AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 I think you need a break from your own thoughts • Myrddin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire
MÉTIER : A commencé les études d'architecte à la rentré et adore ça
LOGEMENT : A toowong, en colocation avec Bryn depuis décembre dernier. ce qui l'arrange bien parce que ça le rapproche aussi de Myrddin de nouveau.

POSTS : 5076 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Myrddin&LAndreï&Clément
Hartter #3
Itziar
Myrddin




PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: I think you need a break from your own thoughts • Myrddin   Dim 8 Juil - 17:33


Battant des jambes et des bras je me dépêche de remonter à la surface de l'eau et prend une profonde inspiration lorsque ma tête se retrouve à l'air libre et que l'oxygène infiltre à nouveau mes poumons. Je fais ensuite deux mouvements de brasse avant d'attraper ma planche et me hisser dessus. Une fois assis et en équilibre, la planche voguant joyeusement sur la surface de l'eau, je me passe les mains sur dans mes cheveux -en me disant, l'espace de quelques secondes que je devrais vraiment retourner chez le coiffeur- alors que mon regard se pose sur Jim qui me rejoint rapidement, avec un sourire. Pour ma part, je soupire lourdement et détourne le yeux en grimaçant  « Roh, fait pas cette tête Nathan !» s'exclame-t-il en rigolant doucement alors qu'il se penche en avant pour me tapoter l'épaule  « Arrête Jim, c'était nul. J'arrive pas à tenir sur la planche plus de 30 secondes ...» soupirais-je  « La semaine dernière s'était 10 secondes ...» dit-il avec un clin d'oeil  « Chacun a commencé comme ça. Même les meilleurs, tu sais? Surtout les meilleurs » il sourit doucement, encourageant  « Franchement tu peux être content de toi, c'est pas donné à tout le monde de commencer le surf à ton 28 ans ans. Surtout après tout ce que t'as traversé toi et réussir à tenir 30 secondes sur la planche alors que t'as réussi à parfaitement attraper cette dernière vague» reprend-t-il avant de désigner la plage.  « Allez, c'est bon pour aujourd'hui» Jim se détourne et, s'aidant de ses bras et ses jambes, se dirige vers le rivage.

Je le suis du regard, soupire doucement, regarde vers le large puis le suis. Une fois que j'ai pied, je descends de la planche et l'attrape sous mon bras avant de me diriger vers la Jim. Ensemble nous nous dirigeons vers la cabane qui loue les planches, je discute encore quelques instant avec les deux hommes puis part me rincer et m'habiller. J'épaule mon sac et me dirige vers la route. M'installant sur le muret, je me prend le temps de mettre mes chaussures et de masser légèrement mes jambes, avant de reprendre le chemin vers la maison. J'avoue que je prends bien mon temps, jusqu'à ce qu'une petite voix me dise que ça fait plus de 3h que je n'ai plus regarder mon téléphone qui est au fond de mon sac. Ni une ni deux je m'arrête, fouille dans mes affaires et sors mon portable. Je le déverrouille et remercie cette petite voix, cette conscience car j'ai raté une bonne dizaines d'appels et presque autant de sms de la part de Myrddin. Et à les lire je me rends compte que tout ça est pas mal important. Me maudissant, je me redresse, remet mon sac en place et lui renvois rapidement un message en lui disant que j'arrive dans une dizaine de minute.

Le temps s'est transformé en vingtaines de minutes. Toutefois Myrddin devait sûrement s'en douter étant donné que je suis à pied et, malgré tous mes efforts, ma force physique reste toujours plus ou moins aléatoire. Dans tous les cas, en arrivant chez moi, je vois mon meilleur ami assis sur les marches de la maison et j'affiche un sourire désolé en m'approchant  «Désolé » m'excusais-je  «J'étais à la plage et je ... » je me tais subitement en voyant les yeux rouge de Myrddin  « Attend tu … t'as pleuré ?» soufflais-je, alors que mon cœur rate un battement. Je fini par sortir mes clefs et ouvre la porte  « Vas-y, entre. Installes-toi je … je vais te faire un thé» dis-je rapidement en posant mon sac dans le couloir et me dirigeant vers la cuisine.


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars


:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux, fiancé et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothlight Theater Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-dragon à Toowong.

POSTS : 1346 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :


PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens http://www.30yearsstillyoung.com/t19875-myrddin-owens

MessageSujet: Re: I think you need a break from your own thoughts • Myrddin   Dim 15 Juil - 21:26




I think you need a break... —

— NATHAN & MYRDDIN
“Ne m’attends pas ce soir pour manger, j’ai beaucoup de boulot à l’association.” “Encore ? Ah bon ok. Avec qui ?” “Oh tu connais pas, j’essaierai de rentrer dès que possible.”

Est-ce que Thomas a conscience que ce schéma se répète tellement souvent que j’en suis venu à douter ? Je ne crois pas. Il ne change pas, toujours aussi attentionné, avec Arthur, moi, Clara ou Alex. Toujours avec des mots dans le creux de l’oreille. Toujours à me serrer contre lui avant de s’endormir. Toujours à m’embrasser comme si de rien n’était. Peut-être que c’est le cas, mais depuis qu’en allant voir Noa au siège de l’association, j’ai appris par cette dernière que Tom travaillait en ce moment sur un gros projet avec Ida, impossible pour moi ne pas être anxieux. Au début, j’ai attendu. Attendu qu’il m’en parle. Je lui posais des questions mais, si je sais en quoi consiste ses tâches depuis plusieurs semaines, il ne me parle pas de ceux avec qui il travaille. De celle. Et chaque jour où il continu à me le cacher s’ajoute une pierre au mur qui commence à se dresser entre nous. Une distance que je ne peux m’empêcher d’instaurer. Sans même le vouloir réellement. Mais je suis incapable de rester totalement naturel en sachant qu’il a au moins un secret pour moi. Je ne peux m'empêcher de me demander s'il en a plus, d’autres, si…

Tellement de si et de peut-être que cela me bouffe. Nous n'avons même pas le temps d'en parler, entre les enfants, nos boulots, son association, le mariage… Nos conversations ne tournent qu'autour de cela. Et ça fait une éternité – avant qu'il ne se mette à travailler avec Ida finalement – que nous n'avons pas eu de soirées à deux. Même lorsqu'un soir ou midi nous pouvons nous retrouver, cela dure peu, ou l'un de nous est vite rappelé à la réalité. Hier, c’était son boulot qui l'a dérangé alors qu'il avait son après-midi, et qu'il avait prévu de le passer avec Arthur et moi. Aujourd’hui, c’était la goutte d'eau de trop. Je l'ai rejoint dans les locaux de l'association, comme prévu. Il m'a retrouvé dans le hall. Mais nous avons à peine eu le temps de sortir que son téléphone a sonné. J’ai très clairement entendu la voix d'Ida, son accent du nord. Et pourtant, après avoir raccroché, il m'a dit qu'il avait une urgence avec UN collègue, qu'il devait retrouver rapidement dans une clinique. J'ai cru que j'allais craquer, mais j'ai simplement sourit, déposé un baiser sur sa joue, sans un mot, et je l’ai laissé partir.

Ce n'est qu'en me détournant moi-même que j'ai senti les larmes couler sur mes joues. De rage surtout. Je les essuie violemment et elles s’arrêtent. J'ai eu en envie de crier, à la place j'ai marché droit devant moi, et au bout un très long moment, n'ayant pas envie de rentrer dans notre appartement vide, j'ai appelé Nathan. Arthur est chez Sybille pour encore quelques heures. Mais Nathan, ce foutu Nathan, ne répond pas davantage à mes SMS et appels que Thomas ne le fait à mes questions. C'en est trop, je n'arrive pas à me retenir cette fois. Décidé à voir Nathan tout de même, je prends la direction de son logement, sans attendre une quelconque réponse. J'ai besoin de parler, ou en tout cas, de ne pas être seul. Et mon meilleur ami est le seul à qui je permettrais de me voir ainsi, en dehors de Thomas. Finalement mon téléphone vibre. Nath' m'envoie un SMS très court, m'informant qu'il sera là d'ici une dizaine de minutes. Je pousse un soupire, et arrive évidement devant chez lui bien avant de voir le bout de son nez.

Assit sur les marchés du perron, je ne regarde même pas le temps s’écouler, trop occupé avec mes pensées noires qui tournent en boucle comme un vieux disque rayé. Les larmes s’arrêtent seules, laissant mes yeux rougis et trop secs, paradoxalement. Lorsque Nathan débarque enfin, je n'ai même pas conscience qu'il est en retard. Je me relève après avoir reniflé machinalement, et m’être raclé la gorge prêt à parler, en vain. Je n'ai qu’à lui lancer un regard pour qu'il comprenne, et après un début d'explication de ce qu'il faisait, il s’arrête net et m'invite à entrer. Je crois que, là, à ce moment précis, il a compris que ça n’était pas pour blaguer. La tête baissée, j’acquiesce, réagissant à peine à ses paroles, et le suis à l’intérieur de la maison. Il me laisse s'installer et commence à s’éclipser vers la cuisine.

— Merci… murmurais-je avec un regard pour son dos, tandis qu'il s'en va me préparer un thé.

Pour ma part j'effectue quelques pas dans le salon, détaillant sans les voir les alentours. Les quelques cadres photos, les petites babioles de déco. Un coussin en forme d'émoji très ridicule mais qui doit avoir son histoire dans la colocation. Je me passe une main dans les cheveux avant de me laisser tomber sur le canapé, puis j'essaie d'effacer les fantômes de larmes en frottant mes joues et mes yeux. Je suis un adulte bordel, j'ai un fils, deux autres enfants, un fiancé, un boulot, un appart', je n'ai plus à pleurer de cette façon sur du vent. Car si Thomas ne me dit rien à propos d'Ida, au final, je ne sais pas si j'ai de quoi m’inquiéter réellement. Je soupire, maudissant une fois de plus ma tendance à l'angoisse facile. Je rumine encore ces mêmes pensées, me traitant tour à tour d’idiot puis soulignant les raisons qui sont de mon côté. C'est infernal, sans fin. Cette peur qui me tord les entrailles. Le silence est total, seulement brouillé par les bruits en provenance de la cuisine. Je ne redresse la tête que lorsque Nathan est devant moi, à me tendre un mug fumant de thé. Je le prends avec un léger sourire, tandis qu’il s’assoit, mais le garde simplement en main sans le boire. Comme d’habitude, Nath’ ne dit rien, me regarde simplement, sans me forcer à quoique soit. D’autres minutes s’écoulent avant que je ne me décide à parler.

— C’est Thomas... Il... Tu vas sûrement dire que c’est ridicule et j’en ai bien conscience, mais ça me chiffonne... Je pousse un léger sourire, fébrile. Tu sais, l’association des Beauregard, là, à Brisbane. Il y est bénévole aussi. Et Ida aussi. Et.. J'ai appris qu’ils bossaient ensemble depuis plusieurs semaines sur un projet, qui lui prend beaucoup de temps. Je pince les lèvres, puis essaye de prendre une petite gorgée de thé, pour me donner un peu de force. Mais ce n’est pas de Tom que je l’ai appris... J’ai beau poser des questions, il ne m’a pas une fois parlé de l’autre blonde... Il me le cache franchement, et j’ai peur de comprendre pourquoi... ajoutais-je d’une toute petite voix. C’est, comme prévu, dur de l’entendre dire à voix haute, comme si cela cristallisait mes angoisses et mes peurs dans la réalité. Fixant le mug, je serre les dents, pour ne pas laisser de nouveau libre court à des sanglots.

code by lizzou



“I have for the first time found what I can truly love–I have found you. You are my sympathy–my better self–my good angel–I am bound to you with a strong attachment. I think you good, gifted, lovely: a fervent, a solemn passion is conceived in my heart; it leans to you, draws you to my centre and spring of life, wrap my existence about you–and, kindling in pure, powerful flame, fuses you and me in one.”

:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire
MÉTIER : A commencé les études d'architecte à la rentré et adore ça
LOGEMENT : A toowong, en colocation avec Bryn depuis décembre dernier. ce qui l'arrange bien parce que ça le rapproche aussi de Myrddin de nouveau.

POSTS : 5076 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Myrddin&LAndreï&Clément
Hartter #3
Itziar
Myrddin




PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: Re: I think you need a break from your own thoughts • Myrddin   Sam 21 Juil - 9:59


Jamais, lorsque Myrddin m'a envoyé ces messages, je n'aurais imaginé que ce serait aussi grave. Je pensais qu'il voudrait simplement parlé parce que ça fait quelques semaines qu'on ne s'est plus vu, mais au final, non. Je ne met vraiment pas longtemps avant de remarquer les yeux bouffis et rougis de mon meilleur ami, et ça n'augure rien de bon. Alors, sans plus tarder, je l'invite à entrer et, me débarrassant rapidement de mes affaires, disparais dans la cuisine pour n'en ressortir qu'avec deux grands mug de thé fumant. Un earl grey -envoyé directement d'Angleterre par ma mère- et un nuage de lait, c'est la meilleure solution pour rassurer Myrddin et commencer tout doucement à lui changer les idées.

Tout en m'installant à ses côtés et l'observant en silence, ne voulant aucunement le brusquer, je stress un peu, me demandant sincèrement ce qui s'est passé avec Thomas cette fois-ci. Car dans le fond, je sais bien que c'est à cause de Thomas qu'il est dans cet état là. La dernière fois qu'il est venu de son plein grès et qu'il était dans cet état, c'était en pleine nuit alors qu'il s'était disputer avec son fiancé concernant Arthur. Le petit n'est, d'ailleurs, pas là. Donc je me dis que ce ne devrait pas être trop grave, non ? Pliant une jambe, je me tourne vers Myrddin et prend une petite gorgé de mon thé, attendant qu'il se mette à parler.

Et lorsqu'il pend la parole c'est pour me dire que ce qu'il va me dire est sans aucun doute très ridicule mais que ça le chiffonne tout de même. J'arque un sourcil et l'incite silencieusement à continuer. J'apprends ainsi que Thomas fait parti de l'association Beauregard -ce qui ne m'étonnes absolument pas- mais Ida aussi. Je me redresse et fronce légèrement les sourcils, un peu plus en alerte. Et au final, il m'informe que son fiancé et l'ex épouse de ce dernier travaillent ensemble sur un projet assez gros qui lui prends pas mal de temps. En soit, ce n'est pas si grave que ça, mais jamais Tom ne lui a parlé de ce projet et encore moins de celle avec qui il travaille, il a beau poser des questions mais l'australien le lui cache réellement et  il a peur de savoir pourquoi.

 «Tu ….t'es pas sérieux ? » demandais-je brusquement, pouffant de rire. Un rire presque moqueur que je regrette tout de suite en voyant le regard de Myrddin  « Sorry ...» m'excusais-je en me plaquant une main sur la bouch  « désolé, je ...» je secoue doucement la tête  « C'est juste que c'est trop … trop ridicule comme tu l'as dis toi même. » je pose ma tasse et me redresse subitement en voyant que Myrddin roule des yeux  «Att...attend ! Non mais réfléchis sincèrement et sérieusement deux secondes. Tu crois vraiment que Tom va te ...te tromper ?! Avec son EX Femme ?» je secoue la tête, totalement persuadé de mes paroles  «Jamais, oh grand jamais il ne fera ça. Et tu sais pourquoi ?» demandais-je, en inclinant la tête.

 « Parce que même après 12 ans son amour pour est intact» expliquais-je, après un petit temps de silence et un regard interrogateur de la part de mon meilleur ami  « Il t'as demandé en mariage malgré un mariage foutu, il s'est fait renié par son père pour toi parce que tu lui importe plus que sa famille et tout en organisant votre mariage il est entrain de faire les papiers pour adopter Arthur. S'il voulait vraiment te quitter il ne se foutrait pas dans toute cette galère !» j'hausse finalement les épaules  «Et qu'est-ce qu'il te dit, concrètement ? » demandais-je finalement, afin d'avoir un peu plus d'informations sur ce qui se passe réellement dans le couple de mon meilleur ami.


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars


:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux, fiancé et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothlight Theater Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-dragon à Toowong.

POSTS : 1346 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :


PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens http://www.30yearsstillyoung.com/t19875-myrddin-owens

MessageSujet: Re: I think you need a break from your own thoughts • Myrddin   Mar 31 Juil - 22:39



I think you need a break... —

— NATHAN & MYRDDIN

Nathan arrive finalement, et tout se passe un peu dans le flou, je n’explique rien qu’il a compris et je me retrouve vite dans le salon de la colocation. Mon ami parti faire du thé, je m’installe sur le canapé, le cœur encore battant et les yeux rougis. Ce n’est que lorsqu’il revient que j’entame mon explication, en prenant un peu mon temps pour trouver mes mots. En porter sur ce qui m’accable fait remonter les émotions encore plus en surface, mais j’ai aussi conscience que je m’inquiète sûrement beaucoup. Cependant, j’ai beau essayer de me raisonner depuis le temps, de me dire que ce n’est pas le genre de Thomas, fait est que c’est en vain. Car l’autre petite voix me rappelle sans cesse que ce genre d’attitude il l’a eu auparavant, à cause de moi. Il mentait à Ida aussi, il la trompait, sous son nez. Et s’est très bien débrouillé car je pense que si elle ne nous avait pas surpris, et qu’il n’avait pas eu le cran de tout lui avouer, ça aurait pu durer encore longtemps. Et c’est censé être moi le comédien.

J’espère trouver du réconfort auprès de Nathan, qui sait déjà y faire avec une bonne tasse d’Earl Grey. Je suppose que c’est la marque de thé fétiche de sa mère, je crois en reconnaître le goût en tout cas. Un soupçon de lait et une boisson adoucit pour m'apaiser. Un rappel de l’Angleterre, de la maison. Ça va un peu mieux avait que la tempête de mes pensées ne reprenne du service. J’explique tout à Nath’, qui reste silencieux pour le moment. Je conclus, souffle un coup, prend une gorgée de thé, puis arque un sourcil lorsque j’entends mon ami me répondre. Et pouffer de rire. Je le fusille franchement du regard, abaissant ma tasse comme près à me tirer de là en un quart de seconde. Je me livre à lui et il se fout de ma gueule. Notre amitié a connu des jours dis donc. Un peu plus blessé, je le laisse pourtant continuer bien que ses excuses me paraissent faiblardes. Il reprend le point que j’ai énoncé moi-même, à savoir que tout ça est bien trop ridicule. Je soutiens son regard un moment avant de le reporter sur ma tasse. Il n’a pas tort non, et ce qu’il me dit, je me le répète depuis un moment. Je ne le l’interromps pas quand il me liste les points qui vont à l’encontre de tout ça. Je rougis légèrement, puis me passe une main sur le front.

— Je dis pas qu’il veut me quitter mais... Mais justement, il me cache tout ! Il dit rien, élude mes questions... soupirais-je une fois de plus. Et je veux pas être intrusif, je veux pas être parano en lui demandant de rendre des comptes, mais normalement... On n’a plus de secret quoi... On a déjà compris que ne pas discuter était pas bon, que se cacher des choses, pourquoi il continu... Je prends une gorgée de thé puis lève une main pour empêcher Nathan de d’ajout quelque chose. Je sais, tu vas me dire qu’il a pensé que je pouvais être impulsif, jaloux qu’il travaille avec Ida, mais je m’en tape au fond, il la voit bien pour les enfants et tout et ça je prends sur moi. C’est pas différent là, juste... Il ne m’a rien dit, alors c’est naturel de penser qu’il cache un truc. Je fronce les sourcils. Et puis pourquoi il me tromperait pas hein ? C’est bien comme ça que ça a commencé entre nous ici à Brisbane, il a trompé Ida, il lui a caché pendant des mois, il mentait à tous. Et il dit bien toujours qu’elle est “la femme de sa vie” parce qu’elle est la mère de ses enfants. Peut-être qu’il veut avoir le meilleur des deux, j’sais pas, peut-être qu’il se dit que si notre couple finit par prendre l’eau y’aura toujours Ida, qu’est-ce que tu veux que j’en sache ! On discute plus à par de mariage et des enfants, et il a toujours, toujours, toujours mieux à faire qu’un tête-à-tête avec moi. Je soupire sèchement, plus énervé qu’éploré.

code by lizzou



“I have for the first time found what I can truly love–I have found you. You are my sympathy–my better self–my good angel–I am bound to you with a strong attachment. I think you good, gifted, lovely: a fervent, a solemn passion is conceived in my heart; it leans to you, draws you to my centre and spring of life, wrap my existence about you–and, kindling in pure, powerful flame, fuses you and me in one.”

:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire
MÉTIER : A commencé les études d'architecte à la rentré et adore ça
LOGEMENT : A toowong, en colocation avec Bryn depuis décembre dernier. ce qui l'arrange bien parce que ça le rapproche aussi de Myrddin de nouveau.

POSTS : 5076 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Myrddin&LAndreï&Clément
Hartter #3
Itziar
Myrddin




PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: Re: I think you need a break from your own thoughts • Myrddin   Jeu 2 Aoû - 20:58


Pourquoi est-ce que je me mets à rigoler lorsque Myrddin s'ouvre à moi ? Pourquoi ais-je cette réaction plus que déplacée ? Moi qui ne suis pas du genre à me moquer ouvertement de qui que ce soit, encore moins de mon meilleur ami ! Je sais que j'ai pris pas mal d'assurance ces derniers mois, que je parviens à m'affirmer de plus en plus, mais est-ce donc là le résultat de cette assurance ? Je prends un peu trop la confiance et c'est vraiment ce qu'il y a de pire pour Myrddin. Je ne pense pas que ce soit une raison valable pour mettre un terme à notre amitié, mais ça blesse mon frère de cœur. Et il me le fait bien savoir à sa façon de me regarder et de garder le silence pendant quelques secondes, les sourcils froncés. Moi, je me rends très rapidement compte de ma bêtise et m'excuse. Et, bien que mes excuses ne valent pas le silence que j'aurais dû avoir, Myrddin se détend de nouveau, soupire et reprend la parole, m'expliquant un peu plus en détail ce qui se passe dans son couple.

S'il est vrai qu'il n'a jamais dit que Thomas voulait le quitter, j'apprends tout de même très rapidement que, justement, il ne se passe rien entre eux, que son fiancé ne parle pas, qu'il lui cache tout et évite ses questions. Myrddin, quant à lui, a peur de se montrer trop intrusif, trop parano, il craint que Thomas pense avoir des comptes à lui rendre mais en même temps ne pas parler est pire que tout. J'hoche doucement la tête, tout en notant toutes ces informations dans un coin de ma tête afin de faire une réponse plus concrète après, ne voulant pas interrompre le récit de l'anglais. Celui-ci continue après avoir prit une gorgé de son thé, m'informant du fait que Thomas puisse éventuellement penser qu'il soit jaloux et impulsif du fait qu'il travail avec Ida alors que ce n'est pas le cas. Toutefois comme l'australien lui cache tout son travail, Myrddin a vraiment peur qu'il soit entrain de le tromper. Car, quand on y réfléchit bien, leur relation a commencé sur une base de mensonge. Et j'ai, moi-même, déjà entendu Thomas dire d'Ida qu'elle est la femme de sa vie parce qu'elle est la mère de ses enfants. Par contre, l'hypothèse suivante de Myrddin me fait un peu halluciner quand même : d'après lui, Thomas voudrait assurer ses arrières, dès fois que leur couple battrait des ailes.

Je me garde bien de réagir à nouveau comme avant -bien que ça s'y porterait pas mal je dois avouer ...- et hoche simplement la tête.  «C'est vrai » dis-je finalement après avoir pris une gorgé de mon thé  « C'est vrai » répêtais-je  «Rien ne te prouve que Thomas ne soit pas entrain de te tromper, au contraire » je me tourne vers Myrddin  « Ida et Thomas ont été marié pendant 7 ans, ils ont eu deux enfants. Faut dire que tout ce qu'ils ont vécu pendant toutes ces années ne sera jamais effacé. Il avait une vie avant toi et tu ne pourras rien y changer » mon dieu ce que ça fait bizarre d'être aussi direct ! Je vois bien au regard de Myrddin qu'il n'a, lui-même, pas l'habitude que je sois aussi sincère   «Mais c'est du passé. Toi tu es son présent et son avenir  »  j'hausse les épaules puis me recule contre le dossier du canapé.

 «Tu sais, moi j'ai abandonné l'idée du grand amour » continuais-je après un temps de silence  «Avec du recul, je me rends compte que Daniel s'était pas ça et je ne sais pas encore trop comment définir ma relation avec Cole » détournais-je le sujet  « Mais je reste persuadé qu'on peut avoir plusieurs grands amours» je me tourne à nouveau vers Myrddin, le regardant avec une certaine douceur et bienveillance  «Ta relation avec Thomas est assez atypique quand même, malgré tout. Je veux dire, vous vous êtes vu pendant seulement une semaine il y a douze ans et aucun de vous n'a réellement réussi à oublier l'autre. La preuve est que Tom a abandonné sa petite vie rangé avec Ida pour retourner chercher le bonheur dans tes bras »

Je m'avance vers Myrddin, pose une main sur son épaule puis l'attire contre moi dans un câlin dont seuls nous avons le secret  «Parle lui » soufflais-je  avant de me reculer  «Cherche le dialogue calmement, met le face à tes questionnements et tout » j'intensifie légèrement mon regard sur lui  « Mais surtout ...Fait lui confiance ! À lui, à toi-même, à vous ! Crois-moi, Tom ne va pas laisser tomber » Je souris à Myrddin puis retourne m'adosser contre le dossier  «Et si c'est le cas, je vais lui arracher les couilles moi-même, à main nues. » concluais-je mes paroles avec un hochement de tête entendu.


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars


:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux, fiancé et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothlight Theater Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-dragon à Toowong.

POSTS : 1346 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :


PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens http://www.30yearsstillyoung.com/t19875-myrddin-owens

MessageSujet: Re: I think you need a break from your own thoughts • Myrddin   Lun 6 Aoû - 23:30



I think you need a break... —

— NATHAN & MYRDDIN
Nathan n'a pas une réaction appropriée. Il peut avoir pris autant d'assurance qu'il le veut, ce qui n'est pas une mauvaise chose en soi loin de là, ça ne change pas que rire alors que je lui expose mes angoisses est tout simplement irrespectueux. Trop de confiance en soi d'un coup peut-être, il a oublié ce que c'est d'être poli et à l'écoute. Soit. Je lui fais comprendre simplement par le regard et en silence qu'il a dépassé les bornes, et ça suffit à le remettre sur les rails. Il s'excuse, mais je garde encore un peu cette expression ferme avant de revenir à notre sujet de discussion et à répondre à quelques-unes de ses interrogations, tout en entrant plus dans les détails de ma situation. Qu'entre autre Thomas ne parle tout simplement pas de son travail, à part pour des banalités, qu'il n'a jamais évoqué le nom d'Ida, et qu'en ce moment, il n'a presque plus de temps pour moi, pour nous. Je ne suis pourtant pas moins occupé, mais à part le mariage ou les enfants, rien ne nous rapproche vraiment et ce ne sont pas souvent des conversations légères. Rares sont les fois où nous avons pu nous détendre tous les deux. De plus, après avoir appris qu'il était sur un projet avec Ida, j'ai bien du mal à faire ma part du rapprochement.

Je ne sais pourquoi il agit ainsi, peut-être a-t-il peur de ma réaction, ce qui est idiot puisque je suis capable de me tenir. Et je ne pourrais de toute façon rien faire pour l'en empêcher, je ne veux pas paraître possessif ou autoritaire ou quoique ce soit. Mais qu'il ne m'en parle pas rend difficile ma gestion de tout ça. Ainsi je ne sais pas s'il me trompe, je me rappelle que c'est bien ainsi que nous avons recommencé notre histoire, et qu'il n'oublie pas Ida pour autant. La mère de ses enfants. La femme de sa vie. J'ai encore parfois l'impression d'être en compétition avec elle, j'ai encore parfois la colère qui me prend aux tripes et que j'arrive à présent à expulser sur scène, par le théâtre. Je suis infiniment heureux d'avoir pu reprendre cette vie sur les planches, sinon je ne supporterais pas la situation. J'exploserais si je ne pouvais exprimer tout ça et le théâtre m'aide à tenir, à me canaliser. D'un autre côté, je ne sais pas plus pourquoi il ferait une chose pareille et l'une des explications possibles, mais bien tirée par les cheveux, serait qu'il reste proche d'elle au cas où notre couple vole en éclat. C'est ridicule, mais qui sait.

Nathan ne renie pas le fait que c'est donc possible que Thomas me trompe, puisque nous n'avons pas plus de preuves du contraire, et il parle un peu plus de la relation qu'il a avec son ex-femme. Oui ils ont été mariés des années, ils ont deux enfants, je sais qu'elle restera toujours importante pour lui. Je ne cherche pas à changer cela, simplement, qu'il l'appelle encore femme de sa vie m'énerve tout de même. Je reste silencieux alors que Nathan continu, sincère et honnête, comme il l'a toujours été lorsqu'on parle de choses importantes, de nos problèmes. Il n'a pas eu de chance en amour, mais reste persuadé qu'on peut connaître plusieurs grands amours. Je pense que cela dépend plutôt des personnes, pour ma part je n'imagine pas un autre ou une autre que Tom, c'est simple. En dix ans je ne rencontré personne qui arrivait à sa cheville et inconsciemment, c'est lui que je cherchais. Mais soit.

— Tant qu'il n'a pas deux grands amours en même temps... marmonnais-je dans barbe, ou plutôt dans mon thé. Nathan continu en disant que notre relation était bien atypique et que, malgré les années, en me revoyant, Thomas a choisi de tirer un trait sur sa petite vie parfaite pour être auprès de moi, malgré tous les problèmes que cela a engendré. J'ai un regard pensif pour le vide au-delà de la table basse, écoutant les vérités que me sort mon meilleur ami. Je me laisse ensuite entraîné dans un câlin, qui parvient à me réconforter sans mal. Ça me manquait cette proximité fraternelle avec Nathan, quand même... Je sais, mais je ne sais pas comment amener ça sans paraître parano... soufflais-je doucement. Puis j'esquisse un sourire amusé à la menace de Nathan, qui sonne très étrange dans sa bouche. Je n'aimerais pas être à sa place alors. Je garde encore un instant un sourire avant de soupirer lourdement. Je n'arrive pas à me rentrer tout ça en tête justement, j'ai beau me le répéter.. C'est toujours les angoisses les plus fortes. Et puis le mariage, bon sang ce que c'est stressant ça, y'a des jours où j'me dis que j'aurais pas dû accepter juste pour ne pas avoir ce poids sur les épaules, et en plus ça changera pas grand-chose, à part pour les enfants mais bon, y'a d'autres moyens... Mais je... Ça fait du bien de l'entendre quand même, merci Nath'... Je lui adresse un sourire doux, puis change de sujet. Et toi alors, tout se passe bien ? Les études tout ça ? Et Cole... ? osais-je demander, parce que c'est un sujet que nous n'avons que très rarement abordé.

code by lizzou



“I have for the first time found what I can truly love–I have found you. You are my sympathy–my better self–my good angel–I am bound to you with a strong attachment. I think you good, gifted, lovely: a fervent, a solemn passion is conceived in my heart; it leans to you, draws you to my centre and spring of life, wrap my existence about you–and, kindling in pure, powerful flame, fuses you and me in one.”

:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire
MÉTIER : A commencé les études d'architecte à la rentré et adore ça
LOGEMENT : A toowong, en colocation avec Bryn depuis décembre dernier. ce qui l'arrange bien parce que ça le rapproche aussi de Myrddin de nouveau.

POSTS : 5076 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Myrddin&LAndreï&Clément
Hartter #3
Itziar
Myrddin




PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: Re: I think you need a break from your own thoughts • Myrddin   Ven 17 Aoû - 21:35


J'ai l'habitude d'être sincère avec mon meilleur ami. Je l'ai toujours été et je le serais toujours. Toutefois, ça me fais quand même un peu bizarre de ne pas mâcher mes mots. En fait, j'ai l'impression que je m'exprime avec beaucoup plus de sérieux que d'habitude. Et ça ne semble pas déplaire à mon meilleur ami ! Pendant ma discussion, en plus d'essayer de le rassurer du mieux que je peux avec des mots justes, pensant plus que sincèrement tout ce que je dis, je dévie légèrement pour parler de moi et mes déboires en matière amoureuse. Et bizarrement, pour une fois, je ne ressens aucune tristesse, juste une mélancolie qui serait presque agréable. Car finalement, j'ai passé pas mal de merveilleux moments, autant avec Daniel qu'avec Cole. Mais il n'est pas question de moi ici.

Alors, reprenant la discussion initiale, j'indique à Myrddin qu'il n'a pas d'autre choix que d'aller chercher le dialogue avec son fiancé, le mettre au pied du mur mais surtout leur faire confiance, à tous les deux. La question que ce pose maintenant mon meilleur ami c'est comment amener ce dialogue sans passer pour quelqu'un de parano. Je retiens à temps en roulement théâtral de mes yeux et pose simplement un regard entendu sur l'anglais  «Tu ne peux pas ne pas passer pour parano mon chéri » dis-je avec un clin d’œil avant d'hausser les épaules  « Peu importe comment tu voudras essayer de tourner le tout, tu passeras forcément pour parano ...» je grimace un peu puis soupire  «Du coup, en vrai, t'as pas vraiment le choix je pense .. soit franc, sincère et direct et crois moi, il te remerciera plus tard quand vous serez de nouveau tout mielleux et guimauve comme vous avez l'habitude » reprenais-je, sur un ton bien plus amusé et léger. Oui, ils dégoulinent d'amour, mais en vrai je les trouves extrêmement mignons.

Après avoir fait une remarque un brin violente, rigolant doucement lorsque Myrddin avoue ne pas vouloir être à la place de Thomas à ce moment là, il finit par m'avouer une chose assez choquante : il a des doutes quant au mariage. C'est tellement stressant, il a tellement de pression sur les épaules, qu'il commence à regretter d'avoir accepter la demande de son fiancé. Il dit aussi que ça ne changera rien, sauf pour les enfants. Je dévie le regard et hoche la tête, posant mon regard sur la tasse fumant entre mes mains. J'hésite un instant, puis soupire et me lève. Alors que Myrddin me remercie pour mes mots, je me dirige vers l'armoire, sort deux verres et une bouteille de whisky puis revient avec le tout. Me réinstallant, je verse un peu de liquide brun dans chacun des verres, puis en tend un à mon meilleur ami, prenant, silencieux, une gorgé de la boisson ambré.

 « T'es quand même pas sérieux quand tu dis ça, rassure moi ?» demandais-je, ignorant délibérément sa question concernant Cole, me doutant fortement que ça l'intéresse, certes, mais que ce n'est pas forcément le sujet qu'il préfère évoquer. Je me tais, posant mon regard sur mon meilleur ami et soupire doucement  «Je veux dire … mec ! Ce mariage c'est un truc merveilleux ! A part Arthur c'est une des plus belles choses qui puissent t'arriver maintenant. » je soupire doucement et secoue la tête  «Alors oui je n'ose même pas imaginer à quel point c'est horrible, stressant, quelle pression énorme repose sur tes épaules et tout mais … c'est bien terminer ! Il faut vraiment que tu tiennes jusqu'au bout. Les derniers mois sont sans doutes les pires, mais le jour où tu tiendras devant Tom et que vous serez lié pour la vie n'en sera que plus merveilleux  » disais-je avec sincérité avant de grimacer avec ironie  « Mon dieu c'est tellement niait ce que je dis » soufflais, rigolant doucement  « Mais tu me comprends hein ? T'as pas intérêt à laisser tomber le mariage, t'es bien plus fort que ça, t'as déjà survécu à bien pire que tu ne vas pas laisser cette pression, aussi immense soit-elle, se mettre en travers de ton bonheur !» dis-je assez vivement.


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars


:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I think you need a break from your own thoughts • Myrddin   


Revenir en haut Aller en bas
 

I think you need a break from your own thoughts • Myrddin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-