AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 for the love of the game we are ready for anything ? |Cade&Sheri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 années et même pas peur des 40 ans. (2. 02.79)
SURNOM : Sheri ou alors Dyn, mais c'est plus simple Sheri pour les fainéants
STATUT : Trop compliqué ça fonctionne ? Presque marié y a un moment, mais volage et clairement célibataire avec une envie de faire un enfant.
MÉTIER : Anciennement infirmière en pédiatrie engagée avec l'unicef à présent je suis devenue opératrice d'appel d'urgence au ooo
LOGEMENT : #300 Bayside avec ses deux chiens Malia et Jasper

POSTS : 111 POINTS : 735

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Je dois subir une reconstruction du mamelon et de l'areole aprés avoir subit un cancer et une mastectomie suivit d'une reconstruction faîtes avec des lambeaux de peau venant de mon dos sur le sein gauche.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Alana | back in the past ...

Greta| making fundraising funnier.

Cade | for the love of the game ...

Wesley | some blows and words between us.

Télia | une soirée pour se retrouver.

troisième mi-temps | les 6 doigts de la main.

Sunny | that awkward moment.
RPs EN ATTENTE : Mason |Elyos
PSEUDO : Lkd, cindy.
AVATAR : La belle Reese Witherspoon
CRÉDITS : damonesque
DC : Blaze (la toujours debout)
INSCRIT LE : 03/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19366-let-the-rain-fall-down-everywhere-around-you-sheri http://www.30yearsstillyoung.com/t19423-sheridyn-il-n-y-avait-que-moi-plantant-une-racine-au-coeur-de-mon-etre-deracine#763060

MessageSujet: for the love of the game we are ready for anything ? |Cade&Sheri   Sam 14 Avr - 15:22


Cade & Sheridyn.
for the love of the game we are ready for anything ?.
LUCKYRED
On pourrait croire que mon boulot d’opératrice d’appel d’urgence n’est pas aussi important que mon ancien, mais en tout cas j’y prends un réel plaisir. Je m’éclate, enfin façon de parler,  à répondre à ses appels. Rassurer les personnes, les guider dans les choses à faire et ne pas faire. Puis parfois certains appels sont plus bouleversants que les  autres. Un enfant qui me dit que sa maman est au sol et qu’elle ne bouge pas. Comment savoir le faire agir comme il faut sent qu’il ne panique ? Ce n’est pas chose facile, mais on y parvient avec certains qui parvienne à prendre sur eux, puis d’autre qui sont trop bouleversé.  Je fais ce boulot depuis un peu plus d’un an et autant dire qu’il m’est déjà arrivé de me renseigner auprès d’ancien collègue pour savoir comment va la personne.  Je suis curieuse, mais surtout d’une nature à vouloir savoir que tout va pour le mieux pour une personne. Parfois, on envoie des patrouilles de police ou même des ambulances pour rien. Les blagues, les personnes qui s’ennuient.  Parfois je me retrouve à parler pendant quelques secondes voire deux minutes avec Connie. Une vieille dame, qui appel se plaignant de douleur, mais ce qu’elle veut surtout ? Une compagnie, parfois c’est effrayant de voir la détresse et la solitude de certaine personne. Je relativise souvent face à cela, me disant que moi je devrais ans doute avoir un ou deux frère/sœurs dans les parages à ma vieillesse, dans une quarantaine d’année et encore, je suis sûre qu’à cette âge je ferais énormément de marche. On oublie souvent, moi la première quand on est ou était jeune que les anciens sont ceux qu’on sera dans quelques années et qu’on doit être là pour eux. J’avoue que ça remet souvent en question. Enfin, mon travail était fini, des hauts le cœur et sans doute beaucoup de frayeur, parfois mon cœur doit palpiter au rythme de l’organe central que l’appelant.  

Il est tard, je devrais sans doute être raisonnable, mais ce mot n’a jamais été fait pour moi, tout au contraire. À moins que m’enfuir le jour de mon mariage était une chose raisonnable ? Peut-être, mais ça dépend sans doute du point de vue de qui. J’aurais pu m’en rendre compte bien avant le jour J. J’aurais pu comprendre que mes aigreurs d’estomac étaient dus  à ce mariage et ces préparatifs. Je crois que si un jour je me pose, il faut que le gars veuille rester chez lui et que moi aussi peu importe si on a des enfants. Les enfants, c’est une nouvelle chose dans ma vie. J’ai envie d’avoir des enfants, pas forcément une ribambelle comme mes parents, même si j’apprécie ma fratrie ou encore les scènes que cette dernière peut m’apporter, un enfant ça serait déjà plutôt pas mal. Mais ce n’est qu’une idée qui a germé dans ma tête, alors je n’y pense pas en permanence mai elle est inscrite dans ma buckelist alors forcément que c’est plutôt une chose qui devrait se réaliser comme toutes les choses déjà noté sur mon bouquin à bucketlist. Alors ma décision immature malgré ma fatigue allait me mener dans un endroit plutôt enjoué auquel j’adorais me montrer et m’amuser. J’aime beaucoup traînait dans des bars ou encore faire quelques parties de billard, de poker ou de fléchette, faut juste prévenir que je suis nulle avec une fléchette en main et qu’on risque peut être, même surement sa vie à mes côtés.

Une fois arrivée à ce bar, je me garais à rue adjacente de l’endroit. Mes clefs de ma Audi S4 en main je vais pour entrer dans le bar. Un sourire est déjà en train de teinter mon visage, rien que l’odeur des alcools se mélangeant dans le coin finissait par venir taquiner mon odora. J’aime cette odeur, mélangé à celle des vieux endroits, pas une odeur de renfermé, mais une odeur familière et qui nous ramène en enfance quand on rendait visite à nos grands-parents. Je m’installe au bar qui a une forme concave assez amusante à mon goût, c’est rare ce genre de forme pour bar, mais ça fait sans doute son charme. Je n’ai pas besoin de commander, car Steven, le jeune barmaid me connait, bien plus qu’un barman devrait me connaître, mais peu importe. Mes yeux flirtent avec les personnes se trouvant dans l’arrière salle, mon sourire vient à s’élargir quand je vois Cade. La table de poker n’est pas pleine et la partie n’a pas l’air lancé. «  Emporte mon verre là-bas, j’ai des personnes à plumer !  »  Je lui lance un clin d’œil. Je m’approche de la salle. «  Messieurs !  »  Que je lâche à l’intention des trois hommes dont Cade fait partis. « Je m’octroie le droit de m’installer parmi vous !  »  Je connais deux d’entre eux, Cade bien sûr, que j’ai croisé durant une enquête d’une fan un peu trop amouraché  de mon père qui nous menaçait de mort si on ne le laissait pas vivre son amour avec lui, sauf que lui n’en voulait pas et normal. Puis Craig, un très mauvais joueur, on lit facilement son jeu sur son visage ce qui n’est pas un régal quand on veut justement jouer pour s’amuser, mais sérieusement à la fois. «  Alors, qu’elle est la mise ?  »   Demandais-je d’une voix enjouée alors que je repliais ma robe rouge sous mes genoux pour m’asseoir à la table.



❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-sept ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête... (né le 21/03/1981)
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en remise en question.
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE

POSTS : 390 POINTS : 990

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, la bouffe grasse et les dessins animés.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : MAZE - LOAN - MILENA - SHERIDYN - LAZARUS -
RPs EN ATTENTE : ∆ Noa Jacobs
∆ Liam Weiss
∆ Leonardo Grimes
∆ Victoria Fitzgerald
∆ Bélial Osborne
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood http://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

MessageSujet: Re: for the love of the game we are ready for anything ? |Cade&Sheri   Dim 15 Avr - 11:52


for the love of the game we are ready for anything ?
De la paperasse s'entassait sur la toute petite table basse qui trônait entre le canapé et la télévision. Cade était assit, penché sur son ordinateur portable, ses yeux verts rivés sur l'écran qui émettait une lumière bleutée presque insupportable. Ses coudes plantés dans ses cuisses, il faisait défiler une page, celle des rapports de dossiers du FBI. L'agent fédéral avait beau être mis à pieds pendant une durée indéterminée encore, il gardait un accès privilégié à tous les logiciels sécurisés du service américain. Du moins, les dossiers en cours ne lui étaient pas encore dissimulés et il pouvait largement aller jeter un oeil de temps en temps. En l'occurrence, c'était une affaire qui le touchait de très près qu'il voulait suivre. Celle qui l'avait amené ici, à Brisbane. Car même s'il ne voulait pas se l'avouer, Cade avait tiré sur un homme, il l'avait abattu de sang froid et c'était pour ça que ses supérieurs avaient décidés de le punir comme un enfant qui se serait battu dans la cour de récréation. Il savait que la mort avait été prononcée suite à ce coup de feu mais ce qu'il voulait voir, c'était le rapport que son collègue avait tapé suite aux vacances forcées de l'agent Grimes. Il avait été retiré de l'affaire définitivement. Cade n'était pas du genre à lâcher prise comme ça, aussi... facilement.

Après des heures de recherche, il n'était pas parvenu à mettre la main sur ce rapport. Ou bien, il lui avait finalement été caché. Quelqu'un se serait occupé de ses accès à la base et les aurait minimisé. Cade se sentait comme déchu de certains pouvoirs et il détestait ça. Finalement, il s'y était bien fait...à ce boulot de fédéral. Il s'y était bien retrouvé après quelques années dans la police américaine. Ce à quoi il avait plus de mal à s'habituer, c'était la hiérarchie, les ordres. Et aussi...le port du costume de pingouin à chaque sorties, officielle ou non. Il s'était toujours senti très... pas assez... enfin...mal ! Dans ce genre de tenue qui faisait certes rêver les femmes, il n'était pas lui. Son lui préférait les jeans bruts, les tee shirts simplistes et les chemises qu'il laissait ouvertes. C'était d'ailleurs comme ça qu'il était habillé aujourd'hui.

Plutôt agacé par l'échec de ses recherches, Cade chopa son téléphone sur la table, composa un numéro et se leva en collant son portable à son oreille. - Jill, c'est Grimes ! Ah la petite secrétaire du bureau qu'il appréciait beaucoup mais avec qui, bizarrement, il n'avait jamais rien tenté. Quelqu'un qui pourrait mélanger le boulot et les petites folies d'à côté, non, c'était pas son truc. - Ouais ouais... ça va très bien. Dis moi, le binoclard est dans les parages ? Le binoclard...ou encore le petit jeune qui s'occupait de la partie informatique dans son service. Ce genre de mec un peu louche mais qui en a dans la tête. - Non... laisses, j'vais me démerder. Merci. Il raccrocha en manquant de soupirer un "comme d'habitude" qui viendrait mettre un point final à tout ça pour aujourd'hui. Cade commençait à étouffer. Trop de FBI, trop d'ordinateur, trop de... il fallait qu'il prenne l'air et qu'il se change les idées.

Il baissa l'écran de son ordinateur portable, fourra son téléphone dans la poche de son jean et attrapa les clés de son bébé, posées sur le petit bar. Changer de coin et de pub, voilà son but pour ce soir. Mais on ne change pas totalement les habitudes, il comptait bien se siffler quelques verres et peut être rencontrer une fille... Après quelques kilomètres, il trouva quelque chose qui ferait l'affaire. Il se gara tout près, rangea ses clés dans sa poche, précieusement, et entra. Cade se dirigea immédiatement au comtpoir. - J'prendrai un scotch ! Il adressa un sourire poli au serveur et ses yeux tombèrent sur la table de poker, un peu plus loin. Ah ouais ! Ça, ça pouvait lui changer les idées. Il se souvenait avoir quelques billets en poche pour la mise, ça ferait l'affaire. Son verre fut rapidement servit et il s'en empara avant de se diriger vers la table où un type était déjà assit. - On dirait que je viens de trouver mon occupation de la soirée ! Il posa son verre face à lui après en avoir bu une gorgée et souriait d'avance de cette partie qui allait commencer.

Cade et l'autre type avaient vite été rejoins par d'autres joueurs. Et puis, alors qu'on battait les cartes, une voix féminine. Une voix qu'il connaissait. Son regard se posa sur la charmante blondinette qui s'assit quasiment face à lui. Un immense sourire espiègle s'afficha alors sur son visage. - Je vous en prie, faites donc Mademoiselle. Devait-il prononcer son nom ? Le nom connu qui avait fait l'objet de l'un de ses dossiers il y avait quelques temps ? Elle parlait déjà de mise, elle n'avait décidément pas changé. Toujours aussi sure d'elle et elle avait bien raison. Sheridyn l'avait bien eu la dernière fois... L'agent fédéral regarda ses compères masculins pour voir si quelqu'un bronchait. Et puis, il reposa ses yeux sur la demoiselle, pleine d'entrain. - Je propose une tournée générale sur la première main, histoire de se mettre en jambe ! Il adressa un sourire à Sheridyn. On distribuait les cartes. - Et disons...500$ par tête et le restant de la soirée avec la personne de son choix pour le gagnant ?



 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 années et même pas peur des 40 ans. (2. 02.79)
SURNOM : Sheri ou alors Dyn, mais c'est plus simple Sheri pour les fainéants
STATUT : Trop compliqué ça fonctionne ? Presque marié y a un moment, mais volage et clairement célibataire avec une envie de faire un enfant.
MÉTIER : Anciennement infirmière en pédiatrie engagée avec l'unicef à présent je suis devenue opératrice d'appel d'urgence au ooo
LOGEMENT : #300 Bayside avec ses deux chiens Malia et Jasper

POSTS : 111 POINTS : 735

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Je dois subir une reconstruction du mamelon et de l'areole aprés avoir subit un cancer et une mastectomie suivit d'une reconstruction faîtes avec des lambeaux de peau venant de mon dos sur le sein gauche.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Alana | back in the past ...

Greta| making fundraising funnier.

Cade | for the love of the game ...

Wesley | some blows and words between us.

Télia | une soirée pour se retrouver.

troisième mi-temps | les 6 doigts de la main.

Sunny | that awkward moment.
RPs EN ATTENTE : Mason |Elyos
PSEUDO : Lkd, cindy.
AVATAR : La belle Reese Witherspoon
CRÉDITS : damonesque
DC : Blaze (la toujours debout)
INSCRIT LE : 03/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19366-let-the-rain-fall-down-everywhere-around-you-sheri http://www.30yearsstillyoung.com/t19423-sheridyn-il-n-y-avait-que-moi-plantant-une-racine-au-coeur-de-mon-etre-deracine#763060

MessageSujet: Re: for the love of the game we are ready for anything ? |Cade&Sheri   Hier à 17:47


Cade & Sheridyn.
for the love of the game we are ready for anything ?.
LUCKYRED
Parfois on pense que notre vie est toute tracée, il est vrai que je n’ai jamais imaginé une vie comme celle de mes parents que ce soit au niveau des enfants, des mariages ou de la carrière. Pourtant je me rapproche de ces derniers pour ce qui est d’aider les autres. Chacun à notre manière, même si je continue de faire des choses bénévolement ou en me rendant au gala de charité. J’ai une part comme chaque enfant sur les biens de mes parents et j’en profite. Je n’ai pas vraiment profité de cet argent sauf pour m’acheter le petit cottage sur bayside que j’ai retapé de  a à z. Je ne fais pas tout pour ressembler à mes parents, surtout que je ressemble déjà plutôt assez bien à ma défunte mère. Les mêmes cheveux blonds, les yeux aussi azur que possible. Aider les personnes pour moi était en bossant en tant qu’infirmière, car les études ne m’avaient pas tant donné envie que ça, je n’avais pas eu envie de faire de grande étude, perdre mon temps puis je ne me sentais pas capable d’accepter autant de pression. Peut-être que c’est con, mais c’est ainsi. Alors, abandonner le boulot d’infirmière, ne fût pas une mission simple, mais je commençais à étouffer dans les hôpitaux. Y bosser n’est pas du tout la même chose qu’y être soigner et autant dire que j’avais compris ma douleur avec ce cancer qui m’avait forcé à y passer des heures de la journée, de la nuit quand la chimio me rendait trop faible pour pouvoir faire ce que je voulais.

Le nouveau travail reste le même, je n’ai pas le contact à premièrement parlé avec le patient ou la victime, mais je suis la première personne avec qui il échange. Que ce soit pour avoir une ambulance, les pompiers ou encore la police et parfois les trois en même temps. Même que parfois ça peut arriver que j’envoie des personnes du zoo … ouai parfois les gens se procurent des animaux bébés qui finissent par grandir et devenir terrible pour eux. Certaines personnes sont plus ou moins douées pour nous rendre triste sans le vouloir, nous remettant souvent en question. Mais pour le coup, je ne peux pas nier que ce boulot et celui qui me correspond, peut être que je changerais d’avis tantôt, que mon idée de devenir peut être maman n’était là que pour quelques secondes pour me laisser m’envoler vers d’autres cieux. C’est possible et même une chose forte probable. J’aime le changement, je n’aime pas m’endormir sur des choses que je fais tous les jours. Alors on pourrait dire que répondre au téléphone est une chose répétitives, c’est bien le cas, mais je n’ai pas le même cas, les mêmes choses à gérer et c’est ça qui m’a aussi charmé dans ce boulot. La journée justement avait été rude, même beaucoup trop, mais au lieu de me montre raisonnable, j’ai décidé de combattre la fatigue et de partir prendre un peu de bon temps !

Ce bar, j’en suis une habituée et je ne le suis pas seulement dans ce dernier. Tout au contraire, j’aime beaucoup changer d’endroit, découvrir de nouvelle personne, ce qui fait forcément une personne ouverte de ma personne. Steven m’offre quelques sourires. Non, je ne l’ai jamais mis dans mon lit … non sinon je m’en rappellerais, mais je crois qu’il me connait plutôt bien à force et je ne parle pas du fait de savoir ce que je bois ou non. Mais bien du fait de repartir rarement seule de l’endroit. Très vite l’occupation de ma soirée venait de s’offrir à moi, une partie de poker. J’adorais les jeux, surtout la compétition et l’esprit qui y régnait, que ce soit dans ce jeu ou tous les autres. Je m’incruste allègrement à la table en offrant un sourire à Cade. «   Tu devrais plutôt ne pas me laisser m’installer ! »  Un clin d’œil accompagne mes mots. «   Surtout que je pense avoir un peu de chance avec moi en plus du talent … »  Je souris. «   Vu que dernièrement j’ai pas mal gagné à une partie de blackjack à un gala ! »  Que je lui dis. Bien sûr je parle du fait que j’ai déjà pu le battre, mais les jeux de carte c’est un peu de chance avec un bluff de fou, s’il savait qu’il s’était couché une fois … alors que mon jeu ne comptait strictement rien sauf une paire de neuf, il serait fou.

Un regard à tous ces hommes autour de la table puis je me concentre sur les dires de Cade. «   Très bonne idée pour lancer cette partie ! »  plutôt bonne comédienne, je sais mentir dans le blanc des yeux, je ne sais pas si je dois être réellement fière de cela, mais ma foi  si cela arrange mes chances de plumer des personnes pour le simple plaisir de m’amuser, je ne vais pas m’en plaindre. «   La personne de son choix pour le gagnant ? »  Je regarde les autres qui m’ont presque aussitôt regardé. Je ne suis pas un trophée, mais je vais m’en sortir en gagnant. Mon regard se pose sur Cade. «   Dis-moi tu as toujours cette si belle voiture ? »  mon regard pétille un peu en parlant de ce petit bijou et surtout les idées fusionnent dans ma tête. «   Et si on intéressait le jeu entre nous ? »  Lâchais-je tout en attrapant les cartes qu’on venait de me distribué, commençant à checker ces dernières tout en gardant une oreille aguerrie en direction de l’homme du Fbi.  



❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: for the love of the game we are ready for anything ? |Cade&Sheri   


Revenir en haut Aller en bas
 

for the love of the game we are ready for anything ? |Cade&Sheri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-