AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Music is a safe kind of high! » LEVI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bailey Fitzgerald
la tempête émotionnelle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans - (28.04.1982)
SURNOM : souvent Bay.
STATUT : célibataire, libre comme l'air, enfin... si on oublie cette tempête brune.
MÉTIER : directeur artistique de la filiale australienne de la maison de disques de papa
LOGEMENT : #323 Bayside. une villa moderne et trop grande pour lui.
Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_inline_n80ahoKARz1ssoiqt
POSTS : 653 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Londonien pur souche, est à Brisbane depuis trois ans △ a été marié pendant sept ans à Ginny McGrath, un mariage arrangé par leurs parents △ haut potentiel émotionnel, il ressent tout trop fort △ la musique est toute sa vie et son boulot lui permet de ne pas perdre pied △ a un berger australien, Logan, depuis bientôt deux ans △ à une relation très conflictuelle avec son grand frère △ Jill McGrath lui fait tourner la tête depuis des années.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Music is a safe kind of high! » LEVI 15281c41de0bf336340765977980
GINNY (flashback) & GINNY #2 △ so, tell me how to be in this world. tell me how to breathe in and feel no hurt. tell me how 'cause i believe in something. i believe in us.

Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_moa7scKhKl1rf4domo1_500
AMELIA △ when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well. when enemies are at your door i'll carry you way from more if you need help.

LeoEvaLevi

ClémentAbelJack

RPs TERMINÉS : Ginny #1
PSEUDO : paindep.
AVATAR : joseph morgan.
CRÉDITS : (avatar) blini soul.
DC : le marine irlandais, cian & l'enfant caché, elora.
INSCRIT LE : 19/11/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t22234-bailey-paint-this-town-with-my-very-own-vision http://www.30yearsstillyoung.com/t22266-bailey-aren-t-you-tired-tryin-to-fill-that-void http://www.30yearsstillyoung.com/t22409-bailey-fitzgerald#912065

Music is a safe kind of high! » LEVI Empty
MessageSujet: Music is a safe kind of high! » LEVI   Music is a safe kind of high! » LEVI EmptyJeu 29 Nov - 22:57



Music is a safe kind of high!
Levi & Bailey


Assis à mon bureau, je jette un coup d’œil à la liste des artistes que nous avons signer depuis mon arrivée à Brisbane. En trois ans, on a signé plusieurs groupes et notamment quelques artistes prometteurs. Je pensais que papa était assez content du travail que j’avais pu faire depuis l’ouverture du label ici, pourtant hier Eliott à passer la journée à me rabaisser et à contester tous mes choix. Il connaît mes failles et sait exactement comment faire pour me faire du mal, pour que je me remette en question et que je me mette à douter de tout. En venant ici, en étant loin de ma famille, j’ai commencé à me sentir un peu plus confiant dans mon rôle de directeur artistique. Mes émotions sont toujours aussi ravageuses, j’ai toujours autant besoin de logique, je me remets en question notamment, pour la moindre phrase dites de travers, mais ici, je me sens un peu plus en paix avec moi-même. Pour la première fois de ma vie, mon père me faisait réellement confiance et je me sentais bien avec cela. Puis il y a eu le divorce et la déception que cela à engendrer dans ma famille. Désormais, je ne sais pas quel est leur plan, mais il semblerait que le but final soit de me pousser vers la sortie. Cette idée qu’Eliott ne cesse de me répéter fièrement me rend malade. À cause de mon divorce, je vais perdre tout ce que j’ai pu construire ici ? Mes émotions étant ce qu’elles sont, bien entendu, je ne m’arrête pas là-dessus. Je suis persuadé d’avoir tout foiré comme mon grand frère prend un malin plaisir à me le répéter. Il est là depuis trois semaines et depuis son arrivé, j’ai perdu le sommeil, j’en deviens irritable et par conséquent beaucoup plus exigent et intransigeant au travail. Alors, je fixe cette longue liste et je me demande ce que j’ai pu rater, là où j’ai échoué. J’ai forcément échoué quelque part, c’est de ma faute. Je suis incapable de penser autrement, submergé par la tempête qui se lève en moi. Eliott a très probablement raison. Je suis un incapable et je vais couler la boîte si je continue comme cela. Il faut que je reprenne le label en main. Nous avons de bons résultats avec des artistes, mais certains n’arrivent pas vraiment à percer. Cela fait un moment que je n’ai pas déniché un véritable talent. Ici, je ne fonctionne pas comme un tyran, j’ai des collègues et je leurs fait confiance lorsqu’ils viennent me voir pour me parler d’un petit chanteur qu’ils ont repérer. Cependant, ces derniers temps, on fait chou blanc. Il faut que ça change. Je ne perdrais pas mon travail, il en est hors de question. Je perdais bien ces derniers temps, mais la présence néfaste de mon frère, me donne envie de me battre à nouveau. Je veux retrouver ma passion. Je veux de nouveau vibrer devant un artiste et ce n’est pas dans mon bureau que cela va arriver. Voulant échapper à mon frère, je décide de finir ma journée au label et partir me balader en ville. Les joueurs de rue, c’est souvent cela qui me fait vibrer. Alors je préviens mon assistante et lui dis que je ne serais pas de retour avant le lendemain. Une fois le pied dehors je me sens un peu mieux, ne sentant plus le souffle d’Eliott par-dessus mon épaule. Il fait un temps magnifique et je décide de laisser ma voiture au parking du label pour partir me promener à pied. Je m’arrête tout d’abord au Death Before Decaf afin de me prendre un bon café et mes lunettes de soleil sur le nez, je pars me promener dans les petites rues de Brisbane.

Mes pas me dirigent doucement vers Logan City et ses plages artificielles. Il y a toujours du monde ici, toujours des petits artistes de rue le long de la promenade. Aujourd’hui ne fais pas exception. Je m’arrête quelques fois, mais je ne suis jamais réellement happé par ce que j’entends. Jusqu’à ce que j’arrive au bout de la promenade, là où les touristes se font bien moins nombreux et l’endroit un peu plus calme. Je m’assois sur un banc afin de finir mon café, réfléchissant dans quel bar je pourrais aller ce soir afin de voir des open mic ou autre, lorsque des notes de musique attirent mon attention. Un air que je connais par cœur qui a longtemps bercer ma vie, une chanson que j’aime beaucoup. Puis une voix. Une voix particulière, dégageant quelque chose de vibrant, de particulier et d’unique. Je me lève de suite et cherche quelques secondes du regard avant de trouver mon chanteur. Il est assis sur le rebord en pierre, une guitare à la main, son étui ouvert à ses pieds. Petit à petit, les gens s’arrêtent pour l’écouter. Il ne faudra que quelques secondes pour qu’une masse s’agglutine autour de lui. J’écoute de loin, observant les réactions des passants. Sa musique plaît et je dois avouer que sa voix m’attire immédiatement. Elle déclenche des émotions que je n’avais pas ressenti depuis un moment devant un artiste. Il joue pendant plusieurs minutes puis la foule reprend son mouvement, le laissant jouer pour les prochains passants. J’attends qu’il s’arrête pour faire une pause au bout de plusieurs minutes pour l’approcher doucement. « Bonjour. » dis-je doucement. « J’ai beaucoup aimé ce que vous venez de jouer ! » Je jette un coup d’œil à sa guitare, un bon modèle. « Belle guitare. Vous jouez juste pour le plaisir ? » finis-je par demander.


† I'm not scared of what you're gonna tell me. No, I'm not scared of the beast in the belly. Fill my cup with endless ambition and paint this town with my very own vision

Music is a safe kind of high! » LEVI OHoUPYP
Music is a safe kind of high! » LEVI FhycjZK


Dernière édition par Bailey Fitzgerald le Jeu 27 Déc - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Levi McGrath
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Trente-trois ans (13/12)
STATUT : Exploration terrestre des sentiments. Bromance avec Kane jusqu'à ce que la mort les sépare. Apprivoise le téléphone.
MÉTIER : Navigateur des mers à temps plein, homme à tout faire lorsque se trouve dans le besoin. Auteur de mots et maux
LOGEMENT : Son bateau, amarré au Manly Boat Harbour
Music is a safe kind of high! » LEVI 815d895b4721c14cbe7c86c63806d6c8
POSTS : 2175 POINTS : 5135

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : originaire de Londres ϟ réfugié dans la lecture depuis son enfance ϟ passionné de musique ; bienheureusement pour ses proches, il a l'oreille absolue ϟ amoureux de la mer, il a vécu la majorité de son existence au gré de celle-ci, découvrant le monde à son rythme ϟ enrôlé dans la Royal Navy de 2002 à 2005 ϟ n'a jamais décroché le moindre diplôme scolaire : il joue de la débrouillardise ϟ possède une collection d'instruments de musique, tous prénommés affectueusement ϟ ignare fini en termes de nouvelles technologies ϟ gagnant de the voice australia 2019
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : itziar ϟ bailey ϟ alex ϟ concours de châteaux de sable ϟ the voice ϟ charlie ϟ léonie ϟ charley

Music is a safe kind of high! » LEVI Hvu5
bloody family
mcgrath #2 ϟ ginny #1 ϟ matt #1 (df)

Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_ooeoiffEOg1s6pp33o1_540
nervy karvi
ariane #3 ϟ ariane #5 ϟ ariane #7


Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_inline_prio1zuFVD1qlm3fn_250
levisher
asher #4

Music is a safe kind of high! » LEVI G987
ink to my future
maze #1 ϟ maze #2

RPs EN ATTENTE : jack ϟ sohan ϟ thomas
RPs TERMINÉS : kane #1 ϟ owen ϟ levia ϟ ariane #1 ϟ mcgrath #1 ϟ karvisher ϟ kane #2 ϟ team apéro ϟ asher #1 ϟ ariane #4 ϟ michael ϟ kane #3 ϟ kane's bd ϟ karvi ϟ asher #2 ϟ andy ϟ ariane #2 ϟ asher #3 ϟ ariane #6
AVATAR : Jackson Rathbone
CRÉDITS : shiya (avatar), victoriaz (gif), loonywaltz (ub)
DC : Isy Jensen
INSCRIT LE : 10/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21321-levi-mister-farenheit http://www.30yearsstillyoung.com/t21396-levi-postcardman http://www.30yearsstillyoung.com/t21490-levi-mcgrath http://www.30yearsstillyoung.com/t21892-levi-mcgrath

Music is a safe kind of high! » LEVI Empty
MessageSujet: Re: Music is a safe kind of high! » LEVI   Music is a safe kind of high! » LEVI EmptyJeu 27 Déc - 22:45




I could stay awake just to hear you breathing, watch you smile while you are sleeping, while you're far away and dreaming.

Cela allait bientôt faire dix-huit ans que ton frère cadet, Gideon, avait fermé ses yeux pour un repos éternel. Presque deux décennies que ta route continuait sans sa présence physique et pourtant, le poids de son absence ne s'amoindrissait jamais dans ton cœur. Il n'y avait pas une journée qui se déroulait sans que tes songes s'orientent vers ton cadet et chaque jour sonnant son anniversaire de mort régnait tel un glaive sur ton existence. Tu n'en parlais pas, tu avais toujours refusé de l'évoquer, le discuter, l'explorer. Tu rejetais catégoriquement le fait que quiconque ternisse le tableau funeste que tu t'étais érigé à l'effigie de Gideon avec ses images, ses couleurs, ses opinions. Ton frère t'étais précieux et égoïste, tu ne le partageais pas, même dans la mort.

Toutefois, tu perpétuais sa mémoire secrètement. Son souvenir était présent dans nombreuses de tes compositions et la majorité de tes interprétations puisaient dans les émotions que ton frère avait su - et savait encore - te procurer. Lorsque tu jouais une mélodie qui te ramenait à lui, tu y mettais insatiablement tout ton cœur, toute ton âme. Il te semblait souvent ne pas avoir d'émotion aussi riches et brutes que lorsqu'il animait tes notes.

Tu avais posé l'étui de ta guitare sur la promenade de Logan City. Tu avais passé les différents musiciens sans vraiment t'arrêter, immergé dans tes réflexions. Puis, lorsque la musique des autres te parvenait de manière presque inaudible, tu cessais tes pas pour sortir ta guitare. Assis sur un muret de pierres, tu vérifiais que Gulliver, ton instrument, était bien accordé. Tes doigts te menèrent vers quelques associations, avant que ton cœur ne s'oriente vers un pur classique : I don't wanna miss a thing d'Aerosmith.

Il était délicat de s'attaquer à un tel morceau. Généralement, tu ne t'y attelais pas. Tu pouvais l'interpréter, le jouer, mais en public, tu préférais t'éprendre de tes propres compositions ou de morceaux que les gens n'ont pas enregistrés déjà des milliers de fois. Tout le monde a déjà entendu cette chanson au moins une fois dans sa vie et il est bien difficile de ne pas s'approprier la version unique du groupe initial. Quand on s'identifie à une oeuvre, on peine à l'entendre sous d'autres nuances. Pourtant, tu t'y mets, les yeux d'abord fermés, considérant que lorsqu'il s'agit de ton coeur qui chante et joue, il n'y a pas de fausse route. On ne peut pas louper son coup avec le vrai, l'affection. On ne peut pas être insensible aux cordes vocales et aux mouvements issus des émotions lorsque ces dernières sont profondes et intenses.

Et la théorie se valide lorsque des passants osent arrêter leur train-train quotidien pour t'écouter. Quelques pièces rebondissent dans ton étui et quand tu termines ton interprétation, tu souffles doucement. Tu n'es pas là pour l'argent ou la renommée mais bien pour partager ta passion et te délivrer de ce qui te pèse. Un « Bonjour » te fait lever les yeux vers le blond qui t'aborde précautionneusement. « J’ai beaucoup aimé ce que vous venez de jouer ! » Un fin sourire étire tes lippes. « Merci, » tu réponds, les yeux plissés par le soleil et le sentiment d'avoir déjà vu cet homme. Il te semble exténué, tracassé, travaillé. Tes doigts continuent de gratter distraitement, en fond sonore de votre discussion, ton instrument. « Belle guitare. Vous jouez juste pour le plaisir ? » Tes yeux passent de Gulliver à Bailey. « Merci. Je joue par passion et par besoin. C'est ma manière de communiquer et d'apprécier la vie. » Bien plus qu'une simple distraction, un vulgaire passe-temps. Tu ne savais t'imaginer une journée sans musique, sans titiller un des instruments de musique dont tu disposais. Vos regards se croisent et enfin, tu le replaces. Bailey - ou Bel-Ami, le surnom que tu t'étais plu à lui trouver lorsque tu avais assister à son mariage avec ta cousine et après avoir entendu et élucidé à ta manière le gentilhomme. « Comme Ginny et sa peinture, » tu fais le parallèle, ton sourire grandissant contre tes lèvres, ton corps se redressant. « C'est un trait spécial McGrath. Matt c'est la bouffe, ce qui est plus avantageux pour ses proches. » Tu le laisses résoudre l'équation silencieusement, avant de proposer : « Tu veux que je te joue un morceau pour te dérider ? Qu'est-ce que t'aimes ? Eric Clapton ? » Les accords du refrain de Tears of Heaven résonnent, une chanson qui te prend toujours aux tripes sans merci. Tu le tutoies, non pas parce que tu le connais personnellement, mais parce que tu ne fais pas dans le vouvoiement. « Space Oddity ? » Tes mains glissent sur le manche, tes ongles percutent les cordes. « This is Ground Control to Major Tom. You've really made the grade and the papers want to know whose shirts you wear. Now it's time to leave the capsule if you dare. » Tu t'arrêtes, considérant ton interlocuteur. « Attends, j'ai encore mieux : I want to break free. I want to break free from your lies. You're so self-satisfied, I don't need you. I've got to break free, God knows, God knows I want to break free» Tu reprends la célèbre partition de I Want to Break Free de Queen. Que des artistes britanniques, le Fitzgerald remarquera-t-il ton dévouement pour votre pays natal commun ? Tu finis pas cesser de jouer pour tendre ta main : « Levi, si tu l'avais pas deviné. Je suis pas resté assez longtemps à ton mariage pour qu'on se calcule vraiment. »




All your joy and all your pain
I did it all. I owned every second that this world could give  ▬ with every broken bone, I swear I lived

Music is a safe kind of high! » LEVI 2MaBvzI
Music is a safe kind of high! » LEVI 2xZKz2f
Music is a safe kind of high! » LEVI 2LxpRjd
Music is a safe kind of high! » LEVI 2Nrxk1j
Music is a safe kind of high! » LEVI 2U54ztD
Music is a safe kind of high! » LEVI 2M90aFb
!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Bailey Fitzgerald
la tempête émotionnelle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans - (28.04.1982)
SURNOM : souvent Bay.
STATUT : célibataire, libre comme l'air, enfin... si on oublie cette tempête brune.
MÉTIER : directeur artistique de la filiale australienne de la maison de disques de papa
LOGEMENT : #323 Bayside. une villa moderne et trop grande pour lui.
Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_inline_n80ahoKARz1ssoiqt
POSTS : 653 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Londonien pur souche, est à Brisbane depuis trois ans △ a été marié pendant sept ans à Ginny McGrath, un mariage arrangé par leurs parents △ haut potentiel émotionnel, il ressent tout trop fort △ la musique est toute sa vie et son boulot lui permet de ne pas perdre pied △ a un berger australien, Logan, depuis bientôt deux ans △ à une relation très conflictuelle avec son grand frère △ Jill McGrath lui fait tourner la tête depuis des années.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Music is a safe kind of high! » LEVI 15281c41de0bf336340765977980
GINNY (flashback) & GINNY #2 △ so, tell me how to be in this world. tell me how to breathe in and feel no hurt. tell me how 'cause i believe in something. i believe in us.

Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_moa7scKhKl1rf4domo1_500
AMELIA △ when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well. when enemies are at your door i'll carry you way from more if you need help.

LeoEvaLevi

ClémentAbelJack

RPs TERMINÉS : Ginny #1
PSEUDO : paindep.
AVATAR : joseph morgan.
CRÉDITS : (avatar) blini soul.
DC : le marine irlandais, cian & l'enfant caché, elora.
INSCRIT LE : 19/11/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t22234-bailey-paint-this-town-with-my-very-own-vision http://www.30yearsstillyoung.com/t22266-bailey-aren-t-you-tired-tryin-to-fill-that-void http://www.30yearsstillyoung.com/t22409-bailey-fitzgerald#912065

Music is a safe kind of high! » LEVI Empty
MessageSujet: Re: Music is a safe kind of high! » LEVI   Music is a safe kind of high! » LEVI EmptyLun 14 Jan - 21:11



Music is a safe kind of high!
Levi & Bailey


Il n’est pas rare que je parte me balader dans les rues de la ville dans l’espoir de tomber sur un musicien de rue. Il n’est pas rare d’en trouver sur le boardwalk de Logan City. Il y a toujours de l’animation dans cette partie de la ville et très souvent des musiciens qui viennent partager leurs arts. Alors, je viens souvent faire un tour par ici, écouter ce qui se passe. Parfois découvrir des voix un peu particulières qui ne devrait pas se produire dans la rue, mais dans des endroits plus prestigieux. Une seule fois, j’ai sorti un artiste de la rue. À l’époque, je vivais encore à Londres. Il s’agissait d’un jeune homme qui se produisait très régulièrement devant le coffee shop où je venais prendre mon café tous les matins. Il m’a fallu du temps pour le convaincre, il ne voulait pas sortir de ses habitudes de joueur de rues. Aujourd’hui, il est en train de produire son troisième album avec mon père. À Brisbane, je n’ai jamais eu de réel coup de cœur parmi ceux que j’ai déjà pu entendre dans la rue. J’ai laissé quelques compliments, mais jamais ma carte pour une séance en studio. Cependant, j’ai besoin de me changer les idées aujourd’hui et je décide de faire un tour sur cette longue promenade, un café à la main. Penser à autre chose en écoutant de la musique. Mon échappatoire quotidienne. Cependant aujourd’hui, j’ai besoin de le faire loin du studio. Je marche sans but, me laissant porter par la foule. C’est seulement en arrivant au bout de la promenade que mon attention est attirée par quelques notes de musique. Un air que je connais par cœur, qui a bercer mon adolescence. Puis cette voix. Une voix comme on en entend rarement dans la rue et qui étonnamment me rappelle quelque chose sans que je ne puisse mettre le doigt dessus. Je me laisse guider par les notes de musique et trouve rapidement le musicien qui les joue. Un jeune homme aux cheveux longs, une chemise sur le dos et une belle guitare entre les mains. Il maîtrise clairement son instrument et je suis assez surpris de sa technique. Je laisse la foule profiter de cet instant avant que cette dernière ne se dissipe et me permette d’aller engager la conversation avec le jeune brun. Sa réponse me fait sourire. Clairement un passionné de musique. Clairement quelqu’un que je pourrais apprécier. « Il n’y a rien de meilleur que la musique. » répondis-je dans un sourire tout en continuant à observer son instrument. Perdu dans mes pensées, je sursaute presque lorsque je l’entends prononcer le prénom de mon ex-femme. Comment connaît-il Ginny ? Ou plutôt mon lien avec cette dernière ? Je suis surpris. Personne ne me connaît comme le mari de Ginny ici, enfin l’ex-mari. On ne sait jamais réellement afficher lorsque nous sommes arrivés à Brisbane, nos parents étant à des milliers de kilomètres, nous n’avions plus à faire semblant. Sourcils froncés, j’observe le visage de mon interlocuteur, incapable d’y mettre un nom. Pourtant, il semble bien connaître la famille McGrath. « Vous connaissez les McGrath ? » demandais-je alors subitement sur la défensive. Faites que ce ne soit pas un des larbins du père McGrath. Je ne suis vraiment pas d’humeur à me coltiner mon ex belle-famille aujourd’hui. Vraiment pas.

Pourtant, mon interlocuteur semble d’humeur joueuse et il enchaîne sans vraiment relever ma question. Il me joue quelques morceaux. C’est lorsqu’il se met à fredonner l’air d’une chanson de Bowie que je me fais la remarque d’avoir déjà entendu cette voix quelque part ? Est-il un artiste que l’on a pu rencontrer à Londres ? Probablement pas. Son petit jeu commence à m’agacer même si je dois avouer qu’il a de très bons goûts musicaux. « Excellent choix et très belle voix, mais je peux savoir qui vous êtes ? » finis-je par insister quelque peu impatient. Je n’aime pas cette sensation. J’ai l’impression, la sensation de le connaître ou tout du moins de l’avoir déjà croisé dans ma vie et pourtant, je suis incapable de mettre un nom sur ce visage. C’est bien cela qui me rend nerveux. Pourtant, j’ai une très bonne mémoire habituellement. Finalement, le jeune homme semble avoir pitié de moi. Il lâche son instrument et me tend une main ouverte tout en se présentant. « Le cousin. » finis-je par dire, étonné de ne pas le reconnaître. Il est vrai que je n’ai vu Levi qu’une seule fois en chair et en os, le jour de mon mariage il y a de cela neuf ans. Pourtant, Ginny et Jill parlent très régulièrement de lui et j’en ai vu passer des photos de ses aventures. Finalement bien plus détendu, un sourire se dessine sur mes lèvres tandis que je viens serrer sa main avec poigne. « Ta voix me disait quelque chose, mais incapable de me souvenir de ton nom, je suis désolé. » Beaucoup moins méfiant, je finis par venir prendre place à ses côtés. « Les filles ne m’ont pas dit que tu étais revenu par ici. Tu ne navigues plus ? C’est bien ce que tu faisais non ? » Oui parce que maintenant, que je connais son identité, je me souviens tout de même de quelques détails. En revanche, je ne me souvenais plus vraiment de son don pour la musique. Il a clairement une bonne oreille et il joue très bien de la guitare. Forcément, le professionnel en moi ne peut s’empêcher de ressortir pleinement. « Tu joues vraiment bien. Je suis surpris de t’entendre dans la rue. » Non pas que cela soit négatif, bien au contraire. J’admire tout particulièrement ceux qui joue dans la rue pour le plaisir, pour faire partager leurs passions et rien de plus. Ils sont souvent ceux avec le plus grand cœur et cela devient rare dans notre domaine, malheureusement. « Tu m’as eu à Aerosmith. J’ai tellement écouté cette chanson à une époque, mais ça fait des années que je ne l’avais pas entendu. Très bonne reprise. » Je lui souris à nouveau me tournant quelque peu afin de ne pas laisser le soleil m’éblouir.


† I'm not scared of what you're gonna tell me. No, I'm not scared of the beast in the belly. Fill my cup with endless ambition and paint this town with my very own vision

Music is a safe kind of high! » LEVI OHoUPYP
Music is a safe kind of high! » LEVI FhycjZK
Revenir en haut Aller en bas
Levi McGrath
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Trente-trois ans (13/12)
STATUT : Exploration terrestre des sentiments. Bromance avec Kane jusqu'à ce que la mort les sépare. Apprivoise le téléphone.
MÉTIER : Navigateur des mers à temps plein, homme à tout faire lorsque se trouve dans le besoin. Auteur de mots et maux
LOGEMENT : Son bateau, amarré au Manly Boat Harbour
Music is a safe kind of high! » LEVI 815d895b4721c14cbe7c86c63806d6c8
POSTS : 2175 POINTS : 5135

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : originaire de Londres ϟ réfugié dans la lecture depuis son enfance ϟ passionné de musique ; bienheureusement pour ses proches, il a l'oreille absolue ϟ amoureux de la mer, il a vécu la majorité de son existence au gré de celle-ci, découvrant le monde à son rythme ϟ enrôlé dans la Royal Navy de 2002 à 2005 ϟ n'a jamais décroché le moindre diplôme scolaire : il joue de la débrouillardise ϟ possède une collection d'instruments de musique, tous prénommés affectueusement ϟ ignare fini en termes de nouvelles technologies ϟ gagnant de the voice australia 2019
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : itziar ϟ bailey ϟ alex ϟ concours de châteaux de sable ϟ the voice ϟ charlie ϟ léonie ϟ charley

Music is a safe kind of high! » LEVI Hvu5
bloody family
mcgrath #2 ϟ ginny #1 ϟ matt #1 (df)

Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_ooeoiffEOg1s6pp33o1_540
nervy karvi
ariane #3 ϟ ariane #5 ϟ ariane #7


Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_inline_prio1zuFVD1qlm3fn_250
levisher
asher #4

Music is a safe kind of high! » LEVI G987
ink to my future
maze #1 ϟ maze #2

RPs EN ATTENTE : jack ϟ sohan ϟ thomas
RPs TERMINÉS : kane #1 ϟ owen ϟ levia ϟ ariane #1 ϟ mcgrath #1 ϟ karvisher ϟ kane #2 ϟ team apéro ϟ asher #1 ϟ ariane #4 ϟ michael ϟ kane #3 ϟ kane's bd ϟ karvi ϟ asher #2 ϟ andy ϟ ariane #2 ϟ asher #3 ϟ ariane #6
AVATAR : Jackson Rathbone
CRÉDITS : shiya (avatar), victoriaz (gif), loonywaltz (ub)
DC : Isy Jensen
INSCRIT LE : 10/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21321-levi-mister-farenheit http://www.30yearsstillyoung.com/t21396-levi-postcardman http://www.30yearsstillyoung.com/t21490-levi-mcgrath http://www.30yearsstillyoung.com/t21892-levi-mcgrath

Music is a safe kind of high! » LEVI Empty
MessageSujet: Re: Music is a safe kind of high! » LEVI   Music is a safe kind of high! » LEVI EmptySam 2 Fév - 0:35




I could stay awake just to hear you breathing, watch you smile while you are sleeping, while you're far away and dreaming.

Tu penses être du genre abordable. Il est vrai que tu as une allure assez singulière, tu ne te prends pas vraiment la tête avec la mode, tu tiens à tes cheveux longs et selon toi, le fait d'avoir une bonne hygiène compense celui que tu n'arbores pas les vêtements les plus tendances. Cependant, jamais tu n'as ignoré quiconque ayant pu t'adresser la parole. Il t'arrive assez fréquemment de jouer des morceaux requis par Autrui et les dédicacer à leur demande à de purs inconnus. La musique t'est précieuse et tu tiens à la partager, tu désires la communiquer. De plus, l'idée de semer un peu de bonheur en grattant tes doigts contre les cordes de tes instruments te comble. « Il n’y a rien de meilleur que la musique, » que te réplique avec raison le jeune homme lorsque tu lui décris les raisons qui t'invitent à en produire. Tu acquiesces, fin sourire aux lippes, puis voiles le soleil d'une de tes mains afin d'observer plus précisément le minois de ton interlocuteur. Après quelques poignées de secondes, tu reconnais l'ex mari de ta cousine Ginny.

Tu t'amuses derechef à saupoudrer la conversation de leur présence. Tu évoques Ginny, puis son frère. Tu décris les McGrath et leur passion et bien vite une lueur de méfiance s'installe dans le regard de Bailey. Tu le cuisines davantage, jouant au jukebox jusqu'à l'agacer assez pour que tu ressentes son malaise. Tu te demandes ce qui le dérange autant quant au fait que tu puisses le connaître davantage que lui ne t'ait reconnu. A-t-il quelque chose à cacher par rapport aux McGrath ? N'assume-t-il pas son dernier statut civil ? Tu es informé des grandes lignes de l'existence de ta cousine, toutefois, tu n'as jamais fait dans la psychanalyse et n'es pas enclin à tirer les vers du nez de qui que ce soit pour découvrir leurs petits secrets. Tu écoutes ce qu'on te dit mais ne va pas prêcher pour élucider quoi que ce soit.

Un rire satisfait file entre tes lèvres lorsque le Fitzgerald te complimente avant de relancer son interrogation sur ton identité. Finalement, tu craches le morceau et lui tends poliment ta main. « Le cousin, » qu'il te définit, ce qui te fait hausser les sourcils, amusé. « Ha, « le cousin ». Dit comme ça, ça fait presque mystérieux ou menaçant ! Ou mieux encore : cryptique ! » Tu t’assois de nouveau sur le muret et précises : « Ou tu peux aussi dire le mauvais cousin. Quoi que ça dépend de quel angle tu m'envisages - ou me dévisages. » Tu le taquines sur son comportement d'il y a quelques secondes à peine et l'entends s'excuser de ne pas t'avoir reconnu plus tôt. « T'inquiète. Je doute qu'on se soit même rencontré officiellement. Je suis pas le genre d'oiseau qu'on exhibe chez les McGrath londoniens. » Contrairement à Colton, ton frère jumeau, le fils parfait selon tes géniteurs. En effet, celui-ci a emprunté la noble voie de l'architecture à l'image de ses aïeuls, il représente le parfait petit bourgeois précieux qui obéit à toutes les règles de bienséance existantes et garantit de fantastiques richesses aristocratiques ; l'erreur n'est pas dans ses cordes puisque selon toi Colton n'est guère humain. Le simple aperçu mental de ce tableau te donne envie de vomir. Heureusement, Bailey te ramène à la réalité en te lançant sur le sujet de la navigation : « Les filles ne m’ont pas dit que tu étais revenu par ici. Tu ne navigues plus ? C’est bien ce que tu faisais non ? » « Mémoire impressionnante, » tu flattes, avant d'indiquer : « J'ai jeté l'ancre il y a quelques semaines. On m'a donné le défi de me poser un peu ici, je l'honore tant que je peux et tâte le terrain tout en ouvrant les paris sur la durée de mon sédentarisme. Je suis pas du genre à aimer rester au même endroit. Si tu veux y participer... »

Tu conserves ton sourire et fais tinter doucement quelques accords sur Gulliver, ta guitare. Tu as conscience qu'une partie de tes proches espère que tu résides à Brisbane indéfiniment. Pour ta part, tu ignores si cela est dans tes cordes. « Tu joues vraiment bien. Je suis surpris de t’entendre dans la rue. » Tu lèves les yeux vers le blond, intrigué : « Ha ouais ? Pourquoi ça te surprend ? » Tu t'amuses à faire quelques notes relatives à la guitare percussive. Tu n'es franchement pas le genre à savoir rester inactif. « Ça me change des poissons comme public. Et puis, les gens dans la rue interagissent un peu plus. En revanche, ils ne nourrissent pas des masses. J'imagine que c'est plus comme de la bouffe sociale. » Tu grimaces, l'air faussement déçu et reprends ton sérieux lorsque Bailey t'avoue avoir été attiré par ta reprise d'Aerosmith qu'il estime très bonne. « C'est sympa. Ça faisait longtemps que je ne l'avais pas entendue ni jouée aussi... » Un voile passe devant ton regard, tes pensées s'orientant vers Gideon, ton cadet décédé. Il te manque atrocement et tu lui as dédié cette dernière reprise. « Je ne suis pas un grand fan d'interpréter de tels classiques. C'est difficile de leur faire justice. Mais je me dis que quand tu joues avec tes tripes et ton cœur, tu peux pas te tromper. » Ceux-ci composent de vrais vecteurs et procurent à ton sens une dimension authentique au morceau populaire. « Après, je t'avoue que généralement je joue plutôt mes compositions. Tu veux en entendre une ? A moins que t'allais quelque part ? »




All your joy and all your pain
I did it all. I owned every second that this world could give  ▬ with every broken bone, I swear I lived

Music is a safe kind of high! » LEVI 2MaBvzI
Music is a safe kind of high! » LEVI 2xZKz2f
Music is a safe kind of high! » LEVI 2LxpRjd
Music is a safe kind of high! » LEVI 2Nrxk1j
Music is a safe kind of high! » LEVI 2U54ztD
Music is a safe kind of high! » LEVI 2M90aFb
!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Bailey Fitzgerald
la tempête émotionnelle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans - (28.04.1982)
SURNOM : souvent Bay.
STATUT : célibataire, libre comme l'air, enfin... si on oublie cette tempête brune.
MÉTIER : directeur artistique de la filiale australienne de la maison de disques de papa
LOGEMENT : #323 Bayside. une villa moderne et trop grande pour lui.
Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_inline_n80ahoKARz1ssoiqt
POSTS : 653 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Londonien pur souche, est à Brisbane depuis trois ans △ a été marié pendant sept ans à Ginny McGrath, un mariage arrangé par leurs parents △ haut potentiel émotionnel, il ressent tout trop fort △ la musique est toute sa vie et son boulot lui permet de ne pas perdre pied △ a un berger australien, Logan, depuis bientôt deux ans △ à une relation très conflictuelle avec son grand frère △ Jill McGrath lui fait tourner la tête depuis des années.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Music is a safe kind of high! » LEVI 15281c41de0bf336340765977980
GINNY (flashback) & GINNY #2 △ so, tell me how to be in this world. tell me how to breathe in and feel no hurt. tell me how 'cause i believe in something. i believe in us.

Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_moa7scKhKl1rf4domo1_500
AMELIA △ when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well. when enemies are at your door i'll carry you way from more if you need help.

LeoEvaLevi

ClémentAbelJack

RPs TERMINÉS : Ginny #1
PSEUDO : paindep.
AVATAR : joseph morgan.
CRÉDITS : (avatar) blini soul.
DC : le marine irlandais, cian & l'enfant caché, elora.
INSCRIT LE : 19/11/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t22234-bailey-paint-this-town-with-my-very-own-vision http://www.30yearsstillyoung.com/t22266-bailey-aren-t-you-tired-tryin-to-fill-that-void http://www.30yearsstillyoung.com/t22409-bailey-fitzgerald#912065

Music is a safe kind of high! » LEVI Empty
MessageSujet: Re: Music is a safe kind of high! » LEVI   Music is a safe kind of high! » LEVI EmptyMar 5 Mar - 18:15



Music is a safe kind of high!
Levi & Bailey


J’aime rencontrer des personnes qui partagent mon amour de la musique. Surtout ceux qui partagent leur art gratuitement, sans rien demander en retour. Juste un partage d’émotions qui m’envoûte à tous les coups. Cela ne loupe pas avec le jeune homme que je viens de rencontrer. Il aura suffi de quelques notes pour attirer mon attention et quelques secondes pour démarrer la conversation. Pourtant, une certaine gêne s’installe entre nous. En particulier, lorsqu’il se met à évoquer mon ancienne belle famille et pire encore mon ex-femme. Il semble amuser d’en savoir plus que moi, mais je dois dire que c’est quelque chose qui ne me plaît pas du tout. Je déteste ne pas avoir le contrôle sur la situation et commence quelque peu à perdre patience. Heureusement, il semble relever ma gêne et m’informe enfin de son identité. Levi McGrath. Le cousin des sœurs McGrath. Voilà pourquoi sa voix et son visage me disait quelque chose, même si en soit, on ne se connaît pratiquement pas. Je n’ai dû le voir en chair et en os qu’une poignée de fois. Autant dire que je prêtais rarement attention aux invités lorsque je devais jouer le couple parfait avec Ginny pour faire bonne figure devant nos familles. Malgré tout, le brun semble amusé de la situation et plus particulièrement de ma réaction. « Oh tu sais, je crois que dans le camp McGrath, on n’aime pas trop m’exhiber non plus. » Le père McGrath ne m’a jamais réellement apprécié, mais depuis le divorce, je suis devenu un monstre pour eux. Je n’ose pas imaginer ce que l’on dit sur moi au repas de famille. « Puis les filles m’ont toujours dit du bien de toi. » C’est vrai que je n’ai jamais réellement eu l’occasion de faire connaissance avec lui, mais Ginny et Jill ont toujours eu des paroles positives envers leur cousin. Je me souviens alors subitement de sa profession et m’étonne de le voir sur la terre ferme. Sa réponse me fait sourire. Cela ne m’étonnerait qu’à moitié que Jill soit l’initiatrice de ce pari. « Faut envisager cela comme une pause avant une nouvelle aventure. » lui rétorquais-je en souriant quelque peu. Je l’envie presque d’avoir cette possibilité de s’en aller en mer dès que l’envie lui prend. Je crois que je donnerais tout pour m’isoler sur un bateau pendant quelque temps. « Je trouve ça passionnant quand même de voguer seul au gré de tes envies. »

Une nouvelle fois, le jeune homme gratte quelques accords sur sa guitare et je l’écoute solennellement. Il n’y a pas à dire, seule la musique arrive réellement à m’apaiser. Quelques notes et j’oublie les tensions qui m’agite ces derniers jours. Mes épaules sont moins tendues et je serais prêt à fermer les yeux pour me laisser envelopper par la mélodie. Je ne sais vraiment pas où j’en serais sans la musique dans ma vie. C’est clairement ce qui me permet de ne pas sombrer au quotidien. Pour ne pas laisser mes émotions m’emporter ailleurs, je continue la conversation avec Levi lui faisant part de ma surprise de le voir jouer dans la rue. « Ce n’est pas très McGrath. » dis-je en haussant quelque peu les épaules avant de me rendre compte de ma réponse. Je le juge sur son nom de famille. C’est véritablement idiot de ma part et pourtant… Toute ma vie, mon père m’a rappelé que les Fitzgerald ne devaient pas s’abaisser à un certain niveau. J’ai toujours été témoin de ce genre de comportement chez les McGrath également. Nous sommes riches et nous ne pouvons nous rabaisser à jouer dans la rue en se faisant jeter quelques pièces par des inconnus. « C’est connard de ma part de dire ça, désolé. » ajoutais-je rapidement. « En réalité, c’est une agréable surprise ! J’aime les gens qui partagent leur musique de manière désintéressé comme cela. » dis-je en souriant quelque peu. La conversation reste bien évidemment diriger sur la musique. Visiblement, nous possédons un point en commun dont je n’avais absolument pas connaissance, preuve que je ne m’intéressais absolument pas à la famille McGrath lorsque j’en faisais encore parti. Je n’ai toujours fait confiance qu’à Ginny et Jill. Uniquement. Le reste, je m’en fichais bien. Pourtant, j’ai la sensation que je pourrais véritablement bien m’entendre avec Levi. « On ne se trompe jamais quand on joue avec passion. » dis-je pour reprendre ses propos. Vraiment, je l’aime bien ce type. Un instant, j’observe ses doigts qui continue à gratter les cordes de sa guitare dans un geste inconscient. Cela se voit qu’il aime la musique et je suis agréablement surpris d’entendre qu’il écrit ses propres compositions. « Je serais ravi d’entendre cela. » dis-je en m’installant un peu plus confortablement sur le muret ou nous avons pris place. Très honnêtement, j’ai un boulot monstre qui m’attends au studio, mais je n’ai aucunement envie de croiser mon frère. Alors autant rester ici et profiter d’une bonne conversation avec un véritable musicien. « Tu sais ce que je fais dans la vie ? » demandais-je alors un peu curieux. Je ne connais pas grand-chose de Levi donc je suppose que c’est la même chose pour lui à mon sujet. « J’ai un label. » ajoutais-je alors. « Enfin… C’est le label de mon père, mais je gère le studio ici en Australie. » En réalité, vu tous les efforts que je mets pour faire fonctionner le label, je pourrais dire qu’il est mien. Malgré tout, j’ai encore trop de respect pour l’empire que mon père à construit de ses propres mains. « Et je suis toujours à la recherche de talents, si ça t’intéresse. Ou… Juste pour venir faire une petite jam session dans un studio pro. »    


† I'm not scared of what you're gonna tell me. No, I'm not scared of the beast in the belly. Fill my cup with endless ambition and paint this town with my very own vision

Music is a safe kind of high! » LEVI OHoUPYP
Music is a safe kind of high! » LEVI FhycjZK
Revenir en haut Aller en bas
Levi McGrath
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Trente-trois ans (13/12)
STATUT : Exploration terrestre des sentiments. Bromance avec Kane jusqu'à ce que la mort les sépare. Apprivoise le téléphone.
MÉTIER : Navigateur des mers à temps plein, homme à tout faire lorsque se trouve dans le besoin. Auteur de mots et maux
LOGEMENT : Son bateau, amarré au Manly Boat Harbour
Music is a safe kind of high! » LEVI 815d895b4721c14cbe7c86c63806d6c8
POSTS : 2175 POINTS : 5135

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : originaire de Londres ϟ réfugié dans la lecture depuis son enfance ϟ passionné de musique ; bienheureusement pour ses proches, il a l'oreille absolue ϟ amoureux de la mer, il a vécu la majorité de son existence au gré de celle-ci, découvrant le monde à son rythme ϟ enrôlé dans la Royal Navy de 2002 à 2005 ϟ n'a jamais décroché le moindre diplôme scolaire : il joue de la débrouillardise ϟ possède une collection d'instruments de musique, tous prénommés affectueusement ϟ ignare fini en termes de nouvelles technologies ϟ gagnant de the voice australia 2019
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : itziar ϟ bailey ϟ alex ϟ concours de châteaux de sable ϟ the voice ϟ charlie ϟ léonie ϟ charley

Music is a safe kind of high! » LEVI Hvu5
bloody family
mcgrath #2 ϟ ginny #1 ϟ matt #1 (df)

Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_ooeoiffEOg1s6pp33o1_540
nervy karvi
ariane #3 ϟ ariane #5 ϟ ariane #7


Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_inline_prio1zuFVD1qlm3fn_250
levisher
asher #4

Music is a safe kind of high! » LEVI G987
ink to my future
maze #1 ϟ maze #2

RPs EN ATTENTE : jack ϟ sohan ϟ thomas
RPs TERMINÉS : kane #1 ϟ owen ϟ levia ϟ ariane #1 ϟ mcgrath #1 ϟ karvisher ϟ kane #2 ϟ team apéro ϟ asher #1 ϟ ariane #4 ϟ michael ϟ kane #3 ϟ kane's bd ϟ karvi ϟ asher #2 ϟ andy ϟ ariane #2 ϟ asher #3 ϟ ariane #6
AVATAR : Jackson Rathbone
CRÉDITS : shiya (avatar), victoriaz (gif), loonywaltz (ub)
DC : Isy Jensen
INSCRIT LE : 10/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21321-levi-mister-farenheit http://www.30yearsstillyoung.com/t21396-levi-postcardman http://www.30yearsstillyoung.com/t21490-levi-mcgrath http://www.30yearsstillyoung.com/t21892-levi-mcgrath

Music is a safe kind of high! » LEVI Empty
MessageSujet: Re: Music is a safe kind of high! » LEVI   Music is a safe kind of high! » LEVI EmptyDim 26 Mai - 1:43




I could stay awake just to hear you breathing, watch you smile while you are sleeping, while you're far away and dreaming.

L'insolence est un trait exacerbé de ta personnalité. C'est plus fort que toi, dès que l'occasion se présente, il faut que tu joues avec les nerfs des personnalités t'approchant. En ce moment même, Bailey en paie les frais. Il ne t'a manifestement pas reconnu - ce qui ne te surprend guère - et tu t'amuses à jouer le groupie qui en sait assez sur sa vie privée pour le faire pâlir. Ça fonctionne, mais tu n'es pas cruel non plus et avoues promptement le pot-aux-roses. Le Fitzgerald te replace plus aisément que tu ne l'avais auguré, ce qui t'impressionnes. Il est vrai que tu es la copie physique de ton abruti de jumeau prénommé Colton, mais vous êtes diamétralement opposés. De plus, ton frère a une allure d'aristocrate propret, avec ses cheveux courts, sa peau de bébé et sa mâchoire rasée de près. Pour ta part, tu endosses naturellement le rôle d'un vieux loup de mer ayant rencontré un hippie sur un rocher.

Bailey te soumet qu'il ne se prospérait pas non plus dans les petits papiers des McGrath. Un rictus compréhensif étire tes lippes. Tu ne peux pas être désolé pour lui toutefois : tu es persuadé qu'il vaille mieux se tenir loin de cette sphère. Par ailleurs, tu devines bien qu'en divorçant ta cousine, le londonien a été éradiqué sans cérémonie de l'histoire familiale des McGrath. « Ne pas être sur le devant de la scène avec ceux-là compose la meilleure position. » Tu lui assures, continuant doucement à gratter tes cordes. Ton compagnon t'annonce que tes cousines ont toujours eu un bon mot pour toi, ce qui te fait largement sourire, puis te fais cesser de jouer quand il t'interroge sur ton activité de marin. Si tu avais quelques informations sur le blond, ce dernier n'est certainement pas ignorant à ton sujet non plus. Tu complimentes sa mémoire et l'invites à parier sur la longévité de la période durant laquelle tu parviendrais à demeurer sur la terre ferme de Brisbane. Depuis tes seize ans, tu n'as plus l'habitude de rester très longtemps dans la même ville. D'ailleurs, tu as passé la majorité de tes années en mer plutôt que sur terre. « Faut envisager cela comme une pause avant une nouvelle aventure. » qu'il relativise sagement au lieu de parier. « Belle optique, » tu commentes, songeur. Quand il t'avoue considérer assez passionnant ton mode de vie, tu questionnes : « Ce serait ton truc ? »

Tu reprends la mélodie que tu as entamée. Ne pas jouer de musique alors que tu as un instrument entre tes mains t'es strictement impossible. Cet art fait partie intégrante de ta vie depuis que tu es enfant et ton esprit est constamment tourné vers les mélodies, les sons, les accords, les chansons. Tu composes sans cesse et t'amuses régulièrement à allier les morceaux populaires des différentes radios pour en faire des medleys. Il faut cependant toujours que tu apportes ta touche personnelle à l'ouvrage des autres que tu oses reprendre, il faut que ceux-ci te parlent, que tu puisses te les approprier et t'identifier aux sentiments décrits.

Bailey est surpris que tu joues dans la rue et ceci t'es tellement naturel que tu ne saisis pas l'origine de ce sentiment. « Ce n’est pas très McGrath. » qu'il argumente avec raison. « C'est sûr. » Tu agrées. La vérité est que tu ne te sens pas McGrath. Tu ne t'es jamais identifié à tes parents ou ton jumeau. Tu t'es toujours senti expatrié, venu d'une autre planète. A trente-trois ans, être si différent ne te dérange plus comme cela te peinait quand tu étais môme. Tu t'en es fait une raison et es très fier de qui tu es. Tant que t'en oublies à quel point t'as divergé de tes géniteurs. Bailey paraît regretter ses paroles parce qu'il s'en excuse en indiquant apprécier les musiciens qui partagent leur art sans rien attendre en retour. « J'ai pas grand-chose de McGrath. Sans l'existence de Colton, j'aurais crié à une erreur de berceau à la maternité. » Tu plaisantes, prenant toutefois le compliment du Fitzgerald.

Tu expliques ensuite que tu ne t'approches généralement pas des grands classiques de manière aussi franche. Tu les modifies, tu t'en appropries quelques parts, mais les covers de ce genre de monuments ne sont pas ta tasse de thé. Cependant, tu es convaincu que jouer avec ton cœur invoque la justesse. Ton interlocuteur est d'accord avec ce point et tu lui proposes de lui faire découvrir une de tes propres compositions. Il en a déjà entendu l'air puisque tu ne cesses de le gratter sur ton instrument inconsciemment. Le trentenaire accepte ton offre, ce qui fait naître un sincère sourire sur tes lèvres, et s'installe à tes côtés. « Top ! » Tu t'enthousiasmes, prêt à démarrer, happé en chemin par un Bailey qui aborde sa carrière professionnelle. Tu ne penses pas savoir comment l'ex mari de ta cousine gagne son pain et tu t'en fiches en toute franchise. Il a l'air cependant bien apprêté donc tu en déduis qu'il ne travaille pas dans un McDonald's mais plutôt dans une boîte sérieuse. Il t'apprend qu'il gère une annexe australienne du label de son père et te donnes un ticket pour une jam session dans un studio pro. Tu fronces les sourcils et réponds sur un ton taquin : « Tu te bases que sur une reprise pour me faire une telle offre ? Attends au moins d'entendre ma compo' ! » Tu lui adresses un clin d’œil malicieux, le sommant silencieusement de se taire pour que tu puisses jouer en toute impunité.

Tu reprends en premier lieu les accords et notes que tu répétais en bande sonore de vos antérieurs échanges puis livres les paroles de ta composition :

I never knew I was a lover
Just cause I steal the things you hide
Just cause I focus while we're dancing
Just cause I offered you a ride

Still I am not from Barcelona
I am not even from Madrid
I am a native of the North folk
And that can mess up any kid

Well if you could reinvent my name
Well if you could redirect my day
I wanna be the King of Spain

And I will settle in Pamplona
And I'll provoke the bulls with words
And then I'll send a man to meet them all
The blood is fake, so I have heard

And all the senoritas sighing
Will be the fountain of my lies
But while we're floating in siestas
You search for bottles and for knives

Well if you could reinvent my name
Well if you could redirect my day
I wanna be the King of Spain

And I wear my boots of Spanish leather
Oh while I'm tightening my crown
I'll disappear in some flamenco
Perhaps I'll reach the other side

Why are you stamping my illusion?
Just cause I stole some eagle's wings
Because you named me as your lover
Well, I thought I could be anything

Well if you could reinvent my name
Well if you could redirect my day
I wanna be the King of Spain


La chanson achevée, tu poses tes mains contre les cordes afin d’offrir une coupure nette et totale à la mélodie. Quelques passants se sont arrêtés pour écouter le morceau jusqu’au bout tandis que d’autres, plus pressés, ne se sont risqués à rester que quelques dizaines de secondes. Mon étui de guitare a récupéré des pièces supplémentaires et un billet frémissant en recherchant l’abris du vent. Je hoche la tête en signe de remerciement aux personnes encore présentes pour leur encouragement et sollicites Bailey : « Alors, tu changes d’avis ? J’enchaîne ? » Parce qu’il est extrêmement ardu de te canaliser et une poignée d’individus t’invite verbalement à poursuivre bien que tu t’adresses au blond assis à côté de toi. Une fois sur ta lancée, tu es beaucoup trop passionné pour pouvoir t’arrêter aisément. Quand tu joues, en particulier lorsqu'il est question de tes compositions, c'est comme si tu te plongeais dans ton univers, que tu retrouvais ton véritable et unique chez toi. « Tu joues aussi ou tu te concentres à repérer les talents ? » T’interroges, curieux.

Puis, ne nécessitant pas vraiment son autorisation et ne résistant plus à la tentation, tu commences une autre de tes oeuvres.




All your joy and all your pain
I did it all. I owned every second that this world could give  ▬ with every broken bone, I swear I lived

Music is a safe kind of high! » LEVI 2MaBvzI
Music is a safe kind of high! » LEVI 2xZKz2f
Music is a safe kind of high! » LEVI 2LxpRjd
Music is a safe kind of high! » LEVI 2Nrxk1j
Music is a safe kind of high! » LEVI 2U54ztD
Music is a safe kind of high! » LEVI 2M90aFb
!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Bailey Fitzgerald
la tempête émotionnelle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans - (28.04.1982)
SURNOM : souvent Bay.
STATUT : célibataire, libre comme l'air, enfin... si on oublie cette tempête brune.
MÉTIER : directeur artistique de la filiale australienne de la maison de disques de papa
LOGEMENT : #323 Bayside. une villa moderne et trop grande pour lui.
Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_inline_n80ahoKARz1ssoiqt
POSTS : 653 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Londonien pur souche, est à Brisbane depuis trois ans △ a été marié pendant sept ans à Ginny McGrath, un mariage arrangé par leurs parents △ haut potentiel émotionnel, il ressent tout trop fort △ la musique est toute sa vie et son boulot lui permet de ne pas perdre pied △ a un berger australien, Logan, depuis bientôt deux ans △ à une relation très conflictuelle avec son grand frère △ Jill McGrath lui fait tourner la tête depuis des années.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Music is a safe kind of high! » LEVI 15281c41de0bf336340765977980
GINNY (flashback) & GINNY #2 △ so, tell me how to be in this world. tell me how to breathe in and feel no hurt. tell me how 'cause i believe in something. i believe in us.

Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_moa7scKhKl1rf4domo1_500
AMELIA △ when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well. when enemies are at your door i'll carry you way from more if you need help.

LeoEvaLevi

ClémentAbelJack

RPs TERMINÉS : Ginny #1
PSEUDO : paindep.
AVATAR : joseph morgan.
CRÉDITS : (avatar) blini soul.
DC : le marine irlandais, cian & l'enfant caché, elora.
INSCRIT LE : 19/11/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t22234-bailey-paint-this-town-with-my-very-own-vision http://www.30yearsstillyoung.com/t22266-bailey-aren-t-you-tired-tryin-to-fill-that-void http://www.30yearsstillyoung.com/t22409-bailey-fitzgerald#912065

Music is a safe kind of high! » LEVI Empty
MessageSujet: Re: Music is a safe kind of high! » LEVI   Music is a safe kind of high! » LEVI EmptyMar 4 Juin - 15:43



Music is a safe kind of high!
Levi & Bailey


L’avantage avec Levi, c’est que je peux ouvertement me plaindre des McGrath sans me prendre aucun reproches. Il n’a jamais réellement été présent aux innombrables gala de charité et autres repas de famille. En somme, il avait l’excuse parfait en étant en mer et c’est bien pour cela que je ne le reconnais pas. Levi, je ne l’ai vu qu’en de très rares occasions même si les demoiselles McGrath m’ont régulièrement parlé de lui au travers de leurs histoires d’enfances. Je comprends alors que le jeune homme à décider de mettre un pied-à-terre de manière indéfini et cela m’étonne un peu. J’ai toujours entendu parler de lui comme l’électron libre de la famille McGrath, qui voguait au gré de ses idées. « Je ne sais pas si la mer serait réellement mon truc. » lui dis-je pour répondre à sa question. « Par contre, disparaître des radars complètement… » Je ne finis pas ma phrase, mais il comprendra, je le sais. Nos familles ne sont pas comme les autres, parfois on aimerait tout simplement ne pas en faire partie. Ce serait bien plus simple, beaucoup moins de souffrance.

Alors que la conversation continue entre nous, Levi ne cesse de gratter sa guitare. L’instrument produit un son apaisant au rythme de ses doigts. Je n’ai jamais été très doué pour la guitare, mais le son de la musique est véritablement quelque chose qui m’apaise. En plaisantant, je fais part de ma surprise à Levi de le voir jouer dans la rue. Je ne m’attendais vraiment pas à le trouver ici, mais je dois dire que j’en suis plutôt heureux. Il a véritablement un don pour la guitare et sa voix est tout ce qu’il y a de plus agréable à entendre. Sans vouloir le blesser ou pointer du doigt, je ne peux m’empêcher de lui faire remarquer que jouer dans la rue ne colle pas vraiment avec l’image de la famille McGrath. Ou tout du moins, l’image que les anciens cherchent encore à véhiculer. Sa réponse me laisse quelque peu sans voix, mais je préfère ne pas épiloguer. Je ne suis plus marié à Ginny et je ne compte pas fréquenter les McGrath à nouveau. Autant les laisser loin derrière nous.

Assez rapidement, je propose à Levi de venir jouer au studio, mais le jeune homme semble presque surpris que je lui fasse une telle proposition alors que je n’ai pratiquement rien entendu venu de lui. « Tu sais, ça fait 20 ans que je bosse là-dedans. Je sais reconnaître un talent quand j’en vois un. » Je lui souris un peu tandis que Levi se met à jouer une musique bien plus régulière avant de venir y coller des paroles. Quelque chose que je n’avais jamais entendu et que je suppose est de sa composition. L’espace d’un instant, j’en oublie complètement ou nous sommes et me laisse porter par les notes et le son de sa voix. Mon regard se perd dans le vide tandis que je me concentre réellement sur les sentiments qui transparaissent au creux de ses paroles. Je me perds dans ce tourbillon d’émotions et de pensées comme à chaque fois que j’écoute une chanson que je ne connais pas. Être en pleine rue me donne un peu de fil à retordre pour rester concentrer, j’ai beaucoup trop conscience des bruits alentours : les conversations derrière nous, le bruit de la circulation, etc. C’est véritablement quelque chose qui me perturbe, car j’aurais aimé n’entendre que la voix de Levi. Le fait de ne pas pouvoir me concentrer pleinement me rends subitement nerveux et je commence à m’agiter aux côtés du chanteur. J’entends trop les commentaires des passants et je me retiens réellement de ne pas leur crier de se taire. Trop rapidement, la chanson se termine et je suis laissé avec un goût de pas assez. « Absolument pas ! » répondis-je à sa question. « Au contraire, j’aimerais en entendre bien plus ! » Et je suis tout ce qui a de plus sincère. « Tu as un brin de voix assez unique et tes paroles sont très intéressantes. » Il a clairement une voix singulière et sa chanson avait ce petit quelque chose en plus. Ce qui général m’attire chez un artiste. Je me tourne quelque peu pour faire face à Levi et véritablement tenter d’oublier ce qui nous entoure même si c’est pratiquement impossible pour moi. Pas vraiment le meilleur des endroits pour parler musique selon moi, mais je tente de m’adapter. « Je joue du piano depuis des années. » répondis-je en souriant un peu. Je n’ai pas touché un piano depuis longtemps, mais je le faisais énormément avec Noah. « Je joue un peu de la guitare, mais je suis pas très bon. Et la batterie aussi, ça me plaît bien. Ça me défoule. » ajoutais-je en riant un peu.

J’allais parler à nouveau, voulant un peu interroger Levi sur son amour pour la musique, mais le jeune homme à déjà entamer une autre de ses créations. Probablement pour satisfaire le petit public qui c’est former autour de nous. Il a du succès, véritablement. Une nouvelle fois, je tente de me concentrer sur sa création, mais le rire d’un enfant non loin me déconcentre complètement. Cela en devient frustrant pour moi, mais je ne dis rien. Je laisse Levi termine sa chanson et je me retrouve à l’applaudir à la fin comme un petit nombre de passants. « Je réitère ce que je t’ai dit. T’as du talent et j’aimerais bien entendre ça dans un studio. » Comment lui expliquer que mon hypersensibilité ne me perd pas de me concentrer dans un lieu public comme celui dans lequel nous nous trouvons. Il n’a pas besoin de savoir cela, mais j’espère qu’il passera au label un jour. « Sinon ça te dirait de prendre un café ? Ou un verre ? Et tu me parles un peu plus de tes compos ? » Parce que je serais très curieux de connaître son inspiration et surtout en savoir plus sur sa musique. « Enfin si ça te dit. Tu n'es vraiment pas obligé » ajoutais-je en riant un peu. « Faut pas me lancer sur la musique, je m’arrête jamais après. »     


† I'm not scared of what you're gonna tell me. No, I'm not scared of the beast in the belly. Fill my cup with endless ambition and paint this town with my very own vision

Music is a safe kind of high! » LEVI OHoUPYP
Music is a safe kind of high! » LEVI FhycjZK
Revenir en haut Aller en bas
Levi McGrath
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Trente-trois ans (13/12)
STATUT : Exploration terrestre des sentiments. Bromance avec Kane jusqu'à ce que la mort les sépare. Apprivoise le téléphone.
MÉTIER : Navigateur des mers à temps plein, homme à tout faire lorsque se trouve dans le besoin. Auteur de mots et maux
LOGEMENT : Son bateau, amarré au Manly Boat Harbour
Music is a safe kind of high! » LEVI 815d895b4721c14cbe7c86c63806d6c8
POSTS : 2175 POINTS : 5135

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : originaire de Londres ϟ réfugié dans la lecture depuis son enfance ϟ passionné de musique ; bienheureusement pour ses proches, il a l'oreille absolue ϟ amoureux de la mer, il a vécu la majorité de son existence au gré de celle-ci, découvrant le monde à son rythme ϟ enrôlé dans la Royal Navy de 2002 à 2005 ϟ n'a jamais décroché le moindre diplôme scolaire : il joue de la débrouillardise ϟ possède une collection d'instruments de musique, tous prénommés affectueusement ϟ ignare fini en termes de nouvelles technologies ϟ gagnant de the voice australia 2019
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : itziar ϟ bailey ϟ alex ϟ concours de châteaux de sable ϟ the voice ϟ charlie ϟ léonie ϟ charley

Music is a safe kind of high! » LEVI Hvu5
bloody family
mcgrath #2 ϟ ginny #1 ϟ matt #1 (df)

Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_ooeoiffEOg1s6pp33o1_540
nervy karvi
ariane #3 ϟ ariane #5 ϟ ariane #7


Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_inline_prio1zuFVD1qlm3fn_250
levisher
asher #4

Music is a safe kind of high! » LEVI G987
ink to my future
maze #1 ϟ maze #2

RPs EN ATTENTE : jack ϟ sohan ϟ thomas
RPs TERMINÉS : kane #1 ϟ owen ϟ levia ϟ ariane #1 ϟ mcgrath #1 ϟ karvisher ϟ kane #2 ϟ team apéro ϟ asher #1 ϟ ariane #4 ϟ michael ϟ kane #3 ϟ kane's bd ϟ karvi ϟ asher #2 ϟ andy ϟ ariane #2 ϟ asher #3 ϟ ariane #6
AVATAR : Jackson Rathbone
CRÉDITS : shiya (avatar), victoriaz (gif), loonywaltz (ub)
DC : Isy Jensen
INSCRIT LE : 10/09/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t21321-levi-mister-farenheit http://www.30yearsstillyoung.com/t21396-levi-postcardman http://www.30yearsstillyoung.com/t21490-levi-mcgrath http://www.30yearsstillyoung.com/t21892-levi-mcgrath

Music is a safe kind of high! » LEVI Empty
MessageSujet: Re: Music is a safe kind of high! » LEVI   Music is a safe kind of high! » LEVI EmptyDim 16 Juin - 2:47




I could stay awake just to hear you breathing, watch you smile while you are sleeping, while you're far away and dreaming.

C'est plus fort que toi, à chaque personne que tu ajoutes à ton répertoire, il te faut déterminer où celle-ci se situe en termes de navigation. Tu as invité une multitude de personnes à passer sur ton bateau dans le cadre de quelques excursions et vraiment, mettre les voiles te passionne tant que chaque invité te procurant une bonne raison de quitter le port de Brisbane te ravit. Malheureusement, cette optique ne paraît pas enthousiasmer l'ex mari de ta cousine, mis à part pour le volet anonymisant de ces voyages. Au milieu de l'océan, on a en effet tendance à être oublié ou à ne pas être ennuyé par Autrui. Tu observes le jeune homme avec sérieux et empathie, ressentant un certain malaise tapi entre les sémantiques des termes employés. « T'as des ennuis que t'arrives pas à régler ? » Tu questionnes sans cérémonie. Depuis des décennies, tu es celui qui s'assume entièrement et refuses catégoriquement de s'adapter à qui que ce soit. Tu en fais qu'à ta tête et es bien fier de la personne que tu composes. Ainsi, pour toi, la notion de passer sous quelconques radars t'est inconcevable et aucune désirable. T'as voulu le faire jusqu'à tes seize ans, étouffé sous le couperet McGrath, ce fut bien assez.

Tu considères Bailey téméraire en entendant celui-ci t'inviter dans son studio. Certes, ton interprétation de I don't wanna miss a thing du célèbre groupe Aerosmith l'a assez séduite pour qu'il t'aborde, mais se baser sur une seule de tes prestations te paraît risqué pour qu'il s'évite toute déception. Il a beau t'affirmer qu'il possède l'expérience nécessaire pour reconnaître le talent, tu désires lui démontrer l'étendue de ton amour pour la musique. Aussi, tu n'as jamais voulu imiter les autres artistes : tu as ta propre signature que tu exploites généreusement et ne t'attaques qu'aux morceaux auxquels tu parviens à totalement d'identifier lorsqu'il s'agit de reprises. Sinon, tu as ton propre stock de compositions.

Ta première prestation achevée, tu ne te fais pas prier pour demander à ton interlocuteur s'il souhaite en entendre davantage. A ton grand bonheur, celui-ci accepte en validant son appréciation de tes performances. Curieux, tu lui demandes en interlude s'il joue lui-même d'instruments de musique et hoches la tête en découvrant qu'il est musicien à ses heures perdues. Ça te plaît, tu as toujours eu du mal à créditer l'avis de quelqu'un en termes de musique s'il n'en a jamais produit lui-même de base - et il en va de même avec les autres corps de métier. A tes yeux, pour être un bon leader, il faut avoir expérimenté tous les rôles de ses subalternes. Puis, le fait que Bailey ait touché à plusieurs instruments te plaît franchement. « Y'a d'autres instruments que tu convoites ? J'en ai plusieurs sur mon bateau, si ça t'intéresse. » Tu proposes naturellement. Cet art a toujours eu vocation à se partager à tes yeux.

Tu termines une autre de tes compositions et ris doucement en recevant les applaudissements de quelques spectateurs, les remerciant d'un signe sincère de la tête. « Je réitère ce que je t’ai dit. T’as du talent et j’aimerais bien entendre ça dans un studio. » Tu cales ta guitare sur tes cuisses de manière à y appuyer tes avants-bras et scrutes Bailey. « T'es du genre déterminé. » Il aurait très bien pu se lasser ou juger perdre du temps précieux de sa journée avec toi. Tu l'as quand même fait mariner sur ce muret et t'es bien amusé de lui au début de votre conversation en jouant sur le point que tu l'avais reconnu et lui non. « Sinon ça te dirait de prendre un café ? Ou un verre ? Et tu me parles un peu plus de tes compos ? » Tu hésites quelques instants : entre le verre et le café, tu choisis sans hésiter le premier. Pour ce qui est parler de tes compositions, tu peux les jouer autant de fois que les gens le souhaitent mais en dévoiler la signification qu'elles ont pour toi en tant que personne n'est pas quelque chose que tu projettes. Cependant, tu te doutes que Bailey, via Ginny, dispose de quelques notions d'où tu tires ce que tu chantes. Le britannique ressent peut-être ton hésitation puisqu'il ajoute un caractère plus qu'optionnel à son offre. « Déterminé et patient. Je comprends pourquoi Ginny et toi êtes restés aussi longtemps mariés. » Tu commentes avant de te lever et de ramasser tes affaires. Le Fitzgerald t'indique qu'il peut discuter musique inlassablement et ce dernier aveu te convainc. « Et moi je peux jamais m'arrêter d'en faire. Va pour un verre. » Tu rejettes tes cheveux en arrière et dépose ton chapeau sur ta tête. « Mais je te promets rien. Je suis pas causant, comme type - du moins, quand je chante pas. » Tu vérifies que tu n'as rien oublié derrière toi et t'assures auprès du trentenaire : « Ça te va ? » Puis, songeant à divers points de chute pour continuer votre conversation, tu questionnes : « T'avais une idée d'endroit où aller ? » Tu fais quelques pas et enchaînes : « T'as déjà été au café de Matt ? » Ça ne fait jamais de mal d'évoquer le Death before Decaf, tenu par ton cousin. En revanche, tu ignores prodigieusement en quels termes sont les deux hommes.




All your joy and all your pain
I did it all. I owned every second that this world could give  ▬ with every broken bone, I swear I lived

Music is a safe kind of high! » LEVI 2MaBvzI
Music is a safe kind of high! » LEVI 2xZKz2f
Music is a safe kind of high! » LEVI 2LxpRjd
Music is a safe kind of high! » LEVI 2Nrxk1j
Music is a safe kind of high! » LEVI 2U54ztD
Music is a safe kind of high! » LEVI 2M90aFb
!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Bailey Fitzgerald
la tempête émotionnelle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans - (28.04.1982)
SURNOM : souvent Bay.
STATUT : célibataire, libre comme l'air, enfin... si on oublie cette tempête brune.
MÉTIER : directeur artistique de la filiale australienne de la maison de disques de papa
LOGEMENT : #323 Bayside. une villa moderne et trop grande pour lui.
Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_inline_n80ahoKARz1ssoiqt
POSTS : 653 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Londonien pur souche, est à Brisbane depuis trois ans △ a été marié pendant sept ans à Ginny McGrath, un mariage arrangé par leurs parents △ haut potentiel émotionnel, il ressent tout trop fort △ la musique est toute sa vie et son boulot lui permet de ne pas perdre pied △ a un berger australien, Logan, depuis bientôt deux ans △ à une relation très conflictuelle avec son grand frère △ Jill McGrath lui fait tourner la tête depuis des années.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Music is a safe kind of high! » LEVI 15281c41de0bf336340765977980
GINNY (flashback) & GINNY #2 △ so, tell me how to be in this world. tell me how to breathe in and feel no hurt. tell me how 'cause i believe in something. i believe in us.

Music is a safe kind of high! » LEVI Tumblr_moa7scKhKl1rf4domo1_500
AMELIA △ when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well. when enemies are at your door i'll carry you way from more if you need help.

LeoEvaLevi

ClémentAbelJack

RPs TERMINÉS : Ginny #1
PSEUDO : paindep.
AVATAR : joseph morgan.
CRÉDITS : (avatar) blini soul.
DC : le marine irlandais, cian & l'enfant caché, elora.
INSCRIT LE : 19/11/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t22234-bailey-paint-this-town-with-my-very-own-vision http://www.30yearsstillyoung.com/t22266-bailey-aren-t-you-tired-tryin-to-fill-that-void http://www.30yearsstillyoung.com/t22409-bailey-fitzgerald#912065

Music is a safe kind of high! » LEVI Empty
MessageSujet: Re: Music is a safe kind of high! » LEVI   Music is a safe kind of high! » LEVI EmptyLun 1 Juil - 12:38


Music is a safe kind of high!
Levi & Bailey


Je ne sais même pas pourquoi, je lui parle de vouloir disparaître des radars. Après tout, on se connaît à peine et voilà que je lui parle de cela ouvertement. Ce n’était pas vraiment voulu, mais la discussion semble réellement simple avec Levi. Je ne réfléchis pas à ce que je dois dire ou non, je ne fais que m’exprimer. Pour une fois, je laisse tomber les barrières et ce n'est pas plus mal. Je crois que j’avais besoin de cela. De pouvoir discuter à quelqu’un sans avoir à contrôler mes pensées pour une fois. Néanmoins, la question de Levi me déstabilise quelque peu. Des ennuis que je n’arrive pas à régler ? Est-ce que notre famille peut réellement compter comme des ennuis que l’on n’arrive pas à régler ? Je crois que oui… Après tout, c’est uniquement pour cela que je souhaite disparaître quelque temps. Je voudrais juste que mon père m’oublie, ne serait-ce que le temps de quelques jours. J’ai toujours voulu la reconnaissance de mon paternel. C’est probablement une chose que j’ai recherché toute ma vie et pourtant… Aujourd’hui, j’en suis à souhaiter qu’il m’oublie pendant un temps. J’aimerais qu’Eliott m’oublie également. C’est compliqué et voilà que je commence à me prendre la tête tout seul. Je ne sais combien de temps, c’est écouler depuis la fameuse question de Levi, mais je me rends compte que le silence ne cesse de durer et que je dois parler avant que cela ne devienne trop bizarre. « Disons que j’aurais besoin d’une pause. » finis-je par dire doucement. « Et je sais pas… La mer semble être l’endroit parfait pour se retrouver seul avec soi-même. » Comme si j’avais réellement envie de me retrouver seul avec moi-même. Comme si je voulais me laisser bouffer par émotions seul dans ma bulle. Ce serait probablement la pire chose qui pourrait m’arriver et pourtant cela me donne envie.

Heureusement, la conversation se détourne assez rapidement de moi pour se concentrer sur Levi et notamment sur sa musique. J’ai entendu une simple chanson et pourtant, j’aimerais vraiment le voir venir faire un tour dans mon studio. Je suis comme cela moi. Je n’ai jamais réellement besoin d’en entendre beaucoup pour lancer une invitation. C’est quelque chose que j’aime faire. Invité un artiste à venir chanter dans cet endroit intimiste qu’est le studio en ville. Je vois bien qu’il est surpris par une invitation aussi rapide, mais je ne vais pas cacher le fait que j’ai apprécié sa voix. Je suis franc comme cela. Pour autant, Levi semble penser qu’il doit encore me prouver son talent et c’est avec plaisir que je l’écoute chanter l’une de ses compositions. Je l’écoute avec attention et entre deux prestations, on parle également des différents instruments que nous maîtrisons. « Mais qu’est-ce que tu transportes dans ce bateau ? » demandais-je un peu en riant. « Je suis curieux de tous les instruments, mais je t’avoue que le piano reste mon premier amour. » ajoutais-je en souriant. C’est bien une chose sur laquelle je peux remercier mon père, de m’avoir appris à jouer du piano. C’est quelque chose qui me rassure, qui me fais du bien. Je me perds dans mes pensées lorsque je joue au piano et ce n’est jamais quelque chose de négatif, bien au contraire.

Puis Levi enchaîne sur une autre de ses compositions et cette fois, je suis déterminé, je veux qu’il passe au label. Je vois bien qu’il n’est pas du genre à s’enchaîner avec un label. Il a l’air très indépendant et c’est tout à son honneur. Il note ma détermination et cela me fait rire. « Disons que lorsque j’ai une idée en tête, je ne l’ai pas ailleurs. » La détermination et l’entêtement font clairement parti de mes traits de personnalité et je ne vais pas m’en cacher. « Mais je ne te force à rien, appelons ça une invitation. » Je ne veux pas lui forcer la main, ce n’est absolument pas mon genre. Je ne souhaite pas le mettre mal à l’aise, la musique doit avant tout rester un plaisir. C’est juste mon côté professionnel qui ressort, je crois que je ne sais pas faire autrement lorsque je découvre une voix qui me plaît vraiment. Je lui fais une autre proposition un peu moins officielle, un peu plus chill en soit. Je ne sais pourquoi, mais Levi arrive en faire une déduction sur mon mariage qui me fait froncer des sourcils. Je ne vois pas en quoi ma détermination peut avoir un lien avec la durée de mon mariage. Notre union a duré dans le temps uniquement parce que nous étions terrorisés par les actions de nos parents, rien de plus. Je me retiens malgré tout de faire une remarque. Levi ne doit, probablement, pas être au courant de tout ce qui se trame derrière le tissu de mensonges qu’était mon mariage avec sa cousine. Finalement, Levi me propose que l’on aille se boire un verre malgré tout. « Je suis sûr que je vais réussir à te faire parler un peu si on reste dans le domaine de la musique » dis-je en souriant. Je ne suis pas l’homme le plus bavard du monde non plus, mais nous avons un point en commun et je suis persuadé que nous pourrions échanger sur le sujet. « C’est parfait. » Je me lève et regarde les gens qui attendaient probablement que Levi se lance sur une nouvelle chanson finir par s’éloigner pour reprendre leurs activités. Je passe mes mains sur mon jean pour l’épousseter un peu et manque de m’étouffer avec ma salive lorsque le marin me propose de se diriger vers le café/bar de Matt, le frère de Ginny. Plutôt crever que de manquer de tomber sur lui. « Je préfère pas. » dis-je soudainement assez sèchement. Reste calme Bailey. Je ne veux vraiment pas voir Matt. On ne sait jamais entendu tout les deux, et même si je sais parfaitement que Ginny à fini par renouer avec son frère, je ne suis pas capable d’en faire autant. Pour moi, il n’est pas mieux qu'Eliott et je préfère le garder en dehors de ma vie. « Je ne vais jamais là-bas, et même s’il s’agit de ton cousin, je vais être assez franc avec toi, je ne veux pas le voir. » On va rester poli malgré tout, mais je ne vais pas prétendre vouloir me rendre au Death Before Decaf. « Il y a un petit café très bien non loin d’ici, si cela te va. » Partout sauf là-bas, c’est tout ce que je demande et avant même de réfléchir à mes propos, je finis par conclure par un : « Je préfère me tenir très loin des McGrath » Sans penser qu’il en est un lui aussi. Que cela inclut ses cousines et que je condamne Ginny et Jill dans la même phrase. Las, je passe une main sur mon visage tandis qu’un soupire s’échappe d’entre mes lèvres. « Pardon… Je voulais pas dire ça comme ça. » Un nouveau soupire. « C’est juste compliqué avec Matthew. »      


† I'm not scared of what you're gonna tell me. No, I'm not scared of the beast in the belly. Fill my cup with endless ambition and paint this town with my very own vision

Music is a safe kind of high! » LEVI OHoUPYP
Music is a safe kind of high! » LEVI FhycjZK
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Music is a safe kind of high! » LEVI Empty
MessageSujet: Re: Music is a safe kind of high! » LEVI   Music is a safe kind of high! » LEVI Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Music is a safe kind of high! » LEVI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: streets beach
-