AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Se contentar com pouco - Itziar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt huit ans
STATUT : solo, autant qu'han...
MÉTIER : musicien - riche héritier
LOGEMENT : #9 bayside

POSTS : 499 POINTS : 395

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Grimpeur qui a grimpé tous les plus beaux spots naturels - A des troubles de l'attention - Joue de la guitare, du piano & du saxophone - a commencé des cours pour apprendre à danser le jazz - s'exprime mieux par la musique que par la parole - fainéant - plus simple que lui tu meurs - a un accent plutôt drôle - fortune la mieux cachée au monde - a fait un tour du monde ces 4 dernières années - parle trois langues - aime faire la cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : leah - Itziar - cleo
RPs EN ATTENTE : savannah - cordelia
AVATAR : Marlon Teixeira
CRÉDITS : PRETTY YOUNG THING (avatar)
DC : Non
INSCRIT LE : 10/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21328-sasha-vasco-da-gama http://www.30yearsstillyoung.com/t21349-si-tu-veux-comprendre-le-mot-bonheur-il-faut-l-entendre-comme-une-recompense-et-non-comme-un-but

MessageSujet: Se contentar com pouco - Itziar   Ven 14 Sep - 10:08



   
ITZIAR & SASHA

   

Depuis son arrivé Sasha se plaignait souvent (dans sa tête) d’être un peu trop isolé, après tout c’est lui qui avait décidé de venir s’installer à l’autre bout du monde afin de se retrouver en espérant que le fait de prendre un nouveau départ lui ferait le même effet que ces quatre dernières années passé à faire le tour du monde. Ce qu’il n’avait pas prévu c’est que ça allait prendre un certain temps et la patience n’était pas une des qualités du jeune homme cependant il n’avait pas le choix et allait devoir prendre son mal en patiente.

En vérité il n’était pas si isolé qu’il le prétendait. Comment ça ? La première fois que le jeune entendit parler de Brisbane ce fut par l’intermédiaire d’une de ses amies, Itziar. Première fois qu’on entend parler d’elle n’est ce pas, et pourtant leur relation ne datait pas d’hier, c’était même certainement une de ses plus longues relation si ce n’est la plus longue en excluant sa famille. Leur première rencontre datait d’il y a 5 ou 6 ans, à l’époque l’un comme l’autre était encore en Europe, l’une dans sa riche petite famille où tout allait pour le mieux en Espagne et l’autre entre la France et le Portugal. C’est d’ailleurs au Portugal qu’ils se rencontrèrent pour la première fois durant un été où ils étaient tout sauf des amis platonique, cette simple pensait lui arrachait un léger sourire. L’un comme l’autre s’amusaient, ils savaient très bien où ils allaient et se ressembler sur certains points, notamment sur celui de ne pas se prendre la tête. Après un été intense et fort en émotion leurs chemins se séparèrent mais ce n’est pas pourtant qu’ils perdirent contact. Après tout ils étaient voisin, un au Portugal et l’autre en Espagne, mais jamais il n’aurait pensé que leur lien perdurerait au-delà des années et que ça serait à l’autre bout du monde qu’ils pourraient potentiellement se revoir.

Au fil des années ils se renvoyèrent deux ou trois fois à chaque fois dans la même ligné que ce qu’ils avaient pu être durant ce fameux été où ils se rencontrèrent, sauf la dernière fois. Sasha avait fait une escale pour lui rendre visite et apparemment elle était en couple, casse la ne tienne ce n’est pas pour autant qu’il n’allait pas profiter de la compagnie de la jeune femme même si les conditions avaient momentanément changé. C’est là où résidait la beauté de leur relation, aucun d’entre eux ne s’encombrait de sentiment tel que la jalousie, la possessivité ou autre facteur qui ont tendance à nuire au lien qui rapproche deux personnes. Et c’est donc à ce moment qu’elle lui parla de Brisbane et il avait très vite fait le rapprochement entre sa décision de s’installer dans cette ville et l’histoire qui concernait son père dont il avait entendu parler par le biais de sa famille. Le tout s’avérait donc être vrai et ce n’est certainement pas lui qui allait lui en tenir rigueur ou bien lui en parler, si elle voulait ça viendrait d’elle-même et niveau paternel qui fait n’importe quoi il s’y connaissait un peu.

En repensant à tout ça il prenait son téléphone pour dans la foulée envoyer un message à Itziar « Olà ! Dis mois tu fais quoi en ce moment ? »  Un message qui se voulait très général et assez vague en espérant qu’elle lui réponde comme il le souhaitait. En effet, elle ne savait pas que Sasha était en vile et il ne l’avait délibérément pas prévenu pour lui faire une sorte de surprise. Cela faisait un bon mois et demi qu’il était installé et il n’avait pas donné le moindre signe de vie à la jeune femme, voilà qui était étrange, l’idée de la surprise avait dû lui sortir de la tête, ben trop occupé à sur sa difficulté à s’intégrer. Ce que l’Homme peut être égocentrique parfois. Par chance elle lui répondait assez rapidement en lui expliquant qu’elle était serveuse dans un bar et qu’actuellement elle se trouvait à la plage. Cette réponse faisait naître sur son visage un léger sourire, des enfants du soleil comme eux bien évidemment que si on les cherche c’est sur une plage qu’il faut aller, toujours fidèle à elle-même.

Une très bonne nouvelle, il décidait de ne pas lui répondre, embarquait sa guitare et prenait sa voiture direction la plage. Il n’habitait pas très loin et bien qu’il n’était pas encore très familier avec les environs si il y avait bien endroit qu’il savait situer c’était la plage. Après une petite demie heure de route il arrivait à destination. Mettant sa guitare derrière son dos il se lançait à la recherche de la jeune femme, ça pouvait bien prendre 10 minutes comme 1 heure. Par sa chance après 15 minutes il apercevait sa silhouette allongée sur une serviette seule avec quelques autres serviettes autour d’elle, certainement des amis à elle qui ne semblait pas être dans les environs ou alors c’était le petit groupe que l’homme pouvait apercevoir au loin entrain de barboter. En arrivant à sa hauteur il s’accroupi au dessus d’elle pour lui faire de l’ombre et lui dit légèrement à bout de souffle « Oi linda, ça va la vie n’a pas l’air trop épuisante en ce moment. »


Celui qui s'engage dans le désert ne peut revenir sur ses pas. Et quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la manière d'aller de l'avant.  

l'alchimiste, Paulo Coelho


Dernière édition par Sasha Vasco da Gama le Jeu 20 Sep - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveuse dans un bar
LOGEMENT : #732 Toowong avec Nathan, Wesley et Paul

POSTS : 3364 POINTS : 2285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis un peu plus d'un an - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Blaze - Nathan - Easy²#2 (Zombie) - Archie - Elora - Marianditziar - Wendy - Paul - Sasha - Carter - Penny - Levi
RPs EN ATTENTE : Sage#2 - Clara #3
RPs TERMINÉS : Clara - Andy - Easy² - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor
PSEUDO : Sockie
AVATAR : Perrie Edwards
CRÉDITS : FRiENDS
DC : Sohan
INSCRIT LE : 12/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie http://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends http://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar http://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

MessageSujet: Re: Se contentar com pouco - Itziar   Dim 16 Sep - 22:24


Itziar n'avait pas prévu de se faire tirer de son lit à la première heure ce matin. Elle avait travaillé au bar une bonne partie de la soirée et une chose en entrainant une autre elle était restée un peu plus longtemps là-bas pour boire quelques verres après son service. Elle qui aurait pu rentrer relativement tôt chez elle, puisque n'étant pas de fermeture, mais elle en avait décidé autrement. Elle n'avait pas de cours le lendemain, n'avait rien de prévu, elle pouvait bien sortir s'amuser un peu après le travail. Enfin, ça c'était sans compter sur ses amis qui eux, en avaient décidé autrement. La météo s'annonçait bonne et de belles vagues étaient attendues sur la plage, ils avaient donc décidé de profiter de la journée. Le genre de très belles journées qui commençaient a remontrer le bout de leur nez maintenant que l'hiver touchait à sa fin. Itziar était à peine couchée lorsqu'elle avait reçu un sms l'informant qu'ils se donnaient tous rendez-vous à la plage à 9h tapantes pour surfer à la fraiche. Autant dire qu'à 4h du matin passées, ce n'était pas forcément ce qu'elle s'était imaginé faire, mais l'appel de la plage et l'appel du surf étaient bien trop forts pour qu'elle passe son tour sur ce coup-là. Même si ça signifiait qu'elle n'allait pas dormir des masses et serait donc très certainement crevée pour aller bosser plus tard. Enfin, chacun ses priorités, il fallait faire des choix et pour Itziar, malgré l'heure tardive, le choix était vite fait. Elle envoya donc une réponse rapide avant de tomber dans les bras de Morphée pour quelques courtes heures. Le réveil fut difficile et c'était le moins que l'on pouvait dire. Néanmoins, un café et une douche plus tard, elle était en route pour la plage planche de surf calée sous le bras. Elle n'avait pas pris son vélo pour cette fois, ne se sentant pas forcément le courage de pédaler jusqu'à Bayside. Elle avait donc choisi la facilité et sauté dans le premier bus afin de se rendre au point de rendez-vous où quelques-uns de ses amis étaient déjà présents, tous pimpants et près à profiter des vagues. Il était vrai que la météo était clémente. Le soleil était au rendez-vous, mais il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid avec à peine une petite brise. Les vagues étaient bel et bien là et ne demandaient qu'à être surfées, les conditions étaient donc optimale pour une bonne session surf.

Ca faisait une bonne heure et demie qu'ils étaient en train de surfer quand Itziar décida de rejoindre la plage et de profiter un peu du soleil sur sa serviette. Elle était d'ailleurs en train d'essuyer sa planche quand elle entendit son téléphone sonner. Elle fut surprise de voir qui venait de lui envoyer un sms. Elle n'avait pas vu Sasha depuis un bon moment. Ils s'envoyaient des sms de temps à autres pour prendre quelques nouvelles et discuter un peu, mais ils ne se parlaient pas si régulièrement que ça. D'ailleurs, ils se voyaient encore moins qu'ils se parlaient, surtout depuis que Itziar avait mis les voiles pour Brisbane l'année dernière après toute l'histoire qu'il y avait eu avec son père. "Hey guano ! Je me dore la pilule sur la plage à Brisbane. Pourquoi ?" répondit elle à son sms. C'était un peu random comme sms, mais en même temps, leur relation aussi était un peu random. Elle l'avait rencontré une année quand elle était en vacances au Portugal avec ses parents, s'en était suivi une amourette de vacances sans prise de tête. Ils avaient gardé contact quand elle était repartie à Madrid et s'étaient même revus à plusieurs reprises avant qu'elle ne parte pour Brisbane. C'était une relation chill qu'ils entretenaient. Cependant, elle ne savait pas trop pourquoi il lui avait envoyé ce message en particulier. C'était une drôle de façon de commencer la conversation, mais pourquoi pas. De toute façon, il allait sûrement lui répondre rapidement et elle serait fixée sur ce qu'il voulait. C'était aussi simple que ça.

Sauf qu'il ne lui répondit pas. Soit il avait zappé, soit il était occupé à autre chose. Itziar s'était donc installée à plat ventre sur sa serviette, le soleil lui tapant juste ce qu'il fallait sur le dos. Sa courte nuit couplée au bruit des vagues faisaient qu'au bout de cinq minutes elle était en train de piquer du nez bercée par la douce mélodie de la nature. Seulement son sommeil fut coupé court quand quelque-chose, ou plutôt quelqu'un, vint lui faire de l'ombre. Elle leva rapidement la tête au son de la voix qui lui était familière, pas forcément sûre d'être réveillée. Pour le coup, ça paraissait gros que Sasha qui lui avait envoyé un message il y avait quoi, une demie-heure, une heure se trouvait juste en face d'elle à Brisbane. "SASHA ?!" lance t-elle en écarquillant légèrement les yeux. Oui visiblement c'était bien lui en chair et en os. "Comme tu peux le voir, la vie est plutôt rude oui." lui dit elle en plaisantant, tout en se redressant pour pouvoir le saluer d'une étreinte. "Qu'est-ce que tu fais là ? Je m'attendais pas à te voir." lui dit elle ensuite avant d'ajouter "T'es à Brisbane depuis longtemps ?" Oui ça c'était aussi une question importante, peut-être même la plus importante.


so i’m a dreamer, a gazer
a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose -- but in the end, don’t we all?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt huit ans
STATUT : solo, autant qu'han...
MÉTIER : musicien - riche héritier
LOGEMENT : #9 bayside

POSTS : 499 POINTS : 395

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Grimpeur qui a grimpé tous les plus beaux spots naturels - A des troubles de l'attention - Joue de la guitare, du piano & du saxophone - a commencé des cours pour apprendre à danser le jazz - s'exprime mieux par la musique que par la parole - fainéant - plus simple que lui tu meurs - a un accent plutôt drôle - fortune la mieux cachée au monde - a fait un tour du monde ces 4 dernières années - parle trois langues - aime faire la cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : leah - Itziar - cleo
RPs EN ATTENTE : savannah - cordelia
AVATAR : Marlon Teixeira
CRÉDITS : PRETTY YOUNG THING (avatar)
DC : Non
INSCRIT LE : 10/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21328-sasha-vasco-da-gama http://www.30yearsstillyoung.com/t21349-si-tu-veux-comprendre-le-mot-bonheur-il-faut-l-entendre-comme-une-recompense-et-non-comme-un-but

MessageSujet: Re: Se contentar com pouco - Itziar   Jeu 20 Sep - 22:33



   
ITZIAR & SASHA

   

La réaction de la jeune femme faisait naître un grand sourire sur le visage de Sasha qui ne tardait pas à sourire à pleines dents. Sa réaction était parfaitement compréhensible et la présence du jeune homme avait de quoi surprendre. En effet, bien qu’ils se connaissaient depuis maintenant quelques années les deux personnages avaient toujours été plutôt distant, ayant l’habitude de se voir une fois de temps en temps et de quelques fois prendre des nouvelles l’un de l’autre, ça n’allait jamais plus loin. Sasha appréciait Itziar et à chaque fois qu’il allait lui parler ce n’était pas par simple courtoisie mais bien parce qu’il en avait envie, et à chacune de leur rencontre on pouvait constater que la complicité qu’ils entretenaient ne prenait pas une ride. Les choses avaient toujours été comme ça, occasionnelles mais agréables. C’est pourquoi l’idée de savoir qu’il allait retrouver la jeune femme à Brisbane l’avait conforté dans son choix de ville pour déposer son sac, au moins il connaîtrait une personne en plus du chien qu’il venait de se prendre.

Il saluait la jeune femme d’une étreinte tout en souriant à sa remarque pour ensuite retirer sa guitare à côté de laquelle il prenait place à moitié allongé dans le sable. Il adorait vraiment la plage, peu importe l’endroit où elle se trouvait tant qu’il y avait du sable chaud et le bruit des vagues qui venait s’écraser sur la rive, il se sentait chez lui. Au cours de ces quatre années de voyage il avait appris qu’un rien suffisait pour qu’il se sente à l’aise. Le cadre actuel ne pouvait que lui rappeler son Portugal natal et était très semblable à celui qui entourait les deux jeunes gens au moment de leur première rencontre. A peine avait il reprit ses esprits qu’il essayait de se concentrer au plus vite sur les quelques questions que posait Itziar. Il ratait quelques mots mais dans l’ensemble il arrivait à tout remettre bout à bout pour que ça ait du sens. Il décidait donc d’y répondre dans le même ordre qu’elles avaient été posé, « je ne m’attendais pas non plus à être là  » répondait il d’un ton léger et amusé. En effet, sa décision de venir dans cette ville ne s’était faite qu’au dernier moment. Il continuait donc « je me suis dit que c’était un bon endroit pour s’installer et voir de nouvelle chose ». Ce qui était assez drôle venant de lui qui se disait être un grand aventurier qui aimait le changement (ce qui est vrai) et qui était pourtant si content et rassuré à l’idée d’enfin voir un visage qui ne lui était pas inconnu. Ce mois et demi dans cette nouvelle ville ajouté à ces quatre dernières années à voyager et donc constamment changer de cadre commençait à l’épuiser. Ce visage familier qu’il appréciait en la personne d’Itziar était donc le bienvenue.

La deuxième question de la jeune femme faisait détourner le regard de Sasha qui très vite se remémorait le mois et demi passé dans la ville sans même penser à venir la voir pour prendre des nouvelles ou bien tout simplement lui signaler sa présence. D’un air embarrassé il lui répondait donc en affichant un petit sourire tout en passant la main dans ses cheveux « pas très longtemps, 6 ou 7 semaines. 8 tout au plus. » Bien évidemment il essayait de dédramatiser la chose en se disant que la jeune femme serait compréhensive. Il décidait donc de ne pas trop s’attarder sur sa réponse et enchaînait à son tour « Comment tu vas ? La vie à Brisbane te plait ? ». C’était également une manière de prendre le pouls de la ville, par rapport à la réponse qu’elle lui donnerait il se ferait une image un peu plus précise de ce que la ville lui réservait. Il savait qu’il pouvait se fier au bon goût inné de la jeune femme que son ancien mode de vie lui avait donné. Et pour Sasha il était également important de savoir comment Itziar allait, après tout elle était une des rares personne qu’il n’avait pas rejeté et avec qui il n’avait jamais coupé les ponts, même si leurs échanges n’avaient jamais été régulier. Maintenant qu’ils étaient dans la même ville ils allaient certainement se côtoyer plus fréquemment, leurs échanges s’en verraient donc plus régulier.


Celui qui s'engage dans le désert ne peut revenir sur ses pas. Et quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la manière d'aller de l'avant.  

l'alchimiste, Paulo Coelho
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Se contentar com pouco - Itziar   


Revenir en haut Aller en bas
 

Se contentar com pouco - Itziar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside
-