AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

 Il faut sauver Winnie | Blaze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Ely' et papa ours par son fils
STATUT : Célibataire et papa poule
MÉTIER : Patron de bar, entraineur de boxe à mi temps et retape quelques heures de cours pour avoir son diplome.
LOGEMENT : Vit avec son fils

POSTS : 885 POINTS : 405

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ne présente aucune femme à son fils sauf les amies les plus proches - ses potes de boxe sont comme une famille - profite que son fils aille l'école pour rattraper des cours qu'il avait abandonner.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : BLAZE (3) + SHERIDYN + COLE + PAUL + CARTER, + DOUGLAS
RPs EN ATTENTE : NOAM + you ?
RPs TERMINÉS : BLAZE (1) + VICTORIA (1) + PORTHOS (1)


PSEUDO : Petit_Biscuit
AVATAR : Daniel Sharman
CRÉDITS : Freesia (vava)
DC : Pas de dc
INSCRIT LE : 07/06/2015

MessageSujet: Il faut sauver Winnie | Blaze   Mer 14 Mar - 20:26



Il faut sauver Winnie
Blaze et Elyos
LUCKYRED
Il n’est pas très tard quand Elyos fini de manger pourtant son fils est au lit. S’il a l’habitude de manger en même temps que lui car son fils à peu près le même rythme que lui et puis, ce n’est pas vraiment le bonheur de faire manger son fils pour manger ensuite seul, là il n’a pas vraiment eu le choix. Aujourd’hui Asher est allé à la piscine avec son école, c’est un vrai poisson celui-là mais à chaque fois c’est la même chose : le petit garçon surexcité qu’il est tous les jours, est très fatigué. Outre ses paupières qui se ferment, il est très grognon alors Elyos l’a fait manger tôt pour qu’il aille au lit. Il voulait attendre mais a très vite compris qu’il avait besoin d’une longue nuit de sommeil. Elyos aurait alors pu manger avec lui mais outre le fait qu’il n’avait pas faim, il sait que s’il mange avec dix-neuf heures alors il va grignoter toute la soirée. Déjà que ça lui arrive souvent sans ça, il ne veut pas tenter le diable. En tout cas il venait de terminer et de faire la vaisselle quand il entreprit le fait d’aller descendre les poubelles. Il n’est pas un procratinateur, pas tout le temps du moins alors il n’attendra pas le lendemain pour la sortir alors qu’il passera demain. Il est tellement tête en l’air qu’il serait capable de l’oublier dans la folie du départ pour emmener son petit à l’école. Enfin, il ne va pas hésiter pendant trois heures s’il y va où s’il ne va pas, ça ne va lui prendre quelques minutes au final. Juste les escaliers à descendre en somme. Il laisse Asher tout seul mais ce dernier dort comme un loir. Quand il dort, il dort et on ne peut pas facilement le réveiller. Il est parti pour une longue nuit de sommeil réparatrice. Certain parent ou juste des gens qui se veulent moralisateur vont peut-être le traiter de mauvais parent mais ce qu’on peut penser de lui ou dire de lui sans savoir, il s’en contre fiche. Le plus important c’est qu’il s’occupe bien de son fils au final. Quand on les connait bien tous les deux on peut voir à quel point ils sont une vraie famille même s’ils ne sont que deux depuis pratiquement toujours. Les gens sont juste trop stupides pour passer outre son page et les tatouages. Tous se demandent comment il peut élever son fils, surtout au vue de toutes les activités qu’il fait à coté mais il fait, c’est tout. Elyos était donc en train de déposer les poubelles dans les bacs adéquats. Il a beau ne pas être écolo, il fait quand même gaffe à l’environnement donc essaye de trier ses ordures quand il y pense. Il venait de mettre la dernière poubelle quand un cri se fit entendre. Levant la tête instinctivement, il vit une fenêtre ouverte, la fenêtre d’où provenait le bruit. Ni une ni deux, il se dépêcha de monter les étages, quatre marches à la fois pour arriver au plus vite. Il sait très bien qui vit ici, ui vit exactement en face de son propre appartement. Blaze. Il était chez elle il y a quelques temps sans savoir qui c’était elle la prioritaire des lieux. Il n’a pas le temps de réfléchir. Sa première pensée est que son copain doit s’en prendre à elle. Il ne sait pas pourquoi mais c’est sa première idée. Il ne prend donc pas la peine de sonner, il frappe de sa main la porte, pour montrer sa présence et qu’il ne partira pas dans quelques secondes. Il a très bien compris que la porte est rarement verrouillée alors il n’hésitera pas à entrer si on ne vient pas lui ouvrir. C’est inutile d’en venir à là puisque la porte s’ouvrit sur la petite blonde. « Où est-il ? » Il ne sait rien de son copain, il ne l’a jamais vu mais il va le voir de près s’il doit lui en foutre une parce qu’il a joué le con avec Blaze. « Ca va ? » S’inquiète-t-il alors qu’il s’avance dans l’appartement sans même qu’on l’y invite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la toujours debout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans. (le 14.01. 1993)
SURNOM : mon prénom est déjà assez court pour me donner des surnoms. Alors pitié évitez les bébés au risque de finir aux urgences.
STATUT : célibataire et trés bien ainsi.
MÉTIER : étudiante en management le soir, bénévole en pédiatrie le mercredi et serveuse dans un bar le weedend
LOGEMENT : au #26 à fortitude valley dans un appartement avec un petit loup koda (chaton couleur marron)

POSTS : 1024 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : durant une soirée en pleine campagne, je me suis fais violée par deux hommes, deux frères. Ils m'ont tout bonnement tué et sans le savoir il m'ont volé l'espoir que je pouvais avoir en l'amour, à présent, je me refuse d'embrasser quiconque, c'est bien trop précieux, j'ai toujours l'impression d'être sale à présent. + elle n'est sur aucun réseau sociaux, ne supportant pas les haters.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (11/10)

Charlotte | une première rencontre ...

Hassan | Here is my rubik's cube.

Wendy, Siloe, Porthos & Matt | St Patrick's Day.

Liam | Quand le plus gros mensonge de ta vie ...

Elyös#2| Faut sauver Winnie.

Thalie&Kenna | quand disney rime avec crème glacée

Mia | You are my wild soulmate.

Maze (2) | deux bras cassés pour le prix d'un.

Mason | Wonder Water's

Itziar| too cool for school

Elyos#3| Tu me sauves ...
retur in the past.


Isaac | And What's next ?
RPs EN ATTENTE : hannah | porthos
RPs TERMINÉS : Oona. | Elyös. | Maze. |

abandon.
Elyos&Mikel |Paco | Sean |Leah |Leila. | Jillian Intrigue

PSEUDO : LUCKYRED
AVATAR : dove cameron
CRÉDITS : little liars.
DC : Sheridyn la maginifique
INSCRIT LE : 07/06/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t18357-blaze-quand-on-aime-quelqu-un-on-le-laisse-s-envoler-meme-si-on-est-pas-sur-le-meme-vol http://www.30yearsstillyoung.com/t18437-blaze-le-destin-c-est-pour-les-faibles-ces-gens-qui-n-ont-pas-assez-de-pouvoir-ou-de-volonte-pour-transformer-leur-vie-comme-ils-l-entendent

MessageSujet: Re: Il faut sauver Winnie | Blaze   Jeu 15 Mar - 21:48


Elyös & Blaze
Il faut sauver Winnie.

Dernièrement je suis épuisée. Le boulot, le sport, mes nuits très courtes. Oui, mes cauchemars sont de plus en plus présents et je n’ai aucune idée de pourquoi à vrai dire. Alors, quand j’eus fini d’avaler mon repas : un bol de céréale avec du lait. Ma tante me tuerait si elle savait que parfois je me contentais juste de manger ça comme repas. Mais mon appétit est là sans être là avec la fatigue. Je suis vraiment morte et impossible pour moi de me concentrer sur une série, un film. Alors, que Koda se love contre mes jambes quand je décide de me lever pour débarrasser mon bol manquant de me faire tomber au sol, je décide d’aller me détendre rapidement sous la douche pour me relaxer un minimum. Cette douche ne dura pas longtemps. Mes yeux commençaient à se fermer petit à petit durant le temps que je tentais de les sécher pour ne pas attraper mal durant la nuit court ou longue soit elle. Je m’étais vêtue de mon pyjama ourson avec capuche ourson, j’adorais ça. Quand je dis que je suis une enfant, je ne mens jamais. Une fois dans mon lit, sous ma couette, le chat se plaçant au coin de ma tête, mes paupières ne demandèrent pas mieux qu’à se fermer, pour que je m’en aille au pays des songes.

Je suis inerte sur ce sol de tente. Je sens ses mains caresser ma peau ce qui aurait pu me procurer du plaisir était en train de me faire du mal. Je sentais les larmes ruisseler le long de mes joues et les regards oppressant des autres, les mains qui me tenaient fermement pour que je ne puisse m’échapper d la situation. Je ne bougeais, les odeurs se mélangeaient et me filait un mal d crâne. Je n’avais jamais vraiment apprécié l’odeur de la cigarette alors mélangé à de l’alcool bon marché ce n’était pas un réel plaisir. Il haletait pendant que moi je m’efforçais d’être silencieuse après avoir crié non et non, encore pour ne jamais obtenir gain de cause. Quand je pense que tout cela est fini, je me sens mal, mais heureuse d’être encore en vie. Mais je me pensais bien trop vite sortie de l’auberge quand le frère arriva laissant ses mains glisser sur moi, rigolant, leurs rire vient me happer, ses lèvres approchant mon être, mon âme se brisant un peu plus et mon organe central rendant l’âme. Je meurs et je m’étouffe, je ne parviens plus à contrôler les larmes qui glissent sur mon visage, je suis inerte, je suis morte et pourtant les battements de mon cœur forment une mélodie bien différente des autres fois. Une mélodie qui sonne comme un appel au secours puis ce moment arrive, ses lèvres venant chercher les miennes et ma voix s’étouffant dans sa gorge …

Mais en réalité je hurle venant de réveiller Koda qui me crache dessus. Je suis toute en sueur, j’ai chaud et je me sens sale, encore.   «   Je suis désolée … désolée bébé !  »  Que je lâche en sentant les lames glisser sur mon visage, sentant le goût de cette eau salée profiter de mes lèvres. Koda se calme venant se coller à moi. Depuis son arrivée, à chacun de mes rêves ce petit bout est là. Me réconfortant après et étant tout aussi paniqué que moi après ce genre de chose. Je me recroqueville sur moi dans mon lit puis j’entends frapper à la porte. Le souffle m’est coupé, je ne parviens pas à me lever, jusqu’à entendre qu’on insiste à la porte. Charlotte qui m’a entendu hurler ? Ai-je hurlé si fort ? Je m’en veux, encore. Comme si toute cette merde c’était ma faute. Je regarde Koda qui se met à bailler avant de se rouler en boule sur le lit, j’embrasse sa petite tête semant quelque petite perle d’eau sur son pelage de couleur marron.

J’arrivais à la porte et je me sens tremblante, j’ai l’impression que mes jambes vont s’éloigner de moi pour cesser de me porter.  J’aurais aimé avoir un judas à cet instant précis pour voir qui était derrière cette porte, mais ce n’est pas le cas, c n’est pas possible. Et quand j’ouvre cette porte, mon regard rougis et gonflé par les larmes se dépose sur Elyös.  Je fronce les sourcils, je ne sais pas trop de quoi il parle, je suis encore dans le brouillard de ce rêve qui m’a réveillé. Je ne sais même pas combien de temps j’ai pu dormir, s’il est tôt ou tard. Qui est où ? Je me pose la question à moi-même. «   Qui Asher ?  »  Je tente de retenir mes larmes, ce n’est pas le moment, mais je me sens inquiète pour le petit bout pour le coup, oubliant presque mes propres démons pour ce gosse.   «   Il n’est pas là, vous l’avez perdu ?  »   Il finit par me demander si je vais bien alors qu’il tourne dans mon salon, je fronce les sourcils. «   Oui, c’est toi qui viens chez moi comme ça, il se passe quoi ?  »  Que je demande essayant de calmer mon palpitant qui n’a pas réussi à redescendre depuis mon réveil.

(c)luckyred


she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Ely' et papa ours par son fils
STATUT : Célibataire et papa poule
MÉTIER : Patron de bar, entraineur de boxe à mi temps et retape quelques heures de cours pour avoir son diplome.
LOGEMENT : Vit avec son fils

POSTS : 885 POINTS : 405

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ne présente aucune femme à son fils sauf les amies les plus proches - ses potes de boxe sont comme une famille - profite que son fils aille l'école pour rattraper des cours qu'il avait abandonner.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : BLAZE (3) + SHERIDYN + COLE + PAUL + CARTER, + DOUGLAS
RPs EN ATTENTE : NOAM + you ?
RPs TERMINÉS : BLAZE (1) + VICTORIA (1) + PORTHOS (1)


PSEUDO : Petit_Biscuit
AVATAR : Daniel Sharman
CRÉDITS : Freesia (vava)
DC : Pas de dc
INSCRIT LE : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Il faut sauver Winnie | Blaze   Ven 6 Avr - 11:04



Il faut sauver Winnie
Blaze et Elyos
LUCKYRED
Si Elyos fait de la boxe depuis des années et donne des cours très régulièrement, ce n’est pas pour autant qu’il fait preuve de violence. Il part toujours du principe qu’on peut régler les choses avec diplomatie, avec la parole. C’est d’ailleurs comme ça qu’il éduque son fils qui ne s’est jamais battu à l’école contrairement à certains de ses petits camarades. Pourtant, quand on s’en prend aux personnes en qui il tient, son sang ne fait qu’un tour. Il aurait tendance à sortir les poings pour défendre n’importe qui dans la rue mais ses proches, c’est sacré. On n’y touche pas. Blaze ne fait pourtant pas partie de ses proches intimes mais il l’a ressenti ainsi en l’entendant crier. Alors, quand Elyos sortait les poubelles et qu’il a entendu un cri, il a directement été aux aguets. Il n’aurait pas pu rentrer chez lui sans rien faire. Ce n’est pas comme ça qu’il fonctionne. Certaines personnes sont peut-être capables de ne rien faire mais lui ne pourrait se regarder dans le miroir. Alors, il a couru dans les escaliers, manquant plusieurs fois de louper une marche mais c’est entier qu’il arriva à son étage. Il ne tarda pas à frapper, il n’est pas là pour attendre qu’elle se fasse frapper de l’autre côté de la porte. Sans surprise c’est Blaze qui vient lui ouvrir. Elle n’est pas comme la dernière fois qu’il la vue, elle ne sourit pas, ses yeux sont gonflés et elle n’a pas l’air dans son assiette. Il avait donc raison, le cri venait d’ici et non pas d’un voisin proche. Elyos s’incruste alors. Les bonnes manières il les connait, il les apprend même à son fils mais là ce n’est pas le sujet, il doit trouver le connard qui lui fait du mal. L’appartement lui parait pourtant silencieux. Il faut pourtant se méfier du loup qui dort alors le jeune papa reste en garde et continu son inspection des lieux. Blaze ne lui parle pas d’une tierce personne, pourtant elle ne vit pas seule donc elle devrait se douter de qui il parle pas vrai ? Non au lieu de cela elle lui parle de son fils. Elyos ne répond pas la première fois que Blaze lui parle de son fils mais en la voyant paniquer et parler de nouveau de lui, il prit une voix sûr et réconfortante pour ne pas qu’elle panique pour rien. « Non Asher va très bien, il est en train de dormir » Soudain en disant cela il a l’impression de passer pour un mauvais père, le genre de père laisse son fils seul chez eux alors qu’il n’a que six ans. Mais là n’est pas la question et de toute façon Asher ne risque absolument rien, Elyos n’est pas inconscient. De toute façon il est là pour la protéger, pas pour parloter. Il faut qu’il trouve ce crétin qui s’en prend à elle. Alors il continu à chercher, comme s’il ne veut pas d’entrer limite par effraction puisqu’il s’est incrusté sans qu’on l’y invite. En entendant ce cri, il s’attendait à ce qu’elle faisait face à son petit ami violent mais le fait qu’il ne le voit pas ne veut rien dire : il est peut-être enfermé dans la salle de bain ou bien a-t-il filé avant qu’il n’atteigne son étage. « Ton copain ou je ne sais comment l’appeler… le bâtard qui s’en prend à toi, il est où ? » Blaze n’a pas l’air bien alors Elyos fait un pas en avant pour la prendre dans ses bras. Il se fait de fausses idées pourtant elle est dans un sale état. Elle a l’air paniqué, remué par quelque chose alors il y a forcément quelque chose là-dessus et Elyos a besoin de le découvrir pour s’assurer que tout aille pour le mieux par la suite. « Je t’ai entendu crier, j’ai fait aussi vite que j’ai pu, dis-moi ce qu’il t’a fait ! » Chuchote-t-il alors qu’il s’éloigne un peu, toujours aux aguets en regardant autour d’eux pour être sûr que personne ne peut s’en prendre à elle. « Je suis là Winnie ! » Finit-il par lui dire en la regardant droit dans les yeux. Elle n’a pas à avoir peur : si ce n’est du mec qui s’est incrusté chez elle en colère pour jouer les super-héros. Mais peut-on vraiment lui en vouloir ? Ça part d’une bonne volonté même si de toute évidence il est à côté de la plaque. Elyos est pourtant sûr de l’avoir entendu crier, elle ne l’a pas fait en étant seule si ? Maintenant qu’il se trouve dans un appartement de toute évidence vide avec elle, il comprend peu à peu qu’il s’est peut être emporté trop vite, ne se posant pas les bonnes questions. Pourtant son cri ne ressemblait en rien à quelqu’un qui s’est cogné le petit orteil contre un coin de meuble. A moins que ses instincts de vouloir la protéger a pris le dessus au point de ne pas analyser toutes les situations. Est-il en train de devenir fou pour rien ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la toujours debout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans. (le 14.01. 1993)
SURNOM : mon prénom est déjà assez court pour me donner des surnoms. Alors pitié évitez les bébés au risque de finir aux urgences.
STATUT : célibataire et trés bien ainsi.
MÉTIER : étudiante en management le soir, bénévole en pédiatrie le mercredi et serveuse dans un bar le weedend
LOGEMENT : au #26 à fortitude valley dans un appartement avec un petit loup koda (chaton couleur marron)

POSTS : 1024 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : durant une soirée en pleine campagne, je me suis fais violée par deux hommes, deux frères. Ils m'ont tout bonnement tué et sans le savoir il m'ont volé l'espoir que je pouvais avoir en l'amour, à présent, je me refuse d'embrasser quiconque, c'est bien trop précieux, j'ai toujours l'impression d'être sale à présent. + elle n'est sur aucun réseau sociaux, ne supportant pas les haters.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (11/10)

Charlotte | une première rencontre ...

Hassan | Here is my rubik's cube.

Wendy, Siloe, Porthos & Matt | St Patrick's Day.

Liam | Quand le plus gros mensonge de ta vie ...

Elyös#2| Faut sauver Winnie.

Thalie&Kenna | quand disney rime avec crème glacée

Mia | You are my wild soulmate.

Maze (2) | deux bras cassés pour le prix d'un.

Mason | Wonder Water's

Itziar| too cool for school

Elyos#3| Tu me sauves ...
retur in the past.


Isaac | And What's next ?
RPs EN ATTENTE : hannah | porthos
RPs TERMINÉS : Oona. | Elyös. | Maze. |

abandon.
Elyos&Mikel |Paco | Sean |Leah |Leila. | Jillian Intrigue

PSEUDO : LUCKYRED
AVATAR : dove cameron
CRÉDITS : little liars.
DC : Sheridyn la maginifique
INSCRIT LE : 07/06/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t18357-blaze-quand-on-aime-quelqu-un-on-le-laisse-s-envoler-meme-si-on-est-pas-sur-le-meme-vol http://www.30yearsstillyoung.com/t18437-blaze-le-destin-c-est-pour-les-faibles-ces-gens-qui-n-ont-pas-assez-de-pouvoir-ou-de-volonte-pour-transformer-leur-vie-comme-ils-l-entendent

MessageSujet: Re: Il faut sauver Winnie | Blaze   Dim 8 Avr - 19:54


Elyös & Blaze
Il faut sauver Winnie.

J’en ai marre de ces moments d’angoisse, de ces moments où le pauvre petit Koda ne cesse d’être effrayé ou alors pire d’avoir peur de moi et des hurlements qui peuvent sortir de ma gorge. Quand je me réveille ainsi, j’ai souvent la gorge en feu, la tête qui tourne, tous mes sens ne sont plus vraiment réactifs comme ils le devraient. Je suis complétement paumée. Autant dire que posée sur mon lit, j’attends de retrouver mes esprits, de remettre de l’ordre et d’avoir l’envie de me lever, pour oublier. Comme toujours, car c’est un quotidien, c’est le mien et de surcroit il n’est pas simple à vivre, il faut y survivre plus qu’autre chose. Les larmes, tout ce délire me fatigue. Je me sens coupable, j’aurais tellement envie de me mettre à hurler et à finir par ne plus jamais revivre ça. Comment chasser ces images ? L’impression de sentir leurs corps écraser le mien, sentir la respiration de l’un se mourir dans ma nuque. Pitié, j’en peux plus. Mais je n’ai plus aucune solution. Je le sais, je suis persuadée ue ce n’est pas de ma faute, je le sais, alors non le problème n’est pas moi. Mais mon être, mes songes sont toujours meurtrie par ces connards, ces personnes qui ont cru pouvoir disposer de moi, ce qu’ils ont fait, j’étais pas capable de me défendre et je ne suis même pas sûre de savoir le faire à présent, même après tous ces cours ou encore cette ceinture. L’urgence du terrain et de la salle n’est pas la même chose. Je n’ai pas envie de démolir le portrait à Mikel ou encore de tellement blesser le pervers d’à côté qui a un enfant si mignon qu’on pourrait tout lui pardonner. Non. Mes méninges titubes, cherches encore et encore des réponses avant d’être appelé à la porte.

Quand la porte s’ouvre, je n’aurais jamais parié sur lui. L’ours, enfin le papa ours d’Asher. Je le regarde et je ne comprends pas tout. Je suis encore dans le brouillard de mon cauchemar alors forcément, je ne peux pas forcément tout comprendre, mais pas à ce point ? Il cherche son fils ? Du moins c’était ce que je pensais jusqu’à ce qu’il me dise qu’il est au lit ! alors, que fait-il ici du coup ? Je ne comprends vraiment pas. Je suis encore mal au point à cause des coups subit par ce qui venait de se passer. Je suis encore sous le choc à vrai dire et là, je tente de comprendre de mon mieux ce qu’il veut tout en retenant mes larmes, mais c’est comme me demander un effort surhumain. Je le regarde, le suis du regard. Mais merde il cherche quoi ? Je vais bien ? Mais merde. Non, je ne vais pas bien, mais je ne comprends pas le rapport de sa présence ici et le fait de savoir si moi je vais bien. Sans doute que mes larmes se voient ? Sans doute que je suis rouge d’émotion à peine remise de ce que je viens de revivre ? Peut-être. Mais peu importe. Je ne comprends pas.

Le batard ? Je commence à comprendre du moins j’espère que non. Car je ne sais pas comment lui expliquer que non, j’ai juste fait un mauvais rêve et qu’en plus je suis clairement célibataire sauf koda avec qui je veux bien finir mes vieux jours. Je sais ce n’est pas très glorieux comme futur, mais c’est toujours mieux que de me forcer à vivre avec un homme bien comme le dirait ma mère. Autant dire que penser à ma mère à ce moment précis n’est pas une chose que je veux, pas depuis que j’ai eu raison de douter de sa demande pour un test pour le cœur. Je connais mes parents, du moins je pensais les connaître. J’en veux bien plus à ma mère qu’autre chose, mais mon père n’y peut rien ? Ou alors j’ai encore trop peu de recul sur cette histoire ! Cette dernière solution est sans doute la bonne, mais je reste complètement fermé à ma mère. Je vois Elyos chercher dans mon appartement comme un fou, mais dans le fond c’est plaisant. Il s’inquiète pour moi ? Non, en fait ‘est un peu étrange dans le fond, non ? Trop de question et de réponse à trouver pour combler ces interrogations à trou.

Je le laisse parler puis quand il m’appelle Winnie ça me briserait presque le cœur. Je ne sais pas quoi dire et encore moins comment réagir à la situation. Tout lui dire, plutôt me jeter par la fenêtre directement. Je n’oublie pas qu’il est mon entraîneur, mon voisin et triplé par mon patron. Vu que j’ai appris récemment qu’il était aussi le patron avec Jordan. Merci. Il est partout dans ma vie en vrai ce gars, pire qu’un pervers c’est un Bernard l’Hermite collé à son roche et en somme le rocher se trouve être ma personne. Je sais je ne suis pas trop cool, mais c’est les événements qui font ça. « Ok on va se calmer ! » ça marche pour lui comme pour moi, je le regarde et je secoue la tête. « Je crois que tu t’es inquiété pour rien … » Lachais-je, gentiment, mais peut-être un peu maladroitement. Il ne faut pas me demander de prendre des pincettes dans ce genre de situation. « Alors, il n’y a que moi et … » Je pointe du doigt Koda qui venait d’arriver dans le salon en s’étirant et surtout en baillant. Moi aussi je suis fatiguée, plus nerveusement que physiquement. « J’ai juste fait un cauchemar et je vais bien ! » Mensonge. Mais je n’ai pas besoin de tout dire, il n’a pas besoin de tout savoir. « Avant que tu viennes frapper, je comptais me fatiguer l’esprit en allant boxer un peu ! » Et surtout me vider l’esprit, mais je n’ai pas besoin de tout dire, hein ? Non, façon l’envie n’y est pas. « Et Winnie n’a pas besoin d’être sauvée.. Porcinet … » Que je lâche en laissant un sourire venir affubler mon visage. « Je vais bien … et tu devrais peut être rentré … » Forcément que je pouvais aussi l’invité à prendre un café, sans doute que j’aurais du le faire. « Sinon tu veux un café ou autre ? » Finissais-je par ajouter de toute façon je vais me faire un thé, alors une tasse sale en plus n’est pas grand-chose pas vrai ?


(c)luckyred


she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Ely' et papa ours par son fils
STATUT : Célibataire et papa poule
MÉTIER : Patron de bar, entraineur de boxe à mi temps et retape quelques heures de cours pour avoir son diplome.
LOGEMENT : Vit avec son fils

POSTS : 885 POINTS : 405

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ne présente aucune femme à son fils sauf les amies les plus proches - ses potes de boxe sont comme une famille - profite que son fils aille l'école pour rattraper des cours qu'il avait abandonner.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : BLAZE (3) + SHERIDYN + COLE + PAUL + CARTER, + DOUGLAS
RPs EN ATTENTE : NOAM + you ?
RPs TERMINÉS : BLAZE (1) + VICTORIA (1) + PORTHOS (1)


PSEUDO : Petit_Biscuit
AVATAR : Daniel Sharman
CRÉDITS : Freesia (vava)
DC : Pas de dc
INSCRIT LE : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Il faut sauver Winnie | Blaze   Dim 15 Avr - 19:27



Il faut sauver Winnie
Blaze et Elyos
LUCKYRED
La simple idée que quelqu’un pourrait faire du mal à Blaze lui brise le cœur. Il ne sait pas pourquoi il ressent ce genre de chose. Après tout même s’il est quelqu’un de relativement altruiste sur qui on peut compter qu’importe le lien qui nous uni à lui, il ne ressent pas ce genre de chose au plus profond de son âme. Là c’est comme si on s’amuser à prendre son cœur et le serrer de manière irrégulière. Un sentiment peu confortable surtout quand il est croisé à la peur de comment il pourra trouver Blaze quand il sera enfin arrivé en haut. Le simple fait de penser à la voir avec des bleus le rend encore fou de rage. Pas étonnant alors qu’il n’a pas perdu de temps à prendre l’ascenseur. Plus vite il sera face à la blonde, plus vite il pourra se calmer, plus vite il pourra l’aider et plus vite il sentira son cœur se desserrer. Il se fait des tas de films, des suppositions mais ça reste la même : son copain cognant sur elle. Peut-être est-ce pour ça qu’elle fait de la boxe d’ailleurs. Malgré sa carrière qui commence à grossir, il se considère quand même comme étant un novice. Pourtant malgré ça, il a l’impression qu’il a remarqué pas mal de chose, comme le fait que les gens viennent souvent parce qu’ils ont de la rage en eux. Cette rage peut venir de diverses choses mais elle est présente et il le ressent à la façon dont ces personnes cognent, le regard qu’ils ont aussi. Ce regard il l’a senti dans les siens. Ca n’a rien d’alarmant, elle a juste eu peut-être des ennemis par le passé ou il ne sait quoi. En tout cas le fait d’y penser fait qu’il imaginait son copain cognant sur elle. Ce qui l’aurait conduit à vouloir se défendre. Si on garde cette idée alors il est quasiment stupide de croire qu’il aurait pu venir la protéger car il a bien vu qu’elle pouvait y aller. Il n’aimerait pas se retrouver face à elle dans un autre but qu’un entrainement de boxe. Mais il préfère la protéger, tout faire pour, il verra le reste ensuite.

Il pensait que la voir le calmerait immédiatement mais ce n’est pas tout à fait le cas. Il fait les cent pas et ses yeux sont à l’affut, il cherche quelqu’un, lui le sait mais ça n’a pas l’air clair ; le regard de Blaze est pourtant clair : elle ne comprend pas qui il cherche donc elle devait être seule. A moins qu’il soit juste parti. Il ne peut décidément pas s’enlever cette idée de la tête, tout comme la peur constante de la voir mal. Elyos a bien conscience qu’il en fait peut-être un peu trop mais c’est ainsi. Ils ne se connaissent pas beaucoup même si leurs vies semblent être des copies conforment en terme d’endroits qu’ils fréquentent. Pourtant d’un coup il se rend compte que finalement elle n’est peut-être pas seulement que la jeune femme qu’il se serait bien fait sur une machine à laver le premier jour. Elle est cette femme qu’il a envie de protéger, contre tout, même s’il ferait bien de déjà la protéger de lui-même. Se calmer ? Comment veut-elle qu’elle se calme au juste ? Il est pire qu’une cocotte-minute qui risque d’exploser d’un moment à l’autre. Là il est calme comparé à ce qu’il est à l’intérieur. Pourtant, après avoir pris une grande inspiration, il parvient à se calmer. Sa respiration se fait plus régulière. « Je t’ai entendu et… » Et tu devrais te taire Elyos. Tu es ridicule, tente-t-il de se dire pour qu’il se la ferme et voit la réalité en face. Comme Blaze vient de le souligner, tous ses états d’âme ce n’était pour rien. Il regarde le chaton et fronce les sourcils. « Il a dû s’enfuir, tu peux me le dire… » mais il comprend peu à peu qu’il s’est mis dans cet état tout seul, tout ça parce qu’il a imaginé le pire. « Ok je… désolé d’être arrivé comme ça, je croyais… » Inutile de terminer sa phrase, il a été clair, elle a dû comprendre qu’il se faisait du souci. Il ne voulait pas passer pour un mec comme ça face à elle mais il a réagit sans réfléchir.

Il la regarde droit dans les yeux quand elle lui parle de ses plans. Il est son entraineur, sans doute devrait-il se sentir concerné. « A cette heure-ci ? » Il n’est pas non plus très tard mais c’est une drôle d’heure pour traverser la ville pour aller à la salle de boxe. « J’ai un punching ball dans ma chambre si tu veux ! » Il l’avait acheté pour s’entrainer mais c’est surtout après l’épisode de son ex et sa crise de folie qui a failli couter la vie de leur fils qu’il en avait le plus besoin pour se canaliser. Ce n’est pas une invitation dans sa chambre. « Mais on peut le mettre ailleurs, ici si tu veux ! » En pleine journée ça aurait pu être dans la cour centrale mais ce n’est pas le moment. Pas certains que les voisins apprécient se faire déranger par des bruits de personnes s’énervant sur des sacs des punching ball. Il sourit à sa phrase, malgré son surnom. « Porcinet veillera toujours à ce qu’il arrive rien à Winnie ! » Et ce soir ça le démontre. Il ne s’y attendait pas mais c’est clair comme de l’eau de roche. « Je veux bien un thé vert s’il te plait, si tu as du miel avec je suis preneur ! » Il ne fait même pas référence aux ours, juste que lui-même en met toujours. Il ne sait pas quoi lui dire d’un coup, il se sent idiot. « Je peux te le prêter, je n’en ai plus besoin » fit-il référence au punching ball, ne sachant pas si elle en a un chez elle ou pas mais le sien peut devenir le sien si elle le souhaite. Il n’a plus vraiment de raison d’être canaliser… si on oublie ce soir. « Et si tu n’as pas envie d’être seule, j’habites en face ! » Propose-t-il alors qu’elle n’a jamais émis le fait qu’elle se sentait seule. Sans doute est-ce que ça serait lui qui serait rassuré de la savoir tout prêt.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
la toujours debout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans. (le 14.01. 1993)
SURNOM : mon prénom est déjà assez court pour me donner des surnoms. Alors pitié évitez les bébés au risque de finir aux urgences.
STATUT : célibataire et trés bien ainsi.
MÉTIER : étudiante en management le soir, bénévole en pédiatrie le mercredi et serveuse dans un bar le weedend
LOGEMENT : au #26 à fortitude valley dans un appartement avec un petit loup koda (chaton couleur marron)

POSTS : 1024 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : durant une soirée en pleine campagne, je me suis fais violée par deux hommes, deux frères. Ils m'ont tout bonnement tué et sans le savoir il m'ont volé l'espoir que je pouvais avoir en l'amour, à présent, je me refuse d'embrasser quiconque, c'est bien trop précieux, j'ai toujours l'impression d'être sale à présent. + elle n'est sur aucun réseau sociaux, ne supportant pas les haters.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (11/10)

Charlotte | une première rencontre ...

Hassan | Here is my rubik's cube.

Wendy, Siloe, Porthos & Matt | St Patrick's Day.

Liam | Quand le plus gros mensonge de ta vie ...

Elyös#2| Faut sauver Winnie.

Thalie&Kenna | quand disney rime avec crème glacée

Mia | You are my wild soulmate.

Maze (2) | deux bras cassés pour le prix d'un.

Mason | Wonder Water's

Itziar| too cool for school

Elyos#3| Tu me sauves ...
retur in the past.


Isaac | And What's next ?
RPs EN ATTENTE : hannah | porthos
RPs TERMINÉS : Oona. | Elyös. | Maze. |

abandon.
Elyos&Mikel |Paco | Sean |Leah |Leila. | Jillian Intrigue

PSEUDO : LUCKYRED
AVATAR : dove cameron
CRÉDITS : little liars.
DC : Sheridyn la maginifique
INSCRIT LE : 07/06/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t18357-blaze-quand-on-aime-quelqu-un-on-le-laisse-s-envoler-meme-si-on-est-pas-sur-le-meme-vol http://www.30yearsstillyoung.com/t18437-blaze-le-destin-c-est-pour-les-faibles-ces-gens-qui-n-ont-pas-assez-de-pouvoir-ou-de-volonte-pour-transformer-leur-vie-comme-ils-l-entendent

MessageSujet: Re: Il faut sauver Winnie | Blaze   Dim 22 Avr - 23:02


Elyös & Blaze
Il faut sauver Winnie.

Premièrement je me suis réveillée en sursaut, mais je n’attendais clairement pas à avoir de la visite. Clairement. Et encore moins celle de Elyos qui est mon voisin et d’autre chose … le gars est un pervers surnommé Porcinet. Je peux sans doute dire que je vais à la même salle de boxing que lui, mais qu’importe. Je suis très perplexe sur le moment ne sachant pas trop quoi comprendre et dire à l’homme face à moi. Il a l’air paniqué tout en étant prêt à en découvre avec une personne censé se planquer dans mon appartement ? Au début j’ai pensé à son fils, mais non il m’a assuré qu’il était endormi chez lui. Alors, avouons que je suis littéralement paumée pour le coup. « Et quoi ? » Il m’a entendu ? Je devrais réagir et dire qu’il ne se passe rien, mais je suis encore sous le choc de ce rêve, plutôt ce cauchemar, alors autant dire que je suis dans une pénombre douteuse de laquelle je ne parviens pas forcément à me sortir, ce n’est pas maintenant que je vais y parvenir, clairement pas, vu que le père d’Asher est en train de me stresser d’une force incroyable.

Je n’ai que très peu ouvert la bouche et je crois qu’il comprend enfin qu’il fait tout bonnement erreur, que tout va bien pour moi, enfin que personne en fait ne m’a fait quoi que ce soit. Du moins pas ce soir. Pas maintenant. Et c’est déjà assez. Pinçant mes lèvres je l’observe, restant taciturne, ne trouvant sans doute pas quoi dire de tout cela après tout. Qu’avais-je à répondre. « Désolée … » Voilà. Sans doute que c’est ça que je devais dire. Désolée ? Mais pourquoi ? D’être une personne bruyante durant la nuit, d’être cassée de toute part et que si je ne m’écroule pas c’est juste … en vrai je ne sais pas trop pourquoi je ne m’effondre pas. Je n’en sais strictement rien et c’est triste de ne pas savoir ce qui me tient encore debout. La vie en générale ? Non. Ma famille ? Je sais plus. La famille aussi éclate, tout éclate à un moment donné dans la vie … je ne dois pas être fait de sang, de chair et d’os, mais d’explosive ce qui expliquerait tout le reste. « J’ai.. » Punaise que ma voix se fasse entendre. « J’ai juste fait un mauvais rêve … je fermerais les fenêtres … » Ouai, et je mourrais de chaud ou alors faut que je fasse mieux insonorisé l’appartement. Trop de chose à penser et pas assez de conviction pour m’y pencher, mais je ne peux pas subir à nouveau un tambourinement comme ça sur ma porte, ça ne fait que me donner des sueurs froides.

Je fronce les sourcils amusée et agacée par sa réaction. « Oui à cette heure-ci ! » On dirait ma mère qui me dit que j’utilise trop la boxe pour laisser sortir mes émotions qu’il y a d’autre moyen, et blablablabla. Je n’ai pas envie d’avoir une autre personne du style dans ma vie, pas besoin de conseil ou autre pour tout cela. Dans sa chambre ? J’ai bien entendu ? Oui. Mais finalement il me dit qu’on peut le déplacer et sinon il se dit pas que je peux me débrouiller par moi-même. Pour le coup, je le laisse juste parler, car il n’a pas besoin de réponse il fait les réponses et les questions, c’est plutôt sympa dans le fond, c’est comme une petite mélodie qui taquine mon ouïe. « Sinon je pense pas avoir besoin de ça, crois-moi ! » Non, car j’ai exactement ce qu’il me faut dans la seconde chambre qui me sert justement de salle de sport et surtout d’exutoire pour me vider l’esprit. Je crois les bras et je souffle. « Je pense que Porcinet devrait sans doute s’occuper de bébé ours et non de Winnie qui est plutôt grande pour se débrouiller d’elle-même ! »

Du miel ? Qui n’a pas de miel dans son placard, qu’il lève le doigt je vais lui en acheter de suite. C’est un sacrilège, oui à mes yeux, et alors. « J’ai tout ce que tu veux, je pense ! » Je prépare de thé vert avec du miel dedans puis rapidement je lui tends sa tasse. Puis il revient sur le punching ball et je lève les yeux au ciel. L’invitant à me suivre jusqu’à la chambre, la seconde pas la mienne. La porte s’ouvrant je lui montre l’endroit où tout se trouve. « Comme tu le vois je n’en ai pas vraiment besoin … » j’ai de quoi me défouler et quand ça me suffit pas je m’en vais pour aller courir, me vider l’esprit, mais je suis beaucoup moins rassuré dehors qu’entre ces quatre murs ce qui parait plutôt logique. « M’as-tu entendu dire que j’étais seule ? » Puis au même moment c’est Koda qui passe dans le coin. « Tu vois je ne suis pas seule ! » Que je finis par dire en riant avant de retourner à la cuisine avec lui. Mon téléphone sonne et le nom de ma mère s’affiche sur mon écran. Non. Je coupe directement l’appel, histoire de ne surtout pas supporter la sonnerie, mais forcément, je le sais qu’elle va harceler jusqu’à ce que je réponde, comme toujours. Même pour lui dire que je ne veux pas lui parler, ça lui va tant qu’elle sait que je respire encore.



(c)luckyred


she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Ely' et papa ours par son fils
STATUT : Célibataire et papa poule
MÉTIER : Patron de bar, entraineur de boxe à mi temps et retape quelques heures de cours pour avoir son diplome.
LOGEMENT : Vit avec son fils

POSTS : 885 POINTS : 405

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ne présente aucune femme à son fils sauf les amies les plus proches - ses potes de boxe sont comme une famille - profite que son fils aille l'école pour rattraper des cours qu'il avait abandonner.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : BLAZE (3) + SHERIDYN + COLE + PAUL + CARTER, + DOUGLAS
RPs EN ATTENTE : NOAM + you ?
RPs TERMINÉS : BLAZE (1) + VICTORIA (1) + PORTHOS (1)


PSEUDO : Petit_Biscuit
AVATAR : Daniel Sharman
CRÉDITS : Freesia (vava)
DC : Pas de dc
INSCRIT LE : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Il faut sauver Winnie | Blaze   Sam 5 Mai - 17:37



Il faut sauver Winnie
Blaze et Elyos
LUCKYRED
Elyos a tellement eu peur qu’il n’a pas réfléchit, il ne s’est pas posé quelques minutes pour savoir ce qui aurait pu provoquer ses cris. Elle aurait pu se cogner le doigt de pied contre un doigt de pied ou tout simplement voir une vidéo choquante. Des tas de raisons peuvent expliquer un ri plus ou moins fort. Elyos a pensé au pire et s’est dépêché d’aller à son secours. De toute façon quand il arrive quelque chose à quelqu’un il vaut mieux agir sans réfléchir plutôt que de perdre inutilement du temps à avoir des preuves. Maintenant qu’il est face à la jeune femme, Elyos commence peu à peu à se calmer. Il sent très nettement que son rythme cardiaque est plus dense mais bon, il reste tout de même sur ses gardes. Il finit par lui expliquer la raison de sa présence et lui fait très clairement comprendre qu’il pensait qu’il lui arrivait quelque chose. Il fronce les sourcils. Pourquoi est-ce qu’elle s’excuse ? Il la laisse parler avant de lui poser la question. Finalement il oublie de la poser pour lui dire d’une voix posée. « Non tu n’as pas à fermer tes fenêtres, tu es chez toi » dit-il. Il a eu peur c’est tout, et ça se voit mais va-t-il oser lui dire ? Ca c’est tout autre chose. « C’est juste que j’ai cru qu’il t’arriver quelque chose et je suis pas le genre de mec à fermer les yeux quand il entend ça, à avoir des œillères et me dire que je n’ai pas à agir car quelqu’un d’autre le fera. Si quelqu’un cri j’accours. Je ne donne pas des cours de boxe pour rien, je sais me défendre et ça me sert surtout pour défendre les autres car je suis comme ça. Je ne sais pas si j’ai à m’excuser d’être ainsi, c’est plus fort que moi. J’suis pas une mauviette ou le genre de mec qui serait assez con pour taper sur une nana, c’est pour ça que je suis venu… J’ai juste fais des conjectures sans vérifier avant. » et plus son monologue avance et plus il se rend compte que tout ça ça ne sert à rien, il n’a pas à se justifier. Il pensait bien faire alors il l’a fait. Pourtant plus il parle et plus il s’enfonce « Mais je suis désolé si j’ai peu te faire peur en déboulant de la sorte » Ne se doutant pas une seule seconde de son passé il ne comprend pas trop en quoi il a pu paraitre flippant mais si ça a été le cas alors il préfère s’excuser. Ce n’est pas son but de lui faire peur. C’était même l’inverse.
Il acquiesce ses dires. Elle veut aller à la boxe à cette heure-ci, c’est son droit mais ça l’a surpris dans un premier temps. Il préfère lui proposer de cogner sur son punching ball même si vaut mieux le sortir de l’appartement pour ne pas réveiller son fils. Il dort comme un loir mais bon, si on peut éviter de faire des bruits, il y aurait plus de chances pour qu’il reste profondément endormi. « C’est comme tu veux, si jamais tu sais qu’il est là ! » Il ne sait pas qu’elle en a un elle aussi, la coïncidence l’aurait fait sourire sinon. Puis il ne lui aurait pas proposé le sien, bien entendu. « Bébé ourson dort alors porcinet veuille sur quelqu’un d’autre ! » Il n’a pas le besoin constant de toujours veiller sur quelqu’un, c’est clair et net. Pourtant là, il est là. La remerciant finalement pour le miel et le thé. « J’avais tout juste Winnie alors ! » Un vrai ours, tout comme son fils et lui par son prénom de papa ours. Ils ne sont pourtant pas une famille d’ours, pas pour le moment en tout cas. La suivant finalement dans une autre piece, intrigué, il ouvre grand la bouche en voyant qu’elle a une pièce pour se défouler. « Je comprends que tu ais refusé alors ! » Plaisante-t-il tout en continuant d’observer la pièce. « C’est pour t’entrainer et pouvoir me foutre une raclée au prochain entrainement c’est ça ? » Il dit cela pour plaisanter mais aussi pour trouver un sujet de conversation car le fait de voir – une nouvelle fois – qu’ils ont des points communs. Est-ce des singes ? Il ne les écoute pas pourtant. « Koda a beau être mignon, il n’est pas un tigre qui pourrait te protéger » Elle n’a pas non plus dis qu’elle devait avoir besoin de quelqu’un pour la défendre. « Je sais que tu sais te défendre mais les petits copains violents malheureusement ça existent » Il ne veut pas en démordre et surtout, il veut une confirmation pour qu’elle lui dise qu’elle est seule. Il prie tellement intérieurement pour qu’elle lui parle d’un célibat ou un truc comme ça. C’est crétin, il ne la drague pas mais ça serait mentir que de dire qu’il n’a pas pensé à l’envie qu’il avait eu la première fois qu’il l’avait vu dans la laverie et ce, plusieurs fois. Il boit une gorgée de la boisson chaude, attendant sa réponse. « La fenêtre ouverte c’est celle de ta chambre ? Je peux juste vérifier un truc ? » Il est mystérieux mais c’est juste pour voir s’il voit en face si la chambre de son fils est bien éteinte, ce qui prouve qu’il ne s’est pas réveillé mais ça, il ne l’a pas dit. Juste le souhait d’aller dans sa chambre.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la toujours debout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans. (le 14.01. 1993)
SURNOM : mon prénom est déjà assez court pour me donner des surnoms. Alors pitié évitez les bébés au risque de finir aux urgences.
STATUT : célibataire et trés bien ainsi.
MÉTIER : étudiante en management le soir, bénévole en pédiatrie le mercredi et serveuse dans un bar le weedend
LOGEMENT : au #26 à fortitude valley dans un appartement avec un petit loup koda (chaton couleur marron)

POSTS : 1024 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : durant une soirée en pleine campagne, je me suis fais violée par deux hommes, deux frères. Ils m'ont tout bonnement tué et sans le savoir il m'ont volé l'espoir que je pouvais avoir en l'amour, à présent, je me refuse d'embrasser quiconque, c'est bien trop précieux, j'ai toujours l'impression d'être sale à présent. + elle n'est sur aucun réseau sociaux, ne supportant pas les haters.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (11/10)

Charlotte | une première rencontre ...

Hassan | Here is my rubik's cube.

Wendy, Siloe, Porthos & Matt | St Patrick's Day.

Liam | Quand le plus gros mensonge de ta vie ...

Elyös#2| Faut sauver Winnie.

Thalie&Kenna | quand disney rime avec crème glacée

Mia | You are my wild soulmate.

Maze (2) | deux bras cassés pour le prix d'un.

Mason | Wonder Water's

Itziar| too cool for school

Elyos#3| Tu me sauves ...
retur in the past.


Isaac | And What's next ?
RPs EN ATTENTE : hannah | porthos
RPs TERMINÉS : Oona. | Elyös. | Maze. |

abandon.
Elyos&Mikel |Paco | Sean |Leah |Leila. | Jillian Intrigue

PSEUDO : LUCKYRED
AVATAR : dove cameron
CRÉDITS : little liars.
DC : Sheridyn la maginifique
INSCRIT LE : 07/06/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t18357-blaze-quand-on-aime-quelqu-un-on-le-laisse-s-envoler-meme-si-on-est-pas-sur-le-meme-vol http://www.30yearsstillyoung.com/t18437-blaze-le-destin-c-est-pour-les-faibles-ces-gens-qui-n-ont-pas-assez-de-pouvoir-ou-de-volonte-pour-transformer-leur-vie-comme-ils-l-entendent

MessageSujet: Re: Il faut sauver Winnie | Blaze   Dim 10 Juin - 16:05


Elyös & Blaze
Il faut sauver Winnie.

Je ne comprends pas trop la précipitation de mon voisin chez moi, bon je comprends plutôt aisément et facilement que j’ai dû encore crier et du coup éveiller Charlotte la voisine, sans nul doute. Je l’écoute et j’ai du mal à ne pas un peu rire de ses dires. Comment ne pas faire autrement ? C’est compliqué, autant dire que c’est difficile. Il croyait qu’un homme était en train de me faire du mal ? Se rend-t-il compte qu’il me laisse croire que je suis sans défense ? Oublie-t-il que je suis assez forte pour vaincre Mike à la salle de boxe ? Je crois que oui. Alors, il s’est précipité pour m’aider, mais je ne suis pas sûre d’apprécier cela à vrai dire. « Je penserais quand même à le faire ! » Oui fermer mes fenêtres, car je n’ai pas envie de le voir à nouveau débarquer, sauf si c’est pour se plaindre du bruit que je fais, me restera plus qu’à déménager, ce n’est pas gênant, je peux toujours rester en contact avec ma voisine l’aimant à araignée. Je le regarde en pinçant mes lèvres, il est temps de lui dire que je ne suis pas une proie, que je l’ai été, mais qu’à présent tout cela est terminée. « En fait ce que je comprends …. C’est que si je me faisais taper, tu viendrais me sauver, comme si j’étais une petite chose, incapable de prendre soin d’elle ? » Je suis un peu sec dans mes mots, mais je ne veux plus être une personne se pensant ou vu de façon fragile, je ne le suis pas et je le prouverais comme il le faut dès que possible. « Alors, façon la violence n’arrangera rien alors façon ça n’aidera clairement pas …, la prochaine fois que tu m’entends hurler, ne fait pas ce que tu as fait ce soir … ne fait rien, quoi qu’il arrive ! » C’est peut être con et sans doute qu’il va me prendre pour une folle, mais peu importe. Je lui offre malgré tout un sourire, même si pour le coup, je suis encore choquée de tout ça. Que ce soit le cauchemar dont j’ai l’habitude ou encore le fait qu’il ait débarqué ainsi cherchant un homme que je serais capable de protéger alors qu’il serait en train de me frapper, c’est complétement dingue, mais je sais que dans le fond c’est plausible et que j’ai été dur avec lui, mais peu importe.

« Je le serais, si jamais un jour j’en ai besoin. » Ce qui n’est pas le cas, j’ai exactement ce qu’il me faut à ce niveau-là, mais je ne vois pas pourquoi, là de suite je lui dirais que j’ai une sorte de mini salle de sport dans la seconde chambre de l’appartement. « Mais Porcinet devrait vraiment pas s’inquiéter pour moi, hein ! » Que je lui redis, autant dire qu’il faut qu’il sache que je ne suis pas une poupée à défendre ou autre délire du style. Je lève les yeux au ciel, bon je vais lui laisser le plaisir de m’appeler Winnie, c’est mignon, mais un peu étrange quand on sait que ça vient d’une culotte qu’il a eu entre ses doigts sans que j’en eu envie. Mais c’est ainsi. « Allez va, je vais te laisser m’appeler Winnie monsieur Porcinet … » Je souris puis ajoute. « N’empêche je devrais me méfier de toi plus que n’importe qui, je suis sûre ! » Que je finis par lui dire en souriant et l’observant. Je finis par le guider à ma fameuse pièce qui m’aide, elle m’aide, mais il ne sait pas vraiment à quoi, alors disons juste que c’est pour me défouler, même si dans le fond c’est pour bien plus. « Ouai, je n’ai pas besoin de toi pour savoir comment m’occuper, vois-tu ! » Un petit clin d’œil, il avait dû penser que j’avais envie de me rendre à la salle de sport, mais je n’aimais pas trop sortir en milieu de nuit après un cauchemar. J’avais comme un rituel, et ce dernier était tout bonnement différent à cause de l’arrivée d’Elyos. « Pas besoin de ça pour te foutre au tapis ! » Je lui lance un clin d’œil rigolant. Il peut être agaçant et amusant à la fois, ce qui me plaît. Je me sens pas en danger avec lui, pourtant je le devrais, mais il a des idées arrêté sur les femmes et le fait de se défendre d’elle-même, je crois.
« Tu ne m’écoutes pas ! » Que je finis par lui dire. Mon regard plongé dans le sien, offrant un léger sourire à ce dernier. « Je n’ai pas besoin de protection et je n’ai pas de copain violent … je suis célibataire, mais ça ne te regarde pas forcément d’abord et je ne suis pas en danger ! » Je hausse les épaules, fronçant aussi les sourcils en soufflant un peu. « Comprit ? » J’essaye vraiment de plus entendre ce genre de chose, car je ne suis pas sûre de le supporter une nouvelle fois. « Ouii c’est ma chambre, pourquoi ça ? » Que je finis par l’interroger tout en le suivant justement jusqu’à ma chambre. « Si c’est un plan chelou pour voir ma chambre, méfie-toi, je sais viser les bijoux de famille. » Ouai, c’est un peu étrange comme demande, non ? Du moins je le pense.



(c)luckyred


she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il faut sauver Winnie | Blaze   


Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut sauver Winnie | Blaze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-