AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 looking for some mayhem. (marco)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Une trentaine bien amorcée, mais tout aussi consumée. (27.01.1987)
SURNOM : Marco, c'est auto-suffisant. Il n'a pas échappé au "Polo" qui s'ensuivait étant gosse; pensée visionnaire.
STATUT : Quelque fois, ça va au delà de l'aurore. Mais elles se rendent rapidement compte qu'il n'est pas du genre à présenter aux aînés.
MÉTIER : Le cv est plus pauvre que celui d'un étudiant en galère. Il a fait du au black, s'est rangé un temps derrière un comptoir pour finir en cas social, au sens propre du terme. Aujourd'hui, il est en rehab et touche assez d'indemnités pour les cigarettes et la machine à café.
LOGEMENT : Un dix mètres carré fade dans un centre blanchâtre et Jo la nympho' pour voisine de palier. Date de sortie prévue pour le vingt novembre.

POSTS : 46 POINTS : 255

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : nico-
RPs EN ATTENTE : Noa ; Jill.
AVATAR : shiloh fernandez
CRÉDITS : mine - sial
DC : -
INSCRIT LE : 03/11/2018

MessageSujet: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 16:02






MARCO ROLLINS
Ne remets pas à demain ce que tu peux faire après-demain.
Pièce d'identité

NOM ≈ Rollins, le prestige et l'estime d'un patronyme dont il s'indigne, et ce en toute réciprocité. PRÉNOM(S) ≈ Marco. Prénom sauvage affilié au dieu romain de la guerre. Il le lui rend bien. Les parents n'ont pas à le blâmer, faut croire qu'ils ont laissé parler leurs pulsions masochistes de l'époque. ÂGE ≈ Trente et une bougies incandescentes. Beaucoup pensaient qu'il ne passerait même pas le cap de la trentaine, lui le premier. LIEU DE NAISSANCE ≈ Adélaïde, dans le sud. Une ville pourtant dense dont il a vite fait le tour, un ennui au commun des mortels et une famille bien trop honorée pour se permettre de migrer ailleurs. STATUT SOCIAL ≈ Libertin malgré lui, bien trop instable pour garder une relation saine à ses côtés. MÉTIER ≈ Il ne fait rien aujourd'hui. Littéralement rien, si ce n'est que d'enchaîner les groupes de paroles on ne peut plus caricaturaux et compter les cachets de méthadone qu'on lui distribue. ORIENTATION SEXUELLE ≈ elles, le charme qui désarme. GROUPE ≈ Au secours, j'ai trente ans. AVATAR CHOISI ≈ Shiloh.

Les informations en vrac

Avant Marco, la vie des Rollins s'apparentait plutôt au long fleuve tranquille décrit un peu partout dans les livres. C'est peut-être d'ailleurs ce quotidien bien calme et cette routine effrayante qui les poussa à envisager l'hypothèse d'une affriolante descendance. Trois têtes à nourrir leur auront suffit. D'abord, il y a eu Nico, le gamin que tout parent rêverait d'avoir, haut comme trois pommes et déjà si raisonné. Les parents, ils se disaient qu'ils avaient fait un bon boulot en terme d'éducation. Ils n'ont rien voulu manquer non plus pour Becky, le surnom affectueux de Rebecca. La dernière, la princesse, gamine ne s'étant jamais rendu compte qu'elle avait été pourrie gâtée jusqu'à la moelle, par culpabilité plus que par réel intérêt. Parce qu'entre les deux, il y a eu Marco. Et papa maman en grande confiance à l'arrivé du cadet, ont vite déchanté en comprenant qu'ils avaient dû loupé un chapitre. ● Marco, il n'a que cinq ans quand on lui diagnostique un TDAH. Gérer un môme turbulent et précocement insolent entre les couches de la benjamine et les premières prouesses et louanges de l’aîné ne faisait clairement par parti des plans des Rollins, qui se sont vus paradoxalement rassurés par l'annonce qui ne remettait pas leur rôle en question. La vérité, c'est que le petit, il avait besoin d'attention. De beaucoup d'attention. Marco n'était pas un enfant malheureux, mais oppressant, pour sûr. ● Au fil du temps, le petit garçon qui frappait déjà ses camarades de l'élémentaire devenait le jeune adolescent ingérable dont l'entourage redoutait la crise existentielle. Les relations déjà houleuses qu'il entretenait avec son frère et ses parents en prirent d'avantage un coup quand il se rendit compte de son statut de persona non grata aux dîners familiaux. Première clope, premier verre, premier joint, première fois, premier rail. Dépassés, fatigués, ils baissèrent les bras quand leur fils se fit exclure et poursuivre en justice une première fois dans la foulée, pour violence aggravée. Marco, il n'a pas seize ans qu'il veut déjà jouer au grand; il finira entre quatre murs pendant un an, en centre éducatif fermé. Une première fois.   ●  Il est la définition même du « fils à papa rebelle. », une sorte de Jim Morrison des temps moderne qui tend à vouloir refaire le monde sans en connaître l'envers du décor. Il n'y avait rien de péjoratif la-dedans, du moins à ses yeux. Quand il a parlé « école de musique » au patriarche, celui-ci a vu rouge. Alors Marco, il a choisi la vie, sans rien y connaître. Il a préféré fuir cette ambiance rétrograde, de plus en plus, puis tout les soirs. Le cadet n'était plus qu'un squatteur occasionnel, revenant surtout pour faire les poches, de temps à autre.  ●  Ils ont tout les deux dix-sept ans quand ils se rencontrent : Elle, une jeune fille de bonne famille, un passif commun et un air de rébellion dans ses gestes. L'histoire aura duré deux ans et demi. Courte, intense, une relation ô combien perfide et toxique. Marco, il n'était pas tendre du tout, ivre mort, stone ou les deux, elle en jouait parfois. Elle rêvait d'un bad boy comme on en voit dans les films. Elle se disait qu'elle finirait par le changer, mais c'est elle qui a essuyé ; c'est lui qui finissait par lui tenir les cheveux quand elle se vidait de ses entrailles. C'est elle qui devenait ingérable pour une dose en défaut. Ils s'aimaient, à leur manière, ouais ça les a rendu fous. ● Un soir, elle a ramené de l'héroïne en soirée. Marco, il s'est dit qu'une fois n'était pas coutume. La sensation du garrot se faisait régulière et conciliatrice, toujours un peu plus. Une nuit, ça n'a pas loupé ; lui, trop léthargique, elle, les lèvres bleues. Il a appris par la suite qu'elle s'en était sortie, mais qu'elle avait été envoyé loin pour se sevrer, loin de lui, également. La culpabilité lui donnait la force de tout encaisser ; c'était la prison ou la désintoxication, et le choix ne fut pas long à prendre. C'était le premier séjour ; le présage d'une longue liste de va-et-viens. ● Marco, il a vingt-sept ans quand il pense enfin avoir tourné la page. Il n'a pas replongé depuis son dernier séjour, se sent de plus en plus en adéquation avec une société qui lui en a tant fait bavé fut un temps. Papa et maman sont un peu plus avenants, bien que réticent à lui laisser la maison pour lui tout seul. Cela fait bien longtemps que la confiance s'est envolé. La situation, faut dire qu'elle lui faisait plus rire qu'autre chose. Tout à coup, il s'est découvert un frangin aux petits soins pour lui. Nicolas n'a jamais été un frère pour Marco. Pour avoir vécu dans son ombre toute ces années, il savait très bien que les parents, ce n'était pas le bonheur ou le malheur de la progéniture qui leur souciait. Marco, il avait prit l'habitude de considérer les Rollins comme une « famille business ». Cette recherche perpétuelle de perfection dans leur pupille, c'est ce qui lui avait donné la nausée en premier lieu, nausée qui ne cesse de croître avec le temps. Parce qu'ils ne changeront jamais. Parce qu'il ne changera pas non plus, et encore moins en leurs noms. C'est par le biais d'un ancien partenaire au service de réinsertion qu'il pose ses valises à Brisbane pour prendre un poste de barman, sans en informer les parents ou encore le frère et la sœur qui y résident, le bouche à oreille s'en chargeant aisément. Une fierté personnelle qu'ils ont du mal à assimiler, de leur côté, sauf pour Nico, venu quand même le féliciter sur son lieu de travail. S'il savait le cadeau qu'il lui avait laissé dans le verre.. ● Entre temps, il y a eu Chadna, Chad ou la nana pilier de bar, grande gueule et irrésistiblement horripilante. Un cadeau empoisonné pour Marco qui se permet de s'amouracher de cette nana pour laquelle il n'était pourtant question que de quelques nuits hebdomadaire dans cette misérable vie sentimentale. Cela s'apparentait davantage à une relation libre qu'autre chose d'ailleurs, d'un commun accord. Mais Chadna, c'est la jalousie de Marco qui lui posait problème. Ils ont finit par rompre en se promettant de rester en bons termes, ce qui est toujours le cas. Mais, coïncidence hasardeuse ou chimérique, il avait perdu sa copine et son boulot en l'espace de vingt-quatre heures. Il faut croire qu'il est plus sensible qu'il n'y paraît ● Marco, il y était presque. Il devient sédentaire, un peu trop d'ailleurs. Il ne paie plus ses factures, enchaîne les dépenses superflues et coupe tout contact avec les Rollins qui se virent dans l'obligation de le placer sous curatelle. Ils savent que ce n'est qu'une question de jours avant qu'il replonge, si cela n'est déjà pas le cas. A court de méthadone, Marco, il cherche une autre solution, la plus facile, la moins bonne également. En janvier, Il est renvoyé illico, de force, dans un centre, cette fois-ci différent (plus cantonné) des autres malgré son refus catégorique. Date de sortie prévue : Juillet deux-mille-dix-huit. Il y passera presque une année complète, au final.

Trivia
● Il n'a jamais passé son permis. Il valorise l'éco-responsabilité, sauf quand son frère passe à proximité. Douce manière de pointer la flemmardise du doigt. ● Sans surprises, il a toujours eu un rapport douteux envers sa toxicomanie, n'essayant, la plupart du temps, de ne faire aucun effort pour la soigner. ● Accro à la cocaïne, à l'héroïne, au tramadol et à la nicotine. Le cannabis qu'il consomme se veut thérapeutique, bien qu'il en profite plus qu'il ne s'en soigne. ● Il a l'alcool mauvais. ● Son entourage le voit comme un anarchiste quand il se considère davantage comme un anticonformiste. De son point de vue, le leur est toujours pointé aux extrêmes. ● Marco n'est pas aussi bête qu'il cherche à le montrer. Il possède un quotient intellectuel de 140, résultat en ayant surpris plus d'un, le directeur de l'établissement scolaire dans lequel il se trouvait à l'époque et ses parents, en premier lieu. Pour lui, la vie n'est qu'un jeu. ● Marco, il a un humour propre à lui, parfois douteux et acerbe. Le genre "politiquement incorrect". ● Il joue de la guitare sèche et du ukulélé, écrit de temps en temps, mélomane en ses temps d'accalmie. ● Il est gaucher. ● Il ne parle pas souvent à sa sœur. Mais c'est bien la seule de la fratrie avec qui les rapports sont corrects. ● L'idée de prendre un billet d'avion pour une destination inconnue le tente de plus en plus. Il sait qu'il ne dépendra de personne si son corps est amené à être balancé en mer. ● Amateur de l'incruste aux soirées étudiantes. ● Impulsif, sur tout les fronts. ● Romantique caché. Il n'y a que Chadna pour en témoigner. Après, il lui arrive souvent de repenser à son premier amour, bien qu'il ait toujours l'interdiction de rentrer en contact avec elle, onze ans après. ● Il possède huit tatouages, plus ou moins dissimulés, avec une signification propre à chacun, sauf pour celui-ci dont il ne garde aucun souvenir. Une longue histoire, à priori.


Le joueur derrière l'écran

Sur le net, on m'appelle pas  Arrow , mais appelez-moi Solène. J'ai vingt ans, et je viens d'une grande ville du centre. guess.. J'ai découvert 30YSY grâce à je ne sais plus, ça fait longtemps, et j'ai cédé à m'inscrire parce que je voulais jouer les revenantes (keur sur toi ginny.) Le coin me manquait surtout.. Malgré mon emploi du temps chargé, je pourrai tout de même être présent(e) everytime (merci gmail pour les news, c'est fort utile). Mon personnage est un SCÉNARIO du brother @Nicolas Rollins. Je suis content(e) de vous rejoindre dans l'aventure parce que ça va chier des pâquerettes.   .

Code:
<pris>shiloh fernandez ≈</pris> marco rollins




Dernière édition par Marco Rollins le Dim 4 Nov - 23:48, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Une trentaine bien amorcée, mais tout aussi consumée. (27.01.1987)
SURNOM : Marco, c'est auto-suffisant. Il n'a pas échappé au "Polo" qui s'ensuivait étant gosse; pensée visionnaire.
STATUT : Quelque fois, ça va au delà de l'aurore. Mais elles se rendent rapidement compte qu'il n'est pas du genre à présenter aux aînés.
MÉTIER : Le cv est plus pauvre que celui d'un étudiant en galère. Il a fait du au black, s'est rangé un temps derrière un comptoir pour finir en cas social, au sens propre du terme. Aujourd'hui, il est en rehab et touche assez d'indemnités pour les cigarettes et la machine à café.
LOGEMENT : Un dix mètres carré fade dans un centre blanchâtre et Jo la nympho' pour voisine de palier. Date de sortie prévue pour le vingt novembre.

POSTS : 46 POINTS : 255

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : nico-
RPs EN ATTENTE : Noa ; Jill.
AVATAR : shiloh fernandez
CRÉDITS : mine - sial
DC : -
INSCRIT LE : 03/11/2018

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 16:02





Laisse moi te dire un truc
L'avenir appartient à ceux qui se lèvent à l'heure où je me couche.

1993
Jane patiente. Elle souffle, se maudit, maudit sa progéniture. De longues minutes passées à sillonner les rayons et les locaux du centre commercial en cette veille de Nativité. Un cache-cache ô combien éreintant pour l'épouse Rollins, consciente de l'habileté de sa petite tête dorée à jouer les apprentis forbans dans cet arc-en-ciel d'illuminations. L'escapade avait pourtant bien débuté, ce qui aurait dû lui mettre la puce à l'oreille d'ailleurs. Il n'avait fait aucune crise, aucun caprice, il se voulait sage et malléable en toute circonstance, ce minois coquin dont elle avait prit l'habitude de se méfier n'était plus au rendez-vous. Son fils avait été sage. Trop sage. « Le petit Marco est attendu à l'accueil par sa maman. Le petit Marco, merci. » La musique reprend, pour la quatrième fois, interrompue frénétiquement par la voix désormais fébrile de l'hôtesse. Jane reste calme, la mine dure, le cœur qui tambourine. Non, son fils n'est pas avenant. Quiconque tenterait de l'amadouer de confiseries ou autres finirait par rebrousser chemin. Elle sait qu'il gambade, peut-être est-il même juste à côté d'elle en ce moment, ou derrière elle, à faire le pitre. « Nous pouvons revérifier du côté du père Noël, peut-être ? » L'hôtesse se veut prude face aux enfants, mais l'effet escompté n'est pas celui auquel elle s'attendait le plus. Nicolas, cramponné par la dernière de la fratrie, ose lâcher un léger rictus. Sa mère ne sourcille pas, mimant l'évidence. Mais ce n'est pas aussi simple. Cela ne l'a jamais été depuis que Marco tient sur ses deux jambes. Elle a bien pensé à lui arracher le micro du bout des doigts, de hurler à la mort le prénom de son fils, lui présageant un mauvais quart d'heure. Mais Jane est une Rollins à présent. Et chez eux, la maldonne n'est pas permise. Non, sauf chez Marco. Jane n'est pas un tyran. Elle aime son fils par dessus tout, au même titre que ses autres marmots. Mais depuis que le diagnostic est tombé, elle a parfois du mal à gérer les deux bouts, elle n'en peut déjà plus. Elle rêve d'un bon massage à l’instante, ou d'une de ces cancérettes qu'elle s'était promise de ne plus toucher à l'annonce de sa première grossesse, quand un parent lambda aurait déjà, vingt minutes plus tard, sûrement appeler la police. « C'est à vous, ça ? ». Une voix rauque lui remet les idées en place. Ça. Une vulgaire chose personnifiée qui en aurait fait des siennes, au ton employé par le chef de rayon. Et quel rayon ! Jane, elle ne questionne pas, la vue du marmot la rassasie déjà bien assez, tout sourire, excité comme une puce, innocemment fallacieux. « Tiens maman ! J'ai trouvé le gros scotch pour que tu le colles à ma bouche comme à la télé ! » qu'il braille sous les regards médusés. Ceux des employés, des passants, de Nico, également. Jane s'arme de son expression la plus rude, mais le petit n'en est point réceptif. Il cille farouchement, sans se rendre compte de l'état de nervosité qui gonfle en elle. Comment pourrait-elle lui en vouloir davantage ? Un gamin retient tout à cet âge là. « Il jouait avec les tournevis quand je l'ai trouvé. C'est honteux. » « Je ne vous demande rien, à vous ! » Jane s'offusque, dans la foulée. Honte. Bien-sûr qu'elle a honte, la vérité est quelque fois dure à encaisser. Elle est de celle qui, d'ordinaire, cingle, de l'autre côté du miroir. Elle est de celle à toujours vouloir mettre en avant sa parfaite tribu, ses futurs coqueluches, virtuoses de la médecine, des Rollins se voulant dignes et vertueux. Mais Marco est arrivé. Et pour trois secondes d'inattention, Jane avait fêlé le masque. Pour trois secondes de paix, rien que pour elle. Sans lui, qui attisait la bienveillance autour de lui, sans cette infamie qu'elle avait mise au monde, six ans plus tôt.

2001
L'aube, le halo taraudeur de l'encéphale, sentence irrévocable quand il franchit le seuil de la porte d'entrée en toute inconvenance.  Marco a quatorze ans, trop précoce, trop jeune, trop abruti, incessamment too-much pour les aînés ne prenant plus la peine de venir l'accueillir en remontrances. Jane a le sommeil léger depuis qu'il a commencé à faire le mur, depuis qu'elle fait chambre à part avec son mari, également. Ce ne sont pas les pièces qui manquent dans la demeure des Rollins, labyrinthe cossu sous une atmosphère dysfonctionnelle. C'est l'un des seuls avantages qu'il y voit ; ne pas être obligé de tomber nez à nez avec eux, agir comme un étranger à leurs yeux. Marco, il longe le couloir, nonchalamment, le pas bruyant, le souffle saccadé, le regard divaguant. Marco, il ne s'attendait pas à voir une seconde silhouette dans la cuisine, de si bonne heure ; c'est à se demander si leur délire de génétique n'était pas juste un mythe. Marco, il ne calcule pas son frère, cet exemple, à des années lumières de lui servir de modèle. On lui a toujours dis de s'en méfier, parce qu'il était trop calme, justement. Mais Nico n'est pas de ceux à vouloir temporiser directement son frère. Le cadet, peut-être que c'est ce qui lui manque, après tout. De provocations en provocations, toujours la même histoire, un silence de mort qu'il rompt en ouvrant la porte de frigo, enjolivée par de la paperasse, une liste de course, l'avis d'expulsion du troisième établissement du cadet ainsi qu'un rendez-vous conjugale. « Sérieusement ? Une thérapie de couple ? » Marco rit jaune. Il s'empare de la première bouteille de jus à même de lui dessécher la gorge, amène le goulot à sa bouche, s'adosse au mur en écoutant d'une oreille le contrecoup de son vis-à-vis. « J'aurais préféré qu'ils signent pour une thérapie familiale. » Le gosse pouffe, comme à la plupart des prises de parole de son frère. La discussion s'est toujours fait rare entre eux, un truc de sourds en épilogue, constamment. « Venant d'un lâche comme toi, ouais, aucun doute. » Nicolas va voler de ses propres ailes tandis que le cadet marche à reculons. Marco ne lui dira jamais ce qu'il a sur le cœur, lui même n'en sait rien. Ce n'est pas comme si leur relation avait dégradé au fil des années ; ce n'est pas comme s'il en attendait des représailles non plus. Marco, peut-être qu'au fond, il attend d'être plaqué contre un mur, coincé entre deux biceps, qu'on lui dise quoi faire sans rechigner, comme n'importe quel petit frère. Peut-être bien. Mais Nico n'est pas comme ça, ne l'a jamais été, ne le sera sûrement jamais. « Tu t'es battu ? » Non, Nico, il choisit la facilité, le changement de sujet, le miroir qui lui fait face. « Je suis tombé en skate. » L’aîné n'y croit pas, n'en pense pas moins, n'y prête pour autant plus attention. Pour lui, Marco n'est qu'une mauvaise graine aventuriste que l'on préfère fuir, ce qu'il s'adonne à faire. Marco le sait, Marco en joue, pathétique pour deux sous, balafres faisant foi. « Même les meilleurs finissent par perdre l'équilibre. Regarde nous. » Le portrait de famille qui orne le salon se veut pourtant lénifiant.

2007
« Tu sais pourquoi je suis là, mon grand. » Elle n'avait rien d'une question. Le ton mélodramatique employé aurait pu dilater la rate du jeune homme en d'autres circonstances. Mais Marco se mue. Une pénible taciturnité prenant racine quatre jours au préalable ; d'angoisse, de hiatus, d'autopunition, de manque. Du silence en guise d'affront, une réponse qu'il aurait préféré voir tendre vers la négation. A ses côtés, debout, John Rollins, celui qui aurait eu mieux à faire quatre-vingt seize heures plus tôt, que d’accueillir sur son lieu de travail son fils et sa petite amie à l'agonie. Jane, elle, fait les cents pas, encore et encore et Marco, pauvre atone, absent, il ne pense qu'à cette nuit là, par de vulgaire bribes, en saccadé, en déformé, en différé. Le choc ne passe pas, qu'ils disent. Le vieil ami, l'avocat, le bon, s'attend à voir son petit protégé évacuer tel un volcan en éruption. Car il bouillonne, le junkie. Il a chaud, mais il demeure aphasique. Personne ne s'est directement adressé à lui depuis l'incident. Personne, à part lui et les incessantes questions qu'il se pose, le désespoir en premier lieu ancré en ses traits fatigués. « Elle est en vie Marco.. Elle est tirée d'affaire depuis hier. »   A l'annonce, le cœur s'emballe, reste coriace. Marco, il souffle, baisse la tête, foutue fierté. Foutue rancœur. Doucement, le poids se dissipe, la gorge se dénoue. « Et vous le saviez ? »  Finalement, il relève la tête, jette un regard suspicieux envers les époux Rollins, un épouvantable silence en guise de retour venant confirmer ses doutes. Marco craque, Marco se retient. Il aurait sûrement tout envoyé valser si l'une de ses mains n'avait pas été menotté à l'un des accoudoirs de ce trône de luxe. Son état quasi-cadavérique n'arrange en rien la situation; trois nuits d'insomnies, trois nuits nauséeuses passées dans une cage à oiseau, les membres fourmillants, à mendier absurdement pour une dose dérisoire, un remontant, que savait-il encore ? Juste une once d'assurance. En premier lieu, il y a ce goût amer qui serre, noue la gorge, celui qui convertie la bouche en une sécheresse désertique qu'aucun breuvage ne peut satisfaire. Puis, il y a ce sentiment de grande puissance qui trompe le regard de l'aphasique. Le moindre mouvement réveille ce vertige anormal, celui qui multiplie ses angoisses, la peur d'un univers qu'il pensait pourtant déjà connaître. Le voilà, las, épuisé, grelottant sans grand efforts, la sudation excessive, redescendu de son piédestal, observé de par et d'autre comme un vulgaire rat de laboratoire. « Je veux la voir. » Il ne pense qu'à elle, ça le ronge depuis trop longtemps. Ils le savaient, tous. Et lui, il le sait. « Hélas, ce n'est plus toi qui décides. »   Le fiston est interloqué ; pas même le temps d'une quelconque réaction avant que la juridiction lui pende au nez. Deux documents similaires, deux noms distincts. « ça vaut pour toi, comme pour elle. » Deux mesures d'éloignement. Marco ne les quitte pas des yeux. Il aurait aimé que tout ceci soit une brillante mascarade, mais le voilà rendu à l'évidence. « Et si on se décide quand même à jouer les "Mickey & Mallory ?" » Diseur de bonne aventure, il s'en amuse lui, de voir la tête des parents se décomposer, la matrone à plaindre s’éclipser de l'interrogatoire alors que le ton férin du patriarche imprime la petite pièce. « As-tu la moindre idée des réflexions qu'on se prend ta mère et moi depuis quelques années maintenant ? Ta sœur, depuis le début de la semaine à son lycée ? » « Donc il est là le soucis ? Je peux crever la gueule ouverte qu'au moins, ça s'ébruitera pas, c'est ça ? »  « Possession et usage de produits illicites, non assistance à personne en danger, tu veux aussi qu'on ressorte les vieux dossiers ou je m'arrête là ? Tu as failli la tuer Marco ! Essaie de rentrer ça dans ton pitoyable cerveau de camé ! » « Va te faire foutre ! »Le poing s'écrase sur la table, les nerfs s'adonnent ; une dispute sans queue-ni-tête comme à chacune de ses interventions. La discussion n'a jamais été un fort chez les Rollins, ils privilégient le geste à la parole. « La prochaine fois, tâche de ne pas te louper ! » Ce serait mal connaître John Rollins que de considérer ses dires comme irréfléchis, impulsifs et regrettables. Marco se doutait bien qu'il finirait par lui souhaiter la mort. Une bonne mort, cela va de soit. Et le brun, il en oublie presque le bracelet en ferraille, un peu trop serré à son goût, tandis que le vieux poursuit son lamento, escorté par un agent vers la sortie. « Calme toi et écoute moi s'il te plaît. Je sais que tu n'as rien à faire en milieu carcéral mais cela ne veut pas dire que tu pourras continuer à agir sur cette lancée. Tu as besoin d'aide. » Ce genre d'aide, oui.


2015
« Bah alors, tu sors la chemise maintenant ? » Un bon quart d'heure s'écoula depuis que Marco s'était éclipsé du repas familial, une coupe de champagne à la main, une blonde oxydée dans l'autre. « Ouais, j'ai cru comprendre qu'on fêtait quelque chose. Félicitations ! » La benjamine, assise au côté de son semblable, arque le sourcil. Elle se permet même, théâtralement et tout à son égard, de poser la paume de sa main sur son front. «  Bon sang Marco, mais quelle mouche t'a piqué ? » Marco glousse, une gorgée de son breuvage pétillant caressant l’œsophage. « Un merci aurait suffit, frangine. » Marco, il n’est pas habitué aux marques d’affection, en règle générale, encore moins quand c’est la sœur qui s’y prend. Mais elle est bien l’une des seules Rollins à réussir à mettre sa fierté de côté. La tête posée sur l’épaule de son frère, les étoiles dans la tête, elle songe. La nuit est tombé depuis déjà quelques heures, c’est le temps du dessert ; l’entrave qui repose aussi bien qu’il échauffe les esprits, quand ceux-ci se trouvent enivrés. Marco, il esquive ; peut-être une preuve de bonne foi de sa part. Huit mois. Cela fait huit mois qu’on le considère clean partout ailleurs. Huit mois, qu’ils pensent avoir la science infuse, sa confiance détenue entre leurs mains. Peut-être serait-il mort sans eux. Peut-être ne se serait-il senti jamais aussi vivant, également. Mais les « si » refont le monde et les faits sont notoires aujourd’hui. « Je vois que tu prends du bon temps sur les réseaux. » Le brun rit. Oui, il imagine les arrières pensées avec force. Imbibé, bituré, un spectacle vertigineux qui s’offre à lui là-haut. Il se mue en guise de réponse, déjà bien assez béat à l’idée d’entretenir une relation correcte avec la réserviste de la famille. « Quand est-ce que tu nous la présente ? » Jamais, a-t-il soudainement l’envie d’avertir. Quoiqu’il advienne, se diront-ils qu’elle ne vaut pas le coup de ruiner une des nombreuses vies du jeune homme, comme à chaque fois. Trop faible et trop dépendant pour ce genre de conneries, ouais, les oreilles sifflent. Il se sent épié à longueur de temps, quand ce n’est pas le jugement qui prône. Une routine dont il s’est accommodé, l’analyse prônant sur la réserve. Marco, il s’en amuse comme au bon vieux temps. Mais c’est un joli bougre désormais. Le genre qu’on n’oserait pas blâmer. Ou presque.  Parce que l’aîné s’incruste, au loin, téléphone en main, vie d’allégresse exposé aux misérables.  « Tu sais, les étoiles, elles sont lointaines, elles agonisent, un peu l’idée que je me fais du père par exemple. »« Vous êtes odieux, monsieur Rollins. Vous devriez d'ailleurs vous calmer sur la boisson. »Une chose en entraînant une autre, ils rient en chœurs, chose que Rebecca Rollins ne se permettait qu’avec le cadet ordinairement. « Je bois pour deux. T’as vu, je vous protège toi et ton mini-toi. »  Loin est-elle de partager ses idéaux, son point de vue, sa morale. Loin est-elle de lui avoir tout pardonné de leurs jeunes années abusives. Loin est-elle de le comprendre. Mais elle le considérera toujours comme un frère et vice-versa, par-delà les facettes qu’ils s’imposent, diront-ils. « T’es heureux Marco ? » Parce que celle-là, il n’a pas non plus l’habitude de l’entendre. Marco est indépendant, Marco ne rends aucun compte. Il travaille, s’en vante peut-être un peu trop parfois. Peut-être qu’il attend un minimum de reconnaissance, le genre qu’il ne pourrait mériter promptement. Marco, il est peut-être en train de retomber amoureux, également, ça le rend pas forcément à l’aise mais c’est le constat qui en ressort. Alors oui, peut-être. Peut-être que cette fois-ci, il s’en sort. « ça va. »


2018
Cette fois, c'est la bonne.








☽☽ On s'détruit la santé pour se sentir en vie. J'suis moins petit, j'suis plus vieux, mais j'ai jamais grandi. Je fais semblant d'écouter personne mais c'est seulement parce que j'ai peur de ce qu'ils disent de moi. Tout le monde me dit que je finirai par changer; j'ai du mal à comprendre comment ils peuvent y croire alors que je suis même pas capable de changer une ampoule, ça fait 6 mois que j'pisse dans le noir.



Dernière édition par Marco Rollins le Mer 14 Nov - 4:05, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amour dure quatre ans
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Vingt-sept ans. (14.02)
SURNOM : Cart'
STATUT : Aucun commentaire à faire de ce côté-là.
MÉTIER : Photographe free-lance. Le reste de son temps est occupé par sa fille ou par les associations où elle est bénévole.
LOGEMENT : Une petite maison #28 à toowong avec Thaïs, sa fille & sa soeur, Jadyn ainsi que le chien qu'elle a adoptée à son arrivée à Brisbane

POSTS : 5052 POINTS : 1515

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Bisexuelle, elle préfère les hommes ϟ Le père de sa fille lance une procédure pour avoir la garde de leur fille, Thaïs ϟ Son passé est sûrement le secret qu'elle garde le mieux dans la vie ϟ Possède plus de défauts de qualités et l'assume totalement
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

« Ils vont s'adorer, se séparer, se détester, se manquer... finiront-ils par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble. » Starter #10


« Une petite sœur, elle l'est pour tout le temps, c'est pas comme pour les amoureux ou les trucs comme ça, une petite sœur, même quand t'es à quinze kilomètres ou si tu fais des choses, ou si tu fais rien, elle est toujours dans ta poche d'amour éternel. Toujours. » Jadyn #1 ϟ Jadyn #2 DF


Leah ϟ Itziar ϟ Chadna ϟ Hannah ϟ Leena ϟ Carthael ϟ Paul #3 ϟ Eros ϟ Boyd ϟ Kendall ϟ Elyos ϟ Leah #2



« Une brune a toujours besoin de sa blonde » ϟ Wendy #2 ϟ Wendy #3



« I try to forgive but it's not enough to make it all okay »

RPs TERMINÉS : Dimitri #1 ϟ Andy #1 ϟ Isaac ϟ Dean ϟ Starter #1 ϟ Starter #2 ϟ Starter #3 ϟ Starter #4 ϟ Douglas ϟ Paul ϟ Nadia ϟ Starter #5 ϟ Starter #6 ϟ Wendy ϟ Starter #7 ϟ Wren ϟ Starter #8 ϟ Starter #9




Spoiler:
 

PSEUDO : FRiENDS (Marine).
AVATAR : LKH
CRÉDITS : FRiENDS (av.) beylin (sign.)
DC : Phoebe.
INSCRIT LE : 07/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19897-call-out-my-name-carter http://www.30yearsstillyoung.com/t19966-carter-that-s-just-the-way-i-am http://www.30yearsstillyoung.com/t20030-carter-fawkes http://www.30yearsstillyoung.com/t20029-carter-fawkes

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 16:05



Shiloh.

(Re)Bienvenue.


   
   
I'm okay with not being perfect
'CAUSE THAT'S PERFECT TO ME
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveuse dans un bar
LOGEMENT : #732 Toowong avec Nathan, Wesley et Paul

POSTS : 4215 POINTS : 1320

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis un peu plus d'un an - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Blaze - Easy²#2 (Zombie) - Wendy - Carter - Levi - Nathan#2 - Leah - Michael (Ghosts) - Dimension fantôme - Archie#2 - Paul#2
RPs EN ATTENTE : Clara#3 - Andy#4 - Elora#2
RPs TERMINÉS : Clara - Andy - Easy² - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie - Paul - Andy#3 - Elora
PSEUDO : Sockie
AVATAR : Perrie Edwards
CRÉDITS : moi même
DC : Sohan
INSCRIT LE : 12/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie http://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends http://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar http://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 16:11



Bienvenue par ici :l:


so i’m a dreamer, a gazer
a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose -- but in the end, don’t we all?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (01.04.1979).
SURNOM : Wynnie (l'ourson ronchon), Stew (même si son ragoût est dégueulasse), El'Dorado (même si la daurade, ça pue, pays fabuleux ou pas).
STATUT : célibataire, pris dans les aventures torrides de héros de BD sordides.
MÉTIER : Co-gérant de "Nerd Herd", technicien de maintenance informatique pour sa soeur quand il s'ennuie.
LOGEMENT : #36 redcliffe.

POSTS : 545 POINTS : 195

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Accro aux post-its en tous genres, surtout lorsqu'il y est écrit des savoirs inutiles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : seymour ¤ chadna ¤ madeline ¤ milena ¤ olivia ¤ owen
RPs EN ATTENTE : paul ¤ tess
AVATAR : Ryan Reynolds
CRÉDITS : shiya
DC : Wren, le pompier torturé
INSCRIT LE : 20/09/2018

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 16:15



Bienvenue!


The winner takes it all
I don't want to talk about the things we've gone through though it's hurting me now it's history.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la dure à cuire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (07.04.1983)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : responsable des bénévoles à l'association Beauregard
LOGEMENT : Toowong

POSTS : 2764 POINTS : 425

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Gaia -Isaac#2 - Austin - Aiden - Arthur#3 - Andy#3 - Wesley #2

-
RPs TERMINÉS : Lola - Carlisle - Caitrona - Arthur - Andy - Nina - TBBC - Carlisle #2 - Loan - Lola #2 - Nouvel an - Leena - Sam - Arthur - Myrddin - Anwar -Angelina - Clara - Yasmine - Izy - Connor- Wesley- Andy#2 - -Anwar#2-Nicolas -
PSEUDO : Chacapix
AVATAR : Mila Kunis
CRÉDITS : Schizophrenic
DC : Nino - Eva- Owen
INSCRIT LE : 05/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17367-6-lettres-4-prenoms

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 16:22



Rebienvenue alors :D
Excellent choix de scenario of course








Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'étoile presque bleue
l'étoile presque bleue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (05/03)
SURNOM : Virginia Mary Elisabeth, pour un max de confusion.
STATUT : divorcée, a atteint le niveau supérieur dans l'art de s'auto-friendzoner.
MÉTIER : peintre et photographe, monte un projet de local collaboratif pour artistes offrant des ateliers créatifs, une galerie d'exposition et une petite boutique d'arts & crafts sur place.
LOGEMENT : #11 Logan City - une vieille maison entièrement rénovée, qui prend doucement des airs de nid confortable.

POSTS : 5425 POINTS : 745

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Maman de Noah, un petit ange de 7 ans qui se remet doucement d'une grave maladie l'ayant gardé hospitalisé depuis les trois dernières années. ▲ Ne parle plus à ses parents ni à son frère après avoir appris qu'ils ont manipulé sa vie. ▲ Accro au café. ▲ N’a que quelques bons amis qu’elle compte sur les doigts d’une main. ▲ Née à Brisbane, expatriée à Londres, revenue depuis 3 ans. ▲ Geek dans l’âme, elle adore les BDs et les jeux vidéos. ▲ Végétarienne, yogi aguerrie et adepte de méditation. ▲ A un humour douteux, discret, mais bien sarcastique.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :



MCGRATH FAM (fb)MCGRATH FAM (df)
Still too young to fail, too scared to sail away. But one of these days I'll grow old, and I'll grow brave and I'll go. Everybody's wishing for no more mistakes, and all that I can think about is you.


ZOMBENNYBENNY #10
Unconscious mind, wanna feel one last time. Anywhere, whenever. Apart, but still together. I know I'm not alone.


EZNNY #9 (fb)EZNNY #10
Twenty candles, blow 'em out and open your eyes. We were looking forward to the rest of our lives, but we say we're better now.


MCJEN #3
I lost my mind long ago, down that yellow brick road. Heart of gold made me cry, all the colors of the rainbow fell in my eyes.


CONNY #5
If there's no one beside you when your soul embarks, then I'll follow you into the dark. Just our hearts clasped so tight, waiting for the hint of a spark.


TADDY #3
I'll sit out on the front sofa while your hands, they talk to me. All of this fooling around is as fun as it used to be.


HASSANNY #3
Who will lead us when our faith is all but gone? Who will be the light when daylight doesn't come? We've been living on a rainbow, living just for love.

wesleytommy#teamdegrassijaneyasminelene #2dean #2


RPs EN ATTENTE : andy + noa


PSEUDO : hub
AVATAR : Daisy Ridley
CRÉDITS : shiya
DC : Matt le p'tit con, Ariane l'incandescente et Jack le sensible
INSCRIT LE : 18/10/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12335-ginny-sit-still-look-pretty http://www.30yearsstillyoung.com/t17242-good-things-to-come http://www.30yearsstillyoung.com/t12358-ginny-mcgrath http://www.30yearsstillyoung.com/t12357-ginny-mcgrath

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 16:32



Oh la qui va là
Rebienvenue à la maison bébé, tu seras entre bonnes mains



    Well it's three o'clock in the morning, and I'm on the streets again. Disobeyed another warning, should have been home by ten. And we're dancing in the moonlight, caught me in the spotlight. My friends are going crazy, saying I'm living in a trance. But it's alright, cause we're dancing in the moonlight.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : twenty-nine
STATUT : desperatly in need of a perfect life
MÉTIER : institutrice
LOGEMENT : #17 fortitude valley

POSTS : 526 POINTS : 255

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : désastre amoureux à elle seule, ses échecs l'empêchent de vivre la vie bien rangée dont elle rêve - institutrice épanouie à défaut d'avoir un enfant à elle
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Arthur / Charlie / Wren

halloween
Maze / Sohan


ARIA
you're my everything, everything i wish i could be


TADIA#1
we could have had it all


RPs EN ATTENTE : Sohan - Carlisle

RPs TERMINÉS : Andy / Stephen / Carter / Aria #1 / #2
AVATAR : alicia vikander
CRÉDITS : mckenziestufftumblr&diabadass
DC : greta jones
INSCRIT LE : 19/06/2018

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 16:39



Bienvenue






and it fuels my addictions, hangin' out in this whirlwind. if you cool my ambitions i'm gonna cut you out. that's why i can't hang with the cool gang, everyone's a trigger bang, bang, bang, bang, bang, goodbye bad bones, i've got bigger plans, don't wanna put myself in your hands
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la nouvelle du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans et toutes mes dents. Vous voulez voir mon beau sourire ? (04/02/1989)
SURNOM : Reen, et c'est bien tout comme surnom
STATUT : Mariée depuis le 9 décembre 2017, et très heureuse !
MÉTIER : Avocate au pénal, en association avec Callum W. Leur cabinet est le W&M
LOGEMENT : Chez Kaleb. Depuis Juillet. Au #129 Bayside

POSTS : 16892 POINTS : 265

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : fille unique ; issue d'une famille catholique ; a eu une leucémie dont elle s'est remise ; a toujours peur de faire une rechute ; adore sa famille mais est plutôt une personne indépendante ; ancienne joueuse de tennis ; fait beaucoup de sport ; a été fiancée pendant près de sept ans mais a rompu parce qu'il l'a trompée ; a totalement perdu de vue sone x ; allergique au citron et à tout ce qui est à base d'arachide ; très attachée à une célébrité, un sportif qui plus est
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : Nao'
AVATAR : Marie-la-toute-belle-Avgeropoulos
CRÉDITS : Avatar de Nao', Sign de Mad Love
DC : Delilah & Cassandra & Andrew & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 05/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t659-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1645-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1395-eireen-murrough

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 16:43



Re bienv'nue à toi ^^




LOVE IS NOT AN EASY THING
Can't say how the days will unfold, can't change what the future may hold. But, I want you in it, every hour, every minute. All I want to do is come running home to you, come running home to you. And all my life I promise to, keep running home to you, keep running home, to you


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (30 Dec 1987)
SURNOM : Scar
STATUT : femme indépendante
MÉTIER : Serveuse au Death Before Decaf (& autres activités moins respectables devant sa webcam)
LOGEMENT : TBD (bientôt à la rue)

POSTS : 50 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Petite dernière de la fratrie Warren, Scar n'a pas la langue dans sa poche, ni ses poings. Elle adore provoquer, tester les gens, mais n'a que rarement dépassé les bornes... à son avis.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2/4)
TommyJill • [url=http://www.30yearsstillyoung.com/t22184-keep-me-hoppin]Matt[/color]
RPs EN ATTENTE : Marius • Andy • Arthur • Joseph • Max
PSEUDO : Timba
AVATAR : Gemma Arterton
DC : l'ancien bon parti
INSCRIT LE : 11/10/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21784-scar-misery-business http://www.30yearsstillyoung.com/t21854-scar-the-best-damn-thing

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 16:46



Il a l'air sympa le petit frère va nous falloir un lien je crois.

Bienvenue à toi et hâte d'en lire plus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la tornade
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 printemps. (1987)
SURNOM : Jill. (prénommée Jillian)
STATUT : Des méandres au creux des reins et tout ira bien.
MÉTIER : Barmaid au McTavish Pub et autres petits jobs pas toujours déclarés, pas toujours légaux.
LOGEMENT : #666 Fortitude Valley.

POSTS : 1473 POINTS : 655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Elle est la seconde enfant du couple McGrath, entre Matt et Ginny. • Elle a été diagnostiquée schizophrène à l’âge de 22 ans, ne l'a jamais accepté. • Elle a un côté nymphomane dont elle ne se cache pas. • Vu que ses petits boulots lui rapportent peu, elle a tendance à être kleptomane quand l'occasion se présente. • Elle a toujours une bonne excuse pour ne pas aller à sa séance thérapeutique. • Elle a un diplôme en architecture mais ne compte rien en faire. • Elle ne soigne pas sa maladie et préfère mettre ses médicaments dans les verres des autres en soirée.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ( 1o / 1o )


MCGRATH FAM (fb) / MATT / MCGRATH FAM (df) • when the day has come but I've lost my way around and the seasons stop and hide beneath the ground. when the sky turns gray and everything is screaming, I will reach inside just to find my heart is beating. You tell me to hold on, oh you tell me to hold on but innocence is gone and what was right is wrong 'cause I'm bleeding out, said if the last thing that I do is to bring you down, I'll bleed out for you. So I bear my skin, and I count my sins, and I close my eyes, and I take it in, and I'm bleeding out for you.


FINNLEY • and I know you claim that you're alright, but fix your eyes on me. I guess I'm all you have and I swear you'll see the dawn again. well, I know I had it all on the line but don't just sit with folded hands and become blind 'cause even when there is no star in sight, you'll always be my only guiding light.



PHOENIX • close your eyes, so many days go by, easy to find what's wrong, harder to find what's right. I believe in you, I can show you that, I can see right through all your empty lies, I won't stay long, in this world so wrong. Say goodbye, as we dance with the devil tonight, don't you dare look at him in the eye as we dance with the devil tonight.


THEODORE • for those days we felt like a mistake those times when loves what you hate, somehow we keep marching on. For those nights that I couldn't be there, I've made it harder to know that you know that somehow we'll keep movin' on. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marchin' on.



RPs EN ATTENTE :
Andy • Allan • Jack • James • Marco • Marius (fb)

(cette incruste de petite soeur dans le profil...)

RPs TERMINÉS :
Ginnytopic commun (df) • x

PSEUDO : victoriaz.
AVATAR : Emmy Rossum.
CRÉDITS : scarred euphoria (av) • tumblr (pic) • pando (fiche rp) • shinouh (sign) • loonywaltz (ub)
DC : Dean Maguire.
INSCRIT LE : 16/08/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21017-jill-mcgrath-o-system-overload http://www.30yearsstillyoung.com/t21055-jill-mcgrath-if-people-were-rain-she-was-hurricane http://www.30yearsstillyoung.com/t21060-jill-mcgrath http://www.30yearsstillyoung.com/t21062-jill-mcgrath

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 16:47



Encore une fois, bienvenue !



jillian fuckin' mcgrath
Let me open up the discussion with I'm not impressed with any motherfucking word I say. See I lied that I cried when he came inside and now I'm burning a highway to Hades. Shut the fuck up when I'm trying to think, I got to keep my concentration, give me one more drink. And then I'll try to remember all the advice that my good book told me, and all the lost souls say... Every day I wake up, every day I wake up alone. Kill me, just kill me, or get me out of the sun. •

.:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
la course à l'héritage
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Rien de vraiment très valorisant du temps ou il était encore dans la mafia alors on s'en tiendra a Liam
STATUT : Célibataire. Tell me how much you wanna risk...
MÉTIER : Ex mafieux, reconverti en chasseur d'héritier
LOGEMENT : Bayside #01 le plus loin possible de Logan city, du Club et de son ancien appartement

POSTS : 344 POINTS : 475

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Come down to the black sea, swimming with me. Go down with me, fall with me, let’s make it worth it. A thousand nights have passed. Change doesn’t happen overnight. Not visible at first, it’s important to hold on.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
You gotta kiss me just to taste a little danger. Can you take it ? I should let you go. But you are mine and my weakness. Forgive meGabriam

RPs EN ATTENTE :
I used to put my ear against the wall. To hear the screams, to hear the fall.
More reasons to escape it all. (Mitchell)

Time didn't work on you. Just walking around in your mind, waiting to be better. I try to forget you but can't stop to our last moment. (Aubrey)


RPs TERMINÉS :
Gave love 'bout a hundred tries. Just running from the demons in your mind. Then I took yours and made 'em mine. I didn't notice 'cause my love was blind

AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : MORPHINE (avatar) Solosand (signa) loonywaltz (UB)
DC : Nah
INSCRIT LE : 28/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21569-forget-the-past-liam http://www.30yearsstillyoung.com/t21650-i-ve-got-blood-on-my-name

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 17:03



Re bienvenue par ici


Psychic healing.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le voeu de chasteté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (16.09).
SURNOM : Doug ou Dougie.
STATUT : Célibataire, son éducation fait qu'il ne donnera pas son corps avant le mariage.
MÉTIER : Étudiant en droit. Encore un an avant l'obtention de son diplôme. Il souhaite ensuite se spécialiser dans le droit pour défendre les mineurs. Actuellement, il est en stage au cabinet Grimes & Hartman.
LOGEMENT : Maison #11 à Bayside. Il vit en colocation avec Archie.

POSTS : 935 POINTS : 3810

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Douglas porte à l'annuaire un anneau de pureté au sein duquel est mentionné "True love waits", ce qui signifie qu'il est encore vierge × Il est croyant et pratiquant, il se rend à l'église au moins une fois par semaine × Il ne supporte pas la poussière ni même le bazar × Il n'a aucun souvenir de sa mère × Pendant 6 ans, Douglas a été frappé par son père avant de le faire condamner × Il est claustrophobe × Il a peur du vide et de l'eau × Il est bénévole dans plusieurs associations × Il souffre d'une malformation cardiaque qui l'empêche de pratiquer du sport × Il possède une moto.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : (6/3) - Indisponible

Cassandra × Nephtys × Cordelia × Aiden × Elyos × Liorah

À savoir : Passer un délai de plus d'un mois, je me donne le droit de considérer un rp comme abandonné pour ne pas bloquer l'évolution de mon personnage.

PSEUDO : Odyssea.
AVATAR : Nicholas Jerry Jonas.
CRÉDITS : Odyssea (avatar), endlesslove (sign).
DC : .
INSCRIT LE : 22/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20685-douglas-le-parcours-d-un-gamin-presentation http://www.30yearsstillyoung.com/t20773-douglas-l-amitie-sincere-liens-rp http://www.30yearsstillyoung.com/t20774-douglas-anderson http://odyssea-gallery.e-monsite.com

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 17:20



Bienvenue :).





Stay strong
Quand tu t'es battu si dur pour te remettre debout, ne retourne jamais vers ceux qui t'ont mis à terre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-six bougies (12/11)
SURNOM : Nico, rien de bien original, mais il s'agit du diminutif de son prénom.
STATUT : Il est en couple avec Clara Davis, une relation qui lui parait parfaite, bien qu'il soit cocu. Pour lui il n'y a aucun doute, c'est la femme de sa vie.
MÉTIER : Il est pilote de ligne pour British Airways
LOGEMENT : Un appartement à Spring Hill

POSTS : 464 POINTS : 480

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Clara + Savannah + Chadna + Isaac + Arthur + Marco


➸ ➸ ➸ ➸ ➸ ➸
Nicara ♡
Tell me something, I need to know
Then take my breath and never let it go,If you just let me invade your space,I'll take the pleasure, take it with the pain


➸ ➸ ➸ ➸ ➸ ➸
Rollins bro'
Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.



➸ ➸ ➸ ➸ ➸ ➸
The big bang crew

RPs EN ATTENTE : Yasmine -
RPs TERMINÉS : Marco + Noa
AVATAR : Jamie Dornan
CRÉDITS : thanatos (avatar)
DC : nop
INSCRIT LE : 22/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20687-sometimes-it-s-hard-to-face-reality-nicolas http://www.30yearsstillyoung.com/t20737-love-is-in-the-air-nicolas http://www.30yearsstillyoung.com/t20743-nicolas-rollins#817819 http://www.30yearsstillyoung.com/t21190-nicolas-rollins

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 17:21



Le petit frère !!
Hâte de voir la suite de ta fiche !
Merci encore de prendre le petit Rollins, puis re bienvenue par ici :l: :l:


Love is in the air
sur la musique, on va on vient. corps contre corps, main dans la main. plus rien existe, plus rien de rien, quand je te tiens du bout des doigts pour te ramener contre moi.© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32
SURNOM : Lili, Liz.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Illustratrice / apprentie tatoueuse chez Wild Ink
LOGEMENT : #44 - Redcliffe

POSTS : 6352 POINTS : 270

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
♡ i keep drowning... ♡

Jaylen#2ColinLeena&Tess
RPs EN ATTENTE : Violet -
RPs TERMINÉS : EireenCole Leena#1Jaylen#1SidLeena#2

Anciens joueurs :
#1#2#3#4


PSEUDO : Eilyam
AVATAR : Camilla Luddington
CRÉDITS : eilyam (av) - anaëlle (sign)
DC : /
INSCRIT LE : 29/08/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12395-it-s-like-your-stitches-are-pulled-apart-lisbeth http://www.30yearsstillyoung.com/t12426-lisbeth-can-t-take-back-the-words-i-ve-never-said#453958 http://www.30yearsstillyoung.com/t13913-lisbeth-montgomery

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   Sam 3 Nov - 17:22



re-bienvenue ici :)



who will fix me now ?

What doesn't kill you makes you wish you were dead. Got a hole in my soul, growing deeper and deeper, and I can't take one more moment of this silence.(c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: looking for some mayhem. (marco)   


Revenir en haut Aller en bas
 

looking for some mayhem. (marco)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: bonjour la trentaine :: fiches validées
-