSujet: Re: You again ?? Andy&Seung   Jeu 18 Jan - 4:39


On commençait à échanger des informations l'un sur l'autre. Il était donc colombien. C'était pas la porte à côté. J'engrange les informations, sachant que ça peut être toujours utile à un moment ou un autre. A force de travailler avec les gens, on apprends que la mémoire des détails, c'est souvent le plus important. La coupe de champagne retrouva encore une fois le chemin de mes lèvres. Je le détaillai. C'était fois-ci j'avais le temps et l'état pour le faire. Je me disais que mon moi bourré avait quand même pas trop mauvais goût. Ce mec, il avait confiance en lui. C'étai surement ça qui le rendait le plus attirant, aux yeux des gens, pas les miens. Les miens, ils sont trop occupés à essayer d'avoir de l'estime pour moi-même. Ça n'empêchait que je comprenais. Puis il avait l'attitude nonchalante aussi. D'un autre côté, pour avoir réussi à me sortir "bouffer le cul", dans une première conversation, faut en avoir du culot.  

Cette pensée et sa réaction à ma très petite remarque sur l'orientation sexuelle du mec, me dit que c'était certainement pas moi qui allait réussir à le choquer. Ce n'était du toute façon pas mon but. Je voulais une soirée sans prise de tête. De toute façon, il y avait plus de risque que ce soit lui me choque. J'avais tellement aucun second degré quand il s'agissait de ma sexualité, que je finissais par trouver ça pathétique. Je ne manquai donc pas de rougir, quand il me fit une remarque sur sa préférence pour les hétéros. Putain, qu'est-ce que je détestais mes joues qui s'activent pour rien. Je détournai le regard, pour me reprendre et continuer de boire mon champagne pour me tenir occupé. Je préférai ne pas répondre, sachant que j'allais m'empêtrer tout seul dans mes réflexions. Et mieux valait ignorer son sourire, car c'était clairement pas un sourire angélique.

Je profitais de l'arrivée en flux continu des invités pour lui donner des détails et les façons de procéder avec chacun. Pas besoin de fiches mémos, tout était dans mon cerveau. Et c'était idéal pour ne pas avoir à dire quoique ce soit qui me mettrait mal à l'aise. Je m'exaspérais moi-même à être aussi bloqué, mais c'était comme ça. J'étais comme ça. Il me mit alors un stop, alors que j'étais prêt à continuer à parler des habitudes de mes clients sans problème.

"Oh désolé, j'oublie que ça peut faire beaucoup. Je t'emmènerais les voir directement pour que tu fasses les photos, ce sera plus simple"

Bon, maintenant, je me sentais gêné d'avoir trop parlé. Il n'y avait décidément pas moyen que je me sentes relax. Il remplit mon verre et je lui en fus reconnaissant, car boire c'est bien ce qu'il me fallait pour détendre mes nerfs agités. Finalement, il y avait une solution : me bourrer la gueule. L'alcool était donc la solution. Puis, sans crier garde, il fit glisser la conversation vers le sexe. Je sus même pas pourquoi j'eus l'air surpris. J'aurai dû m'y attendre. Ça devait clairement être une addiction chez lui. A force d'être trop à l'aise avec son sexe, on finit par le tremper partout. Je levais les yeux au plafond en réponse. Très légèrement exaspéré, même si dans le fond, je trouvais ça assez amusant. Je pouvais bien être honnête avec lui. S'il voulait tant parler de ça, peut-être qu'une fois sa curiosité assouvie, on pourra passer à autre chose. Du bout du verre de champagne, je lui pointai une fille blonde.

"Elle, pas mauvaise mais pas terrible non plus"

Puis je regardai encore la foule et lui en montra une autre, jolie noire aux cheveux crépus naturelles.

"Elle, surprenante, dans le genre elle a voulu m'attacher, j'ai pas trop aimé. C'est moi qui attache."

J'affichais un léger sourire amusé, finissant ma deuxième coupe. Je n'avais pas un palmarès énorme, mais à force de vouloir me prouver que je pouvais être avec des femmes, j'avais fini par en avoir une dizaine dans mon lit.  Ce n'était quasiment rien, vu le nombre de personnes que j'ai rencontré ces 6 dernières années. A peine une fois tout les six mois, comme une visite chez le médecin pour me dire que j'étais toujours aux femmes. Ça, il n'avait pas besoin de le savoir.

"T'façon, je pourrais te mentir aussi. Tu risques pas de le savoir, vu qu'elles ont quasi toutes essayé de coucher avec moi à un moment ou un autre."

Le statut de promoteur de soirée et les privilèges que j'offrais, faisaient en sorte que certaines pensaient que leurs corps pouvaient être une monnaie d'échange. Dommage pour elles, ce n'était pas le cas. Je me servis un autre verre, le regardant de haut en bas. L'alcool commençait à défaire ma gêne. Surtout le champagne qui avait le don de me monter rapidement à la tête mais de rester à un niveau très agréable le reste de la nuit. Un sourire au coin vint naitre sur mes lèvres, arquant un sourcil.

" Et toi ? J'imagine que tu dois avoir un gros tableau de chasse, non ? "


Trapeze has me in the air,
No safety if this fabric tears
If I lose grip, where do I fall ?
Gonna lose grip, 
nowhere to fall...

I'm chasing red lights,
Toying with those lights
If I can't run, where do I go ?
I cannot run, where do I go ?
— .
CIRCUS-CORNO


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le rêve australien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (10/08)
SURNOM : Andy est déjà un surnom
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Photographe
LOGEMENT : #16 Toowong dans une maison en coloc avec Leena, Summer (pnj) et Colson (pnj)

POSTS : 2943 POINTS : 10380

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un joli petit accent espagnol
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Andenatt - Eda - Chad - Izzie - Debra - Xmas Party GQ - Lene - NYE Danny#4 - Katrina - Mickey - Nina - Luna - Seung#2
RPs EN ATTENTE : Blake
RPs TERMINÉS : Leonardo - Ambroise - Noa - Danny - Danny#2 (fb) - Leena - Danny#3 - Seung - Owen
PSEUDO : Amfly
AVATAR : Diego Barrueco
CRÉDITS : Sweetie Plum
DC : Kane & Sam
INSCRIT LE : 11/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17156-anders-andy-rivera#662427 http://www.30yearsstillyoung.com/t17174-andy-i-wanna-dance-with-somebody#663459 http://www.30yearsstillyoung.com/t17223-andy-rivera

MessageSujet: Re: You again ?? Andy&Seung   Ven 19 Jan - 18:51



Il rougit quand tu parles de ton penchant pour les hétéros. Est-ce qu’il se catégorise dans ce groupe là lui aussi ? Tu sais pas mais en tout cas ça l’a fait réagir très nettement. Ca veut dire quelque chose, même si tu ignores ce que c’est. Une partie de toi voudrait croire qu’il a tout simplement le même penchant que toi, pour les mecs hétéros. Il ne fait pas plus de remarque là dessus et tu continues de l’observer alors qu’il reprend la parole à propos des invités. Une belle échappatoire. Au final il te dira au fur et à mesure de la soirée, au moment de prendre les photos, les détails que tu as besoin de savoir. Parfait.

Tu bois ta coupe alors que tu regardes les gens qui arrivent. Tu ne prêtes pas trop attention à Jin à côté de toi. Il a pas l’air de vouloir reprendre la parole maintenant qu’il ne dit plus rien sur ses invités. Alors tu le relances à leur propos, mais cette fois du côté du sexe. Un sujet que tu apprécies tout particulièrement. Ca surprend ton interlocuteur et ça te fait presque rire de le voir avec une tête pareil. Mais il s’exécute en parlant d’une meuf pour commencer. Puis une autre meuf. T’attends de voir qui parmi les mecs il s’est tapé mais visiblement personne. Personne présent en tout cas. Tu souris en coin quand il parle d’attacher. Tu as vécu ça aussi y’a quelques mois.

« J’en ai une qui m’a fait le même coup y’a pas longtemps. Au final c’est moi qui l’ait attaché. »

Un point commun avec Jizz. Heu. Jin. A force de penser à Jizz à cause de son prénom, tu risques de le lâcher comme ça un jour. Jin ajoute qu’il pourrait te mentir à propos de ses conquêtes et c’est bien vrai. Il se vente d’avoir eu des avances de toutes les filles de son carnet d’adresse. Tu fais pas de remarque sur ça. Toi y’a autre chose qui t’intéresses, mais avant que tu puisses ne le formuler, il demande ton tableau de chasse.

« Ca va, je me plains pas. »

T’en diras pas plus là dessus.

« Et donc t’as baisé aucun mec présent ce soir ? »

Tu lui indiques un mec qui vient d’entrer, bien coiffé, jolie barbe courte bien taillé, chemise violette bien collé au corps, la peau mate et un cul bien moulé dans son pantalon. Un plaisir pour les yeux. Une beauté d'orient.

« Genre lui, mon gaydar m’envoie des bonnes ondes. »

Et ton regard croise le sien alors que tu le mates ouvertement. Tu lui fais un sourire et il te le rend. T’es maintenant sûr que y’a moyen avec lui. Oui. Un simple regard et un sourire font l’affaire parfois. C’est aussi facile que ça avec les mecs. Les filles ça aime bien se faire courtiser et t’as pas trop le temps pour ces conneries. T’aimes aller droit au but.

« Il a l’air réceptif. »

Tu dis ça à Jin alors que tu ne quittes toujours pas l’autre des yeux. Il est avec du monde mais il regarde vers toi assez régulièrement, continuant avec ses sourires. T’iras le voir à la fin de la soirée s’il est encore dans le coin.

« Je suis sûr qu’on pourrait se brancher un plan à trois. »

Une idée comme une autre.



If you're hurt I'm sorry, But that's what I've been through and
I'm lonely, 'Cause I need you, I need you To help me through it




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 26 ans, et n'a vraiment pas aimé passer la barre du quart de siècle
SURNOM : Seung, Jin, S-J, cutie pie
STATUT : célibataire
MÉTIER : promoteur de soirée, avec pour devise "party hard, drink even harder" et ex-étudiant en gestion de commerce international
LOGEMENT : #18, appartement avec terrasse aménagée, quartier de Fortitude Valley

POSTS : 251 POINTS : 1585

PETIT PLUS : n'a pas l'air particulièrement intelligent mais c'est juste pour qu'on n'attend rien de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Tad-Leonardo-
Andy#2-Luna-Danny-Nadia
RPs TERMINÉS : Andy#1
AVATAR : Hyuk Kwon (DΞΔN)
CRÉDITS : masayume
DC : non
INSCRIT LE : 03/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18003-seung-jin-lee-la-liberte-a-toujours-un-prix#696193 http://www.30yearsstillyoung.com/t18032-seung-jin-oiseau-de-minuit http://www.30yearsstillyoung.com/t18069-seung-jin-lee http://www.30yearsstillyoung.com/t18061-seung-jin-lee

MessageSujet: Re: You again ?? Andy&Seung   Sam 20 Jan - 22:37


On partageait un point commun. Ce n'était pas quelque chose auquel je m'attendais. On préfère attacher. Je n'étais pas sûr que ce soit le point commun qui puisse être utile pour qu'on devienne ami. A part si on commence à échanger des conseils sur comment on aime faire les noeuds... Je n'avais pas vraiment envie de glisser dans cette direction. Je pris une gorgée de champagne, appréciant le pétillant des bulles sur mon palais. Mon regard s'attardait sur lui quand il resta bien vague sur ses conquêtes. Bizarre. Je l'ai peut-être mal jugé... Enfin, il peut être du genre je couche et je m'en vante pas, mais quand même ... J'y croyais pas trop. Vu comment il scannait la foule, il avait clairement des idées derrière la tête. Je manquais de m'étouffer quand il me posa la question sur les mecs. Les lèvres étroitement fermés, je réussis par je ne sais quelle miracle à ne rien recracher. Je crois que je fus assez discret pour qu'il ne remarqua pas trop mon étouffement momentanée. Je fis simplement un hochement négatif de la tête à sa question.

Je n'étais même pas sûr qu'il l'avait vu, car son attention était scotché sur un mec oriental, qu'il bouffait du regard. Ça paraissait vraiment simple de draguer quand je le voyais sourire comme ça. Enfin, il avait une belle gueule, ça aidait aussi. Le mec lui rendit son sourire. Lui n'avait visiblement pas de problème à répondre facilement à l'invitation d'Andy. Je continuais de regarder leur échange presque captivé. C'était mieux qu'un documentaire. Je voyais en vrai les interactions sociales entre hommes gay ou minimum bi. Andy fit d'ailleurs un commentaire sur le fait qu'il était réceptif. Je ne sais pas pourquoi ça m'agaçait presque de voir que l'autre capté son attention, alors que j'étais littéralement à côté.

"Il a l'air vraiment facile; Je pensais que tu aimais plus le défi, si tu préfères vraiment les types hétéro..."

Je ne savais pas pourquoi je disais ça. J'étais con. C'était ça, la réponse. Je voulais jouer avec le feu, bien que j'en étais terrifié. Je terminais mon verre, passant ma langue sur mes lèvres, boudant presque contre moi-même. Est-ce que je voulais vraiment le draguer ? Peut-être. La possibilité du oui et de ce que ça pouvait entrainer, je n'étais pas sûr de vouloir gérer ça. Après tout, j'étais au travail. Il fallait que je restai concentré. Je fronçais les sourcils à sa proposition de threesome. Je me retiens beaucoup pour ne pas montrer que j'étais choqué. Ce type n'avait décidément aucune limite. Je me pinçais les lèvres pour me donner quelques secondes, pour trouver une réponse où je n'avais pas trop l'air d'une sainte nitouche.  

"Non, merci. Je partage pas et tu es forcé de passer la nuit avec moi, de toute façon. "

Je ne retiens pas un sourire de fleurir sur mes lèvres, soutenant son regard. Je pense que je pouvais appeler ça, une tentative de séduction. Pas très réussi à mon avis mais bon, c'était pas comme si je faisais ça tout les jours. Je remplis à nouveau ma coupe, pour me donner contenance. Je m'effrayais moi-même des implications de ma phrase. C'était un sous-entendu assez explicite qui indiquait je ne parlais pas juste de la soirée. Il fallait vraiment que je me calmais. Je me reconnaissais pas. J'étais stupide, encore plus que d'habitude. Je détournais le regard, et remarquant qu'il y avait beaucoup de monde, c'était le moment de vraiment se mettre au travail et c'était le parfait échappatoire.

"Bon, il faut quand même qu'on fasse ce pourquoi on est payé. Il y a assez de monde, on va faire le tour pour les photos."

Je n'attendis pas et allai à l'opposer d'où se trouver le mec qui dévorait Andy des yeux. Ça m'agaçait pour une raison inconnue et je n'avais pas envie de voir une interaction entre les deux, où je serais certainement la chandelle. Je l'emmenai, le présentant à mes clients. J'étais beaucoup plus dans mon élément et le sourire vient naturellement et sans gêne sur mon visage. Je fis mes recommendations sur qui prendre en photo avec qui. Tout se passait de façon naturel, ayant toujours pleine confiance en moi, car je savais que j'étais bon dans ma job. Je laissais même sortir quelques blagues à mes clients réguliers et prit la pose avec certains d'entre eux. Mon visage se retrouvait partout et c'était de la pub facile pour moi. Puis les filles auxquelles je lui avais dit de faire attention tout à l'heure, arrivèrent d'elles-mêmes, en gloussant. Elles ne se sont nullement retenu pour faire des compliments à son sujet, commentant son apparence juste devant lui comme s'il n'était pas là. Elles prirent leurs poses, faisant bien en sorte que je sois hors-champs et j'attendais les bras croisés, alors qu'elles continuaient de vouloir s'accaparer son attention. Elles n'avaient vraiment pas l'air de vouloir le lâcher, le retenant littéralement en posant des questions stupides sur son statut de célibat et montraient un intérêt très forcé pour son talent de photographe. Après avoir échanger quelques mots avec un autre de mes clients, qui me retenait aussi, je revins. Je passais ma main sur le bras d'Andy et parla sur un faux ton désolé aux filles.

"Je m'excuse, mais je dois lui parler. Le travail, vous comprenez..."

Elles se mirent à faire des moues, essayant encore de le retenir. Habituellement, ça fonctionnait mais elles devaient le trouver beaucoup trop à leurs goûts car elles se montraient vraiment insistante et chiantes. Je ne pouvais me montrer irrespectueux, car elles étaient de bonnes clientes. Je regardai Andy, ne sachant pas trop quoi faire, espérant qu'il trouverait une meilleure excuse que moi qui n'avait pas d'idée. J'aurai pu simplement dire qu'il était gay pour qu'elles le laissent tranquille, mais c'est pas à moi de faire le coming-out de quelqu'un d'autre. Puis il était peut-être pas gay, enfin ça m'étonnerait, mais je ne voulais pas mal assumé.


Trapeze has me in the air,
No safety if this fabric tears
If I lose grip, where do I fall ?
Gonna lose grip, 
nowhere to fall...

I'm chasing red lights,
Toying with those lights
If I can't run, where do I go ?
I cannot run, where do I go ?
— .
CIRCUS-CORNO


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le rêve australien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (10/08)
SURNOM : Andy est déjà un surnom
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Photographe
LOGEMENT : #16 Toowong dans une maison en coloc avec Leena, Summer (pnj) et Colson (pnj)

POSTS : 2943 POINTS : 10380

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un joli petit accent espagnol
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Andenatt - Eda - Chad - Izzie - Debra - Xmas Party GQ - Lene - NYE Danny#4 - Katrina - Mickey - Nina - Luna - Seung#2
RPs EN ATTENTE : Blake
RPs TERMINÉS : Leonardo - Ambroise - Noa - Danny - Danny#2 (fb) - Leena - Danny#3 - Seung - Owen
PSEUDO : Amfly
AVATAR : Diego Barrueco
CRÉDITS : Sweetie Plum
DC : Kane & Sam
INSCRIT LE : 11/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17156-anders-andy-rivera#662427 http://www.30yearsstillyoung.com/t17174-andy-i-wanna-dance-with-somebody#663459 http://www.30yearsstillyoung.com/t17223-andy-rivera

MessageSujet: Re: You again ?? Andy&Seung   Hier à 12:41




Tu tournes la tête vers Jin quand il parle de défi. Comme si il te connaissait assez pour dire ce que t’aimes plutôt qu’autre chose. Il reparle des hétéros, c’est vrai que c’est un challenge dans ces cas là. C’est pas forcément ce que tu préfères. Faut trop y aller avec des pincettes avec eux. C’est la finalité qui t’intéresses toi.

« Je fais des efforts avec les hétéros. Mais je préfère quand on peut aller droit au but. »

Il glisse sa langue sur ses lèvres et tu n’en loupes pas une miette. Ce Jin, tu l’aurais bien mis dans ton lit mais visiblement il est réticent à cause de tes techniques de séduction. Pour dire la vérité t’en as pas réellement de technique. Tu réfléchis pas vraiment, tu fais comme tu le sens et parfois, comme la dernière fois avec Jin, ça passe pas. C’est pas grave. Tu trouves toujours le moyen de finir ta soirée dans le cul de quelqu’un malgré tout. T’as de la chance avec ta belle gueule. Mais quand même tu balances une idée d’un plan à trois au cas où Jin aurait changé d’avis. Sa réponse te fait sourire en coin. La façon dont il a dit « tu es forcé de passer la nuit avec moi » te plaît. Y’a beaucoup trop de sous entendus dans cette phrase pour qu’elle soit innocente. Et puis ce sourire qu’il arbore te fait oublier le mec que tu matais deux secondes avant. Visiblement t’auras du choix pour ce soir. Parfait. T’as pas le temps de faire une remarque pertinente à sa phrase, trop occupé à le mater de manière suggestive pour. Jin reprend la parole et annonce qu’il faut bosser.

« Je te suis. »

Et c’est parti. Les photos. Beaucoup de photos. T’essaie de faire des trucs stylé, mais t’as pas trop place à l’improvisation. Y’a du monde et faut être rapide et efficace. Tu peux pas les faire poser pendant plus de quelques secondes. Ils ont autre chose à faire. Alors tu t’appliques comme ça. Tu jettes des coups d’oeil à tes clichés aussitôt qu’ils sont pris, pour les refaire si jamais c’est loupé. Si quelqu’un a les yeux fermés par exemple. Ca c’est mort. Un groupe de fille se ramène et te complimente. Tu les mates un peu mais clairement à côté de Jizz ou de l’oriental, elles font pas le poids. Ta queue frétille déjà pour eux ce soir. En tout cas avec elle tu peux prendre plus de photos parce qu’elles se prêtent au jeu et font plein de poses. T’essaies quelques trucs qui sortent du commun, t’en profite. Elles discutent avec toi et te questionnent pour savoir si t’es single.

« Ce soir je suis avec Jin. »

Et tu lui fais un clin d’oeil pour appuyer tes propos. Tu sais pas s’il t’a entendu mais ça te fait bien rire. En tout cas la minute d’après il est pendu à ton bras et tu regardes les filles l’air de dire « Qu’est ce que je vous avais dit ! ». Tu sais que vous avez encore du boulot pour ce soir mais c’était plutôt fun avec ces filles. Sûrement parce qu’elles ont pas arrêté de te dire des jolies choses et de tenter de t’allumer. Ton genre de fille ouais. Elles étaient pas top physiquement mais avec toi suffit d’avoir de la belle lingerie pour te faire perdre la tête.

« On se revoit tout à l’heure. »

Parce que t’as bien envie de les prendre un peu plus en photo ces filles là si t’as le temps. Mais c’est vrai que y’a pas mal de monde. Tu suis Jin et tu prends quelques photos supplémentaires avant d’arriver vers le mec oriental. Tu souris en coin direct alors que vous vous approchez du petit groupe de mec qu’ils sont. Tu mates le groupes de potes et tu sens des gays vibes all around. Tu commences à les prendre en photo, sans faire de commentaires, t’es pro. Tu mates quand même pas mal le mec dont tu ne sais toujours pas le prénom. Quand t’as fini avec tes photos tu suis Jin pour passer à autre chose, mais tu te retournes et va vers le mec pour lui glisser ta carte de visite dans la poche. Il s’en rend compte et se tourne pour te regarder avec un sourire. Tu lui fais un clin d’oeil et tu t’éclipses pour rattraper Jizz. Y’a encore du boulot !

Deux heures plus tard vous retrouvez la table où vous étiez avec la bouteille de champagne.

« Tu crois qu’on refait un tour ? »

La soirée n’est pas encore terminée, toi tu restes jusqu’à ce qu’ils veulent plus de toi. Tu changes la batterie de ton appareil qui est presque à plat. Une fois fait, tu te ressers un verre de champagne.

« Y'a des gens qui sont pas encore là ? »

T'as envie de savoir pour retrouver le mec oriental avant qu'il se barre. D'ailleurs tu le cherches un peu des yeux mais y'a beaucoup trop de monde, tu ne le vois plus. Tu sais qu'au pire t'auras qu'à attendre un SMS de sa part, mais t'es pas patient, tu veux le baiser ce soir. Ou pire. Tu veux te faire baiser ce soir. Ouais lui tu le laisserais te prendre. Tu reposes tes yeux sur Jizz.

« Et tu sais son nom au type ? C'est un habitué ? »

Tu précises pas de qui tu parles parce que t'es sûr que tu sais qu'il a compris. Y'a qu'à lui que t'as fait les yeux doux de toute la soirée. Que lui qui était réceptif à ton charme aussi facilement. Et ça ça te plaît.




If you're hurt I'm sorry, But that's what I've been through and
I'm lonely, 'Cause I need you, I need you To help me through it




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 26 ans, et n'a vraiment pas aimé passer la barre du quart de siècle
SURNOM : Seung, Jin, S-J, cutie pie
STATUT : célibataire
MÉTIER : promoteur de soirée, avec pour devise "party hard, drink even harder" et ex-étudiant en gestion de commerce international
LOGEMENT : #18, appartement avec terrasse aménagée, quartier de Fortitude Valley

POSTS : 251 POINTS : 1585

PETIT PLUS : n'a pas l'air particulièrement intelligent mais c'est juste pour qu'on n'attend rien de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Tad-Leonardo-
Andy#2-Luna-Danny-Nadia
RPs TERMINÉS : Andy#1
AVATAR : Hyuk Kwon (DΞΔN)
CRÉDITS : masayume
DC : non
INSCRIT LE : 03/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18003-seung-jin-lee-la-liberte-a-toujours-un-prix#696193 http://www.30yearsstillyoung.com/t18032-seung-jin-oiseau-de-minuit http://www.30yearsstillyoung.com/t18069-seung-jin-lee http://www.30yearsstillyoung.com/t18061-seung-jin-lee

MessageSujet: Re: You again ?? Andy&Seung   Hier à 23:26


Finalement, les filles voulurent bien le laisser partir sous la promesse qu'il reviendrait les voir. Je remarquai qu'elles me regardaient assez intensément, moi et ma main sur le bras d'Andy. Je ne laissai pas trainer ma patte trop longtemps, ne voulant pas propager les mauvaises interprétations. Puis je voyais à sa face qu'il avait dû dire un truc. Aucune idée de quoi. Pas forcément envie de le savoir. Le manège de la photographie recommença. Il fallait que je sois sûr que tout ceux qui devaient être en photo soit pris. On finit forcément par devoir prendre le photo le mec oriental. Ce n'était pas un de mes clients, donc je ne fis strictement aucune effort pour faire du networking. Je buvais ma coupe de champagne, en regardant ce qui se passait. Je me contente de détailler Andy. Je voyais que derrière son objectif, ses yeux à lui était plutôt subjectif. Je comprenais vraiment pas ce qu'il trouvait à ce mec. Ça m'agaçait de voir que ça m'agaçait. Je gardais obstinément la bouche close. Je pouvais pas être jaloux ? C'est complètement con. Je pense bien que l'alcool avait fini par me griller quelques neurones.

Dès que je trouvai qu'il avait pris assez de photo du mec et de ses potes, je m'éloignai, sachant qu'Andy allait me suivre. Je ne regardai pas en arrière, les ignorant. Enfin, je remarquai tout de même qu'il ne fut pas exactement tout de suite à mes côtés. J'aperçu leurs échanges et le sourire de l'autre mec. Je dû me retenir vraiment fortement pour que mes sourcils ne se froncent pas. Je devrais être soulagé de voir qu'il avait trouvé une autre conquête, parce que je n'avais pas très envie de passer à la casserole tout de suite. Enfin, tout court. Argh, foutu pensée à la con. Mes envies me trahissaient de plus en plus. Je fus vraiment content quand on retrouva la tranquillité de la table qui m'était réservé. Ma bouteille à moitié entamée était toujours là. J'avais été bizarrement raisonnable ce soir. Ce qui expliquait aussi pourquoi je me montrais aussi peu démonstratif, envers Andy. Ça m'évitera de faire des conneries. Tant mieux, j'arriverai pas à assumer si je faisais un écart pour la deuxième fois avec le même mec. Enfin je disais ça, mais mon premier réflexe arrivait à la table, fut de remplir mon verre. C'était une impulsion plus fort que moi. C'est comme pour la morale: tu as beau savoir que c'est pas bien, tu le fais quand même. Je secouais la tête à sa question.

"Non, on a fait le tour. C'est l'heure où ceux qui veulent d'autres photos, vont venir te voir directement, parce qu'ils sont bourrés"


J'haussai une épaule à sa deuxième question, finissant mon verre avant de le remplir encore une fois. C'était des gestes presque automatiques. Cependant, je me tenais très bien sur mes deux jambes. Je ne manifestais aucun signe visible que l'alcool prenait le pas sur moi. Il n'y avait que mon cerveau qui était soulagé d'avoir sa dose, qui le savait.

" J'en sais rien. Tout mes clients sont déjà là, le reste c'est pas moi qui gère ça. Je fais venir du monde mais je fais pas venir tout le monde, tu vois ? "

Ma question était plus rhétorique qu'autre chose alors que je m'asseyais dans la banquette confortable. Je laissais une place à Andy. Il devait peut-être en avoir marre d'être debout depuis le début de la soirée, lui aussi. Nos regards se croisèrent et il me posa encore une question. Une question qui me plu beaucoup moins. Ma bouche forma une moue toute seule, arrivant pas à réprimer assez rapidement mon désaccord. Et sur un ton très placide, faisant très mal semblant que ça me faisait pas chier, je lui répondis:

"Non, première fois que je le vois."

C'était vrai. J'avais aucune idée de qui c'était et j'avais pas très franchement envie d'apprendre à le connaitre. J'étais presque de mauvaise humeur. Ça m'agaçait de vouloir l'attention d'Andy et ça m'agaçait encore plus que son attention soit porté sur un autre type. Les paradoxes, il semblerait que j'aimais bien ça. Dans ma recherche inconscient de problème, je ne pu m'empêcher de parler:

"Je peux savoir pourquoi il te plait autant ? A part qu'il a l'air facile, je vois pas l'intérêt"

J'avais l'impression de parler comme une meuf jalouse et je me détestais d'autant plus pour ça. Faut vraiment que j'apprenne à me taire. J'haussai une épaule pour désamorcer ma visible irritation.

"Enfin, tu fais ce que tu veux. La nuit est presque fini, de toute façon"

Je bus une gorgée de champagne. Je venais de faire une légère référence à ce que je lui avais dit plus tôt dans la soirée. Pas sûr qu'il capte. Mieux valait pas qu'il comprenne. Bon sang, c'est pas possible d'être aussi indécis. Je soupirai un peu, m'enfonçant plus dans la banquette confortable.

"Sinon, tu as une carte de visite à me passer ? Si j'ai des retours positifs sur ton travail, je pourrai te recommander pour d'autres soirées que je promeus."

C'est pas parce qu'il était un fantasme sur patte, très mauvais pour mes nerfs, que je ne pouvais pas l'avoir dans mes contacts professionnels.


Trapeze has me in the air,
No safety if this fabric tears
If I lose grip, where do I fall ?
Gonna lose grip, 
nowhere to fall...

I'm chasing red lights,
Toying with those lights
If I can't run, where do I go ?
I cannot run, where do I go ?
— .
CIRCUS-CORNO


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: You again ?? Andy&Seung   


Revenir en haut Aller en bas
 

You again ?? Andy&Seung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: the sixteen antlers
-