AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Remember the time ~ Livuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : divorcé, mais toujours amoureux de Liv
MÉTIER : Comptable

POSTS : 184 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : chocolatine. & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same http://www.30yearsstillyoung.com/t13236-sam-somewhere-only-we-know http://www.30yearsstillyoung.com/t13235-samuel-beauregard

MessageSujet: Remember the time ~ Livuel   Mer 24 Jan 2018 - 21:34


Tout s'était passé extrêmement vite, et Samuel n'avait pas eu le temps de voir arriver quoi que ce soit. Depuis qu'il avait signé ce maudit papier scellant à jamais son divorce, le jeune homme avait eu l'impression de déconnecter totalement de la réalité. Son seul sursaut de lucidité l'avait poussé à rattraper Liviana avant qu'elle ne quitte le tribunal pour lui assurer qu'il serait toujours là quoi qu'il arrive, pour elle comme pour leur fils Luca. Et contre toute attente, son audace lui avait valu une ultime étreinte qui l'avait autant surpris qu'apaisé. Du moins sur le moment. Car à peine la belle italienne avait quitté ses bras que déjà, cette douleur vive qui semblait occuper son cœur depuis leur séparation avait reprit sa place au creux de sa cage thoracique. Sam s'était senti seul, plus que jamais, et ce même s'il savait que sa fratrie toute entière serait là pour lui quoi qu'il arrive. Même si tout le monde regrettait ce divorce, même si Liviana était aussi la meilleure amie de James avec qui elle vivait, même si la famille au grand complet avait depuis longtemps adopté et adoré cette femme sublime qu'il venait de laisser filer. Et avec elle, une partie de sa vie était partie. Avec Liv, il avait vécu ses plus beaux moments, ses plus grands bonheurs, et il connaissait à présent la pire des douleurs qu'on pouvait ressentir. L'air hagard, Samuel avait à son tour quitté le tribunal et enfourché sa moto sans réfléchir.  Il avait prit la route et roulé, roulé encore sans même savoir où il allait. Son seul espoir était de parvenir à se vider la tête et à faire abstraction de cette journée qui n'était bonne qu'à être rayée du calendrier, mais rien n'y faisait. A chaque seconde, le visage de Liviana revenait le hanter. Il revoyait sa main tremblante s'emparer du stylo et signer l'acte de divorce, puis il revoyait leur dernière étreinte et cette dernière caresse qu'elle avait appliqué sur ses cheveux avant de disparaître. Et soudain, alors qu'il roulait de plus en plus vite sans vraiment le réaliser, une vive lumière le ramena brusquement à la réalité. Deux phares braqués sur lui, beaucoup plus près que ce qu'ils n'auraient du l'être. Et en une fraction de seconde, le jeune homme dévia de sa trajectoire pour éviter le véhicule sur lequel il était en train de foncer... sans s'apercevoir qu'il s'apprêtait à heurter la glissière de sécurité.

Son corps tout entier semblait endolori, comme si chacun de ses muscles, chacune de ses articulations avaient été maltraités. Et quant à son esprit, il était totalement embué comme au réveil suivant une soirée beaucoup trop arrosée. Ses paupières étaient à peine entrouvertes et déjà, la lumière l'aveuglait, lui faisant même émettre un petit grognement de douleur. Samuel sentait qu'on s'agitait autour de lui et pourtant, il ne semblait pas comprendre la situation dans laquelle il se trouvait. Un "bip" lointain et régulier attira soudain le peu d'attention qu'il pouvait y prêter, puis après quelques secondes ou quelques minutes une voix inconnue et légèrement étouffée annonça : « Vous pouvez prévenir sa femme. Elle est en salle d'attente numéro 3. » En entendant ces mots, Samuel voulut ouvrir les yeux mais une sorte de poids énorme l'en empêcha, le contraignait à se contenter de bouger légèrement la tête. Mais ce simple mouvement, aussi minime soit-il, réveilla une nouvelle douleur intense et diffuse qui eut raison de toute nouvelle tentative. Et en profitant du calme et du quasi-silence revenu autour de lui, Sam retomba dans une sorte de torpeur indéfinissable, et absolument pas propice au repos dont il semblait pourtant avoir tant besoin.


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amoureuse malheureuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans (16/08/1984)
SURNOM : liv, depuis sa plus tendre enfance
STATUT : divorcée depuis peu, amoureuse au cœur définitivement brisé
MÉTIER : gérante de Livuel, un commerce spécialisé dans les produits biologiques situé à toowong
LOGEMENT : fortitude Valley #271 avec son fils Luca, son meilleur ami James et son fils Mathis

POSTS : 2362 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a donné choisi le nom de son commerce en pensant à son amour pour Samuel, elle a décidé de mixer leurs deux prénoms et Livuel est né › elle est maman d'un petit garçon prénommé Luca depuis le soir d'Halloween (2016) › elle est végétarienne depuis son adolescence › vient tout juste de divorcer et tente de démarrer une nouvelle vie › vient d'apprendre l'existence de son demi-frère
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

LIVUEL
you put your arm around me for the fist time, you made a rebel of a careless man's careful daughter, you are the best thing that's ever been mine


JAMANA
man, oh man, you're my best friend, i scream it to the nothingness, there ain't nothin' that i need home is wherever i'm with you

☆☆☆☆

vittoriojamessamuel
gaiatommy (5/6)

RPs EN ATTENTE : arthur › katherine › milena › ezra › camber › nino
RPs TERMINÉS : jamessamuel#1milenakatherinemilenamilena 2camberjames fbninosamuel#2ninoagathevittorionissrinkanesurpriseninoezrajamessamuel#3james & samthomasarthursamuelvitto/ninotommy
PSEUDO : manon
AVATAR : felicity jones
CRÉDITS : cosmic light (avatar) ; tumblr (gifs)
DC : priam strand
INSCRIT LE : 16/02/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13750-never-let-me-go#515069 http://www.30yearsstillyoung.com/t18699-priam-et-liviana-they-stay-together http://www.30yearsstillyoung.com/t13776-liviana-beauregard

MessageSujet: Re: Remember the time ~ Livuel   Mer 31 Jan 2018 - 16:45


Elle échangea un dernier regard avec lui, comme si elle le voyait pour la dernière fois avant de quitter le couloir. « Ne t’en fais pas, j’ai besoin d’être un peu seule, mais merci, pour tout ce que tu as fait... » elle tenta de sourire avant de serrer rapidement son avocate dans ses bras « Je t’appelle, promis » . Le cœur lourd, elle marcha sans se retourner jusqu’aux toilettes du tribunal, ou elle s’enferma dans l’un compartiment, laissant retomber toute la pression accumulé depuis le début de la journée. Les yeux remplis de larmes, Liviana se laissa glisser le long du mur, réalisant peu à peu, qu’elle était désormais seule, brisée, divorcée à tout jamais de l’homme qui avait partagé sa vie pendant presque dix ans. L’italienne, resta figée pendant plus de dix minutes avant de se reprendre, elle essuya l’eau sur ses joues avant de sortir, elle lança un dernier coup d’œil dans le miroir avant de quitter le tribunal. Elle marcha, sans but précis pendant de presque une demi-heure avant que s’asseoir sur un banc, loin de la foule, là où le calme semblait régner. Après plus d’un an à se torturer, Liviana avait finalement signé les papiers du divorce, alors qu’elle avait espérait ressentir un soulagement, la douleur qui rongeait le cœur de la brune était encore plus intense. Nostalgique, elle parcourut les photographies secrète de son téléphone, baladant son regard sur les moments heureux qu’elle avait vécu avec Samuel. Elle s’arrêta, un instant sur un des premières photos qu’elle avait pris avec lui, elle n’aurait jamais cru à cette époque qu’il puisse être la cause de sa peine. Elle ferma les yeux un instant avant de sentir son téléphone vibrer dans ses mains, un numéro inconnu qui attira malgré tout son attention, et si c’était pour Luca ? Incapable de répondre à cette question avec certitude, Liviana décrocha. « Allo ? » le temps sembla se figer, elle resta assise le ventre serrer, sans un mot jusqu’à ce que son interlocuteur termine son monologue. Les battements de son cœur se firent si intenses, qu’elle eut l’impression que son organe allait sortir de sa poitrine « Oui… oui, je suis là, j’arrive » elle prit une profonde inspiration et monta dans le premier taxi qui s’arrêta lui indiquant l’adresse de l’hôpital st-Vincent. Liviana régla sa course avant de courir en direction de l’entrée du bâtiment. N’ayant aucune idée de la direction à prendre, la brune parcourut du regard la liste des services avant de prendre un ascenseur jusqu’au troisième étage destiné à traiter la traumatologie. Elle se retrouva debout au milieu d’un couloir blanc à l’atmosphère lourde et pesante « Excusez-moi, je cherche Samuel Beauregard, on m’a appelé, je suis… je suis sa femme » elle menti mais la vérité lui semblait dérisoire à cet instant précis. La jeune interne en médecine, lui indiqua une chaise ou s’asseoir avant de lui se mettre à parler, Samuel avait eu un accident de moto, ils ignoraient encore si ce dernier était volontaire ou non mais son état était assez grave pour qu’il soit emmené d’urgence au bloc. Toujours en salle d’opération, elle promit de revenir vers elle dès qu’il y aurait plus de nouvelles. Le calvaire de l’italienne commença à cet instant, elle resta enfoncée dans sa chaise pendant des heures, elle se leva uniquement pour prévenir sa nourrisse et passer un coup de fil à chacun de ses ex-beau-frères (et sœur). Elle resta assise là, sans un mot, à moitié endormie, jusqu’à ce que l’interne ne revienne plus souriante qu’auparavant « Il vient de réveiller, tout semble s’être bien passé, vous m’accompagnez ? » elle hocha la tête et la suivit silencieusement jusqu’à la chambre qu’occupez Samuel. Tout d’abord, hésitante, la brune entra dans la chambre posant son regard sur le corps à moitié-endormi de son ex-mari « Sam ? C’est moi… tu m’entends ? » murmura-t-elle en s’asseyant au bord de son lit.



never let me go
to stay ✻ “head stuck in a cycle, i look off and i stare it's like that I've stopped breathing, but completely aware. 'cause you're giving me a million reasons, give me a million reasons.”





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : divorcé, mais toujours amoureux de Liv
MÉTIER : Comptable

POSTS : 184 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : chocolatine. & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same http://www.30yearsstillyoung.com/t13236-sam-somewhere-only-we-know http://www.30yearsstillyoung.com/t13235-samuel-beauregard

MessageSujet: Re: Remember the time ~ Livuel   Sam 10 Fév 2018 - 12:05


Malgré les bruits étouffés qui lui parvenaient et toute l'agitation qu'il ressentait autour de lui, Samuel n'avait pas la moindre idée d'où il se trouvait. Et même s'il avait voulu réfléchir à la question, son esprit semblait marcher bien trop au ralenti pour pouvoir le renseigner sur quoi que ce soit. L'état dans lequel il se trouvait, Sam ne l'avait connu auparavant. Il se sentait comme sur un nuage et à la fois, chaque micromouvement qu'il souhaitait initier se révélait être une véritable épreuve. Et puis il y avait la douleur. Cette douleur vive et persistante dans chacun de ses membres, si bien qu'il aurait été incapable de cibler une zone en particulier si on le lui avait demandé. Le jeune homme ne dormait pas et pourtant, il peinait à entrouvrir les yeux pour n'apercevoir au final que des silhouettes floues se mouvoir autour de lui. Oscillant entre l'envie de revenir totalement à lui et de se lever, et celle de se laisser happer par le vide qui semblait le guetter, Samuel luttait contre une force invisible au rythme de ces bips qui n'en finissaient plus de résonner dans sa tête. Puis après quelques dizaines de minutes d'agitation, le calme sembla revenir dans la pièce où il se trouvait. Mais ce dernier fut de courte durée et bien vite, le grincement d'une porte empêcha le jeune comptable de sombrer de nouveau dans une torpeur dont il craignait de ne jamais pouvoir sortir. Un nouveau moment de silence, plus bref encore, puis Samuel sentit une nouvelle présence toute proche de lui. Un tissu effleurait même la peau de sa main, il aurait pu le parier. Et soudain, une voix rompit le silence pesant qui régnait dans la pièce. « Sam ? C’est moi… tu m’entends ? » Cette voix, le jeune homme l'aurait reconnue entre mille et dans n'importe quelles conditions. A vrai dire, il eut soudain le sentiment qu'il s'agissait là de la seule voix qu'il aurait voulu entendre à ce moment précis. La seule capable de le ramener à la réalité et d'apaiser, ne serait-ce qu'un instant, tous ses tourments.

Contrairement à toutes les autres, cette voix le poussa à se faire violence et à entrouvrir les yeux une bonne fois pour toute. Malgré une grimace de douleur et quelques secondes nécessaires à estomper le halo blanc qui se dessinait dans son champ de vision, Sam parvint finalement à poser ses yeux sur le doux visage de Liviana. Une sorte de soulagement l'étreignit alors que leurs regards se croisaient, et ce même s'il n'y avait pas grand-chose de rassurant qui transparaissait dans les yeux de l'italienne. A plusieurs reprises, Samuel voulut prendre la parole en vain. Il lui fallut finalement quelques instant supplémentaires pour déglutir, et parvenir à murmurer d'une voix éraillée : « Mon amour... » Son regard ne semblait plus vouloir quitter celui de Liviana, mais lorsqu'il le fit enfin pour un bref instant, Samuel réalisa qu'il se trouvait bel et bien sur un lit d'hôpital. Les plaies qui ornaient son visage et qu'il ne voyait pas encore n'étaient pas là par hasard, tout comme ces douleurs incessantes qui le firent de nouveau grimacer lorsqu'il mit en œuvre un effort quasi surhumain pour laisser glisser sa main sur celle de l'italienne. Le regard perdu du jeune homme se recentra rapidement sur celui de Liv comme pour y chercher un élément de réponse à la foule de question qui apparaissait soudain derrière le brouillard qui encombrait son esprit. Et dans un nouvel effort, les lèvres de Samuel s'entrouvrir pour laisser passer un filet de voix : « Qu'est-ce que je fais ici ? »


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amoureuse malheureuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans (16/08/1984)
SURNOM : liv, depuis sa plus tendre enfance
STATUT : divorcée depuis peu, amoureuse au cœur définitivement brisé
MÉTIER : gérante de Livuel, un commerce spécialisé dans les produits biologiques situé à toowong
LOGEMENT : fortitude Valley #271 avec son fils Luca, son meilleur ami James et son fils Mathis

POSTS : 2362 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a donné choisi le nom de son commerce en pensant à son amour pour Samuel, elle a décidé de mixer leurs deux prénoms et Livuel est né › elle est maman d'un petit garçon prénommé Luca depuis le soir d'Halloween (2016) › elle est végétarienne depuis son adolescence › vient tout juste de divorcer et tente de démarrer une nouvelle vie › vient d'apprendre l'existence de son demi-frère
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

LIVUEL
you put your arm around me for the fist time, you made a rebel of a careless man's careful daughter, you are the best thing that's ever been mine


JAMANA
man, oh man, you're my best friend, i scream it to the nothingness, there ain't nothin' that i need home is wherever i'm with you

☆☆☆☆

vittoriojamessamuel
gaiatommy (5/6)

RPs EN ATTENTE : arthur › katherine › milena › ezra › camber › nino
RPs TERMINÉS : jamessamuel#1milenakatherinemilenamilena 2camberjames fbninosamuel#2ninoagathevittorionissrinkanesurpriseninoezrajamessamuel#3james & samthomasarthursamuelvitto/ninotommy
PSEUDO : manon
AVATAR : felicity jones
CRÉDITS : cosmic light (avatar) ; tumblr (gifs)
DC : priam strand
INSCRIT LE : 16/02/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13750-never-let-me-go#515069 http://www.30yearsstillyoung.com/t18699-priam-et-liviana-they-stay-together http://www.30yearsstillyoung.com/t13776-liviana-beauregard

MessageSujet: Re: Remember the time ~ Livuel   Mer 21 Fév 2018 - 11:41


L’attente était ce qu’il y avait de pire, pendant des heures, elle était restée enfoncée dans un fauteuil attendant impatiemment que son ex-mari sorte de chirurgie. Le verdict était finalement tombé, il allait bien, du moins aussi bien qu’on puisse aller après un accident comme le sien. D’après son chirurgien, le temps serait son meilleur allié dans sa convalescence mais le ton positif de sa voix encouragé Liviana à garder espoir. Soulagée, elle avait prévenu les autres membres de la famille Beauregard avant de retrouver sa place initiale dans la salle d’attente. Elle combla l’attente, en remplissant la montagne de papier lié à cette hospitalisation avant d’être autorisé à voir Samuel. Le cœur battant à vive allure, elle était restée un instant devant la chambre, écoutant les conseils des médecins avec attention avant de passer la porte d’entrée. Tremblante, elle s’était montré discrète avançant jusqu’à son lit silencieusement. Liviana posa son regard sur les machines relié au corps endormi de Sam, elle ne connaissait pas l’utilité de la moitié d’entre elle mais lorsqu’elle vit les battements de son cœur sur le monitoring, elle se senti soulagée, comme si toute la pression accumulé depuis des heures s’envolait. Elle échangea un regard avec l’infirmière qui se trouvait un peu plus loin dans la chambre, son regard approbateur, l’encouragea à se pencher vers lui murmurant quelques mots dans l’espoir de le tirer de son sommeil. Samuel resta immobile pendant une fraction de seconde qui lui sembla interminable puis il ouvrit les yeux faiblement « Mon amour… » son cœur s’emballa une nouvelle fois dans sa poitrine, il parlait clairement et distinctement malgré la faible tonalité de sa voix. Elle senti l’infirmière jeter un œil à ses constantes avant de quitter la pièce à la recherche d’un médecin ou d’un interne présent lors de l’opération du Beauregard. Liviana posa de nouveau son regard sur lui, examinant chaque griffure sur son visage, malgré son réveil, elle était toujours dans l’inconnu face à la situation. Elle repensa à ce qu’elle avait entendu un peu plutôt, les médecins eux même ignorait ce qui s’était passé, un accident volontaire ou non ? Cette théorie qui lui avait glacé le sang n’avait pas été éliminé par les médecins, en particulier lorsqu’il avait appris le récent divorce du couple. « Qu'est-ce que je fais ici ? » elle s’installa du bord du lit, glissant sa main dans la sienne, sentir son pouls la maintenait dans la réalité. « Tu as eu un accident de moto… » avoua-t-elle en essayant de reconstituer ce qui s’était passé après leur séparation dans le tribunal. Liviana avait toujours détesté cet engin, elle avait toujours refusé d’y monter la trouvant bien trop dangereuse mais Samuel l’adorait tellement qu’elle avait fini par capituler, l’acceptant en priant le ciel pour que rien n’arrive à l’homme qu’elle aimait. En le voyant dans ce lit d’hôpital, elle regrettait de ne pas s’être montrée plus persuasive avec lui, même si au fond, elle savait qu’un accident pouvait arriver à n’importe qui, n’importe quand, à bord de n’importe quel véhicule. Le son qui émané des machines la tira de ses pensées, immédiatement, elle rapporta son attention sur Samuel qui semblait aussi perdu qu’elle « On a quitté le tribunal et… un homme t’as trouvé inconscient au milieu d’un carrefour » elle se mordit la lèvre, elle n’arrivait pas à lui poser la question qui lui brulait les lèvres, avait-il voulu mettre fin à ses jours après leur divorce ? Elle refusait d’y croire, il n’aurait jamais abandonné Luca mais la question resterait sans réponse tant qu’elle ne lui aurait pas posé. L’infirmière entra de nouveau dans la pièce, accompagnée des deux internes qu’elle avait rencontrés un peu plutôt et d’un médecin plus âgé, un des chirurgiens présent lors de son opération « Bonjour Samuel, comment vous sentez-vous ? » elle lâcha sa main, se détachant afin de laisser le médecin s’approcher du lit. Elle passa de l’autre côté du lit, incapable de le quitter des yeux, Liviana écoutait avec attention les propos des médecins qui décryptait les constates du blessé. « Vous nous avez fait une belle frayeur mais tout devrait bien se passer maintenant » avait-il avoué avec un air confiant. Il transmit quelques instructions aux internes présent dans la pièce avant de rapporter son attention sur Samuel « Samuel, vous vous souvenez de ce qui as provoqué votre accident ? » avait-il demandé à son tour après avoir échangé un regard rassurant avec Liviana.



never let me go
to stay ✻ “head stuck in a cycle, i look off and i stare it's like that I've stopped breathing, but completely aware. 'cause you're giving me a million reasons, give me a million reasons.”





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : divorcé, mais toujours amoureux de Liv
MÉTIER : Comptable

POSTS : 184 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : chocolatine. & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same http://www.30yearsstillyoung.com/t13236-sam-somewhere-only-we-know http://www.30yearsstillyoung.com/t13235-samuel-beauregard

MessageSujet: Re: Remember the time ~ Livuel   Ven 2 Mar 2018 - 11:31


Tout était encore très flou dans l'esprit de Samuel, et la douleur lancinante qui semblait prendre possession de son corps tout entier ne l'aidait pas franchement à éclaircir ses réflexions. Mais à peine eut-il posé son regard sur Liviana que tout à coup, le jeune homme s'apaisa. Elle avait toujours eu cet effet un peu magique sur lui, et elle était d'ailleurs probablement la seule personne au monde capable de le calmer sans même prononcer le moindre mot. Et malgré la situation, son seul regard offrit une vraie bouffée d'air au comptable, comme une bouée de sauvetage à laquelle il s'accrocha instantanément. Pour autant, il connaissait assez la jeune femme pour apercevoir une lueur d'inquiétude qui transparaissait dans ses yeux, et le poussa à la questionner sur les raisons de sa présence ici. Car à présent, tout semblait lui indiquer qu'il se retrouvait bel et bien dans une chambre d'hôpital, relié à tout un tas de machines bruyantes contrastant avec la douceur salvatrice que dégageait Liviana. Tout en glissant sa main dans celle du jeune homme, l'italienne lui expliqua qu'il avait été victime d'un accident de moto et aussitôt, Sam repensa aux nombreuses fois où elle avait tenté de le dissuader de s'adonner à cette activité qu'il chérissait tant. Une petite grimace se dessina d'ailleurs sur son visage, comme le signe d'une excuse fournie par un enfant que l'on aurait surpris en train de faire une bêtise. Mais la phrase qui suivit l'interpella bien plus encore. Liviana parlait d'un tribunal duquel ils seraient sortis et immédiatement, les sourcils du comptable se froncèrent. Que pouvaient-ils bien faire dans un tribunal ? Pourquoi était-il reparti seul sur sa moto ? Tant de questions qui se bousculaient soudain dans son esprit et augmentaient un peu plus son incompréhension à chaque seconde qui passait. Même en s'efforçant par tous les moyens de retracer son parcours avant l'accident, Samuel était incapable de se souvenir de quoi que ce soit, et encore moins de ce rendez-vous qu'ils avaient visiblement eu au tribunal.

Mais alors qu'il s'apprêtait à questionner la belle italienne, une voix  masculine fit irruption dans la conversation, forçant Liviana à lâcher la main d'un Samuel qui chercha à la retenir... en vain. Encore chamboulé par les mots de sa belle, le jeune homme ne prit pas la peine de répondre au médecin qui lui demandait comment il se sentait. Après tout, les innombrables machines auxquelles il était branché devaient bien être là pour répondre à sa place. Mais alors que le médecin semblait insister en reprenant la parole à plusieurs reprises, Samuel fut contraint de quitter Liviana des yeux pour se concentrer sur cet homme qui venait les importuner. Le regard que Sam portait sur lui était sévère, un peu malgré lui, mais il aurait nettement préféré rester seul avec celle qu'il croyait encore être son épouse. « Non... non, je ne me souviens de rien. » répondit brièvement Samuel tout en reposant ses yeux vers Liviana, avec l'espoir qu'elle puisse l'éclairer  autant que le médecin qui l'interrogeait. Alors, en faisant quasiment abstraction du monde autour de lui, Samuel reprit à l'attention de l'italienne : « Liv, qu'est-ce qu'on faisait au tribunal ? Pourquoi on était là-bas, il y a un problème ?  »


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amoureuse malheureuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans (16/08/1984)
SURNOM : liv, depuis sa plus tendre enfance
STATUT : divorcée depuis peu, amoureuse au cœur définitivement brisé
MÉTIER : gérante de Livuel, un commerce spécialisé dans les produits biologiques situé à toowong
LOGEMENT : fortitude Valley #271 avec son fils Luca, son meilleur ami James et son fils Mathis

POSTS : 2362 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a donné choisi le nom de son commerce en pensant à son amour pour Samuel, elle a décidé de mixer leurs deux prénoms et Livuel est né › elle est maman d'un petit garçon prénommé Luca depuis le soir d'Halloween (2016) › elle est végétarienne depuis son adolescence › vient tout juste de divorcer et tente de démarrer une nouvelle vie › vient d'apprendre l'existence de son demi-frère
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

LIVUEL
you put your arm around me for the fist time, you made a rebel of a careless man's careful daughter, you are the best thing that's ever been mine


JAMANA
man, oh man, you're my best friend, i scream it to the nothingness, there ain't nothin' that i need home is wherever i'm with you

☆☆☆☆

vittoriojamessamuel
gaiatommy (5/6)

RPs EN ATTENTE : arthur › katherine › milena › ezra › camber › nino
RPs TERMINÉS : jamessamuel#1milenakatherinemilenamilena 2camberjames fbninosamuel#2ninoagathevittorionissrinkanesurpriseninoezrajamessamuel#3james & samthomasarthursamuelvitto/ninotommy
PSEUDO : manon
AVATAR : felicity jones
CRÉDITS : cosmic light (avatar) ; tumblr (gifs)
DC : priam strand
INSCRIT LE : 16/02/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13750-never-let-me-go#515069 http://www.30yearsstillyoung.com/t18699-priam-et-liviana-they-stay-together http://www.30yearsstillyoung.com/t13776-liviana-beauregard

MessageSujet: Re: Remember the time ~ Livuel   Jeu 15 Mar 2018 - 17:25


Liviana refusait d’envisager le pire. Elle le connaissait trop bien, pour pouvoir envisager la théorie du suicide ; elle avait partagé sa vie pendant plus de dix ans, dix années qui lui avaient permis de connaitre chacune de ses facettes. Il n’aurait jamais abandonné son fils, elle avait su à la seconde ou le mot positif s’était inscrit sur son test de grossesse que son enfant serait en sécurité auprès d’un père qui se battrait corps et âme pour son bonheur. Pourtant, malgré cette certitude, une part d’elle ne pouvait totalement effacer cette pensée de son esprit. Bouleversée et impuissante face à la situation, Liviana fit malgré tout bonne figure, refusant de laisser le moindre signe de faiblesse se lire sur son visage. Elle s’installa à ses côté répondant à sa question jusqu’à ce que le staff médical apparaisse de nouveau dans la pièce. Sans un mot, l’italienne quitta le lit laissant l’un des internes prendre les constantes de Samuel, les médecins échangèrent quelques mots avant que le chirurgien principal ne se décide à prendre la parole questionnant Sam sur ses derniers souvenirs. « Non... non, je ne me souviens de rien » Liviana échangea un regard avec la plus jeune des internes avant de rapporter son attention vers un Samuel plus perdu que jamais « Liv, qu'est-ce qu'on faisait au tribunal ? Pourquoi on était là-bas, il y a un problème ? » son cœur se serra dans sa poitrine, alors qu’elle réalisa que l’accident lui avait fait oublié leur divorce « Tout va bien, repose-toi » dit-elle d’une voix rassurante « Je dois aller remplir avec les médecins, mais je reviens, promis » elle afficha un léger sourire avant de se tourner vers l’équipe médicale leur faisant comprendre qu’ils étaient temps d’avoir une discussion. Liviana quitta la chambre la première, suivit de près par les médecins qui fermèrent la porte derrière eux ; le cœur battant la chamade, elle s’arrêta au milieu du couloir « Qu’est-ce qu’il a ? Pourquoi il ne se souvient de rien ? » tout comme elle, les internes semblaient perdus, le chirurgien évoqua la possibilité que l’accident ai endommagé la mémoire à court terme du comptable « On va faire un scan cérébrale pour comprendre ce qui se passe mais ne vous inquiétez pas, c’est assez fréquent après un choc important » elle hocha la tête en sentant ses yeux vert se remplir de larmes « Qu’est-ce-que je suis supposé faire ? Lui mentir ? Faire comme-ci de rien n’était ? » loin d’être agressive, elle était en réalité effrayé à l’idée d’aggraver son état. « Je sais que c’est difficile mais la vérité va augmenter son stress et c’est dangereux dans son état » elle hocha la tête en passant ses doigts sous ses yeux « D’accord… » murmura-t-elle en s’appuyant contre le mur. Liviana resta seule un moment, elle pesait le pour et le contre de la situation même si au fond elle savait que lui dire la vérité n’était pas envisageable ; après avoir rassemblé son courage, la jeune maman poussa la porte de la chambre de Samuel « Comment tu te sens ? » demanda-t-elle en s’installant sur la chaise qui se trouvait à la gauche de son lit « Ne t’inquiète pas, je suis là… » elle afficha un léger sourire pour se montrer rassurante tout en glissant sa main dans la sienne « … j’ai appelé tout le monde, ils ne devraient pas tarder » il fallait désormais qu’elle se montre la plus forte possible, pour lui.



never let me go
to stay ✻ “head stuck in a cycle, i look off and i stare it's like that I've stopped breathing, but completely aware. 'cause you're giving me a million reasons, give me a million reasons.”





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : divorcé, mais toujours amoureux de Liv
MÉTIER : Comptable

POSTS : 184 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : chocolatine. & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same http://www.30yearsstillyoung.com/t13236-sam-somewhere-only-we-know http://www.30yearsstillyoung.com/t13235-samuel-beauregard

MessageSujet: Re: Remember the time ~ Livuel   Mer 21 Mar 2018 - 22:36


Samuel avait beau mettre en œuvre tous les efforts dont il était capable, il lui restait impossible d'avoir le moindre souvenir de ce qu'il s'était passé. Sous le regard de Liviana, il s'efforçait de réfléchir pour répondre aux questions des médecins mais sont constat était toujours le même :il était épuisé, endolori, et incapable de renseigner qui que ce soit sur son état. Lui-même aurait tellement voulu comprendre, savoir comment avait eu lieu cet accident de moto dont l'italienne venait de lui parler et qui n'évoquait pourtant rien à son esprit embué. Mais au-delà de ce soucis, l'élément qui attira soudain toute la curiosité et l'inquiétude de Samuel fut l'évocation du tribunal. Pourquoi sortaient-ils du tribunal tous les deux ? Généralement, les visites de ce genre d'endroit n'étaient pas anodines mais lorsqu'il tenta d'en savoir plus, Liv se contenta d'éluder ses questions en prétextant que tout allait bien. Et comme pour se débarrasser définitivement de toutes les interrogations du jeune homme, la belle italienne suivit les médecins pour remplir les papiers nécessaires à l'hospitalisation de Sam.

Seul dans sa chambre, avec le seul bip des machines auxquelles il était relié pour compagnie, le jeune comptable n'en finissait plus de tourner et retourner les paroles de Liv dans son esprit. Mais il avait beau insister, rien ne lui revenait en tête à propos de son accident ni même de son passage au tribunal. Les minutes passés sans Liviana à ses côtés lui parurent durer des heures mais lorsque l'a jeune femme fit enfin son apparition dans la pièce, la première chose que Sam remarqua fut ses yeux rougis. Elle vint s'installer près de lui, l'assura de son soutien, mais malgré ses belles paroles le jeune homme resta bloqué sur ces yeux qu'il aimait tant mais qui brillaient d'une lueur étrange. Une lueur absolument pas rassurante mais que le jeune comptable ne parvenait pas à identifier. « Merci... » souffla-t-il en apprenant que l'italienne avait prit la peine de prévenir la famille Beauregard. Puis, alors qu'il avait préféré ne pas mettre de mots sur ce qu'il ressentait quand elle lui avait posé la question, Sam se décida à se livrer un peu plus : « Je... j'ai mal. Partout. Mais ça va aller... » mentit-il en partie, ne sachant même pas vraiment de quoi il souffrait. Cependant, ce qui le préoccupait le plus était ailleurs et sans pouvoir s'en empêcher, Sam poursuivit en plantant son regard dans celui de Liv : « Et surtout... je... je comprends pas. Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Pourquoi je ne me souviens de rien, et... Et c'est quoi cette histoire de tribunal ? » L'italienne ne lui avait pas répondu la première fois, mais il ne comptait pas en rester là. L'enjeu était bien trop important à ses yeux pour abandonner si facilement, et ce même si son état lui dictait plutôt de prendre un peu de repos. « Tu peux me dire Liv. Les médecins ne sont plus là, il n'y a que nous.  » Sans préciser qu'il voyait clairement qu'elle avait versé quelques larmes, Samuel se contenta de serrer un peu plus la main de sa belle dans la sienne en espérant qu'elle accepte enfin de lui en dire plus. Et peut-être qu'en comprenant un peu mieux cette histoire de tribunal, des souvenirs de son accident finiraient par remonter à la surface...


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amoureuse malheureuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans (16/08/1984)
SURNOM : liv, depuis sa plus tendre enfance
STATUT : divorcée depuis peu, amoureuse au cœur définitivement brisé
MÉTIER : gérante de Livuel, un commerce spécialisé dans les produits biologiques situé à toowong
LOGEMENT : fortitude Valley #271 avec son fils Luca, son meilleur ami James et son fils Mathis

POSTS : 2362 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a donné choisi le nom de son commerce en pensant à son amour pour Samuel, elle a décidé de mixer leurs deux prénoms et Livuel est né › elle est maman d'un petit garçon prénommé Luca depuis le soir d'Halloween (2016) › elle est végétarienne depuis son adolescence › vient tout juste de divorcer et tente de démarrer une nouvelle vie › vient d'apprendre l'existence de son demi-frère
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

LIVUEL
you put your arm around me for the fist time, you made a rebel of a careless man's careful daughter, you are the best thing that's ever been mine


JAMANA
man, oh man, you're my best friend, i scream it to the nothingness, there ain't nothin' that i need home is wherever i'm with you

☆☆☆☆

vittoriojamessamuel
gaiatommy (5/6)

RPs EN ATTENTE : arthur › katherine › milena › ezra › camber › nino
RPs TERMINÉS : jamessamuel#1milenakatherinemilenamilena 2camberjames fbninosamuel#2ninoagathevittorionissrinkanesurpriseninoezrajamessamuel#3james & samthomasarthursamuelvitto/ninotommy
PSEUDO : manon
AVATAR : felicity jones
CRÉDITS : cosmic light (avatar) ; tumblr (gifs)
DC : priam strand
INSCRIT LE : 16/02/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13750-never-let-me-go#515069 http://www.30yearsstillyoung.com/t18699-priam-et-liviana-they-stay-together http://www.30yearsstillyoung.com/t13776-liviana-beauregard

MessageSujet: Re: Remember the time ~ Livuel   Mer 18 Avr 2018 - 16:55


Liviana fait partie de ses personnes pour qui le mensonge est loin d’être une solution. Elle a été pendant des années l’enfant, la lycéenne, l’étudiante prônant la vérité au point de laisser la moitié de son entourage dans l’incompréhension, aujourd’hui encore, malgré son statut d’adulte, elle restait persuadée que malgré la douleur, il n’y avait rien de plus pure que la vérité. Appuyée contre le mur bleu pastel de l’hôpital, Liviana réalisait qu’elle allait devoir enfreindre l’un de ses plus anciens principes, pour le bien être de Samuel ; pourtant, malgré les conseils des médecins, elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’agir de la sorte ne l’aiderait pas. Le cœur rempli par la culpabilité, la jeune maman jeta un coup d’œil dans la chambre avant d’y entrer. Elle resta un moment silencieuse, incapable de trouver les bons mots, elle se contenta de le regarder approchant ensuite du bord du lit avant de lui poser la question la plus basique et futile du monde. « Je... j'ai mal. Partout. Mais ça va aller... » son cœur se serra un peu plus, il souffrait et elle était impuissante face à la situation ; son regard dévia vers la machine à laquelle il était reliée, son rythme cardiaque était affichait dessus ainsi que d’autres chiffres dont elle ignorait la signification. Elle glissa sa main dans la sienne sans quitter son regard, elle priait pour qu’il n’aborde plus le sujet qui lui donnait la nausée mais sans réelle surprise il se mit de nouveau à parler «  Et surtout... je... je ne comprends pas. Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Pourquoi je ne me souviens de rien, et... Et c'est quoi cette histoire de tribunal ? » elle se mordit la lèvre, laissant son regard exprimer tout ce qu’elle avait sur le cœur. Malgré leur divorce, les choses n’avaient pas changé, elle pouvait le comprendre sans qu’il parle, une alchimie qu’elle savait réciproque. « Tu peux me dire Liv. Les médecins ne sont plus là, il n'y a que nous.  » elle secoua immédiatement la tête, les choses étaient beaucoup plus compliqué que ce qu’il pouvait imaginer « Ils ne veulent pas que je te parle, ils pensent que c’est… dangereux dans ton état » elle serra un peu plus sa main dans la sienne, lui mentir en le regardant dans les yeux était au-dessus de ses forces « Tu dois rester calme Samuel, ne panique pas et n’oublie pas de respirer s’il te plait » elle ne quitta pas son regard, cela semblait futile mais elle le connaissait suffisamment pour savoir que ses prochaines paroles ne lui plairait pas. Liviana prit une profonde inspiration avant de plonger son regard dans le sien « On a divorcé ce matin… tu as eu une aventure l’an dernier et j’ai… on a divorcé… » avoua-t-elle à haute voix pour la première fois depuis que le verdict était tombé « …. Mais on va bien, on va bien Sam » c’était faux mais pour la première fois, elle comprenait ce que beaucoup avait tenté de lui faire comprendre. Elle lâcha sa main un instant et sorti son téléphone portable ou se trouvait une photo de leur fils en fond d’écran, une photo prise par Samuel qui avait une place particulière dans son cœur « Je ne sais pas si tu te souviens mais on a un petit garçon, Luca et il est notre plus belle réussite, notre bébé » il était tout ce qui comptait.  



never let me go
to stay ✻ “head stuck in a cycle, i look off and i stare it's like that I've stopped breathing, but completely aware. 'cause you're giving me a million reasons, give me a million reasons.”





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Remember the time ~ Livuel   


Revenir en haut Aller en bas
 

Remember the time ~ Livuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: st vincent's hospital
-