AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Retrouvailles - Shadès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans.
SURNOM : Aucun surnom, mon prénom n'est pas configuré pour le tordre encore plus, déjà qu'il est étrange.
STATUT : Quando você ama alguém, você luta por essa pessoa até perder a respiração. Porque essa pessoa é a única que pode te salvar.
MÉTIER : Je suis Broker, en bref, c'est moi qui parle avec deux entreprises pour un futur contrat.

POSTS : 437 POINTS : 1765

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : J’ai un tatouage au-dessus des fesses qui reste pour le moment assez secret. Je suis un foutu alcoolique et je l’assume absolument pas. Je préfère me taper un verre de vin plutôt que de vous rejoindre dans un bar. D’ailleurs, je suis plus à l’aise à parler sur internet que face à face, bien que ça m’empêche absolument rien.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :


● Carter
● Shadès
● Lucy
● Ellie (2)
● Telulah
● Chad
● Sohan
● Tess
● Paul (3)
● Stephen





RPs EN ATTENTE : #Maximilien Atkins (en attente de réponse)
#Haley Iver (en attente de réponse)
#Seymour Cavanaugh (à moi de le faire)



RPs TERMINÉS : ✕ Archie Allen (abandonné)
✕ Andy (abandonné)
✕ Ellie (abandonné)
✕ Paul (1)(terminé)
✕ Paul (2) (terminé)
✕ Hadeana(abandonné)
✕ Dean(abandonné)
PSEUDO : #Sanie
AVATAR : Robert Pattinson.
CRÉDITS : #Sanie (moi)
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 29/06/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20472-bad-vibes-hades http://www.30yearsstillyoung.com/t20519-le-mauvais-garcon-hades http://www.30yearsstillyoung.com/t20522-hades-alvares#806746 http://www.30yearsstillyoung.com/t20645-hades-alvares#813141

MessageSujet: Retrouvailles - Shadès    Lun 16 Juil - 0:40




Retrouvailles - Shadès

Ouais, j’ai pas pu m’empêcher. J’ai pas pu me retenir de lui écrire, de lui dire que je pensais à lui, qu’il était dans ma tête et que j’avais juste envie de l’embrasser. C’était pitoyable, regardez comment je tiens même pas debout, comment je devais m’asseoir pour me tenir convenablement. Et merde, tous ces regards, tous ces gens heureux et bien dans leur putain de tête, ces gens qui me donnent envie de vomir, de tout fracasser dans ce bar. Je serre des dents, je pose à plat ma paume contre mon front en fermant les paupières. Laissant la musique éclater mes oreilles, faisant une pause.
Un, deux, trois. Respire Hadès. Respire avant que tu viennes à exploser. J’ai pas envie d’être là, j’ai pas envie d’être un putain de jouet, un connard avec qui on a juste envie de coucher, j’ai envie qu’on me parle, qu’on se pose deux minutes pour me dire comment je vais. Mais ça, je le fais jamais. Parce que justement, ce connard c’est moi. Je suis celui d’une nuit, d’une journée, je peux être dans tes pensées pendant quelques vastes secondes, et ensuite, m’oublier. Je suis le mec que tu croises dans le rue, un mec banal, un mec brisé, un mec cassé. Je suis le mec que tu penses connaître, mais finalement tu ne sais ce que je te laisse savoir. Et ce soir, ça sera le même chemin. Je vais boire, frapper sur quelqu’un pour qu’on me frappe en retour, je vais rentrer chez moi, ou à l’hôpital, et le lendemain, je vais simplement reprendre ma vie. Je lève les yeux, il y a un groupe de personnes, un peu plus loin, alors que de mon côté, on est pas beaucoup. Je regarde mon téléphone et je décide même de l’éteindre pour rester tranquille et ne plus penser aux derniers messages que je venais d’envoyer. Je secouais de droite à gauche, me laissant accouder au siège dont j’étais. « Quel con, bordel. C’est triste, non ? J’ai clairement pas envie de rentrer seul, il y a rien chez moi, que des murs blancs, et tu sais le pire ? C’est que je crois que mon ex est en train de se taper quelqu’un tout en lisant mes messages. » Je tourne la tête, et je te vois. Je ne sais pas t’es qui, ou peut-être que si, mais avec l’alcool… J’ai du mal à voir les traits. Je passe soigneusement le bout de ma muqueuse entre mes lippes en récoltant les dernières gouttes de mon dernier verre, haussant les épaules. « T’es seul(e) toi aussi ? Je te propose de rentrer avec moi, ou mieux. Je te propose de boire avec moi… O..Ouais, de boire. Pas besoin de connaître ton nom, on va jamais se connaître, ou se côtoyer, et peut-être même que tu vas m’en foutre une, mais avant que tu le fasses, sache que je ne sens presque plus ma joue, alors ne gaspille pas ta force pour ça.. » Je souris, comme un con, un con qui provoque, et qui joue avec le feu. Je repose ma tempe contre ma main, j’observe les gens, toi, autour de toi, tes habits. Mais finalement, je vais rien retenir de tout ça.


panic!attack






ALONE FOREVER, i'm fucking alone.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'insaisissable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans, née le 12 novembre 1985
SURNOM : L.S.D. Au vu de ses initiales, ses amis aiment l'appeler L.S.D comme la drogue de ce nom, car Sage est addictive et rend fou surtout
STATUT : Célibataire volage, elle butine les hommes comme une abeille butinerait les fleurs. Sauf que la comparaison s'arrête là, car elle est plus guêpe qu'abeille et que si elle pique, elle ne meurt pas.
MÉTIER : Ex journaliste de guerre, elle est devenue l'auteur à succès de "Four weeks with them and six months with me." Désormais elle est gérante d'une petite boîte d'édition indépendante (à Fortitude Valley). Mais son ancien métier lui manque encore parfois
LOGEMENT : #22 Redcliffe

POSTS : 843 POINTS : 480

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Américaine, elle a fait ses études de journalisme et sciences politiques à Cambridge. * Lors de sa deuxième mission sur le terrain en Irak, elle est prise en otage avec deux autres journalistes (fin 2011) Retenue prisonnière, elle a vécu sa prise d'otages comme un traumatisme mais aussi comme une expérience enrichissante * Borderline depuis, elle a une personnalité assez instable * Fille à papa, elle n'a jamais manqué de rien pendant sa jeunesse et se comporte encore aujourd'hui comme une petite peste
RPs EN COURS :
*Charles, You are the light from the past, the one who shows up into my darkness.

*Saisy, You are so much more than ... actually I wonder how much you are and how much you could be.

Darim #1 ; #Chadna ; #Ariane; #Shadès;
; #Peter; Stephen ;
#Ron

RPs EN ATTENTE : *Isy#2
* Itzi
* Seymour
* Dean#2
RPs TERMINÉS : #Itziar; #Siai (bref la team des sorteurs); #Dean
PSEUDO : Eliade
AVATAR : Anne Hathaway
DC : nope
INSCRIT LE : 31/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20234-don-t-call-me-when-you-re-sober-s-d http://www.30yearsstillyoung.com/t20343-l-s-d-heartless http://www.30yearsstillyoung.com/t20446-sage-daniels

MessageSujet: Re: Retrouvailles - Shadès    Lun 16 Juil - 23:03




Right to be wrong together
Et les corbeaux viendront tourner autour de nos cadavres
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Elle avait regardé autour d'elle pendant plus d'une heure avant de se décider à enfiler une veste et sortir. Ressasser ses idées noires toute seule chez elle n'aiderait pas à la faire aller mieux. Elle soupira en chemin en voyant le canvas. On n'était pas lundi donc il était peu probable qu'elle y croise celui qui lui aurait fait tant de bien ce soir. Un petite séance d'Hadèsthérapie aurait pu avoir des effets bénéfiques. Elle traversa la rue pour regarder par la fenêtre sans le moindre espoir. Elle aurait pu lui envoyer un petit texto et suggérer un rendez-vous inopiné mais elle n'osait pas. Samedi soir. Le samedi soir les gens sortent, ils ont mieux à faire que de venir noyer leur chagrin dans un bar. Pourtant, connaissant Hadès, il aurait pu accepter. Tous les deux ils étaient sur la même longueur d'ondes. Elle s'apprêtait à continuer son chemin quand elle fut surprise par la silhouette de celui à qui elle pensait. Accoudé au bar, il broyait du noir... comme à son habitude.

Sans plus réfléchir, elle avait franchi la porte d'entrée et était venue s'asseoir près de lui. Il ne la calculait pas, trop absorbé par son verre. Mais au bout d'un moment, il se tourna vers elle et lui lança une phrase dont la douleur intérieure ne manqua pas de la frapper. Il ne l'avait pas regardée mais il la tutoyait comme s'il savait que c'était elle qui s'était installée à ses côtés. Etait-il désespéré au point de parler à n'importe qui ou son instinct lui avait-il soufflé que c'était elle? Les deux étaient envisageables. "Tu lui as écrit aujourd'hui?" C'était à peine une question. Au regard perdu de son compagnon, elle pourrait parier tout son fric qu'il l'avait fait. Elle évitait de le juger mais elle savait à quel point c'était destructeur de faire pareilles bêtises. A la question qui suivit, elle se dit qu'il ne l'avait pas reconnue. Jamais auparavant il ne lui avait proposé de rentrer chez lui comme on le proposerait à une inconnue avec qui l'on veut juste un coup d'un soir. Il a clairement tous les atouts pour se permettre de draguer dans les bars et si ils s'étaient rencontrés autrement, probablement qu'elle en aurait fait son quatre heures mais... jusqu'à présent, la seule chose qu'elle désirait avec lui, c'était d'épancher son âme auprès de la sienne. Tous deux se plongeaient dans la dépression comme nuls autres. Et comme il ne la reconnaissait pas, elle décida de ne pas lever le voile, de jouer le jeu de l'inconnue qui venait discuter avec lui. "Pas de soucis, je ne dis pas non à un verre. J'en ai bien besoin moi aussi." Elle leva un doigt pour que le barman vienne lui apporter un bordeaux des plus chers, elle aimait gâter son foie de ce qu'il y avait de plus chic. Et tandis qu'elle portait le verre à ses lèvres, elle regarda son compagnon d'infortune avec un sourire espiègle "L'alcool est-il un remède à nos maux ou une manière de les intensifier pour mieux les ressentir?" Elle était certaine qu'il s'agissait de la deuxième option quand elle était avec Hadès. Elle se tourna vers lui depuis son tabouret et caressa son visage de son index manucuré avec une tendresse trop amicale que pour être celle d'une étrangère. "Raconte-moi."
code by bat'phanie


.

astra — I am made out of ice and glass. You can break, you can melt me... but once broken, I'm way more dangerous than I ever was ; @eliade
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans.
SURNOM : Aucun surnom, mon prénom n'est pas configuré pour le tordre encore plus, déjà qu'il est étrange.
STATUT : Quando você ama alguém, você luta por essa pessoa até perder a respiração. Porque essa pessoa é a única que pode te salvar.
MÉTIER : Je suis Broker, en bref, c'est moi qui parle avec deux entreprises pour un futur contrat.

POSTS : 437 POINTS : 1765

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : J’ai un tatouage au-dessus des fesses qui reste pour le moment assez secret. Je suis un foutu alcoolique et je l’assume absolument pas. Je préfère me taper un verre de vin plutôt que de vous rejoindre dans un bar. D’ailleurs, je suis plus à l’aise à parler sur internet que face à face, bien que ça m’empêche absolument rien.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :


● Carter
● Shadès
● Lucy
● Ellie (2)
● Telulah
● Chad
● Sohan
● Tess
● Paul (3)
● Stephen





RPs EN ATTENTE : #Maximilien Atkins (en attente de réponse)
#Haley Iver (en attente de réponse)
#Seymour Cavanaugh (à moi de le faire)



RPs TERMINÉS : ✕ Archie Allen (abandonné)
✕ Andy (abandonné)
✕ Ellie (abandonné)
✕ Paul (1)(terminé)
✕ Paul (2) (terminé)
✕ Hadeana(abandonné)
✕ Dean(abandonné)
PSEUDO : #Sanie
AVATAR : Robert Pattinson.
CRÉDITS : #Sanie (moi)
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 29/06/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20472-bad-vibes-hades http://www.30yearsstillyoung.com/t20519-le-mauvais-garcon-hades http://www.30yearsstillyoung.com/t20522-hades-alvares#806746 http://www.30yearsstillyoung.com/t20645-hades-alvares#813141

MessageSujet: Re: Retrouvailles - Shadès    Mar 17 Juil - 18:51




Retrouvailles - Shadès

J’étais perdu, noyé dans ce néant où je n’arrivais à m’extirper de l’eau. Je coulais, et c’était volontaire. Je me laissais happer par le fond, j’observais de temps en temps là-haut en me disant que j’aurais pu avoir les forces nécessaires pour retrouver la terre ferme, que je pouvais, encore maintenant survivre et avancer. Mais je ne voulais pas être sauver, je voulais qu’on me foute la paix, je voulais être déprimé, être triste sans que quelqu’un vienne me faire la leçon, en me disant que c’était pas normal, qu’à mon âge on devrait lever la tête, que merde, que j’ai un parfait boulot, que je gagne bien, que je peux facilement trouver quelqu’un. Foutaise. Fou-taise. Les gens sont bien trop idiots pour comprendre, pour réaliser qu’ils trimballent des masques et qu’ils sont fiers de montrer leur fausse identité. Je sais, je suis parfait. Mais ce soir, c’est différent, parce que ce soir, je me sens épuisé de ce monde.
J’entends une voix féminine, je tourne difficilement la tête lorsque le contact de ton doigt vient effleurer ma joue. Je reconnais ce geste, je reconnais cette douceur, cette tendresse dans des paroles, je reconnais cette douleur dans ces gestes. Mais, je me disais que c’était pas possible, qu’on n'était pas lundi soir, qu’elle ne devait pas être là, qu’elle avait mieux à faire que de me rejoindre encore une fois dans ce bar. Ce bar, cette bulle secrète où elle et moi nous arrivons à tout déverser, à hurler au monde à quel point nous sommes mal, et à quel point, la seule solution que nous avions était l’alcool. Je hausse les épaules, observant le fond de mon verre, comme si ce dernier pouvait tout résoudre, me donner un miracle qui ferait changer le court de ma vie. « L’alcool est le seul remède contre nos silences. » Parce qu’on est bien trop silencieux tous les jours, parce qu’on se tait. Je passe le bout de ma muqueuse entre mes lippes masculines en pressant mon front contre ma paume. Je peux déjà ressentir les effets, et imaginer la souffrance du lendemain. « Je n'aurais pas dû accepter. Il est venu à la maison… E..Ouais, de le voir. J’ai directement su que je l’aimais encore, mais j’ai aussitôt compris que je n’étais qu’une option, et que non, je ne l’aurais jamais. » Je me voile la face depuis tant de temps, j’ai réussi à surpasser ça, je me suis relevé, jusqu’au moment où il m’a écrit des messages, ou il m’a dit qu’il allait passer, où ses lèvres ont rencontrés les miennes. Je serre des gens, incapable de rester sans émotions lorsque je repense à ça, lorsque j’imagine son visage. Je me tourne, vers cette personne. Et en attendant que ma vision devienne plus claire, je peux voir qui se trouve derrière tout ça. C’était toi, tu étais là, j’affichais un large sourire en secouant la tête de gauche à droite. Le destin peut être terrible, mais il peut quelques fois nous apporter un zeste de paix. Et cette paix, c’était uniquement avec toi. « Sage.. » Dis-je d’une voix douce. Un murmure qui venait t’effleurer le visage. Je te voyais, tu étais une magnifique personne, tu étais une des rares qui me comprenais, et qui ne me jugeais pas. Me redressant, comme à mon habitude pour me placer face à toi, je posais ma main sur l’arrière de ta tête pour venir accoler un baiser sur le sommet de ton front. Je ne sais pas c’est quoi l’amitié que nous avons, quel titre je pourrais placer, mais je sais que tout ceci compte bien trop pour moi, tu es comme une sauveuse, une écoute attentive, tu es celle qui apaise mes maux, celle qui fait taire mes maudits démons. « J’ai pensé à toi en venant ici, je ne voulais pas te déranger. J’imaginais que tu avais mieux à faire que de traîner en ma compagnie. Ma triste compagnie. » D’une grimace, et d’un haussement d’épaule, je parvenais à faire signe au barmen en m’installant, lui demandant un autre verre de whisky.


panic!attack






ALONE FOREVER, i'm fucking alone.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'insaisissable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans, née le 12 novembre 1985
SURNOM : L.S.D. Au vu de ses initiales, ses amis aiment l'appeler L.S.D comme la drogue de ce nom, car Sage est addictive et rend fou surtout
STATUT : Célibataire volage, elle butine les hommes comme une abeille butinerait les fleurs. Sauf que la comparaison s'arrête là, car elle est plus guêpe qu'abeille et que si elle pique, elle ne meurt pas.
MÉTIER : Ex journaliste de guerre, elle est devenue l'auteur à succès de "Four weeks with them and six months with me." Désormais elle est gérante d'une petite boîte d'édition indépendante (à Fortitude Valley). Mais son ancien métier lui manque encore parfois
LOGEMENT : #22 Redcliffe

POSTS : 843 POINTS : 480

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Américaine, elle a fait ses études de journalisme et sciences politiques à Cambridge. * Lors de sa deuxième mission sur le terrain en Irak, elle est prise en otage avec deux autres journalistes (fin 2011) Retenue prisonnière, elle a vécu sa prise d'otages comme un traumatisme mais aussi comme une expérience enrichissante * Borderline depuis, elle a une personnalité assez instable * Fille à papa, elle n'a jamais manqué de rien pendant sa jeunesse et se comporte encore aujourd'hui comme une petite peste
RPs EN COURS :
*Charles, You are the light from the past, the one who shows up into my darkness.

*Saisy, You are so much more than ... actually I wonder how much you are and how much you could be.

Darim #1 ; #Chadna ; #Ariane; #Shadès;
; #Peter; Stephen ;
#Ron

RPs EN ATTENTE : *Isy#2
* Itzi
* Seymour
* Dean#2
RPs TERMINÉS : #Itziar; #Siai (bref la team des sorteurs); #Dean
PSEUDO : Eliade
AVATAR : Anne Hathaway
DC : nope
INSCRIT LE : 31/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20234-don-t-call-me-when-you-re-sober-s-d http://www.30yearsstillyoung.com/t20343-l-s-d-heartless http://www.30yearsstillyoung.com/t20446-sage-daniels

MessageSujet: Re: Retrouvailles - Shadès    Ven 3 Aoû - 16:08




Right to be wrong together
Et les corbeaux viendront tourner autour de nos cadavres
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Tout le monde fait des erreurs. Mais les dépressifs sont de cette race rare qui en fait des belles. Des erreurs que l'humanité n'oublie pas. Le suicide en fait partie. Pourtant les deux accolytes de comptoir, eux, ne faisaient pas ce genre de bêtise, non, ... ils préféraient juste boire jusqu'à en oublier qui ils étaient. "Je ne sais pas... j'ai l'impression que l'alcool favorise aussi nos silences." Elle soupira. Quand elle buvait, elle avait deux personnalités différentes. Parfois elle était la plus joyeuse de la fête et parfois elle était la triste Sage qui sommeillait en elle. Cela dépendait du masque qu'elle devait endosser ou non. En vérité, peu lui connaissaient ce visage de solitude et tristesse.

Elle ne parvenait pas à comprendre pourquoi Hadès avait accepté de revoir cet ex-fiancé qui lui avait tant fait de mal. Pourquoi se torturer volontairement? Mais elle ne lui dit rien, ne le réprimanda pas. Tous les deux ils se soutenaient. Alors il était inutile de pointer du doigts les failles qu'on savait avoir. "Il a dit quelque chose? Vous vous êtes parlés? " Remuer le couteau dans la plaie. Elle savait que c'était probablement ce qu'elle faisait mais visiblement Hadès avait besoin d'en parler. Et soudain il prononça son prénom. Sans doute venait-il de la reconnaître. Elle sourit sans mot dire. Oui, c'était bien elle. Elle le laissa déposer un baiser sur son front comme un grand frère l'aurait fait. Son propre frère lui manquait encore plus dans ces moments-ci. "Ne dis pas ça. Moi aussi j'ai pensé à toi mais je ne pensais pas que..." elle regarda autour d'elle avant de finir sa phrase "que tu serais ici un samedi soir." Leurs rendez-vous hebdomadaires tombaient le mardi alors quelle était la chance de le croiser ici maintenant. A moins que... elle ne put s'empêcher de poser la question "Tu ne viens pas que le mardi? Ca t'arrive de venir d'autres jours?" Elle non. C'était la première fois qu'elle se laissait franchir le cap du bar sans raison depuis qu'elle y retrouvait Hadès tous les mardis.
code by bat'phanie


.

astra — I am made out of ice and glass. You can break, you can melt me... but once broken, I'm way more dangerous than I ever was ; @eliade
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans.
SURNOM : Aucun surnom, mon prénom n'est pas configuré pour le tordre encore plus, déjà qu'il est étrange.
STATUT : Quando você ama alguém, você luta por essa pessoa até perder a respiração. Porque essa pessoa é a única que pode te salvar.
MÉTIER : Je suis Broker, en bref, c'est moi qui parle avec deux entreprises pour un futur contrat.

POSTS : 437 POINTS : 1765

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : J’ai un tatouage au-dessus des fesses qui reste pour le moment assez secret. Je suis un foutu alcoolique et je l’assume absolument pas. Je préfère me taper un verre de vin plutôt que de vous rejoindre dans un bar. D’ailleurs, je suis plus à l’aise à parler sur internet que face à face, bien que ça m’empêche absolument rien.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :


● Carter
● Shadès
● Lucy
● Ellie (2)
● Telulah
● Chad
● Sohan
● Tess
● Paul (3)
● Stephen





RPs EN ATTENTE : #Maximilien Atkins (en attente de réponse)
#Haley Iver (en attente de réponse)
#Seymour Cavanaugh (à moi de le faire)



RPs TERMINÉS : ✕ Archie Allen (abandonné)
✕ Andy (abandonné)
✕ Ellie (abandonné)
✕ Paul (1)(terminé)
✕ Paul (2) (terminé)
✕ Hadeana(abandonné)
✕ Dean(abandonné)
PSEUDO : #Sanie
AVATAR : Robert Pattinson.
CRÉDITS : #Sanie (moi)
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 29/06/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20472-bad-vibes-hades http://www.30yearsstillyoung.com/t20519-le-mauvais-garcon-hades http://www.30yearsstillyoung.com/t20522-hades-alvares#806746 http://www.30yearsstillyoung.com/t20645-hades-alvares#813141

MessageSujet: Re: Retrouvailles - Shadès    Ven 3 Aoû - 23:11




Retrouvailles - Shadès

Est-ce qu’il a dit quelque chose ? Il ne cesse de dire des choses, mais cette fois, c’était bien terminée. Je savais déjà que plus jamais je n’allais retourner dans le passé, que c’était définitif, que je devais aller de l’avant. Mais tu ne penses pas que c’est toujours plus simple à dire qu’à faire ?
C’est toujours plus simple de se persuader que c’était la dernière fois, de boire un verre, et oublier nos propres paroles. Mais c’est un cercle vicieux, c’est un cercle qu’on plonge tête la première sans vouloir trouver le trou pour pouvoir s’y échapper. « Non, il m’a encore donné de l’espoir. C’est pas mon ex-fiancé, celui-ci est totalement mort à mes yeux. C’est Archie. Ce taré, il est encore venu chez moi, et il m’a encore berné. » Il faut croire qu’il aimait ce jeu, il faut croire qu’il appréciait de jouer avec les personnes. Finalement, j’étais persuadé de ne pas le connaître, et j’étais franchement heureux de ne pas avoir continué dans ce chemin, il avait plusieurs facettes, plusieurs démons en lui, et je ne voulais pas être celui qui se faisait dévorer. Tournant mon regard vers ton visage, tu avais les traits d’une femme détruite, qui pourtant se maintenant bien droite malgré le poids certain et imposé sur les deux épaules. Tu avais cette force, et cette faiblesse que tu exprimais dans ce bar, avec moi, comme si nous étions dans une bulle et qu’on se permettait absolument tout, jusqu’à craquer, jusqu’à ne plus se souvenir du début de la soirée.

« Je viens de temps en temps, je vais pas te mentir et te dire que c’est la première fois. Je veux juste pas que ça devienne une habitude, et je crois que c’est assez mal commencée. » Parce que regarde-moi, comment je viens constamment, juste à l’idée d’avoir un goût d’alcool dans ma bouche, juste pour me persuader d’avoir guéri lors d’une nuit. « Pourquoi tu es là Sage ? Pourquoi un samedi soir. » Pourquoi tu es seule, avec ce verre. J’enveloppe mon verre d’une main pour venir y boire quelques gorgées, je ne décroche pas mon regard de toi, comme si je voulais comprendre, chaque mot qui sortirait de tes lèvres.


panic!attack






ALONE FOREVER, i'm fucking alone.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'insaisissable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans, née le 12 novembre 1985
SURNOM : L.S.D. Au vu de ses initiales, ses amis aiment l'appeler L.S.D comme la drogue de ce nom, car Sage est addictive et rend fou surtout
STATUT : Célibataire volage, elle butine les hommes comme une abeille butinerait les fleurs. Sauf que la comparaison s'arrête là, car elle est plus guêpe qu'abeille et que si elle pique, elle ne meurt pas.
MÉTIER : Ex journaliste de guerre, elle est devenue l'auteur à succès de "Four weeks with them and six months with me." Désormais elle est gérante d'une petite boîte d'édition indépendante (à Fortitude Valley). Mais son ancien métier lui manque encore parfois
LOGEMENT : #22 Redcliffe

POSTS : 843 POINTS : 480

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Américaine, elle a fait ses études de journalisme et sciences politiques à Cambridge. * Lors de sa deuxième mission sur le terrain en Irak, elle est prise en otage avec deux autres journalistes (fin 2011) Retenue prisonnière, elle a vécu sa prise d'otages comme un traumatisme mais aussi comme une expérience enrichissante * Borderline depuis, elle a une personnalité assez instable * Fille à papa, elle n'a jamais manqué de rien pendant sa jeunesse et se comporte encore aujourd'hui comme une petite peste
RPs EN COURS :
*Charles, You are the light from the past, the one who shows up into my darkness.

*Saisy, You are so much more than ... actually I wonder how much you are and how much you could be.

Darim #1 ; #Chadna ; #Ariane; #Shadès;
; #Peter; Stephen ;
#Ron

RPs EN ATTENTE : *Isy#2
* Itzi
* Seymour
* Dean#2
RPs TERMINÉS : #Itziar; #Siai (bref la team des sorteurs); #Dean
PSEUDO : Eliade
AVATAR : Anne Hathaway
DC : nope
INSCRIT LE : 31/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20234-don-t-call-me-when-you-re-sober-s-d http://www.30yearsstillyoung.com/t20343-l-s-d-heartless http://www.30yearsstillyoung.com/t20446-sage-daniels

MessageSujet: Re: Retrouvailles - Shadès    Mar 7 Aoû - 19:38




Right to be wrong together
Et les corbeaux viendront tourner autour de nos cadavres
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆


Archie. Sage tentait de suivre les histoires de coeur d'Hadès mais ils ne se voyaient qu'une fois par semaine et cela ne suffisait pas à ce qu'ils se connaissent par coeur. A vrai dire, ils se connaissaient un peu mais superficiellement encore. Car la boisson les rendait bavards mais la douleur les empêchait d'aborder les sujets qui faisaient trop mal. La seule chose qu'ils s'autorisaient c'était de sombrer ensemble, sans se juger. " C'est-à-dire? " Elle sentait qu'il avait besoin de parler et elle voulait lui donner cette liberté. Elle savait que la thérapie était puissante quand elle était faite entre deux amis. Il n'y avait pas meilleur psy que votre pilier de comptoir. Puis, elle devait avouer que les histoires d'Hadès l'aidaient à fuir sa propre réalité. Pendant qu'il lui expliquait, elle ne pensait pas à son triste sort.

Il venait de temps à autres. Il avait été honnête. Elle n'allait pas le gronder, elle savait qu'on pouvait facilement se laisser séduire par un verre de rouge. Elle prit le verre que le barman lui tendait en souriant. Si elle avait été seule, c'était le barman qui aurait fait la causette à Sage alors elle était polie avec cet homme qui un jour ou l'autre serait son oreille attentive. Elle lui glissa un billet de 5 dollars en plus au moment où elle régla. Puis elle se tourna vers Hadès qui s'interrogeait sur elle. Elle ne savait pas quoi répondre. "Bonne question. " Le samedi soir, elle sortait en boîte d'habitude. Mais là, elle se sentait dépérir. Elle se rappela du coup de feu au supermarché et elle sut que c'était ça qui l'avait empêchée d'aller danser comme elle le faisait en règle générale. "Il y a eu un braquage au supermarché lundi passé. " Son ton était neutre mais son visage exprimait tout autre chose. " Je me suis enfermée dans la partie réfrigérée du magasin, avec les provisions et un gars qui a eu la même idée que moi." Elle but une gorgée et puis regarda son ami. " Ca me hante encore. "
code by bat'phanie


.

astra — I am made out of ice and glass. You can break, you can melt me... but once broken, I'm way more dangerous than I ever was ; @eliade
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans.
SURNOM : Aucun surnom, mon prénom n'est pas configuré pour le tordre encore plus, déjà qu'il est étrange.
STATUT : Quando você ama alguém, você luta por essa pessoa até perder a respiração. Porque essa pessoa é a única que pode te salvar.
MÉTIER : Je suis Broker, en bref, c'est moi qui parle avec deux entreprises pour un futur contrat.

POSTS : 437 POINTS : 1765

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : J’ai un tatouage au-dessus des fesses qui reste pour le moment assez secret. Je suis un foutu alcoolique et je l’assume absolument pas. Je préfère me taper un verre de vin plutôt que de vous rejoindre dans un bar. D’ailleurs, je suis plus à l’aise à parler sur internet que face à face, bien que ça m’empêche absolument rien.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :


● Carter
● Shadès
● Lucy
● Ellie (2)
● Telulah
● Chad
● Sohan
● Tess
● Paul (3)
● Stephen





RPs EN ATTENTE : #Maximilien Atkins (en attente de réponse)
#Haley Iver (en attente de réponse)
#Seymour Cavanaugh (à moi de le faire)



RPs TERMINÉS : ✕ Archie Allen (abandonné)
✕ Andy (abandonné)
✕ Ellie (abandonné)
✕ Paul (1)(terminé)
✕ Paul (2) (terminé)
✕ Hadeana(abandonné)
✕ Dean(abandonné)
PSEUDO : #Sanie
AVATAR : Robert Pattinson.
CRÉDITS : #Sanie (moi)
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 29/06/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20472-bad-vibes-hades http://www.30yearsstillyoung.com/t20519-le-mauvais-garcon-hades http://www.30yearsstillyoung.com/t20522-hades-alvares#806746 http://www.30yearsstillyoung.com/t20645-hades-alvares#813141

MessageSujet: Re: Retrouvailles - Shadès    Sam 11 Aoû - 18:54




Retrouvailles - Shadès

Je ne crois pas qu’on peut défendre un jour un ex. Je veux dire, vraiment. J’ai beau me dire que ce sont des humains, je n’arrive pas à les considérer comme tels. Au contraire, à mes yeux, c'est des monstres qui ont volés mon cœur, et qui sont reparti en autant bien plus heureux. J’hésitais à parler, j’hésitais à t’avouer mes maux, à travers mes mots dont il est difficile de les cracher. Je n’ai pas envie que tu te dises que je n’avance pas, que malgré mes forces je me retrouve tout le temps ici, face à ce verre qui m’accompagnera durant toute ma soirée. Je tourne mon regard vers ton être, je tente bien de sourire, mais je suis épuisé. Épuisé d’être l’appât des autres, épuisé de voir les autres partir et être incapable de les retenir. « Je pensais qu’il voulait recommencer. Il m’a dit énormément de choses. On s’est embrassés deux fois, et finalement. Ce n’était rien. Il a préféré s’en aller, il a préféré me dire que c’était mieux ainsi. Mais le plus drôle, c’est qu’il aime n’importe qui. Il ne peut pas être dans une seule relation. Il sera jamais épanoui comme ça. » Alors que moi, j’ai ce besoin d’appartenir à quelqu’un. J’ai besoin d’avoir confiance, d’être léger auprès de cette personne. J’ai besoin qu’elle m’appartienne corps et âme, et c’est sans doute ça, mon mauvais côté. C’est que si je vois qu’elle s’éloigne, je deviens fou, je deviens barge. Je pince mes lèvres l’une contre l’autre en te regardant.

Quand tu me parles de ce braquage. Je fronce subitement les sourcils. Je n’étais pas au courant, quoique peut-être j’avais dû entendre dans le vent à la radio, ou dans une quelconque conversation entre deux inconnus. Mais c’était toi, dans l’histoire. Les autres pouvaient mourir que ça n’avait aucune importance. Depuis des semaines on se retrouve ici, tous les deux. Et même si c’est peu, que la plupart du temps on est saoules et incapables de vraiment surmonter des choses, je sais que je pourrais te protéger. Et que ça me ferait bien trop étrange d’être sans toi le soir du mardi. « Ca m’inquiète tout ça. Comment s’est passé ? Tu as vu quelque chose ? Tu dois aller à la police ? » Je tentais de comprendre, d’analyser certains faits. Et surtout d’être auprès de toi si besoin. « Je suis là, Sage. Je ne vais pas te lâcher. » D’un mouvement, je posais ma main sur la tienne, caressant le dos de cette dernière.


panic!attack






ALONE FOREVER, i'm fucking alone.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'insaisissable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans, née le 12 novembre 1985
SURNOM : L.S.D. Au vu de ses initiales, ses amis aiment l'appeler L.S.D comme la drogue de ce nom, car Sage est addictive et rend fou surtout
STATUT : Célibataire volage, elle butine les hommes comme une abeille butinerait les fleurs. Sauf que la comparaison s'arrête là, car elle est plus guêpe qu'abeille et que si elle pique, elle ne meurt pas.
MÉTIER : Ex journaliste de guerre, elle est devenue l'auteur à succès de "Four weeks with them and six months with me." Désormais elle est gérante d'une petite boîte d'édition indépendante (à Fortitude Valley). Mais son ancien métier lui manque encore parfois
LOGEMENT : #22 Redcliffe

POSTS : 843 POINTS : 480

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Américaine, elle a fait ses études de journalisme et sciences politiques à Cambridge. * Lors de sa deuxième mission sur le terrain en Irak, elle est prise en otage avec deux autres journalistes (fin 2011) Retenue prisonnière, elle a vécu sa prise d'otages comme un traumatisme mais aussi comme une expérience enrichissante * Borderline depuis, elle a une personnalité assez instable * Fille à papa, elle n'a jamais manqué de rien pendant sa jeunesse et se comporte encore aujourd'hui comme une petite peste
RPs EN COURS :
*Charles, You are the light from the past, the one who shows up into my darkness.

*Saisy, You are so much more than ... actually I wonder how much you are and how much you could be.

Darim #1 ; #Chadna ; #Ariane; #Shadès;
; #Peter; Stephen ;
#Ron

RPs EN ATTENTE : *Isy#2
* Itzi
* Seymour
* Dean#2
RPs TERMINÉS : #Itziar; #Siai (bref la team des sorteurs); #Dean
PSEUDO : Eliade
AVATAR : Anne Hathaway
DC : nope
INSCRIT LE : 31/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20234-don-t-call-me-when-you-re-sober-s-d http://www.30yearsstillyoung.com/t20343-l-s-d-heartless http://www.30yearsstillyoung.com/t20446-sage-daniels

MessageSujet: Re: Retrouvailles - Shadès    Mar 14 Aoû - 11:05




Right to be wrong together
Et les corbeaux viendront tourner autour de nos cadavres
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆


Elle ne connaissait que très peu de la vie d'Hadès. Il lui parlait tous les mardis soirs mais en dehors de cela, tous les deux ne se voyaient jamais. Sauf ce samedi-ci. Et encore une fois, c'était la tristesse de l'alcool qui déliait les langues plus que l'envie réelle de discuter. Au fond d'eux, les abysses. Et cette histoire avec Archie. Pauvre Hadès, pensait-elle. Pour sa part, Sage n'avait jamais réellement eu l'occasion d'aimer. Seul Charles avait été un prétendant réel, un que son coeur aurait pu finir par accepter. Mais il était parti avant même que quoique ce soit commence. Quant à Daniel, c'était une toute autre histoire. Pourtant il l'avait sauvée de son malheur quand elle était seule en Irak. Mais le retour aux Etats-Unis avait rendu toute idylle impossible. Car les bombes n'étaient plus là pour les abriter de la cruelle réalité.

Sage regardait Hadès tout en sirotant son propre verre. " C'est son problème. Hadès, tu ne dois plus penser à lui. S'il est malheureux ou heureux, tant mieux ou tant pis, peu importe. Mais ne lui ouvre plus ta porte ni ton coeur. " Plus facile à dire qu'à faire mais elle savait que cela faisait souffrir de nourrir des espoirs. Si elle n'avait pas laisser cours à son amour, elle l'avait souvent espéré lorsqu'il était tout près. Et la déchéance des espoirs faisait mal. Plus mal que l'emprisonnement. Et elle savait de quoi elle parlait. " J'ai déjà parlé à la police après le braquage de la supérette. " dit-elle lassement. C'était un souvenir qui ne lui apportait rien de bon. " On a entendu des trucs mais rien vu non... " Et c'était mieux ainsi. Il y avait eu des blessés apparemment, peut-être même un mort. Elle avait occulté tout cela, préférant se tapir dans l'inconscience. " Si on parlait d'autre chose. " Fuyons, veux-tu? disaient ses yeux à son compagnon. " Parle-moi de... " ses yeux changèrent de lumière et prirent une nouvelle coloration. Celle du défi "... de moi! " Elle ébaucha un sourire taquin avant de porter son verre à ses lèvres sans décrocher son regard d'Hadès.
code by bat'phanie


.

astra — I am made out of ice and glass. You can break, you can melt me... but once broken, I'm way more dangerous than I ever was ; @eliade
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans.
SURNOM : Aucun surnom, mon prénom n'est pas configuré pour le tordre encore plus, déjà qu'il est étrange.
STATUT : Quando você ama alguém, você luta por essa pessoa até perder a respiração. Porque essa pessoa é a única que pode te salvar.
MÉTIER : Je suis Broker, en bref, c'est moi qui parle avec deux entreprises pour un futur contrat.

POSTS : 437 POINTS : 1765

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : J’ai un tatouage au-dessus des fesses qui reste pour le moment assez secret. Je suis un foutu alcoolique et je l’assume absolument pas. Je préfère me taper un verre de vin plutôt que de vous rejoindre dans un bar. D’ailleurs, je suis plus à l’aise à parler sur internet que face à face, bien que ça m’empêche absolument rien.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :


● Carter
● Shadès
● Lucy
● Ellie (2)
● Telulah
● Chad
● Sohan
● Tess
● Paul (3)
● Stephen





RPs EN ATTENTE : #Maximilien Atkins (en attente de réponse)
#Haley Iver (en attente de réponse)
#Seymour Cavanaugh (à moi de le faire)



RPs TERMINÉS : ✕ Archie Allen (abandonné)
✕ Andy (abandonné)
✕ Ellie (abandonné)
✕ Paul (1)(terminé)
✕ Paul (2) (terminé)
✕ Hadeana(abandonné)
✕ Dean(abandonné)
PSEUDO : #Sanie
AVATAR : Robert Pattinson.
CRÉDITS : #Sanie (moi)
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 29/06/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20472-bad-vibes-hades http://www.30yearsstillyoung.com/t20519-le-mauvais-garcon-hades http://www.30yearsstillyoung.com/t20522-hades-alvares#806746 http://www.30yearsstillyoung.com/t20645-hades-alvares#813141

MessageSujet: Re: Retrouvailles - Shadès    Dim 19 Aoû - 17:51




Retrouvailles - Shadès

Parler de toi, parler de qui tu es. J’affiche un léger sourire, tu sais. Le genre de sourire un peu gêné, parce qu’au fond. J’ai l’impression de te connaître depuis tant d’années. J’ai la sensation de partager tant de choses avec toi, que de simplement parler de toi, me semblais tout juste anodin. Je me tourne, difficilement, je dois l’avouer. Je plonge sans égard mes prunelles dans les tiennes à la recherche de la totalité de ton attention. Et lentement, le bout de ma muqueuse passe sur mes lippes masculines, un signe que j’allais prendre la parole. « Toi.. » M’arrêtais-je. « Tu es d’une douceur, d’une fragilité sans nom. Tu portes sur tes épaules tes peurs. Tu es pourtant forte, tu as vécu étonnement beaucoup trop de choses, et à mes yeux, aucun homme ne pourra t’arriver à la cheville. Tu es magnifique, tu as cet air hautain, qui me fais à chaque fois frissonner. Parce que ça te va comme un gant, parce que tu incarnes ton rôle avec perfection, jusqu’à que tu pointes dans ce bar, avec moi. » Mon visage se tourne vers nos verres, déjà bien entamé, et sans doute que nous n'allions pas en rester-là. « Quand tu rentres dans ce bar, c’est comme si tu déposais un masque. Tu te laisses aller, tu décides d’avoir peur, tu décides pendant quelques heures, de te laisser engloutir par ta fragilité, et quand tu ressors. C’est comme si de rien était. Comme si tout ceci n’était pas arrivé. » Est-ce que j’explique bien, est-ce que je parle assez bien de toi ? J’aurais pu ajouter que tu étais une femme sublime, que tu étais sans doute la première qui passait dans mes pensées lorsque la dépression pointait le bout de son nez. Tout ceci, toutes mes phrases n’étaient pas suffisantes, parce que dans le fond. Tu étais bien plus que ça. Personne ne pouvait se résumer à quelques vastes dires.

Haussant les épaules, je viens happer mon verre du bout de mes articulations. Je viens y boire une toute dernière gorgée avant d’affronter le regard du barman en lui commandant la même chose. Je me délectais de ce moment, j’oubliais même mes maux, j’évitais d’y penser, je ne voulais pas abîmer ce moment. Mon visage se tournait vers toi, t’offrant un doux et pourtant sincère sourire qui animait sans doute mes iris. Je parvenais enfin à dire réellement ce que je pensais d’une personne, sans avoir peur de froisser, de blesser, ou même de partir au courant. Parce que même si toi, tu ne le sais pas. Je peux te dire que c’est rare, que jamais je n’eus le courage de dire haut et fort ce genre de parole. Ramenant mon attention sur mon verre nouveau, la musique résonnait dans nos oreilles, et une envie dingue me chatouillait les narines. « Je vais fumer, tu veux m’accompagner ? » Je me redresse, je me tiens au bar, en ajustant ensuite mes habits. Je te jette un regard pour voir si tu me suis, et je sors à l’extérieur pour me fumer une cigarette, adossé contre le mur de l’établissement.


panic!attack






ALONE FOREVER, i'm fucking alone.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retrouvailles - Shadès    


Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles - Shadès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-