AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (sohassan) gonna be here until i'm nothing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de toute forme d'engagement, actuellement charmé par les mini-shorts d'une entraîneuse de l'UQ
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 logan city, avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_oawlntnSsn1tqtt3wo2_540
POSTS : 13157 POINTS : 1655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour une leucémie entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ lecteur bénévole à l'hôpital (pédiatrie) et au lycée (cours de soutien) ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ une tentative de suicide en avril 2016, tente de soigner sa dépression ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ joueur de rugby depuis ses 6 ans, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : jean ☆ sophiayasmine #15rhettalfiejoanne #16asherkelly #3ginny #3sohan #3 (10/10)

FLASHBACKS & ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs EN ATTENTE : evelyn ☆ owen #2 ☆ camil ☆ jamie #6 ☆ tad #3 ☆ edge ☆ soheila
RPs TERMINÉS :
(sohassan) gonna be here until i'm nothing VDnnWJA

2019yasmine #14

2018joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@luxaeterna & sign@dcmultiverse & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan http://www.30yearsstillyoung.com/t4618-hassan-but-i-know-better-than-to-leave-and-let-it-die http://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari http://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Empty
MessageSujet: (sohassan) gonna be here until i'm nothing   (sohassan) gonna be here until i'm nothing EmptyJeu 20 Déc - 22:03




sohan & hassan
gonna be here until I'm nothing

And I was there when you grew restless, left in the dead of night. And I was there when three months later you were standing in the door, all beat and tired and I stepped aside. Everything goes away, yeah, everything goes away, but I'm gonna be here until I'm nothing nut bones in the ground, so quiet down. ☆☆☆



Il avait beau ne pas fêter Noël – ses années de vie commune avec Joanne ayant à ce sujet fait figure d’exception – Hassan ne pouvait s’empêcher d’en apprécier malgré tout l’ambiance festive qui se dégageait de la ville, et même de ses habitants dès le mois de décembre entamé et malgré le rush que représentait pour lui ces dernières semaines de classe. Décembre c’était avant tout pour lui le mois des partiels à corriger, des derniers conseils et des derniers ajustements à apporter aux élèves dont il supervisait le mémoire, c’était les mails nocturnes d’étudiants angoissés par les examens et des réunions pédagogiques interminables dans les couloirs d’une université déjà à demi désertée. Lorsqu’il trouvait le temps de mettre le nez dehors néanmoins, les rues décorées et l’air festif émanant des environs nourrissaient la légèreté d’esprit qu’il tentait d’entretenir malgré les tracas et les contrariétés qui faisaient son quotidien des dernières semaines. Contrairement à l’année précédente Qasim et Olivia avaient préféré rester à Sydney pour les fêtes de fin d’année, son frère disait son épouse plus fatiguée par cette naissance que par celles d’Ava et Medhi, et puisque le père Davis s’y rendait pour les fêtes Hassan avait d’ores et déjà accepté d’en faire de même pour le réveillon de nouvelle année. Pour l’heure, la veille de Noël s’étirait avec une paresse mesurée sans qu’il n’ait d’autre projet que celui de rejoindre l’adresse de Sohan en début de soirée ; De cela ils avaient décidé quelques jours plus tôt, lorsque le professeur avait proposé qu’ils profitent de ce qui serait pour une majorité de Brisbaners l’occasion de se réunir en famille pour se voir, eux aussi. Malgré les semaines écoulées depuis leurs timides retrouvailles dans ce coffee shop de Spring Hill, Hassan continuait de laisser les choses venir avec prudence, se refusant à brusquer les braises à peine incandescentes de ce qu’avait été leur amitié par le passé. Sans doute y’avait-il de cela dans le fait qu’il n’ait pas osé encore le mentionner à Yasmine, sans savoir ce que Sohan en avait fait de son côté et sans même avoir osé demander s’il y avait la moindre chance que l’infirmière se joigne à eux à un moment ou un autre de la soirée. Elle avait décidé d’occuper la sienne avec du bénévolat, et s’il le savait ce n’était pas tant de la bouche de la principale intéressée que de celle de sa mère, et avec la vague impression que Yasmine, elle, déployait des efforts d’inventivité pour ne pas avoir à le croiser. À moins qu’il ne s’agisse que d’un excès de paranoïa de sa part, une nouvelle manifestation des angoisses qui tenaillaient son quotidien chaque fois qu’il tentait d’entreprendre de nouveaux projets et se sentait comme l’équilibriste sur son fil de fer.

Là, accoudé contre le plan de travail de la cuisine de Sohan, le brun s’était une nouvelle fois laissé perdre par ses propres pensées au point de ne pas avoir écouté un traitre mot de ce que son ami venait de lui demander. Redescendu sur terre il avait simplement croisé le regard du propriétaire des lieux et compris à ses sourcils arqués et au fait qu’il se soit interrompu dans l’épluchage de ses légumes qu’il devait attendre une réponse qui tardait à venir. « … pardon, tu disais ? » Inutile de nier ou de faire semblant d’avoir entendu, au fond. Comme dans une vaine tentative de noyer le poisson, Hassan avait quitté son point d’appui pour se rapprocher de Sohan et demander l’air de rien « T’es sûr que tu ne veux pas un coup de main ? » malgré les deux refus précédent du bonhomme à partager la préparation du repas. Mais pour eux qui avaient toujours adoré cuisiné cela avait toujours été la règle : celui qui recevait avait le total contrôle des fourneaux. Soit, prenant son mal en patience le brun avait erré trois secondes à peine dans la cuisine avant de finalement revenir se poser à sa place initiale, le ventre gargouillant un bref instant en réponse à l’odeur de nourriture qui commençait à emplir la pièce pour annoncer le repas à venir. Ils ne fêtaient peut-être pas Noël, mais ils n’auraient clairement rien à envier au plateau de fruits de mer que s’étaient fait livrer les voisins au moment où Hassan était arrivé. Et pas uniquement parce que le professeur avait les fruits de mer en horreur absolue. « Tu sais, cette porte de placard ne fermait déjà plus avant mon divorce, et je vais finir par croire que tu l’as laissée telle quelle juste pour que je finisse par revenir m’en charger. » Too soon ? Le fait d’en rire plutôt que d’en pleurer pour dédramatiser, qu’il s’agisse du point de repère chronologique que représentait son divorce ou de cette éternité durant laquelle Sohan et lui ne s’étaient pas adressés la parole sans que ni l’un ni l’autre ne soient capable d’y apporter une explication qui n’ait pas l’air profondément ridicule ? C’était le meilleur moyen de passer à autre chose, selon lui. Alors il essayait, plus ou moins adroitement, et le pied repoussant à nouveau la porte de placard récalcitrante comme pour appuyer l’argument qui lui servait d’excuse. « On est peut-être concurrents sur le plan culinaire, mais seulement l’un de nous deux sait réellement se servir d’un marteau. » L’autre savait se servir d’un ordinateur pour un peu plus qu’envoyer des emails et skyper ses neveux et nièces. Chacun sa spécialité.



(sohassan) gonna be here until i'm nothing 763064237  (sohassan) gonna be here until i'm nothing 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 à Toowong.
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_oazgk7Atbp1s6zyffo4_250
POSTS : 1690 POINTS : 100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne bois pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Hassan#2 - Caleb - Démo de skateboard - Yasmine#3 - Lukà - Edge
RPs EN ATTENTE : Phoenix - Wren
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2
PSEUDO : Sockie
AVATAR : Rami Malek
CRÉDITS : Loonywaltz (UB)
DC : Itziar
INSCRIT LE : 14/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie http://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose http://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji http://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Empty
MessageSujet: Re: (sohassan) gonna be here until i'm nothing   (sohassan) gonna be here until i'm nothing EmptySam 29 Déc - 23:08



Noël n'était pas une fête d'une grande importance pour Sohan. Ayant été élevé dans la tradition musulmane, Noël n'était rien qu'un jour comme les autres pour lui. Quand il était enfant, il ne se rappelait pas avoir fêté Noël une seule fois. Cependant, ça ne l'empêchait pas d'apprécier un minimum l'ambiance qui se dégageait tout au long du mois de décembre. Il aimait voir les boutiques se parer de guirlandes et les vitrines se remplir de cadeaux emballés. Il n'était pas spécialement fan cependant du rush qui accompagnait les quelques jours avant Noël. Ces fameux jours où les retardataires se décident enfin à réunir les cadeaux qu'ils vont pouvoir offrir à leurs proches résultant bien souvent en une foule monstre dans les divers magasins. Il évitait sans aucune gêne de devoir faire des courses à ce moment-là. Il ne fêtait pas Noël, mais il ne pouvait s'empêcher de se dire que s'il devait acheter des cadeaux, il serait plutôt du genre à acheter ses cadeaux bien en avance et de s'éviter un stress inutile. La période de Noël apportait aussi son lot de chocolats en tout genre que Sohan consommait avec modération tout de même. Même si pour lui cette fête n'avait rien de particulier, il appréciait l'ambiance et le partage qui allait avec. Cette année, il n'avait pas non plus de plan particulier c'était donc ce soir que Hassan et lui avait décidé de se retrouver chez lui pour le fameux repas dont ils avaient parlé lors de leur rencontre fortuite au café. Sohan, même s'il ne voulait pas se l'avouer appréhendait un peu cette soirée. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas vu Hassan qu'il avait presque peur de ne pas savoir quoi lui dire. Cependant, dès que cette idée faisait son apparition dans son esprit, il la chassait très rapidement, se rappelant que Hassan était son plus vieil ami et que malgré les années, ils restaient au fond d'eux les mêmes personnes. Il n'y avait donc pas de raison que cela ne se passe pas comme avant ou qu'il y ait comme un froid entre eux, malgré leur situation un peu particulière.

Ce soir, c'était Sohan qui invitait et comme le voulait la tradition entre eux, c'était l'hôte qui se chargeait du repas. Une tradition à laquelle Sohan ne comptait déroger pour rien au monde, aimant bien trop cuisiner. Pour ce soir, il avait prévu de servir une tanjia marrakchi. Sa famille n'étant pourtant pas de Marrakech, c'était tout de même une recette de famille qu'il reproduisait ce soir. Une recette que lui avait transmis sa mère sur une feuille de papier qui commençait à s'effacer et dont certaines parties étaient à présent illisibles. Cependant, il l'avait reproduit un nombre incalculable de fois et la recette était surtout là pour quel s'assure de ne rien oublier. Il avait commencé la préparation le matin même, le plat mettant longtemps à cuire, il était plus sage de s'y prendre à l'avance et de commencer la cuisson avant que Hassan n'arrive chez lui. Sinon, ils en avaient sans doute pour la soirée à attendre que tout soit prêt. Le plat était au four depuis déjà plusieurs heures et Sohan s'apprêtait à ajouter la touche finale, quelques carottes qu'il allait faire cuire moins longtemps que le reste afin qu'elle apporte un peu de croquant au plat. "Il reste combien de temps sur le four là ?" demande t-il à Hassan qui se trouvait juste à côté pendant que lui était en train d'éplucher ses carottes. Le jeune homme ne semblait pas avoir entendu la question, perdu dans ses pensées. "Est-ce que tu peux me dire combien de temps il reste pour le four ?" répète t-il quand Hassan revient à lui. Le tout était de mettre les carottes ni trop tôt, ni trop tard. De façon à ce qu'elles ne soient ni trop cuites, ni pas assez. C'était tout un art, qu'il maîtrisait plus ou moins. "Non pas besoin, c'est presque fini de toute façon." Répond-il quand Hassan lui propose de l'aide. D'ailleurs, même s'il en était seulement au début de sa préparation il aurait refusé l'aide de son ami. Par principe. Hassan le savait très bien de toute manière. Quand Hassan parle de sa porte de placard, Sohan ne peut s'empêcher de laisser échapper un petit rire. C'était bien vu de la part de Hassan. Cette porte était dans cet état depuis des années et il ne l'avait toujours pas fait réparer. Pourtant, il ne faudrait sans doute pas grand-chose pour qu'elle ferme correctement, mais comme ça ne l'embêtait pas plus que ça, il repoussait toujours au lendemain et le résultat était que des années plus tard, rien n'avait été arrangé. "En fait c'était pour tester ta mémoire. Je voulais m'assurer que t'avais pas la maladie d'Alzheimer donc je l'ai laissée comme ça pour voir si tu t'en souviendrais." Répond-il en plaisantant. Une excuse bidon qu'il venait d'inventer pour ne pas avouer qu'il avait procrastiné comme ce n'était pas permis. "Félicitations t'as réussi ce test haut la main." Ajoute t-il en riant. Il valait mieux en rire qu'en pleurer, mais il était vrai qu'il serait sans doute temps de faire réparer cette porte, car ça ne faisait pas très sérieux et en toute honnêteté, Sohan ne serait pas forcément contre le fait que Hassan se charge de le faire. D'ailleurs c'était peut-être son subconscient qui avait laissé ça en plan en se disant qu'un jour Hassan serait là pour réparer. Quand Hassan le taquine sur son incompétence à se servir d'un marteau, il aurait presque pu lui tirer la langue comme un enfant de cinq ans. "Et il y en a un de nous qui vit pleinement dans le 21è siècle et maitrise les nouvelles technologies." lui rétorque t-il sur le même ton. Faisant référence à la difficulté que pouvait avoir son ami à se servir de son ordinateur pour des choses qui paraissaient des plus simples pour Sohan. "Tu sais que j'ai toujours détesté le bricolage de toute façon. J'allais pas m'y mettre pour une simple porte. Mais si tu proposes si gentiment de me la réparer, je suis sûr que je peux trouver un marteau quelque part. En échange je supprimerai les 50 malwares qu'il doit y avoir sur ton PC depuis le temps." Lui répond-il. Il exagère sans doute un peu pour les malwares, mais il est plus que sérieux pour la partie bricolage.


running down to the riptide
I was scared of dentists and the dark. I was scared of pretty girls and starting conversations. Oh, all my friends are turning green. You're the magician's assistant in their dreams ▬ they come unstuck

(sohassan) gonna be here until i'm nothing 3ve2lU9
Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de toute forme d'engagement, actuellement charmé par les mini-shorts d'une entraîneuse de l'UQ
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 logan city, avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_oawlntnSsn1tqtt3wo2_540
POSTS : 13157 POINTS : 1655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour une leucémie entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ lecteur bénévole à l'hôpital (pédiatrie) et au lycée (cours de soutien) ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ une tentative de suicide en avril 2016, tente de soigner sa dépression ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ joueur de rugby depuis ses 6 ans, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : jean ☆ sophiayasmine #15rhettalfiejoanne #16asherkelly #3ginny #3sohan #3 (10/10)

FLASHBACKS & ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs EN ATTENTE : evelyn ☆ owen #2 ☆ camil ☆ jamie #6 ☆ tad #3 ☆ edge ☆ soheila
RPs TERMINÉS :
(sohassan) gonna be here until i'm nothing VDnnWJA

2019yasmine #14

2018joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@luxaeterna & sign@dcmultiverse & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan http://www.30yearsstillyoung.com/t4618-hassan-but-i-know-better-than-to-leave-and-let-it-die http://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari http://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Empty
MessageSujet: Re: (sohassan) gonna be here until i'm nothing   (sohassan) gonna be here until i'm nothing EmptyVen 18 Jan - 21:37



L’odeur se dégageant de la cuisine de Sohan avait quelque chose de diablement familier, et inconsciemment Hassan y trouvait quelque chose de rassurant. Comme une preuve indirecte que contre vents et marées et malgré les péripéties de sa relation avec celui qui restait – envers et contre tout – son meilleur ami, certaines choses aussi futiles paraissaient-elles ne changeaient jamais. À commencer par le ras-el-hanout chatouillant les narines et réveillant l’estomac, celui du brun ayant déjà par une ou deux fois fait état de sa présence de manière peu gracieuse depuis son arrivée. C’était sans doute l’un de ces détails du quotidien qui lui manquait le plus depuis qu’il vivait seul : cuisinier pour sa seule personne n’était pas aussi plaisant que préparer le repas pour deux personnes ou plus, et si Hassan se plaisait toujours derrière les fourneaux force était de constater qu’il ne faisait plus autant d’efforts et que le numéro de la pizzeria et du restaurant indien le plus proche de chez lui trônaient fièrement sur son réfrigérateur à côté des œuvres d’art de sa nièce et de son neveu. Sans doute y’avait-il un brin de nostalgie en repensant aux repas organisés chez les Khadji une éternité ou deux plus tôt, lorsque Sohan comptait encore parmi les couverts présents, ou même lorsque ses propres parents faisaient face au maître et à la maîtresse de maison avec cette pudeur ayant toujours défini l’amitié liant les précédentes générations Khadji et Jaafari. S’excusant de s’être laissé absorber par ses pensées, Hassan avait tendu la nuque pour répondre au « Est-ce que tu peux me dire combien de temps il reste pour le four ? » de Sohan, et indiqué entre motivation et impatience « Dix-neuf minutes et trente-six secondes, chef. » sans se formaliser plus que de raison du refus du bonhomme de lui laisser donner un coup de main, ne fusse que pour éplucher ou laver des légumes. Empêcheur de tourner en rond par principe, néanmoins, le professeur avait profité d’une seconde d’inattention de Sohan pour chiper un morceau de carotte crue qu’il s’était fait un plaisir de mâchouiller en papillonnant des yeux avec exagération. Le regard se baladant ensuite dans la cuisine avec la curiosité de celui qui n’était pas venu ici depuis – trop – longtemps, le brun n’avait par ailleurs pas manqué de faire remarquer que la porte de placard déjà brinquebalante lors de sa dernière visite n’était pas en meilleur état, mais à cela Sohan semblait déjà avoir une excuse toute prête « En fait c'était pour tester ta mémoire. Je voulais m'assurer que t'avais pas la maladie d'Alzheimer donc je l'ai laissée comme ça pour voir si tu t'en souviendrais. » Y ajoutant un rire, le Khadji l’avait félicité d’un « Félicitations t'as réussi ce test haut la main. » auquel Hassan avait opposé un sourcil artificiellement arqué et l’air suspicieux qui allait avec « Entre ta sœur et toi, c’est à croire que vous vous êtes donné le mot pour me faire passer pour un vieillard sénile. » D’ordinaire jamais la dernière pour moquer son supposé grand âge, l’infirmière semblait avoir fait des émules – à moins que ce ne soit l’inverse. En adulte respectable qui justement se respectait, le brun n’avait en tout cas eu aucun scrupule à renchérir en ventant des facilités en bricolage que Sohan ne possédait pas, probablement du même niveau qu’une Ginny qu’on n’osait pas laisser seule avec un marteau de peur qu’elle n’aplatisse chacun de ses dix doigts avec talent. « Et il y en a un de nous qui vit pleinement dans le vingt-et-unième siècle et maitrise les nouvelles technologies. » Touché. « Tu sais que j'ai toujours détesté le bricolage de toute façon. J'allais pas m'y mettre pour une simple porte. Mais si tu proposes si gentiment de me la réparer, je suis sûr que je peux trouver un marteau quelque part. En échange je supprimerai les cinquante malwares qu'il doit y avoir sur ton PC depuis le temps. » Bien plus à l’aise qu’il ne le devrait avec le fait de jouer les idiots, Hassan avait adopté son air de parfait crétin pour questionner « Les cinquante mal-quoi ? » laissant passer une seconde ou deux avant de rajouter « C’est bon je blague, je sais ce que c’est qu’un malware … » avec un brin d’incertitude néanmoins. Ce qui ne voulait clairement pas dire pour autant qu’il savait comment s’en débarrasser, mais enfin, là s’arrêtaient donc ses compétences limitées en la matière. « Malheureusement … » et le voilà maintenant qui adoptait un ton solennel « … je crois qu’il est trop tard, pour lui. J’ai renversé mon thé dessus y’a trois semaines, quand j’étais chez ABC, disons qu’il n’a pas su apprécier le Russian Earl Grey à sa juste valeur. » Repose en paix, petit ordinateur parti trop tôt. « Mais du coup je veux bien t’échanger mes quelques coups de marteaux contre tes quelques conseils pour en racheter un autre. » Quitte à faire l’acquisition d’un nouveau joujou – il ne pouvait de toute manière pas faire sans trop longtemps sans mettre à mal ses activités pour ABC ou Amnesty – autant s’armer de l’avis d’un expert en la matière. Croisant les bras, renonçant à l’idée pourtant tentante de chiper un nouveau morceau de carotte pour occuper sa faim, Hassan suivait les pérégrinations culinaires de Sohan du coin de l’œil et avait finalement repris « Tu as des plans pour le Nouvel An ? » d’un ton faussement détaché, tâtant en réalité le terrain du genre d’indiscrétions qu’il pouvait ou non se permettre à nouveau de poser à Sohan sur l’autel de leur amitié à peine retrouvée.



(sohassan) gonna be here until i'm nothing 763064237  (sohassan) gonna be here until i'm nothing 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 à Toowong.
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_oazgk7Atbp1s6zyffo4_250
POSTS : 1690 POINTS : 100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne bois pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Hassan#2 - Caleb - Démo de skateboard - Yasmine#3 - Lukà - Edge
RPs EN ATTENTE : Phoenix - Wren
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2
PSEUDO : Sockie
AVATAR : Rami Malek
CRÉDITS : Loonywaltz (UB)
DC : Itziar
INSCRIT LE : 14/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie http://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose http://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji http://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Empty
MessageSujet: Re: (sohassan) gonna be here until i'm nothing   (sohassan) gonna be here until i'm nothing EmptyLun 21 Jan - 0:04



Il hoche la tête de haut en bas quand Hassan lui indique le temps restant sur le four. Un peu moins d'une vingtaine de minutes, ça lui parait pas mal pour mettre ses carottes. Il finit donc des les couper rapidement, ne manquant pas de voir son ami se servir et mâchouiller un morceau tel un lapin. Une fois coupées, il en met quelques-unes de côté, se disant que ça pourra servir d'encas en patientant. Il s'approche du four pour les mettre délicatement dans le plat. Le tout est de ne pas se bruler en faisant ça. Il faut donc éviter à la fois de toucher la vitre du four, la grille, mais aussi et surtout, ne pas toucher le plat. Se retrouver aux urgences pour une brulure la veille de Noël ce n'était pas un bon plan et il était préférable d'éviter toute blessure. Il prend donc soin de mettre des gants avant de procéder. "Et voilà, dans exactement dix-huit minutes ça devrait être prêt." Annonce t-il fièrement. Il a hâte de gouter au produit fini. Il a déjà eu l'occasion de faire cette recette à plusieurs reprises et a pu constater qu'à chaque fois, le gout était légèrement différent. Il avait donc hâte de voir quel gout allait avoir le plat ce soir. Avant de se poser, il s'attelle à nettoyer les plats qu'il avait utilisés pour la préparation du repas. Nettoyer au fur et à mesure, c'est ce qu'on lui avait appris, de ce fait il ne restait pas grand-chose, mais pas question pour lui de laisser le peu qu'il restait en plan. Il profite de la remarque de Hassan concernant sa porte de placard pour lui envoyer une petite pique avec un sourire narquois dessiné sur les lèvres. Il laisse échapper un petit rire d'ailleurs quand Hassan lui dit qu'il s'est passé le mot avec Yasmine pour le faire passer pour un vieillard sénile. "Oh non, je ne me permettrai pas ... pour le sénile." Lui répond-il en plaisantant. Est-ce qu'il prenait un malin plaisir à rappeler à Hassan qu'il vieillissait comme tout le monde ? Oui et ça n'avait que très peu d'importance pour lui que son ami n'ait que deux ans de plus que lui. S'il pouvait lui rappeler qu'il était plus vieux que lui, la différence d'âge n'avait que très peu d'importance. Il aurait eu seulement quelques mois de plus que lui, ça aurait été pareil. Sohan se dit que c'est de bonne guerre de toute façon, surtout quand Hassan le taquine sur ses compétences quasi inexistantes en bricolage. Il marque un point bien sûr à ce sujet. Sohan n'a jamais été très manuel et à part changer une ampoule, il ne sait pas réparer quoi que ce soit. Il prend cependant un air choqué quand Hassan fait mine de ne pas savoir ce qu'est un malware avant d'avouer la plaisanterie. "J'espère bien que tu sais, sinon je serai dans l'obligation de transformer notre soirée en un cours d'informatique improvisé." Dit il en plaisantant. Il savait cependant que Hassan avait passé suffisamment de temps avec lui pour au minimum avoir une idée de ce que pouvait être un malware, même s'il ne pouvait pas forcément savoir toute l'étendue de la chose. Hassan lui apprend aussi que c'est un peu trop tard pour les malwares de son pc qui a apparement rendu l'âme il y a peu, n'ayant pas apprécié de se faire arroser de thé. "Mais .... Je t'avais pas dit que les ordinateurs n'aimaient pas les liquides ?" demande t-il faisant mine de réfléchir. "Si si je crois bien t'avoir dit ça au moins une fois pourtant. Mais c'est un deal pour la porte, j'irai chercher un marteau après le repas. Pour le nouvel ordinateur, dommage pour toi il n'existe pas encore de PC résistant à l'eau, mais je vais t'en trouver un solide, au cas ou." Même s'il y avait quand même fort à parier que la mésaventure de Hassan avec son ancien PC avait dû lui servir de leçon et de ce fait, il ferait sans doute encore plus attention avec le prochain. "D'ailleurs je crois que j'ai un placard dans la salle de bain qui ne ferme pas bien aussi, tu penses que tu pourras faire celui-là en même temps ?" Non, il n'avait pas gardé tout son bricolage pour le jour où il renouerait enfin avec Hassan. La porte du placard de la cuisine, inconsciemment, oui, pour le reste, il profitait de la présence de son ami sans aucune honte. Hassan finit par lui demander ce qu'il fait pour le nouvel an. Sohan commence par hausser les épaules avant de lui répondre. "J'avais pour plan de me faire une soirée devant mon ordinateur. Peut-être une bonne partie d'un mmorpg, puis après je me suis dit que c'était pas forcément bien de commencer l'année comme ça, c'était un peu contreproductif. Alors, je sais pas trop encore, un ami m'a parlé d'une soirée qu'il organisait chez lui, je vais sûrement y aller, je pense que ça peut être sympa." Lui qui prenait gout doucement mais sûrement aux soirées entre amis, trouvait l'idée de passer le nouvel an seul chez lui, un peu ennuyeuse cette année. "Et toi ?" lui demande t-il ensuite. Il en profite pour sortir deux verres qu'il pose sur le plan de travail avant de se diriger vers le frigo. "Je te sers quoi à boire ? J'ai des sodas en tout genre, du jus de fruit et bien sûr, de l'eau." demande t-il à Hassan.


running down to the riptide
I was scared of dentists and the dark. I was scared of pretty girls and starting conversations. Oh, all my friends are turning green. You're the magician's assistant in their dreams ▬ they come unstuck

(sohassan) gonna be here until i'm nothing 3ve2lU9
Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de toute forme d'engagement, actuellement charmé par les mini-shorts d'une entraîneuse de l'UQ
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 logan city, avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_oawlntnSsn1tqtt3wo2_540
POSTS : 13157 POINTS : 1655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour une leucémie entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ lecteur bénévole à l'hôpital (pédiatrie) et au lycée (cours de soutien) ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ une tentative de suicide en avril 2016, tente de soigner sa dépression ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ joueur de rugby depuis ses 6 ans, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : jean ☆ sophiayasmine #15rhettalfiejoanne #16asherkelly #3ginny #3sohan #3 (10/10)

FLASHBACKS & ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs EN ATTENTE : evelyn ☆ owen #2 ☆ camil ☆ jamie #6 ☆ tad #3 ☆ edge ☆ soheila
RPs TERMINÉS :
(sohassan) gonna be here until i'm nothing VDnnWJA

2019yasmine #14

2018joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@luxaeterna & sign@dcmultiverse & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan http://www.30yearsstillyoung.com/t4618-hassan-but-i-know-better-than-to-leave-and-let-it-die http://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari http://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Empty
MessageSujet: Re: (sohassan) gonna be here until i'm nothing   (sohassan) gonna be here until i'm nothing EmptyMar 19 Fév - 13:02



Hassan avait accepté avec une certaine forme de satisfaction la pique relative à son âge, un peu comme on acceptait l’ébouriffage de cheveux en règle chaque fois que l’on revoyait un membre de sa famille dont c’était la coutume. Qasim s’étant établi dans l’état voisin, son frère était désormais la cible privilégiée des blagues en rapport avec le temps qui passait, et s’il fronçait le nez pour la forme il s’en amusait presque autant que les deux Khadji, le « Oh non, je ne me permettrai pas ... pour le sénile. » renchérit d’un air narquois par Sohan lui donnant simplement l’occasion de témoigner de son meilleur air grincheux et aux accents vaguement menaçants tandis qu’il prévenait « Toi, tu feras moins le malin d’ici deux ans. » Mais d’ici deux ans Hassan serait peut-être trop occupé à entamer une crise de la quarantaine pour moquer l’âge de Sohan, qui sait. Pour l’heure il se contentait de se satisfaire d’échapper aux cheveux blancs, non sans garder en tête que fut un temps il n’osait plus s’imaginer vivre assez longtemps pour entamer une quatrième décennie. L’œil finalement attiré par le placard de cuisine et sa porte récalcitrante, le brun n’avait remis en cause les talents de bricoleur de son ami que pour mieux se voir renvoyer ses connaissances limitées en terme d’informatique – un partout, balle au centre. « J'espère bien que tu sais, sinon je serai dans l'obligation de transformer notre soirée en un cours d'informatique improvisé. » Avait néanmoins menacé Sohan à demi-sérieux, avant qu’Hassan n’admette non sans un brin de dépit que son ordinateur avait malheureusement rejoint le paradis du multimédia, la faute à un peu de maladresse de sa part. Optant pour un air soucieux, l’expert en informatique avait questionné « Mais .... Je t'avais pas dit que les ordinateurs n'aimaient pas les liquides ? Si si je crois bien t'avoir dit ça au moins une fois pourtant. » et la tentation de rentrer dans son jeu étant trop forte pour y résister le professeur avait fait mine de tomber des nues « Mince, il me semblait que ça c’était les mogwaï … Je suppose que j’ai dû mélanger. » mais référence aux Gremlins mise à part, il ne crachait pas contre un coup de main de Sohan pour l’aider à choisir l’ordinateur qui accompagnerait sa prochaine année scolaire – et il fallait l’espérer, les quelques autres qui suivraient. « Mais c'est un deal pour la porte, j'irai chercher un marteau après le repas. Pour le nouvel ordinateur, dommage pour toi il n'existe pas encore de PC résistant à l'eau, mais je vais t'en trouver un solide, au cas où. » Solide, soit, mais Hassan devrait peut-être envisager de ne pas avoir une tasse de thé à la main chaque fois qu’il ouvrait son ordinateur pour y pianoter plus de dix minutes … Impensable, en réalité, il était peut-être parvenu à arrêter une seconde fois la cigarette, mais réduire sa consommation de thé n’était pas quelque chose d’envisageable selon lui. « D'ailleurs je crois que j'ai un placard dans la salle de bain qui ne ferme pas bien aussi, tu penses que tu pourras faire celui-là en même temps ? » avait de son côté questionné le maitre des lieux, et se décollant du plan de travail de la cuisine Hassan avait acquiescé d’un signe de tête « File-moi un marteau et un tournevis après le repas, et je suis ton homme. » Une fois qu’il aurait l’estomac rempli, telle était la condition. Mais en attendant que le repas soit prêt et que la soirée ne se transforme momentanément en atelier bricolage, le brun en avait profité pour questionner Sohan sur ses plans pour le réveillon la semaine suivante. L’espace d’une seconde il avait craint que sa question ne paraisse trop intrusive, trop indiscrète à la lueur des longs mois qu’ils avaient passé à s’éviter, mais si d’aventure le Khadji avait été surpris il n’en avait en tout cas rien montré « J'avais pour plan de me faire une soirée devant mon ordinateur. Peut-être une bonne partie d'un mmorpg, puis après je me suis dit que c'était pas forcément bien de commencer l'année comme ça, c'était un peu contreproductif. Alors, je sais pas trop encore, un ami m'a parlé d'une soirée qu'il organisait chez lui, je vais sûrement y aller, je pense que ça peut être sympa. » La chose aurait encore semblée impensable quelques années en arrière, Sohan n’ayant jamais eu un sens de la socialisation extrêmement poussé, mais passé le brin de surprise Hassan avait accueilli la chose avec un certain enthousiasme – mais non sans soupçonner Yasmine de ne pas être totalement étrangère à ces soudaines résolutions. « Ça peut être cool. Les soirées de Nouvel An on sait comment ça commence mais on ne sait jamais comment ça se termine … C’est ce qui fait leur charme. » qu’il avait alors commenté, le ton amusé. Y’avait sans doute chez lui une part de nostalgie, aussi, mais le « Et toi ? » de Sohan y avait coupé court avant qu’elle n’ait véritablement le temps de s’installer, et alors que le Khadji enchainait en demandant « Je te sers quoi à boire ? J'ai des sodas en tout genre, du jus de fruit et bien sûr, de l'eau. » Hassan avait pris une seconde et demi de réflexion pour décider « Va pour un soda, n’importe lequel du moment qu’il n’a pas une couleur fluo. » en estimant visiblement que boucher ses artères était un moindre mal du moment que le coupable n’était pas rose-cancérigène ou orange-nucléaire. « Et je descends à Sydney pour le réveillon, le petit a encore un peu de mal à faire ses nuits alors Qasim et Olivia préfèrent rester chez eux pour ne pas trop perturber ses habitudes. » De l’aveu de Qasim, leurs deux autres rejetons étaient assez grands pour que tous parents qu’ils étaient Olivia et lui aient un peu oublié à quoi ressemblaient des nuits entrecoupées de pleurs et de demandes d’attention, et l’un et l’autre ne géraient plus aussi bien le manque de sommeil qu’ils le faisaient avec huit ans de moins. « Je ne sais pas encore quand je rentrerai en revanche, avait-il d’ailleurs ajouté en haussant les épaules faut bien qu’être une feignasse de prof avec des vacances d’été serve à quelque chose. » Se moquant de lui-même d’un air narquois, Hassan ne comptait néanmoins pas se dorer la pilule sur Bondi Beach pour une durée indéterminée, la fin de l’année universitaire ne le privant néanmoins pas de ses obligations envers ABC quand bien même la période estivale bousculait également les programmes de la chaine. Marquant une brève pause et laissant échapper un soupir pensif, le brun avait finalement changé de sujet « C’est dommage que Yasmine ne soit pas libre ce soir. C’est difficile de la croiser en ce moment, un vrai courant d’air. » Il souriait en tentant d’avoir l’air attendri, mais en réalité la chose lui pesait un peu, les jours où son inconscient avait le malheur de lui susurrer que peut-être y’avait-il quelque chose de plus à creuser qu’une simple incompatibilité d’emplois du temps.



(sohassan) gonna be here until i'm nothing 763064237  (sohassan) gonna be here until i'm nothing 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 à Toowong.
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_oazgk7Atbp1s6zyffo4_250
POSTS : 1690 POINTS : 100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne bois pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Hassan#2 - Caleb - Démo de skateboard - Yasmine#3 - Lukà - Edge
RPs EN ATTENTE : Phoenix - Wren
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2
PSEUDO : Sockie
AVATAR : Rami Malek
CRÉDITS : Loonywaltz (UB)
DC : Itziar
INSCRIT LE : 14/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie http://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose http://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji http://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Empty
MessageSujet: Re: (sohassan) gonna be here until i'm nothing   (sohassan) gonna be here until i'm nothing EmptyDim 17 Mar - 12:13


Il est heureux de voir que finalement, avec Hassan, c'est aussi simple qu'avant. Il aurait pensé qu'il y aurait eu comme une gêne, ou du moins une certaine pudeur entre eux après ces années passées sans se voir ou se côtoyer. Ce n'était visiblement pas le cas et Sohan prenait plaisir à taquiner son ami de toujours. Comme avant. Comme si toutes ces années n'avaient pas existé. C'était un peu comme s'ils reprenaient les choses là où ils les avaient laissées, sans prendre compte du reste. Certains auraient peut-être du mal à concevoir qu'on puisse oublier comme ça des années de silence, mais pour Sohan c'était rassurant. Malgré le temps et les expériences de l'un et de l'autre, il restait sur la même longueur d'ondes que son meilleur ami et ça, ça n'avait pas de prix. Il haussa donc les épaules quand Hassan lui dit qu'il ferait moins le malin dans deux ans. Il n'était pas bien sûr de ça. Après tout, qu'est-ce que c'était deux ans, vingt-quatre mois ? Oui il y avait surement de quoi changer énormément en deux ans. Il suffisait de voir les enfants. Ce qui ne changerait pas en deux ans c'est que Hassan, aurait toujours deux ans de plus que lui, deux ans d'avance. Qu'il serait donc encore plus près de la quarantaine qu'il ne l'était actuellement. Les rôles seraient donc toujours les mêmes. Que ce soit maintenant ou dans deux ans. "Ca ... Je demande a voir." Qu'il lui répond toujours en haussant les épaules. L'avenir leur dirait si oui ou non, il finirait par s'inquiéter un peu trop du temps qui passe. Pour l'heure, il avait un repas à finir de préparer et il avait aussi trouvé à Hassan une occupation. Lui qui lui avait fait remarquer que sa porte de placard ne se fermait toujours pas correctement. Il n'en fallait pas plus pour qu'il lui propose d'aller chercher un marteau afin de la réparer. En échange, il s'occuperait de l'ordinateur de son ami, qui, de ce que Hassan lui disait, avait fait les frais d'un léger dégâts des eaux. Même si ça lui donnerait presque envie de s'arracher les cheveux d'entendre qu'il avait pu renverser son thé dessus, il ne pu s'empêcher de rire face à la référence aux Gremlins fait par Hassan. "T'as pas mélangé. Eux non plus ils aiment pas l'eau de ce qu'on dit. Pour te souvenir que ton pc non plus, t'as qu'à te dire que ton PC c'est un peu comme un mogwai. Ca se marie pas bien avec le soleil, avec l'eau et puis la bouffe coincée entre les touches du clavier, c'est pas génial non plus." lui dit il en souriant. Pour l'ordinateur qui avait fini couvert de thé, c'était sans doute bien trop tard, mais il n'était pas trop tard pour un peu de prévention afin d'éviter une nouvelle erreur. Surtout que les problèmes d'ordinateur arrivaientt toujours quand on en avait vraiment besoin et qu'on n'avait pas spécialement moyen d'aller le faire réparer sur le moment. Autant mettre quelques petites règles en place et s'éviter bien des désagréments. Il sourit de plus belle quand Hassan accepte de lui réparer ses portes un peu lâches qui ont décidé de n'en faire qu'à leur tête. La seule condition à ça, c'est qu'il le fasse après le repas. "Deal !" lui lance t-il avant de réfléchir deux secondes et d'ajouter. "Attend, on est d'accord que même si le repas est pas bon tu le fais quand même hein ?" il plaisante sur ce coup et il ne parvient même pas à garder son sérieux en disant cela. Tout d'abord, il savait que son repas allait être bon, sinon c'était surement un déshonneur de plus fait à sa famille et surtout, il savait que Hassan était un homme de parole et qu'après le repas, qu'il soit bon ou non, il irait resserrer les vis des portes récalcitrantes. Quand Hassan le questionne sur ses projets pour le nouvel an, il lui explique être assez indécis pour le moment, même s'il est près à accepter l'invitation d'un de ses amis. Ce genre de choses, c'est assez nouveau pour lui. Il n'a jamais été un grand fêtard, se limitant bien souvent aux fêtes d'anniversaire de ses amis les plus proches. Une soirée de nouvel an, c'était quasiment l'inconnu pour lui qui était plutôt du genre casanier préférant rester assis devant son écran d'ordinateur. Seulement, à trente-cinq ans, il était peut-être temps de se bouger un peu et de sortir des sentiers battus. "Comment ça on sait jamais comment ça se termine ? Fais gaffe tu vas me faire changer d'avis. Si je finis seul avec mon PC ce soir-là, sache que ce sera uniquement ta faute." lui dit il, même s'il n'est pas sérieux dans ce qu'il dit. S'il parle à Hassan de cette soirée, c'est qu'il s'est déjà décidé à 99%. En parler de vive voix à quelqu'un ça lui permet aussi de se dire qu'il ne peut pas faire demi-tour et qu'il doit y aller, que maintenant qu'il en a parlé c'est un peu comme s'il s'était engagé. Après avoir sorti deux verres et les avoir déposés sur le comptoir, il attrape deux petites bouteilles d'Orangina dans le frigo, les ouvre et en verse la moitié dans chacun des verres avant d'en tendre un à Hassan. "Tiens, ça reste pas idéal pour la santé, mais c'est pas fluo donc c'est pas trop mal." dit il en même temps. Soda fluo pour Sohan rimait avec boisson énergisante et il ne buvait pas de ça, n'ayant jamais réellement compris l'intérêt de ce genre de choses aussi dégueulasses en gout que pour la santé. "Ca parait logique. Puis c'est plus simple pour toi de descendre chez eux que pour eux de déplacer toute leur petite famille jusqu'à Brisbane. Ca te fais des vacances aussi donc c'est un avantage." Sohan ne peut s'empêcher de rire quand Hassan mentionne les vacances d'été et le fait d'être une feignasse de prof. Lui n'avait personnellement jamais pensé ça, il avait eu l'occasion de voir à quel point Hassan été dévoué à son métier et donc bien loin du feignant qui se contente de se pointer au cours pour lire des notes qu'il aurait pu trouver dans un bouquin. Il savait qu'être prof, ce n'était pas que ça et qu'il y avait tout le côté préparation et correction des copies qui été extrêmement chronophage. "Autant profiter pleinement de ce statut, les jaloux n'ont qu'à bien se tenir." après tout ce n'était surement que de la jalousie qui poussait les gens à dénigrer les profs. Eux qui ne devaient probablement pas se plaire dans leur travail et qui donnerait cher pour avoir un peu plus de vacances. Il ne leur restait qu'à dénigrer ceux qui travaillaient dur pour avoir le droit de profiter des vacances scolaires. Sohan hoche la tête quand Hassan mentionne Yasmine. "C'est pas faute de lui avoir proposé pourtant, je lui ai dit qu'elle pouvait passer si elle voulait quand elle aura finit de distribuer les repas. Après, je t'apprends rien, tu sais comment elle est avec son travail. Si personne lui dit de s'arrêter, elle s'arrête pas." C'était tout à son honneur, mais Sohan lui aurait bien aimé que sa soeur fasse un peu plus attention à elle-même, il n'y avait pas de mal à se donner corps et âme pour ce qui nous tenait à coeur, mais il fallait penser à soi aussi et ne pas se surmener. Lorsque le four se mit à sonner, Sohan vérifia la cuisson de son plat. Satisfait il éteint le four, laisse la porte fermée pour garder le tout au chaud et se dirige une nouvelle fois vers le frigo pour sortir un plateau de canapés qu'il avait préparé un peu plus tôt, avant de se tourner vers Hassan. "On passe au salon ? A moins que tu veuilles prendre racine dans ma cuisine." Lui dit il avant de se diriger dans la pièce d'à côté en riant pour déposer le plateau sur la table basse.


running down to the riptide
I was scared of dentists and the dark. I was scared of pretty girls and starting conversations. Oh, all my friends are turning green. You're the magician's assistant in their dreams ▬ they come unstuck

(sohassan) gonna be here until i'm nothing 3ve2lU9
Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de toute forme d'engagement, actuellement charmé par les mini-shorts d'une entraîneuse de l'UQ
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 logan city, avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_oawlntnSsn1tqtt3wo2_540
POSTS : 13157 POINTS : 1655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour une leucémie entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ lecteur bénévole à l'hôpital (pédiatrie) et au lycée (cours de soutien) ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ une tentative de suicide en avril 2016, tente de soigner sa dépression ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ joueur de rugby depuis ses 6 ans, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : jean ☆ sophiayasmine #15rhettalfiejoanne #16asherkelly #3ginny #3sohan #3 (10/10)

FLASHBACKS & ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs EN ATTENTE : evelyn ☆ owen #2 ☆ camil ☆ jamie #6 ☆ tad #3 ☆ edge ☆ soheila
RPs TERMINÉS :
(sohassan) gonna be here until i'm nothing VDnnWJA

2019yasmine #14

2018joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@luxaeterna & sign@dcmultiverse & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan http://www.30yearsstillyoung.com/t4618-hassan-but-i-know-better-than-to-leave-and-let-it-die http://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari http://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Empty
MessageSujet: Re: (sohassan) gonna be here until i'm nothing   (sohassan) gonna be here until i'm nothing EmptyJeu 25 Avr - 23:31



Soit, nul doute qu’Hassan serait de toute manière plus précautionneux avec son prochain ordinateur qu’avec celui qui venait de périr, et s’attellerait peut-être à ne pas sans cesser laisser trainer sa tasse de thé à proximité … Mettons cela sur la liste de ses bonnes résolutions pour la nouvelle année, tout en sachant très bien que la plupart des résolutions ne tenaient pas le cap des six mois. Acceptant en tout cas de mettre ses talents de bricoleur au service de Sohan en contrepartie, il avait affiché un sourire innocent lorsque ce dernier s’était soudainement exclamé « Attends, on est d'accord que même si le repas est pas bon tu le fais quand même hein ? » Dodelinant avec l’air d’être en proie à l’hésitation, Hassan s’était contenté de rétorquer avec défiance « Bah alors Khadji, on doute de ses talents de cuistot, tout à coup ? » À ce sujet, le minuteur du four annonçait que leur délivrance – et surtout celle de leurs estomacs – était proche et que le repas approchait. En attendant, le professeur s’était renseigné l’air de rien sur les projets de Sohan pour le Nouvel An : parce qu’il se posait réellement la question tout d’abord, mais aussi peut-être parce qu’il espérait obtenir de la bouche du frère ce qu’il n’obtenait pas de la sœur. Et soit, la réponse ne résolvait pas le mystère Yasmine, mais elle avait au moins le mérite de prouver que Sohan semblait voir plus loin que l’envie de passer la soirée seul en compagnie de ses machines. « Comment ça on sait jamais comment ça se termine ? Fais gaffe tu vas me faire changer d'avis. Si je finis seul avec mon PC ce soir-là, sache que ce sera uniquement ta faute. » Levant les mains en signe d’innocence, Hassan avait secoué la tête au moment de protester « Non non, c’est trop facile, n’y pense même pas. » bien que conscient que si Sohan avait en premier lieu décidé de sauter le pas il devait assurément y avoir réfléchi, lui qui d’ordinaire n’était pas friand de ce genre d’occasions de voir du monde. Elles étaient en revanche totalement dans les cordes d’Hassan habituellement, mais comme souvent la perspective de voir son frère et le reste de sa famille prenait le pas sur le reste et c’est sans surprise qu’il sautait dans un avion quelques jours plus tard pour gagner Sydney. « Ça parait logique. » avait à cela commenté Sohan après lui avoir servi un verre de soda, le professeur pointant également du doigt les difficultés à gérer leur petit dernier comme autre explication à cette organisation. « Puis c'est plus simple pour toi de descendre chez eux que pour eux de déplacer toute leur petite famille jusqu'à Brisbane. Ça te fais des vacances aussi donc c'est un avantage. Autant profiter pleinement de ce statut, les jaloux n'ont qu'à bien se tenir. » Acquiesçant d’un air amusé, ayant au fond depuis longtemps cessé de s’offusquer à ce sujet, Hassan s’était donc contenté d’ajouter avec un brin de malice « Je songerai à leur faire un pied de nez du haut des Blue Mountains. Ou pas. » Outre le fait de rendre visite à sa famille, motivation majeure à ses voyages en Nouvelle Galles du Sud, le brun ne manquait en effet jamais une occasion de profiter du cadre de randonnée beaucoup plus avantageux que ne pouvait l’être l’arrière-pays du Queensland.

S’autorisant tout d’abord une grande rasade d’Orangina, le professeur avait marqué un temps de pause, durant lequel il avait hésité à mettre Yasmine sur le tapis. Se la jouant fille de l’air depuis la fin de l’hiver la brune se faisait plus rare dans le quotidien d’Hassan, assez pour que son cœur se sert un peu à y penser, mais encore trop peu pour oser mettre des mots sur ce qui pourrait en être la cause. « C'est pas faute de lui avoir proposé pourtant, » avait de son côté assuré Sohan, concernant la non-présence de la jeune femme en ce soir qui aurait pu être une occasion parfaite de se retrouver tous les trois – une première, depuis une éternité. « je lui ai dit qu'elle pouvait passer si elle voulait quand elle aura finit de distribuer les repas. Après, je t'apprends rien, tu sais comment elle est avec son travail. Si personne lui dit de s'arrêter, elle s'arrête pas. » L’expression s’affichant sur le visage ne servant qu’à confirmer ces dires, le brun avait alors préféré garder pour lui cette impression muette – et probablement infondée – d’être en train de regagner un Khadji pour en perdre un autre. Comme si au lieu de s’aligner enfin les éléments ne faisaient que s’aligner dans une autre direction. « On passe au salon ? A moins que tu veuilles prendre racine dans ma cuisine. » Se décollant du plan de travail dans la foulée, apportant ainsi un début de réponse à la question de Sohan, Hassan y avait accroché un retour de sourire et annoncé de son ton le plus théâtral « Oh tu sais, moi, je vais là où mon estomac me dit d’aller. » Et puisque le Khadji sortait l’artillerie lourde à ce sujet, aucune raison de rester en cuisine malgré l’odeur s’étant dégagée du four à la seconde où Sohan l’avait ouvert pour vérifier que la cuisson était terminée. Gagnant donc le salon à la suite de son hôte, le professeur s’était installé sur un bout de canapé, non sans qu’un « Ouch. » et une grimace ne lui échappe en réalisant qu’il venait d’écraser la manette de Playstation abandonnée là. Se levant à nouveau pour aller la ranger près de la console, il avait admis d’un ton pensif « J’ai pas touché à la mienne depuis … J’sais pas, une éternité. » Un de plus faisant mentir les rêves d’enfant qui s’imaginait qu’être adule c’était pouvoir jouer à la console pendant des heures sans personne pour l’en empêcher. Personne sauf les responsabilités d’adulte, en somme. « Je suis devenu un adulte barbant qui occupe ses week-end à carreler sa salle de bain, détapisser sa chambre d’amis ou négocier des vieilleries chez l’antiquaire du coin. Young Hassan n’approuverait pas. » qu’il avait alors raillé, malgré tout un brin amusé et ne regrettant pas réellement la tournure que prenait son temps libre. Il trouvait presque autant de satisfaction dans l’odeur d’un mur fraichement peint que dans celle d’un jeu neuf qu’on sortait tout juste de sa boite. « Qui sait, je suis peut-être enfin suffisamment rouillé pour que tu aies enfin une chance de ne pas finir second à Need for Speed. » Sourire narquois en prime, le brun s’était autorisé à attraper un canapé sur le plateau pour l’engloutir d’une seule bouchée.



(sohassan) gonna be here until i'm nothing 763064237  (sohassan) gonna be here until i'm nothing 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 à Toowong.
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_oazgk7Atbp1s6zyffo4_250
POSTS : 1690 POINTS : 100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne bois pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Hassan#2 - Caleb - Démo de skateboard - Yasmine#3 - Lukà - Edge
RPs EN ATTENTE : Phoenix - Wren
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2
PSEUDO : Sockie
AVATAR : Rami Malek
CRÉDITS : Loonywaltz (UB)
DC : Itziar
INSCRIT LE : 14/07/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie http://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose http://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji http://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Empty
MessageSujet: Re: (sohassan) gonna be here until i'm nothing   (sohassan) gonna be here until i'm nothing EmptyLun 27 Mai - 21:30


Douter de ses talents culinaires ce n'était pas forcément son genre. Il pouvait douter de beaucoup de choses dans la vie, mais ça, c'était bien un des domaines dans lesquels il était totalement à l'aise. Alors certes, il y avait toujours la marge d'erreur, la petite faute d'intention qui pourrait faire qu'il aurait réglé le four à la mauvaise température ou bien mis son plat à cuire trop longtemps ou encore eu la main un peu trop lourde sur le poivre, mais ce n'était pas vraiment ce qui le faisait douter. Notamment parce qu'il ne prenait pas la cuisine à la rigolade. D'ailleurs, il était plutôt du genre sérieux comme mec et donc quand il faisait quelque chose, il s'y attelle avec beaucoup d'attention. Il y avait toujours cependant ce petit 'et si ?' et s'il avait complètement mal dosé les épices ? Ou pire encore, et si Hassan n'appréciait pas le plat qu'il lui avait préparé ? C'était peu probable. Il avait tiré sa recette des recettes de sa mère. Recettes que Hassan avait eu l'occasion de déguster à plusieurs reprises, mais bon, il avait mine de rien un peu peur que tout ne soit pas parfait. Pourtant, ce n'était pas comme s'il se devait d'impressionner Hassan. Il se contente de pouffer en réponse à son ami et de mettre dans le lave-vaisselle les quelques plats qui traînaient encore dans sa cuisine écoutant en même temps Hassan lui parler des soirées du nouvel an. C'était bien une des premières années qu'il avait déjà quelque chose de prévu une semaine à l'avance. Il ne peut s'empêcher de rire quand Hassan lui dit que ce serait trop facile de se défiler. Il n'a pas tort. D'ailleurs, il y a quelques années, il aurait probablement accepté l'invitation pour faire plaisir et se serait décommandé au dernier moment. Parce que se mêler aux autres c'était un peu trop intimidant s'il ne connaissait que l'hôte de la soirée et parce qu'il voyait bien plus d'intérêt à rester chez lui tranquille dans son monde virtuel. "Ah ? Tu comptesvenir me tirer par les oreilles c'est ça ?" Lui demande t-il en plaisantant, sachant pertinemment que ce ne sera pas nécessaire. Cette soirée c'était un peu comme la cerise sur le gâteau. Cette année qui avait été placée sous le signe du changement et durant laquelle il avait tout fait pour casser sa routine et s'ouvrir un peu plus au monde qui l'entoure en dehors de ses écrans, il ne pouvait pas la terminer seul chez lui, ce serait complètement ridicule et serait aux antipodes de tous les efforts qu'il avait pu faire pendant un an. Sohan quant à lui n'est pas étonné qu'Hassan est lui aussi déjà prévu ce qu'il allait faire ce jour-là, acquiesçant au pied de nez qu'il comptait faire à son frère et sa famille. "En plus ça leur montrera que malgré tes cheveux blancs, tu gardes ton âme d'enfant." Lui répond-il en riant, ponctuant sa phrase d'un clin d'oeil. Il avait tenté la plaisanterie. Finalement, c'était sorti avant même qu'il ne puisse réaliser et sur le coup il ne savait pas si ce n'était pas un peu tôt pour attaquer directement sur ce genre de blague, mais c'était trop tard pour revenir en arrière.

Il aimait bien sa cuisine, mais il était bien plus confortable de discuter dans son salon. Lorsqu'il invite Hassan à passer dans la pièce d'à côté, il prend soin de jeter un oeil à son plat avant d'éteindre le four, laissant la chaleur finir la cuisson tout en douceur. Il attrape le plat de canapés dans le réfrigérateur qu'il va ensuite déposer sur la table basse, attendant que son amie s'installe avant de prendre place à son tour. Il jette d'ailleurs un regard interrogateur quand ce dernier s'assoit et laisse échapper un gémissement tout en faisant la grimace. Il hésite presque à le taquiner une nouvelle fois sur son âge avant qu'il ne voit Hassan attraper la manette de Playstation qu'il avait complètement oublié de ranger. "T'as plus le temps de jouer ou t'es devenu trop vieux pour ça ?" Lui demande t-il sérieusement. Pour le coup il n'y a aucune pique dans cette question. Après tout il avait bien arrêté de jouer aux petites voitures à un moment donné parce que ce n'était plus dans ses préoccupations. Parce qu'il avait grandi et s'était trouvé de nouveaux hobbies. "Si tu veux on peut se faire une partie après manger. Et je jouerai à Need for Speed que si tu m'affrontes à Street Fighter." Lui répond il avec un air satisfait avant d'ajouter "Par contre, je peux pas promettre de te laisser gagner." Hassan n'était pas branché technologie autant que lui, mais ils en avaient passé des heures à jouer à la console tous les deux quand ils étaient adolescents. Alors, Hassan n'avait peut-être pas touché à sa console depuis un moment, mais Sohan était persuadé que c'était un peu comme le vélo, ça ne s'oubliait pas et ça revenait très vite. Il boit une gorgée dans son verre avant d'attraper un canapé sur la table. "Sinon tu t'improvises bricoleur alors ? Je savais que tu savais un peu bidouiller deux trois trucs, en particulier, mes placards, mais je savais pas que tu savais poser du carrelage ! J'vais t'embaucher pour retaper la maison à cette allure." Lui dit il, plutôt impressionner d'entendre ce que son ami était capable de réaliser lui-même. Si ça ne tenait qu'à lui, il serait sans doute bon à tout retirer, en revanche, il n'aurait probablement pas la patience de remettre à neuf par la suite.


running down to the riptide
I was scared of dentists and the dark. I was scared of pretty girls and starting conversations. Oh, all my friends are turning green. You're the magician's assistant in their dreams ▬ they come unstuck

(sohassan) gonna be here until i'm nothing 3ve2lU9
Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de toute forme d'engagement, actuellement charmé par les mini-shorts d'une entraîneuse de l'UQ
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 logan city, avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_oawlntnSsn1tqtt3wo2_540
POSTS : 13157 POINTS : 1655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour une leucémie entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ lecteur bénévole à l'hôpital (pédiatrie) et au lycée (cours de soutien) ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ une tentative de suicide en avril 2016, tente de soigner sa dépression ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ joueur de rugby depuis ses 6 ans, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : jean ☆ sophiayasmine #15rhettalfiejoanne #16asherkelly #3ginny #3sohan #3 (10/10)

FLASHBACKS & ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs EN ATTENTE : evelyn ☆ owen #2 ☆ camil ☆ jamie #6 ☆ tad #3 ☆ edge ☆ soheila
RPs TERMINÉS :
(sohassan) gonna be here until i'm nothing VDnnWJA

2019yasmine #14

2018joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@luxaeterna & sign@dcmultiverse & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan http://www.30yearsstillyoung.com/t4618-hassan-but-i-know-better-than-to-leave-and-let-it-die http://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari http://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Empty
MessageSujet: Re: (sohassan) gonna be here until i'm nothing   (sohassan) gonna be here until i'm nothing EmptyVen 5 Juil - 17:17



L’âme d’enfant, Hassan avait conscience de l’avoir perdue une bonne fois pour toutes. Il n’aurait pas vraiment su dire quand, il n’était pas certain non plus que ce soit foncièrement une mauvaise chose, mais en tout cas il le savait : l’époque où il parvenait encore à raisonner en totale insouciance était révolue. La réflexion de Sohan néanmoins l’avait fait rire, d’un rire traduisant surtout sa satisfaction à se trouver là : là, dans cette maison qu’il n’avait pas vu depuis des lustres, à accepter de bonne volonté les boutades d’un ami dont il avait été trop longtemps éloigné. Il n’avait rien à envier à ceux qui passaient la soirée coincés entre les huîtres et le Christmas pudding, au fond, de ça il était certain. Ayant finalement abandonné la cuisine pour le salon les deux hommes s’étaient installés sur le canapé pour grignoter, le postérieur du professeur momentanément agressé par la présence d’une manette de Playstation oubliée entre les coussins du canapé – et qu’on se le dise, Hassan n’était plus certain de pouvoir dire à quand exactement remontait la dernière fois qu’il avait allumé la sienne, de console. En compagnie de Tad probablement ; Il n’avait pas joué seul depuis une éternité, ayant toujours mieux ou plus urgent à entreprendre lorsqu’il disposait de temps seul chez lui. « T'as plus le temps de jouer ou t'es devenu trop vieux pour ça ? » Agitant la manette sous le nez du Khadji d’un air faussement menaçant, le brun était allé la reposer sur le meuble de la télévision après avoir assuré « C’est le vingt-et-unième siècle, je ne deviendrai jamais trop vieux pour ça. » d’un ton convaincu. Siècle incontesté du syndrome de Peter Pan généralisé, ayant déferlé telle une épidémie sur leur génération et sur celles qui avaient suivi. « Non c’est juste que j’ai vraiment pas le temps entre les cours, ABC, Amnesty, le bénévolat au Saint-Vincent, le club de rugby … Et puis les travaux de cette maison qui n’en finissent pas. » Plutôt occupé en fin de compte, pour une feignasse de prof. Mais Hassan avait toujours été ainsi, très peu à l’aise avec le principe de buller ou de prendre le temps de ne rien faire, incapable de s’en tenir à un nombre raisonnable d’occupations – un trait que sa dépression et le perpétuel besoin de se garder l’esprit occupé pour s’empêcher de broyer du noir n’avaient fait qu’exacerber. « Si tu veux on peut se faire une partie après manger. Et je jouerai à Need for Speed que si tu m'affrontes à Street Fighter. » Street Fighter, t’es si prévisible, que disait le regard d’Hassan avec amusement en guise de réponse tandis que Sohan ajoutait enfin « Par contre, je peux pas promettre de te laisser gagner. » avec défi. La scène était vieille comme le monde dans un sens, les canapés de leurs parents avaient cédé leur place à ceux des deux hommes, le décor n’était plus le même et les pattes d’oie s’étaient peut-être discrètement installées au coin de leurs yeux, mais asseyez-les devant une table basse avec deux manettes entre les doigts et ils redevenaient presque les deux adolescents d’autrefois … Presque. « Hmm, vendu. On verra si tu fais toujours le malin après deux KO. » Pure provocation de sa part, Hassan n’aurait en réalité pas misé un cent sur sa victoire contre Sohan ce soir-là … Mais raison de plus pour fanfaronner avant de n’en avoir définitivement plus la possibilité. Prenant l’un et l’autre le temps de boire un coup, le brun en profitant avec un une pointe de curiosité pour laisser son regard glisser d’un détail à l’autre du salon pour y observer ce qui avait – ou n’avait pas – changé depuis la dernière fois qu’il s’était tenu dans cette maison, son regard était revenu avec Sohan lorsque celui-ci avait questionné « Sinon tu t'improvises bricoleur alors ? Je savais que tu savais un peu bidouiller deux trois trucs, en particulier, mes placards, mais je savais pas que tu savais poser du carrelage ! J'vais t'embaucher pour retaper la maison à cette allure. » Dodelinant légèrement la tête avant de reposer son verre sur la table basse, Hassan avait joué de fausse candeur au moment de répondre « Moui, t’as raison vaut mieux rester modeste, disons que je m’improvise bricoleur … En revanche je ne pose pas de carrelage en dehors d’une salle de bain, mon code déontologique du bon goût me l’interdit. » Dans un coin de sa tête il pouvait presque entendre les intonations outrées et l’accent chantant de sa mère – vieillies par le temps comme l’étaient les photos qui jaunissaient – s’en offusquer et assurer qu’il n’y avait rien de plus pratique que le carrelage à nettoyer d’un coup de serpillère, mais même si elle avait encore été parmi eux son avis serait resté celui de quelqu’un qui avait vu le jour à la fin des années quarante : poussiéreux. « Et laisse-moi déjà venir à bout de ma propre maison, pour commencer … Ensuite on verra pour la tienne. Je te ferai un prix d’ami. » Le ton innocent servant à lui seul de preuve qu’il plaisantait, un détail semblait lui être soudainement revenu à l’esprit et il s’était exclamé la seconde suivante « Oh et ! Tu sais que y’a toujours la trace de tes dents sur le cadre de la porte de la buanderie ? C’est presque devenu un lieu de recueillement à la mémoire de tes dents de lait, depuis le temps. » La preuve s’il en fallait une que rouler en skate dans la maison n’était pas l’idée du siècle, mais alors hauts comme trois pommes les deux hommes n’y avaient vu qu’une formidable opportunité de s’exercer sur leur planche malgré la pluie qui tombait à verse dehors. Et la trace du passage de Sohan avait finalement survécu à tout, à la vente de la maison au décès des parents Jaafari comme aux deux décennies suivantes durant lesquelles elle avait accueilli une autre famille dont la patte se trouvait encore à d’autres endroits – l’impact contre l’un des murs du salon, dont un coup de peinture n’avait pas suffi à effacer l’aspérité, laissait à penser que jadis quelqu’un avait fait une sacré chute à cet endroit, désormais recouvert par le dossier du canapé d’Hassan. Elle avait subsisté pendant trente ans et subsisterait encore longtemps, puisqu’à nouveau propriétaire de la maison le brun n’avait pas l’intention de la faire disparaitre ; Elle faisait partie des meubles, dans un sens. Sans s’en rendre compte le professeur s’était un instant laissé happer par ses pensées, et lorsqu’à nouveau il était redescendu sur terre sa voix était devenue plus sérieuse « Ça me fait plaisir d’être là. » Ce n’était que peu de mots en comparaison de la quiétude et du soulagement que lui procuraient le fait de savoir les choses – un peu – arrangées avec celui qu’il considérait comme son deuxième frère. Il n’avait pas été entièrement pas lui-même, Hassan, durant cette période de brouille entre Sohan et lui. Mais le reste des mots le brun les sentait coincés dans sa gorge, et faute de trouver le courage de les prononcer il avait botté en touche et ajouté « Mais uniquement parce que tes placards avaient besoin d’un coup de tournevis, ça va de soi. » pour noyer le sérieux sous une tranche de plaisanterie, beaucoup plus simple à assumer.



(sohassan) gonna be here until i'm nothing 763064237  (sohassan) gonna be here until i'm nothing 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(sohassan) gonna be here until i'm nothing Empty
MessageSujet: Re: (sohassan) gonna be here until i'm nothing   (sohassan) gonna be here until i'm nothing Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(sohassan) gonna be here until i'm nothing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-