AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 joamie + make memories, not dreams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le sextoy de joanne
le sextoy de joanne
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 37 ans (05/06)
SURNOM : Jay
STATUT : Marié à Joanne, en toute discrétion (14/02/18). Papa de leur petit bonhomme, Daniel, âgé de 2 ans (13/02/16).
MÉTIER : Rédacteur en chef @GQ Australia (juillet 2017). Philanthrope, président de la fondation Oliver Keynes pour jeunes en détresse. Ambassadeur WWF et SANE. Occupé, très occupé.
LOGEMENT : #98 Bayside (prev. #42 Logan City jusqu'à fin 2016)

POSTS : 17429 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglais, né à Londres. Fils de Lord, et l'est lui-même. ≈ A recueilli deux chiens abandonnés: Ben, un golden retriever, et Milo, un teckel. ≈ Végétarien. ≈ N'aime pas le surplus de technologie ≈ Grand passionné d'art. Il est peintre et mécène. ≈ Sanguin, ses poings dépassent parfois sa pensée ≈ Sait cuisiner et adore ça. ≈ Diagnostiqué borderline il y a deux ans, sous traitement à la demande du juge suite à sa condamnation pour violences domestiques (nov.2016) ≈ S'est fait tatouer la date de naissance de son fils sur l'omoplate gauche.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Joamie #121 - Jonathan - Marianna #2 - Lonnie - [4/5]

autres : Joamie (v.a) #3 - Joamie (fb) - Zamissan - Joamirene (what if)


Oh, these three worn words that we whisper like the rubbing hands of tourists in Verona. I just want to love you in my own language.
RPs EN ATTENTE : Irene - Hassan - Adrian - Ida
RPs TERMINÉS :
• ballads of living and dying

1942-lucy&dan
1528-grace&celso
1888-constance&cole

PSEUDO : loonywaltz
AVATAR : luke evans
CRÉDITS : loonywaltz
DC : lou aberline & benjamin brody & kelly ward
INSCRIT LE : 27/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1188-jamie-elle-m-a-fait-la-bise-langoureusement http://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back http://www.30yearsstillyoung.com/t1525-jamie-keynes http://www.30yearsstillyoung.com/t2243-jamie-keynes

MessageSujet: joamie + make memories, not dreams   Mer 14 Mar 2018 - 15:35


make memories, not dreams - 'Cause I don't wanna go through the gates of heaven thinking what we might have missed
Un peu plus de neuf heures du matin. Sydney se réveille, et je m’en sens comme l’unique témoin. Un thé entre les mains, sur la terrasse de la suite, je profite du calme, des couleurs changeantes du ciel, du fleuve, et leur reflet sur l’Opéra qui domine l’autre rive. C’est paisible, à travers le filtre de mon regard calme, reposé. Un week-end à deux s’annonce, débutera quand la Belle au Bois Dormant aura décidé d’ouvrir les yeux. Weekend de noces, comme une première lune de miel, aussi informelle que l’a été ce mariage. Nos premiers jours en tant que mari et femme, en tête-à-tête, dans notre bulle, et dans cet endroit gorgé de souvenirs. Si la disposition de la chambre est la même que la dernière fois que nous sommes venus ici, dans cet hôtel qui nous avait tout à fait conquis, cela n’est pas la suite où nous avons mis les pieds la première fois. La valeur sentimentale de l’endroit vaut malgré tout, et depuis que nous avons posé nos valises la veille, tard le soir en venant de l’aéroport, j’ai la sensation que nous ne sommes pas partis si longtemps, voire jamais tout à fait. Je souffle d’aise, les yeux fermés. Les premiers bateaux mouillent déjà, les rayons du soleil sont doux sur la peau. L’été australien prend fin et me permet enfin de profiter d’une atmosphère plus agréable pour mon sang anglais. En rouvrant les paupières, la tête tournée vers la baie vitrée de la chambre, je peux deviner Joanne encore lovée dans le lit. J’ai le temps de vider ma tasse de thé avant que les draps ne se meuvent, laissant deviner qu’elle se réveille, qu’elle émerge, et qu’elle constate que je ne repose pas sur l’oreiller près d’elle. Encore absorbé par la vue, il me suffit de tendre l’oreille pour deviner la jeune femme qui se lève, va chercher un kimono entre ses affaires, s’en couvre et approche de la terrasse afin de me rejoindre. Alors seulement, je m’arrache à la surface brillante du fleuve pour lui adresse un tendre sourire. “Hey.” Je dépose ma tasse sur la table et tend le bras en direction de Joanne pour lui faire signe d’approcher. Changeant d’angle sur la chaise, je lui permets de s’installer sur mes jambes et venir chercher la chaleur humaine, l’étreinte qui a manqué à son réveil. Mes bras la serrant délicatement,  je dépose un baiser sur sa joue. “C'est l'odeur des toasts qui t’as sortie du lit ?” je demande, les différentes assiettes disposées là ne manquant pas de dégager chacune leur propre senteur, sans oublier les carafes de jus et de boissons chaudes. Le tout est absolument alléchant et met facilement en appétit. Entre les assiettes, il y a la tablette fournie par l’hôtel, connectée à internet. “C'est juste le journal.” j’assure à Joanne avant qu’elle ne m’adresse un petit nez froncé et déçu. Pas de travail, pas de mails, juste un rapide coup d’oeil à l’état du monde pour faire passer le temps en attendant son réveil, entre deux gorgées de thé. D’accord, cela fait un peu partie du travail, en soi, mais cela est préférable à une plongée dans ma boîte de réception à mon sens. Et puis, en signe de bonne foi, et montrant à la petite blonde qu’elle obtient désormais toute mon attention, je retourne l’appareil face du côté de la table et lui offre un nouveau baiser. “Je sais ce que tu vas dire, mais je n'arrivais définitivement plus à rester au lit.” je reprends. Joanne préfère toujours se réveiller auprès de moi le week-end, traîner un peu tant que Daniel nous le permet, se blottir contre moi et débuter la journée en douceur. Mais j’ai ouvert les yeux à sept heures, le rythme habituel m’empêchant de profiter d’une grasse matinée. Impossible de me rendormir, si bien qu’au bout d’une dizaines de minutes à m’empêcher de tourner dans le lit afin de ne pas la déranger, la meilleure option s’est avérée de simplement me lever et vaquer à mes occupations pendant qu’elle s’accordait tout le repos nécessaire. Je n’ai rien perdu de ces deux heures. “J'ai fait un tour à leur salle de sport et j'ai commandé le petit-déjeuner.” Obviously. Lorsque l’on vit dans mes chaussures, s’accorder une séance de sport de bon matin, avoir le temps de traîner dans la salle de bains après l’entraînement, puis tout bonnement flâner dehors sans rien avoir à faire, relève du genre de luxe qui ne s’achète pas et fait donc partie intégrante de vacances réussies. Ma tête se pose sur l’épaule de Joanne, attendant implicitement qu’elle passe sa main par mes cheveux. “J’avais presque oublié à quel point la vue est superbe ici.” je souffle, heureux que nous soyons revenus nous alimenter de nouveaux souvenirs, et estimant avoir eu la parfaite idée en matière de court voyage pour marquer le coup de ce discret mariage. 
LOONYWALTZ




I try to hide all this fear built in my spine Give a man a day So I can see your pretty face Until I arrive in your arms





:l: :
 
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Mariée à Jamie Keynes (14/02/18), incognito. La belle cérémonie sera pour plus tard.
MÉTIER : Maman d'un petit garçon de deux ans (13/02/16) Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017.
LOGEMENT : #98 bayside w/ Jamie ( habitait avant à #37, toowong, ils n'y habitent plus mais gardent la maison)

POSTS : 5870 POINTS : 580

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #121 + joamie v.a.#3 + joassan (fb #1) + joamirene (au) + chad #2 + joamie (lune de miel no.1) + casey #2 + kelly #2 + sophia
joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart



joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another



RPs EN ATTENTE : hassan #15 + yasmine + evelyn #2 + rhett
RPs TERMINÉS : oula.



grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow) & ub (loonywaltz)
DC : //
INSCRIT LE : 09/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky http://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars http://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott http://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

MessageSujet: Re: joamie + make memories, not dreams   Mer 14 Mar 2018 - 17:47



make memories, not dreams
'cause i don't wanna go through the gates of heaven thinking what we might have missed

Emmitouflée dans la couette malgré la chaleur matinale, Joanne profitait pleinement d'une grasse matinée bien méritée. Elle n'allait pas non plus resté là  à dormir jusqu'à ce que le soleil atteigne son apogée, mais elle appréciait tout simplement le fait qu'elle ne soit pas extirpée de son sommeil par un réveil ou par un petit garçon qui n'attendait qu'à être cherché. Là, il n'y avait aucun impératif si ce n'est de profiter d'un weekend à deux afin de célébrer en toute intimité un mariage tout aussi discret. La luminosité de la chambre était la première chose qui la sortait peu à peu de son sommeil. Spontanément, sa main allait chercher Jamie dans les draps, mais ceux-ci s'avéraient être bien froids. Perplexe, elle fronça légèrement les sourcils, les paupières toujours bien closes, et prit le temps d'étirer ses membres. La brise iodée se mélangeait parfaitement aux différentes senteurs du petit-déjeuner, le tout formant un bel argument pour la motiver à sortir de son lit. Elle ne comptait de toute façon pas s'y éterniser si Jamie n'était pas avec elle pour partager quelques baisers et une longue étreinte. Ce n'était alors qu'à moitié réveillée qu'elle se levait et cherchait de quoi couvrir ses épaules avant de rejoindre son mari sur la terrasse – parce qu'elle savait qu'elle le trouverait là. Ses cheveux blonds étaient quelque peu ébouriffés, n'ayant même pas pris la peine d'y passer ses doigts pour les démêler succinctement. Joanne lui sourit et marchait en sa direction alors qu'il venait tout juste de lui tendre le bras pour lui faire signe d'approcher. Elle finit par s'installer sur ses genoux et Jamie l'embrassa sur la joue. Après quoi elle vint lover son visage contre son cou, juste le temps de profiter de son étreinte et de se réveiller un peu plus. Joanne jetait ensuite un oeil à la table, où le petit-déjeuner n'attendait qu'à être savouré. Elle acquiesça d'un signe de tête pour répondre à sa question. Mais il n'y avait pas de quoi manger près d'eux, et Joanne redressait sa tête pour constater la présence de la tablette. Devinant ce qu'elle pouvait penser sur le moment, Jamie la devança en lui assurant qu'il ne lisait que les nouvelles de jour. Pour montrer qu'il ne comptait plus se laisser distraire par la tablette, il la retourna et n'y porta plus attention. Joanne avait observé attentivement le geste. Elle espérait sincèrement qu'il ne soit pas tenté une seule fois d'aller lire ses mails durant le reste du weekend. Elle savait qu'il se tiendrait à cette règle là. C'était leur moment, dans leur bulle, dans l'univers dans lequel ils adoraient vivre tous les deux. "Voilà que tu te réveilles avant moi désormais. C'est à croire que le monde ne tourne plus rond." lui répondit-elle en riant, par rapport au fait que Jamie se soit levé bien avant elle. Bien sûr qu'elle adorait les câlins dès le réveil. "Le monde ne pourrait bien plus tourner du tout pendant ce weekend, ce serait bien le cadet de mes soucis, à vrai dire." Son époux racontait ce qu'il avait fait durant ces deux bonnes heures. Il y tenait, à faire du sport, l'incident de l'année passée ayant servi de piqûre de rappel. Il restait Jamie, cet homme qui ne tenait pas en place et qui avait toujours besoin de faire quelque chose. L'exception était certainement Joanne, auprès de qui il demandait son affection et ne désirait rien d'autre que cela. "Tu es parfait." dit-elle avec un large sourire après qu'il ait dit qu'il avait commandé le petit-déjeuner. Elle lui vola un baiser avant qu'il ne vienne appuyer sa tête contre son épaule. Spontanément, Joanne venait glisser délicatement ses doigts dans ses cheveux bruns. Son autre main se chargeait de lui masser délicatement la nuque. Pendant ce temps, elle observait le paysage qui n'avait nullement perdu de son charme depuis leur dernière visite. "Moi aussi. On ne s'en lasse pas." commenta-t-elle, un brin rêveuse. "Nous devrions regarder le coucher de soleil ici ce soir. Ce doit être un spectacle à ne pas manquer." En dînant ou juste assis sur le canapé avec de quoi boire et grignoter, peu importe. Ils l'avaient certainement déjà fait, mais le crépuscule était bien quelque chose dont elle ne se lassait pas de regarder. La jeune femme redressa délicatement le visage de son époux, l'une de ses mains caressant toujours son cuir chevelu. Elle effleurait son visage du bout des doigts avant de l'embrasser tendrement. "Je suis si heureuse que nous soyons revenus ici. L'ambiance qui y demeure, tous les beaux souvenirs que ça nous rappelle... et ceux que nous sommes sur le point de créer. C'est l'endroit parfait pour notre première lune de miel. Il n'y avait pas meilleur choix que celui-ci." C'était comme un havre de paix, un hôtel qui était devenu un endroit cher à leurs yeux. Un peu comme si la boucle était bouclée, car c'était dans ce même hôtel que Jamie avait initialement fait sa demande en mariage. Beaucoup de choses s'étaient passées depuis, certes, mais ils étaient enfin revenus avec une alliance au doigt. "Le personnel va finir par nous connaître par coeur, à force de revenir." dit-elle dans un rire. Ils étaient plutôt bons clients, vu la suite qu'ils choisissaient à chaque fois, on ne pouvait que les bichonner. Mais ils étaient tous les deux tombés sous le charme de cet hôtel et de ses nombreux avantages et allaient certainement devenir leur hôtel de prédilection pour les fois où ils devraient aller à Sydney. Elle reprit le baiser là où elle l'avait arrêté, toujours pour rattraper un petit peu les étreintes du réveil qu'elle n'avait pas eu un petit peu plus tôt. Lâchant un petit rire qui n'était autre que l'expression de sa joie, elle l'enlaçait ensuite. "Nous devrions manger, avant que ces fameux toasts ne refroidissent de trop." dit-elle avec un certain enthousiasme. Car s'il y avait un point où Joanne allait bien mieux aussi, c'était l'appétit. Bien plus que l'on ne pouvait l'espérer, pour un estomac aussi petit que la jeune femme. Ce n'était pas non plus une appétit d'ogre, loin de là, mais la différence était suffisamment flagrante pour être constatée. Elle lui vola un dernier baiser avant de s'asseoir sur la chaise juste en face et, une fois installée, elle versait le jus de fruits dans deux verres. "Tu as bien dormi, même si le réveil était matinal ?" s'inquiéta-t-elle tout de même. Joanne fit un large sourire dès qu'elle vit qu'il y avait, en plus du thé, une carafe de chocolat chaud. Un petit plaisir supplémentaire qu'elle s'octroyait pour ce weekend, bien qu'elle allait très certainement prendre un peu de thé plus tard.
made by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le sextoy de joanne
le sextoy de joanne
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 37 ans (05/06)
SURNOM : Jay
STATUT : Marié à Joanne, en toute discrétion (14/02/18). Papa de leur petit bonhomme, Daniel, âgé de 2 ans (13/02/16).
MÉTIER : Rédacteur en chef @GQ Australia (juillet 2017). Philanthrope, président de la fondation Oliver Keynes pour jeunes en détresse. Ambassadeur WWF et SANE. Occupé, très occupé.
LOGEMENT : #98 Bayside (prev. #42 Logan City jusqu'à fin 2016)

POSTS : 17429 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglais, né à Londres. Fils de Lord, et l'est lui-même. ≈ A recueilli deux chiens abandonnés: Ben, un golden retriever, et Milo, un teckel. ≈ Végétarien. ≈ N'aime pas le surplus de technologie ≈ Grand passionné d'art. Il est peintre et mécène. ≈ Sanguin, ses poings dépassent parfois sa pensée ≈ Sait cuisiner et adore ça. ≈ Diagnostiqué borderline il y a deux ans, sous traitement à la demande du juge suite à sa condamnation pour violences domestiques (nov.2016) ≈ S'est fait tatouer la date de naissance de son fils sur l'omoplate gauche.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Joamie #121 - Jonathan - Marianna #2 - Lonnie - [4/5]

autres : Joamie (v.a) #3 - Joamie (fb) - Zamissan - Joamirene (what if)


Oh, these three worn words that we whisper like the rubbing hands of tourists in Verona. I just want to love you in my own language.
RPs EN ATTENTE : Irene - Hassan - Adrian - Ida
RPs TERMINÉS :
• ballads of living and dying

1942-lucy&dan
1528-grace&celso
1888-constance&cole

PSEUDO : loonywaltz
AVATAR : luke evans
CRÉDITS : loonywaltz
DC : lou aberline & benjamin brody & kelly ward
INSCRIT LE : 27/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1188-jamie-elle-m-a-fait-la-bise-langoureusement http://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back http://www.30yearsstillyoung.com/t1525-jamie-keynes http://www.30yearsstillyoung.com/t2243-jamie-keynes

MessageSujet: Re: joamie + make memories, not dreams   Ven 17 Aoû 2018 - 17:22


make memories, not dreams - 'Cause I don't wanna go through the gates of heaven thinking what we might have missed
En semaine, il n’était pas rare que je sois le premier levé, préférant prendre le temps nécessaire avant de me rendre au travail, déjeuner correctement, me préparer et quitter la maison prêt à attaquer l’intensité des heures suivantes. Quand Joanne ouvre les yeux, le thé est chaud et n’attend plus que ses petits doigts engourdis par le sommeil. Le plus souvent, elle se charge de Daniel, et je file comme un courant d’air. Les rôles s’inversent pour les jours de repos. Sauf cette fois. La belle au bois dormant s’éveille péniblement, et je la reconnais bien dans toutes les mimiques dont notre fils a hérité, au moment de le tirer de sa sieste. Les petits yeux et la tête lourde, les membres mous qui ne réclament que des étreintes. Je caresse tendrement ses cheveux pendant que je lui énumère le programme des premières heures de ma matinée, avant de m’asseoir ici et de réceptionner le petit-déjeuner dont même l’arrivée dans la Suite par le service de chambre n’avait pas suffit à perturber le sommeil de la jeune femme. “Je sais bien.” je réponds au compliment de Joanne ; je remplis mon rôle d’époux amoureux en lune de miel à la perfection, c’est indéniable, même si je ne suis pas bouffi d’orgueil au point de réellement m’en vanter. Les taquineries me viennent naturellement lorsque je me sens à mon aise, et je ne pourrais pas être plus détendu qu’à cet endroit, à cette occasion, faisant face à cette vue en compagnie de celle que mon esprit aime appeler ma femme. Il y a quelque chose dans la fraîcheur de cette union qui donne la sensation de marcher sur des nuages, que les paysages sont plus nets, les couleurs plus belles, et que le poids du monde a quitté nos épaules au profit de plaisirs simples. Observer le coucher de soleil depuis la terrasse, ce soir : pourquoi chercher plus loin ? “J’aime beaucoup de programme.” je réponds. Revenir ici possède une certaine symbolique, et dans un monde idéal, j’aimerais croire que recommencer ici notre vie de couple en tant qu’époux réduira le reste de nos déboires de l’année passée au rang de banale parenthèse. Comme un et cetera informel  et vague au milieu du récit, résumant les péripéties dont on se fiche, dont personne ne veut entendre parler. Mais je sais que rien n’est aussi simple, bien que je ne souhaite pas y songer à cet instant.  Joanne quitte finalement sa place sur mes jambes et s’installe dans sa propre chaise. Je reprends ma tasse de thé afin d’en boire une gorgée avant de m’attaquer à la partie solide de ce petit-déjeuner. Avide de découvrir quelques restaurateurs en ville, je ne compte pas manger beaucoup. D’autant plus que je ne souhaite pas perdre de notre précieux temps à Sydney alors que nous avons tant à faire et à voir. La première visite n’avait guère été suffisante pour nous permettre de découvrir toutes ses facettes. “Tu me connais, je dors comme un loir absolument n’importe où.” je réponds à Joanne qui sait très bien que ce sait n’est plus à prouver. Puis je lui adresse un fin sourire malicieux. “J’espère que tu as emmagasiné autant de forces que tu le peux, toi, parce qu’il va t’en falloir pour notre programme de la journée.” Tout est prêt, calibré, du moins pour ce premier jour. On ne débarque pas dans une ville aussi touristique et vivante que Sydney sans prévoir un minimum le séjour, et il n’était pas question que nous nous retrouvions penauds une fois sur place. C’est pourquoi je me suis permis de prendre les devants, dans le dos de Joanne, persuadé qu’ainsi elle ne serait pas déçue du voyage. Le but, après tout, était de se créer une foule de nouveaux souvenirs de ces premiers instants qui ont suivi notre mariage. “Disons que la dernière fois, nous avons exploré le ciel de la ville, je reprends, faisant référence à la balade en hélicoptère qui fut la première expérience de la jeune femme en la matière, et je ne laisse pas durer le suspense bien longtemps. Cette fois, nous allons voir ce qui se passe sous la surface.” Un bateau nous attend au port afin de nous mener dans la baie. Et dans ma manche, d’autres surprises attendaient Joanne. “J’espère que tu n’as pas le mal de mer.” dis-je avec un petit rire, sans douter une seule seconde qu’elle soit enthousiasmée par la matinée qui se profile. Ce serait un comble, après tout, de vivre au pays du surf, dans une ville non loin de la mer, d’avoir des yeux aussi bleus et une telle passion pour cette couleur de manière générale mais de ne pas supporter quelques heures au large.  
LOONYWALTZ




I try to hide all this fear built in my spine Give a man a day So I can see your pretty face Until I arrive in your arms





:l: :
 
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Mariée à Jamie Keynes (14/02/18), incognito. La belle cérémonie sera pour plus tard.
MÉTIER : Maman d'un petit garçon de deux ans (13/02/16) Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017.
LOGEMENT : #98 bayside w/ Jamie ( habitait avant à #37, toowong, ils n'y habitent plus mais gardent la maison)

POSTS : 5870 POINTS : 580

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #121 + joamie v.a.#3 + joassan (fb #1) + joamirene (au) + chad #2 + joamie (lune de miel no.1) + casey #2 + kelly #2 + sophia
joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart



joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another



RPs EN ATTENTE : hassan #15 + yasmine + evelyn #2 + rhett
RPs TERMINÉS : oula.



grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow) & ub (loonywaltz)
DC : //
INSCRIT LE : 09/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky http://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars http://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott http://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

MessageSujet: Re: joamie + make memories, not dreams   Sam 18 Aoû 2018 - 23:58



make memories, not dreams
'cause i don't wanna go through the gates of heaven thinking what we might have missed

"Jamie Keynes accepte un compliment sans même rougir un petit peu, mais que se passe-t-il ?" Joanne rit doucemant, puis fit glisser ses doigts dans la chevelure brune de son époux. Quel mot délicieux. Elle avait beau se le répéter sans cesse depuis leur union, elle peinait encore à réaliser que c'était enfin fait. "Dans ce cas, tu ne verras pas d'inconvénients à ce que je fasse l'éloge de tes yeux verts qui sont à tomber, ou de ton sourire particulièrement ravageur..." souffla-t-elle, malicieuse au possible, avant de laisser sortir un éclat de rire de sa bouche, qu'elle étouffa rapidement avec un baiser volé. Ses yeux perdus dans l'horizon, Joanne suggérait de revenir à temps pour le crépuscule. Ils disposaient d'une place de choix pour en admirer les couleurs. Et il fallait le reconnaître, vivre un tel moment à deux débordait de romantisme. Jamie approuvait l'idée, s'accordant sur le fait de savoir se contenter parfois des choses les plus simples. Cet hôtel n'était n'importe lequel. Il y avait toute une histoire, toute une signification qu'ils n'oublieraient jamais. Le ventre creux, la petite blonde quitta finalement les genoux de Jamie pour retrouver sa propre place afin de profiter de son petit-déjeuner. Elle savourait chaque moment, sachant pertinemment qu'ils n'allaient pas pouvoir se permettre de tels weekends aussi souvent qu'ils ne le souhaiteraient. Ils avaient chacune une vie professionnelle bien remplir, une vie de famille qu'ils ne voulaient et pouvaient pas mettre entre parenthèses dès qu'ils en avaient envie. Alors, il fallait profiter de ce petit voyage de noces autant que possible. Jamie, comme à son habitude, avait très bien dormi. Simple question usuelle. Joanne en connaissait la réponse d'avance. Mais elle se disait que cela valait tout de même la peine d'être demandé. Elle pouvait comprendre que son sommeil ne soit pas aussi serein depuis qu'il avait son arrêt cardiaque. Ils n'en avaient pas trop parlé depuis, comme s'il voulait laissé le sujet derrière lui afin de mieux avancer. Et ce n'était pas quelque chose qu'ils comptaient aborder durant un voyage si important pour eux. C'était comme un nouveau départ pour eux. Le sourire malicieux qu'il lui esquissait lui conférait une certaine excitation. Il avait une idée derrière la tête. Ou peut-être plusieurs. Elle se demandait bien ce qu'il avait pu programmer pour que Joanne ait autant besoin d'énergie pour la journée. "Tu doutes de mes capacités ?" lui demanda-t-elle, toute rieuse, sur le ton de la plaisanterie. Quand Jamie disait qu'il avait prévu un planning chargé, c'est que la journée s'annonçait particulièrement dense et complète. Joanne avait également quelques idées, quelques petites choses qu'elle parviendrait certainement à injecter dans tout ce qu'il avait pu prévoir. Ce n'était pas grand chose, des petites attentions surtout. Au fur et à mesure de ses paroles, il laissait des indices à son épouse, lui dévoilant ainsi ce qu'ils allaient faire dans un premier temps. Le regard de la petite blonde s'illumina peu à peu, avec un large sourire qui venait élargir ses lèvres roses. "Nous allons faire un tour en bateau, pour de vrai ?" lui demanda-t-elle bien que la réponse était évidente avec tous les indices que Jamie avait laissés. On ne peut plus ravie et enthousiaste, elle joignit ses deux mains devant son visage, le regard particulièrement pétillant. Bien sûr que cela faisait rêver. Un tour en bateau avec son amoureux. Impossible de lui retirer son sourire de son visage d'ange. Joanne abandonna le toast sur lequel elle venait d'étaler un peu de confiture pour se lever et embrasser langoureusement le beau brun, son visage entre ses mains. "Faut-il donc j'enfile ces tenues totalement clichées que l'on peut imaginer ? Une marinière, un pantalon blanc, un foulard de soie autour du cou, des mocassins et un large chapeau assorti ?" demanda-t-elle, amusée. Du moins, c'était l'image typique qui lui venait en tête quand elle imagine un couple d'aristocrates sur un bateau. Ce ne sera pas le cas de Joanne. "Tu as un permis bateau ?" Du moins, jusqu'ici, elle ne l'avait jamais entendu parler de naviguer en mer. Jamie avait de nombreux talent et Joanne avait bien conscience qu'elle ne savait pas encore tout de lui – mais elle avait toujours eu la ferme intention que ce soit le cas à un moment donné. Certes, certains petits navires ne nécessitait pas ce genre de papiers pour pouvoir tenir la barre. Peut-être qu'il en avait loué un de cette sorte là. "Il faut que je me dépêche de manger un bout alors, nous ne devrions pas traîner." Quoi qu'un matin à traîner tous les deux au lit, sans avoir d'impératifs ou de bébé demandeur était une idée particulièrement alléchante. Mais la promenade en bateau triomphait largement dans l'esprit de la jeune femme, qui se hâta à terminer son toast et à boire son thé avant de filer à la salle de bain pour se changer. Il ne fallait soudainement plus trop traîner à prendre le petit-déjeuner, elle mangera avec plus d'appétit durant le prochain repas. Fidèle à elle-même, elle enfila une robe d'été dans laquelle elle se sentait à l'aise et opta pour une petite paire de sandales après avoir pris une douche. Elle abandonna rapidement l'idée de se grandir pour la journée à l'aide de talons, désireuse d'être à l'aise quoi qu'elle fasse. De plus, elle se doutait bien que les escarpins ne feraient pas bon ménage sur un bateau. La différence de taille entre elle et Jamie n'était que plus flagrante ainsi. Elle arrangea d'un coup de brosse ses boucles blondes rebelles, une légère touche de maquillage pour faire ressortir ses iris bleus. Elle n'avait pas besoin de bien longtemps pour être prête, bien trop enthousiaste. Son petit sac à bandoulière sur l'épaule, elle était toute prête, toute pimpante, surexcitée.  C'était sur la pointe des pieds qu'elle l'embrassa tendrement. Une fois que son époux était prêt, elle croisa ses doigts avec les siens et l'extirpa de la chambre, bien trop excitée par le programme de la matinée. Ils se rendirent ensemble au port. Certains s'y promenaient rien que pour admirer les différents navires qui y mouillaient, d'autres rêvaient en imaginant sur l'un deux, d'autres en étaient tout simplement les prioritaires. "Alors, c'est lequel ?" demanda-t-elle toute curieuse, ses yeux jonglant entre lui et les nombreux navires amarrés au port.
made by black arrow
[/quote]


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: joamie + make memories, not dreams   


Revenir en haut Aller en bas
 

joamie + make memories, not dreams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-