AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-neuf ans, bientôt trente (03/09)
SURNOM : Lily, c'est déjà bien assez court comme ça.
STATUT : Elle vient tout juste de se séparer de son dernier petit-ami, incapable de rester plus de trois mois avec le même homme.
MÉTIER : Professeur de chant et de danse en attendant que son projet se concrétise. Et aussi chorégraphe et professeur de chant et danse pour la Northlight Theater Company.
LOGEMENT : Bayside à l'appartement #08.

POSTS : 715 POINTS : 450

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
lily fairchild...
est née à sydney. ≈ danse depuis qu'elle sait tenir debout. ≈ a une sœur plus jeune qu'elle. ≈ s'est essayée à toute sorte de danse avant de s'arrêter sur le classique et le modern jazz. ≈ était un vrai garçon manqué lorsqu'elle était petite. ≈ a fait énormément de sport "d'homme" à cette période, rugby, basket, foot... en plus de la danse. ≈ a fait du basket jusqu'au lycée. ≈ a perdu son père à l'âge de 14 ans et a eu énormément de mal à faire son deuil. ≈ a déménagé à brisbane à la suite. ≈ a fait partie d'une chorale lorsqu'elle a emménagé à brisbane et y est restée plusieurs années. ≈ est partie à new-york pendant cinq ans pour réaliser son rêve. ≈ a eu plusieurs relations depuis son départ à new-york, tous des échecs.

≈ ≈ ≈

Clément fb, Noa, Violet, Wesley, Arthur #2, Casey, Myrddin, Billie.
closed (8/4)

RPs EN ATTENTE : Loan. Greta.
RPs TERMINÉS : Arthur #1.
AVATAR : e. olsen.
CRÉDITS : whovian (av), bat'phanie (sign), tumblr (gifs)
DC : aucune schizophrénie détectée.
INSCRIT LE : 14/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18619-sweet-divide-a-heavy-truth-lily http://www.30yearsstillyoung.com/t18706-i-ll-be-yours-for-a-thousand-lives-lily http://www.30yearsstillyoung.com/t18707-lily-fairchild

MessageSujet: Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)   Mer 21 Fév - 10:50



Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse.
Clément Winchester & Lily Fairchild
Le retour à Brisbane est presque trop brutal pour Lily. Elle a l'impression de reprendre sa vie de zéro, dans une ville où ses souvenirs lui paraissent trop lointain et qui a tellement changé en l'espace de quelques années. Pourtant, elle n'est partie que six ans. Mais six années, c'est long. Et en même temps, ces six années sont passées à une allure folle pour Lily. Elle n'a pas vu le temps défilé sous ses yeux. Elle était tout le temps sur les routes ou dans les airs à voyager de ville en ville, de pays en pays et de continent en continent. Ce fut certainement les plus belles années de sa vie, elle ne revivra jamais une expérience comme celle ci. Elle en est très fière Lily, elle se sent chanceuse d'avoir pu faire partie de l'une des comédies musicales de Broadway. Elle sait que beaucoup en rêvent et peu y parviennent, malheureusement. Mais son retour sonne étrange pour elle. Elle a du mal à reprendre le cour de sa vie et se sent presque inutile à présent. Mais l'autre jour, une idée a germé dans sa tête et depuis, elle n'arrive plus à s'en défaire. Elle aimerait faire partie d'une compagnie comme Broadway mais pas pour être sur le devant de la scène. À présent, elle veut enseigner et créer. Elle veut se sentir utile, faire quelque chose qu'elle adore et transmettre sa passion. Et justement, ce matin, elle a lu sur internet que la Northlight Theater Company cherche du monde après le départ de plusieurs personnes. Elle a relu plusieurs fois l'article pour y noter toutes les informations importantes et a fait quelques recherches sur cette compagnie. Elle tient à se renseigner avant de prendre une décision. Et c'est ce qu'elle a passé sa matinée à faire avant de se rendre à l'adresse indiquée en tout début d'après-midi. Son CV et les vidéos de plusieurs représentations, spectacles et chorégraphies en poche, elle passe la porte du bâtiment. Elle ne sait pas vraiment à qui elle doit s'adresser pour ça, au directeur certainement ? Elle aurait peut-être dû appeler avant de débarquer. Il est trop tard de toute façon. Elle était trop enthousiasme et pressée à l'idée de, peut-être, rejoindre cette compagnie. Elle voit un jeune homme passé et profite de l'occasion pour l’interpeller. Avec un peu de chance, il saura l'orienter. Excusez-moi. Qu'elle lance en s'avançant vers lui, un sourire sur les lèvres. J'ai entendu parler de la Northlight Theater Company ce matin et du fait qu'il cherchent du monde. Je... Vous savez à qui je pourrais m'adresser ? Si ça se trouve, ce jeune homme en fait partie et elle ne le sait même pas. Il est jeune, il pourrait totalement en faire partie, oui. Elle n'a pas vraiment fait de recherches sur les personnes qui en faisaient parties, même pas sûr qu'elle puisse trouver ça sur internet. Excusez-moi, je ne me suis même pas présentée. Je suis Lily Fairchild. Son nom lui fera peut-être écho. Après tout, on a pas mal parlé d'elle dans la presse selon sa maman. Dans la presse locale en tout cas, elle n'a toujours pas eu le temps d'y jeter un œil.
code by bat'phanie



What about all the times you said you had the answers ? What about all the plans that ended in disasters ?

what about love, what about trust, what about us ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : célibataire
MÉTIER : danseur et comédien dans Northlight company

POSTS : 3677 POINTS : 290

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : Alexander #2
Lily #1
Robin #1
Wonnie #9
Sybille #1
Andreï #2
Daniel #1
Kahlan
Gabriel
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @valtersen, UB @Loonywaltz, Gif @Tumblr
DC : Thomas & Nathan
INSCRIT LE : 06/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester http://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

MessageSujet: Re: Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)   Ven 23 Fév - 23:33


Sautant de la scène, Clément se dirige vers Saul et tape dans ses deux mains avec un large sourire.  « ça, tu vois, c'est ce que j'appelle parfait» le complimente-t-il en lui donnant une tape sur l'épaule. Son sourire se faisant encore un plus grand, Clément rigole de bon cœur et se dirige vers son sac à dos.  « Alors, petite pause. Mangez, buvez, reposez vous. On se revoit dans une petite heure, ok ?» leur indique le metteur en scène. Clément hoche la tête en sortant sa bouteille d'eau du sac. Il prends plusieurs longues gorgés en épaulant son sac à dos et se dirige vers la sortie de la salle de théâtre.

 «Tu veux venir avec nous Clément ? » l'interpelle June, sa partenaire sur scène en se dirigeant vers le hall  «on va boire un coup » Clément, l'observe et rigole doucement  « T'es sérieuse ? Tu OSES me demander si je veux venir avec vous ?» demande-t-il, amusé  «Tu devrais savoir que je suis TOUJOURS partant ! Mais allez-y déjà vais juste déposer mon sac dans les loges et j'vous rejoins. » June lui offre un large sourire et hoche la tête avant de sortir. Clément, lui, se dirige donc vers les loges et se débarrasse du sac, ne gardant que son porte feuille, puis ressort des loges. Traversant le couloir, il sort son portable et envoie un sms à Ambroise pour le tenir au courant de l'avancer de la répétition et lui surtout pour lui dire de l'attendre pour manger ce soir, car pour une fois il n'aura rien prévu aujourd'hui et il aura tout son temps à accorder à son meilleur ami. Ça se finira sans doute en soirée TV mais au moins ils seront ensemble.

Mais, alors qu'il s'engage dans le hall, une voix féminine l'interpelle. Levant son regard, Clément se fige brusquement et cligne plusieurs fois des yeux, se demandant s'il n'est pas entrain de rêver. Devant lui se trouve Lily Fairchild. Lily fairchild, cette Australienne de Brisbane qui a réussi à percer à Broadway. Elle est là, devant lui et lui demande un renseignement. A lui. Le jeune comédien met plusieurs instants avant de réagir lorsqu'elle se présente  « je ...je sais qui vous êtes ...» souffle-t-il, ne pouvant en croire ses yeux  « Je ...enfin je veux dire, vous êtes connue ici dans les parages et je ...hum ...pardons, vous disiez ?» se reprend-t-il en se redressant, remettant son portable dans sa poche  «vous ... » il se remémore rapidement ce qu'elle lui demandé avant puis regarde autour de lui  «Faut en parler à Saul Masterson. Il ...doit être dans la grande salle là » dit-il en désignant la porte à leur droite  «Je ...je peux vous accompagner si vous voulez » dit-il, un peu mal à l'aise.



I AM AN APOSTROPHY
© FRIMELDA


:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-neuf ans, bientôt trente (03/09)
SURNOM : Lily, c'est déjà bien assez court comme ça.
STATUT : Elle vient tout juste de se séparer de son dernier petit-ami, incapable de rester plus de trois mois avec le même homme.
MÉTIER : Professeur de chant et de danse en attendant que son projet se concrétise. Et aussi chorégraphe et professeur de chant et danse pour la Northlight Theater Company.
LOGEMENT : Bayside à l'appartement #08.

POSTS : 715 POINTS : 450

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
lily fairchild...
est née à sydney. ≈ danse depuis qu'elle sait tenir debout. ≈ a une sœur plus jeune qu'elle. ≈ s'est essayée à toute sorte de danse avant de s'arrêter sur le classique et le modern jazz. ≈ était un vrai garçon manqué lorsqu'elle était petite. ≈ a fait énormément de sport "d'homme" à cette période, rugby, basket, foot... en plus de la danse. ≈ a fait du basket jusqu'au lycée. ≈ a perdu son père à l'âge de 14 ans et a eu énormément de mal à faire son deuil. ≈ a déménagé à brisbane à la suite. ≈ a fait partie d'une chorale lorsqu'elle a emménagé à brisbane et y est restée plusieurs années. ≈ est partie à new-york pendant cinq ans pour réaliser son rêve. ≈ a eu plusieurs relations depuis son départ à new-york, tous des échecs.

≈ ≈ ≈

Clément fb, Noa, Violet, Wesley, Arthur #2, Casey, Myrddin, Billie.
closed (8/4)

RPs EN ATTENTE : Loan. Greta.
RPs TERMINÉS : Arthur #1.
AVATAR : e. olsen.
CRÉDITS : whovian (av), bat'phanie (sign), tumblr (gifs)
DC : aucune schizophrénie détectée.
INSCRIT LE : 14/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18619-sweet-divide-a-heavy-truth-lily http://www.30yearsstillyoung.com/t18706-i-ll-be-yours-for-a-thousand-lives-lily http://www.30yearsstillyoung.com/t18707-lily-fairchild

MessageSujet: Re: Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)   Sam 24 Mar - 21:05



Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse.
Clément Winchester & Lily Fairchild
La chance, elle l'a saisi dès que l'occasion se présente à elle. Lily a toujours fonctionné comme ça, elle n'a jamais laissé échapper une occasion de réaliser ses rêves de carrière. Aujourd'hui n'échappe pas à la règle puisqu'elle n'a pas hésité une seule seconde avant de postuler dans cette compagnie dont elle ignorait l'existence avant son retour à Brisbane. Ils recherchent du monde, c'est une occasion en or pour la jeune femme qui ne cherche qu'à faire ses preuves dans un autre rôle que ce qui a pu lui être confié depuis quelques années. Elle a envie de voir autre chose, l'envers du décor sous un autre œil. Alors elle s'est directement déplacée pour rencontrer du monde, plutôt que d'appeler ou d'envoyer par mail ou courrier sa candidature. Elle sait et trouve que ça donne une meilleure imagine et peut-être qu'on se souviendra de sa tête lorsque son cv sera lu. En fait, elle l'espère sincèrement. Elle n'a jamais vraiment postulé pour un métier quel qu'il soit jusqu'à maintenant. Elle a toujours eu de la chance ou des connaissances dans un milieu ou un autre pour y entrer. Elle remercie toutes les personnes qui l'ont aidée d'ailleurs. Mais aujourd'hui, elle doit se débrouiller seule, comme une grande. Et elle rentre dans les locaux comme une grande. Elle interpelle la première personne qu'elle voit passer et elle se présente. Tant pis si ce n'est pas la bonne personne, il saura certainement l'orienter plus facilement que si elle s'y aventure toute seule. Elle demande à qui elle pourrait s'adresser pour candidater à l'un des postes et finit par se présenter parce qu'elle avait complètement oublié. Comme quoi, ça prouve qu'elle n'a vraiment pas l'habitude de ça. Mais il ne lui répond pas. Au lieu de ça, il l'a regarde fixement comme si c'était le bon dieu ou une autre personne que beaucoup vénère. Lily ne sait pas trop comment réagir alors elle esquisse un petit sourire mi-gênée, mi-surprise. Je... Je sais qui vous êtes... Tout s'explique alors. Ça flatte un peu Lily de voir sa réaction même si elle n'est toujours pas habituée même après tout ce temps. Je... Enfin je veux dire, vous êtes connue ici dans les parages et je... Hum... Pardon, vous disiez ? La jeune femme lâche un petit rire. Elle trouve ça adorable comme réaction mine de rien. Vous pouvez me tutoyer vous savez. Dit-elle alors qu'elle le vouvoie à son tour. Mais elle a horreur qu'on l'a vouvoie, ça lui rappelle qu'elle commence à vieillir un peu trop. Et puis, ça lui donne l'impression d'être trop âgée. Non, elle se dit encore jeune, elle n'a pas fini de vivre. Loin de là même. Vous... Faut en parler à Saul Masterson. Il... doit être dans la grande salle là. Parfait, elle est tombée sur quelqu'un qui connaît le lieu, l'endroit et les personnes qui y travaillent. Elle ne pouvait pas rêver mieux pour le coup. Je... Je peux vous accompagner si vous voulez. La jeune femme hoche positivement de la tête. Je veux bien s'il vous plaît. Et elle lui adresse un sourire en lui suivant, même s'il lui a montré de la main la salle où elle doit aller pour trouver ce fameux Saul Masterson. Vaut mieux être prudent. Vous... Vous faites partie de la Northlight aussi ? Qu'elle lui demande curieuse d'en savoir un peu plus sur la personne avec qui elle se trouve. Et il semblait tellement heureux et surpris de la voir, que son petit doigt lui dit qu'il doit être dans le milieu.
code by bat'phanie



What about all the times you said you had the answers ? What about all the plans that ended in disasters ?

what about love, what about trust, what about us ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : célibataire
MÉTIER : danseur et comédien dans Northlight company

POSTS : 3677 POINTS : 290

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : Alexander #2
Lily #1
Robin #1
Wonnie #9
Sybille #1
Andreï #2
Daniel #1
Kahlan
Gabriel
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @valtersen, UB @Loonywaltz, Gif @Tumblr
DC : Thomas & Nathan
INSCRIT LE : 06/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester http://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

MessageSujet: Re: Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)   Lun 2 Avr - 17:31


Jamais, en 3 ans dans la compagnie, Clément n'aurait imaginer qu'un jour il ferait face à Lily Fairchild, cette Australienne qui a tout réussi dans sa vie. Elle a réussi a percé à Broadway et ça, ce n'est vraiment pas rien. En fait, c'est vraiment tout ce que le jeune comédien souhaite. Fêter ses 30 ans sur cette scène de comédie musicale mondialement reconnue est le but de sa vie. Il sait que ses objectifs sont très grands, qu'il vise très haut, mais n'est pas le but des objectifs ? Qu'ils semblent inatteignables ? Touche à tout, le premier but de Clément c'est déjà de passer professionnel dans cette compagnie puis d'évoluer dans une autre compagnie de théâtre. Il a envie de tester pleins de choses différentes, mais ça fait plusieurs mois qu'il est de plus en plus attiré par la comédie musicale.

Faire donc face à Lily ne fait que le conforter dans cette idée que son but n'est pas seulement un rêve mais qu'il va vraiment pouvoir l'atteindre un jour. Alors, lorsque la jeune femme lui demande s'il peut l'aider, il répond directement positivement. Oui. Oui il est l'homme qu'il lui faut. Elle a besoin de se renseigner sur la northlight ? Pas de souci, il connaît parfaitement la compagnie et sait que Saul sera heureux de l’accueillir dans ses rangs ! Il serait idiot de passer à côté d'une telle star de la comédie musicale ! Alors, souriant de toutes ses dents, Clément réajuste son sac à dos, fait un signe à son amie qu'il la rejoindra plus tard puis désigne la porte  «Venez, suivez moi ! » dit-il avec un certain entrain en se dirigeant vers la porte.

 « Je peux vous demandez ce qui vous emmènes ici ?» demande-t-il subitement alors qu'ils entrent dans la salle principale du théâtre  «Je veux dire ...aux dernières nouvelles vous étiez encore à Broadway, non ? Depuis quand vous avez quitté New-York ? Pourquoi ? » demande-t-il, laissant la curiosité parler pour lui. Mais au pire elle restera évasive. Elle peut très bien lui révéler seulement ce qu'elle veut, il ne l'oblige à rien !  «Je ...hm...une fois que vous aurez fini de parler avec Saul est-ce que je ... » il reserre nerveusement ses doigts sur la lanière de son sac à dos et pince les lèvres, hésitant  « Je pourrais vous poser quelques questions, peut-être ? Je veux dire, sur Broadway et tout ça …. ?» ose-t-il demander d'une petite voix.

S'approchant de la scène, il monte dessus et interpelle Andreï qui lui annonce que Saul vient tout juste de quitter le théâtre suite à un appel qui devait être urgent. Remerciant de scénographe, Clément finit par se tourner vers Lily, une expression désolée sur le visage  «Il est parti, à l'instant » dit-il en pliant les genoux avant de sauter de la scène. Attérissant souplement, il se redresse pour faire à nouveau face à la jeune femme  « Désolé...on reprend dans une petite heure, il sera là. Il est toujours là en avance donc ...ou bien vous l'attendez ou alors vous repasser demain. Je ...» il regarde autour de lui puis hausse les épaules  «Je peux vous donner ses contacts, au pire. Comme ça pas de mauvaise surprises pour vous quand vous viendrez » dit-il doucement en haussant les épaules.



I AM AN APOSTROPHY
© FRIMELDA


:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-neuf ans, bientôt trente (03/09)
SURNOM : Lily, c'est déjà bien assez court comme ça.
STATUT : Elle vient tout juste de se séparer de son dernier petit-ami, incapable de rester plus de trois mois avec le même homme.
MÉTIER : Professeur de chant et de danse en attendant que son projet se concrétise. Et aussi chorégraphe et professeur de chant et danse pour la Northlight Theater Company.
LOGEMENT : Bayside à l'appartement #08.

POSTS : 715 POINTS : 450

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
lily fairchild...
est née à sydney. ≈ danse depuis qu'elle sait tenir debout. ≈ a une sœur plus jeune qu'elle. ≈ s'est essayée à toute sorte de danse avant de s'arrêter sur le classique et le modern jazz. ≈ était un vrai garçon manqué lorsqu'elle était petite. ≈ a fait énormément de sport "d'homme" à cette période, rugby, basket, foot... en plus de la danse. ≈ a fait du basket jusqu'au lycée. ≈ a perdu son père à l'âge de 14 ans et a eu énormément de mal à faire son deuil. ≈ a déménagé à brisbane à la suite. ≈ a fait partie d'une chorale lorsqu'elle a emménagé à brisbane et y est restée plusieurs années. ≈ est partie à new-york pendant cinq ans pour réaliser son rêve. ≈ a eu plusieurs relations depuis son départ à new-york, tous des échecs.

≈ ≈ ≈

Clément fb, Noa, Violet, Wesley, Arthur #2, Casey, Myrddin, Billie.
closed (8/4)

RPs EN ATTENTE : Loan. Greta.
RPs TERMINÉS : Arthur #1.
AVATAR : e. olsen.
CRÉDITS : whovian (av), bat'phanie (sign), tumblr (gifs)
DC : aucune schizophrénie détectée.
INSCRIT LE : 14/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18619-sweet-divide-a-heavy-truth-lily http://www.30yearsstillyoung.com/t18706-i-ll-be-yours-for-a-thousand-lives-lily http://www.30yearsstillyoung.com/t18707-lily-fairchild

MessageSujet: Re: Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)   Mar 3 Avr - 11:41



Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse.
Clément Winchester & Lily Fairchild
Lily avait encore un peu de mal à se dire que New-York et Broadway, c'était fini pour elle. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et il faut bien penser à la suite à un moment ou un autre. Le mariage de sa sœur avait été l'élément qui lui avait fait réfléchir à ça après six années passées là-bas. Il était temps qu'elle tourne la page et mette fin à ce rêve éveillé. Un rêve qui n'était pas de tout repos mais un rêve qu'elle avait longuement imaginé lorsqu'elle était plus jeune. Puis elle a l'impression d'en avoir fait le tour et qu'il est temps pour elle de laisser sa place à une autre personne. Lily n'est pas égoïste au point de garder une place que d'autres désirent depuis des années. Lily veut que tout le monde connaisse cette sensation. Celle de vivre son rêve. Mais la jeune femme ne veut pas s'arrêter là, elle a d'autres rêves en tête. Des rêves qu'elle veut réaliser à Brisbane et pas à l'autre bout du monde. Elle ne veut plus quitter sa famille et ne les voir qu'à travers l'écran de son ordinateur. Elle en avait assez de cette situation. Et elle ne veut pas revivre ça encore une fois. Face à ce jeune homme dont elle ignore encore l'identité, elle se présente et se retrouve face à un fan. Ça lui fait plaisir à Lily, elle adore en rencontrer et partager avec eux une petite conversation et un petit moment. Venez, suivez moi ! Elle le suit alors qu'il l'emmène rencontrer un certain Saul. Je peux vous demandez ce qui vous emmènes ici ?Lui demande-t-il lorsqu'ils passent la porte qui mène à une grande salle. La question ne la surprend pas, elle s'apprête même à y répondre mais le jeune homme est plus rapide qu'elle. Je veux dire... aux dernières nouvelles vous étiez encore à Broadway, non ? Depuis quand vous avez quitté New-York ? Pourquoi ? Lily sourit et peut comprendre les interrogations du garçon. Vous savez, Broadway est une expérience magnifique, enrichissante et géniale. Mais à un moment, il faut savoir laisser sa place aux autres. La jeune danseuse hausse des épaules, ce choix est parfois dur à faire mais il est nécessaire. Je ne regrette pas d'être partie, aujourd'hui, j'ai d'autres projets en tête toujours liés à la danse et en art du spectacle. Puis ma famille me manquait. Six ans sans les voir, c'est vraiment long. Elle lui adresse un sourire. Aucun regret. Aucun remord ne peut se lire sur son visage. Elle sait qu'elle a fait un heureux ou une heureuse en prenant la décision de quitter le spectacle. De toute façon, la tournée était terminée. Je... hm... une fois que vous aurez fini de parler avec Saul est-ce que je... Elle tourne la tête vers le jeune homme, attendant la fin de sa phrase avec impatience. Je pourrais vous poser quelques questions, peut-être ? Je veux dire, sur Broadway et tout ça…. ? Un grand sourire se dessine sur le visage de Lily. Si elle pouvait répondre à ses interrogations, ça lui ferait vraiment plaisir. Peut-être est-ce son rêve ? Avec grand plaisir ! Qu'elle lui répond avant qu'il ne s'éloigne pour monter sur la scène et parler à quelqu'un de présent. Elle n'entend pas la conversation mais elle attend patiemment jusqu'à ce qu'il revienne. Il est parti, à l'instant. Lily grimace, un peu déçue de l'avoir loupé de si peu. Ah mince... C'est de ma faute, j'aurais dû appeler avant de passer. Il te semblait avoir vu un numéro de téléphone sur l'article en plus. Quelle idée de débarquer comme ça. Désolé... On reprend dans une petite heure, il sera là. Il est toujours là en avance donc... Ou bien vous l'attendez ou alors vous repasser demain. Je... La jeune femme réfléchit un peu. Que faire ? Rester et risquer de le déranger ? Ou rappeler plus tard et repasser avec un rendez-vous en proche ? Je peux vous donner ses contacts, au pire. Comme ça pas de mauvaise surprises pour vous quand vous viendrez. Lily hoche un peu la tête. Je vais rester un peu si ça ne dérange pas mais je veux bien ses coordonnées, au cas où. Elle lui adresse un sourire et prend note de tout ça qu'elle garde précieusement avec elle. Il ne faudrait pas qu'elle perde ça et son unique chance de poursuivre un bout de son rêve. Vous aviez d'autres questions ? Enfin si vous n'avez pas quelque chose à faire dans l'immédiat. Elle ne voudrait pas le retarder ou retarder d'autres personnes. Elle n'était pas là pour ça. Elle voulait seulement l'aider et répondre aux questions qu'il se pose. Mais après tout, elle aurait d'autres occasions de le revoir. Et... Mh. Comment vous vous appelez ? Elle a son visage mais aucun nom à mettre dessus. Et si jamais elle devait appeler Saul, il était quand même préférable d'avoir le prénom de la personne qu'elle a rencontré. Ce serait quand même mieux.
code by bat'phanie



What about all the times you said you had the answers ? What about all the plans that ended in disasters ?

what about love, what about trust, what about us ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : célibataire
MÉTIER : danseur et comédien dans Northlight company

POSTS : 3677 POINTS : 290

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : Alexander #2
Lily #1
Robin #1
Wonnie #9
Sybille #1
Andreï #2
Daniel #1
Kahlan
Gabriel
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @valtersen, UB @Loonywaltz, Gif @Tumblr
DC : Thomas & Nathan
INSCRIT LE : 06/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester http://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

MessageSujet: Re: Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)   Dim 29 Avr - 14:58


Ce n'est pas tous les jours qu'on fait face à une star de Broadway. Et, au final, c'est dans ces moments là qu'on se rend comptes que ces gens, qui semblent tellement inaccessibles, sont en vrai de simples humains qui ne demandent qu'à communiquer avec les autres. Lily Fairchild n'est peut-être pas connue au niveau mondiale, mais elle est bien connue ici, à Brisbane et partout en Océanie et sans doute dans une bonne partie des états unis. Et il faut dire ce qu'il en est, le jeune homme est très impressionné par le fait de l'avoir là devant lui. Il apprend de sa bouche que Broadway a été une expérience plus que merveilleuse, mais qu'il faut laisser sa vie aux autres a un moment donné. Inclinant légèrement la tête sur le côté, l'interrogeant du regard, Clément hésite quelques instants mais ne dit rien pour l'instant, bien décidé de bien choisir ses mots histoire de ne pas blesser la jeune femme. Il apprend aussi que le ça fait 6 ans qu'elle est partie, qu'elle a d'autres projets et surtout que sa famille lui manquait.

 « Ah ouais je vois» dit-il  « Je comprends mieux du coup» sourit-il en haussant les épaules  «Du coup tu es resté 6 ans là-bas... » reprend-t-il plus pour lui qu'autre chose, comme s'il voulait assimiler toutes les informations qu'elle lui donnera, allant des plus au moins importantes. Il s'avance vers la scène, s'entretient rapidement avec un des collègues puis repart vers Lily, lui annonçant, désolé, que Charles est déjà parti. Elle semble déçue, mais le jeune homme s'empresse de lui proposer d'attendre avec elle et lui propose même de lui donner les coordonnés de Charles, ce qu'elle s'empresse d'accepter. Le jeune homme se redresse, s'assoie sur le bord de la scène et sort une son porte feuille de la poche arrière de son jeans. Il fouille un peu dans les cartes qui y sont placées puis en tend une à la jeune femme.

 « Voilà, Charles Anderson. Il est connu un peu partout dans le monde. Il a passé plusieurs années à Broadway, tu devrais le connaître aussi, non ?» il interroge la jeune danseuse du regard et sourit doucement  «Sinon, ouais, j'ai pas mal de questions » il hausse les épaules  «Déjà ouais, je m'appelle Clément. Clément Winchester » se reprend-t-il en sautant de la scène pour s'y adosser.  « Et je ...hm … comme dit, je fais partie de la compagnie depuis 3 ans mais je fait du théâtre depuis que j'ai 6, donc 17 ans. Je viens de nouvelle Zélande, au passage» ajoute-t-il avant de toussoter doucement  « Et je fais de la danse depuis que j'ai 7 ans. Donc en vrai … tu l'auras sans aucune doute compris, mon rêve s'est d'intégrer Broadway. Avant mes 30 ans si possible» il rigole doucement, presque nerveusement et se passe une main dans les cheveux  « J'ai commencé à prendre des cours de chant aussi depuis 3 ans et je ...hum...enfin voilà, je voulais savoir comment tu as fait, toi, pour réussir à Broadway. Je ne suis pas naïf, je sais bien que c'est difficile et tout, mais genre … comment tu t'y es prise, toi ?» il croise les bras et pose un regard intrigué sur la jeune femme.



I AM AN APOSTROPHY
© FRIMELDA


:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-neuf ans, bientôt trente (03/09)
SURNOM : Lily, c'est déjà bien assez court comme ça.
STATUT : Elle vient tout juste de se séparer de son dernier petit-ami, incapable de rester plus de trois mois avec le même homme.
MÉTIER : Professeur de chant et de danse en attendant que son projet se concrétise. Et aussi chorégraphe et professeur de chant et danse pour la Northlight Theater Company.
LOGEMENT : Bayside à l'appartement #08.

POSTS : 715 POINTS : 450

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
lily fairchild...
est née à sydney. ≈ danse depuis qu'elle sait tenir debout. ≈ a une sœur plus jeune qu'elle. ≈ s'est essayée à toute sorte de danse avant de s'arrêter sur le classique et le modern jazz. ≈ était un vrai garçon manqué lorsqu'elle était petite. ≈ a fait énormément de sport "d'homme" à cette période, rugby, basket, foot... en plus de la danse. ≈ a fait du basket jusqu'au lycée. ≈ a perdu son père à l'âge de 14 ans et a eu énormément de mal à faire son deuil. ≈ a déménagé à brisbane à la suite. ≈ a fait partie d'une chorale lorsqu'elle a emménagé à brisbane et y est restée plusieurs années. ≈ est partie à new-york pendant cinq ans pour réaliser son rêve. ≈ a eu plusieurs relations depuis son départ à new-york, tous des échecs.

≈ ≈ ≈

Clément fb, Noa, Violet, Wesley, Arthur #2, Casey, Myrddin, Billie.
closed (8/4)

RPs EN ATTENTE : Loan. Greta.
RPs TERMINÉS : Arthur #1.
AVATAR : e. olsen.
CRÉDITS : whovian (av), bat'phanie (sign), tumblr (gifs)
DC : aucune schizophrénie détectée.
INSCRIT LE : 14/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18619-sweet-divide-a-heavy-truth-lily http://www.30yearsstillyoung.com/t18706-i-ll-be-yours-for-a-thousand-lives-lily http://www.30yearsstillyoung.com/t18707-lily-fairchild

MessageSujet: Re: Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)   Mar 15 Mai - 11:12



Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse.
Clément Winchester & Lily Fairchild
Tu n'étais pas spécialement fixée sur ta vie professionnelle en revenant à Brisbane. Tu ne pensais pas que ta vie prendrait un tournant comme celui que tu prenais ce jour là. Tu venais de quitter une compagnie pour peut-être en rejoindre une autre. À croire que ça te manquait trop pour quitter totalement cet univers. Tu devais avouer qu'être l'une des stars d'un show de cette ampleur t'avait marquée et avait contribué à ton bonheur pendant quelques années. Maintenant, tu étais lassée de ça et tu avais envie d'y participer autrement, en créant, en enseignant. C'étaient des milieux différents mais que tu avais envie d'explorer avant qu'il ne soit trop tard. Tu étais curieuse de voir ce que ça pouvait t'apporter autant professionnellement, qu'humainement. Tu aimais bien touchée à tout alors ça ne devrait même pas t'étonner une seule seconde. Tu faisais la connaissance d'un jeune homme dès ton arrivée qui semblait plutôt bien connaître ton parcours artistique. Ça te faisait toujours bizarre de tomber sur des personnes qui te suivaient et qui te suivaient peut-être encore après. Mais en même temps, ça te faisait chaud au coeur de savoir que tu étais suivie et aimée pour ce que tu faisais, que ton travail et ton talent étaient appréciés. Mais tu n'étais pas là pour ça, tu étais là pour déposer ta candidature et avoir les postes que tu désirais. Ouais, plusieurs te faisaient de l’œil et tu pouvais apporter quelque chose dans chacun. Tu n'avais pas froid aux yeux, pas du tout. Ah ouais je vois. Je comprends mieux du coup. Du coup tu es restée 6 ans là-bas... Tu hochais de la tête pour approuver ses paroles. Oui, il faut en prendre conscience lorsque l'on part. Je n'avais pas réfléchi à ça pour ma part mais c'était mon rêve alors j'ai foncé. Et au final, tu ne regrettais pas du tout ton départ, ni ton expérience. C'était un mal pour un bien. Il t'emmenait jusqu'au directeur de la compagnie mais visiblement, il n'était pas là. Tu n'avais pas eu de chance, tant pis pour toi. Il te donnait quand même la carte de cette homme. Charles Anderson. Ce nom te disait quand même quelque chose mais tu n'arrivais pas à savoir d'où. Voilà, Charles Anderson. Il est connu un peu partout dans le monde. Il a passé plusieurs années à Broadway, tu devrais le connaître aussi, non ? Tu relevais la tête vers le jeune homme, un sourire sur les lèvres. Il venait de te donner la réponse à ta question. Il me semble que oui. Son nom me dit quelque chose en tout cas. Tu finissais par lui demander comment il s'appelait parce que tu ne te rappelais pas qu'il te l'avait dit. Mais qui sait, peut-être que tu avais juste mal compris ou entendu. Et aussi s'il avait des questions parce qu'il semblait s'intéresser beaucoup à Broadway. Sinon, ouais, j'ai pas mal de questions. Tu hochais la tête, prête à entendre toutes les questions qu'il se posait. Déjà ouais, je m'appelle Clément. Clément Winchester. Tu notais ce nom dans un coin de ta tête, qui sait, tu pourrais peut-être le conseiller à quelqu'un du milieu et parler de lui. Enchantée Clément. Que tu lui répondais en rangeant la carte de ce fameux Charles Anderson dans ton porte-feuille avant de l'écouter encore plus attentivement. Et je... hm… comme dit, je fais partie de la compagnie depuis 3 ans mais je fais du théâtre depuis que j'ai 6 ans, donc 17 ans. Je viens de nouvelle Zélande, au passage. Tu hochais de la tête sans l'interrompre. Et je fais de la danse depuis que j'ai 7 ans. Donc en vrai… tu l'auras sans aucune doute compris, mon rêve s'est d'intégrer Broadway. Avant mes 30 ans si possible. Tu rigolais un peu. D'après les calculs que tu venais d'effectuer dans ta tête, il était encore jeune et loin des trente ans. Mais tu savais à quel point ça pouvait passer vite. Tu étais à quelques mois des tiens déjà. J'ai commencé à prendre des cours de chant aussi depuis 3 ans et je... hum... enfin voilà, je voulais savoir comment tu as fait, toi, pour réussir à Broadway. Je ne suis pas naïf, je sais bien que c'est difficile et tout, mais genre… comment tu t'y es prise, toi ? Tu souriais, ça te faisait plaisir d'entendre que l'on te demandait des conseils pour entrer à Broadway. Et toi, tu te faisais un malin plaisir à répondre et à donner des conseils à ses personnes. Mais tu préférais être franche et ne pas leur donner de faux espoirs non plus. J'ai énormément travaillé pour entrer à Broadway. J'y travaille depuis que je suis toute petite. Je dirais que j'ai commencé à m'y intéresser lorsque j'ai été en âge de comprendre leur renommé mondiale, vers sept ou huit ans. Et depuis ce jour, je n'ai jamais cessé de m'entraîner et de me donner des objectifs pour m'aider à progresser. Ma professeur de danse m'a aussi beaucoup aidée. Elle n'est jamais allée à Broadway mais elle a toujours réussi à me faire dépasser mes limites, à me pousser au delà de ce que je pensais savoir faire. Même en dehors des cours, je m'entraînais encore et encore, sans relâche. Pendant des années, j'ai travaillé. J'ai aussi beaucoup analysé les performances des show de Broadway, essayant de les reproduire chez moi, au même rythme et à la même intensité. Tu grimaçais un peu en te souvenant de cette période où tu n'avais plus que le mot Broadway à la bouche et dans le corps. Tu étais obsédée par ça et par cet objectif. Le travail est la clé de la réussite. Il te faut t'entraîner et te dépasser pour montrer que tu as ta place dans un show. Mais il faut surtout rester soi-même, c'est ce qui fera ta différence. Pour toi, c'est ce qui avait fait la différence, tu en étais certaines. Tu avais remarqué que beaucoup jouait un rôle, le rôle pour lequel il postulait. Et c'était génial de montrer que l'on arrivait à s'approprier le rôle rapidement mais il ne fallait pas s'oublier pour autant. J'ai eu beaucoup de chances personnellement. Je connaissais quelqu'un qui connaissait quelqu'un dans cette compagnie et qui a pu me faire passer une audition privée. Je pourrais contacter cette personne si tu veux. Mais d'abord, je vais devoir voir ce que tu vaux. Et peut-être que je pourrais t'aider ? Seulement si tu veux évidemment. Tu étais toujours prête à donner de ton temps et de ton énergie pour aider les jeunes à atteindre leur objectif et leur rêve. Tu pouvais bien faire ça.
code by bat'phanie



What about all the times you said you had the answers ? What about all the plans that ended in disasters ?

what about love, what about trust, what about us ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : célibataire
MÉTIER : danseur et comédien dans Northlight company

POSTS : 3677 POINTS : 290

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : Alexander #2
Lily #1
Robin #1
Wonnie #9
Sybille #1
Andreï #2
Daniel #1
Kahlan
Gabriel
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @valtersen, UB @Loonywaltz, Gif @Tumblr
DC : Thomas & Nathan
INSCRIT LE : 06/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester http://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

MessageSujet: Re: Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)   Jeu 24 Mai - 21:50


En vrai, il semblerait bien que Clément et Lily se ressemblent plus qu'ils ne penseraient. Tout les deux sont du genre à partir sur des coups de tête. En fait, le jeune comédien se reconnaît pas mal dans la décision de la danseuse car ce serait carrément son genre, aussi, de foncer tête basse.  « Certes, tu n'y as pas pensé sur le coup, mais bon... t'as quand même eu une carrière dans la comédie musicale ! Et puis bon, avec une carrière à Broadway y a toutes les portes qui te sont ouvertes maintenant du coup » continue-t-il en haussant les épaules avec un air entendu.

En parlant de Broadway, Clément évoque, évidement le prénom de Charles. Et Lily lui avoue que le nom lui dit quelque chose.  «Dans tous les cas tu vas rapidement apprendre à le connaître, il est adorable. Tu ne peux que l'adorer » assure-t-il en en s'appuyant sur ses genoux. Il se présente ensuite puis pose enfin la question qui lui brûle les lèvres depuis le début de leur rencontre. Après une rapide présentation de son histoire personnel, il lui demande comment elle a fait pour entrer mais surtout à percer dans ce milieu.

La réponse est évidente mais intéressante. Elle a énormément travailler, sans relâche, avec ses prof mais c'est surtout sa prof de danse qui l'a beaucoup aidé. Bien qu'elle n'ai, elle personnellement, pas été a Broadway, elle l'a obligé à se dépasser, encore et encore, toujours plus. Elle a aussi passé des années à analyser et travailler en temps réel, les performances des show de Broadway, les reproduisant chez elle. Mais en plus de tout ça, elle connaissait quelqu'un qui connaissait quelqu'un qui faisait parti de la compagnie et qui a pu lui faire passer des auditions privées. Clément se redresse rapidement lorsqu'elle lui propose d'en faire de même pour lui et hoche vivement la tête  « Carrément ! Carrément !» dit-il en souriant largement.

Mais au final, Lily lui demande, de façon détournée, de lui faire une démonstration. Arquant un sourcil, regardant autour de lui, Clément se redresse  « Tu veux dire … là, ici, maintenant ?» demande-t-il avant de se lever  « Tu veux voir quoi ? Danse ? Théâtre ? Chant ?» il se déplace un peu vers le centre de la scène  « Le chant par contre je gères pas encore super bien » il se passe une main dans les cheveux  «En fait, ça fait seulement deux ans que je chantes régulièrement et que je prend des cours, donc ...» il se tait et pose son regard sur Lily, croisant les bras derrière son dos.



I AM AN APOSTROPHY
© FRIMELDA


:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-neuf ans, bientôt trente (03/09)
SURNOM : Lily, c'est déjà bien assez court comme ça.
STATUT : Elle vient tout juste de se séparer de son dernier petit-ami, incapable de rester plus de trois mois avec le même homme.
MÉTIER : Professeur de chant et de danse en attendant que son projet se concrétise. Et aussi chorégraphe et professeur de chant et danse pour la Northlight Theater Company.
LOGEMENT : Bayside à l'appartement #08.

POSTS : 715 POINTS : 450

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
lily fairchild...
est née à sydney. ≈ danse depuis qu'elle sait tenir debout. ≈ a une sœur plus jeune qu'elle. ≈ s'est essayée à toute sorte de danse avant de s'arrêter sur le classique et le modern jazz. ≈ était un vrai garçon manqué lorsqu'elle était petite. ≈ a fait énormément de sport "d'homme" à cette période, rugby, basket, foot... en plus de la danse. ≈ a fait du basket jusqu'au lycée. ≈ a perdu son père à l'âge de 14 ans et a eu énormément de mal à faire son deuil. ≈ a déménagé à brisbane à la suite. ≈ a fait partie d'une chorale lorsqu'elle a emménagé à brisbane et y est restée plusieurs années. ≈ est partie à new-york pendant cinq ans pour réaliser son rêve. ≈ a eu plusieurs relations depuis son départ à new-york, tous des échecs.

≈ ≈ ≈

Clément fb, Noa, Violet, Wesley, Arthur #2, Casey, Myrddin, Billie.
closed (8/4)

RPs EN ATTENTE : Loan. Greta.
RPs TERMINÉS : Arthur #1.
AVATAR : e. olsen.
CRÉDITS : whovian (av), bat'phanie (sign), tumblr (gifs)
DC : aucune schizophrénie détectée.
INSCRIT LE : 14/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18619-sweet-divide-a-heavy-truth-lily http://www.30yearsstillyoung.com/t18706-i-ll-be-yours-for-a-thousand-lives-lily http://www.30yearsstillyoung.com/t18707-lily-fairchild

MessageSujet: Re: Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)   Mer 6 Juin - 11:32




≈ ≈ ≈
{ il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. }
crédit/ tumblr ✰ clément&lily

Certes, tu n'y as pas pensé sur le coup, mais bon... t'as quand même eu une carrière dans la comédie musicale ! Et puis bon, avec une carrière à Broadway y a toutes les portes qui te sont ouvertes maintenant du coup. Il a raison, il a totalement raison et elle en a consciente. Elle a eu de la chance et elle s'en est donnée les moyens jusqu'au bout pour y arriver. Sans ça, c'était perdu d'avance. Même avec les meilleurs contacts. Ce n'est pas le milieu le plus simple, tout le monde le sait. Ça reste les meilleures années de ma vie, je ne peux pas regretter. Ça en valait le coup ! Et si c'était à refaire, elle le referait. Peut-être pas de la même façon mais similairement. Elle range précieusement la carte de Charles dans son sac à main, elle ne doit surtout pas la perdre. Dans tous les cas tu vas rapidement apprendre à le connaître, il est adorable. Tu ne peux que l'adorer. Elle lui adresse un sourire, ne doutant absolument pas de ses paroles. Lily est une femme qui aime tout le monde et a vraiment besoin d'un motif valable qui justifierait une haine envers quelqu'un. C'est très rare, vraiment très rare. J'ai hâte de faire sa connaissance. Elle répond ensuite aux questions qu'il se pose par rapport à son expérience dans Broadway et la façon dont elle s'y est prise. Elle y répond avec grand plaisir. Ça lui plaît de rencontrer des personnes qui ont ce même rêve qu'elle avait il y a quelques années. Ça lui plaît de pouvoir les aider à prendre le même chemin qu'elle et de nombreuses autres personnes. C'est un privilège pour elle que de les conseiller et de les aider. Carrément ! Carrément ! Elle sent enthousiasme dans sa voix et la voit dans tout son corps. Ça la fait doucement rire, elle a l'impression de se revoir il y a quelques années. Elle adore cette sensation. Tu veux dire … là, ici, maintenant ? Une démonstration, elle doit bien savoir ce qu'il vaut et son niveau avant de pouvoir parler de lui. Seulement si tu as le temps, on peut faire ça plus tard si tu veux. Mais j'aurais besoin de voir ce que tu vaux dans toutes ces disciplines. Elle lui sourit d'un sourire rassurant. Elle n'est pas là pour le juger, juste pour l'aider. Tu veux voir quoi ? Danse ? Théâtre ? Chant ? Lily réfléchit un peu. Quel est le plus important ? À vrai dire, rien ne va sans les autres. Broadway, c'est un tout. Il faut être bon partout si on veut pouvoir y entrer. Le chant par contre je gères pas encore super bien. En fait, ça fait seulement deux ans que je chantes régulièrement et que je prend des cours, donc... Elle réfléchit un peu à ce qu'elle aimerait voir ou entendre. On peut commencer par le chant si tu juges que c'est ce que tu maîtrises le moins ? Elle le regard, attendant sa réponse. Elle n'était pas là pour le mettre en danger, ni quoi que ce soit. Juste pour évaluer son niveau et voir ce qu'elle aurait à travailler avec lui. Pour la danse, je pourrais t'apprendre la chorégraphie qu'on a dû exécuter en groupe. Elle change régulièrement mais ça pourra te donner une idée du rythme et du niveau qu'il demande. Mais on verra ça une prochaine fois. Elle était prête à lui donner de son temps pour l'aider. Elle était prête à y mettre toute son énergie.



What about all the times you said you had the answers ? What about all the plans that ended in disasters ?

what about love, what about trust, what about us ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : célibataire
MÉTIER : danseur et comédien dans Northlight company

POSTS : 3677 POINTS : 290

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : Alexander #2
Lily #1
Robin #1
Wonnie #9
Sybille #1
Andreï #2
Daniel #1
Kahlan
Gabriel
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @valtersen, UB @Loonywaltz, Gif @Tumblr
DC : Thomas & Nathan
INSCRIT LE : 06/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester http://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

MessageSujet: Re: Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)   Ven 15 Juin - 18:34


Les meilleures années de sa vie. Il n'en faut pas plus pour que Clément se mette à rêver. Il se voit déjà sur scène, à jouer, danser et chanter comme si sa vie en dépendait. Debout, ici, dans le théâtre, face à Lily, il laisse son regard glisser sur les fauteuils et tout à coup, il n'est plus à Brisbane. Non. Il est a New-york et se tient, fièrement, dans la salle de spectacle de ses rêves. Il entend la musique qui s'estompe doucement, gentiment, sent son souffle redevenir peu à peu à la normale, ses bras et ses jambes qui tremblent sous l'effort intense qu'il vient de fournir. Mais surtout, surtout il entend le tonnerre d’applaudissement qui fait vibrer la salle et son fort intérieur. Là, sur scène, il se sent bien, en paix avec lui-même. Cet endroit, cette scène, il ne se voit pas être autre part. Il ne veut pas être autre part. C'est son but, le but ultime de sa vie et ça, il ne laissera jamais rien ni personne le lui enlever.

C'est toutefois la voix de Lily qui, disant avoir réellement hâte de rencontrer Charles, le fait revenir à la réalité. Avec un sourire, Clément hoche la tête et reporte son attention sur les fauteuils. Toutefois, son esprit ne retourne plus à New-York mais reste bel et bien à Brisbane et avec les doutes qui commencent à se frayer un chemin vers son cerveau. Mais Lily met, à nouveau, un terme à tout cela en lui demandant de lui faire une démonstration. Clément saute sur l'occasion et lui demande ce qu'elle souhaite voir. Souriant doucement, elle lui dit qu'il peut très bien commencer par le chant si c'est ce qu'il maîtrise le moins. En temps normal, Clément aurait hésiter mais là, décroisant les bras, il se redresse, sur le point d'entonner une chanson lorsque Lily lui propose de lui montrer la danse qu'elle a été obligé d'apprendre.

 «sé ...sérieux ? » souffle-t-il, les yeux écarquillés  « tu ferais ça … ?» son sourire s'élargit d'avantage alors qu'il se redresse  « Avec plaisir ! Grand plaisir ouais ! J'adorerais apprendre leur danse ! Je veux dire, j'ai déjà regardé toutes les vidéos qu'on peut trouver sur internet, j'ai même demandé à ma coach de danse s'il y a moyen qu'elle me montre deux trois choses mais du coup … enfin ouais, carrément partant pour la vraie chorée !» reprend-t-il en hochant la tête activement. Il finit tout de même par se reculer et se mettre en place au centre de la scène avant de prendre une profonde inspiration et se entonner les premières notes de la dernière chanson qu'il a apprit.



I AM AN APOSTROPHY
© FRIMELDA


:
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)   


Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut parfois oser pour que la chance nous sourisse. (Clément)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-