AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Rédemption - Hugwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le regard vers là-haut
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Bax
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Prêtre
LOGEMENT : Redcliffe

POSTS : 380 POINTS : 125

UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Selina - Thea - Hugo- 3e mi-temps- Belial- Ariane
Izzy - Evelyn #2 - Milena#2
-
RPs TERMINÉS : Andy -Milena - Leena - Evelyn -
AVATAR : Boyd Holbrook
CRÉDITS : ANARCHY.
DC : Nino - Eva - Noa
INSCRIT LE : 26/10/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17367-nino-eva-noa-owen

MessageSujet: Rédemption - Hugwen    Mar 13 Mar - 18:02



Owent était allé rendre visite à sa mère lors du premier weekend de mars. Quelques jours s’étaient écroulés depuis et l’une des phrases que sa mère avait prononcées lui tournait en boucle dans la tête. « Il me semble avoir croisé un vieil ami à toi il y a quelques jours. Sortant d’une bibliothèque mais, je n’en étais pas sûre… il faut dire, vous avez tous bien vieillis et bien changés depuis que tu n’es plus au lycée… Je crois qu’il s’appelait Hugo. » La mère d’Owen était impressionnante tant elle avait ce don de se souvenir de tous les anciens copains, copines, amis, ennemies, petits-amis ou autre qu’avaient croisés ses enfants durant toute leur jeunesse. Elle pouvait facilement décrire Elen, la meilleure amie d’Owen en maternelle, partie à l’âge de six ans aux Etats-Unis. Il y avait aussi Doug, l’inséparable ami de Jane en primaire. Ce n’était que des exemples parmi tous ceux qu’on pourrait citer. Elle avait même su retrouver des noms qu’Owen en personne avait oublié. Mais en ce qui concernait cet Hugo, impossible pour lui de ne pas s’en souvenir. Ce bon vieux pote avec qui il avait fait les quatre cent coups au lycée. Un de ses meilleurs amis et malheureusement, cette amitié n’a semblé tenir qu’à un fil. Lorsqu’Owen est partie à Sydney pour faire ses études afin de devenir dentiste, il n’est plus vraiment resté en contact avec ses amis de Brisbane. La faute à qui ? Sans doute un peu tout le monde. Les différentes voies empruntées, la distance, le manque de moyens de communication. A cette période, on était loin d’avoir une dizaine d’applications pour rester en contact. Internet ne servait qu’à se rendez sur Lycos et avoir une adresse e-mail pour recevoir un nombre interminable de chaine. Il n’y avait pas de réseaux sociaux et Owen n’était pas du genre à aller tchater sur Caramail. Peut être qu’avec toutes ces nouveautés, maintenir ses liens sociaux aurait été plus facile.
Le fait que sa mère lui parle à nouveau d’Hugo, avait permis à Owen de se replonger aussi il y a quelques années en arrière. Huit ans. Il avait perdu son père presque un an avant et était encore dans une dépression assez profonde. Difficile de s’en sortir. Personne n’avait réussi à lui tendre une main, l’aider à s’en sortir. Ces quelques mois qui avaient parus être une éternité pour beaucoup dans son entourage. Oona avait baissé les bras et on ne lui jettera pas la pierre. Il avait démissionné de son cabinet de dentiste, là où il s’était associé avec un autre praticien qu’il avait rencontré en formation. Et Hugo avait tenté, à son tour. Ayant appris la mort du père d’Owen, ayant appris les circonstances de cette mort, il semblait s’être montré touché par cette disparition. Lui-même n’avait plus de père, il était décédé lorsque le jeune homme n’était encore qu’un enfant et jamais Owen n’avait eu connaissance de la cause de ce décès. Il n’avait pas posé la question puisqu’il avait toujours pensé qu’Hugo ne voulait pas en parler. Si non, il l’aurait fait. Mais au lieu de se montrer reconnaissant envers lui, Owen avait préféré l’envoyer sur les roses, lui demander de partir. Pas près à revoir d’anciens copains, pas prêt à se replonger quelques années plus tôt, lorsque son père était encore présent…  
Le prêtre s’était rapidement souvenu où il habitait lorsqu’il était adolescent, chez sa mère. Il avait joué à pile ou face, c’était jour de chance ou non, il avait décidé de se rendre à cette même adresse pour voir si Madame Abraham y habitait toujours. Et peut être même que Hugo pourrait lui aussi y être mais il n’y comptait pas vraiment. Il se rendit donc chez cette femme et par chance, elle n’avait pas déménagé. En quelques minutes, il avait pu récupérer la nouvelle adresse d’Hugo. Il habitait en effet à quelques pas de la bibliothèque où sa mère avait cru le croiser. Il y avait bien des chances pour que ce soit lui.
Il s’était alors mis en route, en ce début mars, pour aller à la rencontre de son vieil ami. Il n’avait aucune idée de l’heure à laquelle il pourrait se pointer chez lui pour le trouver. Mais comme une grande partie de la population, il avait pensé qu’il serait chez lui sur les coups de 18h30, si ce n’était pas le cas, il retenterait plus tard. Devant la porte, Owen parcourait l’ensemble des noms des familles qui habitaient cet immeuble. Son doigt glissait le long des sonnettes jusqu’à s’arrêter à côté d’Abraham. Il appuya sur le bouton et n’avait plus qu’à attendre le verdict.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
la page blanche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-sept ans 10/05/1980
SURNOM : Yu-Gi-HugOh!
STATUT : Éternel célibataire, il n'a jamais vraiment cherché à se mettre avec quelqu'un même si l'approche de la quarantaine le force à se poser des questions sur le sujet.
MÉTIER : Romancier. Il est également professeur de littérature étrangère à l'université du queensland
LOGEMENT : #80 (appartement) à Bayside

POSTS : 454 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

Arigo 1
Call me anytime you can see the lightning. Don't you be alone, you can always find me. We've got our wild love raging, raging. Lost among a million changing faces, every day our eyes keep trading places, we've got our wild love raging, raging.

Abraguez 1St PatrickHugwenHugwar

5/7
RPs EN ATTENTE : ◄ Maze ►
RPs TERMINÉS : La Fine Equipe 3 /
PSEUDO : Pti' Biscuit aka KD
AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : Avatar: Lux Aeterna
DC : e.fitzgerald
INSCRIT LE : 28/02/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18888-walking-on-a-plane-as-i-hold-my-breath-it-s-gonna-be-weeks-til-i-breathe-again-hugo http://www.30yearsstillyoung.com/t18987-freedom-is-a-state-of-mind#739356 http://www.30yearsstillyoung.com/t18986-hugo-abraham#739218 http://www.30yearsstillyoung.com/t19062-hugo-abraham

MessageSujet: Re: Rédemption - Hugwen    Mer 28 Mar - 10:20


Si on parle de mes années lycée il y aurait beaucoup à apprendre sur moi. Je n’étais pas tout à fait le même, il faut dire qu’à l’époque j’étais pas mal influençable et sans être le mauvais élève, j’aimais bien me lâcher un peu plus alors que tout se jouait pour mon entrée à l’université et mes futures publications. C’est à cette époque que j’ai connu Owen, une personne qui était sûrement devenu l’un de mes principales connaissances, un très bon ami. C'était si simple et on était insouciant, je me souviens encore de toutes les petites expériences qu’on a pu réaliser et filmer grâce à une vieille caméra qu’on avait décidé d’acheter d’occasion avec le peu d’économie qu’on avait. Quand j’y repense j’ai eu plutôt pas mal de chance dans ma scolarité, je n’ai jamais eu de problèmes avec d’autres élèves. Il faudrait que je demande à ma mère si elle a toujours gardé les vieilles cassettes de ces fameuses expériences et mises en scène qu’on réalisait. J’ai bien peur qu’elles ne soient plus lisibles avec la vieillesse et l’humidité, mais je garde tout de même un petit espoir, ça pourrait me faire une soirée remplie de nostalgie. On pourrait croire qu’on était inséparable, que cette amitié pourrait durer avec le temps, mais à la sortie du lycée ça c’est un peu passé autrement. Il a déménagé et emprunté une voie totalement différente de la mienne et ça a marqué une sorte de coupure, la nouvelle technologie n’étant qu’à ses débuts à l’époque. J’ai essayé une fois de revenir vers lui en apprenant pour son père, un tragique accident qui lui a coûté la vie. Cet accident m’a tout de suite touché, peut-être même un peu plus que pour d’autres personnes, d’un côté parce qu’Owen restait un ami à mes yeux, mais aussi parce que mon père est décédé de la même façon alors j’étais sûrement le plus à même de le comprendre, enfin, c’est ce que je me disais à l’époque. Seulement voilà, ça n’a pas vraiment eu l’effet escompté, je savais qu’il serait détruit par cette perte, comme j’ai pu l’être moi aussi, mais il m’a renvoyé, il n’a pas voulu de mon aide, il n’a tout simplement pas voulu affronter ça ensemble, partager avec moi ce qu’il pouvait ressentir. Je dois avouer que j’étais un brin déçu, je voulais vraiment me sentir utile pour lui par rapport à cet évènement qui lui fallait surmonter, mais il a préféré continuer à se morfondre plutôt qu’à se relever et je ne peux pas lui en vouloir, je devrais plus m’en vouloir de ne pas avoir cherché à m’imposer, à ne pas baisser les bras comme lui.

Je venais tout juste de finir un chapitre pour mon prochain tome, le premier depuis bien trop longtemps si vous voulez mon avis et celui de mon éditeur, quand j’entends le bruit de la sonnette. « Oui ? » Et c’est là pour moi une grande surprise quand j’entends sa voix, je la reconnais presque tout de suite. C’est vraiment un plaisir de pouvoir le revoir, de voir que je ne suis plus totalement un inconnu à ses yeux. « Viens, monte, je t’ouvre tout de suite la porte. » Je m’empresse de m’exécuter pour ne pas le faire plus attendre, c’est qu’on a pas mal de temps à rattraper tous les deux et comme si le destin avait bien fait les choses, ma mère m’a récemment amené  les fameuses cassettes, je ne les ai pas encore essayé, mais ça sera pourquoi pas l’occasion de se rappeler de bons souvenirs. « Ça me fait vraiment plaisir de te voir. Qu’est-ce que tu deviens ? » Je le laisse bien évidemment passer la porte avant de lui faire une accolade avant de le tenir par les épaules par la suite en geste affectif.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
le regard vers là-haut
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Bax
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Prêtre
LOGEMENT : Redcliffe

POSTS : 380 POINTS : 125

UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Selina - Thea - Hugo- 3e mi-temps- Belial- Ariane
Izzy - Evelyn #2 - Milena#2
-
RPs TERMINÉS : Andy -Milena - Leena - Evelyn -
AVATAR : Boyd Holbrook
CRÉDITS : ANARCHY.
DC : Nino - Eva - Noa
INSCRIT LE : 26/10/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17367-nino-eva-noa-owen

MessageSujet: Re: Rédemption - Hugwen    Jeu 12 Avr - 12:56


Owen se présenta à l’interphone et eu ce sentiment de proximité aussitôt que Hugo l’invita à monter chez lui. Un premier soulagement. Owen ne savait absolument pas comment sa venue serait accueillie. Lui qui avait envoyer balader son vieil ami lorsqu’il lui avait tendu une main pour l’aider. Revenu après plusieurs années chacun de leurs côtés, ayant pris des voies différentes, Hugo s’était de nouveau montré disponible lorsqu’il apprit la mort du père d’Owen. Mais ce dernier ne l’avait pas pris comme cela. Il faut dire qu’il n’était plus vraiment maitre de ses émotions suite à cette disparition soudaine. On n’est jamais préparé face à la mort d’un proche, c’était toujours assez brutal mais lorsqu’il s’agit d’une disparition où le matin même, vous dites à votre père « à ce soir » et que finalement, c’était les derniers mots que vous lui aurez dits, c’est surement encore pire. La maladie, on s’y attend, on se dit que tôt ou tard, la mort frappera. Mais son père n’était pas malade, il était simplement parti travailler, comme chaque jour. Et Jane, sa propre sœur avait décidé d’en suivre la voie. Owen était loin de comprendre ce choix. Elle avait choisi le même travail qui leur avait arraché leur père. Owen n’avait surement pas envie de perdre sa sœur ensuite. Il ne tomberait pas de nouveau dans cette dépression profonde mais il serait vraiment peiné et triste. Il préférait ne pas y penser. L’un comme l’autre évitait simplement d’aborder tout ce qui touchait à leur vie professionnelle. Jane n’acceptait pas non plus la conversion religieuse d’Owen. Chacun faisait l’autruche lorsqu’ils se voyaient et ces rencontres se faisaient de plus en plus rare. Dommage. Hugo n’avait pas été le seul qu’Owen avait envoyé sur les roses. Sa petite amie à cette même époque s’était retrouvée sur la touche, hors-jeu. Elle avait elle aussi baissé les bras et personne ne pouvait le lui reprocher. Owen était difficile à comprendre, difficile à vivre.
Il monta à l’étage et trouva Hugo sur le palier. Il avait l’impression qu’il était toujours le même. Comme s’il ne se voyait pas lui-même vieillir. « Ça me fait vraiment plaisir de te voir. Qu’est-ce que tu deviens ? » Deuxième soulagement. Le contact était vraiment rétabli et le prêtre eut un sentiment chaleureux qui le parcouru. « J’ai bien hésité à venir. En fait, c’est ma mère qui t’as vu il y a pas longtemps, à la bibliothèque. Elle t’as reconnu, elle m’a parlé de toi. J’me suis dis que c’était le moment où jamais pour venir te voir. J’ai demandé à ta mère où tu habitais maintenant. » il avait comme besoin de se justifier. « j’ai eu de la chance qu’elle habite toujours au même endroit. » Il entra à l’intérieur de l’appartement. « Ca me fait vraiment plaisir de te revoir ! J’ai l’impression que le lycée c’était hier mais en même temps, il s’est passé pas mal de choses depuis…hein. » ce sentiment de retrouver un vieux pote et que finalement, c’était comme si on ne l’avait jamais vraiment quitté.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rédemption - Hugwen    


Revenir en haut Aller en bas
 

Rédemption - Hugwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: Logements
-