AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 RYLHEO ‡ MESSAGE IN A BOTTLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la raison et les sentiments
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 yo. (08.22.1990)
STATUT : Ne mettons pas une étiquette là dessus tout de suite.
MÉTIER : Acheteuse d'art pour les hôtels Hazard-Perry.
LOGEMENT : Spring hill, un appartement au 206

POSTS : 920 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : rylhéo #1 ; rylinny #1 ;


hazard-pegerton clan
RPs EN ATTENTE : debeigh #1 ; rylorio #1 ;
RPs TERMINÉS : charleigh #1 ; group #1 ; charleigh #2 ; randy #1 ; fine équipe #1 ; finé équipe #2 ; ryleung #1 ; conneigh #1 ; gautheigh #1
PSEUDO : Sixtouchat
AVATAR : Kaya Scodelario
CRÉDITS : Shiya ; bat'phanie
DC : Nothing to declare just yet.
INSCRIT LE : 21/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18200-ryleigh-london-calling-to-the-faraway-towns http://www.30yearsstillyoung.com/t18293-ryleigh-dancing-on-my-own http://www.30yearsstillyoung.com/t18294-ryleigh-egerton http://www.30yearsstillyoung.com/t18295-ryleigh-egerton

MessageSujet: RYLHEO ‡ MESSAGE IN A BOTTLE   Mar 30 Jan - 0:37



RYLHÉO #1

Dehors les alizés soufflent et la baie Moreton semble agitée d'une vie nouvelle. Elle, enfermée dans son bureau, elle ne peut s'empêcher de regarder par la fenêtre le spectacle, son esprit virant de bord à chaque coup de vent comme emporté par la houle. La vie à Brisbane n'est pas aussi excitante qu'elle pourrait l'être, mais Ryleigh ne s'en plaint pas, elle a au moins le plaisir d'avoir échappé à tous les regards inquisiteurs -quoique supposément bienveillants- de ses parents, petit poisson s'enfuyant du banc de piranhas dans lequel il a été élevé. Ici elle a le vent en poupe, elle est capable de tout, d'être qui elle veut et même si souvent elle ne veut être que celle qu'elle était à Londres, elle a fini par admettre que ce n'était pas possible, qu'il lui fallait recommencer, reconstruire, retaper l'épave pour en faire un yacht. Le cœur à la dérive, Ryleigh décide qu'il n'y a rien qu'elle pourra faire de plus ce matin, la majorité des galeries qu'elle souhaitait contacter étant fermées le lundi. Larguant les amarres en direction du bureau qu'occupe Maureen, l'héritière Egerton repasse en vain la liste des galeries qui échappent encore à sa liste de clients, elle a l'impression d'avoir fait le tour de la question, à l'exception d'une ou deux anguilles qui arrivent encore à se faufiler en dehors de ses filets. Ne prenant pas la peine de toquer, entre elles, elles ne font pas de manières, Ryleigh pénètre conquérante dans le bureau de sa meilleure amie, bien décidée à l'embarquer de gré ou de force pour un déjeuner entre copines. Et si ça veut dire la déraper de son bureau et souffler dans ses bronches comme s'il s'agissait de voiles, Ryleigh est prête à tout pour sortir de son bureau. Toute excuse est bonne à prendre et elle les saisira toutes parce qu'elle a envie, non elle a besoin, de boire un verre et de manger une salade -parce qu'il est presque midi et qu'elle ne boit pas l'estomac vide avant dix-huit heures sauf cas de force majeure-. Le drame se produit lorsqu'elle ouvre la porte à grand fracas et trouve le bureau vide, navire à l'abandon, ou presque. Car les choses ne sont jamais aussi faciles dans la vie de Ryleigh, le bureau de Maureen ne pouvait pas être que vide, il fallait qu'il soit habité par une présence qui la fait reculer d'un pas, question d'instinct. En face d'elle, lui tournant encore le dos mais reconnaissable entre mille, se trouve Théodora Hazard-Perry. Malgré les fenêtres fermées et l'air conditionné éteint, une brise semble souffler. Hésitant une seconde à changer d'amure avant de se ressaisir, Ryleigh s'approche de la jeune femme qui s'est retournée, attirée par le bruit de la porte du bureau qui s'ouvre. La fille Egerton est probablement la dernière personne que la cadette Hazard-Perry était venue voir, mais les rendez-vous secrets de Maureen avaient apparemment le don de mettre tout le monde dans l'embarras. « Théodora. » salue Ryleigh sans grande conviction, sentant qu'elle va avoir besoin de sortir les rames si elle veut se sortir indemne de cet échange. Leurs relations ne sont pas véritablement au beau fixe et si elles n'ont pas à proprement parler de problème l'une avec l'autre, elles se tiennent à deux opposés, tels des cuirassés se faisant face dans une paix fragile. « Maureen n'est pas là, mais si je peux t'aider avec quelque chose... » propose-t-elle, priant intérieurement pour que Théodora décide de rendre cette rencontre la moins gênante possible en lui souhaitant une bonne journée et levant l'ancre sans plus de cérémonie. Mais Ryleigh ne se fait que peu d'illusions, rien n'est jamais facile avec les Hazard-Perry et pour que Théodora se soit déplacée c'est qu'elle avait quelque chose de sérieux à discuter avec Maureen, Ryleigh n'a plus qu'à espérer que le message n'ait rien à voir avec elle et qu'en pénétrant en trombe dans le bureau elle n'ait pas tendu à la jeune Hazard-Perry l'opportunité de délivrer sa bouteille à la mer en main propre...



SWEET CHILD O' YOURS
SHE'S GOT EYES OF THE BLUEST SKIES as if they thought of rain I'd hate to look into those eyes and see an ounce of pain.






Dernière édition par Ryleigh Egerton le Dim 18 Fév - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le ciment familial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-quatre belles années bien remplies (04.01.1994).
SURNOM : théo. Juste Théo.
STATUT : Maman célibataire, entièrement dévouée à son fils, Oliver.
MÉTIER : En troisième année de fac de médecine.
LOGEMENT : #20 Spring Hill. Avec le clan Hazard-Perry.

POSTS : 1809 POINTS : 35

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Quatrième enfant d'une fratrie de cinq ; elle a trois frères et une soeur ≈ Elle est maman d'un petit garçon de 5 ans, Oliver ≈ Elle est issue d'une famille londonienne fortunée ≈ elle est capable de parler 4 langues différentes ≈ elle jongle à la perfection entre sa vie étudiante et son rôle de mère ≈ trouver quelqu'un avec qui se poser ne fait clairement pas partie de ses priorités, elle n'enchaîne cependant pas les conquêtes non plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
( ohana ) ohana means family. family means nobody gets left behind or forgotten. charlie#2 + gauthier#2 + HP family#3


RPs TERMINÉS :
( emrhéo ) i'm sitting eyes wide open and i got one thing stuck in my mind, wondering if i dodged a bullet or just lost the love of my life. emre#1 + emre#2 + emre#3

groupe pizza + penelope#1 + charlie#1 + félix#1 + milena + HP family#1 + maura#1 + gauthier#1 + debra + arthur#1 + HP family#2 + connor + elisabeth
PSEUDO : Pearlizz (Jess).
AVATAR : Adelaide Kane.
CRÉDITS : loudsilence. (avatar.)
DC : Loan Levinson & Wesley Earlham.
INSCRIT LE : 14/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14721-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind http://www.30yearsstillyoung.com/t14751-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind#562789 http://www.30yearsstillyoung.com/t14753-theo-hazard-perry http://www.30yearsstillyoung.com/t15856-theodora-hazard-perry

MessageSujet: Re: RYLHEO ‡ MESSAGE IN A BOTTLE   Dim 18 Fév - 12:58


message in a bottle.
Ryleigh & Théodora

Depuis que Théodora avait appris pour le cancer de sa sœur, elle se retrouvait comme projetée dans un monde parallèle, un monde où tout ce qu’il pouvait contrôler leur échappait petit à petit. Sa sœur malade. Cela semblait impossible. Même si les deux jeunes femmes n’avaient jamais réellement réussi à tisser un lien de sœur, Maureen n’en restait pas moins qu’une figure forte qui avait presque été un modèle pour la cadette durant toute son enfance. En grandissant, elles avaient fini par avoir des visions différentes du monde et par s’éloigner, mais… Non, Maureen restait un rock que rien ne pouvait atteindre. Seulement, tout cela était bel et bien réel, le bloc que la jeune femme représentait se fissurait doucement et Théo prenait un peu plus conscience que nous n’étions strictement rien ici-bas et que porter le nom des Hazard-Perry n’était en rien une protection contre tout cela. Connor avait fini par lui tirer les vers du nez, à croire qu’elle ne cachait pas si bien le trouble qui l’habitait depuis quelques semaines. Ou que son petit frère la connaissait bien plus qu’elle n’aurait pu le croire. Toujours est-il qu’elle avait eu l’occasion de vider son sac, mais elle ne s’en sentait pas plus soulagée pour autant. Tout cela continuait de planer au-dessus d’elle, comme la foudre, prête à s’abattre. La reprise des cours lui permettait de s’occuper un peu l’esprit et dans le fond, ça n’était pas plus mal, mais dans le fond, l’anglaise ne faisait que repousser un peu plus l’inévitable. Il faudrait qu’elle aille faire elle-même des examens afin de s’assurer qu’il n’y avait rien de son côté, qu’elle était saine et sauve. Il fallait qu’elle le fasse, c’était plus qu’important et elle était bien placée pour le savoir en poursuivant des études de médecine. Tout comme elle était bien placée pour savoir que le cancer du sein se guérissait bien de nos jours s’il était pris à temps. Raison de plus pour ne pas traîner, mais elle avait peur. Peur de ce qu’elle pourrait découvrir. Peur de ce qu’il pourrait advenir. Parce que de toute évidence, ça n’arrivait pas qu’aux autres. Et jouer les autruches face à quelque situation un peu trop complexe était typique des Hazard-Perry. Cependant, si Théodora n’avait toujours pas fait les démarches afin de s’assurer qu’elle-même allait bien, elle savait aussi que le soutient était primordiale lorsque l’on en venait à devoir traverser une telle épreuve. Alors le minimum qu’elle puisse faire était de se montrer présente pour Maureen et la soutenir dans cette épreuve autant que possible. Elle n’était pas certaine que les garçons en feraient autant. Quoi que Connor peut-être… Du reste, il fallait encore que Gauthier et Charlie soient au courant de tout cela et donc que Maureen leur annonce sa maladie. Enfin qu’importe. Ne devant se rendre à la fac que dans l’après-midi, Théo s’était dit que passer par l’hôtel où sa sœur travaillait pour lui proposer d’aller déjeuner ensemble ne serait pas une mauvaise idée et c’est donc ainsi qu’elle s’était retrouvée en chemin pour l’un des hôtels dirigé par sa famille. Elle n’eut aucun mal à passer et on l’amena rapidement jusqu’au bureau de la grande patronne, promettant qu’on l’annoncerait et qu’on ne tarderait plus à la rejoindre. Attendant patiemment, la jeune femme s’était mise à observer l’environnement dans lequel sa sœur travaillait. Le bureau était décoré sobrement, mais n’en restait pas moins chaleureux, un peu à l’image de l’appartement de la jeune femme dans lequel elle avait déjà eu l’occasion de faire un tour. Théodora n’eut pas à attendre bien longtemps que le bruit caractéristique de la porte suivit du claquement de talons aiguilles contre le sol se fit entendre. La jeune femme se retourna afin de faire face à sa sœur aînée, mais contre toute attente, elle se retrouva nez-à-nez avec une personne qu’elle avait espéré ne pas croiser en ces lieux. « Théodora. » Un petit signe de tête en guise de salut, la brune se contente de souffler un ; « Ryleigh. » à son tour, sans rien ajouter de plus. Ryleigh Egerton. Si les Egerton avaient toujours été particulièrement liés aux Hazard-Perry, la bonne entente n’avait jamais réellement été de mise entre les deux jeunes femmes. Des caractères trop divergents ou trop semblables peut-être, ajoutez à cela l’histoire avec Charlie à l’époque et Théodora s’en était vite fait de se détacher totalement de la seule fille Egerton. « Maureen n'est pas là, mais si je peux t'aider avec quelque chose... » Le dos droit, les mains jointes face à elle, la brune fixa un instant son interlocutrice, ne pouvant pleinement masquer tout ce qui lui passait par la tête. Si son éducation faisait qu’elle pouvait se tenir droite et paraître détaché de tout, Théodora avait toujours eu du mal à pleinement cacher ce qu’elle pouvait ressentir, même si un parfait inconnu aurait pu s’y méprendre. « Je venais juste prendre de ses nouvelles, voir comment elle allait et éventuellement lui proposer d’aller déjeuner ensemble. Je ne crois que tu puisses m’aider à ce sujet, aussi proches que vous puissiez l’être. » se contenta-t-elle de répondre tout en restant là où elle était. « Cela dit, est-ce que tu sais si elle est censée arriver bientôt ou vaut-il mieux que je m’en aille tout de suite ? » Théodora s’attendait un peu à la réponse, quand bien même Maureen devrait-elle bientôt arriver, mais qui sait… peut-être prêtait-elle de mauvaises attention à la Egerton ?
(c) DΛNDELION


I lied to my heart 'cause I thought you felt it. You can't light a fire, if the candle's melted. No, you don't have to love me if you don't wanna, don't act like I mean nothing.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la raison et les sentiments
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 yo. (08.22.1990)
STATUT : Ne mettons pas une étiquette là dessus tout de suite.
MÉTIER : Acheteuse d'art pour les hôtels Hazard-Perry.
LOGEMENT : Spring hill, un appartement au 206

POSTS : 920 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : rylhéo #1 ; rylinny #1 ;


hazard-pegerton clan
RPs EN ATTENTE : debeigh #1 ; rylorio #1 ;
RPs TERMINÉS : charleigh #1 ; group #1 ; charleigh #2 ; randy #1 ; fine équipe #1 ; finé équipe #2 ; ryleung #1 ; conneigh #1 ; gautheigh #1
PSEUDO : Sixtouchat
AVATAR : Kaya Scodelario
CRÉDITS : Shiya ; bat'phanie
DC : Nothing to declare just yet.
INSCRIT LE : 21/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18200-ryleigh-london-calling-to-the-faraway-towns http://www.30yearsstillyoung.com/t18293-ryleigh-dancing-on-my-own http://www.30yearsstillyoung.com/t18294-ryleigh-egerton http://www.30yearsstillyoung.com/t18295-ryleigh-egerton

MessageSujet: Re: RYLHEO ‡ MESSAGE IN A BOTTLE   Mar 27 Fév - 0:27


catfight.
RYLHÉO #1

« Ryleigh. » le ton n'est pas accueillant et l'Egerton ne peut pas lui en vouloir. Elle ne s'attendait pas à une embrassade et une invitation pour high tea. Leur relation n'était pas particulièrement bonne avant que la jeunotte ne mette les voiles pour l'Australie en emportant dans son sillage Charlie. Parce qu'elle est bien élevée, Ryleigh sait qu'elle doit faire un peu la conversation, échanger des banalités et ce malgré le désir de se retourner et de claquer la porte. Que Maureen et ses rendez-vous en catimini soient damnés. Si Maureen avait pris la peine de dire à sa soit-disant meilleure amie qu'elle sortait, Ryleigh ne serait pas dans cette situation. L'ingratitude parfois... Ryleigh a mis sa vie sans dessus-dessous pour elle et qu'est-ce qu'elle gagne en retour ? L droit à un tête-à-tête avec Théodora... « Comment va Oliver ? » demande une Ryleigh qui tente de cacher son envie de partir au pas de course. Parler avec Théo a toujours été un supplice particulier. Elles n'ont rien en commun, ou peut-être trop, mais la communication entre elles n'a jamais été facile. S'enquérir de la santé de son fils lui semble un sujet relativement sûr. Ce n'est pas comme si elle avait demandé quand Théodora avait envoyé une photo du petit garçon à son père pour la dernière fois, après tout. Ce genre de coup bas, l'Egerton le garde en réserve pour les moments où l'affrontement vire au crêpage de chignon. « Je venais juste prendre de ses nouvelles, voir comment elle allait et éventuellement lui proposer d’aller déjeuner ensemble. Je ne crois que tu puisses m’aider à ce sujet, aussi proches que vous puissiez l’être. » Ryleigh se retient de lui balancer un « elle va mal qu'est-ce que tu crois ? » parce qu'elle sait que ce ne serait pas productif et que ça serait même aller à l'encontre de son objectif premier : faire déguerpir Théodora ou réussir à se tirer elle même, au plus vite. Mais parce qu'elle ne peut pas vraiment s contenir totalement, qu'il faut bien que la frustration aille quelque part, Ryleigh finit par répondre un : « Non malheureusement je ne suis pas encore capable de me faire passer pour elle tout au long d'un déjeuner. » désabusé et presque moqueur. Il n'y a pas à dire, elle n'arrange pas la situation en parlant ainsi, mais Ryleigh s'en moque. Théodora ne fait pas beaucoup d'effort non plus et le petit commentaire subtil comme quoi Ryleigh et sa meilleure amie ne sont pas soudées à la hanche, a suffi pour la mettre en colère. « Cela dit, est-ce que tu sais si elle est censée arriver bientôt ou vaut-il mieux que je m’en aille tout de suite ? » demande la mauvaise fille Hazard-Perry, tirant à Ryleigh un sourire. Il n'y a pas à dire, elles ont autant envie l'une que l'autre de continuer cette conversation. « Si tu m'avais demandé mon avis plus tôt, je t'aurais dit d'appeler au lieu de débarquer à l'improviste. » lâche une Ryleigh assez peu prompte à faire du zèle et à tourner autour du pot. Elle a toujours été comme ça, ce n'est probablement pas une surprise pour Théodora, mais à vrai dire, Ryleigh n'a juste pas le cœur à faire d'effort pour la jeune femme qui a contribué -par sa grossesse- à ruiner sa vie. Elle la voit comme un élément qui lui barre la route dans sa reconquête de l'amitié de Charlie, parce que Théo ne l'a jamais vraiment portée dans son cœur et parce qu'elle a l'oreille de Charlie. Alors qu'elle a la main sur la poignée de la porte vitrée du bureau, alors qu'elle est sur le point de partir sans attendre de réponse, Ryleigh fait volte-face. Puisque Théodora est au courant pour le cancer de sa sœur, puisqu'elle en a parlé à Connor, autant qu'elles aient la conversation qu'elles auraient dû avoir il y a des semaines, sinon des mois. « Elle va avoir besoin de vous maintenant que vous savez. T'es la plus raisonnable de la fratrie, je compte sur toi pour mobiliser leur énergie sur autre chose que d'accabler Maureen pour son choix de garder l'information secrète aussi longtemps. » C'est presque un compliment, ça en serait un si le message latent n'était pas « garde les chiens fous en laisse ». C'est aussi un appel à l'aide déguisé sous des airs de leçon de morale, parce que Ryleigh n'a pas l'impression d'avoir le contrôle de la situation et Maureen se replie toujours un peu plus sur ce cancer.



SWEET CHILD O' YOURS
SHE'S GOT EYES OF THE BLUEST SKIES as if they thought of rain I'd hate to look into those eyes and see an ounce of pain.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
le ciment familial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-quatre belles années bien remplies (04.01.1994).
SURNOM : théo. Juste Théo.
STATUT : Maman célibataire, entièrement dévouée à son fils, Oliver.
MÉTIER : En troisième année de fac de médecine.
LOGEMENT : #20 Spring Hill. Avec le clan Hazard-Perry.

POSTS : 1809 POINTS : 35

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Quatrième enfant d'une fratrie de cinq ; elle a trois frères et une soeur ≈ Elle est maman d'un petit garçon de 5 ans, Oliver ≈ Elle est issue d'une famille londonienne fortunée ≈ elle est capable de parler 4 langues différentes ≈ elle jongle à la perfection entre sa vie étudiante et son rôle de mère ≈ trouver quelqu'un avec qui se poser ne fait clairement pas partie de ses priorités, elle n'enchaîne cependant pas les conquêtes non plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
( ohana ) ohana means family. family means nobody gets left behind or forgotten. charlie#2 + gauthier#2 + HP family#3


RPs TERMINÉS :
( emrhéo ) i'm sitting eyes wide open and i got one thing stuck in my mind, wondering if i dodged a bullet or just lost the love of my life. emre#1 + emre#2 + emre#3

groupe pizza + penelope#1 + charlie#1 + félix#1 + milena + HP family#1 + maura#1 + gauthier#1 + debra + arthur#1 + HP family#2 + connor + elisabeth
PSEUDO : Pearlizz (Jess).
AVATAR : Adelaide Kane.
CRÉDITS : loudsilence. (avatar.)
DC : Loan Levinson & Wesley Earlham.
INSCRIT LE : 14/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14721-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind http://www.30yearsstillyoung.com/t14751-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind#562789 http://www.30yearsstillyoung.com/t14753-theo-hazard-perry http://www.30yearsstillyoung.com/t15856-theodora-hazard-perry

MessageSujet: Re: RYLHEO ‡ MESSAGE IN A BOTTLE   Jeu 12 Avr - 13:09


message in a bottle.
Ryleigh & Théodora

Rendre visite à Maureen n’était en soit déjà pas quelque chose de naturel et Théodora prenait quelque peu sur elle pour tenter de se comporter normalement. Sauf qu’en tombant sur Ryleigh plutôt que sur Maureen, se comporter normalement demandait peut-être une dose d’effort supplémentaire. La jeune femme adressa malgré tout des salutations polies à la nouvelle arrivante, comme il convenait de le faire, reprenant cette allure distante comme on lui avait appris à faire. Ne rien montrer de ce que l’on pouvait ressentir. Mais était-ce bien utile avec Ryleigh alors qu’elles avaient parfaitement conscience qu’elles ne s’appréciaient pas ? « Comment va Oliver ? » L’aînée avait visiblement jugé qu’il était préférable de garder les apparences intactes quand bien même personne n’était là pour les voir. Enfin, elles se trouvaient dans un endroit où n’importe qui était susceptible de leur tomber dessus, Maureen la première alors peut-être la jeune femme avait-elle raison de vouloir rester polie et courtoise. Théodora n’en restait cependant pas moins surprise de voir la Egerton prendre des nouvelles d’Oliver et elle fronça légèrement les sourcils. « Il va bien, merci de t’en soucier. » Y avait-il conversation plus impersonnel ? Enfin qu’importe. La jeune femme ne comptait pas s’éterniser non plus, Maureen ne semblait pas être là, ou elle trainait à arriver et Théo ne tenait pas particulièrement à faire d’autant la conversation à la jeune femme qui se tenait face à elle s’il fallait que sa sœur n’arrive jamais. Elle expliqua néanmoins la raison de sa venue à la jolie brune qui répliqua aussitôt. « Non malheureusement je ne suis pas encore capable de me faire passer pour elle tout au long d'un déjeuner. » S’apprêtant à répliquer un Dieu merci qui n’aurait probablement fait qu’envenimer les choses, l’anglaise une longue inspiration et afficha l’un de ces sourires de façade dont elle avait le secret. Il était inutile de renchérir, de chercher à la confrontation, tout cela ne les mènerait à rien. Elles avaient probablement bien d’autres choses vers lesquelles tourner leur énergie plutôt que de se chercher des poux. « Si tu m'avais demandé mon avis plus tôt, je t'aurais dit d'appeler au lieu de débarquer à l'improviste. » La jeune femme ne put retenir un rire nerveux qu’elle ponctua d’un ;  « Ton avis ne m’a jamais réellement beaucoup importé. Cela dit, c’est vrai, j’avais oublié à quel point tout était réglé comme du papier à musique et qu’il n’y avait aucune place à la spontanéité. » Ok, les bonnes résolutions concernant la provocation étaient passées à la trappe mais peu importe. Il était plutôt clair que Maureen n’arriverait pas dans les minutes qui suivraient alors elle n’avait plus rien à faire dans ce bureau. Et elle appellerait pour prendre rendez-vous avec sa propre sœur dans l’espoir de pouvoir déjeuner un jour avec cette dernière. Ryleigh semblait être du même avis que la Hazard-Perry quant à cette entrevue puisqu’elle fut la première à tourner les talons pour prendre la direction de la porte. Seulement, la main sur la poignet, elle se retourna pour lui adresser quelques mots supplémentaires. « Elle va avoir besoin de vous maintenant que vous savez. T'es la plus raisonnable de la fratrie, je compte sur toi pour mobiliser leur énergie sur autre chose que d'accabler Maureen pour son choix de garder l'information secrète aussi longtemps. » Toujours aussi droite, la jeune femme observa son interlocutrice, comme si elle avait besoin de temps pour assimiler ce qu’il venait de lui être dit. « Ne t’en fais pas, je sais ce que j’ai à faire. Et j’ose espérer que les garçons seront se montrer concilient face à la nouvelle. Ce n’est pas parce que nous avons été élevé de la sorte que nous sommes dépourvu de sentiments ou de compassion. » Oh bien évidemment, Théodora se doutait bien que la nouvelle ne serait pas forcément bien prise auprès des garçons, Charlie particulièrement, risquerait de mal prendre un secret supplémentaire, mais elle connaissait son frère et elle savait qu’il se contenterait de ruminer dans son coin plutôt que d’accabler directement Maureen. Du moins, elle l’espérait sincèrement. « Autre chose ? » s’enquit-elle bien trop poliment pour que cela puisse paraître sincère.
(c) DΛNDELION


I lied to my heart 'cause I thought you felt it. You can't light a fire, if the candle's melted. No, you don't have to love me if you don't wanna, don't act like I mean nothing.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la raison et les sentiments
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 yo. (08.22.1990)
STATUT : Ne mettons pas une étiquette là dessus tout de suite.
MÉTIER : Acheteuse d'art pour les hôtels Hazard-Perry.
LOGEMENT : Spring hill, un appartement au 206

POSTS : 920 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : rylhéo #1 ; rylinny #1 ;


hazard-pegerton clan
RPs EN ATTENTE : debeigh #1 ; rylorio #1 ;
RPs TERMINÉS : charleigh #1 ; group #1 ; charleigh #2 ; randy #1 ; fine équipe #1 ; finé équipe #2 ; ryleung #1 ; conneigh #1 ; gautheigh #1
PSEUDO : Sixtouchat
AVATAR : Kaya Scodelario
CRÉDITS : Shiya ; bat'phanie
DC : Nothing to declare just yet.
INSCRIT LE : 21/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18200-ryleigh-london-calling-to-the-faraway-towns http://www.30yearsstillyoung.com/t18293-ryleigh-dancing-on-my-own http://www.30yearsstillyoung.com/t18294-ryleigh-egerton http://www.30yearsstillyoung.com/t18295-ryleigh-egerton

MessageSujet: Re: RYLHEO ‡ MESSAGE IN A BOTTLE   Sam 18 Aoû - 19:10


catfight.
RYLHÉO #1

« Ton avis ne m’a jamais réellement beaucoup importé. Cela dit, c’est vrai, j’avais oublié à quel point tout était réglé comme du papier à musique et qu’il n’y avait aucune place à la spontanéité. » Ryleigh considère qu'elle a gagné ce round. Parce que Théodora a manifesté son hostilité la première, parce qu'elle n'est même plus capable de tenir trois minutes de conversation sans laisser transparaître ce qu'elle ressent vraiment à son égard. Il faut croire que l'air australien l'a ramollie, en plus de l'accouchement et des quelques kilos qu'il a laissé sur ses hanches. Le plus triste dans tout ça, c'est que même sa répartie a perdu en qualité, là où elle semble vouloir se montrer provocante et mordante, elle ne fait finalement que témoigner de son ignorance. Oui, la vie d'une entreprise comme celle que Maureen dirige est réglée comme du papier à musique. Oui, la spontanéité enfantine qu'on peut s'octroyer quand on vit aux crochets de son frère depuis des années après avoir vécu aux crochets de ses parents sans jamais avoir mis un pied dans le vrai monde (pas que Ryleigh soit une experte de la randonnée populaire, mais elle y a fait ses premiers pas il y a des années de ça) disparaît quand on a à répondre à quelqu'un. « C'est cruel la vie d'adulte, tu verras un jour. » laisse-t-elle alors échapper, doutant un peu que ce soit vrai. Théodora finira bien par se trouver un riche mari en école de médecine et à l'épouser, élever leurs enfants... Passer de « fille de » à « sœur de » et puis plus tard à « femme de » ne devrait pas être une transition trop compliquée pour Théodora. « Ne t’en fais pas, je sais ce que j’ai à faire. Et j’ose espérer que les garçons seront se montrer concilient face à la nouvelle. Ce n’est pas parce que nous avons été élevé de la sorte que nous sommes dépourvu de sentiments ou de compassion. » fit la cadette au sujet des réactions de ses frères. Ryleigh a essayé d'être gentille, elle a même fait un compliment à la minette, mais cette surabondance de confiance en soi n'est pas pour la rassurer. Surtout quand l'un des frères se trouve être Charlie... « Charlie, conciliant ? J'ai hâte de voir ça. » fait-elle avec un rire étouffé avant d'ajouter : « D'aucuns diraient que c'est exactement parce qu'on a été élevé de la sorte que nous sommes dépourvus de compassion, mais chacun voit midi à sa porte j'imagine. » Parce que c'est bien connu que les enfants Hazard-Perry sont les êtres humains les plus sentimentaux et les plus empathiques du monde, évidemment... « Autre chose ? » demande Théodora d'un ton qui pue le mépris à dix kilomètres. Comme si ce n'était pas elle qui n'était pas à sa place ici. Comme si ce n'était pas elle qui avait choisi de s'éloigner de ses parents, de l'empire familial et de Maureen. Comme si Ryleigh était l'intruse dans cette situation. « Non, je crois que c'est tout. Est-ce que tu as besoin que je fasse appeler quelqu'un pour t'apporter un rafraîchissement ou tu n'attendras pas Maureen finalement ? » Auquel cas, Ryleigh sera ravie de demander à un des membres de l'équipe de sécurité de montrer à Théodora où se situe la sortie, pas qu'elle en ait réellement besoin, mais il ne faudrait pas que quelqu'un attaque l'une des héritières sur le trajet, n'est-ce pas ?



SWEET CHILD O' YOURS
SHE'S GOT EYES OF THE BLUEST SKIES as if they thought of rain I'd hate to look into those eyes and see an ounce of pain.




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: RYLHEO ‡ MESSAGE IN A BOTTLE   


Revenir en haut Aller en bas
 

RYLHEO ‡ MESSAGE IN A BOTTLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-