AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (21/12/87).
SURNOM : aucun, elle déteste ça.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : assistante de Jamie Keynes chez GQ Magazine (plus pour longtemps).
LOGEMENT : chez son père et sa belle mère au #420 Bayside.
POSTS : 404 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

gauthier#01prianna#01mariandy#04jamie#02sohan#01mariandy/fb#05.
(6/5)


in my family portrait, we are pretty sexy. #mariandy


my bestfriend is better than yours.


☆:
 


RPs EN ATTENTE :
andy ☆ charlie ☆ you.
(life is a bitch so are you).

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : weaslove.
AVATAR : eiza gonzalez.
CRÉDITS : morrigan. (av) + ASTRA/weaslove. (sign).
DC : wendy carmichael (g.wilde).
INSCRIT LE : 15/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18645-shut-up-and-drive-marianna#725248 http://www.30yearsstillyoung.com/t18671-the-devil-wears-prada-marianna http://www.30yearsstillyoung.com/t18797-marianna-rodriguez http://www.30yearsstillyoung.com/t18799-marianna-rodriguez

MessageSujet: drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)   Mar 27 Fév - 23:22


Assise à mon bureau, je glisse les yeux sur l'horloge numérique en haut à droite de mon ordinateur et je soupire légèrement. Il me reste encore une tonne de travail à faire et je n'ai aucune motivation. Jamie est parti il y a une vingtaine de minutes et je pourrais faire de même si je n'étais pas la workaholic consciencieuse que je suis depuis toujours. Quand j'ai du boulot, je m'y attaque et j'arrête de rêvasser. Seulement, on ne va pas se mentir, le temps ne m'aide pas à me concentrer, surtout que je sais très bien que ce sont les derniers temps de beaux temps, l'hiver va bientôt arriver et, avec lui, les pluies qui vont avec. Alors, plutôt que de ruminer ici pendant cent-sept ans, je sors mon téléphone de mon sac à main et envoie un message à Charlie. Rapide, simple et efficace. J'peux venir bosser chez toi ? Je ne lui pas pourquoi, comment, ni même que j'ai juste besoin de quitter ce bureau pour quelques heures seulement. Quelques heures où je vais pouvoir travailler tranquillement sans avoir à m'occuper d'un bébé qui a faim ou autre. J'aime Gina mais avec ses dents qui sortent, les nuits sont courtes et j'ai beaucoup de mal à suivre. Étrangement, quand c'est moi qui décide de sortir et de faire la fête, je vis beaucoup mieux la privation de sommeil. La réponse de Charlie est rapide, bien entendu que je peux venir. Un sourire sur le visage, je me lève rapidement, mets l'ordinateur portable de la société dans sa pochette, je remballe mon bullet-journal dans mon sac à mains et je file vers les salles de shooting photo. Accroupie devant une caisse, je fouille pour trouver le bikini qui pourrait m'aller à la perfection. Parce que je ne suis pas folle mais si je file chez les Hazard-Perry, c'est aussi – voire surtout – pour profiter de la sublime piscine qu'ils ont dans le jardin. Bikini simple mais efficace – rouge bien entendu – enfoncé au fin fond de mon sac à main et je file vers l'ascenseur tout en commandant un Uber. Cinq minutes. Bien, le temps de descendre, de souhaiter une bonne soirée à la standardiste et tout sera bon. Je prends même le luxe de passer par les toilettes afin d'échanger mes sous-vêtements contre ce maillot de bain avant de repasser ma robe. Tout de même, un peu de classe, on ne quitte pas le bureau en maillot de bain.

Le trajet jusqu'à chez Charlie se fait rapidement et lorsque j'arrive, j'écrase mes lèvres sur sa joue. Merci l'encre à lèvres qui ne laisse pas de traces, l'une de mes hantises. " Je vais me mettre dans l'eau pour bosser, j'en rêvais depuis ma tour de verre " J'avais bien envie de jouer la princesse qu'on a enfermé loin de tout et de tout le monde, même si ce n'était pas vraiment mon cas. " Fais comme si j'étais pas là si t'as décidé de bosser ou autre " Que je souffle à l'anglais avec un large sourire avant d'ôter mes talons hauts et ma belle robe noire. Je sors l'ordinateur de sa pochette, le pose près de la piscine et entre dans la cuisine, un peu comme si j'étais chez moi. La tête dans le frigo, je sors une bouteille d'eau fraîche et me sers un grand verre que j'emporte avec moi dehors. Je suis prête pour travailler et être productive. Le corps dans l'eau, il n'y a que les épaules, les bras et la tête qui sort de l'eau. Mes doigts parcourent le clavier et mes yeux se plissent alors que je n'arrive pas à régler mon souci. Pourquoi est-ce que ce budget à la con n'est pas équilibré ? Ce n'est qu'une ébauche mais je veux que tout tienne la route et.. je n'y arrive pas ! Et plutôt que de m'énerver après tout ça, je lâche l'ordinateur et plonge la tête sous l'eau. Je fais quelques mètres et ressors de l'eau. Au loin, je vois une paire de jambe et souris largement. " Allez viens te détendre Cha, t'as fini ton appel ? " Que je lui demande parce que mon ami m'avait abandonné le temps d'aller discuter avec… je ne sais trop qui. Sauf que lorsque mon regard remonte sur les jambes de l'homme face à moi, excusez-moi mais, soit Charlie a avalé des protéines soit… ce ne sont pas ses jambes. Oh. Oui. Effectivement. " Ça vaut aussi pour toi papa Ours " Que je lui lance avec un large sourire sur le visage avant de me rapprocher de lui et de croiser mes bras sur le tour de la piscine, le visage vers le haut pour l'observer. Papa Ours dans la piscine ? Jamais vu…





I'm not a stop along the way,
I'm the destination.







Dernière édition par Marianna Rodriguez le Jeu 1 Mar - 14:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'aventurier des temps modernes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33ans (18/09/1984)
SURNOM : Il a horreur des surnoms
STATUT : En deuil suite à la mort d'Elisabeth le 18 juillet
MÉTIER : Trader dans une grande banque où il est reconnu pour son efficacité.
LOGEMENT : Spring Hill #20, dans une grande villa avec ses deux frères, sa sœur et Oliver son neveu et son fils Gabriel une semaine sur deux.

POSTS : 2154 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Gauthier est l’ainé d’une famille de 5enfants, issu de la haute société anglaise il a reçu une éducation stricte et aristocratique. ≈ C’est un féru d’alpinisme depuis son plus jeune âge et de nature en général. ≈ Il possède un voilier avec lequel il s’évade parfois en mer. ≈ Peu loquace et sûr de lui il impose un certain respect mais certain voit son attitude comme un gage de froideur et d’arrogance. ≈ C’est un homme très différent en société et dans le privé. ≈ C’est un fou de safaris et de sensations fortes. ≈ Il a connu très peu de relation car il n’a pas de temps à y consacrer
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
HAZARD-PERRY CLAN ❅ You go through life wondering what is it all about but at the end of the day it's all about family.HP family #4Connor #2 ❅ Charlie #3 ❅ Théodora #3


GAUTAIA ❅ I like to see you in your gambling mood. Living like you've got nothing to lose now the bad luck doesn't follow you around.Maïa


GAULENE ❅ A twist, a tale, a rip through my sail and we're made to watch the walls fall downLene #5

MariannaSheridyn ❅ Ariane

RPs EN ATTENTE :
GABRIEL ❅ By the time a man realizes that maybe his father was right, he usually has a son who thinks he's wrong.

RPs TERMINÉS :
GAUTELISA ❅ We didn't even get a chance to say goodbye.I keep falling asleep pretending that you're there, give me something to live for, something to die for.
PSEUDO : Mel
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : (c) signature : alaska + gif : soft parade (c) avatar : Dripping Alchemy
DC : James Beauregard
INSCRIT LE : 30/04/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t8764-gauthier-we-have-paved-these-streets-with-moments-of-defeat http://www.30yearsstillyoung.com/t10494-gauthier-walk-through-life-with-others

MessageSujet: Re: drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)   Jeu 1 Mar - 13:58


drunk on a feeling, alone with the stars in the sky
Marianna & Gauthier

Gauthier avait naïvement espéré retrouver une maison vide. Tout du moins vide d’étrangers dont il se souvenait - en général - à peine du prénom mais qui semblaient avoir élu domicile sous son toit. Si il avait accepté, non sans une grimace, d’accueillir Debra sous son toit pour aider l’ami de son frère. Il n’avait jamais donné son accord pour la ribambelle de personnes que ses frères ramenaient plus ou moins tous les jours - un barbecue, une aprèm piscine, une partie de poker, ou il ne savait quoi encore, il y avait toujours une bonne excuses. Des présences qui le reléguait souvent au fond de la maison dans son bureau, là où personne n’avait l’audace de venir le déranger. Ce jour pourtant il avait eu une élan d’espoir en entrant dans la maison - pas de bruit suspect - personne pour parler fort et troubler le silence de l’immense  bâtisse. Jetant un oeil au salon il avait eu le plaisir de le trouver vide, un rapide coup d’oeil vers le jardin où il n’avait là non plus pas vu de silhouettes étrangère, il avait croisé son frère au téléphone dans la cuisine, ce dernier semblait seul. Connor allait sans doute passer son après midi et sa soirée dehors et Théo avait prévenue toute la fratrie qu’elle travaillerait tard à la bibliothèque. Oliver quand à lui passait l’après midi chez un ami - de quoi profiter un peu de la maison - du moins il l’espérait.

Posant sa mallette sur une chaise un bruit l’avait pourtant intrigué. Il y avait quelqu’un dans la piscine, peut-être Connor était là au final. Quelques pas vers le bassin d’eau lui avaient pourtant suffi pour réfuter cette idée. La silhouette qui se dessinant sous l’eau étant bien plus élancée, féminine, la couleur doré de sa peau qu’il distingue entre les vaguelettes. Il plisse un peu les yeux, le soleil qui l’éblouit alors que la jeune femme sort la tête pour diriger son regard vers lui. « Allez viens te détendre Cha, t'as fini ton appel ? » A la silhouette déjà il était plus ou moins sur de l’identité mais cette voix féminine et presque sensuelle malgré elle lui confirme ses soupçons. Il penche un peu la tête alors que la brune relève les yeux pour se rendre compte de son erreur. « Ça vaut aussi pour toi papa Ours »  Malgré lui un léger sourire se fige sur son visage. « Marianna, je vois que vous êtes ici comme chez vous. » Il est sérieux Gauthier, un peu trop avec son vouvoiement et son costume qu’il n’a pas lâché. Pas même la veste noir qui durcit un peu plus le carré de ses épaules. Il n’est pas très friand de surnom non plus - mais ne dira rien. Ignorer le comportement déviant c’est encore le meilleur moyen de le voir disparaitre à son avis, et il doute en tout les cas de pouvoir la convaincre de le traiter avec un peu plus de respect. Le simple fait qu’elle puisse s’incruster chez lui sans son consentement bafouant - à son avis - le peu d’autorité qu’il pouvait espérer avoir. « Cependant l’idée n’est pas mauvaise. » Il n’a pas profité de sa piscine depuis plusieurs jours. Peut-être parce qu’elle n’était pas souvent vide, mais puisqu’elle l’y invite. Ce n’est pas la présence d’une belle femme à l’intérieur du bassin qui devrait le déranger.

Il se décrispe un peu, délaisse sa position de chien de bataille pou venir désserer sa cravate et enlever sa veste de smoking qu’il pose sur un des transats. « Je vous offre quelque chose à boire ? » Il jette un regard au verre d’eau à sa disposition qui est déjà à moitié vide. Quitte à ce qu’elle soit l’invité de cette maison - autant qu’elle soit bien reçue. « Je dois pouvoir faire mieux qu’un pauvre verre d’eau. » Lui est friand de bon vin et il ne dira pas non à un verre après une bonne journée de travail. L’étape du changement en maillot de bain attendra encore un peu - il préfère garder un peu de prestance, se déshabiller c’est un peu se mettre à nu - même quand il n’offre rien de plus que quelques centimètres de peau nue.




Darkness is your candle.
Nymphadora☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (21/12/87).
SURNOM : aucun, elle déteste ça.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : assistante de Jamie Keynes chez GQ Magazine (plus pour longtemps).
LOGEMENT : chez son père et sa belle mère au #420 Bayside.
POSTS : 404 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

gauthier#01prianna#01mariandy#04jamie#02sohan#01mariandy/fb#05.
(6/5)


in my family portrait, we are pretty sexy. #mariandy


my bestfriend is better than yours.


☆:
 


RPs EN ATTENTE :
andy ☆ charlie ☆ you.
(life is a bitch so are you).

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : weaslove.
AVATAR : eiza gonzalez.
CRÉDITS : morrigan. (av) + ASTRA/weaslove. (sign).
DC : wendy carmichael (g.wilde).
INSCRIT LE : 15/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18645-shut-up-and-drive-marianna#725248 http://www.30yearsstillyoung.com/t18671-the-devil-wears-prada-marianna http://www.30yearsstillyoung.com/t18797-marianna-rodriguez http://www.30yearsstillyoung.com/t18799-marianna-rodriguez

MessageSujet: Re: drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)   Jeu 1 Mar - 15:43


J'adore mon travail, j'adore ce que je fais et, tout ça, mon poste au sein de GQ, le fait d'être le bras droit de Jamie me confronte vraiment dans l'idée que c'est ce que je veux faire de ma vie. Je veux avoir mon propre journal, mon propre magazine sur lequel bosser jour et nuit, pour lequel je donnerais tout. Mais pour tout donner, j'ai besoin d'une bonne ambiance, j'ai besoin d'être au calme et je ne vois qu'un endroit où tout cela est possible en fin d'après-midi : chez Charlie. Il risque d'y avoir Oliver mais le petit garçon a toujours de quoi s'occuper et, ce n'est pas un bébé comme Gina, il sait jouer tout seul et ne pas faire trop de bruit dans un coin. Elle, c'est un peu différent. Surtout quand elle me voit et qu'elle comprend que la grande sœur rigolote et fofolle est de retour. C'est sûr que ça ne peut que la changer de sa mère qui ne va pas mieux et de son père qui lui accorde deux à trois sourires dans la journée. Peut-être qu'aujourd'hui sera différent pour lui, pour elle mais aussi pour moi. J'ai des dossiers à boucler et c'est tellement plus agréable de le faire dans une piscine voyons. L'été commence doucement à décliner alors si je veux dorer encore un peu ma peau avant de devoir renfiler des pulls, c'est maintenant ou jamais. Et puisque les chiffres me résistent – chose que je n'apprécie pas forcément – je décide de faire une pause et de me détendre un peu. Rien de mieux que de nager un peu pour se détendre et se rafraîchir aussi, par la même occasion. On est quand même bien chez les Hazard-Perry. On entendrait presque les moustiques voler et ça me fait du bien. C'est dans ces moments de calme que mon indépendance et mon ancien appartement me manquent plus que tout. Mais j'ai fait ça pour ma sœur. J'ai quitté mon appartement avec accès au toit pour m'occuper de ma sœur et c'est quelque chose que je ne regrette pas. Je ne sais pas d'où je tiens cet amour pour ma famille vu l'éducation de mon père. Mais bon. C'est comme ça.

Et, la tête sortie de l'eau, le visage à hauteur de chevilles, je suis persuadée que j'ai Charlie devant moi. C'est tellement calme qu'il ne peut y avoir que lui non ? J'espère que son appel s'est bien passé. Mais quand je relève légèrement le visage, ce n'est pas Charlie face à moi mais bien Gauthier. Oops, prise la main dans le sac en délit de squattage de la piscine familiale. Enfin, on m'a invité, on m'a accepté, je n'ai pas escaladé le portique à l'entrée pour être ici. « Marianna, je vois que vous êtes ici comme chez vous » Un sourire se dessine sur mes lèvres alors que je me rapproche du bord de la piscine et de Gauthier en même temps. Bras croisés, le regard levé vers lui, j'hausse légèrement les épaules. " On a toujours envie de revenir dans les lieux où on est bien accueillie " Et s'il y a bien une chose que je peux leur concéder, aux Hazard-Perry – hormis leur charme – c'est qu'ils savent recevoir et donner aux gens de revenir. Je ne fais pas exception à la règle, bien entendu. « Cependant l’idée n’est pas mauvaise. » Mon sourire s'élargit un peu plus. J'ai bien entendu ? Papa Ours, peut-être rapidement dans la piscine, avec moi ? Attention les gars, tous aux abris ! La terre va se mettre à trembler et bien comme il faut. Tous les reptiles vont sortir de leur cachette ! Mes yeux le déshabillent presque et j'aurais presque envie de sortir de cette piscine, toute ruisselante, pour lui enlever définitivement cette cravate. Les hommes en costume ont toujours un sacré effet sur moi. Mais ceux sans habits aussi alors, franchement… « Je vous offre quelque chose à boire ? » Mais yeux glissent sur mon verre d'eau à moitié vide mais surtout chaud. On ne voit plus cette fine couche de fraîcheur au bord du verre. « Je dois pouvoir faire mieux qu’un pauvre verre d’eau. » Oui, il n'a pas tord. Mais c'est beau l'eau aussi, pour se désaltérer. " Je vais prendre la même chose que toi " Que je souffle en nageant vers mon ordinateur et le verre d'eau. " Gauthier, tu peux arrêter de me vouvoyez aussi, tu sais. J'ai l'impression d'avoir quarante ans quand tu fais ça " Je lui tends mon verre avec un large sourire. Je ne le prends pas pour un employé c'est juste que... Je ne suis pas comme ça, je ne laisse pas trainer mes affaires. Et puisqu'il m'a proposé quelque chose à boire… Well, autant qu'il ne retourne pas dans la cuisine les mains vides. " À moins que tu veuilles que je te vouvoie aussi. Je peux le faire, si c'est ce que tu veux " Et je peux faire plein de choses, s'il le veut et le demande. Mais je dois avouer que ce serait bizarre de vouvoyer Gauthier parce qu'il n'y a que Jamie que je vouvoie. Je suis comme ça, j'espère que c'est plus chaleureux et cordial une conversation où je n'ai pas l'impression d'avoir cent sept ans. Je retourne dans la piscine et ouvre à nouveau l'ordinateur. " Tu t'y connais en chiffres toi non ? " Il bosse dans une banque, il doit forcément s'y connaître. Même si je doute qu'il établisse des budgets et tout ce qui va avec. Mais qui sait. Peut-être que c'est comme ça que je vais l'apprivoiser, papa Ours, à coup de chiffres plutôt qu'à coup de sourires et de poitrines généreuses mises en avant.






I'm not a stop along the way,
I'm the destination.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'aventurier des temps modernes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33ans (18/09/1984)
SURNOM : Il a horreur des surnoms
STATUT : En deuil suite à la mort d'Elisabeth le 18 juillet
MÉTIER : Trader dans une grande banque où il est reconnu pour son efficacité.
LOGEMENT : Spring Hill #20, dans une grande villa avec ses deux frères, sa sœur et Oliver son neveu et son fils Gabriel une semaine sur deux.

POSTS : 2154 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Gauthier est l’ainé d’une famille de 5enfants, issu de la haute société anglaise il a reçu une éducation stricte et aristocratique. ≈ C’est un féru d’alpinisme depuis son plus jeune âge et de nature en général. ≈ Il possède un voilier avec lequel il s’évade parfois en mer. ≈ Peu loquace et sûr de lui il impose un certain respect mais certain voit son attitude comme un gage de froideur et d’arrogance. ≈ C’est un homme très différent en société et dans le privé. ≈ C’est un fou de safaris et de sensations fortes. ≈ Il a connu très peu de relation car il n’a pas de temps à y consacrer
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
HAZARD-PERRY CLAN ❅ You go through life wondering what is it all about but at the end of the day it's all about family.HP family #4Connor #2 ❅ Charlie #3 ❅ Théodora #3


GAUTAIA ❅ I like to see you in your gambling mood. Living like you've got nothing to lose now the bad luck doesn't follow you around.Maïa


GAULENE ❅ A twist, a tale, a rip through my sail and we're made to watch the walls fall downLene #5

MariannaSheridyn ❅ Ariane

RPs EN ATTENTE :
GABRIEL ❅ By the time a man realizes that maybe his father was right, he usually has a son who thinks he's wrong.

RPs TERMINÉS :
GAUTELISA ❅ We didn't even get a chance to say goodbye.I keep falling asleep pretending that you're there, give me something to live for, something to die for.
PSEUDO : Mel
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : (c) signature : alaska + gif : soft parade (c) avatar : Dripping Alchemy
DC : James Beauregard
INSCRIT LE : 30/04/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t8764-gauthier-we-have-paved-these-streets-with-moments-of-defeat http://www.30yearsstillyoung.com/t10494-gauthier-walk-through-life-with-others

MessageSujet: Re: drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)   Mer 18 Avr - 14:26


drunk on a feeling, alone with the stars in the sky
Marianna & Gauthier

Son regard court un instant sur les formes de la brune, faisant naitre une forme de désir chez Gauthier. Il n’est pas aveugle, elle est séduisante, elle en joue aussi, ce petit regard qu’elle lui lance, il n’en doute pas, beaucoup d’hommes avant lui ont dû y avoir droit - ce n’est pas déplaisant pour autant. Il oublie parfois qu’il peut plaire Gauthier, ou alors juste il n’y pense pas. Parce que les femmes ne sont pas sa priorité, elles ne l’ont jamais été. Parce que bien souvent il ne voit ni les regards, ni les déhanchés supposés provoquer l’excitation. Mais parfois, quand il y fait attention - il voit la beauté d’une femme. Et Marianna est belle - d’une beauté un peu sauvage qui semble inaccessible. Mais il ne s'est pas donné pour objectif de la saisir, alors cette beauté à regarder lui convient. « On a toujours envie de revenir dans les lieux où on est bien accueillie. » Il n’en doute pas, l’hôte le plus accueillant ce n’est pas lui. Mais plutôt son jeune frère qui prend leur frigo pour un open bar dès qu’il décide d’inviter toute sa bande d’amis à la maison. À force il les connaît un peu Gauthier, de loin, sans vraiment s’y être intéressé plus que ça. Une bande d’enfants comme son frère qui veulent profiter d’une jolie piscine et de bière gratuite. Quand ils sont là c’est le plus souvent lui qui file se cloitrer dans son bureau, un paria dans sa propre maison. Le comble. « Moi qui pensais que vous reveniez exclusivement pour la piscine. » Un fin sourire se dessine sur ses lèvres alors qu’il se décrispe un peu. Jouant du peu d’humour qu’il arrive parfois à déployer.

La piscine lui fait envie, mais le besoin de solitude est toujours bien présent. Quelques secondes il hésite pourtant. Il est chez lui dans cette maison, ne devrait pas se gêner pour une presque inconnue qui squatte sa piscine. Et pourtant plutôt que d’aller enfiler son maillot de bain, il lui propose quelque chose à boire. «  Je vais prendre la même chose que toi » C’est tant mieux, il adore choisir, et a déjà une petite idée en tête. « Gauthier, tu peux arrêter de me vouvoyez aussi, tu sais. J'ai l'impression d'avoir quarante ans quand tu fais ça. » Attrapant le verre que la brune lui tend, il ne répond rien se contenant d’un hochement de tête. Si c’est ce qu’elle souhaite - il devrait pouvoir faire une entorse à ses habitudes. Elle n’est plus une étrangère à bien y penser… Il a au moins le mérite d’avoir retenu son prénom. « À moins que tu veuilles que je te vouvoie aussi. Je peux le faire, si c'est ce que tu veux. » Cette fois il lui sourit, amusé de la voir d’un coup aussi incertaine de l’attitude à tenir - elle qui ne semble pas être une femme facile à déstabiliser. « Je dois pouvoir faire un effort pour toi. » Ce dernier mot bien appuyé il tourne ensuite les talons pour aller dans la cuisine, sortir un vin de sa collection pour revenir avec deux verres. « J’espère que tu aimes le rouge. » Il a choisi un vin qui lui faisait un peu penser à elle - un rouge corsé avec ce petit quelque chose de piquant sur la fin. Si il lui plait à lui, il attend d’avoir l’avis de la brune.

« Tu t'y connais en chiffres toi non ? » Ses deux verres de rouge à la main il se laisse étonner par la question, se rapprochant à nouveau de la  piscine, surplombant la brune du haut de ses 1m85. « Il parait que je ne suis pas mauvais. » Tendant le verre à la brune il pose le sien sur la table, le temps de se débarrasser de ses chaussures et de remonter son pantalon. A la suite de quoi il trouve place au bord de la piscine, les jambes dans l’eau. « On trinque avant de parler travail ? » Tendant son verre vers la brune il le porte ensuite à la bouche, savourant l’arôme d’un bon vin à la fin d’une longue journée. « Montre moi ça. » A nouveau il se déleste de son verre pour tendre les mains vers l’ordinateur de la brune et voir où le bât blesse. Elle a de la chance, pour Gauthier le travail ne fini jamais vraiment - si il ne l’avait pas rejoint là il serait probablement dans son bureau devant son ordinateur, alors quelques heures supplémentaires ne lui font pas peur. Même quand ce n’est pas pour lui. « C’est pour le projet que vous avez en commun Charlie et toi ? » Au final il ne se débrouille pas si mal avec le tutoiement. Et l’air de rien il essaye de grappiller quelques informations. Son frère et lui échangeant à peine quelques mots depuis la révélation de sa paternité, ils semblent être comme deux vrais étrangers depuis des mois maintenant. Assez pour que même ce fameux projet lui soit encore presque inconnu. Une situation qu’il déteste.




Darkness is your candle.
Nymphadora☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (21/12/87).
SURNOM : aucun, elle déteste ça.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : assistante de Jamie Keynes chez GQ Magazine (plus pour longtemps).
LOGEMENT : chez son père et sa belle mère au #420 Bayside.
POSTS : 404 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

gauthier#01prianna#01mariandy#04jamie#02sohan#01mariandy/fb#05.
(6/5)


in my family portrait, we are pretty sexy. #mariandy


my bestfriend is better than yours.


☆:
 


RPs EN ATTENTE :
andy ☆ charlie ☆ you.
(life is a bitch so are you).

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : weaslove.
AVATAR : eiza gonzalez.
CRÉDITS : morrigan. (av) + ASTRA/weaslove. (sign).
DC : wendy carmichael (g.wilde).
INSCRIT LE : 15/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18645-shut-up-and-drive-marianna#725248 http://www.30yearsstillyoung.com/t18671-the-devil-wears-prada-marianna http://www.30yearsstillyoung.com/t18797-marianna-rodriguez http://www.30yearsstillyoung.com/t18799-marianna-rodriguez

MessageSujet: Re: drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)   Ven 27 Avr - 12:49


Je suis vraiment contente de tomber sur Gauthier autour de la piscine. La vue n'est pas désagréable, loin de là même, et peut-être que ça va me permettre de le connaître un peu plus. Gauthier n'est pas le plus sociable des Hazard-Perry et de loin, même pour tout dire. Je ne l'ai jamais vu profiter d'une bonne piscine avec Charlie et moi, ou même quand il y a d'autres amis au journaliste. Non, Gauthier était plutôt du style à raser les murs et à aller s'enfermer dans son terrier, ce qui me faisait toujours sourire. Ça a son charme, quand on y pense. Les filles ne cessent de parler de lui quand on le voit filer dans ses quartiers et je suis plutôt sûre que ça agace Charlie qui aime bien avoir l'attention sur lui. " Moi qui pensais que vous reveniez exclusivement pour la piscine " Je souris légèrement et hausse les épaules. " C'est un plus, on ne va pas se mentir " Est-ce que je serai venue ici cette après-midi s'il n'y avait pas une graaaande piscine qui m'attendait ? J'avais un petit doute là-dessus. Bien sûr que j'adorais cette piscine et y nager mais j'adorais l'ambiance qui régnait chez les Hazard-Perry. Tout n'était pas toujours rose - et je soupçonnais Charlie de ne pas me dire le centième des choses - mais je n'ai jamais eu de soucis alors... forcément, je reviens ici. Ils sont assez civilisés pour ne pas se tirer dans les pattes quand il y a du monde, ce que mon père ne sait pas faire. Et aussi facilement qu'étrangement, la conversation débute entre Gauthier et moi. C'est la première fois que je le vois aussi longtemps, que j'ai l'honneur de discuter avec lui pour lui dire plus de trois phrases et j'aimerais bien que ça continue. J'ai envie d'apprendre à le connaître, de voir ce qu'il cache sous ses grands airs de Papa Ours, comme j'aime l'appeler pour me moquer de lui. Me moquer gentiment, bien entendu. Le but n'est pas de le renfrogner, de le faire se fermer à la conversation, loin de là même. Mais pour que tout se passe bien, il faudrait que j'arrête d'avoir l'impression de parler à la Reine Élizabeth et tout ce qui va avec. C'est déstabilisant et rares sont les personnes que je vouvoie. " Je dois pouvoir faire un effort pour toi " Étrangement, allez savoir pourquoi, j'aime vraiment le fait que je sois celle pour qui il fasse un effort, une petite entorse à sa règle. C'est complètement idiot mais ça fait naître un léger sourire au coin de mes lèvres et j'ouvre mon ordinateur en attendant son retour, sans avoir oublié un petit coup d'oeil sur son fessier. Mais un coup d'oeil discret. Ce pantalon le met particulièrement en valeur, il n'y a pas à dire. C'est pour ça que j'aime tellement les vêtements fait sur mesure. Ça envoie tout de suite plus. Il revient rapidement avec deux verres, de rouge et je souris légèrement. " J'espère que tu aimes le rouge " Ce n'est pas ce que je préfère mais je sais que je peux faire confiance à Gauthier sur ce verre, il ne m'a pas amené un verre provenant d'une bouteille achetée au supermarché du coin. Je pense plutôt que le prix de cette bouteille qu'il vient d'ouvrir doit valoir le prix de mon salaire mensuel. Et rapidement, je lui demande un peu d'aide sur mon document. Si manier les mots est ma grande spécialité, quand il y a des chiffres et des tableurs avec fonctions et tout ce qui va avec... Il n'y a plus personne ! J'essaye de m'en sortir, de garder la face pour que Jamie ne se rende pas compte que je ne suis peut-être pas si indispensable que ça ... Et je m'en sortais bien jusqu'alors. " Il parait que je ne suis pas mauvais " Je ris légèrement. Pas mauvais ? C'est tout ? " Moi qui cherchait l'excellence, ugh, je suis déçue ! " Que je lance avec un léger sourire avant de prendre le verre qu'il me tend. Je le pose à côté de mon ordinateur et me plonge dans ce fichier qui me prend la tête depuis bien trop longtemps. Un jour, j'arriverais à équilibrer un budget, un jour. C'est lorsque je vois les pieds de Gauthier entrer en contact avec l'eau, pas très loin de moi, que je relève les yeux vers lui. " On trinque avant de parler travail ? " Je souris, pousse l'ordinateur et fait tinter mon verre avec le sien. On peut faire absolument tout ce dont il a envie oui. Je ne dis jamais non, voyons. Je bois une gorgée de vin et soupire doucement. J'aime beaucoup. Vraiment beaucoup. Ça n'a rien de comparable avec ce que j'ai déjà pu gouter par le passé. Oh non. Mes papilles sont ravies et je bois une seconde gorgée avant de lui tendre mon ordinateur quand il me demande de lui montrer la chose qui me fait m'arracher les cheveux depuis un petit peu trop longtemps. Je ne suis juste pas douée, c'est tout. Je me sens un peu coupable de l'ennuyer avec ça mais bon... Il aurait pu refuser, il aurait pu faire son Papa Ours mais non. Et j'apprécie grandement l'effort. Quand je vais dire ça à Charlie - ou s'il nous voit - il ne va pas y croire et se dire qu'il hallucine. Non non Chaminou, ne t'inquiète pas, t'es sous aucune drogue. Ceci est vraiment en train de se passer. " C'est pour le projet que vous avez en commun Charlie et toi ? " Oh. Ils en ont donc parlé ? Peut-être à l'époque parce que là, nous n'avons pas mis grand chose en route. Je n'ai pas eu trop le temps d'en parler avec Charlie depuis que j'ai pris la décision de me relancer là-dedans. J'essaye d'en avoir encore plus sous le capot comme on dit, histoire de voir si ça intéresse toujours l'anglais et pourquoi pas agrandir cette petite team qu'on formait tous les deux. " Non, du tout. Ça, c'est pour mon boulot à GQ... Oui, je sais, ça craint de ramener du boulot à la maison et de demander de l'aide, en plus de ça " Que je souffle doucement. Je sais qu'il ne me jugera pas sur mes choix, sur ma façon de faire parce que, de ce que son frère a pu me dire, il est exactement pareil, toujours à ramener du travail à la maison et tout ce qui va avec. " Mais sur cet autre projet, le journal que j'aimerais beaucoup monter... On doit encore en parler avec Charlie. Je ne sais pas s'il a très envie de se relancer dedans avec moi ou pas... " Parce qu'après tout, on avait déjà tout préparé et puis, à la dernière minute, pouf. Un peu comme un gâteau mal monté quoi... " Mais si ça se fait, tu me verras encore plus souvent, j'espère que ça ne te gêne pas hein... " Pourquoi est-ce que ça le gênerait pardi ? Je ne suis pas bruyante et la vue n'est pas désagréable, n'est-ce pas ? " Parce que ce n'est pas chez moi, avec un bébé de moins d'un an qu'on va pouvoir réellement bosser, discuter jusqu'à pas d'heure etc. " Il fallait vraiment que j'en parle à Charlie rapidement, qu'on se lance dedans pour de bons ou que j'oublie cette idée définitivement. Avec Ariane sur les talons, ça n'allait pas être facile de tirer un trait dessus mais bon. " Mais ça a beau être pour GQ, ça nous servira pour le magazine si jamais ça finit par se faire... Je serai toujours aussi nul avec les chiffres et toi toujours aussi habile avec eux... " Je crois que le numéro 1 sur ma 'to do list' est de trouver quelqu'un qui soit capable de manier les chiffres aussi bien que Charlie, Ariane ou moi pouvons le faire avec les mots. Les mathématiques, c'est vraiment la mort, il n'y a pas à dire.





I'm not a stop along the way,
I'm the destination.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'aventurier des temps modernes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33ans (18/09/1984)
SURNOM : Il a horreur des surnoms
STATUT : En deuil suite à la mort d'Elisabeth le 18 juillet
MÉTIER : Trader dans une grande banque où il est reconnu pour son efficacité.
LOGEMENT : Spring Hill #20, dans une grande villa avec ses deux frères, sa sœur et Oliver son neveu et son fils Gabriel une semaine sur deux.

POSTS : 2154 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Gauthier est l’ainé d’une famille de 5enfants, issu de la haute société anglaise il a reçu une éducation stricte et aristocratique. ≈ C’est un féru d’alpinisme depuis son plus jeune âge et de nature en général. ≈ Il possède un voilier avec lequel il s’évade parfois en mer. ≈ Peu loquace et sûr de lui il impose un certain respect mais certain voit son attitude comme un gage de froideur et d’arrogance. ≈ C’est un homme très différent en société et dans le privé. ≈ C’est un fou de safaris et de sensations fortes. ≈ Il a connu très peu de relation car il n’a pas de temps à y consacrer
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
HAZARD-PERRY CLAN ❅ You go through life wondering what is it all about but at the end of the day it's all about family.HP family #4Connor #2 ❅ Charlie #3 ❅ Théodora #3


GAUTAIA ❅ I like to see you in your gambling mood. Living like you've got nothing to lose now the bad luck doesn't follow you around.Maïa


GAULENE ❅ A twist, a tale, a rip through my sail and we're made to watch the walls fall downLene #5

MariannaSheridyn ❅ Ariane

RPs EN ATTENTE :
GABRIEL ❅ By the time a man realizes that maybe his father was right, he usually has a son who thinks he's wrong.

RPs TERMINÉS :
GAUTELISA ❅ We didn't even get a chance to say goodbye.I keep falling asleep pretending that you're there, give me something to live for, something to die for.
PSEUDO : Mel
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : (c) signature : alaska + gif : soft parade (c) avatar : Dripping Alchemy
DC : James Beauregard
INSCRIT LE : 30/04/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t8764-gauthier-we-have-paved-these-streets-with-moments-of-defeat http://www.30yearsstillyoung.com/t10494-gauthier-walk-through-life-with-others

MessageSujet: Re: drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)   Mar 1 Mai - 21:30



drunk on a feeling, alone with the stars in the sky
Marianna & Gauthier

Habituellement Gauthier aurait filé dans sa grotte aussi vite rentré et  à la vue d’invité dans sa maison. Le voir prendre place proche de la brune était ce qu’on pouvait appeler un miracle. Evidement le fait qu’elle soit seule avait penché dans la balance. Gauthier grand adepte du silence n’avait jamais aimé être mêlé au brouhaha et si ce n’était pour sa famille il passerait sans doute sa vie dans la montagne à vivre en ermite. Au lieu de quoi il se retrouvait tous les jours avec son costume trois pièces à aller parier un paquet d’argent. Evidement son métier lui plaisait - assez pour qu’il ait décidé de laisser derrière lui toute la succession familiale qui lui revenait de droit. Cependant il se surprenait parfois à imaginer sa vie s'il n’avait pas été doté de frères et soeurs - s'il n’avait eu à penser qu’à lui. «  Moi qui cherchais l'excellence, ugh, je suis déçue ! » Un lever de sourcil presque accusateur alors qu’il jette un regard aux alentours. « Il semblerait que tu doives te contenter de moi. » En réalité, il ne doute pas de pouvoir lui venir en aide, à manier les chiffres toutes la journée il en a fait un vrai don - ce qui ne veut pas dire qu’il doit s’en vanter. Le commun des mortels le trouvant déjà assez hautain sans y ajouter une couche de vanité.

Une fois l’ordinateur devant les yeux il ne lui faut pas longtemps pour comprendre où le bât blesse. En quelques secondes il remet le tout en ordre, cela en abordant un sujet un peu plus personnel. Sujet qu’il ne se serait sans doute pas permis de mettre sur la table s'il ne concernait pas un tant soit peu son cadet. « Non, du tout. Ça, c'est pour mon boulot à GQ... Oui, je sais, ça craint de ramener du boulot à la maison et de demander de l'aide, en plus de ça » ce n’est pas lui qui la blâmera de ramener du travail chez elle - ou plutôt chez lui - si ce n’est dans sa montagne coupé de tout - il semble ne jamais être vraiment au repos, son portable toujours à porte de main - la bourse en première page. « Tu y étais presque. » Se penchant un peu il remet son ordinateur à sa place pour lui montrer la simple faute qui l’empêchait d’arriver au résultat escompté. « J’ai des fascicules très efficaces pour t’aider dans ta tâche. Tu peux les emprunter si tu le souhaites. » Lui ne les utilise plus depuis longtemps, mais ils lui ont servi pendant ses études. Aujourd’hui ils sont proprement rangés par ordre alphabétique dans un carton étiqueté de son grenier. « Je suis persuadé que Charlie saura me renseigner sur ta position si par mégarde tu oubliais de me les rendre. » Il lui adresse un regardé mi-amusé mi-sérieux. Il est évident que Gauthier est le genre d’homme assez psychorigide pour courir avec un livre qui lui appartient - même s'il n’en a plus l’utilité.

« Mais sur cet autre projet, le journal que j'aimerais beaucoup monter... On doit encore en parler avec Charlie. Je ne sais pas s'il a très envie de se relancer dedans avec moi ou pas… » Il écoute avec attention, son verre de rouge qu’il amène à ses lèvres. « J’en déduis que le projet est en stand bye. » Peut-être que cette information a participé à l’humeur désastreuse de son frère ces derniers mois. Même s'il sait bien que l’élément principal est autre. «  Mais si ça se fait, tu me verras encore plus souvent, j'espère que ça ne te gêne pas hein… » Il n’est pas bête Gauthier, mais pas bien doué pour ce type de sous-entendu. « Tant que tu te montres respectueuse je n’ai rien à redire. » Et par là il entend suivre les règles qui sont plus que claire sous son toit - le respect était au centre de tout. Et surtout - l'interdiction formelle de pénétrer dans son bureau. Lieu sacré. « Mais jusque-là je n’ai pas eu à me plaindre. » Pas d’elle du moins - certains des amis de ses frères n’étant pas aussi respectueux. « Parce que ce n'est pas chez moi, avec un bébé de moins d'un an qu'on va pouvoir réellement bosser, discuter jusqu'à pas d'heure etc. » Il fronce les sourcils un instant, légèrement surpris par les propos de la jeune femme. « J’ignorais que tu avais un enfant. » Qui le lui aurait dit en même temps… Et pour sûr elle ne garde aucune trace de grossesse sur son corps sculpté à la perfection.

« Mais ça a beau être pour GQ, ça nous servira pour le magazine si jamais ça finit par se faire... Je serai toujours aussi nul avec les chiffres et toi toujours aussi habile avec eux… » Pour lui l’utilité de savoir manier les chiffres est une évidence, que tout le monde ne partage pas. « Tu peux toujours t’améliorer, quelques cours avec un professeur correct et ce type de faute te sauteront directement aux yeux. » Facile à dire pour lui qui a toujours eu une facilité déconcertante avec les chiffres. Maintenant débarrassé de l’ordinateur, Gauthier avait retrouvé sa position verticale. « Je vais te laisser travailler. » Jetant un coup d’oeil à la piscine il avait hésité un instant avant de demander. « Ça ne te dérange pas si je profite un peu de la piscine ? » Un étranger dans sa propre maison. Il était prêt à laisser ses envies de bain de coté pour une fille qu’il connait à peine et qui vient squatter sa piscine sans son avis.




Darkness is your candle.
Nymphadora☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (21/12/87).
SURNOM : aucun, elle déteste ça.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : assistante de Jamie Keynes chez GQ Magazine (plus pour longtemps).
LOGEMENT : chez son père et sa belle mère au #420 Bayside.
POSTS : 404 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

gauthier#01prianna#01mariandy#04jamie#02sohan#01mariandy/fb#05.
(6/5)


in my family portrait, we are pretty sexy. #mariandy


my bestfriend is better than yours.


☆:
 


RPs EN ATTENTE :
andy ☆ charlie ☆ you.
(life is a bitch so are you).

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : weaslove.
AVATAR : eiza gonzalez.
CRÉDITS : morrigan. (av) + ASTRA/weaslove. (sign).
DC : wendy carmichael (g.wilde).
INSCRIT LE : 15/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18645-shut-up-and-drive-marianna#725248 http://www.30yearsstillyoung.com/t18671-the-devil-wears-prada-marianna http://www.30yearsstillyoung.com/t18797-marianna-rodriguez http://www.30yearsstillyoung.com/t18799-marianna-rodriguez

MessageSujet: Re: drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)   Dim 1 Juil - 0:38


Agréable surprise de voir que Gauthier n'a pas encore déguerpi. Peut-être que Charlie en fait trop et son frère n'est pas si asocial que ça. En tout cas, je ne m'en plains pas. Je suis sûre que, comme tous les Hazard-Perry, il est vraiment intéressant et discuter avec lui n'est pas une perte de temps. Je l'espère en tout cas. Je n'ai pas de temps à perdre, loin de là même. Et je sais qu'il est plus que modeste quand il dit qu'il n'est pas mauvais, il parait. Ça m'arrache une petite pique, une remarque un peu simple balancé avec un large sourire. Et sa réponse m'arrache un léger rire. " Il semblerait que tu doives te contenter de moi " Bon et bien… Je ferai avec ça et puis c'est tout. Si seulement toutes les personnes dont je dois me contenter était comme lui… Ma vie serait bien différente, je peux vous le dire. Mais l'idée n'est pas là. Parce que si c'était le cas, Gauthier serait aussi insignifiant que n'importe qui. Et il ne l'est pas. Il a un petit truc intriguant, attirant, qui incite à la découverte, à la curiosité. Et c'est comme tout, dès que j'ai une énigme sous le nez, je m'arracherais les cheveux jusqu'à la déchiffrer. Moi, dans un escape game ? Jamais de la vie ! Ou alors, aux risques et périls de mes coéquipiers… " Tu y étais presque " Presque. Je déteste ce putain de mot. Presque, ce n'est pas assez. Presque c'est pas parfait, c'est moins que parfait et pour mon égo, ça fait chier. Vraiment très chier. Mais qu'est-ce que j'y peux ? J'ai fais des études pour devenir journaliste et pas pour m'occuper de chiffres. Mais voilà, puisque je ne peux pas mettre mon boss dans mon lit, j'essaye de le mettre dans ma poche et ce n'est pas facile. Ce qu'il ne faut pas faire pour bien se faire voir, pour tenter de faire oublier ses impairs - bien que je ne regrette rien. " J'ai des fascicules très efficaces pour t'aider dans ta tâche. Tu peux les emprunter si tu le souhaites " Je le regarde et arque un sourcil. Oh, des fascicules. Mais qui utilise ce mot en 2018 sérieusement ? Gauthier vient définitivement d'une autre planète et ça m'arrache un sourire. " Oui, pourquoi pas " Que je souffle mi-conquise, préférant amplement qu'il prenne de son temps pour m'expliquer tout ce que je dois savoir. Il n'est pas professeur, je le sais bien mais qui me dit qu'il ne sera pas plus efficace qu'une impression noire sur blanc ? C'est même sûr en fait. " Je suis persuadé que Charlie saura me renseigner sur ya position si par mégarde tu oubliais de me les rendre " Et je me retiens clairement d'éclater de rire. Mon dieu. Gauthier Gauthier… Sur quelle planète vis-tu ? " Ou je peux toujours te laisser ma carte de visite comme ça tu pourras m'appeler pour me donner les instructions à suivre pour te rendre tes fascicules " Je suis un peu moqueuse mais avec le regard que je lui lance, je suis presque sûre que ça passera comme une lettre à la poste. Et puis, comme ça ça me permettra d'avoir son numéro. Parce que le voir débarquer au travail - ou à la maison - aussi excitant que cela puisse être pourrait me décrédibiliser auprès de Jamie et faire rêver mon père. Je le vois déjà s'imaginer mille et une choses pour rien. S'emballer, c'est sa grande spécialité. Il veut un beau fils et … peut-être que Gina lui présentera quelqu'un avant moi, c'est bien parti pour en tout cas. Et puis, le sujet dérive sur le projet de magasine avec Charlie. " J'en déduis que le projet est en stand bye " Un signe de tête, de haut en bas, pour confirmer ses dires. C'est en stand bye, sur pause, en attente que je retrouve un rythme de vie digne de ce nom et des couilles aussi, par la même occasion. Plus j'attends et plus j'ai peur de tout foirer, de tout faire capoter. Et aucune conversation avec Ariane, Charlie ou le Prince d'Angleterre ne m'aidera. C'est sur moi qu'il faut que je travaille et ça, c'est pas facile. Je ne suis pas parfaite, je ne l'ai jamais été et je ne le serai jamais. J'ai beau jouer la nana hyper confiante, ce n'est pas vraiment le cas. J'ai mes faiblesses et me crasher est ma plus grande peur. Avec la bonne équipe, le bon entourage, tout est possible, tout est réalisable. Et quand Gauthier ne comprend pas mon sous-entendu, je fronce les sourcils quelques secondes. Je commence à me demander s'il le fait exprès ou s'il est vraiment con. C'est difficile à déchiffrer pour le coup. Et je crois qu'il est beaucoup trop sérieux. " Mais jusque-là je n'ai pas eu à me plaindre " Je lui souris légèrement, comme pour dire " ouai et t'auras jamais à te plaindre de moi " parce que s'il y a une chose que mon père m'a appris, c'est qu'on a des manières chez les Rodriguez et qu'on fout pas le boxon chez ceux qui nous ouvrent leur maison. " J'ignorais que tu avais un enfant " Mon regard ne quitte pas celui de Gauthier et je le corrige rapidement. " Oula non, ce n'est pas la mienne… " C'est vrai que ma phrase est ambigue et, de toute façon, ma relation avec Gina est ambigue et je le sais. " C'est ma petite soeur… Mon père a eu une petite fille et ma belle mère fait une dépression post-partum du coup, je m'occupe un peu d'elle histoire qu'elle ne finisse pas .. " Je déglutis difficilement et écrase la fin de ma phrase contre mes lèvres. Histoire qu'elle ne finisse pas comme moi, élevée par une personne ne faisant pas réellement partie de la famille. Mais la famille c'est aussi celle qu'on se construit. " Enfin, je m'occupe d'elle quoi " Je suis sûre qu'il a aidé sa soeur quand elle a accouché, du mieux qu'il le pouvait. La famille, c'est quelque chose d'important. Et je sais que les Hazard-Perry partagent ces valeurs. Ils vivent tous ensemble après tout. Qu'est-ce que j'aurais aimé avoir des tas de frangins comme eux. On se serait sûrement bouffé la gueule à longueur de journée - il n'y a qu'à voir ma relation avec Andy - mais ça aurait été cool. " Tu peux toujours t'améliorer, quelques cours avec un professeur correct et ce type de faute te sauteront directement aux yeux " Putain mais il est con ou il le fait exprès ? " Et si t'étais mon professeur ? Je sais que tu n'es pas l'excellence mais t'as trouvé mon soucis en trente secondes alors je pourrais clairement me contenter de toi … " Je souris largement en sauvegardant le fichier qu'il vient de modifier. " C'est pour reprendre tes mots hein… Parce que t'es mon unique choix en fait " Plutôt mourir que de demander de l'aide ou quoi que ce soit. Je refuse. Jamais. " Mais je pourrais me contenter de tes fascicules, s'il le faut " Que je souffle en haussant les épaules. " Je vais te laisser travailler " Si tu le dis Gauthier. Mais je n'ai pas envie de travailler, j'ai envie de me baigner, de discuter, peut-être même d'apprendre à te connaître. Surtout maintenant que ma coquille a été repéré et réparé. " Ça ne te dérange pas si je profite un peu de la piscine ? " Je le regarde et ris légèrement. S'en est trop. Ce type doit arrêter d'être aussi solennel et de demander ce genre de choses. Je sauvegarde mon fichier sur le serveur du travail et ferme l'ordinateur. " Gauthier, t'es chez toi, biensûr que ça ne me dérange pas ! Viens me rejoindre, la piscine est assez grande pour nous deux " Que je souffle après avoir rangé mon ordinateur dans mon sac à main. Je finis mon verre de rouge avant qu'il chauffe sous la chaleur australienne et le regarde. " Changes pas d'avis en cours de route Hazard-Perry, je serai triste de me retrouver toute seule ici maintenant " Que je lance en plongeant gracieusement dans l'eau. Je glisse sous la surface tel une sirène. Mais les sirènes sexy, pas ces tons qui se transforment en monstre une fois que leur chant a hypnotisé les pirates à la dérive. " Bah alors t'attends quoi ? " Que je demande lorsque je sors la tête de l'eau de l'autre côté. Découvres ce corps et rejoins moi idiot. " J'peux filer si t'as envie de te baigner tout seul et complètement nu… " Que je lui lance en riant doucement. Je ne l'imagine pas du tout faire ce genre de choses. Voyons Marianna, ça ne suivrait pas les règles de bases d'hygiène. Pourtant moi ça me tenterait bien… Oh que oui ! Cependant, me rendant compte que je lui laisse la possibilité de me virer d'ici, je renchéris rapidement " T'es aussi bon dans l'eau qu'avec les chiffres ? " Petite idée en tête, âme de compétitrice et peut-être que ça nous débloquerait notre Gauthier national un peu... " Allez dépêche toi, je t'attends ! " Et je repasse sous l'eau pour nager une petite longueur, histoire de lui offrir un spectacle, ou de le faire se bouger pour qu'il me rejoigne.





I'm not a stop along the way,
I'm the destination.







Dernière édition par Marianna Rodriguez le Ven 17 Aoû - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'aventurier des temps modernes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33ans (18/09/1984)
SURNOM : Il a horreur des surnoms
STATUT : En deuil suite à la mort d'Elisabeth le 18 juillet
MÉTIER : Trader dans une grande banque où il est reconnu pour son efficacité.
LOGEMENT : Spring Hill #20, dans une grande villa avec ses deux frères, sa sœur et Oliver son neveu et son fils Gabriel une semaine sur deux.

POSTS : 2154 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Gauthier est l’ainé d’une famille de 5enfants, issu de la haute société anglaise il a reçu une éducation stricte et aristocratique. ≈ C’est un féru d’alpinisme depuis son plus jeune âge et de nature en général. ≈ Il possède un voilier avec lequel il s’évade parfois en mer. ≈ Peu loquace et sûr de lui il impose un certain respect mais certain voit son attitude comme un gage de froideur et d’arrogance. ≈ C’est un homme très différent en société et dans le privé. ≈ C’est un fou de safaris et de sensations fortes. ≈ Il a connu très peu de relation car il n’a pas de temps à y consacrer
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
HAZARD-PERRY CLAN ❅ You go through life wondering what is it all about but at the end of the day it's all about family.HP family #4Connor #2 ❅ Charlie #3 ❅ Théodora #3


GAUTAIA ❅ I like to see you in your gambling mood. Living like you've got nothing to lose now the bad luck doesn't follow you around.Maïa


GAULENE ❅ A twist, a tale, a rip through my sail and we're made to watch the walls fall downLene #5

MariannaSheridyn ❅ Ariane

RPs EN ATTENTE :
GABRIEL ❅ By the time a man realizes that maybe his father was right, he usually has a son who thinks he's wrong.

RPs TERMINÉS :
GAUTELISA ❅ We didn't even get a chance to say goodbye.I keep falling asleep pretending that you're there, give me something to live for, something to die for.
PSEUDO : Mel
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : (c) signature : alaska + gif : soft parade (c) avatar : Dripping Alchemy
DC : James Beauregard
INSCRIT LE : 30/04/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t8764-gauthier-we-have-paved-these-streets-with-moments-of-defeat http://www.30yearsstillyoung.com/t10494-gauthier-walk-through-life-with-others

MessageSujet: Re: drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)   Mar 7 Aoû - 16:12



drunk on a feeling, alone with the stars in the sky
Marianna & Gauthier

Il est trop sérieux Gauthier, se rend à peine compte qu’ils ne jouent pas dans la même cour. Penché sur les chiffres il les étudie avec application, avec le même sérieux que celui qu’il use pour lui proposer ses fascicules. Il remarque à peine la moue un peu rieuse de la brune, parce qu’il est encore concentré, parce que pour lui déchiffrer les chiffres et bien moins compliqué que s’attaquer à la compréhension d’une femme. Et sans nul doute Marianna n’est pas aussi simple que certains hommes pourraient le croire. Lui ne le croit pas - ou en réalité il ne se pose pas vraiment la question. « Ou je peux toujours te laisser ma carte de visite comme ça tu pourras m'appeler pour me donner les instructions à suivre pour te rendre tes fascicules » Il fronce légèrement les sourcils, non sans percevoir le sarcasme derrière cette phrase. Mais il n’est pas contre l’idée d’avoir sa carte de visite. « Des cartes de visite tu ne te refuses rien. » À son tour de jouer les moqueurs, mais il n’était pas au courant que les assistantes avaient maintenant leurs propres cartes de visites. « Cependant, je ne m’inquiète pas pour mes fascicules, les amis de Charlie aiment bien trop sa piscine pour s’en passer. » Et elle semblait faire partie du lot, alors il ne doutait pas de revoir ses précieux papiers… Et de la revoir elle aussi.

Rapidement le sujet de ce journal en commun avec son frère est évincé, pas assez curieux pour poser plus de question il laisse le prochain sujet venir sur la table, et l’annonce d'une potentielle maternité le surprendre. « Oula non, ce n'est pas la mienne… » La réaction avait été assez vive pour que Gauthier comprenne le désintérêt de Marianna pour la maternité. « C'est ma petite soeur… Mon père a eu une petite fille et ma belle-mère fait une dépression post-partum du coup, je m'occupe un peu d'elle histoire qu'elle ne finisse pas … » Il reste pendu à ses lèvres, les mots qui ne sortent pas pourtant. « Enfin, je m'occupe d'elle quoi. » Un hochement de tête. Une fois de plus il ne demandera pas plus d’informations. « Je comprends. » Et sans doute qu’il est mieux placé que ce qu’elle ne croit. Lui l’a fait aussi, il s'est occupé de ses cadets, il a tout abandonné pour aider sa soeur - et même l’idée d’une vie de famille normale. Mais il ne le regrette pas, il n’a jamais regretté, parce qu’il n’est bon que pour ça - être un frère - et encore ne posez pas la question à Charlie.

Un instant révélation qu’il n’aura duré que quelques secondes avant qu’ils ne reviennent à leur sujet de prédilection, les chiffres. « Et si t'étais mon professeur . Je sais que tu n'es pas l'excellence mais t'as trouvé mon souci en trente secondes alors je pourrais clairement me contenter de toi … C'est pour reprendre tes mots hein… Parce que tu s mon unique choix en fait. » Il rit légèrement à ces derniers mots. « Ce n’est pas une faiblesse de demander un peu d’aide. » Même s'il est mal placé pour lui donner ce genre de conseils, Gauthier étant le genre de personne à tout vouloir contrôler seul et sans l’aide ou l’avis de personne. « Mais je suis mauvais pédagogue à ce qu’on dit. » Surtout quand il est question de choses qui sont évidentes pour lui. « Mais je pourrais me contenter de tes fascicules, s'il le faut. » Il se voit mal mettre ses petites lunettes et se transformer en professeur même si l’idée à quelque chose d’un brin excitant. « Je pourrais vous communiquer des noms de personnes bien plus adéquat que moi. » Il recommence à la vouvoyer. « Enfin… Te communiquer. » Un léger sourire un brin amusé avant qu’il ne se décide à la laisser travailler. Non sans émettre l’idée de piquer un tête à son tour. « Gauthier, tu es chez toi, bien sûr que ça ne me dérange pas ! Viens me rejoindre, la piscine est assez grande pour nous deux. » La voilà déjà qui range son ordi sour le regard amusé du brun. « Je ne voudrais surtout pas t’empêcher de travailler. » Cette fois le ton est moins solennel, un peu plus rieur, un brin séducteur peut-être même… Il prend le chemin de la maison pour aller se changer non sans entendre la brune répliquer. « Changes pas d'avis en cours de route Hazard-Perry, je serai triste de me retrouver toute seule ici maintenant. » Décidément cette fille n’est pas commode.

Rapidement il est changé et de retour devant la piscine, un instant il observe le corps si bien sculpté de la brune qui se dessine sous l’eau. Pris en flagrant délit quand elle remonte à la surface. « Bah alors t'attend quoi . Je peux filer si tu as envie de te baigner tout seul et complètement nu… »  L’idée ne lui a même jamais traversé l’esprit. Une pudeur qu’il tient de son éducation. « Tu es aussi bon dans l'eau qu'avec les chiffres . » Il penche un peu la tête.  « Meilleur même. » S'il y a bien une chose dans laquelle il excelle c’est le sport. « Allez dépêches-toi, je t'attends ! » Un instant encore il profite de l’observer avant de plonger à son tour, l’eau fraiche qui ravive les sensations de son corps, ses bras puissants qui poussent l’eau pour le faire ressortir seulement une fois toute la longueur effectuée. Il la laisse venir à lui - s’approcher avec ce regard un peu félin qui lui ressemble tellement. « Tu m’as l’air d’être une femme redoutable Mariana. » C’est ce que sa façon d’être lui évoque. « Le genre qui arrive toujours arrivé à ses fins. » Ce qui faisait d’elle une assistante plutôt étrange. Mais Gauthier ne doutait pas qu’elle ait d’autres aspirations dans la vie. « Alors quels sont tes projets. » Il était prêt à parier sur elle.




Darkness is your candle.
Nymphadora☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (21/12/87).
SURNOM : aucun, elle déteste ça.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : assistante de Jamie Keynes chez GQ Magazine (plus pour longtemps).
LOGEMENT : chez son père et sa belle mère au #420 Bayside.
POSTS : 404 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

gauthier#01prianna#01mariandy#04jamie#02sohan#01mariandy/fb#05.
(6/5)


in my family portrait, we are pretty sexy. #mariandy


my bestfriend is better than yours.


☆:
 


RPs EN ATTENTE :
andy ☆ charlie ☆ you.
(life is a bitch so are you).

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : weaslove.
AVATAR : eiza gonzalez.
CRÉDITS : morrigan. (av) + ASTRA/weaslove. (sign).
DC : wendy carmichael (g.wilde).
INSCRIT LE : 15/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18645-shut-up-and-drive-marianna#725248 http://www.30yearsstillyoung.com/t18671-the-devil-wears-prada-marianna http://www.30yearsstillyoung.com/t18797-marianna-rodriguez http://www.30yearsstillyoung.com/t18799-marianna-rodriguez

MessageSujet: Re: drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)   Ven 17 Aoû - 21:48


Face à Gauthier, taquine et souriante, j'ai complètement oublié pour quoi je suis venue ici à la base. Pour finir de bosser mais aussi pour discuter de mon projet avec mon ami. Seulement là, il pourrait débarquer que je lui demanderais gentiment de déguerpir. C'est la plus longue conversation que je n'ai jamais eu avec Gauthier et je dois dire que ça me plaît plutôt bien. Il ne semble rien remarquer de mon petit jeu et si ce n'est pas le cas, il est très bon comédien. Je crois que si la première possibilité m'émoustille, tant de candeur dans un homme aussi imposant, la seconde est encore plus agréable. " Des cartes de visite tu ne te refuses rien " Je souris et hausse les épaules doucement. " Cependant, je ne m'inquiète pas pour mes fascicules, les amis de Charlie aiment bien trop sa piscine pour s'en passer " Touché, coulé. Autant rester en bons termes avec les Hazard-Perry. Mais pas que pour la piscine. Je ne connais qu'une poignée de la fratrie mais ils ont l'air de tous être pleins de surprise. " C'est pas faux… Ton frère à mon numéro, au pire " Et vu le personnage qu'est Gauthier, je doute qu'il frappe à la porte de son petit frère pour demander le numéro de l'une de ses amies. Enfin, s'il est assez pointilleux, il a vu l'intitulé de mon fichier et sait que je bosse à GQ. J'en serai presque perdue dans mes rêves les plus fous. Gauthier, décrochant le téléphone pour m'appeler et avoir ses fascicules. Mon dieu, réveilles toi Marianna, tu fais pitié à voir. Et les sujet s'enchaînent jusqu'à revenir aux chiffres. Je suis là pour ça et c'est mon point faible, mon talon d'Achille. Je tente de ne jamais perdre la face quand on me pose des questions, j'essaye d'en apprendre un peu tous les jours mais quand on est doué avec les lettres, c'est dur de gérer les chiffres. " Ce n'est pas une faiblesse de demander un peu d'aide " Bon, ça, c'est lui qui le dit et je me permets d'en douter un peu. Demander de l'aide c'est exposer ses faiblesses et donner l'angle d'attaque parfait à l'ennemi en face. Alors forcément, je ne suis pas franchement pour. " Mais je suis mauvais pédagogue à ce qu'on dit " Depuis quand les Hazard-Perry se rabaissent ? C'est nouveau dans la famille ou comment ça se passe ? Je suis surprise de ce retournement de situation et quand il vient à me proposer de me donner d'autres noms pour m'aider, je ne peux m'empêcher de laisser s'échapper un rire. " Non t'inquiète pas, ça ira. Je pense que j'ai le bon bout avec ce que tu viens de m'expliquer " Et puis, je préfère vraiment être autodidacte que de demander de l'aide à quelqu'un d'autre. Cette aide, c'est de lui que je la veux, pour passer un peu de temps avec lui, apprendre à le connaître aussi et pas pour autre chose. Il m'intrigue vraiment beaucoup trop. Et lorsqu'il parle de piquer une tête, je ne peux pas être plus contente. Je suis un peu comme une enfant à qui on annonce qu'elle va aller à Disney, je remballe mon ordinateur à une rapidité folle, prête à repasser à la détente. Je switch d'un mode à l'autre sans soucis aucun. " Je ne voudrais surtout pas t'empêcher de travailler " Mes yeux le suivent quand il se dirige vers la maison et je ne peux m'empêcher de le taquiner un peu. C'est plus fort que moi. Mais il vient de me proposer un scénario plus qu'intéressant… " Ne t'inquiète pas pour ça " Que je souffle avec un léger sourire en filant vers l'eau, le taquinant sur le fait qu'il ne doit pas se dégonfler. Avec toutes les fois où j'ai pu venir ici, pour profiter de la piscine et de Charlie, je n'ai jamais vu Gauthier utiliser sa propre piscine. Je viendrais presque à me demander s'il sait nager. Bien sûr qu'il sait et il semble être même meilleur dans l'eau qu'avec les chiffres. Ça m'intéresse grandement. Plus que ça même. Je nage un peu, continue mes longueurs en attendant qu'il me rejoigne. Ou plutôt que je m'approche de lui, le regard rivé sur son visage. Aucune envie d'abimer mes yeux sous l'eau. Et mettre un masque ou des lunettes ? Plutôt mourir en fait. " Tu m'as l'air d'être une femme redoutable Marianna " Un léger sourire se dessine sur mon visage. Je suis redoutable et le fait qu'il le remarque montre une chose : il m'apprécie un minimum. On ne perd pas de temps en 'analyse' quand on se fiche bien de la personne. Forcément, ça me flatte et la détermination qu'il reconnaît chez moi ne fait qu'augmenter cette sensation. Je me glisse à ses côtés, une main sur le rebord de la piscine et je lui souris légèrement. " Alors quels sont tes projets " Il y en a beaucoup, beaucoup trop et ce parce que je suis une jeune femme ambitieuse et que je n'hésite pas à écraser tout ce qui se trouve sur mon passage pour arriver à mes fins. Je ne sais pas combien de temps je vais pouvoir agir de cette manière impunément mais bon. Qui sait… " Dominer le monde de la presse LGBT d'ici cinq ans ? " Je le formule sous forme de question mais c'est un réel projet. Pour cela, il faudrait que je lance mon magazine mais on y est pas encore, vraiment pas. J'ai encore beaucoup à apprendre et je le sais. Je refuse de me ratatiner. " Mais à horizon cinq minutes, c'est de voir si t'es vraiment meilleur dans l'eau qu'avec des chiffres " Que je souffle, taquine comme jamais, une petite étincelle dans le regard. Je pose la plante de mes pieds contre le rebord de la piscine et souffle " Cinq, quatre, trois, deux… " Et quand j'hurle "un", un peu comme une grande enfant, je fuse sous l'eau, prête à le ratatiner, du moins je l'espère. Il est plutôt rare que je m'autorise un moment enfantin de la sorte mais j'en ai plus qu'envie et ça nous sortira de nos contextes workaholic. C'est bien un peu de changement… J'espère que je suis plus rapide que lui en tout cas, y a pas à dire. Ça me ferait plaisir. Même si cette compétition bonne enfant n'a aucun enjeu réel. Arrivée à l'autre bout de la piscine, je le défie du regard. " Si je gagne ? Si je perds ? " Rajoutons un peu d'enjeu à tout ça. J'espère qu'il sera pas trop cruel quand même. " Le perdant prépare le dîner de ce soir au gagnant ? " Complètement idiot mais je n'ai pas mangé à midi alors je commence à avoir faim. À voir s'il a mieux comme idée ou s'il veut renchérir. " Je meurrrrs de faim " Que je souffle avec un léger sourire, mes yeux ne quittant pas son regard sombre. Dieu tout puissant que Gauthier est sexy… Surtout comme ça. Et je suis sûre qu'il a des tas de cartes et de tours en réserve. Parce qu'il n'est pas qu'un corps. Et quoi de plus sexy qu'un corps ? Un corps appartenant à un homme qui a un cerveau.





I'm not a stop along the way,
I'm the destination.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'aventurier des temps modernes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33ans (18/09/1984)
SURNOM : Il a horreur des surnoms
STATUT : En deuil suite à la mort d'Elisabeth le 18 juillet
MÉTIER : Trader dans une grande banque où il est reconnu pour son efficacité.
LOGEMENT : Spring Hill #20, dans une grande villa avec ses deux frères, sa sœur et Oliver son neveu et son fils Gabriel une semaine sur deux.

POSTS : 2154 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Gauthier est l’ainé d’une famille de 5enfants, issu de la haute société anglaise il a reçu une éducation stricte et aristocratique. ≈ C’est un féru d’alpinisme depuis son plus jeune âge et de nature en général. ≈ Il possède un voilier avec lequel il s’évade parfois en mer. ≈ Peu loquace et sûr de lui il impose un certain respect mais certain voit son attitude comme un gage de froideur et d’arrogance. ≈ C’est un homme très différent en société et dans le privé. ≈ C’est un fou de safaris et de sensations fortes. ≈ Il a connu très peu de relation car il n’a pas de temps à y consacrer
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
HAZARD-PERRY CLAN ❅ You go through life wondering what is it all about but at the end of the day it's all about family.HP family #4Connor #2 ❅ Charlie #3 ❅ Théodora #3


GAUTAIA ❅ I like to see you in your gambling mood. Living like you've got nothing to lose now the bad luck doesn't follow you around.Maïa


GAULENE ❅ A twist, a tale, a rip through my sail and we're made to watch the walls fall downLene #5

MariannaSheridyn ❅ Ariane

RPs EN ATTENTE :
GABRIEL ❅ By the time a man realizes that maybe his father was right, he usually has a son who thinks he's wrong.

RPs TERMINÉS :
GAUTELISA ❅ We didn't even get a chance to say goodbye.I keep falling asleep pretending that you're there, give me something to live for, something to die for.
PSEUDO : Mel
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : (c) signature : alaska + gif : soft parade (c) avatar : Dripping Alchemy
DC : James Beauregard
INSCRIT LE : 30/04/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t8764-gauthier-we-have-paved-these-streets-with-moments-of-defeat http://www.30yearsstillyoung.com/t10494-gauthier-walk-through-life-with-others

MessageSujet: Re: drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)   Ven 24 Aoû - 23:30


drunk on a feeling, alone with the stars in the sky
Marianna & Gauthier

D’autres auraient sans doute saisi l’invitation, mais pour Gauthier il n’était question que de chiffres. D’éducation à cet art qu’il maitrisait bien, là où pourtant il était mauvais pédagogue pour le transmettre. Sans se dévaloriser Gauthier était un homme conscient de ses qualités et de ses défauts. Et ce côté peu pédagogue lui avait plus d’une fois sauvé la mise et évité de se retrouver avec les jeunes stagiaires dont l’incompétence le rendait fou. « Non t'inquiète pas, ça ira. Je pense que j'ai le bon bout avec ce que tu viens de m’expliquer » Il n’en est pas si sûr mais hausse les épaules sans saisir la perche. Préférant aller se changer pour retrouver l'eau tempérée de sa piscine et la jolie brune qui l’attend non sans lui dévoiler ses charmes. S’il est aveugle à bien des sous-entendus son charme ne lui est tout de même pas passé inaperçu. Et comme bon nombre de belles femmes elle semble n’avoir aucune vergogne à se jouer de ses atouts. Reste à savoir quel projet elle porte. « Dominer le monde de la presse LGBT d'ici cinq ans . » Le genre de presse dont il ne sait rien - lui qui est plus page bourse de son vieux journal. « Et comment comptes-tu t’y prendre ? » Il ne doute pas qu’elle en soit capable bien qu’elle ait formulé ça sous forme de question. Faut-il encore qu’elle s’en donne les moyens, et trainer dans une piscine à bavasser n’est pas le plus gros investissement, il en sait quelque chose.

« Mais à l’horizon cinq minutes, c'est de voir si tu es vraiment meilleur dans l'eau qu'avec des chiffres. » Si Gauthier est un compétiteur-né, il reste pourtant calme face à la provocation en duel de la brune. Partant à son top pour une longueur sans y mettre trop de force non plus - de quoi juste arriver en même temps que la jeune femme qui lui donne un peu de fil à retordre tout de même. Mais l’eau est un de ces lieux de prédilection, ses multiples années de voile l’ayant lié d’amitié avec le grand bain et ses entrainements quotidiens préparant son corps pour tout type de défi. « Si je gagne . Si je perds . Le perdant prépare le dîner de ce soir au gagnant . » Son premier instinct est de repousser l’invitation - persuadé qu’il aura un bon prétexte, comme à chaque fois. Mais à bien y penser ses comptes sont à jour - son travail ne l’attend pas avant demain - son neveu et sa soeur ne sont pas là ce soir et pour ce qui est de la montagne il est déjà trop tard pour s’aventurer dans une escapade. Alors même si il trouvait sans de de quoi s’occuper, il n’a pas beaucoup mieux à faire. « Je meurs de faim. » Son regard rivé sur la brune un léger sourire fend les lèvres du trader. « J’ai une meilleure idée. » Le ton pourrait laisser présager quelque chose d’alléchant mais il s’en rend à peine compte. « Le gagnant prépare à manger. » Elle semble ne pas comprendre tout de suite. « J’adore cuisiner et on est chez moi alors… » Par ces quelques mots il vient la provoquer un peu laissant sous-entendre qu’elle n’a aucune chance de gagner. Et en réalité il le pense - bien que sportive et plutôt bonne nageuse Gauthier lui ne doute pas de ses capacités à la battre.

« Et j’accompagnerai le repas d’un bon scotch ou d’un whisky. Le vin rouge ne semble pas être ta tasse de thé. » S’il est mauvais pour bien des choses il reste observateur - et en regard de ce qu’il avait vu lorsqu’elle avait bu le vin - qui était un de ces meilleurs cru - il n’était pas difficile de tirer des conclusions. Restait encore à viser juste pour cette nouvelle boisson. Et une fois de plus Marianna est assez mystérieuse pour qu’il ne paris de rien. Mais il n’imagine pas la jeune femme adepte de cocktail fruité - avec un tempérament comme le sien. « Promis pas de plat typiquement British, on sait tous que l’art culinaire n’est pas l'un de nos atouts. » il pourrait bien lui offrir un thé pour mettre en avant sa patrie, mais Marianna ne semble pas être plus une femme à thé qu’à vin rouge.




Darkness is your candle.
Nymphadora☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)   


Revenir en haut Aller en bas
 

drunk on a feeling, alone with the stars in the sky (gauthier)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-