AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 it's always better with popcorn (mia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le pro du ballon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans (20/06)
SURNOM : le premier qui ose penser à pripri, je le bute
STATUT : célibataire, à la recherche de sa bonne personne
MÉTIER : rugbyman de haut niveau, permanent chez les Queensland Reds et chez les Wallabies depuis plusieurs années
LOGEMENT : propriétaire d'un loft à spring hill (#316)

POSTS : 7991 POINTS : 480

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a eu un accident de moto lorsqu'il avait vingt ans, en dehors de la peur, il a eu des plusieurs mois de rééducation ou il a cru ne plus pouvoir jouer, il s'en ai finalement sorti avec une cicatrice sur la joue gauche
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
☆☆☆☆
milenaevamia
cassandramariannami-temps
thalieevelyn
(8/8)

RPs EN ATTENTE : cora › hassan › kaecy › hannah › greta
RPs TERMINÉS : ninogracecoragracedarbykanecoragracelydialydia 2coracora fbbobkaecymilenahassanedwinny + coramiacoracassandra
PSEUDO : manon
AVATAR : tobias sorensen
CRÉDITS : yumita (avatar) ; tumblr (signature)
DC : liviana rossi
INSCRIT LE : 12/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12765-we-were-soulmates http://www.30yearsstillyoung.com/t18699-priam-et-liviana-they-stay-together http://www.30yearsstillyoung.com/t12793-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t13145-priam-strand

MessageSujet: it's always better with popcorn (mia)   Lun 5 Mar - 15:33



Priam avait passé la journée à Canberra avec une partie des membres de son équipe afin de préparer et de rencontrer les organisateurs d’un tournoi sportif auquel il allait participer dans les semaines à venir. Les sportifs avaient décollé aux alentours de six heures du matin, à bord d’un jet afin de rejoindre la capitale Australienne en évitant les douze heures de routes qui séparé les deux villes. La journée s’était rendu plus instructive que ce qu’il avait imaginé, en dehors de l’ennuyante paperasse administrative qu’il redoutait tant, Priam avait profité de la journée pour échanger avec des athlètes excellent dans un domaine différent du sien tout en s’inscrivant à différents match dans le tournoi, en dehors du rugby, il tenterait également le tennis ainsi que le volley-ball puisque l’enjeu n’était pas de gagner mais de récolter de l’argent pour une association. Priam monta de nouveau à bord du jet aux alentours de sept-heures, s’installant dans le fond de l’avion coté hublot, il attendit le décollage pour attraper la tablette mise à sa disposition et se perdit dans les derniers épisodes d’une de ses séries favorites jusqu’à ce que le pilote annonce deux heures plus tard leur descente imminente vers Brisbane. Une fois les pieds au sol, quelques joueurs de l’équipe décidèrent d’aller boire un verre en ville, bien que tenté, Priam déclina l’invitation préférant une soirée plus tranquille en compagnie de sa cadette qu’il avait à peine croisée en une semaine. Il fit appel l’un des taxis qui les attendait afin de rejoindre son appartement, il hésita à passer un coup de fil à Mia en chemin mais l’idée de lui faire une surprise était plus tentante, contrairement à sa première idée, il s’arrêta en plein cœur de Spring Hill, marchant jusqu’à la petite épicerie ou il avait ses habitudes afin d’acheter de quoi faire du popcorn au caramel avant de rejoindre son immeuble. Il grimpa trois par trois les marches qui le séparèrent de son étage avant de s’arrêter devant la porte de sa cadette, à en juger par les voix qu’il entendait à l’intérieur il comprit qu’elle était à l’intérieur, probablement en train de regarder une de ses émissions favorites. Sans faire de bruit et sans un mot, il passa la porte de son loft lançant la préparation du popcorn avant de télécharger – légalement – plusieurs films qui se trouvait sur la liste que Mia lui avait écrite, la liste des films à voir. Une fois près, aux alentours de dix heures moins le quart, il passa sa porte pour aller frapper à celle d’en face un saladier rempli de popcorn encore chaud sous la main « Salut chouquette, j’te dérange pas ? » avait-il demandé après qu’elle lui ai ouvert la porte. Un sourire sur le visage il déposa un baiser dans ses cheveux avant de se faufiler à l’intérieur du loft qu’il louait pour elle – une fois qu’elle l’ai invité à entrer – « Je rentre tout juste de Canberra et j’suis tombé sur ta liste de films, t’en regarde un avec moi ? J’ai ramené le popcorn, au caramel, ton préféré si je ne me trompe pas » il s’en voulait toujours de ne pas lui accorder plus de temps mais dernièrement son emploi du temps était si chargé qu’il trouvait tout juste le temps de dormir.


life goes on but the scars remain
you were not born of stardust, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, maybe life has broken you, but it can never destroy you.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans, née un dix juillet.
SURNOM : mia c'est déjà bien assez court, les surnoms sont inutiles. il arrive qu'on l'appelle 'princesse' dans sa famille.
STATUT : célibataire, elle attend de tomber amoureuse pour se poser. en attendant, c'est la passion qui l'anime.
MÉTIER : a quitté son poste au commissariat fin février après ses deux mois de CDD. elle a décroché un rôle dans une nouvelle production cinématographique. elle a commencé à tourner fin mars.
LOGEMENT : un loft à spring hills numéroté 315. elle vit en face de son frère qui a la gentillesse de payer son loyer.

POSTS : 647 POINTS : 410

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est arrivée à brisbane en avril 2017 ● est née et a grandi à sydney ● est prête à tout (ou presque) pour devenir actrice ● a toujours eu ce qu'elle voulait ● passionnée, elle vit toujours tout à cent pourcent ● est devenue anorexique avant de se faire soigner dans une clinique spécialisée ● a toujours un rapport particulier à la nourriture mais mange normalement ● s'est découvert une passion pour l'écriture ● a décroché de justesse son diplôme de journalisme en décembre 2017.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : hassan#2wrenpriam#2blazeitziarabbott


miram
I'm only up when you're not down. don't wanna fly if you're still on the ground it's like no matter what I do. i'm only me when i'm with you

RPs EN ATTENTE : nino#2 ● cora#2 ●

RPs TERMINÉS : hassanninopriamcameronizzieambroisecoraandy
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : selena gomez.
CRÉDITS : kane. (avatar), tumblr (gifs)
DC : arthur, milena & casey.
INSCRIT LE : 15/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16735-city-of-stars-are-you-shinning-just-for-me-mia http://www.30yearsstillyoung.com/t16774-mia-don-t-judge-a-book-by-its-cover

MessageSujet: Re: it's always better with popcorn (mia)   Mar 6 Mar - 22:13


Ca y est, tu commençais à bien maîtriser le texte qui t’avait été envoyé. C’était déjà un bon début à tes yeux et tu répétais un peu tous les jours pour continuer à l’imprégner. Ton but était qu’il devienne naturel pour toi de dire ces mots, ces phrases et que tous tes efforts puissent se tourner vers ton jeu d’actrice. D’ailleurs, ce soir, tu avais prévu de te préparer à un tout autre cap. Le personnage que tu allais jouer dans le film, était une jeune femme vierge qui découvrait la sexualité de plein fouet. Ouverte à toutes les expériences, elle se lance dans toutes sortes d’expérimentations qui vont l’amener à faire des expériences peu plaisantes. Et même si le film n’a rien de pornographique, tu sais qu’il y aura des scènes nues, des scènes de sexe parce que c’était le sujet principal du film, la découverte de sa sexualité. Alors ce soir, tu avais décidé de te filmer. Tu n’avais pas menti à Cora quand tu avais parlé d’appréhension pour te mettre nue devant une caméra. Alors tu avais été acheter une caméra, rien de bien performant, le plus compliqué pour toi allait être de l’avoir braquée sur toi dans ce moment que tu considérais être un moment intime. Tu ne regarderas certainement jamais le résultat et tu effaceras le film mais tu veux d’habituer à avoir cet objectif sur ton corps dénudé pour ne pas te ridiculiser devant la caméra. Tu avais donc tout mis en place dans ta chambre en fin d’après-midi. La caméra était posée sur le meuble en face de ton lit, ce dernier était fait et tu avais même décidé de porter un bel ensemble de lingerie. C’était plus psychologique qu’autre chose vu que tu n’avais à impressionner personne, le but était simplement de te rassurer. L’état touchait à sa fin à Brisbane mais les températures étaient encore importantes. Tu avais donc enfilé un short et un t-shirt sur ta lingerie car tu n’avais jamais été à l’aise avec l’idée de te promener ainsi dans ton appartement. L’après-midi touchait à sa fin laissant place à la soirée et tu sentais l’appréhension monter petit à petit. Tu étais devant la télévision en train de regarder une émission à laquelle tu ne prêtais pas attention alors que la sonnette retentit. Tu fronçais les sourcils, n’attendant personne et tu regardais ton portable pour vérifier que tu n’avais pas de message et effectivement il n’y avait rien. Tu te levais rapidement pour aller ouvrir et la surprise fut totale quand tu découvris ton frère de l’autre côté de la porte. « Salut chouquette, j’te dérange pas ? » Tu étais plus que surprise de le trouver là. Tu n’avais pas vu Priam depuis plusieurs jours voire presque plusieurs semaines et tu t’étais dit que quand il serait prêt à refaire surface il t’appellerait. Mais apparemment non … Incapable de réagir de suite, tu le laissais entrer et refermais la porte derrière lui alors qu’il te disait : « Je rentre tout juste de Canberra et j’suis tombé sur ta liste de films, t’en regarde un avec moi ? J’ai ramené le popcorn, au caramel, ton préféré si je ne me trompe pas » Tu essaies de sourire mais la vérité c’est que tu es pétrifié. La porte de ta chambre est fermée, il n’y a pas de raison que Priam rentre dans cette pièce mais la lingerie que tu portais, à peine cachée par ton t-shirt te donnait envie que le sol se dérobe sous tes pieds. Si Priam avait appelé, tu aurais pu te préparer à lui annoncer la nouvelle, là il te prenait au dépourvu. Te reprenant, tu vins le prendre dans tes bras en lui disant : « Salut ! Ca fait longtemps. » Et ton frère t’a manqué. Voilà pourquoi tu profites de ce câlin car tu doutes qu’il y en aura d’autres ce soir quand tu auras raconté à Priam les dernières nouvelles de ta vie professionnelles. « C’est effectivement mon plat préféré. Installe-toi. » Dis-tu en attrapant un pop-corn et en désignant le canapé à ton frère. Tu n’étais pas obligé d’aborder le sujet de suite, tu pouvais profiter de ces derniers moments de complicité. « Quoi de neuf depuis que tu t’es évaporé dans la nature ? » Lui demandas-tu pour le taquiner. Toi tu n’avais pas réellement bougé, c’était lui qui s’était soudainement rendu inacessible.




i'm your nightmare
dressed like a daydream. 'Cause we're young and we're reckless we'll take this way too far. It'll leave you breathless. Cherry lips, crystal skies I could show you incredible things. Stolen kisses, pretty lies you're the king baby I'm your Queen.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le pro du ballon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans (20/06)
SURNOM : le premier qui ose penser à pripri, je le bute
STATUT : célibataire, à la recherche de sa bonne personne
MÉTIER : rugbyman de haut niveau, permanent chez les Queensland Reds et chez les Wallabies depuis plusieurs années
LOGEMENT : propriétaire d'un loft à spring hill (#316)

POSTS : 7991 POINTS : 480

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a eu un accident de moto lorsqu'il avait vingt ans, en dehors de la peur, il a eu des plusieurs mois de rééducation ou il a cru ne plus pouvoir jouer, il s'en ai finalement sorti avec une cicatrice sur la joue gauche
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
☆☆☆☆
milenaevamia
cassandramariannami-temps
thalieevelyn
(8/8)

RPs EN ATTENTE : cora › hassan › kaecy › hannah › greta
RPs TERMINÉS : ninogracecoragracedarbykanecoragracelydialydia 2coracora fbbobkaecymilenahassanedwinny + coramiacoracassandra
PSEUDO : manon
AVATAR : tobias sorensen
CRÉDITS : yumita (avatar) ; tumblr (signature)
DC : liviana rossi
INSCRIT LE : 12/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12765-we-were-soulmates http://www.30yearsstillyoung.com/t18699-priam-et-liviana-they-stay-together http://www.30yearsstillyoung.com/t12793-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t13145-priam-strand

MessageSujet: Re: it's always better with popcorn (mia)   Jeu 22 Mar - 17:28


Priam avait toujours fait son possible pour garder un équilibre entre sa vie privée et sa vie professionnel. Il s’était promis en signant dans sa première équipe de toujours trouver du temps pour les gens qu’il jugeait essentiel à son quotidien, ses amis et sa famille étant au sommet de sa liste. Des années étaient passées depuis ce jour-là mais il gardait cette promesse dans un coin de sa tête. Cependant, ces derniers temps, sa carrière avait pris le dessus, en déplacement chaque semaine, Priam passait de ville en ville, de rendez-vous en rendez-vous dans le but de donner naissance aux projets qui lui tenait à cœur. Après une énième journée passé dans un avion, le sportif retrouva son loft, sa chienne ainsi que son quotidien, heureux d’être enfin seul, il lança une machine de linge sale puis se lança dans la préparation d’une de ses sucreries favorites avant de se rendre chez sa cadette. Le sourire aux lèvres, il frappa à la porte, attendant plus ou moins patiemment qu’elle ne pointe le bout de son nez. Une seconde plus tard, la porte s’ouvrit dévoilant le visage surpris de la brunette qu’il salua immédiatement tout en la soudoyant avec l’un de leur met favori « Salut ! Ça fait longtemps » c’était le mot parfait longtemps, peut-être trop longtemps même pensa-t-il en croisant son regard. Elle n’avait pas changé en quelques jours, pourtant, il avait la constante impression de la voir grandir, changer, évoluer loin de lui. Il la serra dans ses bras, pendant à peine une seconde mais c’était agréable de savoir que malgré la distance, ils étaient toujours aussi proche l’un de l’autre. « C’est effectivement mon plat préféré. Installe-toi » « Merci chouquette » il déposa un rapide baiser dans ses cheveux noirs avant de lui laisser le pop-corn encore chaud. Il lança un regard a Mia avant de retirer sa veste qu’il déposa sur le rebord du canapé dans lequel il s’installa par la suite, en l’attendant, il attrapa l’un des bouquins qui trainait sur sa table basse puis commença à lire le résumé qui se trouvait à l’arrière, un roman pour nana pensa-t-il en le reposant à sa place. « Quoi de neuf depuis que tu t’es évaporé dans la nature ? » il se tourna vers elle levant les yeux au ciel un brun amusé « Evaporé, tout de suite les grands-mots » dit-il même si elle avait raison. Priam lui fit signe de venir s’installer à côté de lui, il avait envie de discuter mais surtout d’avoir l’avis de la personne qui comptait le plus à ses yeux – depuis toujours – « Je suis désolé de t’avoir délaissé… » il fit la moue en haussant les épaules « Mais je suis là maintenant et tu m’as manqué » avoua-t-il sincèrement en passant son bras autour de l’épaule de la jeune femme. Ils avaient toujours été proche, depuis toujours, il n’avait cessé de le répéter mais la naissance de Mia avait changé sa vie, sa joie de vivre et son visage angélique avait comblé la sensation de vide ressenti durant son enfance ; aujourd’hui encore, la jeune femme faisait partie de son bonheur. « Je te rassure tout va bien, j’ai eu beaucoup de boulot. Je travaille sur un projet spécial et j’aimerais beaucoup avoir ton avis d’ailleurs » il n’en avait parlé a personne de son entourage en dehors de son partenaire, il tenait à garder ses ambitions secrètes jusqu’à ce qu’elle voit clairement le jour mais il avait compris que son projet ne verrais jamais le jour sans l’approbation de sa cadette « Mais avant, dis-moi, comment tu-vas ? Qu’est-ce-que j’ai manqué depuis mon départ ? » demanda-t-il sans la quitter des yeux.


life goes on but the scars remain
you were not born of stardust, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, maybe life has broken you, but it can never destroy you.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans, née un dix juillet.
SURNOM : mia c'est déjà bien assez court, les surnoms sont inutiles. il arrive qu'on l'appelle 'princesse' dans sa famille.
STATUT : célibataire, elle attend de tomber amoureuse pour se poser. en attendant, c'est la passion qui l'anime.
MÉTIER : a quitté son poste au commissariat fin février après ses deux mois de CDD. elle a décroché un rôle dans une nouvelle production cinématographique. elle a commencé à tourner fin mars.
LOGEMENT : un loft à spring hills numéroté 315. elle vit en face de son frère qui a la gentillesse de payer son loyer.

POSTS : 647 POINTS : 410

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est arrivée à brisbane en avril 2017 ● est née et a grandi à sydney ● est prête à tout (ou presque) pour devenir actrice ● a toujours eu ce qu'elle voulait ● passionnée, elle vit toujours tout à cent pourcent ● est devenue anorexique avant de se faire soigner dans une clinique spécialisée ● a toujours un rapport particulier à la nourriture mais mange normalement ● s'est découvert une passion pour l'écriture ● a décroché de justesse son diplôme de journalisme en décembre 2017.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : hassan#2wrenpriam#2blazeitziarabbott


miram
I'm only up when you're not down. don't wanna fly if you're still on the ground it's like no matter what I do. i'm only me when i'm with you

RPs EN ATTENTE : nino#2 ● cora#2 ●

RPs TERMINÉS : hassanninopriamcameronizzieambroisecoraandy
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : selena gomez.
CRÉDITS : kane. (avatar), tumblr (gifs)
DC : arthur, milena & casey.
INSCRIT LE : 15/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16735-city-of-stars-are-you-shinning-just-for-me-mia http://www.30yearsstillyoung.com/t16774-mia-don-t-judge-a-book-by-its-cover

MessageSujet: Re: it's always better with popcorn (mia)   Mar 27 Mar - 21:38


Ton frère se tenait bien là dans ton salon et tu avais encore du mal à y croire. Pas que c’était quelque chose de rare qui pourrait te choquer même si ces derniers temps, tu ne l’avais pas trop vu mais tu avais prévu une soirée bien particulière ce soir pour laquelle tu t’étais préparée mentalement toute l’après-midi et voir tes plans interrompus par ton frère était un peu dur à accepter dans un premier temps. Cela te rendait surtout nerveuse parce que tu ne pouvais ignorer la caméra prête à te filmer dans ta chambre et les habits que tu portais sur une lingerie des plus alléchantes et qui ne cachaient pas grand chose. Il faisait encore chaud à Brisbane alors pourquoi mettre plus qu’un short et un t-shirt pour traîner ? Oui, tu te justifieras comme ça si Priam te fait une réflexion. Le choc vient aussi du fait qu’il n’a pas été très présent en ce moment et que tu t’attendais à un coup de fil à son retour, pas à une visite surprise. Tu ignorais si tu étais une assez bonne comédienne pour cacher le désarroi qui t’avait envahi mais il ne te restait qu’à prier bien fort, tu ne voyais pas grand chose d’autre à faire. Et puis tu devais te reprendre ce que tu fis en accueillant chaleureusement ton frère dans ton appartement et en lui disant de s’installer. Après tout, c’était lui qui payait le loyer, il était techniquement chez lui. Tu espérais qu’il ne prendrait pas trop ses aises en se cantonnant au salon cependant. « Merci chouquette » Tu le laissais déposer un baiser sur ton front alors que tu allais dans la cuisine chercher deux verres et différentes boissons qui pourraient aller avec le popcorn que ton frère avait amené. Tu ne tardes pas à revenir dans le salon et t’installer à côté de lui en lui demandant ce qu’il avait fait ces derniers temps. En réalité, tu étais heureuse de le retrouver mais tu aurais préféré que les retrouvailles se fassent un autre soir. « Evaporé, tout de suite les grands-mots. Je suis désolé de t’avoir délaissé... Mais je suis là maintenant et tu m’as manqué » Voilà longtemps que tu n’es plus une gamine ayant besoin de l’attention de son frère à chaque moment. Tu te demandes si Priam en est conscient ou non. Cela t’a bien arrangé qu’il ne soit pas là ces derniers temps car tu avais pu te lancer dans ce projet de film sans que Priam n’y mette son nez, il ne pourra pas t’empêcher de le faire si telle était son intention. « Je ne suis plus une enfant Priam, je peux me débrouiller quelques semaines sans que tu sois là. » Lui dis-tu en te retenant de justesse de lever les yeux au ciel. « Mais tu m’as manqué aussi. » Lui dis-tu avec sincérité car rien ne serait de cacher pareille vérité. Même si tu n’avais pas besoin de lui sans arrêt, tu étais habituée à avoir ton frère près de toi et tu profitais de ce moment de complicité qui risquait d’être de courte durée. « Je te rassure tout va bien, j’ai eu beaucoup de boulot. Je travaille sur un projet spécial et j’aimerais beaucoup avoir ton avis d’ailleurs » Tu lèves un sourcil et tu repenses soudain à la remarque que Cora t’avait faite sur Priam et son équipe, comme quoi cela ne se passait pas bien en ce moment. Allait-il quitter son équipe ? Tu n’en savais rien mais ton frère semblait vouloir t’en parler ce qui te mit un peu plus de pression car il allait bien falloir que tu lui parles de ton projet aussi. « Est-ce que ça a quelque chose à voir avec le fait que ça ne se passe pas bien avec ton équipe ? » Devant son air interrogateur tu lui dis : « J’ai vu Cora, elle a fait une remarque avant de refuser d’en dire plus. Tu remarqueras que j’ai attendu que tu m’en parles. » Dis-tu avec un petit sourire sur le visage. Tu étais plutôt du genre à insister auprès de ton frère mais il ne t’en avait dans tous les cas pas laissé l’occasion. « Mais avant, dis-moi, comment tu-vas ? Qu’est-ce-que j’ai manqué depuis mon départ ? » Et voilà, le moment était venu d’annoncer la grande nouvelle. Tu savais déjà à quoi t’attendre, tu espérais que tu te trompais mais tu en doutais. Cependant, l’idée de cacher cette nouvelle à Priam ne t’avait jamais traversé l’esprit. « Je vais bien, très bien même. J’ai décroché un rôle dans un film après plus de trois mois d’audition, on commence à tourner la semaine prochaine. » Dis-tu fièrement parce que tu l’étais, fière. Pour l’instant tu t’arrêtais là, mais tu savais quelle était la question suivante et tu la redoutais.




i'm your nightmare
dressed like a daydream. 'Cause we're young and we're reckless we'll take this way too far. It'll leave you breathless. Cherry lips, crystal skies I could show you incredible things. Stolen kisses, pretty lies you're the king baby I'm your Queen.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le pro du ballon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans (20/06)
SURNOM : le premier qui ose penser à pripri, je le bute
STATUT : célibataire, à la recherche de sa bonne personne
MÉTIER : rugbyman de haut niveau, permanent chez les Queensland Reds et chez les Wallabies depuis plusieurs années
LOGEMENT : propriétaire d'un loft à spring hill (#316)

POSTS : 7991 POINTS : 480

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a eu un accident de moto lorsqu'il avait vingt ans, en dehors de la peur, il a eu des plusieurs mois de rééducation ou il a cru ne plus pouvoir jouer, il s'en ai finalement sorti avec une cicatrice sur la joue gauche
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
☆☆☆☆
milenaevamia
cassandramariannami-temps
thalieevelyn
(8/8)

RPs EN ATTENTE : cora › hassan › kaecy › hannah › greta
RPs TERMINÉS : ninogracecoragracedarbykanecoragracelydialydia 2coracora fbbobkaecymilenahassanedwinny + coramiacoracassandra
PSEUDO : manon
AVATAR : tobias sorensen
CRÉDITS : yumita (avatar) ; tumblr (signature)
DC : liviana rossi
INSCRIT LE : 12/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12765-we-were-soulmates http://www.30yearsstillyoung.com/t18699-priam-et-liviana-they-stay-together http://www.30yearsstillyoung.com/t12793-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t13145-priam-strand

MessageSujet: Re: it's always better with popcorn (mia)   Jeu 19 Avr - 15:24


Avec sa famille et particulièrement avec sa sœur, Priam avait la sensation de ne jamais être assez bien. Il avait douté pendant des années de son choix de son carrière, serait-ce assez pour ses parents ? Aujourd’hui, encore, malgré sa réussite il se demandait parfois si ses parents n’avaient jamais mis en doute son choix de ne pas faire de grandes études. Ces dernières années, sa façon d’agir avec sa cadette avait changé, il avait adopté au fil du temps une attitude plus protectrice avec celle qu’il considérait comme la personne la plus importante de sa vie. Dernièrement, Mia avait changé, la petite fille avec qui il avait grandi avait disparu, laissant place à une femme forte et pleine d’esprit ; une femme qui lui avait particulièrement manqué pendant son absence. Une fois installé sur le canapé de la jeune femme, Priam lança la conversation s’excusant de l’avoir délaissé « Je ne suis plus une enfant Priam, je peux me débrouiller quelques semaines sans que tu sois là. Mais tu m’as manqué aussi. » il lève les yeux au ciel « Excuse-moi, j’oublie parfois que tu n’es plus une gamine » avait-il dit sincèrement même si cette vérité lui pinçait le cœur. Le sportif lança rapidement la conversation, il avait beaucoup de chose à lui dire, les projets qui lui tenait à cœur ne verrait jamais le jour sans l’avis de sa cadette. Sans attendre, il lui avoua la raison de sa vrai raison de sa visite, il avait besoin d’elle, besoin d’une opinion sincère et honnête « Est-ce que ça a quelque chose à voir avec le fait que ça ne se passe pas bien avec ton équipe ? » il se figea sur place pendant une demi-seconde ne comprenant pas réellement ce qu’elle voulait lui dire « J’ai vu Cora, elle a fait une remarque avant de refuser d’en dire plus. Tu remarqueras que j’ai attendu que tu m’en parles » oh c’était ce que son visage exprimait à cet instant, il avait du mal à imaginer son ex-petite amie faire part de ses problèmes à sa sœur « Je vois… » dit-il assez surpris avant de reprendre « C’est rien. C’est réglé maintenant et je ne voulais pas t’inquiéter inutilement » il n’y avait aucune autre raison. Mia était toujours la première à savoir les choses, en particulier depuis son arrivé à Brisbane, il ne lui cachait rien, il se montrait sincère et répondait à chacune de ses interrogations sans avoir honte mais cette histoire de retraite anticipé l’avait blessé, ce qu’il avait refusé de laisser transparaitre auprès de sa cadette. Il changea rapidement de sujet, il ne voulait pas s’attarder sur les choses négatives mais plutôt sur ce qu’il y avait de positif dans la vie de la jeune femme. Il attrapa son verre et avala une gorgée de la boisson avant de rapporter son attention sur la brunette « Je vais bien, très bien même. J’ai décroché un rôle dans un film après plus de trois mois d’audition, on commence à tourner la semaine prochaine » un sourire étira ses lèvres, la voir heureuse suffisait à le rendre lui aussi heureux « Tu aurais dû commencer par ça, c’est une super nouvelle  Faut qu'on fête ça, t'as du champagne ? » il la serra fièrement dans ses bras « J’suis hyper fier de toi chouquette, je savais que y arriverais » dit-il en se détachant d’elle. Priam ne s’en était jamais caché, il était son premier fan et savoir qu’elle touchait son rêve du bout des doigts le rendait plus heureux que jamais « Dis-moi tout, comment ça s’est passé ? Ça parle de quoi ? Tu as le scénario ? J’adorerais le lire » avoua-t-il plein d’enthousiaste.


life goes on but the scars remain
you were not born of stardust, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, maybe life has broken you, but it can never destroy you.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans, née un dix juillet.
SURNOM : mia c'est déjà bien assez court, les surnoms sont inutiles. il arrive qu'on l'appelle 'princesse' dans sa famille.
STATUT : célibataire, elle attend de tomber amoureuse pour se poser. en attendant, c'est la passion qui l'anime.
MÉTIER : a quitté son poste au commissariat fin février après ses deux mois de CDD. elle a décroché un rôle dans une nouvelle production cinématographique. elle a commencé à tourner fin mars.
LOGEMENT : un loft à spring hills numéroté 315. elle vit en face de son frère qui a la gentillesse de payer son loyer.

POSTS : 647 POINTS : 410

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est arrivée à brisbane en avril 2017 ● est née et a grandi à sydney ● est prête à tout (ou presque) pour devenir actrice ● a toujours eu ce qu'elle voulait ● passionnée, elle vit toujours tout à cent pourcent ● est devenue anorexique avant de se faire soigner dans une clinique spécialisée ● a toujours un rapport particulier à la nourriture mais mange normalement ● s'est découvert une passion pour l'écriture ● a décroché de justesse son diplôme de journalisme en décembre 2017.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : hassan#2wrenpriam#2blazeitziarabbott


miram
I'm only up when you're not down. don't wanna fly if you're still on the ground it's like no matter what I do. i'm only me when i'm with you

RPs EN ATTENTE : nino#2 ● cora#2 ●

RPs TERMINÉS : hassanninopriamcameronizzieambroisecoraandy
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : selena gomez.
CRÉDITS : kane. (avatar), tumblr (gifs)
DC : arthur, milena & casey.
INSCRIT LE : 15/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16735-city-of-stars-are-you-shinning-just-for-me-mia http://www.30yearsstillyoung.com/t16774-mia-don-t-judge-a-book-by-its-cover

MessageSujet: Re: it's always better with popcorn (mia)   Lun 23 Avr - 8:02


La visite de ton frère te faisait plaisir mais elle ne pouvait pas tomber à un plus mauvais moment. Mais qu’importe, il était là désormais et tu n’avais pas d’autres choix que de t’adapter à ces changements de plans pour la soirée. Tu n’avais pas vu ton frère depuis un moment alors bien sûr que tu étais heureuse de le voir et tu comptais bien profiter de cette complicité le temps qu’elle durera. Car tu doutes que ton frère a muri pendant son absence, pas à ton sujet en tout cas donc tu as déjà une assez bonne idée de l’accueil qu’il va réserver à la nouvelle que tu as à lui annoncer. Tu essaies de te détendre, de faire comme si de rien n’était mais c’est plus facile à dire qu’à faire malheureusement. Tu laisses Priam s’installer dans ton canapé et tu ne tardes pas à le rejoindre. Quand il s’excuse de t’avoir délaissé, tu lui rappelles que tu es une grande fille et que tu sais prendre soin de toi sans qu’il ne soit là. Sa réponse ne fait rien pour calmer les inquiétudes qui t’habitent. « Excuse-moi, j’oublie parfois que tu n’es plus une gamine » Tu serres les dents pour ne pas dire quelque chose que tu pourrais regretter. Ton frère est sincère, tu n’as pas de mal à le voir mais toi, tu en as assez d’être traitée comme une gamine. Tu en as assez d’essayer de lui prouver que tu n’en es plus une, de justifier chacun de tes faits et gestes alors que lui n’a jamais eu à se justifier à qui que ce soit une fois qu’il a eu passé le cap de ses dix-huit ans. Tu es fatigué de cette mascarade que l’on ne réserve qu’à toi. « Je te conseille de l’oublier définitivement car je ne compte plus accepter que l’on me traite comme telle. Je vais fêter mes vingt-quatre ans, pas mes quatorze. » Dis-tu un peu sèchement. Tu en avais assez, tu étais fatiguée de ce machisme déguisé. Il fallait que ton frère comprenne un point c’est tout. Tu n’étais pas sûre de t’y prendre de la meilleure manière aujourd’hui mais tu avais essayé de t’y prendre d’autres manières tout au long de l’année sans grand succès. Priam te dit qu’il doit te parler de quelque chose et c’est tout naturellement que tu lui demandes si cela a un rapport avec son équipe. Tu ne manques pas de remarquer qu’il se figes pendant quelques secondes avant de reprendre ses esprits et de te dire : « Je vois… C’est rien. C’est réglé maintenant et je ne voulais pas t’inquiéter inutilement » Tu lèves un sourcil avant de laisser échapper un petit rictus. Cora ne t’avait rien dit mais tu avais bien compris que c’était malgré tout quelque chose de sérieux. Tu sentais la colère monter en toi car encore une fois, ton frère avait voulu t’épargner, toi la pauvre gamine qui ne comprend rien à la vie. Cela t’énerve au plus haut point et tu ne vas pas te gêner pour le lui dire. « Donc c’est comme ça que fonctionne notre relation ? » Lui demandas-tu. « Moi je dois me confier à toi avec tous mes soucis et mes problèmes pour que tu m’aides mais toi tu n’en es pas obligé. Oh oui épargnons la pauvre Mia cette enfant si innocente et naïve, il ne faudrait pas l’inquiéter. » Tu lui craches presque les paroles à la figure tellement tu en as marre. Cora a raison au fond, il est temps que ton frère se réveille et se rende compte que tu es une personne à part entière et pas un pantin à venir voir de temps en temps pour vérifier qu’elle se comporte bien. « Tu veux mon avis sur quoi du coup ? » Lui demandas-tu car tu ne manquais pas de remarquer qu’il s’était refermé sur lui-même et qu’il ne t’avait pas dit quoi que ce soit. Peut-être qu’il ne le fera pas finalement et que ton avis n’aura plus d’importance quand il aura entendu ce qui s’est passé pendant son absence. Tu lui annonces donc que tu as décroché un rôle et tu vois son visage s’illuminer. Ce ne sera que de courte durée, tu n’en doutes pas mais étrangement, même si tu sais que cette soirée ne peut pas bien se terminer, tu es prête à faire front. « Tu aurais dû commencer par ça, c’est une super nouvelle Faut qu'on fête ça, t'as du champagne ? J’suis hyper fier de toi chouquette, je savais que y arriverais » Tu serres ton frère dans tes bras mais tu ne dis rien. Tu dois bien avoir une bouteille de champagne qui traîne mais tu refuses de l’ouvrir pour l’instant, mieux vaut ne pas la gâcher inutilement. « Dis-moi tout, comment ça s’est passé ? Ça parle de quoi ? Tu as le scénario ? J’adorerais le lire » Ah le scénario … Tu as presque envie de laisser échapper un petit rire en imaginant Priam le lire. Non, il ne le lira pas mais là n’est pas la question. « Ca s’est passé comme cela se passe toujours. J’ai passé la première audition au début du mois de décembre, avant mes partiels et j’ai été sélectionnée une première fois puis une deuxième puis jusqu’à ce qu’il ne reste que les acteurs sélectionnés pour le film. » Dis-tu car cela s’était passé aussi simplement que ça. Tu avais travaillé comme une folle mais le processus n’avait pas été très complexe finalement. « Je demanderai aux producteurs si tu peux lire le scénario mais ne serait-ce pas mieux d’avoir la surprise ? » Tu préfèrerais qu’il ne connaisse pas tous les détails du film avant d’aller le voir, s’il va le voir un jour bien entendu. « Ca parle d’un groupe d’amis qui se forme à l’université et qui découvrent leur vie sexuelle. Ils naviguent entre de bonnes et de mauvaises expériences toujours avec une pointe d’humour. Le but est de montrer aux jeunes d’aujourd’hui que c’est pas toujours aussi simple qu’on le pense. » Dis-tu d’un trait en regardant ton frère dans les yeux. Il était en train d’assimiler tes paroles et ne tardera pas à réagir.




i'm your nightmare
dressed like a daydream. 'Cause we're young and we're reckless we'll take this way too far. It'll leave you breathless. Cherry lips, crystal skies I could show you incredible things. Stolen kisses, pretty lies you're the king baby I'm your Queen.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le pro du ballon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans (20/06)
SURNOM : le premier qui ose penser à pripri, je le bute
STATUT : célibataire, à la recherche de sa bonne personne
MÉTIER : rugbyman de haut niveau, permanent chez les Queensland Reds et chez les Wallabies depuis plusieurs années
LOGEMENT : propriétaire d'un loft à spring hill (#316)

POSTS : 7991 POINTS : 480

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a eu un accident de moto lorsqu'il avait vingt ans, en dehors de la peur, il a eu des plusieurs mois de rééducation ou il a cru ne plus pouvoir jouer, il s'en ai finalement sorti avec une cicatrice sur la joue gauche
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
☆☆☆☆
milenaevamia
cassandramariannami-temps
thalieevelyn
(8/8)

RPs EN ATTENTE : cora › hassan › kaecy › hannah › greta
RPs TERMINÉS : ninogracecoragracedarbykanecoragracelydialydia 2coracora fbbobkaecymilenahassanedwinny + coramiacoracassandra
PSEUDO : manon
AVATAR : tobias sorensen
CRÉDITS : yumita (avatar) ; tumblr (signature)
DC : liviana rossi
INSCRIT LE : 12/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12765-we-were-soulmates http://www.30yearsstillyoung.com/t18699-priam-et-liviana-they-stay-together http://www.30yearsstillyoung.com/t12793-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t13145-priam-strand

MessageSujet: Re: it's always better with popcorn (mia)   Jeu 26 Avr - 18:40


Malgré ses efforts, Priam avait beaucoup de mal à considérer sa cadette comme une adulte ; malgré ses vingt-trois ans, la brune était resté la petite fille innocente à qui il avait appris à faire du vélo il y a des années de cela. Elle lui avait manqué et alors qu’il avait imaginé partager un moment tendre avec la jeune femme, Mia lui fit comprendre que sa présence n’était pas si indispensable à sa vie, quelque peu attristé par sa façon de voir les choses, il s’excusa malgré tout admettant à voix haute la réalité de la situation. « Je te conseille de l’oublier définitivement car je ne compte plus accepter que l’on me traite comme telle. Je vais fêter mes vingt-quatre ans, pas mes quatorze » une fois encore, Mia ne se priva pas de lui rappeler la réalité avec son tact légendaire alors que l’envie de lever les yeux au ciel le démangeait mais il n’en fit rien ne souhaitant pas provoquer une nouvelle dispute « C’est noté » avait-il répondu sans relever le ton déplaisant sur lequel elle venait de lui parler. Alors qu’il était sur le point de lui parler de ses projets, Mia évoqua son équipe, ses problèmes ainsi que la manière dont elle avait appris les choses. Légèrement agacé, le sportif se montra assez évasif ne souhaitant pas s’étaler sur un sujet qui l’avait contrarié pendant plusieurs semaines « Donc c’est comme ça que fonctionne notre relation ? » il arqua un sourcil attendant une explication de sa part « Moi je dois me confier à toi avec tous mes soucis et mes problèmes pour que tu m’aides mais toi tu n’en es pas obligé. Oh oui épargnons la pauvre Mia cette enfant si innocente et naïve, il ne faudrait pas l’inquiéter » il soupira, ce n’était pas ainsi qu’il avait imaginé ses retrouvailles avec la brunette « Que tu sois pas d’accord je comprends mais t’es pas si tu pouvais changer de ton ça m’arrangerait » avait-il balancé à son tour d’un ton sec « Si je ne t’ai rien dit ce n’est pas parce que je voulais t’épargner comme tu le dis mais simplement parce que j’étais mal et t’es bien placé pour savoir que je déteste me montrer faible, en particulier avec toi » il ignorait si cette explication serait suffisante mais elle le connaissait suffisamment pour savoir qu’il refusait de la laisser entrevoir la moindre brèche dans sa carapace. Priam prit une profonde inspiration en baladant son regard dans l’appartement de la jeune femme, il resta silencieux un moment avant de lui raccorder son attention. « Tu veux mon avis sur quoi du coup ? » il n’arrivait pas à rester fâcher contre elle bien longtemps, malgré ses défauts et son attitude maladroite, Mia restait la personne la plus importante de sa vie et aucunes disputes ne pouvait changé ce qu’il pensait d’elle « J’ai acheté un bâtiment dans les quartiers sud de la ville… » il attrapa son téléphone et fit défiler les photographies d’une bâtisse délabré, vieilli, immense dont les murs remplis de tags semblait figés dans le temps « … vu comme ça, il ne ressemble à rien mais je souhaite y installer un complexe sportif, un genre de grand espace ou les gamins qui n’ont pas accès à cette discipline pourront venir se défouler ou apprendre » il avait eu l’occasion de constater que le sport n’était malheureusement pas accessible à toutes les familles de Brisbane, et particulièrement aux gamins à problèmes qui se voyait fermer les portes des différents clubs de la ville. Il la laissa regarder les dernières photos avant de ranger son téléphone portable « Donc… t’en penses quoi ? » il n’avait pas besoin de préciser franchement il savait qu’elle serait honnête avec lui. A son tour, la brune se confia sur ses projets personnels, plus fier que jamais, Priam oublia leur petit conflit et serra la jeune femme dans ses bras la félicitant pour sa réussite. Les yeux rempli de fierté, Priam la félicita une fois de plus avant de l’interroger sur les détails de ce premier rôle. « Ca s’est passé comme cela se passe toujours. J’ai passé la première audition au début du mois de décembre, avant mes partiels et j’ai été sélectionnée une première fois puis une deuxième puis jusqu’à ce qu’il ne reste que les acteurs sélectionnés pour le film » il ne la quittait pas des yeux, ne ratant aucun détail de son explication. Il avait toujours cru une elle, même quand elle doutait elle-même de son avenir de comédienne « Je demanderai aux producteurs si tu peux lire le scénario mais ne serait-ce pas mieux d’avoir la surprise ? » il haussa les épaules, mitigé, une part de lui n’était pas contre l’idée d’attendre mais l’autre brulé d’impatience à l’idée de découvrir le premier rôle de sa cadette « Hm, va pour la surprise mais promets-moi de m’inviter au moins une fois sur le tournage ? » avait-il demandé avec un large sourire avant de terminer son verre. « Ça parle d’un groupe d’amis qui se forme à l’université et qui découvrent leur vie sexuelle. Ils naviguent entre de bonnes et de mauvaises expériences toujours avec une pointe d’humour. Le but est de montrer aux jeunes d’aujourd’hui que ce n’est pas toujours aussi simple qu’on le pense » le sourire qu’il trônait sur son visage depuis dix minutes s’estompait au fil de ses mots, Priam resta un moment silencieux essayant d’assimiler tout ce qu’elle venait de lui dire avant de reprendre ses esprits « Tu entends quoi par découvrent leur vie sexuelle ? » demanda-t’il d’un air un peu paumé avant de croiser son regard qui lui fit comprendre ce qu’il redoutait le plus « Attends… me dit pas que ton premier film c’est un genre de porno ? » par pitié, non.  


life goes on but the scars remain
you were not born of stardust, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, maybe life has broken you, but it can never destroy you.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans, née un dix juillet.
SURNOM : mia c'est déjà bien assez court, les surnoms sont inutiles. il arrive qu'on l'appelle 'princesse' dans sa famille.
STATUT : célibataire, elle attend de tomber amoureuse pour se poser. en attendant, c'est la passion qui l'anime.
MÉTIER : a quitté son poste au commissariat fin février après ses deux mois de CDD. elle a décroché un rôle dans une nouvelle production cinématographique. elle a commencé à tourner fin mars.
LOGEMENT : un loft à spring hills numéroté 315. elle vit en face de son frère qui a la gentillesse de payer son loyer.

POSTS : 647 POINTS : 410

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est arrivée à brisbane en avril 2017 ● est née et a grandi à sydney ● est prête à tout (ou presque) pour devenir actrice ● a toujours eu ce qu'elle voulait ● passionnée, elle vit toujours tout à cent pourcent ● est devenue anorexique avant de se faire soigner dans une clinique spécialisée ● a toujours un rapport particulier à la nourriture mais mange normalement ● s'est découvert une passion pour l'écriture ● a décroché de justesse son diplôme de journalisme en décembre 2017.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : hassan#2wrenpriam#2blazeitziarabbott


miram
I'm only up when you're not down. don't wanna fly if you're still on the ground it's like no matter what I do. i'm only me when i'm with you

RPs EN ATTENTE : nino#2 ● cora#2 ●

RPs TERMINÉS : hassanninopriamcameronizzieambroisecoraandy
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : selena gomez.
CRÉDITS : kane. (avatar), tumblr (gifs)
DC : arthur, milena & casey.
INSCRIT LE : 15/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16735-city-of-stars-are-you-shinning-just-for-me-mia http://www.30yearsstillyoung.com/t16774-mia-don-t-judge-a-book-by-its-cover

MessageSujet: Re: it's always better with popcorn (mia)   Lun 30 Avr - 8:49


Cela faisait un an que tu étais arrivée à Brisbane, un an que tu essayais de montrer à ton frère que tu n’étais pas la gamine qu’il pensait que tu étais. Est-ce que pour cela tu avais besoin de quitter le loft dont il payait le loyer pour aller habiter à l’autre bout de Brisbane ? Tu espérais que ce n’était pas ce qui serait nécessaire mais tu commençais à être lassée d’être traitée comme une idiote et une petite fille. Priam avait toujours soutenu tes rêves de devenir actrice mais pour tout le reste, c’était beaucoup plus compliqué. Tu ne savais pas si dans sa tête il imaginait que tu étais la vierge Marie mais ce n’était pas le cas et sa rencontre avec le pauvre Jeremy n’avait fait que renforcer ton idée qu’il ne pourra certainement jamais accepté que tu ne cherches pas une relation stable et sérieuse à vingt-trois ans et que le regard que Jeremy avait posé sur toi ce jour-là était suffisant. Oui, ton frère au même âge avait vécu son histoire avec Cora mais tu n’étais pas ton frère et tu n’étais pas Cora. Tu n’étais jamais réellement tombée amoureuse pour l’instant et tu espérais l’être un jour mais rien ne pressait. « C’est noté » Tu espérais sincèrement que ça l’était mais tu en doutais. Tu regrettais que ton frère continue à voir en toi la petite fille que tu avais été car tu avais tellement grandi depuis. Des fois, tu te demandais si lui parler de ton anorexie changerait les choses et tu finissais par te dire que cela le rendrait plus protecteur et qu’il ne comprendrait pas là où tu voulais en venir. Quand tu lui posais des questions sur son équipe, il se referme comme une huitre ce qui eut le don de te mettre dans un état de colère. Pourquoi est-ce qu’il espérait que tu te confies toujours à lui quand cela n’allait pas mais lui considérait qu’il n’avait pas les mêmes obligations ? « Que tu sois pas d’accord je comprends mais t’es pas si tu pouvais changer de ton ça m’arrangerait » S’il y avait une chose à laquelle ton frère n’était pas habitué, c’était que tu lui parles sur ce ton ou que tu lui tiennes tête. Tu ne le faisais pas par gaité de cœur mais parce que tu pensais que c’était nécessaire, vous ne pouviez pas continuer ainsi. « Si je ne t’ai rien dit ce n’est pas parce que je voulais t’épargner comme tu le dis mais simplement parce que j’étais mal et t’es bien placé pour savoir que je déteste me montrer faible, en particulier avec toi » Tu secoues la tête, légèrement désespérée. Tu sais que ton frère ne considère pas les femmes comme des objets et qu’il a des côté féministes mais des fois, tu ne peux t’empêcher de te demander d’où vient ce côté macho, cette fierté mal placée qui le pousse à faire ce genre de choix. Mais au fond, s’il n’en avait parlé à personne, cela aurait été compréhensible. Mais il en avait parlé à Cora, c’était elle qui avait le droit de le voir en moins bonne forme que d’habitude. Toi tu avais droit à une absence de plusieurs semaines, une disparition sans un mot et puis un retour quand ça l’arrangeait. « Je ne serais pas en train de prendre ce ton avec toi si je pensais que ce n’était pas nécessaire. Ta fierté t’aveugle tellement que tu n’es pas capable de voir à quel point c’est blessant. Cora a le droit d’être là pour toi mais pas moi. Pour moi c’est disparition subite et retour quand ça t’arrange. » Tu ne savais pas pourquoi il ne comprenait pas que ce genre de comportement pouvait te blesser. Tu savais qu’il avait un lien particulier avec Cora et tu ne le lui reprochais pas même s’il allait bien devoir se rendre compte qu’ils ne reviendraient jamais en arrière. Mais c’était un autre sujet qui n’avait rien à voir dans cette conversation. Tu demandais alors à ton frère de quoi il voulait te parler vu qu’une nouvelle fois il avait esquivé le sujet. « J’ai acheté un bâtiment dans les quartiers sud de la ville … Vu comme ça, il ne ressemble à rien mais je souhaite y installer un complexe sportif, un genre de grand espace ou les gamins qui n’ont pas accès à cette discipline pourront venir se défouler ou apprendre. Donc… t’en penses quoi ? » Tu regardais les photos que ton frère te montrait ne l’écoutant parler. En effet, ce bâtiment ne ressemblait vraiment à rien. Cependant, tu ne fus pas réellement surprise de l’idée de ton frère. Malgré son côté protecteur maladif, il avait toujours eu un grand cœur et c’était un beau projet. Un projet qui allait lui demander beaucoup de temps et d’énergie, une énergie qu’il ne pourrait pas consacrer à des entraînements à un niveau professionnel. « Du coup tu quittes l’équipe ? » Lui demandas-tu avant de donner ton avis. Tu n’étais pas une experte mais un projet comme celui-là, ça semble être un projet dans lequel il faut se jeter corps et âmes. « Je pense que c’est une bonne idée. Il y a du travail, c’est évident mais tu t’es toujours donné à deux cent pourcent dans tout ce que tu fais donc j’ai confiance. Et puis qui sait ? Peut-être qu’au fil des années tu n’y feras pas que du sport. » Lui dis-tu avec un clin d’œil. Il n’y avait pas que le sport auxquelles les personnes de quartiers plus défavorisés n’avaient pas accès. « Convaincre la population de ces quartiers de te faire confiance sera certainement le plus important. » Mais ton frère est connu dans tous les milieux sociaux car le rugby traverse les classes sociales. Il devra quand même très certainement faire ses preuves et gagner la confiance des habitants. Tu as regardé pas mal de documentaires qui traitaient de ce genre de projet et ils insistaient là dessus. Tu parlais ensuite à ton frère du rôle que tu venais de décrocher et il sembla réellement ravi de l’apprendre mais tu savais que cette joie serait de courte durée. « Hm, va pour la surprise mais promets-moi de m’inviter au moins une fois sur le tournage ? » Il faudra que tu choisisses bien ton jour pour inviter ton frère sur le tournage mais pourquoi pas ? Cela te semble être un bon deal. « Marché conclu. » Lui dis-tu en lui tendant la main. Mais les choses ne tardent pas à se gâcher quand il te demande de quoi parle le film. C’est en plongeant ton regard dans le sien que tu lui racontes les grandes lignes du projet et la réaction que tu redoutes depuis des semaines finit par arriver. « Tu entends quoi par découvrent leur vie sexuelle ? Attends… me dit pas que ton premier film c’est un genre de porno ? » Tu pousses un soupir d’exaspération face à la réaction de ton frère. Pourquoi est-ce que découvrir sa vie sexuelle devrait rimer avec porno ? Pourquoi est-ce que cela ne pouvait pas être un sujet sérieux comme les autres ? « Non ce n’est pas un porno Priam, je ne vais pas coucher avec mes partenaires à l’écran si c’est ça qui te chagrine. » Cela ne t’avait jamais traversé l’esprit parce que contrairement à ton frère, tu comprenais les enjeux de ce film, des enjeux plus important qu’un peu de nudité. « Oui je devrais certainement jouer, et je dis bien jouer, une scène ou deux de ce genre mais le but du film n’est pas de se focaliser sur l’acte en lui-même mais plutôt ce qui amène à l’acte et ce qui se passe ensuite. Le but est que le film soit drôle tout en montrant une réalité qui existe mais qui est trop peu montrée. » Tu avais eu la chance d’avoir des expériences sexuelles correctes au minimum dans ta vie, la plupart du temps excellentes mais ce n’était pas le cas pour tout le monde, particulièrement des personnes qui se cherchaient à se sujet.




i'm your nightmare
dressed like a daydream. 'Cause we're young and we're reckless we'll take this way too far. It'll leave you breathless. Cherry lips, crystal skies I could show you incredible things. Stolen kisses, pretty lies you're the king baby I'm your Queen.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le pro du ballon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans (20/06)
SURNOM : le premier qui ose penser à pripri, je le bute
STATUT : célibataire, à la recherche de sa bonne personne
MÉTIER : rugbyman de haut niveau, permanent chez les Queensland Reds et chez les Wallabies depuis plusieurs années
LOGEMENT : propriétaire d'un loft à spring hill (#316)

POSTS : 7991 POINTS : 480

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a eu un accident de moto lorsqu'il avait vingt ans, en dehors de la peur, il a eu des plusieurs mois de rééducation ou il a cru ne plus pouvoir jouer, il s'en ai finalement sorti avec une cicatrice sur la joue gauche
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
☆☆☆☆
milenaevamia
cassandramariannami-temps
thalieevelyn
(8/8)

RPs EN ATTENTE : cora › hassan › kaecy › hannah › greta
RPs TERMINÉS : ninogracecoragracedarbykanecoragracelydialydia 2coracora fbbobkaecymilenahassanedwinny + coramiacoracassandra
PSEUDO : manon
AVATAR : tobias sorensen
CRÉDITS : yumita (avatar) ; tumblr (signature)
DC : liviana rossi
INSCRIT LE : 12/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12765-we-were-soulmates http://www.30yearsstillyoung.com/t18699-priam-et-liviana-they-stay-together http://www.30yearsstillyoung.com/t12793-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t13145-priam-strand

MessageSujet: Re: it's always better with popcorn (mia)   Dim 20 Mai - 21:48


Il avait beau faire son possible, lorsqu’il s’agissait de sa petite sœur, Priam était aussi délicat qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine. Une fois encore la discussion tournait au vinaigre. Ils ne se comprenaient pas, ou plus depuis quelques années, Mia changeait vite – beaucoup trop vite – et il avait du mal à accepter cette idée. Face à sa cadette, le brun prenait des gants, il faisait son possible pour être toujours au sommet, il ne lui montrait aucune de ses faiblesses, comme pour les autres d’ailleurs, le sportif avait toujours refusé de se montrer vulnérable. Leur discussion houleuse au sujet de ses cachoteries ne fit que creuser le faussé déjà bien présent entre les deux membres de la fratrie Strand, il l’avouait, lui mentir n’avait pas été sa meilleure idée mais lui dire la vérité lui avait semblé bien plus compliqué. « Je ne serais pas en train de prendre ce ton avec toi si je pensais que ce n’était pas nécessaire. Ta fierté t’aveugle tellement que tu n’es pas capable de voir à quel point c’est blessant. Cora a le droit d’être là pour toi mais pas moi. Pour moi c’est disparition subite et retour quand ça t’arrange » il leva les yeux au ciel, il comprenait son point de vue mais il était persuadé qu’elle restait incapable de comprendre le sien ne serait-ce qu’un instant « J’ai dit que j’étais désolé Mia… » accepte les, s’il te plait pensa-t-il en croisant le regard de la jeune femme. Il se ferait pardonner, même si cela allait prendre un certain temps. Pour lui faire comprendre que malgré ses indélicatesses, elle restait la première femme de sa vie, Priam évoqua son projet, une idée nouvelle qu’il gardait dans un coin de sa tête depuis des mois maintenant. Il n’avait rien dit, rien de sérieux à personne, la brunette était désormais la seule à connaitre ses projets « Du coup tu quittes l’équipe ? » il secoua immédiatement la tête « Non. Mais j’ai envie de plus » avoua-t-il immédiatement. « Je pense que c’est une bonne idée. Il y a du travail, c’est évident mais tu t’es toujours donné à deux cent pourcent dans tout ce que tu fais donc j’ai confiance. Et puis qui sait ? Peut-être qu’au fil des années tu n’y feras pas que du sport » il haussa les épaules, il ne pouvait pas prévoir ce qui allait se passer pour lui dans l’avenir mais cette nouvelle ambition lui donnait l’impression d’être utile, de faire de bonne chose avec son argent, à sa façon il laisserait une marque dans la vie de certains gosses. « Ça me fait plaisir que tu approuves » dit-il avec le sourire « Si tout va bien, les travaux devrait commencer avant l’hiver… » il ne lui manquait plus qu’une ou deux autorisations. « Convaincre la population de ces quartiers de te faire confiance sera certainement le plus important » elle avait raison et cette partie était probablement la plus difficile « J’espère qu’ils se sentiront aussi concerné que moi… » avoua-t-il en jetant un bref coup d’œil à travers la vitre du salon « … et c’est pas encore fait mais il y aura des publicités, des flyers, des vidéos sur le net (etc) et j’aimerais beaucoup que tu y participes… » le brun ne maitrisait pas totalement le vaste domaine de la communication mais mettre des personnes authentiques, fiables et humaines dans ses campagnes publicitaires était essentielles à ses yeux. Alors qu’il venait de lui exposer ses plans futurs, Mia ne tarda pas à l’imiter, lui annonçant la bonne nouvelle qui allait probablement changer sa vie. Plus fier que jamais, Priam s’était dès le début enthousiasmé, un large sourire sur le visage, il l’avait bombardé de questions jusqu’à ce que la vérité ne lui fasse perdre son sourire. Petit à petit, aux fils des mots de la brune, le sportif comprenait que ce premier jet cinématographique était à des années lumières de ce qu’il avait imaginé. « Non ce n’est pas un porno Priam, je ne vais pas coucher avec mes partenaires à l’écran si c’est ça qui te chagrine » il se senti soulagé comme si elle avait retiré l’immense bloc de pierre qui comprimait ses poumons « Oui je devrais certainement jouer, et je dis bien jouer, une scène ou deux de ce genre mais le but du film n’est pas de se focaliser sur l’acte en lui-même mais plutôt ce qui amène à l’acte et ce qui se passe ensuite. Le but est que le film soit drôle tout en montrant une réalité qui existe mais qui est trop peu montrée » même si l’image de la sœur enchaîné a un lit avait disparu, Priam ne restait pas moins septique face à ce scénario « … je sais ce que tu vas dire, c’est ta vie, pas la mienne mais j’ai pas spécialement envie que la première expérience de ma sœur dans le cinéma soit le rôle d’une fille légère qu’on verra à poil pendant une bonne partie du film » il savait d’avance que cela n’allait pas lui plaire mais il refusait de faire comme-ci cela ne lui posait pas de problème « Sérieusement, Mia… dis-moi que tu n’as pas signé sans prendre le temps d’y réfléchir un peu » demanda-t-il même s’il était persuadé qu’elle avait déjà mis son nom en bas de la ligne.


life goes on but the scars remain
you were not born of stardust, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, maybe life has broken you, but it can never destroy you.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: it's always better with popcorn (mia)   


Revenir en haut Aller en bas
 

it's always better with popcorn (mia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-