AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 witches falls trail | Leah&Stephen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (08/01)
SURNOM : Bau. Mes frères m'ont toujours appelée comme ça, puis les amis... Même mes parents à la fin.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Barmaid
LOGEMENT : Redcliffe - N°107

POSTS : 1612 POINTS : 2760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : J'ai l'alcool joyeux - J'ai peur des clowns - J'adore me donner en spectacle - Je garde bien les secrets - Je déteste cuisiner, vive les plats déjà préparés!
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when. Besides, Walking with a friend in the dark is better than walking alone in the light. Stephen#2 *DF

•••

Sasha * Carter *
Chadna *
Lonnie*
Itziar*
Yanis
RPs TERMINÉS : Stephen (FB) *
Maximilien *
AVATAR : Chloé Bennett
CRÉDITS : Moua
DC : Non
INSCRIT LE : 07/09/2018

MessageSujet: Re: witches falls trail | Leah&Stephen   Mar 9 Oct - 20:56




Il finit par concéder qu'il était un peu dans l'exagération, mais ça la jeune femme en avait l'habitude. Ca avait beau ne faire que quelques mois qu'ils se connaissaient, elle avait déjà l'impression de mieux le connaître que certains amis qu'elle avait dans sa vie depuis des années. Peut-être était-ce dû au fait qu'ils avaient passé beaucoup de temps ensemble, ou encore qu'ils discutaient énormément. Il faut dire qu'ils s'étaient connu dans une période sombre, tous les deux tiraillés par une douleur qui leur était propre. Ils avaient sautés les étapes de discussions superficielles liées à tout début d'amitié, pour entrer directement dans le vif de sujet et se confier sur les épreuves douloureuses qu'ils traversaient alors à l'époque. De plus, elle savait très bien à quoi ressemblait le Stephen d'il y a quelques années, et elle n'avait de cesse d'essayer de le retrouver, au travers de petites blagues ou de piques pour le faire réagir. Elle ignorait comme se comportait l'entourage du jeune homme avec lui depuis la mort de sa femme, mais elle se doutait que beaucoup d'entre eux avaient du compatir, le regarder et le traiter avec pitié. Elle en avait décidé autrement, et le bousculait autant qu'elle le pouvait, afin qu'il se sente normal avec elle. Et la réciproque était vraie, comme le démontrait la petite phrase qu'il lui lança innocemment avec amusement.

"T'es plutôt l'insupportable fille en détresse." Elle fit la moue, absolument pas d'accord avec cette description faussée de sa personnalité. En détresse, elle? Surement pas. Ca allait à l'encontre de l'image de femme forte et sure d'elle qu'elle tentait tant bien que mal d'arborer jour après jour.

"Et toi t'es le prince pas si charmant" lança-t-elle finalement en lui faisant une petite grimace amusée. Il avait une gueule d'ange et un caractère de cochon. Quel déboire pour une éventuelle princesse ingénue de tomber sur un tempérament pareil. Elle se félicita intérieurement de sa comparaison, et continua d'évoluer avec prudence sur ce sentier qui semblait se détériorer à vue d'oeil. Ca n'annonçait rien de bon pour la suite. Par après, il se lança dans une description détaillée du pourquoi il la jugeait insupportable. C'est vrai que, dis comme ça, elle ne pouvait pas vraiment lui donner tord. Mais quand même, tout n'était pas sa faute.

"Pour tes papiers, j'ai juste ouvert la fenêtre..." dit-elle avec un petit air contrit. Comme si ceci expliquait cela. C'était une excuse plutôt pitoyable, mais c'était réellement la faute à pas de chance. Comme souvent. Elle revoyait la scène et se mordit la lèvre pour ne pas se marrer. C'est vrai que ça avait été exagéré, à croire que tout avait été manigancé parce que sincèrement, elle aurait vraiment voulu le faire qu'elle ne serait pas arrivée à un résultat aussi probant. Elle posa ses mains sur sa taille à la manière d'une personne fâchée et le fusilla du regard. "Frôler l'AVC cinquante fois?! Qu'est-ce que je dois dire moi avec avec ta petite balle en mousse que tu n'arrêtais pas de me refiler à chacun de nos séances, j'en ai cauchemardé pendant des semaines après" continua-t-elle avec un air outré. Ca n'était pas faux. Il s'était obstiné avec cette balle alors que Leah le suppliait de trouver un autre exercice pour travailler sa résistance. La balle ne cessait de lui échapper des mains, la frustrant toujours plus. Elle lui avait même jeté à la tête un jour. Et pourtant, inlassablement, une fois qu'elle était assise, il lui brandissait cette petite balle en mousse avec un sourire qu'elle qualifiait encore aujourd'hui d'hautement sadique. Après coup, ça avait fait son boulot, mais elle en gardait encore un souvenir plutôt cuisant.

Elle remarqua avec une délectation camouflée qu'il ne savait pas trop comment réagir à sa révélation d'une jeune Leah amourachée du beau Stephen quelques années auparavant. Elle jouait à fond la carte "tu ne me regardais même pas..." histoire d'enfoncer le clou un peu plus, quand elle éclata à nouveau de rire avec son rattrapage, qui peignait un tableau plutôt triste de l'Amanda du présent. Du grand Stephen.

"Merci. Je me sens beaucoup mieux maintenant que j'ai cette image en tête." dit-elle en hochant la tête avec un sous-entendu ironique. Elle faisait comme si, mais un soupçon de contentement la traversa tout de même, car il avait bien raison en utilisant le mot revanche. Après tout, elle avait pendant longtemps fais les frais de filles dans le genre d'Amanda, qui la rabaissait à coup de moqueries et de remarques sur son physique ou autre. C'est ainsi qu'elle se retrouva avec un petit sourire malicieux sur les lèvres, tentant de visualiser les trois gnomes que la jeune femme avait pondu ces dernières années. Ce sourire s'effaça pour laisser place à un air étonné tandis qu'il prononçait le prénom de Carter. Elle fronça les sourcils. La coïncidence ne pouvait pas être aussi flagrante, ou alors...

"Attends, attends. On parle pas de Carter Fawkes là, si?" Elle s'était presque arrêtée sous le coup de l'information, mais ne voulant pas rendre la situation tragique, elle reprit le chemin comme si de rien était. Elle le regarda hausser des épaules, comme pour dédramatiser une situation qui pourtant, le déstabilisait complètement à en voir sa façon d'en parler.

"Stephen..." commença-t-elle sans trop savoir comment dire ce qui lui trottait dans la tête. Elle ne voulait pas qu'il se braque, mais elle se devait d'être honnête avec lui. C'était presque un pacte implicite entre eux, pas de faux semblants. "J'suis contente que tu te dérides un peu, sérieux. Mais tu penses vraiment que c'est une bonne idée, là tout de suite? Avec tout ce que tu as en cours..." Par là, elle voulait évidemment parler de la garde de la petite. Le jeune homme était dans l'expectative de ce jugement, qui allait bouleverser sa vie pour de bon, en bien comme en mal. Et si ils parlaient bien de la même Carter, elle savait qu'elle aussi avait ses propres soucis personnels à gérer. Non vraiment, tout ceci semblait être une très mauvaise idée. Mais elle ne voulait pas le brusquer, attendant de voir comment il allait déjà réagir à ses dires.


 
Through a static scream
'When I was a young girl my father took me into the city to see a marching band. He said, girl, when you grow up would you be the savior of the broken, the beaten, and the damned? He said, will you defeat them, your demons and all the non-believers?.

(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur à reconstruire
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-neuf ans (16.8)
STATUT : le flou artistique
MÉTIER : Kiné. pédiatrique • a ouvert son propre cabinet l'an dernier et travaille avec Phoebe pour la partie administrative • tient bénévolement une permanence au St. Vincent's pour les enfants dont les parents n'ont pas les moyens d'assumer les frais d'un spécialiste
LOGEMENT : #27 Toowong, une petite maison qui reste encore en partie à rénover.

POSTS : 1162 POINTS : 2675

PETIT PLUS : Irlandais de naissance mais n'y est pas retourné depuis ses six ans • père adoptif d'une petite fille de quatre ans • a été marié, puis un cancer qui emporte Rachel et réduit à néant sa famille • travaille beaucoup trop • en procédure judiciaire avec ses ex beaux parents pour obtenir la garde exclusive de sa fille
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
A true friend is someone who lets you have total freedom to be yourself - and especially to feel. Or, not feel. Whatever you happen to be feeling at the moment is fine with them. That's what real love amounts to - letting a person be what he really is. Starter #8


All that is gold does not glitter, Not all those who wander are lost; The old that is strong does not wither, Deep roots are not reached by the frost. From the ashes a fire shall be woken, A light from the shadows shall spring; Renewed shall be blade that was broken, The crownless again shall be king Lehen #2DF

•••

thomaskaecysagehannahchadna sophiakahlancaitlynstormway #2hadès #2paulpop+phoebe


RPs TERMINÉS : ellie #1 > starter #1 > joanne > ellie #2 > Starter #2 > stormway > starter #3 > leah (fb) > starter #4 > nadia > hadès > starter #5 > starter #6 > starter #7
abandons:
 



AVATAR : Aaron Taylor Johnson
CRÉDITS : lux aeterna (ava) loonywaltz (ub) & siren charms (signa) & tumblr (gifs)
DC : Sana Dhani
INSCRIT LE : 24/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20111-stephen-h-we-are-only-a-moment http://www.30yearsstillyoung.com/t20290-stephen-i-d-rather-be-a-lover-than-a-fighter http://www.30yearsstillyoung.com/t20719-stephen-holloway http://www.30yearsstillyoung.com/t20920-stephen-holloway

MessageSujet: Re: witches falls trail | Leah&Stephen   Jeu 11 Oct - 11:57



( witches falls trail )
"Et toi t'es le prince pas si charmant" qu'elle lui lançait après qu'il l'ait qualifiée de l'insupportable fille en détresse. C'était de bonne guerre, et pas totalement faux. Dans ce rôle la Stephen était tout à fait crédible. Le type bien sous tout rapport mais qui cachait un paquet de névrose sous sa belle gueule. Un bon scénario de film tiens. "Pour tes papiers, j'ai juste ouvert la fenêtre..." Leah poursuivait, faisant allusion à leur premier rendez vous. Un rendez vous mémorable. "...et ta poisse légendaire a fait le reste ?" Stephen terminait sa phrase, un sourire mi amusé mi moqueur qui s'étirait sur ses lèvres, puis haussant les épaules il poursuivait leur marche tandis que la brune rétorquait en se moquant de nouveau de sa façon de tout exagérer : "Frôler l'AVC cinquante fois?! Qu'est-ce que je dois dire moi avec avec ta petite balle en mousse que tu n'arrêtais pas de me refiler à chacun de nos séances, j'en ai cauchemardé pendant des semaines après" Cette fois c'était assez drôle. Un rire s'échappait de façon totalement incontrôlée, l'exercice de la petite balle avait plutôt eu un effet inattendu sur la brune. Bien plus d’agacement que de résultats dans un premier temps, le kiné avait du persister séance après séance pour que Leah ne daigne s'y intéresser sérieusement. "Pour Halloween ça te dit une soirée films d'horreur ou je te montre des séances filmées de rééducation avec cet objet que tu aimes tant ?" qu'il demandait dans le seul et unique but de la taquiner suffisamment. Il levait les yeux au ciel, les mains tenant toujours les bretelles de son sac à dos pour se délester d'un poids. Vint ensuite au tour d'Amanda d'entrer dans le cercle de leurs conversations décalées. La blonde peroxydée qui avait fait découvrir tant de choses à Stephen mais dont la Leah de bientôt trente ans n'avait rien à envier désormais. "Merci. Je me sens beaucoup mieux maintenant que j'ai cette image en tête." Il haussait les épaules en lui glissant un regard en coin. "Y'a pas de quoi, ravi d'avoir pu t'aider" Stephen se gardait bien de lui dire qu'elle était aujourd'hui cent fois mieux qu'elle, de peur de briser cette belle lancée de second degrés, d'autant plus que c'était évident, ça l'était déjà à l'époque même si l'ado pré-pubère qu'il était ne l'avait pas vu sous cet angle. C'en était suivi la révélation de trop, celle qui allait en engendrer d'autres mais dont il avait besoin d'entendre l'avis de la brune. Sa relation avec Carter était un gigantesque point d'interrogation, et rapidement Leah allait mettre le doigt dessus. "Attends, attends. On parle pas de Carter Fawkes là, si?" Quoi ? Merde ! Sa théorie n'était pas si erronée en fin de compte.  "Brisbane est si petite que ça pour que tu saches exactement de qui je parle ?" Ce qui s'apparentait à un oui. "Stephen..." qu'elle commençait d'une voix plus douce, avec cette pause qui semblait déjà vouloir tout dire. "J'suis contente que tu te dérides un peu, sérieux. Mais tu penses vraiment que c'est une bonne idée, là tout de suite? Avec tout ce que tu as en cours..." Il se passa une main sur le visage. C'était à la fois ce qu'il avait envie et ce qu'il n'avait pas envie d'entendre. "J'te parle pas d'avoir une copine... on s'amuse bien. Et je l'apprécie beaucoup on est amis depuis près d'un an maintenant, mais.. j'ai pas envie qu'elle se fasse de fausses idées sur moi. Et c'est certainement ça qui me pousse à t'en parler j'ai pas envie de passer pour le gros connard de service." Stephen haussait de nouveau les épaules. Leah avait sûrement raison. Le procès approchait, lui déconnait et le monde n'allait pas tarder à s'écrouler autour de lui avant qu'il n'ait eu le temps de faire quoique ce soit.



( Pando )




::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (08/01)
SURNOM : Bau. Mes frères m'ont toujours appelée comme ça, puis les amis... Même mes parents à la fin.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Barmaid
LOGEMENT : Redcliffe - N°107

POSTS : 1612 POINTS : 2760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : J'ai l'alcool joyeux - J'ai peur des clowns - J'adore me donner en spectacle - Je garde bien les secrets - Je déteste cuisiner, vive les plats déjà préparés!
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when. Besides, Walking with a friend in the dark is better than walking alone in the light. Stephen#2 *DF

•••

Sasha * Carter *
Chadna *
Lonnie*
Itziar*
Yanis
RPs TERMINÉS : Stephen (FB) *
Maximilien *
AVATAR : Chloé Bennett
CRÉDITS : Moua
DC : Non
INSCRIT LE : 07/09/2018

MessageSujet: Re: witches falls trail | Leah&Stephen   Jeu 11 Oct - 16:31




"...et ta poisse légendaire a fait le reste ?" qu'il lui dit avec un petit sourire amusé en terminant sa phrase pour elle. Sa poisse légendaire... Elle ne finirait jamais d'en entendre parler de celle la. Elle pensa un instant que si elle avait pu revenir en arrière pour changer certains évènements de cette première séance, elle l'aurait fait, pour ne plus avoir à entendre ses railleries constantes à propos de sa maladresse, sa malchance... Enfin, ce qui la caractérisait quoi. Mais après réflexion, elle se dit que non, elle ne changerait rien. C'est ce premier rendez vous qui avait jeté les bases de leur relation telle qu'elle était aujourd'hui. Et pour tout avouer, elle ne la changerait pour rien au monde. Ce sont ces petites gaffes qui avaient permis de délier les langues, de son côté comme du sien. Et puis de détendre un peu l'atmosphère, et au fur et à mesure de détendre Stephen tout court. Dieu seul sait qu'il en avait bien besoin à l'époque et toujours aujourd'hui d'ailleurs, mais un peu moins quand même. Il s'autorisait déjà à rire et à sourire, ce qui était un bond énorme en avant.
"... et le vent à fait le reste!" conclu-t-elle en fronçant les sourcils, sans admettre que oui, elle avait la poisse! Ses frères l'appelaient parfois le "chat noir" pour l'embêter, ce qui avait effectivement le don de l'énerver au plus haut point. Mais quand une réputation était forgée... Elle était pour ainsi dire gravée dans la roche.
Apparemment son aveu concernant un certain traumatisme des balles en mousse le fit beaucoup rire, et elle secoua la tête avec dépit. Et la compassion dans tout ça hein?
"Pour Halloween ça te dit une soirée films d'horreur ou je te montre des séances filmées de rééducation avec cet objet que tu aimes tant ?" Un sourire apparu au coin des lèvres de Leah, qui déjà imaginait mal le jeune kiné planquer des caméras au quatre coins de la pièce histoire d'immortaliser leurs séances. Elle l'espérait en tout cas, car le raconter était une chose. Avoir des images pour appuyer ses dires était différent, surtout si ces dossiers étaient sur elle. Elle le visualisait fort bien se payer des tranches de rire avec Logan en revoyant certaines scènes qui s'étaient déroulées dans le cabinet. Sa vie aurait viré au cauchemar très certainement. Stephen ou Logan séparément, elle pouvait gérer. Les deux ensembles par contre... "Je suis partante pour la soirée films d'horreur." lança-t-elle avec sérieux cette fois ci. Elle se voyait bien hurler et sursauter à chaque scène en envoyant la moitié de son popcorn sur un Stephen résigné d'avoir encore une fois choisi Leah comme partenaire de soirée. "Par contre tes balles en mousse tu peux te les garder!" continua-t-elle en haussant un peu la tête avec un dédain calculé. Après quoi elle prit un air perplexe et ajouta un "Et rien avec des clowns hein, tu sais bien!" Bha oui... Même si le but de ces soirées était de se faire peur, elle était quand même supposée passer un bon moment... pas vivre un traumatisme pendant deux heures. Elle frissonna lorsqu'une image de clown lui vint en tête, outrepassant complètement la petite balle en mousse tant détestée. Elle ne savait pas d'où ça lui venait... juste une horreur profonde dès qu'un clown entrait dans son champs de vision. Clairement pas la bonne personne pour vous accompagner au cirque donc.
Afin de clore le sujet "Amanda", le jeune homme lui dit simplement qu'il était ravi d'avoir pu l'aider à se sentir mieux face à cette déception amoureuse de pré-adolescente. Depuis, elle avait de toute façon pris confiance en elle, et toutes les Amanda du monde ne pourrait plus jamais la faire se sentir comme un moins que rien. Sentiment un peu trop omniprésent à une époque de sa vie. Finalement, il embraya sur une information qui surpris la jeune femme, et même encore plus lorsqu'il lui confirma ce qu'elle pensait déjà.
"Brisbane est si petite que ça pour que tu saches exactement de qui je parle ?" Ah ben voilà. Au moins elle n'aurait pas à imaginer qui était cette personne qui avait su bouleverser la routine bien rodée du jeune homme. Elle connaissait fort bien Carter, même si ça ne faisait pas non plus des années qu'elles se côtoyaient, les deux jeunes femmes avaient plutôt bien sympathisé, se découvrant, malgré leurs différences, beaucoup de points en commun. Et il y en avait maintenant un de plus. Stephen.
"Il faut croire!" dit-elle avec un petit sourire, encore sous le coup de ce qu'il venait de lui annoncer. "On s'est rencontrée à la boxe... Et depuis on se voit aussi de temps en temps en dehors, comme au bar par exemple." ajouta-t-elle, afin qu'il puisse mieux cerner leur relation. Il est vrai que Carter lui avait déjà dis où elle vivait, mais Leah n'avait jamais réellement fait le rapprochement avec lui. C'était maintenant chose faite, ils étaient donc voisins. "J'te parle pas d'avoir une copine... on s'amuse bien. Et je l'apprécie beaucoup on est amis depuis près d'un an maintenant, mais.. j'ai pas envie qu'elle se fasse de fausses idées sur moi. Et c'est certainement ça qui me pousse à t'en parler j'ai pas envie de passer pour le gros connard de service." Leah l'écoutait, continuant sa marche les yeux baissés vers le sol, tout en prenant le temps d'intégrer les informations. A la fin de sa phrase, elle releva les yeux et l'arrêta d'un geste pour qu'il la regarde dans les yeux. "N'importe qui te connaissant un minimum sait très bien que tu es beaucoup de choses, mais certainement pas un connard!" Elle avait dit cela avec force et conviction, déjà énervée à l'avance que quelqu'un puisse penser cela de son ami. Elle était plutôt impulsive, surtout au niveau des émotions. Elle prit une légère respiration, après quoi elle se remit en route. "Puis celui qui ose dire ça, il aura affaire à moi!" dit-elle en roulant des poings dans le vide comme une enfant, histoire de continuer sur un ton plus léger. Ca ne servait à rien de parler de tout ceci avec gravité, d'autant plus qu'elle voyait que le sujet touchait beaucoup Stephen, qui semblait plutôt perdu. "Je connais pas assez Carter pour me mettre à sa place, savoir comment elle peut penser dans cette situation..." avoua-t-elle. "Mais je sais qu'elle aussi à ses propres problèmes à gérer... Et qu'elle sort d'une histoire douloureuse." Elle haussa les épaules. Elle ne voulait pas lui dicter une conduite. Si ça lui faisait du bien, tant mieux. Mais elle savait que ce genre de situation ne finissait jamais bien, en tout cas pour un des deux. "J'espère juste qu'elle s'amuse comme toi... Et qu'elle est pas entrain de tomber amoureuse. Sinon t'es dans la merde." conclu-t-elle. Les filles avaient tendance à s'attacher plus vite, c'était comme ça depuis la nuit des temps. Certaines faisaient exception à la règle, et peut-être que Carter faisait partie de celles-ci. Mais peut-être pas. Si Stephen voulait conserver un semblant d'amitié avec elle, il allait devoir faire un choix et vite. Les entre-deux entre adultes consentants n'existaient pas.


 
Through a static scream
'When I was a young girl my father took me into the city to see a marching band. He said, girl, when you grow up would you be the savior of the broken, the beaten, and the damned? He said, will you defeat them, your demons and all the non-believers?.

(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur à reconstruire
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-neuf ans (16.8)
STATUT : le flou artistique
MÉTIER : Kiné. pédiatrique • a ouvert son propre cabinet l'an dernier et travaille avec Phoebe pour la partie administrative • tient bénévolement une permanence au St. Vincent's pour les enfants dont les parents n'ont pas les moyens d'assumer les frais d'un spécialiste
LOGEMENT : #27 Toowong, une petite maison qui reste encore en partie à rénover.

POSTS : 1162 POINTS : 2675

PETIT PLUS : Irlandais de naissance mais n'y est pas retourné depuis ses six ans • père adoptif d'une petite fille de quatre ans • a été marié, puis un cancer qui emporte Rachel et réduit à néant sa famille • travaille beaucoup trop • en procédure judiciaire avec ses ex beaux parents pour obtenir la garde exclusive de sa fille
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
A true friend is someone who lets you have total freedom to be yourself - and especially to feel. Or, not feel. Whatever you happen to be feeling at the moment is fine with them. That's what real love amounts to - letting a person be what he really is. Starter #8


All that is gold does not glitter, Not all those who wander are lost; The old that is strong does not wither, Deep roots are not reached by the frost. From the ashes a fire shall be woken, A light from the shadows shall spring; Renewed shall be blade that was broken, The crownless again shall be king Lehen #2DF

•••

thomaskaecysagehannahchadna sophiakahlancaitlynstormway #2hadès #2paulpop+phoebe


RPs TERMINÉS : ellie #1 > starter #1 > joanne > ellie #2 > Starter #2 > stormway > starter #3 > leah (fb) > starter #4 > nadia > hadès > starter #5 > starter #6 > starter #7
abandons:
 



AVATAR : Aaron Taylor Johnson
CRÉDITS : lux aeterna (ava) loonywaltz (ub) & siren charms (signa) & tumblr (gifs)
DC : Sana Dhani
INSCRIT LE : 24/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20111-stephen-h-we-are-only-a-moment http://www.30yearsstillyoung.com/t20290-stephen-i-d-rather-be-a-lover-than-a-fighter http://www.30yearsstillyoung.com/t20719-stephen-holloway http://www.30yearsstillyoung.com/t20920-stephen-holloway

MessageSujet: Re: witches falls trail | Leah&Stephen   Ven 12 Oct - 23:13



( witches falls trail )
Leah clôturait le sujet en expliquant que le vent était à blâmer plus que sa poisse. Mouais. Stephen n'était pas grandement convaincu, si bien qu'il se contentait d'hausser les épaules et de continuer d'avancer. Leah n'avouerait jamais qu'elle était une vraie poissarde, même si d'aussi longtemps qu'il s'en souvienne ça avait toujours été le cas. Logan lui même l'avait prié de veiller sur sa petite sœur au milieu des bois tant la brune avait deux pieds gauche, mais soit. "Je suis partante pour la soirée films d'horreur." qu'elle lui lançait après qu'il ne l'ait charriée sur la sacro sainte balle en mousse qui avait tant animé leurs séances. Ce n'était pas une mauvaise idée après tout, ça pourrait même être plutôt amusant. "Va pour les films d'horreurs Bau."  Lui n'avait jamais réussi à avoir peur devant ce genre de films, mais Leah était bien du genre à sursauter à tout bout de champ, et ça, ce serait sûrement très drôle. Ça lui changerait au moins les idées. "Par contre tes balles en mousse tu peux te les garder!" qu'elle continuait avant qu'il ne réagisse par un rire franc. Oui, plus question d'utiliser cette maudite balle avant un long moment. Leah lui en avait fait voir de toutes les couleurs au fur et à mesure de sa rééducation. "Et rien avec des clowns hein, tu sais bien!" Ça non plus, il ne risquait pas de l'oublier. Leah était loin d'être un labyrinthe, Stephen avait l'impression de la connaître comme sa poche depuis ces derniers mois et ça semblait assez réciproque. C'était reposant. "Je sais... on laisse de côté la dernière saison d'American Horror Story" qu'il lâchait en haussant les épaules. C'était assez limpide : Stephen passait sûrement ses soirées devant Netflix depuis quelques temps. Un boulot qui s'amenuisait par la présence de Phoebe mais qu'il ne rentabilisait pas forcément en sortant plus. Lui préférait la douceur de son canapé et la télévision ses jours de repos. Il songeait souvent qu'il était temps de se reprendre en main, mais c'était bien plus facile à dire qu'à faire.

Ils avaient avancé depuis un bon moment déjà lorsqu'ils en étaient venus à parler de Carter. La soirée commençait à pointer le bout de son nez, et la fraîcheur à se faire sentir. Comme il s'en doutait un peu, Leah savait exactement de qui il parlait en évoquant le prénom de son amie. Les deux avaient bien trop de points communs pour ne pas se connaître. "On s'est rencontrée à la boxe... Et depuis on se voit aussi de temps en temps en dehors, comme au bar par exemple." La salle de sport et le McTavish, sûrement des endroits que les deux femmes connaissaient comme le fond de leur poche. "Pas étonnant, ça" Ce qui l'était un peu plus, c'est que lui soit aussi proche d'elles en étant si différent. Mais ce n'était clairement pas le même sujet. "N'importe qui te connaissant un minimum sait très bien que tu es beaucoup de choses, mais certainement pas un connard!" Ces paroles regonflaient la confiance du brun tant Leah les avait prononcées d'un ton déterminé, puis elle ajouta un : "Puis celui qui ose dire ça, il aura affaire à moi!" qui suffit à le faire sourire. "Je m'en fiche de ce que les autres peuvent penser de moi. J'ai juste ... peur de le devenir. C'est pas quelque chose que j'ai fait souvent." Oh que non. Stephen avait littéralement le cul entre deux chaises depuis que sa liaison avec sa voisine avait commencé. Lui qui avait toujours été droit dans ses bottes, à épouser son premier amour et prendre le statut de père par sens des responsabilités se retrouvait désormais veuf à coucher avec une amie pour égoïstement noyer ses pensées dans quelque chose qui suffisait à le fatiguer presque autant qu'une journée de boulot.  "Je connais pas assez Carter pour me mettre à sa place, savoir comment elle peut penser dans cette situation... Mais je sais qu'elle aussi à ses propres problèmes à gérer... Et qu'elle sort d'une histoire douloureuse. J'espère juste qu'elle s'amuse comme toi... Et qu'elle est pas entrain de tomber amoureuse. Sinon t'es dans la merde." Le brun soufflait, se passant une main sur le visage. Il l'espérait aussi. "Sa vie doit être aussi chaotique que la mienne. J'sais pas quoi penser de nous deux. Je sais même pas si on peut parler de nous deux. Tu sais comme je suis Leah. J'me suis lancé dans un truc que je contrôle même pas." Stephen était perdu. Avec Carter tout était simple et compliqué en même temps, mais toute chose simple et compliquée qu'elle était, il n'arrivait pas à s'en passer. Sûrement qu'ensemble ils surmontaient leur quotidien désastreux, mais de là il n'arrivait plus à avoir aucune pensée cohérente. "On se pose ici ce soir ?" qu'il demandait en jetant son énorme sac sur le sol. Devant eux se formait une espèce de petite plaine, un peu en retrait au milieu des arbres. Ses épaules étaient en feu, ses pieds tout autant. Seul point positif de cette après midi de marche : Leah n'était pas encore tombée.  



( Pando )




::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (08/01)
SURNOM : Bau. Mes frères m'ont toujours appelée comme ça, puis les amis... Même mes parents à la fin.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Barmaid
LOGEMENT : Redcliffe - N°107

POSTS : 1612 POINTS : 2760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : J'ai l'alcool joyeux - J'ai peur des clowns - J'adore me donner en spectacle - Je garde bien les secrets - Je déteste cuisiner, vive les plats déjà préparés!
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when. Besides, Walking with a friend in the dark is better than walking alone in the light. Stephen#2 *DF

•••

Sasha * Carter *
Chadna *
Lonnie*
Itziar*
Yanis
RPs TERMINÉS : Stephen (FB) *
Maximilien *
AVATAR : Chloé Bennett
CRÉDITS : Moua
DC : Non
INSCRIT LE : 07/09/2018

MessageSujet: Re: witches falls trail | Leah&Stephen   Sam 13 Oct - 17:04




Un petit sourire vint à nouveau se poser sur ses lèvres, alors qu'il acquiesçait sur une future soirée animée par des films d'horreur à l'occasion d'Halloween. Ils avaient déjà pas mal traîné ensemble, fait un tas de trucs à vrai dire, mais rester à la maison devant la télé n'en avait jamais fais partie. Il était rare pour elle d'avoir des soirées de libres, et puis si elle en avait, c'était rarement pour rester chez elle. Elle était plus du genre à sortir faire la fête qu'à squatter en pyjama. Mais elle commençait doucement à se lasser de tout ça. C'était récent, mais elle traversait une légère crise existentielle qui lui faisait remettre en cause pas mal de choses sur sa vie. Et puis le fait de côtoyer des personnes de son âge ayant une vie si radicalement opposée à la sienne avait également une influence sur elle, la faisait réfléchir. Stephen, et même Carter quand y pense, qui était maman et avait une existence bien différente malgré leurs ressemblances évidentes. Un autre détail qui la fit sourire, c'était cette manie qu'il avait lui aussi de l'appeler Bau. C'était le cas d'à peu près tout son entourage, mais surtout ceux qu'elle connaissait depuis très longtemps. Elle avait un peu moins entendu ce surnom depuis qu'elle s'était isolée de tout le monde pendant sa relation destructrice avec Camden, notamment de sa famille. Alors le fait qu'il la surnomme ainsi avec autant de naturel... C'était étonnamment réconfortant. 
"Je sais... on laisse de côté la dernière saison d'American Horror Story" qu'il lui dit ensuite avec un air entendu, comme si ce qu'elle venait de lui dire était complètement évident. "Ah ouais y a des clowns dans cette série?" lui demanda-t-elle avec un air interrogateur. Pas étonnant qu'elle n'ait jamais regardé tiens. Elle était plutôt cinéphile, mais rester des heures à suivre des séries c'était pas son truc. Elle avait déjà essayé, mais elle n'était pas encore tombée sur LA série qui allait suffisamment marquer son intérêt. A l'instar de Stephen donc, qui lui semblait totalement conquis par ce concept. Encore une différente flagrante entre les deux individus, vraiment, il semblait plus facile de trouver des choses qui les séparaient plutôt que l'inverse. Et pourtant, ils étaient devenus plus proches en quelques mois qu'elle ne l'avait jamais été en des années d'amitié avec d'autres. La vie était parfois bien étrange. 


Vint ensuite ce sujet de conversation plutôt inattendu. Carter. Encore un twist que le destin leur réservait, puisqu'ils connaissent tous les deux la même personne sans même le savoir. Evidemment pas dans les mêmes conditions, mais le fait qu'ils se soient tous côtoyés pendant autant de temps sans s'en apercevoir était juste dingue quand on y pensait bien. Il ne semblait d'ailleurs absolument pas étonné par les conditions de leur rencontre, ainsi que par les endroits qu'elles fréquentaient toutes les deux. La longue tirade qu'elle lui lança ensuite eu au moins le mérite de le faire sourire, à défaut peut-être de lui remonter le moral. "Je m'en fiche de ce que les autres peuvent penser de moi. J'ai juste... peur de le devenir. C'est pas quelque chose que j'ai fait souvent." Tu m'étonnes pensa la jeune femme en elle même. Dieu seul sait qu'elle en avait rencontré des connards dans sa vie. Et il était tellement loin de ça, tellement différent... Toujours à faire ce qui était mieux pour les autres, à défaut de penser à lui. Bon sang, il était temps qu'il fasse quelque chose pour lui, pour une fois. Et si c'était ça qui lui faisait du bien, qui lui changeait les idées et bien tant mieux!
"On ne devient pas un connard, on l'est ou on ne l'est pas. Et en l'occurence, tu es encore très loin du compte... C'est pas une histoire de cul  qui va te le faire devenir tu sais." lâcha-t-elle en levant les yeux au ciel. Carter avait du caractère et ne semblait pas être du genre à tomber dans les bras du premier venu juste en couchant avec lui. Elle avait encore son ex en tête... Puis elle savait probablement ce que Stephen avait vécu, elle se doutait bien qu'il n'était pas prêt non plus pour une relation sérieuse. "Et puis à partir du moment où tu lui as expliqué ta vision des choses et qu'elle a quand même continué à coucher avec toi, elle savait à quoi elle s'en tenait. Arrête de penser que toutes les filles craquent sur toi franchement, Logan a vraiment une mauvaise influence sur toi." Continua-t-elle en éclatant de rire, dans une nouvelle tentative d'alléger la situation qui semblait peser depuis longtemps sur le jeune homme. Il avait tellement de valeurs et d'éthique que la moindre incartade lui semblait être une énorme tempête qui menaçait de s'effondrer sur sa vie si routinière.  "Sa vie doit être aussi chaotique que la mienne. J'sais pas quoi penser de nous deux. Je sais même pas si on peut parler de nous deux. Tu sais comme je suis Leah. J'me suis lancé dans un truc que je contrôle même pas." Oui elle savait comment il était. Il avait besoin de prendre de la distance par rapport à tout ça. "Arrête de désespérément vouloir tout contrôler Holloway, il y a des choses sur lesquelles tu ne pourras jamais avoir d'emprise, c'est comme ça. Si ça te fait du bien, profites en. Si ça te prend trop la tête, tu arrêtes. Ta vie est déjà compliquée pour en rajouter une couche. Mais n'invente pas des problèmes là où il n'y en a pas, pas encore en tout cas." ajouta-t-elle en le regardant avec sérieux. Oui elle pouvait être sérieuse par moment, surtout si son ami était réellement paumé comme en ce moment. Elle n'était sans doute pas la mieux placée pour discuter de tout ça, mais apparemment c'est elle qu'il avait choisi pour confier ce qu'il avait sur le coeur. Elle essayait donc de prendre son rôle avec sérieux, espérant l'aider un tant soi peu.

Il s'arrêta ensuite en lâchant son énorme sac au sol, qui tomba d'ailleurs dans un bruit sourd qui dévoilait les kilos qu'il avait du se coltiner toute la journée. Le pauvre. Elle l'aurait bien plaint mais bon, c'était son choix aussi d'apporter la moitié du magasin de rando avec lui. Il lui demanda de se poser ici ce soir, et elle acquiesça tout en laissant tomber elle aussi son sac au sol. Peut-être moins lourd mais la marche qu'ils avaient faite avait durée des heures, et elle sentait que ses épaules avaient pris cher, de même que ses jambes. Elle était sportive, mais cette marche n'avait pas été une promenade de plaisance, au milieu des pierres, des herbes hautes et des différences de niveau sur le sol. Elle avait quelques éraflures par ci par là, mais rien de bien grave. Elle était assez contente de cet exploit. 

"T'as vu, je suis encore entière!" lui lança-t-elle tout en s'étirant pour soulager ses muscles fatigués et ne pas se réveiller avec des crampes le lendemain. Elle finit par se redresser et frissonna légèrement. A peine à l'arrêt, on commençait à bien sentir que l'été n'était plus, et que les soirées étaient bien plus fraîches. Elle se tourna vers Stephen qui commençait à sortir un million d'affaires de son sac. "Je vais ramasser des branches pour faire un feu avant de tomber en hypothermie." grimaça-t-elle, prenant le taureau par les cornes. Avant qu'il n'ait le temps de rétorquer quoique ce soit, elle s'éloigna vers les arbres qui les entouraient. Trouver du bois ne serait probablement pas compliqué. 
Elle avançait depuis quelques minutes déjà, ramassant des branches ici et là. La nuit tombait rapidement, et elle regretta assez vite de ne pas avoir emporté de lampe torche avec elle. Soudain, elle l'entendit l'appeler, probablement qu'il se demandait où elle était encore passée. Elle tourna la tête derrière, commençant à lui répondre un "J'ARRI..." qu'elle ne parvint pas à continuer. Elle ne s'était pas rendu compte qu'elle avançait le long d'un effondrement de terrain à cause de l'obscurité, et alors qu'elle posait son pied gauche devant elle, la terre se déroba et lui fit perdre l'équilibre. Elle s'affala le long du dénivelé s'écorchant fortement le genou sur un pierre qui se trouvait sur le chemin. Elle atterrit donc quelques mètres plus bas, dans ce qui semblait être de la boue. Reprenant ses esprits, elle se releva tout en grimaçant en sentant un lancement lui traverser la jambe. A part ça, rien de casser. "Il va me tuer..." murmura-t-elle à haute voix, regardant autour d'elle, sans pouvoir percevoir quoique ce soit. Heureusement la lune projetait déjà une faible lueur, et elle pouvait voir qu'elle n'était pas trop bas par rapport au talus qui se tenait au dessus d'elle. C'était légèrement en pente, mais elle se voyait mal escalader ce truc pas stable, surtout avec son genou dans cet état. Elle secoua la tête. Espérons qu'il avait aussi prévu une corde dans son attirail d'Indiana Jones.
"Stepheeeeen..." commença-t-elle a crier, portant ses mains autour de sa bouche afin d'augmenter la portée de sa voix. Première étape, se faire repérer. On avisera pour la suite... 


 
Through a static scream
'When I was a young girl my father took me into the city to see a marching band. He said, girl, when you grow up would you be the savior of the broken, the beaten, and the damned? He said, will you defeat them, your demons and all the non-believers?.

(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur à reconstruire
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-neuf ans (16.8)
STATUT : le flou artistique
MÉTIER : Kiné. pédiatrique • a ouvert son propre cabinet l'an dernier et travaille avec Phoebe pour la partie administrative • tient bénévolement une permanence au St. Vincent's pour les enfants dont les parents n'ont pas les moyens d'assumer les frais d'un spécialiste
LOGEMENT : #27 Toowong, une petite maison qui reste encore en partie à rénover.

POSTS : 1162 POINTS : 2675

PETIT PLUS : Irlandais de naissance mais n'y est pas retourné depuis ses six ans • père adoptif d'une petite fille de quatre ans • a été marié, puis un cancer qui emporte Rachel et réduit à néant sa famille • travaille beaucoup trop • en procédure judiciaire avec ses ex beaux parents pour obtenir la garde exclusive de sa fille
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
A true friend is someone who lets you have total freedom to be yourself - and especially to feel. Or, not feel. Whatever you happen to be feeling at the moment is fine with them. That's what real love amounts to - letting a person be what he really is. Starter #8


All that is gold does not glitter, Not all those who wander are lost; The old that is strong does not wither, Deep roots are not reached by the frost. From the ashes a fire shall be woken, A light from the shadows shall spring; Renewed shall be blade that was broken, The crownless again shall be king Lehen #2DF

•••

thomaskaecysagehannahchadna sophiakahlancaitlynstormway #2hadès #2paulpop+phoebe


RPs TERMINÉS : ellie #1 > starter #1 > joanne > ellie #2 > Starter #2 > stormway > starter #3 > leah (fb) > starter #4 > nadia > hadès > starter #5 > starter #6 > starter #7
abandons:
 



AVATAR : Aaron Taylor Johnson
CRÉDITS : lux aeterna (ava) loonywaltz (ub) & siren charms (signa) & tumblr (gifs)
DC : Sana Dhani
INSCRIT LE : 24/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20111-stephen-h-we-are-only-a-moment http://www.30yearsstillyoung.com/t20290-stephen-i-d-rather-be-a-lover-than-a-fighter http://www.30yearsstillyoung.com/t20719-stephen-holloway http://www.30yearsstillyoung.com/t20920-stephen-holloway

MessageSujet: Re: witches falls trail | Leah&Stephen   Lun 15 Oct - 16:53



( witches falls trail )
Halloween n'avait jamais été une célébration qui lui avait déjà parlé plus que ça. Pas un grand fan de déguisements ni de bonbons à outrance, Stephen trouvait ça marrant, tout au plus. Mais malgré ça, cette soirée films d'horreur qu'ils venaient de prévoir avec Leah lui semblait être une excellente idée. Déjà puisqu'il ne doutait pas qu'elle lui changerait les idées, et ensuite puisqu'il aurait la possibilité de se moquer allègrement de Leah la froussarde pendant quelques heures. "Ah ouais y a des clowns dans cette série?" Il hocha la tête en retour. Les séries, c'était son domaine. Toute personne connaissant Stephen à minima le savait pertinemment : son abonnement Netflix était sûrement le plus rentabilisé de tout le continent. "Mais si je me trompe pas, j'ai cru voir qu'ils passaient Les griffes de la nuit au cinepark à Bayside. J'embarque des vivres et des plaids et ça peut être une soirée sympa." Et surtout, ça changeait de son canapé. Niveau dépaysement, on ne pouvait pas vraiment faire mieux que le cinéma de plein air. Ce n'était pas quelque chose qu'il faisait souvent. Soit il était bien trop occupé pour s'y rendre où l'alternative Netflix avait encore sévi, mais cette idée restait toujours dans un coin de sa tête. C'était le bon moment pour la concrétiser, même si avec Leah il s'attendait toujours au pire. Sursauter et renverser son sceau de popcorn dans la voiture c'était bien son genre, mais pourquoi pas. Il était grand temps de se remuer.

Au beau milieu de leur marche, entre deux sentiers escarpés, le sujet Carter était arrivé sur le tapis. Comme un cheveu sur la soupe, comme une pseudo bombe. Stephen n'avait pas su comment amener cette micro révélation sur sa vie sentimentale. Cette liaison qui avait son importance mais avec laquelle il avait bien du mal à jongler. Leah était sûrement celle qui le connaissait le mieux depuis quelques temps. Stephen avait besoin de son avis. Bon ou mauvais. "On ne devient pas un connard, on l'est ou on ne l'est pas. Et en l’occurrence, tu es encore très loin du compte... C'est pas une histoire de cul  qui va te le faire devenir tu sais." Il haussa les épaules. Toutes les histoires de connards commençaient toujours par une histoire de cul. "Et puis à partir du moment où tu lui as expliqué ta vision des choses et qu'elle a quand même continué à coucher avec toi, elle savait à quoi elle s'en tenait. Arrête de penser que toutes les filles craquent sur toi franchement, Logan a vraiment une mauvaise influence sur toi." Stephen leva les yeux au ciel en réaction à la dernière partie de sa remarque, ben voyons ! Stephen était l'opposé de Logan lorsqu'ils s'agissait des femmes, mais pour le reste sa petite sœur marquait un point. "J'en sais rien. Je connais Carter. Mais... enfin pour moi c'est nouveau. Je suis pas un saint non plus, mais.. j'ai jamais revu les amandas qui sont arrivées ponctuellement dans ma vie." Oh que non. Stephen ne s'était jamais défini par sa vie sentimentale. Workaholic compulsif, son bureau était son seul et véritable amour, mais là c'était de nouveau différent. Comme si passer du temps sur ses dossiers était agaçant au possible. Il tournait enfin la page. Et c'est sûrement ça qui le dérangeait plus que tout le reste dans toute cette histoire. "Arrête de désespérément vouloir tout contrôler Holloway, il y a des choses sur lesquelles tu ne pourras jamais avoir d'emprise, c'est comme ça. Si ça te fait du bien, profites en. Si ça te prend trop la tête, tu arrêtes. Ta vie est déjà compliquée pour en rajouter une couche. Mais n'invente pas des problèmes là où il n'y en a pas, pas encore en tout cas." Outch. Touché. Leah le connaissait suffisamment pour voir juste, pour cerner que son esprit torturé n'était pas capable de lâcher prise. "On a vraiment du passer beaucoup de temps autour de cette balle en mousse pour que tu me connaisses si bien." qu'il lâchait avec une pointe d'humour avant de déposer son énorme sac sur le sol, décidant que cette phrase clôture sonnait aussi la fin de leur marche du jour.  "T'as vu, je suis encore entière!" un rire sorti d'entre ses lèvres tandis qu'il étirait ses longues jambes. La vache, les courbatures ne le louperaient pas demain. "Tu veux pas une médaille non plus ?" qu'il répondait en retour avec un sourire en coin. Non, il n'était pas question de s'enthousiasmer sur le fait que Leah ne se soit encore rien cassé, même si c'était un petit miracle. A la place, il sortait de derrière son sac à dos la tente qu'il fallait monter avant que la nuit ne tombe. S'y attelant, Leah lançait un "Je vais ramasser des branches pour faire un feu avant de tomber en hypothermie." dans son dos auquel il hochait la tête pour toute réponse. Des brindilles il y en avait partout autour d'eux, ça devrait aller, mais au bout de quelques longues minutes ce fut la désillusion. La tente montée, le campement presque équipé... et toujours aucune trace de Leah. "Putain" qu'il jurait en attrapant son petit sac à dos. Elle s'était perdue. "Leah ?" qu'il appelait à la ronde en s'enfonçant dans les bois, sa lampe frontale installée et son kit de survie dans le dos, au cas où. "Stepheeeeen..." De façon à peine audible, il entendait la voix de la brune comme un écho. "Bouge pas j'arrive." Ouais, enfin le tout était de savoir où. Stephen s'était rapproché de la source du bruit sans rien voir, ce n'était que lorsque la brune avait recommencé à le héler qu'il se rendit compte qu'elle était.... cinq mètres plus bas. "T'es pas croyable ! Tu vas bien ? T'as rien ?" qu'il demandait en sortant une corde de son sac à dos. Il la noua à un arbre avant d'en faire de même à la taille. "J'arrive" qu'il soufflait, pas franchement rassuré tandis que ses pieds descendaient péniblement vers elle. Quelques secondes interminables furent nécessaire pour la rejoindre, et si tôt près d'elle le brun s'était agenouillé pour constater l'étendue des dégâts. La tornade Leah avait encore frappé.




( Pando )




::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (08/01)
SURNOM : Bau. Mes frères m'ont toujours appelée comme ça, puis les amis... Même mes parents à la fin.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Barmaid
LOGEMENT : Redcliffe - N°107

POSTS : 1612 POINTS : 2760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : J'ai l'alcool joyeux - J'ai peur des clowns - J'adore me donner en spectacle - Je garde bien les secrets - Je déteste cuisiner, vive les plats déjà préparés!
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when. Besides, Walking with a friend in the dark is better than walking alone in the light. Stephen#2 *DF

•••

Sasha * Carter *
Chadna *
Lonnie*
Itziar*
Yanis
RPs TERMINÉS : Stephen (FB) *
Maximilien *
AVATAR : Chloé Bennett
CRÉDITS : Moua
DC : Non
INSCRIT LE : 07/09/2018

MessageSujet: Re: witches falls trail | Leah&Stephen   Lun 15 Oct - 22:15




Suite à son hochement de tête concernant la présence effective de clowns dans cette série, Leah décida qu'elle ne la regarderait jamais. Stephen était une pointure en la matière, un véritable sériephile. Si elle devait l'imaginer chez lui, c'était clairement une vision du jeune homme affalé dans son fauteuil qui lui venait à l'esprit. Concernant la petite soirée qui venait de s'organiser de manière plutôt spontanée, il lui parla d'une rétrospective au cinepark de Bayside, passant le très célèbre "Les griffes de la nuit". Un sourire apparu sur les lèvres de Leah. 
"Waouw. La dernière fois que j'suis allée là c'était genre... Au lycée" dit-elle en réfléchissant. Et encore, on ne peut pas dire qu'elle s'y soit rendu souvent, ses histoires d'amour de lycéenne étant relativement peu nombreuses. Mais la dernière fois qu'elle avait été là, elle s'était retrouvée en guet-apens entre son petit ami de l'époque et deux autres potes à lui. Autant dire que la soirée ne s'était pas bien finie... Elle songea avec dépit qu'aucune de ses relations ne s'était bien terminées, même adolescente. D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, tout n'avait été que déception et frustration. A se demander pourquoi elle se bornait encore à espérer que la roue tourne, elle devait probablement être juste maudite. Mais la perspective de passer une soirée comme celle la avec Stephen aura au moins le mérite de redorer le souvenir qu'elle avait de cet endroit, ça ne pourrait pas mal se passer puisqu'à chaque fois qu'ils trainaient ensemble, la jeune femme passait un excellent moment. Elle se moquait de lui, il se moquait d'elle... La routine quoi.
"Mais comment résister à Freddy, un plaid et des vivres! Et j'm'occupe des boissons" Ajouta-t-elle en riant comme si ça allait de soi. Elle ignorait pourquoi, à chaque event c'est elle qui était désignée pour les boissons. A croire qu'on faisait vraiment l'amalgame entre elle et son métier de barmaid. Mais elle avait finit par prendre le pli, le proposant maintenant de manière spontanée, comme ici. Puis elle avait plus confiance en elle qu'en Stephen quand il s'agissait de choisir une bonne bouteille, il lui avait déjà fais le coup de prendre une horreur à boire qui leur avait donné un mal de crâne d'enfer le lendemain.


La discussion sur Carter continuait, alors que Leah essayait tant bien que mal de convaincre son ami qu'il n'avait pas un comportement de connard comme il le sous entendait. Discussion difficile à mener tant le jeune homme était tourmenté par ses valeurs qu'il l'empêchait de faire quoique ce soit allant à l'encontre ce qui semblait être sa vision du mec parfait et gentil. "J'en sais rien. Je connais Carter. Mais... enfin pour moi c'est nouveau. Je suis pas un saint non plus, mais.. j'ai jamais revu les amandas qui sont arrivées ponctuellement dans ma vie." Leah leva les yeux au ciel. Pour elle tout cela n'était rien, à partir du moment où toutes les parties concernées étaient au courant de ce que ça impliquait, elle ne voyait pas où était le mal. Mais il semblait se torturer l'esprit malgré tout, à toujours vouloir faire les choses bien. "Un peu d'égoïsme n'a jamais tué personne... Personne n'est parfait Stephen, personne n'attend de toi que tu le sois en tout cas..." Elle lui fit un petit sourire qu'elle voulait encourageant. Celui-ci s'élargit davantage lorsqu'il lui lança un "On a vraiment du passer beaucoup de temps autour de cette balle en mousse pour que tu me connaisses si bien." Elle roula des yeux, feignant une exaspération contenue. "Ooooh que oui..." Elle éclata ensuite de rire, imitant le jeune homme en déposant elle aussi ses affaires au sol. Elle n'aurait pas été jusqu'à dire qu'elle le connaissait si bien que ça, mais c'est dans les épreuves que les gens montraient la vraie facette d'eux-mêmes... Et c'est dans ces moments qu'ils s'étaient connus, apprenant à connaître leurs faiblesses et vulnérabilités avant même d'apercevoir une image plus positive. 
Elle était plutôt fière d'être arrivée jusqu'ici sans accident notoire, et ne se priva pas de le faire savoir à Stephen, qui lui demanda en retour si elle désirait une médaille pour la peine. La jeune femme se retourna vers lui en lui tirant la langue. "Oui! La médaille du mérite pour t'avoir supporté une journée entière." C'est sur cette boutade qu'elle se proposa d'aller chercher du bois afin d'allumer un feu, peu amène de s'occuper du montage de la tente ou autre. Elle ne voulait pas qu'il fasse tout, et cette tâche semblait à sa portée. Ca l'était en tout cas, avant sa chute de plusieurs mètres, qui anéantissait son enthousiasme de tout à l'heure concernant l'absence d'accident aujourd'hui. Elle s'époumonait maintenant depuis plusieurs minutes, afin qu'il puisse la repérer facilement. Elle savait qu'il n'avait pas tarder à se mettre à sa recherche, parce que si elle le connaissait si bien, la réciproque était vraie aussi. Il avait du sentir qu'un truc ne tournait pas rond. Et puis, qui part aussi longtemps chercher des branches hein? Elle commençait à frissonner, avec son short et son débardeur, ça faisait un peu léger. D'autant plus que le vent s'était levé, ce qui n'arrangeait rien. Elle ne le voyait pas arriver, mais refusait de céder à la panique. Soudain elle entendit sa voix. "Bouge pas j'arrive." Un mince sourire apparu sur le visage de la brune tandis qu'elle secouait la tête d'un air dépité. "Et j'irais où dis moi?.." qu'elle murmurait pour elle même. Elle était maintenant assise contre le pan de terre qui s'était écroulée sous ses pieds un peu plus tôt. L'obscurité était la plus totale et elle n'avait pas osé avancer d'un centimètre, de peur de refaire une chute. "T'es pas croyable ! Tu vas bien ? T'as rien ?" La brune se redressa d'un coup en entendant la voix de Stephen. Entendre cette voix la rendait beaucoup plus heureuse qu'elle n'oserait l'avouer, même si sa solitude n'avait duré que quelques minutes, mais qui lui avaient semblé interminables. "Ca va, quelques égratignures par ci par là..." Lui dit-elle avec un ton qu'elle espérait rassurant. La vérité était que son genou était salement amoché, même si l'obscurité l'empêchait de voir l'étendue des dégâts. Elle tenait difficilement debout et sentait qu'elle saignait à plusieurs endroits, écorchées par plusieurs pierres tout au long de sa cascade. Elle voyait un faisceau de lumière provenant d'une lampe frontale et... Un Stephen qui descendait vers elle en rappel, avec une corde attachée à la taille. Il avait vraiment tout prévu. Promis je ne me moquerai plus de lui se dit-elle à elle-même, alors qu'il arrivait enfin à sa hauteur. Sans dire un mot, il s'agenouilla afin d'observer les dégâts. Elle jeta elle aussi un oeil vers le bas, la lumière lui permettant à elle aussi de regarder son genou. Elle se mordit la lèvre et fit une légère grimace. "Tu sais, j'ai connu pire." lui dit-elle d'un air entendu. Et c'était vrai, Stephen était bien placé pour le savoir puisqu'il avait lu son dossier médical et l'avait également vue à l'hôpital. Mais bon, ça restait foireux. 
"Tu vois, je t'avais dis que tu finirais par me sauver" ajouta-t-elle pour détendre l'atmosphère, tandis qu'il lui jetait un regard dépité. Elle n'était pas médecin, mais pour elle ça n'était qu'un mauvais coup et une grosse coupure. Rien qui ne l'empêcherait de continuer le trail de demain. Elle savait encaisser la douleur, et puis elle se refusait à l'idée de gâcher le week end du jeune homme qui commençait enfin à montrer des signes de détente et de bonne humeur. Elle s'en voudrait vraiment de foutre ça en l'air.


 
Through a static scream
'When I was a young girl my father took me into the city to see a marching band. He said, girl, when you grow up would you be the savior of the broken, the beaten, and the damned? He said, will you defeat them, your demons and all the non-believers?.

(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur à reconstruire
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-neuf ans (16.8)
STATUT : le flou artistique
MÉTIER : Kiné. pédiatrique • a ouvert son propre cabinet l'an dernier et travaille avec Phoebe pour la partie administrative • tient bénévolement une permanence au St. Vincent's pour les enfants dont les parents n'ont pas les moyens d'assumer les frais d'un spécialiste
LOGEMENT : #27 Toowong, une petite maison qui reste encore en partie à rénover.

POSTS : 1162 POINTS : 2675

PETIT PLUS : Irlandais de naissance mais n'y est pas retourné depuis ses six ans • père adoptif d'une petite fille de quatre ans • a été marié, puis un cancer qui emporte Rachel et réduit à néant sa famille • travaille beaucoup trop • en procédure judiciaire avec ses ex beaux parents pour obtenir la garde exclusive de sa fille
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
A true friend is someone who lets you have total freedom to be yourself - and especially to feel. Or, not feel. Whatever you happen to be feeling at the moment is fine with them. That's what real love amounts to - letting a person be what he really is. Starter #8


All that is gold does not glitter, Not all those who wander are lost; The old that is strong does not wither, Deep roots are not reached by the frost. From the ashes a fire shall be woken, A light from the shadows shall spring; Renewed shall be blade that was broken, The crownless again shall be king Lehen #2DF

•••

thomaskaecysagehannahchadna sophiakahlancaitlynstormway #2hadès #2paulpop+phoebe


RPs TERMINÉS : ellie #1 > starter #1 > joanne > ellie #2 > Starter #2 > stormway > starter #3 > leah (fb) > starter #4 > nadia > hadès > starter #5 > starter #6 > starter #7
abandons:
 



AVATAR : Aaron Taylor Johnson
CRÉDITS : lux aeterna (ava) loonywaltz (ub) & siren charms (signa) & tumblr (gifs)
DC : Sana Dhani
INSCRIT LE : 24/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20111-stephen-h-we-are-only-a-moment http://www.30yearsstillyoung.com/t20290-stephen-i-d-rather-be-a-lover-than-a-fighter http://www.30yearsstillyoung.com/t20719-stephen-holloway http://www.30yearsstillyoung.com/t20920-stephen-holloway

MessageSujet: Re: witches falls trail | Leah&Stephen   Mer 17 Oct - 12:23



( witches falls trail )
La soirée d'Halloween était donc prévue. Stephen notait mentalement les éléments qu'ils avaient convenus avec une quasi certitude que d'ici demain, il en aurait sûrement oublié la moitié. Qu'importe, l'important serait sûrement de se souvenir qu'ils avaient prévu quelque chose avec Leah et ça, il était presque sûr que ça ne sortirait pas de son esprit. Son sac enfin sur le sol, le brun reposait ses jambes douloureuses, malmenées par les kilomètres de marche qu'ils avaient pu faire cet après midi, mais pas le temps de s'épancher sur leur sort. Sa liaison floue et insensée était au cœur de leur conversation. Stephen n'était pas habitué à ce genre de choses, et ça, Leah l'avait bien remarqué. "Un peu d'égoïsme n'a jamais tué personne... Personne n'est parfait Stephen, personne n'attend de toi que tu le sois en tout cas..." qu'elle lui lançait avec un petit sourire qui se voulait réconfortant. Parfait il ne l'était clairement pas, mais de là à se lancer dans une liaison sans sentiments était une autre histoire. "t'as sûrement raison." il concédait en secouant doucement la tête, tête qui ne tarderait pas à imploser s'il continuait d'agiter ses méninges sur le sens moral. C'était sa façon d'être, et la brune le savait bien. Elle éclatait d'ailleurs de rire en l'entendant évoquer leurs séances autour de cette fichue balle durant lesquelles ils avaient fini par vraiment se connaître. Au fil des semaines, Leah était devenue autre chose que la petite sœur de son ami, elle était devenue son amie tout court. Celle dont il se sentait le plus proche, malgré ses innombrables bourdes. La petite dernière des Baumann était certainement la personne la plus poissarde au monde, et même si jusqu'à maintenant leur randonnée s'était déroulée de façon presque normale, il ne faisait aucun doute que ça n'allait pas tarder à se gâter. En allant chercher du bois, elle se trouva embarquée par un micro-glissement de terrain, et retomba quelques mètres plus bas, incapable de faire machine arrière. Stephen eut besoin de quelques minutes pour se rendre compte que 1) Leah ne revenait pas au campement et 2) il devait être arrivé quelque chose. Après quelques recherches dans les bois alentours, il arriva auprès d'elle en se félicitant d'avoir emporté avec lui une corde et une trousse de secours. Leah le lui aurait sûrement vivement reproché si rien n'était arrivé, mais en l’occurrence, elle était mal en point. "Ça va, quelques égratignures par ci par là..." elle plaisante là ? Agenouillé à ses côtés, la lampe frontale qui éclairait le genou écorché de la brune, le kiné laissa sa conscience professionnelle reprendre le dessus et examiner l'étendue des dégâts en faisant doucement pivoter sa rotule du bout des doigts. "T'es pas possible... " qu'il soufflait, plus inquiet qu'agacé "fallait le dire si tu voulais qu'on passe plus de temps ensemble, pas besoin de re-signer pour des séances" puis sans plus d'explications, il se releva et invita Leah à en faire de même en attrapant ses mains pour ne pas qu'elle ait à poser le pied au sol. "Tu sais, j'ai connu pire." Stephen secouait doucement la tête sans relever. Le souvenir d'un lit d'hôpital et d'appareils respiratoires lui revint en mémoire. Oui, elle avait connu pire. "Tu vois, je t'avais dis que tu finirais par me sauver" vaine tentative de détendre l'atmosphère Leah. Devant eux, la pente à grimper pour retourner au camp était raide, si bien que porter la jeune femme n'était pas une option. Vérifiant que la sangle était bien attachée à sa taille pour éviter de tomber à son tour (le sol n'était pas des plus stables après tout) Stephen se penchait afin de passer l'un de ses bras sous les cuisses de Leah pour la soulever, tandis que de l'autre, il la maintenait au niveau du dos. "Rappelle moi pourquoi je t'ai laissée seule ?" qu'il raillait en remontant difficilement la pente. Leah avait beau être un poids plume, à bout de bras, de nuit, et dans la forêt, la porter n'était pas la chose la plus évidente au monde. Une fois de retour sur la terre ferme, le kiné la reposa en prenant bien soin de ne pas la faire prendre appui sur sa jambe blessée, et un bras maintenant toujours sa taille pour l'aider à tenir l'équilibre, ils rejoignaient leur camp à moitié installé. "T'as rien de cassé mais ça va piquer. On va soigner tout ça." qu'il soufflait en arrivant. La tente était montée, le matelas gonflable installé.. certes il faisait froid sans feu, mais au moins ils étaient à l'abri. Défaisant le zip, son sac à dos toujours sur le dos, Stephen se pencha pour entrer dans la tente, en se laissant échouer sur le matelas. Il alluma la lanterne électrique pour y voir plus clair et pour se débarrasser de la frontale qu'il balança à l'autre bout de la toile. Leah l'avait suivi, et sous l'éclairage néon, le constat sans appel : la brune était écorchée sur une bonne partie de la jambe. "Prête ?" qu'il demandait après avoir fouillé dans le sac et en avoir sorti compresses, pinces et autres flacons d'alcool. La brune avait beau donner le change, Stephen sentait bien que la douleur était omniprésente, mais pour ça il ne pouvait pas faire grand chose. La contournant, il referma la fermeture de l'entrée pour éviter que des bourrasques ne viennent rafraîchir l'atmosphère. "J'ai pas tellement envie qu'un tueur en série qui rode dans le coin ne se pointe." qu'il plaisantait en reprenant sa place sur le matelas. "Ca me fait penser, j'ai lu une histoire assez drôle sur ce site avant de te proposer la rando. J't'en ai pas parlé puisque j'avais peur que t'annules, mais maintenant que t'y es." Haussant les épaules, Stephen faisait la conversation pour changer les idées de Leah alors qu'il s'occupait de soigner ses plaies à coup d'alcool pur. "En 1868 la ville aurait été envahie par des esprits. Et il s'est passé pas mal de choses à Witches Falls." S'improvisant conteur d'un soir, Stephen essayait tant bien que mal d'être rapide pour nettoyer et retirer les saletés qui risquaient d'infecter les blessures. Leah ne s'était pas loupée.. "un peu plus haut dans les bois y'a un cimetière aborigène laissé à l'abandon. Plus personne n'y est enterré depuis qu'ils ont retrouvé des bouts de corps humain un peu partout. Deux amants s'y étaient rendus pour faire je-ne-sais quoi un soir de pleine lune, et bim. Ils se seraient entre-tués. Pas de morsure d'animaux, rien du tout. Les gens pensent que ce sont des esprits qui ont fait le coup puisque personne n'est censé supporter une douleur pareille en continuant de découper quelqu'un d'autre en même temps. On aurait retrouvé le corps de la femme éviscéré et pendu par la cheville à un arbre tandis que la tête du type était plantée sur une croix. Une boucherie... c'est d'ailleurs là qu'ils se sont servis de la photo dans une enquête judiciaire pour la première fois en Australie. Elle est encore sur internet si tu veux." qu'il lançait l'air totalement détaché. Au fond cette histoire lui faisait froid dans le dos, mais il se concentrait pour faire les choses vite et bien.



( Pando )




::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (08/01)
SURNOM : Bau. Mes frères m'ont toujours appelée comme ça, puis les amis... Même mes parents à la fin.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Barmaid
LOGEMENT : Redcliffe - N°107

POSTS : 1612 POINTS : 2760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : J'ai l'alcool joyeux - J'ai peur des clowns - J'adore me donner en spectacle - Je garde bien les secrets - Je déteste cuisiner, vive les plats déjà préparés!
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when. Besides, Walking with a friend in the dark is better than walking alone in the light. Stephen#2 *DF

•••

Sasha * Carter *
Chadna *
Lonnie*
Itziar*
Yanis
RPs TERMINÉS : Stephen (FB) *
Maximilien *
AVATAR : Chloé Bennett
CRÉDITS : Moua
DC : Non
INSCRIT LE : 07/09/2018

MessageSujet: Re: witches falls trail | Leah&Stephen   Mer 17 Oct - 16:43




Les quelques minutes de débat sur son pourcentage de connard attitude  se résultèrent par Stephen lui disant qu’elle avait probablement raison. Elle plissa des yeux comme pour lire à travers lui, histoire de voir s’il était lui-même convaincu par ses dires. Difficile à déceler, le jeune homme n’était pas de ceux en qui on pouvait lire dans un livre ouvert comme le voulait l’expression. Mais son expression était plutôt satisfaisante aux yeux de la jeune femme, qui prit un air légèrement supérieur.
« J’ai toujours raison, tu devrais le savoir depuis le temps. » Elle avait lancé ça sur un ton pas du tout modeste, mais c’était fait exprès puisque cette affirmation était loin d’être vraie. Et Stephen était bien placé pour le savoir, il en avait régulièrement fait les frais. Lorsqu’ils étaient en voiture et qu’il lui demandait une direction, elle se trompait une fois sur deux, à tel point que maintenant lorsqu’elle lui disait droite il prenait directement à gauche pour gagner du temps… Il en était de même pour un tas de choses. Leah s’étonnait fréquemment de voir que bien qu’il soit exaspéré de temps à autre, il prenait quand même ce côté d’elle avec dérision. Heureusement d’ailleurs, ça aurait été bien compliqué sinon parce que malgré tous ses efforts, c’était plus fort qu’elle, elle ne le faisait pas exprès. Comme le montrait son air dépité à chaque nouvelle gaffe qui lui arrivait. Jusqu’à présent rien de bien grave mais aujourd’hui elle avait atteint un tout nouveau niveau de malchance. A présent seule dans l’obscurité quelques mètres plus bas que là où elle était tranquillement entrain de ramasser du bois, elle maugréait contre elle-même et ce fichu affaissement de terrain. Fort heureusement, Stephen la connaissait bien puisqu’il ne lui avait pas fallu longtemps pour partir à sa recherche et ce, fortement équipé de surcroit.
Enfin arrivé à sa hauteur, il examinait maintenant l’état de sa jambe qui avait plus l’air mal en point qu’elle ne l’était en réalité. C’est ce qu’elle espérait en tout cas. Dès que les plaies seraient nettoyées ça aurait l’air beaucoup moins grave qu’en ce moment. Elle le laissa l’examiner, ses réflexes professionnels reprenant le dessus. Au moins elle était entre de bonnes mains, et elle se dit en elle-même qu’elle n’aurait voulu faire ce trail avec personne d’autre que lui. Si on passait au dessus des histoires de chutes, Stephen la faisait se sentir en sécurité, ce qui n’était pas chose aisée pour elle. Elle avait développé quelques problèmes de confiance suite à ses histoires passées, et même en amitié la méfiance était de mise pour elle. Mais avec lui c’était différent, il lui avait déjà prouvé à maintes reprises qu’il était là pour elle, ce qui avait permis de construire cette relation qui les liait à présent. Alors qu’il tâtait sa rotule, et grimaça légèrement mais se retint de faire le moindre commentaire, ne voulant pas l’inquiéter encore plus. Il semblait déjà se liquéfier sur place de la voir blessée ainsi et la jeune femme s’en voulait même si, encore une fois, elle n’avait rien fait pour que cela arrive.
"T'es pas possible... fallait le dire si tu voulais qu'on passe plus de temps ensemble, pas besoin de re-signer pour des séances" Elle prit un air contrit et tenta malgré tout de sourire, même si son visage se tordait à moitié à cause de la douleur. « J’me suis dis que le genou c’était une bonne excuse, surtout que y aurait pas eu de balle en mousse au programme pour ça. » Lui dit-elle en rentrant dans son jeu tout en attrapant la main qu’il lui tendait pour la relever. La tête lui tournait un peu maintenant qu’elle était de nouveau debout, mais elle essaya d’en faire abstraction tout en contemplant la pente qui se dressait devant eux. « J’ai vraiment fais une belle cascade… J’pense que j’ai raté ma vocation. » Lui lança-t-elle avec sérieux. Leah cascadeuse, ou la définition même de l’oxymore. Mais Stephen restait insensible à ses tentatives d’humour, ayant retrouvé le sérieux qui le caractérisait si bien tandis qu’il étudiait lui aussi les possibilités qu’ils avaient de remonter ce pan de terre. Elle voulu lui dire qu’elle pouvait essayer de grimper elle aussi à l’aide d’une corde. Après tout il n’y avait que quelques mètres et elle se sentait capable de surmonter la douleur. Mais alors qu’elle ouvrait la bouche pour lui proposer, elle se sentit soulevée dans les airs. Par réflexe elle porta ses mains autour de son cou, puis grimaça face à cette situation. Elle le regarda dans les yeux avant qu’il ne se lance dans le périple qu’était la remontée.
« Tu vas jamais me permettre d’oublier cet épisode, j’me trompe ? » Lui dit-elle en grimaçant à nouveau. Elle était certaine qu’il ne manquerait pas de la taquiner à ce sujet pendant longtemps.  On aurait dit une scène tirée d’un film à l’eau de rose où elle tenait le rôle de la demoiselle en détresse… Ca ne lui plaisait pas vraiment, elle qui essayait de donner une image de femme forte et indépendante. C’était raté pour aujourd’hui en tout cas. "Rappelle moi pourquoi je t'ai laissée seule ?" Qu’il lui demanda ensuite alors qu’il remontait la pente avec difficulté. Elle salua mentalement sa force physique tout en se disant qu’il cachait bien son jeu. Elle ne l’aurait tout de même pas cru capable de la remonter de cette façon, même si elle était loin d’être imposante avec son petit gabarit. « Parce que tu me fais confiance et que tu me crois tout à fait capable de me débrouiller seule ? » Répondit-elle avec un demi sourire, pas trop rassurée dans la position dans laquelle elle se trouvait. Ils arrivèrent finalement à bon port et se dirigèrent ensemble vers le campement déjà à moitié monté par le jeune hommE. « T’as bien avancé dis donc pendant que je faisais ma promenade de santé » Lui lança-t-elle tout en se tenant à lui pour avancer. Ils entrèrent dans la tente et Leah se laissa tomber sur le matelas dans un soupir de soulagement. L’adrénaline retombait et la douleur se faisait de plus en plus sentir. Il la rassura en lui disant que rien était cassé, mais que ça allait piquer.
"Prête ?" Qu’il lui demanda tout en sortant son matériel. Elle hocha la tête en fermant un œil avec dégout en voyant sa jambe en pleine lumière. Elle était sensible à tous ces trucs médicaux et la vue du sang lui soulevait l’estomac. Il ferma le zip de la tente, les enfermant ainsi comme dans un cocoon, tout en ajoutant qu’il ne désirait pas voir venir un éventuel tueur en série qui rôdait éventuellement dans les parages. Elle plissa des yeux et lui donna un léger coup sur l’épaule.
« Arrête tes conneries Holloway. » Elle faisait la fille sure d’elle, mais ce genre de trucs ne la faisait pas rire du tout, et elle jeta malgré elle un regard inquiet vers les ombres qui dansaient sur la toile de leur tente. Il s’assit ensuite près d’elle pour commencer à s’occuper de ses plaies. Elle détourna le regard tout en se mordant la lèvre inférieure avec force. Elle ne voulait pas faire l’enfant, d’autant plus qu’il prenait soin d’elle alors qu’il n’y était pas obligé. "Ca me fait penser, j'ai lu une histoire assez drôle sur ce site avant de te proposer la rando. J't'en ai pas parlé puisque j'avais peur que t'annules, mais maintenant que t'y es." La jeune femme reporta son attention sur lui tout en arquant un sourcil interrogateur. De quoi est-ce qu’il parlait ? Pourquoi aurait-elle annulé suite à une histoire de sa part ?... En oubliant presque la douleur car les gestes du kiné étaient précis et doux, elle se laissa embarquer dans l’histoire qu’il commença à lui raconter, tant celle-ci était étrange. Au fur et à mesure de ses mots, la jeune femme pâlissait, tandis que le vent sifflait et que les ombres bougeaient au rythme de ce qu’il lui contait. Ce qu’il lui disait était dingue, et le fait de se dire que ça avait pu arriver à quelques kilomètres d’où ils allaient dormir lui faisait froid dans le dos. Elle fronça les sourcils tandis qu’il arrivait à la fin de son histoire, lui proposant d’aller voir la photo de la scène sur internet. « Arrête tu me fais marcher… » Elle fit la moue, peu encline à croire en ces histoires de fantômes à moins d’en faire des cauchemars cette nuit, c’est lui qui allait s’en vouloir au final. Cette histoire avait au moins eu le mérite de lui changer les idées pendant qu’il pansait ses plaies, ce qui avait peut-être été le but de l’opération depuis le début. Elle secoua la tête comme pour chasser les images qui lui venaient en tête suite à ce qu’il venait de lui raconter puis se redressa légèrement sur ses bras pour s’installer plus confortablement. Il semblait avoir fini et commença à ranger ses affaires méthodiquement. Elle l’observa quelques secondes quand soudain son ventre se mit à faire un bruit sonore. Elle porta ses mains dessus en éclatant de rire. Avec toutes ces mésaventures ils en avaient oublié de se nourrir. « T’avais prévu à manger ? » Lui demanda-t-elle en clignant plusieurs fois des yeux. « J’pense pas être capable de t’aider… » Continua-t-elle en prenant un air mourant et en se laissant tomber sur le matelas. En riant elle se redressa et attrapa son sac. Il fallait vraiment qu’elle se change et qu’elle trouve un moyen de se laver un peu, elle avait atterri dans ce qui semblait être de la boue et il était hors de question pour elle de dormir dans cet état là. Camping sauvage okay, mais pas au détriment de son hygiène, fallait pas déconner.
« Va falloir que j’me change et que je me débarbouille un peu… Faudra que tu me laisses encore seule, mais promis je m’éloigne pas trop cette fois ci. » Lui lança-t-elle avec une pointe de moquerie dans la voix. L'autodérision, y a que ça de vrai!


 
Through a static scream
'When I was a young girl my father took me into the city to see a marching band. He said, girl, when you grow up would you be the savior of the broken, the beaten, and the damned? He said, will you defeat them, your demons and all the non-believers?.

(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur à reconstruire
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-neuf ans (16.8)
STATUT : le flou artistique
MÉTIER : Kiné. pédiatrique • a ouvert son propre cabinet l'an dernier et travaille avec Phoebe pour la partie administrative • tient bénévolement une permanence au St. Vincent's pour les enfants dont les parents n'ont pas les moyens d'assumer les frais d'un spécialiste
LOGEMENT : #27 Toowong, une petite maison qui reste encore en partie à rénover.

POSTS : 1162 POINTS : 2675

PETIT PLUS : Irlandais de naissance mais n'y est pas retourné depuis ses six ans • père adoptif d'une petite fille de quatre ans • a été marié, puis un cancer qui emporte Rachel et réduit à néant sa famille • travaille beaucoup trop • en procédure judiciaire avec ses ex beaux parents pour obtenir la garde exclusive de sa fille
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
A true friend is someone who lets you have total freedom to be yourself - and especially to feel. Or, not feel. Whatever you happen to be feeling at the moment is fine with them. That's what real love amounts to - letting a person be what he really is. Starter #8


All that is gold does not glitter, Not all those who wander are lost; The old that is strong does not wither, Deep roots are not reached by the frost. From the ashes a fire shall be woken, A light from the shadows shall spring; Renewed shall be blade that was broken, The crownless again shall be king Lehen #2DF

•••

thomaskaecysagehannahchadna sophiakahlancaitlynstormway #2hadès #2paulpop+phoebe


RPs TERMINÉS : ellie #1 > starter #1 > joanne > ellie #2 > Starter #2 > stormway > starter #3 > leah (fb) > starter #4 > nadia > hadès > starter #5 > starter #6 > starter #7
abandons:
 



AVATAR : Aaron Taylor Johnson
CRÉDITS : lux aeterna (ava) loonywaltz (ub) & siren charms (signa) & tumblr (gifs)
DC : Sana Dhani
INSCRIT LE : 24/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20111-stephen-h-we-are-only-a-moment http://www.30yearsstillyoung.com/t20290-stephen-i-d-rather-be-a-lover-than-a-fighter http://www.30yearsstillyoung.com/t20719-stephen-holloway http://www.30yearsstillyoung.com/t20920-stephen-holloway

MessageSujet: Re: witches falls trail | Leah&Stephen   Aujourd'hui à 0:49



( witches falls trail )
Leah qui lui disait qu'elle avait toujours raison, et lui qui manquait de s'étouffer en alliant la parole aux gestes et en feintant ce sentiment à l'extrême. Bien trop fier pour avouer que la brune le connaissait très bien, et qu'elle avait sûrement une vision bien moins dramatique de la situation, Stephen comprenait que petit à petit il fallait bien apprendre à lâcher prise en cessant de mettre des étiquettes sur tout à chaque moment. Certaines choses s'en passaient bien, et son histoire avec Carter en faisait partie. Le sujet s'était clôt de lui même, comme si leur arrivée dans cette alcôve boisée était due à la providence qui ponctuait d'elle même les étapes de leur périple dans Witches Falls. L'organisation avait été trouvée au moment même où leurs sacs à dos touchaient le sol, sonnant le début de cette soirée qu'il était à des kilomètres d'imaginer si rocambolesque. Quelle naïveté de croire que Leah saurait se débrouiller seule plus de cinq minutes sans se briser ou tordre quelque chose. Le temps de monter une tente, et déjà Stephen sentait une inquiétude pointer le bout de son nez. Ça n'avait pas loupé. Un éboulement de terrain qui avait entraîné la tornade Leah quelques mètres plus bas et le voilà maintenant en train de jouer les sauveurs d'un soir en pensant ses plaies une fois revenus dans la tente, sains et presque saufs. Leah avait beau avoir joué la carte de l'humour en lui disant qu'elle avait sûrement manqué une carrière de cascadeuse, Stephen avait préféré ne pas répondre. De nuit, le kiné avait bien du mal à distinguer les blessures légères des plus profondes avec tous les débris de boue et de gravillons qui se logeaient dans le genou de la belle. Toutes les tentatives de Leah de détendre l'atmosphère s'étaient soldées par des échecs cuisants. Le sérieux reprenait le dessus chez cet éternel stressé lorsqu'il s'agissait de ses proches. Rien de cassé ne voulait pas forcément dire que rien de mal n'allait arriver, et dans la pénombre il était d'autant plus compliqué d'agir convenablement. « T’as bien avancé dis donc pendant que je faisais ma promenade de santé » qu'elle lui avait lancé en revenant. La encore il grommelait quelque chose comme "n'est ce pas" avant de foncer tête baissée vers sa trousse de secours. Un peu plus tard, son amie d'enfance fut installée dans la tente, le genou écorché sous les yeux du kiné qui sentait la pression retomber en se rendant compte que ses blessures étaient purement superficielles. "Pour te répondre, je te sens capable de rester seule mais uniquement dans des milieux saufs, genre.. chambre capitonnée." qu'il plaisantait en souriant en coin, sortant ses ustensiles de la trousse. "et crois moi que si rééducation il y avait, tu aurais eu droit à la balle. Ouais, même pour ton genou." Oh que oui. Stephen aurait été capable d'un truc de ce genre là avec Leah si elle lui avait fait ce coup là, mais plutôt que de venger de cette façon il opta pour une façon différente. Dehors le vent soufflait, des bruits de feuilles froissées arrivaient à leurs oreilles. La nuit était d'un noir total, sans autre source de lumière que la lanterne dans leur tente. L'ambiance était propice aux histoires d'horreur. D'autant plus que ça aurait aussi l'utilité de préoccuper différemment l'esprit de la brune pendant qu'il badigeonner d'alcool son genou écorché. « Arrête tes conneries Holloway. » ahah... alors comme ça, ça fonctionnait. Un sourire en coin étirait ses lèvres tandis qu'il lui jetait un regard mi-amusé. « Arrête tu me fais marcher… » Il haussait les épaules, son oeuvre sur les plaies de Leah enfin terminées. "Pas du tout. Regarde sur ton téléphone, enfin si tu captes. Le réseau est foutu. Espérons qu'on n'ait pas à appeler les secours si on se fait zigouiller." Stephen luttait pour garder son sérieux. Heureusement pour lui Leah changeait de sujet rapidement en lui demandant s'il avait prévu à manger. D'une certaine façon oui. En rangeant la trousse de premiers secours de son sac, il en sortit un paquet de chips et deux bouteilles de bières qui devaient être chaudes et probablement imbuvables. "Tadam" qu'il lançait dans un geste presque théâtral en disposant devant eux les pauvres vivres qu'il avait embarqué. Ce n'était pas suffisant du tout, mais contre toute attente Stephen n'avait pas faim. Plutôt que d'ouvrir le sachet de chips écrasé après avoir passé toute une journée dans son sac à dos, il se laissait retomber aux côtés de Leah sur le matelas, un bras relevé contre son front. Ses batteries étaient complètement à plat, si bien que lorsque la brune évoqua l'idée de se débarbouiller il approuva d'un simple hochement de tête "hm, ok mais reste devant la tente." et il insistait sur le devant. Leah avait beau lui promettre de ne pas s'éloigner, allez savoir pourquoi il avait du mal à lui faire confiance lorsqu'il s'agissait de rester en un seul morceau.



( Pando )




::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: witches falls trail | Leah&Stephen   


Revenir en haut Aller en bas
 

witches falls trail | Leah&Stephen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-