AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire
MÉTIER : A commencé les études d'architecte à la rentré et adore ça
LOGEMENT : A toowong, en colocation avec Bryn depuis décembre dernier. ce qui l'arrange bien parce que ça le rapproche aussi de Myrddin de nouveau.

POSTS : 5088 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Hartter #3
Itziar
Myrddin
Andreï




PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Jeu 1 Mar - 12:36



C’est un nouveau tournant qui va se jouer dans la vie de mon meilleur ami et non des moindres ! Après des années de galères et de malheur, la chance lui sourit enfin de nouveau. Un magnifique fils –qui fait autant le bonheur de son père que de moi, son parrain- mais surtout l’officialisation de son union avec Thomas. La date a été décidée assez rapidement. D’un commun accord ce sera le 10 Novembre. La fin de l’hiver et en plein milieu du printemps, des températures qui ne sont pas trop excessive mais tout de même assez agréable pour fêter ça dignement dehors. Je ne m’immisce aucunement dans la préparation de leur mariage –de toute manière Thomas empêche quiconque de les aider. Control freak-  mais en tant que témoin de Myrddin, j’étais obligé d’au moins organiser l’enterrement de sa vie de jeune homme. Et franchement, ce n’était vraiment pas évident. Je n’ai aucune envie de tomber dans ce cliché où Myrddin doit se déguiser en pénis et vendre des capotes dans la rue, je n’ai pas non plus envie de lui faire faire des trucs trop extrême –bien qu’il ne soit sans doute pas contre un saut en parachute. Au pire j’aurais pris, moi-même, sa place- et en même temps il fallait une activité principale avant de finir dans un bar avec l’éternel strip tease.

Mais quelle activité ? Je me suis trituré la tête des jours et des nuits entières et au final je suis venue sur la conclusion que, peu importe comme se fini la soirée, l’après midi est obligée d’être placée sous le signe du cliché. Du coup, j’ai tout organisé. Le costume que Myrddin devra porter, la réservation pour le terrain de  paint ball –et l’argent pour le pressing aussi, du coup- et les invitations. S’il était évident que Lene sera de la partie, j’ai longuement réfléchis aux autres qui pourraient être de la partie. J’avais pensé à Cole, mais  Myrddin ne le porte pas spécialement dans son cœur et je n’avais pas envie de lui gâcher la journée. J’aurais pu demander à mes colocs, mais Wesley est déjà prit par la fête organisée pour Thomas et Bryn était occupé autre pas. En vrai, nous n’avons pas vraiment d’amis en commun. Alors j’ai demandé au fiancé de Myrddin de fouiller un peu dans ses contacts et deux sont ressorti assez facilement : Andreï et Clément, deux amis à lui qui font partis de la Northlight. Je ne connaîs aucun des deux, si ce n’est Clément qui a déjà souvent partager la scène avec Myrddin et d’après les histoires que celui-ci me raconte dans lesquelles il apparaît. S’ils ont tous acceptés sans hésitations, le russe m’avait l’air un peu plus réservé. Je leur ai tous donné rendez-vous chez moi, à la maison –en ayant prit soin d’informer mes colocataires qui m’ont laissé seul pour l’occasion- à 11h, histoire de commencé par un petit apéro tranquille. A Myrddin je lui ai donné rendez-vous à 12h, laissant ainsi le temps à tout le monde d’arriver avec lui. Du moins, j’espère qu’ils n’auront pas trop de retard. J’ai dis dans le message que j’ai envoyé à tout le monde que la porte sera ouverte, qu’il leur suffira de sonner puis d’entrer.

Ce matin, donc, je me suis réveillé à 8h, je suis parti au magasin de costume pour chercher le costume de lapin ainsi que deux kilo de carottes et d’autres accessoires dans le thème de la chasse. J’ai préparé quelques feuilles de gages dès fois que Myrddin se défilerait de faire ce qu’on lui demande, j’ai acheté quelques bouteilles et des snacks pour l’apéro et ce n’est qu’à 10h45 que j’ai pu me poser, remerciant mes séances de rééducations avec lesquelles j’ai vraiment gagné en force et endurance et sans lesquelles je ne pourrais sûrement pas tenir jusqu’à la fin.


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars


:
 


Dernière édition par Nathan Potter le Jeu 29 Mar - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : célibataire
MÉTIER : danseur et comédien dans la Northlight company

POSTS : 4466 POINTS : 1000

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : Robin #1
Wonnie #10
Gabriel #2
Wendy #2
Sybbie #1
Kyte
Paul #2
Paul #3
Allan #2

PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @valtersen, UB @Loonywaltz, Gif @Tumblr
DC : Thomas & Nathan
INSCRIT LE : 06/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester http://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Jeu 1 Mar - 13:17



Lorsque Clément a eu le message sur son portable il y a deux semaines, il s’est dit que ça devait être une blague, que quelqu’un s’était trompé de numéro. Mais lorsqu’il a eu un appel de ce même numéro, il s’est rendu compte que c’était bel et bien à lui qu’était adressée cette invitation. Dans la compagnie, les fiançailles entre Myrddin et Thomas était le sujet de discussion de prédilections de tout le monde. Les uns pour les féliciter, les autres pour les critiquer derrière leur dos. Clément, lui, est simplement très heureux pour son mentor qui semble vraiment d’une humeur égale et joyeuse depuis le début de l’année. Le jeune comédien a l’impression que Myrddin prend toutes les éventuelles catastrophes et les quelques carnages bien plus à la légère qu’avant. Il est plus détendu et peut-être même encore plus professionnel et plus motivé pour les répétitions ce qui n’est pas pour déplaire à Clément, bien au contraire.

Et puis, au détour d’une conversation avec Andreï, le jeune néo zélandais apprend qu’il a, lui aussi, été invité à cet fameux enterrement de vie d’homme organiser par Nathan, le meilleur ami de Myrddin. Aucun d’eux n’a hésité bien longtemps avant d’accepter, chaque occasion étant bonne pour faire la fête. Même si Clément aura, au courant de la soirée, sans doute mauvaise conscience d’être là, à s’amuser avec les autres alors qu’il devrait plutôt être entrain de bosser, il a décidé qu’il y irait. Toute la semaine qui précède ce week-end a été parfaitement organisé au niveau révision, si bien que Clément a même réussi à prendre un peu d’avance dans ses cours et dans la pièce à apprendre. Ce qui en soit, est une bonne chose. Ça ne change pas le fait qu’il aimerait continuer de travailler, mais peu importe. Le vendredi soir il part se coucher le plus tôt possible histoire de pouvoir dormir assez pour pouvoir tenir jusqu’au bout.

Et il se réveille en retard. Pendant des semaines ses nuits sont régis par des insomnies à la con et le jour où il doit se réveiller de bonne heure, il n’y arrive pas. Il se réveil donc en sursaut lorsque la sonnette de son appartement retenti et se demande un instant qui peut-ce être. Un coup d’œil sur son réveil lui fait comprendre que ça ne peut être personne d’autre qu’Andreï qui lui a promit de passer le chercher chez lui à 10h30. Et le scénographe, quand il dit une heure, on peut être sûr qu’il soit là pile à l’heure, pas une minute en avance ou en retard.

En panique, Clément saute du lit, attrape un pantalon et l’enfile tout en sortant de sa chambre. Il trébuche presque sur Moana qui court vers la porte en aboyant lorsqu’Andreï sonne de nouveau, se rattrape au meuble, jure contre sa chienne puis se remet d’aplomb et ferme le bouton de son pantalon avant d’ouvrir la porte « Hey» salue-t-il son ami en se reculant « vient entre. Désolé, je …enfin j’ai raté mon réveil» s’excuse-t-il. Pas besoin de le dire, le fait qu’il soit torse nu et qu’il ait les cheveux totalement décoiffés montre bien qu’il est, presque littéralement, tombé du lit. « fait comme chez toi» reprend-t-il en refermant la porte avant de retourner dans sa chambre « j’en ai pas pour longtemps. Je …» il se tourne vers son ami et sourit doucement «Je te présente Moana, d’ailleurs » ajoute-t-il rapidement en désignant sa chienne d’un coup de tête. L’animal est déjà entrain d’inspecter les chaussures et le pantalon du nouveau venu. En refermant la porte de sa chambre, Clément se demande un instant si Andreï a peur des chiens ou non. Mais peu importe, s’il n’est pas rassuré, Moana s’en ira d’elle-même. Elle est tellement gentille qu’elle ne s’impose jamais et préfère encore partir avant de déclencher une quelconque panique chez quelqu’un.

Mais, n’y réfléchissant pas plus que ça, Clément sort un t-shirt et une chemise de son armoire, enfile le tout avec une paire de chaussettes propres puis file dans la salle de bain où il se brosse rapidement les dents et se rafraîchit un minimum. Il a prit une douche hier soir, donc ça attendra demain matin. Ressortant de la salle de bain, il passe à côté d’Andreï et lui adresse un regard désolé, avant de disparaître dans la cuisine, descends un grand verre d’eau et un reste de café froid dégueulasse puis attrape une pomme, portable et son porte feuille qu’il glisse dans les poches arrière de son jeans avant de rejoindre Andreï en croquant dans le fruit « voilà, désolé encore» s’excuse-t-il. Il caresse une dernière fois sa chienne et dépose un baiser sur son crâne, puis sort de l’appartement et descend derrière le scénographe.

« Tu le connais ce Nathan, toi ?» demande-t-il en entrant dans la voiture « j’me demande bien d’où il a eu mon numéro … mais peu importe ! C’est trop cool pour Myrddin et Thomas ! J’suis vraiment super content pour eux» reprend-t-il avec un certain entrain et un large sourire, balayant ainsi toute trace de fatigue. Maintenant, c’est plus que l’excitation qui l’anime, car il sait que cette journée va être placé sous le signe de la joie et la bonne humeur.



I AM AN APOSTROPHY
© FRIMELDA


:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20.11.86)
SURNOM : Andrioucha, mais seul son frère opte pour cette alternative
STATUT : célibataire
MÉTIER : scénographe pour la northlight company
LOGEMENT : numéro 25, Redcliffe, avec son frère

POSTS : 596 POINTS : 85

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : passionné de théâtre et de littérature et baigné par une culture russo-britannique, la tête sur les épaules, peu enclin à se morfondre et entier dans tout ce qu'il entreprend
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
And we played the Russian Roulette. Just a game. One gun. One shot. One bullet. Knowing the risks, further than a kiss. The rush of adrenalin, softly running. And we spinned the wheel. Can't be cured, can't be healed. - Leovski#3

RPs EN ATTENTE : Lily

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : nocta
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : nocta (signa), loonywaltz (userbar)
DC : que nenni
INSCRIT LE : 04/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18020-il-a-sur-la-langue-ce-qu-il-avait-sur-le-coeur-andrei http://www.30yearsstillyoung.com/t18048-il-y-a-des-gens-dont-la-voix-et-le-rire-permettent-de-les-comprendre-sans-erreur-andrei http://www.30yearsstillyoung.com/t18049-andrei-tedevski http://www.30yearsstillyoung.com/t20597-andrei-tedevski

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Jeu 1 Mar - 15:06




Peu attentif aux ragots qui parcourent les couloirs du théâtre et dont mes collègues du spectacle vivant sont en général très friands, c’est de la voix de Myrddin que j’ai pris connaissance de son mariage prochain avec Thomas. Ne pouvant plus nier la présence d’un anneau à sa main, il a suffit d’une conversation pour que j’apprenne la nouvelle. Surmontée d’un détail qui n’en est pas des moindres : ma présence est requise pour l’évènement. Et si ce n’est que rarement que je me laisse porter par une effusion de joie, je n’ai pas manqué de témoigner à ma façon le plaisir que j’ai eu à recevoir cette nouvelle. Cependant, c’est avec un peu plus de retenu que j’ai accepté l’invitation d’un certain Nathan dans l’organisation de l’enterrement de vie de garçon de Myrddin. Et si j’ai pu me montrer quelque peu froid aux premiers abords à travers nos échanges de sms, la raison en est simple : il a toujours été difficile pour moi de me montrer à l’aise au milieu d’un groupe d’inconnu quelque soit l’activité entreprise. Pourtant, je n’ai pas hésité bien longtemps face à l’insistance de ce que j’ai compris être un ami de longue date de Myrddin. L’ambiance sera festive, mais surtout en petit comité. Une dernière précision qui a su balayer mes appréhensions d’un revers de la main. Et puis, après tout je devais bien cela à mon ami. D’autant plus qu’aux dernières informations je ne serai pas le seul de la compagnie à participer à l’évènement.

Je n’ai pas mis bien longtemps avant de découvrir qui était l’invité mystère de la Northlight Company : Clément m’en a fait part au détour d’une conversation. Et je ne peux nier que le fait qu’il soit également convié a achevé de me rassurer. De la compagnie, il fait parti de ceux avec lesquels j’ai le plus d’affinités. C’est alors tout naturellement que je me suis porté volontaire pour venir le chercher sous les coups de 10:30 à son appartement avant de rejoindre l’organisateur du week-end. Un week-end placé sous le signe de la festivité mais qui n’entache en rien une organisation précise dans mon propre travail. Il faut dire que si j’apprécie que les choses soient délivrées en temps et en heure, j’ai d’autant plus apprécié que Nathan nous ai prévenu suffisamment à l’avance pour nous permettre de nous arranger en fonction du week-end. Un agencement qui m’a permis de finaliser mes derniers travaux en temps et en heure. Pourtant, il serait malhonnête de ma part de dire qu’en ce moment, toute ma concentration n’est focalisée que sur le travail. La bonne nouvelle de mon ami en entraînant une autre : j’ai appris il y a quelques jours l’installation prochaine de mon frère à Brisbane. Et il faut dire que cette annonce m’a bien laissé hagard quelques temps.

Levé à une heure correcte pour un samedi par un réveil annonçant les 8:00, c’est toujours avec cette horreur de devoir courir après le temps que fais confiance à ma ponctualité naturelle pour me préparer. L’appel de mon frère il y a quelque jour ne m’a pas suffisamment déstabilisé pour manquer à mes habitudes. Je ne suis pas si facilement impressionnable. C’est donc sous les coups de 10:30 précise que je me présente à la porte de Clément. Notre présence requise chez Nathan aux alentours de 11:00, je ne me serai pas permis de retarder le programme de trop.
Une première sonnerie. Et si je suis posté devant la bonne porte, aucun signe de vie ne m’est donné pour l’instant. J’aurais mal compris le numéro d’appartement de Clément ? Ce n’est non pas impatient mais plus par acquis de conscience que je sonne une deuxième fois. Un même coup de sonnerie bref mais assuré. Cette fois-ci, je crois bien entendre détaler de l’autre côté de la porte, soutenu par de vifs aboiements. C’est sur un Clément plus ou moins apprêté que s’ouvre la porte. Les cheveux en bataille, torse-nu. Une autre vision que celle que je lui connais dans les couloirs du théâtre. Et je ne peux retenir un petit rire à son aveu de panne de réveil, signe que je ne lui en tient pas rigueur. Invité à quitter le palier pour rentrer dans son appartement, c’est sans étonnement que je découvre ce qu’il me présente comme étant Moana. “Et bien, on peut dire que t’as du coffre. Plus efficace qu’une sonnette hein ? ” M’adressant à la chienne, non sans une note d’humour à l’intention de Clément que je sens déjà assez confus de la situation. Car si mon ton traduit bien le fait que le retard de Clément n’a aucune importance, je ne saurai me défaire de ma tendance à taquiner. Teneur d’une décontraction certaine avant de rencontrer ceux qui ne sont pour moi encore que des inconnus.

T’inquiètes pas pour moi : fini de te préparer.” C’est maintenant mon regard qui balaye de façon très succincte l’intérieur de l’appartement de Clément. Sans chercher à m’aventurer plus loin que le palier, bien qu’invité à faire le tour du propriétaire. Préférant laisser mon ami finir de se préparer avec toute la tranquillité qu’il peut lui rester. Replaçant mes mains dans les poches de mon manteau après avoir caressé le pelage de Moana, curieuse de savoir ce qui s’y trouve. Elle serait déçu si je lui sortais mon briquet et mon paquet de cigarettes dont je ne me défais jamais. Mais je n’ai que peu le temps de sympathiser car c’est bien vite que Clément revient, ne l’ayant qu’entrevu passer d’une pièce à une autre de l’appartement, une pomme à la main. “Bon, on peut partir. Je me suis garé en bas sur une insigne de livraison mais j’ai prévenu que je ne serais pas long
Claquant la porte de la voiture, c’est non sans un dernier signe de la main désolé auprès des quelques automobilistes bloqués dans la rue que je démarre. Ne possédant pas moi-même de voiture, je m’étais pourtant proposer pour venir chercher Clément dans celle-ci de location dont j’avais eu besoin quelques jours plus tôt. Les fabricants avec lesquels j’ai pour habitude de collaborer pour la réalisation de certains décors étant excentré, j’ai pour habitude de louer des voitures pour m’y rendre. Pourquoi alors ne pas en profiter quelques jours de plus pour nous rendre chez ce fameux Nathan.
D’ailleurs, tout comme moi, Clément se demande bien comment ce dernier s’est débrouillé pour nous ajouter à ces contacts. Sûrement une recherche dans les contacts de Myrddin. Pas une chose aisée s’il ne voulait pas éveiller les soupçons. “Son nom ne m’était pas totalement inconnu donc je pense que Myrddin a du m’en parler une fois. Mais je t’avoue que le message m’a surpris! Et tu ne connais pas non plus la dernière invitée ? Lene à ce que j’ai compris ?” Et je ne peux qu'acquiescer à la joie de Clément. “On peut remercier l’état australien d’avoir légalisé cette union hein ! C’est pas trop tôt” Mon côté engagé qui prend le dessus. Car s’il y a bien une chose que j’ai gardé depuis mon départ de Russie, c’est une tendance militante sur la question de nos droits.

Suivant les indications de Nathan, il est maintenant 11:15 quand nous parvenons à l’endroit énoncé dans le message.“Bon, ça va, on est quand même dans les temps. Assez en avance pour attendre l’arrivée de Myrddin en tout cas.” Avant de me garer sur une place libre, à deux pas de l’adresse indiquée par Nathan. Laissant Clément passer devant pour annoncer notre présence dans l’interphone.



Il avait du -bleu- dans les veines de ses mains


:sing::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la merdeuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans. ta gueule. (19/05)
SURNOM : saloperie, connasse, traînée.
STATUT : très certainement amourachée de Matt, ce qu'elle n'assume pas du tout.
MÉTIER : elle a rejoint la caserne de pompiers en août 2017. elle gagne également des sous en plus en vendant ses sous-vêtement sales sur le net .
LOGEMENT : toowong #15 ( maison ) avec son chien Patacroute.

POSTS : 3740 POINTS : 290

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : elle a causé un suicide au lycée. elle a mis du temps à mesurer les conséquences de ses actes. quoique, devant n'importe qui, elle va nier tout implication
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Lenatt Lenatt#6
It's down on me. Yeah I got to tell you one thing. It's been on my mind. Girl I gotta say. We're partners in crime. You got that certain something what you give to me. Takes my breath away. Now the word out on the street. Is the devil's in your kiss. If our love goes up in flames. It's a fire I can't resist


Kene
You've got a friend in me You've got troubles, and I've got 'em too There isn't anything I wouldn't do for you We stick together and can see it through 'Cause you've got a friend in me
Lou#2 (3/8)
RPs EN ATTENTE : Eva - Matt#8 - Isaac (fb)
RPs TERMINÉS : Saul ; Gauthier ; Nathan + Myrddin ; Camber ; Tommy#3Simon ; Tommy ; Rose ; Anders ; Gaulene#4 ; Gaulene#3 ; Eleanor#1 ; Gauthier#2 ; Kane ; Gio ; Matt#1 ; Tommy#2 ; Eva#1 + #Matt2 + #Matt3 ; Lou + Kane#2 Eva#2 + Kane#3 + Rose#2 + Lenatt#4 ; Ginny + andenatt + Andene ; Mickey + NYE + Matt#5 + Nathan#2 + Debra +
Adams family + Andy#2 +Paramore + Matt (Zombie )
lenatt#7 + Mickey#2 + Tommy#3


PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : caitlin stasey
CRÉDITS : (a) aslaug (c) tyrells (UB) loonywaltz
DC : corapuce, tadamour & clarabelle
INSCRIT LE : 19/05/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t10287-eternal-flame-lene http://www.30yearsstillyoung.com/t19116-cora-lene-tad-clara-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t10502-lene-adams#387260

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Sam 10 Mar - 22:15



Preuve de plus que le monde autour d’elle change : Myrddin se marie. La nouvelle n’avait pas eu de quoi la surprendre tant le garçon paraissait attaché à son Thomas et avait réussi à bâtir sa nouvelle vie ici en Australie. Néanmoins, elle doit admettre qu’il s’agit du genre d’évènement qui amène à faire le point et à se remettre en question. Surtout maintenant qu’elle commence à entrer dans la période où tout son entourage décide de se marier. Lene avait toujours eu un train – ou peut-être six – de retard sur l’ensemble de son entourage en ce qui concerne la maturité et cet évènement – couplé à l’approche de ses trente ans qu’elle refuse d’admettre - a de quoi la faire réfléchir plus que nécessaire sur sa vie d’adulte et a dressé le constat qu’elle n’avait jamais rien accompli de notable, ou dont elle pourrait être fière, tout au long de sa vie et ça, c’est dur. Ses ambitions sportives avaient été réduites à néant des années auparavant et avec le rappel de ces évènements vient le regret de n’avoir jamais cherché à les ressusciter de leurs cendres. Son caractère impulsif et belliqueux l’avaient bannie de sa famille, en plus de lui avoir coûté nombre d’amis dont les survivants se comptent désormais sur les doigts d’une main. Non, elle n’a rien pour elle. Et c’est un sacré coup pour sa fierté que de s’en rendre compte, de même que de réaliser que peu importe les avancées qu’elle a eu dans sa vie l’an passé. Les autres seront toujours à des milliers de kilomètre devant elle.

Cette réalisation se survit. Du moins, elle le doit, parce qu’aujourd’hui est le jour que Nathan a réservé pour l’enterrement de vie de garçon de Myr et qu’elle ne veut pas se prendre la tête avec ce qu’elle qualifierait en public de « pensée de niaiseuse à pot de glace ». Les réflexions qui s’opèrent en elle étant bien trop BridgetJonesque pour qu’elle les partage à haute voix. Non, aujourd’hui, elle encaisse en prévoyant de faire ce qu’elle sait faire le mieux : dégommer des gens avec un fusil en main (rien d’illégal, bien sûr). C’est là le plan de Nathan et elle doit avouer, quand il le lui a exposé, elle a presque applaudit qu’il se soit laissé aller à une activité aussi dangereuse. (Dangereuse pour les faibles, mais, well, Nathan) Preuve que de l’avoir presque forcé à faire un saut dans le vide et à quitter sa zone de confort commence à porter ses fruits à l’intérieur du jeune homme. C’est pourquoi c’est une mine arborant beaucoup de fierté qui occupe son visage alors qu’elle marche en direction du domicile du jeune homme après s’être garée un peu plus loin. La journée promet d’être bonne.

Elle entre dans l’allée de jardin avant de tomber sur deux garçons qui restent planté devant la porte. Ça a l’air hésitant. Ça l’interpelle. Et ça l’amène à les interrompre dans ce qui semble être un semblant de conversation. Elle se doute bien que les deux garçons sont les autres invités de Nathan – enfin Myr, mais Nathan quand même – pour l’enterrement. Les deux gars qui font du théâtre avec lui. « Bah alors ? Vous entrez où vous prenez racine ? » Qu’elle lâche derrière eux, annonçant ainsi sa présence avant de se placer directement entre eux pour ouvrir la porte d’entrée sans prendre la peine de sonner, un « POTTEEEEEER ! » faisant guise d’annonce de sa présence. « Allez-y, sinon Myr va arriver et nous demandera qu’est-ce qu’on fout à avoir l’air de pèlerin alors qu’on est censé enterrer sa vie de garçon. » Qu’elle fait remarquer, leur faisant signe d’entrer.


Funny how the heart can be deceiving. More than just a couple times. Why do we fall in love so easy. Even when it's not right. Where there is desire, there is gonna be a flame. Where there is a flame, someone's bound to get burned but just because it burns, doesn't mean you're gonna die. You gotta get up and try





Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire
MÉTIER : A commencé les études d'architecte à la rentré et adore ça
LOGEMENT : A toowong, en colocation avec Bryn depuis décembre dernier. ce qui l'arrange bien parce que ça le rapproche aussi de Myrddin de nouveau.

POSTS : 5088 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Hartter #3
Itziar
Myrddin
Andreï




PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Lun 12 Mar - 14:15


A vrai dire, je n'ai pas a attendre bien longtemps avant que la porte ne s'ouvre et que la voix de Lene me pète les tympans. Je m'effraie un peu mais me reprend très rapidement en me levant du canapé pour aller à la rencontre de ma meilleure amis ...et les deux potes de Myrddin. J'avoue être un instant perturbé par l'arrivé des trois en même temps mais mon sourire prend très rapidement de nouveau place sur mon visage alors que je vais à la rencontre des trois invités.  «Hey ! » les accueillais-je, saluant d'abord Lene avant de porter mon attention sur les deux autres  « Et vous devez être Clément et Andreï» suggérais-je en une question totalement rhétorique, connaissant déjà la réponse.

 «Je t'ai déjà sur scène avec Myrddin, vous faites vraiment un super duo » dis-je en allant serrer la main de Clément  «Et toi c'est plus un travail dans l'ombre, pas vrai ? » demandais-je à l'intention d'Andreï avant de me reculer d'un pas, me rendant compte qu'ils n'ont peut-être pas envie de parler de leur boulot.  « Je ...enfin venez, faites comme chez vous» dis-je en retournant au salon  «Vous voulez boire quoi ? J'ai des bières, du martini, du vin, du Gin ...et j'suis sûr que Wesley ne serait pas contre le fait qu'on finisse la fin de sa bouteille de scotch » je regarde autour de moi.  « Ou alors j'ai du soda. Et évidement tout ce qui est thé, eau, café, jus ... » je les regarde l'un après l'autre, grimaçant doucement en me disant que ce n'était peut-être pas la peine d'avoir ajouter tout ça.

Je les observe quelques instants puis sourit doucement en me passant une main dans les cheveux, mal à l'aise  « Je ….hum ...» mon regard passe d'une personne à l'autre  «Lene, voici Clément et Andreï, ils font partie de la Northlight avec Myrddin. Clément est comédien et Andreï est … scénographe, c'est ça ? » demandais-je confirmation au slave  «Clément, Andreï, voici Lene. On se connaît depuis plusieurs années, depuis Cambridge en vrai et ...enfin installez-vous, faites connaissance  » je lance un coup d'oeil à ma montre  «Myr ne devrait pas tarder je pense » concluais-je, me taisant finalement pour leur permettre de dire ce qu'ils aimeraient boire.


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars


:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : célibataire
MÉTIER : danseur et comédien dans la Northlight company

POSTS : 4466 POINTS : 1000

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : Robin #1
Wonnie #10
Gabriel #2
Wendy #2
Sybbie #1
Kyte
Paul #2
Paul #3
Allan #2

PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @valtersen, UB @Loonywaltz, Gif @Tumblr
DC : Thomas & Nathan
INSCRIT LE : 06/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester http://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Jeu 29 Mar - 23:13


Avec Andreï, Clément ne s'attendait pas à autre chose que celle d'être à l'heure. Ou en avance, au choix. Mais dans tous les cas, le timing est carrément parfait étant donné qu'au moment où il allait sonner à la porte, une voix féminine retenti derrière eux. C'est en concert que Clément et le slave se tourne vers celle qui doit sûrement être Lene et qui leur dit d'entrer en hurlant le nom de famille de l'hôte de la journée. Il échange un coup d'oeil avec le scénographe avant de suivre la jeune femme dans la maison. Ils sont très rapidement accueillit par le dénommé Nathan et enfin Clément peut mettre un visage sur ce prénom.

Cheveux bruns, yeux clairs, la peau pâle et l'air complètement paniqué. En fait, c'est vraiment l'image qu'il se faisait de ce jeune homme. Clément ne peut pas s'empêcher de sourire amusé lorsqu'il leur expose plein de choix de boissons différentes alors qu'il aurait pu rester simple. Mais en vrai, il a bien l'impression que ce Nathan semble être quelqu'un d'extrêmement organisé. Peut-être même un peu trop... ? Enfin peu importe. Ils ne peuvent dire quoique ce soit que Nathan fini les présentations, confirmant du coup le fait que celle qui les a agressé avant à la porte est bel et bien Lene. Au moment de s'approcher d'elle pour aller la saluer en bonne et due forme, il entend le portable de cette dernière sonner. Sans un regard de plus, elle se détourne et décroche, parle quelques instants puis revient vers eux et leur indique qu'ils vont devoir se passer d'elle. Une urgence avec le boulot ou quoique ce soit. Lene est donc repartie aussi rapidement qu'elle est arrivé.

 « Voilà qu'il n'en reste plus que 3» dit-il, haussant les épaules lorsque la porte se ferme derrière la jeune femme  «Enfin, bientôt 4 » se reprend-t-il  «sinon je vais commencer tranquillement avec une bière s'il te plaît » dit-il en prenant place sur un des tabourets dans la cuisine et observe un peu l'endroit dans lequel ils se trouvent, tandis que Nathan s'exécute à leur servir leur boisson   « Au fait Nath, il vient quand Myrddin ? Tu lui as donné rendez-vous ici ou quelque part d'autre ? » demande-t-il  « Et tu nous révèle le programme aussi ?» il lui offre un large sourire et papillonne innocemment des yeux, le regard toujours rivé sur l'organisateur de la journée.



I AM AN APOSTROPHY
© FRIMELDA


:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux, fiancé et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothlight Theater Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-dragon à Toowong.

POSTS : 1355 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens http://www.30yearsstillyoung.com/t19875-myrddin-owens

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Ven 6 Avr - 13:56




What happens in Brisbane... —

— NATHAN & CLEMENT & MYRDDIN & ANDREÏ
Il serait faux de dire que je ne suis pas un peu anxieux. Je pars de l’appartement après m’être assuré que tout était en ordre pour Arthur, car je ne rentrerais que tardivement, et Tom aussi. Je me surprends à avoir une petite boule au ventre. Je ne pensais pas avoir droit à ce genre de fête, un enterrement de vie de garçon, mais Nathan a tellement insisté pour le préparer et s’occuper de tout que je n’ai pas pu lui dire que quelque chose de simple m’irait tout aussi bien. Ça m’a un peu surpris que ce soit lui qui le propose, mais son enthousiasme m’a fait chaud au cœur. En ce moment nous ne nous voyons pas autant que nous le voudrions, mais je suis infiniment heureux de le savoir bien dans ses études et bien dans sa colocation. Il ne se prend plus la tête avec les mecs, aussi, se concentrant sur autre chose, et il va tellement mieux que lorsque je l’ai rejoint à Brisbane que c’est à peine si je le reconnais. La pensée me fait sourire ; tant de choses ont changées en quelques années. Moi qui me marrie est sans doute la nouvelle de la décennie d’ailleurs, tant je ne pensais pas que cela arriverait. Même si depuis que j’ai retrouver Thomas, et que notre relation s’est plus ou moins officialisée, et avec l’arrivée d’Arthur, j’y pensais de plus en plus.

Ça me fait d’ailleurs un peu flipper quand j’y réfléchi trop. Ce qui, heureusement, n’arrive pas souvent, mais bien là sur le chemin pour me rendre chez Nathan. En l’asticotant un peu, j’ai appris que nous serons en comité réduis, ce qui me rassure. Je n’ai qu’envie de gens proches, et je sais que je peux faire confiance à mon meilleur ami pour ça. Le reste, en revanche, m’est totalement inconnu. Je me satisfais quelque part en pensant que Tom vit la même chose de son côté. Son meilleur ami, Wesley, est par le hasard un des colocataires de Nathan, ça ne m’a pas apporté plus d’infos, mais ça m’a fait rire, puisque j’ai dû l’aider un peu. J’arrive donc devant chez mon meilleur ami, où j’ai déjà eu l’occasion d’aller quelques rares fois, un peu après midi, heure convenue de mon arrivée. Ça me fait un peu bizarre d’arriver les mains vides, mais ça le serait encore plus si j’avais apporté un truc. N’importe quoi, mais pour me donner un peu de contenance, car je me sentirais presque stupide.

Sur scène je peux absolument tout faire, sans me poser de questions. Ça devient en revanche un peu plus compliqué dans la vie réelle, et je n’aime guère les surprises dont je connais l’existence. Autant dire qu’il me faut quelques secondes, minutes, pour me calmer et me concentrer comme avant de monter sur les planches. Quelques inspirations pour se recentrer, pour me rappeler que tout va bien se passer, qu’il n’y a pas de raison. Ça n’est même pas le fait d’être ridicule qu’il m’inquiète, ça, ça ne m’a jamais tué et c’est plutôt de tradition. C’est.. je ne saurais même pas dire. Avant de perdre ce travail, je frappe à la porte avec détermination. Je prends mon mal en patience sous le porche, jusqu’à ce que je perçoive des pas précipités avant que la porte ne s’ouvre. Mon sourire est très large en me tournant vers Nathan, et je le prends dans mes bras comme d’ordinaire – je ne me lasse pas de le voir debout non plus, c’est hallucinant. Il me fait entrer, joyeux, et un peu nerveux, à son habitude. Ca, ça ne changera jamais. Il m’entraîne dans le salon et je m’arrête net à l’entrée. Les yeux un peu écarquillés.

— Mais- ... Andreï et Clément ? Bah ça, si j’m’attendais... lançais-je, surpris, avant de me mettre à rire légèrement en allant les saluer comme il se doit. Ça me fait plaisir en tout cas. Je me tourne alors vers Nathan, les yeux plissés. Mais comment t’as fait pour... Ah, Thomas hein... ? C’est à peine une question, ou alors une rhétorique. Mon sourire revient, amusé, mais se perd un peu lorsque Nath’ m’apprend que Lene devait être là, mais qu’une urgence au boulot l’a empêché de rester à la dernière minute. J’esquisse une moue désolée, car je le suis vraiment. Pendant des années elle a été ma meilleure amie, et je l’apprécie toujours, elle et son caractère de garce. Ça m’aurait fait plaisir de l’avoir parmi nous, faire la fête comme au bon vieux temps, mais on ne peut pas tout avoir. Notant l’état de la table basse, et le peu qui reste dans leurs verres, je me doute qu’ils ont commencé avant. Sans doute pour se mettre au jus du programme. Je m’installe dans un des fauteuils, les coudes sur les genoux et penché en avant. Alors ? T’as prévu quoi mon p’tit Nathan ? tentais-je d’en savoir plus.

code by lizzou


“You don't love someone for their looks, or their clothes, or for their fancy car, but because they sing a song only you can hear.”

:rainbow: :
 


Dernière édition par Myrddin Owens le Sam 19 Mai - 22:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20.11.86)
SURNOM : Andrioucha, mais seul son frère opte pour cette alternative
STATUT : célibataire
MÉTIER : scénographe pour la northlight company
LOGEMENT : numéro 25, Redcliffe, avec son frère

POSTS : 596 POINTS : 85

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : passionné de théâtre et de littérature et baigné par une culture russo-britannique, la tête sur les épaules, peu enclin à se morfondre et entier dans tout ce qu'il entreprend
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
And we played the Russian Roulette. Just a game. One gun. One shot. One bullet. Knowing the risks, further than a kiss. The rush of adrenalin, softly running. And we spinned the wheel. Can't be cured, can't be healed. - Leovski#3

RPs EN ATTENTE : Lily

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : nocta
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : nocta (signa), loonywaltz (userbar)
DC : que nenni
INSCRIT LE : 04/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18020-il-a-sur-la-langue-ce-qu-il-avait-sur-le-coeur-andrei http://www.30yearsstillyoung.com/t18048-il-y-a-des-gens-dont-la-voix-et-le-rire-permettent-de-les-comprendre-sans-erreur-andrei http://www.30yearsstillyoung.com/t18049-andrei-tedevski http://www.30yearsstillyoung.com/t20597-andrei-tedevski

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Mer 11 Avr - 12:57



Au volant de la voiture, gps en mains, c’est bien vite que nous arrivons à ce qui me semble être l’adresse indiquée par Nathan par sms. Clément le doigt sur la sonnette, c’est une jeune femme qui nous interpelle : il n’y a pas à s’encombrer de formalités pour entrer. Et je ne tarde pas à deviner que cette jeune femme n’est autre que Lene, 3ème invitée de cet enterrement de vie de garçon dont nous questionnons précédemment l’identité avec Clément. A en croire ses familiarités, je ne perds rien à supposer qu’elle et Nathan se connaissent déjà. Amie commune de Myrddin et lui-même sans doutes, nous ne manquons pas de lui emboîter le pas alors que notre hôte vient à notre rencontre.
Les présentations sont succinctes mais ont cet avantage de nous amener rapidement à un cadre plus convivial que debout devant l’entrée de la maison. Acquiesçant d’un signe de tête à l’adresse de Nathan replaçant sur nos visages le peu d’informations qu’il sait de nous. Ayant déjà assisté à une représentation dans laquelle Myrddin et Clément jouaient ensemble, je suis donc le seul dont l’identité se voilait de même mystère de lui vis-à-vis de moi et vice-versa. Si bien que j’en viens toujours à me demander ce que Myrddin a pu dire à mon propos pour qu’il se décide à me compter parmi le comité réduit des invités de cette journée.

Un petit comité qui vient à se réduire alors que Nathan s’évertue de jouer ce rôle d’intermédiaire entre tous ses invités. Ne glanant au passage qu’un nom de ville : Cambridge. Un nom qui ne peut que parler à mes oreilles après mon vécu à Londres et mes rencontres premières avec Myrddin sur le territoire Britannique.
C’est donc Lene qui repasse par le pas de la porte quelques minutes après l’avoir franchi suite à un appel urgent que mon ami comédien ne manque pas de souligner. L’enterrement de vie de garçon ne se fera donc qu’entre garçons, dont le programme ne nous a pas encore été révélé. Enfin, pour l’heure, c’est sur la demande première de Nathan que je rebondis à propos de la nature de la boisson avec laquelle il nous plairait de commencer la journée. “On va peut-être attendre Myrddin avant de finir la bouteille de scotch, mais je vais suivre Clément pour une bière” Un sourire se dévoilant peu à peu sur mon visage alors que je m’avance à mon tour dans la cuisine, mains dans les poches. Tendant la main droite alors que Nathan me sert ma bouteille à l’instant décapsulée avec un dernier merci. Et je ne peux qu’hocher la tête face à la curiosité de Clément, formulant tout haut ce que nous nous demandions déjà dans la voiture avant d’arriver chez Nathan. Il faut dire que si c’est avec plaisir que nous avons accepté de prendre part à cette journée, le mystère quant à son déroulement reste entier. “Ou du moins savoir pourquoi tu nous a demandé si nous n’avions aucune contre-indication médicale pour d’éventuelles activités extérieures ?” Car là aussi j’ai beau avoir cherché, ce point du sms est resté bien énigmatique. Clément m’avait quant à lui déjà fait part de quelques hypothèses plus ou moins plausibles, en passant du cours de poterie au saut en parachute sur lesquels nous avons émis des paris. Si mon choix s’est arrêté au karting, mon ami a tout misé sur le laser game ou paintball. Un dernier regard auprès de Clément, puis interrogateur en direction d’un Nathan quelque peu nerveux. Attendant calmement qu’il nous expose son programme, et si l’un de nous deux a eu la bonne intuition par la même occasion.

C’est nos bières déjà bien entamée qu’un coup de sonnette retentit dans la maison. Il n’y a pas de doute sur son origine au vue de l’heure : Myrddin. Et c’est l’atmosphère qui vient se parer d’une nouvelle nervosité de Nathan, de l’excitation de Clément et de mon sourire amusé, tout à fait heureux de savoir que les festivités vont enfin être lancées. Posté dans le salon auprès de mon ami comédien, la tête de Myrddin à tôt fait d’apparaître dans les bras de Nathan. Et c’est avec une surprise non contenue que son regard vient se poser vers nous. Les invités de cet enterrement de vie de garçon enfin révélés à ses yeux. Et il faut dire que garder notre identité secrète alors que nous nous croisons presque tous les jours à la Northlight n’a pas été chose aisée avec un Clément qui m’en faisait part à chaque fois que nous nous retrouvions au détour d’un couloir. Répondant à ses salutations joviales avec le même entrain puis laissant Nathan exposé les raisons pour lesquelles Lene n’est plus parmi nous, c’est avec notre même curiosité auparavant que Myrddin vient s’enquérir du programme de la journée. Les regards entre Clément Nathan et moi sont alors plus complices après les révélations de Nathan auprès de nous deux. Car si nous savons à présent de quoi sera fait la journée, Nathan a été clair avec nous : pas d’annonce à Myrddin avant d’être arrivé sur les lieux des festivités. Pour lui, le mystère restera total jusqu’au lieu-dit.
Et c’est par une dernière prise de parole de ma part que je viens lancer Nathan. “Pour ça, il va falloir s’armer d’encore un peu de patience et remettre ta confiance totale dans l’organisation de Nathan et nos mains.



Il avait du -bleu- dans les veines de ses mains


:sing::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire
MÉTIER : A commencé les études d'architecte à la rentré et adore ça
LOGEMENT : A toowong, en colocation avec Bryn depuis décembre dernier. ce qui l'arrange bien parce que ça le rapproche aussi de Myrddin de nouveau.

POSTS : 5088 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Hartter #3
Itziar
Myrddin
Andreï




PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Dim 15 Avr - 19:58



J'ai à peine eu le temps de faire les présentations entre Clément, Andreï et Lene, que cette dernière est obligé de répondre à un appel et quelques minutes plus tard voilà qu'elle nous quitte à cause d'une urgence à la caserne. Je ne peux m'empêcher de montrer à quel point je suis déçu mais le petit trait d'humour de Clément m'oblige à me concentrer à nouveau sur l'essentiel. Lui et Andreï me demandent donc chacun une bière, que je m'empresse d'aller leur chercher tandis que le plus âgé souhaite avoir plus d'explications   « Juste pour être sûr que tout ira bien et qu'aucun de vous n'ai de contre indications pour une séance de sport assez intense» répondais-je, amusé  «On va faire une partie de p... »

Je n'en dis pas plus car j'entends la porte s'ouvrir, signe que Myrddin est bel et bien à l'heure. Je tends les deux bières aux invités puis descend de mon tabouret et contourne la table pour aller saluer mon meilleur ami en bonne et due forme. Une accolade amicale et sincère plus tard, je me détache de lui puis me recule, Myrddin pouvant maintenant voir les deux autres invités. Et quel n'est pas la surprise lorsqu'il reconnaît ses deux collègues de la Northlight.  Tandis qu'il va les saluer, il me demande comment c'est possible avant d'émettre l'hypothèse que ces informations viennent de Thomas.

J'hausse les épaules avec une moue innocente et hoche la tête.  «Yep, c'est ça. C'est Thomas qui a fouillé un peu dans tes affaires, il a même trouvé le mot de passe de ton portable donc si tu veux que le tout reste confidentiel à l'avenir, va falloir que tu changes de mot de passe » expliquais-je, amusé en me dirigeant à nouveau le frigo pour en sortir deux bières de plus. Je les décapsules et me tourne ers Myrddin lorsqu'il se fait plus curieux et souhaite savoir ce que j'ai prévu pour lui.  «Ah ça doit te tuer de pas savoir tout ça, hein ? Pas vrai ? » demandais-je, y ajoutant une autre couche. Je pose mon regard sur Andreï qui décide d'être un peu plus gentil en lui disant simplement de s'armer un peu plus de patience. J'hoche la tête pour confirmer ses dires et m'avance vers mon meilleur ami pour lui tendre une bière  «Yep, un peu de patience encore » dis-je en hochant doucement la tête  «On a rendez-vous à l'extérieur de Brisbane dans 1h à peut près. On va prendre ma voiture pour y aller, donc départ dans ...une petite demi heure. » je lui souris doucement et hausse les épaules  «En attendant vous pouvez vous installer au salon et vous servir en gâteau et tout ça »

Les carottes crues, des carrot cake, des petits biscuits à la carottes, tout est là pour rappeler l'animal en lequel Myrddin va devoir se déguiser plus tard. Évidemment, il y a aussi des chips et autre conneries de ce genre, mais la carotte est l'aliment qu'on retrouve un peu partout.


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars


:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux, fiancé et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothlight Theater Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-dragon à Toowong.

POSTS : 1355 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens http://www.30yearsstillyoung.com/t19875-myrddin-owens

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Lun 30 Avr - 23:59



What happens in Brisbane... —

— NATHAN & CLEMENT & MYRDDIN & ANDREï

Ne sachant pas du tout à quoi m’atteindre, j’ai plus ou moins fait quelques pronostics, imaginant qui pourrait se trouver là. Nathan ne m’a absolument pas contacté pourquoi que ce soit, me laissant dans le flou le plus total. Je ne sais même pas qui sera présent. Je ne vois clairement pas certaines personnes débarquer, même si nous nous entendons bien, comme Léonardo ou Gabriel. Pas plus que toute la clique des Beauregards, que ce soit Ezra, James, Katherine ou même Samuel, bien plus à leur place auprès de leur frère ainé. Faire d’ailleurs parti de la famille me donne une sensation, moi qui, fils unique, n’avait que Nathan que je pouvais considérer comme un frère. Mais j’essaie de ne pas m’accabler d’encore plus d’incertitude. Je me remémore les mots de Thomas, toujours apte à me calmer même dans les pires moments. Dans les derniers mètres qui m’approchent de l’appartement, je suis plus serein, prêt à subir n’importe quoi. Quoique je sois un peu protégé, ayant Nathan comme meilleur ami. C’est moi qui le poussait avant, à tester des choses, notre jeunesse a été parsemée de ces audaces qui font des souvenirs parfois géniaux. Accompagnés de Lene, nous en avons vécu des choses. Elle d’ailleurs, je m’attends à la voir, ou en tout cas ça ne m’étonnerait pas.

Je frappe à la porte d’une façon assez décidée, ayant pris le temps de me concentrer comme avant de monter sur scène, et je suis heureux de retrouver mon meilleur ami comme si cela faisait des mois que nous ne nous étions pas vus. Toujours ce même sentiment de joie et de fierté à le voir debout. Je le prends dans mes bras chaleureusement pour lui dire bonjour, et je sens sa fébrilité à l’approche de son heure. Mais ce qui se dévoile d’abord, c’est l’identité des autres. Peu nombreux, mais bien choisi, et de fort bonne compagnie. Ma surprise est grande en voyant Clément et Andreï, alors que je les croise tous les jours ou presque au sein de la compagnie. Je pourrais leur en vouloir d’avoir tenu leurs langues, mais l’effet est réussi. Puis, me demandant comment Nathan a fait pour les contacter, je fais bien vite le rapprochement avec Thomas. J’ai vu juste. Je lève volontiers les yeux au ciel, alors que j’apprends qu’il a fouillé dans mes affaires et même percé à jour mon mot de passe. Je lui revaudrais ça, ça ne fait aucun doute. J’apprends aussi que Lene était censée être avec nous, ce qui me désole un peu qu’elle ait eu une urgence. Mais ça n’est pas l’heure à la tristesse, alors qu’on m’ouvre une bière, j’ai à peine le temps de m’installer que je me questionne sur le contenu de notre journée. Nathan me nargue, même, alors que les deux autres échangent des regards amusés. Ensuite une réflexion amusée d’Andreï.

— C’est bien le problème, je n’arrive pas à vous faire confiance, bizarrement, et la patience ce n'est pas ma tasse de thé, grommelais-je avant de prendre une gorge de ma bière. Pourtant auprès d’Arthur, j’ai gagné en patience, il n’empêche que certaines choses y échappent. Je presse un peu plus Nathan. Il résiste pourtant, ne voulant rien dévoiler avant que nous ne partions. Je lance un coup d’œil à Clément, avant de m’attarder sur Andreï, puis d’aller comme proposer me servir en gâteau. Je vais croire que c’est une très mauvaise idée pour moi que vous vous connaissez, ajoutais-je un peu plus sèchement, avant d’arborer un sourire qui trahit mon propre amusement. Quoique je déteste réellement être dans le flou.

Je note aussi le fait que nous seront en premier lieu en dehors de la ville. Si cela peut m’aider, je ne vois pas en quoi, alors j’arrête de me retourner la tête – ou du moins, j’essaie – pour m’attaquer aux différentes pâtisseries. Une chose que Nathan a très bien prévu, et j’espère le reste de même facture. Nous goûtons tous à à peu près tout, reprenant une discussion au départ plus calme qui ne manque pas de plaisanteries, mais un Clément surchauffé. J’ai presque l’impression qu’il est plus heureux que moi de cet enterrement de vie de garçon. J’ai arrêté d’embêter Nathan depuis un moment déjà, comprenant qu’il tiendrait sa langue pour une fois. Perdu un instant dans mes pensées, je commence à me concentrer sans le vouloir sur le nombre d’aliments à la carotte. Tout sur cette table me paraît en rapport, et je mets un peu de temps avant qu’une idée ne germe dans ma tête, en me rappelant de cette tradition de l’enterrement de vie de garçon qui consiste à déguiser le pauvre mec. Moi, en l’occurrence.

— Nathan, dis-moi... C’est pas en lapin que je vais devoir me déguiser... ? demandais-je, le regard encore fixé sur ma part de carrot cake. Délicieux, soit dit en passant.

code by lizzou


Dernière édition par Myrddin Owens le Sam 19 Mai - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20.11.86)
SURNOM : Andrioucha, mais seul son frère opte pour cette alternative
STATUT : célibataire
MÉTIER : scénographe pour la northlight company
LOGEMENT : numéro 25, Redcliffe, avec son frère

POSTS : 596 POINTS : 85

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : passionné de théâtre et de littérature et baigné par une culture russo-britannique, la tête sur les épaules, peu enclin à se morfondre et entier dans tout ce qu'il entreprend
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
And we played the Russian Roulette. Just a game. One gun. One shot. One bullet. Knowing the risks, further than a kiss. The rush of adrenalin, softly running. And we spinned the wheel. Can't be cured, can't be healed. - Leovski#3

RPs EN ATTENTE : Lily

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : nocta
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : nocta (signa), loonywaltz (userbar)
DC : que nenni
INSCRIT LE : 04/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18020-il-a-sur-la-langue-ce-qu-il-avait-sur-le-coeur-andrei http://www.30yearsstillyoung.com/t18048-il-y-a-des-gens-dont-la-voix-et-le-rire-permettent-de-les-comprendre-sans-erreur-andrei http://www.30yearsstillyoung.com/t18049-andrei-tedevski http://www.30yearsstillyoung.com/t20597-andrei-tedevski

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Sam 12 Mai - 14:43




Les bières décapsulées, l’atmosphère se pare déjà d’une ambiance festive rehaussée par l’attitude joviale de Clément et mon entrain qui se dévoile peu à peu. Et les présentations avec notre hôte de maison faites, il enfin temps pour Clément et moi de nous montrer curieux au sujet du programme réservé à Myrddin auquel nous allons prendre part. D’autant plus que le secret est resté bien gardé par Nathan. Un seul avertissement : il vaut mieux pour nous être dans de bonnes conditions physiques pour cette journée. Autrement dit, nous n’allons pas nous contenter de boire et de manger ou simplement parader dans les rues avec Myrddin au devant de la scène. L’implication de chacun devrait être totale. C’est d’ailleurs ce que me confirme Nathan qu’une sonnerie vient couper dans ses explications. Si la séance de sport intensive ne fait qu’attiser l’excitation et la hâte de Clément, je me contente de rire et prendre une gorgée de la bière que Nathan vient de me tendre. Une réserve avant de découvrir la véritable nature de cette activité et de savoir si elle laisserait de la place à une compétition entre chacun de nous. Ce qui ne serait pas pour me déplaire. Après tout, c’est déjà sur cette lancée que nous sommes partis Clément et moi en sortant les paris. Reste à accueillir Myrddin comme il se doit heureux de cette courte précision : une partie de quelque chose est prévue, remis à plus tard l’heure de savoir quoi.

Echange de regards amusés, accolades et sourires, Myrddin n’a tout de même l’air que partiellement détendu au milieu du salon de Nathan alors que l’horizon de cette journée se dévoile peu à peu à lui. Lisant sur son visage les éléments qui s’imbriquent les uns à la suite des autres dans son esprit. Comprenant sûrement les différents stratagèmes dont Nathan a usé pour tous nous contacter et nous réunir pour cette journée. Thomas le premier complice. Et c’est Nathan qui est le premier à s’amuser de son air désemparé et faussement accusateur, le raillant gentiment un peu plus. Si la tentation est vive de faire de même, je ne sais que trop bien dans quelle posture doit se trouver Myrddin. Toujours dans le flou, centre de l’attention bien malgré lui, allant de surprises en surprises, je crois deviner qu’il serait plutôt du genre à vouloir être actuellement maître de la situation. Dommage pour lui mais ça n’est certainement pas nous qui nous marions : un conseil avisé de ma part, rebondissant à la taquinerie de Nathan qui ne fait qu’ajouter une impatience amusé à son désarroi.

Pourtant, bien qu’il est évident que Myrddin reste dans le suspens des activités réservées, c’est à l’évocation de l’heure prochaine de rendez-vous et de la localisation à l’extérieure de Brisbane que le peu d’informations détenues par Clément et moi-même se rappelle à moi. Un rire de ma part à la réflexion de Myrddin balayant cette pensée. “Tu as peut-être bien raison, d’après mes souvenirs ce genre de journée ne se déroule jamais tout à fait comme prévu dans les films” Réponse sur le ton de l’humour, un bref clin d’oeil à une conversation que je me souviens avoir eu avec Myrddin alors qu’il m’apprenait son mariage prochain avec Thomas. Sympathique coïncidence que celle de me rappeler de notre évocation des enterrements de vie de garçon habituellement organisé avant l’union de deux personnes pour finalement me retrouver à participer à cette tradition et en être complice. Un complice fermement résolu à aider Nathan à ne rien dévoiler de cette journée. Toujours impassible malgré une seconde tentative de Myrddin de lui arracher des bribes d’informations : s’il n’a rien révélé à personne jusqu’à maintenant, ça n’est pas le moment de flancher en tout dévoilant. Et c’est sur une dernière méfiance de Myrddin que nous nous dirigeons vers le buffet préparé pour en découvrir les mets.

Une couleur prédominante qui ne manque pas de me tapper à l’oeil : le orange. Un regard complice avec Clément tourné en direction de Nathan signe que nous avons déjà compris. Un sourire de la part de Nathan en guise de réponse comme pour nous dire “tu verras bien”. Décidément, ce dernier n’a pas fait les choses à moitié. De la carotte partout et dans presque tout ne laissant que présager la suite en ce qui concerne le sort réservé à Myrddin, pour le moment seulement concentré sur la dégustation de ce qui se trouve sur la table accompagné de sa bière au milieu de nos plaisanteries. Et, moi-même qui ne suis pas très porté sur les pâtisseries, j’en viens à apprécier chacune des choses proposées par Nathan tout en apprenant à le connaître un peu plus. Quelques bribes d’informations lancées entre deux bouchées, depuis combien de temps Myrddin et lui se connaissent, quelques allusions à l’angleterre et des plaisanteries à propos des britanniques. Une discussion qui fuse, calmement interrompu par une question de Myrddin que nous n’avions plus entendu depuis quelques secondes. Le regard rivé sur sa part de gâteau à moitié entamée. Il aura mis lui aussi un court laps de temps avant de comprendre. Énonçant à voix haute ce que nous supposions plus tôt avec Clément et qui ne manque pas de le faire partir dans un rire enjoué : la journée ne fait que commencer.

Et ce sont les doutes de Myrddin qui sont bien vite confirmés par Nathan, estimant peut-être qu’il n’avait que trop attendu pour enfin engager le premier vrai challenge de la journée. Ne pouvant plus contenir ce que son invité de marque vient de deviner. Et je n’aurais pour rien au monde manqué la réaction mémorable de Myrddin à cette annonce : tout dans l’expression faciale. Profitant de l’instant, Nathan parti pour un court aller-retour afin d’aller chercher ladite tenue. “Si ça peut te rassurer, je m’engage à ne pas prendre trop de photos… En revanche je ne me porte pas garant de Clément !” Un sourire amusé dans sa direction, c’est Nathan qui revient les mains chargées. Et je ne crois pas me tromper en me faisant la réflexion que le temps est venu de le voir enfiler le costume. A moins que Nathan ait prévu de le faire attendre encore un peu histoire de terminer notre dégustation animée avant d’embarquer à bord de sa voiture pour la suite du programme. Il faut dire que une demi-heure est bien vite passée et qu’il serait bête de manquer le signal de départ pour l’activité.



Il avait du -bleu- dans les veines de ses mains


:sing::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire
MÉTIER : A commencé les études d'architecte à la rentré et adore ça
LOGEMENT : A toowong, en colocation avec Bryn depuis décembre dernier. ce qui l'arrange bien parce que ça le rapproche aussi de Myrddin de nouveau.

POSTS : 5088 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Hartter #3
Itziar
Myrddin
Andreï




PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Jeu 17 Mai - 22:42



Lorsque Myrddin arrive, je suis pris d'une brusque poussé de stress en plus de l'éternelle remise en question. Est-ce que ça va lui plaire ? Je connais mon meilleur ami, pourtant. Je sais que malgré tout il va prendre son pied. Il sait quand et comment s'amuser et en vrai il ne lui en faut pas beaucoup pour avoir un peu de fun. Et puis, je me rappelle encore d'une discussion qu'on avait eu à 20 ans, peu avant qu'il ne quitte Cambridge pour Londres. Après une séance de Laser game, il m'a avoué qu'il adorerait faire la même chose mais en grandeur nature et dehors. Évidemment, après coup la question ne s'est plus posé. Nous avons perdu contact, je me suis retrouvé cloué en fauteuil roulant et au final je suis sûr qu'il n'y pensait même plus. Mais maintenant je remarche. Et en vrai, une séance de paint ball n'était que la suite logique après un saut en parachute et une initiation à la plongé. Et si on me pose la question : oui je suis persuadé que j'arriverais à suivre le rythme. Au pire je connais mes limites, je saurais quand je devrais me reposer.

Donc au final je ne me fais pas trop de souci et je prends rapidement un air un peu moqueur lorsqu'il me dit qu'il n'arrive pas à nous faire confiance. Je rigole doucement et prend une gorgé de mon coca alors qu'Andreï donne raison à Myrddin en lui disant que, d'après ses souvenirs, ce genre de soirée ne se finit jamais comme prévue.  « t'inquiète pas Myrddin, y a pas de tigre ici. Au pire on se réveil demain avec un walibi dans notre appartement» haussais-je les épaules en rigolant doucement.

C'est alors que je vois Myrddin se stopper pendant une fraction de seconde en regardant son carrot cake  avant qu'il ne découvre mon secret. J'arque un sourcil et affiche un sourire qui veut tout dire avant de me lever et aller dans ma chambre. Là j'attrape le onesi Lapin blanc et repars dans le salon.  «On ne peut rien te cacher à toi hein  » dit-je en posant le déguisement sur les genoux de mon meilleur ami.  «Bon du coup je te laisse te changer, ok ? On t'attends dehors, nous » le pressais-je en lançant un coup d’œil à Clément et Andreï. Les deux hommes finissent rapidement leur bière avant de se lever et me suivre hors de l'appartement.

Une fois dehors, je me dirige vers ma voiture m'appuie un peu contre le capot, attendant l'arrivée déguisée de Myrddin.  «Bon je vous le dis, on va faire une partie de Paint ball» leur expliquais-je  «En fait, je me suis rappelé d'une discussion qu'on a eu il y a presque 9 ans où il m'a avoué qu'il adorerait faire une partie de paint ball. Mais entre lui qui est parti à Londres et mes quelques années en fauteuil roulant cette idée a été placé aux oubliettes et ... enfin voilà » haussais-je les épaules avant que je ne me redresse lorsque mon regard se pose sur Myrddin qui sort de l'appartement  «vous êtes près pour partir à la chasse au lapin ? » lançais-je aux deux hommes en rigolant doucement.


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars


:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : célibataire
MÉTIER : danseur et comédien dans la Northlight company

POSTS : 4466 POINTS : 1000

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : Robin #1
Wonnie #10
Gabriel #2
Wendy #2
Sybbie #1
Kyte
Paul #2
Paul #3
Allan #2

PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @valtersen, UB @Loonywaltz, Gif @Tumblr
DC : Thomas & Nathan
INSCRIT LE : 06/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester http://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Ven 18 Mai - 15:39



Bien confortablement installé dans le canapé, calé entre quelques coussins, Clément sirote tranquillement sa bière et se perd très facilement et rapidement dans ses pensées. Et celles-ci sont toutes tournées vers ses cours et sa révision de texte qu'il a mit de côté pour passer une journée avec Andreï, Myrddin et Nathan. Et en vrai, il ne sait pas s'il doit être heureux ou plutôt stresser de ne pas travailler. Il sait qu'il n'aurait jamais pu bosser toute la journée et en même temps il a de plus en plus mauvaise conscience de ne, justement, pas le faire. Avec un discret soupire, il lance un coup d’œil sur sa montre et se surprend à calculer le temps qui lui reste avant de pouvoir rentrer et se remettre devant ses classeurs.

Il soupire finalement, secoue légèrement la tête et balaye ces pensées parasites en essayant de se concentrer à nouveau sur la discussion que les hommes entretiennent. C'est au moment où il réaffiche son sourire de circonstance qu'il remarque que Myrddin s'est figé en reconnaissant l'ingrédient qui semble être un fil conducteur dans ce buffet et pouffe de rire lorsqu'il demande s'il va devoir se déguiser en lapin. Nathan ne met pas longtemps avant de se lever et se diriger vers sa chambre. Il en revient quelques instants plus tard avec ledit déguisement de lapin blanc qu'il pose sur les genoux de Myrddin avant de nous dire de le suivre, le temps que le comédien se change.  « Mon portable fait de superbe photos» glisse-t-il à l'oreille de son ami en posant sa main sur son épaule. Il lui adresse un clin d’œil complice puis lui tapote le dos, fini sa bière d'une traite puis suit Andreï et Nathan à l'extérieur.

Une fois dehors, ils s'immobilisent autour de la voiture de l'organisateur qui finit par leur expliquer ce qu'ils vont faire : une partie de paint ball. Mais outre l'histoire assez touchante du pourquoi du comment ils vont faire ça, Nathan leur révèle autre chose qui est tout à fait surprenante. Lorsqu'il leur dit qu'il a passé quelques années en fauteuil roulant, Clément arque un sourcil, très franchement étonné, sinon choqué.  «Je ...hum ouais, ouais top l'idée du paint ball. J'ai toujours voulut en faire, donc c'est génial ! » dit-il sur un ton enjoué, cachant parfaitement ses questionnements. Ce n'est que lorsque Nathan se redresse et se dirige vers Myrddin qui sort de la maison vêtu de son déguisement -qu'il, faut l'avouer, porte très bien- que Clément se tourne vers Andreï et l'interroge du regard  «Tu le savais toi ? » demande-t-il  «Je veux dire … qu'il était en fauteuil roulant … ? » reprend-t-il plus doucement avec un coup d’œil vers Nathan.



I AM AN APOSTROPHY
© FRIMELDA


:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux, fiancé et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothlight Theater Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-dragon à Toowong.

POSTS : 1355 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens http://www.30yearsstillyoung.com/t19875-myrddin-owens

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Dim 20 Mai - 0:25




What happens in Brisbane... —

— NATHAN & CLEMENT & MYRDDIN & ANDREÏ

L’ambiance se détend bien rapidement autour de verres et de tout un tas de délices. Je me demande si Nathan a préparé certaines choses lui-même, mais je suis plus curieux quant à ce que me réserve cette journée. Seulement, personne ne veut rien me dire, et mon meilleur ami prend même plaisir à garder ses secrets, aidé par ses deux nouveaux acolytes qui ne sont absolument pas de mon côté. Andreï, en soulignant que ce genre de journée ne se passe jamais comme prévue dans les films, me rappelle notre discussion il y a déjà longtemps me paraît-il, lorsque nous évoquions mon mariage futur et l’enterrement de vie de garçon traditionnel. Je n’aurais pas cru je voir au mien, mais cela me fait tout de même plaisir – peut-être nostalgie de ces quelques soirées à Londres où je l’ai croisé. Personne ne me dira rien en tout cas, j’en conclus que je suis bien avec ma bière pour le moment, elle au moins ne me fera pas un sale coup.

Oubliant ce sujet de conversation, je me laisse porter par les questions des autres qui se découvrent, retrouvant aussi avec plaisir Nathan que j’ai peu vu ces derniers temps. D’ailleurs, c’était sûrement un coup de sa part pour ne pas risquer de vendre la mèche, le connaissant… Mais bientôt, je me détache de ce qui se dit pour porter une réelle attention à la part de carrot cake que je tiens dans la main. D’abord en me disant qu’il était super bon, et ensuite en réalisant que tout sur la table se rapproche de près ou de loin à ce légume orange. Je me fige quelques secondes, avant de poser la question fatidique. Et vu la tête de mon meilleur ami, j’ai visé juste. Je crois que toutes les couleurs disparaissent de mon visage un moment, alors que je le suis du regard. J’ai conscience de ceux, fort amusés, de Clément et Andreï ; surtout que ce dernier m’affirme qu’il ne prendra pas trop de photos. Nathan revient dans la pièce avec un costume de lapin blanc qu’il vient déposer sur mes genoux. Je regarde ça d’un air circonspect, presque un peu dégoûté, mais même si je lève les yeux au ciel, intérieurement je pouffe de rire. Secouant la tête avec un sourire en coin, je les laisse sortir pour aller m’attendre, le temps que je puisse me changer. Clément ne manque pas de me glisser à l’oreille que son portable fait de magnifiques photos.

— Si j’en trouve une seule sur internet sans mon autorisation ta carrière est fichue mon p’tit gars, le menaçais-je en arquant un sourcil.

Bien que souriant, je suis assez sérieux, certaines choses peuvent ruiner une carrière, telle qu’une photo déplacée. Des castings ont été ratés comme cela, et alors que je repars presque de zéro en Australie, je n’ai pas envie que ça arrive ; ma vie privée restera privée. Je les regarde partir avant de terminer ma bière cul-sec et de me lever. Je commence par délasser les chaussures et les enlever, puis contemple un moment le vêtement. Clairement, si je reste avec mon jean en dessous, je risque de mourir de chaud, et ça n’est pas le but. En plus quelque chose me dit que Nathan n’a pas prévu qu’on se tourne les pouces. Mais d’un autre côté… Je me vois mal être simplement en sous-vêtement. Je soupire violemment en finissant par me décider, et c’est sans pudeur que je me déshabille. Au moins pour le moment. J’enfile le onesie, mais en gigotant pour cela, je me cogne le pied contre la table basse. Une violente insulte m’échappe juste avant que je ne pince les lèvres. La douleur est assez violente pour me rasseoir, et quelques secondes me sont nécessaires. Ça fait un mal de chien de se cogner le petit orteil. Toujours le même qui prend, l’endroit le plus sensible sûrement ; on dit que la nature est bien faite, j’ai mes doutes…

Je remets mes chaussures, puis me rend dans la chambre de Nathan (je suis déjà venu ici, ça aide). En passant devant le miroir en pied situé sur un des murs du couloir, je ne peux m’empêcher de m’arrêter et de m’observer de haut en bas. Je n’ai pas une expression très rassurée. Tu me renvoies comme un miroir mes doutes et mes éclats de rire. Tu parles. Je pousse un léger soupire encore, me retourne, et remarque qu’il y a même une petite queue toute ronde à l’arrière. Je ricane un peu, imaginant facilement Tom m’appeler mon lapin s’il me voit ainsi. Curieux, je vais même jusqu’à mettre la capuche affublée de deux oreilles. Ok, quelques secondes plus tard, une photo se trouve dans mon portable, que j’envoie aussitôt à Thomas avec comme légende « tu vois ce que tu rates ? ». Avec un petit sourire, je continue ma route. Faisant plus ou moins comme chez moi, et surtout parce qu’il y a un sac à dos qui traîne dans la chambre de Nath’, je n’ai pas à fouiller, ce qui m’aurait un peu dérangé. Je l’attrape et y fourre mes vêtements, persuadé que ça me sauvera la mise. Je peux enfin ressortir de la maison et dehors, je vois mes trois amis près de la voiture de Nathan.

— Alors je suis à croquer ? lançais-je avec un sourire en m’approchant d’eux. Je n’ai aucune idée de ce qu’ils ont bien pu se dire, mais je n’ai pas manqué la remarque de Nathan, qui m’est totalement dédiée bien qu’il s’adresse à Clément et Andreï. Ca parlait de chasse au lapin, qu’est-ce que j’ai raté ? Tu vas enfin m’dire ce qu’on va faire ? Je laisse mon regard dériver sur mes collègues. Même pas vous deux hm ?

code by lizzou


“You don't love someone for their looks, or their clothes, or for their fancy car, but because they sing a song only you can hear.”

:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20.11.86)
SURNOM : Andrioucha, mais seul son frère opte pour cette alternative
STATUT : célibataire
MÉTIER : scénographe pour la northlight company
LOGEMENT : numéro 25, Redcliffe, avec son frère

POSTS : 596 POINTS : 85

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : passionné de théâtre et de littérature et baigné par une culture russo-britannique, la tête sur les épaules, peu enclin à se morfondre et entier dans tout ce qu'il entreprend
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
And we played the Russian Roulette. Just a game. One gun. One shot. One bullet. Knowing the risks, further than a kiss. The rush of adrenalin, softly running. And we spinned the wheel. Can't be cured, can't be healed. - Leovski#3

RPs EN ATTENTE : Lily

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : nocta
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : nocta (signa), loonywaltz (userbar)
DC : que nenni
INSCRIT LE : 04/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18020-il-a-sur-la-langue-ce-qu-il-avait-sur-le-coeur-andrei http://www.30yearsstillyoung.com/t18048-il-y-a-des-gens-dont-la-voix-et-le-rire-permettent-de-les-comprendre-sans-erreur-andrei http://www.30yearsstillyoung.com/t18049-andrei-tedevski http://www.30yearsstillyoung.com/t20597-andrei-tedevski

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   Mar 5 Juin - 9:47



Pâle comme un linge, c’est le buffet et son dégradé de orange qui contraste avec la mine soudainement livide de Myrddin. Un Myrddin qui a deviné un aspect du programme lui étant réservé pour la journée. Un détail pas des moindres : c’est déguisé que notre ami et comédien va passer sa journée sous nos regards amusés. Et l’instant est bien trop rare, l’évènement bien trop unique pour ne pas sauter sur l’occasion de pouvoir le taquiner à ce propos. Plaisantant sur les éventuelles traces que nous pourrions laisser de cette journée derrière nous, à commencer par sa mine déconfite à l’arrivée de Nathan combinaison lapin en mains, qui pourrait figurer dans un album photo destiné aux clichés de la journée. Mais si je ne suis pas de ceux enclins à bombarder de photos au moindre prétexte, ma mémoire est belle et bien prête à enregistrer les plus beaux clichés. Et je ne risque pas d’oublier cette tête là de si tôt. D’ailleurs, si j’en crois l’air jovial de Clément, lui non plus. Et d’une dernière plaisanterie de Clément à notre ami faussement contrarié, ce sont nos pas qui emboîtent ceux de Nathan pour lui laisser le temps d’investir le costume comme il se doit.

Postés près de la voiture de Nathan, c’est bien vite que la raison pour laquelle ce dernier a choisi de nous faire attendre dehors se présente à nous. Hors d’atteinte de l'ouïe de Myrddin, c’est ce moment que notre organisateur choisi pour nous tenir informés de l’activité principale de la journée. Une partie de paintball. Et c’est mon visage d’étonnement qui laisse place à une expression bien plus joueuse : ce programme promet autant de compétition qu’une bonne dose d’amusement. Autant dire que ça n’est pas pour me déplaire. Une activité qui ne sera pas pour déplaire non plus à Myrddin d’après les dire de Nathan puisque ce choix n’est pas des plus anodins. Si j’avais déjà compris que l’amitié liant les deux était une amitié de longue date, c’est également depuis déjà 9 ans que la passion du paintball de Myrddin a été révélée à notre interlocuteur. Un enchaînement d’évènements repoussant le jour de l'exécution de l’idée. Dans un premier temps la distance, dans un second une annonce qui bien qu’abordée simplement n’est pas des moindres : les problèmes de santé de Nathan. Le fauteuil roulant difficilement compatible avec cette activité, je n’ai le temps que d’hocher la tête à la réponse de Clément avant que la sortie de Myrddin ne nous coupe. Un lapin blanc de la tête au pied pour une vision des plus comiques.

C’est prêt à plaisanter avec Clément sur la tenue de notre ami que je me tourne vers lui, sourire aux lèvres. Me coupant pourtant un instant dans mon élan face à son regard interrogateur et la voix basse avec laquelle il s’adresse à moi. Sa question que je sens le tarauder enfin portée à ses lèvres sur le cas du fauteuil roulant de Nathan. Et bien qu’il sache déjà que je n’avais jusque là aucune idée de l’identité de Nathan si ce n’est des quelques évocations de Myrddin à son sujet au théâtre ou du message qu’il nous avait envoyé, je comprends la curiosité de Clément à ce sujet. De la même douceur, répondant à sa question légitime. “Non, et je n’avais aucun moyen de le savoir non plus.” Un dernier coup d’oeil à ce dernier comme pour valider mes dires. “En tout cas il à l’air plutôt bien remis.” Et si l’évocation de cet élément entraîne naturellement un nouveau lot d’interrogations sur le pourquoi du comment, je me garderais bien d’en faire la demande. Pour l’heure, c’est un sourire complice qui est lancé à Nathan à sa réplique enjouée sur laquelle Myrddin ne manque pas de rebondir qui a bien entendu l’allusion à la chasse au lapin sans la comprendre pour autant. Même si ça ne m’étonnerait pas de le voir deviner la nature de l’activité en cours de chemin, c’est pour l’instant du flou dans lequel il est laissé qu’il nous est donné de profiter. M’appuyant contre le capot de la voiture, un brin d’enthousiasme en direction de Myrddin.“Tout ce qu’on peut te dire c’est que tu ne vas pas le regretter. Le jeu vaut le coup de porter le costume !” Me tournant vers Nathan, mi-interrogatif mi-affirmatif. “On rentre tous dans ta voiture si j’ai bien compris” La mienne de location laissée au bout de la rue, je la récupérerais plus tard. Le temps venu à notre petit convoi d’y aller.



Il avait du -bleu- dans les veines de ses mains


:sing::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément   


Revenir en haut Aller en bas
 

What happens in Brisbane, stays in Brisbane || Myrddin & Andreï & Clément

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-