AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Rencontre Nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
https://media.giphy.com/media/drHJ5BpNzgqdy/giphy.gif
POSTS : 414 POINTS : 310

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

James (#2)MatteoColinCadeCarterLukas
RPs EN ATTENTE : Liviana
RPs TERMINÉS : James (#1)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

MessageSujet: Rencontre Nocturne   Lun 14 Mai - 21:48


Savannah & Colin

Rencontre Nocturne

▼▲▼

Cela fait exactement une semaine, deux jours, et trois heures que je suis sur le territoire Australien, et j’en suis à ma troisième journée de boulot dans cette agence de communication. Je tente de faire mes preuves sur le terrain, de m’adapter aux procédures. Je dois dire que les premiers jours de travail sont toujours les plus difficiles à mes yeux. Il y a toujours ce temps d’adaptation à avoir. Et puis je ne sais clairement pas si je fais l’affaire, je n’ai pas encore vu le patron jusqu’à présent. J’ai cependant eu écho de quelques détails le concernant. Je sais que cet homme est sexy et séduisant selon les dires de ma voisine de bureau avec laquelle j’ai sympathisé. Elle a cependant précisé qu’il n’était pas réceptif aux avances, que des rumeurs d’infidélités dans son couple avait fait le tour de l’agence, et qu’il n’était pas du genre à mélanger le travail et le reste. Elle précise également qu’elle a tenté une approche qui s’est soldé comme un échec puisant.J’écoute ce speetch , me faisant malgré moi un avis. Je ne suis clairement pas là pour jouer au bachelor, j’ai déjà assez de problème personne à gérer de mon côté. Je suis concentrée sur le dossier que je traite actuellement lorsque j’entends ma voisine m’interpeller discrètement pour avoir mon attention. « Tsssit. » Elle me montre d’un signe de tête le fameux patron qui vient tout juste de faire son entrée pour rejoindre ses bureaux. Je ne l’ai  vu que de dos, mais je vais devoir lui faire face malheureusement assez vite puisqu’on m’a demandé de lui remettre un dossier qu’il a suivi de A à Z. J’attends une bonne demi-heure avant de me lever ma chaise. j’approche de son bureau alors que je peux l’apercevoir grâce aux vitres qui entourent ce dernier. Il est concentré sur son écran. Je me racle la gorge avant de frapper sur la porte qui était déjà ouverte. Il relève le regard vers moi avec une once d’indifférence ou d’agacement je ne sais pas. J’ai l’impression d’être tombé au mauvais moment. « Bonjour. Je m’appelle Savannah, je suis nouvelle ici » avouais-je en levant la main pour appuyer mes dires. Je me sens ridicule et jugée. Il semble me dévisager. Il n’a même pas pris le temps de me repondre. Clairement, je crois qu’il s’en fout là tout de suite de ce que je lui raconte, voilà pourquoi je passe à l’essentiel après m’être raclé la gorge à nouveau. « Hmm…Voici le dossier des affiches pour Brunner & Well , on m’a demandé de vous le remettre ». Dis-je en esquissant un semblant de sourire. J’entends enfin le son de sa voix alors qu’il me remercie, et je m’éloigne finalement, jetant un dernier coup d’oeil tout avant de passer la porte à nouveau. Okay, il a beau être canon, il est surtout pas très sociable à mon goût.
Il est 20H23, j’ai vu les bureaux se vider petit à petit, et j’ai l’impression d’être la dernière encore présente. J’ai une commande qui doit absolument être partie demain, et par peur de ne pas savoir tenir les délais, je préfère la finir ce soir. Je ne suis pas la plus efficace alors que je tente de m’y retrouver, c’est un stress supplémentaire que je veux m’éviter en arrivant. Je m’accorde une petite pause en m’étirant, alors que je constate que le bureau du patron est encore éclairé. Je ne suis donc pas la seule à jouer les prolongations ce soir. Je me remets cependant sur mon dossier, n’ayant pas envie de rester une heure de plus ici.

CODAGE PAR AMATIS



No happy ever after, just disaster
And it turned into whatever, now we're saying never. Feel the fire cuz it's all around and it's burning, For forever and always
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Partron d’une entreprise.

POSTS : 252 POINTS : 95

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : • J’adore la musique • je joue du violon pour endormir mes enfants • Je rêve de faire une croisière • La tortue est mon animal favoris • Pas un grand fan du sport mais je fais attention à ma ligne en mangeant sainement
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
AVATAR : Jesse Spencer
DC : Non
INSCRIT LE : 10/05/2018

MessageSujet: Re: Rencontre Nocturne   Lun 14 Mai - 22:31


Savannah & Colin

Rencontre Nocturne

▼▲▼

La vie n’est pas de tout repos ces derniers temps, mais il faut dire que je l’ai mérité. Ma vie personnelle est un vrai chaos et je peine a remonter la pente auprès de la mère de mes enfants. Mais au final la vraie question c’est : est-ce que j’ai vraiment envie de cette vie là avec elle ? J’en sais foutre rien. Ce qui m’intéresse en ce moment c’est le boulot. Même si tout n’est pas tout rose, il faut que je garde la tête sur les épaules, j’ai une boîte a faire tourner. Si j’ai déserté les lieux pendant près de deux ou trois jours, je n’sais même plus, il est temps de montrer qui est le patron ici. De plus je sais qu’il y a une petite nouvelle qui a fait son entrée dans l’entreprise, il faut que je constate par moi même a qui j’ai affaire. Je m’occupe que très rarement des recrutements, je déteste ça, je préfère juger et me faire une idée une fois la personne dans le bain. C’est souvent facile de faire les beaux yeux, de prétendre être motivé lors de l’entretient mais une fois embauché, il y a plus personne.
Je n’ai pas la tête a saluer tout le monde, je sais que j’ai du courrier en retard et des dossiers à terminer. Non je ne fais pas parti de ces patrons qui savent que donner des ordres, je sais et j’aime mettre la main à la patte. Après avoir garé ma voiture sur ma place de parking réservé, je passe la porte en saluant tout de même quelques personnes au passage, mais je reste plutôt fermé aujourd’hui. Je donnerai comme excuse une mauvaise nuit. Ca marche à tous les coups. Je traverse la salle principal ou tout le monde est tête baissé sur son écran. Une des jeunes femmes semble vouloir me lécher les bottes aujourd’hui et m’apporte un café alors que j’entre dans mon bureau. Je soupire en voyant le tas de papiers sur le bureau et pousse la porte avec mon pied.
Je m’attaque à un dossier important qui doit impérativement être terminé depuis hier…. Comment dire que j’ai pas trop de temps à perdre et a être dérangé. Cependant j’ai a peine le temps de me remettre dans le dossier que quelqu’un vient me déranger. A croire que c’est pas la journée. Je relève le regard vers la jeune femme, je plisse les yeux cherchant son prénom, mais impossible de m’en souvenir. Ca doit être la petite nouvelle. « Bonjour. Je m’appelle Savannah, je suis nouvelle ici » J’observe sa silhouette qui n’est pas désagréable. Hé oh Colin remet toi dans ton rôle de patron là. Soit ferme et déterminé. Oui c’est ce que je dois faire, même si je serai bien tenter par son petit corps. Il faut que je garde mes distances, c’est le mieux a faire si je veux me racheter, mais en ai-je vraiment envie ? Quand je vois a quel point la jeune femme face à moi me donne l’eau à la bouche, je me demande bien. Je dois me montrer à la limite du mal poli alors que je ne prends pas le temps de lui répondre. Je n’ai pas trop le temps, j’ai juste envie qu’elle abrège la discussion pour en venir au plus important, sinon je me sentirais dans l’obligation de baisser les rideaux de mon bureau pour lui faire des avances. « Hmm…Voici le dossier des affiches pour Brunner & Well , on m’a demandé de vous le remettre » Ok le nom m’oblige a y prêter attention. C’est un dossier important, qui nous permettrait de récupérer par mal d’autres trucs si nous les satisfaisons. Je me dois donc de la remercier, ce que je fais en souriant légèrement, soutenant son regard un instant. Ouf.
La journée passe plutôt vite, c’est ça quand on est occupé et passionné par ce qu’on fait j’imagine. La plupart des employés sont venu me saluer et me dire qu’il partait. Je suis souvent le dernier a quitter les locaux lorsque je ne vais pas voir mes enfants. C’est-à-dire souvent. Je regarde l’heure à ma montre. Effectivement il se fait tard et mon estomac comment à crier famine, je découvre par la même occasion, a travers l’une des vitres qui entour mon bureau, un écran encore allumé. Je suis curieux de voir qui fait des heures supplémentaires. C’est plutôt rare de nos jours, surtout quand elles ne sont pas payées. Je me lève donc de mon siège pour sortir de cet espace. A ma grande surprise c’est Savannah, la fameuse nouvelle plutôt belle. J’ai un petit sourire en coin alors que je m’approche de son bureau. « Personne ne vous attend chez vous ce soir? » demandais-je pour attirer son attention. « J’ai une envie de sushis, ça vous dit ? » ajoutais-je en souriant. J’allais pouvoir, avec cette occasion, tâter le terrain et me faire une idée sur la personne que j’avais en face de moi. « Au fait, j’suis Colin. » terminais-je par lui dire en lui tendant la main afin d’échanger un contact. « Désolé pour tout à l’heure, même si vous êtes plutôt jolie, je ne pouvais pas vous faire un traitement de faveur devant les autres. » affirmais-je. Le reste de l’entreprise savait quel point je pouvais être désagréable avec les nouveaux parfois. Après tout c’est comme ça qu’on se fait une idée de la personne. Si elle craque au bout de deux jours c’est qu’elle n’est pas prête à bosser, non? « Mais maintenant que nous somme seuls, on va pouvoir faire connaissance plus aisément. » terminais-je par lui dire alors que je tire un siège d’un autre bureau pour venir m’asseoir à côté d’elle. « Vous bossez sur quel dossier? » demandais-je alors intéressé par le son de sa voix. En tout cas, ce que je pouvais affirmer c’est qu’elle sentait très bon. La proximité de nos corps pouvait me permettre de voir quelques détails de son visage pas du tout désagréable. Je sentais qu’on allait bien s’entendre tous les deux, enfin c’est ce que j’espérais, elle avait l’air plutôt sympa.
CODAGE PAR AMATIS




☽☽ Il n’y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c’est d’identifier exactement d’où elle vient, parce qu’une fois que t’as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces...

   


Dernière édition par Colin Parks le Jeu 7 Juin - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
https://media.giphy.com/media/drHJ5BpNzgqdy/giphy.gif
POSTS : 414 POINTS : 310

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

James (#2)MatteoColinCadeCarterLukas
RPs EN ATTENTE : Liviana
RPs TERMINÉS : James (#1)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

MessageSujet: Re: Rencontre Nocturne   Mer 23 Mai - 22:02


Savannah & Colin

Rencontre Nocturne

▼▲▼

Je ne vais pas dire que je regrette mon retour ici. Pour dire vrai, je ne me suis jamais senti autant chez moi que dans cette ville. Disons surtout que mon arrivée en ville n'est pas toujours facile à vivre. Que ce soit d'un point de vue personnelle, avec tout
les détails que ça inclus, mais aussi sur le plan professionnel. Si j'ai déjà fais mes preuves dans plusieurs boîtes sur ce poste de graphiste que j'occupe, ma venue dans cette nouvelle boîte va me forcer à devoir faire mes preuves à nouveau. Tout est question de confiance dans ce métier, et je sais qu'il va falloir un certain temps avant que l'on sache réellement de quoi je suis capable. Et l'avis numéro un dans cette hiérarchie reste bien évidemment le patron, que je dois aller voir malgré moi. Je n'aime pas trop me faire remarquer, un brin timide parfois, mais je n'ai malheureusement pas le choix, et comme si ce n'était pas suffisant déstabilisant, je me fais recevoir avec un accueil on ne peut plus froid. Je pense tomber au mauvais moment à en croiser le regard de mon patron pour la première fois. Je ne me vois cependant pas rebrousser chemin désormais, alors je me lance, espérant obtenir une once de reconnaissance de sa part. Et je semble percevoir l'ombre d'un sourire alors que je lui remets le dossier en question. Je profite de l'instant pour m’éclipser, n'ayant pas envie de l'importuner plus longtemps alors qu'il semble en plein travail. Et je dois subir les minutes qui suivent les questions insistantes de ma voisine qui semble très intéressée par les détails cette première rencontre avec le boss super canon comme elle l'appelle si bien.
Je suis plongée dans mes travaux en cours, ayant vu quelques personnes qui m'entourent quitter les lieux alors que l'espace d'une seconde je relève le regard pour constater que je suis la seule survivante. Ca me dérange pas tant que ça, mon côté perfectionniste semble être prioritaire ce soir, d'autant que ce dossier en cours arrive enfin à sa fin et que je vais certainement pouvoir bientôt me rendre vers la sortie. Une voix va cependant me faire légèrement sursauter dans ce silence qui régnait jusqu'à présent. « Personne ne vous attend chez vous ce soir? » Je relève la tête pour constater que mon patron se trouve bientôt à ma hauteur. Je souris légèrement en hochant négativement de la tête. "Hmm non... Je vis seule" avouais-je avant de réaliser que j'étais entrain de raconter ma vie à mon patron. J'aurai aimé pouvoir rentrer chez moi et avoir quelqu'un qui m'y attend mais ce n'est pas le cas alors..« J’ai une envie de sushis, ça vous dit ? » Ma bouche s'entrouvre alors que je semble un peu hésitante face à cette question soudaine. Est ce hiérarchiquement correct "Je sais pas, il se fait tard, vous devriez peut être rentrer auprès de votre famille". Je me déteste d'avoir oser dire ça, c'est gênant, ca ne me regarde absolument pas. Je tente de sourire afin d'effacer cette envie soudaine de disparaitre dans le sol.  « Désolé pour tout à l’heure, même si vous êtes plutôt jolie, je ne pouvais pas vous faire un traitement de faveur devant les autres. » Je hoche la tête, appréciant cette remarque alors que pour la première fois depuis le début de cette conversation un sourire naturel et sincère vient se faufiler sur mon visage. "Pas de soucis pour ça, je comprends bien." Je l'observe s'asseoir sur le bureau annexe au mien. « Mais maintenant que nous somme seuls, on va pouvoir faire connaissance plus aisément. » Ma tête se penche légèrement sur le côté. Est ce que c'était le genre de patron a vouloir être proche de ses employés ou est ce que j'étais parvenue malgré moi à attirer son attention? Je dégage une mèche de cheveux derrière mon oreille, signe de nervosité naissante. Il faut dire qu'il est intimidant, et par cette distance, je parviens à apercevoir ce regard bleu dans lequel je me noie sans le vouloir, c'est désarmant. Je ne peux que confirmer les dires de ma collègue, cet homme  a vraiment un physique à part. Et comme si ce n'était pas suffisant, il semble très charismatique.« Vous bossez sur quel dossier? » Je tente de ne pas me laisser désarmer par cette proximité. "Les affiches pour un viticole...un grosse commande".
CODAGE PAR AMATIS



No happy ever after, just disaster
And it turned into whatever, now we're saying never. Feel the fire cuz it's all around and it's burning, For forever and always
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Partron d’une entreprise.

POSTS : 252 POINTS : 95

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : • J’adore la musique • je joue du violon pour endormir mes enfants • Je rêve de faire une croisière • La tortue est mon animal favoris • Pas un grand fan du sport mais je fais attention à ma ligne en mangeant sainement
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
AVATAR : Jesse Spencer
DC : Non
INSCRIT LE : 10/05/2018

MessageSujet: Re: Rencontre Nocturne   Jeu 24 Mai - 16:11


Savannah & Colin

Rencontre Nocturne

▼▲▼

Le boulot reste une échappatoire très importante pour moi. Afin d’éviter de plonger dans la déprime, pour éviter de se sentir seul, de prendre un verre dans un bar, puis un autre et encore un autre pour finir par ne plus savoir marcher droit, la boite reste la meilleure solution à mes problèmes. C’est donc une fois de plus que je suis le dernier a quitter les locaux, enfin c’est ce que je pensais avant de découvrir qu’il y a encore une présence. Une présence féminine et pas n’importe laquelle. Il s’agit en réalité de la jeune femme rencontrée quelques heures plutôt, dans mon bureau alors que je semblais être au plus fort de ma froideur. En réalité, ce n’était qu’une carapace, je tentais de ne pas me faire déstabiliser par ce regard désarmant qu’elle arborait à mon égard. Je devais rester concentrer sur le dossier qui semblait être l’un des plus importants pour la boite. Alors en découvrant qu’il s’agissait de Savannah, j’opte pour une approche un peu plus sympathique. Nous sommes seuls, personne pour fayoter, ou pour raconter des idioties. Rien que tous les deux, entre quatre yeux pour apprendre à faire connaissance. A vrai dire, elle dégage quelque chose de très spécial, quelque chose d’intriquant, un brin mystérieux aussi. Afin de faire remarquer ma présence à la jeune femme, j’opte pour une question qui me donnera déjà une indication majeur avec la réponse sur sa vie personnelle. « Hmm non... Je vis seule »  Je souris légèrement face à cette réponse qui me pousse donc a aller à sa rencontre. « Intéressant. » lâchais-je d’une voix basse. A hauteur de son bureau, je lui fait part de mon envie de manger des sushis, lui proposant par la même occasion de rester dîner avec moi étant donner que personne ne l’attend chez elle. C’est peut-être une ouverture à ne pas laisser passer. « Je sais pas, il se fait tard, vous devriez peut être rentrer auprès de votre famille » Je remarque son visage un peu crispé, certainement gêné d’avoir dit ça. Je trouve ça charmant. Le petit sourire timide semble bien la définir a première vue. « Je vis seul aussi, mes enfants vivent avec leur mère. » lâchais-je alors avec un fin sourire aux lèvres. Je lui donnais une information sur ma vie personnelle. Je préférais lui donner moi-même avant qu’elle n’entende un tas de rumeur à mon sujet. C’est certain que ma vie personnelle avait été très mouvementée dernièrement et la curiosité de certain me portait parfois défaut. Afin de briser ce silence et cette atmosphère, j’opte ensuite pour les excuses. Il est vrai que je n’ai pas été très accueillant tout à l’heure avec cette dernière. Vu sa sympathie et son professionnalisme, je m’en veux un peu. Il est tellement rare de voir du personnel prendre du temps sur leur vie pour terminer un dossier. Je trouve que ça montre son implication. «  Pas de soucis pour ça, je comprends bien. » Mon sourire s’élargie. « Tant mieux, me voilà rassuré. Je ne voudrais pas que mon attitude vous fasse fuir… vous semblez être un atout important pour l’avenir de mon entreprise. » Je prends par la suite place à ses côtés en prenant le fauteuil d’un autre bureau, réduisant la distance entre nous, affirmant vouloir faire connaissance maintenant que nous sommes seul, ici. Mon regard arrive enfin a croiser le sien dans une proximité plutôt désarmante. Elle semble si douce et pourtant si forte. Son regard en dit long sur elle et je trouve ça très très touchant.Je me racle la gorge afin de mettre fin à cet échange intense et poignant en lui demandant le sujet de son dossier. « Les affiches pour un viticole...un grosse commande » j’hoche la tête brièvement, tentant de me montrer plus intéressé par le dossier que par la jeune femme. J’avoue que c’est difficile tant elle dégage quelque chose de puissant rien qu’avec l’intonation de sa voix. « Super ! Vous savez quoi, je commande les sushis, on mange et je vous aide a clôturer le dossier. » proposais-je à la jeune femme. Sans pour autant attendre une réponse de sa part, je me retire afin d’aller passer commande dans mon bureau, optant pour une bouteille de vin par la même occasion. Il n’y a pas de mal à se faire plaisir. Je reviens ensuite à hauteur de la jolie brune, sourire aux lèvres. Je reprends place sur le siège, m’adossant confortablement au dossier, l’observant un peu plus en détails. Cependant cette charmante jeune femme ne semble pas vouloir faire une petite pause. Je prends donc l’initiative d’appuyer sur le bouton de l’écran afin de l’éteindre, ne risquant pas par cette action de gâcher son travail et de perdre toutes les données. « Faites une pause et parlez moi un peu de vous. J’aimerai savoir à qui j’ai affaire. » lui dis-je avec un grand sourire, échangeant un regard des plus intenses et insistants.
CODAGE PAR AMATIS




☽☽ Il n’y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c’est d’identifier exactement d’où elle vient, parce qu’une fois que t’as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces...

   


Dernière édition par Colin Parks le Jeu 7 Juin - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
https://media.giphy.com/media/drHJ5BpNzgqdy/giphy.gif
POSTS : 414 POINTS : 310

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

James (#2)MatteoColinCadeCarterLukas
RPs EN ATTENTE : Liviana
RPs TERMINÉS : James (#1)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

MessageSujet: Re: Rencontre Nocturne   Mer 30 Mai - 22:43


Savannah & Colin

Rencontre Nocturne

▼▲▼

Je ne m'attendais clairement pas à me retrouver seule avec le patron. J'imagine déjà que si les mauvaises langues de la boîte voyaient cette scène, elles s'emparaient de l'occasion pour dire que tout ca n'était qu'un stratagème de ma part pour profiter du moment avec le patron, seul à seul...Et cette propre idée me dérange. Je m'en fous un peu de ce que l'on raconte, mais j'ai malheureusement un passé qui me pousse à devoir faire attention à ce que je dois faire, j'ai appris que chaque acte avait des conséquences, et je peine déjà à retrouver ma place dans cette ville, des cancans de ce genre pourraient d'entrée de jeu me glisser dans la case 'opportuniste'. Voilà la raison pour laquelle je m'efforce d'être la plus professionnelle possible alors que mon boss a décidé de prendre place à mes côtés. Je suis du genre sociable, réellement, mais le statut hiérarchique d'une boîte m'a toujours un peu troublé, j'ai du mal à voir mes supérieurs autrement que comme cela. Voilà la raison pour laquelle je me déteste chaque fois que j'ouvre la bouche, comme si j'en disais soudainement trop à mon sujet. Je ne suis pas là pour faire copain/copain avec le beau blond, il doit avoir d'autre chose à faire que de faire la connaissance d'une énième employée dont il aura probablement oublié le prénom le lendemain. « Intéressant. » Cette réponse me fait froncer l'espace d'un instant les sourcils. Est ce que ca l’intéressait vraiment? Ou cherchait t-il simplement à montrer que ce que je disais avait de l’importance pour ne pas avoir a passer les minutes d'après seul? « Je vis seul aussi, mes enfants vivent avec leur mère. » Mon visage ne parvient pas à cacher cet effet surprise qui m'anime. "Oh..." Je tente donc de rattraper le coup. "Je suis désolée..." je me passe une main nerveusement dans les cheveux avant de préciser. "...pour votre divorce." Gosh j'enchainais les bourdes, evidemment que j'étais déjà un peu au courant de sa situation. je me pince les lèvres en détournant le regard, comme si cela allait me permettre d'enchainer sur une autre bourde. Il s'excuse finalement pour son comportement survenu un peu plus tôt alors que je lui apportais un dossier. « Tant mieux, me voilà rassuré. Je ne voudrais pas que mon attitude vous fasse fuir… vous semblez être un atout important pour l’avenir de mon entreprise. » Je plisse un instant les yeux en souriant. Touchée, mais curieuse à la fois. "Et qu'est ce qui vous laisse penser ça?Je veux dire...Vous me connaissez à peine." Et c'était vrai. Je n'avais pas encore eu l'occasion de démontrer mes compétences dans ce que je faisais. Il s’installe à mes côtés, s'intéressant de prêt au dossier sur lequel je m'acharnais avant qu'il ne m'interrompt. Je relève le visage après l'avoir posé sur le dossier en question et me retrouve avec son visage assez proche du mien. Je croise son regard qui me trouble un instant. Comment pourrait t-il en être autrement...Il a vraiment quelque chose de troublant, et je presque sûre qu'il parvient à en jouer lorsque ça l'arrange, c'est limite de l'injustice. « Super ! Vous savez quoi, je commande les sushis, on mange et je vous aide a clôturer le dossier. » J'ouvre la bouche pour le contre dire, mais aucun son ne sort alors qu'il s'éloigne déjà, me laissant les mains à moitié crispé alors que je viens clairement d'accepter son offre par mon manque de rapidité. Je profite de son absence pour me prendre le visage entre les mains, espérant qu'un repas improvisé avec son patron pouvait ne pas engendrer des problèmes pour la suite. Je souffle doucement avant de reprendre un peu de courage. Il faut que je reste professionnelle, réellement. Je tente d'ailleurs noyer le poisson en me replongeant dans le dossier. Je le sens autour de moi, mais ne parviens pas à le regarder réellement. C'est trop...Déroutant. Oui, il me perturbe. « Faites une pause et parlez moi un peu de vous. J’aimerai savoir à qui j’ai affaire. » L'écran noir me force à l'observer à nouveau alors que je ne peux retenir un sourire face à la situation. C'est une idée où il profite de son statut pour me pousser dans mes retranchements? "Oh vous savez, il y a pas grand chose à savoir...."dis-je alors que son regard insistant me pousse à enchaîner, oui, je pense qu'il vaut mieux parler parce qu'il se passe entre nous est assez gênant, mais je ne serais dire pourquoi. "J'ai travaillé pendant pas mal d'années en tant que graphiste pour des agences, mais je suis retourné pendant quelques temps en Italie, mon pays natal, et me voilà de retour." dis-je en levant les mains pour appuyer mes dires. "Vous faites souvent ça?Partager des moments avec vos employés après lla fermeture?" C'était peut être indiscret, mais c'était peut être la philosophie de patron qu'il avait après tout.
CODAGE PAR AMATIS



No happy ever after, just disaster
And it turned into whatever, now we're saying never. Feel the fire cuz it's all around and it's burning, For forever and always
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Partron d’une entreprise.

POSTS : 252 POINTS : 95

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : • J’adore la musique • je joue du violon pour endormir mes enfants • Je rêve de faire une croisière • La tortue est mon animal favoris • Pas un grand fan du sport mais je fais attention à ma ligne en mangeant sainement
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
AVATAR : Jesse Spencer
DC : Non
INSCRIT LE : 10/05/2018

MessageSujet: Re: Rencontre Nocturne   Jeu 31 Mai - 15:22


Savannah & Colin

Rencontre Nocturne

▼▲▼

L’avis des autres, je n’en avais rien a faire. Si j’avais envie de faire ou de dire quelque chose, je le faisais, sans me soucier de ce que les autres pourraient passer. Je suis le patron ici, alors clairement, ceux qui ne sont pas en accords avec mes principes peuvent bien évidemment prendre la porte. Je ne suis pas en manque de CV. Preuve encore aujourd’hui avec la jeune femme qui vient de commencer dans l’entreprise. Savannah. Et je suis plutôt content de voir sa détermination et son implication dans ce qu’elle fait. C’est la dernière a quitter les lieux. J’aime ce genre de personne. De plus, je suis ravi d’apprendre que personne ne l’attend chez elle ce soir. J’ai bien l’intention de passer un moment avec elle et de lui offrir un repas afin de l’accueillir comme il se doit. Par la même occasion je lui indique que je suis libre ce soir étant donné que les jumeaux sont chez leur mère. « Oh… » Je fronce les sourcils en l’observant du haut de 1m90. « Je suis désolée… » Je laisse échapper un rictus entre mes lèvres. Je me demande bien pourquoi elle s’excuse. « Pour..? » demandais-je afin d’avoir une précision. « … pour votre divorce. » Que c’est drôle. Je ne suis absolument pas gêné. « Je vois que les nouvelles à mon sujet vont vite. » dis-je en riant. Je vois clairement que la jeune femme est déstabiliser par la situation. « Pas de panique, tout va bien. Je n’étais pas marié. » Précisais-je alors à la jolie brune. « Ravie de voir que vous vous intéressez à ma vie personnelle. » J’avoue que je tentais de la faire rougir et de lui mettre un peu la pression. C’était assez drôle, ca la rendait encore plus ravissante. Je m’étais par la suite installé à ses côtés afin de lui de briser l’espace entre nous et surtout de m’excuser auprès d’elle pour mon comportement inadéquat tout à l’heure. Je suis ravi qu’elle ne m’en tienne pas rigueur, je serai déçu de devoir perdre un élément comme Savannah. « Et qu'est ce qui vous laisse penser ça?Je veux dire...Vous me connaissez à peine. » Je m’adosse au siège pour plus de confort. « J’ai pris le temps de lire votre CV après notre petite rencontre de tout à l’heure… et c’est rare que quelqu’un reste si tard ici… seul avec moi en plus. » dis-je pour plaisanter. Mais dans le fond j’étais sérieux, elle semblait vraiment impliquée dans ce qu’elle faisait. Ce qui en disait certainement long sur sa personnalité. Elle avait l’air tellement sérieuse que je devais jouer de mes charmes pour avoir un minimum son attention. Le visage proche du sien pour voir sur quel dossier elle travaille. Nous partageons alors un regard on ne peu plus intense l’espace de quelques secondes. Ca me couperais presque le souffle, mais je dois me montrer sérieux. Je l’invite donc a m’attendre pour clôturer le dossier le temps que je passe commande pour notre repas. Je suis satisfait qu’il en soit ainsi. Je pense que nous allons passer un bon moment tous les deux.

A mon retour, je constate que la belle a encore le nez plongé dans son dossier, disons que l’écran d’ordinateur attire toute son attention. Hors de question qu’il en soit ainsi toute la soirée, c’est pourquoi j’éteins l’écran avant de m’assoir de nouveau à ses côtés et de lui demander qu’elle me face un topo sur elle, sa vie. Je souris d’avantage alors qu’elle tourne enfin la tête pour me faire face. « Oh vous savez, il y a pas grand chose à savoir…. » Je me gratte le menton en souriant. « Moi je suis certain qu’une femme comme vous doit être passionnante. » ajoutais-je avant qu’elle ne poursuive son discours. « J'ai travaillé pendant pas mal d'années en tant que graphiste pour des agences, mais je suis retourné pendant quelques temps en Italie, mon pays natal, et me voilà de retour. » Je laisse échapper un rire en l’écoutant. « Oui ça je sais, j’ai lu votre CV… Parlez moi de vous. Ce que vous aimez… vos hobbies, tout ça quoi… » ajoutais-je alors. C’est vrai, elle ne m’avait alors parler que de sa carrière, pas de sa vie personnelle. Et moi, c’est ça qu’il m’intéressais le plus. « Vous faites souvent ça?Partager des moments avec vos employés après la fermeture? » Je fais alors mine de réfléchir. Je constate qu’elle n’a pas froid aux yeux. « Je dirais que je choisis avec qui j’ai envie de partager des moments comme celui-ci. » dis-je alors simplement. «Et vous, vous faites ça souvent, passer un moment avec le patron après que tout le monde soit partit? » demandais-je alors en retour, je savais que cette réplique allait lui faire quelque chose et certainement la mettre mal à l’aise. « Je vous met mal à l’aise? » ajoutais-je en souriant, croisant une nouvelle fois son regard, en tenant de rendre le mieux aussi charmeur que possible.
CODAGE PAR AMATIS




☽☽ Il n’y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c’est d’identifier exactement d’où elle vient, parce qu’une fois que t’as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces...

   


Dernière édition par Colin Parks le Jeu 7 Juin - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
https://media.giphy.com/media/drHJ5BpNzgqdy/giphy.gif
POSTS : 414 POINTS : 310

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

James (#2)MatteoColinCadeCarterLukas
RPs EN ATTENTE : Liviana
RPs TERMINÉS : James (#1)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

MessageSujet: Re: Rencontre Nocturne   Sam 2 Juin - 22:59


Savannah & Colin

Rencontre Nocturne

▼▲▼

Tout ça était clairement déroutant, je n'avais pas trop pour habitude de sympathiser avec mes patrons. Enfin, c'était déjà arriver, mais je ne sais pas si c'est le contexte, ou encore le fait qu'il soit de mon âge et très séduisant, mais ça me gênait. Je ne savais pas trop à qui j'avais à faire, et tout les ragots que j'avais pu avoir à son égard me laissait donc sur la réserve, comme si je devais m'en méfier. Peut être cherchait t-il simplement à profiter de mon arrivée pour savoir à qui il avait à faire, et que justement je me devais de rester le plus professionnel possible pour ne pas mélanger avec le personnel. Je dois dire que je suis perdue, mais je suis bien trop respectueuse pour le rembarrer, vraiment, d'autant que je n'ai pas réellement de raison de le faire, c'est vrai, qui parviendrait à rester dur face à ce sourire charmeur? Je tente cependant de rester plutôt concentré sur le travail, préférant éviter un rapprochement qui pourrait être mal interprété, et pourtant...je pourrais presque jurer que les regards qu'il me lance sont tout sauf innocent. C'est d'autant plus déroutant. Heureusement, la conversation est présente, enfin, principalement grâce à lui. Je viens à m'excuser qu'il soit divorcé, parce que j'imagine que c'est le genre de chose qu'il faut dire. On se réjouit rarement d'un échec sentimental, d'autant plus qu'il a des enfants. Mais contre toute attente, sa réaction me prend de court alors qu'il laisse échapper un rire. Est ce parce que je me suis laissée entrainer faiblement par les ragots de la boîte qui circulent à son sujet? « Je vois que les nouvelles à mon sujet vont vite. » Je tente d'innocenter mes camarades. "Oh vous savez, ce ne sont que des rumeurs...Personne n'y croit vraiment je suppose." Menteuse! « Pas de panique, tout va bien. Je n’étais pas marié. Ravie de voir que vous vous intéressez à ma vie personnelle. » Oh gosh, je tente de me rattraper, n'ayant pas envie qu'il croit que je lui fasse des avances. "Non, Je...ce n'est pas ce que vous croyez" dis-je alors en grimaçant alors que je me passe une main dans les cheveux. Ca c'est encore plus insupportable, d'autant qu'il me regarder avec ce sourire fier qui me pousse à laisser échapper un rire. Heureusement pour moi, cela ne le fait pas fuir, bien au contraire, il vient même prendre place à mes côtés. Aurait t-il donc apprécier que je m’intéresse d'avantage à lui? Il me complimente sans de raison réelle, et je demande justification pour cela. « J’ai pris le temps de lire votre CV après notre petite rencontre de tout à l’heure… et c’est rare que quelqu’un reste si tard ici… seul avec moi en plus. » Je ne peux retenir un rire à ses dires. "Je vous trouve pas si effrayant." avouais-je. Je donnais l'impression d'être timide, mais enfaite, j'avais surtout peur que tout ça soit un peu déplacé pour une première rencontre. Je venais de débarquer dans une entreprise dans laquelle les gens parlaient beaucoup, je ne me voyais pas porté l’étiquette de la nana qui drague le patron alors que je viens seulement d'arriver. Je suis loin d'être le genre de fille à coucher pour réussir, et la simple idée que l'on puisse penser ça de moi me gênait d'avance. Il se retirer, me laissant le temps de reprendre mon souffle après ce regard particulièrement étrange. Pas étrange. Déstabilisant. Je ne suis plus une gamine, je sais exactement ce qu'il se passe. deux être humains qui ne se déplaisent pas physiquement...Il fallait que ca arrive avec lui. J'espère de tout coeur me tromper, une chose est sûre, pour ma part il ne me laisse pas indifférente, et je le réalise alors que mon visage se plonge un instant entre mes mains. Il finit par revenir à mes côtés, me forçant à lui accorder mon attention alors qu'il éteint mon écran. « Moi je suis certain qu’une femme comme vous doit être passionnante. » Je baisse les yeux un instant malgré moi, je n'ai malheureusement pas la sensation d'être si passionnante, et si il connaissait mes antécédents, il serait vite déçu. Je me contente donc du chapitre professionnel, évoquant mon départ pour l'Italie. « Oui ça je sais, j’ai lu votre CV… Parlez moi de vous. Ce que vous aimez… vos hobbies, tout ça quoi… » Ma bouche s'entrouvre alors que je tente de laisser échapper un son mais c'est un sourire qui s'y glisse. "Hum...J'aime bouquiner le soir avant de m'endormir, je déteste les insectes de façon générale, je pourrais passer une nuit complète à observer le ciel étoilé. Je chantais il fût un temps et depuis que j'ai arrêté,je pratique la danse de façon régulière." Je le vois m'observer en souriant alors que je me frotte les jambes. "Pas si passionnant pas vrai?" m’empressais-je de dire en laissant échapper un rire. " Et vous? Je pari que vous êtes le genre d'homme à vous donner cœur et âme dans votre boulot..." Je réalise que je parviens petit à petit à me détendre et prendre confiance en lui. Après tout, il me pousse à ce que cela se passe ainsi. « Je dirais que je choisis avec qui j’ai envie de partager des moments comme celui-ci. » Je souris plus largement. "Et j'imagine que la plupart du temps il s'agit de présence féminine à vos côtés." Okay, c'était osé, maintenant je voyais très bien comment il m'observait depuis le début, il donnait l'impression d'être un véritable tombeur, et je suis sûr l'image que les femmes ont de lui ne serait-ce que dans sa propre entreprise.«Et vous, vous faites ça souvent, passer un moment avec le patron après que tout le monde soit partit? » Je grimace, avant de répondre. "mais....c'est vous qui êtes venu à moi..."fis-je remarquer en souriant doucement. « Je vous met mal à l’aise? »  Un jeu de regard s'installe entre nous alors qu'il semble prendre un malin plaisir à avoir une longueur d'avance. "La question c'est 'est ce que j'aurai des raisons de l'être?" demandais-je en haussant les sourcils.
CODAGE PAR AMATIS



No happy ever after, just disaster
And it turned into whatever, now we're saying never. Feel the fire cuz it's all around and it's burning, For forever and always
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Partron d’une entreprise.

POSTS : 252 POINTS : 95

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : • J’adore la musique • je joue du violon pour endormir mes enfants • Je rêve de faire une croisière • La tortue est mon animal favoris • Pas un grand fan du sport mais je fais attention à ma ligne en mangeant sainement
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
AVATAR : Jesse Spencer
DC : Non
INSCRIT LE : 10/05/2018

MessageSujet: Re: Rencontre Nocturne   Dim 3 Juin - 15:32


Savannah & Colin

Rencontre Nocturne

▼▲▼

Cette situation semble m’amuser et je profite de ce moment pour m’amuser un peu, me détendre mais aussi apprendre a connaître la jolie jeune femme face à moi. Même si je dois me montrer responsable et ferme du a mon rôle de chef, j’ai cependant envie de lâcher prise et n’être qu’un homme qui veut sympathiser avec une ravissante Savannah. Je sais désormais qu’a partir de demain je vais vu différemment. Tout le monde va parler sur mon dos, affirmant que j’ai déjà mis le grappin sur la petite nouvelle, mais je m’en contre fiche. Ce n’est pas le cas, enfin pas encore. Je ne compte pas simplement séduire Savannah, je veux également apprendre a la connaître. Ce qu’elle dégage est si… intense et mystérieux. Je suis intrigué par cette femme et mon comportement le fait comprendre à cette dernière. Bien qu’elle doit certainement comprendre que je veux simplement finir la nuit avec elle. Ce n’est cependant pas totalement faux, mais restons professionnel pour l’instant
La conversation entamé par moi, se retourne finalement contre moi alors que j’apprends qu’elle semble déjà au courant à mon sujet, ma séparation et mes histoires personnelles. Faut croire que tout le monde aime faire courir des rumeurs à mon égard ou a faire fuir les nouvelles, me faisant passé pour un sadique, coureur de jupons. « Oh vous savez, ce ne sont que des rumeurs...Personne n'y croit vraiment je suppose. » Je fronce les sourcils en essayant de faire semblant de croire à ses mots. Je sais très bien que c’est le passe temps favoris de la plupart des employés ici, parler, parler sur mon dos. Mais finalement, ça ne me déplait pas. Ca me fait rire même. Après tout, personne ne me connais vraiment dans la boite. « Vous y croyez vous? C'est ça qui m’intéresse » demandais-je alors. Je tente une fois de plus de la déstabiliser, la faisant passer par la femme qui me fait des avances en s’intéressant bien à ma vie personnelle. « Non, Je...ce n'est pas ce que vous croyez » Je ricane en voyant sa réaction. C’est presque… mignon? « Je ne crois que ce que je vois, et je constate que vous en savez pas mal sur moi… dois-je en déduire que je vous intéresse mademoiselle Williams? » demandais-je en riant. Finalement, le rire qu’elle laisse échappe montre bien son mal aise, peut-être devrais-je arrêter de la terrifier si je veux en savoir plus sur elle? C’est pourquoi, dans un premier temps je me mets à sa hauteur en m’installant sur un siège près d’elle. Ca enlèvera le côté supérieur que j’ai en restant debout. Cette proximité est désormais déstabilisante. A croire que je me sens maintenant vulnérable face à la jolie brunette. Une chose est sûr, elle est professionnelle. Je l’ai constaté sur son CV et par son attitude a rester ici, si tard alors que tout le monde a déserté. « Je vous trouve pas si effrayant. » Je souris alors face à cette remarque. « Tant mieux alors, mais j’en conclus donc que vous avez fait exprès de rester pour que je vous remarque? » demandais-je une nouvelle fois pour plaisanter. En aucun cas je ferai du forcing avec elle, mais je réalise rapidement que rien n’est perdu et je suis conscient que les langues vont se déliées dès demain matin si quelqu’un venait a savoir ce qu’il se passe ici. Je me suis absenté quelques minutes afin de commander ce qui nous servira de repas pour ce soir. Je meurs de faim, et manger en une bonne compagnie ne peut que m’ouvrir l’appétit d’avantage. Je me languis déjà de retrouver la jolie brune qui ne semble pas dans son assiette a en voir sa position. Rapidement je retrouve ma place initiale et la force a me donner son attention alors que j’éteins son écran. Ce geste nous plonge d’avantage dans une bulle un peu plus sombre. Plus grand chose éclaire la pièce et je trouve ça excitant. Je cherche a en savoir plus sur ma nouvelle employée, pas du point de vue professionnelle, mais bien personnelle. J’ai connaître la personne que j’ai en face de moi et Savannah ne va pas manquer à la règle. «  Hum...J'aime bouquiner le soir avant de m'endormir, je déteste les insectes de façon générale, je pourrais passer une nuit complète à observer le ciel étoilé. Je chantais il fût un temps et depuis que j'ai arrêté, je pratique la danse de façon régulière. » Je semble complètement fasciné par le son de sa voix et le regard que je pose sur elle doit certainement me trahir. «  Pas si passionnant pas vrai? » Je souris d’avantage avant d’échanger un regard avec elle alors que je me passe la main sur la bouche. « Intriguante je dirais. » répondis-je alors que je prends un instant pour mémoriser chaque parcelle de son visage. «  Et vous? Je pari que vous êtes le genre d'homme à vous donner cœur et âme dans votre boulot… » Je crois que je commence a avoir un peu de sa confiance alors que c’est à moi de passer sur le grill. «  J’avoue que de travailler en bonne compagnie me pousse a donner d’avantage de ma personne. » je faisais évidemment référence à cette situation. En temps normal, je serai partit, laissant l’employé fermer, mais là c’était différent. « Et j'imagine que la plupart du temps il s'agit de présence féminine à vos côtés. » Je souris, pris au piège par cette remarque. M’avait-elle cerné? Je laisse finalement échappé un rire. « Vous imaginez bien! » répondis-je alors que je tente d’en savoir plus sur elle, sur le fait qu’elle ne soit pas partit en déclinant mon invitation. « mais....c'est vous qui êtes venu à moi… » Je trouve ça tellement drôle de voir que d’un moment à l’autre elle change d’expression faciale. Elle devient tout d’un coup une petite timide alors que quelques secondes avant elle me questionnait. « J’ai bien fait apparemment. » répondis-je avant de lui demander si mon comportement l’a mettait mal à l'aise. «  La question c'est est ce que j'aurai des raisons de l’être? »  Je souris, haussant moi aussi les sourcils en l’observant. J’approche alors mon visage du sien afin de réduire la distance entre les deux. « Du tout… Je ne vous veux que du bien » lâchais-je alors tout près de ses lèvres. « vous avez une très belle bouche. » terminais-je par lui avouer alors que je n’ai toujours pas lâcher son regard. C’est clairement moi qui vais finir par être mal à l’aise face à ce qu’elle dégage. Je n’ai encore jamais ressenti cette attraction envers une femme, une inconnue… Pourquoi fallait-il que ça tombe sur une nouvelle employée?  
CODAGE PAR AMATIS




☽☽ Il n’y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c’est d’identifier exactement d’où elle vient, parce qu’une fois que t’as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces...

   


Dernière édition par Colin Parks le Jeu 7 Juin - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
https://media.giphy.com/media/drHJ5BpNzgqdy/giphy.gif
POSTS : 414 POINTS : 310

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

James (#2)MatteoColinCadeCarterLukas
RPs EN ATTENTE : Liviana
RPs TERMINÉS : James (#1)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

MessageSujet: Re: Rencontre Nocturne   Mer 6 Juin - 21:54


Savannah & Colin

Rencontre Nocturne

▼▲▼

Il m'est difficile pour moi de savoir me comporter. Pour dire vrai, j'ai toujours l'impression de me retrouver dans les plans foireux malgré moi, aujourd'hui n'échappe pas à la règle. Je ne sais pas ce qui est de pire, se faire descendre en flèche par son patron, ou se faire draguer par ce dernier alors que vous ne savez rien de lui...J'ai l'impression qu'il me teste, prêt à ouvrir la porte si je ne réponds pas comme lui le souhaiterai. Et je dois dire que c'est déstabilisant. Une partie de moi a envie de prendre en assurance sans avoir peur de ce que je pense ou ressens, l'autre a surtout très peur des représailles. Je me fis probablement aux rumeurs que j'ai justement entendu circuler à son sujet, il n'empêche que ces dernières ne sont pas toujours infondées, et ça me laisse entendre d'avance qu'il faut que je me tienne éloigner de cet homme. Je prétends pourtant face à lui que des légendes restent ce qu'elles sont sans pour autant inclure mon avis.  « Vous y croyez vous? C'est ça qui m’intéresse » Ma mâchoire du bas se décroche sans savoir si je dois mentir là tout de suite ou pas. " J'imagine que tout ne doit pas être totalement faux, il n'empêche que c'est votre vie personnelle, et que vous ne devriez même pas à voir à y songer.... Si on se fie à ce genre de chose, j'imagine que dès demain je serais la femme qui fait des heures supp' pour séduire le patron "dis-je en haussant les épaules. Et nul doute que si quelqu'un vient à nous surprendre, j'aurais probablement l'étiquette collé sur le front. C'est d'autant plus gênant.  « Je ne crois que ce que je vois, et je constate que vous en savez pas mal sur moi… dois-je en déduire que je vous intéresse mademoiselle Williams? » Je fronce les sourcils sans plus attendre un peu outrée par ce genre de question. "Non! Je m’intéresse à la vie de ma voisine de bureau, c'est pas pour autant que j'ai le béguin pour elle" répliquais-je afin de le ramener à la réalité. Il semble si sûr de lui que cela me rebute presque à poursuivre cette conversation. Je ne veux pas qu'il pense que je m’intéresse à lui, si lui déjà se fait cette opinion, qu'en sera t-il des autres? Mon regard le quitte un instant pour songer à tous les propos précédents qui auraient pu lui laisser penser ce genre de chose, mais tout se précipite dans mon esprit pour que je parvienne à prendre du recul et à me montrer objective.« Tant mieux alors, mais j’en conclus donc que vous avez fait exprès de rester pour que je vous remarque? » Je plisse doucement les yeux en tentant de déceler a travers son regard malicieux si il se joue de moi là tout de suite. "Je suis tout simplement investie dans ce que je fais, est ce que ca fait de moi une allumeuse?" lui demandais-je alors avec une touche d'agacement. Était donc t-il le genre de patron à persécuter ses employées alors qu'il veut faire avouer des choses sortie de nulle part. Je profite de son départ pour souffler, me demandant si je ne devrais pas saisir la perche et prendre la sortie en prétextant un appel de dernière minute. Mais je suis une adulte, et je sais me comporter comme tel. Il revient auprès de moi alors que dans un premier temps je ne parviens pas à l'observer à nouveau. Il va m'y forcer, me demandant dans un second temps des informations sur moi. J'imagine que cela ne fait pas partie de mes obligations de m'ouvrir à lui, mais je me contente de fournir des choses qui n'ont pas vraiment d'importance pour quelqu'un comme lui.  Et je constate qu'il semble pourtant suspendu à mes lèvres face à ce que je raconte. ca me soutire un léger rire, alors que j'ai l'impression de l'avoir perdu avec mon résumé. « Intriguante je dirais. » Ma tête se penche légèrement par dessus mon épaule, était t-il vraiment intéressé par ce que je racontais, ou donner t-il l'illusion pour noyer le poisson? Je retourne la situation, n'ayant pas l'envie de me laisser me dévoiler si facilement. Et j'enchaîne, prête à montrer que je peux débiter autant que lui quand je veux. « Vous imaginez bien! » Un sourire moqueur se dessine sur mes lèvres. Ce n'était pas si compliqué de comprendre ce personnage. Un homme accro au boulot qui aime passer du temps avec des jolies filles au bureau, un classique... Tellement banal en soit. La notoriété devait certainement lui permettre de récolter pas mal de bon plan j'imagine. « J’ai bien fait apparemment. »Je hoche négativement de la tête"Vous ne devriez pas en être si sûr." Il ne savait peut être pas encore à qui il avait à faire, mais je n'étais pas le genre de nénette à attendre éperdument d'être remarqué par le boss. Il s'approche dangereusement de moi, assez pour que je perde toute notion du temps mais surtout toute logique« Du tout… Je ne vous veux que du bien ... vous avez une très belle bouche. »Mon regard se balade à travers le sien alors que je suis plutôt sérieux pour le coup. "Et je suppose que c'est également le genre de baratin qu'ont le droit toutes ces employées féminines?"Demandais-je alors qu'un vent un peu glacial vient briser cet échange. Je ne baisse pas les yeux cette fois, bien décidé à remettre un peu les choses en ordre. Je vais pourtant après un petit affront de regard venir me caler dans le fond de ma chaise et rallumer mon écran.Il avait beau être le patron, en rien je n'étais obligé de suivre ces ordres, d'autant que je ne faisais que ce qu'il attendait de moi non?
CODAGE PAR AMATIS



No happy ever after, just disaster
And it turned into whatever, now we're saying never. Feel the fire cuz it's all around and it's burning, For forever and always
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Partron d’une entreprise.

POSTS : 252 POINTS : 95

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : • J’adore la musique • je joue du violon pour endormir mes enfants • Je rêve de faire une croisière • La tortue est mon animal favoris • Pas un grand fan du sport mais je fais attention à ma ligne en mangeant sainement
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
AVATAR : Jesse Spencer
DC : Non
INSCRIT LE : 10/05/2018

MessageSujet: Re: Rencontre Nocturne   Jeu 7 Juin - 12:32


Savannah & Colin

Rencontre Nocturne

▼▲▼

La situation actuelle commence a s’intensifier et je ne sais pas si c’est dans le bon sens ou non. Il va de soit que ma réputation me précède et j’avoue en jouer parfois. Je sais que mon regard peut séduire assez rapidement et le charme et le caractère que je dégage peut parfois m’attirer les foudres mais ce n’est souvent pas pour me déplaire, au contraire. Ma vie de célibataire, je compte bien en profiter. C’est certain, mais a quel prix? Jusqu’où vais-je pouvoir jouer des mes charmes pour arriver à mes fins? Jusqu’à quand vais-je abuser ce certaine situations ? J’en sais rien, peut-être jusqu’à ce qu’une de ces charmantes demoiselles me remet dans le droit chemin et refuse toutes sorte complicités ? Peut-être. Me retrouver seul, un soir au bureau avec une jeune femme n’est pas une première pour moi, mais je sens que cette fois-ci ça ne va pas se passer comme à chaque fois. Quelque chose de spécial va sûrement se dérouler. Je le constate rapidement avec le répondant qu’à Savannah. C’est d’autant plus intéressant une femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. J’apprécie rapidement cet échange, bien qu’il tourne parfois en ma défaveur. « J'imagine que tout ne doit pas être totalement faux, il n'empêche que c'est votre vie personnelle, et que vous ne devriez même pas à voir à y songer.... Si on se fie à ce genre de chose, j'imagine que dès demain je serais la femme qui fait des heures supp' pour séduire le patron » Je souris doucement à ses dires. La plupart des rumeurs à mon sujets ne sont pas fausses, ca me désole parfois. « Je ne me laisse pas séduire par quelques heures supp’, je vous rassure… Sinon je ne le saurais pas souvent. » dis-je pour plaisanter. C’est vrai que si je devais m’attendre à ça, je n’aurai jamais la satisfaction de dire que je suis séduis par une jeune femme. « C’est vrai, comme je le disais tout à l’heure, rare sont les personnes qui font des heures supplémentaires ici… » ajoutais-je en souriant à la jolie blonde. Je tourne donc le sujet différemment, en affirmant que ma vie personnelle l’intéresse d’autant plus et que c’est certainement pour ça qu’elle est restée. « Non! Je m’intéresse à la vie de ma voisine de bureau, c'est pas pour autant que j'ai le béguin pour elle » Je ricane par la suite. « Vous avez raison, elle n’est pas très intéressante, contrairement à moi. » affirmais-je en riant. Mon sourire s’élargie en l’écoutant parler. « Je suis tout simplement investie dans ce que je fais, est ce que ca fait de moi une allumeuse? » Je lève les mains pour acclamer mon innocence. « Loin de moi cette idée là. Rassurez-vous. » affirmais-je. Je ne voulais en aucun cas la vexée avec cette réplique. Il était temps pour moi de quitter la conversation afin d’aller passer commande, lui laissant l’occasion de se remettre de ses émotions. Quelques minutes se passent avant que je ne revienne à sa rencontre, afin de l’obliger a m’en dire un peu plus à son sujet. C’est vrai, elle avait l’air d’avoir une longueur d’avance sur moi en ayant eu la joie d’entendre certaines rumeurs à mon sujet, il était donc temps que je rattraper cette avance en apprenant quelques petits trucs sur elle. Des choses vraies, puisque pour le coup, c’est elle qui allait me les fournir. Même si elle semblait avoir confiance en elle a première vue, ce n’est pas le même avis que j’ai lorsqu’elle s’ouvre un peu, m’offrant quelques petits passages de sa vie. Mon regard se perd sur elle lorsque je l’écoute me parler d’elle. Sa voix semble me fasciner. Voilà mon tour de passer sur le grill et même si je cherche toujours à la taquiner sur le fait qu’elle se retrouve seule avec moi ce soir, elle n’en démord pas et ne se laisse pas facilement approcher. « Vous ne devriez pas en être si sûr. » Je relève un sourcil en la regardant, sourire aux lèvres. « Pourquoi? Vous comptez partir en courant avant de dîner? » demandais-je alors en souriant d’avantage, me rapprochant d’elle, ne laissant que quelques centimètre séparer nos visages, laissant au passage un petit compliment sur sa bouche. « Et je suppose que c'est également le genre de baratin qu'ont le droit toutes ces employées féminines? » Je ris doucement avant de l’observer se remettre en position pour travailler. « Non… Ne soyez pas jalouse. Pour le coup, vous avez un traitement de faveur » dis-je avec un sourire qui se transforme en un petit rictus. Je pouvais constater encore une fois qu’elle avait un caractère assez puissant et qu’elle avait l’air d’être déterminée. Fort heureusement, le dîner semble arriver. Mon téléphone se met à vibre m’informant que le livreur est à la porte. « Je reviens, n’en profitez pas pour vous enfuir. » dis-je en plaisantant avant de quitter la pièce pour aller réceptionner les plats commandés tout à l’heure. Il ne me faut que quelques minutes pour régler l’addition et remonter les escaliers 3 par 3 afin d’arriver plus rapidement. « Le dîner est servi. » dis-je en entrant dans la pièce en souriant. Je prends de nouveau place aux côtés de la jeune femme. « Ne me remerciez pas, ça me fait plaisir. » affirmais-je en sortant toutes les petites boîtes sur sac.  
CODAGE PAR AMATIS




☽☽ Il n’y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c’est d’identifier exactement d’où elle vient, parce qu’une fois que t’as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces...

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
https://media.giphy.com/media/drHJ5BpNzgqdy/giphy.gif
POSTS : 414 POINTS : 310

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

James (#2)MatteoColinCadeCarterLukas
RPs EN ATTENTE : Liviana
RPs TERMINÉS : James (#1)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

MessageSujet: Re: Rencontre Nocturne   Jeu 21 Juin - 23:12


Savannah & Colin

Rencontre Nocturne

▼▲▼

Le contexte est assez inhabituel. Je n'ai pas pour habitude de passer du temps avec mon patron, encore moins que ce dernier a déjà une réputation bien fondée et un physique loin d'être repoussant, mais je suis pourtant là, tentant de rester au maximum professionnel alors que j'ai l'impression que ma bouche me trahi à mesure que je prends la parole. Je dis des choses que je pense, certes, mais que je ne veux pas toujours partager avec mon boss. Les rumeurs qui courent à son sujet en font bien évidemment partis. je ne veux pas me retrouver là dedans et avoir un jugement sur tout ça, je ne suis pas vraiment du genre à me fier à ce qui peut être dit mais surtout par ce que je peux voir. Eu autrement dit, je vois un patron bien à l'aise, un peu trop confiant, qui tente de me tester et me provoquer, mais dans quel but? Je ne parviens pas encore à obtenir la réponse.« Je ne me laisse pas séduire par quelques heures supp’, je vous rassure… Sinon je ne le saurais pas souvent. » Je souris doucement, me contentant de hocher de la tête pour lui faire savoir que j'ai bien entendu tout ça. « C’est vrai, comme je le disais tout à l’heure, rare sont les personnes qui font des heures supplémentaires ici… » Je souris doucement avant de m'accorder un petit temps avant d'y repondre. "J'imagine que les gens qui partent ont probablement quelqu'un qui les attendent à la maison". C'est un sentiment que je ne connaissais plus depuis bien longtemps, un sentiment de sécurité qui a définitivement disparu depuis quelques années. J'ai appris à vivre avec ça, il n'empêche que je ne serais peut être pas encore présente dans ces lieux si moi aussi j'avais cette chance d'avoir quelqu'un qui attend mon retour chez moi.« Vous avez raison, elle n’est pas très intéressante, contrairement à moi. » Je l'observe en souriant, un regard plein de sous entendu. Son comportement semble en dire long sur lui, et ca, c'est surement volontaire de sa part. "Vous êtes un peu narcissique parfois" dis-je avant de sourire doucement. Je suppose que peu de personne ne se permettait de lui faire remarquer, de par son statut, il n'empêche que mes paroles m’échappaient une fois de plus, au risque de griller ma place dans ces lieux. La discussion prend un tournant quelque peu différent alors que j'ai l'impression qu'il veut me faire avouer des choses, me piéger. « Loin de moi cette idée là. Rassurez-vous. » Je fronce doucement les sourcils en l'observant alors qu'il fini par passer commande, me laissant quelques minutes de répit. Il revient, me demandant de me livrer un peu plus, ce que je m'efforce à faire, mais avec bien du mal. Je ne suis pas du genre à me confier sur ma vie en générale, j'aime garder mon jardin secret. « Pourquoi? Vous comptez partir en courant avant de dîner? » Mon regard se ballade à travers le sien un instant. "Je pourrais bien" répliquais-je comme pour le défier. Il se trouve à proximité de moi alors que je peine à trouver mon oxygène par cette proximité désarmante. Je déglutis avec une once de difficulté alors que tout se bouscule dans mon esprit. Est t-il réellement sur le point de vouloir m'embrasser là? Je le repousse d'une certaine façon, sans vraiment réfléchir, je suis incapable de le faire là tout de suite. « Non… Ne soyez pas jalouse. Pour le coup, vous avez un traitement de faveur » Mon visage se tourne doucement vers le sien alors que je ne sais pas si je dois sourire, sachant qu'il risquerait d'y voir une ouverture. « Je reviens, n’en profitez pas pour vous enfuir. » Me lance t-il après avoir observé son téléphone. Cette réplique parvient à me soutirer un sourire alors qu'il ne l'a pas vu.Il revient après quelques instant à mes côtés.« Le dîner est servi. Ne me remerciez pas, ça me fait plaisir. » Je regarde les paquets qui laissent émaner une délicieuse odeur. "Si...c'était vraiment trop, il ne fallait pas." Dis-je, un brin gênée. "Je pourrais vous rembourser..."proposais-je alors que ce que je vois me met clairement en appétit.
CODAGE PAR AMATIS



No happy ever after, just disaster
And it turned into whatever, now we're saying never. Feel the fire cuz it's all around and it's burning, For forever and always
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Partron d’une entreprise.

POSTS : 252 POINTS : 95

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : • J’adore la musique • je joue du violon pour endormir mes enfants • Je rêve de faire une croisière • La tortue est mon animal favoris • Pas un grand fan du sport mais je fais attention à ma ligne en mangeant sainement
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
AVATAR : Jesse Spencer
DC : Non
INSCRIT LE : 10/05/2018

MessageSujet: Re: Rencontre Nocturne   Lun 2 Juil - 12:09


Savannah & Colin

Rencontre Nocturne

▼▲▼

Je ne dirais pas que c’est une première ce genre de situation, j’ai déjà eu dans mon passé l’intention de séduire l’une de mes employée, mais jamais ou très rarement au bureau, le soir. Il faut croire que Savannah a le droit à un traitement de faveur. Je sais que les rumeurs à mon sujet sont loin de me faire une bonne pub, mais ça m’importe peu finalement. Les gens aiment parler, ce n’est pas nouveau. Le principale c’est que je sois toujours à la tête du navire. « J'imagine que les gens qui partent ont probablement quelqu'un qui les attendent à la maison » J’hausse brièvement les épaules. « Certainement, il y a encore des gens chanceux alors. » lâchais-je avec un petit rire moqueur. J’avais eu pendant quelque temps quelqu’un qui m’attendais le soir, mais ce n’est plus le cas et je crois que je préfère être indépendant et faire ce qu’il me plait quand j’ai du temps libre. Il faut croire que si nous sommes là, ici ce soir tous les deux c’est que personne n’a été assez fort pour nous donner envie de rentrer ? La conversation tourne encore autour de la plaisanterie, bien que la plupart du temps, je pense ce que je dis. « Vous êtes un peu narcissique parfois. » Je réponds à son sourire. « J’aime votre franc parlé. » lui lançais-je en retour. « C’est rare de nos jours ! » ajoutais-je alors à mon discours. Un autre patron aurait certainement jeter l’éponge et aurait viré la jeune blondinette, mais il en est tout le contraire pour moi. J’aime bien ce genre de personnalité et elle sera toujours un atout positif pour l’entreprise. J’ai besoin de gens qui sont honnête.
Le temps passe et je m’absente un moment afin de passer commande et revenir vers elle pour la questionner le temps de la livraison. Hors de question qu’un silence s’installe entre nous et mette une ambiance désagréable. « Je pourrais bien. » Je souris largement en réduisant la distance entre nous, laissant mon visage non loin du sien. J’avoue que cette proximité me déstabilise presque et me rendrait presque nerveux. Son charme semble opérer sur moi. C’est déroutant, de voir la couleur de ces yeux briller comme ça et sentir le souffle qui sort de sa bouche contre la peau de mon visage. Si je m’écoutais, je l’embrasserai sans plus attendre, mais la raison me ramène. C’est bien trop rapide. « Ce serait dommage, je pense qu’on va passer un bon moment. » répondis-je alors à sa provocation. Je souris davantage lorsque je croise de nouveau son regard.
Mon téléphone sonne, m’indiquant que le diner est arrivé. Je ne perds pas trop de temps, j’aime la compagnie de cette jolie blonde, je ne vais donc pas lui donner une occasion de fuir alors que je suis trop long a rapporter le repas. Je reviens donc dans le bureau principal, les sacs dans les mains, grand sourire. « Si… C’était vraiment trop, il ne fallait pas. » Je fronce les sourcils alors que je déballe les sacs devant nous. « Je sais récompenser mes meilleurs employés. » dis-je alors que je lâche un rictus. « Je pourrais vous rembourser… » Je m’assoie donc ensuite sur le fauteuil et tente de croiser le regard de la jolie blonde. « Pas question ! » m’exclamais-je alors. « On peu par contre trouver un arrangement. » dis-je alors que j’arrive a avoir son attention. « Vous pourriez m’embrasser. » lâchais-je sans gêne essayant de rester sérieux un instant. Puis je rigole ensuite. « Je plaisante ! J’suis pas un homme facile, qu’est-ce que vous vous imaginez. » lâchais-je ensuite alors que j’ouvre une bouteille de vin. « Bien que je ne sois pas contre cette idée... Mais je ne veux pas que ça aille trop vite entre nous voyons... » terminais-je par lui dire alors que je me lève afin d’aller chercher deux coupes dans mon bureau en riant. Je reviens rapidement m’installer à ses côtés. « Quel est votre plat favoris Savannah? » demandais-je pour lancer la conversation.

CODAGE PAR AMATIS




☽☽ Il n’y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c’est d’identifier exactement d’où elle vient, parce qu’une fois que t’as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces...

   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rencontre Nocturne   


Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre Nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: central business district
-