AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 it's like riding a bike - wesley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans (30/05/1983)
SURNOM : il n'en a pas et c'est mieux comme ça.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : dessinateur de livres pour enfants pour gagner sa vie, il considère que son vrai métier est l'aide qu'il apporte aux jeunes en détresse.
LOGEMENT : a emménagé à logan city en mars 2018 au numéro 100 car il avait besoin de plus d'espace.

POSTS : 298 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : vient d'une famille aux valeurs traditionnelles ● il a été mis à la porte quelques jours avant ses 17 ans quand il a avoué aimer les hommes. il n'a pas revu sa famille depuis. ● est arrivé à brisbane à ses dix-huit ans. ● n'ayant pas fait d'études, il a fait de sa passion son métier. ● cela fait cinq ans qu'il est famille d'accueil, c'est à ses yeux sa plus grande réussite.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : wesleymayajoanne#2seymourchad#2

RPs EN ATTENTE : kelly#2 ● sohan ●

RPs TERMINÉS : (2018) kellyjoannechadlilyyasmine
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : charlie cox.
CRÉDITS : carolcorps (avatar), tumblr (gif), loonywaltz (ub).
DC : arthur & milena.
INSCRIT LE : 14/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19501-against-all-odds-casey http://www.30yearsstillyoung.com/t19546-life-is-a-bitch-but-it-sucks-less-when-you-re-with-me-casey

MessageSujet: it's like riding a bike - wesley   Lun 25 Juin - 8:56


wesley & casey

Depuis que tu étais devenu famille d’accueil, le week-end était toujours un moment que tu redoutais. Ayant la responsabilité d’adolescents, tu savais que le week-end était ce moment où ils cherchaient à tout prix à passer le moins de temps au domicile familial et le plus de temps à l’extérieur. Et tu ne savais pas réellement ce que l’extérieur voulait dire pour tes pensionnaires, particulièrement quand ils venaient d’arriver. Mais tu n’avais d’autres choix que de leur faire confiance et cela te permettait toi aussi de faire des pauses. Tu allais te couper de Brisbane aujourd’hui car ton ami Wesley t’avait proposé quelques semaines auparavant une sortie sur la côte. Tu te demandais bien ce qu’il voulait que vous fassiez sur la côte mais tu devais avouer que la perspective de te retrouver loin de Brisbane pendant quelques heures et loin de Logan City était un soulagement. Ce quartier abritait tous les fantômes de ton passé et si tu n’étais pas responsables d’adolescents à qui tu venais de demander de s’habituer à un nouveau quartier, tu aurais déjà fui en déménageant de nouveau. Savoir qu’à quelques maisons de la tienne habitait Kelly et un peu plus loin Chad te donnait envie de vomir et te serrait le cœur d’une manière que tu n’avais pas envie d’analyser de suite. Voilà pourquoi, pour oublier pendant quelques heures, tu n’avais pas hésité à accepter la proposition de Wesley. Il connaissait tes contraintes depuis le temps. Départ le matin et retour en fin d‘après-midi. Tu savais que tu pourrais laisser tes pensionnaires tous seuls, le plus âgé était presque un adulte mais pour l’instant tu préférais éviter quand c’était possible. Tu te mis à rêver qu’un jour tu aurais besoin de les laisser pour un petit week-end en amoureux mais tu n’avais pas d’amoureux donc un tel week-end n’était pas à l’ordre du jour. Cela faisait longtemps que tu ne t’étais pas laissé aller à éprouver de l’affection pour un autre homme. Sexuellement parlant, c’était facile. Tu n’avais jamais de mal à trouver quelqu’un intéressé pour te tenir compagnie pendant une nuit ou deux mais plus que ça c’était compliqué, très compliqué. La plupart du temps il n’en était pas question et quand tu trouvais quelqu’un d’intéressé tu apprenais qu’il n’était pas ouvertement gay et ça, pour toi, c’était inacceptable. Alors tu t’occupais. Entre tes dessins et tes pensionnaires, ce n’était pas comme s’il te restait beaucoup de temps à tuer mais des fois tu ne pouvais nier te sentir un peu seul. Tu t’étais levé de bonne heure et avait préparé un petit sac d’affaires. Wesley avait refusé de te dire ce qui t’attendait mais si vous alliez sur la côte, vous alliez certainement mettre un pied dans l’eau malgré les températures plus fraîches du moment. Tu avais préparé le petit déjeuner pour tes pensionnaires avant de leur laisser un petit mot. Tu allais passer le pas de la porte quand Julia arriva dans la cuisine. Ils étaient tous au courant que tu les laissais tranquille pour la journée et tu la pris dans tes bras avant de partir. Tu conduisis en musique pendant un peu plus d’une heure. Il ne faisait pas assez beau pour que tout Brisbane cherche à rejoindre la côte donc tu n’eus pas à faire face à des embouteillages. Finalement, tu arrivais au point de rendez-vous et ne fus pas étonné de ne pas encore y voir ton ami. De vous deux, tu étais le plus ponctuel mais tu ne lui en voulais pas. La plage était presque déserte, seuls quelques surfeurs et coureurs étaient là. Fermant la voiture, tu avançais sur le sable mais pas trop pour que Wesley puisse te localiser à son arrivée. Tu laissais ton regard se perdre au large et tu laissais ton esprit vagabonder. Tu ne sais pas combien de temps tu restais là à chantonner l’air que tu écoutais dans la voiture mais tu sursautais quand une main vint se poser sur ton épaule. « Wesley ! Désolé, j’étais ailleurs. » C’est le moins que l’on puisse dire. Tu te levais pour le saluer comme il se devait avant de lui demander : « Comment tu vas ? » Il avait l’air en forme mais tu étais bien placé pour savoir qu’un sourire peut cacher mille maux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans (11.08.1983).
SURNOM : sans grande originalité, Wes fait parfaitement l'affaire.
STATUT : célibataire profitant pleinement de son statut.
MÉTIER : infirmier en pédiatrie au St Vincent's Hospital, il donne aussi de son temps pour l'association Beauregard.
LOGEMENT : #732 toowong, dans une grande baraque qu'il partage avec Bryn, Nathan et Itziar.

POSTS : 122 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a grandit dans un petit village irlandais ≈ il est à Brisbane depuis ses dix-huit ans ≈ il n'a plus vraiment de contact avec sa famille depuis le décès de son père ≈ c'est un grand gamin qui refuse de grandir et de se comporter comme un adulte digne de ce nom juste sous prétexte qu'il a passé la trentaine ≈ il n'a jamais eu de vraie relation stable jusqu'à aujourd'hui.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : sheridyn + ginny + maya + casey + noa
PSEUDO : Pearlizz (Jess).
AVATAR : Chris Hemsworth.
CRÉDITS : valtersen (avatar) afanen (signature).
DC : Théodora Hazard-Perry.
INSCRIT LE : 31/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18398-just-something-i-can-turn-to-wesley http://www.30yearsstillyoung.com/t18511-wes-i-m-the-one-at-the-sail-i-m-the-master-of-my-sea

MessageSujet: Re: it's like riding a bike - wesley   Dim 21 Oct - 12:48



Prendre le large, changer d’air… Voilà tout ce dont Wesley avait besoin en ce moment. Non pas que sa vie puisse être un véritable fiasco ces derniers temps ou qu’il avait absolument besoin de prendre la fuite, mais le retour de Maya à Brisbane l’affectait bien plus qu’il ne le laissait croire et le fait d’avoir déménager et de se retrouver seul dans un appartement pour la première fois allait finir par le rendre fou. Certes, il avait de quoi s’occuper et voir du monde entre l’hôpital et l’association pour laquelle il était bénévole, mais le jeune homme avait tout simplement besoin de voir autre chose. C’est tout naturellement qu’il avait alors proposé à l’un de ses plus anciens et plus chers amis ici de passer une journée sur la côte avec lui. Connaissant la vie plutôt chargée et contrainte d’être bien ordonnée de Casey, il lui avait donc proposé bien à l’avance cette escapade tout en se gardant bien de lui annoncer le programme tout de suite. En bon sportif qui se respecte, Wesley avait opté pour un moment de surf. La saison était idéale, il n’y aurait pas trop de monde et en plus de ça, il n’en n’avait plus fait depuis plus d’une éternité, il était donc temps de rattraper tout ça. En se levant assez tardivement, l’infirmier s’était malgré tout octroyé un petit-déjeuner digne de ce nom avant d’aller se préparer. Une fois le tout fait, il avait enfiler son casque, chevauché sa moto et s’était mis en route pour la côte. Pour beaucoup, la moto était un moyen de transport dangereux, Wes, lui, n’y voyait que des avantages ; cela lui permettait bien souvent d’éviter les bouchons, sans compter cette sensation de liberté qu’il pouvait ressentir dès qu’il montait sur l’engin.

En moins de temps qu’il ne lui aurait fallut avec une voiture, le jeune homme était enfin arrivé à destination et il ne fut pas surpris de constater que la voiture de son ami était déjà là. Un coup d’œil à sa montre lui fit savoir qu’il avait un bon quart d’heure de retard. Pour le coup, heureusement que Casey le connaissait assez pour savoir qu’il ne fallait pas se formaliser de ce genre de retard de la part du blond. Le jour où il parviendrait à être à l’heure dans un autre contexte que le boulot, il faudrait lui décerner un prix. Enfin qu’importe. Wesley ôta son casque, récupéra son sac à dos et s’avança vers la plage où il repéra rapidement une tête brune qu’il connaissait depuis un bout de temps. Le jeune homme semblait absorber par la contemplation de l’océan, si bien que lorsque l’infirmier arriva à sa hauteur tout en posant une main sur son épaule, il le sentit sursauter. « Wesley ! Désolé, j’étais ailleurs. » Un léger rire échappa au blond. « Je vois ça, ouais. Désolé pour le retard. » s’enquit-il malgré tout. Parce que oui, si Wes n’était pas le roi de la ponctualité et que tout son entourage était au courant, il n’en restait pas moins qu’il s’était pointé en retard et que des excuses étaient la moindre des choses. « Comment tu vas ? » L’éternel sourire du jeune homme prit place sur ses lèvres. « Ben écoute, rien ne va mal. » répondit-il sur le ton de la plaisanterie. C’était un fait, tout n’allait pas au mieux dans le meilleur des mondes, mais la vie faisait son chemin, il n’y avait rien de grave pour lui, il était en bonne santé… qu’ajouter de plus ? « Et toi, comment tu vas ? Quelque chose qui t’occupe l’esprit ? » De toute évidence, ça devait être le cas puisque Casey avait semblé être totalement ailleurs lorsqu’il était arrivé, mais qui sait, peut-être qu’il était simplement perdu dans une multitude d’idées de dessins à faire lorsqu’il rentrerait de leur escapade côtière.


LET'S SEE AND DECIDE ≈ All I believe, is it a dream that comes crashing down on me ? All that I hope, is it just smoke and mirrors ?



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans (30/05/1983)
SURNOM : il n'en a pas et c'est mieux comme ça.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : dessinateur de livres pour enfants pour gagner sa vie, il considère que son vrai métier est l'aide qu'il apporte aux jeunes en détresse.
LOGEMENT : a emménagé à logan city en mars 2018 au numéro 100 car il avait besoin de plus d'espace.

POSTS : 298 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : vient d'une famille aux valeurs traditionnelles ● il a été mis à la porte quelques jours avant ses 17 ans quand il a avoué aimer les hommes. il n'a pas revu sa famille depuis. ● est arrivé à brisbane à ses dix-huit ans. ● n'ayant pas fait d'études, il a fait de sa passion son métier. ● cela fait cinq ans qu'il est famille d'accueil, c'est à ses yeux sa plus grande réussite.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : wesleymayajoanne#2seymourchad#2

RPs EN ATTENTE : kelly#2 ● sohan ●

RPs TERMINÉS : (2018) kellyjoannechadlilyyasmine
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : charlie cox.
CRÉDITS : carolcorps (avatar), tumblr (gif), loonywaltz (ub).
DC : arthur & milena.
INSCRIT LE : 14/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19501-against-all-odds-casey http://www.30yearsstillyoung.com/t19546-life-is-a-bitch-but-it-sucks-less-when-you-re-with-me-casey

MessageSujet: Re: it's like riding a bike - wesley   Aujourd'hui à 9:54



Te retrouver sur la côte avait toujours quelque chose de bittersweet pour toi. Tu y avais grandi et les personnes qui t’avaient vues grandir aimaient te faire remarquer que tu pourrais être un homme de la mer. Tu passais beaucoup de temps dans l’eau à l’époque. Mais une fois mis à la porte, une fois à l’autre bout du pays, te retrouver devant cette étendue d’eau infinie te rappelait surtout un temps qui était désormais révolu. Tu te souvenais très bien de ton premier baiser avec ce jeune homme, sur la plage lors d’une compétition de surf à l’abri des regards. Tu avais su de suite que tu ne pourrais pas te cacher toute ta vie comme certains le font, tu en étais incapable. Cette incapacité à jouer un rôle, à faire croire que tu étais quelqu’un que tu n’étais pas t’avait coûté énormément au fil des années. C’était une décision d’adolescent que tu continuais à payer encore aujourd’hui même si désormais, les conséquences étaient bien moins violentes. Ton regard perdu dans le grand bleu, à penser à ce quartier maudit dans lequel tu avais emménagé et à des souvenirs d’enfance que tu essayais d’enfouir à jamais, tu ne pus t’empêcher de te dire que ça t’avait manqué. Certes, il y avait une rivière à Brisbane et la ville ne manquait pas d’eau mais ce n’était pas la même chose. Les villes côtières avaient un charme bien à elles et tu avais adoré vivre à Margaret River en mettant de côté le fait que plus de la moitié de la ville soit homophobe bien entendu. Tu n’y retourneras jamais et tu ne prendras pas le risque de revenir dans une ville plus petite car la grandeur de Brisbane te permettait de vivre comme tu l’entendais sans être trop critiqué. Même si au final, tu venais d’emménager dans le quartier le plus intolérant de la ville sans le savoir. Ton ami finit par venir te sortir de tes pensées et tu sursautais malgré toi de le découvrir soudain à tes côtés. « Je vois ça, ouais. Désolé pour le retard. » Tu secouais légèrement la tête. Tu ne te formalisais pas du retard des gens. Tu aimais être ponctuel mais avec tes adolescents c’était un luxe que tu ne pouvais pas toujours te permettre. « Pas besoin d’être désolé, ça m’a laissé un peu de temps pour m’acclimater. » Dis-tu à Wesley. Tu ne savais pas exactement depuis combien de temps tu n’avais pas vu l’océan mais c’était depuis bien trop longtemps. Tu décidais de prendre des nouvelles de ton ami pour commencer avant de le griller pour qu’il te dise ce qu’il avait prévu pour aujourd’hui. « Ben écoute, rien ne va mal. Et toi, comment tu vas ? Quelque chose qui t’occupe l’esprit ? » Tu ne pus t’empêcher de lever un sourcil en l’entendant te répondre. Rien ne va mal ne veut pas dire que tout va bien. Tu avais une petite idée de ce qui pouvait occuper l’esprit de ton ami. Tu avais croisé Maya il y a quelques temps en allant acheter un café dans ta chaîne préférée pour booster ton imagination et le choc avait été grand pour toi aussi. « Tu sais très bien que je ne vais pas me contenter d’un rien de va mal. » Lui dis-tu avec un petit sourire sur les lèvres. « C’est Maya ? Ou c’est autre chose ? » Quand la jeune femme avait mentionné le poste qu’elle avait obtenu en ville, tu avais de suite su que Wesley ne pouvait que l’avoir croisée. Mais il ne t’avait pas appelé pour en discuter et tu t’étais dit qu’il aborderait le sujet quand ce serait opportun. « Moi je vais bien, mes adolescents aussi. J’ai simplement déménagé en enfer sans le savoir. Logan City est un quartier qui prône l’intolérance et ce n’est pas facile d’y vivre tous les jours. J’espère qu’ils finiront par se calmer. » Dis-tu en soupirant. « Tu te souviens de Chad ? » Demandas-tu à Wesley. Contrairement à Chad, tu n’avais jamais caché ta relation à tes amis. « Il habite à quelques maisons de la mienne. » Dis-tu en soupirant laissant cette information faire son chemin dans l’esprit de ton ami. « Sinon, sur une note plus positive, qu’est-ce qu’on fait ici exactement ? » L’attirail de Wesley et son sac à dos ne te donnaient pas vraiment d’indices.





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: it's like riding a bike - wesley   


Revenir en haut Aller en bas
 

it's like riding a bike - wesley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-