AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Friends are the familly you chose • Marius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : fiancé avec Myrddin, l'amour de sa vie ♥
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 3557 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Savannah
Phoenix
Broregard
Elora
Katherine
Myrddas #21
Stephen
Myrddas VA
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, gif de profil 'Myrddas' @soeur d'arme
DC : Nathan & Clément
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

MessageSujet: Friends are the familly you chose • Marius   Mer 22 Aoû - 21:06



La discussion avec Myrddin m'a ouvert les yeux sur pleins de choses, surtout celle de l'importance de parler et s'exprimer car au final les choses banales pour moi ne le sont clairement pas pour lui. Alors que pour moi s'était normal de travailler sur un dossier avec Ida qui est tout de même une amie et que nos échanges restent cordiaux et purement professionnels, ce n'était pas l'avis de Myrddin. Je ne voyais pas en quoi c'était important de lui dire ça, mais je me rends compte à quel point ça l'a touché et je me trouve encore maintenant, plusieurs jours après notre discussion, totalement idiot et con de lui avoir cacher tout ça. Il avait carrément des regrets d'avoir accepter ma demande en mariage ! Voilà la phrase qui ne me quitte plus depuis.

Si j'avais continuer encore comme ça, si Myrddin n'avait pas trouvé le courage de chercher la conversation, j'aurais sans doute rapidement fait une croix sur le mariage mais surtout j'aurais perdu l'amour de ma vie. Et ça je ne me le serais sans doute pas pardonné. La discussion avec mon fiancé s'est, certes, bien finie et nous avons décidé de tout maintenir maintenant que nous sommes au clair sur toute cette situation, mais depuis je ne peux imaginer ce qui se serait passé si j'avais continuer de garder tous ces secrets. J'avoue que ces questionnements me tiennent régulièrement éveillés une bonne partie de la nuit encore plus aujourd'hui où Myrddin n'est pas rentré. Il avait prévu de passé sa soirée avec Nathan et m'a envoyé un message pour dire qu'il dormira sur place -sans doute ont-ils un peu forcé sur l'alcool.

Il doit être 2h lorsque, ne supportant plus la solitude de mon appartement et ne parvenant de toute manière pas à dormir, je décide de sortir, attrapant les clefs de ma voiture avant. Je m'engouffre à l'intérieur du véhicule, démarre puis prend la route vers Spring hill dans l'optique de voir Marius Warren, mon plus cher ami. Ça fait des années que nous nous connaissons et de fils en aiguille nous nous rapproché de manière à ce que je puisse maintenant confirmer qu'il s'agisse là de mon meilleur ami. Nous nous sommes juré que, peu importe l'heure à laquelle on débarquerait chez l'autre, celui-ci devra toujours nous accueillir. Même si on le réveille, peu importe. Il se lève, il sourit, prépare un café et écoute l'autre. Évidemment, ce ne sera qu'à faire en cas d'extrême urgence, mais à mon sens c'est une urgence là.

Alors, garant ma voiture, claquant la portière, je me dirige vers le bâtiment dans lequel se trouve le loft de Marius et sonne à l'interphone. Une fois, deux fois. Alors que je m'apprêtais à sonner une troisième fois, le grésillement habituel se fait entendre suivit de la voix de l'australien.  «C'est moi, tu m'ouvres ? » demandais-je, simplement, sobrement. La porte ne met pas longtemps avant d'émettre le son particulier qui prouve qu'elle est ouverte et j'entre. Ni une ni deux, je monte les escaliers jusqu'à l'étage et aperçoit Marius. A sa tête et sa tenue, je me doute qu'il était entrain de se préparer pour aller au lit. Mais il n'était pas encore entrain de dormir ! Heureusement.

Je pose un instant mon regard sur lui puis soupire et lance un  « merci » alors que je passe à côté de lui pour entrer dans son loft. Délaissant mes chaussures et ma veste à l'entrée et faisant comme chez moi je me dirige vers la cuisine  « Je me fais un thé, t'en veux un aussi ?» demandais-je avant de me tourner vers lui  «Ou un café peut-être ? » je pose mon regard sur Marius, persuadé à 100% qu'il sait exactement que quelque chose ne va pas.


 The rythm of love
We may only have tonight, but till the morning sun you're mine all mine. Play the music low and sway to the rhythm of love. When the moon is low we can dance in slow motion



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de l'aîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : la quarantaine tout juste passée (12 avril 1977).
SURNOM : absolument aucun si ce n'est mars, selon ses camarades d'école primaire, parce qu'il était toujours sur une autre planète.
STATUT : célibataire endurci, incapable de construire une relation sérieuse à cause d'une sévère peur de l'abandon.
MÉTIER : professeur d'université, à la tête du département Histoire de l'Art de l'Université du Queensland.
LOGEMENT : #70 spring hill (loft)

POSTS : 358 POINTS : 470

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : revenu à Brisbane en juillet 2018, après avoir vécu plusieurs années à Paris ☽ adorateur de la culture française ☽ fait de l'aviron depuis son adolescence ☽ a eu un accident de moto en novembre 2012 ☽ a été le tuteur légal de sa nièce pendant plus de deux ans ☽ passionné d'histoire de l'art, fasciné par l'époque moderne (not. impressionnisme, surréalisme) ☽ engagé auprès de l'UNESCO, il milite pour l'éducation des enfants dans le monde et a participé à quelques missions humanitaires ☽ ne supporte pas l'ennui, ne reste jamais inoccupé.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :


milenatommyariane
evelynthomaseva
fox ☽ joanne ☽ libre

RPs EN ATTENTE :



ellie - dean

PSEUDO : astéria
AVATAR : michael fassbender
CRÉDITS : noralchemist (av), anaëlle (code sign), loonywaltz (ub)
DC : none
INSCRIT LE : 28/06/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20479-fire-meet-gasoline-marius http://www.30yearsstillyoung.com/t20524-echoes-from-the-past-marius#806830 http://www.30yearsstillyoung.com/t20525-marius-warren#806831

MessageSujet: Re: Friends are the familly you chose • Marius   Sam 25 Aoû - 19:27



Friends are the family you chose
Thoius


Ça y est, j'avais fait le grand saut. Enfin, j'avais officiellement réintégré l'Université de Brisbane, comme professeur d'université à la tête du département d'Histoire de l'Art. Depuis quelques semaines, je m'étais fait à de nouvelles habitudes, j'avais retrouvé l'amphithéâtre que j'avais occupé en tant qu'étudiant, j'avais rencontré les promotions 2018 et mes nouveaux collègues, avec qui j'avais plus ou moins sympathisé. Il y avait notamment le professeur d'histoire de la culture aborigène, quelque chose comme ça, dont le nom m'échappait encore. Un mec baraqué, tatoué, aux cheveux longs et au regard perçant. Il ne devait laisser personne indifférent. Pour ma part, je n'avais pu échanger que quelques civilités, mais l'ambiance au sein du corps professoral n'avait pas l'air trop mauvaise. Et c'était déjà pas mal, à voir sur le long terme. Mes journées de boulot s'étaient enchainées à un rythme fou depuis le début du second semestre, et je commençais tout juste à sortir la tête de l'eau. La charge de travail n'était pas moins intense, c'était même le contraire puisque les travaux commençaient déjà à être évalués, mais j'avais pris mes marques et c'était désormais un gain de temps considérable. Ce soir encore, j'avais passé près de quatre heures à corriger des devoirs annotés par un chargé de travaux dirigés, un thésard cherchant à se faire un peu d'argent en enseignant sa spécialité quelques heures par semaine à une promotion divisée en petits groupes, sous ma direction - il convenait de contrôler les notes anormalement basses qu'il avait attribué à ses élèves, après quelques doléances pour abus de pouvoir. Et si le contrôle avait été fastidieux, il n'avait pas été vain : les notes ne correspondaient pas au niveau des élèves, qui avaient clairement été sous-estimés. Chaque copie avait ainsi fait l'objet d'une nouvelle évaluation et donc, d'une nouvelle note, que j'avais moi-même attribuée. Il était près de deux heures du matin lorsqu'enfin, j'achevai la pile de copies. Le choix de la sanction du chargé de TD attendrait demain, bien que je penchai d'ores et déjà pour une fin de contrat anticipée. Epuisé, je m'apprêtai à rejoindre les bras de Morphée lorsque la sonnette se joua de moi. Je soupirai puis écoutai, avec une pointe d'agacement, qui venait m'ennuyer à cette heure tardive.  «C'est moi, tu m'ouvres ? » Merde, Thomas. L'agacement disparut brusquement pour laisser place à l'inquiétude. Sans même perdre le temps de lui répondre, je lui ouvris la porte de l'immeuble, attendant impatiemment qu'il monte quand enfin, j'aperçus mon meilleur ami depuis le palier de mon loft.  « Merci. » me lança-t-il en entrant, comme s'il venait innocemment prendre des nouvelles - ce qui m'inquiéta davantage.  Comme à son habitude, puisque nous nous connaissions maintenant depuis longtemps, il fit comme s'il était chez lui.  « Je me fais un thé, t'en veux un aussi ? » Je fermai lentement la porte, portant un regard suspicieux vers Thomas. Qu'il débarque chez moi sans prévenir, et quand bien même nous nous étions toujours promis d'être présent pour l'autre à n'importe quel moment, en plein milieu de la nuit, me laissait penser que quelque chose d'important s'était produit. Mon coeur battait la chamade à l'idée que mon ami ait un sérieux problème. J'étais tellement accaparé par cette idée que je n'avais même pas pris soin d'enfiler un tee-shirt pour accompagner le caleçon qui me faisait office de pyjama.  « Ou un café peut-être ? » ajouta Thomas en me regardant, persuadé cette fois d'en faire un peu trop. Je m'approchai de la cuisine et posai mes mains à plat sur l'îlot central. « Tom, je suis très heureux de te voir mais là, tu m'inquiètes. Dis-moi ce qu'il ne va pas. » Sans détour, l'intonation de ma voix ne lui laissait pas d'autre choix que de me répondre. Et rapidement, si possible.




nothing but trouble
— and you can say what is or fight for it, close your mind or take a risk.

:prof: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : fiancé avec Myrddin, l'amour de sa vie ♥
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 3557 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Savannah
Phoenix
Broregard
Elora
Katherine
Myrddas #21
Stephen
Myrddas VA
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, gif de profil 'Myrddas' @soeur d'arme
DC : Nathan & Clément
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

MessageSujet: Re: Friends are the familly you chose • Marius   Lun 3 Sep - 20:01




Il fallait bien que ça arrive. A force de prendre tout comme acquit, de me dire qu'étant donné qu'il a accepté ma demande en mariage, plus rien de pourra éloigner Myrddin de moi, je n'ai plus fait attention. A rien. Ni à ses questionnements silencieux, ni ses remises en questions et surtout je n'ai pas vu les signes de stress qu'il montrait. Si j'avais été plus attentif aux besoins de mon fiancé, nous n'aurons sans doute pas été obligé d'avoir la conversation que nous avons eu. Et même si elle tout remit en ordre, que tout va pour le mieux du coup, la crainte d'avoir pu perdre Myrddin est horrible. Alors je profite de cette nuit que je dois passé seule à mon appartement pour rejoindre mon cher ami Marius. Je sais qu'il me comprend parfaitement bien, il sait très bien comme je tique et saura me conseiller.

C'est à 2h du matin que je débarque chez lui et comme si c'était la chose la plus naturelle qui soit, je me dirige tout de suite vers la cuisine. Là je fait chauffer de l'eau dans l'optique de me faire un café et ais tout de même la présence d'esprit de demander à Marius s'il souhaite que je lui prépare quelque chose. Pour toute réponse, il s'avance vers moi et m'ordonne de lui dire ce qui se passe. Je pose quelques instants mon regard sur lui, puis soupire et reporte mon attention sur la bouilloire.  « Rien» soufflais-je  «je … y a plus rien qui va » précisais-je avant de soupirer doucement en me retournant pour m'adosser, les bras croisés devant ma poitrine, contre le plan de travail.  «L'organisation du mariage est horrible. Plus j'arrive à la date, plus j'ai l'impression qu'il y a de boulot et que ça n'en finira jamais et que …  » je prends une profonde inspiration  « Et Myrddin qui m'a fait part de ses doutes avant hier» je me tais et me passe une main sur le visage  « Je ..enfin, pas qu'il veuille annulé le mariage, hein. Ce ...C'est juste que ...je sais pas. J'étais tellement plongé dans mon travail, les préparatifs et mon boulot à l'association avec Ida que j'ai plus du tout fait attention à Myrddin et ...» je déglutis  «putain, imagine il ne serait pas venu me parler ? Imagine on aurait continuer comme ça et il m'aurait finalement dit que 'non, il ne veut plus se marier avec moi'. Je ... » je secoue la tête  « putain, rien que l'idée de le perdre m'est insupportable» soufflais-je alors que je me retourne pour verser l'eau dans deux tasses et mélanger le café instantané.


 The rythm of love
We may only have tonight, but till the morning sun you're mine all mine. Play the music low and sway to the rhythm of love. When the moon is low we can dance in slow motion



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de l'aîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : la quarantaine tout juste passée (12 avril 1977).
SURNOM : absolument aucun si ce n'est mars, selon ses camarades d'école primaire, parce qu'il était toujours sur une autre planète.
STATUT : célibataire endurci, incapable de construire une relation sérieuse à cause d'une sévère peur de l'abandon.
MÉTIER : professeur d'université, à la tête du département Histoire de l'Art de l'Université du Queensland.
LOGEMENT : #70 spring hill (loft)

POSTS : 358 POINTS : 470

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : revenu à Brisbane en juillet 2018, après avoir vécu plusieurs années à Paris ☽ adorateur de la culture française ☽ fait de l'aviron depuis son adolescence ☽ a eu un accident de moto en novembre 2012 ☽ a été le tuteur légal de sa nièce pendant plus de deux ans ☽ passionné d'histoire de l'art, fasciné par l'époque moderne (not. impressionnisme, surréalisme) ☽ engagé auprès de l'UNESCO, il milite pour l'éducation des enfants dans le monde et a participé à quelques missions humanitaires ☽ ne supporte pas l'ennui, ne reste jamais inoccupé.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :


milenatommyariane
evelynthomaseva
fox ☽ joanne ☽ libre

RPs EN ATTENTE :



ellie - dean

PSEUDO : astéria
AVATAR : michael fassbender
CRÉDITS : noralchemist (av), anaëlle (code sign), loonywaltz (ub)
DC : none
INSCRIT LE : 28/06/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20479-fire-meet-gasoline-marius http://www.30yearsstillyoung.com/t20524-echoes-from-the-past-marius#806830 http://www.30yearsstillyoung.com/t20525-marius-warren#806831

MessageSujet: Re: Friends are the familly you chose • Marius   Sam 8 Sep - 18:48



Friends are the family you chose
Thoius


 « Rien. » souffla mon meilleur ami avant de céder, sous la pression de mon regard inquisiteur :  « Je … y a plus rien qui va. » Le regard froncé devant l'inquiétude que ces mots me procurait, je m'adossai contre la porte du frigo et croisai les bras fermement. Plus concentré que jamais, je restai suspendu aux lèvres de Thomas.  « L'organisation du mariage est horrible. Plus j'arrive à la date, plus j'ai l'impression qu'il y a de boulot et que ça n'en finira jamais et que …  » Je penchai légèrement la tête, conscient qu'il ne s'agissait pas là d'un simple ras-le-bol. Le mariage était certes l'évènement d'une vie, l'organisation interminable d'une journée magistrale - enfin, je ne pouvais que l'imaginer - mais cela ne supposait pas de se mettre dans un tel état d'angoisse. Silencieux, j'attendis impatiemment la sentence de mon ami.  « Et Myrddin qui m'a fait part de ses doutes avant hier » Mes yeux s'écarquillèrent sous le choc. Non, impossible, Myrddin et Thomas n'était pas n'importe quel couple. Ils étaient Myrddin et Thomas, le couple fort et solide, celui qui avait surmonté tous les obstacles pour vivre leur amour au grand jour. Tom n'avait jamais été aussi heureux et épanoui dans sa vie que depuis sa rencontre avec cet homme, et il m'était absolument impensable que leur union n'ait pas lieu. La bouche entrouverte, je m'apprêtai à prendre mon meilleur ami dans mes bras lorsqu'il finit par me rassurer, un tant soit peu.  « Je ... enfin, pas qu'il veuille annuler le mariage, hein. Ce ... C'est juste que ... je sais pas. J'étais tellement plongé dans mon travail, les préparatifs et mon boulot à l'association avec Ida que j'ai plus du tout fait attention à Myrddin et ... » Ah, Ida. Je me retins de faire un commentaire déplacé. Je ne pus néanmoins me retenir de relâcher mes bras et de soupirer. Enfin, je comprenais de quoi il retournait.  « Putain, imagine il ne serait pas venu me parler ? Imagine on aurait continuer comme ça et il m'aurait finalement dit que 'non, il ne veut plus se marier avec moi'. Je ... » Une certaine paralysie s'empara de Thomas.  « Putain, rien que l'idée de le perdre m'est insupportable. » Je vins instinctivement poser mes mains sur ses épaules, forçant mon ami à me regarder droit dans les yeux. « Ecoute moi bien : Myrddin n'a pas la moindre intention de te quitter, sois-en sûr. Tu ne dois pas douter de lui, tu ne peux pas te le permettre, pas après tout ce que vous avez vécu. » Ceci étant dit, je pris une profonde inspiration pour le mettre face à une réalité qui lui déplaisait tant et si bien qu'il préférait la nier. « Mais Ida, mec. » Je serrai la mâchoire, à la fois agacé qu'il ne se rende pas compte de la situation et peiné de devoir le secouer un peu. « C'était ta femme, ta moitié. Pendant des années. » J'espérais qu'il comprenne avant d'en venir à une conclusion sans appel, mais l'absence de réaction me poussa à poursuivre mon monologue amical. « Tu passes presque plus de temps avec ton ex-femme qu'avec ton futur époux en ce moment, c'est sûrement compliqué à gérer pour Myrddin... Le mariage, les préparatifs, le boulot ... il faut conjuguer tout ça, et je suppose que c'est suffisamment stressant pour avoir à rajouter la surveillance accrue du satellite Ida autour de son mec. » Dérangé par le bruit de l'eau qui bouillait, je retirai mes mains de ses épaules pour ôter la bouilloire de son socle. Tout en versant de l'eau dans la tasse que mon ami s'était lui-même préparé, j'entrepris d'endosser un rôle plus fraternel. « Vous êtes faits l'un pour l'autre, et tu le sais. Mais fût un temps, c'est aussi ce que tu pensais, ou ce que tu espérais du couple que tu formais avec Ida. » Un sourire finit par se dessiner sur mon visage. « Vous avez simplement autant peur l'un que l'autre de vous perdre. » Je détestais voir mon meilleur ami dans un tel état, mais une partie de moi trouvait cette histoire tristement heureuse. C'était un peu comme le début d'un happy end.




nothing but trouble
— and you can say what is or fight for it, close your mind or take a risk.

:prof: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : fiancé avec Myrddin, l'amour de sa vie ♥
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 3557 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Savannah
Phoenix
Broregard
Elora
Katherine
Myrddas #21
Stephen
Myrddas VA
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, gif de profil 'Myrddas' @soeur d'arme
DC : Nathan & Clément
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

MessageSujet: Re: Friends are the familly you chose • Marius   Sam 8 Sep - 20:01



Oui, je flippe. Réellement. Durement. Depuis l’aveu de Myrddin. Je sais qu’il m’aime, je sais qu’il ne veut pas me quitter ou quoique ce soit de ce genre, sinon il ne serait pas prit la peine de venir me parler. Toutefois, mon esprit irrationnel prend le dessus sur la logique qui voudrait que je ne me fasse pas de soucis, et émet un nombre incalculables d’hypothèses qui n’ont pas lieu d’être. Que ce serait-il passé si Myrddin n’avait pas prit son courage à deux mains pour venir me parler de tout ça ? Aurait-ce été la fin de notre union ? Le mariage aurait-il dû être annulé ? Et ce pourquoi ? Pour une putain d’erreur de ma part. C’est, sans grandes difficultés, que je fais part de tout ça à mon meilleur ami qui fini par comprendre et, s’approchant, pose ses mains sur mes épaules, plongeant son regard dans le mien.

C’est un ton compréhensif et de sa voix douce qu’il me rassure tout d’abord : Myrddin n’a pas la moindre intention de me quitter. Il m’aime et je n’ai pas le droit de douter de lui et de cet amour. Il mérite tout ma confiance. Baissant le regard, j’hoche doucement la tête et soupire légèrement. Marius a raison et met les mots justes sur mes pensées. Il reprend ensuite en prononçant le prénom d’Ida et je ferme les yeux pendant toute sa prise de parole. Encore une fois, il tape dans le mile : je passe plus de temps avec mon ex femme qu’avec mon futur époux, ce n’est donc pas du tout étonnant que ce soit difficile à gérer pour Myrddin. Toute la situation est déjà bien stressante pour mon fiancé que je n’ai pas le droit de lui ajouter la ‘présence’ du satellite Ida. «je … je sais bien » dis-je en haussant les épaules alors que Marius se penche pour verser l’eau bouillante dans la tasse que j’avais prévu à cet effet. «il m’a assuré qu’il ne veut pas me perdre. Mais je…je sais pas. Mon esprit est tellement fixé sur ce qui aurait pu arrivé s’il n’était pas venu me parler » je secoue doucement la tête et attrape la tasse que me tend mon meilleur ami.

Direct et sincère, c’est un ton égal qu’il continue en disant que Myrddin et moi sommes fait l’un pour l’autre mais que, fut un temps, c’est exactement ce que je disais et espérait d’Ida et moi. Je pince les lèvres et reste captivé par le liquide dans ma tasse. La conclusion de Marius est adorable et déborde de vérité : Myrddin et moi avons autant peur l’un de l’autre de nous perdre. « ça c’est clair » dis-je à mi-voix «Et c’est vrai aussi qu’Ida a longtemps été la femme de ma vie. Elle … l’est toujours. Dans le sens où elle est la mère de mes enfants et que, du coup, elle fera toujours partie de ma vie. Qu’on le veuille ou non, je vais toujours être obligé d’être en contact avec elle et … bref je sais plus quoi faire » je relève mon regard sur Marius « Le dossier sur lequel on bosse elle et moi me tien énormément à cœur. Je ne peux pas abandonné l’affaire en cours de route, on ne me le pardonnera jamais» expliquais-je «Et j’ai pas non plus envie d’arrêter de travailler avec Ida parce que mine de rien on à bien avancé et on est très complémentaire dans notre façon de faire donc … » je soupire doucement « A ton avis, je devrai faire quoi ?» demandais-je conseil à Marius. Je sais qu’il saura m’aider.


 The rythm of love
We may only have tonight, but till the morning sun you're mine all mine. Play the music low and sway to the rhythm of love. When the moon is low we can dance in slow motion



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de l'aîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : la quarantaine tout juste passée (12 avril 1977).
SURNOM : absolument aucun si ce n'est mars, selon ses camarades d'école primaire, parce qu'il était toujours sur une autre planète.
STATUT : célibataire endurci, incapable de construire une relation sérieuse à cause d'une sévère peur de l'abandon.
MÉTIER : professeur d'université, à la tête du département Histoire de l'Art de l'Université du Queensland.
LOGEMENT : #70 spring hill (loft)

POSTS : 358 POINTS : 470

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : revenu à Brisbane en juillet 2018, après avoir vécu plusieurs années à Paris ☽ adorateur de la culture française ☽ fait de l'aviron depuis son adolescence ☽ a eu un accident de moto en novembre 2012 ☽ a été le tuteur légal de sa nièce pendant plus de deux ans ☽ passionné d'histoire de l'art, fasciné par l'époque moderne (not. impressionnisme, surréalisme) ☽ engagé auprès de l'UNESCO, il milite pour l'éducation des enfants dans le monde et a participé à quelques missions humanitaires ☽ ne supporte pas l'ennui, ne reste jamais inoccupé.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :


milenatommyariane
evelynthomaseva
fox ☽ joanne ☽ libre

RPs EN ATTENTE :



ellie - dean

PSEUDO : astéria
AVATAR : michael fassbender
CRÉDITS : noralchemist (av), anaëlle (code sign), loonywaltz (ub)
DC : none
INSCRIT LE : 28/06/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20479-fire-meet-gasoline-marius http://www.30yearsstillyoung.com/t20524-echoes-from-the-past-marius#806830 http://www.30yearsstillyoung.com/t20525-marius-warren#806831

MessageSujet: Re: Friends are the familly you chose • Marius   Sam 15 Sep - 19:52



Friends are the family you chose
Thoius


« Je … je sais bien. Il m’a assuré qu’il ne veut pas me perdre. Mais je… je sais pas. Mon esprit est tellement fixé sur ce qui aurait pu arriver s’il n’était pas venu me parler. » Contrairement aux apparences, Thomas n'avait pas une confiance inébranlable en lui-même. C'était même plutôt l'inverse, en ce moment. Les préparatifs du mariage dont il rêvait avec celui qui, assurément, était son âme soeur le rendait particulièrement nerveux et il suffisait qu'un grain de sable s'engouffre dans les rouages pour que la machine explose. C'était le cas cette nuit : l'amour qui liait ces deux hommes était si puissant, si évident, que Thomas craignait à tout instant que ce ne soit qu'une illusion prête à flancher. Cette inquiétude était sans doute accrue ces derniers temps avec le stress généré par ce qui devrait être l'évènement de sa vie, et sa manière à lui de garder le cap, c'était d'avoir la tête dans le guidon. De s'occuper, de mener tout de front, sans garder une vision globale de la situation. Et aussi prévisible que cela eût été, il n'avait pas pris la mesure des enjeux de l'omniprésence de son ex-femme à ses côtés... au moins jusqu'à ce que je lui dise. « Ça c’est clair. » Thomas le savait sûrement déjà, au fond, mais il ne pensait rien à mal et espérait simplement qu'une harmonie se crée autour de lui et de Myrddin... peut-être un peu naïvement. J'espérais me tromper, mais j'avais personnellement beaucoup de difficulté à imaginer qu'Ida puisse rester si présente dans sa vie, sans que cela ne pose problème. Et sur ce point, nous étions en total désaccord. « Et c’est vrai aussi qu’Ida a longtemps été la femme de ma vie. Elle … l’est toujours. Dans le sens où elle est la mère de mes enfants et que, du coup, elle fera toujours partie de ma vie. Qu’on le veuille ou non, je vais toujours être obligé d’être en contact avec elle et … bref je sais plus quoi faire. » Je soupirai en affichant une moue sévère, mais compatissante. Je connaissais bien moins Myrddin que j'avais pu connaître Ida à l'époque, mais je n'avais guère le moindre doute sur le fait que mon ami était bien plus épanoui aujourd'hui qu'il ne l'avait jamais été. Et rien que pour ça, je ne pouvais envisager que son ex-femme soit le grain de sable dans la machine Myrddas. « Le dossier sur lequel on bosse elle et moi me tient énormément à cœur. Je ne peux pas abandonner l’affaire en cours de route, on ne me le pardonnera jamais. » J'opinai du chef, acquiesçant les mots de Thomas tout en buvant une gorgée chaude de l'infusion "Good night" qui me fit décrocher un rictus amusé. La nuit était déjà bien perturbé, et il nous faudrait au moins deux litres pour rattraper le coup. « Et j’ai pas non plus envie d’arrêter de travailler avec Ida parce que mine de rien on a bien avancé et on est très complémentaires dans notre façon de faire donc … » À la réflexion, il n'avait pas tort. « A ton avis, je devrais faire quoi ? » Je posai ma tasse fumante sur le plan de travail de la cuisine et me raclai la gorge éclaircir la voix rauque d'un homme au saut du lit. « Tu as raison sur un point : il faut séparer le privé du professionnel. C'est connu, tu trouves ça dans tous les bouquins de management et de développement personnel, avec l'équilibre entre pro/perso et tout le bla-bla. » Nul doute quant au fait que l'équilibre n'est jamais parfait lorsque la frontière entre ces deux mondes est poreuse, mais je me devais d'apporter une légère nuance. « Mais ça, c'est en théorie. » ajoutai-je comme un conseil, plus que comme une leçon. « Bien sûr que tu peux continuer à travailler avec elle, si vous êtes complémentaires, que ça fonctionne et que ça se cantonne au boulot. Mais tu le dis toi-même : elle est la mère de tes enfants, elle est ta collègue et elle restera la seule et unique femme de ta vie. » J'appuyai sur ces derniers mots et marquai volontairement une pause, pour que mes paroles arrivent vraiment à destination. « Officiellement, Myrddas ne peut pas rivaliser. Je pense que tu devrais poser des limites avec Ida, prendre du recul sur le boulot en arrêtant les heures supp par exemple et laisser toute sa place à Myrddas. Si tu dois dégager du temps pour quelqu'un, c'est pour lui. Mais ... Tu es sûr qu'il accepte vraiment cette situation ? » osai-je lancer pour m'assurer que mon ami n'était pas en train de glisser vers une situation plus compliquée qu'il n'y paraissait.




nothing but trouble
— and you can say what is or fight for it, close your mind or take a risk.

:prof: :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Friends are the familly you chose • Marius   


Revenir en haut Aller en bas
 

Friends are the familly you chose • Marius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-