AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 breakin free (milena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cora Coverdale
la petite sirène
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un, ça y'est, elle a le pied dedans (8/8)
SURNOM : corapuce, même si une seule personne le fait.
STATUT : coeur à prendre.
MÉTIER : actrice au chômage. c'est vers le refuge animalier qu'elle a fondé qu'elle se tourne le temps de trouver un sens à sa vie.
LOGEMENT : #438 loft à spring hill qu'elle habite avec ses deux chats et Robb Evans

POSTS : 13017 POINTS : 180

PETIT PLUS : depuis janvier, elle est constamment sous l'objectif des journalistes qui ont appris qu'elle avait un enfant caché et qu'elle avait porté plainte contre sa propre mère pour son enlèvement.
RPs EN COURS : Vitto#3 + Gabriel + Milena#3+ Finn#4 + Matt#3 + Robb#1 (5/8 )


.
RPs TERMINÉS : + Ben#2 + Eireen#5
PSEUDO : AUSSEANE
AVATAR : roden.
CRÉDITS : (avatar) moonlight roses (UB) loonywaltz (signa) endlesslove
DC : lenoulove, tadamour & clarabelle
INSCRIT LE : 11/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6585-she-dreamed-of-paradise-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t19116-cora-lene-tad-clara-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t6657-cora-coverdale http://www.30yearsstillyoung.com/t7002-cora-coverdale#249272

MessageSujet: breakin free (milena)   Mer 7 Nov - 20:14



Ce jour serait à marquer d’une pierre blanche. C’est la pensée qu’elle avait eu recevant la date par recommandé il y’a plusieurs semaines. Ce jour, ce serait celui où elle serait libérée du plus gros fantôme de sa vie, où elle pourrait enfin faire table rase du passé en pensant à un avenir meilleur et où elle pourra enfin commencer la seconde partie de sa vie, sans regret, sans aucun traumatisme pour l’empêcher d’être là où elle veut être. Ce jour, elle se débarrasse de l’influence négative que sa mère a toujours eue sur elle pour devenir une meilleure version d’elle, une personne libre de ces choix ne devant ses comptes qu’à elle-même. Bien sûr, c’est toujours très facile de prendre ce genre de décision quand on a encore le temps de voir la date arriver et qu’on se dit inconsciemment que le changement sera subitement sans même avoir besoin de travaille dessus. Dans les faits, tout est différent parce qu’en se levant ce matin, aucun des changements que Cora avait décidé n’avait été réalisé. Au contraire même car à peine les yeux ouverts, elle s’était retrouvée incapable de bouger, clouée au lit par la boule au ventre de savoir qu’aujourd’hui est le grand jour, à regarder le plafond jusqu’à ce que Dean s’interroge qu’elle ne soit pas encore levée.

Nul besoin de préciser qu’elle est complètement terrorisée à l’idée que cette journée se déroule. Milena l’avait soutenu comme il fallait. Elle avait fait le nécessaire pour accompagner Cora dans toute cette aventure et alors qu’aujourd’hui devrait être une victoire, elle se prend à douter, à se demander « et si… » Et si tout ne se passait pas comme prévu. Et si elles perdaient ce procès. Et si elle perdait ses moyens face à Danielle. Ou bien et si sa mère avait raison depuis le début, si elle n’avait pas été qu’une ingrate toute sa vie alors que tout lui a toujours été posée sur un plateau. Et si elle avait mérité tout ce qui lui était arrivé. Toutes ces pensées défilent dans sa tête, l’empêchant de produire le moindre effort. Son instinct de survie lui dicte juste de ne pas bouger et d’attendre que ça se passe. C’est Dean qui parvient à saisir le problème, qui l’aide à assembler son courage pour mettre les pieds dans cette journée et partir se battre pour se donner la chance d’avancer. Dans le fond, c’est peut-être juste ça le fond de son problème : le changement. C’est effrayant.

Afin d’éviter tout débordement, il a été décidé que le procès se déroulerait à huis clos. Seul Finnley avait été autorisé à assister à l’audience en raison de ses potentiels témoignages. Cette décision l’avait rassurée dans la mesure où Danielle n’allait pas avoir de personne neutre à prendre à partie, aucun inconnu pour émettre le doute qu’elle ne soit pas aussi mauvaise. Cela paraissait rien mais c’était lui retirer une de ses forces que de la priver d’une audience, elle qui avait toujours aimé être le centre de l’attention, voilà qu’elle n’allait l’être que pour être mise face à ses mauvais traitements. Seulement elle dans cette pièce, ses enfants et plusieurs professionnels dont le métier est d’être neutre avant tout mais personne dont elle pourrait puiser dans l’attention pour se rendre plus forte. Cora avait pris son souffle. Elle s’était galvanisée en se répétant avec Finn qu’enfin, elle allait payer pour tout. Milena était arrivée peu après eux avec un sacré paquet de feuillet sous le bras. En la saluant, elle réalisa qu’aujourd’hui allait être le dernier jour, que malgré le fait qu’elles auraient encore à se voir quelque chose, c’était la fin de leur aventure. Une pensée triste, encore, avant d’entrer dans le tribunal et de prendre place à ses côtés pendant la plaidoirie. Les propos fusent tous les sens. Les charges sont annoncées : kidnapping, trafic humain. Des chefs d’accusations pouvant être repris, s’ils sont démontrés. Et alors que Cora garde la face, qu’elle ne regarde sa mère dans les yeux qu’au moment où celle-ci est interrogée, elle se sent plus rassurée. L’issue du procès n’est pas donnée mais les témoignages parlent d’eux même. Milena avait monté son dossier de sorte à ne laisser aucun argument percer sa défense. Cora pouvait sentir son cœur faire un bon à chaque moment où l’avocate objectait et obtenait gain de cause. Le juge n’avait pas donné son jugement que Cora pouvait se dire que personne ne pouvait éviter à Danielle d’avoir ce qu’elle méritait et à chaque fois où cette pensée se confirmait, elle pouvait se sentir plus forte, de plus en plus libérée d’un poids qui l’avait privée de beaucoup de plaisir. Désormais, cette femme n’allait plus rien avoir. Elle devrait se sentir horrible mais c’était tout ce que Cora avait toujours voulu : que justice soit faite.

On ignore combien un procès peut être long tant qu’on en a pas vécu un en direct. Elles n’étaient pas allées jusqu’au procès pour Arthur, puisque Cora avait décidé de s’arranger à l’amiable peu après la première audience. Si bien que, avant aujourd’hui, elle ne savait pas où elle mettait les pieds. Après une pause, Milena avait été conviée par le juge – ainsi qu’avec l’avocat de la défense – à le suivre dans son bureau. Plusieurs minutes s’étaient écoulée pendant lesquelles elle restait dans l’attente. Finn avait dû partir travailler. Elle reste seule, se levant automatiquement au moment où elle aperçoit les trois personnes reviennent dans la pièce. Son cœur rate au moment où le juge annonce qu’il s’apprête à rendre son verdict et à chaque fois qu’il prononce une phrase se terminant par le mot coupable. Cora ne pleure pas parce qu’elle est bien trop tétanisée par tout ce qui arrive. Ce n’est qu’en sortant enfin du tribunal, bien après qu’elle se rend compte que l’air circule à nouveau, que tout ça, c’est désormais du passé. « Vous avez réussi. » Qu’elle lui dit, les yeux emplie de gratitude. « J’ai du mal à croire qu’elle ait accepté un accord amiable, je ne sais pas si j’arriverais à vous remercier assez un jour. Vous m’avez aidé, mais vous savez je pense que mon frère en avait tout autant besoin que moi, ma sœur aussi. » Maintenant, ne lui reste qu’à réaliser réellement ce qu’il vient de se passer. Elle est dans un de ces états d'esprit où elle oscille entre l'imagination et la réalité.  Où elle a cette impression de pouvoir se réveiller à tout instant.


the sweetest






:
 
Revenir en haut Aller en bas
Milena Grimes
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril 2017.
LOGEMENT : spring hill, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 1930 POINTS : 105

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est à brisbane depuis mars 2014 ● parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a été humiliée publiquement par son ex-fiancée et s'est exhilée à brisbane suit eà cet épisode ● essaie de garder sa famille en un seul morceau, c'est plus difficile qu'il n'y paraît.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2018) owen#2matteo#2loucleomarius#2elwyncade#2elora#2cora#4foxleah
(2019)

RPs EN ATTENTE : tommy#2 ● lonnie#2 ● eva#4 ● douglas ● sloan ● adrian#2 ●

RPs TERMINÉS : (2017) liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2samueleliane#2théodoratommykaecygauthier#2leonardocorapriamoweneva#2james (fb)
(2018) tonycora#2leonardo#2lonnie (fb)eva#3james#2matteocadepriam#2leonardo#3cora#3mariuseloraadrianleonardo#4
(2019)
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : NYMPHEAS (avatar), tumblr (gif)
DC : aucun.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: Re: breakin free (milena)   Lun 31 Déc - 10:40


En ouvrant les yeux ce matin, tu n’avais pas sauté du lit comme si tu étais en retard. Tu avais éteint ton réveil de manière distraite avant de fixer le plafond en respirant profondément. Aujourd’hui, c’était l’acte final d’un chapitre de l’histoire de Cora Coverdale. Une histoire que tu avais écrite à ces côtés ces derniers mois depuis qu’elle avait mis les pieds dans ton bureau. Tu avais l’impression que c’était hier qu’elle se présentait hésitante dans ton bureau alors qu’elle s’apprêtait à te livrer son plus grand secret. Il n’était pas resté longtemps un secret quand sa mère avait été arrêtée mais tu l’avais gardé le temps nécessaire et il n’était pas sorti dans la presse par ta faute. Le dossier de Cora t’avait demandé d’être sur tous les fronts, autant en Australie qu’aux Etats-Unis. Remettre les pieds dans le pays de ton adolescence et de ta vie de jeune adulte, y plaider de nouveau avait été surréaliste mais c’était une nostalgie qui t’avait fait du bien. Bien entendu, les choses ne s’étaient pas déroulées comme Cora aurait aimé qu’elles se déroulent mais ça tu le savais avant de partir, tu l’avais toujours su et tu avais fait au mieux pour préparer Cora à cette éventualité. Le fait que ta famille ait insisté pour venir passer quelques temps en Floride à tes côtés quand tu y étais t’avait permis de distraire Cora en l’invitant à se joindre à vous.

La route avait été longue mais vous y étiez parvenus. Il avait fallu faire des concessions, des compromis mais il y avait un sujet sur lequel Cora ne reculera pas, c’est celui de la condamnation de sa mère. Tu avais d’abord pensé que le plus important était pour elle de retrouver cet enfant, que l’histoire avec sa mère n’était qu’un dommage collatéral mais tu t’étais trompée. Cela avait été très clair après votre première audience aux Etats-Unis. Cette réalisation t’avait rassurée parce que tu savais par avance que récupérer Arthur serait une mission impossible, particulièrement dans un pays conservateur comme les Etats-Unis et particulièrement en Floride. Par contre, arriver à faire condamner Danielle pour les crimes qu’elle avait commis, c’était tout à fait réalisable et tu allais tout faire pour. Votre voyage en Floride n’avait pas été vain, tu avais réussi à convenir avec les parents adoptifs d’Arthur à ce qu’ils témoignent contre Danielle en échange de l’abandon de toutes poursuites. Tu avais également réussi à obtenir qu’Arthur pourrait accéder aux coordonnées de Cora si un jour il avait envie d’apprendre à la connaître. Mais la jolie rousse ne pouvait plus contacter cet enfant qu’elle avait une bonne fois pour toute perdu.

La préparation de l’audience qui allait avoir lieu aujourd’hui avait été longue et périlleuse. Tu y avais passé de longues heures, à te préparer toi et les éléments que tu allais avancer mais également Cora et son frère que tu avais brièvement rencontré. Un procès à huit clos n’avait pas été difficile à obtenir voilà comment tu te retrouvais dans une petite salle du tribunal avec les personnes les plus proches du dossier, quelques heures plus tard. Tout se déroula comme prévu. Pas de mauvaises surprises, aucun moyen pour Danielle d’échapper à une sentence. Le dossier était trop solide, il n’y avait pas de failles, tu en étais certaine. Quand le juge te convoqua avec l’avocat de Danielle, tu savais que c’était gagné. Sa cliente acceptait l’accord à l’amiable qu’on lui proposait, l’accord que tu avais préalablement validé avec Cora et son frère. Tu ne pouvais pas être plus satisfaite. Le dossier de Cora Coverdale avait toujours été un dossier quitte ou double à tes yeux. Soit il se passait à merveilles, soit tout s’effondrait autour de toi. Certes, tu aurais peut-être dû mieux gérer certaines choses mais globalement, vous ne vous en étiez pas trop mal sorties toutes les deux.

Une fois sorties de la salle, tu laissais Cora discuter avec son frère avant que ce dernier ne quitte les lieux après t’avoir salué. Cora se dirigea vers toi en te disant : « Vous avez réussi. J’ai du mal à croire qu’elle ait accepté un accord amiable, je ne sais pas si j’arriverais à vous remercier assez un jour. Vous m’avez aidé, mais vous savez je pense que mon frère en avait tout autant besoin que moi, ma sœur aussi. » Un sourire se dessina sur tes lèvres. La gratitude que tu pouvais lire dans le regard de Cora était ta plus belle réussite. Savoir que l’on a soulagé ses clients, qu’on leur a offert l’issue qu’ils espéraient, c’était une récompense que l’argent ne pouvait pas vous acheter. « Tout le plaisir était pour moi Cora. Ce n’est pas tous les jours qu’un avocat a la chance de tomber sur un dossier tel que le vôtre. Ca a été une belle aventure et j’ai été ravie de vous représenter. » Lui dis-tu sincèrement. Tu avais pu découvrir en Cora une personne sincère, douce et intègre. Tom n’avait jamais été aucune de ces choses, tu en étais consciente aujourd’hui. Et toutes les personnes publiques ne ressemblaient pas à Tom, ta rencontre avec Cora t’avait appris cela. « J’espère que vous allez pouvoir avancer désormais, croquer la vie à pleine dents sans regarder en arrière. » La jeune femme avait besoin de vivre, de réellement vivre et tu espérais l’avoir aidée. Tu ne pouvais t’empêcher de ressentir un pincement au cœur toutefois car tu savais que c’était la fin de votre relation professionnelle et du lien plus profond qui vous avait lié pendant ces quelques mois. « Qu’avez-vous prévu désormais ? » Lui demandas-tu curieuse.


keep moving forward, stop looking back





Revenir en haut Aller en bas
Cora Coverdale
la petite sirène
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un, ça y'est, elle a le pied dedans (8/8)
SURNOM : corapuce, même si une seule personne le fait.
STATUT : coeur à prendre.
MÉTIER : actrice au chômage. c'est vers le refuge animalier qu'elle a fondé qu'elle se tourne le temps de trouver un sens à sa vie.
LOGEMENT : #438 loft à spring hill qu'elle habite avec ses deux chats et Robb Evans

POSTS : 13017 POINTS : 180

PETIT PLUS : depuis janvier, elle est constamment sous l'objectif des journalistes qui ont appris qu'elle avait un enfant caché et qu'elle avait porté plainte contre sa propre mère pour son enlèvement.
RPs EN COURS : Vitto#3 + Gabriel + Milena#3+ Finn#4 + Matt#3 + Robb#1 (5/8 )


.
RPs TERMINÉS : + Ben#2 + Eireen#5
PSEUDO : AUSSEANE
AVATAR : roden.
CRÉDITS : (avatar) moonlight roses (UB) loonywaltz (signa) endlesslove
DC : lenoulove, tadamour & clarabelle
INSCRIT LE : 11/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6585-she-dreamed-of-paradise-cora http://www.30yearsstillyoung.com/t19116-cora-lene-tad-clara-fiche-commune http://www.30yearsstillyoung.com/t6657-cora-coverdale http://www.30yearsstillyoung.com/t7002-cora-coverdale#249272

MessageSujet: Re: breakin free (milena)   Sam 19 Jan - 17:20


Ce sentiment d’être à la fin d’une histoire lui est étrange. Depuis des semaines, elle avait vu aujourd’hui comme une seconde naissance, imaginé l’instant où le verdict tomberait comme un renouveau. C’était le premier jour du reste de sa vie après tout. C’est ainsi qu’il serait écrit et fêté durant toutes les années suivantes. Seulement, maintenant que Finn était parti et qu’elle se retrouvait avec Milena, l’instant avait plus des airs de fin que de début, et était accompagné de la mélancolie qui suit toujours quelque chose que l’on n’aime pas voir se terminer. Elle n’avait qu’un regard à poser sur l’avocate pour comprendre que c’était de voir cette relation de confiance qu’elle avait réussi à tisser avec elle qui allait lui manquer. C’était de se rendre compte que maintenant que ça, c’était fini, elle n’allait plus avoir l’occasion de franchir la porte du bureau de l’avocate qui au final, avait réussi de par son écoute et sa compréhension sans jugement à s’attirer l’amitié de la star.  « Tout le plaisir était pour moi Cora. Ce n’est pas tous les jours qu’un avocat a la chance de tomber sur un dossier tel que le vôtre. Ça a été une belle aventure et j’ai été ravie de vous représenter. » Le sourire aux lèvres, elle se dit qu’elle a beaucoup de chose pour lesquelles elle doit lui dire merci, bien qu’à ce moment précis, elle se retient surtout de rebondir sur la belle aventure que ça a dû être que de s’arracher les cheveux sur le passé d’une célébrité qui a réagi bien trop tard à montrer les crocs. Milena avait démêlé un sacré paquet de nœuds et ça ne peut que la faire sourire qu’elle en retienne le positif. « J’espère que vous allez pouvoir avancer désormais, croquer la vie à pleine dents sans regarder en arrière. » Elle prend une inspiration. Elle espère aussi. C’était ce qu’elle avait prévu de faire aujourd’hui, mais comme pour tout, l’imagination qu’elle était capable d’avoir avait sous-estimé le potentiel de difficulté de l’entreprise.  « Qu’avez-vous prévu désormais ? » Elle hausse les épaules. Rien, il est encore tôt et si ce matin, elle s’était promis de revenir sous sa couette pour rester protégée des malheurs extérieurs, là, elle semble bien plus encline à faire quelque chose de nettement plus productif. « Et bien, je pense qu’avant tout, maintenant que je ne suis plus votre cliente. Je devrais vous proposer qu’on commence à se tutoyer ? » C’est la première idée à lui être venue en tête en écoutant sa question. La réalisation que le « vous » n’a plus sa place dans leur conversation et que dans la mesure où la brune est au courant de ses secrets, elle ferait mieux de se traiter en amie. « Ensuite, comme il est midi passé, j’irais bien déjeuner et je propose de vous inviter pour vous remercier de tout. » Et ce n’est pas négociable, même si ce n’est pas grand-chose. Puis, voyant enfin la porte vers l’avenir qui s’ouvre au fur et à mesure où elle parle, où ce sentiment de fin s’estompe, elle ajoute « Et je pense que pour demain, je vais me plonger à fond dans la gestion de mon refuge, reprendre les choses en main, mettre à jour tout ce que j’ai mis en suspend et bien sûr : fêter ça. »


the sweetest






:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: breakin free (milena)   


Revenir en haut Aller en bas
 

breakin free (milena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-