AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 conny ▲ always & forever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
l'étoile presque bleue
l'étoile presque bleue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (05/03)
SURNOM : Virginia Mary Elisabeth, pour un max de confusion.
STATUT : divorcée, un match de 77% signé love calculator qui trotte dans sa tête.
MÉTIER : peintre et photographe, partage son atelier aux artistes dans le besoin, et le transforme les week-ends en workshop ouvert au public.
LOGEMENT : #11 Logan City - une vieille maison fraîchement rénovée, qui prend doucement des airs de nid confortable.

POSTS : 4997 POINTS : 640

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Maman de Noah, un petit ange de 7 ans qui se remet doucement d'une grave maladie l'ayant gardé hospitalisé depuis les trois dernières années. ▲ Ne parle plus à ses parents ni à son frère après avoir appris qu'ils ont manipulé sa vie. ▲ Accro au café. ▲ N’a que quelques bons amis qu’elle compte sur les doigts d’une main. ▲ Née à Brisbane, expatriée à Londres, revenue depuis 3 ans. ▲ Geek dans l’âme, elle adore les BDs et les jeux vidéos. ▲ Végétarienne, yogi aguerrie et adepte de méditation. ▲ A un humour douteux, discret, mais bien sarcastique.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :



JILL(IAN)
Another bridge will have to burn, It's not about an eye for an eye. Because the normal rules, they don't apply. Just tell me why.


ZOMBENNYBENNY #9
Unconscious mind, wanna feel one last time. Anywhere, whenever. Apart, but still together. I know I'm not alone.


EZNNY #9 (fb)EZNNY #10
Twenty candles, blow 'em out and open your eyes. We were looking forward to the rest of our lives, but we say we're better now.


CONNY #4
If there's no one beside you when your soul embarks, then I'll follow you into the dark. Just our hearts clasped so tight, waiting for the hint of a spark.


TADDY #3
I'll sit out on the front sofa while your hands, they talk to me. All of this fooling around is as fun as it used to be.


HASSANNY #3
Who will lead us when our faith is all but gone? Who will be the light when daylight doesn't come? We've been living on a rainbow, living just for love.


MCJEN #2MCJEN #3
Sometimes a thought is closer to truth & to reality than an action. You can say anything, you can do anything, but you can’t fake a thought.

ryleighwesleytadassannydeanpeter (fb)tommy#teamdegrassi


RPs EN ATTENTE :
Heidi #3 + Yasmine + Peter #2

PSEUDO : hub
AVATAR : Daisy Ridley
CRÉDITS : shiya
DC : Matt le p'tit con, Ariane l'incandescente et Jack le sensible
INSCRIT LE : 18/10/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12335-ginny-sit-still-look-pretty http://www.30yearsstillyoung.com/t17242-good-things-to-come http://www.30yearsstillyoung.com/t12358-ginny-mcgrath http://www.30yearsstillyoung.com/t12357-ginny-mcgrath

MessageSujet: conny ▲ always & forever   Ven 7 Sep - 5:44


always & forever
Cora & Ginny

Cora était revenue.

Après des mois d’allers et de retours entre ici et l'autre bout du globe. Après des échanges de SMS à de drôles d’horaire, du décalage devant lequel mes insomnies avaient trouvé réconfort, des nouvelles échangées tôt le matin, tard la nuit. Après des drames et des pleurs, des secrets et des vérités. Ma meilleure amie avait remis le pied à Brisbane il y avait quelques jours déjà, et entre la folie du retour et l’entrevue qu’elle avait donnée pour statuer la situation, j’avais tenu bon le plus longtemps possible. Ne voulant pas m’imposer à son horaire de ministre qui avait eu le don de la tirer dans tous sens tous côtés un nombre incalculable de fois, impressionnant à voir le peu d’heures qu’elle avait pu gratter pour elle-même. Autorisation reçue de venir toquer à sa porte, j’avais à peine caché ma joie de la revoir, de poser à nouveau mes prunelles sur elle, et sur cette pression qui, malgré la finalité de la poursuite, avait doucement quitté ses épaules au fil des étapes du long processus qu’elle avait bravé seule, comme une championne. « Y’en a un qui était scotché à la télé tout l’aprem, hier. » que je narre, maintenant que j’entre chez la Coverdale, que je raconte à quel point Noah est toujours autant fasciné par sa marraine, même lorsqu’on la poste à l’antenne pour qu’elle raconte son labeur. Bien sûr, mon fils avait les mains et les pensées occupés avec ses vaisseaux et ses crayons, dénotant à peine le pèlerinage compliqué que Cora avait pu faire en Floride et son récit télévisé en aparté. Mais en le soulignant ainsi, je m’assure de sous-entendre que moi, j’ai tout entendu. Et que même si j’estime la femme forte qu’elle est, le personnage tout en courage et en puissance qu’elle exhibe depuis le début du procès et même bien avant, les détails de toute cette histoire sont encore coincés en travers de ma gorge. « Je te demanderai pas comment tu vas, je pense que tout le reste de la planète l’a déjà assez fait pour moi. »  un clin d’oeil qui suit, parce que mon amie est identique à moi, pour ces choses-là. Qu’à mon instar, le moins on accorde d’importance à nos failles, le moins elles prennent le pouls sur le reste de nos vies. Toutefois, y’a une précision que je n’hésite pas à ajouter, un sourire à la clé. « Juste… c’est bon de te retrouver. Pour vrai. » ici, dans sa vie, vers son avenir, et dans toute la place qu’elle daignera me laisser, si c’est ce dont elle a besoin. Assez insisté, et voilà que j’hausse la main gauche, celle-ci tenant un carton portant deux gobelets bouillants, humant l’arabica dans toute la pièce. « Et j’ai du café. » la main droite suit la seconde d’après, celle-là portant un sac rempli à rebord de futilités, mais qui, à mon sens, avaient tout de même leur place durant nos retrouvailles. « Et une infinité de magazines à potins qui jacassent de tout, sauf de toi. » l’intention est là, la recherche a été un brin ardue à force d’éplucher tout ce que les kiosques avaient mis de l’avant, mais j’étais confiante que l’effort la ferait au moins rire. Ce qui est déjà bien mieux que quoique ce soit d’autre. « Et surtout, j'ai tout le temps du monde. » inspirant profondément, c’est un grand sourire sincère et plein d’amour qui conclut mes offrandes et ma promesse de ne pas bouger, de rester avec elle tant et aussi longtemps qu’elle le voudra. De ne pas faillir à ma tâche, d’être là pour elle autant qu’elle l’a autrefois été pour moi.

Made by Neon Demon



    I spilled the ink across the land, trying to spell your name. Up and down there it goes, paper aeroplane. It hasn't flown the seven seas to you but it's on its way. It goes through the hands, then to someone else, to find you.







Revenir en haut Aller en bas
 

conny ▲ always & forever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-