AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 It's a sign of the times » MILENA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans.
SURNOM : très souvent Elo, mais elle préfère 'Lo.
STATUT : célibataire, mais amoureuse d'un homme marié.
MÉTIER : assistante de milena grimes et serveuse dans un bar.
LOGEMENT : ça arrive.

POSTS : 104 POINTS : 390

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : MilenaThomas △ Itziar
RPs EN ATTENTE : Cade △ Leonardo
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : © LUNAR
DC : le beau matteo.
INSCRIT LE : 04/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

MessageSujet: It's a sign of the times » MILENA   Lun 9 Juil - 5:02



It's a sign of the times
Milena & Elora


Aujourd'hui, cela fait très exactement un mois que je suis l'assistante de Milena. Un mois, que je passe mes journées en compagnie de ma demi-soeur. J'ai encore tellement de mal à réaliser tout cela. Il y a de cela trois mois, je me suis retrouvé seule au monde. Il a fallu d'une petite lettre de la part de maman pour que tout se retrouve complètement chamboulé. Dans le fond, j'ai une famille qui m'attend. Ils ne connaissent pas mon existence, ils vont très probablement violemment me rejeter lorsqu'ils apprendront la vérité, mais ils sont là. Je ne sais rien d'eux, absolument rien. J'ai trouvé Milena, car elle est plutôt très connue dans son milieu et que l'ouverture de son cabinet avait fait un peu de bruit dans Brisbane. Il n'a donc pas été difficile de retrouver sa trace, mais en ce qui concerne les garçons les choses sont bien plus difficiles. Je sais juste qu'ils sont trois. Trois garçons et une fille. Mon père biologique a toute une famille, qu'il a reconnue et qu'il aime très probablement comme un véritable père attentionné. Puis il m'a moi... La fille qu'il a eue au cours d'une aventure. Dans le fond, je ne connais pas toute l'histoire autour de ma naissance. Maman ne m'a pas tout dit dans sa lettre. Elle m'a expliqué les choses très rapidement. Juste l'essentiel. Juste la vérité sur mon père. Tout ce qu'elle n'avait jamais eu le courage de me dire quand elle était encore là. Je lui en veux tellement de m'avoir caché tout cela, mais elle devait se douter que j'allais vouloir les connaître. Je crois que c'était sa manière à elle de me protéger. De ce que j'ai pu comprendre, mon paternel la beaucoup fait souffrir en refusant de me reconnaître et en lui demandant de fuir New-York pour que tout cela reste un secret. Je suis un sale secret pour lui. C'est ce qui fait sans aucun doute le plus de mal. Je me demande bien à quoi il ressemble, comment il peut être dans la vie. Quand je vois sa fille, j'ai bon espoir dans le fond. Milena est une femme splendide et parfaite en beaucoup de points. Elle est passionnée par son travail et elle le fait bien. Je ne cesse d'être émerveillée par la personne qu'elle est. Parfois, je me surprends à l'observer plus longtemps que ce qui est socialement acceptable, mais je ne peux m'en empêcher. Parfois, j'ai également juste envie de tout lui dire, de lâcher la bombe que je garde pour moi depuis un mois. Pourtant, je ne peux pas. Tout lui avouer va profondément bouleverser sa vie. Je ne peux pas lui faire cela. Je ne sais pas comment je vais bien pouvoir le faire d'ailleurs. Penser à tout cela me fait quelque peu paniqué et c'est bien pour cela que je me plonge corps et âme dans mon travail. Je n'ai pas vraiment de formation d'assistante, pas du tout même, j'apprends sur le tas. Je fais tout pour ne pas décevoir Milena et jusqu'à présent elle a l'air assez satisfaite de moi.

D'ailleurs, je suis tellement perdu dans mon travail, que je ne me rends pas compte de l'heure qui tourne. Tout le monde a quitté le bureau, mais je souhaite terminer ce que je suis en train de faire avant de rentrer chez moi. Je ne travaille pas au bar ce soir et de toute manière, je n'ai pas spécialement envie de me retrouver seule dans mon petit appartement. Je finis donc de classer les nombreux courriers que l'on a reçu tout au long de la journée. Un peu perdu dans mes pensées, je n'entends pas Milena sortir de son bureau et je sursaute violemment lorsqu'elle prononce mon prénom. « Oh mon dieu... Vous m'avez fait peur ! » Une main sur ma poitrine, je me redresse un peu sur ma chaise ayant glissé un peu lors de ma frayeur. Mon regard croise celui de Milena et je lui souris quelque peu. « Vous aviez besoin de quelque chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-quatre ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril 2017.
LOGEMENT : spring hill, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 1649 POINTS : 700

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● essaie de garder sa famille en un seul morceau, c'est plus difficile qu'il n'y paraît.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : romancora#3owen#2adrianjames#3matteo#2mariuselora

RPs EN ATTENTE : lonnie#2 ● liviana#4 ● eva#4 ● cade#2 ● priam#3 ● lou ● leonardo#4 ●

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2samueleliane#2théodoratommykaecygauthier#2leonardocorapriamoweneva#2james (fb)tonycora#2leonardo#2lonnie (fb)eva#3james#2matteocadepriam#2leonardo#3
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : lux aeterna (avatar), tumblr (gif)
DC : arthur, mia & casey.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: Re: It's a sign of the times » MILENA   Sam 14 Juil - 11:45


It's a sign of the times
Milena & Elora


Rester travailler tard au cabinet n’était pas quelque chose d’inhabituel pour toi. Tu préférais ramener ton boulot chez toi et travailler dans le confort de ton appartement mais des fois, tu ne voyais pas le temps passer et tu finissais pas rester plus longtemps que prévu au cabinet. C’était en généra le cas quand tu avais passé une grande partie de la journée à recevoir des clients. Certains ne cherchaient qu’une première opinion et à savoir ce que tu pouvais leur proposer, d’autres venaient pour discuter de l’avancée de leur dossier et d’autres pour se préparer à passer devant un juge. Beaucoup de tes clients n’avaient jamais eu affaire à la justice jusqu’ici alors ils étaient remplis d’appréhensions et voulaient bien faire. Tu aimais cette diversité des rendez-vous, chaque étape était importante pour toi mais cela te demandait beaucoup de travail. Un des clients que tu avais vu aujourd’hui passait le lendemain devant le juge pour un divorce et tu préparais ta plaidoirie. Ce n’était pas un divorce très compliqué à gérer mais le juge allait devoir se prononcer sur le partage des biens et la garde des enfants. Les deux parents voulaient les avoir le plus possible chez eux mais bien entendu ce n’était pas comme cela que ça se passait. Et puis il y avait un certain nombre de biens qui étaient un peu litigieux, tu avais dû te pencher là-dedans. Au bout de plusieurs heures de travail, tu avais levé les yeux pour regarder la pendule qui était accrochée dans ton bureau et tu soupirais. Il était plus de vingt et une heures, ce n’était pas surprenant que tu aies faim. Tu sortis de ton bureau pour te rendre rapidement aux toilettes et tu te rappelais que Rose t’avait dit avoir mis de nouveaux prospectus pour les restaurants venant d’ouvrir près du cabinet derrière le bureau de la secrétaire s’occupant de ses rendez-vous. Tu te rendis donc dans la pièce où se trouvait ce bureau et tu fus étonnée de la voir allumé. Quand tu y rentrais, tu fronçais les sourcils quand tu vis qu’Elora, ton assistante était toujours là. « Elora ? » Lui demandas-tu car la jeune femme ne t’avait pas vue rentrer. Cela faisait à peu près un mois que la jolie blonde travaillait pour toi. Tu te souvenais rechercher désespérément une assistante et tu te souviens d’avoir été étonnée de la voir se présenter à ton bureau. Quand tu lui avais demandé son âge et que tu t’étais rendue compte qu’elle devrait être à l’université, tu avais senti ton cœur se serrer. Tu n’avais jamais eu à te poser la question, tu n’avais jamais eu à faire des petits boulots pour te payer tes études mais Elora était trop intelligente pour ne pas avoir tenté de faire des études supérieures. Elle t’avait confié avoir dû arrêté ses études suite à un événement dans sa famille et tu n’avais pas poussé. Il était clair qu’elle n’avait aucune expérience mais il était aussi évident qu’elle avait besoin de ce travail. Contre les conseils de Rose, tu l’avais embauchée et tu ne le regrettais pas. Il y avait eu quelques ratés au début, c’était certain mais Elora apprenait vite et avait envie de bien faire. Cependant, tu ne t’attendais pas à ce qu’elle soit encore là. « Oh mon dieu... Vous m'avez fait peur ! Vous aviez besoin de quelque chose ? » Tu secoues la tête, amusée. Elora te fait penser à toi quand tu étais plus jeune. Cette envie de réussir, ce côté têtu que tu pouvais avoir. Elle devenait un peu plus à l’aise tous les jours et tu espérais qu’elle pourrait un jour reprendre ses études. « Tu sais que tu n’as pas à attendre que je parte pour partir également n’est-ce pas ? » Tes horaires de travail étaient justifiés. Tu devais faire tourner le cabinet et t’occuper de tes clients. Elora pouvait de son côté faire des horaires moins conséquents, tu n’en serais pas fâchée. « Je suis ravie que tu prennes ton travail autant au sérieux mais n’oublie pas de vivre et de profiter de ta jeunesse d’accord ? On est jeune qu’une fois. » Lui dis-tu car tu ne voulais pas qu’Elora passe à côté de quelque chose, peu importe sa situation familiale ou économique. Il ne fallait pas qu’elle grandisse trop vite. « Ceci étant dit, je venais chercher un prospectus pour commander à manger. Ca ne me dérange pas de commander pour deux si tu as faim et ça me fera faire une pause. » Lui proposas-tu en allant chercher les nouveaux prospectus derrière le bureau de la collègue d’Elora.


keep moving forward, stop looking back




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans.
SURNOM : très souvent Elo, mais elle préfère 'Lo.
STATUT : célibataire, mais amoureuse d'un homme marié.
MÉTIER : assistante de milena grimes et serveuse dans un bar.
LOGEMENT : ça arrive.

POSTS : 104 POINTS : 390

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : MilenaThomas △ Itziar
RPs EN ATTENTE : Cade △ Leonardo
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : © LUNAR
DC : le beau matteo.
INSCRIT LE : 04/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

MessageSujet: Re: It's a sign of the times » MILENA   Mer 18 Juil - 4:58


It's a sign of the times
Milena & Elora


Je sais parfaitement que je ne suis probablement pas la plus qualifiée pour prétendre au poste d’assistante. Encore moins pour une personne comme Milena, qui a l’air très reconnu et respecter dans son domaine. J’ai de la chance qu’elle m’es accorder sa confiance. Parfois, je fais quelques erreurs, mais je fais toujours de mon mieux pour me reprendre et réparer mes boulettes. Je ne voudrais pas me faire virer ou pire donner une mauvaise image de moi. Après tout, je n’ai pas pris ce travail par hasard. Je veux pouvoir connaître un peu plus celle qui est ma demi-sœur avant de me dévoiler à elle. Ce n’est peut-être pas le plan idéal, j’ai parfaitement conscience que cela pourrait se retourner contre moi. Elle va très probablement m’en vouloir d’avoir gardé mon secret pour moi, je le sais et pourtant, je ne me vois pas faire machine arrière. J’ai besoin d’en savoir un peu plus sur elle avant de dire quoique ce soit. Dans le fond, je crois que j’ai besoin de me rassurer sur le personnage. Savoir qu’elle n’est pas une femme horrible ou cruelle. Il ne m’a pas fallu très longtemps pour comprendre que Milena n’est pas une femme détestable, loin de là. Je la trouve magnifique, charismatique et tellement intelligente. Je ne la côtoie que dans le domaine du travail, mais je me doute qu’elle ait tout aussi douce dans sa vie privée. J’espère qu’un jour, je pourrais la voir en dehors du bureau, la voir comme une personne de ma famille et pas seulement ma patronne. Pour le moment, j’ai réellement du mal à réaliser qu’elle soit une petite part de ma famille. Cela me paraît tellement dingue. Je le sais, mais je n’arrive tout simplement pas à l’enregistrer et c’est bien pour cela que je garde mon précieux secret pour moi, pour le moment. En attendant, je me donne corps et âme dans ce travail. Ce n’est pas quelque chose auquel j’aspirais auparavant, je faisais des études un peu différente, mais il y a bien pire comme travail. C’est tout de même bien plus intéressant que les nombreuses heures que j’ai pu passer derrière le bar. N’ayant pas à me rendre à mon deuxième travail ce soir, j’ai décidé de finir ce que j’avais débuté avant de tout plier pour rentrer chez moi. N’étant pas réellement pressé de me retrouver seule dans mon petit appartement, je prends mon temps et par conséquent ne vois pas vraiment le temps passer. Tellement que je fais un bond d’un mètre lorsque j’entends la voix de Milena prononcer mon nom. Je savais qu’elle était encore dans son bureau, mais je m’attendais vraiment pas à la voir sortir. Elle semble surprise de me voir et tout de suite, je me redresse pour lui proposer mon aide. « Tu sais que tu n’as pas à attendre que je parte pour partir également, n’est-ce pas ? » Je hoche la tête timidement. J’ai bien conscience de tout cela et il est vrai que la plupart du temps, je pars toujours à l’heure, car j’ai peu de temps avant d’enchaîner avec mon service au bar, mais ce n’est pas le cas ce soir. « Je sais, mais je ne travaille pas ce soir et… Enfin, je voulais juste terminer ça. » Je pointe du doigt la petite pile de courrier encore présente sur mon bureau en souriant timidement. « Je suis ravie que tu prennes ton travail autant au sérieux, mais n’oublie pas de vivre et de profiter de ta jeunesse d’accord ? On est jeune qu’une fois. » Je ne peux empêcher un rire nerveux de s’échapper d’entre mes lèvres. Cela fait bien longtemps que j’ai abandonné ma jeunesse et au vu de sa remarque, je comprends que Milena n’a jamais réellement profité de la sienne également. « Ca fait bien longtemps que j’ai abandonné l’idée de profiter de ma jeunesse, mais c’est gentil. » lui répondis-je en baissant quelque peu la tête et jouant un peu avec l’enveloppe poser devant moi. J’ai toujours été de nature très timide, mais face à Milena c’est vraiment pire. Je crois qu’elle m’impressionne un peu beaucoup et puis je veux tellement faire bonne impression devant elle que je me mets la pression constamment. Cela paraît idiot, mais c’est plus fort que moi. Surtout, que Milena n’a cessé d’être gentille avec moi, elle est très avenante et attentionnée et cela me touche beaucoup. Elle me prouve d’ailleurs, encore une fois ce soir. « Ceci étant dit, je venais chercher un prospectus pour commander à manger. Ça ne me dérange pas de commander pour deux si tu as faim et ça me fera faire une pause. » Je la suis du regard tout en faisant très rapidement un petit calcul mental pour savoir si je peux m’offrir un tel repas avec ce qui me reste sur mon compte. Autant dire que le calcul est très rapide et que la réponse est négative. Une nouvelle vague de timidité monte en moi alors que je croise le regard de l’avocate. « C’est gentil, mais… Enfin j’ai pas trop les moyens de manger dehors. » dis-je nerveusement. Ne voulant pas me ridiculiser plus longtemps, je commence à ranger mon bureau afin de sortir d’ici rapidement. « Je vais vous laisser tranquille. » Je continue à ranger mes affaires sans trop oser la regarder.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: It's a sign of the times » MILENA   


Revenir en haut Aller en bas
 

It's a sign of the times » MILENA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: central business district
-