AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 to carry a secret is to play with fire. (liam/ryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans.
SURNOM : il n'a pas besoin de surnom et ne vous avisez pas à lui en trouver un.
STATUT : célibataire, coureur de jupons et briseur de coeurs.
MÉTIER : espion et agent pour les services secrets australiens, professeur en marketing management à l'université et consultant marketing pour bae systems.
LOGEMENT : bayside, #59.

POSTS : 192 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : surfeur dont la réputation n'est plus à refaire. - dévoué au travail. - menteur hors pair. - séducteur de première. - lève-tôt et se couche tard. - ne dit pas non à des aventures avec des hommes, mais préfère les femmes. - dôté d'un caractère de cochon. - grand amateur de whisky.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : molly + cassandra + liam + st patrick's day + matt + camber.
PSEUDO : desert rose.
AVATAR : alexander skarsgard.
CRÉDITS : avengedinchains (avatar), bat'phanie (signature)
DC : non.
INSCRIT LE : 01/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18443-ryan-speak-of-the-devil-and-he-shall-appear http://www.30yearsstillyoung.com/t18649-ryan-how-to-get-away-with-murder http://www.30yearsstillyoung.com/t18651-ryan-fletcher http://www.30yearsstillyoung.com/t18652-ryan-fletcher#725536

MessageSujet: to carry a secret is to play with fire. (liam/ryan)   Dim 25 Fév - 15:20




Liam & Ryan. + « Every plan has a fatal flaw. Sometimes it’s the heart, even in those who are supposed to be the most careful. But a careful nature doesn’t always ensure success. When a plan is built on an unstable foundation, failure is not only possibility, it’s a certainty. »


Lorsque son téléphone résonna à pleine puissance au beau milieu de la nuit, Ryan ne put que sortir brusquement de son sommeil, grommelant comme un ours sorti bien trop vite d’hibernation. Mais le numéro inconnu qui refusait ainsi de s’afficher sur son portable le fit instantanément s’attendrir, bien que dans le fond, notre homme n’était pas dans sa meilleure humeur. Il décrocha et n’eut pas besoin de prononcer le moindre mot. « Nous sommes face à un problème, Monsieur Fletcher. Il y a un gang à Brisbane dénommé le Club qui sévit, un gang appartenant à une branche mafieuse et qui est réputé dans le domaine du cambriolage, du braquage, de la prostitution et du deal. Un coursier se présentera demain matin à zéro huit vingt-trois, précisément, pour vous transmettre le dossier que nous avons pu monter. Trouver tout ce que vous pourrez. Mais n’agissez pas seul. Nous ne savons pas vraiment à qui nous avons à faire. » Un bip strident résonna à l’oreille de Ryan, signe que la conversation entre son interlocuteur, directeur des services secrets australiens, et lui, était tout bonnement achevée. Il raccrocha alors, tout simplement, poussant un bref soupir avant de laisser lourdement sa tête tomber sur les oreillers se trouvant à la tête de son lit. « Mission bien comprise, boss. », finit-il par maugréer entre ses dents avant de retrouver en un rien de temps les bras de Morphée.

Le lendemain matin, à huit heure vingt-cinq, bien exactement, Ryan était déjà installé derrière son bureau à feuilleté et enregistrer les informations présentes dans le dossier qu’il venait de recevoir deux minutes plus tôt. Les visages, les noms. Ces subtilités s’encraient dans sa mémoire plus vite qu’il ne fallait à la foudre pour s’abattre sur le sol. En grand physionomiste, notre homme avait su reconnaître un visage parmi la dizaine qui s’étalait dorénavant sous son regard. Cet homme, il ne l’avait vu, ou tout du moins entraperçu, qu’une seule et unique fois sur les dernières semaines qui s’étaient écoulés. Rapidement, il attrapa son téléphone et après quelques recherches, se résigna à composer le numéro qu’il venait de trouver. Un bar ouvert à huit heure le matin… certainement pas, il appellerait un peu plus tard afin d’obtenir les renseignements qu’il souhaitait avoir. Ryan rangea donc le dossier dans un tiroir de son bureau qu’il prit soin de verrouiller à clé par simple réflexe. Après coup, notre homme se redressa tout en saisissant son ordinateur portable afin de s’installer sur la terrasse de la villa. Travailler un samedi matin tout en profitant des rayons du soleil matinal et d’une bonne tasse de thé au citron.

« Bonsoir, je voulais savoir si Liam travaillait ce soir ? », questionna Ryan au téléphone alors qu’il était en ligne avec sans aucun doute le gérant de Canvas, un bar situé dans Fortitude Valley. « Qui le demande ? » Notre homme serra son poing libre tout fermant furtivement les yeux. Pourquoi ne pouvait-il pas tout simplement répondre à sa question ? « Une amie a désespérément craqué sur lui la dernière fois où elle est venue, et j’aurais aimé lui arranger le coup. » Un silence qui semblait alors durer une éternité aux yeux de Ryan s’installa au cœur de la conversation. Comme s’il en avait besoin, il n’était déjà pas patient de nature. « Il sera là à partir de vingt-deux heure. Qu’elle ne vienne pas pour consommer gratuitement. » Et l’homme finit par raccrocher sans un mot de plus, laissant planer un nouveau silence dans l’air, bien plus glacial que le précédent. L’agent secret poussa un long soupir de désespoir face aux derniers propos qu’on venait de lui adresser, mais bien rapidement, cela lui passa complètement au-dessus de la tête et il oublia la discussion qu’il venait d’avoir, hormis l’information essentielle qu’il venait de décrocher.

Il n’était pas loin de minuit lorsque Ryan poussa enfin la porte du bar dénommé Canvas. Vêtu d’un simple jean et d’une chemise grise, notre homme avait déjà en tête un rôle qu’il allait jouer tout au long de la soirée. Ce n’était pas pour rien que ce professeur et consultant marketing a été rapidement repéré par les services secrets australiens. Après tout, il se cachait tous les jours de sa vie derrière un masque et une certaine couverture, et ce soir, son talent allait être mis sur le devant de la scène. Le pas de la porte franchit, Ryan scruta déjà la salle de ses yeux azur jusqu’à apercevoir sa proie du moment. Liam Weiss se tenait, comme il l’avait prévu, derrière le comptoir à servir des clients qui y étaient déjà installés. Alors il s’avança et prit place à son tour sur un tabouret, attendant que l’homme ne vienne à lui demander ce qu’il désirait boire. « Un double whisky, s’il vous plaît. » Il est poli, après tout, le Rayan. « Dîtes-moi, elle n’est pas là, la jolie brune, qui est habituellement en poste ? » Une personne qu’il avait de temps à autre vu derrière le comptoir pour le peu de fois qu’il s’était aventuré au milieu de ce bar. Au moins, il n’aurait pas forcément à mentir sur toute la ligne afin de rester un tantinet crédible. Game on, boy.



everything is permitted
we all have secrets we keep locked away from the rest of the world. friendships we pretend, relationships we hide. but worst of all, love we never let show. the most dangerous secrets a person can bury are those we keep from ourselves. ▬ ryan fletcher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le double-face
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (23.03.1983)
SURNOM : N'essaye même pas
STATUT : Célibataire, le coeur entre deux eaux
MÉTIER : Cambrioleur #LeClub / Barman pour les autres, pour combler ses nuits solitaires
LOGEMENT : Redcliffe #400

POSTS : 1891 POINTS : 2300

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : I'm in my race car, i'm thinking of you. Shot in your heart to make you think about me. Run after you, be heading for a fall. You think you know who i am while i'm still getting to know me
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Cross my heart, hope to die. She said “be true”, I swear I’ll try. In the end, it’s her and I. But, what the fuck is love with no pain and no suffering ?
You keep my heart under the cover of night Could be the devil in a clever disguise Temptation leads us, it's too late for goodbye

My life has been such a whirlwind since I saw you. I've been running round in circles in my mind. And it always seems that I'm following you, girl. Cause you take me to the places, that alone I'd never find.

Flavia - Phoenix - Ariam - Lou - Ryan - Helliam - Izzie -
Roonweiss - Nathan








RPs TERMINÉS :
If i can't move heaven, i will raise hell.
PSEUDO : MadnessPastis
AVATAR : Adam Driver
CRÉDITS : Signa (Anesidora) Avatar (charthemimons) Ub (loonywaltz)
DC : //
INSCRIT LE : 31/12/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17970-hot-and-vulnerable-liam-weiss http://www.30yearsstillyoung.com/t17994-you-know-devils-don-t-fly-so-don-t-expect-me-not-to-fall-liam http://www.30yearsstillyoung.com/t18073-liam-weiss

MessageSujet: Re: to carry a secret is to play with fire. (liam/ryan)   Dim 25 Fév - 17:23





To carry a secret is to play with fire

I only love it when you touch me, not feel me. I'm just tryna live life for the moment. And all these motherfuckers want a relapse.



*Fallait que je m'échappe. Et si l'alcool n'aidait en rien a combattre mes démons, c'était tout de même d'une grande aide. Sur le moment. La descente est douloureuse. La désillusion de taille. Je décuve, l'alcool s'évapore et ma sensation d'être intouchable, avec. De courte durée comme souvent. S'échapper de ce tribunal mental le temps d'une nuit. Ils me jugent sans savoir qui je suis. Moi, j'avance. Je ferme les porte de mes émotions, c'est ma seule défense. Le cerveau encore embrumé par l'alcool, une bouteille de Jack Daniel a mes pieds, presque vide, j'ai la présence d'esprit de me dire qu'il faudrait que je dorme. Le soleil s'est levé, éclairant ma détresse. Il est 6h du matin, j'ai passé ma nuit a boire. A ressasser. Visiblement pas une bonne idée. Comment j'ai pu tomber si bas ? Dérapage incontrolé, je suis sortis de ma route, le ravin difficile a surmonter. J'y travaille. Je l'imagine déjà s'en mordre les doigts. De ne pas être présent lors de cette rechute. Je l'imagine jubiler. Mon père. L'obsession de la bouteille qui se transmet de père en fils. Cultiver l'art du bordel. A fucking mess. Ces dernières gouttes me font de l'oeil, moi, je me résout a la ranger. Cette bouteille. Encore bancal, je fais disparaitre la tentation. Pas mes démons. Toujours là, quelque part dans un coin de ma tête et cette peur chevillée a l'âme. L'anesthésie émotionnelle qui perd de son intensité. Je manque de glace pour refermer la brèche a l'intérieur de mon coeur. Combien était il a m'avoir touché alors que moi même je me croyais intouchable. Cole. Et cette attirance que je ne saurais oublié. Hannah. Son retour m'avait littéralement fait perdre les pédales, l'impression de patauger dans des sables mouvants. Zelda. Si décrire ce que je ressentais a son égard a voix haute était bien trop effrayant, le mot "sentiment" commençait lentement a creuser une place dans mon esprit, tout juste a coté de la peur qu'elle puisse découvrir le véritable Liam. L'envers du décor. Je n'avais clairement pas besoin d'une Hannah bis. Un drama de plus. Un seul était suffisant. Fallait que je revienne sur terre, reprendre les choses en main. Oui, il fallait.*
Fin d'aprés midi. Liam émerge. Il avait passé la journée a dormir après sa nuit blanche alcoolisée. Bien longtemps que son sommeil n'était plus correctement réglé. Le soucis lorsque l'on travaille de nuit. Décalage horaire, comme si son horloge biologique habitait sur un autre hémisphère. Encore heureux qu'il ai réussit a dormir une nuit complète. Si on pouvait appeler ça une nuit. Etrangement aucun mal de tête ne semble vouloir pointer le bout de son nez. Liam se redresse, réalisant que son tôt d'alcoolémie de la nuit dernière l'avait forcé a s'endormir sur le canapé. Son dos ne semble pas apprécier. Il soupire avant d'allé prendre une douche et se préparer. Ce soir il travaille au Canvas. Parfait pour se changer les idées. Petite pensée pour son obsession d'une nuit, craignant toujours de croiser le sourire vicieux de Cole au détour d'un comptoir puisque c'était bien dans ce bar qu'ils s'étaient retrouvé. Fort heureusement, ses collègue ne l'avait jamais mentionné ou bien ne l'avait ils tout simplement pas vu, trop occupé par les clients. Sortit de la douche, Liam opte pour un jean et une chemise noire épousant parfaitement les muscles de son corps, retroussant les manches sur ses avants bras, laissant un bouton d'ouvert, une partie de son torse apparaissant subtilement. Jouer son rôle de barman séducteur a la perfection, comme toujours. Son parfum boisé emplifiant la note mystérieuse autour de sa personne. Un crissement de pneu plus tard, Liam est déjà paré, shaker en main. Son air concentré sur ses Sex on the beach et Tequila sunrise le rendait presque attachant. Il verse une dernière goutte de Rhum dans le verre posé devant lui avant de tendre le Cuba libre a la jeune femme qui attendait devant lui ne pouvant s'empêcher de lui sourire bêtement depuis la minute ou elle avait posé ses fesses sur le tabouret face a lui. Il est presque soulagé de la voir déguerpir quand une amie vint l'inviter a rejoindre sa table. Liam se penche derrière le comptoir, attrapant un verre ainsi que d'autres shaker en prévision d'un autre client.

Un double whisky, s’il vous plaît.

Une voix masculine. Un inconnu, si il ne se trompait pas. Liam se redresse presque instantanément, son regard vint croiser celui de l'homme, il s'attarda peut être un peu trop sur le regard qu'arborait celui ci avant de s'éxécuter. Plutôt séduisant, il fallait l'avouer. Mais ça il ne l'avouera jamais. Même a lui même. Son expérience avec Cole avait déjà été assez perturbante pour en remettre une couche. 

Dîtes-moi, elle n’est pas là, la jolie brune, qui est habituellement en poste ?

Liam trempe la moitié d'une paille dans la boisson avant de goutter sa préparation. Surprit par les mots du client, il s'attarde quelques secondes de trop sur la paille, offrant un regard en biais redoutable a l'homme. Piqué par la curiosité, Liam prend la parole.

Intéressé ?

Et cette facheuse manie de contourner les questions. Il jette finalement la paille puis pousse le verre vers le client. Ce n'est que quelques minutes plus tard qu'il se décide a répondre. En partie.

- Je la remplace, la jolie brune. La fin de sa phrase est un peu plus accentuée. Il reprend son inspection en détaillant une nouvelle fois l'homme. Vous n'êtes pas un habitué vous.

La curiosité, un vilain défaut.




Code by Sleepy


† These violent delights have violent ends. And in their triumph die, like fire and powder which, as they kiss, consume.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans.
SURNOM : il n'a pas besoin de surnom et ne vous avisez pas à lui en trouver un.
STATUT : célibataire, coureur de jupons et briseur de coeurs.
MÉTIER : espion et agent pour les services secrets australiens, professeur en marketing management à l'université et consultant marketing pour bae systems.
LOGEMENT : bayside, #59.

POSTS : 192 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : surfeur dont la réputation n'est plus à refaire. - dévoué au travail. - menteur hors pair. - séducteur de première. - lève-tôt et se couche tard. - ne dit pas non à des aventures avec des hommes, mais préfère les femmes. - dôté d'un caractère de cochon. - grand amateur de whisky.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : molly + cassandra + liam + st patrick's day + matt + camber.
PSEUDO : desert rose.
AVATAR : alexander skarsgard.
CRÉDITS : avengedinchains (avatar), bat'phanie (signature)
DC : non.
INSCRIT LE : 01/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18443-ryan-speak-of-the-devil-and-he-shall-appear http://www.30yearsstillyoung.com/t18649-ryan-how-to-get-away-with-murder http://www.30yearsstillyoung.com/t18651-ryan-fletcher http://www.30yearsstillyoung.com/t18652-ryan-fletcher#725536

MessageSujet: Re: to carry a secret is to play with fire. (liam/ryan)   Ven 9 Mar - 20:32



Liam & Ryan. + « Every plan has a fatal flaw. Sometimes it’s the heart, even in those who are supposed to be the most careful. But a careful nature doesn’t always ensure success. When a plan is built on an unstable foundation, failure is not only possibility, it’s a certainty. »


À peine avait-il franchi le pas de la porte que le regard de Ryan avait été happé par les traits de l’homme qu’il recherchait. Il avait l’œil vif, à l’image d’un aigle ou d’un quelconque autre rapace, toujours à l’affût de la moindre proie se profilant à l’horizon. Et il était discret. Aussi bien dans ses mouvements que dans ses regards, véritable professionnel en plein action. Malgré son caractère bien trempé et ses manières grossières de traiter les manants qui se trouvaient sur son passage, il savait se faire oublier en un claquement de doigts à peine. Lorsqu’il avait aperçu Liam, quelque chose s’était réveillé au fin fond de son être, mais Ryan n’y prêtait en rien attention. Du moins, il essayait. C’était compliqué dans la mesure où cette petite boule au fond de son estomac ne s’était pas formé en lui depuis bien des années, laissant place à de mauvais souvenirs. Laissant se glisser en lui un couteau qui ne faisait que se retourner au milieu de ses entrailles. Mais lorsqu’il prit place devant le comptoir, son visage ne laissait en rien transparaître la moindre émotion. Il était le client lambda qui souhaitait simplement prendre un verre dans bar comme des milliers de célibataires à travers le monde. Heureusement, Ryan n’était pas de ceux qui étaient prêts à finir dépravés par pur désespoir. Loin de lui l’idée de boire jusqu’à en perdre la mémoire ou jusqu’à faire certaines choses qu’il regretterait sans aucun doute dès le lendemain. Non. Lui, il était plutôt le genre de célibataire à profiter de sa condition, trouvant son bonheur une fois qu’il avait les pieds posés sur son lieu de travail. Comme à son habitude, notre homme se commanda un whisky et finit par adresser quelques autres mots à Liam. « Intéressé ? » La question du barman le fit légèrement sourire en coin tandis que le professeur venait à la dévisager. « Intéressé, oui. Après, cela dépend toujours pour quoi. » Pour une histoire d’une nuit, Ryan n’allait très certainement pas dire non, mais pour une histoire d’une vie, il en était tout autre. Impossible pour notre homme de s’imaginer à nouveau construire quelque chose avec quelqu’un. Sa dernière relation s’était plutôt assez mal terminée et assez mal déroulée en soit. Ce grand blond souhaitait plus que tout oublier ces années auprès d’un être qu’il avait longtemps chéri, mais il n’arrivait jamais à s’ôter certaines images de son esprit. Alors que le verre qu’il venait de commander se trouvait sous yeux, Ryan l’attrapa afin d’exhaler le doux parfum de whisky qui s’en émaner puis finit par en engloutir une gorgée. Son regard se porta ensuite discrètement sur le barman, observant avec la discrétion la plus totale le moindre de ses faits et gestes, comme s’il se trouvait envoûté par ces mouvements. Jetant un coup d’œil dans la salle telle un prédateur à la recherche de sa proie, il fut sorti de sa torpeur par la voix de Liam qui s’élevait à nouveau de derrière le comptoir. « Je la remplace, la jolie brune. Vous n’êtes pas un habitué vous. » Un fin sourire vint à étirer les traits de son visage tandis qu’il tourna complètement son regard vers son interlocuteur. « Pas vraiment, non. Disons que je flâne au gré de mes envies. Certaines habitudes sont tenaces, mais il faut parfois savoir sortir des sentiers battus. » Il était vrai que ce n’était pas le bar préféré de Ryan, loin de là, dans quel cas, il y passerait trois ou quatre fois dans la semaine, mais il n’avait jamais été contre l’idée de découvrir de nouveaux endroits et de s’en imprégner. À dire vrai, il ne se rendait en ces lieux qu’une ou deux fois dans le mois, histoire de faire également d’autres rencontres et d’aller pêcher d’autres poissons dans ce vaste océan qu’est la ville de Brisbane. « Ça fait longtemps que vous travaillez ici ? C’est vrai que les seules fois où je suis venu, je n’ai eu que l’occasion de rencontrer votre charmante collègue. » Et il insistait principalement sur le terme charmante, observant la moindre réaction que pouvait avoir l’homme qu’il avait en face de lui. Il voulait savoir s’il prenait le bon chemin pour mener à bien son plan diabolique et il y croyait dur comme fer. Ryan était loin d’être un amateur, même s’il ne faisait parti des services secrets que depuis quelques mois. Les techniques de baratineurs, ça lui connaissait par cœur. Sans aucun doute un don avec lequel il était né et qui faisait de lui le plus gros baratineur de la planète. Puis, notre homme avait passé sa journée à dénicher toutes les informations possibles et imaginables afin de savoir à qui il allait à faire. Qui était Liam également dans sa vie de tous les jours. Il avait même cherché à trouver les pires secrets du barman qui lui faisait face. Et il avait eu vent d’une piste qu’il comptait exploiter coûte que coûte, même si elle ne devait aboutir à rien. Ryan était concrètement prêt à faire tout et n’importe quoi pour arriver à ses fins, une ténacité qui ne l’avait jamais abandonné, peu importe la situation face à laquelle il était confronté.



everything is permitted
we all have secrets we keep locked away from the rest of the world. friendships we pretend, relationships we hide. but worst of all, love we never let show. the most dangerous secrets a person can bury are those we keep from ourselves. ▬ ryan fletcher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le double-face
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (23.03.1983)
SURNOM : N'essaye même pas
STATUT : Célibataire, le coeur entre deux eaux
MÉTIER : Cambrioleur #LeClub / Barman pour les autres, pour combler ses nuits solitaires
LOGEMENT : Redcliffe #400

POSTS : 1891 POINTS : 2300

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : I'm in my race car, i'm thinking of you. Shot in your heart to make you think about me. Run after you, be heading for a fall. You think you know who i am while i'm still getting to know me
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Cross my heart, hope to die. She said “be true”, I swear I’ll try. In the end, it’s her and I. But, what the fuck is love with no pain and no suffering ?
You keep my heart under the cover of night Could be the devil in a clever disguise Temptation leads us, it's too late for goodbye

My life has been such a whirlwind since I saw you. I've been running round in circles in my mind. And it always seems that I'm following you, girl. Cause you take me to the places, that alone I'd never find.

Flavia - Phoenix - Ariam - Lou - Ryan - Helliam - Izzie -
Roonweiss - Nathan








RPs TERMINÉS :
If i can't move heaven, i will raise hell.
PSEUDO : MadnessPastis
AVATAR : Adam Driver
CRÉDITS : Signa (Anesidora) Avatar (charthemimons) Ub (loonywaltz)
DC : //
INSCRIT LE : 31/12/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17970-hot-and-vulnerable-liam-weiss http://www.30yearsstillyoung.com/t17994-you-know-devils-don-t-fly-so-don-t-expect-me-not-to-fall-liam http://www.30yearsstillyoung.com/t18073-liam-weiss

MessageSujet: Re: to carry a secret is to play with fire. (liam/ryan)   Sam 10 Mar - 18:07




To carry a secret is to play with fire

I only love it when you touch me, not feel me. I'm just tryna live life for the moment. And all these motherfuckers want a relapse.



Suivre le mouvement de sa main, le whisky qui danse a l'intérieur du verre en une valse enivrante avant de venir s'échouer sur ses lèvres. Hypnotisant dans un sens. Ou bien était ce son regard bleu acier qui parcourait son visage. Avide d'informations. Immensité couleur océan, forteresse impénétrable quand Liam croise ses pupilles. Se heurter a un mur. Réseau brouillé. Lui qui utilisait les regards pour écouter les non dits. Troquer les silences a l'observation pour mieux connaitre son monde. Mais quelque chose dérange. Comme ci l'homme en face de lui était en train de faire de même. Le client lache prise pour observer la pièce, lui en profite pour observer plus en détails. Il ne l'avait effectivement jamais vu ici. Il se serait rappelé d'un tel regard. Chaque hommes possèdent ses secrets. Que cachait il derrière ses pupilles acides ? Liam humidifie ses lèvres, l'odeur du whisky qui emplit ses narines. Doux poison mélancoliques qui contamine ses sens. Sa pause sur le point d'arriver, il songe a se servir un verre. Encore trop tôt. Son regard qui dérive sur la chemise de l'homme. Banale. Ce qui se cache derrière ne semble pas l'être. Un sportif, certainement. Sa chemise entrouverte laisse entrevoir sa peau. Le barman termine son inspection en dérivant sur la main de l'homme, celle qui tenait fermement son verre. Pas d'alliance, rien qui ne présageait que l'homme était marié ou bien qu'il avait quelqu'un dans sa vie. Surement la raison pour laquelle il avait mentionné sa collègue, plus tôt.

-  Intéressé, oui. Après, cela dépend toujours pour quoi.

Liam vient scruter son visage. Intéréssé, donc. Il fit un léger mouvement de tête sur le coté. Manque de chance, la "proie" n'était pas la ce soir. Ni même les prochains jours. Raison pour laquelle le barman était ici, la jeune femme avait simplement prit des vacances. Pas de réponse de la part de Liam, presque soulagé que le regard acier de l'homme vienne chuter dans son verre. Il y avait quelque chose qui émanait de lui, impossible d'y mettre des mots mais l'attitude de Liam, légérement fuyante disait tout haut ce que sa fierté disait tout bas. La désagréable impression qu'il cherchait a rentrer dans son périmètre. Tandis qu'il répond a sa question, Liam l'écoute attentivement. Certaines habitudes sont tenaces. Ca le fait sourire, il disparait presque aussi vite. Son regard accroche une nouvelle fois le liquide a l'intérieur du verre, ne peut s'empêcher de répondre quelque chose. Plus a l'intention de lui même que pour le client.

- Je connais ça.

Et c'est leurs regards qui viennent se croiser a nouveau. Liam décroche le premier. Coup d'oeil circulaire a l'intérieur du bar. Ambiance électrique, certains noient leur chagrin dans l'alcool, pensant avoir tout oublié demain, d'autres cherchent a faire perdurer un moment en pensant que la boisson pouvait les rendre éternels, il y avait cette même fille qui ne cessait de le scruter, pensant être discrète depuis l'instant ou elle avait commandé auprès de lui. Mais la seule chose qu'il voyait, qu'il sentait, c'était lui et ce regard aux tonalités presque malsaines tant il était percutant. Liam se décale de quelques centimètres pour prendre la commande d'un nouveau client déjà bien entamé par l'alcool. Une dernière bière pour couronner le tout avant l'attérissage incontrolé. Il s'éxécute, lui tournant un instant le dos avant de poser la boisson sur le contoir.

Ça fait longtemps que vous travaillez ici ? C’est vrai que les seules fois où je suis venu, je n’ai eu que l’occasion de rencontrer votre charmante collègue.

La voix de son ancien interlocuteur l'incite a se rapprocher a nouveau. Encore une fois sa collègue qui revient sur la table. Charmante. Et sans savoir réellement pourquoi, ça l'agace. Il répond, peut être un peu trop rapidement. Se mêle de ce qui ne le regarde pas, ignorant la question de celui ci.

- Je serais vous je ne m'attarderais pas trop sur elle.

Il soutient son regard, cherche une réaction. L'impulsivité a parlé. Comme souvent, il se demande pourquoi s'en mêler, cette fille ce n'était pas son problème, encore moins les intentions de l'homme. Pourtant il continue, poussé par la curiosité de dénicher une quelconque réaction chez son interlocuteur.

- Quelqu'un vous a devancé, je crois bien.

Léger rictus, regard insistant. Pourtant, c'était vrai. Elle était en couple depuis plusieurs années. Seule chose qu'il savait d'elle entre son age et son prénom. Les relations sociales, ça n'avait jamais été sa tasse de thé.




Code by Sleepy


† These violent delights have violent ends. And in their triumph die, like fire and powder which, as they kiss, consume.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: to carry a secret is to play with fire. (liam/ryan)   


Revenir en haut Aller en bas
 

to carry a secret is to play with fire. (liam/ryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-