AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (Elora) - les mots n'ont pas toujours de sens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Il n'a pas spécialement de surnom.
STATUT : Noam est marié et papa d'un petit garçon, néanmoins il n'est pas heureux dans cette union. Son coeur est blessé, mais il se pourrait que finalement une belle histoire s'offre bientôt à lui -s'il l'ose...
MÉTIER : Ambulancier, c'est un chauffeur hors pair et formé aux secours

POSTS : 57 POINTS : 155

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Avant de rencontrer Elora il a eu quelques soucis d'alcool. Noam buvait beaucoup à une époque, il n'as jamais fait preuve de violence mais c'est souvent retrouver dans des situation délicates avec des trous de mémoire...
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
PSEUDO : Marion
AVATAR : Dylan O'Brien
CRÉDITS : LittleJuice
DC : Nop
INSCRIT LE : 12/09/2018

MessageSujet: (Elora) - les mots n'ont pas toujours de sens    Ven 14 Sep - 22:46




Eloam


Il y a un proverbe qui dit que les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, pourtant Noam subit chaque jour qui passent avec une telle souffrance qu'il rêverait que cela se termine. Le jeune homme est dans une routine plutôt particulière et pour le moins douloureuse depuis maintenant de nombreux mois, voir même quelques années. Bien sûr il sait qu'il ne devrait pas rester dans une telle situation et que rester équivaux à s'auto détruire, se faire mal volontairement...Ceci dit, il sait aussi que partir lui ferait d'autant plus mal. Jamais il ne pourra se résoudre à quitter son fils, malgré le mal que peu lui infliger Abélia chaque fois qu'il pose un pied dans la maison. Sa femme n'est pas des plus tendre avec lui ses derniers temps, elle n'a visiblement plus aucun sentiment amoureux à l'égard du Noam et se permet de le lui faire comprendre de jours en jours. Noam en est pleinement conscient, mais il est parfois bien plus simple de faire l'autruche et d'encaisser les coups durs que de risquer de tout perdre. Pourtant Noam a perdu bien plus qu'il ne le pense en subissant cette situation, en effet sa fierté est totalement au plus bas...D'autant plus depuis que la rumeur sur l'infidélité d'Abélia se propage dans le quartier. Noam refuse d'y croire. Il refuse de se l'avouer et d'entendre les conseils de Cleo à ce sujet. Son amie d'enfance, celle là même qui a suivis son mariage de A a Z, est très importante aux yeux de Noam et il sait qu'elle a toujours été d'une nature réfléchie, que par conséquent elle ne dit jamais rien aux hasard et pourtant Noam continue d'ignorer tout ce qu'elle peut lui dire à ce propos. C'est un dilemme compliqué que vie Noam ses derniers temps, mais il sait sur qui il peux compter pour le sortir de cette mauvaise passe. Elora, la jolie serveuse blonde qui se trouve juste en face de Noam en ce moment présent, a rapidement trouvée les mots qu'il faut pour comprendre et écouter la détresse du père de famille. Aujourd'hui Noam ne peut imaginer sa vie sans la présence d'Elora à ses côtes. Elle est devenue un pilier dans sa vie, une confidente et bien plus que cela encore, il n'en a pas encore conscience mais il tombe d'amour pour elle de jour en jour. Et ce soir, alors qu'il avale la dernière gorgée de son verre tout en l'observant il ne peut s'empêcher de lui sourire. Tout deux se voient uniquement dans le bar ou la demoiselle travaille, mais cela n'empêche pas Noam d'y passer la totalité de sa soirée, en attendant qu'elle termine son service. Après tout, plus rien à part Maè ne le retient chez lui. "Et sinon, tu lâches ce torchon. J'aimerais avoir ma serveuse préférée rien que pour moi" il lui lance un regard espiègle, heureux de pouvoir passer du temps en sa compagnie. Noam se sent littéralement revivre depuis qu'elle est entrée dans sa vie. Elle est son rayon de soleil, son oxygène vital...


AVENGEDINCHAINS




Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans.
SURNOM : très souvent Elo, mais elle préfère 'Lo.
STATUT : célibataire, mais amoureuse d'un homme marié.
MÉTIER : assistante de milena grimes et serveuse dans un bar.
LOGEMENT : #28, fortitude valley

POSTS : 547 POINTS : 280

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :




RPs EN ATTENTE : Cade △ Leonardo
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : © avengedinchains
DC : le beau matteo.
INSCRIT LE : 04/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

MessageSujet: Re: (Elora) - les mots n'ont pas toujours de sens    Dim 16 Sep - 23:34


les mots n'ont pas toujours de sens.
Noam & Elora


Habituellement, je ne suis pas du genre à être dans la lune lorsque je suis au travail. J’ai commencé à travailler très jeune pour venir en aide à ma maman et j’ai toujours été très sérieuse dans mes activités, ne voulant décevoir personne et surtout ne voulant pas perdre mon emploi. Cependant, en ce moment, j’ai tendance à souvent être ailleurs. Toujours présente, mais la tête un peu dans les nuages. Cela ne m’empêche pas d’effectuer mon travail correctement au cabinet, mais cela me freine parfois lorsque je suis au bar. Je ne suis pas dans les nuages sans raison. Un homme occupe régulièrement toutes mes pensées. Ces derniers temps, il y est de plus en plus présent, car cela fait presque une semaine que l’on ne voit qu’en coup de vent. Il répond souvent très rapidement à mes messages et ne s’attarde jamais dans la conversation. Tout cela commence à m’inquiéter quelque peu. Nous n’avons jamais été du genre à parler par messages, mais il est vrai qu’ils nous est déjà arrivés d’échanger longuement par ce biais. Pour avoir des nouvelles l’un de l’autre, mais aussi parfois juste pour discuter de tout et de rien. C’est sans doute ce qui m’a fait tomber sous son charme une fois de plus. Cette facilité que nous avions à échanger par messages, sans même se forcer. Pourtant, depuis une semaine, Noam a l’air ailleurs. Je sais qu’il n’a pas que moi dans sa vie, je suis bien au courant de tout cela. Il a une femme et un fils qui ont besoin de lui. Je me sens tellement idiote à l’attendre tous les soirs lorsque je travaille au bar. Il est marié et parfois, je me surprends à avoir peur qu’il donne une nouvelle chance à son mariage. Je me sens horrible de penser comme cela. Il devrait rester avec sa femme, je ne veux pas être celle qui brise un ménage et bien pire une famille. Il m’a fait craquer, je passe de nombreux bons moments avec lui, mais en aucun cas, je n’ai le droit de le retenir. Voilà à quoi je pense au lieu de me consacrer pleinement à mon travail. Il faudra qu’Itziar me touche doucement l’épaule deux fois avant que je ne sorte de mes pensées et que je me remette pleinement au travail en m’excusant quelque peu.

Ce soir, Noam a fini par arriver alors que j’étais au milieu de mon service. Il a débarqué avec son beau petit sourire et une nouvelle fois, j’ai craqué pour lui. Je crois que je ne pourrais jamais résister à son charme. Il y a quelque chose chez lui qui me plaît réellement, qui m’attire. Ce n’est pas uniquement physique, c’est plutôt un tout. Il est la seule personne avec qui j’arrive à discuter aussi facilement de tout et de rien. Je serais vraiment incapable d’expliquer ce qui se passe entre nous, mais lorsque Noam est dans les parages, je me sens bien et j’oublie tout. C’est uniquement lorsqu’il n'est pas là que je commence à douter de tout. Officiellement, il ne, c’est jamais rien passer entre nous, mais parfois, c’est tout comme. Je continue à travailler sans trop être perturbé par la présence du beau brun, mais visiblement ce soir monsieur a besoin d’attention. « Mais t’as deux secondes oui ? » dis-je en riant quelque peu. Heureusement pour lui, l’activité semble se calmer quelque peu. Je serre un dernier client et me dirige vers le jeune papa. « Tu veux autre chose à boire ? » lui demandais-je en souriant quelque peu. J’en profite pour me servir un verre d’eau et tire un tabouret vers moi pour m’asseoir un petit peu. « Maintenant, je suis là rien que pour toi. » dis-je en souriant quelque peu. Je prends appui sur le comptoir et plonge quelque peu mon regard dans le sien. Son petit regard joueur et ce sourire. Un jour, il va me faire tourner la tête. « Ça va ? Je te vois pas beaucoup en ce moment. »
Revenir en haut Aller en bas
 

(Elora) - les mots n'ont pas toujours de sens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-