AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Simple & cosy - Leah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt huit ans
STATUT : solo, autant qu'han...
MÉTIER : musicien - riche héritier
LOGEMENT : #9 bayside

POSTS : 469 POINTS : 605

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Grimpeur qui a grimpé tous les plus beaux spots naturels - A des troubles de l'attention - Joue de la guitare, du piano & du saxophone - a commencé des cours pour apprendre à danser le jazz - s'exprime mieux par la musique que par la parole - fainéant - plus simple que lui tu meurs - a un accent plutôt drôle - fortune la mieux cachée au monde - a fait un tour du monde ces 4 dernières années - parle trois langues - aime faire la cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : leah - Itziar - cleo
RPs EN ATTENTE : savannah - cordelia
AVATAR : Marlon Teixeira
CRÉDITS : KitKat (avatar)
DC : Non
INSCRIT LE : 10/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21328-sasha-vasco-da-gama http://www.30yearsstillyoung.com/t21349-si-tu-veux-comprendre-le-mot-bonheur-il-faut-l-entendre-comme-une-recompense-et-non-comme-un-but

MessageSujet: Simple & cosy - Leah   Jeu 13 Sep - 12:44



   
LEAH & SASHA

   

Ce n’est pas si facile que ça de décider de s’installer tout seul dans une ville à l’autre bout du monde, Sasha avait sous estimer le temps et l’énergie que ça lui prendrait de devoir se créer un nouveau réseau, prendre ses marques, trouver les endroits qui lui conviendrait et ceux qui au contraire n’étaient pas du tout fait pour lui. Voilà bien un mois et demi voir deux mois qu’il avait décidé de poser son sac à Brisbane et depuis il n’avait pas vraiment avancé, heureusement qu’en partant de rien on ne peut pas vraiment reculé sinon on aurait pu dire qu’il avait même fait marche arrière. Alors certes il avait aménagé son nouvel appartement, s’était offert quelques excursions pour explorer les environs et avait trouvé quelques endroits cool, notamment la plage qui n’était qu’à une petite demie heure de chez lui et qui lui rappelait son doux Portugal mais si il était venu ici c’était pour découvrir de nouvelles chose, des nouvelles personnes et non pas pour fréquenter des lieux qui lui rappelleraient son ancien chez soi. Il n’avait pas encore eu l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes et lorsqu’il désirait sortir pour voir un peu de monde c’était vers Leah Baumann qu’il se tournait.

Leah c’était une femme qu’il avait rencontré après une de ses représentations dans un bar où elle travaillait. Il l’avait abordé de la façon la plus innocente du monde et il lui avait très vite fait porter le chapeau de « guide ». Il l’a sollicitait dès qu’il voulait sortir un peu, découvrir les endroits que l’on qualifie de cool dans les environs, les endroits plus ou moins fréquentés, c’est une barmaid du centre de la ville, ça doit bien connaître tout ça nan ? En plus de cela il la trouvait plutôt cool quoique des fois un peu distante voir même méfiante, peut être n’appréciait elle pas sa compagnie, voir même elle se sentait juste un peu obligé de tenir la main à ce pauvre petit dégâts fraîchement débarqué de son continent européen qui est un peu paumé. Si c’était le cas elle n’en avait pas fini avec lui, dans la vie en général il était paumé depuis pas mal de temps déjà.

Comme à son habitude Sasha était à la plage, allongé sur sa serviette à prendre un bain de soleil en se demandant à quoi il allait bien pouvoir consacrer sa soirée, avec cette pensée en tête il envoyait un message (de manière pratiquement instinctive) à Leah pour lui proposer de se retrouver plus tard dans la soirée afin de prendre un verre. Contrairement à lui elle devait certainement travailler ce jour là et ce n’était pas plus mal cela allait lui laisser le temps de faire une sieste et de repasser par chez lui prendre une douche.

Quelques heures plus tard et avec une demie heure de retard le jeune homme arrivait au Sixteen Antlers. Une des premières choses qu’il avait fait en arrivant à Brisbane avait été de se trouver le meilleur conseiller financier possible afin de pouvoir investir pour lui assurer une rentrée d’argent régulière et lui permettre de ne pas devoir trop en faire et de pouvoir conserver son style de vie qui se voulait simple et tranquille. Ce n’est pas parce qu’on a de l’argent qu’il faut l’afficher aux yeux de tous et c’était donc ce fameux conseiller qui avait recommandé l’endroit à Sasha lorsqu’il lui avait demandé un endroit cosy, simple et assez modeste. Il n’avait jamais testé l’endroit et s’était dit que ce soir était la bonne occasion pour l’essayer au côté de Leah qu’il voulait apprendre à connaître car finalement bien qu’il traînait avec elle l’un comme l’autre ne savait pas grand-chose sur leur vie ou bien même sur les personnes qu’ils sont vraiment et puis il voulait aussi la remercier.

La jeune femme ne semblait pas être encore arrivée, son service avait dû terminer un peu plus tard. Une chance, on lui reprochait déjà bien assez souvent d’être tout le temps en retard et pour une fois ça passerait inaperçu. S’asseyant à une table devant la vue qui surplombait tout Brisbane. Très vite en voyant cette vue, le type de clientèle et le prix des cocktails il comprenait que lui et son conseiller avaient deux définitions bien différentes de simple, cosy et détendu. Encore une preuve qu’il connaissait bien la ville qui avait gentiment ouvert les bras.


Celui qui s'engage dans le désert ne peut revenir sur ses pas. Et quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la manière d'aller de l'avant.  

l'alchimiste, Paulo Coelho


Dernière édition par Sasha Vasco da Gama le Sam 15 Sep - 1:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 27 ans (08/01)
SURNOM : Bau. Mes frères m'ont toujours appelée comme ça, puis les amis... Même mes parents à la fin.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Barmaid
LOGEMENT : Redcliffe - N°107

POSTS : 720 POINTS : 580

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : J'ai l'alcool joyeux - J'ai peur des clowns - J'adore me donner en spectacle - Je garde bien les secrets - Je déteste cuisiner, vive les plats déjà préparés!
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Maximilien * Sasha * Carter *
Chadna * Stephen
AVATAR : Chloé Bennett
CRÉDITS : Nevada Graphisme
DC : Non
INSCRIT LE : 07/09/2018

MessageSujet: Re: Simple & cosy - Leah   Jeu 13 Sep - 16:11



"Et quoi elles arrivent ces bières?". Le premier réflexe de Leah fut de fusiller ce client mécontent du regard. Elle se ravisa rapidement, et entreprit de lui servir ses cinq bières, le tout avec le sourire s'il vous plait. Elle soupira en jetant un oeil à sa montre. Encore trois heures à tirer. A ce rythme, elle allait finir sur les genoux. Sa collègue s'était faite portée pâle au dernier moment, et Leah avait assuré qu'elle saurait gérer ce service toute seule. Car "d'habitude" - sortez les guillemets, le jeudi était relativement calme, allez savoir pourquoi. Sauf qu'évidemment, un groupe de touriste allemand avait décidé de se laisser échouer au McTavish, et qu'ils semblaient beaucoup apprécier l'endroit. A tel point qu'ils végétaient ici depuis déjà 2 heures. Et qu'ils s'enfilaient les bières à vitesse grand V. Ca + les clients habituels - une collègue = Leah court partout. Elle savait que ça n'allait pas aller en s'améliorant, puisque ce groupe de client devenait très bruyant et de plus en plus impatient au fur et à mesure que l'alcool imprégnait leur sang. Mais ils n'avaient pas l'air agressifs cela dit, juste un peu trop enthousiastes.Elle continua de s'activer, profitant du laps de temps entre deux commandes pour faire un rapide tour de salle et nettoyer ses verres. Elle aimait beaucoup être dans le rush, le temps passait beaucoup plus vite, et elle n'avait pas le temps de s'ennuyer. La seule chose négative était qu'elle n'avait pas deux minutes pour parler aux clients, notamment aux habitués qui parfois s'arrêtaient uniquement pour la saluer, avant de rentrer chez eux après le boulot. En quelques années, elle était parvenue à se faire apprécier de la clientèle, de ses patrons, et de ses collègues. Elle était active, souriante, et avait énormément de facilité à pousser à la consommation, car on adoraaaait parler avec elle. Les quelques épreuves qu'elle avait traversées l'avait rendue un peu plus sombre, mais ça ne se ressentait pas à son travail. Elle savait compartimenter, et puis ce job était une des seules choses qui l'avait empêchée de sombrer complètement. Soudain, elle senti son portable vibrer dans sa poche. Curieuse, elle sorti les mains de l'eau, les essuya et consulta le message qu'elle venait de recevoir. C'était Sasha qui lui proposait d'aller boire le soir. Au Sixteen Antlers. Rien que ça. Elle éclata de rire, persuadée qu'il n'avait aucune idée de l'endroit où il allait débarquer.

Quelques regards se levèrent vers elle à ce moment là, mais elle les ignora. On a pas le droit de rire tout seul ici? Elle pianota rapidement une réponse positive, tout en réfléchissant déjà à quel cocktail elle prendrait, sachant que ce serait probablement le seul qu'elle boirait de la soirée, au vu des prix sur place. Elle reposa son téléphone en souriant, car il lui avait renvoyé un smiley ravi. Leah était plutôt contente d'avoir finalement des plans pour la soirée, qui s'annonçait de base plutôt morose. Elle n'avait pas hésité à accepter sa proposition sur le moment, mais maintenant qu'elle avait dit oui, plusieurs pensées la taraudait quand même. Sasha avait l'air d'apprécier sincèrement sa compagnie de manière amicale, malgré le fait qu'elle n'arrive pas encore à se lâcher complètement avec lui. Après tout, cela ne faisait que quelques semaines qu'ils se connaissaient. Leur rencontre s'était d'ailleurs faite ici-même, au MacTavish. Ce soir là, il avait fait une magnifique prestation, qu'elle avait beaucoup appréciée d'ailleurs. Des musiciens elle en voyait passer beaucoup, et tous n'avaient pas cette aisance qui, à lui, semblait totalement naturelle. Peu après, il avait atterri à son bar, et c'est tout naturellement qu'il avait engagé la conversation. Elle avait été intriguée par son accent, qui encore aujourd'hui la faisait parfois sourire. Il lui avait alors expliqué avoir débarqué ici sans rien connaître, et qu'il était complètement paumé. Bonne âme qu'elle était, elle lui avait un peu expliquer les quelques endroits qui valaient le détour à Brisbane, vivant ici depuis l'enfance. Très vite, ces explications s'étaient transformées en véritables visites guidées sur le terrain, auxquelles Leah s'était prêtée de bonne grâce.

Sasha était un bon vivant, qui ne se prenait absolument pas la tête. Le mot stress ne semblait pas faire partie de son vocabulaire. Sa compagnie faisait du bien à Leah, qui profitait de ces sorties pour redécouvrir la ville avec quelqu'un qui semblait s'extasier du moindre détail. Elle voyait les choses avec un oeil neuf, ce qui n'était pas déplaisant. Mais pendant ces escapades, elle parlait peu d'elle. Sasha avait beaucoup de conversation, mais lui aussi ne parlait pas énormément de sa vie, préférant un ton léger et des petits commentaires à gauche à droite sur ce qu'il voyait. Elle essayait parfois de se montrer plus avenante, mais son instinct naturel reprenait vite le dessus. Elle le connaissait peu, et se méfiait toujours, ne connaissant pas encore ses réelles intentions. Elle prenait cette nouvelle relation pas à pas, se détendant de plus en plus tout en gardant une certaine réserve à son égard. Elle savait qu'il s'interrogeait sur elle, la mystérieuse barmaid tantôt éclatant de rire à ses blagues, tantôt plongée dans ses pensées, un peu ailleurs, le regard fixe.

La fin de son service se passa finalement sans encombre, mais Leah dû attendre la relève, qui tarda à arriver. Se sachant en retard, elle rentra chez elle en quatrième vitesse pour se changer. Pas de chichi, elle pris une douche rapide, enfila un jean, une blouse légèrement plus élégante étant donné que Sasha avait décidé de lui faire passer la soirée dans un bar huppé, et une paire de sandale à talon. Elle mit juste ce qu'il fallait de maquillage pour se donner bonne mine et effacer les traces de fatigue que sa journée de boulot avait engendrée. Malgré toute sa bonne volonté, elle était super à la bourre, plus d'une demi heure de retard. Mentalement, elle se rappela que Sasha n'était pas connu pour sa ponctualité, et qu'elle serait probablement là avant lui. Elle se dépêcha tout de même, par acquis de conscience, et arriva finalement sur place. Elle fit son entrée dans le bar, salua une des personnes qui y travaillait, et repéra rapidement la tête bouclée de Sasha. Il était entrain d'étudier la carte avec beaucoup de concentration. Avec un air malicieux, elle contourna la salle de manière à arriver derrière lui. Elle désigna le mojito de par dessus son épaule, tout en lançant:

"Voici notre cocktail le plus apprécié, il vous coûtera un bras, mais il en vaut la peine... Les feuilles de menthes sont fraîchement coupées par nos soin vous savez!"

Elle avait volontairement pris un ton pompeux, à la manière de certains de ces vendeurs de produits de luxe... Pour un mojito évidemment, mais Leah avait beaucoup d'humour quand elle le voulait. Elle s'avança ensuite pour prendre place face à lui, posa son sac, et s'accouda à la table. Elle avait pris un air léger, mais elle n'était pas à 100% à son aise dans cet endroit. Elle avait pas mal de difficultés à joindre les deux bouts actuellement, et venir ici était un luxe qu'elle ne se serait pas permise en temps normal. Mais sa fierté lui empêchait de faire part de ses problèmes financiers à Sasha. Elle le détailla rapidement, et constata que lui avait tout de même l'air à son aise ici. Mais bon, il avait l'air à l'aise partout, détendu qu'il était.


"Comment s'est passée ta journée? Mieux que la mienne j'espère. Je me suis coltinée un groupe de vieux touristes allemand toute l'après midi", dit-elle avec une moue boudeuse. Tout en attendant sa réponse, elle fit un léger signe au serveur. Après s'être dépêchée comme une dingue pour arriver ici, elle mourrait déjà de soif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt huit ans
STATUT : solo, autant qu'han...
MÉTIER : musicien - riche héritier
LOGEMENT : #9 bayside

POSTS : 469 POINTS : 605

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Grimpeur qui a grimpé tous les plus beaux spots naturels - A des troubles de l'attention - Joue de la guitare, du piano & du saxophone - a commencé des cours pour apprendre à danser le jazz - s'exprime mieux par la musique que par la parole - fainéant - plus simple que lui tu meurs - a un accent plutôt drôle - fortune la mieux cachée au monde - a fait un tour du monde ces 4 dernières années - parle trois langues - aime faire la cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : leah - Itziar - cleo
RPs EN ATTENTE : savannah - cordelia
AVATAR : Marlon Teixeira
CRÉDITS : KitKat (avatar)
DC : Non
INSCRIT LE : 10/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21328-sasha-vasco-da-gama http://www.30yearsstillyoung.com/t21349-si-tu-veux-comprendre-le-mot-bonheur-il-faut-l-entendre-comme-une-recompense-et-non-comme-un-but

MessageSujet: Re: Simple & cosy - Leah   Ven 14 Sep - 12:50



   
LEAH & SASHA

   


Plus il regardait autour de lui et examinait la carte et plus il se rendait compte qu’il avait fait là un bien piètre choix d’endroit pour décompresser après une grosse journée de travail. Enfin il pensait surtout à la jeune femme qui d’après son arrivée tardive avait certainement dû avoir un service chargé. Pour Sasha ça faisait bien longtemps qu’il ne connaissait plus la notion de travailler, une chose dont il n’était absolument pas fier et dont il ne se vantait pas. A vrai dire il avait presque honte de ne pas ressentir le besoin de travailler comme les autres, d’être bien dans sa situation à faire ce qu’il veut quand il veut, à son rythme et limite honte de ne pas avoir besoin de travailler, étrange non ? Ca allait tellement à l’encontre des valeurs inculqués par sa mère et de où et comment il avait grandi qu’il ne serait jamais vraiment à l’aise avec sa nouvelle situation et tout cet argent. C’est pourquoi il mettait un point d’honneur à garder une vie simple, sans étaler tout son argent pour éviter de devenir pédant et hautain comme la majorité des gens qui l’entourait ce soir là. A peine son conseiller avait il eu connaissance des ressources du jeune homme qu’il l’avait immédiatement associé à ce genre d’endroit, c’était pour éviter ce genre de catégorisation qu’il voulait rester discret et en dessous des radars, une chose est sûr : plus jamais il ne demanderait conseil à cet homme. Ce qui l’amenait à se demander si finalement il était bien la bonne personne pour gérer sa personne, un sujet qui portait à réflexion mais dont il s’occuperait plus tard, Leah ne devrait plus tarder.

Pour une fois que ce n’était pas lui qu’on attendait, cependant il ne ferait aucune remarque il serait très mal placé pour le faire et puis il se trouve qu’elle a une bonne raison vu qu’elle travaille. En l’attendant le jeune homme se plongeait dans la carte essayant de trouver les petits détails justifiant des prix aussi astronomique, sans déconner avec prix pareil j’espère qu’il mettait du caviar dedans et que c’était servi avec une cuillère en or. Alors qu’il se perdait dans sa lecture sans trouver ce qu’il cherchait il sentit quelque chose passer au dessus de son épaule et s’en suivi la petite remarque amusé de la jeune femme qu’attendait impatiemment Sasha. En la voyant et à l’écoute de sa remarque il ne pouvait s’empêcher d’esquisser un sourire et de répondre sur un ton amusé et tout aussi pédant que celui de Leah « un bras seulement ? voyons mademoiselle c’est mal me connaître, si cela ne me coûte pas au moins mes deux jambes il est hors de question que ce breuvage ne soit au contact de mes lèvres » En examinant la jeune femme il remarqua que malgré les apparences elle semblait un tantinet fatigué et la remarque qui s’en suivait confirmait bien ce qu’il avait remarqué. Dans un premier lieu il lui adressait un sourire en lui disant « faut pas faire la tête, je vais te redonner le sourire » avant de poursuivre il se tournait vers le serveur qui était venu jusqu’à leur table et lui donna sa commande en fermant la carte tout en désignant la jeune femme « votre ma collègue m’a fait les éloges de votre mojito je vais donc me laisser tenter par ça et pour la demoiselle ça sera ce qui lui fait plaisir. La première tournée est pour moi » . Il ne fallait pas voir ici une quelconque charité, en plus de vouloir la connaître il était aussi là pour la remercier, ceci était un moyen détourné de lui montrer sa reconnaissance en plus de plus ou moins s’excuser d’avoir choisi un endroit comme celui-ci qui de toute évidence correspondait autant à la jeune femme qu’il n’allait à Sasha.

Une fois la commande passé et le serveur parti il reprenait de plus belle « en ce moment toutes mes journées se ressemble, comme souvent j’ai fait une sieste à la plage c’était fantastique et je suis parti voir pour me prendre un chien. J’ai une idée sur la race mais je bloque au niveau du prénom, des suggestions ? » Ne voulant pas s’arrêté là il laissait quand même un petit temps de pause à la jeune femme pour répondre. Quelques minutes plus tard le serveur revenait avec les boissons, au même Sasha lui donnait quelques billets qui était l’équivalent de la commande passé plus le pourboire et lu fit signe de partir. En le réglant il ne laissait pas la possibilité à leah de refuser ou bien le temps de réfléchir un subterfuge comme s’absenté aux toilettes pour ensuite aller payer. Sasha n’était pas né de la dernière pluie. Après avoir trinqué il prenait une gorgée bruyante de son mojito et reprit la parole « Déjà désolé pour l’endroit j’avais aucune idée de où je mettais les pieds » disait il en souriant (personne ne peut en vouloir à une telle bouille) « si je t’ai invité c’est pour qu’on apprenne à se connaître, bien que très sympathique comme personne tu m’intrigues et j’aime connaître les personnes avec qui je traîne. Tu te dévoiles un peu et j’en fais de même deal ? »


Celui qui s'engage dans le désert ne peut revenir sur ses pas. Et quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la manière d'aller de l'avant.  

l'alchimiste, Paulo Coelho
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 27 ans (08/01)
SURNOM : Bau. Mes frères m'ont toujours appelée comme ça, puis les amis... Même mes parents à la fin.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Barmaid
LOGEMENT : Redcliffe - N°107

POSTS : 720 POINTS : 580

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : J'ai l'alcool joyeux - J'ai peur des clowns - J'adore me donner en spectacle - Je garde bien les secrets - Je déteste cuisiner, vive les plats déjà préparés!
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Maximilien * Sasha * Carter *
Chadna * Stephen
AVATAR : Chloé Bennett
CRÉDITS : Nevada Graphisme
DC : Non
INSCRIT LE : 07/09/2018

MessageSujet: Re: Simple & cosy - Leah   Sam 15 Sep - 20:15



Leah avait eu peur que le jeune homme ne prenne mal son retard. Parce qu'être plus en retard que lui, c'était déjà un exploit. Elle fût cependant ravie de constater qu'il n'avait pas l'air de lui en tenir rigueur, puisqu'il ne lui en avait même pas fait la remarque. Elle n'avait jamais été de ces personnes toujours en avance, mais en général elle arrivait toujours plus ou moins à l'heure. Ses parents l'avaient éduquée ainsi, lui expliquant que le fait d'arriver en retard était un manque de respect. Avec le temps et l'expérience, Leah avait compris que certaines personnes étaient juste génétiquement conçue pour arriver en retard. C'était notamment le cas de Sasha, ici présent. Le grand sourire que le jeune homme lui adressa fit vite de la mettre un peu plus à l'aise. Il avait l'air de compatir sincèrement à la journée qu'elle avait eue. Etre en sa présence avait le don de détendre la jeune femme. On pouvait presque voir les traits tirés de son visage se défaire peu à peu. Il avait un effet encore plus bénéfique qu'une journée au Spa, en moins cher. Enfin, d'habitude c'était moins cher, mais ce soir il semblait en avoir décidé autrement. Elle se demanda tout de même comment il avait atterri ici, mais elle lui poserait la question plus tard, si le sujet venait sur le tapis. Elle ne voulait pas avoir l'air totalement ahurie de venir dans un bar un peu plus huppé.

Lorsque le serveur arriva pour prendre leurs commandes, elle tenta de contenir un sourire quand Sasha commanda réellement un Mojito "sur ses bons conseils". Elle espérait sincèrement qu'il serait bon pour le coup. Vint alors son tour de commander. En temps normal elle aurait demandé une bière, mais elle avait presque peur de se faire jeter si elle demandait ça. Puis elle avait à peine jeter un oeil à la carte, si ça se trouve, il n'en avait même pas de bières.  

"Je vais prendre un Gin Fizz, s'il vous plaît" demanda-t-elle au serveur, tout en lançant un clin d'oeil à Sasha. Elle adorait le gin, c'est son père qui lui en faisait régulièrement goûter avec lui à une époque. Cette pensée furtive de ses parents fit surgir un sentiment douloureux. Elle ne les avait pas vu depuis bien trop longtemps. Au début, elle les évitait afin de ne pas avoir à répondre à des questions embêtantes sur sa relation avec Camden. Maintenant que celle-ci était finie, elle les évitait car elle culpabilisait de les tenir dans l'ignorance de ce qu'il s'était passé. Dans tous les cas, cette absence de leur vie les faisaient probablement souffrir autant qu'à elle. Elle secoua la tête comme pour chasser ces pensées, et feint rapidement un sourire à Sasha, qui avait commencé à lui raconter sa journée. Elle se re-concentra rapidement sur la conversation, histoire que le jeune homme ne pense pas qu'elle ne l'écoutait pas. Elle leva les yeux au ciel à l'évocation de sa sieste sur la plage. Aucun tact celui-la!

"Alors comme ça Monsieur se prend du bon temps à la plage pendant que les autres triment! C'est du joli tiens!", lui lança-t-elle en le narguant. C'était pour rire évidemment. Elle n'était pas du genre à critiquer, tant mieux s'il pouvait se le permettre. Elle aurait fait pareil si seulement elle avait les moyens de s'offrir plus de congés. Il avait beaucoup de chance si sa musique lui permettait des après-midi comme celles-ci. Lorsqu'il lui parla de l'idée de prendre un chien, le regard de la jeune femme s'éclaira d'un seul coup. Elle adorait les chiens! Elle aussi en voulait un, malheureusement elle travaillait tellement pour le moment qu'elle ne trouverait jamais le temps de s'en occuper. Si c'était pour rendre un chien malheureux, ça ne valait pas la peine... Elle n'était pas égoïste.

"Et si tu commençais par me dire quelle race tu as choisie? Et tu vas prendre un mâle ou une femelle? J'ai besoin de détails, le prénom c'est super important!". Elle était hyper enthousiaste, on aurait dit que c'était elle qui allait avoir le chien finalement. La bonne blague. Le serveur arriva avec les boissons, ne lui laissant pas l'opportunité de répondre. La jeune femme n'eut même pas le temps d'esquisser un geste vers son sac à main, que déjà le serveur repartait, avec les billets que Sasha lui avait donné pour leurs consommations. Elle fronça les sourcils. Elle n'aimait pas beaucoup ça, mais déjà, Sasha s'excusait de l'avoir fait venir dans cet endroit beaucoup trop guindé. Il lui sorti les yeux de cockers, histoire de bien appuyer ses excuses. Mouais.

"J'avoue, ton choix m'a étonnée! Cela dit, ne crois pas que je vais te laisser payer à chaque fois!" Leah s'était tout de même radoucie, c'est vrai qu'il était difficile de lui en vouloir pour quoique ce soit. A chacune de leur rencontre, il avait toujours tout fait pour donner le sourire à la jeune femme, et ce de manière tout à fait naturelle. Il faisait partie de ces gens solaires, qui donnaient la joie de vivre à leur entourage.
De but en blanc, il lui annonça qu'il l'avait avant tout invitée pour davantage apprendre à la connaître. Apparemment, il était intrigué. Leah ne voyait pas vraiment en quoi elle pouvait vraiment intrigué quelqu'un, mais il est vrai qu'elle se livrait peu. Elle comprenait la démarche, c'est pourquoi elle décida de se prendre au jeu. Elle sirota une gorgée de son cocktail, puis se cala dans son fauteuil, en croisant les mains sur ses genoux. Très solennel tout ça.


"D'accord. Qu'est-ce que tu veux savoir? Qu'est-ce qui t'intrigues autant chez moi? Je vais tenter d'être le plus honnête possible", ajouta-t-elle. Elle ne prévoyait pas de s'étendre dans les détails tortueux de son passé. Pas aujourd'hui. Il était encore trop tôt.



Look into my eyes
-
its where my demons hide
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt huit ans
STATUT : solo, autant qu'han...
MÉTIER : musicien - riche héritier
LOGEMENT : #9 bayside

POSTS : 469 POINTS : 605

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Grimpeur qui a grimpé tous les plus beaux spots naturels - A des troubles de l'attention - Joue de la guitare, du piano & du saxophone - a commencé des cours pour apprendre à danser le jazz - s'exprime mieux par la musique que par la parole - fainéant - plus simple que lui tu meurs - a un accent plutôt drôle - fortune la mieux cachée au monde - a fait un tour du monde ces 4 dernières années - parle trois langues - aime faire la cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : leah - Itziar - cleo
RPs EN ATTENTE : savannah - cordelia
AVATAR : Marlon Teixeira
CRÉDITS : KitKat (avatar)
DC : Non
INSCRIT LE : 10/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21328-sasha-vasco-da-gama http://www.30yearsstillyoung.com/t21349-si-tu-veux-comprendre-le-mot-bonheur-il-faut-l-entendre-comme-une-recompense-et-non-comme-un-but

MessageSujet: Re: Simple & cosy - Leah   Lun 17 Sep - 21:56



   
LEAH & SASHA

   

A la suite de la commande, Sasha voyait le visage de la jeune femme légèrement s’assombrir, au delà de la fatigue il y avait comme une air de nostalgie, limite mélancolique. Décidant de passer outre ce qu’il avait cru remarquer car ils étaient encore bien trop sobre pour qu’il puisse librement partager son ressenti qui sur le moment paraîtrait déplacé, il décidait de continuer la conversation en répondant à la question de Leah. Une des choses qu’on pouvait améliorer chez lui était de s’adresser aux gens qui parfois pouvait être un peu trop direct, sans filtre, brut de décoffrage, appelez ça comme vous voulez mais il pouvait à certain instant manquer de tact, faire preuve d’insensibilité ou bien même juste oublier de prendre en considération la personne à qui il s’adressait. Les seuls moments où il se montrait hésitant, plus réfléchit et moins direct était lorsqu’il était mené à parler de lui ou bien de sa vie avant Brisbane. Non pas qu’il ait vécu de terrible tragédie, à son échelle ce qu’il avait bien pu traverser représentait les plus grandes douleurs du monde mais à une échelle bien plus grande Sasha avait juste était blessé et abîmé par la vie comme bien des gens ont pu l’être. La difficulté qu’il avait à se livrer lui était propre, ce blocage faisait parti intégrante de sa personnalité qu’il camouflait par cette aisance à parler de tout et de rien en contournant les sujets qui les sujets qui le dérangeaient. Ce n’était pas pour rien qu’il avait décider de poser son sac dans cette ville à l’autre bout du monde de son Portugal natal afin de laisser ses bagages émotionnels, plus ou moins lourd, à l’endroit où ils avaient leur place, bien qu’il parfaitement conscience qu’on ne pouvait pas indéfiniment ignorer les choses qui nous dérangeaient. Il se contentait donc de sourire suite à la remarque de la jeune femme qui semblait s’être détendu. Il était vrai que l’homme avait la chance de ne plus avoir besoin de s’encombrer d’une activité professionnelle régulière, ce qui par chance collait parfaitement avec ses ambitions qui étaient de plus ou moins se laisser vivre, prendre la vie comme elle venait et vivre au jour le jour. Cependant, il ne pouvait s’empêcher de ressentir une certaine culpabilité par rapport au fait qu’il n’ait justement pas besoin de travailler, surtout lorsqu’il se retrouvait en face de personne comme Leah qui se tuait à la tâche jour après jour. S’il ne devait qu’écouter lui-même il lui donnerait des millions.

Il continuait donc sur sa lancé en lui parlant de son projet d’adopter un animal de compagnie ; Le fait de prendre un chien était quelque chose de très important pour lui. Autant les chats il s’en foutait, il en était même allergique et ne comprenait pas pourquoi tout le monde était tellement fan de ces boules de poils. Alors que les chiens, il les adorait ! Petit il avait grandi entouré de trois chiens et depuis son arrivé en Australie il y avait bien une chose qui lui manquait c’était une présence canine. Il était ravi de constater que la jeune femme semblait aussi enthousiaste que lui à l’idée de prendre un chien et c’était donc avec le même entrain qu’il lui répondait « je compte me prendre un colley à poil à long, la même race que j’avais lorsque j’étais petit » en y repensant ça devait être la première fois qu’il faisait allusion à sa vie avant Brisbane, « une femelle c’est sûr, elles sont plus hargneuses que les mâles .» En voyant l’enthousiasme de Leah c’était avec un plaisir non dissimulé qu’il lui proposait « bien évidemment tu seras libre de venir la voir quand tu veux, voir même de la garder de temps en temps. Il est important qu’elle soit entourée. » il en parlait comme si elle était déjà chez lui en train de l’attendre.

Après avoir réglé l’addition de façon prématuré il s’attendait à une remarque de la part de la jeune femme, ce qui ne manqua pas de faire sourire Sasha lorsque cette dernière lui soulignait qu’il ne fallait pas compter sur le fait de régler à chaque fois, « on en reparlera dans quelques verres » lui rétorqua-t- il en ajoutant « oui j’ai suivi de mauvais conseils pour cet endroit. Je vais devoir apprendre à mieux m’entourer. »

On en venait donc aux choses sérieuses et la réaction de Leah était assez étonnante, le jeune en avalant même de travers sa gorgée. Wow c’était assez facile, il s’attendait à devoir lutter un plus pour lui soutirer des informations, peut être était elle vraiment à l’aise en sa compagnie ? En tout cas elle commençait à l’être, mais ne crions pas victoire trop vite. Levant les yeux tout en sirotant son mojito, qui soit dit en passant n’était pas si mauvais que ça, il se prenait quelques secondes pour réfléchir à ce qu’il allait bien pouvoir lui demander. Dans ce genre d’échange il fallait savoir mettre les formes et finalement Sasha décidait de faire comme d’habitude, sans trop réfléchir et d’être soi même, rien n’est mieux que l’authenticité « cool tu joues le jeu, ça va être marrant. Qu’est ce qui t’as blessé dans la vie ? » une question qui aux premiers abords pouvait sembler être assez spécifique et sans aucun doute intime (il ne faisait pas dans la demie mesure) mais qui avec du recule s’avérait être assez générale, dans la vie tout le monde a un jour était blessé que ça soit par quelqu’un, par quelque chose ou bien par la vie elle-même. « De toute évidence tu es une femme forte, solide, c’est une des premières choses que j’ai pu constater chez toi, mais sous des airs qui parfois peuvent sembler assez sévère j’ai l’impression de ressentir une certaine fragilité » c’était son ressenti mas n’est on pas tous plus ou moins fragile ?


Celui qui s'engage dans le désert ne peut revenir sur ses pas. Et quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la manière d'aller de l'avant.  

l'alchimiste, Paulo Coelho
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 27 ans (08/01)
SURNOM : Bau. Mes frères m'ont toujours appelée comme ça, puis les amis... Même mes parents à la fin.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Barmaid
LOGEMENT : Redcliffe - N°107

POSTS : 720 POINTS : 580

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : J'ai l'alcool joyeux - J'ai peur des clowns - J'adore me donner en spectacle - Je garde bien les secrets - Je déteste cuisiner, vive les plats déjà préparés!
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Maximilien * Sasha * Carter *
Chadna * Stephen
AVATAR : Chloé Bennett
CRÉDITS : Nevada Graphisme
DC : Non
INSCRIT LE : 07/09/2018

MessageSujet: Re: Simple & cosy - Leah   Hier à 19:32



Lorsque Sasha lui annonça fièrement qu'il désirait avoir un Colley à poil long, la première chose qui vint à l'esprit de la jeune femme fût les poils. Maniaque qu'elle était, ce fut clairement son premier réflexe, totalement incontrôlé. Bon après, ce n'était pas elle qui allait se retrouver à nettoyer les poils restés sur le fauteuil, mais Sasha. Elle se garda toutefois de lui faire la moindre réflexion. Tout le monde n'avait pas un problème avec la saleté comme elle. Tout cela était dû à ses allergies à la poussière, qui lui rendaient la vie infernale. De toute façon, elle voulait elle aussi avoir un chien, un jour, elle allait devoir surmonter tout ça. Mais ça ne serait pas pour tout de suite, pas de pression Leah. Lorsqu'il lui dit que ce choix était influencé par le fait que c'était cette race de chien qu'il avait eu, petit, la jeune femme s'imagina très bien le jeune Sasha insouciant. Puis il ajouta qu'il désirait une femelle, car elles étaient plus hargneuses. Cela la fit beaucoup rire. Elle se demanda s'il pensait que cela était également le cas pour les humains. C'est vrai qu'elle pouvait parfois montrer un caractère très difficile, mais elle pouvait également se révéler très douce, quand l'envie lui prenait. Mais elle s'était beaucoup endurcie ces dernières années, tentant vainement de se forger une carapace à la fois physique et mentale. Le côté négatif de la manoeuvre se trouvait dans le fait qu'elle pouvait maintenant se révéler plus agressive et méfiante dans ses paroles, parfois sans le vouloir réellement. Elle se sentait vite attaquée, et prenait tout mal. Susceptibilité quand tu nous tiens. Il lui fallait encore trouver un juste milieu: continuer de se protéger sans toutefois fermer la porte à tout le monde.

C'est ce qu'elle essayait de faire avec Sasha, ici présent. Il lui facilitait la tâche, avec un caractère facile et détendu. Les problèmes ne semblaient pas avoir de prise sur lui. Lorsqu'il lui proposa instinctivement de venir voir la future chienne, voire même de s'en occuper, Leah ne pu s'empêcher de lui lancer une boutade, histoire de voir comment il allait réagir.


"Mouais... Je sais pas trop... En général on a dû mal à s'entendre, entre filles "hargneuses". Elle accentua volontairement ce dernier mot, voulant provoquer l'incertitude du jeune homme. Il allait croire qu'il l'avait vexée, ce qui n'était pas du tout le cas. Mais l'occasion était trop bonne. Sasha était tellement spontané dans sa manière de s'exprimer, que pas à un seul moment il ne s'imaginait qu'une éventuelle remarque ne puisse blesser quiconque. De plus, il semblait réellement avoir un bon fond. Mais bon, on ne savait jamais avec les gens... Ils pouvaient vous étonner, en bien comme en mal. Lorsqu'il insinua que dans quelques verres, elle réviserait son idée de ne pas se laisser payer toutes ses consommations, elle haussa les épaules.

"On verra bien... Ne crois pas que l'alcool me monte vite à la tête. Tu oublies que tu as affaire à une barman, la meilleure de surcroît!" lança-t-elle d'un air faussement vantard. Enfin, pour ce qui était de l'alcool, il est vrai qu'il lui en fallait beaucoup pour la mettre à mal. Elle était une grande fêtards, depuis l'âge où elle avait eu le droit de sortir. Un oiseau de nuit, comme elle aimait s'appeler. D'ailleurs, son choix de carrière rejoignait cet aspect de sa personnalité. Elle avait déjà enterré beaucoup de garçons qui pensaient pouvoir la battre à des jeux d'alcool. Ils avaient appris à leur dépend que Leah Baumann n'était pas du genre à perdre facilement. Elle était compétitrice dans l'âme... Peut-être une conséquence d'avoir été élevée avec trois frères, tous plus âgés? Allez savoir.

"J'avoue que la personne qui t'a dis de venir ici n'a probablement pas compris tes attentes. Ou elle s'est foutue de toi." Lui dit-elle en lâchant un petit rire moqueur. "C'était qui d'ailleurs?" Ajouta-t-elle avec un regard interrogateur. Histoire de comprendre un peu mieux comment ils s'étaient retrouvé ici, même si elle commençait à se faire à l'ambiance qui les entourait. A tel point qu'elle en acceptait même de se livrer à quelques confidences, qu'elle choisirait avec attention tout de même. Cette décision sembla perturber le jeune homme en face d'elle, qui en avala son cocktail de travers. Apparemment il ne s'attendait pas à cette réaction venant de la jeune femme, et elle était ravie de l'avoir étonné. Elle n'aimait pas être prévisible. De toute évidence, Sasha non plus, parce que la première question qu'il lui posa déstabilisa complètement la jeune femme. On peut dire qu'il allait droit au but lui, à croire qu'il avait cette question en tête depuis bien longtemps... Qu'est-ce qui l'avait blessée dans la vie? Ce thème était à la fois bien large et en même temps très restreint. Elle pouvait faire simple comme elle pouvait compliqué. Elle choisi de ne pas lui mentir, mais de ne pas rentrer dans les détails non plus... Voire même d'éluder très légèrement le sujet par après s'il devenait trop insistant. Le compliment sur sa force la fit doucement sourire. C'était assez ironique, compte tenu de ce qu'elle avait vécu. Elle avait été tout sauf forte et solide à ce moment là. Mais bon, il ne pouvait pas le savoir. Il lui dit qu'il ressentait une certaine fragilité en elle, sous ses airs sévères. Elle préféra ne pas relever, et simplement répondre à sa question:

"Un homme. Je suis très cliché tu sais. Il ne faut pas croire qu'il m'est arrivé quelque chose d'extraordinaire, ou d'horrible... Juste l'amour." Voilà. Elle espérait que cette réponse le satisferait suffisamment pour qu'il décide d'orienter ses questions sur autre chose que les grandes souffrances de sa vie. Elle se pencha pour prendre une nouvelle gorgée de son cocktail, qu'elle trouvait vraiment bon au passage. Peut-être allait elle réviser son jugement sur cet endroit. Ou pas. Elle reposa de nouveau son verre, et regarda Sasha droit dans les yeux.

"A mon tour! Qu'est ce qui t'as réellement fait venir t'installer ici? Ne me dis pas que c'est pour le soleil, je sais qu'au Portugal vous avez une météo tout aussi clémente." Si il se permettait de lui poser des questions indiscrètes, alors elle n'allait pas se gêner pour en faire de même. Et elle avait remarqué que Sasha ne faisait pas non plus grand étalage de son passé.



Look into my eyes
-
its where my demons hide
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Simple & cosy - Leah   


Revenir en haut Aller en bas
 

Simple & cosy - Leah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: the sixteen antlers
-