AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Tonight, we are young! ft. Elora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveuse dans un bar
LOGEMENT : #732 Toowong avec Paul et Vincent

POSTS : 5334 POINTS : 915

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis un peu plus d'un an - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Blaze - Levi - Michael (Ghosts) - Archie#2 - Paul#2 - Noam - Elora#2 - Easy²#3 - Primrose - Jaesun
RPs TERMINÉS : Clara - Andy - Easy² - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie - Paul - Andy#3 - Elora - Dimension fantôme - Easy²#2 (Zombie) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher
PSEUDO : Sockie
AVATAR : Perrie Edwards
CRÉDITS : moi même
DC : Sohan
INSCRIT LE : 12/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie http://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends http://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar http://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

MessageSujet: Tonight, we are young! ft. Elora   Mer 21 Nov 2018 - 23:44




Tonight, we are young!
Elora & Itziar



AVENGEDINCHAINS

Itziar ne travaillait pas ce soir. Elora non plus. C'était donc ce soir qu'elles avaient choisi pour leur petite soirée. Elles en avaient rapidement discuté la dernière fois qu'elles avaient travaillé ensemble et avaient ensuite réglé les détails à coups de SMS. Le plan était simple : décompresser, s'amuser et laisser les soucis de la vie de côté. Tout ça accompagné d'alcool et de musique. De quoi passer une bonne soirée. La semaine de la jeune espagnole n'avait pas été des plus reposantes et elle avait donc attendu ce soir avec impatience. Entre le travail, les cours et les révisions, elle avait eu du mal à combiner le tout et elle avait eu envie de s'arracher les cheveux à plusieurs reprises, mais elle avait vaincu. Elle avait vaincu cette semaine folle et elle était prête à profiter de son weekend. Weekend pendant lequel elle n'avait absolument rien prévu de faire et où elle ne comptait pas non plus aller travailler. C'était son weekend détente et repos, le genre de moment qui n'arrivait que très rarement et elle comptait bipenne profiter jusqu'à la dernière seconde avant de devoir retourner en cours lundi et reprendre sa petite routine. Pour l'heure, en rentrant de ses derniers cours de la semaine, elle avait sauté dans la douche. Rien de mieux pour commencer un weekend détente qu'une bonne douche bien chaude. Elle avait pris son temps pour se préparer, manger un morceau et discuter un peu avec ses colocataires avant de filer pour rejoindre Elora sur leur lieu de rendez-vous : le McTavish.

Le McTavish ce pub un peu excentré par rapport au reste de la vie nocturne, mais tellement agréable pour commencer une soirée. Ce n'était pas forcément la porte à côté non plus de Toowong, mais pour la jeune femme, ça valait le coup d'aller un peu plus loin que d'ordinaire. Le plan étant quand même de se rapprocher un peu plus de Fortitude Valley quand la soirée sera un peu plus avancée. Même si la jeune femme avait largement eu le temps de se préparer et avait tout de même réussi à partir de chez elle un peu plus tard que prévu et était donc en train de se dépêcher pour arriver à l'heure au pub. Une soirée comme celle-ci ne se faisait pas attendre. En se dépêchant elle avait finalement réussi à rattraper le retard qu'elle avait pris chez elle à glander. Il y avait déjà pas mal de monde devant le McTavish et pourtant il était encore relativement tôt. Ca annonçait donc une soirée plutôt prometteuse. Arrivée devant le McTavish Itziar chercha des yeux si son amie était arrivée, avant de lui envoyer un SMS pour lui dire qu'elle l'attendait devant l'entrée. Elle attrapa ensuite son paquet de cigarettes dans sa poche pour en allumer une en attendant Elora. La musique à l'intérieur du pub raisonnant jusque dans la rue. Ca fit sourire la jeune espagnole qui malgré la fatigue de la semaine était partie pour s'amuser jusqu'au bout de la nuit. Il lui en fallait très peu pour oublier la fatigue. Un peu de musique, la perspective d'une soirée plus que fun et ça suffisait largement pour elle. Elle observait du coin de l'oeil les allées et venues dans la rue quand elle repéra la chevelure blonde de la jeune américaine, lui faisant un signe de la main pour attirer son attention. "Hey ! Tu vas bien ?" demande t-elle à la jeune femme quand elle arrive à sa hauteur. "T'es prête à t'éclater ce soir ?" ajoute t-elle, un énorme sourire dessiné sur les lèvres.


so i’m a dreamer, a gazer
a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose -- but in the end, don’t we all?


Revenir en haut Aller en bas
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans.
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : #28, fortitude valley

POSTS : 1109 POINTS : 245

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
MILENA #2 △ speak and open up your mind it's something you should do all the time. keep exploring, seek and find you know you might surprise yourself. talk without a taint or hold, the doubts that should embrace your heart, the calm and chaos of your soul.


NOAM △ when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight if you need help, if you need help i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well, to make you well. when enemies are at your door I'll carry you way from more, if you need help.

TommyCadeIsaac

RPs EN ATTENTE : Leonardo △ Itziar
RPs TERMINÉS : Milena #1ThomasItziar
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) lux aeterna.
DC : le pas-si-mort, matteo & la tempête émotionnelle, bailey.
INSCRIT LE : 04/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

MessageSujet: Re: Tonight, we are young! ft. Elora   Jeu 29 Nov 2018 - 22:29



Tonight we are young !
Itziar & Elora


Ce soir, je ne travaille pas. Il doit bien s’agir de ma première soirée de libre depuis des semaines et je compte bien en profiter. Je travaille tellement depuis des mois que mon patron au bar à décider de m’imposer une semaine de repos. Je crois que c’est bel et bien la première fois qu’il voit un de ses employés négocier pour pouvoir rester au travail. S’il y a bien une chose que je déteste par-dessus tout, c’est d’avoir du temps libre et surtout le soir. Je n’aime pas me retrouver seule chez-moi. Cela me laisse trop de temps pour ruminer, malheureusement. J’ai tout de même fini par capituler et accepter. Je crois qu’il est grand temps que je prenne soin de moi. Bien entendu, je ne peux pas arrêter mes deux boulots, alors je bosserais uniquement au cabinet pendant quelques jours. Il sera temps pour moi de prendre un peu de recul et de me poser. Les derniers jours ont été plus qu’intense émotionnellement et si je ne prends pas le temps de me poser, je crois que je vais bientôt craquer. À force de tirer sur la corde, elle va finir par céder. Il va falloir que je réfléchisse à tout ce que nous avons pu nous dire avec Cade et Milena. Il faudrait aussi que je contacte Leonardo. Tant de choses à faire qui m’effraye encore un peu. Je ne garde plus mon secret pour moi, mais clairement je ne suis pas plus avancée pour rencontrer mon paternel. Avec tout ce que m’as dit Cade, je ne suis même plus vraiment sûre de vouloir le rencontrer pour être honnête. Je me sens un peu perdue et je vais devoir mettre quelques petites choses au clair avec moi-même. Mais j’aurais le temps de voir cela plus tard. Pour le moment, je compte bien profiter de ma soirée en compagnie d’Itziar. On a enfin trouvé un moment pour faire notre petite sortie et pour l’occasion j’ai décidé de sortir le grand jeu. Planté devant mon armoire, il me faudra plus de cinq minutes pour retrouver LA robe que je comptais mettre. Je n’ai pas mis de robes depuis au moins trois mois, mais je sais pas ce soir, j’ai envie. Je ne compte pas draguer, ce n’est pas vraiment mon genre. Je crois que j’ai tout simplement besoin de me sentir jolie, pour changer un peu. Alors j’enfile ma petite robe et ma paire de talons préféré avant de me diriger dans ma salle de bain pour un bon ravalement de façade. Je ne suis pas très douée pour me maquiller et cela me prends un temps fou de manière générale pour parvenir à un résultat qui me convient. Ayant rendez-vous avec Itziar dans moins de vingt minutes, je me contente d’un maquillage simple et léger. De toute manière, il fait chaud et je n’ai pas du tout envie de ressembler à un panda en fin de soirée. Une fois prête, j’envoie un message à mon amie pour lui fait savoir que je pars de chez moi.

Ne voulant pas dépenser d’argent dans un taxi, je prends le métro afin de rejoindre notre lieu de rendez-vous. Ne sortant pratiquement jamais dans les pubs et bar de la ville, je n’y connais pas grand-chose. Je crois que le seul bar que je connais à Brisbane et celui dans lequel je travaille. Heureusement, je pouvais compter sur Itziar pour nous trouver l’endroit idéal pour débuter la soirée ! D’ailleurs, elle vient de me faire savoir qu’elle est déjà sur place au moment où je sors du métro. Il ne me faudra que cinq minutes pour trouver le McTavish, un endroit déjà bien animé pour ce début de soirée. Itziar me fait un signe de main alors que je me rapproche d’elle. « Ça va très bien et toi ? » répondis-je en lui souriant. « Je suis plus que prête, j’ai attendu ça toute la semaine. » Je n’ai jamais été du genre à sortir lorsque j’étais au Lycée, je passais beaucoup de temps avec Noam et surtout, j’ai commencé à travailler très jeune. Bref les beuveries et autres sorties de folies, je n’ai pas vraiment connu, pourtant, il n'est pas trop tard pour commencer et en profiter. Il y a peu Milena m’a dit que je devrais prendre du temps pour moi et pour profiter de ma jeunesse, ce soir, je compte bien suivre son conseil. « Je bosse pas demain alors je te préviens, je compte bien en profiter à fond. » ajoutais-je en riant quelque peu. « Je t’offre la première tournée d’ailleurs ! Pour fêter ça. » Je crois que je suis déjà trop surexcitée, pauvre Itziar, il va falloir qu’elle suive le rythme.


† i'm fallin. in all the good times, i find myself longing for change and in the bad times, i fear myself



Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveuse dans un bar
LOGEMENT : #732 Toowong avec Paul et Vincent

POSTS : 5334 POINTS : 915

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis un peu plus d'un an - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Blaze - Levi - Michael (Ghosts) - Archie#2 - Paul#2 - Noam - Elora#2 - Easy²#3 - Primrose - Jaesun
RPs TERMINÉS : Clara - Andy - Easy² - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie - Paul - Andy#3 - Elora - Dimension fantôme - Easy²#2 (Zombie) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher
PSEUDO : Sockie
AVATAR : Perrie Edwards
CRÉDITS : moi même
DC : Sohan
INSCRIT LE : 12/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie http://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends http://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar http://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

MessageSujet: Re: Tonight, we are young! ft. Elora   Ven 7 Déc 2018 - 0:44



Il en faut peut pour être heureux comme on dit. Pour Itziar ça se résume en général à la perspective d'une bonne soirée passée entre amis. Dès qu'elle avait réussi à convenir d'une date avec Elora pour leur sortie entre filles, ça avait suffit à embellir sa semaine. Elle avait attendu le moment avec une certaine impatience. Elle pouvait enfin souffler un peu après des semaines chargées à la fac à cause des examens. Autant dire que cette soirée n'était pas de trop. Rien de mieux pour décompresser qu'une soirée où elle n'avait pas à aller travailler au bar et où elle allait pouvoir avaler verre sur verre avant d'aller se déhancher sur la piste de danse. De quoi bien relâcher la pression pour ensuite repartir avec encore plus de motivation. La jeune espagnole s'allume une cigarette en attendant son amie, un geste plutôt machinal histoire d'occuper ses mains et de faire passer le temps. Ca lui évitera aussi de devoir sortir pour en fumer une fois qu'elles se seront installées à l'intérieur du bar. Quand elle aperçoit Elora arriver, c'est un large sourire qui se dessine sur ses lèvres avant qu'elle ne lui fasse un signe de main pour attirer son attention, si elle ne l'avait pas vue avec le monde présent à l'extérieur. La soirée allait enfin pouvoir commencer comme il se devait. "Ca pourrait pas mieux aller je crois." Lui répond-elle sourire aux lèvres. Sourire qui se fait encore plus grand quand Elora lui annonce qu'elle a attendu cette soirée toute la semaine. "On est deux j'te rassure. La perspective de cette soirée m'a permis de pas péter un câble avec tout ce que j'avais à faire pour la fac." C'était bien un des trucs qu'elle aimait le moins à la fac. Les examens, les révisions et tout ce qui allait avec. C'était bien beau de suivre des cours, d'étudier. Quand le sujet était un minimum intéressant, elle n'avait pas de problème à se lever le matin pour aller s'enfermer dans un amphithéâtre ou une salle de classe toute la journée, mais quand arrivait la période des examens et des devoirs à rendre, elle se demandait au moins trois fois par jour ce qu'elle faisait là et si elle ne ferait pas mieux de tout plaquer pour bosser au bar à vie. Puis après elle se rappelle que bosser au bar, même si ça reste un travail relativement plaisant, ce n'est pas un travail de rêve et que dans vingt ans, elle préfère sans doute un travail de bureau avec des horaires un peu plus ordinaires.

Elora lui dit ensuite qu'elle ne bosse pas demain et qu'elle compte profiter à fond. Visiblement ce soir, elles sont toutes les deux sur la même longueur d'onde. "Je commence qu'à 20h moi donc j'aurai le temps de me remettre de cette soirée." Répond-elle en plaisantant. La semaine passée ayant été chargée en examens et en devoirs, Itziar n'avait pas cours demain et donc n'avait à faire d'autre que se pointer au bar pour 20h afin de travailler. Elle avait donc la journée entière pour décuver, ce qui était largement suffisant. Elle pouvait donc faire la fête comme tout le monde. De toute façon, même si elle avait autre chose à faire que ça, ça ne l'empêcherait pas de s'amuser pour autant. Elle n'était pas étrangère aux sorties et beuveries en tout genre. Plus d'une fois elle avait du assurer en cours après une cuite. Ce n'était donc vraiment pas ce qui pouvait l'arrêter. "Ok si tu me prends par les sentiments en plus." Ajoute t-elle quand la jeune femme lui dit lui payer la première tournée. Elle finit sa cigarette avant de la jeter dans un des cendriers posés à l'extérieur. "Bon du coup le plan, c'est qu'on se met une race et qu'on va danser ?" Dit comme ça ça semblait sans doute un peu barbare, mais ça avait au moins le mérite d'être clair. "On y va ?" demande t-elle à Elora en indiquant l'entrée du bar de la main. "J'veux aussi savoir où ça en est avec tes demis frères et soeur." Dit elle à la jeune femme. Se rappelant de la discussion qu'elle avait pu avoir avec elle la dernière fois qu'elles avaient fait la fermeture du bar ensemble. Elles n'avaient pas vraiment eu le temps d'en reparler, Itziar se doutait donc qu'il y avait sans doute du nouveau. Que ce soit en positif ou en négatif. "Ah et j'ai vu Noam aussi au bar il y a pas longtemps." Oui ça faisait sans doute pas mal d'informations d'un coup, mais c'était Itziar. Elle ne pouvait pas vraiment s'en empêcher. Parler était une seconde nature pour elle et quand quelque chose lui passait par la tête elle finissait bien souvent par le dire à voix haute avant de pouvoir réagir. Surtout qu'elle n'avait pas trouvé Noam au top de sa forme la dernière fois, Elora étant sa meilleure amie, Itziar se demandait si elle aussi avait remarqué ça, ou si elle avait cette impression.


so i’m a dreamer, a gazer
a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose -- but in the end, don’t we all?


Revenir en haut Aller en bas
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans.
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : #28, fortitude valley

POSTS : 1109 POINTS : 245

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
MILENA #2 △ speak and open up your mind it's something you should do all the time. keep exploring, seek and find you know you might surprise yourself. talk without a taint or hold, the doubts that should embrace your heart, the calm and chaos of your soul.


NOAM △ when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight if you need help, if you need help i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well, to make you well. when enemies are at your door I'll carry you way from more, if you need help.

TommyCadeIsaac

RPs EN ATTENTE : Leonardo △ Itziar
RPs TERMINÉS : Milena #1ThomasItziar
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) lux aeterna.
DC : le pas-si-mort, matteo & la tempête émotionnelle, bailey.
INSCRIT LE : 04/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

MessageSujet: Re: Tonight, we are young! ft. Elora   Dim 9 Déc 2018 - 21:32



Tonight we are young !
Itziar & Elora


Je suis vraiment heureuse de retrouver Itziar. Cela fait une semaine que nous ne nous sommes pas vus étant donné que nos horaires étaient complètement à l’opposer. Je ne vais pas le cacher, elle m’a manqué. J’apprécie tous mes collègues au bar, bien entendu, mais il est vrai que la jeune espagnole a une place toute particulière. On s’entend réellement bien toutes les deux et je sais que je peux me confier à elle lorsque quelque chose ne va pas. Elle est toujours de bons conseils pour moi et je tente de lui rendre la pareille le plus souvent possible. En plus, il nous arrive toujours des aventures pas possibles lorsque l’on est de service uniquement toutes les deux. On se tape toujours le poivrot du quartier, la bande d’étudiants qui a bien trop bu pour utiliser leurs cervelles ou ceux qui veulent se battre. Heureusement, on arrive toujours à s’en sortir et on finit toujours par en rire. Ce soir, nous allons pouvoir en profiter en dehors du bar. Ce n’est pas la première fois que nous faisons cela, mais c’est vrai qu’en général, je ne suis pas trop mes collègues dans leurs soirées. Je n’ai jamais vraiment été du genre à apprécier les night clubs ou même abuser de l’alcool. J’avais sûrement d’autres préoccupations. Pourtant, depuis ma conversation avec Milena, j’ai compris qu’il était temps que je profite de ma jeunesse. C’est bien ce que l’on va faire ce soir ! Je rejoins donc ma collègue et après une brève accolade ses paroles me font sourire. Je pense que nous étions aussi excitées à l’idée de cette soirée l’une comme l’autre. Itziar me fait même savoir que c’est ce qui lui a permis de survivre à sa semaine de révisions. Ah la fac… Cela me manque vraiment, mais peut-être pas la partie stress des examens à venir. « Oh, tu t’en sors avec tes examens ? » demandais-je malgré tout. Ce n’est pas parce que j’ai dû abandonner mes études que je ne peux pas m’intéresser à ce que fait mon amie. « Tu as tes examens bientôt ou c’est déjà fait ? » Nous ne sommes clairement pas là pour parler cours et je me rends compte que mes questions doivent l’ennuyer. « Enfin, je vais pas t’embêter avec mes questions sur tes cours ce soir ! » ajoutais-je donc en riant quelque peu.

Assez rapidement, la blondinette me fait part du programme pour la soirée. Visiblement, elle travaille demain, mais uniquement en soirée ce qui veux dire que l’on va pouvoir en profiter sans trop se poser de questions. Il semblerait qu’Itziar ait un véritable programme en tête et cela me fait rire. Je vais donc offrir la première tournée et il semblerait que ce soit la première de bien d’autres. « C’est le programme, oui. » dis-je en riant. Je sens que cette soirée va être prometteuse. Je n’ai pas fait ça depuis tellement longtemps que je sais presque plus comment m’y prendre, mais je me doute que les réflexes vont vite me revenir. « On commence avec des bières et on verra après ? Ou un bon cocktail ? » Cela fait bien longtemps que je n’ai pas bu un cocktail fruité et pourtant, j’adore cela même si c’est souvent assez traître puisque l’on ne sent absolument pas l’alcool. « Ça fait longtemps que j’ai pas bu un bon cocktail ! » Je ne sais pas vraiment s’ils servent ça ici, mais on le fait au travail alors je me dis que ça doit être la même chose ici aussi. Itziar écrase sa cigarette et nous entrons enfin dans le bar. Il y a déjà pas mal de petits groupes réunis autour des tables et la musique résonne déjà dans tout l’établissement. On va véritablement passer une bonne soirée. Du coin de l’œil, je repère une petite table en hauteur avec deux grands tabourets dans un coin de la pièce et attrape la main de mon amie pour que l’on s’accapare la table. Je vais avoir besoin de mettre un peu d’alcool dans mon système avant de me déhancher sur la piste de danse alors autant s’asseoir pour le moment. Une fois installer, Itziar joue la curieuse et cela me fait rire. Je me suis tellement confié à elle qu’elle exige des updates désormais et cela me touche dans le fond, elle n’est pas obligée de me demander et pourtant elle le fait et je sais bien qu’elle le pense réellement. « Oh… Y a pas mal de choses à dire. » Oui parce que de ce côté-là, ma semaine a été très chargée émotionnellement. C’est aussi pour cela que j’ai besoin de sortir ce soir pour me changer les idées. « J’ai rencontré un de mes demi-frères et… Well… Il ne m'a pas accueilli les bras ouverts et il a été très froid avec moi… » Ma rencontre avec Cade fut véritablement particulière et aujourd’hui encore, je ne sais pas quoi en penser. « Par contre avec Milena… Je crois que ça, c’est bien passer. Enfin, honnêtement, je l’espère, je ne l’ai pas revu depuis, elle était malade cette fin de semaine et… Mon côté parano me dit qu’elle est en train de m’éviter, mais je sais pas. » Je n’ai parlé de cela à personne depuis le début de la semaine et je dois avouer que cela fait du bien. Je suis très honnête et je me doute qu’Itziar ne va pas avoir envie de parler de tout cela, mais bon, au moins elle sera au courant de toute la situation. « Tu me connais, je me prends la tête là-dessus et puis avec ce qui se passe avec Noam c’est pas mieux. » ajoutais-je puisqu’elle a également évoqué mon meilleur ami. En ce moment, on se prend régulièrement la tête tous les deux et je crois que l’on arrive pas à trouver un terrain d’entente malheureusement. « Il t’a dit quelque chose ? » Je suis un peu surprise de savoir qu’il a été au bar alors que je ne bossais pas, mais bon, ce n’est pas grave, il fait bien ce qu’il veut. Je soupire un peu et regarde le menu présent devant moi afin de trouver ce que je vais commander. « Enfin… Dis-moi ce que tu veux boire ? »  


† i'm fallin. in all the good times, i find myself longing for change and in the bad times, i fear myself



Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveuse dans un bar
LOGEMENT : #732 Toowong avec Paul et Vincent

POSTS : 5334 POINTS : 915

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis un peu plus d'un an - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Blaze - Levi - Michael (Ghosts) - Archie#2 - Paul#2 - Noam - Elora#2 - Easy²#3 - Primrose - Jaesun
RPs TERMINÉS : Clara - Andy - Easy² - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie - Paul - Andy#3 - Elora - Dimension fantôme - Easy²#2 (Zombie) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher
PSEUDO : Sockie
AVATAR : Perrie Edwards
CRÉDITS : moi même
DC : Sohan
INSCRIT LE : 12/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie http://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends http://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar http://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

MessageSujet: Re: Tonight, we are young! ft. Elora   Sam 22 Déc 2018 - 19:00



Les examens. C'était bien quelque chose qu'elle pensait avoir laissé derrière elle quand elle avait abandonné la fac il y avait cinq de cela en imaginant qu'elle n'allait jamais avoir à remettre le nez dans les bouquins. Elle n'avait pas pensé aux aléas de la vie sur le moment. Elle n'avait pas non plus pensé que son père pouvait être impliqué dans des affaires loin d'être légales et qu'il allait se faire piquer, l'obligeant à se débrouiller toute seule. Les cours et les examens ça avait été le cadet de ses soucis pendant longtemps. Puis elle avait mis les pieds à Brisbane et avait dû se rendre à l'évidence. Sans compétence, elle n'allait pas pouvoir obtenir de travail lui permettant de vivre confortablement et de se rapprocher ne serait-ce un minimum de son niveau de vie d'avant. Il avait donc fallu se relancer dans les études et avec les études venaient inévitablement les examens. Cependant, elle avait beau être un peu rouillée, elle avait vite repris le rythme. Notamment parce qu'elle était bien décidée à tourner la page université le plus rapidement possible. "Ca va je me débrouille et Dieu merci c'est fini pour cette session donc on passe à autre chose et on profite de la soirée !" répond-elle à son amie avec un grand sourire dessiné sur les lèvres. Pour elle la fac n'était pas spécialement un sujet de conversation très intéressant. Ca faisait partie de sa vie, mais ce n'était que passager, il n'y avait pas grand-chose à raconter, que ce soit en période d'examens ou non, les journées à la fac avaient tendance à toutes se ressembler, il n'y avait donc pas énormément de choses à dire. Elle se levait le matin, assister à ses cours de la journée, faisait les devoirs qui étaient assignés, révisait pour les examens et la boucle était bouclée. Elle n'était pas particulièrement passionnée par ce qu'elle étudiait non plus, ce qui ne devait sans doute pas aider à ne pas trouver les semaines trop redondantes. Mais bon, c'était temporaire, ce n'était qu'une étape dans sa vie et c'était tout ce qui comptait pour elle.

Le programme de la soirée semblait plaire à la jeune blondinette, la soirée pouvait donc commencer puisque tout le monde était sur la même longueur d'onde. Et comment commencer une soirée autrement qu'en prenant un premier verre ? La difficulté était encore de savoir par où commencer. La jeune femme proposa une bière pour commencer avant de pencher plutôt pour un cocktail. Une idée qui convenait parfaitement à la jeune espagnole. Elle n'était pas difficile quand il s'agissait de boire quelque chose dans un bar. Une bière ou un cocktail, elle aimait les deux et à un moment ou un autre de la soirée, elle finirait sans doute par boire les deux. "J'penche pour le cocktail, on en fait tellement, mais on en boit jamais !" répond-elle à Elora. Les cocktails et les bières étaient sans doute les deux boissons qu'elles servaient le plus au bar. La bière, elle en buvait plus facilement chez elle qu'un cocktail qu'elle avait bien souvent la flemme de faire dans les règles de l'art quand il s'agissait de le faire pour elle-même. "Je boirai bien une piña colada d'ailleurs." C'était sans aucun doute un de ses cocktails préférés, qu'elle pouvait boire comme du petit lait. Ce n'était pas forcément conseiller de boire de l'alcool comme ça, mais quand c'était aussi bon, c'était difficile de ne pas se faire avoir. En attendant, Elora l'attire en direction d'une table libre qu'elle a repéré avant que quelqu'un n'aille s'y asseoir. Elle s'installe rapidement n'ayant apporté avec elle qu'un petit sac à main qu'elle porte en bandoulière. Elle est d'ailleurs à peine assise que sa curiosité pointe le bout de son nez et elle peut s'empêcher d'assaillir son amie de questions et elle allait droit au but. D'ailleurs, la jeune américaine avait pas mal de choses à raconter. Depuis la dernière fois, les choses avaient bougé pour ce qui était d'elle et sa famille. Itziar était très contente pour elle, même si Elora semblait un peu plus mitigée. "Mais c'est génial ! Enfin, j'veux dire, t'as crevé l'abcès comme on dit c'est un grand pas en avant. Même si ton frère a pas forcément réagit comme tu l'espérais, il est au courant, il va pouvoir digérer tout ça et j'suis sûre que la prochaine fois que tu le verras ça se passera différemment." Ca ne devait pas être une nouvelle facile à entendre. Itziar pouvait se mettre à la place du jeune homme. Elle lui avait appris quelque chose sur son père qu'il ne savait probablement pas, ça ne pouvait pas être simple. Il en était de même pour Milena. "Ah ? Tu crois vraiment qu'elle t'évite ? Elle avait l'air de bien prendre la nouvelle quand tu lui as annoncé ?" Si elle avait bien pris la nouvelle, il n'y avait surement pas de raison de s'inquiéter en théorie. Enfin, Itziar ne pouvait pas en être sûre, mais c'était ce qu'elle en déduirait si elle se trouvait à la place d'Elora. "De toute façon, tu seras fixée la semaine prochaine. Si elle revient bosser et que c'est comme avant, c'est que ça va, sinon, c'est que ton intuition était bonne. Dans tous les cas, faut pas trop te prendre la tête pour l'instant." C'était du Itziar tout craché ça. Pour l'heure, rien n'était sûr, il n'était donc pas utile de s'inquiéter, il fallait simplement attendre et voir comment la situation allait évoluer. Plus facile à dire qu'à faire, sans doute. "Il m'a pas dit grand-chose, il avait l'air un peu penaud, je sais pas, c'était plus une impression en fait." Explique t-elle à Elora. Elle était sans doute bien mieux placée qu'elle pour comprendre Noam. "Ca avait pas l'air d'aller fort, c'est ce que j'ai remarqué dès que je l'ai vu s'asseoir au bar." Elle ne saurait pas forcément expliquer pourquoi, mais elle avait tout de suite senti que quelque chose n'allait pas, sans pouvoir mettre le doigt sur le problème en question. "Je vais prendre une piña colada s'il te plait, maintenant que tu m'as lancée sur le cocktail !" lance t-elle avec un clin d'oeil.


so i’m a dreamer, a gazer
a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose -- but in the end, don’t we all?


Revenir en haut Aller en bas
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans.
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : #28, fortitude valley

POSTS : 1109 POINTS : 245

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
MILENA #2 △ speak and open up your mind it's something you should do all the time. keep exploring, seek and find you know you might surprise yourself. talk without a taint or hold, the doubts that should embrace your heart, the calm and chaos of your soul.


NOAM △ when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight if you need help, if you need help i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well, to make you well. when enemies are at your door I'll carry you way from more, if you need help.

TommyCadeIsaac

RPs EN ATTENTE : Leonardo △ Itziar
RPs TERMINÉS : Milena #1ThomasItziar
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) lux aeterna.
DC : le pas-si-mort, matteo & la tempête émotionnelle, bailey.
INSCRIT LE : 04/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

MessageSujet: Re: Tonight, we are young! ft. Elora   Jeu 3 Jan 2019 - 0:30



Tonight we are young !
Itziar & Elora


« Oui ne parlons pas de ça et profitons de notre soirée. » dis-je tout en souriant à la blondinette. Je n’ai clairement pas envie de penser au fait que j’ai complètement abandonné mes études et je comprends que la jeune espagnole n’a pas envie de faire un contre rendu de ses partiels. Autant éviter ce sujet et plutôt nous concentrer sur notre soirée. Après tout, on a décidé de se retrouver pour passer un bon moment et surtout pour nous changer les idées. Je crois qu’on en a autant besoin l’une que l’autre. Pour une fois, on va pouvoir discuter sans être pressé par les clients. On l’avait déjà fait auparavant, mais il est vrai que cela fait un moment que l’on n’a pas trouver le moment de se voir en dehors du bar. Autant en profiter pleinement.

On entre dans le bar et rapidement, je nous trouve une table pour que l’on s’installe. Si j’adore passer du temps derrière le bar, j’aime moins faire le pilier du côté des clients. On connaît les personnages qui se retrouvent autour du comptoir et je préfère que l’on débute notre soirée tranquillement entre nous. Lorsque l’on aura quelques grammes d’alcool dans le sang, les choses seront probablement très différentes. Itziar me dit qu’elle aimerait bien boire un bon cocktail et lorsqu’elle m’explique la raison un rire s’échappe d’entre mes lèvres. « J’étais en train de me dire la même chose ! » On passe nos soirées à concocter des cocktails plus colorés les uns que les autres, mais malheureusement nous n’avons jamais la chance de pouvoir les goûtés. Autant se faire plaisir ce soir après tout. « Je suis sûre qu’on va être hyper critique. » Si on ne goûte que rarement nos cocktails, on sait ce que l’on sert et je pense qu’on s’habitue assez rapidement à ce que l’on produit. Je sais que notre bar est assez connu pour cela et c’est ce qui plaît au patron. Parfois, il nous demande même de créer quelque chose de nouveau pour le mettre à la carte. Cela crée souvent des soirées à tester des recettes qui parfois peuvent être horribles. On commence à vraiment connaître ce que l’on sert à nos clients et j’ai déjà hâte de goûter ce qu’ils peuvent servir ici. J’étais d’ailleurs en train de réfléchir à ce que je pourrais bien commander quand Itziar a commencé à me poser tout un tas de questions. Elle est celle à qui je me confie très régulièrement et surtout ces derniers temps alors je ne peux pas lui en vouloir de demander des nouvelles, bien au contraire. Alors doucement, je lui explique les derniers évènements avec Milena et les garçons. Les choses ont bien changé ces derniers temps. J’ai fini par dire la vérité à Cade, mais surtout à Milena. Tout ne s’est pas réellement dérouler comme je l’avais imaginé et pourtant, je crois que ma collègue à raison, le plus importante a été faite, l’abcès a été crevé. Pourtant, je ne peux m’empêcher de raconter à Itziar ce qui se passe avec Milena. Comment j’ai la sensation qu’elle m’évite totalement depuis la révélation. Ce n’est probablement pas le cas. Je n’en sais trop rien pour être honnête et je crois que je me prends bien trop la tête avec tout cela. « Je me prends probablement trop le chou. » dis-je doucement face aux questions de mon amie. « Mais j’ai vraiment la sensation qu’elle m’évite et j’ai peur d’avoir brisé quelque chose, parce que tu vois, on se faisait confiance au travail et tout ça. » ajoutais-je en soupirant quelque peu. Je joue nerveusement avec mes doigts tandis que la blondinette fait de son mieux pour me rassurer. C’est ce que j’apprécie le plus avec Itziar, malgré la situation elle fera tout pour que je me sente mieux. Un petit sourire se dessine sur mes lèvres et je relève les yeux vers elle. « Oui, on verra bien. Mais j’ai suivi tes conseils, tu vois. » dis-je en riant. Je me souviens parfaitement de notre dernière conversation sur ce sujet et tout ce qu’elle avait pu me dire. Finalement, la conversation se dirige vers mon meilleur ami et c’est avec attention que j’écoute ce qu’à Itziar à me dire. Je sais déjà tout cela, mais je ne suis plus la seule à le voir et ça commence à m’inquiéter bien plus que de raison. « Il ne va pas bien en ce moment… » dis-je en soupirant quelque peu. « On n’arrête pas de se prendre la tête avec tout ça alors bon… » Je hausse les épaules doucement, je crois que ce n’est pas près de changer. « Mais si jamais tu le vois au bar et que tu vois que ça ne va vraiment pas, tu m’appelles ? » demandais-je à la jeune femme. Je lui souris alors que l’on se concentre à nouveau sur le début de notre soirée. On est là pour s’amuser tout de même et pas pour que je me confie sur tout et sur rien. Itziar à arrêter son choix et je crois que moi aussi. « Je vais aller nous commander ça bouge pas. » Je me lève et me dirige vers le comptoir. J’ai de la chance, il n’y a personne près du barman et je me penche par-dessus le bar pour lui donner ma commande. Il ne faudra que quelques minutes pour qu’il dépose deux verres devant moi, je lui tends un billet et lui dit de garder la monnaie. Je connais les maigres pourboires alors autant lui faire sa soir. Il me fait un immense sourire et je récupère nos boissons pour retourner auprès de mon amie. « Et voilà pour toi ! » Je reprends ma place et prends mon verre en main le tendant vers Itziar. « Cheers à notre début de soirée ! » Je sens que ce n’est que le début et j’ai bien l’intention de m’éclater complètement ce soir. Je prends une gorgée de ma boisson sucrée et tourne mon attention vers la blondinette en face de moi. Avant de se lâcher complètement, je me dois de poser une question à Itziar. « Et toi ma belle ? À part tes examens, tout va bien ? » Elle s’est inquiétée pour moi et je lui dois bien cela, si elle a besoin de parler, je veux qu’elle sache que je suis là pour elle également. « Tu es en dernière année en plus non ? Tu as des idées pour la suite ? »    


† i'm fallin. in all the good times, i find myself longing for change and in the bad times, i fear myself



Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveuse dans un bar
LOGEMENT : #732 Toowong avec Paul et Vincent

POSTS : 5334 POINTS : 915

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis un peu plus d'un an - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Blaze - Levi - Michael (Ghosts) - Archie#2 - Paul#2 - Noam - Elora#2 - Easy²#3 - Primrose - Jaesun
RPs TERMINÉS : Clara - Andy - Easy² - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie - Paul - Andy#3 - Elora - Dimension fantôme - Easy²#2 (Zombie) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher
PSEUDO : Sockie
AVATAR : Perrie Edwards
CRÉDITS : moi même
DC : Sohan
INSCRIT LE : 12/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie http://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends http://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar http://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

MessageSujet: Re: Tonight, we are young! ft. Elora   Lun 7 Jan 2019 - 22:23


Ca fait rire Itziar quand Elora lui dit qu'elle allait justement faire la même remarque quant aux cocktails. Comme quoi elles étaient sur la même longueur et vivaient leur expérience en tant que barmaids de la même façon. D'ailleurs, c'était en bossant au bar que Itziar avait appris à faire des cocktails. Avant ça, elle avait testé deux ou trois fois lors de soirées chez des amis. Des essais qui s'étaient terminés pour la plupart par un shaker qui se mettait à fuir sans que personne ne sache vraiment pourquoi, déversant donc en même temps tout son contenu sur le sol. Les rares fois où le shaker n'avait pas fui, les cocktails étaient bien loin d'être grandiose puisqu'ils consistaient simplement à mélanger les quelques ingrédients qu'ils avaient sous la main quand leur envie de cocktail s'était réveillée. Autant dire que quand elle a débarqué au bar, elle avait tout à apprendre. "On les trouvera pas aussi bons que les nôtres je suis sûre ! Peut-être qu'on devrait passer derrière le bar préparer notre propre verre et retourner nous asseoir." Dit elle en riant. Elle était loin d'être une experte malgré tout. Elle savait reproduire les cocktails à la carte du bar. Ce n'était pas si compliqué finalement. Il suffisait de suivre la recette. Un peu comme de la pâtisserie, mais version liquide. Pour ce qui était d'inventer de nouvelles saveurs en revanche, elle était beaucoup moins à l'aise et avait toujours peur de créer une boisson imbuvable. Quand il fallait créer de nouvelles boissons pour le bar, c'était bien souvent l'occasion de se retrouver pour tester des mélanges et gouter les recettes. Les surprises n'étaient pas toujours bonnes, mais ça faisait partie du jeu. Ceux qui ont inventé les premiers cocktails avaient du chercher pendant un bon moment avant de trouver les combinaisons et dosages parfaits. "Mais bon, en fait juste le plaisir de pas avoir à la faire soi-même, ça surpasse un peu tout je crois bien." Ajoute t-elle en souriant. On n'était jamais mieux servi que par soi-même comme disait le dicton, mais il fallait bien reconnaitre que se faire servir était extrêmement agréable.

Itziar ne prend pas la peine d'attendre avant d'assaillir son amie de questions quant aux récents évènements de sa vie. Elle est curieuse, elle ne peut s'en empêcher, mais c'est aussi par enthousiasme pour tout ce que cela pourrait dire pour la jeune femme. "J'vais pas te contredire sur ça, tu sais que tu te prends trop la tête en général." Lui répond-elle avec un clin d'oeil. Ce n'est pas méchant, surtout que ce n'est pas non plus la première fois qu'elle lui dit ça. Itziar sait que Elora est comme ça, elle ne la changera probablement pas, mais ça ne fait pas de mal de lui faire remarquer. "Je pense qu'elle est intelligente et que dans le pire des cas, elle finira par se rendre compte que c'était un moyen comme un autre de rentrer en contact avec elle. Ca veut pas pour autant dire que ça t'intéresse pas réellement de bosser pour elle. Si elle arrive à se mettre à ta place, je suis sûre qu'elle comprendra." La situation n'était pas simple en même temps et même si se faire embaucher pour se rapprocher de sa soeur était peut-être un peu maladroit de la part de la jeune femme. Ca ne partait absolument pas d'une mauvaise intention. Un large sourire se dessine sur le visage de la jeune espagnole quand Elora souligne le fait qu'elle a suivi ses conseils. "J'ai vu ça, je suis fière de toi sur ce coup-là, je pense que ça a pas dû être facile. Et pour être complètement honnête avec toi, je sais pas si j'aurai eu le cran de suivre mes propres conseils." Il n'y avait pas un mensonge là-dedans. Elle admirait réellement Elora, qui selon elle, avait fait preuve d'une très grande maturité. Donner des conseils était une chose plutôt aisée. Tant que l'on prêtait une oreille attentive à ce qu'on nous racontait il n'était pas compliqué de proposer des solutions. En revanche, les mettre en oeuvres demandait bien plus de courage. Elle la questionne ensuite sur Noam. Elora lui avoue qu'il ne va effectivement pas bien en ce moment. Comme quoi, son intuition était bonne la dernière fois qu'il était venu au bar. D'ailleurs elle apprend même qu'elle se prend la tête avec lui. "Oh merde. Ca vous arrive souvent ça ?" lui demande t-elle. Elle savait que Noam et Elora se connaissait depuis un bon nombre d'années, elle pouvait se douter qu'ils s'étaient sans doute déjà disputé à plusieurs reprises, mais elle ne savait pas si c'était quelque chose de courant pour eux ou si c'était vraiment le signe que quelque chose n'allait pas. "Je prends note du coup et promis si je vois qu'il va vraiment pas bien, je t'appelle." Lui dit elle. La dernière fois, elle n'était pas sûre, il ne laissait rien paraitre, la prochaine fois, elle ne se ferait pas avoir et ne manquerait pas d'appeler son amie.

Elora se lève ensuite pour aller leur commander leur boisson. Première tournée de verres de la soirée. Surement pas la dernière. "Merci ! La prochaine est pour moi." Lui lance t-elle quand la jeune femme revient avec leurs verres. Elles vont pouvoir gouter les cocktails de la concurrence, ce qui n'est franchement pas négligeable. "Cheers !" dit elle, elle aussi en venant gentiment cogner son verre contre celui d'Elora avant de boire une gorgée de sa piña colada qui, elle devait bien l'avouer était vraiment bonne. Il n'y avait rien à redire, le dosage était parfait. Ni trop d'alcool, ni pas assez. Il y avait bien des bars en ville qui pourraient en prendre de la graine pour s'améliorer. C'est ensuite à Elora de la questionner. Ce qui fait sourire Itziar. "Oh bah tu sais à part les cours, ça va bien pour moi. La routine malheureusement." Lui répond elle avant d'ajouter. "J'aimerai bien te dire qu'il m'est arrivé des trucs vraiment fous, mais non. Je me suis juste retrouvée coincée dans le train fantôme de Dreamworld à Halloween. Moi qui déteste ce genre de manège de base, je te laisse imaginer le cauchemar." Lui raconte t-elle repensant à sa mésaventure avec Archie. Ils s'en souviendraient surement longtemps de cette soirée. Quand Elora la questionne sur la fac en revanche, elle fait la moue. "J'aimerai bien, mais non j'ai encore un an. Un an et je suis libre." Dit elle en plaisantant. "Bon après je pense que l'an prochain va être un peu moins scolaire, on va devoir faire des stages donc ça va changer un peu. Mais sinon je suis quand même toujours paumée quant à ce que je veux réellement faire. Je compte sur ces stages pour m'éclairer un peu ou à la limite me montrer ce que je veux surtout pas faire." Elle ne savait pas ce qu'elle voulait faire quand elle s'était lancée dans cette filière. Elle n'était toujours pas plus avancée maintenant. Elle se sentait un peu en marge de ses camarades de classe sur ce plan-là. Ils avaient beau être plus jeunes, ils semblaient bien plus sûrs d'eux sur leur avenir.


so i’m a dreamer, a gazer
a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose -- but in the end, don’t we all?


Revenir en haut Aller en bas
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans.
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : #28, fortitude valley

POSTS : 1109 POINTS : 245

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
MILENA #2 △ speak and open up your mind it's something you should do all the time. keep exploring, seek and find you know you might surprise yourself. talk without a taint or hold, the doubts that should embrace your heart, the calm and chaos of your soul.


NOAM △ when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight if you need help, if you need help i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well, to make you well. when enemies are at your door I'll carry you way from more, if you need help.

TommyCadeIsaac

RPs EN ATTENTE : Leonardo △ Itziar
RPs TERMINÉS : Milena #1ThomasItziar
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) lux aeterna.
DC : le pas-si-mort, matteo & la tempête émotionnelle, bailey.
INSCRIT LE : 04/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

MessageSujet: Re: Tonight, we are young! ft. Elora   Sam 19 Jan 2019 - 21:22



Tonight we are young !
Itziar & Elora


Pour la première fois depuis bien longtemps nous ne sommes pas derrière le bar ce soir. On va enfin pouvoir profiter d’une soirée ensemble sans être constamment interrompue par des clients, des cocktails à servir et tout un tas de trucs à gérer. Cela va nous faire du bien. Pourtant, on est déjà en train de blaguer sur le fait que l’on va très probablement être assez critique avec les boissons que l’on va nous servir au cours de la soirée. On en plaisante pourtant, je me souviens parfaitement de nos premières soirées à servir ensemble. J’étais au bar depuis plus longtemps qu’elle, mais à l’époque, on avait refait toute la carte et je ne maîtrisais pas tout. On en à passer des soirées à refaire des verres en riant. Pourtant comme la blondinette le dis si bien, on va profiter de se faire servir le temps d’une soirée. Je crois qu’on le mérite amplement après tout. « Ah oui, ce soir, aucune de nous ne va derrière le bar. » dis-je en souriant. « On a bien mérité une soirée à ne rien faire après tout ! » Vraiment. Et je compte bien en profiter pleinement surtout que je ne travaille pas demain. Cela promet une véritable bonne soirée.

Comme souvent, il ne faudra pas très longtemps pour qu’Itziar commence à me questionner sur les derniers évènements de ma petite vie. Il y a peu, je me suis confié à la jeune femme et il est normal qu’elle souhaite en savoir un peu plus sur l’évolution des choses. C’est en souriant quelque peu que je finis par lui annoncer que j’ai suivi ses conseils tout en restant fidèle à moi-même, c’est-à-dire en continuant perpétuellement à me prendre la tête pour les moindres détails. Bien entendu, cela fait rire Itziar. « Au moins, je l’avoue maintenant. C’est déjà un début. » ajoutais-je tout en haussant les épaules. Il y a encore quelques mois, je n’aurais jamais dit à haute voix que je passe mon temps à trop me prendre le chou avec tout et n’importe quoi. Cela a surtout été le cas avec la découverte de cette nouvelle famille. J’en avais longuement parlé avec Itziar avant de me lancer et je dois dire que je suis réellement touché par son attention. Elle ne fait pas semblant de s’intéresser à tout cela, bien au contraire. Je vois dans son regard et surtout dans ses paroles qu’elle est plus que sincère et qu’elle se soucie vraiment de tout cela. C’est donc avec la plus grande attention que je l’écoute. Je ne peux qu’approuver ses dires à propos de Milena et pourtant une part de moi ne peux s’empêcher d’imaginer le pire. De voir ma demi-sœur me détester, m’en vouloir pour avoir infiltré sa vie et son quotidien sans ne rien lui avouer. Nerveusement, je commence à jouer avec le menu entre mes doigts. « Je sais que tu as raison, mais y as une part de moi qui flippe constamment. » avouais-je alors avant de relever les yeux vers mon amie qui vient d’avouer qu’elle n’aurait probablement pas eu le courage de suivre ses propres conseils. Un sourire se dessine sur mes lèvres. « Et bien, tu as tort parce que tu es vraiment de très bons conseils. Ça m’a beaucoup aidé ce que tu m’as dit la dernière fois, tu sais. » lui avouais-je en souriant. Tout doucement, la conversation glisse vers un autre sujet : mon meilleur ami. Visiblement, je ne suis pas la seule à avoir repérée qu’il ne va pas bien en ce moment. Bêtement, cela me rassure, je ne me fais pas des films et il est clair que ses derniers temps, il ne va vraiment pas bien. Sans entrer dans les détails, je fais savoir à Itziar que l’on passe notre temps à se disputer avec Noam. Elle semble surprise de mon aveu et j’aimerais lui dire que ça va passer, mais dernièrement, j’ai la sensation que tout cela ne va pas être aussi simple. J’ai l’impression que nous sommes comme dans une impasse avec Noam et je n’aime pas cela. Pourtant, ce soir, je ne veux pas être triste alors j’essaye de ne pas penser à cela. « C’est assez récent, je… Enfin, je ne m'entends pas du tout avec sa femme et ça crée des conflits entre nous. En plus, il ne veut pas avouer que ça va pas et ça m’énerve de le voir comme ça. » dis-je un peu trop rapide. [color=#cc6699]« Enfin, c’est tendu en ce moment quoi. » Je ne veux vraiment pas m’étaler sur le sujet. Ce n’est pas que je ne fais pas confiance Itziar, mais c’est un sujet très personnel et cela ne concerne pas que moi. Elle ne connaîtrait absolument pas Noam, je pense que je lui en aurais plus parlé, mais elle le côtoie régulièrement et je ne pense pas que cela améliorait la situation s’il savait que je parlais de tout ça à tout le monde. Elle m’assure qu’elle fera attention à lui et je lui souris tendrement. « Merci Itziar. » C’est un remerciement qui vient du cœur, réellement. « T’es vraiment géniale, tu le sais ça ? » Je me sens réellement chanceuse d’avoir une collègue comme la jeune espagnole.

Mais ne voulant pas concentrer l’attention sur moi toute la soirée, je me dépêche d’aller commander nos boissons pour que notre nuit de folie puisse enfin commencer. Il me faudra quelques minutes avant de revenir à notre table avec les deux verres. On trinque et je finis par m’enquérir des nouvelles du côté d’Itziar. C’est tout en sirotant mon cocktail que j’écoute très attentivement ce que me raconte la jeune femme. Lorsqu’elle me parle de sa mésaventure à Halloween, j’en frissonne presque. « Mon dieu, je te comprends, je suis tellement une flippette, je crois que j’aurais fait une crise. » dis-je en riant. Je déteste les films d’horreur et tout ce qui tourne autour de la peur et d’Halloween, ce n’est vraiment pas pour moi. Finalement, on en vient à parler de son parcours scolaire et contrairement à ce que je croyais, elle a encore une année d’université à effectuer. Elle semble presser de terminer alors que je rêverais de reprendre. C’est marrant à quel point nous sommes tout différent là-dessus. En même temps, je me dis que je râlerais probablement comme elle si je n’avais jamais arrêté et jamais autant galérer. « Tu n’as même pas une toute petite idée de ce qui pourrais t’intéresser éventuellement ? » lui demandais-je alors un peu curieuse, je dois l’avouer. « Te connaissant, je suis sûre que tu vas t’épanouir dans tes stages. » Itziar est une personne qui ne rechigne jamais pour travailler, elle va forcément finir par trouver sa voie, j’en suis certaine.

« Bon… Arrêtons de parler d’école ou de problèmes et truc comme ça. » dis-je tout en sirotant une longue gorgée de mon cocktail. Après tout, nous sommes venus ici pour nous amuser et non pas nous lamenter sur notre sort. « Tu comptes draguer ce soir ? » lui demandais-je alors sans détour. Étonner par ma propre question, je me mets à rire quelque peu. « Désolée, je sais pas d’où ça sortais ça. » Peut-être du fait, que je supporte de moins en moins d’être célibataire et de ne clairement pas avoir le temps pour rencontrer qui que ce soit. Probablement. « On ira danser après ? J’ai trop envie de danser ! » Oui, ce soir, je compte bien me lâcher.     


† i'm fallin. in all the good times, i find myself longing for change and in the bad times, i fear myself



Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveuse dans un bar
LOGEMENT : #732 Toowong avec Paul et Vincent

POSTS : 5334 POINTS : 915

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis un peu plus d'un an - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Blaze - Levi - Michael (Ghosts) - Archie#2 - Paul#2 - Noam - Elora#2 - Easy²#3 - Primrose - Jaesun
RPs TERMINÉS : Clara - Andy - Easy² - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie - Paul - Andy#3 - Elora - Dimension fantôme - Easy²#2 (Zombie) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher
PSEUDO : Sockie
AVATAR : Perrie Edwards
CRÉDITS : moi même
DC : Sohan
INSCRIT LE : 12/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie http://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends http://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar http://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

MessageSujet: Re: Tonight, we are young! ft. Elora   Ven 25 Jan 2019 - 1:00



"C'est vrai que rien que le fait de l'avouer, c'est un début, alors pour ce soir, je laisse couler." Lui répond elle quand Elora lui dit qu'elle se prend trop la tête comme à son habitude, mais que cette fois-ci à la différence de 99% du temps, elle le reconnait. Reconnaître ses défauts, c'est déjà un très bon moyen d'avancer et d'y remédier. Ca prouve qu'on est capable de se rendre compte de nos mauvaises habitudes et c'est donc la première étape à franchir pour s'améliorer. Alors pour ce soir, elle laissait passer, elle ne lui ferait pas la morale quant au fait qu'elle n'a vraiment aucune raison de se prendre la tête à ce point, qu'elle devrait plutôt laisser les choses se produire sans trop chercher à analyser et que de toute façon si quelque chose doit arriver, ça arrivera. Pour ce soir, elle veut bien la laisser se prendre la tête autant qu'elle veut si ça peut lui faire plaisir, elles sont là pour se détendre et si se détendre passe par se prendre la tête en analysant toutes les situations possibles, alors pourquoi pas. Ce ne serait peut-être pas si contreproductif que ça n'y parait. Quand Elora lui avoue ensuite qu'il y a une part d'elle qui a peur, Itziar ne peut que hausser les épaules. Elle trouve ça totalement normale. La jeune espagnole ne peut bien sûr par se mettre à la place de son amie, leur situation étant bien différente, mais elle pouvait comprendre la peur. "C'est normal d'avoir peur je pense, je sais pas je crois qu'au fond de nous on a toujours peur d'être rejeté, même si on se dit qu'on s'en fiche un peu ou quoi, on contrôle pas notre inconscient. En fonction de leur réaction et de comment tout va se mettre bout à bout dans le futur, ça pourrait changer plein de choses." Lui dit elle avec sincérité. Avoir peur était loin d'être une faiblesse dans un cas comme ça. Bien au contraire, rien que le fait de le reconnaitre démontrait une certaine force et une grande lucidité, selon Itziar. "Je suis contente d'avoir pu t'aider. J'ai l'impression qu'en général c'est plus simple d'aider les autres que de s'aider soi-même." Ajoute t-elle en ponctuant sa phrase d'un haussement d'épaules. Signe qu'elle ne savait pas trop ce qu'elle racontait, mais que c'était une hypothèse qu'elle avait décidée d'émettre. Quand on conseillait les autres, il s'agissait simplement de parler. Parler, dire quoi faire, en soi, ce n'était pas bien compliqué. Le plus compliqué était d'agir et de suivre les conseils. C'est pourquoi suivre ses propres conseils lui semblait peu aisé. La conversation passe ensuite à Noam. Elora lui apprend ne pas s'entendre avec la femme de ce dernier, un détail qui ne serait pas étranger quant à l'origine de leur dispute. "Ah ... ça doit pas être simple, mais bon, vous vous connaissez depuis tellement longtemps, il y a pas de raison que ça s'arrange pas. Tu dis qu'il veut pas avouer que ça va pas, j'pense qu'il faut juste lui donner le temps de l'accepter avant qu'il puisse le reconnaitre tu vois ?" Elle ne veut pas trop s'avancer à ce sujet, elle n'est pas là pour dire des bêtises, mais elle ne pense pas mentir en disant ce qu'elle vient de dire. "Bah pour être honnête on me le dit assez régulièrement que je suis géniale, mais merci c'est toujours agréable à entendre." Lui répond-elle en plaisantant

Elles avaient donc porté leur dévolu sur des cocktails pour commencer la soirée. Commencer en douceur avant de se lancer dans des boissons un peu plus chargée. Un peu comme il faut aviner un tonneau avant de le remplir, il faut avaler quelque chose d'assez doux pour préparer le terrain avant d'attaquer l'alcool fort. Non seulement, ça permettait de ne pas être complètement ivre dès le début de la soirée, mais en plus ça permettait aussi de ne pas vomir fasse au gout de l'alcool servi quasiment pur. Un cocktail était donc un bon moyen de commencer une soirée, tout comme une bière aurait pu, là aussi, faire très bien l'affaire. Elles trinquent puis Itziar raconte à Elora la mésaventure qu'elle a rencontrée avec Archie quand ils avaient décidé d'aller au parc d'attraction à Redcliffe pour Halloween. La réaction de la jeune américaine la fait rire, même si sur le moment, elle était loin de rire et loin de faire la fière. Ca avait été un mauvais moment sur le coup, mais maintenant elle avait un peu plus de recul et elle avait réalisé que finalement, elle s'était fait peur toute seule plus qu'autre chose. "Oh ben j'en menais pas large. Je me suis même demandée à plusieurs reprises si j'allais ressortir vivante de là. Le délire total. J'en reviens toujours pas que tout le monde ce soit barré alors qu'on était encore dedans." S'ils n'avaient pas décidé de sortir tout seul, peut-être qu'ils auraient passé la nuit enfermés dans le parc, ce qui ne lui aurait pas plus dit que ça. Pour ce qui est de savoir ce qu'elle veut faire plus tard. C'est un peu la panne sèche pour le coup. C'est le genre de questions qu'à tort, elle ne se pose pas encore. "Honnêtement, pas vraiment. Je pense que j'aimerai bien un job ou je pourrai quand même gérer pas mal de choses. Après je suis plus branchée stratégie de com' que créativité aussi. L'événementiel ça peut être sympa aussi, mais un peu plus bouché." Elle avait quand même quelques idées, même si ce n'était pas un plan de carrière détaillé sur dix ans. "J'espère ! Puis si ça se passe mal tu m'entendras me plaindre le soir au bar." Finit elle en riant. C'était bien son style de faire ça. Se plaindre d'un stage nul, mais y retourner tout de même parce qu'elle n'aurait pas d'autre choix.

Elora propose d'arrêter de parler d'école et de problèmes, Itziar ne pourrait pas être plus d'accord et va donc cogner son verre doucement contre celui de son amie avant de boire une gorgée en guise d'approbation. "Excellente idée. On a nos soirées au travail pour parler de ça." Lui lance t-elle avant de prendre un air faussement choquée face à la question s'échappant de la bouche d'Elora. "Alors je te ferai savoir que d'un : je ne drague pas moi et de deux : je ne révèle pas mes intentions." Lui répond-elle d'un aire faussement sérieux avant de lui retourner la question. "Et toi ? T'as prévu de draguer ? Tu veux qu'on te trouve un bel Apollon pour te tenir chaud ce soir ?" Non elle ne pouvait pas se limiter à sa première question, il fallait toujours qu'elle en rajoute, pour ne pas changer. Elle se remet à siroter son cocktail et hoche la tête de haut en bas pour acquiescer quand son amie lui demande si elles vont aller danser ensuite. "Carrément ! Tu veux aller ou ? Electric Playground ? Ailleurs ?" demande t-elle. Elle n'était pas familière avec les habitudes de la jeune américaine à ce sujet et préférait donc la laisser choisir l'endroit qu'elle préférait. "Par contre avant ça, c'est tournée de shooters et c'est moi qui offre bien entendu. On peut pas aller en boite avec juste un cocktail." Dit elle avant d'attraper la carte des shooters et cocktails posée juste à côté d'elle. "Tu penses que tu peux en boire combien ?" demande t-elle avant de tendre la carte à Elora.


so i’m a dreamer, a gazer
a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose -- but in the end, don’t we all?


Revenir en haut Aller en bas
Elora Dawson
l'enfant caché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans.
SURNOM : très souvent Elo.
STATUT : célibataire et pour l'instant c'est très bien comme cela.
MÉTIER : assistante de Milena Grimes au cabinet Grimes & Hartman le jour, serveuse dans un bar la nuit.
LOGEMENT : #28, fortitude valley

POSTS : 1109 POINTS : 245

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne connais pas son père biologique et viens de se découvrir une famille △ a perdue sa maman il y a trois mois △ discrète et travailleuse, on ne la remarque jamais vraiment △ née à New-York elle a cependant grandie à Brisbane △ amoureuse d’un homme mariée qui cinq ans de plus qu’elle △ végétarienne et fervente protectrice des animaux △ possède trois tatouages.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
MILENA #2 △ speak and open up your mind it's something you should do all the time. keep exploring, seek and find you know you might surprise yourself. talk without a taint or hold, the doubts that should embrace your heart, the calm and chaos of your soul.


NOAM △ when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight if you need help, if you need help i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well, to make you well. when enemies are at your door I'll carry you way from more, if you need help.

TommyCadeIsaac

RPs EN ATTENTE : Leonardo △ Itziar
RPs TERMINÉS : Milena #1ThomasItziar
PSEUDO : paindep.
AVATAR : lili reinhart.
CRÉDITS : (avatar) lux aeterna.
DC : le pas-si-mort, matteo & la tempête émotionnelle, bailey.
INSCRIT LE : 04/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20534-i-wanna-give-you-wild-love-elora http://www.30yearsstillyoung.com/t20571-you-ll-find-me-in-the-region-of-the-summer-stars-elora

MessageSujet: Re: Tonight, we are young! ft. Elora   Dim 3 Fév 2019 - 0:03



Tonight we are young !
Itziar & Elora


Je n’avais pas vraiment prévu de tous mes petits problèmes ce soir, mais je ne peux en vouloir à Itziar de me demander des nouvelles. Après tout, elle est l’une de rares personnes à qui je me suis confié sur mon histoire de famille. Elle mérite de connaître les avancements de cette histoire un peu folle. Alors, je lui explique tout ce qui me stresse de plus en plus depuis quelques jours et c’est toujours avec la même sincérité que ma collègue me répond. Je suis véritablement touchée par son attention et cela me fait sourire un peu comme une idiote alors que nous parlons de quelque chose de sérieux. « De toute manière, je ne peux plus faire marche arrière, alors on verra bien. » dis-je en souriant quelque peu. Je me suis lancé droit dans le mur maintenant, je dois juste attendre les retombées et assumer les conséquences. Tout simplement. Je souris à nouveau à la blondinette en face de moi. « C’est toujours plus facile à dire qu’à faire comme on dit. » C’est tellement cliché et à la fois si vrai. Il est toujours plus simple de donner des conseils sur la vie des autres. « Mais je suis contente d’avoir pu me confier à toi, tu n’imagines pas comment cela m’a aidé. » Pour elle, elle m’a tout simplement donné quelques conseils lorsque j’en avais besoin. Pour moi, c’était bien plus que cela. Elle n’a pas dit grand-chose, c’est vrai, mais cela m’a vraiment fait réfléchir lorsque j’en avais le plus besoin. Tout doucement, la conversation se dirige vers Noam et le fait que l’on soit quelque peu fâché dernièrement. Je comprends qu'Itziar a également remarqué que quelque chose n’allait pas avec mon meilleur ami et je suis contente de voir que je ne suis pas la seule. « Oui, il a clairement besoin de temps, mais je m’inquiète pour lui et… Enfin, on a deux caractères bien trempés tous les deux et on se connaît un peu trop. » dis-je en riant quelque peu. On est surtout aussi têtu l’un que l’autre, c’est bien souvent le problème dans notre relation. Itziar a le don de changer de sujet de manière spectaculaire et ses propos me font rire. « T’es géniale, mais ne prends pas la grosse tête hein ! » ajoutais-je tout en riant encore plus.

Cocktail en mains, voilà que l’on se met à parler du quotidien de ma collègue. Tout d’abord de la frayeur qu’elle a pu avoir pour Halloween et que je n’ose pas imaginer. Vu ce que me raconte Itziar, elle s’était retrouvée complètement coincée dans une attraction. Ou comment bien finir une soirée. « Ça te fait des souvenirs au moins ! » dis-je en riant quelque peu avant de porter ma boisson colorée à mes lèvres. Un vrai délice, mais tellement sucrée que je vais probablement ne pas sentir les effets de l’alcool. Un vrai traquenard en soit. Finalement, nous évoquons rapidement les études de la jeune femme. Elle a l’air quelqu’un peu coincé quant à ses décisions pour son avenir et je ne peux que la comprendre. Je ne sais pas vraiment ce que je vais bien pouvoir faire de ma vie, mais je sais que je n’ai pas envie de finir mes jours au bar dans lequel nous travaillons actuellement. « J’espère bien ne plus te voir au bar trop souvent quand tu seras diplômée ! Même si tu me manqueras. » Je ne dénigre absolument pas le métier de serveuse après tout, c’est ce qui me permet de survivre depuis plusieurs mois désormais, mais j’espère bien qu’avec son diplôme en poche Itziar pourra se trouver un métier mieux payé et qui la passionne réellement. « Je suis sûre que tu finiras par trouver ma belle. » finis-je par ajouter en lui souriant tendrement. C’est tout ce que je lui souhaite.

Ne voulant pas passer la soirée à parler de nos problèmes bien trop adulte à mon goût, je propose à mon amie de conclure la conversation et d’enfin commencer à s’amuser. Bien entendu, elle ne rechigne pas et m’assure que l’on a toujours le temps de papoter de tout cela au travail. Je hoche la tête et bois une nouvelle gorgée de ce cocktail bien trop bon à mon goût, je crois qu’il va bientôt m’en falloir un autre. La réponse d’Itziar à ma question me fait exploser de rire. « Tu dragues jamais, jamais ? » demandais-je alors un peu surprise malgré tout. En même temps… Une femme aussi belle qu’elle. Je pense qu’elle n’a pas besoin de faire grand-chose pour que les hommes et les femmes se retournent sur son passage. Bien entendu, elle ne perd pas de temps pour me retourner la question et je me mets à rougir bêtement. Cela fait bien longtemps que je n’ai pas pensé à tout cela. Trop longtemps pour être honnête. « Je sais pas vraiment. » dis-je alors en baissant quelque peu la tête. Bien sûr que j’aimerais mettre tous mes problèmes de côté le temps d’une soirée pour m’amuser comme tout les jeunes de mon âge, mais j’ai souvent l'étrange impression de ne plus savoir faire. « J’ai pas fait ça depuis tellement longtemps que j’ai l’impression d’être rouillée. » ajoutais-je en haussant quelque peu les épaules. Je prends une dernière gorgée de mon verre et relève les yeux vers mon amie. « Mais je t’avoue que je ne dirais pas non à une soirée sans prise de tête et si ça pouvait se finir dans les bras d’un bel homme ou d’une belle femme, je ne dirais pas non. » Autant être franche après tout. Je ne suis pas sortie avec une femme depuis ma première année de fac, mais je n’ai jamais vraiment caché ma bisexualité non plus. Je ne m’attarde pas vraiment sur le sexe de la personne pour être honnête. Je n’ai pas vraiment le temps de penser à tout cela qu’Itziar enchaîne déjà voulant connaître mon idée de programme pour la suite. « Le Playground ça me va. J’y suis pas allé depuis au moins un an, mais ça n'a pas dû trop changer. » Alors que je pose mon regard sur mon verre déjà vide. Gosh, je n’y suis pas allé doucement. Itziar me propose une tournée de shooter afin de pimenter un peu notre soirée. « Je te ferais dire ma chère que je tiens plutôt bien mon alcool. » Enfin, à l’Université, c’est ce que tout le monde me disait. Je n’ai jamais été du genre à trop boire et je pense connaître mes limites, mais il est vrai que je ne finis pas morte au bout de quelques verres seulement. « On peut prendre un mètre pour commencer, c’est déjà bien. » dis-je en riant tout en prenant la carte que me tend mon amie afin de choisir un parfum à tout cela. « J’aime bien ce qui a un goût sucré, mais prends ce qui te plaît. » Tant qu’elle ne nous prend pas quelque chose de trop trop fort ça devrait aller. « Tant que tu me proposes pas du Whisky ça devrait aller. » Une grimace se dessine sur mon visage en pensant à cet alcool. C’est ce que buvait mon beau-père… Rien que l’odeur ramène toujours un tas de mauvais souvenirs et je n’ai jamais pu en avaler une seule goutte.      


† i'm fallin. in all the good times, i find myself longing for change and in the bad times, i fear myself



Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans. (13.03.1994)
SURNOM : Izzie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveuse dans un bar
LOGEMENT : #732 Toowong avec Paul et Vincent

POSTS : 5334 POINTS : 915

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis un peu plus d'un an - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Blaze - Levi - Michael (Ghosts) - Archie#2 - Paul#2 - Noam - Elora#2 - Easy²#3 - Primrose - Jaesun
RPs TERMINÉS : Clara - Andy - Easy² - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie - Paul - Andy#3 - Elora - Dimension fantôme - Easy²#2 (Zombie) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher
PSEUDO : Sockie
AVATAR : Perrie Edwards
CRÉDITS : moi même
DC : Sohan
INSCRIT LE : 12/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie http://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends http://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar http://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

MessageSujet: Re: Tonight, we are young! ft. Elora   Dim 17 Fév 2019 - 1:03


Au fond, elle n'est pas certaine à 100% que ses conseils aient été d'une grande aide pour Elora. La jeune femme avait fait tout le travail, pas elle. Elle, elle s'était contentée d'émettre quelques hypothèses, de lui donner quelques pistes. Elle n'était en rien sûre de ce qu'elle avait pu avancer. Simplement, elle s'était mise à la place de son amie et avait donné les conseils qu'elle aurait probablement aimé entendre si elle s'était trouvée dans cette situation. Pour le reste, c'était Elora et rien qu'Elora. Cependant, c'était son amie et donc elle était bien évidemment sincèrement intéressée par l'évolution de la situation et tout ce que cela pouvait impliquer pour son amie. Elle n'a donc pas l'impression d'avoir fait quoi que ce soit. C'était normal pour elle. Ecouter ses amis, c'était tout de même la base de l'amitié selon elle. "T'as pas à me remercier. Puis tu sais que si t'as besoin de parler, je suis là." Lui dit elle. C'était normal pour elle, comme c'était normal de la tenir au courant à propos de Noam. "Justement vous vous connaissez trop, c'est pour ça que ça ne peut que s'arranger." Elle avait du mal à imaginer qu'ils puissent rester fâchés. Ce n'était même pas envisageable. "Et je te promets que je vais garder les pieds sur terre malgré tout." Lui lance t-elle en riant quand son amie lui dit de ne pas prendre la grosse tête. Ce n'était pas réellement le genre de la jeune espagnole, il n'y avait donc pas vraiment de risques à ce sujet.

Sa mésaventure avec le train fantômes lui faisait des souvenirs. Effectivement, c'était une façon de voir les choses. Certes, ça ne faisait pas des souvenirs très agréables et encore, elle n'était pas traumatisée non plus, mais ça lui permettait aussi d'avoir cette anecdote des plus originales à raconter. Tout le monde ne pouvait pas se vanter de s'être retrouvé coincé dans le noir, dans un train fantôme et n'ayant d'autre moyen de sortir que celui de descendre du wagon et remonter les rails à pied jusqu'à la sortie. C'était cocasse, même si sur le moment, elle n'avait pas beaucoup rit. En y repensant en revanche, elle se rend compte qu'elle avait un peu dramatisé la situation sur le coup et qu'elle était bien moins en danger qu'elle n'avait pu l'imaginer. Quand elles abordent le sujet des études, pour Itziar, c'est un peu plus flou. Elle n'était pas le genre de personne qui se projetait vraiment dans le futur. Elle n'avait jamais vraiment eu besoin de se soucier de ce genre de choses. A une époque, son plus gros soucis était de savoir comme elle allait pouvoir caser trois voyages en trois semaines en repassant à chaque fois quelques jours par Madrid. Le genre de choses qui ne demandait donc pas vraiment de réflexion. "Attends c'est pas parce que je serai diplômée et que j'aurai un travail que je viendrai plus au bar. J'y viendrai pour consommer quand même. Je serai de l'autre côté du comptoir, mais je serai là." répond-elle à son amie avec un clin d'oeil avant d'ajouter. "Enfin en attendant j'ai ni fini mes études, ni trouvé de travail donc, t'inquiètes pas, tu risques de me voir bosser avec toi encore un bon moment." Etre diplômée était une chose, trouver un travail en était une autre et elle ne quitterait son emploi au bar qu'une fois que ces deux choses seront officielles. Pas avant.

Elora lui propose ensuite de passer aux choses sérieuses, c'est-à-dire, leur soirée entre filles, bien loin des petits tracas de la vie de tous les jours. Elles auraient largement le temps de parler de soucis, de travail et de tout ce qui va avec quand elles seront en train de bosser. D'ailleurs, qu'est-ce qu'était une soirée entre filles sans parler de flirt, de drague et de tout ce qui allait avec ? Itziar ne peut s'empêcher de rire quand Elora lui demande si elle ne drague jamais. En toute honnêteté elle n'a pas l'impression de draguer au sens premier du terme, mais elle sait qu'elle est du genre à flirter avec tout le monde, c'est plus fort qu'elle, c'est dans sa personnalité, elle ne s'en rend même pas compte. Alors, peut-être que ça compte comme de la drague, elle ne sait pas trop. "Non jamais ! Je me contente de battre des cils, de rires à toutes les blagues nulles et à jouer avec mes cheveux de manière insistante. Ca marche à tous les coups." Répond-elle en riant, ne manquant pas d'illustrer ses propos en mimant et en en faisant des tonnes. Elle serait une très mauvaise coach séduction, il fallait le dire. Elle ne se gène pas pour questionner son amie quant à ses plans de fin de soirée qui pouvaient être tous aussi croustillants que la soirée en elle-même. "Ohhh mais non j'y crois pas à ça." Lui dit elle quand son amie lui dit être rouillée. "C'est comme le vélo, ça s'oublie pas et puis quand bien même si t'es rouillée ! Je connais un super remède désinhibant qui te permettra de trouver chaussure à ton pied sans soucis." ajoute t-elle en riant. Elle parle bien évidemment d'alcool et non pas d'une quelconque drogue qui serait plus qu'illégale. Tout le monde savait que l'alcool avait le pouvoir de faire sortir les gens de leur coquille, pour le meilleur, mais aussi pour le pire parfois.

Itziar aime ce moment dans les soirées où l'ambiance commence à s'imposer, où on décide de ce qu'on va bien pouvoir faire après, même s'il arrive, une fois sur deux que les plans changent en cours de route. C'est le genre de choses qu'elle apprécie et c'est pour cela qu'elle ne perd pas de temps avant de demander à Elora ce qu'elle pense d'aller à l'Electric Playground plus tard pour danser jusqu'au bout de la nuit. L'excitation peut se lire sur son visage et sur l'énorme sourire qui se dessine sur ses lèvres quand son amie semble d'accord avec ce plan-là. "Un an ? Ca fait long ! Il était temps de remédier à ça ! Mais sinon non, je peux te dire que ça n'a pas vraiment changé, tu seras pas trop dépayser non plus." Ce n'était peut-être pas le meilleur club de Brisbane, mais Itziar s'y rendait régulièrement, quand elle ne bossait pas un soir de weekend et qu'elle n'avait pas mieux à faire. Elle la taquine quand elle lui demande combien de shooters elle va pouvoir boire tout en continuant de tenir la route, elle ne comptait pas non plus lui faire boire plus que de raison, après tout, il fallait que la soirée reste agréable. "Ah mais moi j'ai rien dit du tout, je demande c'est tout." Lui répond-elle d'un air faussement innocent. "Je vois qu'ils ont des shooters de vodka arrangée. Ca te vas ? Ils en ont pas mal qui ont l'air bien sucrés, genre caramel et fraise tagada." propose t-elle en tendant la carte à son amie avant de se lever. "Pour le whisky, t'inquiètes, je crois que je préfèrerai mourir que d'en boire en shooter." lance t-elle en faisant la grimace. "Rien que d'y penser je pourrai vomir, je crois que je me suis jamais remise de ma cuite au whisky il y a des années." Finit elle avant de s'éloigner de leur table pour aller commander le mètre de shooters directement au bar.


so i’m a dreamer, a gazer
a lover of stars filled with hope, aspiration and glowing applause. so i’m a wanderer, a traveler, a lover of arts. i dream of galaxies, of constellations and celestial beings. i live just to lose -- but in the end, don’t we all?


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tonight, we are young! ft. Elora   


Revenir en haut Aller en bas
 

Tonight, we are young! ft. Elora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: pub mctavish
-