AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Le sang de la déchirure. • Carter & Paul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Paulo, apparemment !
STATUT : Au fond du gouffre.
MÉTIER : Je débute mon clinicat en Neurochirurgie.
LOGEMENT : Toowong, avec Nathan et Itziar

POSTS : 471 POINTS : 655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Je suis asperger.- J'aime les cerveaux humains de façon déraisonnable, j'en ai des photos accrochées aux murs de ma chambre.-J'ai un cheval.-Je suis neurochirurgien.-Je suis accro aux jeux vidéos.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Phoebe
Sybille
Sohan
Andrew
Aiden (ghost)
TC Dimension Fantôme
Tess #2
Carter #3
Stephen
Nathan & Itziar
Allan#2
Itziar#2
Elyos
[15/10]

RPs EN ATTENTE : •Gabriel
•Myrddin
•Ambroise
•Elwyn
•Seymour
•Chadna #2

RPs TERMINÉS : Clément
Hadès
Hadès #2
Hadès #3
Carter
Hadès #4
Chadna
Clément #2
Tess
Carter #2(abandonné)
Clément #3
Clément #4
Allan
Clément #5
Itziar
PSEUDO : Aleksie
AVATAR : Bradley James
DC : Michael Zorander
INSCRIT LE : 29/08/2018

MessageSujet: Le sang de la déchirure. • Carter & Paul   Lun 15 Oct - 14:20


Le sang de la déchirure.

Voilà trois jours que je n'avais pas fermé l'oeil, et que je n'avais pas mis le pied dehors de ma chambre, ou presque. Faut dire que le SMS de Carter m'avait surpris, elle qui m'avait dit que si je faisais du mal à Hadès, elle me tomberait dessus. Peut-être qu'il y avait des circonstances à tout ça ? Peut-être que parfois dans certaine situations, on pouvait ne pas simplement être le coupable?
Je ne lui avais pas exprimé clairement que j'avais choisi de rompre avec lui, parce que j'étais incapable de lui pardonner ça. Si je ne l'avais pas dis, c'était parce que, je n'arrivais pas à me dire que c'était fini. A me dire que plus rien ne serait jamais comme avant entre lui et moi.
Néanmoins je devais me rendre chez elle pour récupérer les somnifères que je lui avais prescrit le jour de notre rencontre. Triste ironie n'est-ce pas? Alors je me levai de mon lit, essuyant mes larmes d'un revers de main, et me rendis à la salle de bain pour prendre une douche plus longue qu'à l'accoutumée. Une fois chose faite, je m'habillai plutôt simplement, un jeans et un t'shirt uni gris clair, puis je pris mes affaires et sortit de la maison, pour me rendre chez Carter qui habitait le même quartier que moi. Bizarrement j'avais toujours eut un sens de l'orientation très développé, mais aujourd'hui je marchais lentement. Déjà parce que j'étais fatigué, et que cela se voyait sans nul doute aux cernes sous mes yeux.
Et aussi parce que j'étais littéralement mort à l'intérieur. J'avais donc sans nul doute l'air d'un zombie. Après de longues minutes, le regard fixé sur le sol, je relevai les yeux pour voir sa maison, en face de moi. En temps normal je l'aurai trouvé jolie, mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, rien n'était beau, tout était terne, tout était gris. Une nouvelle montée de larmes que je ne pus réprimer s'écoula le long de mes joues et je restai donc là de longues minutes, devant la porte, le corps légèrement incliné vers l'avant sous la souffrance que j'éprouvai.
Puis, je me ressaisis et essuya une nouvelle fois les larmes d'un revers de la main, avant de la soulever -tremblante- pour toquer à la porte de la maison de Carter.
Lorsqu'elle vint m'ouvrir elle avait un sourire que je décrirais de triste, avait-elle de la peine pour moi ? Ce n'était pas difficile vu l'air que j'avais j'entrai donc lorsqu'elle m'y invitai et observait un instant son salon. Il fallait que je trouve quelque chose de sympa à dire, non? Mais je n'en trouvais pas le courage, tout ce que j'avais dans le fond, c'était mon envie de pleurer.
« Comment tu vas?» C'était important dans le fond, je n'étais pas le centre du monde et ne l'avait jamais été. Oui je vivais une épreuve des plus difficiles et des plus inédites pour moi. Mais je savais que la vie devait continuer coûte que coûte.

Codage par Libella sur Graphiorum




Aspie Boy, pour les intimes.Je suis la normalité et la différence. Je suis le silence interminable et le fou rire hystérique. Je suis le sang froid et les crises d'angoisse. Je suis l'atypique. Je suis la lune dans ce monde de soleils.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amour dure quatre ans
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Vingt-sept ans. (14.02)
SURNOM : Cart'
STATUT : Aucun commentaire à faire de ce côté-là.
MÉTIER : Photographe free-lance. Le reste de son temps est occupé par sa fille ou par les associations où elle est bénévole.
LOGEMENT : Une petite maison #28 à toowong avec Thaïs, sa fille & sa soeur, Jadyn ainsi que le chien qu'elle a adoptée à son arrivée à Brisbane

POSTS : 5051 POINTS : 1510

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Bisexuelle, elle préfère les hommes ϟ Le père de sa fille lance une procédure pour avoir la garde de leur fille, Thaïs ϟ Son passé est sûrement le secret qu'elle garde le mieux dans la vie ϟ Possède plus de défauts de qualités et l'assume totalement
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

« Ils vont s'adorer, se séparer, se détester, se manquer... finiront-ils par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble. » Starter #10


« Une petite sœur, elle l'est pour tout le temps, c'est pas comme pour les amoureux ou les trucs comme ça, une petite sœur, même quand t'es à quinze kilomètres ou si tu fais des choses, ou si tu fais rien, elle est toujours dans ta poche d'amour éternel. Toujours. » Jadyn #1 ϟ Jadyn #2 DF


Leah ϟ Itziar ϟ Chadna ϟ Hannah ϟ Leena ϟ Carthael ϟ Paul #3 ϟ Eros ϟ Boyd ϟ Kendall ϟ Elyos ϟ Leah #2



« Une brune a toujours besoin de sa blonde » ϟ Wendy #2 ϟ Wendy #3



« I try to forgive but it's not enough to make it all okay »

RPs TERMINÉS : Dimitri #1 ϟ Andy #1 ϟ Isaac ϟ Dean ϟ Starter #1 ϟ Starter #2 ϟ Starter #3 ϟ Starter #4 ϟ Douglas ϟ Paul ϟ Nadia ϟ Starter #5 ϟ Starter #6 ϟ Wendy ϟ Starter #7 ϟ Wren ϟ Starter #8 ϟ Starter #9




Spoiler:
 

PSEUDO : FRiENDS (Marine).
AVATAR : LKH
CRÉDITS : FRiENDS (av.) beylin (sign.)
DC : Phoebe.
INSCRIT LE : 07/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19897-call-out-my-name-carter http://www.30yearsstillyoung.com/t19966-carter-that-s-just-the-way-i-am http://www.30yearsstillyoung.com/t20030-carter-fawkes http://www.30yearsstillyoung.com/t20029-carter-fawkes

MessageSujet: Re: Le sang de la déchirure. • Carter & Paul   Mer 17 Oct - 13:54


le sang de la déchirure
EXORDIUM.
La bulle avait éclatée et la routine reprenait son cours. Carter était retournée chez elle quand ses parents étaient sortis avec sa fille, ouais elle comptait encore les éviter pour l’instant avant d’avoir cette stupide conversation avec eux. Ce qu’elle avait appris était toujours coincée en travers de sa gorge, elle avait pris son téléphone pour prendre des nouvelles du copain d’Hadès, elle avait rapidement vu ce qu’il s’était passé sur une photo qu’avait posté celui qu’elle considérait comme son frère. La vie de la brune n’était pas simple, elle avait beaucoup de choses en tête en ce moment. Après cet échange, elle montait rapidement vers sa douche, elle avait l’intention de se changer avant que Paul arrive pour avoir ses somnifères. Enfin elle allait pouvoir se débarrasser de ça, ce n’était pas pour lui déplaire, la photographe ne se sentait pas à l’aise avec ça chez elle. Elle ne voulait pas tomber dans un truc pareil, elle pouvait être accro bien trop rapidement alors hors de question d’y toucher. Un léger grognement sortit d’entre ses lèvres en entendant quelqu’un frapper à la porte, elle n’avait pas le temps de s’habiller donc elle entoura une serviette autour d’elle avant d’aller ouvrir comme ça. Le malaise serait présent, mais aucun doute que ça ne serait pas aussi gênant que ça comme il s’agissait de Paul, puis de toute manière même s’il essayait quoi que ce soit à part se prendre un râteau, elle ne savait trop ce qu’il gagnerait. Serrant un peu plus la serviette autour de son corps, elle ouvrit la porte laissant un sourire se dessiner sur ses lèvres comme si tout était normal alors que non. Carter ouvrait avec une simple serviette autour de son corps, c’était n’importe quoi. « Je te laisse rentrer, je reviens dans deux minutes. » La photographe resserrait la serviette avant de tourner les talons pour monter les marches deux à deux, sauf qu’avec les pieds mouillés ce n’était pas une bonne idée et sans attendre, elle se mettait à glisser dans le couloir et tomber. « Fais chier. » La jeune maman se releva rapidement, elle s’était vraiment fait mal pour le coup. Son cul allait s’en souvenir de cette chute merdique, ça lui apprendra de vouloir se dépêcher dans une telle situation. Bref elle se changea pour enfiler un jogging et un haut, elle était en train de descendre tout en s’attachant rapidement les cheveux pour rejoindre Paul. « J’espère que j’ai pas été trop longue. » Sûrement pas, enfin si on mettait de côté sa petite chute. « C’est plus à moi de te poser cette question, tu sais ? »


   
   
I'm okay with not being perfect
'CAUSE THAT'S PERFECT TO ME
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Paulo, apparemment !
STATUT : Au fond du gouffre.
MÉTIER : Je débute mon clinicat en Neurochirurgie.
LOGEMENT : Toowong, avec Nathan et Itziar

POSTS : 471 POINTS : 655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Je suis asperger.- J'aime les cerveaux humains de façon déraisonnable, j'en ai des photos accrochées aux murs de ma chambre.-J'ai un cheval.-Je suis neurochirurgien.-Je suis accro aux jeux vidéos.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Phoebe
Sybille
Sohan
Andrew
Aiden (ghost)
TC Dimension Fantôme
Tess #2
Carter #3
Stephen
Nathan & Itziar
Allan#2
Itziar#2
Elyos
[15/10]

RPs EN ATTENTE : •Gabriel
•Myrddin
•Ambroise
•Elwyn
•Seymour
•Chadna #2

RPs TERMINÉS : Clément
Hadès
Hadès #2
Hadès #3
Carter
Hadès #4
Chadna
Clément #2
Tess
Carter #2(abandonné)
Clément #3
Clément #4
Allan
Clément #5
Itziar
PSEUDO : Aleksie
AVATAR : Bradley James
DC : Michael Zorander
INSCRIT LE : 29/08/2018

MessageSujet: Re: Le sang de la déchirure. • Carter & Paul   Ven 19 Oct - 13:01


Le sang de la déchirure.

Carter était en serviette, cette vision eut simplement le don de me rendre très mal à l'aise, aussi je détournai le regard d'elle, comme pour préserver son intimité. N'étant absolument pas d'un naturel matteur ou irrespectueux, il en était mieux ainsi. Je soulevai légèrement le menton en guise d'accord lorsqu'elle me demandait de rester et de l'attendre. J'aimais davantage l'idée qu'elle aille mettre de vrais vêtements sur son dos. Aussi je la laissai partir et me mit à observer un peu plus précisément la pièce, son canapé, sa télé, sa table, cet endroit était agréable. Il y régnait une atmosphère de famille, et surtout je savais qu'elle avait un enfant, cela se confirmait par la présence de jouets par ci par là. Faut dire que j'adorais les enfants, alors savoir qu'il y avait ce type de présence ici, avait le don de mettre à l'aise immédiatement. Je l'entendis chuter et alors que je voulais monter pour vérifier que tout allait bien, mais je m'arrêtais au bas des escaliers en l'entendant se relever. Je supposai donc que ça allait, mais je m'en assurerais évidemment quand elle redescendrait. Ce qu'elle fit quelques minutes après avec une tenue plus correcte et les cheveux attachés.
« Non, mais tu ne t'es pas fais mal ?» Lui demandais-je le plus sérieusement du monde. Se briser le coccyx c'était tout sauf marrant, mais si elle marchait c'est que ça ne devait pas être le cas. Evidemment j'étais toujours debout, parce qu'aller m'asseoir seul et sans y avoir été clairement invité n'était pas du tout mon genre.
Ensuite le sujet qui fâche vint insidieusement se placer sur le tapis, ce qui me forçait à baisser les yeux vers le sol pour retenir une nouvelle montée de larmes. Arriverais-je un jour à me défaire de cette souffrance ? Honnêtement j'avais l'impression que non, et pourtant on m'avait déjà répété quelques fois que si, ça finirait par passer, je n'arrivais pas à y croire. Et surtout, la question était : Quand ?
Un fin soupire s'échappa de mes lèvres et je relevai donc vers elle un regard brillant et humide de ces larmes que je retenais.
« Il faut être fou, non? Pour se défaire de quelqu'un qu'on aime.»
Et pourtant retourner avec lui me semblait juste inconcevable. Il y avait eut un cumul de bien trop de choses, qui me faisaient penser que lui et moi, ça ne pouvait pas fonctionner. Que lui et moi, ça ne sonnait que comme un champ de bataille sanglant, avec des obus et des mines tous les trois mètres. Je levai alors une nouvelle fois ma main pour essuyer les quelques larmes qui avaient réussi à se frayer un chemin sur mes joues. Je ne détestais pas Hadès. Enfin, je lui en voulais pour ces images et ses mots sur instagram, mais il y avait tout le reste. Tout ce qui était simplement lui, et qui au final était tout sauf compatible avec ce que j'étais moi.  

Codage par Libella sur Graphiorum




Aspie Boy, pour les intimes.Je suis la normalité et la différence. Je suis le silence interminable et le fou rire hystérique. Je suis le sang froid et les crises d'angoisse. Je suis l'atypique. Je suis la lune dans ce monde de soleils.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amour dure quatre ans
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Vingt-sept ans. (14.02)
SURNOM : Cart'
STATUT : Aucun commentaire à faire de ce côté-là.
MÉTIER : Photographe free-lance. Le reste de son temps est occupé par sa fille ou par les associations où elle est bénévole.
LOGEMENT : Une petite maison #28 à toowong avec Thaïs, sa fille & sa soeur, Jadyn ainsi que le chien qu'elle a adoptée à son arrivée à Brisbane

POSTS : 5051 POINTS : 1510

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Bisexuelle, elle préfère les hommes ϟ Le père de sa fille lance une procédure pour avoir la garde de leur fille, Thaïs ϟ Son passé est sûrement le secret qu'elle garde le mieux dans la vie ϟ Possède plus de défauts de qualités et l'assume totalement
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

« Ils vont s'adorer, se séparer, se détester, se manquer... finiront-ils par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble. » Starter #10


« Une petite sœur, elle l'est pour tout le temps, c'est pas comme pour les amoureux ou les trucs comme ça, une petite sœur, même quand t'es à quinze kilomètres ou si tu fais des choses, ou si tu fais rien, elle est toujours dans ta poche d'amour éternel. Toujours. » Jadyn #1 ϟ Jadyn #2 DF


Leah ϟ Itziar ϟ Chadna ϟ Hannah ϟ Leena ϟ Carthael ϟ Paul #3 ϟ Eros ϟ Boyd ϟ Kendall ϟ Elyos ϟ Leah #2



« Une brune a toujours besoin de sa blonde » ϟ Wendy #2 ϟ Wendy #3



« I try to forgive but it's not enough to make it all okay »

RPs TERMINÉS : Dimitri #1 ϟ Andy #1 ϟ Isaac ϟ Dean ϟ Starter #1 ϟ Starter #2 ϟ Starter #3 ϟ Starter #4 ϟ Douglas ϟ Paul ϟ Nadia ϟ Starter #5 ϟ Starter #6 ϟ Wendy ϟ Starter #7 ϟ Wren ϟ Starter #8 ϟ Starter #9




Spoiler:
 

PSEUDO : FRiENDS (Marine).
AVATAR : LKH
CRÉDITS : FRiENDS (av.) beylin (sign.)
DC : Phoebe.
INSCRIT LE : 07/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19897-call-out-my-name-carter http://www.30yearsstillyoung.com/t19966-carter-that-s-just-the-way-i-am http://www.30yearsstillyoung.com/t20030-carter-fawkes http://www.30yearsstillyoung.com/t20029-carter-fawkes

MessageSujet: Re: Le sang de la déchirure. • Carter & Paul   Dim 28 Oct - 10:15


le sang de la déchirure
EXORDIUM.
Ce week-end avait été haut en surprise, ils avaient échangés plus qu’habituellement. Tout avait été différent, mais tout avait pris fin en ce début de semaine. Chacun avait repris leur vie, lui se rendant à son cabinet d’avocat et elle rentrant enfin chez elle. Carter avait mal calculée son coup, elle avait cru pouvoir se doucher et se préparer avant l’arrivée de Paul chez elle, mais non. Il sonnait alors qu’elle venait à peine de sortir de la cabine de douche, elle ouvrit la porte en serviette. Les choses étaient vraiment étranges, ce n’était pas dans son habitude d’ouvrir la porte de chez elle comme ça, mais elle se voyait mal le laisser devant la porte comme si personne était là. Puis Carter avait remarqué comment été Paul, il n’y avait aucun risque pour elle. Elle redescendit rapidement après avoir chuter dans son couloir pour aller dans sa chambre, elle avait légèrement mal, mais ce n’était pas si grave que ça. Enfin c’était ce qu’elle se répétait, dans un premier temps elle ne voulait pas que Paul s’inquiète, il était médecin et ça serait bien son genre et secundo, elle ne voulait pas finir aux urgences pour une chute idiote. Alors ouais, tout allait bien. « Ouais, ça va t’inquiète pas. C’est une petite chute. » Marcher rapidement avec les pieds mouillés ce n’était pas une bonne idée – elle le notait mentalement pour ne pas refaire cette erreur parce que la prochaine fois, elle se ferait réellement mal. Avançant, elle invitait Paul silencieusement dans la cuisine et le laissait s’installer où il voulait. La brune n’avait pas besoin de lui dire, mais il pouvait faire comme chez lui. S’il était présent dans cette maison ce n’était pas pour rien, il n’allait pas bien, elle n’avait pas besoin de lui poser la question pour le savoir. Carter ne savait pas non plus ce qu’il se passait entre Hadès et lui, elle avait juste pu voir les photos et les textes de celui qu’elle considérait comme son frère. Elle pouvait comprendre la réaction de Paul, même si elle aurait réagit de manière bien plus excessive que lui. Prenant la boite de somnifères dans ses mains, elle la gardait pour jouer avec avant de se placer contre son plan de travail pour reprendre la parole. « Non, il faut être fort. » Doucement, ses épaules se haussèrent avant de reprendre la parole, le plus calmement possible et prenant le plus de tact possible pour ne pas le mettre encore plus mal qu’il ne l’était, mais elle préférait être honnête avec lui. La photographe se doutait bien que c’était la première fois qu’il vivait ce genre d’épreuve. Puis sans vraiment faire attention, elle venait d’avoir les réponses à ses questions. « C’est pas une décision facile à prendre, c’est prendre le chemin de la souffrance et de la tristesse, je le sais bien. Mais peut-être que c’est la meilleure chose à faire pour toi, pour vous deux. Si tu sens que t’étais incapable de lui pardonner, si tu ne pouvais pas passer au-dessus de tout ça, tu as pris la meilleure décision. Ce n’est pas une solution de rester dans une relation si tu ne te sens pas bien. » S’il n’avait plus confiance en Hadès, il avait prit la meilleure décision. « Tu vas souffrir pendant un temps, tu vas avoir envie de retourner avec lui, tu vas te rappeler de tous les moments que t’as pu vivre avec lui, mais c’est comme tout au bout d’un moment il ne sera qu’un souvenir lointain. Un jour tu te lèveras sans penser à lui, sans avoir envie de sa présence dans ta vie et tu seras juste libérer. »


   
   
I'm okay with not being perfect
'CAUSE THAT'S PERFECT TO ME
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Paulo, apparemment !
STATUT : Au fond du gouffre.
MÉTIER : Je débute mon clinicat en Neurochirurgie.
LOGEMENT : Toowong, avec Nathan et Itziar

POSTS : 471 POINTS : 655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Je suis asperger.- J'aime les cerveaux humains de façon déraisonnable, j'en ai des photos accrochées aux murs de ma chambre.-J'ai un cheval.-Je suis neurochirurgien.-Je suis accro aux jeux vidéos.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Phoebe
Sybille
Sohan
Andrew
Aiden (ghost)
TC Dimension Fantôme
Tess #2
Carter #3
Stephen
Nathan & Itziar
Allan#2
Itziar#2
Elyos
[15/10]

RPs EN ATTENTE : •Gabriel
•Myrddin
•Ambroise
•Elwyn
•Seymour
•Chadna #2

RPs TERMINÉS : Clément
Hadès
Hadès #2
Hadès #3
Carter
Hadès #4
Chadna
Clément #2
Tess
Carter #2(abandonné)
Clément #3
Clément #4
Allan
Clément #5
Itziar
PSEUDO : Aleksie
AVATAR : Bradley James
DC : Michael Zorander
INSCRIT LE : 29/08/2018

MessageSujet: Re: Le sang de la déchirure. • Carter & Paul   Ven 2 Nov - 17:55


Le sang de la déchirure.

La jeune femme m'affirma qu'elle n'avait pas mal, mais j'en doutais, parce que bien que souvent sans gravité, ce genre de chutes s'avérait douloureuses pendant quelques heures. Je la suivis néanmoins sans insister davantage jusqu'à la cuisine, et pris place sur l'une des chaises. Je passai un instant mes mains sur mon visage, sentant les poils rêches de cette barbe que je ne prenais même plus la peine de raser, et ça ça ne me ressemblait absolument pas. Alors ce mec m'avait changé jusqu'aux tréfonds de l'âme ? Ou bien était-ce cette tristesse, cet amour? Carter avait raison dans ce qu'elle me dit ensuite. Je n'avais qu'une seule envie, celle de rejoindre Hadès où qu'il soit, de le serrer à l'en étouffer et de pleurer toutes les larmes de mon corps tel un enfant au bord du gouffre. Mais pourquoi faire un truc pareil? Dans le fond qu'est-ce que ça aurait pu m'apporter d'autre que du doute et davantage de souffrance? Mais c'était insoutenable, cette envie de pleurer permanente, ce mal être perpétuel. Et parler de moi, ça ce n'était vraiment pas mon fort. Il y avait Clément aussi, qui avait déboulé chez moi pour me faire une leçon de morale sur ce qui méritait d'être souligné ou non en terme de souffrance. Il m'avait plus ou moins clairement exprimé que ce que je vivais n'étais rien comparé à ce que lui avait vécu, et que je n'avais pas à m'apitoyer sur mon sort pour "si peu". Qu'étais-je sensé faire, alors ? Enfoncer cette souffrance quelque part au fond de moi avec toutes les autres ? Le truc c'est que j'en étais bien incapable. J'avais essayé, c'était même la première idée que j'avais eut pour tourner la page rapidement et de façon indolore. Mais ça n'avait pas fonctionné.
Je finis par relever mon regard vers Carter, ne parvenant qu'à lui offrir un mince sourire clairement pincé.
« Ma vie était beaucoup plus simple avant que l'amour ne s'y immisce. J'avais mes... Mon planning. Mes journées étaient simples et rien ne faisait mal.» Ou presque rien. Mais dans tous les cas ça restait supportable et surtout gérable. Mais c'était triste. Ca manquait clairement de fantaisie. Mon seul moyen de m'évader résidait dans mes deux chapitres quotidiens d'un livre fantastique ou un autre, ou encore les quelques heures de jeux vidéos que je ne parvenais à m'octroyer que rarement.
« Mais c'était minable...» A quoi allait ressembler ma vie maintenant ? Devais-je retourner à cette routine qui ne me convenait clairement pas? A cette pensée, à ces tas de pensées plutôt une nouvelle vague de larmes se fraya un chemin jusqu'à mes yeux et je détournai le regard dans une tentative misérable et probablement ratée de le cacher à celle que je le supposai, je pouvais désormais considérer comme mon amie.
« Toute ma vie j'ai été obligé de tout ranger dans des cases pour ne pas me laisser dépasser par les événements... Il y a toujours eut les autres, et moi... Dans deux groupes bien séparés et définis.» Je pris une profonde inspiration pour peut-être calmer les larmes qui s'écoulaient à présent le long de mes joues. « Mais maintenant je voudrais... Rentrer dans les groupe des Autres. Et je n'ai aucune idée de comment m'y prendre pour faire ça...» Avouais-je dans un sanglot étouffé.
« Je n'ai plus confiance en lui, et ce depuis le jour où j'ai essayé de lui faire comprendre que son alcoolisme me faisait peur, et qu'il s'est enfuit, pour que je le retrouve au bras d'une femme à peine une semaine plus tard.» Alors voilà, j'avais essayé péniblement de lui faire comprendre que j'avais peur qu'il meurt, qu'il me laisse seul dans ce monde, et lui, il s'enfuyait. Il allait chercher du réconfort ailleurs, et je le détestais pour ça, et pour tout ce qui avait suivit. Mais grâce à lui, j'avais au moins appris qu'il fallait arrêter de fuir les Autres.   

Codage par Libella sur Graphiorum




Aspie Boy, pour les intimes.Je suis la normalité et la différence. Je suis le silence interminable et le fou rire hystérique. Je suis le sang froid et les crises d'angoisse. Je suis l'atypique. Je suis la lune dans ce monde de soleils.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amour dure quatre ans
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Vingt-sept ans. (14.02)
SURNOM : Cart'
STATUT : Aucun commentaire à faire de ce côté-là.
MÉTIER : Photographe free-lance. Le reste de son temps est occupé par sa fille ou par les associations où elle est bénévole.
LOGEMENT : Une petite maison #28 à toowong avec Thaïs, sa fille & sa soeur, Jadyn ainsi que le chien qu'elle a adoptée à son arrivée à Brisbane

POSTS : 5051 POINTS : 1510

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Bisexuelle, elle préfère les hommes ϟ Le père de sa fille lance une procédure pour avoir la garde de leur fille, Thaïs ϟ Son passé est sûrement le secret qu'elle garde le mieux dans la vie ϟ Possède plus de défauts de qualités et l'assume totalement
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

« Ils vont s'adorer, se séparer, se détester, se manquer... finiront-ils par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble. » Starter #10


« Une petite sœur, elle l'est pour tout le temps, c'est pas comme pour les amoureux ou les trucs comme ça, une petite sœur, même quand t'es à quinze kilomètres ou si tu fais des choses, ou si tu fais rien, elle est toujours dans ta poche d'amour éternel. Toujours. » Jadyn #1 ϟ Jadyn #2 DF


Leah ϟ Itziar ϟ Chadna ϟ Hannah ϟ Leena ϟ Carthael ϟ Paul #3 ϟ Eros ϟ Boyd ϟ Kendall ϟ Elyos ϟ Leah #2



« Une brune a toujours besoin de sa blonde » ϟ Wendy #2 ϟ Wendy #3



« I try to forgive but it's not enough to make it all okay »

RPs TERMINÉS : Dimitri #1 ϟ Andy #1 ϟ Isaac ϟ Dean ϟ Starter #1 ϟ Starter #2 ϟ Starter #3 ϟ Starter #4 ϟ Douglas ϟ Paul ϟ Nadia ϟ Starter #5 ϟ Starter #6 ϟ Wendy ϟ Starter #7 ϟ Wren ϟ Starter #8 ϟ Starter #9




Spoiler:
 

PSEUDO : FRiENDS (Marine).
AVATAR : LKH
CRÉDITS : FRiENDS (av.) beylin (sign.)
DC : Phoebe.
INSCRIT LE : 07/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19897-call-out-my-name-carter http://www.30yearsstillyoung.com/t19966-carter-that-s-just-the-way-i-am http://www.30yearsstillyoung.com/t20030-carter-fawkes http://www.30yearsstillyoung.com/t20029-carter-fawkes

MessageSujet: Re: Le sang de la déchirure. • Carter & Paul   Dim 4 Nov - 14:50


le sang de la déchirure
EXORDIUM.
La jeune femme aimerait bien pouvoir l’aider sauf qu’elle ne savait pas réellement ce qu’elle devait faire. Ils avaient tous les deux une vie différente, bien trop différente pour le coup et l’entraîner dans son propre monde n’était sûrement pas une bonne idée. Carter pourrait toujours l’entraîner dans la vie normale, mais est-ce qu’il voulait quelque chose dans ce genre-là ? Elle ne savait pas du tout, elle lui balançait qu’elle savait vrai puisqu’elle avait vécue cette chose bien avant lui. Ce n’était qu’une étape à vivre et ce n’était pas étonnant qu’il la vive, il fallait qu’il passe par ses étapes s’il voulait vivre comme tout le monde. Elle gardait la boite de somnifères dans ses mains jouant avec tout en s’installant sur son plan de travail, elle le laissait pleurer. Encore une fois elle ne savait pas ce qu’elle devait faire, elle savait parfaitement que Paul n’agissait pas comme les autres et elle savait bien qu’il n’allait pas la frapper ou quelque chose dans le genre, mais elle ne savait pas s’il avait besoin de réconfort ou juste se lâcher pendant un moment. « Ouais, la vie est beaucoup plus simple sans tout ça, mais tu as besoin de ses changements. Tu ne peux pas rester dans ta bulle, il faut que tu vives, que tu vives comme tout le monde. » Sa langue sur ses lèvres, elle ne voulait pas le braquer, mais elle voulait lui faire comprendre les choses. « Tout le monde passe par ses étapes, tu sais ? Personne n’est toujours heureux, tout le monde supporte des poids sur ses épaules et tout le monde à dû souffrir au moins une fois par amour. Mais on sourit, on fait comme si tout allait bien dans nos vies. » La vie en général n’était qu’une vaste comédie, même pour elle. La brune gardait sans cesse son sourire pour faire plaisir aux autres, ses blessures étaient bien gardées et elle portait seule ses soucis sur les épaules. Elle n’était pas du genre à le faire savoir à quiconque. « Mais t’es plus obligé d’agir comme ça. Tu peux jeter ses cases et vivre comme tout le monde. J’veux dire sort.. Va dans les bars sans pour autant boire, si t’en a pas envie t’es pas obligée. Fais de nouvelle rencontre, pense à autre chose que ton propre travail. » Elle haussait les épaules, c’était bien la première fois qu’elle expliquait à quelqu’un comment vivre. Tout ce qui était naturel pour elle ne l’était pas pour lui et c’était bien étrange dans tout ça. « Vis tout simplement et arrête de vouloir à ce point tout contrôler. La vie est faite de surprises que ce soit des bonnes comme des mauvaises. Il faut faire. Et si tu arrives à te dire ça, tu pourras faire partie des autres même si ça ne sera pas simple pour toi. Si tu le veux vraiment, t’es pas plus idiot qu’un autre et il n’y aucune raison pour que tu ne réussisses pas. » Carter n’avait pas besoin de lui dire, mais elle serait là s’il en avait besoin. Elle n’était pas surprise d’entendre ce genre de chose surtout quand on parlait d’Hadès, elle se retrouvait dans cette attitude. « On est comme ça. Pour oublier quelqu’un on fonce dans les bras d’une autre personne, c’est plus simple et surtout complètement idiot. » Ce n’était pas une bonne décision, mais quand on était comme ça depuis des années, ce n’était pas facile de changer.


   
   
I'm okay with not being perfect
'CAUSE THAT'S PERFECT TO ME
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Paulo, apparemment !
STATUT : Au fond du gouffre.
MÉTIER : Je débute mon clinicat en Neurochirurgie.
LOGEMENT : Toowong, avec Nathan et Itziar

POSTS : 471 POINTS : 655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Je suis asperger.- J'aime les cerveaux humains de façon déraisonnable, j'en ai des photos accrochées aux murs de ma chambre.-J'ai un cheval.-Je suis neurochirurgien.-Je suis accro aux jeux vidéos.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Phoebe
Sybille
Sohan
Andrew
Aiden (ghost)
TC Dimension Fantôme
Tess #2
Carter #3
Stephen
Nathan & Itziar
Allan#2
Itziar#2
Elyos
[15/10]

RPs EN ATTENTE : •Gabriel
•Myrddin
•Ambroise
•Elwyn
•Seymour
•Chadna #2

RPs TERMINÉS : Clément
Hadès
Hadès #2
Hadès #3
Carter
Hadès #4
Chadna
Clément #2
Tess
Carter #2(abandonné)
Clément #3
Clément #4
Allan
Clément #5
Itziar
PSEUDO : Aleksie
AVATAR : Bradley James
DC : Michael Zorander
INSCRIT LE : 29/08/2018

MessageSujet: Re: Le sang de la déchirure. • Carter & Paul   Jeu 8 Nov - 13:13


Le sang de la déchirure.

Les larmes ne cessaient de s'écouler le long de mes joues. Je détestais depuis toujours pleurer dans qui que ce soit. Mais depuis toujours je ne savais que très mal contrôler mes pleurs. Est-ce que je détestais Hadès d'être entré de la sorte dans mon coeur, pour finalement le briser avec ses conneries? Sans aucun doute. Je remarquai bien que la jeune femme ne savait trop comment se comporter avec moi, et dans le fond ce n'était pas étonnant, nous nous connaissions à peine. Et justement, aussi bizarre que ce soit, malgré notre rencontre désagréable, il y avait quelque chose chez elle qui m'attirait. En tout bien tout honneur, c'était juste une attirance intellectuelle en quelque sortes. Peut-être était-ce sa souffrance ? Celle qu'elle traînait chaque jour tout comme je le faisais avec la mienne. Bien que nous vécus soient différents, je remarquai qu'elle avait réussi là où j'avais échoué à savoir : Garder la tête haute et avancer.
« J'essaye. Mais à chaque fois il y a des comportements que je ne comprends pas. Ou des choses qui me rappellent que je suis différent.» Comme par exemple le fait que je ne pouvais pas me montrer aussi désinvolte que certains l'étaient. Comme mon manque d'intérêt pour certaines futilités qui ravissaient le commun des mortels.
Je relevai le regard vers elle, me concentrant sur ses mots.
« Je sais. Et c'est ce que je fais depuis toujours. Mais cette fois, j'y arrive pas.» C'était dingue, non? J'avais survécu aux violences morales et physiques des autres, au décès d'un gars que je considérais comme mon frère, à la disparition pendant huit ans de celui que je considérais comme mon père et qui m'avait élevé. J'en prenais plein la gueule par mon autre frère psychologique depuis mon arrivée ici, et le tout avec la tête haute. Mais faire la même chose avec Hadès j'en étais incapable.
« Est-ce que tu... viendrais avec moi?» Je voulais dire, dans les bars, dans des sorties diverses et variées, pour rencontrer du monde ou faire des choses tout simplement. En gros je venais plus ou moins de lui demander si elle voulait être mon amie. Du moins c'est ce dont ça avait l'air.
Je me levai finalement de la chaise sur laquelle je m'étais installé pour ma rapprocher d'elle. En ce moment c'était compliqué, et j'étais à fleur de peau. En général je ne supportais pas les contacts physiques, mais Hadès en me brisant le coeur avait probablement déréglé mes prérequis et mes habitudes. Aussi, sans réfléchir, je passais mes bras autour de Carter, et déposai mon menton sur son épaule. Je fermais les yeux un moment et laissai une nouvelle vague de larmes s'écouler le long de mes joues. Je lui murmurais simplement un « Merci...» Avant de me détacher d'elle histoire que ça ne devienne pas gênant. Dans le fond ça l'était, même pour moi, mais quelque chose en moi en avait tout simplement besoin. Et ces derniers temps j'oscillais entre le gars qui avait cruellement besoin d'affection et celui qui refusait le moindre contact avec véhémence.
« Est-ce que ça vous aide vraiment à oublier?» L'interrogeais-je, tout en posant mes avant-bras sur le plan de travail, me retrouvant donc debout, juste à côté d'elle.
« Tu avais dis que si je lui faisais du mal, je te trouverais sur ma route. Je ne pensais pas que ce serait de cette façon là.» Fis-je, avec l'envie de sourire, mais l'incapacité physique de le faire.    

Codage par Libella sur Graphiorum




Aspie Boy, pour les intimes.Je suis la normalité et la différence. Je suis le silence interminable et le fou rire hystérique. Je suis le sang froid et les crises d'angoisse. Je suis l'atypique. Je suis la lune dans ce monde de soleils.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amour dure quatre ans
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Vingt-sept ans. (14.02)
SURNOM : Cart'
STATUT : Aucun commentaire à faire de ce côté-là.
MÉTIER : Photographe free-lance. Le reste de son temps est occupé par sa fille ou par les associations où elle est bénévole.
LOGEMENT : Une petite maison #28 à toowong avec Thaïs, sa fille & sa soeur, Jadyn ainsi que le chien qu'elle a adoptée à son arrivée à Brisbane

POSTS : 5051 POINTS : 1510

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Bisexuelle, elle préfère les hommes ϟ Le père de sa fille lance une procédure pour avoir la garde de leur fille, Thaïs ϟ Son passé est sûrement le secret qu'elle garde le mieux dans la vie ϟ Possède plus de défauts de qualités et l'assume totalement
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

« Ils vont s'adorer, se séparer, se détester, se manquer... finiront-ils par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble. » Starter #10


« Une petite sœur, elle l'est pour tout le temps, c'est pas comme pour les amoureux ou les trucs comme ça, une petite sœur, même quand t'es à quinze kilomètres ou si tu fais des choses, ou si tu fais rien, elle est toujours dans ta poche d'amour éternel. Toujours. » Jadyn #1 ϟ Jadyn #2 DF


Leah ϟ Itziar ϟ Chadna ϟ Hannah ϟ Leena ϟ Carthael ϟ Paul #3 ϟ Eros ϟ Boyd ϟ Kendall ϟ Elyos ϟ Leah #2



« Une brune a toujours besoin de sa blonde » ϟ Wendy #2 ϟ Wendy #3



« I try to forgive but it's not enough to make it all okay »

RPs TERMINÉS : Dimitri #1 ϟ Andy #1 ϟ Isaac ϟ Dean ϟ Starter #1 ϟ Starter #2 ϟ Starter #3 ϟ Starter #4 ϟ Douglas ϟ Paul ϟ Nadia ϟ Starter #5 ϟ Starter #6 ϟ Wendy ϟ Starter #7 ϟ Wren ϟ Starter #8 ϟ Starter #9




Spoiler:
 

PSEUDO : FRiENDS (Marine).
AVATAR : LKH
CRÉDITS : FRiENDS (av.) beylin (sign.)
DC : Phoebe.
INSCRIT LE : 07/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19897-call-out-my-name-carter http://www.30yearsstillyoung.com/t19966-carter-that-s-just-the-way-i-am http://www.30yearsstillyoung.com/t20030-carter-fawkes http://www.30yearsstillyoung.com/t20029-carter-fawkes

MessageSujet: Re: Le sang de la déchirure. • Carter & Paul   Dim 11 Nov - 11:14


le sang de la déchirure
EXORDIUM.
La brune essayait comme elle pouvait de l’aider, mais elle ne le connaissait pas assez pour lui donner de bons conseils. La jeune femme essayait, elle faisait de son mieux donc c’était à lui de voir si ses mots pouvaient l’aider ou non. Ce qu’il était en train de vivre, elle l’avait vécue avant lui et savait parfaitement que ça ne serait pas simple, mais il allait s’en remettre, c’était comme tout dans la vie, ce n’était qu’une étape stupide à passer. Mais il fallait la vivre, il devait la vivre s’il voulait à ce point avoir une vie comme tout les autres, pour oublier qu’il se sentait à ce point différent des autres. « Moi aussi il y a des comportements que je comprends pas, mais il faut faire avec. Tu dois pas faire attention, tu dois juste te dire c’est comme ça et pas chercher à comprendre. » Sauf qu’elle, elle était plus du genre à gueuler. C’était bien pour ça qu’elle ne disait pas un truc pareil à Paul, ils étaient trop différents, beaucoup trop différents. Dans la vie, il fallait juste faire avec et ne pas se prendre la tête. Carter lui dirait bien de pas se prendre trop la tête, sauf que clairement ce n’était pas aussi facile que ça. Paul devait faire en sorte de trouver sa propre façon de faire. Il ne devait pas copier les autres, il devait juste être lui, même si ça voulait être différent. De toute manière, il fallait être différent parce qu’être comme tout le monde s’était très surfait à ses yeux. « C’est récent Paul. Tu peux pas attendre à que tout redevienne comme avant aussi facilement. Tu dois attendre, prendre sur toi et ça viendra. C’est comme ça que ça se passe. » La jeune femme n’avait pas repris sa vie comme ci de rien était quand le père de sa fille avait disparu dans la nature comme ça. Il le savait après tout, non ? Ils s’étaient rencontrés aux urgences parce qu’elle n’allait pas bien, elle n’arrivait pas à dormir, ses pensées avaient été occupé par sa disparition et tout le reste. Elle avait pleurée de nombreuses nuits sans jamais le dire à quiconque, elle devait y passer tout simplement. Carter penchait la tête en le regardant, c’était juste étrange comme question et elle s’attendait peut-être à tout sauf à ça. « Euh… Ouais si tu veux. » Elle haussait les épaules, elle n’en avait pas rien à foutre, loin de là, c’était juste étonnant quoi. S’il voulait qu’elle soit présente avec lui, elle serait là. Bon elle ne lui ferait sûrement pas découvrir les soirées et tout à sa façon, pas sûr qu’il apprécie ça ou qu’il accepte de vivre comme ça. Les excès ce n’était clairement pas le délire de tout le monde. Puis moment gênant, très très très gênant. Le médecin entourait son corps de ses bras pour lui faire un câlin, okaaaaay. Qu’est-ce qu’elle était censé faire ? Elle n’arrivait pas à faire quelque chose de logique, entourer ses bras autour de son corps ou un truc dans le genre. C’était un contact inattendu, beaucoup trop pour elle. Alors elle laissait juste le temps passer avant que ce moment très gênant s’arrête, elle se sentait un peu idiote de n’avoir pas fait grand-chose, mais honnêtement il l’avait prise par surprise. « C’est normal. » Sa langue sur ses lèvres, elle laissait un petit sourire se dessiner sur son visage pour montrer que c’était sincère, qu’elle était sincère. « Non, mais ça nous aide pendant un instant. » Douce illusion qu’était les coups d’un soir, l’alcool en excès, la drogue qui vous envoyez dans un autre monde. « J’pensais pas non plus, mais on est souvent surpris dans la vie. »


   
   
I'm okay with not being perfect
'CAUSE THAT'S PERFECT TO ME
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Paulo, apparemment !
STATUT : Au fond du gouffre.
MÉTIER : Je débute mon clinicat en Neurochirurgie.
LOGEMENT : Toowong, avec Nathan et Itziar

POSTS : 471 POINTS : 655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Je suis asperger.- J'aime les cerveaux humains de façon déraisonnable, j'en ai des photos accrochées aux murs de ma chambre.-J'ai un cheval.-Je suis neurochirurgien.-Je suis accro aux jeux vidéos.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Phoebe
Sybille
Sohan
Andrew
Aiden (ghost)
TC Dimension Fantôme
Tess #2
Carter #3
Stephen
Nathan & Itziar
Allan#2
Itziar#2
Elyos
[15/10]

RPs EN ATTENTE : •Gabriel
•Myrddin
•Ambroise
•Elwyn
•Seymour
•Chadna #2

RPs TERMINÉS : Clément
Hadès
Hadès #2
Hadès #3
Carter
Hadès #4
Chadna
Clément #2
Tess
Carter #2(abandonné)
Clément #3
Clément #4
Allan
Clément #5
Itziar
PSEUDO : Aleksie
AVATAR : Bradley James
DC : Michael Zorander
INSCRIT LE : 29/08/2018

MessageSujet: Re: Le sang de la déchirure. • Carter & Paul   Mer 14 Nov - 13:05


Le sang de la déchirure.

Sa phrase eut au moins le don de me tirer un petit sourire. Me dire que c'est comme ça et passer outre ? C'était peut-être la solution, en effet, mais de là à la mettre en application, il y avait malheureusement tout un monde, que je risquais de mettre un moment à franchir.
Mais à sa façon, en tâtonnant comme elle le pouvait elle essayait de m'aider, et je lui étais extrêmement reconnaissant pour ça. Dans le fond, je n'étais que le gars qui avait brisé le coeur de son meilleur ami.  « Tu sais que je suis un scientifique, n'est-ce pas?» Question rhétorique, évidemment qu'elle le savait, et elle devait aussi savoir que les scientifiques étaient plutôt du genre à chercher des explications à tout, pour pouvoir prouver par des faits ce qui était encore inexpliqué. Je ne faisais pas exception à la règle.
J'écoutai ensuite attentivement ses mots suivants. Dans le fond elle avait raison, mais peut-être devrais-je lui expliquer pourquoi ça me perturbait autant de ne pas réussir à tourner la page?
« Tu sais...» Commençais-je, avec difficulté. Comme toujours parler de moi était une épreuve, mais comment avancer sans le faire ? Et avec qui pouvais-je me confier sinon quelqu'un qui essayait clairement de m'aider ? « J'ai vécu un certain nombre de drames. Bien pires qu'une rupture amoureuse. Enfin je suppose puisque je ne l'avais jamais vécu avant.» Je pris une profonde inspiration pour me recadrer dans la conversation que j'essayais d'avoir et ne pas me perdre en conjectures. « Et j'ai toujours plutôt réussi à ne pas... Vivre la souffrance que ça impliquait.» Etait-ce vraiment clair? J'en doutais. Mais voilà, le fait était que je n'avais jamais pleuré pour les choses qui l'auraient mérité. Parce qu'il existait un endroit, au plus profond de moi, où reposaient toutes ces souffrances abandonnées. « Et j'ignore pourquoi je n'arrive pas à faire de même avec... ça.» Son accord pour m'aider à apprendre les standards de la vie me suffit et je ne sais pourquoi je ressentis ensuite le besoin de la prendre dans mes bras, tout en la remerciant. Cela devint rapidement très gênant, même pour moi et je finis par me détacher d'elle, le regard baissé vers le sol. « J'suis désolé. J'crois que tout ça a déréglé mon... Enfin mes... Bref.» Mon système cognitif, oui. J'étais bizarre, surtout depuis ma rupture avec Hadès, elle le savait et pourtant elle semblait m'accepter de cette façon, allais-je m'en plaindre ? Sûrement pas. J'étais loin d'être du genre bisounours d'habitude, ça prouvait bien qu'il y avait un problème quelque part, et qu'il fallait que je le règle. Je l'avais interrogé pour savoir si le fait d'aller dans les bras de quelqu'un d'autre pour oublier les aidait vraiment, et se réponse ne se fit pas attendre. Dans le fond elle ne m'étonnait pas. Mais pouvais-je essayer foncièrement de changer ce qu'elle était, et à travers elle ce qu'il était ?
« C'est juste un placebo.» Comparer ça à la médecine m'aidait, comme dans chaque situation de la vie, au final. Un placebo, le terme était parfait selon moi.
Je finis par lui attraper la boîte de somnifères des mains avec une agilité que je ne me connaissais pas, et je la glissai dans ma poche.
« Et si on... Sortait ?» Je ne savais pas quoi faire, mais j'avais besoin de me sortir tout ça de la tête, de sortir, de faire quelque chose, de rire, et peut-être même de boire pourquoi pas.
« Tu aimes les livres?» Conclus-je, histoire de savoir dans quel genre de magasin la traîner.   

Codage par Libella sur Graphiorum




Aspie Boy, pour les intimes.Je suis la normalité et la différence. Je suis le silence interminable et le fou rire hystérique. Je suis le sang froid et les crises d'angoisse. Je suis l'atypique. Je suis la lune dans ce monde de soleils.  
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le sang de la déchirure. • Carter & Paul   


Revenir en haut Aller en bas
 

Le sang de la déchirure. • Carter & Paul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-