AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 When the promise was still unbroken ▲ Arsène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le bébé fitz
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, et on lui dit souvent qu'elle avait une tête de bébé.
SURNOM : Vic' (Nina ), Vicky, Tori, la petite peste. La plupart des surnoms ne sont pas si joyeux que ça.
STATUT : Broken: si auparavant elle savait ce qu'était le réel amour, aujourd'hui, elle se sent vide et ne se voit aimer quelqu'un
MÉTIER : Etudiante en marketing. Pianiste et violoniste à son temps perdue.
LOGEMENT : #50 Spring Hill (Appartement), avec Ellen sa soeur et Luna son "petit" chien

POSTS : 2229 POINTS : 975

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : As-tu vraiment le courage de connaitre la Tsundere ? Il ne faut jamais se fier aux apparences. Vic est toujours vierge et elle ne se voit pas coucher avec n'importe qui.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Seung-JinNinaWrenBelial (Belle)Elyos#2Casey



RPs EN ATTENTE :
Sid ♡ Clément ♡ Mia ♡ Eddy ♡ Cade


✘RPS EN PAUSE
SeanArsène



"What brothers say to tease their sisters has nothing to do with what they really think of them."



"I’ll search the universe neol dashi chajeul ttaekkaji nochi aneul kkeoya tikkeul gateun gieokdo gyejeore saegyeojin uriye chueogeun dashi myeot beonigo dorawa neol bureul tenikka"

RPs TERMINÉS :
OliverMcGeraldChrisElyos#1EventJae-Hyun




PSEUDO : Panda
AVATAR : Chrissy Costanza
CRÉDITS : Merenwen / GramUnion / Choupinette / moi
DC : Pas encore
INSCRIT LE : 22/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18230-one-last-time-vicky#704528 http://www.30yearsstillyoung.com/t18253-ka-ching-vicky-co#705446 http://www.30yearsstillyoung.com/t18384-victoria-fitzgerald#711249 http://www.30yearsstillyoung.com/t18383-victoria-fitzgerald

MessageSujet: When the promise was still unbroken ▲ Arsène   Jeu 1 Fév - 17:37


When the promise was still unbroken
  • feat. Arsène
  • ≧◡≦
L’ambiance montait de plus en plus dans ce bar qui ne voyait jamais le sommeil. C’était tellement bizarre comment la jeune femme se faisait embarquer dans des situations telle que celle-ci. Des fois elle se disait qu’elle devait être encore plus méchante, comme ça on pouvait la laisser tranquille. Bon il fallait voir le bon coté des choses, elle changeait un peu d’air, même si l’air de cet endroit n’était pas celui qu’elle aimait respirer. Mais c’était mieux que rien et elle avait fait son choix. Vidant un, deux, puis trois verre de cocktail fait maison, la jeune femme garda un œil sur son amie qui était assise au loin sur une table avec un homme qui semblait être de bonne famille. Ce que Vicky savait très bien, c’est que sa camarde de classe, cette idiote, avait enfin trouvé une personne qui pouvait la rendre heureuse, avec qui elle pouvait peut-être vivre des moments heureux, mais elle voulait que Vicky soit là... « Chaperon....Un satané chaperon... Voila ce que je suis devenue !! », elle avait réfléchit un peu à voix haute, et le barman l’avait regardé. Elle soupire puis bois son quatrième verre, cette fois-ci de la vodka « Quoi ?... Si on ne peux plus se parler seule maintenant pft... », le staff était maintenant habitué à la voir ici. Son amie l’emmenait beaucoup ici et des fois elle venait seule lorsqu’elle en avait envie, lorsqu’elle voulait oublier, lorsqu’elle voulait ne serait-ce que pour un seul instant se sentir un peu libre. Libre de cette pression qui l’oppressait tous les jours, libre de ses cours, études... Libre d’elle-même.

Ses joues s’étaient teintées d’une légère couleur rose chaleureuse, alors qu’elle continuait de boire. Non elle n’était pas ivre ou autre, mais disons qu’elle avait chaud. Elle savait qu’elle allait finir par partir seule, un peu comme à chaque fois. Vicky était habituée, elle entrait avec sa copine qui finissait par trouver quelqu’un pour sortir avec à la fin de la soirée, mais pas elle. Elle restait sur ce bar, papotant de temps en temps avec le barman, les serveurs, dansant, écoutant le son mélodieux du piano qui se trouvait dans cette place... La seule chose qui pouvait emporter son âme sans remords. Le piano et le violon étaient sa passion, la musique était son langage, elle se laissait emporter par le son mélodieux des notes qui se chevauchaient. La jeune brune ferma un moment les yeux, appréciant cet instant avant qu’il ne se termine, que la foule reprenne ses habitudes, que tout le monde retrouve leurs gestes tellement vulgaires à ses yeux. C’était ainsi, elle ne pouvait rien y faire. Elle pouvait partir maintenant, mais non. Elle avait choisi de rester, pour son amie.

Les heures passèrent, Vicky essayait de ne pas s’ennuyer, étant restée à son sixième verre, ayant un peu la tête qui tourne. Elle avait pu apercevoir un ancien visage aussi, un serveur qu’elle avait mal jugé surement durant leur première rencontre. Il servait aussi dans un restaurant et le soir même elle était venu ici pour la première fois, du coup elle pensait qu’il la suivait ou que quelqu’un voulait quelque chose d’elle, du coup elle avait flippé, mais ce n’était qu’un mal entendu. Depuis, ils se parlent, pas trop, mais assez pour savoir qu’elle s’était habituée à le voir au Canvas. La jeune brune regarda de nouveau son amie qui avait fini par se lever. Portant son attention sur son téléphone portable, elle avait su qu’ils s’entendaient bien et qu’elle allait partir, chose que la demoiselle aurait dû faire aussi, mais elle allait surement s’ennuyer à la maison et elle n’avait pas de problèmes à rester encore un peu à papoter...

Un peu...Même beaucoup. C’était une des rares nuits où la jeune femme ne s’était pas endormie, où elle était restée même lorsque tout le monde était parti... Pathétique ? Oui peut-être... Elle finit par se lever pour aller aux toilettes. Elle se mit un peu de l’eau sur le visage, pouvant bien entendre la musique se dissiper dans les chuchotements des personnes qui venaient de sortir. Au final, elle entendit un silence ce qui la fit sourire. Un soupire traversa ses lèvres pulpeuse, puis finalement elle se dirigea vers la sortie des toilettes lorsque quelques notes attirèrent son attention... C’était bel et bien des notes de musique.

Se positionnant un peu à l’abri des regards, du regard du jeune musicien, la jeune brune fut plutôt surprise de savoir qui se cachait derrière cette belle mélodie. L’écoutant jusqu’à la fin, elle finit par applaudir « Et la suite ? », elle sourit un peu, encore peut-être sous l’effet de ses verres « Ce n’est pas très beau de finir une mélodie en plein milieu »... Elle se positionna du coup sur le tabouret, jouant quelques notes de musique, qui étaient la suite de la symphonie.  










:
 




Dernière édition par Victoria Fitzgerald le Ven 23 Fév - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans
SURNOM : Ars'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveur au Canvas et à L'Esquire
LOGEMENT : #812 Spring Hill (loft)

POSTS : 53 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Toujours dans l'extrème. Soit trop enfant, soit trop adulte. Bonne chance pour tomber sur le côté que vous voulez !
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Victoria
Adeena
Sam
Kristen
AVATAR : Jon Kortajarena
DC : /
INSCRIT LE : 28/01/2018

MessageSujet: Re: When the promise was still unbroken ▲ Arsène   Ven 2 Fév - 23:58


When the promise was still unbroken
Le brun ne pouvait pas dire qu'il aimait son travail. Ce n'était qu'un passe-temps comme un autre au final. Mais le plaisir de pouvoir écouter la vie des gens l'intéressait grandement. Il savait tout ce qu'il se passait dans le quartier. Les histoires d'amour, les disputes... Arsène n'était pas vraiment une commère mais il aimait être au courant même si ça n'avait aucune importance à ses yeux. Et puis, c'était l'avantage de son travail. Après avoir travaillé au service de midi à l'Esquire à écouter comme il le pouvait deux hommes d'affaire, il se retrouvait au Canvas à écouter des discussions d'un tout autre genre.

Non, il n'avait pas besoin de ses deux boulots, l'argent tombait du ciel comme par magie sur son compte en banque. Mais il ne pouvait supporter le fait de ne rien faire de ses journées, c'est de cette façon qu'il s'était trouvé quelque chose à faire de ses journées.
Pourtant, malgré cela, il y avait des soirs où il s'ennuyait ferme. Le jeune homme servait les clients les uns après les autres sans grand intérêt, juste un sourire Colgate collé sur ses lèvres pour faire bonne figure, mais il s'ennuyait totalement. Un mojito, deux whiskys, trois martinis etc. Tellement de banalité qu'il avait ce regard vide qu'ont ces gens blasés de tout. Les heures passaient tellement lentement qu'il mourait d'envie de se griller une cigarette dès qu'il le pourrait. D'accord, quelques têtes lui revenaient ; comme cette jeune femme au comptoir qui parlait seule pendant un infime moment. Rien de bien méchant, il avait l'habitude de l'apercevoir du coin de l'oeil à l'occasion. Rien de bien passionnant pour qu'il retienne l'image de son visage éternellement.

Enfin, le service s'était terminé et attendant que le bar se vide du monde qu'il abritait, Arsène en profita pour quelques minutes de plaisir à inhaler la fumée nocive qui sortait de sa tige de nicotine. Adossé au mur alors qu'il regardait d'un œil absent les clients sortir, il n'avait qu'une envie ; se défouler sur le piano du bar avant de rentrer chez lui sereinement.
Le mégot jeté au loin sur le bitume de la rue, il ne tarda pas une seconde de plus pour rentrer dans la chaleur du bar et s'exprimer sans parole sur les touches noires et blanches du clavier. Entamant la « Piano Sonata » de Beethoven (Si tu veux écouter). Les yeux fermés, ses doigts filant sur les touches, enfin Arsène retrouvait une satisfaction qu'il n'avait très peu malgré le fait qu'il ait toujours ce qu'il voulait. Peut-être que c'était ça qu'il lui manquait au fond. Que quelqu'un lui dise non.
S'arrêtant à la première mesure, il soupira longuement de soulagement avant de s'allumer une autre cigarette, ne se souciant pas du règlement de l'établissement. Expirant une bouffée de fumée salvatrice, il n'haussa qu'un sourcil surpris au bruit d'une voix qu'il ne lui semblait pas inconnu.

Se tournant vers l'intruse, il lui lança un regard noir avant de se lever du tabouret, n'oubliant pas sa cigarette au passage.

- Le bar est fermé.

Il la reconnaissait évidemment mais il ne lui donnerait pas cette satisfaction. Un sourire en coin confiant sur ses lèvres, il écoutait attentivement la suite de la symphonie, non sans préjugé. Comment une pauvre fille qui venait de boire seule au bar pouvait jouer Beethoven avec autant de simplicité ? Les sourcils froncés, le brun n'hésita pas une seconde à l'interrompre pour repositionner ses mains d'un geste ferme.

- Tu joues du Beethoven, pas la dernière musique que t'as entendu dans Twilight. Ça se ressent, on doit sentir que tu exprimes et extériorises quelque chose.

D'accord c'était un éternel gamin mais quand il s'agissait du piano, il prenait en maturité une vingtaine d'années. Ce qui avait toujours impressionné ses parents depuis son plus jeune âge. Il ne put s'empêcher de rajouter une petite remarque pas piquer des hannetons héhé.

- T'as dix doigts, pas six. Utilise-les.

Et parce qu'il n'était pas totalement dégueulasse et méchant, il lui lança un léger sourire rassurant avant de s'asseoir à ses côtés, fixant ses mains pour s'assurer de ses mouvements.
Codage par Libella sur Graphiorum



I'm gonna go this time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le bébé fitz
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, et on lui dit souvent qu'elle avait une tête de bébé.
SURNOM : Vic' (Nina ), Vicky, Tori, la petite peste. La plupart des surnoms ne sont pas si joyeux que ça.
STATUT : Broken: si auparavant elle savait ce qu'était le réel amour, aujourd'hui, elle se sent vide et ne se voit aimer quelqu'un
MÉTIER : Etudiante en marketing. Pianiste et violoniste à son temps perdue.
LOGEMENT : #50 Spring Hill (Appartement), avec Ellen sa soeur et Luna son "petit" chien

POSTS : 2229 POINTS : 975

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : As-tu vraiment le courage de connaitre la Tsundere ? Il ne faut jamais se fier aux apparences. Vic est toujours vierge et elle ne se voit pas coucher avec n'importe qui.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Seung-JinNinaWrenBelial (Belle)Elyos#2Casey



RPs EN ATTENTE :
Sid ♡ Clément ♡ Mia ♡ Eddy ♡ Cade


✘RPS EN PAUSE
SeanArsène



"What brothers say to tease their sisters has nothing to do with what they really think of them."



"I’ll search the universe neol dashi chajeul ttaekkaji nochi aneul kkeoya tikkeul gateun gieokdo gyejeore saegyeojin uriye chueogeun dashi myeot beonigo dorawa neol bureul tenikka"

RPs TERMINÉS :
OliverMcGeraldChrisElyos#1EventJae-Hyun




PSEUDO : Panda
AVATAR : Chrissy Costanza
CRÉDITS : Merenwen / GramUnion / Choupinette / moi
DC : Pas encore
INSCRIT LE : 22/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18230-one-last-time-vicky#704528 http://www.30yearsstillyoung.com/t18253-ka-ching-vicky-co#705446 http://www.30yearsstillyoung.com/t18384-victoria-fitzgerald#711249 http://www.30yearsstillyoung.com/t18383-victoria-fitzgerald

MessageSujet: Re: When the promise was still unbroken ▲ Arsène   Jeu 22 Fév - 23:18


When the promise was still unbroken
  • feat. Arsène
  • ≧◡≦
Il est rare que Vicky reste à une heure pareille, surtout que pour elle, il était maintenant inutile de rester, mais elle avait senti comme ses forces venaient de la quitter et elle avait besoin d’un petit peu de réconfort avec elle-même. Ce n’était pas aussi facile de vivre seule, même si sa sœur était des fois avec elle, elles ne se voyaient pas trop vraiment puisque les deux avaient non seulement un emploi de temps chargé, mais aussi des heures de travail différentes. C’était tout juste un calvaire, mais la présence de son chien donnait un sens à sa vie. Vicky ne voulait pas partir maintenant, même si sa camarade était déjà partie depuis un bon bout de temps avec une nouvelle conquête. Elle ne comprenait jamais comment fonctionne ces humains, et surement... Elle ne le comprendra jamais. Elle en avait vu de toutes les couleurs, et c’était à peine si elle se reconnaissait elle-même, étant bien trop éloignée de la vraie elle, maintenant qu’elle avait pu gouter au gout amer de la vie.

Elle savait bien que le Canvas allait fermer, mais elle resta un peu seule, comme si elle trouvait une certaine paix, un certain calme, avant que tout ne recommence à la faire stresser, à la faire pleurer intérieurement. Sa tête tournait un peu à cause des verres qu’elle avait pu boire ce soir, mais rien de bien important. Elle avait encore toute sa tête, mais un petit peu moins que d’habitude. Ce n’est qu’en sortant des toilettes, qu’elle avait pu entendre quelque chose qui la laissa scotcher sur place. Une mélodie qui la rassurait, une mélodie qu’elle avait déjà entendu un million de fois et elle ne s’en lasserait jamais. C’était tellement beau, qu’elle ferma les yeux pour mieux apprécier cette symphonie qui faisait battre son cœur la chamade. Elle avait une âme d’artiste et elle savait comment apprécier le bon art, surtout en rapport soit avec le piano, soit avec le violon. Ce n’est pas pour rien qu’ils étaient ses deux instruments préférés.

Au final, la symphonie s’arrêta en plein milieu et elle fit bien voir et entendre sa présence au jeune homme qu’elle connaissait peu, mais qu’elle avait déjà vu à plusieurs reprises maintenant, elle-même étonnée qu’il puisse être talentueux. Elle savait qu’elle avait beaucoup de choses à apprendre « Et alors ? », avait-elle dit alors qu’il lui demanda d’une certaine façon de partir « Je suis assez grande pour trouver ma route toute seule ». Elle avança du coup vers le piano puis se posa sur le tabouret noir, continuant ainsi sa mélodie qu’il avait interrompu. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors que ses doigts parcoururent le clavier, les notes s’enchainèrent, mais il y avait aussi la voix du jeune homme qui était un peu de trop a son gout « Chhh.... Ecoute simplement la mélodie et laisse toi aller ». Néanmoins, elle le laissa faire ses remarques, prouvant qu’il était bien talentueux. Mais c’est alors que la mélodie se changea, ayant changé la symphonie de piano sonata à moonlight sonata. C’était aussi une des symphonies qu’elle ne pouvait s’en détacher « Twilight ? Je préfère The Originals.. », elle sourit un peu puis le regarde alors qu’il lui faisait une autre reproche, mais son sourire l’amusait. Bien qu’elle ait la tête qui tourne, ses doigts étaient fermes et la mélodie n’en était que plus belle.

Une fois terminée, la jeune femme le regarde alors puis sourit « Je vois qu’un serveur peu cacher bien des choses, c’est la première fois que je rencontre un qui joue aussi bien du piano en tout cas ». Elle passa sa main dans ses cheveux, sa tête étant un peu lourde maintenant « Je sais que le bar est fermé, mais je peux avoir un verre d’eau ? Je sais me servir seul, si tu n’as pas envie de travailler en extra », elle lui tire la langue amicalement « Où tu as appris à jouer du piano ... Et depuis quand? ».










:
 


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: When the promise was still unbroken ▲ Arsène   


Revenir en haut Aller en bas
 

When the promise was still unbroken ▲ Arsène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-