AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 sign of the times (victoria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
.
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 21 ans (19.11.1996)
SURNOM : Elle s'appelle en réalité Andrina mais Nina, c'est plus court.
STATUT : Officiellement en couple avec Simon Adams, elle se considère néanmoins libre comme l'air.
MÉTIER : Étudiante en management.
LOGEMENT : Entre le #209, à Spring Hill et le grand manoir des Gilmore à Bayside.
POSTS : 3032 POINTS : 90

PETIT PLUS : #96zbitch #solitude #gold #loyalty #smartass #liability #hurricane #richkid #poetry #guccigang #dogs #art #soul #charisma #ocean #pokemonmaster #crazy
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :


i was always hungry for love. just once, i wanted to know what it was like to get my fill of it -- to be fed so much love i couldn't take any more. just once.

☆☆☆

carlisle #3victoriaangelina #3ambroiselolathe velvet clubevazeldasidryleigh

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Dua Lipa.
CRÉDITS : kawaiinekoj (avatar) murakami x lorde (quote) loonywaltz (ub) mingicode (sign).
DC : None.
INSCRIT LE : 17/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15246-fire-walk-with-me-nina http://www.30yearsstillyoung.com/t15311-nina-to-pimp-a-butterfly http://www.30yearsstillyoung.com/t16706-nina-farrell http://www.30yearsstillyoung.com/t16707-nina-farrell

MessageSujet: sign of the times (victoria)   Ven 2 Fév - 23:48




≈ ≈ ≈
{ oh baby, baby it's a wild world
it's hard to get by just upon a smile }
victoria ✰ andrina

Si elle avait eu une Batmobile, ses soirs de weekends auraient sûrement eu un tout autre visage. Même sans folles course-poursuites après des vilains, elle aurait été contente d’être juste au volant d’un véhicule aux gadgets élaborés, rouler à vive à vive allure et s’imaginer à la place du héros de Gotham, rien qu’en faisant ronronner le moteur. De l’aventure, de l’adrénaline, des frissons, c’était bien ce qu’elle cherchait en lisant ses bds mais cela ne l’empêchait pas de trouver sa vie excitante, d’une tout autre façon. A seulement tout juste dix-neuf ans, c’était plutôt une bonne chose d’aimer la vie et de la croquer à pleines dents malgré tous les passages effrayants. Parce que c’était une période confuse. La vie c'est quelque chose de très fort et de très beau… La vie appartient a tous les vivants. It's both a dream and a feeling. C'est être ce que nous ne sommes pas sans le rester. La vie c'est mourir aussi… Et mourir c'est vraiment strong… c'est rester en vie au-delà de la mort… Tous ceux qui sont morts n'ignorent pas de le savoir. Alors, elle voulait tout comprendre. Où est-ce que je vais ? Est-ce que je fais ça bien ? Est-ce que j’en fais assez ? Parce que c’était agréable de fermer les yeux, de voir les étoiles, parce qu’on a encore la vie devant soi et pleins de rêves à poursuivre. Il y avait encore pleins de possibilités et de découvertes à faire. Le plus important, c’était aussi le sentiment de liberté qui accompagnait sa jeunesse insouciante. Elle restait une enfant, aux yeux du monde, alors elle ne croulait pas encore sous les responsabilités et pouvait se permettre de prendre du temps pour elle, juste pour elle. Avoir son tout premier appartement, s’installer seule et être confrontée à elle-même était une de ces expériences uniques, le truc dont on se souviendra encore longtemps et peut-être même qu’elle partagera ses anecdotes avec ses enfants. C’était avoir assez d’énergie pour rester éveillée 22 heures de suite ou passer d’autres jours, sans s’extirper de son lit. Danser seule dans le salon, manger des cookies et faire un chocolat chaud pour le dîner si l’envie lui prenait, inviter ses amis, organiser sa propre vie… Elle n’avait eu besoin d’aucune autorisation pour se rendre chez Victoria pour une pyjama party. Si au départ, elle avait été très surprise que la jeune américaine la contacte, lui annonçant qu’elle s’installait à Brisbane, elle avait fini par comprendre que c’était ça la vie, des hauts, des bas, des imprévus, des surprises… Alors oui, c’était excitant.

« Victoria Fitzgerald, à Brisbane, pincez-moi ! » avait-elle lancé avec enthousiasme, dès que la brunette lui avait ouvert la porte de chez elle. Elle avait débarqué chez sa copine avec tout le nécessaire pour une soirée entre filles, rien de cliché, il n’était pas question d’improviser un salon de beauté mais parler de tout et de rien, surtout des sujets les plus de sensibles, avec un masque vert sur la face, rendait toujours les choses plus légères. Nina n’avait pas revu Victoria depuis un petit moment, et elle savait précisément depuis quand, puisqu’un post Instagram était là pour témoigner qu’elles avaient toutes les deux été à cette même fête, à LA. Elle n’a pas beaucoup changé. Elle ne pouvait pas prétendre la connaître parce qu’elles s’étaient toujours contentées d’avoir des rapports cordiaux, mais elles venaient du même monde, alors forcément elles ne pouvaient que se comprendre. Pour cette raison, elle n’aurait été aucunement vexée si Victoria lui avouait qu’elle ne la contactait que parce qu’elle ne connaissait personne d’autre, ici à Brisbane. Le début de la soirée est plutôt calme, elles rient beaucoup, sans même avoir besoin d’alcool et cela rassure Nina pour la suite. Elle craignait qu’elles n’aient fait que de se tolérer jusque là, vu leurs rapports assez superficiels, mais elle devait avouer qu’elle passait un bon moment et leur sortie en pleine mer du lendemain s’annonçait amusante avec ce petit brin de femme si pétillant. Jusque là, elles n’avaient fait que de partager quelques souvenirs ou échanger quelques commérages sur des connaissances qu’elles avaient en commun — à savoir d’autres rich kids du monde entier — mais même s’il était l’heure de se mettre en pyjama, elle savait, parce qu’elle n’en était pas à sa première pyjama party, que la fête était loin d’être finie.

Elle portait un tee-shirt et un petit short en guise de pyjama car oser plus de tissu aurait signifié passer la nuit se tourner et se retourner dans son lit, dans sa propre transpiration. Bienvenue en Australie. Le temps du brossage de dents, enfin qui comprenait, démaquillage, routine de nuit, était une sorte de petit rituel. Elle regarda Victoria, par l’intermédiaire de son reflet dans le miroir, un petit sourire amusé sur ses lèvres alors qu’elle portait sa brosse à dents, aux poils super doux dans sa bouche. Elle débuta par ses molaires en frottant doucement la surface des couronnes par des mouvements horizontaux. Puis, pour les autres dents, elle plaçait les poils tout juste au-dessus de sa gencive et alternait entre des mouvements circulaires et verticaux, couvrant toujours deux-trois dents seulement à la fois, pour ne laisser aucune trace de tartre ou de reste de nourriture. Elle n’avait été très fan des brosses à dents électriques, préférant l’option traditionnelle, pour ne pas agresser ses gencives. « J’ai déjà dit que j’adorais ton pyjama ? » lui demanda-t-elle, la bouche à moitié remplie de mousse. « Attends. » L’éclairage de la salle de bain étant très lumineux, elle dégaina son portable et filma une petite vidéo Snapchat de leur petit moment, interpellant Victoria pour qu’elle fasse coucou à la caméra. « Say hi ! » Et hop, direction sa story parce qu’elle saurait qu’on parlerait d’elles et ça, ça faisait plaisir à Nina. Après un petit regard complice à Victoria, elle retourna à son brossage de dents. Elle était très minutieuse, comme si elle massait ses dents mais n’en demeurait pas moins énergique. Pour brosser la face intérieure de ses dents, elle plaçait les poils de façon à ce qu’ils soient en contact avec sa gencive et sa dent, puis, d’un mouvement du poignet balayait leur surface vers le haut pour les dents du bas et vers le bas pour les dents du haut. Elle rinça sa bouche plusieurs fois, laissant aux oubliettes l’étape du fil dentaire pour ce soir, puis rangea sa brosse à dents dans sa trousse de toilette. Voilà, il était maintenant le temps de se mettre au lit. Elle tomba lourdement sur le matelas en attendant que Victoria la rejoigne, il n’était pas encore question d’éteindre la lumière, elles avaient beaucoup de choses à se dire avant. Son portable entre les mains, elle répondait aux snaps de personnes réagissant à sa story, souriant de toute l’attention qu’elle recevait d’un coup. Pourtant, elle releva la tête en voyant l’américaine arriver. « Tu as le bonjour d’Ashton et Lissa ! Ils sont à Paris et ils ne savaient pas que tu étais sur Brisbane, ils m’ont demandé si tu étais venue exprès pour moi. » dit-elle, en secouant son portable dans la main, l’écran tourné vers son amie. Ashton et Lissa étaient deux frères et soeurs, originaires de New-York, héritiers de formation, comme elles, et passant leur vie dans des avions pour se rendre aux quatre coins du globe. « Tu veux leur répondre quelque chose ? » Nina avait un petit sourire aux lèvres, elles savaient qu’à elles deux, elles trouveraient de quoi alimenter les ragots. « Ou bien... toc, toc. Qui est-la ? Al. Al qui ? Al-llez Vic, c'est l'heure de me dire ce que tu viens faire à Brisbane. » Elle aurait pu être huée pour cette blague à  deux balles mais son ton pince-sans-rire sauvé  son honneur et fait comprendre à son interlocutrice qu'elle ne plaisante  pas vraiment. Elle arque un sourcil, une lueur de malice brillant dans le regard ; elle n’était pas du genre à tourner autour du pot.


:l:
 


Dernière édition par Nina Farrell le Ven 23 Mar - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le bébé fitz
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, et on lui dit souvent qu'elle avait une tête de bébé.
SURNOM : Vic' (Nina ), Vicky, Tori, la petite peste. La plupart des surnoms ne sont pas si joyeux que ça.
STATUT : Broken
MÉTIER : Etudiante en marketing. Pianiste et violoniste à son temps perdue.
LOGEMENT : #50 Spring Hill (Appartement), avec Ellen sa soeur et Luna son "petit" chien

POSTS : 2410 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : As-tu vraiment le courage de connaitre la Tsundere?
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
NinaWrenBelial (Belle)Elyos#2EddyGabby




"What brothers say to tease their sisters has nothing to do with what they really think of them."


RPs EN ATTENTE :
Sid ♡ Clément ♡ Mia ♡ Cade ♡ Elianna ♡ Abbott ♡ Zelda





RPs TERMINÉS :
OliverMcGeraldChrisElyos#1EventJae-HyunArsèneSeung-JinCaseySeanSvenWoony



PSEUDO : Panda
AVATAR : Chrissy Costanza
CRÉDITS : Merenwen / GramUnion / Choupinette / moi
DC : Pas encore
INSCRIT LE : 22/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18230-one-last-time-vicky#704528 http://www.30yearsstillyoung.com/t18253-ka-ching-vicky-co#705446 http://www.30yearsstillyoung.com/t18384-victoria-fitzgerald#711249 http://www.30yearsstillyoung.com/t18383-victoria-fitzgerald

MessageSujet: Re: sign of the times (victoria)   Dim 25 Fév - 18:12


Sign of the times
  • feat. Nina
  • ≧◡≦
Ca faisait quelques jours que Vicky était maintenant à Brisbane et disons qu’elle ne voulait pas vraiment être là pour le moment, mais elle savait qu’elle n’avait pas d’autres choix. Ce n’était pas elle qui avait choisi la destination, mais comme elle était toujours avec sa grande sœur, elle pouvait dire qu’elle était en sécurité. D’une certaine façon, elle n’était pas seule et elle était surtout loin de son père. Les deux jeunes femmes avaient bien choisi le temps de leur déménagement, puisque pour le moment c’était les vacances et Ellen avait trouvé un nouveau travail ici. La jeune brune ne savait pas vraiment où se mettre, quoi faire... C’était très difficile de changer de vie comme ça, de quitter les amis qu’elle avait bien pu se faire, quitter ses études là-bas. Tout était maintenant nouveau pour elle, un nouveau départ, de nouveaux gens à rencontrer tous les jours. Ce n’est pas facile pour la jeune femme de penser à tout ceci, surtout dans une situation comme celle-ci, surtout lorsque son père avait laissé des marques dans les pensées de la jeune femme que durant des nuits, elle en avait fait des cauchemars. D’une certaine manière, elle était quand même contente qu’elle soit ici, loin de son père. Il ne savait pas vraiment où elles étaient parties puisqu’elles étaient majeur et du coup elles n’avaient pas besoin de lui, surtout que Vicky ne voulait plus rien avoir avec lui. C’était vraiment une grande tristesse pour la jeune femme rien que de penser qu’elle avait un père comme celui-ci, de plus, sa mère était maintenant morte et même si la relation entre ses parents et elle était tendue, sa mère restait mieux que son père, mais maintenant, rien ne l’attachait à son père, à sa famille.

Elle n’avait pas encore fini de tout déballer, du coup aujourd’hui elle avait profité de tout mettre en ordre, juste pour sortir ses idées sombres de sa tête. Elle voulait vivre tranquillement, normalement, mais quelque chose en elle savait que c’était bien trop difficile, même à ce stade. Elle ne savait même plus qui elle était, mais elle avait besoin d’aide. Elle ne voulait pas passer cette journée seule... Ellen n’était pas là et elle n’allait surement pas rentrer pour ce soir étant bien trop occupée...Bien plus que la petite dernier qui elle, ne savait plus quoi faire. Leur appartement était grand et luxurieux, mais très vite elle ressentait une certaine solitude. C’est alors qu’elle eut l’idée de contacter Nina. Elle savait qu’elle vivait à Brisbane, et du coup s’était une occasion de renouer contact avec elle. Les deux se connaissaient grâce aux fêtes et aux gens qu’elles fréquentaient, mais rien de bien profond. C’était peut-être une occasion de la connaitre un peu plus, mais pour dire vrai, elle ne connaissait personne d’autre dans cette ville. C’est vrai que Vicky aimait voyager et voir de nouvelles villes, mais disons que cette situation était un peu trop différente qu’un simple voyage. Les deux jeunes femmes avaient du coup prévu une soirée pyjama.

Vicky rangea le reste de ses affaires pour ne pas avoir plein de cartons partout, mais surtout pour que sa chambre soit propre comme elle l’aimait être. Finalement, après quelques minutes de repos, la porte sonna puis c’est avec un grand sourire que Vicky accueillit Nina « Eh non ma belle, tu ne rêves pas ! Vicky en chair et en os ! », elle ne voulait pas vraiment que Nina sache quoi que se soit pour le moment, elle voulait simplement qu’elle passe un peu de temps a rire avec son amie. Elle allait surement lui raconter ses mésaventures, mais elle voulait pour le moment avoir un nouveau souffle de vie et partager ses débuts avec la brune.

Les deux s’étaient assises confortablement, papotant un peu de tout et de rien, demandant comment était la vie ici, mais surtout qu’est ce qu’il y avait de nouveau dans la vie de chacune. Il y avait tellement de choses qu’elle voulait lui dire, mais s’abstenait. Elle pouvait voir que Nina était un peu différente des fois où elle la croisait dans les fêtes, mais elle aussi... Elle n’était pas la même lorsqu’elle était seule, ou même avec une autre personne qu’elle considérait comme son amie. Les deux avaient porté leur pyjama respectif. Vicky avait opté ce soir pour un pyjama plutôt soft, avec un short court et un haut pareil a un crop top mais a manches courtes. Se brossant les dents, Vicky taquina Nina en l’éclaboussant un peu avec de l’eau puis rit et continue de se brosser les dents « Le tiens est encore plus beau ! », dit-elle en lui rendant son compliment. Elle adorait comment Nina s’habillait et cela depuis toujours, même si elle ne niera pas qu’elle était des fois jalouse de son style vestimentaire. Voilà maintenant qu’elle filmait une petite vidéo sur snapchat pour faire voir leurs beaux pyjamas, mais aussi qu’elles passaient du bon moment ensemble.

Ce n’est qu’après quelques minutes qu’elles finissent par se mettre toutes les deux sur le lit, puis Vicky fut surprise que Lissa et Ashton demandent de ses nouvelles. Elle ne les avaient jamais vraiment aimé, mais un sourire se laissa voir sur ses lèvres « Je leur dis bonjour à mon tour alors... », elle rit un peu « Paris... Ils n’en ont jamais marre... On l’a fouillé de tous ses coins et recoins », elle soupire un peu au final « Bien sûr, pour qui d’autre je serais venu si ce n’est pour toi ? », elle li fait un clin d’œil puis finalement fait un non de la tête, ne voulant leur répondre quoi que se soit « Nah, c’est bon... », elle hausse les sourcils suite a la blague de Nina, puis sourit un peu « Oh tu sais....Pour pas grand chose... ». Vicky avait bien vu que Nina avait pris un air sérieux... Détachant son regard de la jeune femme, elle se posa bien contre le dos de son lit « J’aurais quand même aimé venir ici dans d’autres circonstances.. », rien qu’à y penser, elle avait déjà commencé à verser quelques larmes. Elle les sécha tout de suite, ne pouvant supporter de pleurer devant qui que se soit... Elle devait rester forte devant tout... « Maman est morte... »










:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
.
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 21 ans (19.11.1996)
SURNOM : Elle s'appelle en réalité Andrina mais Nina, c'est plus court.
STATUT : Officiellement en couple avec Simon Adams, elle se considère néanmoins libre comme l'air.
MÉTIER : Étudiante en management.
LOGEMENT : Entre le #209, à Spring Hill et le grand manoir des Gilmore à Bayside.
POSTS : 3032 POINTS : 90

PETIT PLUS : #96zbitch #solitude #gold #loyalty #smartass #liability #hurricane #richkid #poetry #guccigang #dogs #art #soul #charisma #ocean #pokemonmaster #crazy
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :


i was always hungry for love. just once, i wanted to know what it was like to get my fill of it -- to be fed so much love i couldn't take any more. just once.

☆☆☆

carlisle #3victoriaangelina #3ambroiselolathe velvet clubevazeldasidryleigh

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Dua Lipa.
CRÉDITS : kawaiinekoj (avatar) murakami x lorde (quote) loonywaltz (ub) mingicode (sign).
DC : None.
INSCRIT LE : 17/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15246-fire-walk-with-me-nina http://www.30yearsstillyoung.com/t15311-nina-to-pimp-a-butterfly http://www.30yearsstillyoung.com/t16706-nina-farrell http://www.30yearsstillyoung.com/t16707-nina-farrell

MessageSujet: Re: sign of the times (victoria)   Ven 23 Mar - 22:07


Elle ne se souvenait plus des circonstances exactes où elle avait rencontré Victoria mais il y avait de grandes chances que cela soit à une fête. Le genre de fêtes que donnaient de jeunes adolescents riches privilégiés. L’argent justifiait qu’il n’ait pas à travailler dur à l’école et de ce fait, toute leur vie ressemblait à des vacances. Ils faisaient des fêtes, les plus spoliés avaient même des gens à leur service, ils pouvaient voyager où ils le voulaient et chacun de leur caprice était rapidement effacé avec quelques billets. C’était les fêtes les plus folles qu’elle avait connu car ils n’avaient pas de limites, aucune et bien sûr, la fierté de chacun faisait qu’il y avait une course à celui qui serait le plus impressionnant. Les endroits les plus magnifiques de la terre, les palaces les plus luxueux, les champagnes les plus chers, elle l’y avait déjà goûté avant même d’atteindre la majorité alors qu’est-ce que le monde pouvait bien avoir pour elle maintenant ? Elle enviait Victoria, d’être américaine, Brisbane était beaucoup trop calme à son goût. Sydney lui manquait, ce n’était ni New-York, ni Los Angeles mais au moins, elle y avait ses repères. En voyant la jeune Fitzgerald, si souriante quand elle l’accueillit et qu’elles s’étreignirent chaleureusement, elle n’aurait jamais pu se douter quelles circonstances l’avaient fait atterrir à Brisbane.

C’est le coeur plein d’insouciance qu’elles avaient commencé la soirée. Pour la première fois, elles devaient vraiment se parler, sans avoir bu d’alcool avant pour les désinhiber, sans d’autres choses pour détourner leur attention, juste elles deux. A sa plus grande surprise, la conversation était plus facile qu’elle ne l’aurait pensé. En même temps, elles parlaient le même langage, partageait la même vision du monde puisqu’elles venaient du même milieu et leurs centres d’intérêts à leur jeune âge étaient similaires. Elles étaient juste des adolescentes normales. Cette soirée pyjama n’aurait pu être plus ordinaire, de la voir toutes les deux en pyjama à se brosser les dents et à se taquiner. Tout était joyeux et innocent, des compliments qu’elles se lançaient aux trucs typiquement-d’ados, comme filmer sa petite vie et la partager sur Snapchat, pour recevoir quelques commentaires. Parmi eux, des amis communs réagissent. Les réseaux sociaux avaient banalisé le terme d’amis, Facebook notamment, parce qu’ils étaient surtout des connaissances. D’eux, elle ne savait pas grand chose mis à part le fait qu’ils soient riches et qu’ils faisaient des fêtes sur tous les coins de la planète. Ugh, d’ailleurs, ils étaient à Paris en ce-moment. « Tu sais comment est Lissa… C’est madame-j’affiche-mes-achats et je me la joue blogueuse beauté. Regarde moi ses photos insta ! » Elle s’affichait avec de grands sacs de shopping Chanel, Dior, LV, et posait parfois devant les boutiques, jouant les grandes dames élégantes… Nina ne la jalousait pas du tout, au contraire, elle avait toujours revendiqué plus de naturel, cool, mais sans trop en faire. « Sérieux, on dirait qu’elle a 35 ans. » se moqua-t-elle, continuant de jouer les mauvaises langues. « Enfin, je dis ça mais toi et moi, on a plutôt des têtes de bébé. » Son écran verrouillé, elle regarda le reflet que lui renvoyait l’écran noir et mit une main sur ses joues, l’air boudeur. « Sans maquillage, j’ai parfois l’air du collégienne, oh la la… » se plaignit-elle, comme si c’était la pire chose au monde. En plus de faire jeune, elle ne faisait pas jeune, jolie et mignonne comme Vicky. Elle avait plutôt l'air jeune... et paumée. Seule l'assurance à toute épreuve qu'elle affichait la rendait plus "adulte". Il était temps de changer de sujet. Si elle commençait à énumérer tous les trucs chez elle qui lui déplaisait… elle en aurait pour très longtemps. Toute la nuit, tout le matin, encore une nuit… etc. Il y avait plus intéressant pour utiliser son temps… en apprendre plus sur son amie, par exemple.

Elle sut que quelque chose n’allait pas rien qu’en voyant le changement d’expression sur le visage de Victoria. Son sourire s’éteignit en même temps de que le sien, comprenant que la jeune femme allait lui faire part de quelque chose de sérieux. Nina sentit son coeur battre plus vite dans sa poitrine quand elle vit briller des larmes, oh non… Elle n’était pas à l’aise avec les gens qui pleuraient et ne savait pas s’y faire pour les réconforter… Affreusement gênée, elle n’était pas encore préparée pour la suite. Trois petits mots. Lourds de sens. Ses yeux s’agrandirent et sans même le vouloir, sa bouche s’entrouvrit sous le coup de la surprise. Elle resta muette, incapable de trouver quelque chose à dire sur le moment d’où les balbutiements qu’elle tenta d’articuler… Qu’elle était nulle à ça… « Je suis désolée Victoria… Toutes mes… toutes mes condoléances. » Elle laissa son amie s’asseoir à côté d’elle sur le lit et malgré les distances qu’elle gardait entre elles, une main réconfortante se posa dans le dos de l’Américaine. Nina fut délicate dans ses mouvements, la faisant glisser de haut en bas de long de la colonne vertébrale de Vicky. Il lui était impossible de se mettre à la place de ce que traversait la brunette vu que les rapports avec sa mère étaient plutôt… hostiles. Elle n’arrivait pas à se projeter la façon dont elle réagirait si sa mère, qui avait fait de sa vie un enfer, venait à les quitter. « Que lui est-il arrivé ? » En savoir un peu plus sur la disparition de sa mère l’aiderait peut-être à trouver les mots justes. Elle entendait encore ses trois mots, maman est morte, la façon dont ils étaient sortis, comme un hoquet. Ils avaient été bloqués trop longtemps et la réalité les avait forcé à jaillir de la bouche de Vicky, ils n’avaient pas pu être retenus plus longtemps. C’était étrange pour elle puisque c’était sûrement la première fois qu’elle devait réconforter quelqu’un, concernant un sujet aussi houleux. Elle prêtait volontiers une oreille attentive quand il était question de rupture ou de prise de poids… jamais de deuil. « C’est suite à cela que ta soeur et toi êtes venues ici ? » Cela ressemblait à de la fuite… il devait y avoir d’autres raisons. On ne partait pas à l’autre bout du monde pour faire son deuil. Ce n’était pas sain. D’ailleurs, cela revenait à s’infliger une double peine. Pour l’avoir vécu, elle savait ce que ça faisait de laisser toute sa vie derrière soi et être forcée de se construire ailleurs. « Désolée, d’avoir été un peu dure avec toi… C’était indélicat… Je ne suis pas très forte pour réconforter les gens mais tu peux me parler, Vic, je ne dirai rien. Et je crois, que tu en as besoin… »


:l:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le bébé fitz
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, et on lui dit souvent qu'elle avait une tête de bébé.
SURNOM : Vic' (Nina ), Vicky, Tori, la petite peste. La plupart des surnoms ne sont pas si joyeux que ça.
STATUT : Broken
MÉTIER : Etudiante en marketing. Pianiste et violoniste à son temps perdue.
LOGEMENT : #50 Spring Hill (Appartement), avec Ellen sa soeur et Luna son "petit" chien

POSTS : 2410 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : As-tu vraiment le courage de connaitre la Tsundere?
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
NinaWrenBelial (Belle)Elyos#2EddyGabby




"What brothers say to tease their sisters has nothing to do with what they really think of them."


RPs EN ATTENTE :
Sid ♡ Clément ♡ Mia ♡ Cade ♡ Elianna ♡ Abbott ♡ Zelda





RPs TERMINÉS :
OliverMcGeraldChrisElyos#1EventJae-HyunArsèneSeung-JinCaseySeanSvenWoony



PSEUDO : Panda
AVATAR : Chrissy Costanza
CRÉDITS : Merenwen / GramUnion / Choupinette / moi
DC : Pas encore
INSCRIT LE : 22/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18230-one-last-time-vicky#704528 http://www.30yearsstillyoung.com/t18253-ka-ching-vicky-co#705446 http://www.30yearsstillyoung.com/t18384-victoria-fitzgerald#711249 http://www.30yearsstillyoung.com/t18383-victoria-fitzgerald

MessageSujet: Re: sign of the times (victoria)   Jeu 29 Mar - 20:24


Sign of the times
  • feat. Nina
  • ≧◡≦
Le déménagement n’était jamais quelque chose de facile. Vicky avait l’habitude d’aller de ville en ville, d’y rester pour un bout de temps, mais après, sa maison lui manquait d’une certaine façon même si l’ambiance n’était pas du tout saine. Elle y était habituée et ce n’était pas facile pour elle de se détacher de certaines choses. Maintenant, elle était dans cette ville qu’elle ne connaissait pas. Elle n’avait jamais compté les fois où elle était partie loin de sa maison, mais elle y revenait toujours. Cette fois-ci c’était très différent et elle ne pouvait rien y faire. C’était ainsi et elle devait s’y adapter. Heureusement, elle n’y était pas venu seule, il y avait sa grande sœur qui était avec elle, mais des fois elle se sentait seule, juste parce qu’elle avait du boulot et qu’elle, elle ne connaissait personne ici. Du moins, ce n’était pas tout à fait vrai. Nina, une connaissance qu’elle avait bien appris à connaitre durant les fêtes organisées aux USA était bel et bien à Brisbane. Il n’y avait pas d’autres choix, et Vicky ne pouvait plus supporter d’être aussi seule. Les choses avaient évolués et Nina avait bien connu la nouvelle Vicky et non pas l’ancienne. Maintenant qu’elle y pensait, l’ancienne Vicky et Nina n’aurait peut-être pas pu devenir amies. Mais d’une certaine façon, la nouvelle Vicky et l’ancienne Vicky ne font plus qu’une maintenant et des fois c’est difficile de les garder en harmonie, comme aujourd’hui.

Elle était contente que Nina se pointe à sa porte, souriante comme toujours, elle l’avait accueillit les bras grands ouverts. D’une certaine manière, elle l’aimait vraiment et elle la considérait comme son amie. Même si les fêtes n’avaient montré en elles que leur caractère superficiel, Vicky savait qu’elles étaient un peu similaires. La jeune femme se sentait un peu mieux lorsque Nina était près d’elle. La brune n’avait jamais voulu quitter son milieu, ses amis, son meilleur ami, mais les choses avaient été bien trop rapides pour elle et elle devait s’y adapter. Victoria voulait simplement passer une soirée entre fille, s’amuser et papoter en racontant des ragots sur le monde. Il était maintenant difficile qu’elle accorde sa confiance a quelqu’un et heureusement que la jolie brune était parmi les résidents de la ville, maintenant elle se sentait moins seule et elle pouvait s’épanouir de nouveau, déployer ses ailes à nouveau pour une nouvelle vie qui va être remplie de surprises.

Bien sûr une soirée comme celle-ci devait être immortalisée par une vidéo sur snap et qui dit réseaux sociaux dit surement les followers. Deux anciennes connaissances avaient fini par faire surface, demandant du coup à Nina pourquoi la jeune Victoria était à Brisbane. Ce n’est qu’en se laissant tomber sur son lit que la brune poussa un léger soupire. C’est vrai qu’elle ne voulait pas en arriver là, mais surtout qu’elle ne voulait que les autres le sache. Ce n’est pas un secret, mais la jeune femme détestait en parler. Nina était bien la première personne à qui elle avait le courage de lui dire tout, mais pour le moment, c’était tout simplement impossible. Il y avait beaucoup trop de choses qu’elle avait en tête, mais ce n’est qu’en regardant les photos de Lissa et écoutant Nina parler d’elle qu’elle rit « Ah oui, c’est comme si elle essayait de cacher un incapacité derrière ses grands sacs », elle regarde Nina d’un œil complice et se rapproche d’elle « Blane ne t’a pas dit pourquoi il la plaquer ? », c’est vrai que Vicky n’a jamais rien garder de secrets surtout en ce qui concerne les personnes qu’elle n’aime pas vraiment. Souriant alors elle continue « On dirait que la petite ne sait pas embrasser » elle rigole un peu « Elle dit à tout le monde que c’est elle qui la plaquer en plus », elle fit un clin d’œil à Nina puis continue de regarder ses photos puis regarde la brune qui se comparait a une jeune collégienne « Oh ca va ! Nous au moins on ne va pas avoir la face de notre grand-mère à 30 ans », elle rit un peu « C’est toujours mieux que d’avoir des rides aussi... La galère... », elle lui sourit « En plus, tu es très belle alors faut pas s’en soucier ! ».

Vicky avait fait le bon choix de prévenir Nina de son arrivée, surtout que maintenant elle se sentait bien mieux avec elle, mais sa question lui fit un peu changer les idées. C’est vrai qu’elle devait maintenant le savoir, et non elle n’y était pas venue ici sous un coup de tête. Elle n’aurait jamais abandonné ce qui la reliait à la Californie. Vicky n’avait pas pu retenir ses larmes. Sa mère était morte, mais elle n’avait jamais vraiment eu une bonne relation avec ses parents de toute façon, mais la voir morte sur le lit d’hôpital, voir quelqu’un d’inanimé sous tes yeux... C’était quelque chose qu’elle ne pouvait pas vraiment détacher de ses pensées. Elle ne pleurait pas seulement parce que sa mère était morte, elle pleurait à cause de toute cette situation qu’elle détestait plus que tout. Elle ne voulait pas vraiment bousiller l’ambiance de la soirée, du coup elle essaya de nouveau de sourire « Ne t’inquiète pas... », la chaleur de la main de Nina contre son dos lui fit du bien, son contact l’avait aidé à ne plus verser des larmes, regardant de nouveau la jeune femme dans les yeux « Un AVC... C’était arrivé tellement vite... ». Victoria sécha ses larmes et hoche la tête « C’est pour ça que je suis ici avec Ellen... Ce n’était pas mon choix, mais les choses n’avaient pas été faciles et c’est mieux pour nous de rester ici.. Loin de tout », c’est-ce qu’Ellen lui avait dit et elle ne voulait plus que Vicky soit la victime de son père encore plus longtemps. Vicky était contente d’être loin de son père, mais c’était toujours difficile d’une certaine façon de partir et de ne pas se retourner. La jeune femme écouta ce que la brune avait a lui dire, mais malgré tout, elle la serra dans ses bras. Elle savait qu’elle pouvait lui faire confiance « Je sais que je peux te faire confiance Nina et je suis contente que tu sois la personne que j’ai pu contacter ici... Je ne saurais pas ce que j’aurais fait si tu n’étais pas à Brisbane... ». Elle la regarde alors puis lui sourit « Aller ne t’excuse pas ! Je ne veux pas bousiller notre soirée... », son sourire n’était pas aussi franc qu’au début, mais elle essayait de faire des efforts pour ne pas paraitre désagréable. C’est vrai que maintenant qu’elle y pensait, Nina ne paraissait pas comme celle qu’elle avait bien pu côtoyer durant les soirées, mais ça appuyait encore plus le fait qu’elle savait que d’une certaine façon, elles étaient pareilles « Eh dis-moi ! Comment est la vie ici ? J’espère qu’il y a plein de magasins pour faire du shopping ! ». C’est vrai que dit grande ville dit shopping, surtout que Vicky dit toujours qu’elle n’a rien à se mettre dessus ! « Et les études ça va ? Pas trop dure j’espère !! ».










:
 


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sign of the times (victoria)   


Revenir en haut Aller en bas
 

sign of the times (victoria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-