AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Le contre coup - Austin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la dure à cuire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (07.04.1983)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : responsable des bénévoles à l'association Beauregard
LOGEMENT : Toowong

POSTS : 2760 POINTS : 415

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Gaia -Isaac#2 - Austin - Aiden - Arthur#3 - Andy#3 - Wesley #2

-
RPs TERMINÉS : Lola - Carlisle - Caitrona - Arthur - Andy - Nina - TBBC - Carlisle #2 - Loan - Lola #2 - Nouvel an - Leena - Sam - Arthur - Myrddin - Anwar -Angelina - Clara - Yasmine - Izy - Connor- Wesley- Andy#2 - -Anwar#2-Nicolas -
PSEUDO : Chacapix
AVATAR : Mila Kunis
CRÉDITS : Schizophrenic
DC : Nino - Eva- Owen
INSCRIT LE : 05/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17367-6-lettres-4-prenoms

MessageSujet: Le contre coup - Austin    Lun 3 Sep 2018 - 16:49


A l’occasion de l’anniversaire de mon père, toute la famille s’était réunie au domicile familial. La journée avait passé avec une lenteur déconcertante. Je souriais, faisais bonne figure mais je sentais que quelque chose n’allait pas, quelque chose clochait et je savais bien de quoi il s’agissait. J’étais bien triste de voir qu’Astou n’était pas là. Elle était partie en voyage avec un ami et elle ne reviendrait qu’une semaine plus tard. J’avais pu la voir juste à ma sortie de prison avant qu’elle ne s’en aille. Elle m’avait dit combien ce serait dur pour moi, combien c’était aussi difficile pour nos parents. Ils avaient été affectés d’une manière par ma détention et elle se demandait même s’il ne doutait pas de ma culpabilité. Si je n’étais finalement pas capable de commettre un tel crime. Il avait même remis en cause leurs éducation. A savoir s’ils avaient loupé quelques chose, si c’était parce que j’étais adoptée. Tout ce que ma sœur avait pu me dire – parce que je lui avais tiré les vers du nez – m’avait terriblement touché et blessé. Je comprenais alors bien mieux pourquoi me père, le seul au courant de ma sortie de prison, n’était pas venu me chercher. Il avait délégué cette tâche à mon ami, Isaac. Heureusement que je pouvais compter sur mes amis, eux n’avait jamais remis en doute ma parole et ce même une fois enfermée. « Je ne vais pas tarder à y aller. » ne me sentant absolument pas à ma place ici. Personne ne me retenait cette fois. Je me demandais pourquoi j’avais été invitée.
Au moment alors où je sortais, ma mère s’efforça de m’accompagner dehors. « Tu sais Noa, c’est très compliqué pour tout le monde… ton père a reçu des menaces au travail. » Y étais-je pour quelques chose si mon père travaillait dans un milieu sexiste et rempli de con ? Même si bien sure, je ne pouvais pas dire que j’étais insensible à ça, mais la première personne réellement concernée c’était bien moi. « c’est rien, t’en fais pas. » je l’embrassais sur la joue et je descendais les quelques marches qui menaient à la rue. Elle n’avait pas attendu bien longtemps avant de rentrer. Alors quand je me dirigeais vers ma voiture, j’aperçue Austin qui était adossé contre celle-ci entrain de rouler une clope. Moi qui pensait qu’il n’allait pas passer chez mes parents, j’étais peut être partie trop tôt. « on se met à l’aise visiblement ! » j’étais contente de le voir. Je m’approchais de lui et l’embrassa sur la joue. « j’me suis dis que tu viendrai jamais. » peut être qu’il avait mieux à faire aussi que de venir à l’anniversaire de son vieil oncle.








Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 21 ans (25/12/1996)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Etudiant et livreur de pizzas
LOGEMENT : 192 Logan City

POSTS : 64 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : NoaKane#2
RPs TERMINÉS : Kane#1
AVATAR : Luke Hemmings
DC : Nope
INSCRIT LE : 18/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18176-a-u-s-t-i-n-it-s-me http://www.30yearsstillyoung.com/t18229-a-u-s-t-i-n-adorable-unwavering-surprising-thrilling-independent-nice http://www.30yearsstillyoung.com/t18232-austin-williamson

MessageSujet: Re: Le contre coup - Austin    Sam 6 Oct 2018 - 23:59


Depuis le jour où ses parents ont commencé à lui parler de la fête pour l'anniversaire de son oncle, Austin a tout de suite compris qu'il n'allait pas réussir à y échapper si facilement. Il n'a jamais aimé ce genre de réception et on ne peut même pas dire qu'il soit très proche de son oncle. Il y a même de fortes chances pour que son absence passe totalement inaperçue alors il ne comprend vraiment pas pourquoi ses parents tiennent tant à ce qu'il soit présent, sa mère en particulier. Il sait bien que la famille occupe une place importante et qu'il faut bien faire quelques efforts de temps en temps mais il n'est plus un gosse, il devrait être libre de ses choix. On dirait que ses parents ont parfois tendance à l'oublier... peut-être parce qu'il vit toujours sous leur toit ou bien c'est parce qu'il est le dernier de leurs fils et qu'ils ne veulent pas accepter de le voir grandir. Si c'est ça, il est plutôt mal barré.
Le jour J, Austin n'est toujours pas convaincu de la nécessité de sa présence et c'est avec plusieurs heures de retard qu'il se pointe enfin devant la maison de son oncle et de sa tante. Le nombre de voitures garées devant le décourage d'avance et c'est un peu plus loin dans la rue qu'il décide de garer la sienne, histoire de pouvoir repartir facilement ou discrètement s'il le faut. Dans ce genre de réunion familiale et amicale, on sait quand on arrive mais jamais quand on va avoir l'occasion d'en repartir. Sortant de sa voiture, Austin consulte les messages sur son téléphone tout en avançant vers la maison. Il en a reçu plusieurs sur la route mais il n'a pas encore pris le temps de les lire, se doutant bien de qui ça pouvait venir et... gagné ! Ce sont tous des messages de sa mère, qui lui rappelle de venir à la fête ou qui lui demande s'il arrive bientôt. Ça lui semble presque louche qu'elle insiste autant et avant même qu'il puisse lui répondre, il reçoit un énième message de sa part, un message où elle lui parle de lui présenter quelqu'un.

- Oh putain !

Ça sent le piège ce truc, ça sent trop le piège ! Ça fait plus de six mois qu'il a rompu avec son ex maintenant et il voit très bien sa mère vouloir essayer de le caser avec la fille de machin ou peu importe. Il déteste ce genre de coup monté mais venant de sa mère, c'est encore pire ! Austin s'arrête à mi-chemin et se pose contre une voiture, encore moins décidé à rejoindre la petite fête pour l'anniversaire de son oncle. Ce sera peut-être pas aussi horrible qu'il l'imagine mais non, il n'a plus du tout envie de mettre un pied là-dedans. Il va falloir qu'il trouve un moyen de se défiler mais en attendant de savoir quoi faire, Austin s'installe pour fumer une cigarette et se donner le temps de réfléchir à la question. Il se dit que personne ne devrait le remarquer d'ici et il en est encore à rouler sa cigarette quand une voix sortie de nulle-part le prend par surprise et le fait même sursauter.

- Wow ! Noa, salut !

Il ne s'attendait pas à tomber si vite sur quelqu'un mais voir sa cousine est plutôt une bonne surprise, c'est même peut-être la meilleure rencontre qu'il pouvait faire à cet instant.

- Euh... ouais. J'ai pas vraiment eu le choix à vrai dire. Mes parents m'ont tanné pour que je vienne alors j'leur ai promis de passer mais...

Austin pousse un soupir et sort son téléphone de sa poche pour le tendre à Noa et lui laisser lire le message qu'il vient de recevoir de sa mère. Peut-être qu'il se fait des idées, un second avis est toujours bon à prendre. Il espère juste qu'elle n'est pas dans le coup elle aussi mais il a suffisamment confiance en sa cousine. Elle ne le trahirait pas comme ça.

- T'es sortie pour t'en griller une ou tu tentes de filer discrétos ?

Il allume sa cigarette et la regarde avec un petit sourire en coin. Il ne voit pas d'autres raisons pour qu'elle soit dehors, toute seule, alors qu'il y a visiblement encore pas mal de monde à l'intérieur.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
la dure à cuire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (07.04.1983)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : responsable des bénévoles à l'association Beauregard
LOGEMENT : Toowong

POSTS : 2760 POINTS : 415

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Gaia -Isaac#2 - Austin - Aiden - Arthur#3 - Andy#3 - Wesley #2

-
RPs TERMINÉS : Lola - Carlisle - Caitrona - Arthur - Andy - Nina - TBBC - Carlisle #2 - Loan - Lola #2 - Nouvel an - Leena - Sam - Arthur - Myrddin - Anwar -Angelina - Clara - Yasmine - Izy - Connor- Wesley- Andy#2 - -Anwar#2-Nicolas -
PSEUDO : Chacapix
AVATAR : Mila Kunis
CRÉDITS : Schizophrenic
DC : Nino - Eva- Owen
INSCRIT LE : 05/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17367-6-lettres-4-prenoms

MessageSujet: Re: Le contre coup - Austin    Mer 10 Oct 2018 - 12:13



« - Euh... ouais. J'ai pas vraiment eu le choix à vrai dire. Mes parents m'ont tanné pour que je vienne alors j'leur ai promis de passer mais... » Je me doutais bien que pour Austin, ce genre de réunion de famille n’était pas sa tasse de thé, ca ne l’avait jamais été d’ailleurs. Moi, j’adorais ça, en temps normal mais là c’était une ambiance bien trop pesante pour moi. J’avais préféré m’eclipser et partir plutôt que de rester plus longtemps. Ce sentiment de ne pas être la bienvenue pourtant c’était chez mes propres parents… difficile. « Ta mère n’arrête pas de râler parce que tu n’es toujours pas arrivé… pourtant Kane n’est pas là non plus mais ça n’a pas l’air de les déranger… » Kane semblait avoir un peu plus d’indépendance qu’Austin ceci dit, elle avait toujours été bien moins sur son dos, bien moins maternante qu’avec son petit chéri Austin. Je pris le téléphone qu’il me tendait et je me mis à lire les sms de sa mère, je n’ai pas pu m’empêcher de rire. « Elle doit parler de Paula. » a prononcer paola. « La fille espagnole qui est hébergée chez les voisins de mes parents. Ils sont invités aussi et ils ont demandé si elle pouvait venir avec eux… C’est une étudiante qui vient pour un programme d’échange ou je sais pas quoi. J’ai pas tout suivi. En tout cas, elle est canon, par contre, elle parle pas encore un seul mot anglais. Après tout dépend ce que tu compte faire… » pas besoin de parler dans certaines situations. « Ou alors… » et là c’était bien moins drôle. « Elle parle de Donia…. » a ma tête il devait comprendre que c’était pas un cadeau. « La fille des meilleurs amis de mon père. Donia Lepardon. » quel nom… « Et dans ce cas c’est pas terrible terrible… Pas qu’elle soit pas belle mais elle est si inintéressante… » et je pouvais me permettre de le dire car ça faisait des années que je l’avais sur le dos à chaque événement… Astou et moi faisions tout pour l’éviter, pour la semer ou encore pour la perdre, en vain. Elle était toujours là, tout le temps, partout. « Mais tu la connais… » en fait ouais, il la connait puisqu’elle avait déjà essayé de lui rouler une pelle quand on avait fêter mes vingt cinq ans… « il y a dix ans… la grande, cheveux bouclés…. » je fis une grimace, je crois que c’est un souvenir qu’il aurait peut être préféré oublier. Enfin bref, j’étais sortie de là, éloignée de cette bande de joyeux lurons. « T'es sortie pour t'en griller une ou tu tentes de filer discrétos ? » je secouais la tête. « je m’eclipse ouais. J’suis pas fan de l’ambiance de ce genre de fête. » faux, j’adorais les fêtes de famille, j’adorais faire la chenille s’il le fallait, j’adorais les chansons nazes chantées en chœur, j’adorais tout ça. Mais pas aujourd’hui. « Par contre, si t’as une clope pour moi… » tant qu’il était dans sa lancée…








Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 21 ans (25/12/1996)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Etudiant et livreur de pizzas
LOGEMENT : 192 Logan City

POSTS : 64 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : NoaKane#2
RPs TERMINÉS : Kane#1
AVATAR : Luke Hemmings
DC : Nope
INSCRIT LE : 18/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18176-a-u-s-t-i-n-it-s-me http://www.30yearsstillyoung.com/t18229-a-u-s-t-i-n-adorable-unwavering-surprising-thrilling-independent-nice http://www.30yearsstillyoung.com/t18232-austin-williamson

MessageSujet: Re: Le contre coup - Austin    Hier à 19:04


Cette histoire s'annonce déjà plutôt mal pour Austin et les observations de Noa sur ce qui se passe à l'intérieur ne semblent pas très encourageantes. Il pensait que sa mère se contentait seulement de le saouler sur sa messagerie et pas qu'elle en faisait profiter tout le monde mais c'est plus leur problème que le sien en fin de compte. Il imagine plutôt bien la scène en fait et ça le motive encore plus à trouver le moyen d'y échapper. Sa mère est pourtant assez cool la plupart du temps mais elle peut se montrer très tenace quand quelque chose lui tient à cœur et Noa semble étonnée qu'elle ne se montre pas aussi directive avec son autre fils.

- Nan mais lui, il est tranquille avec son boulot. Ils vont pas lui reprocher de pas avoir pu se libérer.

Bizarrement, ça marche beaucoup moins bien quand il s'agit du job d'Austin mais ce n'est pas le même genre de responsabilités. Il confit sans craintes son téléphone à sa cousine pour qu'elle puisse lire les messages que sa mère lui à envoyer, curieux de connaître son avis. Depuis qu'il est tout petit, il a toujours considéré Noa comme une alliée au sein de cette famille. Il a confiance en elle et puis elle sort tout juste de la maison, elle peut donc avoir des informations supplémentaires à lui donner sur le sujet. Elle devient un peu une sorte d'espionne pour l'aider à déjouer le plan de sa mère ou peut-être pas finalement. Austin se redresse quand elle lui parle de cette étudiante espagnole, visiblement très intéressé par ce qu'il entend. Ses espoirs retombent vite quand elle lui apprend qu'elle ne parle pas un mot d'anglais, non pas que ce soit un problème pour lui - au contraire - mais il imagine mal pourquoi sa mère pourrait tenir autant à les faire se rencontrer. La seconde possibilité semble être beaucoup moins réjouissante à en juger par la réaction de Noa, qui lui donne quelques détails sur cette autre fille. Pas de doutes, ça ressemble bien plus à sa mère.

- Faut pas chercher plus loin, ça doit être elle dont elle parle...

On peut sentir une petite pointe de déception dans la voix d'Austin mais quoi de plus normal après avoir fantasmé sur un canon espagnol. Noa en rajoute une couche quand elle lui rappelle qu'il a déjà eu l'occasion de rencontrer cette Donia. Sur le coup, il ne voit pourtant pas du tout de qui elle parle mais les souvenirs remontent petit à petit, en même temps qu'une grimace s'affiche sur son visage. Voilà que, dans sa tête, l'espagnole sexy vient de disparaître pour faire ressurgir l'image de la pré-adolescente blonde qui avait presque réussi à le dégoûter des filles. Austin ferme les yeux et secoue la tête pour vite chasser cette image et renier une nouvelle fois ce souvenir déplaisant. Pas question d'y penser plus longtemps et il se tourne vers Noa pour savoir un peu ce qu'elle vient faire dehors. Il comprend très bien son envie de filer mais c'est plus le prétexte qu'elle lui donne qui sonne faux, c'est loin de lui ressembler.

- Depuis quand t'aimes pas ce genre de fêtes toi ? Euh... ouais, question idiote.

Il aurait mieux fait de réfléchir avant de parler parce qu'en formulant la question à voix haute, la réponse lui est devenue plus qu'évidente. Il s'en veut un peu mais tout le monde sait que c'est pas son genre de chercher à remuer le couteau dans la plaie. Austin fait comme si de rien n'était et passe rapidement à autre chose en tendant la cigarette qu'elle lui a demandée, avec son briquet au cas où elle n'en aurait pas sur elle.

- Tiens, pour me faire pardonner. Et puis, si tu pouvais me rendre un petit service... Je vais avoir besoin d'une bonne raison pour ne pas m'être pointé, une raison valable que quelqu'un pourrait confirmer auprès de ma mère par exemple...

Un petit regard suppliant et un sourire angélique, Austin cherche bien à l'amadouer pour qu'elle ne puisse pas lui dire non. Il ne risquerait sans doute pas grand-chose s'il devait tenir tête à sa mère mais comme il lui avait fait la promesse de venir, il vaut mieux qu'il puisse avoir une excuse solide pour cette fois.

- Et puis si t'as l'occasion de m'arranger un truc avec l'étudiante espagnole, je dis pas non.

Qui ne tente rien n'a rien et c'est pas aujourd'hui qu'il va pouvoir faire sa connaissance, encore moins sous les yeux de sa mère.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le contre coup - Austin    


Revenir en haut Aller en bas
 

Le contre coup - Austin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-