AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 you're not going to believe what happened (Elwyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seymour Cavanaugh
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans, la quarantaine approche mais il n'en a pas peur, dans sa tête, il ne les fait clairement pas.
SURNOM : Seym', Moore, Mo', Nerd, ça dépend de qui lui parle.
STATUT : il est célibataire, plutôt malgré lui on va dire mais c'est pas faute d'essayer pourtant.
MÉTIER : proprio d'une boutique "geek", le "Nerd Herd", qui vent des comics & des goodies.
LOGEMENT : Spring Hill, appart #18, juste au-dessus de sa boutique, c'est pratique!

POSTS : 597 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a quitté la boite d'informatique où il bossait pour créer sa boutique il y une dizaine d'années de ça ≡ il fait partie d'une fratrie de 4 enfants: il y a Cameron l'ainé, Leeland son cadet & la petite dernière, Talulah, dont il est le plus proche ≡ possède un Shiba Inu, Data, deux chattes, Sailor & Luna; il travaille aussi au refuge de la ville depuis une dizaine d'années en bénévole ≡ n'est pas du genre fêtard, à boire sans limite, lui préfère les soirée plateau télé ≡ toute sa famille essaie de le caser, c'est pas qu'il ne veut pas se poser mais c'est plus compliqué que ça.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ≡ w/Casey; ≡ w/Chadna; ≡w/Elwyn;
RPs TERMINÉS : ≡ w/Douglas;
PSEUDO : ΛSMØÐΞUS
AVATAR : john krasinski.
CRÉDITS : Time to Dance (avatar); tumblr; old money (signature)
DC : nope (pas encore lol).
INSCRIT LE : 15/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19999-growing-old-is-mandatory-growing-up-is-optional-seymour http://www.30yearsstillyoung.com/t20081-i-m-geeky-i-know-it-seymour http://www.30yearsstillyoung.com/t21354-seymour-cavanaugh#853991 http://www.30yearsstillyoung.com/t21356-seymour-cavanaugh#854039

MessageSujet: you're not going to believe what happened (Elwyn)   Mar 25 Sep 2018 - 8:48


— you're not going to believe what happened —
Seymour ft. Elwyn

La nuit avait été courte pour lui mais cette fois-ci ça ne le dérangeait pas vraiment de ne pas avoir pu dormir comme il le voulait et pour cause. Avec ce qui c'était passé seulement quelques heures auparavant, comment était-il censé trouver le sommeil après tout ? Impossible, surtout pour lui qui avait déjà au demeurant l'esprit prompt à carburer à plein tour en temps normal alors là, après un tel premier rencard, son cerveau ne pouvait pas ne serait-ce qu'envisager de le laisser dormir tranquille. Je sais ce que vous allez dire, à quasi quarante ans, encore réagir de la sorte, comme un adolescent en pleine découverte de ses premiers émois, c'était ridicule, bête à en pleurer même mais comprenez bien que pour lui, qui avait presque commencer à se penser officiellement cause perdue, cette soirée était tout simplement énorme. Car non seulement il avait pu constater avec un grand plaisir qu'ils partageaient pas mal de points communs mais surtout que malgré le fait que ce rencard soit arrangé, au final tout c'était très bien passé et il avait rarement eut un tel feeling avec quelqu'un aussi rapidement par le passé. Forcément, il n'en fallait déjà pas plus pour qu'il soit perturbé mais vu comment c'était terminée la soirée, autant vous dire qu'il était sur son petit nuage et qu'il n'en était pas encore redescendu pour le moment. Oh il savait qu'il ne devrait pas se réjouir aussi vite, que rien n'était vraiment encore fait entre eux mais Seymour était comme ça, que voulez-vous. Le romantique qu'il était au fond ne pouvait pas s'en empêcher.

Après avoir sorti Data pour un rapide tour au dehors, il rentrait à son appartement pour aller le nourrir et remettre des croquettes aux filles qui somnolaient encore dans leurs paniers pour le moment, presque indifférente à l'agitation du matin alors que pourtant, différence notable ce matin, leur maître chantonnait non-stop. Il était déjà souriant de nature mais avec tout ça, il l'était encore plus et il finirait par se faire mal à la mâchoire de sourire autant. Son chien lui semblait sentir ce regain de positivisme chez son maître puisqu'il su en tirer profit pour se voir offrir une bonne séance de câlins avant de finalement céder à l'appel du ventre. Sifflotant alors qu'il se préparait son petit-déjeuner ensuite, le propriétaire de la boutique continuait de se repasser le fil de sa soirée, sourire collé aux lèvres et il n'en revenait toujours pas de sa chance. Mais pas question de non plus se laisser trop submerger, il fallait bien que la vie continue et après avoir avalé son petit-déj, il fit un peu d’exercice avant de passer à la douche, histoire de descendre faire l'ouverture une fois qu'il serait habillé. Il était encore tôt en plus, alors en attendant que Stew le rejoigne, il entrepris de revoir certaines choses qu'il comptait lui montrer après, puisqu'il avait trouvé des ateliers à faire pour les prochaines grosses animations au sein de la boutique. Tout ça demandait mine de rien de la préparation en amont et ils ne seraient pas trop de deux pour voir ça donc mais ils avaient l'habitude maintenant, ils n'en étaient plus à leur galop d'essai. Il venait de trouver un tutoriel pour faire des cupcakes thématiques sur Harry Potter quand son portable vibra et il se mis aussitôt à sourire bêtement à nouveau, voyant de qui venait le message.

Il s'écoula quelques minutes pour le coup, pendant qu'ils échangeaient quelques messages, partageant leurs impressions à tous les deux quant à leur rencard de la veille. De quoi le rendre suffisamment distrait pour qu'il n'entende même pas la clochette de la porte retentir quand son meilleur ami en franchit le seuil, ne prenant conscience de sa présence qu'en entendant le son de sa voix lorsqu'il le salua. « Hey, bonjour. J'ai fais du café frais si tu veux, ça va? » le tout dit sans décoller ses yeux de son portable et affichant un sourire niais qui ne pouvait réellement échapper à l'oeil aiguisé de son meilleur ami. Il le connaissait comme personne après tout, plus que ses deux frères, les vrais et autant que Telulah. Après tout, ça faisait quand même plus de trente ans que ces deux là étaient inséparables, mine de ça vous disait un peu à quel point ils pouvaient être proches si malgré autant d'années, rien n'avait pu venir se mettre en travers de leur amitié. Bon, il va s'en dire que de ce fait, pour beaucoup une telle longévité semblait cacher quelque chose mais non, aux dernières nouvelles tous les deux étaient parfaitement hétéro. Il faut dire que d'agir comme ils le faisaient parfois n'aidaient pas à véhiculer cette image, surtout quand ils se mettaient à employer des petits surnoms affectueux comme 'bichon' ou autres entre eux mais que voulez-vous, encore une fois, quand Elwyn se trouvait dans la même pièce que Seymour (quoi que non, même sans ça), c'était tout simplement leur façon d'être. C'est ça aussi quand à presque quatre-vingt piges à deux, il n'y avait derrière qu'une douzaine d'années d'âge mental au total. Ce que certains voyaient comme un défaut certes mais qui faisait pourtant leur force car qui pouvait se targuer d'avoir une telle amitié de nos jours ?
made by black arrow


i think it might be the beginning of something.
— ok, I'm not going to jinx it already, I swear but yeah, I feel this could be the beginning of something, of what exactly, I don't really know yet but I just hope this time it'll work out 'cause truth is that I really really like her so hopefully, she feels the same way too. —
Revenir en haut Aller en bas
Elwyn Cadburry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (01.04.1979).
SURNOM : Wynnie (l'ourson ronchon), Stew (même si son ragoût est dégueulasse), El'Dorado (même si la daurade, ça pue, pays fabuleux ou pas).
STATUT : Célibataire, pris dans les aventures torrides de héros de BD sordides.
MÉTIER : Co-gérant de "Nerd Herd", technicien de maintenance informatique pour sa soeur quand il s'ennuie.
LOGEMENT : #36 redcliffe.

POSTS : 737 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Accro aux post-its en tous genres, surtout lorsqu'il y est écrit des savoirs inutiles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : seymour ¤ chadna ¤ milena ¤ olivia ¤ owen ¤ andy
RPs EN ATTENTE : paul ¤ tess
AVATAR : Ryan Reynolds
CRÉDITS : Dublin
DC : Wren, le pompier torturé
INSCRIT LE : 20/09/2018

MessageSujet: Re: you're not going to believe what happened (Elwyn)   Mer 26 Sep 2018 - 21:37



You're not going to believe what happened.
Premier constat: il faisait jour. Second constat: Elwyn n'avait pas le moindre courage pour se lever. Il fallait dire qu'il avait peut être un poil déconné en se couchant à quatre heures du matin pour terminer son binge watching de Daredevil. Autant dire qu'il n'était pas frais en éteignant son réveil, se lançant son propre coussin au visage pour tenter lamentablement de se réveiller. Il s'extirpa de sous sa couverture, ce qui lui demanda un effort surhumain avant de mettre un tee shirt, à l'envers forcément. Ce ne fut que lorsqu'il arriva à la cuisine et que le neveu de sa colocataire se moqua de lui qu'Elwyn retira son haut pour le remettre dans le bon sens. Il avait besoin de sa dose de Miel Pops, l'invention de génie de cette génération, assurément. Cadburry s'assit en face du gamin, tous les deux avec la tête penchée vers leur bol de céréales et en voyant la scène, personne n'aurait été capable de dire qui était le môme des deux. Après tout, Elwyn était explosé de rire en lisant la blague écrite sur le paquet de céréales alors que le gamin était perdu dans la lecture du journal... Oui, c'était le monde à l'envers mais il n'y avait jamais rien eu de normal dans cet appartement. C'était peut être pour cette raison que sa colocataire s'en échappait toujours avant l'aube, prétextant un travail de folie au bureau. Forcément, dans tout cela, c'était à Elwyn d'emmener le marmot à l'école, comme s'il était capable de se comporter en adulte responsable pour l'amener à l'heure. Clairement, c'était elle qui fumait le joint si elle considérait que son sourire de dandy du mardi suffisait à manipuler la vieille marâtre qui servait d'institutrice au petit. Ils avaient dix minutes de retard au moment où ils réussirent à passer le portail de l'école, Elwyn avec les mains sur les rotules, exténué de la course qu'ils venaient de faire à travers la ville parce qu'ils avaient loupé le bus. On lui lança un regard noir alors qu'il reprenait un semblant de contenance, accoudé au portail, manquant de s'étaler de tout son long dans la cour parce qu'il avait mal calculé la distance. "Eh, oh, on est presque arrivés à l'heure, ayez un peu de respect. En plus, je suis pas son père, engueulez sa tante s'il faut! Et puis merde, vous devriez être heureux qu'y a une ville s'appelant Batman qui existe en Turquie, c'est quand même assez fort, souriez, faites quelque chose!" Heureusement, il était de bien meilleure humeur après son bol de céréales et il put repartir avec son glamour légendaire de là où il venait.

Enfin, pas tout à fait. En regardant sa montre, Elwyn constata qu'il était en retard pour le travail. C'était presque habituel, Seymour ne s'en inquiétait même plus quand il débarquait avec trente minutes de retard à la boutique, trouvant toujours une excuse parfaitement légitime et respectable: comme il était contraire à la loi de jouer à la marelle un dimanche dans le Missouri, Elwyn avait été pris dans une manifestation ce qui l'avait mis en retard. Ou alors, étant donné qu'en moyenne l'homme mangeait environ 50 kilos de poussière dans sa vie, il avait fait un détour de deux kilomètres pour s'éviter de passer devant les travaux non loin de chez lui. Il y avait toujours une excuse valable, toujours quelque chose qui l'avait poussé à laisser le retard s'accumuler mais ce n'était jamais quelque chose de très grave, heureusement. Lorsqu'il passa la tête dans la boutique, lunettes sur le nez ce qui signifiait qu'il était fatigué -merci la quarantaine-, il aperçut le visage de son meilleur ami, lui déjà prêt depuis longtemps pour sûr. "Seym', en pleine forme? Bon, désolé, je suis en retard, hein... Mais tu vas vite me pardonner, tu savais que plus de 50% des gens fantasment plus souvent sur l'argent que sur le sexe? C'est dingue, non?" Il avançait vers son ami, sans faire nécessairement attention de prime abord au sourire niais qu'il arborait. Ce ne fut que lorsqu'il s'accouda à la caisse qu'Elwyn remarqua qu'il avait les yeux rivés sur son téléphone, franchement peu concentré sur autre chose d'ailleurs. "Le café serait pas de refus, ouais, je vais aller me chercher ça... J'en ai pour une minute, pile le temps qu'il faut pour que deux cent dix vélos soient construits à travers le monde." Il trouvait cela franchement étonnant, comme la plupart des savoirs inutiles qu'il répétait à qui voulait l'entendre, enfin même à ceux qui ne le voulaient pas à vrai dire. "Dis, Seym', t'as un truc à me dire ou quoi? Non, en fait, je sais... Y a le nouveau trailer de Daredevil qu'est sorti du coup,t'es au bout de ta vie. Non, t'as fumé un joint avant de venir. T'as pris un bain avec du savon moussant et t'as trouvé ça tellement rigolo que t'arrives pas à effacer ton sourire niais? C'est une enquête pour Sherlock ça!" Elwyn aurait pu sortir encore dix mille raisons plus absurdes les unes que les autres alors qu'il prenait une gorgée de son café, remettant ses lunettes en place, prêt à affronter la journée... Et l'étonnante bonne humeur de Seymour.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Who wants to live forever?
Who dares to love forever when love must die? But touch my tears with your lips, touch my world with your fingertips and we can have forever. Forever is our today.
Revenir en haut Aller en bas
Seymour Cavanaugh
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans, la quarantaine approche mais il n'en a pas peur, dans sa tête, il ne les fait clairement pas.
SURNOM : Seym', Moore, Mo', Nerd, ça dépend de qui lui parle.
STATUT : il est célibataire, plutôt malgré lui on va dire mais c'est pas faute d'essayer pourtant.
MÉTIER : proprio d'une boutique "geek", le "Nerd Herd", qui vent des comics & des goodies.
LOGEMENT : Spring Hill, appart #18, juste au-dessus de sa boutique, c'est pratique!

POSTS : 597 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a quitté la boite d'informatique où il bossait pour créer sa boutique il y une dizaine d'années de ça ≡ il fait partie d'une fratrie de 4 enfants: il y a Cameron l'ainé, Leeland son cadet & la petite dernière, Talulah, dont il est le plus proche ≡ possède un Shiba Inu, Data, deux chattes, Sailor & Luna; il travaille aussi au refuge de la ville depuis une dizaine d'années en bénévole ≡ n'est pas du genre fêtard, à boire sans limite, lui préfère les soirée plateau télé ≡ toute sa famille essaie de le caser, c'est pas qu'il ne veut pas se poser mais c'est plus compliqué que ça.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ≡ w/Casey; ≡ w/Chadna; ≡w/Elwyn;
RPs TERMINÉS : ≡ w/Douglas;
PSEUDO : ΛSMØÐΞUS
AVATAR : john krasinski.
CRÉDITS : Time to Dance (avatar); tumblr; old money (signature)
DC : nope (pas encore lol).
INSCRIT LE : 15/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19999-growing-old-is-mandatory-growing-up-is-optional-seymour http://www.30yearsstillyoung.com/t20081-i-m-geeky-i-know-it-seymour http://www.30yearsstillyoung.com/t21354-seymour-cavanaugh#853991 http://www.30yearsstillyoung.com/t21356-seymour-cavanaugh#854039

MessageSujet: Re: you're not going to believe what happened (Elwyn)   Jeu 27 Sep 2018 - 10:47


— you're not going to believe what happened —
Seymour ft. Elwyn

Et oui, les années passaient et clairement, arrivés à leur âge, faire nuit blanche ou presque avait ses conséquences sur l'organisme le lendemain, c'était inévitable. Bon, encore que Seymour lui avait la chance d'avoir toujours eut besoin de peu d'heures de sommeil pour être fonctionnel mais quand même, on sentait bien que le temps de récupération était plus long et que mine de rien, ils n'étaient plus tout jeune même si dans leurs têtes, ça aucun doute tous les deux l'étaient encore. C'était même l'un des reproches qu'on leur servait le plus, ce manque apparent de maturité qu'ils entretenaient avec, on peut le dire, une certaine fierté. Forcément, ils dénotaient des autres personnes de leur âge, qui multipliaient plus les soirées entre amis au bar ou les repas de famille avec leurs propres enfants alors qu'eux préféraient les marathons Seigneur des Anneaux (les versions longues évidemment) ou Harry Potter. Mais que voulez-vous, à choisir entre s'ennuyer à une de ses soirées ou la passer entre potes à rire et faire les cons, son choix était vite fait. Plus de trente ans que c'était comme ça de toute façon, ça n'allait pas changer de si tôt mais leur entourage espérait encore malgré tout qu'ils finissent par mûrir, selon leur propre vision de ce que voulait dire être un adulte responsable. A ce rythme là, ils avaient presque plus de possibilités de gagner au loto mais bon…

Ne s'étonnant pas en effet de constater que son meilleur ami était en retard une fois de plus, Seymour avait commencé à travailler, voulant lui montrer plusieurs trucs qu'il avait pu glaner sur le net pour commencer à organiser les prochaines animations qui auraient lieu à la boutique quand il fut distrait par un message venant de la part de Madeline. Ils ne s'étaient quittés que quelques heures plus tôt et oui, elle lui manquait déjà. Je sais je sais, c'était idiot mais c'était la vérité. Il avait passé une bonne partie de la nuit à se repasser leur soirée en tête et il faut dire ce qui est, il était déjà bien accroché même s'ils n'avaient passés qu'une soirée ensemble. Car même s'il s'était préparé à ce que ça soit un rencard qui ne serait pas concluant à la base, qu'il se soit vu affirmer le contraire l'enchantait. Madeline était charmante, pleine d'humour (un gros plus pour lui qu'une femme puisse avoir autant de répartie que lui) et même, le summum pour lui, pas immédiatement rebutée en l'ayant entendu dire qu'il dirigeait une boutique de comics et qu'il lui arrivait encore de passer des nuits à jouer avec ses potes. Ce qui en général était, faut l'avouer, quand même un point assez rédhibitoire habituellement pour ses conquêtes passées. De quoi lui donner un petit espoir que cette fois il n'en serait pas le cas et ma foi, il était simplement content de savoir qu'elle avait aimé leur soirée et de lui parler.

Un peu trop d'ailleurs, même s'il ne le réalisait pas alors qu'enfin Elwyn arrivait à la boutique. Au point qu'il ne l'entendit pas entrer, c'est dire. Et pour une fois il ne répondit pas non plus à son petit 'fun fact' du matin qui pourtant était intéressant et qui à coup sûr lui aurait, en temps normal, arraché un commentaire bien senti pour rebondir là-dessus. Non, Seymour avait toujours les yeux rivés sur son téléphone, sans pour autant l'ignorer puisqu'il lui proposa du café, se doutant qu'il en aurait bien besoin pour se réveiller complètement. El n'était pas du matin, et encore moins quand en plus, il avait peu dormi la veille. Tapotant vite fait un message sur ce dernier, il en releva enfin le regard pour le porter sur son meilleur ami, ce dernier l'interpellant tout en lui annonçant qu'il savait d'ores et déjà qu'il avait un truc à lui dire. Mais pour une fois, ses propositions étaient bien loin d'être les bonnes pour justifier sa distraction (car en temps normal, oui, elles auraient été tout à fait valable). Riant face à cette nouvelle petite diatribe de sa part, il esquissa un léger sourire, bien décidé à le faire lambiner un peu, puisqu'il semblait déjà grillé, n'ayant pas su se défaire de son sourire niais suite aux messages de la part de la jeune wedding-planner. « Déjà, tu devrais savoir que les joints ça n'est pas mon truc et que ça ne le sera jamais, je tiens à mes neurones moi. » répliqua-t-il dans un premier temps avant de ranger son portable dans sa poche et de regarder El avec plus d'insistance à présent. « Cherche encore alors Sherlock parce que t'en ai encore loin. » ajouta-t-il en allant se chercher lui aussi un mug de café au final. Il en aurait besoin pour tenir le coup parce qu'il connaissait son meilleur ami, face à une telle devinette, il n'allait pas pouvoir résister et il allait lui tenir la jambe jusqu'à avoir trouver de quoi il en retournait, sans compter la conversation qui s'en suivrait ensuite, donc autant prendre un peu de combustible pour pouvoir tenir la distance.
made by black arrow


i think it might be the beginning of something.
— ok, I'm not going to jinx it already, I swear but yeah, I feel this could be the beginning of something, of what exactly, I don't really know yet but I just hope this time it'll work out 'cause truth is that I really really like her so hopefully, she feels the same way too. —
Revenir en haut Aller en bas
Elwyn Cadburry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (01.04.1979).
SURNOM : Wynnie (l'ourson ronchon), Stew (même si son ragoût est dégueulasse), El'Dorado (même si la daurade, ça pue, pays fabuleux ou pas).
STATUT : Célibataire, pris dans les aventures torrides de héros de BD sordides.
MÉTIER : Co-gérant de "Nerd Herd", technicien de maintenance informatique pour sa soeur quand il s'ennuie.
LOGEMENT : #36 redcliffe.

POSTS : 737 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Accro aux post-its en tous genres, surtout lorsqu'il y est écrit des savoirs inutiles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : seymour ¤ chadna ¤ milena ¤ olivia ¤ owen ¤ andy
RPs EN ATTENTE : paul ¤ tess
AVATAR : Ryan Reynolds
CRÉDITS : Dublin
DC : Wren, le pompier torturé
INSCRIT LE : 20/09/2018

MessageSujet: Re: you're not going to believe what happened (Elwyn)   Jeu 27 Sep 2018 - 22:45



You're not going to believe what happened.
Il fallait s'accrocher pour les suivre et en général, les gens n'en avaient pas le courage. Elwyn ne les blâmait pas, bien au contraire, il avait conscience du caractère usant de sa personnalité à la longue -enfin, au bout de deux minutes si on voulait être précis sur le timing- et ne faisait plus tellement attention quand on l'envoyait balader. C'était devenu normal quand quelqu'un lui fermait la porte au nez alors qu'il était en train de faire un exposé d'envergure sur les organes du corps humain: qui ne rêvait pas d'entendre que le foie était l'organe le plus chaud, même au delà de la température rectale? Il avait d'ailleurs bien du mal à imaginer que le reste de l'humanité ne soit pas très intéressée par ce genre de faits. De son côté, c'était ce qui berçait son quotidien et ce qui lui permettait de survivre dès qu'il faisait face à une petite minute d'ennui. Dans ces moments là, il attrapait le premier magazine qu'il trouvait et se mettait à lire le moindre article, même quand il s'agissait de quelque chose qui n'était acheté que par trois personnes sur cette planète... Oui, il faisait partie du lot, nécessairement. Elwyn ne se sentait pas seul pour autant, il y trouvait toujours son compte et les buralistes de toute la région étaient toujours préparés à l'éventualité que ce cher Cadburry puisse pointer le bout de son nez pour acheter le seul et unique numéro d'un magazine de pêche en milieu hostile. Forcément, une fois qu'il avait terminé a chère lecture, Elwyn accourait jusqu'à Seymour pour lui faire un compte-rendu du moindre détail qu'il avait appris: en général, l'affaire durait une bonne heure et puis, ils partaient dans des débats sur les univers trans-dimensionnelles, la véracité des propos des plus grands scientifiques du moment avant de dériver vers leur dernière partie de Donjons & Dragons. Autant dire que les deux meilleurs amis n'avaient jamais une minute d'oisiveté et même si c'était le cas, Elwyn trouvait toujours un moyen pour relancer la machine à diarrhée verbale, celle qui faisait sa renommée autour de lui. Heureusement que Seymour existait puisqu'il était le seul être humain capable de supporter ce côté exaspérant chez Cadburry: cela faisait plus de trente ans qu'il tenait le coup, toujours prêt à surenchérir en termes de savoirs inutiles, de duels de cartes Pokemon et autres délires interminables. Leur boutique marchait bien parce qu'ils étaient passionnés: c'était leur marque de fabrique et à eux deux, ils devaient engranger au minimum la moitié des savoirs de l'univers tout entier ce qui était un plus non négligeable dans leur corps de métier. Bien sûr, tout cela n'aurait pas été possible si Seymour n'avait pas été le pilier de l'affaire, celui qui était capable d'arriver au travail à l'heure et en forme alors qu'Elwyn débarquait avec une face de dix pieds de long, ses lunettes sur le nez et ses cernes comme meilleurs amis du moment.

Le coeur n'était pas à la fête a priori mais dès lors qu'Elwyn croisait le regard de Seymour, tout semblait aller beaucoup mieux... Enfin, tout cela, c'était quand il arrivait à capter ledit regard de son meilleur ami. Ce matin là, Cavanaugh avait décidé de jouer à l'insaisissable, passionné par son fond d'écran de téléphone ou autres folies qui ne ressemblaient pas au regard ébène d'Elwyn. Celui-ci tentait de ne pas lui en tenir rigueur, la tête penchée vers son café, espérant qu'en humant simplement l'odeur, il allait récupérer les cinq heures de sommeil minimum qui lui manquaient pour tenir toute la journée. C'était dans ces moments là qu'Elwyn regrettait de ne pas être né plus tôt, à une autre époque, pouvoir vivre la grande vie d'un personnage mythique et s'extasier du fait qu'il aurait pu être ailurophobe et partir en courant dès qu'un chat apparaissait à l'horizon. A la place, il n'était qu'un gamin coincé dans un corps d'adulte, perturbé par les mots de Seymour. Comment cela il ne fumait pas de joints? Comment cela aucune autre explication parfaitement rationnelle n'expliquait son état d'esprit du jour? Le pauvre Elwyn était totalement perdu et il faillit se laisser tenter par l'idée de mettre sa tête dans sa tasse de café... Très mauvaise idée soit dit en passant, de quoi lui faire perdre ses très précieux neurones en plus de sa belle gueule, ce qui ne lui plaisait pas du tout. Cadburry aimait beaucoup le concept de cerveau de manière générale: qu'est ce qui faisait plus rêver que cela, que cette organe étrange qu'on aurait pu dérouler pour constater qu'il faisait pile la taille d'une machine à repasser? Elwyn ne voyait rien mieux que cela et c'était justement ce concept un peu fou qui le poussa à vouloir se triturer les méninges pour découvrir le secret de Seymour. "Bon, ok, tu fumes pas de marijuana. Ok, tu meurs pas de Daredevil mais comment ça t'as pas utilisé de savon moussant là? Non, sans déconner, Seym', je suis outré de l'apprendre, c'est le bonheur ultime, y a que ça pour filer un sourire Colgate comme ça là!" Il croisa les bras, se passant une main sur le visage pour évacuer la fatigue en même temps que la frustration. Il s'approcha de son meilleur ami, laissant paraître son sourire le plus intimidant... Ou pas. "Allez crache le morceau ou je te récite l'encyclopédie Universalis par coeur, sans pause et t'auras pas le droit ni de dormir, ni de manger, ni de pisser... Ouais, c'est de la torture, j'assume! Mais crois moi, depuis que je sais que 74% des hommes en Grande-Bretagne admettent avoir déjà pensé à avoir des rapports sexuels avec un animal, je deviens carrément méchant, tu vois... L'humanité va mal Seym', tout est au bord du chaos et là, tu vois, c'est le moment parfait pour m'annoncer que tu te présentes aux élections présidentielles, c'est ça, hein?" Elwyn ne trouverait jamais la réponse parce qu'il avait fini par accepter l'idée qu'ils seraient toujours célibataires tous les deux puisque plus ou moins insupportables au quotidien. Enfin, Cavanaugh avait peut être sauvé leur réputation à ce sujet, peut être qu'enfin, les choses allaient changer et le bonheur toquer à leur porte, c'était ce que le sourire niais de Seymour présageait en tout cas.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Who wants to live forever?
Who dares to love forever when love must die? But touch my tears with your lips, touch my world with your fingertips and we can have forever. Forever is our today.
Revenir en haut Aller en bas
Seymour Cavanaugh
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans, la quarantaine approche mais il n'en a pas peur, dans sa tête, il ne les fait clairement pas.
SURNOM : Seym', Moore, Mo', Nerd, ça dépend de qui lui parle.
STATUT : il est célibataire, plutôt malgré lui on va dire mais c'est pas faute d'essayer pourtant.
MÉTIER : proprio d'une boutique "geek", le "Nerd Herd", qui vent des comics & des goodies.
LOGEMENT : Spring Hill, appart #18, juste au-dessus de sa boutique, c'est pratique!

POSTS : 597 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a quitté la boite d'informatique où il bossait pour créer sa boutique il y une dizaine d'années de ça ≡ il fait partie d'une fratrie de 4 enfants: il y a Cameron l'ainé, Leeland son cadet & la petite dernière, Talulah, dont il est le plus proche ≡ possède un Shiba Inu, Data, deux chattes, Sailor & Luna; il travaille aussi au refuge de la ville depuis une dizaine d'années en bénévole ≡ n'est pas du genre fêtard, à boire sans limite, lui préfère les soirée plateau télé ≡ toute sa famille essaie de le caser, c'est pas qu'il ne veut pas se poser mais c'est plus compliqué que ça.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ≡ w/Casey; ≡ w/Chadna; ≡w/Elwyn;
RPs TERMINÉS : ≡ w/Douglas;
PSEUDO : ΛSMØÐΞUS
AVATAR : john krasinski.
CRÉDITS : Time to Dance (avatar); tumblr; old money (signature)
DC : nope (pas encore lol).
INSCRIT LE : 15/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19999-growing-old-is-mandatory-growing-up-is-optional-seymour http://www.30yearsstillyoung.com/t20081-i-m-geeky-i-know-it-seymour http://www.30yearsstillyoung.com/t21354-seymour-cavanaugh#853991 http://www.30yearsstillyoung.com/t21356-seymour-cavanaugh#854039

MessageSujet: Re: you're not going to believe what happened (Elwyn)   Ven 28 Sep 2018 - 13:22


— you're not going to believe what happened —
Seymour ft. Elwyn

Était-ce ça le secret de la longévité de leur amitié ? Cette éternelle quête de savoir que les deux partageaient depuis l'enfance, même si ça n'avait souvent aucun attrait aux yeux des autres de connaître de telles informations. Seymour considérait que tout pouvait vous apprendre quelque chose et vous servir par la suite, donc il avait toujours accueillit avec grand intérêt les infos que son meilleur ami distillait à tout va quand ils étaient ensemble (et même quand ils ne l'étaient pas, car oui, ils échangeaient aussi pas mal par messages pour ces trucs là aussi). Disons simplement qu'en comparaison à Elwyn Seymour parvenait à se restreindre de ce genre de discours sautant parfois du coq à l'âne (souvent même, puisqu'un sujet en emmenait un autre et ainsi de suite) mais quand ils le pouvaient, les vannes restaient ouvertes et ça pouvait donner des échanges de haute voltige, les deux argumentant sur ce que l'autre pouvait dire. Oui, autant dire que le calme était une notion relativement étrangère à nos deux compères par moments. Et cette même énergie se retrouvait aussi de façon très concrète dans ce qu'ils faisaient à la boutique en effet, en essayant d'une part de faire en sorte de proposer autant de sujets que possible, jeux vidéos, cartes à jouer ou à collectionner, comics, figurines mais aussi ateliers de fabrication et autres animations. Tout était fait pour que tous les clients, passionnés comme eux, se sentent à la boutique comme chez eux. Le succès toujours grandissant de leur bébé était la preuve qu'ils n'avaient pas eut tort de s'investir autant et surtout d'abandonner leur âme d'enfant sous prétexte que c'était ce qu'ils étaient censés faire parce que leur âge le demandait, selon les constructions socio-culturelles actuelles.

Prêtant un peu moins d'attention à son meilleur ami ce matin, vu qu'il avait les yeux rivés sur son portable, ayant reçu un message de la part de la jeune femme avec qui il avait dîné la veille et échanger un baiser inattendu mais plus qu'agréable, il était évident que cette distance n'échapperait pas à Elwyn, même dans cet état là. Encore une fois, s'il existait deux personnes sur cette terre bien capable de voir au-delà des apparences quand il s'agissait de Seymour, c'était sa cadette et celui qui oui, n'ayons pas peur d'appeler un chat un chat, était l'homme de sa vie. Bien entendu sans la consonante intime que cela impliquait. Mais plus de trente piges d'une amitié indéfectible que rien ni personne n'avait jamais réussi à entacher (c'était pas faute d'essayer pourtant), ça pouvait largement expliqué cette appellation. Puis ils en jouaient aussi eux-mêmes, ce qui n'aidait sûrement pas à ce qu'on les croient quand ils affirmaient ne pas être autre chose qu'hétéro tous les deux mais qu'importe. Ils étaient comme ça, on ne les changeraient plus, pas en tout cas assez pour qu'ils cessent ce genre de comportement entre eux. Surtout que lorsqu'on ajoutait Peter à ce duo déjà bien dynamique, les résultats n'en étaient que plus évidents encore. Oui, ils étaient bien des gamins coincés dans des corps d'adultes, trois exemplaires vivants de 'Big', ce super film avec Tom Hanks que les générations actuelles ne connaissaient même pas, ce qui était bien triste vu que ce film était une pépite.

Commençant donc à l'interroger sur la raison de sa bonne humeur encore plus évidente qu'à l'accoutumée, Seymour s'amusa de le voir exposer des théories à la chaîne mais sans pour autant approcher ne serait-ce qu'un peu du pot aux roses. Forcément, l'un comme l'autre avaient (c'est malheureux à dire) accepté leur célibat à force, n'ayant pas réussi à trouver une personne réussissant à les supporter tels qu'ils étaient, ce qui était encore plus vrai pour Stew à vrai dire. Seymour lui avait l'habitude de l'entendre palabrer ainsi, mais tout le monde n'avait pas autant de patience ou l'envie de subir une telle cacophonie à temps plein. Donc que l'idée d'imputer son sourire à une nouvelle rencontre ne lui vienne pas de suite ne le surprenait pas et il voulait le voir galérer encore un peu avant de lui dire de quoi il retournait vraiment. « T'as qu'à me prêter le tien alors, tu sais que je suis comme Saint Thomas moi, je ne crois que ce que je vois. » répondit-il en fermant les yeux tout en haussant les sourcils pour se donner un air grave pour que ses paroles soient soulignées de façon bien théâtrale. Rouvrant les yeux pour voir que son meilleur ami avait revêtu son sourire de gros dur (qui évidemment ne marchait pas sur lui), il sourit en l'entendant le menacer de cette façon, car pour n'importe qui d'autre oui, la menace aurait été suffisante en elle-même pour le faire craquer mais pas pour Seymour. « C'est de devoir boire aussi souvent pour oublier le mauvais temps qui doit leur donner de telles idées moi je dis, quoi qu'il faudrait voir s'il y a déjà eu des études pour ça. » fit-il remarquer à l'autre homme avant de secouer la tête doucement, sourire aux lèvres. « Moi dans la politique ? J'tiendrais pas deux minutes et tu le sais, je suis un gentil moi, j'me ferais bouffer sans préavis. Cherche encore. » lui balança-t-il alors, sentant que la frustration allait le pousser à se lancer dans une nouvelle diatribe qui taperait totalement à côté de la plaque mais il voulait être sûr qu'avant de lui dire pour son rencard, il arrive à le faire baisser les bras, un peu comme dans un jeu de charades entre eux, amenant son effet de surprise à son paroxysme ainsi.
made by black arrow


i think it might be the beginning of something.
— ok, I'm not going to jinx it already, I swear but yeah, I feel this could be the beginning of something, of what exactly, I don't really know yet but I just hope this time it'll work out 'cause truth is that I really really like her so hopefully, she feels the same way too. —
Revenir en haut Aller en bas
Elwyn Cadburry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (01.04.1979).
SURNOM : Wynnie (l'ourson ronchon), Stew (même si son ragoût est dégueulasse), El'Dorado (même si la daurade, ça pue, pays fabuleux ou pas).
STATUT : Célibataire, pris dans les aventures torrides de héros de BD sordides.
MÉTIER : Co-gérant de "Nerd Herd", technicien de maintenance informatique pour sa soeur quand il s'ennuie.
LOGEMENT : #36 redcliffe.

POSTS : 737 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Accro aux post-its en tous genres, surtout lorsqu'il y est écrit des savoirs inutiles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : seymour ¤ chadna ¤ milena ¤ olivia ¤ owen ¤ andy
RPs EN ATTENTE : paul ¤ tess
AVATAR : Ryan Reynolds
CRÉDITS : Dublin
DC : Wren, le pompier torturé
INSCRIT LE : 20/09/2018

MessageSujet: Re: you're not going to believe what happened (Elwyn)   Dim 30 Sep 2018 - 0:46



You're not going to believe what happened.
Il n'y avait pas grand monde qui pouvait se targuer de connaître Elwyn en ce bas monde. Seymour était certainement l'exception, lui qui l'avait connu dans les bons comme les mauvais moments. Cadburry avait toujours pu compter sur lui, même durant ses périodes de doute et il y en avait eu plusieurs depuis leur rencontre. Effectivement, Elwyn n'avait jamais été totalement sûr de lui: il se contentait souvent de donner le change à la face du monde, jouant au gros dur alors qu'il n'était même pas en mesure de dire ce qu'il ressentait ou ce qu'il attendait de l'avenir. C'était de pire en pire avec l'âge parce que, justement, Elwyn comprenait que le temps avançait et qu'il était bien parti pour finir seul. Ce n'était pas pour autant qu'il était capable de changer, il avait pris trop d'habitudes relativement mauvaises pour s'en extirper. Au moins, il avait encore Seymour et c'était peut être la seule réalité qui comptait aux yeux du geek. Sans son ami, il était perdu et si c'était aujourd'hui que leur dynamique devait changer, Elwyn savait qu'il aurait un peu de mal à se remettre sur pied. Il n'en était pas là, bien sûr, ils ne s'étaient même jamais disputés: la discorde n'avait jamais été un problème pour eux et c'était certainement pour cela aussi que leur boutique fonctionnait si bien. Ils pensaient de la même manière généralement et lorsque ce n'était pas le cas, les deux amis arrivaient toujours à trouver un compromis qui convenait parfaitement à tout le monde. Cela faisait dix années qu'ils arrivaient à travailler tous les deux et tout cela dans une ambiance bon enfant qui aidait énormément Elwyn à se lever le matin... Ce qui n'était pas une mission aisée vu son peu de sens des responsabilités et sa haine des réveils depuis sa plus tendre enfance. Dès qu'il était moins de douze heures, le cerveau de Cadburry n'était pas à cent pour cent de ses possibilités, ce qui le frustrait énormément. Il ne supportait pas cela, se sentir diminué, loin d'être dans le coup alors que ses neurones étaient peut être les seuls organes en état de marche chez lui de manière constante. Le reste pouvait toujours subir des dysfonctionnements et Elwyn avait conscience que tout cela allait empirer avec les années qui défilaient. Il s'imaginait déjà incontinent à un moment donné et autant dire que l'image était loin de le ravir. Du moment qu'il n'attrapait pas une maladie qui l'empêchait de penser et utiliser ses fonctions neuronales, il s'en remettrait certainement cela dit. C'était la plus grande  peur qu'il avait, qu'adviendrait-il de lui s'il n'était plus capable de lancer à n'importe qui que d'après la loi en Californie, il était proscrit de monter un piège à souris sans permis de chasse? Il serait nécessairement malheureux et a priori, Cadburry méritait mieux que cela. La solitude, certes, il pouvait s'en accommoder mais vivre dans le plus des malheurs, c'était une toute autre histoire, une de celles qu'on n'avait pas envie de raconter parce que personne n'avait jamais vu Elwyn triste. Enfin, si, Seymour avait dû le voir pleurer une fois quand il avait perdu son hamster dans des circonstances malencontreuses, jouant à la console et faisant tomber sa manette sur l'animal libéré de sa cage, il en avait pleuré pendant une bonne semaine. Au fond, Elwyn était sensible, il préférait simplement ne pas le montrer aux autres et c'était une réputation qu'il arrivait à tenir, contrairement à toutes les autres.

Il aurait pu rêver de mieux, d'être un sex symbol, un scientifique fou mais renommé... Finalement, Elwyn n'avait pas de réels rêves de grandeurs, pas d''aspirations prenantes, tout ce qu'il voulait à l'heure actuelle, c'était le bonheur de son meilleur ami. A priori, Seymour n'avait pas besoin de lui pour aboutir à ce résultat vu qu'il n'abandonnait pas son sourire depuis que son associé était entré dans la boutique. Elwyn se croyait presque au Club Med de le voir aussi joyeux alors qu'il n'y avait rien eu de particulier ce matin là. Enfin, c'était ce qu'il imaginait en tout cas puisque Elwyn avait fouillé dans l'intégralité de a mémoire -et elle était digne d'un ordinateur avec un processeur très puissant- mais il n'avait rien trouvé de fantastique: pas de nouveaux épisodes de leur série préférée, pas plus de nouvelles des dernières commandes pour la boutique, pas de marchés de connaissances qui pouvaient changer leur vie. Du côté d'Elwyn cela dit, ce dernier point n'était jamais très loin puisqu'il avait acheté pas mal de magazines qui occupaient ses nuits ces derniers temps -et pas d'arrières pensées, il n'avait pas investi dans des numéros de Playboy- ce qui ne faisait qu'asseoir ses connaissances culturelles d'envergure... Mais aucune d'elles ne permettait de comprendre ce qui se tramait dans le cerveau et le coeur de son meilleur ami. Le pauvre Elwyn était totalement perdu en écoutant les réponses de Seymour, il ne voyait pas plus ce qui pouvait arriver mais il voulait essayer, forcément, lâcher l'affaire n'avait jamais été dans ses cordes. "On en est rendus à ce niveau d'intimité, alors? Se passer nos savons moussants l'air de rien... Ok, Seym' mais tu t'étonneras pas si le monde entier nous croit gays, encore. Oui, parce qu'au lycée, rappelle toi, on avait notre réputation à ce sujet, déjà. Mais on ferait avec, je suis sûr. Après tout, il y a bien les alligators qui vivent avec une érection constante, on peut bien survivre à ça de notre côté." Elwyn était très nettement en train de noyer le poisson puisque tout cela n'avait rien à voir avec la quête du moment. Ce qu'il était en train de chercher, c'était une réelle raison à ce sourire niais: il fallait que l'affaire soit plausible mais Elwyn avait beau chercher dans les tréfonds des centres d'intérêt de son double, il ne voyait rien de concret. "Des études sur l'apport de la météo dans le comportement humain? Y en a eu des dizaines, ouais et je suis persuadé que les anglais ont été les premiers cobayes mais je note qu'il faut que je creuse la question... Une fois que j'aurai élucidé ton affaire là, bien évidemment." Il allait y passer des jours et des nuits si Seymour n'osait pas cracher le morceau et personne de sensé n'avait envie de voir un Elwyn qui ne dormait plus une seule seconde, totalement obnubilé par une quête futile. Déjà qu'en temps normal, il était épuisant mais dans ce genre de circonstances, il pouvait carrément devenir un monstre et cela, son ami le savait très bien. "Mais allez, bichon, fais pas le con là! Tu sais que j'ai quasiment pas dormi, que je suis à cran et que quand je sais pas tout, je deviens un peu un gamin qu'a pas eu son action man à Noël? Regarde, je trépigne sur place, je suis à deux doigts de me mettre à hurler au scandale, à pleurer ma haine au monde entier. Te la joue pas graneledone boreopacifica, l'espèce de pieuvre qui couve ses oeufs pendant 53 mois, soit 4 ans et demi, c'est la plus longue période d'incubation connue dans le règne animal et moi, je suis pas cap' de tenir plus d'un quart d'heure sans devenir une goule de niveau 132!" Si là, Seymour ne lui avouait pas le moindre de ses secrets, Elwyn était perdu pour le reste du monde, il n'aurait pas la patience de subsister, la preuve, il était déjà en train de passer une main sur son visage, posant ses lunettes sur le comptoir pour faire le mort dessus... Un ami digne de ce nom, voilà ce qu'il était à coup sûr.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Who wants to live forever?
Who dares to love forever when love must die? But touch my tears with your lips, touch my world with your fingertips and we can have forever. Forever is our today.
Revenir en haut Aller en bas
Seymour Cavanaugh
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans, la quarantaine approche mais il n'en a pas peur, dans sa tête, il ne les fait clairement pas.
SURNOM : Seym', Moore, Mo', Nerd, ça dépend de qui lui parle.
STATUT : il est célibataire, plutôt malgré lui on va dire mais c'est pas faute d'essayer pourtant.
MÉTIER : proprio d'une boutique "geek", le "Nerd Herd", qui vent des comics & des goodies.
LOGEMENT : Spring Hill, appart #18, juste au-dessus de sa boutique, c'est pratique!

POSTS : 597 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a quitté la boite d'informatique où il bossait pour créer sa boutique il y une dizaine d'années de ça ≡ il fait partie d'une fratrie de 4 enfants: il y a Cameron l'ainé, Leeland son cadet & la petite dernière, Talulah, dont il est le plus proche ≡ possède un Shiba Inu, Data, deux chattes, Sailor & Luna; il travaille aussi au refuge de la ville depuis une dizaine d'années en bénévole ≡ n'est pas du genre fêtard, à boire sans limite, lui préfère les soirée plateau télé ≡ toute sa famille essaie de le caser, c'est pas qu'il ne veut pas se poser mais c'est plus compliqué que ça.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ≡ w/Casey; ≡ w/Chadna; ≡w/Elwyn;
RPs TERMINÉS : ≡ w/Douglas;
PSEUDO : ΛSMØÐΞUS
AVATAR : john krasinski.
CRÉDITS : Time to Dance (avatar); tumblr; old money (signature)
DC : nope (pas encore lol).
INSCRIT LE : 15/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19999-growing-old-is-mandatory-growing-up-is-optional-seymour http://www.30yearsstillyoung.com/t20081-i-m-geeky-i-know-it-seymour http://www.30yearsstillyoung.com/t21354-seymour-cavanaugh#853991 http://www.30yearsstillyoung.com/t21356-seymour-cavanaugh#854039

MessageSujet: Re: you're not going to believe what happened (Elwyn)   Mar 2 Oct 2018 - 19:28


— you're not going to believe what happened —
Seymour ft. Elwyn

Combien de fois la mère de Seymour avait-elle dit qu'elle avait en vérité 4 fils et non 3 à force de voir traîner Elwyn chez eux et vice-versa quand il allait chez son meilleur ami ? Un nombre incalculable de fois, ça pour sûr. Clairement, si ces deux là ne partageaient pas le même ADN, pour le reste, ils étaient des frères à plus d'un égard et il était bien plus proche de lui qu'il n'avait jamais pu l'être avec ses deux frères. Tout simplement parce qu'ils avaient le même caractère, les mêmes centres d'intérêt et oui, pour énormément de choses, la même vision. Sans Stew à ses côtés, il est fort à parier que notre cher geek n'aurait jamais tenté de se lancer à l'époque. Il n'avait pas envisager de monter le projet sans savoir qu'il serait derrière lui, après tout, cette boutique c'était leur Neverland à eux, leur petite bulle où ils pouvaient continuer à être les deux grands ados qu'ils étaient à ce jour, trop imprégnés de cette identité là pour pouvoir s'en défaire un jour. Quitte à ce que ça les fassent finir leurs vieux jours tout seul oui, ça c'était une possibilité qu'ils ne pouvaient ignorer (difficile de le faire quand vos proches vous le rappelle quasi en permanence en même temps vous m'direz). Au moins, quoi qu'il arrive, ils auraient toujours l'autre, c'était une maigre consolation certes mais clairement, même si les choses devenaient sérieuses avec Madeline, Seymour ne serait pas du genre à arrêter de traîner avec ses potes. Il lui avait dit la veille d'ailleurs, il avait ses habitudes et même s'il était prêt à faire des concessions, le temps qu'il passait avec Elwyn et Peter ça c'était une condition non négociable. Encore une fois, il ne pouvait pas lui tourner le dos après plus de trente années de conneries à deux juste parce qu'il avait peut-être enfin rencontré celle qui pourrait être la bonne. C'était mal connaître Seymour de penser une telle chose en tout cas.

Pour le moment, il s'amusait à faire chercher à son meilleur ami la raison pour laquelle il affichait un tel sourire et autant dire que comme toujours, il cherchait loin, trop loin mais pour une fois, il ne pouvait pas lui en vouloir parce que lui-même avait encore du mal à réaliser ce qui venait de se passer. Mais il ne parvenait pas à cacher ses émotions, ça il le savait depuis longtemps déjà et voilà pourquoi il perdait toujours lorsqu'ils jouaient au poker. On lisait sur son visage comme dans un livre ouvert dès qu'il avait une bonne main ou qu'il tentait de bluffer. Encore heureux qu'il était assez intelligent pour ne jamais jouer de l'argent dans ces moments là. En tout cas, c'était marrant d'entendre El déblatérer de la sorte parce qu'il savait que ça devait l'énerver de ne pas trouver ce qui rendait Seymour aussi souriant. Ah ça oui, l'un comme l'autre pouvait partir dans des théories rocambolesques quand ils le voulaient, il n'y avait qu'à les écouter parler des heures durant d'univers alternatifs ou d'idées de nouvelles intrigues pour les différentes séries/comics qu'ils lisaient. C'est peut-être pour ça que c'était une bonne chose qu'ils n'aient jamais essayés de vivre en colocation, ils ne dormiraient pas beaucoup le cas échéant, entre les parties de jeux vidéos et les discussions à rallonge, vous imaginez leurs têtes chaque matin en arrivant au magasin ? Sans compter qu'ils se tapaient déjà cette image (assumée certes) mais tendancieuse pour certains et l'entendre parler des bruits de couloirs qui se répandaient déjà sur eux à l'époque du lycée, forcément ça ne pouvait que le faire rire. « Ça t'as pas empêché de te faire Holly Madisson si je me rappelle bien et je veux pas m'en vanter, mais je crois que je t'ai vu plus souvent en costume d'Adam que ta propre mère alors mon chéri, je crois qu'on a dépassé ce stade depuis longtemps. » fit-il remarqué à son meilleur ami avant de rebondir sur la nouvelle petite anecdote qu'il avait glissée dans leur échange. « Tu me diras, de ce que j'ai cru voir, c'est aussi quelque chose de répandu chez moi en Nouvelle-Zélande, mais pas sûr que ça soit pas juste des racontars. A creuser aussi. » conclu-t-il en lui faisant comprendre qu'il était à côté du pot encore une fois, sachant qu'il allait bientôt finir par se lasser d'attendre.

Bingo, voilà que l'Elwyn impatient arrivait. Celui qui affichait dans son langage et son attitude les huit ans d'âge mental tout au plus même si c'est bien un quarantenaire qu'il avait sous les yeux. Seymour se remis à sourire mais plus parce qu'il se réjouissait de l'avoir fait céder aussi vite, même s'il n'avait pas tant de mérite dans le fond, il savait très bien que pour ces choses là, la patiente de Cadburry n'était pas la plus grande qui soit. « Ok ok, je vais cracher le morceau, respire. Mais promets moi de ne pas me sauter dessus avec ton mug en main, j'préférerais éviter de me faire brûler. » lança-t-il tout en rangeant enfin son portable dans sa poche, focalisant son attention entièrement sur lui. « J'ai eu un rencard hier soir. » Et voilà, le morceau était lâché et il attendait de voir comment il allait réagir à la nouvelle. Pas qu'il doutait qu'il serait heureux pour lui mais il verrait bien si sous sa belle petite caboche, les rouages commençaient à tourner dans le mauvais sens. Il ne pouvait pas l'empêcher de penser au pire, vu comment il fonctionnait c'était une possibilité mais si c'est vers là qu'il s'aventurait, il ferait en sorte de lui redire que ça ne changerait rien pour eux. Pas réellement en tout cas même si évidemment, ils passeraient un peu moins de temps ensemble en finalité mais quand on considère qu'ils passent autant d'heures ensemble ici à la boutique, ils continueraient de se voir plus qu'il ne pourrait voir Madeline.
made by black arrow


i think it might be the beginning of something.
— ok, I'm not going to jinx it already, I swear but yeah, I feel this could be the beginning of something, of what exactly, I don't really know yet but I just hope this time it'll work out 'cause truth is that I really really like her so hopefully, she feels the same way too. —


Dernière édition par Seymour Cavanaugh le Lun 8 Oct 2018 - 13:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elwyn Cadburry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (01.04.1979).
SURNOM : Wynnie (l'ourson ronchon), Stew (même si son ragoût est dégueulasse), El'Dorado (même si la daurade, ça pue, pays fabuleux ou pas).
STATUT : Célibataire, pris dans les aventures torrides de héros de BD sordides.
MÉTIER : Co-gérant de "Nerd Herd", technicien de maintenance informatique pour sa soeur quand il s'ennuie.
LOGEMENT : #36 redcliffe.

POSTS : 737 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Accro aux post-its en tous genres, surtout lorsqu'il y est écrit des savoirs inutiles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : seymour ¤ chadna ¤ milena ¤ olivia ¤ owen ¤ andy
RPs EN ATTENTE : paul ¤ tess
AVATAR : Ryan Reynolds
CRÉDITS : Dublin
DC : Wren, le pompier torturé
INSCRIT LE : 20/09/2018

MessageSujet: Re: you're not going to believe what happened (Elwyn)   Sam 6 Oct 2018 - 15:10



You're not going to believe what happened.
Le monde pouvait s'arrêter de tourner, Elwyn ne le remarquerait aucunement si Seymour était encore à ses côtés. C'était la force de leur amitié: ils avaient toujours été présents l'un pour l'autre, à raconter les pires âneries pour amuser la galerie, ne tenant pas compte des remarques étranges que d'autres pouvaient leur faire sur ce qu'ils étaient. Oui, évidemment, des gens mal intentionnés avaient laissé entendre qu'ils étaient homosexuels et vivaient une relation torride dans les vestiaires du gymnase quand ils étaient encore au lycée. Les deux hommes, forcément, en avaient été très amusés et avaient passé deux bonnes heures à déterminer quel endroit loufoque était le plus fun pour ce genre de rencontres. Tout cela n'avait pas empêché Cadburry de conclure avec quelques filles après cela, même si les trois quarts du temps, on préférait le museler pour qu'il arrête de donner tous les détails du mode de vie des loutres, surtout qu'il n'en avait jamais croisé une seule au cours de sa jeune existence. Les filles étaient vite fatiguées de son attitude mais Elwyn, lui, ne remarquer aucunement qu'il était le lourdingue du coin, celui dont on aimait se payer la tête dans les soirées parce qu'il ne voyait pas le moins du monde qu'il faisait partie des losers avec son pote Seymour. Forcément, ils étaient la plupart du temps perdus dans un laboratoire à essayer de résoudre tous les problèmes de cet univers, sans se rendre compte qu'ils créaient plus de soucis qu'ils n'en résolvaient, surtout pour la femme de ménage. Plus de vingt après leurs déboires de lycéens, on ne pouvait pas dire qu'ils avaient beaucoup évolué en termes d'attitude. Elwyn, certes, avait appris des milliers de nouveaux savoirs inutiles depuis ses dix sept ans mais cela ne l'avait pas empêché d'avoir des relations éphémères, s'émerveillant encore de la vue d'une luciole ou d'un arc en ciel. Dans sa tête, très clairement, il était encore un gamin de dix ans. Il n'avait pas réellement envie de changer ce fait, du moins pas tant que Cavanaugh était son coéquipier dans des délires gigantesques. Elwyn avait toujours eu son meilleur ami à ses côtés, ce fait avait changé beaucoup de choses dans sa vie. Sans Seymour, il n'aurait probablement pas été si heureux aujourd'hui: certes, il était seul mais il ne passait pas plus d'une minute dans sa journée à ronchonner. Il n'avait pas besoin de cela puisqu'il était toujours perdu dans une encyclopédie, un documentaire télévisé ou des comics qui lui apportaient bien plus de joie que n'importe quelle relation humaine par ailleurs. Sauf celle là, celle qu'il partageait avec Seymour depuis qu'il avait six ans. Ils en étaient à leur première rencontre, des gamins idiots qui faisaient des expériences scientifiques sur des fourmis avec du produit à bulles. Pourtant, ils avaient pris plusieurs dizaines de centimètres depuis ce temps là, plusieurs rides également mais il restait les deux acolytes inséparables, les deux hommes qu'on pouvait encore confondre avec un couple homosexuel puisqu'ils tenaient une boutique ensemble. Au moins, dans ce genre de circonstances, c'était toujours un plaisir pour Cadburry de se rendre au travail et ce, même s'ils avait dormi cinq minutes tout au plus la nuit passée. Il savait que Seymour serait toujours là pour lui préparer la bonne dose de café et la journée pouvait commencer dans les meilleures conditions à partir de là.

C'était ce qu'ils montraient tous les deux en tout cas depuis qu'Elwyn avait passé la porte de leur magasin. Il souriait malgré la fatigue, s'amusant des répliques bien pensées de son ami, se doutant bien que son secret ne serait pas tenu bien longtemps. Ils n'avaient jamais essayé de se cacher quoique ce fut, Elwyn bien sûr n'était même pas capable de tenir sa langue lorsqu'il s'agissait des cliffhangers de ses séries préférées alors il ne voyait pas tellement comment il pouvait cacher à Cavanaugh le moindre épisode de sa propre vie. A l'heure actuelle, il ne s'agissait pas de lui mais de l'existence de Seymour, apparemment chamboulée par une étrange nouveauté. Elwyn n'arrivait pas à mettre le doigt dessus forcément, il n'arrivait même pas à envisager après tout ce temps que l'un d'eux puisse se mettre en couple sérieusement avec une femme. Après tout, Elwyn avait souvent des relations qui duraient un ou deux soirs mais il n'avait jamais pu s'engager dans quoique ce soit de concret depuis Leïla. Celle-ci était mariée à l'époque et Elwyn s'était laissé emporter dans le tumulte de la nouveauté parce qu'il était jeune et naïf. Par dessus le marché, celle-ci semblait s'intéresser à ses savoirs inutiles, une première pour quelqu'un qui n'était pas un de ses plus proches amis. Alors, peut être que Seymour avait enfin cette chance là également: rencontrer quelqu'un qui accepterait son étrange mode de vie, baigné par les comics et les soirées avec un mec bizarre comme Elwyn. Il fallait clairement avoir le coeur accroché pour se laisser tenter par ce genre d'aventures parce que ce n'était pas donné à tout le monde de pouvoir supporter les répliques de Cadburry. Il était le seul type de ce monde à en connaître un rayon sur la cuisson des steaks et il n'était pas rare qu'il s'arrête une bonne demi heure pour offrir son savoir à qui voulait bien l'entendre: Les steaks hachés industriels sont rayés d'un coté pour leur permettre d'évacuer l'eau accumulée lors de la congélation. Il est conseillé de faire cuire la face lisse en premier, puis la face striée, et terminer sur la face lisse.. Comment imaginer que Seymour avait un meilleur ami comme cela? "Holly qui? Ah si, la fan des tempêtes là. Elle collectionnait les articles de journaux sur le sujet, je sais pas ce que j'ai fichu avec elle... Ouais, t'as pas tort, ma pauvre mère serait jalouse si elle savait que tu la détrônais à ce sujet." Sa mère, au contraire, remercierait certainement Seymour pour tous les efforts qu'il avait faits avec son fiston adoré. Celle-ci voyageait désormais et se contentait de recevoir quelques dizaines de sms par semaine pour apprendre des faits importants sur tous les animaux de la planète. La pauvre, elle devait probablement se demander ce qu'elle avait fait au bon dieu pour accoucher d'un tel spécimen. "Ah oui, merde, j'ai un mug dans les mains, tu fais bien de me le dire, il y avait une chance sur deux que je fasse la bourde... On aurait été mal si je devais te défigurer une nanoseconde avant d'apprendre ton secret là." Elwyn se retrouva effectivement pantois quelques secondes plus tard, les yeux grands ouverts malgré son manque de sommeil. Seymour avait eu un rendez-vous, le monde était en train de changer, c'était inévitable. "Un rencart genre vrai rencart ou un rencart avec ta télé? Non, parce que je t'ai déjà dit que c'était pas pareil hein... Non, parce qu'y a une différence entre la langue d'une girafe et celle d'un caméléon, faut pas faire l'amalgame. La langue d'un caméléon lorsqu'il attaque sa proie atteint en moyenne la vitesse de 20km/h, pas celle de la girafe donc tu vois le détail qui change." Il réussit à s'arrêter pour reprendre sa respiration et se racler la gorge, de nouveau totalement sérieux. "Comment elle s'appelle? Elle a quelle âge? C'est quoi son numéro de sécu?" Il devait forcément faire de l'humour ou sinon Elwyn ne serait pas Elwyn, c'était peut être pour cette raison que Seymour l'aimait d'ailleurs alors autant ne rien changer.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Who wants to live forever?
Who dares to love forever when love must die? But touch my tears with your lips, touch my world with your fingertips and we can have forever. Forever is our today.
Revenir en haut Aller en bas
Seymour Cavanaugh
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans, la quarantaine approche mais il n'en a pas peur, dans sa tête, il ne les fait clairement pas.
SURNOM : Seym', Moore, Mo', Nerd, ça dépend de qui lui parle.
STATUT : il est célibataire, plutôt malgré lui on va dire mais c'est pas faute d'essayer pourtant.
MÉTIER : proprio d'une boutique "geek", le "Nerd Herd", qui vent des comics & des goodies.
LOGEMENT : Spring Hill, appart #18, juste au-dessus de sa boutique, c'est pratique!

POSTS : 597 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a quitté la boite d'informatique où il bossait pour créer sa boutique il y une dizaine d'années de ça ≡ il fait partie d'une fratrie de 4 enfants: il y a Cameron l'ainé, Leeland son cadet & la petite dernière, Talulah, dont il est le plus proche ≡ possède un Shiba Inu, Data, deux chattes, Sailor & Luna; il travaille aussi au refuge de la ville depuis une dizaine d'années en bénévole ≡ n'est pas du genre fêtard, à boire sans limite, lui préfère les soirée plateau télé ≡ toute sa famille essaie de le caser, c'est pas qu'il ne veut pas se poser mais c'est plus compliqué que ça.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ≡ w/Casey; ≡ w/Chadna; ≡w/Elwyn;
RPs TERMINÉS : ≡ w/Douglas;
PSEUDO : ΛSMØÐΞUS
AVATAR : john krasinski.
CRÉDITS : Time to Dance (avatar); tumblr; old money (signature)
DC : nope (pas encore lol).
INSCRIT LE : 15/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19999-growing-old-is-mandatory-growing-up-is-optional-seymour http://www.30yearsstillyoung.com/t20081-i-m-geeky-i-know-it-seymour http://www.30yearsstillyoung.com/t21354-seymour-cavanaugh#853991 http://www.30yearsstillyoung.com/t21356-seymour-cavanaugh#854039

MessageSujet: Re: you're not going to believe what happened (Elwyn)   Lun 8 Oct 2018 - 14:50


— you're not going to believe what happened —
Seymour ft. Elwyn

Ces deux là s'étaient trouvés, tout simplement, le fruit du hasard et de la chance. Seymour n'était pas forcément quelqu'un de croyant au sens religieux du terme vu qu'il penchait plus pour l’athéisme ou l'agnosticisme de ce côté là, mais il croyait pourtant au concept d'âme sœur. Elwyn était la sienne, clairement parce qu'ils étaient tellement similaires qu'il était évident que ce concept là pouvait s'appliquer pour définir leur amitié. Trente ans de conneries, trois décennies de conversations à bâtons rompus même si c'était souvent sur des sujets qui n'intéressaient qu'eux et tout autant d'années sans la moindre réelle dispute entre eux. Ça vous disait bien combien ces deux là pouvaient être proches. Sans doute trop proches pour éviter que certaines personnes ne se mettent à faire circuler des rumeurs sur eux c'est évident mais ça ne les avaient jamais réellement touché pour autant. D'une parce que ni l'un ni l'autre n'avait un problème avec le fait qu'on puisse aimer des hommes mais surtout parce qu'en dehors des bruits de couloirs, ils avaient su en jouer pour montrer à tous combien tout ça n'avait aucun sens. Surtout que l'un et l'autre entretenait le doute justement à cause de ça, pour leur apprendre une leçon. Et même si pour pas mal de monde, ils étaient des losers parce qu'ils vivaient dans leur univers sans se soucier des autres, ma foi, ils préféraient ça au reste, clairement. Aujourd'hui ils étaient tous les deux heureux, avec une affaire qui tournait bien et une amitié toujours aussi forte, combien de leurs anciens camarades de classe pouvaient en dire autant hein ? Question de perspective je suppose comme toujours mais le constat en restait immuablement le même malgré tout.

Ayant donc remarqué bien vite la jovialité extraordinairement élevée de son meilleur ami à son arrivée, Stew ne tardait pas à commencer à vouloir le faire parler, qu'il puisse savoir ce qui lui valait de le voir si souriant mais fidèle à lui-même, Seymour lui voulait le faire mariner un peu, même si cela voulait dire que cette discussion allait probablement prendre bien des détours avant d'en toucher au but. L'évocation du bain douche fut d'ailleurs l'occasion de distiller une petite taquinerie pour lui, car même si c'était la vérité, c'était amusant d'entendre son aîné admettre que sa propre mère serait jalouse de savoir que Seymour avait pu voir son fils dans sa tenue de naissance plus souvent qu'elle. « Si tu lui craches pas un mot, elle n'en saura jamais rien. Pas vraiment ce dont je vais vouloir me vanter devant elle tu sais. » répliqua-t-il en souriant avant de poursuivre. « Oui la fana de tornades pas tempêtes, y a une différence je te l'apprends pas et je crois que ça devait tenir en deux...points très spécifiques. » dit-il tout en mimant une paire de seins pour souligner ses propos. Ouais, les rumeurs sur eux n'avaient jamais empêchées qu'ils parviennent (Elwyn plus souvent que lui certes) à trouver à l'époque des filles qui pouvaient ne pas être totalement rebutés par eux. Car oui, il fallait se les farcir ces diatribes une fois qu'ils étaient lancés tous les deux, faut dire ce qui est. Leurs amis subissaient eux aussi subissaient, faut pas croire. Certes sans doute un peu moins ou avec plus de tolérance mais la dynamique n'était pas la même lorsqu'ils étaient en groupe aussi. Enfin tout ça pour dire que la cervelle de son meilleur ami s'emballait comme il s'y était attendu en lui demandant de deviner ce qu'il pouvait avoir à lui dire et il était temps de la stopper avant qu'il ne finisse pas réellement avoir de la fumée qui lui sorte par les oreilles.

Enfin, avant ça, il voulait quand même lui dire de déposer son mug encore rempli de café bien chaud, histoire qu'il ne se fasse pas brûler si jamais El réagissait de manière un peu trop spontanée, si vous voyez de quoi je parle. Ainsi, Seymour finit par lâcher le morceau, admettant avoir eu un rendez-vous galant la veille. Et autant dire qu'il secoua la tête en souriant à ce que son meilleur ami se mit alors à dire. « Oui un vrai rencard, pas avec ma télé, je sais encore faire la différence quand même. » lança-t-il à son égard, le laissant parler de langues d'animaux à sa guise, préférant ne pas s'enfoncer sur ce sujet là pour le moment ou ils n'en finiraient plus de cette conversation. « Tu veux pas aussi direct son adresse et son numéro de téléphone? » ajouta-t-il, sourire aux lèvres. « Elle s'appelle Madeline, c'est une amie de Sage d'ailleurs, elle a trente-cinq ans si je me trompe pas et elle est géniale. Elle a appelé son chat Shiryu. » Oui, qu'elle ait pu donner un nom de personnage d'anime à son chat était un détail important, surtout pour des geeks comme eux. La preuve qu'il était justifié de dire qu'elle était géniale à ses yeux car elle ne le trouvait pas ridicule d'emblée, vu qu'elle aussi aimait cet univers là. Certes peut-être beaucoup moins qu'eux mais ça ne la rebutait pas direct et ça, c'était bien un signe des plus encourageants. « Son frère est le chef du restaurant "Au Rivage" à Bayside en plus, on a super bien manger, j'ai pas vu passé la soirée tellement on a discuté. Enfin même si j'ai eu droit au numéro du grand frère protecteur du coup. Mais c'était vraiment une super soirée. Du début à la fin. » confia-t-il avec son entrain naturel, qui refaisait surface vitesse grand V une fois de plus mais difficile pour lui de cacher sa joie vu qu'il était sur un petit nuage depuis.
made by black arrow


i think it might be the beginning of something.
— ok, I'm not going to jinx it already, I swear but yeah, I feel this could be the beginning of something, of what exactly, I don't really know yet but I just hope this time it'll work out 'cause truth is that I really really like her so hopefully, she feels the same way too. —
Revenir en haut Aller en bas
Elwyn Cadburry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (01.04.1979).
SURNOM : Wynnie (l'ourson ronchon), Stew (même si son ragoût est dégueulasse), El'Dorado (même si la daurade, ça pue, pays fabuleux ou pas).
STATUT : Célibataire, pris dans les aventures torrides de héros de BD sordides.
MÉTIER : Co-gérant de "Nerd Herd", technicien de maintenance informatique pour sa soeur quand il s'ennuie.
LOGEMENT : #36 redcliffe.

POSTS : 737 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Accro aux post-its en tous genres, surtout lorsqu'il y est écrit des savoirs inutiles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : seymour ¤ chadna ¤ milena ¤ olivia ¤ owen ¤ andy
RPs EN ATTENTE : paul ¤ tess
AVATAR : Ryan Reynolds
CRÉDITS : Dublin
DC : Wren, le pompier torturé
INSCRIT LE : 20/09/2018

MessageSujet: Re: you're not going to believe what happened (Elwyn)   Mar 16 Oct 2018 - 22:35



You're not going to believe what happened.
Après tant d'années passées à le côtoyer, Elwyn se demandait encore ce qui poussait Seymour à le supporter une journée supplémentaire. Tout le monde autour de lui n'arrêtait pas de lui répéter qu'il était usant, qu'il devrait arrêter de parler autant mais Cadburry ne leur donnait jamais raison. S'exprimer était un droit fondamental et il le savait mieux que quiconque puisqu'il avait lu toutes les bouquins de cette planète sur les principes sociétales importants et autres délires qui servaient de somnifères au commun des mortels. Elwyn, lui, s'amusait de découvrir que d'autres sociétés avaient choisi d'autres valeurs pour porter leur système. Il adorerait leur rendre visite, juste s'imprégner d'un mode de vie qui changerait de celui qu'il devait supporter au quotidien et qui ne lui convenait pas toujours. Effectivement, Elwyn avait vite compris que la différence était difficile à accepter pour la plupart des gens et même si la plupart d'entre faisaient un effort énorme pour lui sourire, le scientifique fou n'était pas dupe sur le fonds de leur pensée. Il avait conscience que peu de personnes passaient sa soirée devant des documentaires animaliers à s'extasier devant un éléphant qui avançait à deux kilomètres à l'heure pour se nourrir ou prendre un bain. Cadburry, lui, respirait pour être témoin de ce genre de spectacles. Puis, lorsqu'il en avait terminé avec ces moments d'appropriation culturelle, il terminait devant une console de jeux à réinventer tout un tas d'aventures que personne n'arrivait à suivre. Il avait fini certains jeux plus de vingt fois, il faisait évidemment partie des meilleurs scores dans bien des parties en ligne mais vu l'énergie qu'il mettait à la tâche, ce n'était pas si étonnant. Avant d'aller s'échouer dans son lit au bout de la nuit, il n'était pas rare que Cadburry termine ses épopées par une partie de Strip Mario avec sa colocataire, le tout dans une ambiance qui se voulait bon enfant mais qui cachait la grande adversité qui régnait entre eux. Aucune relation n'était identique entre Elwyn et son entourage, il s'adaptait le plus possible à son environnement mais aucun lien n'était aussi fort que ce qu'il partageait avec son meilleur ami depuis plus de trente ans. Seymour l'avait vu grandir, il avait même été là durant les moments les plus importants de sa vie, lors de tous ces rites initiatiques qu'on vivait entre l'enfance et l'adolescence. Personne d'autre n'avait suivi les nombreuses aventures de Cadburry mais par contre, il avait été tout aussi présent pour son ami, finissant souvent sur son divan à l'écouter parler de ses déboires pendant des heures. Dans ces moments là, l'informaticien hors pair trouvait toujours les bons mots pour lui remonter le moral, certainement parce qu'il n'arrivait pas à conserver son sérieux suffisamment longtemps pour ne pas partir dans un délire hallucinant. Il fallait dire qu'il y avait peu d'individus qui étaient capables de résister à une crise de rire quand Elwyn partait dans un discours interminable sur la capacité des axolotls à régénérer leurs organes, images et mimes à l'appui. Autant dire qu'au Time's Up, il était imbattable vu le nombre d'heures qu'il passait devant son miroir pour travailler sur ses impressions les plus iconiques.

Seymour les connaissait toutes par coeur à force mais de toute évidence, Elwyn finissait par ne plus être si surprenant que cela lorsqu'on le côtoyait plus de dix heures par jour, sept jours sur sept. Cavanaugh avait un courage immense de supporter ce mode de vie des plus tragiques, à l'entendre maugréer toute la journée face au réchauffement climatique et autres bugs du système qui entraient dans cette fameuse loi de Murphy. En attendant, les deux acolytes se retrouvaient là à discuter de leur passé commun, de toutes ces fois où ils avaient fini en tenue d'Adam alors que leur propre mère respective n'avait pas dû vivre le tiers de ce genre d'événements en leur compagnie. "Tu veux dire que je suis obligé de faire de cette information capitale un secret face à ma mère, Je vais plus jamais pouvoir la regarder dans les yeux, je vais même en faire une syncope si je dois lui cacher ça, t'imagines même pas... C'est comme me demander de considérer un palmier comme un arbre alors que tout le monde sait que c'est une herbe géante, l'affront total!" Ce qui était un affront pire encore résidait dans ses expériences amoureuses passées. On ne pouvait pas dire qu'Elwyn avait brillé lors de ses choix de compagnes, qu'elles fussent d'un soir ou de plusieurs d'ailleurs. Forcément, il fallait que Seymour remette l'affaire sur le tapis avec un des récits les plus éloquents de son expérience de lycéen à côté de la plaque. "Tu crois qu'en tant qu'hommes, on s'intéresse qu'à ça vraiment? D'après une étude scientifique, ce serait pas le facteur déterminant... Enfin, adolescent hein, on peut pas dire que ce soit l'intelligence qui nous marque au premier coup d'oeil." Pourtant, avec quelqu'un d'aussi cérébral que Cadburry, cela aurait dû être le cas mais, à cette époque, il s'était contenté d'être l'adolescent lambda, comme quoi il n'avait pas toujours été radicalement différent. Cela dit, il se rattrapait pas mal depuis vu ses expériences désastreuses mais en la matière, il avait toujours eu un camarade de choc. A moins que cela ne s'arrête ici et maintenant étant donné que Seymour lui apprenait la nouvelle de sa relation naissante avec Madeline. Evidemment, Elwyn tombait des nues et il se lançait instinctivement dans un monologue pour en savoir le plus possible sur le coeur de l'affaire. "Bah écoute, tant qu'à faire, les coordonnées, ce serait pas si mal si je dois lui envoyer des posts-it d'invitation pour nos brunchs dominicaux, hein... Promis, je tâcherais de limiter en savoirs inutiles pour pas l'effrayer tout de suite." Comme s'il était réellement capable de se taire à ce sujet plus de cinq minutes d'affilée. Seymour avait bien supporté cela jusqu'ici, si Madeline était quelqu'un pour lui, elle devrait pouvoir s'y faire à son tour, du moins Elwyn l'espérait. "Du coup, c'est bon, vous allez vous marier, adopter un chien, avoir des enfants et manger du tofu le samedi soir? Non, parce que vu ce que tu décris là, t'es dans la merde, vieux! C'est le début de la fin, tu vois, le début du moment où tu tombes amoureux comme un gros niais et finis en hareng qui pète pour converser avec tes congénères quand ça se passe mal! Dis moi que ça va pas arriver, Seym'. Dis moi que tu vas finir en pleine callipédie, oui, faire des beaux gamins, ça c'est un art qui te siérait parfaitement!" Et voilà qu'il partait dans des élucubrations étranges, certainement retourné par la nouvelle et quelque part excité puisque Seymour se rendait doucement sur le chemin du bonheur. Elwyn lui souriait en retour, ses lunettes fermement ancrées sur le bout de son nez, persuadé que tout irait bien pour son meilleur ami. Son instinct le sentait ainsi, en tout cas et c'était une excellente chose, a priori.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Who wants to live forever?
Who dares to love forever when love must die? But touch my tears with your lips, touch my world with your fingertips and we can have forever. Forever is our today.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you're not going to believe what happened (Elwyn)   


Revenir en haut Aller en bas
 

you're not going to believe what happened (Elwyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-