AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 thanks for the gift (leonardo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wendy Carmichael
la guimauverdose
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (12.02.1991)
SURNOM : wen, dydy. Elle s'appelle Gwendolyn en réalité mais personne ne le sait.
STATUT : en couple avec Kane ♡
MÉTIER : sans emploi pour le moment ; à la recherche d'une place en tant qu'infirmière aux urgences.
LOGEMENT : avec Kane, Fortitude Valley #23.

POSTS : 2630 POINTS : 130

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : son père a voulu qu'elle se fasse soigner quand elle lui a dit qu'elle était lesbienne ; elle ne lui parle plus depuis ce jour là - elle n'est sortie qu'avec des femmes et ne s'intéresse pas aux hommes, sauf Kane ; il a un petit truc en plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

andrew#02isaac#01clément#03austin#01 ☆ (décès Jezabel) ☆ leonardo#01hannah#01kandy#11.

they told me to say 'yes' to new adventures. and i did, 'cause you're my new adventure #kandy

RPs EN ATTENTE :
you ☆ you ☆ you

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : weaslove.
AVATAR : gabriella wilde.
CRÉDITS : weaslove. (av) ☆ ASTRA. (sign).
DC : feu marianna
INSCRIT LE : 09/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18068-everybreath-you-taaaaaake-wendy-carmichael http://www.30yearsstillyoung.com/t18081-dna-does-not-make-family-love-does-wendy http://www.30yearsstillyoung.com/t18080-wendy-carmichael http://www.30yearsstillyoung.com/t18385-wendy-carmichael

MessageSujet: thanks for the gift (leonardo)   Mer 21 Nov - 18:20



Cela fait une petite semaine que ma mère est décédée et je ne suis donc pas venue la semaine dernière au cours de boxe. Je n'avais pas la tête à ça, loin de là même. Et ce soir, si je viens, c'est seulement parce que la journée a été très éprouvante au travail et que je sais que Kane ne sera pas là lorsque je rentrerais. Il est de garde ce soir à la caserne. Autant dire que si je rentre, c'est seule que je me retrouverais et ça ne me tente pas vraiment. Alors, mon sac de sport sur l'épaule, j'entre dans la salle de boxe. Un léger signe de mains à tous les participants et je file vers les vestiaires. Je quitte ma robe noire pour une tenue un peu plus adéquate pour ce sport. Short, t-shirt, baskets et je n'oublie pas d'attacher mes cheveux en un chignon haut. Gants sous le bras - parce qu'il était bien entendu impensable que j'utilise ceux de quelqu'un d'autre - je commence à mettre mes bandes en place. Je regarde autour de moi et reconnais rapidement Leonardo. Alors forcément, c'est vers lui que je me dirige. " Salut le nul " Que je lance, pour détendre l'atmosphère. Pour me dérider, si je veux être honnête. J'ai décidé de donner ce petit surnom à Leonardo quand on a été séparé en plusieurs groupes en début de cours il y a plusieurs semaines. Nous étions trop nombreux et les écarts de niveaux peuvent être dangereux. Les confirmés se sont donc retrouvés ensemble, les intermédiaires ensemble et puis les nuls… Eh bah voilà quoi. C'est dans ce groupe et de cette manière que j'ai rencontré Leonardo et que j'ai sympathisé avec lui au travers de quelques exercices. " J'ai loupé beaucoup de trucs la semaine dernière ? " Que je demande rapidement. Je m'arrange toujours pour pouvoir venir à la boxe mais la semaine passée… Je déglutis difficilement. Je n'ai pas très envie d'en parler - pas du tout même - et j'espère que personne ne me posera de questions. Tout le monde sait que je suis infirmière aux urgences et ils ont donc bien idée que des fois, je bosse de nuit. J'essaye de rester souriante à côté de Leonardo, de ne pas trop ressembler au zombie que je suis pourtant depuis quelques jours. Les heures de sommeil sont courtes, les heures à pleurer sont - quant à elles - bien plus nombreuses. Mais j'essaye de tout planquer sous un peu de maquillage et un joli sourire. J'ai réussi à duper tout le monde au travail, ça devrait le faire je pense. Et puis, pour arrêter de le regarder - et lui éviter de lire en moi comme dans un livre ouvert -, je tends ma main et lui demande un peu d'aide. " Tu peux serrer s'il te plait ? " Avec la fatigue, j'ai bien moins de force et j'ai déjà eu du mal à ouvrir l'enveloppe stérile ce matin. Il faut que je me reprenne et que je me concentre parce que ça peut vite devenir dangereux dans ce cas présent. Surtout que vu les mots des coachs, on va s'exercer en binôme aujourd'hui. On passe quelques minutes sur le sac de frappe et mes coups sont plus directs et secs qu'à l'habitude. J'ai la rage ce soir. Trois minutes chacun pour s'échauffer en parallèle d'autres exercices, bien entendu et on est mis en binôme. Un signe de tête et je me mets avec Leonardo. Ça coule de source de toute manière. Pour moi du moins.

@leonardo grimes








Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Grimes
l'homme aux chats
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans, né le 15/03/89.
SURNOM : leo, da vinci, la tortue.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : orthophoniste.
LOGEMENT : studio #99 dans le quartier de redcliffe.
are you free, jhameel.
POSTS : 3731 POINTS : 360

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien grâce à sa mère et maîtrise aussi l'espagnol et le français; il apprend aussi le coréen depuis peu – végétalien depuis plusieurs années – prend des cours de boxe depuis plusieurs mois – fait office de famille d’accueil pour chats dans le besoin.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : andreï - wendy - andy #2 - elora.
RPs EN ATTENTE : milena #5 - alfie #1 - chad #2.
RPs TERMINÉS : milena #1 - andy - thea - sam - seung-jin - danny - milena #2 - chad - st. patrick - bélial - milena #3 - cade #1 - chad/andy - adam - milena #4.
PSEUDO : enchanted. (matt)
AVATAR : grant gustin.
CRÉDITS : midnight blues (avatar), anaëlle. (signature)
DC : pas de dc.
INSCRIT LE : 03/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16725-don-t-you-wanna-stay-leonardo http://www.30yearsstillyoung.com/t16811-holy-ground-leonardo http://www.30yearsstillyoung.com/t18590-leonardo-grimes

MessageSujet: Re: thanks for the gift (leonardo)   Lun 26 Nov - 13:17



Si Leonardo avait commencé la boxe depuis déjà un bon petit bout de temps, il était toujours dans le groupe que l’on surnommait affectueusement ‘’les nuls’’. En soi, ça lui allait très bien de la sorte – de un, parce que c’était la stricte vérité, et de deux parce que ça lui permettait d’y aller à son rythme sans la pression des niveaux supérieurs, dont certains gardaient l’esprit des compétitions auxquelles ils accédaient même lors de leurs entraînements, rendant la vue de ce groupe encore plus effrayante pour le pauvre Grimes. Au contraire, le groupe des nuls était bien plus détendu, en grande partie parce qu’ils ne pouvaient pas tellement se permettre d’aller bien vite. Pour le coup, ça leur permettait aussi de nouer des liens déjà plus agréables que ceux qu’on pouvait tisser quand on était dans la compétition constante, et cela même quand on était aussi timide que le pauvre Leonardo. « Coucou à toi aussi. T’as rien raté de bien palpitant, si ça peut te rassurer. » Wendy faisait partie de ces gens qu’il connaissait du cours, sans pour autant traîner bien souvent en dehors. Mais elle était plus que sympathique, et ayant des niveaux très similaires ils avaient fini par se retrouver à plusieurs reprises en binôme, les encourageant à échanger de plus en plus. « À vos ordres, cheffe. » Assez rapidement, ils furent amené à commencer leurs échauffements chacun dans leur coin, déversant leur énergie sur les sacs de frappe à leur disposition. Après ces quelques brèves minutes d’entraînement, le pauvre Grimes avait déjà gagné en couleurs, et sa respiration avait drôlement accéléré. Toujours sous l’ordre de leurs coachs, il trottina doucement vers Wendy, histoire qu’ils puissent débuter leurs exercices en binôme. Il s’était approché de la jeune blonde tout naturellement, parce que les semaines qui venaient de passer ils s’étaient entraînés ensemble à plus d’une reprise, finissant par former un binôme assez fidèle quand ils étaient tous les deux présents. « Si ça te gêne pas, je veux pas commencer par prendre les coups. Histoire de reprendre un peu mon souffle, t’sais. » Le but de leur exercice, c’était de frapper les gants que leur binôme était censé déplacer, créant un challenge de vitesse, précision et force – après tout, il fallait bien frapper des objectifs en déplacement sans toucher son collègue, ce qui demandait donc de régler sa puissance en conséquence. Ça pouvait sembler assez bête comme contrainte, mais tout le monde n’était pas forcément capable de faire ça à tout moment – certains des bleus qu’il avait cumulé dans son cours en témoignaient. Leonardo enfila les protections requises aux mains, faisant bien attention à les serrer assez pour que Wendy puisse frapper sans qu’il ne craigne rien, encore moins les voir tomber sous ses yeux effarés – là aussi, il avait de l’expérience en la matière. Et si la blonde n’était certes pas des plus agressives, un coup mal placé faisait toujours mal, même quand il s’agissait de quelqu’un d’assez frêle. « Prêt quand tu l’es. Promis, si je suis blessé je garderai un semblant de dignité dans la douleur. » Il sautillait doucement sur place, prêt à guider les coups de Wendy du mieux qu’il le pouvait, essayant d’aller à son rythme tout en l’encourageant à se dépasser. Du moins, c’était la théorie – dans la pratique, ils avaient déjà de temps en temps passé plus de temps à papoter qu’à s’entraîner, semblant bien faibles et doux à côté d’autres élèves bien plus aguerris. Mais une telle configuration lui convenait parfaitement, et pour une fois il était plus que prêt à se lancer.





HALCYON DAYS

do you remember boy when you were so cruel, when you played the thief and I played the fool? i'm gonna make you move. (c) signature by anaëlle.





Revenir en haut Aller en bas
Wendy Carmichael
la guimauverdose
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (12.02.1991)
SURNOM : wen, dydy. Elle s'appelle Gwendolyn en réalité mais personne ne le sait.
STATUT : en couple avec Kane ♡
MÉTIER : sans emploi pour le moment ; à la recherche d'une place en tant qu'infirmière aux urgences.
LOGEMENT : avec Kane, Fortitude Valley #23.

POSTS : 2630 POINTS : 130

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : son père a voulu qu'elle se fasse soigner quand elle lui a dit qu'elle était lesbienne ; elle ne lui parle plus depuis ce jour là - elle n'est sortie qu'avec des femmes et ne s'intéresse pas aux hommes, sauf Kane ; il a un petit truc en plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

andrew#02isaac#01clément#03austin#01 ☆ (décès Jezabel) ☆ leonardo#01hannah#01kandy#11.

they told me to say 'yes' to new adventures. and i did, 'cause you're my new adventure #kandy

RPs EN ATTENTE :
you ☆ you ☆ you

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : weaslove.
AVATAR : gabriella wilde.
CRÉDITS : weaslove. (av) ☆ ASTRA. (sign).
DC : feu marianna
INSCRIT LE : 09/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18068-everybreath-you-taaaaaake-wendy-carmichael http://www.30yearsstillyoung.com/t18081-dna-does-not-make-family-love-does-wendy http://www.30yearsstillyoung.com/t18080-wendy-carmichael http://www.30yearsstillyoung.com/t18385-wendy-carmichael

MessageSujet: Re: thanks for the gift (leonardo)   Mar 4 Déc - 18:08


J'étais contente d'être de retour ici. J'avais besoin de me défouler, de lâcher du lest et de penser à autre chose qu'à ma mère et tout ce que son décès impactait. J'avais des tas de rendez-vous à prendre, des tas de discussions à avoir avec mon père… Bref, j'avais vraiment besoin de changer d'air et avec Clément incapable de danser, je ne pouvais pas me rabattre là dessus. Et puis, allez à la boxe, c'est retrouver Leonardo et discuter un peu avec lui. C'est toujours agréable de rencontrer de nouvelles personnes, de discuter avec eux et de savoir qu'ils ne connaissent pas tout mon passé et mon passif. Il ne le sait pas mais ça me rassure grandement de savoir que je n'ai rien loupé de bien intéressant la semaine dernière. Je déteste être en retard, à la ramasse dans tout ce que j'entreprends. Ne pas avoir le niveau, certes, mais ne pas avoir les bases m'angoisse plutôt pas mal. Je souris quand il m'appelle cheffe et je file m'échauffer comme il faut. Je ne sais que trop bien que si on s'échauffe mal, ça peut vite faire mal et être dangereux. Je n'ai clairement pas besoin de ça, oh non. J'ai déjà eu une cheville foulée à la fin de l'hiver, ce n'est pas le moment de se faire mal alors que l'été pointe le bout de son nez. Sportive et habituée à des courses à tout va aux urgences, je me sens bien alors que l'on est maintenant invité à passer en binôme. Leonardo est un peu plus rouge et essoufflé que moi alors j'accepte sa proposition. " Pas de soucis ! Tu veux aller boire un coup avant qu'on commence ? " Que je lui demande avec un léger sourire sur le visage. Ça lui permettra de se reposer quelques secondes, le temps d'aller chercher sa bouteille et de revenir. Je suis vraiment contente d'avoir pu me mettre avec Leonardo à ce moment précis. Certains de nos groupes sont déjà entrain de s'entraîner et ils sont super vifs. Ils en veulent. Et même si j'aurais bien besoin de frapper fort pour me défouler, c'est avec le sac de frappe que je dois me défouler et non sur Leonardo. Je sautille et éclate de rire à ses mots. " N'importe quoi ! Je fais attention, promis " Que je souffle en tendant mon bras, frappant son gant avec un petit sourire. " Y a pas de raisons qu'il y ait de blessés de toute façon. J'ai pas la force du duo là bas ? " Que je souffle en jetant un coup d'oeil aux jeunes à l'autre bout de la salle. Le temps que je frappe deux coups, ils en ont fait trente. Mais ils sont super rapides et nous on va à notre rythme. Enfin, en quelques sortes. " Au pire, je suis là pour soigner les dommages apparents " Et un petit coup ne devrait pas le sonner. Je ne préfère pas essayer de toute façon. On s'en tient à la simplicité et je frappe au centre de son gant, me concentrant au maximum, perdant un peu la parole. Mes coups sont un peu plus secs que d'habitude, il y a un peu plus de force pour évacuer toute cette pression et colère que je ressens. J'ai mal au coeur et je tente de ne pas me laisser submerger par toutes ces émotions. Les coups sont un peu plus nombreux mais je n'atteins pas le rythme du duo de toute à l'heure. Un minimum de logique quand même. Et alors que je frappe un peu plus fort, je grimace doucement. " Rah putain " Que je grogne en enlevant mes gants rapidement. " J'ai senti un truc craquer " Peut-être pas grand chose mais ça n'est pas très agréable. Je masse mon annulaire droite quelques secondes et soupire doucement. " J'suis vraiment pas douée sérieusement. C'est pas comme si j'étais mains nues " Que je souffle en levant les yeux au ciel. Je peux bouger mes doigts normalement, il n'y a rien, c'est déjà ça. " Y a des astuces d'orthophonistes pour arrêter de dire des gros mots ? " Que je demande en renfilant les gants, reprenant l'entraînement à notre rythme : papotage et boxe. Et non l'inverse. Je me concentre un peu plus, serrant encore plus mon poing, de peur de me faire mal.








Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Grimes
l'homme aux chats
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans, né le 15/03/89.
SURNOM : leo, da vinci, la tortue.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : orthophoniste.
LOGEMENT : studio #99 dans le quartier de redcliffe.
are you free, jhameel.
POSTS : 3731 POINTS : 360

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien grâce à sa mère et maîtrise aussi l'espagnol et le français; il apprend aussi le coréen depuis peu – végétalien depuis plusieurs années – prend des cours de boxe depuis plusieurs mois – fait office de famille d’accueil pour chats dans le besoin.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : andreï - wendy - andy #2 - elora.
RPs EN ATTENTE : milena #5 - alfie #1 - chad #2.
RPs TERMINÉS : milena #1 - andy - thea - sam - seung-jin - danny - milena #2 - chad - st. patrick - bélial - milena #3 - cade #1 - chad/andy - adam - milena #4.
PSEUDO : enchanted. (matt)
AVATAR : grant gustin.
CRÉDITS : midnight blues (avatar), anaëlle. (signature)
DC : pas de dc.
INSCRIT LE : 03/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16725-don-t-you-wanna-stay-leonardo http://www.30yearsstillyoung.com/t16811-holy-ground-leonardo http://www.30yearsstillyoung.com/t18590-leonardo-grimes

MessageSujet: Re: thanks for the gift (leonardo)   Ven 14 Déc - 22:06



En fin des comptes, Leonado avait l’impression que Wendy et lui se ressemblaient plus qu’on pouvait le croire aux premiers abords. Déjà, pace qu’elle était tout aussi posée que lui en matière de boxe – elle y allait plus pour son plaisir et se défouler que pour montrer aux autres de quoi elle était capable. Ensuite, elle semblait partager la douceur de caractère du Grimes, ne serait-ce que par son travail : c’était sûrement bien cliché, mais Leonardo aurait pu se trouver à sa place… s’il n’avait pas été terrifié par le sang, les aiguilles et le fait d’endosser autant de responsabilités. Du coup, il ne pouvait que l’admirer de suive un tel parcours, chose dont lui aurait été incapable. Après avoir bu quelques gorgées de sa gourde plus-que-fidèle, il la rejoint à nouveau pour le début des exercices en binômes. « Tant que c’est les dommages externes… je peux avoir une hémorragie interne, si je suis joli comme tout ça va le faire. » Après tout, ça lui était déjà arrivé avec Danny, quand il s’était joyeusement ouvert le front en glissant à cause d’un surplus d’alcool dans son organisme. Là aussi il y avait eu plus de peur que de mal au final, mais il arborait toujours les traces de cette blessure – qui n’était, heureusement pour lui, pas si affreuse qu’elle aurait pu l’être. Penser au King l’attristait quelque peu depuis son départ, et Leonardo s’efforça de se concentrer sur une Wendy endolorie après un coup un peu trop fort qu’il avait heureusement réussi à parer. « T’es sûre de voulouir continuer ? C’est rien de trop grave ? Je sais que c’est toi l’infirmière, mais bon… » Il la dévisagea d’un air mi-inquiet et mi-suspicieux, à la manière d’un père qui essayait de juger de l’état d’un enfant potentiellement blessé – alors qu’elle n’était pas tellement jeune à ses côtés, en fin des comptes. « Et non, perso’ je me suis pas encore occupé de quelqu’un qui disait trop de gros mots à la minute. » Et pour être honnête, il ne savait même pas si c’était dans ses compétences – il n’avait jamais étudié ou pris en charges de tels cas, donc il était un peu dans le flou en la matière. « Mais en soi, ça a été prouvé que ça fait du bien de crier ça, donc… fais comme si t’étais chez toi, c’est pas moi qui vais te juger. » Ce qui était vrai, après tout. Ça permettait au cerveau de se concentrer sur autre chose que la douleur physique, et les jurons aident à moins ressentir de telles choses – même si les conséquences ne diminuaient elles pas. Wendy reprit assez rapidement la série des coups, mais ça ne restait pas forcément convainquant pour le Grimes, qui l’avait connue dans de meilleurs jours. Pour le coup, elle ressemblait à… lui – ce qui n’était pas forcément un complément en matière de sports, très loin de là. Il s’éloigna un petit peu quand une nouvelle pause s’imposa, regardant la blonde d’un air compatissant. « Allez Wendy. Un peu plus de concentration et un peu plus de force. Je suis pas encore fait en porcelaine, je crois. » Certes, sa peau était bien trop vite recouverte d’ecchymoses – mais c’était plus impressionnant que douloureux, et il ne ressentait pas grand-chose pouvant en justifier. Après un bref instant de réfléxion, il haussa ses poigns de manière à lui montrer les gants-de-protéction dont il ne connaissait absolument pas le nom exact, de manière à lui proposer de prendre la relève. « Ou sinon tu veux qu’on échange de places ? Peut-être que ce serait encore plus l’enjaille de ce côté-ci des gants. Et de toute façon, on doit bien échanger de places à un moment. » Pour le coup, elle ne risquait pas grand-chose si c’était Leonardo qui frappait. Il n’était ni bien rapide, ni bien puissant – de telle sorte que c’était virtuellement impossible de rater un de ses coups. C’était là aussi une raison pour laquelle le Grimes ne se voyait absolument pas dans la compétition. À quoi bon essayer de triompher si son adversaire voyait venir chacun des coups ? Évidemment, son absence de compétences en la matière jouait elle aussi un grand rôle.





HALCYON DAYS

do you remember boy when you were so cruel, when you played the thief and I played the fool? i'm gonna make you move. (c) signature by anaëlle.





Revenir en haut Aller en bas
Wendy Carmichael
la guimauverdose
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (12.02.1991)
SURNOM : wen, dydy. Elle s'appelle Gwendolyn en réalité mais personne ne le sait.
STATUT : en couple avec Kane ♡
MÉTIER : sans emploi pour le moment ; à la recherche d'une place en tant qu'infirmière aux urgences.
LOGEMENT : avec Kane, Fortitude Valley #23.

POSTS : 2630 POINTS : 130

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : son père a voulu qu'elle se fasse soigner quand elle lui a dit qu'elle était lesbienne ; elle ne lui parle plus depuis ce jour là - elle n'est sortie qu'avec des femmes et ne s'intéresse pas aux hommes, sauf Kane ; il a un petit truc en plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

andrew#02isaac#01clément#03austin#01 ☆ (décès Jezabel) ☆ leonardo#01hannah#01kandy#11.

they told me to say 'yes' to new adventures. and i did, 'cause you're my new adventure #kandy

RPs EN ATTENTE :
you ☆ you ☆ you

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : weaslove.
AVATAR : gabriella wilde.
CRÉDITS : weaslove. (av) ☆ ASTRA. (sign).
DC : feu marianna
INSCRIT LE : 09/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18068-everybreath-you-taaaaaake-wendy-carmichael http://www.30yearsstillyoung.com/t18081-dna-does-not-make-family-love-does-wendy http://www.30yearsstillyoung.com/t18080-wendy-carmichael http://www.30yearsstillyoung.com/t18385-wendy-carmichael

MessageSujet: Re: thanks for the gift (leonardo)   Jeu 20 Déc - 23:41


Depuis que ma mère est décédée, Kane rentre rapidement après le travail quand nos emplois du temps se coordonnent. Je ne pourrais jamais le remercier de tout ce qu'il fait pour moi mais je sais aussi qu'il a du être bien heureux de recevoir mon message plus tôt, indiquant que je ne serai pas à la maison quand il rentrera, me dirigeant vers mon cours de boxe. Je savais bien que Levi lui manquait, bien qu'il n'en disait pas mot. Je ne suis pas folle. J'ai la chance de travailler avec ma meilleure amie alors je la vois tous les jours ou presque et c'est une vraie chance. Enfin, maintenant que je suis ici, je laisse tout au vestiaire. Ici, je suis Wendy la concentrée qui vient se défouler mais en toute tranquillité. Si j'avais vraiment envie de boxer, je viendrais plus d'une fois par semaine. J'aime bien la sensation que ça procure mais ça s'arrête là. Moi, sur le ring ? Jamais. J'avais quelques mouvements basiques à maitriser avant de me lancer là dedans de toute façon et ce n'est clairement pas pour aujourd'hui. Je me fais mal alors qu'on est à l'entraînement, c'est pour dire. " Non t'inquiète, ça va aller. C'était surement qu'une petite bulle d'air… " J'arrive à bouger les doigts, ça ne fait pas trop mal alors je préfère ne pas m'inquiéter pour rien. On vient à peine de commencer, hors de question que je sois déjà hors de jeu ! Il faut juste que je fasse attention et c'est d'ailleurs pour cela que je sers mon gant un peu plus et que je reprends les mouvements avec plus de précision. J'écoute la réponse de Leonardo et je souris doucement. " Ah ouai, ça pour faire du bien… Ma mère me répétait souvent qu'une fille qui dit des gros mots, c'est franchement pas joli " Un léger rire quitte mes lèvres et je ne réalise pas vraiment que l'utilisation du passé dans ma phrase n'est pas parce qu'elle ne le dit plus mais bien, parce qu'elle ne le dira plus jamais. Et avec ce constat à retard, ma mine se refermait doucement, mon sourire disparaissait et mes mouvements étaient bien moins forts, secs et tout ce qui va avec, chose que Leonardo remarqua rapidement. " Ouai désolée, j'ai eu une semaine plutôt difficile " Au boulot, dans ma vie privée ? Je n'en disais pas plus. La semaine a été compliquée et voilà, c'est comme ça. Il fallait que je me reprenne parce que je ne voulais pas que la séance de boxe de mon binôme soit une perte de temps à cause de moi. Que je ne puisse pas me contrôler et être à fond, soit mais je n'avais aucune envie qu'il veuille changer de binôme dès la semaine prochaine ou pire, dès le prochain exercice. Et sa proposition me plu grandement. " Ouai je veux bien, je me sens un peu plus pré-disposée à encaisser les coups qu'à les donner " Enfin, façon de parler parce que la prochain coup de la vie contre moi allait finir par me mettre à terre et ce, pour de bons. J'enlève mes gants et lui tend avant d'enfiler les gants-de-protection et de me mettre à sautiller comme pour me redonner confiance. " Ok, tu me dis quand c'est bon " Que je souffle en faisant craquer ma nuque qui me tire depuis quelques minutes déjà. Mes paumes sont face à lui et j'attends le premier coup. Coup qui ne tarde pas à arriver. " Allez Lorenzo, je ne suis pas en porcelaine " Que je lui souffle ayant un léger regain de confiance en tout ça, en ce cours de boxe mais aussi - voire surtout - au fait que Leonardo frappe là où il faut sans trop de force et ses bras ne sont jamais tendus. Il n'est pas à fond dans son mouvement donc il ne peut rien arriver. Enfin, c'est ce que je croyais parce qu'après quelques coups bien arrêté, une ombre, un mouvement au loin capte mon attention. Je ne sais pas ce que c'est mais en une demi seconde, je me retrouve à grimacer et à poser mes mains sur ma pommette gauche. Je tourne le visage, confuse et regarde Leonardo " Aïe " que je lance comme un chaton égaré. Ça ne fait pas trop mal mais le coup a été donné bras tendu, ayant été incapable de l'intercepter. Une seconde d'inattention et voilà ce que ça donne. Je n'entends pas grand chose autour de moi. Peut-être trop surprise. Plus surprise que sonnée, c'est sur.








Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Grimes
l'homme aux chats
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans, né le 15/03/89.
SURNOM : leo, da vinci, la tortue.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : orthophoniste.
LOGEMENT : studio #99 dans le quartier de redcliffe.
are you free, jhameel.
POSTS : 3731 POINTS : 360

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien grâce à sa mère et maîtrise aussi l'espagnol et le français; il apprend aussi le coréen depuis peu – végétalien depuis plusieurs années – prend des cours de boxe depuis plusieurs mois – fait office de famille d’accueil pour chats dans le besoin.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : andreï - wendy - andy #2 - elora.
RPs EN ATTENTE : milena #5 - alfie #1 - chad #2.
RPs TERMINÉS : milena #1 - andy - thea - sam - seung-jin - danny - milena #2 - chad - st. patrick - bélial - milena #3 - cade #1 - chad/andy - adam - milena #4.
PSEUDO : enchanted. (matt)
AVATAR : grant gustin.
CRÉDITS : midnight blues (avatar), anaëlle. (signature)
DC : pas de dc.
INSCRIT LE : 03/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16725-don-t-you-wanna-stay-leonardo http://www.30yearsstillyoung.com/t16811-holy-ground-leonardo http://www.30yearsstillyoung.com/t18590-leonardo-grimes

MessageSujet: Re: thanks for the gift (leonardo)   Lun 24 Déc - 10:43



Wendy avait mentionné le fait d’avoir eu une semaine un peu difficile, mais Leonardo n’essaya pas de creuser plus. Effectivement, ça pouvait expliquer le fait qu’elle soit moins dynamique que d’habitude, mais en fin des comptes ce n’était pas tellement ses affaires – et tant qu’elle n’en parlait pas naturellement avec lui, il n’allait pas essayer de lui sous-tirer des informations qui ne le concernaient pas. C’est ce qu’il aurait aimé qu’on fasse les rôles inversés, et le Grimes avait tendance à appliquer ce genre de directives dans ce genre de situations. « Quitte à utiliser un autre prénom, autant en choisir un de bien. » Il disait ça en souriant, sans vraiment le penser. Après tout, Lorenzo et Leonardo étaient des prénoms extrêmement proches, partageant bon nombre de lettres – mais Wendy savait faire la différence, et c’était essentiellement une façon de le taquiner. Et s’il aimait bien son prénom, ce n’était pas le genre de sujets dont il faisait tout un plat, contrairement à ce qu’on aurait pu s’attendre venant de quelqu’un d’aussi dramatique que le cadet des Grimes. L’exercice continuait tranquillement, mais sans trop comprendre le pourquoi du comment, Leonardo vit que Wendy s’était légèrement figée, mais son poing à lui n’en avaient malheureusement pas fait autant – et il finit sa course sur sa joue, entraînant une grimace horrifiée chez le Britannique. « Oh mon dieu. Ça va ? » Bien évidemment, au cas où, il avait de suite arrêté pour être sûr qu’elle allait bien et qu’elle n’avait pas besoin de soins spécifiques – malgré le fait qu’elle soit infirmière, elle allait peut-être avoir besoin de voir l’infirmerie si besoin était. Mais en soi, Wendy n’avait pas l’air dans un bien vilain état. Ils avaient bien évidemment arrêté l’exercice et elle avait porté sa main à ses pommettes, là où son poing venait de frapper. Mais elle n’avait pas de sang qui coulait, ou de blessure ouverte, ou un œil au beurre noir qui commençait à gonfler. Et encore plus important, elle était debout et n’était pas tombée dans les pommes – chose qu’ils avaient déjà vu dans leur cours aux niveaux supérieurs, même si c’était tout du moins censé rester rare. Après tout, ils étaient là pour s’entraîner et non pas pour se casser la gueule les uns les autres. « Je suis désolé, je sais pas du tout comment… désolé Wendy, vraiment. » Ce qui était vrai – il n’avait aucunement eu l’intention de la blesser ou de la frapper, encore moins au visage. C’était censé être le genre de coup assez facile à réceptionner, comme tout le monde avait l’habitude avec lui. « Comment ça va ? T’as besoin de quelque chose ? » Elle avait toujours l’air quelque peu étonnée, mais elle ne se tordait pas de douleur et elle ne semblait pas souffrir. Et même si parfois les pires blessures étaient aussi les plus invisibles, il ne l’avait absolument pas frappée avec la force nécessaire pour infliger de vrais dégâts, donc il ne se faisait pas spécialement de soucis au sujet pour le coup. Il sourit doucement, mi-ironiquement. « On fait vraiment la paire aujourd’hui, pour le coup. » Et il n’avait pas tort ; s’ils étaient dans le groupe de nuls comme à leur habitude, ils avaient été particulièrement dissipés au cours de cette séance-là. Surtout lui, pour le coup ; si Wendy était bel et bien censée parer ses coups – et qu’elle avait réussi jusque-là – il aurait sûrement dû faire plus attention, histoire d’avoir le temps et les réflexes pour arrêter son coup. M’enfin, c’était trop tard pour ça – et au vu du manque de conséquences, il n’y avait pas de soucis à se faire.





HALCYON DAYS

do you remember boy when you were so cruel, when you played the thief and I played the fool? i'm gonna make you move. (c) signature by anaëlle.





Revenir en haut Aller en bas
Wendy Carmichael
la guimauverdose
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (12.02.1991)
SURNOM : wen, dydy. Elle s'appelle Gwendolyn en réalité mais personne ne le sait.
STATUT : en couple avec Kane ♡
MÉTIER : sans emploi pour le moment ; à la recherche d'une place en tant qu'infirmière aux urgences.
LOGEMENT : avec Kane, Fortitude Valley #23.

POSTS : 2630 POINTS : 130

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : son père a voulu qu'elle se fasse soigner quand elle lui a dit qu'elle était lesbienne ; elle ne lui parle plus depuis ce jour là - elle n'est sortie qu'avec des femmes et ne s'intéresse pas aux hommes, sauf Kane ; il a un petit truc en plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

andrew#02isaac#01clément#03austin#01 ☆ (décès Jezabel) ☆ leonardo#01hannah#01kandy#11.

they told me to say 'yes' to new adventures. and i did, 'cause you're my new adventure #kandy

RPs EN ATTENTE :
you ☆ you ☆ you

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : weaslove.
AVATAR : gabriella wilde.
CRÉDITS : weaslove. (av) ☆ ASTRA. (sign).
DC : feu marianna
INSCRIT LE : 09/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18068-everybreath-you-taaaaaake-wendy-carmichael http://www.30yearsstillyoung.com/t18081-dna-does-not-make-family-love-does-wendy http://www.30yearsstillyoung.com/t18080-wendy-carmichael http://www.30yearsstillyoung.com/t18385-wendy-carmichael

MessageSujet: Re: thanks for the gift (leonardo)   Lun 24 Déc - 13:37


Quand il me parle d'utiliser un autre prénom, je fronce les sourcils avant que mes paroles me reviennent en tête. Non, j'ai pas fait ça ? Oh putain mais quel boulet ! " Nooon ! Je suis désolééééée ! Je suis vraiment idioteeeeee " Que je lance en gémissant un peu, comme une adolescente qu'on est en train de punir de sortir parce qu'elle s'est mal comporté. Franchement, j'ai l'air bien idiote. Ça ne m'est jamais arrivé, je ne me trompe jamais de prénom ou quoi. Et heureusement dans mon métier. Mais là… eh bah je ne suis pas dans mon assiette et voilà ce que ça donne. " Je suis vraiment désolée… Je vais t'appeler Di Caprio maintenant, y aura plus d'erreurs possible " Que je souffle avec une petite mine désolée. Je lui avais donc trouvé un petit surnom - et pas des moindres - pour tenter de me faire pardonner. Il ne semblait pas vexé ou quoi que ce soit mais moi, je me sentais complètement idiote. Il fallait vraiment que je me concentre avant que quelque chose de terrible arrive. Et ça ne manqua pas. Quelque chose attira mon regard et voilà que je me prenais le poing de Leonardo dans le visage. Putain, niveau retour sur terre, celui-ci était sacrément abrupte. La main sur ma joue, je le regarde un peu perdue. Je crois que ce n'est absolument pas notre journée à tous les deux. Enfin, surtout à moi. Ce n'était pas un coup puissant mais tout de même. " Oui oui " Que je réponds en grimaçant. Ça va mais ce n'est pas pour autant que ça ne tiraille pas sur ma joue et mon oeil. Ugh. La catastrophe. Mon patron allait finir par croire que je m'abonne à des combats clandestins si je finis par marquer. J'enlève mon gant et touche du bout des doigts. Aïe, ça tire. " C'est pas bien grave… Je le mérite. Je t'ai appelé Lorenzo quoi " Que je lance en riant avant de grimacer à nouveau. Ça ne fait vraiment mais alors vraiment pas du bien tout ça. J'enlève mes gants de protection et sors de la zone de pratique pour me rapprocher du mur et de mes affaires. " C'est rien de le dire… C'est pas trop rouge ? Ça ressemble à quoi ? " Que je demande en m'abaissant pour fouiller dans mon sac et voir si je ne trouve pas mon téléphone ou un miroir. Sauf que je me suis baissée trop vite, que ma tête tourne et que je finis les fesses sur le sol. " Je vais rester assise là quelques secondes " Que je lance à Leonardo en lui adressant un léger sourire. Ça tiraille comme pas deux mais je ne comprends pas pourquoi. J'espère ne pas trop marquer même si je sais que c'est foutu d'avance. Je sens que ça chauffe et ce n'est pas bon signe. Le coup qu'il m'a porté était moins violent que celui de Zelda à l'époque mais ça ne change pas l'action. " Tu peux essayer de trouver ma bouteille d'eau dans mon bordel s'il te plait ? " Que je demande à Leonardo. Je ne suis pas sonnée mais je préfère éviter bien des soucis quand même. J'ai besoin de quelques minutes pour tout remettre en place dans ma tête. " Le jour où t'auras envie d'assommer quelqu'un, tu pourras grave le faire " Que j'avance en me la jouant grande impressionnée. Comme quoi personne n'a besoin de forces pour blesser. Une seconde d'inattention et voilà, la tour est joué. " Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Si même chez les débutants on se blesse " Je relève doucement le visage vers l'encadrant qui nous regarde. Qu'est-ce qu'il veut celui là ? Que je lui mette la raclée de sa vie ? Ah. Ce n'est pas près d'arriver. " J'étais distraite, c'est rien " Que je lance en me concentrant à nouveau sur Leonardo. Je sais qu'il doit se sentir un peu coupable. Ça serait mon cas. J'ai bien envie de dire, qu'au pire, je vis avec un pompier et qu'il saura m'emmener aux urgences. " Je vais bien, vous pouvez repartir avec vos champions là bas " Que je souffle doucement, un peu agacée. Laisse nous tranquille monsieur Muscle. Merci. Laisse les deux ablettes ensemble.








Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Grimes
l'homme aux chats
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans, né le 15/03/89.
SURNOM : leo, da vinci, la tortue.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : orthophoniste.
LOGEMENT : studio #99 dans le quartier de redcliffe.
are you free, jhameel.
POSTS : 3731 POINTS : 360

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien grâce à sa mère et maîtrise aussi l'espagnol et le français; il apprend aussi le coréen depuis peu – végétalien depuis plusieurs années – prend des cours de boxe depuis plusieurs mois – fait office de famille d’accueil pour chats dans le besoin.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : andreï - wendy - andy #2 - elora.
RPs EN ATTENTE : milena #5 - alfie #1 - chad #2.
RPs TERMINÉS : milena #1 - andy - thea - sam - seung-jin - danny - milena #2 - chad - st. patrick - bélial - milena #3 - cade #1 - chad/andy - adam - milena #4.
PSEUDO : enchanted. (matt)
AVATAR : grant gustin.
CRÉDITS : midnight blues (avatar), anaëlle. (signature)
DC : pas de dc.
INSCRIT LE : 03/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16725-don-t-you-wanna-stay-leonardo http://www.30yearsstillyoung.com/t16811-holy-ground-leonardo http://www.30yearsstillyoung.com/t18590-leonardo-grimes

MessageSujet: Re: thanks for the gift (leonardo)   Dim 30 Déc - 15:16



En matière de surnoms, Leonardo avait plus ou moins tout connu. Le classique Leo, le tout aussi classique DiCaprio, Da Vinci pour rester dans la même veine, la torture pour les fans des Tortues Ninjas… à croire que sa mère avait choisi ce prénom là pour qu’on puisse bien lui sortir tous les surnoms possibles et imaginables. Mais il en voulait pas à Wendy de s’être trompée, et il se contenta de montrer ça en haussant des épaules, un sourire étiré tout le long de son visage, cherchant à toute vitesse une Wendy un tant soit peu célèbre. « T’en fais pas, Williams. On va mettre ça sur le compte de l’effort. » Et puis, de fil en aiguille ils en arrivèrent au moment où Leonardo frappa la pauvre blonde – sans faire exprès, certes. Elle s’arrêta un instant, portant la main à sa joue touchée, qui rougissait doucement. Malgré la gravité de la situation, elle essayait de l’alléger en évoquant à nouveau l’accident de prénom, ce qui fit sourire le Britannique. « Et encore, t’as pas vu ce qui se passe quand on m’appelle par le prénom de mes frères. » Étant le troisième garçon de sa fratrie, du temps où il vivait encore avec ses parents il fallait obligatoirement qu’il l’appellent Cade ou Damien au moins une fois avant de choisir le bon prénom. Leonardo reprit un peu de sérieux, mortifié de cette erreur de pauvre débutant. « Désolé, vraiment. C’était tout sauf fait exprès, pour le coup. » Il trottina derrière Wendy, qui s’approchait de ses affaires près du mur. « Eh. Il n’y a pas de sang déjà. Et pour l’instant, c’est… de plus en plus rouge. Ça devient un peu comme ça, quoi. » Il tira un peu son t-shirt, qui lui était d’un rouge éclatant. Bien évidemment, sa camarade en était heureusement pas là – si tel avait été le cas, on aurait pu l’accuser de tentative de meurtre, au vu de la faiblesse des coups qu’ils étaient censés se porter les uns les autres. Wendy s’assit au sol, mais Leonardo décida de rester debout – pour qu’on ne pense pas qu’ils s’asseyaient par pure flemme, ce qui leur avait valu bon nombre de reproches pour le coup. Il fouilla rapidement dans le joyeux bordel qu’elle emmenait avec elle, avant d’en sortir une bouteille d’eau légèrement entamée, mais toujours très fraîche. La remarque de Wendy le fit sourire, en grosse partie parce que s’il y avait bien quelqu’un qui n’allait pas se promener en tapant sur les gens, c’était bien Leonardo. « Le jour où quelqu’un te fait chier, tu sais où me trouver. On lui réglera ses comptes ensemble. » Il ponctua sa phrase d’un clin d’oeil, juste avant de sursauter brusquement à l’arrivée de leur coach. Il n’eut pas le temps de répondre à sa remarque désobligeante avant que Wendy ne reprenne la parole, montrant qu’elle n’était là pour essuyer de ses frustrations à lui. N’ayant pas envie de se trouver au milieu d’un combat des coqs, Leonardo se leva et essaya d’apaiser la situation, même s’il aurait bien aimé voir Wendy se disputer avec le coach. En revanche, il n’était pas sûr de parier sur sa camarade s’ils décidaient d’en venir aux mains. « Je vais m’occuper de Wendy, y’a pas de soucis. Si besoin est je l’accompagnerai à l’infirmerie, ou sinon chez elle. » Après une dernière remarque sur le fait qu’ils payaient un abonnement pour suivre de cours et non pas pour rentrer chez eux, il retourna voir des groupes qui avaient besoin de son feedback. Le Grimes soupira doucement, avant de s’asseoir à côté de Wendy, ses jambes allongées de tout leur long sur les tapis. Il baissa sa voix d’un ton, malgré le fait qu’il y avait assez de bruit pour qu’on ne l’entende pas de l’autre bout de la salle. « C’est peut-être pas toi que j’aurais dû assommer, tiens. » Il reprit aussitôt son sérieux, la regardant d’un air inquiet et coupable. « Comment tu te sens ? Tu penses vouloir voir l’infirmière ? » Entendant un changement de rythme au niveau des pas et des coups, le Grimes retourna sa tête pour voir ce qu’il en était de leur entraînement. « Au vu de ce qu’ils font, à ta place je ne m’en voudrais pas de rater ça. » Les autres étudiants du cours étaient passés à des exercices de rapidité et endurance – c’est-à-dire ceux que Leonardo détestait le plus, tout simplement parce qu’il était encore moins doué en la matière que d’habitude. Et si s’occuper de Wendy lui permettait de rater ça, il n’allait pas en pleurer pour le coup.





HALCYON DAYS

do you remember boy when you were so cruel, when you played the thief and I played the fool? i'm gonna make you move. (c) signature by anaëlle.





Revenir en haut Aller en bas
Wendy Carmichael
la guimauverdose
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (12.02.1991)
SURNOM : wen, dydy. Elle s'appelle Gwendolyn en réalité mais personne ne le sait.
STATUT : en couple avec Kane ♡
MÉTIER : sans emploi pour le moment ; à la recherche d'une place en tant qu'infirmière aux urgences.
LOGEMENT : avec Kane, Fortitude Valley #23.

POSTS : 2630 POINTS : 130

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : son père a voulu qu'elle se fasse soigner quand elle lui a dit qu'elle était lesbienne ; elle ne lui parle plus depuis ce jour là - elle n'est sortie qu'avec des femmes et ne s'intéresse pas aux hommes, sauf Kane ; il a un petit truc en plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

andrew#02isaac#01clément#03austin#01 ☆ (décès Jezabel) ☆ leonardo#01hannah#01kandy#11.

they told me to say 'yes' to new adventures. and i did, 'cause you're my new adventure #kandy

RPs EN ATTENTE :
you ☆ you ☆ you

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : weaslove.
AVATAR : gabriella wilde.
CRÉDITS : weaslove. (av) ☆ ASTRA. (sign).
DC : feu marianna
INSCRIT LE : 09/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18068-everybreath-you-taaaaaake-wendy-carmichael http://www.30yearsstillyoung.com/t18081-dna-does-not-make-family-love-does-wendy http://www.30yearsstillyoung.com/t18080-wendy-carmichael http://www.30yearsstillyoung.com/t18385-wendy-carmichael

MessageSujet: Re: thanks for the gift (leonardo)   Ven 25 Jan - 22:27


Je suis vraiment idiote. Voilà que j'appelle mon ami par le mauvais prénom et je m'en veux. Seulement, quand il m'appelle Williams, j'éclate de rire. Je sais qui est Wendy Williams mais ce nom dont il m'affuble me fait surtout terriblement penser à celui de mon petit ami. Peut-être qu'un jour je serai Wendy Williamson. Dans longtemps, ça c'est sur. Parce qu'on en est carrément pas là dans notre relation. On vient tout juste d'emménager ensemble, sur un coup de tête et puis, on ne sait pas ce que l'avenir nous prépare. C'est pour cela que je préfère me concentrer sur le présent et sur l'exercice que l'on réussit plutôt bien. Jusqu'à ce que le point de Leonardo vienne trouver ma joue. Aïe. Ça fait mal. Vraiment très mal, je dois bien l'avouer. " Je prendrais pas le risque " Que je souffle doucement en sortant de l'air de pratique. Je ne voudrais pas qu'on nous rentre dans le lard, nous bouscule ou autre. " Je me doute que c'était pas fait exprès " Que je souffle doucement en fouillant dans mon sac pour trouver de quoi rafraîchir ma première blessure de boxe. Je savais pertinemment que cela pourrait arriver et ça me va. Je pense que j'aurais un autre avis ce soir ou demain mais pour le moment, c'est comme ça. " Aussi rouge que ça ? " Que je demande au jeune homme en regardant son t-shirt. Non, c'est pas possible. Je vais avoir un sacré bleu demain et j'espère que j'ai encore du fond de teint à la maison pour cacher tout ça. C'est bien les seules fois où j'utilise de ce genre de maquillage. Hannah m'avait bien maquillé en début d'année et je suis sûre qu'elle pourrait refaire des miracles de ses dix doigts. " Tu seras mon arme secrète " que je lance, souriant avant de grimacer une nouvelle fois. Mon cerveau n'a pas l'air de retenir que ça fait franchement mal ce truc et que je dois tirer une gueule comme quinze cul pour que ça ne fasse pas plus mal. Ma bouteille sur ma joue, je regarde mon reflet dans mon téléphone et hausse les épaules. " C'est comme si j'avais du blush que sur une seule joue, ça donne un style " Leonardo ne semblait pas se sentir plus mal / coupable que ça et je préférais cela. Il n'y a pas mort d'homme de toute façon et je me chargerais de lui donner un rapport précis de l'avancée de sa première victime. Le coach ne nous accorda pas vraiment d'intérêt et ça m'allait presque. Je n'ai pas envie de me batailler avec un abruti pareil. Sans compter que je ne suis pas seule. Leonardo sera à mes côtés s'il se passe quelque chose. " Non ça va, t'inquiète pas… Le visage marque facilement mais ça va aller " Que je souffle avec un sourire. S'il avait frappé plus haut, j'aurais surement un peu plus paniqué mais là, je pense que tout ira bien. Je regarde les autres continuer l'exercice et rebondis sur ce que Leonardo a dit un peu plus tôt. " Le seul moyen de me faire bouger serait si ma mission était de bloquer les bras de l'autre crétin pour que tu lui casses la binette. Sérieusement. C'est notre fric, si on a envie de se la jouer à discuter, c'est notre problème " Que je ronchonne doucement. Ce mec, c'était bien le genre de mec à ne s'intéresser qu'à lui et à sa petite personne. Ce qu'il se passe dans la vie des autres, il n'en a rien à faire. Je soupire fortement et baisse les yeux vers le sol. " Il en a rien à foutre de ce qu'il se passe dans nos vies personnelles, pourquoi ce genre de choses peuvent arriver. Alors qu'on est pas les plus nuls non plus, ça va quoi " Que je lance en me rebellant un peu. " J'ai vu du mouvement au fond de la salle, j'ai cru que c'était ma mère mais ça ne peut pas arriver… Elle est décédée la semaine dernière " Je voulais garder tout ça loin de moi mais là, à terre, j'ai l'impression d'être au plus bas et d'avoir besoin de me confier. Un petit peu. " Pas facile de faire face au deuil. Sans compter que mon chat n'est pas en grande forme et que je ne peux pas le prendre avec moi à cause de mes horaires et de ceux de Kane… Clochette se dégrade de jour en jour et ça me brise le coeur " Elle n'est plus toute jeune et même si j'aimerais l'avoir avec moi, je ne reste pas assez longtemps à la maison pour vraiment prendre soin d'elle. Je déteste la savoir seule, en manque de câlins et de gratouilles. J'aimerais tellement lui donner plus. J'aimerais faire plus. Je me sens inutile ces derniers temps. Et je crois que ce n'est pas prêt de changer. Surtout pas avec une tronche comme la mienne. La bagarreuse des rings. La belle affaire… En tout cas, me confier à Leonardo m'a fait du bien. C'est étrange. Mais mettre des mots sur tout ça, sur ma situation avec Clochette, ça fait du bien.








Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Grimes
l'homme aux chats
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans, né le 15/03/89.
SURNOM : leo, da vinci, la tortue.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : orthophoniste.
LOGEMENT : studio #99 dans le quartier de redcliffe.
are you free, jhameel.
POSTS : 3731 POINTS : 360

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien grâce à sa mère et maîtrise aussi l'espagnol et le français; il apprend aussi le coréen depuis peu – végétalien depuis plusieurs années – prend des cours de boxe depuis plusieurs mois – fait office de famille d’accueil pour chats dans le besoin.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : andreï - wendy - andy #2 - elora.
RPs EN ATTENTE : milena #5 - alfie #1 - chad #2.
RPs TERMINÉS : milena #1 - andy - thea - sam - seung-jin - danny - milena #2 - chad - st. patrick - bélial - milena #3 - cade #1 - chad/andy - adam - milena #4.
PSEUDO : enchanted. (matt)
AVATAR : grant gustin.
CRÉDITS : midnight blues (avatar), anaëlle. (signature)
DC : pas de dc.
INSCRIT LE : 03/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16725-don-t-you-wanna-stay-leonardo http://www.30yearsstillyoung.com/t16811-holy-ground-leonardo http://www.30yearsstillyoung.com/t18590-leonardo-grimes

MessageSujet: Re: thanks for the gift (leonardo)   Sam 2 Fév - 19:41



Si aux premiers abords Wendy ne semblait pas spécialement intimidante, Leonardo savait qu’il ne fallait pas l’emmerder pour autant, loin de là. Elle était tout aussi douce et gentille qu’elle en avait l’air, et c’était bien le premier à pouvoir en témoigner – mais son tête-à-tête contre leur coach montrait qu’au-delà des apparences, elle ne se laissait vraiment pas marcher sur les pieds. Leonardo était sûrement son exact opposé sur la question, et il l’admirait d’avoir le courage de prendre la parole quand on la réprimandait. Et malgré l’envie qu’il avait de la voir s’affronter avec le coach, il se doutait que ça ne se serait pas très bien terminé pour la blonde. Du coup, il essayait de calmer la situation, ou du moins éviter qu’elle n’empire en crescendo. Les deux s’asseyèrent à nouveau, histoire de profiter comme ils le pouvaient de ce time-out imprévu en se reposant. Visiblement, elle n’était pas blessée au point d’avoir besoin d’aide urgente – et s’il ne l’avait pas touchée lui-même, il ne saurait pas qu’elle venait de se prendre un coup de poing en pleine figure. Comme quoi, derrière un visage apparemment bien frêle il se cachait une force étonnante. Si le pauvre Grimes se sentait quelque peu coupable de la blessure qu’il avait infligé à la jeune femme, il essayait de se consoler en se disant qu’elle avait l’air de le prendre plutôt sur le ton de l’humour. Du moins, c’est ce qu’il devinait quand elle parlait de sa vengeance sur leur coach. Si elle avait vraiment été blessée, elle n’aurait pas été en train de parler n’est-ce pas ? « Lui casser la binette ? Sérieusement ? » Il ne put s’empêcher de pouffer de rire, n’ayant jamais entendu qui que ce soit utiliser cette expression de manière sérieuse. « Faudrait au moins qu’on enfile des cagoules, histoire qu’il ne puisse pas nous reconnaître et qu’on parte en cavale juste après. T’sais, on est jamais trop prudents. » Malgré son ton blagueur, Leonardo ne pouvait s’empêcher d’être d’accord avec la blonde – ils payaient leurs cours avec leur argent, et ils pouvaient en faire un peu ce qu’ils voulaient. Et ce qui aggravait encore plus la chose, c’est qu’ils n’étaient même pas partis papoter inutilement, mais parce que Wendy venait de se prendre un gros coup de poing sur la figure. Ils n’avaient même plus le droit de se blesser et vérifier que tout allait bien ? Le Grimes allait prendre la parole pour approuver son propos – après tout, leur coach (ou eux-mêmes, à vrai dire) ne savait rien de ce qui pouvait bien se passer dans leur vie, et quelles conséquences ça pouvait bien avoir sur les performances en cours – mais il n’en eut pas le temps. Wendy lui apprit que sa mère venait de décéder, et elle reprit assez rapidement la parole pour lui apprendre que son chat n’allait pas très bien non plus. Leonardo étant l’empoté qu’il était, il ne savait pas forcément quoi dire. Il n’avait jamais connu autre chose qu’un deuil romantique, qu’il imaginait être bien différent du deuil que l’on traversait après la mort d’un proche. « Je suis désolé d’apprendre ça, Wendy. Mes condoléances. » Il lui posa assez doucement une main sur l’épaule, n’ayant malheureusement pas le don de pouvoir la consoler par ses mots. « Si jamais t’as envie de rentrer, je peux te raccompagner à la sortie et dire au coach que tu te sentais pas trop bien. Pour le coup, il pourra pas vraiment m’accuser de mentir. » Et si besoin était, il était prêt à se faire virer du cours si ça permettait à Wendy de rentrer chez elle et se poser – du moins, si c’était ce dont elle avait besoin. « Et pour ce que ça vaut… il y a peut-être une solution pour Clochette. » Il se racla doucement la gorge, n’étant pas sûr de la validité de son idée. « Je bosse avec la SPA comme bénévole et… je connais des gens qui s’occupent de chats âgés. Ils sont en compagnie, et ces gens sont retraités – donc ils ont tout le temps du monde pour s’en occuper. Et pour le coup, tu pourrais aller la voir autant que tu veux, y’en a sûrement près de chez toi. Mais j’imagine bien que ça ne doit pas être facile comme situation, et si besoin est… tu sais où me trouver. » Même s’il ne pouvait pas être bien utile, malheureusement.





HALCYON DAYS

do you remember boy when you were so cruel, when you played the thief and I played the fool? i'm gonna make you move. (c) signature by anaëlle.





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: thanks for the gift (leonardo)   


Revenir en haut Aller en bas
 

thanks for the gift (leonardo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-