AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Christmas Time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Christmas Time 190721115217449615
POSTS : 2981 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Christmas Time 190701121333601119
Cade(#5)GabrielNicolasColinJosephJosephCarlisle(#2)
RPs EN ATTENTE : Ethan




RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)Amal CarlisleCade(#4)Leah
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Christmas Time Christmas Time EmptyDim 23 Déc - 18:26




It's all your fault !



Je cogne la porte, une plante à la main pour honorer cette invitation. J'appréhende un peu cette soirée, il faut dire que je n'ai pas vu Karen depuis maintenant près de dix ans. Nous avions été, il fût un temps, de grandes amies lors de mon passage à l'université. Mais j'avais fais le choix de voyager, elle également. Nos chemins s'étaient finalement séparés. Et nous nous apercevons après des années de silence que la distance qui nous sépare l'une de l'autre est moindre. Une occasion en or pour décider de se retrouver. L'euphorie du moment laisse finalement place à une hésitation de ma part maintenant que je me trouve devant cette maison, qui est tout simplement magnifique et parfaite pour y mener une vie de famille confortable. La porte s'ouvre, je n'ai pas le temps de me tourner que mon nom vient briser ce moment de calme. Je me retrouve enlacé, forcée de sourire face à cette étreinte un peu trop intense à mon goût. "Vas y rentre. Quel plaisir de te voir". Je souris, parvenant à chasser les mauvaises idées que je m'étais faite de cette soirée, peut être que ca ne sera pas si terrible que ça. Mon sourire se fige pourtant alors que je me retrouve à l'entrée du salon, remarquant toutes ces personnes dont le regard se tourne instinctivement sur moi. Des décorations de noël partout, plusieurs enfants qui crapahutent un peu partout dans la pièce, m'accordant quand à eux peu d’intérêt. Je feigne un sourire, réalisant que je me retrouve dans une sorte d'embuscade. Que des couples "mariés et fiers de l'être". Les quelques heures à venir s'annoncent longues, très longues... Je salue chacun d'entre eux, parvenant à participer à leurs diverses discussions sans trop de mal. Entre les dernières vacances de Jane et Jack passées dans les îles grecques et la grossesse difficile de cette femme dont je n'ai pas retenu le nom, je parviens à être épargné. Karen s'affaire à nous ramener quelques verrines sur la table basse. Cette dernière est devenue un chef de projet hors paire et file le parfait amour avec Drew, avec lequel elle a deux enfants. Et comme si ce n'était pas suffisant, cette maison qu'il détienne propose également quelques chambres d'hôtes. "Et toi Savannah?" me demande t-elle en s'installant à côté de son mari, tout en caressant son épaule. "J'occupe un poste de graphiste dans une boîte de com'" Elle me sourit. "C'est bien ça" Toujours moins valorisant que son statut à elle, je n'ai pas aussi bien réussi."Et tu es célibataire?"Tous les regards sont de nouveau braqués sur moi. Il faut dire qu'à mon âge la plupart des femmes peuvent prétendre être en couple et avoir trouvé une certaine stabilité au sein de ce dernier. "Non" Ce son qui vient de m'être extirpé semble clairement incertain, et il me surprend moi même alors que je le remets immédiatement en doute. Dès notre plus âge, on nous apprend que mentir c'est mal, qu'il faut se montrer honnête. La vérité, c'est que c'est souvent plus facile de mentir que d'accepter la dire la vérité. "Oh...Pourquoi n'est t-il pas venu? Tu sais très bien que ca ne m'aurait pas posé problème; j'aurai été ravi même" m'avoue t-elle avec une légère moue de déception." Eh bien, il a un travail assez prenant et...Il fait parfois à un peu de bénévolat pour les enfants défavorisés, ce soir il devait d'ailleurs leur venir en aide. Il est très généreux et soucieux du bonheur des autres". Karen jette un œil agréablement surpris envers son mari, comme si j'avais trouvé l'homme parfait. Je prends vite une bonne gorgée de ce champagne pour oublier ce que je viens d'oser dire. "Tu n'as qu'à lui dire de nous rejoindre dès qu'il a fini, ca me permettra de faire sa connaissance. "Je hausse les sourcils, comme si cette proposition illuminait mon visage. La vérité, j'essaie juste de sauver le poisson. "Oui, pourquoi pas." lançais-je avant de prendre connaissance dans quel merdier je venais de me lancer. Karen fait malheureusement parti de ce genre de personne, celles qui sont diantrement persuasive. Ca avait toujours été le cas, elle ne manque pas de confiance, et sa spontanéité nous pousse souvent à tous céder à ses demandes. Je profite que l'attention se déporte ailleurs pour observer mon téléphone, comme si je m’exécutais dans ce qu'elle venait de me demander. Je suis surtout entrain de chercher quel genre d'excuse pourra justifier l'absence persistance de cet homme inexistant qui partage actuellement ma vie. Mon pouce défile à travers mes contacts avant de s'arrêter sur le contact de Cade. Je me pince les lèvres hésitante avant de formuler le message qu'il lui sera adressé. Je reste vague, inutile de de rentrer dans les détails maintenant, cela ne ferait que le pousser à refuser cette proposition. L'idée est probablement complètement loufoque, mais je ne manque pas d'argument. C'est un brillant comédien, il n'aura aucune difficulté à se fondre dans le personnage, il sera probablement le seul à vouloir m'aider dans ce mensonge , il me permettra  de donner l'excuse pour quitter prématurément cette soirée, et laissera en plus de ça, la parfaite image que j'ai formulé de lui. Enfin...je crois. Mais bien évidemment, tout ça n'a rien à voir avec l'envie de passer du temps avec lui, une envie qui se fait de plus en plus persistante au fil du temps. Ouais....Se mentir à soi-même, c'est encore plus mal... Mais plus facile.

-21H44-
Les feux viennent éclairer un instant l'intérieur du salon, m'informant de son arrivée imminente. Je suis la seule à m'en apercevoir. Il faut dire que je me montre de plus en plus nerveuse face à ce qui va suivre et que je me dois d'être au maximum opérative. Je me lève du canapé, n'attirant pas l'attention des personnes qui se sont quelques peu dissoutes à travers la pièce à vivre. Je m'approche de la porte d'entrée que j'ouvre, anticipant l'accueil avant même qu'il n'ait eu à frapper. Mon corps se retrouve sur le péron, de sorte à réduire les échanges que je pourrais avoir lui.  "Quelle rapidité...Je vais finir par croire que t'attendais cette proposition avec impatience" m'amusais-je tant que je puisse encore être en bonne posture pour le faire. J'ouvre de nouveau la porte, l'invitant à me suivre. Je remarque son air quelque peu perplexe et surpris face à cet endroit qui ressemble à tout sauf un endroit dans lequel il va siroter un verre tranquillement avec pour seule compagnie la jolie jeune femme que je suis ce soir. Je me pince les lèvres, cherchant vainement le résumé parfait qui me permettrait d'empêcher sa fuite soudaine, jetant un coup d'oeil rapidement derrière moi pour m'assurer que personne n'entendra ce qui va suivre . "Hm...Tu sais à quel point je sais me montrer surprenante parfois..." lançais-je en parlant plutôt doucement pour ne pas me faire remarquer, souriant pour appuyer mes propos et faire passer cela pour une bonne blague. "Surprise" dis-je en levant les mains. Des enfants viennent à traverser le hall en courant et hurlant, donnant le ton sur cette soirée. Il fait un mouvement, peut être innocent mais qui me laisse entrevoir qu'il est entrain de rebrousser chemin face à ce manque d'explication de ma part et ce contexte dans lequel il ne sera probablement pas à sa place. Ma main vient agripper son bras, cherchant à le retenir. J'inspire un bon coup avant de me lancer. "Karen est une amie de la fac que je n'ai pas vu depuis plus de dix ans. Elle a reprit contact avec moi il y a peu et m'a gentiment inviter ce soir afin de rattraper le temps perdu, maintenant que la distance n'est plus un problème... J'ai cependant pris les choses un peu à la légère.." Je me mordille un instant la lèvre. "Il y a tous ces couples mariés autour de moi, ces enfants et....J'ai peut être quelque peu améliorer certains aspects de ma vie. "Mimais-je avec mon pouce et mon index tout en grimaçant, cherchant à lui faire comprendre doucement,dans quelle situation je m'étais empêtré. Je n'ai malheureusement pas le temps d'en dire plus que Karen nous interrompt, nous ayant finalement surpris. "Oh, je pensais bien avoir entendu du bruit. Entrez" lance t-elle avec une large sourire alors que je suis la première à suivre le pas, me tournant un instant vers Cade pour lui lancer un regard désespéré qui lui supplie ne pas m'abandonner et d'en faire de même. En bonne hôtesse, elle l'invite à s'installer et lui offre une coupe de champagne, à travers l'une de ces chansons classiques de noël. Je viens quand à moi m'installer le plus naturellement possible à ses côtés, optant pour l'accoudoir du canapé et qui me donne une certaine hauteur, m’éclaircissant la voix. " Je suis désolée je ne pense pas avoir retenu votre prénom." Je lance un bref regard vers Cade. C'était finalement logique, puisque jusqu'à présent je ne l'avais pas nommé. "Savannah nous a fait savoir que vous vous impliquez dans le bénévolat? C'est assez incroyable, peu de gens prennent le temps pour ce genre de chose." J'observe Cade, espérant qu'il allait être apte à se fondre dans le personnage que je lui avais moulé. Mais il aimait se fondre dans la peau d'un autre, ca ne devrait pas être si difficile. Bien que ca lui apporterait probablement moins d'avantage que lorsque nous avions joué le jeu devant les vigiles lors de nos retrouvailles dans cette ville.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




★so don't let me down★
❝ la vie est trop courte pour se lever le matin avec des regrets .alors , aimez les personnes qui vous traitent bien et oubliez celle qui ne le font pas . ❞
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Christmas Time 9yog
POSTS : 4480 POINTS : 10

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - PAOLA - OACKLEY - SAVANNAH #5

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood http://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyVen 28 Déc - 17:00



CHRISTMAS TIME

UC








Christmas Time 763986grimes
Christmas Time OrLErGE
Christmas Time Vg4o2Xs


Dernière édition par Cade Grimes le Jeu 25 Avr - 12:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Christmas Time 190721115217449615
POSTS : 2981 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Christmas Time 190701121333601119
Cade(#5)GabrielNicolasColinJosephJosephCarlisle(#2)
RPs EN ATTENTE : Ethan




RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)Amal CarlisleCade(#4)Leah
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyVen 4 Jan - 16:15


CHRISTMAS TIME

Ce moment qui sonnait l'heure des retrouvailles annonçait surtout un bon résumé de ma vie depuis dix ans, et le constat était loin d'être glorieux. J'avais clairement échoué, et j'avais le tableau de la famille parfaite devant moi pour le comprendre. Je suis cependant partagée sur ce que ca fait naître en moi. Un sentiment de "dégoût" -signe de jalousie- pour une réussite que je n'étais pas parvenue à mener malgré ma trentaine déjà entamée, ou alors une admiration indéniable pour eux d'y être parvenu? Difficile de savoir ce qui prime en moi, ce que je sais c'est que je suis malheureusement rapidement rattrapée par mes erreurs. Et au lieu de tenter de les dissimuler en changeant de sujet - ou en faisant tomber maladroitement la lampe achetée par mamie Huguette- je mens. C'est mal. Je suis cependant presque fière d'être parvenue à m'arrêter dans ce mensonge, sachant très bien que j'aurais pu y ajouter un ou deux enfants pour embellir l'image du couple parfait que je laisse penser aux autres. L'homme que j'évoque semble être clairement le portrait de l'homme idéal, celui sur lequel on espère tomber un jour...Foutaises! Un homme qui réussit professionnellement et qui aurait le temps de jouer les bénévoles...Si peu réaliste. Tellement que je semble presque récolter quelques regards suspicieux face à cette annonce. Et pour tenter d'éloigner les doutes, je laisse  planer la possibilité qu'il puisse nous rejoindre. Si le moment d'accalmie qui suit me permet de reprendre mes esprits, j'ai cependant une idée qui se fraye à travers mon esprit. Ou plutôt quelqu'un... J'ai l'excuse parfaite pour pouvoir le revoir, sans avoir à l'avouer ouvertement, c'est une opportunité que je ne peux laisser passer, bien que je prends le risque d'être mise à découvert si ce dernier n'apprécie guère ce complot. Je prends le risque, attendant avec une certaine impatience son arrivée alors que j'écoute sans grande attention les différents sujets évoqués autour de moi.

Il arrive, et je l'accueille comme il se doit, optant pour cet humour qui me revient systématiquement dès lors que nous nous retrouvons ensemble, et auquel il répond avec répartie. "- Tu crois quand même pas que je vais te l'avouer si c'était le cas !" Je hausse les sourcils, sourire taquin sur les lèvres. L'ennuie, c'est qu'avec ce genre d'ironie, impossible de déceler s'il peut y avoir une part de vérité, bien que j'imagine que sa présence ici en est tout de même une belle preuve. Ou alors cherchait t-il simplement à vouloir réitérer le coup de la danse de l'autre soir? La légèreté de cet instant se voit cependant disparaître alors que je le laisse passer la porte, me retrouvant rapidement dans la réalité dans laquelle je me suis embarquée depuis quelques heures. Je sais que je dois lui expliquer tout cela, et le plus vite sera le mieux. Je sais cependant que Cade sait se montrer quelque peu réfractaire, et j'ai bien peur que pour le coup, il vienne à me laisser en plan si je viens à lui avouer les circonstances. J'opte pour l'humour, mais pour une fois il ne semble pas conquit par mon amusement du moment. Le côté "gosse qui court partout" ca séduit rarement ce type d'homme. Je lâche cependant la vérité, tentant d'arrondir les angles en évoquant ma détresse soudaine, espérant qu'il ait pitié de mon âme. S'il ne rejoint pas les festivités, aurait t-il au moins l'amabilité de me kidnapper pour que j'y échappe moi aussi? Je mets cependant toutes les chances de mon côté, espérant que cette facilité à se fondre dans un personnage le pousse à tenter celui que j'ai tout juste moulé pour lui. " - Tu croyais vraiment que j'allais... " Je grimace quelque peu, gênée, espérant que cette moue parviendrait à le faire céder. Malheureusement, les négociations sont compromises alors que nous sommes pris en flagrant délit par ma vieille amie. Je soutiens le regard de Cade le plus longtemps que je le puisse, désireuse de lui faire savoir combien je comptais sur lui là tout de suite, tentant de le dissuader de prendre la porte alors qu'il ferme la marche. Je suis soulagée de voir qu'il a suivi mes pas, et qu'il s'installe parmi les différents invités conviés pour l'occasion. En toute logique, mon corps vient s'installer près du sien, marquant d'une certaine façon notre binôme au statut de couple. Je suis assez mal à l'aise, malgré qu'il accepte, les détails n'ont pas été discuté, et certaines incohérences pourraient rapidement nous mettre dans une situation délicate. Je garde cependant le sourire pour dissimuler tout ça, voyant qu'il venait de réussir son entrée par l'annonce de son prénom. C'était déjà pas si mal. Enfin, jusqu'à ce que Karen évoque les occupations que j'ai moi même annoncé. Ma bouche s’entrouvre légèrement en posant mon regard sur Cade, cherchant rapidement comment intercepter ça sans qu'il ne vienne à fauter. "- Les gens n'ont le temps de rien si on les écoute vraiment." Je déglutis, remarquant quelques regards s'échanger, et qui me mettent un instant mal à l'aise. Il se rattrape cependant assez rapidement. "- C'est... important pour moi. Rendre service sans rien attendre en retour.. " Je souris et me risque à croiser son regard en jouant la femme admirative. Je sais surtout que cette remarque s'applique aux circonstances, et je dois dire que je m'attendais plutôt à ce qu'il me fasse payer tout ça, et que je doive par la suite me soumettre à une sorte de chantage pour m'excuser de l'avoir embarqué ici. "- J'ai la chance d'avoir tout ce que je veux..." Le sourire potiche et heureuse que j'affiche ne se désamorce pas, malgré le contact de sa main sur ma cuisse. Je l'observe un bref instant, tâchant de paraître la plus naturelle possible alors que ma vient se resserrer sur la sienne. "- ... ce n'est pas le cas de tous, malheureusement." Je hoche de la tête. "On peut effectivement s'estimer très chanceux" repris-je en croisant le regard de Karen qui a le regard posé sur nous, tout comme son mari. Jusqu'à présent, il s'en sort à merveille. Peut être devrait t-il songer à changer de  carrière?

"- Excusez moi mais.. chérie... tu ne m'as pas beaucoup parlé de ton amie. Vous avez fait vos études ensemble c'est ça ?" Je fronce les sourcils, comme si j'étais surprise de ses propos, que je cherchais à l'en dissuader. C'est jamais bien agréable de laisser penser que l'on accorde peu d’intérêt à une vieille amie qui a prit la peine de m'inviter ce soir. Il ne me laisse pas le temps d'en placer une qu'il s'adresse d'ailleurs à cette dernière. "- Dites en moi un peu plus. Je suis sûr que Savannah était le genre de fille qui bossait tellement qu'elle effrayait tous les types qui osaient se rapprocher un peu d'elle !" Ma main vient resserrer un peu plus nerveusement la sienne, cherchant à l'empêcher de se lancer sur ce sujet. Mais ça amuse sans plus attendre Karen, qui ne peut retenir un rire spontané et sincère. "Oh oui c'était totalement ça." Je souris faussement, bien que Karen semble apprécier qu'il ait cerné mon portrait de l'époque. "Enfin, il y a quand même eu ce garçon là..."lançais t-elle en s'accordant une réflexion pendant que je vide ma coupe pour noyer ce grand moment de solitude. "Comment il s'appelait déjà? Brad...Matt...?" énonça t-elle sans en trouver le nom exact. Je soupire discrètement. "Callan" soufflais-je, illuminant le regard de la jolie brune alors qu'elle me montre du doigt avec une certaine euphorie. "Ah oui c'est ça, Callan! Il est parvenu à l'amadouer avec son talent d'artiste...Le beau guitariste pour accompagner la frêle chanteuse. Ca vendait du rêve..." avoue t-elle, peu fière de cette révélation qu'elle lui livrait sur un plateau.  Je me passe une main sur le front, n'aimant pas trop entendre de ma vie amoureuse, surtout devant tant de personne. Je tente de détourner l'attention, attrapant un petit four sur la table pour vouloir le fourrer dans la bouche de Cade pour l'empêcher de rétorquer d'avantage. "Oh c'est au saumon, ceux que tu préfères." dis-je en souriant de façon provocante en l'observant la bouche pleine, une image assez drôle en soit. Un bref instant, j'oublie le rôle que je joue pour échanger avec lui un sourire complice face à ce duel qui nous oppose de façon régulière depuis nos retrouvailles. Karen vient cependant interrompre ce moment avec sa curiosité légendaire. "Vous êtes ensemble depuis combien d'année?" Je détourne le regard, laissant planer quelques secondes avant de répondre. " Ca doit faire deux ans." Dans un même temps Cade s'est chargé de répondre un "Trois" qui vient rendre incohérent tout ça. Je souris, tâchant de rattraper cette bourde. "Oui, c'est vrai qu'on est plus près des trois ans maintenant" lançais-je en haussant les épaules. Karen ne semble pas de démonter, désireuse d'en savoir toujours plus. "Allez-y, racontez-nous votre rencontre..." Je grimace, comme si cela pouvait soudainement me mettre à l'aise. J'ai surtout peur de réitérer un problème de different chez nous. La suite est cependant attendue comme un Jesus dans la crèche un 24décembre, étant donné le regard insistant et enjoué qu'elle nous adresse, s'attendant probablement à l'histoire du siècle au vue de ma retenue. "Vas y toi chéri, raconte-toi..."dis-je en plongeant mes lèvres de ma coupe de champagne. Je risque probablement de le regretter face à la version exagérée qu'il pourrait fournir pour se venger, mais ça je n'y pense qu'après, priant pour qu'il fasse preuve de sagesse.


★so don't let me down★
❝ la vie est trop courte pour se lever le matin avec des regrets .alors , aimez les personnes qui vous traitent bien et oubliez celle qui ne le font pas . ❞
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Christmas Time 9yog
POSTS : 4480 POINTS : 10

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - PAOLA - OACKLEY - SAVANNAH #5

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood http://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyLun 28 Jan - 16:10


CHRISTMAS TIME

Entre le retour surprise de quelques noms du passé, le boulot qui lui gardait au chaud quelques mauvaises nouvelles et sa frangine qui se chargeait de lui rappeler qu'il n'avait pas été au top de sa forme ces derniers temps, Cade avait nettement besoin de divertissement. Et par divertissement, il ne pensait pas forcément à s'asseoir au comptoir du premier bar venu pour s'enfiler trois ou autre whisky et repartir peut être avec une charmante créature qui l'aurait dévoré des yeux durant plusieurs heures, depuis l'autre bout de la salle. Quand il avait reçu ce message de Savannah, il y avait vu l'opportunité de passer un bon moment, à l'image des précédentes soirées qu'ils avaient passés ensemble. Cette fille était une vrai échappatoire. Outre le fait qu'elle soit séduisante et qu'elle parvienne à lui tirer les vers du nez lors d'un jeu de questions/réponses improvisé, Grimes était loin des soucis qui le minait quand il se trouvait avec elle. Elle lui promettait des surprises, il n'avait pas hésité une seule seconde et avait tout laissé en plan pour la rejoindre à l'adresse indiquée.

Loin de lui l'idée qu'il se retrouverait comme...piégé par la jolie blonde. D'extérieur déjà, cette baraque comme lieu de rendez-vous l'avait étonné. Une fois entré, il n'y avait plus de doute. Savannah l'avait entrainé dans une petite réunion retrouvailles, rythmée par des familles, autrefois anciens étudiants, qui échangeaient sur les moments passés à la fac tout en ignorant les courses poursuites de leurs bambins à travers toute la maison. Il avait beau réellement apprécier Savannah, Cade était prêt à faire marche arrière. Fuir, c'était le mot. Mettre le contact et finalement s'arrêter dans le premier bar qu'il croiserait pour combler un peu cette déception. Mais... il n'en eut malheureusement pas le temps. Une femme vint à leur rencontre et il comprit immédiatement le manège. Comment se sortir de là rapidement et sûrement ? En jouant le jeu, il n'y avait que ça à faire. Son plan résidait dans le fait de rentrer dans ce rôle de mari parfait qui lui avait été prêté, et d'esquiver la petite fête dés que possible. En attendant, après avoir jeté un regard noir à Savannah, il était installé sur le canapé et, faux sourire figé sur les lèvres, il endossa la tenue du parfait conjoint, bénévole il ne savait pour quelle association et attentif à la vie passée de sa chère et tendre. Cade, fidèle à lui même, prit quelques libertés en posant sa main sur la cuisse de la jolie blonde. S'il fallait être crédible, pourquoi ne pas y ajouter son petit grain de sel ?! Il n'y perdrait pas grand chose, bien au contraire...

La conversation s'orienta rapidement sur le genre de fille que Savannah était lorsqu'elle étudiait à l'université. Cade devait broder autour d'un personnage dont il ignorait pas mal de choses mais son côté sarcastique lui facilitait la tâche et s'il pouvait mettre sa charmante conjointe du jour mal à l'aise, ce n'était que mérité à son avis.  "Oh oui c'était totalement ça.Enfin, il y a quand même eu ce garçon là..." Ah, les choses intéressantes commençaient. Cade esquissa un sourire fier et haussa les sourcils innocemment en portant sa coupe à ses lèvres. "Ah oui c'est ça, Callan! Il est parvenu à l'amadouer avec son talent d'artiste...Le beau guitariste pour accompagner la frêle chanteuse. Ca vendait du rêve...". Alors Savannah aimait les musiciens... c'était assez amusant comme anecdotes pourtant Grimes imaginait parfaitement quelques scènes où ce jeune homme aux cheveux mi-longs tombant sur le visage, et au regard mystérieusement ravageur lui adressait une petite composition en feignant d'être interessé par la demoiselle.. - Ohh.. commença t-il par dire, avant d'être interrompu par l'attaque d'un petit four au saumon, encore tiède. Cade fronça les sourcils, et mâcha en retenant ce qui débordait de sa bouche avant que ça ne tombe sur le tapis propre et net de la propriétaire des lieux. Il regarda Savannah, se jurant de revenir là dessus dés qu'il le pourrait.

"Vous êtes ensemble depuis combien d'année?". Sans réfléchir et terminant d'avaler son petit chou pas très appétissant, Cade répondit machinalement et bien entendu, Savannah donna une réponse différente. Instinctivement et ne perdant pas son rôle de vue, Cade esquissa un sourire amusé en écoutant la jolie blonde rattraper le coup. - Oui... une histoire de... rencontre et de... retrouvailles... tenta t-il d'expliquer sans trop s'étendre sur le sujet et en espérant que l'hôtesse du soir s'imagine un début d'histoire un peu compliquée. "Allez-y, racontez-nous votre rencontre...". Oh merde... il manquait plus que ça. Cade ouvrit légèrement la bouche, prit de court, il regarda Savannah comme pour chercher du soutien sur cette question. Voilà qu'encore une fois, elle le laissait se noyer dans une situation qui était à double tranchant, lui laissant la liberté dangereuse de raconter leur pseudo rencontre. Elle savait pourtant qu'il pouvait s'amuser là dessus...

Cade s'éclaircit la gorge sans lâcher ce rictus, signe qu'il réfléchissait à la façon dont il allait pouvoir tirer profit du moment. Il posa enfin son regard sur Karen. - Eh bien, on s'est rencontrés lors d'une soirée plutôt...festive. Un anniversaire. Costumé ! Je n'ai pas eu le temps de me trouver un déguisement, je venais de débarquer en ville. Par contre... je me souviens encore des longues et charmantes oreilles de lapin plantés sur la tête de Savannah ! Fier de sa trouvaille et souriant, il regarda la jolie blonde et s'empressa de poursuivre avant qu'elle ne puisse revenir sur les faits et les modifier à sa guise. Trop tard, c'était dit. Il ne fallait peut être pas lui laisser la main. - Le plus amusant, c'était sans doute ce...pompon qui était collé à son derrière et qui l'a empêché de s'asseoir tout au long de la soirée ! il laissa échappé un semblant de rire moqueur et continua. - On nous a présenté et je suis vite tombé sous le charme de cette lapine qui avait un peu trop bu... Il se tourna de nouveau vers la blondinette qui mourrait peut être d'envie de reprendre la main. Pourtant, Cade n'en avait pas encore terminé. - Je l'ai raccompagné chez elle. J'ai prié pour qu'elle ne salisse pas la banquette de ma voiture et j'ai finalement eu de la chance quand elle s'est souvenu de moi, quelques jours plus tard quand je l'ai rappelé... D'ailleurs chérie, où est-il passé ce costume ? Je ne l'ai jamais revu depuis ce soir là...







Christmas Time 763986grimes
Christmas Time OrLErGE
Christmas Time Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Christmas Time 190721115217449615
POSTS : 2981 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Christmas Time 190701121333601119
Cade(#5)GabrielNicolasColinJosephJosephCarlisle(#2)
RPs EN ATTENTE : Ethan




RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)Amal CarlisleCade(#4)Leah
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyLun 4 Fév - 23:29


CHRISTMAS TIME

Qu'est ce que j’espérais en venant ici si ce n'est de devoir affronter la réalité? Celle d'avoir échoué vainement cette vie que j'ai pourtant idéaliser durant toute mon enfance. Qu'est ce qui ne va pas chez moi pour que tout ce que je cherche à entreprendre se solde par un solide échec? Je les observe, et je ne peux m'empêcher des les envier. C'est peut être un peu trop imager, mais cette vie qu'ils mènent sous leurs airs de famille parfaite me fait rêver, à un tel point que j'en viens à imaginer celle qu'aurait du être la mienne, évoquant un homme parfaitement ennuyeux qui partage ma vie, et qui sort tout droit d'un film à l'eau de rose. Mais je parviens à les convaincre, -peut être même à les impressionner- ou alors je fais naître un léger doute dans l'esprit de certain. Quoiqu'il en soit, je vais pouvoir leur prouver qu'en plus d'avoir rencontrer l'homme parfait sous toute couture, il est en plus de cela, définitivement séduisant. Cade a sûrement bien des défauts, mais on ne peut pas dire que dame nature s'est réellement montrée cruelle envers lui. Son physique ravageur en a fait craquer plus d'une, et je ne peux nier les conséquences que cela à engendrer sur ma propre personne il y a de ça quelques années maintenant. Si une partie de moi se réjouit de la tournure des événements, qui risque de me faire oublier ce passage un peu mélancolique, une autre prend conscience du danger dans lequel je me jette sans retenue. Je parviens à me convaincre que ce n'est pas finalement pas si grave, et que ça me permettra de revoir ce visage désormais familier sans avoir à assumer cette envie qui se montre un peu plus persistante depuis plusieurs jours. Et le plaisir de se retrouver semble plutôt partagé....avant que je ne vienne à expliquer dans quoi je viens de l'embarquer. Pas le temps de fuir que nous nous retrouvons tous les deux assis dans le canapé, récoltant la plupart des regards malgré nous. La main de Cade vient se loger sur ma cuisse, et je devine sans plus attendre qu'il cherche à profiter de la situation. Au delà de ce contexte qui nous contraint à montrer une certaine proximité, ce geste éveille en moi un sentiment qui se résume à tout sauf de l'indifférence. Une sorte de geste d'affection dont je n'ai malheureusement pas profiter depuis bien trop longtemps. Ca en deviendrait presque agréable. Le bel agent ne va cependant pas se contenter de ça, il va profiter du moment pour chercher à obtenir des informations. Information dont je n'aurais pas le contrôle cette fois, des choses dont je ne veux pas qu'il soit au courant. Mon visage, un brin crispé, vient se tourner vers celui du jeune homme qui jubile face au détail que ma chère amie lui livre sans se douter une seule seconde des répercutions que cela pourraient avoir. Et voilà que je récolte l'image de la groupie. Tellement cliché finalement. Je parviens à mettre un terme à cette discussion en coupant les vives à mon partenaire du soir. Je suis fière de moi, et ce regard qu'il me lance me conforte encore plus dans mon génie du moment.

Les choses vont cependant se corser au travers d'une question somme toute banale, mais qui demande une certaine coordination. Nous nous plantons, de peu, mais assez pour que je vienne à rattraper le coup. Ce moment de flottement semble être passé totalement inaperçu, je ne sais même pas si Karen a prit le temps de relever nos dernières paroles, elle préfère se lancer dans une autre question, qui elle aussi, pourrait définitivement mettre à terme à cette soirée de façon prématurée. Je ne prends pas de risque, et confie à mon acolyte du moment la lourde tâche qu'est de conter cette histoire tout droit sortie de l'imaginaire. Je réalise d'ailleurs assez vite que ce n'était probablement pas l'idée du siècle, et qu'il pourrait clairement nous afficher pour me faire regretter de l'avoir invité ici. Je n'ose pas le regarder, je préfère laisser vagabonder mon regard autour de nous, accordant pourtant toute mon attention au résumé qu'il délivre, et qui m'empêcherait presque de déglutir. Des charmantes oreilles de lapin....Je souris pour noyer le poisson, à défaut de pouvoir enfoncer mes ongles dans sa peau pour l'arrêter. Je détourne le visage vers lui, croisant son regard, alors que je parviens pas à en placer une qu'il enchaîne aussi vite." - Le plus amusant, c'était sans doute ce...pompon qui était collé à son derrière et qui l'a empêché de s'asseoir tout au long de la soirée !" Je souhaiterais presque qu'il déclenche subitement une allergie sans précédent pour le saumon, qui lui filerait une bonne crise d'urticaire. Je lâche une phrase, qui passera probablement inaperçu face à cette fabuleuse histoire qu'il raconte "J'ai pourtant réussi à m'asseoir sur les genoux de Kevin" murmurais-je avant de vider le reste du contenu de ma coupe. Et la suite de son résumé est tout aussi gênante. " - Je l'ai raccompagné chez elle. J'ai prié pour qu'elle ne salisse pas la banquette de ma voiture et j'ai finalement eu de la chance quand elle s'est souvenu de moi, quelques jours plus tard quand je l'ai rappelé... D'ailleurs chérie, où est-il passé ce costume ? Je ne l'ai jamais revu depuis ce soir là...". Je hausse les épaules " Probablement à la poubelle, il était imbibé de bière." lâchais-je en souriant largement, comme si pour ma part je n'y accordais aucune importance sentimentale. Je sens le sourire quelque peu crispé de ma chère amie d'enfance, qui n'a peut être pas eu la chance de côtoyer la Savannah fêtarde. Quel tristesse...

Il est temps que je reprenne le flambeau. "Je me souviens lors de notre premier rendez-vous, je me sentais tellement honteuse après avoir donné une telle image de moi...J'étais même d'ailleurs assez surprise qu'il veuille me revoir après ça, faut l'avouer" confiais-je avec amusement. "Mais il m'a invité dans ce restaurant qui faisait également karaoké. Il est monté sur scène....Je pensais qu'il allait chanter  un vieux tube des années 80, mais non..." Je n'ai pas la chance de voir la réaction de Cade, mais je sens son regard oppressant sur moi, et je sens que ma revanche est tout bonnement parfaite. "Il a cherché mon regard à travers la foule malgré le spot lumineux qui était braqué sur lui. Il a dit que lui aussi était prêt à se ridiculiser si ça pouvait me permettre de me sentir mieux, et il m'a sorti une citation....Qu'est ce que c'était déjà?" Je me tourne finalement vers Cade, plantant mon regard dans le sien." Ah oui....Ce que je ressens, ce que je vois et ce qui me guide n'est pas en moi ; mais je ne puis le trouver, et il me semble qu'un autre me le montre. Ceci, madame, m'arrive depuis que je vous ai vue, depuis que m'agite un sentiment doux et amer, un oui et un non ; vos yeux en sont la cause. " Je hausse les sourcils, ne prêtant pas attention aux quelques ricanements ou soupires d'admiration qui se font entendre autour de nous. "Un truc comme ça...C'était définitivement adorable." avouais-je alors que ma main vient caresser la joue de Cade un instant, comme si cela faisait ressurgir de vielles émotions si agréable en moi. Karen semble conquise. "Ca c'est romantique." Je hoche de la tête en souriant, comme si je ne pouvais la contredire. "Ca fait parti de ses qualités." avouais-je avec fierté. Karen décide de nous délaisser un instant pour rejoindre les fourneaux, et je propose mon aide par politesse, bien que j'aurais aimé pouvoir échanger avec Cade suite aux derniers événements. Je me retrouve derrière cet îlot qui surplombe la cuisine. J'aide mon amie a dresser quelques toasts sur un plateau. "Eh bien...on dirait que t'as trouvé l'homme parfait." Je relève la tête, ayant oublié un bref instant ce jeu dans lequel je m'étais pourtant lancé avant de détourner mon regard vers Cade qui n'a pas quitté le salon. Mon regard se perd un instant sur lui, qui n'a probablement pas idée de ce qui se passe en cuisine. "Oui....Je peux m'estimer chanceuse. Il n'est pas parfait...Mais c'est un homme bien." dis-je avec une sincérité profonde. Mon regard croise celui de Karen, et je reconnais bien ce sourire qu'elle m'adresse, celui qui ne veut pas se moquer, mais qui me fait remarquer combien je peux être attaché à lui. Je fronce les sourcils, grimaçant finalement pour lui faire savoir que je n'aime pas ça. Je ne peux malheureusement pas nier alors que je suis supposée être en couple avec lui, pas vrai? Elle lâche un rire, avant de me demander d'aller le rejoindre. Je roule des yeux avant de m’exécuter. Mes pas ralentissent cependant alors que j'approche du salon et qu'il semble avoir délaisser le canapé. Un court instant, je me demande s'il n'a pas saisit l'occasion pour s'enfuir, mais je découvre assez vite sa silhouette, planté devant le sapin dcoré qui se trouve un peu plus en retrait. Ca me soutire un sourire alors que j'approche doucement, pouvant enfin converser avec lui sans être épier. "Tu es entrain de réfléchir à ta prochaine citation?" me moquais-je malgré moi alors qu'observe les illuminations qui s'allument et s'éteignent sous mes yeux, me laissant un regard quelque peu enfantin sur le visage. Je me pince un instant les lèvres avant de me lancer. "Merci d'être resté" avouais-je en détournant finalement mon regard dans le sien. "Je sais que ca n'a rien de la soirée parfaite...Mais je suis contente que tu sois là." Cet esprit de noël me rendait bien trop mielleuse présentement, mais je le pensais....et si ça pouvait l'empêcher de me faire faux bond avant la fin de soirée...


★so don't let me down★
❝ la vie est trop courte pour se lever le matin avec des regrets .alors , aimez les personnes qui vous traitent bien et oubliez celle qui ne le font pas . ❞
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Christmas Time 9yog
POSTS : 4480 POINTS : 10

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - PAOLA - OACKLEY - SAVANNAH #5

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood http://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyMar 12 Fév - 15:42


CHRISTMAS TIME

Demi-tour ! Vite ! Sors d'ici tout de suite Grimes ! Voilà les premières choses qui lui vinrent à l'esprit quand Cade s'était rendu compte du genre de soirées dans laquelle il venait de tomber. Le genre qu'il fuyait aussi vivement que les gala mondain. S'il détestait franchement les snobinards à costumes et à colliers de perles valant un bras, il n'était pas non plus bien fan des réunions de familles, de voisinages, d'anciens élèves. Certains pouvaient le qualifier d'un brin sauvage mais il préférait se dire que tout ce qui pourrait mettre en avant sa vie et ce qu'il avait accomplit (ou pas) le mettait mal à l'aise et de ce fait, il avait tendance à choisir la solitude dans le bar le plus miteux du coin. La raison qui l'avait fait rester et entrer dans la peau de conjoint parfait sous toutes les coutures qu'il était très loin d'être ? Cette jolie blonde mais pas que. Au delà de l'attirance physique qu'il n'avait jamais nier, Cade savait bien qu'il ne s'ennuierait pas. Les fois où leurs routes s'étaient croisées ces dernières semaines n'avaient pas été ennuyeuses, loin de là. Daignant même avouer qu'il aimait se retrouver en sa compagnie, Grimes avait endossé son rôle en y mettant sa petite touche personnelle. Impossible de lui faire enfiler un costume sans qu'il y mette du sien, c'était ce qui rendrait la soirée bien plus distrayante. L'hôtesse ne semblait pas bien méchante mais elle avait ce sourire quelque peu mielleux et fourbe sur le visage..ou bien c'était celui qu'arborait l'agent fédéral quand il racontait la montagne de mensonges qui décrivait une rencontre pour le moins farfelue.. ? Le costume de lapin, il le visualisait très bien. Tout comme ce pompon vissé sur le derrière de Savannah. "J'ai pourtant réussi à m'asseoir sur les genoux de Kevin" Lui lançant un regard en coin et maintenant un sourire faussement amusé, il poursuivait en évoquant sa voiture, élément récurrent et important de chacun de ses récits, et pour finir le fameux costume qu'il imaginait rose et plutôt sexy... " Probablement à la poubelle, il était imbibé de bière." Laissant glisser son regard sur leur interlocutrice, il garda le cap pour répondre avec taquinerie. - Ah oui ? Quel dommage. Il aurait été parfait pour notre prochaine Saint Valentin ! Soit la fête dont Cade se fichait royalement et qu'il n'avait utilisé que pour charmer quelques jeunes femmes avec des répliques à l'eau de rose le 14 février.

Dés la première minute passé avec elle, Cade s'était bien rendu compte du potentiel de Savannah en ce qui concernait la répartie et cette façon de répondre à toute situation embarassante. La voilà déjà qui inventait un pseudo rendez-vous où il aurait joué les Roméo, usant d'un comportement romantique qui ne lui correspondait pas du tout. "Il a cherché mon regard à travers la foule malgré le spot lumineux qui était braqué sur lui. Il a dit que lui aussi était prêt à se ridiculiser si ça pouvait me permettre de me sentir mieux, et il m'a sorti une citation....Qu'est ce que c'était déjà?" Grimes fronça les sourcils en regardant la jolie blonde... il n'allait quand même pas l'aider là dessus... pour s'enfoncer encore plus ? Pourtant non. Quand Savannah eut terminé sa petite anecdote, Karen prit un air enchantée et admirative. "Ca c'est romantique.". Il ne pouvait qu'acquiescer en souriant, mimant un air gêné alors qu'il avait juste envie de se cacher dans la première pièce qu'il découvrirait. - Oh c'était... pas grand chose... Ahem, il aurait presque du s'éclaircir la gorge et à la place, il trempa de nouveau ses lèvres dans sa coupe de champagne, son faux sourire tentant alors de s'évanouir vainement. Alors que les deux jeunes femmes s'en allèrent vers la cuisine et qu'il se croyait libéré de ses menottes, une autre femme vint s'asseoir à côté de lui. Il ne l'avait même pas sentit s'asseoir sur le canapé tellement elle avait été discrète et, un peu surprit, il la regardait qui le dévorait du regard. Elle semblait plus agée que les autres, mais ne portait pas moins de bijoux scintillant de milles feux. - Vous n'êtes pas d'ici vous... je me trompe ?! Encore un sourire niais et embarrassé se glissa sur les lèvres de Cade. C'était carrément hors de question qu'il fasse la conversation à cette femme qu'il jugeait déjà de cougar en chasse. Là, il s'éclaircit la gorge et trouve bon de s'éloigner rapidement. - Non, je suis plutôt de là bas. Excusez moi... Il se sauvait. C'était littéralement ce qu'il faisait en se levant, coupe à la main et en se dirigeant un peu plus loin dans le fond du salon. Personne ne semblait investir cette partie là de la salle. Tant mieux. Les yeux se perdant sur l'immense sapin, objet de fête typique d'une famille modèle, il se rappelait bien pourquoi il n'aimait pas ce genre de rassemblement.

"Tu es entrain de réfléchir à ta prochaine citation?". Il ne l'avait pas vu revenir. Cade posa ses yeux sur Savannah et esquissa cette fois un franc mais mince sourire amusé. - Y'a de quoi être inspiré ce soir... Entre noël, ce sapin, ces guirlandes de partout, ces gens qu'il ne connaissait pas mais qui étaient tous pour le moins atypiques et.. Savannah. Il y avait de quoi écrire de ravissants alexandrins, même pour quelqu'un qui n'en avait pas vraiment l'habitude. Il n'avait pas tellement eu le temps de s'en rendre compte, si ce n'était quand elle lui avait ouvert la porte, mais elle était vraiment très élégante ce soir. Voulait-elle aussi impressionner ces anciens camarades en enfilant la plus belle de ses robes ? "Merci d'être resté. Je sais que ca n'a rien de la soirée parfaite...Mais je suis contente que tu sois là." Il rencontra son regard, et une attitude plus sincère envahit les traits de son visage. Naivement, il leva sa coupe presque vide. - Je n'ai pas tout perdu ! Le champagne était certes de qualité, mais en vérité, ce n'était pas pour ça qu'il était resté. Il bu la dernière gorgée et reprit. - Alors...? Le petit-ami parfait hein ? Histoire de revenir un peu sur cette petite mascarade et qui lui prouvait encore une fois que Savannah avait aussi son lot de petits secrets. - Ton amie ne te connait pas vraiment, sinon elle saurait que ce n'est pas vraiment ce genre de mecs qui retient ton attention. Pas vrai ? Ses yeux plantés sur elle, il attendait cette réponse. Cade n'avait rien du type impeccable et romantique. Allait-elle de ce fait avouer qu'elle pouvait plus aisément tomber sous le charme d'un homme comme lui plutôt que d'un intellectuel prêt à sauver le monde ?







Christmas Time 763986grimes
Christmas Time OrLErGE
Christmas Time Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Christmas Time 190721115217449615
POSTS : 2981 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Christmas Time 190701121333601119
Cade(#5)GabrielNicolasColinJosephJosephCarlisle(#2)
RPs EN ATTENTE : Ethan




RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)Amal CarlisleCade(#4)Leah
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyMer 13 Fév - 23:50


CHRISTMAS TIME

Je suis assise à ses côtés, et je ne parviens pas à regretter l'invitation que je lui ai faite à me rejoindre ici. Même lorsqu'il évoque une rencontre peu probable entre nous.- L'idée du déguisement peut paraître réaliste, bien que ce genre de costume reste pour ma part dans un endroit clos....- Enfaites surtout quand il évoque ce moment. Il est là, à mes côtés, et je parviens à me laisser distraire par ses simples paroles. Il est fort probable que tout cela paraisse encore plus suspicieux aux yeux de tous, et que je vienne à me faire démasquer sur tout ce manège que j'ai mis en place, mais ça m'importe peu. Malgré l'attachement -lointain- que je voue à mon amie Karen, je suis surtout focalisé sur mon invité, qui une fois de plus ne démérite pas le statut de parfait comédien. Il a toute mon attention, et me ferait presque oublier le statut de femme parfaite que je tente moi aussi de m'infliger depuis mon arrivée ici. Je sais à quoi il se livre, je devine ses intentions, celle probablement de me faire payer sa présence ce soir, mais je ne vais clairement pas le laisser faire, bien qu'effectivement, ca serait de bonne guerre de m'y soumettre pour une fois. C'est loin d'être un cadeau, j'en suis consciente. Je vise cependant plus haut lorsqu'il m'offre la possibilité de reprendre la parole, profitant de l'attention particulière de notre public pour compléter notre histoire, parvenant à dresser l'image d'un homme qui ne lui ressemble pas une seule seconde, et qui le rendrait parfaitement honteux rien qu'à vouloir en être. Et le résultat est tout simplement parfait, je suis aux premières loges pour observer ce semblant d'humiliation publique sur son visage. Il me supplierait presque du regard d'arrêter, et il sait pertinemment que lorsque j'ai une idée je vais au bout. La citation que je lui livre manque cruellement de réalisme à mes yeux. Je n'imagine pas une seule seconde un homme me sortir ce genre de chose, pas même un rêveur poétique, et c'est ce qui rend cette idée encore plus originale. Je n'ai plus l'impression que nous tentons de faire bonne impression, nous nous contentons de jouer une fois de plus l'un contre l'autre, à la seule différence, c'est que cette fois-ci nous avions un public qui nous permettait de comptabiliser les points, et je peux prétendre en toute modestie l'avoir sûrement battu à plate couture ce soir. Désolé Grimes.

Karen semble apprécier le personnage que je lui ai concocté pour l'occasion, et j'ai sourire un triomphant sur les lèvres.  "- Oh c'était... pas grand chose..." Je fais un geste de la main pour accompagner cette moue amusée qui anime mon visage. "Oh il est modeste en plus de ça". Le jeu se termine là -pour le moment- alors que je me retrouve en cuisine pour aider Karen. Nous avons ce semblant de discussion concernant Cade, qui me met un brin mal à l'aise. Est ce ma conscience qui fini par me rattraper face aux mensonges que j'ose lui faire croire, ou l'évocation de cet homme, qui n'est peut être pas parfait, mais auquel je semble peu à peu m'attacher? Je tente d'en échapper. Je n'ai jamais été du genre à m'ouvrir sur ce genre de discussion, même avec la gente féminine, cette soirée ne ferait pas exception à la règle, bien que je dois m'efforcer de rester dans ce rôle de femme amoureuse et comblée. Elle me donne l'avale de le rejoindre, et je finis par le retrouver près du sapin, ayant délaissé le groupe de personne qui est toujours localisé sur les différentes fauteuils. Je m'approche, lui lançant une remarque pour tenter d'obtenir son attention sans plus attendre, ce sourire amusé sur les lèvres. "- Y'a de quoi être inspiré ce soir... " Je ne peux retenir un rictus en observant un instant ce groupe d'amis. J'imagine qu'il fait surtout référence à ce genre de rencontre qu'il semble fuir en temps normal.Ce contexte un peu trop conventionnel. "J'espère quand même que tu m'y consacreras un petit passage" Je hausse les sourcils, lui lançant un regard mi-charmeur mi-taquin pour appuyer mes mots. Je délaisse un instant mon esprit joueur pour le remercier, de façon un peu banale, mais avec sincérité. J'apprécie qu'il ait fait le déplacement pour moi, sans vraiment savoir dans quoi il s'embarquait, et qu'il s'applique à devenir celui que je lui demandais d'être pour l'occasion, malgré le besoin d'en rajouter. C'est un bel effort, et ça me pousserait presque à vouloir en connaître les motivations. Si les provocations et l'amusement sont les maîtres mots de notre relation, cet instant de sincérité semble être apprécié à sa juste valeur. Il cherche cependant à s'en défaire au travers d'une réplique typiquement digne de lui. "- Je n'ai pas tout perdu !" Je souris largement. "Tu vois que t'es pas venu pour rien." Mon regard se perd un instant sur le sapin, pour ne pas dire l’IMMENSE sapin, qui brille de mille feux et vient illuminer notre visage. Une once de nostalgie se fait ressentir en moi. Combien de temps ai-je pu passer devant ce conifère mythique à cette période de l'année, me laissant distraire par de simples guirlandes électriques et une décoration installée pour l'occasion?

" - Alors...? Le petit-ami parfait hein ? " Mon regard vient se poser de nouveau sur lui, observant un instant par dessus mon épaule pour m'assurer que cette discussion restera entre nous. Je grimace doucement en dégageant une mèche de cheveux derrière mon oreille. "Ouais..." soufflais-je un brin gêné. Au delà de l'amusement que cela impliquait par sa présence, ca exprimait également un mensonge pour combler une vie amoureuse qui était loin d'être idéale, pour ne pas dire inexistante dernièrement. "- Ton amie ne te connait pas vraiment, sinon elle saurait que ce n'est pas vraiment ce genre de mecs qui retient ton attention. Pas vrai ?" Mon regard se perd un instant dans le sien, et je suis forcée de me poser la question et de l'étudier avant de pouvoir lui répondre. "Eh bien....C'était pourtant le cas avant." avouais-je en me pinçant les lèvres, m'attendant à récolter peut être un sourire moqueur de sa part. On ne peut pas dire que j'avais toujours été si délurée, j'avais même été plutôt sage et rangée par le passé, et les gens que je côtoyais à l'époque s'accordaient régulièrement à cette image de perfection et de sagesse ultime. James était l'exemple type de l'homme parfait, il faisait lui même parti d'une association, et malgré un caractère parfois rancunier, il n'en restait pas moins un homme irréprochable, ce qui était d'ailleurs souvent agaçant pour quelqu'un comme moi, qui était loin de l'être, surtout après mon départ de Brisbane. "James l'était. C'est sûrement ce qui m'a fait succomber d'ailleurs " avouais-je en détournant le regard. Ca n'exprimait pourtant pas un regret, juste un fait. "C'est peut être le genre de d'homme que je voulais avant. Mais j'ai compris que ce n'était pas suffisant." Il m'avait fallu une bonne dizaine d'année pour cela tout de même."Ca ne m'a pas rendu meilleur, bien au contraire, je pense même m'être perdu à un moment dans ce que j'étais ou ce que je pensais être....Finalement, on a pas besoin d'un compte de fée, on a juste besoin de quelqu'un avec qui on se sent bien. Pas vrai?" demandais-je, sachant pertinemment qu'il n'était pas plus du genre à rechercher la femme parfaite. Il m'avait fallu pas mal de temps pour le comprendre, mais ma dernière relation en date m'avait conforté dans cette idée. Mon regard soutient le sien, comme si j'attendais malgré moi un acquiescement qui montrerait qu'une fois de plus nous partagions un peu plus que le bon goût de ce champagne mis à disposition.


★so don't let me down★
❝ la vie est trop courte pour se lever le matin avec des regrets .alors , aimez les personnes qui vous traitent bien et oubliez celle qui ne le font pas . ❞
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Christmas Time 9yog
POSTS : 4480 POINTS : 10

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - PAOLA - OACKLEY - SAVANNAH #5

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood http://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyMar 19 Fév - 14:46


CHRISTMAS TIME

Le personnage que Savannah avait créé pour lui ce soir ne ressemblait en rien à celui qu'il était réellement. Pourtant Cade s'était glissé avec amusement dans la peau de ce petit ami idéal, adepte d'un romantisme à toute épreuve et donnant de son temps pour des causes nobles. Non pas qu'il n'admirait pas les bénévoles qui pouvaient l'être. Il n'avait simplement jamais eu à y penser, trop occupé qu'il était entre son boulot, ses soirées arrosées et ses rencontres ne menant pourtant jamais à rien. Sortir de la poésie, c'était tout sauf son genre. Hormis peut être lorsqu'il avait dépassé un certain nombre de verre ingurgités en moins de temps qu'il ne fallait pour les compter. Non... ce type, ce n'était pas lui. Et il doutait même que tout ça fasse vibrer une fille comme Savannah. Les soirées comme celle là, très conventionnelles, n'allaient pas forcément avec l'image de la jeune femme téméraire qu'il avait eu devant lui toutes les fois où ils avaient passés du temps ensemble. Alors certes, c'était peut être en adéquation avec l'étudiante rangée qu'elle avait pu être, mais le seul fait qu'elle doive s'inventer une vie face à ses anciens camarades prouvait qu'elle n'avait plus rien à voir avec cette fille là.

Quand la jolie blonde daigna le rejoindre après l'avoir abandonné au milieu de ces rapaces qui n'allaient certainement pas tarder à lui poser maintes questions auxquelles il devrait trouver des réponses sensées, un air de sincérité flotta enfin entre eux. Bien entendu, Cade n'était pas resté pour déguster quelques petits fours et boire une coupe de champagne ou deux (bien que ce dernier devait probablement ravir les fins connaisseurs). Sa seule présence ici montrait que c'était pour revoir Savannah qu'il s'était précipité hors de chez lui, fuyant par la même occasion les dossiers de sa vie personnelle qu'il laissait sur le feu. L'agent fédéral en profita donc pour lui demander gentiment des comptes sur le pourquoi de cette mascarade.Elle admettait avoir monter ce petit scénario et l'avoir embarqué dedans, mais il était forcé de constater qu'elle ne voulait pas tellement s'étendre sur la raison. Grimes prit donc les devants, persuadé que cette vie bien rangée n'était pas ce qu'elle recherchait avec un homme. "Eh bien....C'était pourtant le cas avant.". Il haussa les sourcils, quelque peu surprit par cette révélation et friand d'en savoir un peu plus. Il lui laissa l'opportunité de lui raconter ça. "James l'était. C'est sûrement ce qui m'a fait succomber d'ailleurs ". Ah oui, ce fameux James avec qui elle avait eu un enfant et qu'elle avait quitté. Par malaise de lui avoir tiré ces souvenirs, Cade baissa la tête sur sa coupe désormais vide et ne la regarda de nouveau que lorsqu'elle termina la phrase qui lui donnait raison. "C'est peut être le genre de d'homme que je voulais avant. Mais j'ai compris que ce n'était pas suffisant." Un petit sourire s'installa sur son visage; - Tu exagères. Être capable de citer des auteurs d'un autre temps, c'est déjà pas mal ! Référence à la petite blague qu'elle lui avait faite devant son amie, en prétendant qu'il était l'un de ces dragueurs romanesques.

"Ca ne m'a pas rendu meilleur, bien au contraire, je pense même m'être perdu à un moment dans ce que j'étais ou ce que je pensais être....Finalement, on a pas besoin d'un compte de fée, on a juste besoin de quelqu'un avec qui on se sent bien. Pas vrai?" Le rictus ironique de Cade s'était effacé et, les yeux rivés sur elle, il buvait ses mots comme s'il semblait se reconnaitre en eux. Lui aussi s'était quelque peu perdu dans le labyrinthe immense que constituaient les relations avec les femmes. Il ne savait même plus s'il croyait encore aux vraies histoires. Celles dont on dit qu'on ne les oublie jamais. Grimes resta silencieux et finit par murmurer un faible - Ouais... qui en disait long. - Les contes de fées ou... de noël... fit-il en désignant brièvement les décorations et le sapin avec sa coupe en cristal - ... Ca n'a jamais été mon truc. Mais tout ça mis à part, je ne regrette pas d'être venu. Au moins, c'était dit. Et c'était pensé. Il la regardait, la dévorait presque des yeux alors qu'il acceptait de vive voix le supplice qu'elle lui infligeait d'endosser ce rôle. Reprenant ses esprits, il s'engagea un peu plus dans cette pente. - Quel est la suite du programme ? Les photos de jeunesse qui font rire ? Un échange de cadeaux un peu kitch ? Ne m'dis pas qu'on va avoir droit à des chants de noël de la part de ces bambins intenables... ! D'ailleurs, l'un d'eux se mit à crier en allant retrouver sa mère dans la salon. Il les voyait déjà habillés de leurs plus beaux déguisements de lutins du père noël, les uns à côté des autres, marmonnant des mélodies apprises de force par leurs parents ou les meilleures maitresses d'école du quartier. - T'aurais pas pour projet de m'épargner un peu par hasard ?







Christmas Time 763986grimes
Christmas Time OrLErGE
Christmas Time Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Christmas Time 190721115217449615
POSTS : 2981 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Christmas Time 190701121333601119
Cade(#5)GabrielNicolasColinJosephJosephCarlisle(#2)
RPs EN ATTENTE : Ethan




RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)Amal CarlisleCade(#4)Leah
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyMar 19 Fév - 23:27


CHRISTMAS TIME

Notre jeu d'acteur est loin d'être parfait. Au delà du fait que nous débordions tous les deux d'une imagination débordante, nous avons surtout beaucoup de mal à accepter la version que l'autre tente d'imposer. Nous avons cependant un but commun : le ridiculiser au possible. Et chacun y mange de son pain. Heureusement - ou pas-, cette magnifique échange se retrouve interrompu par l'appel de la cuisine. L'occasion pour nous de relâcher la pression et d'oublier de jouer les amoureux transits, du moins, l'espace de quelques minutes. Preuve en est avec Karen, qui profite d'un moment seul en ma compagnie pour me faire savoir ce qu'elle pense de mon compagnon du soir. Je redoute de devoir livrer certaines informations à nouveau, qui pourraient une fois de plus nous mettre en porte à faux si Cade ne tenait pas le même discours, heureusement, elle n'en fit rien. Elle me propose même de le rejoindre, et je m’exécute sans qu'elle n'ait à m'y contraindre réellement. Une petite touche d'humour pour faire savoir ma présence, et voilà que nous pouvons ôter la casquette du couple amoureux et fier de l'être puisque nous nous trouvons à l'écart du groupe. L'échange n'en reste pas moins distrayant, mieux encore, il offre un moment de sincérité bien mérité pour tous les efforts qu'il fournit ce soir, juste pour moi.

Il souhaite cependant en savoir plus sur ce qui me pousse à m'inventer une vie, ou plutôt, l'homme qui partage ma vie. Les choses parlent d'elle même. J'ai clairement échoué d'un point de vue sentimental. Si c'est quelque chose avec lequel je parviens à composer tous les jours, devoir l'assumer face à ces personnes qui ont compris le concept qu'impose l'amour me parait insurmontable. Cade semble cependant penser que ce genre d'homme rangé et parfaitement irréprochable n'est pas mon idéal masculin. Si quelques années auparavant j'aurai été en mesure de le contredire, je ne peux que me ranger de son côté désormais. Il n'empêche que j'ai longtemps cru que c'est ce que je voulais vraiment. Quand on a vingt ans, on se dit pas que l'amour se déroulera avec un mec flemmard, accro à la bière et aux jeux vidéos. Je m'étais probablement faite une mauvaise idée de l'amour, et de l'homme avec qui je me devais de le partager, je ne sais pas...Quoiqu'il en soit, j'ai un exemple récent pouvant contredire sa remarque. C'est étrange, au delà des nombreuses disputes que j'ai pu vivre dernièrement avec James, c'est la première fois que je parviens à parler de notre couple et la façon dont je le voyais. "- Tu exagères. Être capable de citer des auteurs d'un autre temps, c'est déjà pas mal ! " Je souris, poussant doucement mon corps contre le sien pour lui faire savoir que je suis sérieuse. "Je suis peut être un poil exigeante" mimais-je en plissant les yeux. Si je ne demandais clairement pas quelques vers sous ma fenêtre pour démarrer la journée, il n'empêche que je manquais peut être parfois de tolérance envers la personne qui partageait ma vie. Toutes les excuses étaient bonnes pour que je mette un terme à une relation du moins. J'essaie cependant de travailler sur ce point, n'ayant pas l'envie de finir ma vie seule, avec six chats comme simple compagnie. J'explique simplement ce que je peux attendre de tout ça, forcée de constater que mon petit discours rend soudainement bien sérieux ce cher Grimes. "- Les contes de fées ou... de noël..." Je fronce les sourcils, comme si je ne pouvais admettre la possibilité qu'on ne puisse pas aimer cette fête et toutes ces traditions. "Ah non pas Noël!"le sermonnais-je. -" ... Ca n'a jamais été mon truc. Mais tout ça mis à part, je ne regrette pas d'être venu." Je souris doucement, perdant un instant mon regard dans le sien pour constater qu'effectivement, il ne semblait pas regretter sa présence, malgré les quelques contraintes que ca lui demandait. Je ne parviens d'ailleurs pas à m'en défaire, me laissant charmer par la couleur de ses yeux et ce qu'il en dégage. Ca m'empêche de penser, ou bien même de parler, me laissant apprécier une fois de plus cette fervente et délicieuse attraction entre nous. "- Quel est la suite du programme ? Les photos de jeunesse qui font rire ? Un échange de cadeaux un peu kitch ? Ne m'dis pas qu'on va avoir droit à des chants de noël de la part de ces bambins intenables... ! " Je souris, ne pouvant qu'être amusé face à ces clichés qui apportent pourtant souvent leur dose d'émotion. "Les trois à la fois!" affirmais-je avec une pointe d'irritation pour le taquiner. Mon attention se détourne un instant sur ce gamin, dont je n'ai toujours pas retenu le prénom, mais qui a une voix assez portante. "- T'aurais pas pour projet de m'épargner un peu par hasard ?" Je hausse les sourcils. "Je te demande juste de faire l'effort une seule petite heure de plus..." demandais-je avec une légère moue pour mettre toutes les chances de mon côté." ...Après promis je te libère. Et moi aussi par la même occasion". Si cette soirée n'était pas si désagréable en soit, j'avais cependant hâte de pouvoir quitter ce rôle que je n'avais pas lâché depuis que j'avais passé la porte d'entrée. Il accepte, alors que ma main vient doucement pousser le haut de son dos pour le diriger vers l'endroit où se déroule les festivités, lui donnant une dose de courage pour la suite...

...

La suite s'est déroulée plutôt calmement. Pas de discours incohérent, malgré des remarques toujours bien présentes. Nous sommes parvenus à nous tenir à carreau, aidés également par les fines bulles mise à disposition sur la table du salon. Le chant des enfants aura semble t-il signé la fin de nos efforts. Bien décidé à quitter les lieux, je fais un signe de tête à Cade pour m'assurer qu'il est enclin à me suivre dans ma démarche. Nous nous levons, faisant face rapidement à une Karen toujours bien présente. "Merci beaucoup pour cette soirée Karen." annonçais-je en feignant mon plus beau sourire. "Vous n'allez quand même pas partir?" Je fronce les sourcils, croisant un instant le regard de Cade pour m'assurer que je n'étais pas la seule à avoir entendu cela. C'était si étrange? "Eh bien, il se fait tard, et puis nous avons encore un peu de route pour rentrer alors..." Elle me coupe dans mon élan "Non, non, vous restez" me lance t-elle avec une grande prestance, comme s'il ne s'agissait pas d'une question. Je prends mon souffle, me préparant à rétorquer comme si je m'apprêtais à devoir convaincre un jury tout entier "Vous avez pas mal consommé, hors de question que l'un de vous ne prenne le volant ce soir." Gosh, quelqu'un de censé, ce genre de phrase ne fait pas souvent parti de mon discours, et encore moins de celui de Cade, au vu de nombre de fois où il m'a ramené chez moi après avoir consommé. Comment parvenir à contrer cette bonne parole. Celle de la sécurité qui est avant tout justifiée et responsable ."C'est très gentil à toi, mais je doute que...."Elle ne me laisse pas finir ma phrase. "Je vais vous montrer votre chambre..." me lance t-elle alors que je profite de ce moment pour croiser le regard de Cade. Qui a dit que le pire était derrière nous. J'emboîte le pas, trainant cependant des pieds en jouant avec mes mains, à la recherche d'une idée pour l'arrêter. "Nous avions fait en sorte que les chambres soient disponibles pour cette soirée, vous verrez, elles sont accueillantes et vous permettrons de passer une nuit agréable avant de reprendre la route demain matin. Elles ont tout ce qu'il vous faut" Je sèche, incapable de parvenir à contrer cette femme redoutable et cherche de l'appui auprès de Cade, qui ne récoltera pas plus de résultat que moi.

Après avoir longé ce long couloir, nous nous retrouvons face à une porte qu'elle vient ouvrir, laissant entrevoir effectivement une chambre plutôt cosy. Elle s'empresse d'allumer les lumières disposées sur les tables de chevet. Mon corps reste figé à l'entrée, forcée de constater que cette chambre -si agréable soit-elle- est ornée d'un seul et unique lit double. Mes lèvres se pincent, alors que je dois cependant cacher ce malaise. "Il y a des pyjama et le nécessaire de toilette mis à disposition, alors surtout n’hésitez pas." Elle se tourne vers nous, claquant doucement dans ses mains avec cet air enjoué, fière de nous offrir ses services . "Eh bien....Je vous souhaite une bonne nuit! Et surtout n’hésitez pas, faites comme chez vous". Le sourire faux qui se glisse sur mes lèvres, m'empêcherait presque d'articuler correctement. "C'est gentil....A toi aussi" annonçais-je avant d'oser finalement m'avancer, la laissant sortir par la même occasion. J'attends que la porte soit bien refermée pour relâcher la tension, exprimant à Cade mes pensées en me tournant "J'suis persuadée que c'est calculé. Elle a probablement remarqué qu'on jouait la comédie, et pour nous le faire payer, elle a décidé de nous tendre un piège." C'était sûrement tiré par les cheveux, mais pas impossible. "Elle est encore plus espiègle que moi!" Je soupire, contournant le lit. Je croise le regard de Cade, pour finalement le baisser sur ce lit qui risque de poser bien des problèmes. "Et maintenant?" demandais-je en haussant les sourcils, posant les poings sur mes hanches. Après tout, c'est lui qui doit faire preuve d'imagination par son métier, à lui de nous trouver une solution pour nous échapper de là.


★so don't let me down★
❝ la vie est trop courte pour se lever le matin avec des regrets .alors , aimez les personnes qui vous traitent bien et oubliez celle qui ne le font pas . ❞
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Christmas Time 9yog
POSTS : 4480 POINTS : 10

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - PAOLA - OACKLEY - SAVANNAH #5

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood http://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyVen 22 Fév - 17:09


CHRISTMAS TIME

A quoi s'était-il attendu en acceptant l'invitation de Savannah ? Son message était bien mystérieux et laissait présager pas mal de choses. Beaucoup trop de choses. Tout sauf se retrouver dans la peau du petit ami modèle dans une soirée rassemblant d'anciens camarades de fac, le tout sous les branches d'un immense sapin et de guirlandes lumineuses à donner mal au coeur. Non, Cade ne s'était pas imaginé. Il avait été prit de cours par la jolie blonde, mais surtout par l'hôtesse de la soirée qui n'avait pas traîné à jouer la curieuse. Heureusement, il lui était arrivé maintes fois pendant son activité professionnelle de se glisser dans la peau d'un autre, ne serait-ce que pour un petit instant. Sauf que, d'habitude, il avait rodé son truc et était en parfait accord avec ses collègues s'il y en avait, ou avec la situation qui se présentait devant lui... le jeu d'acteur n'avait pas été des plus réussi selon lui, mais le principal était que Savannah avait tiré ce qu'elle en voulait. A savoir, rendre concrète aux yeux de son amie, une vie qui ne l'était pas du tout...Grimes fut rapidement sincère en lui avouant qu'il n'allait pas fuir dés que l'occasion se présenterait. Le cadre et ce qui l'attendait certainement aurait pu l'y pousser pourtant... Quelque chose le retenait. Ou plutôt quelqu'un. Il aimait la présence de Savannah et ne se le cachait pas. D'ailleurs, quand leurs regards se croisaient sous un air charmeur, il était loin de se mentir à lui même. Les yeux de la jeune femme pouvaient facilement l'emmener ailleurs, et l'éloigner de ce salon bruyant où s'engageaient déjà d'autres conversations évoquant les passés communs.

"Je te demande juste de faire l'effort une seule petite heure de plus... ...Après promis je te libère. Et moi aussi par la même occasion". - Tu m'en devra une. Non... plutôt une bonne dizaine ! Cade soupira alors en comprenant que le calvaire n'était pas terminé. Pire, il avait vu juste quant il avait parlé de chants de noël joyeusement fredonnés par la petite bande de gosses, un peu trop agitée à son goût. Quand ce fut enfin l'heure pour eux de prendre leurs jambes à leurs cous, ils allaient pour prendre congés de leur hôtesse mais Karen semblait avoir d'autres projets. "Vous avez pas mal consommé, hors de question que l'un de vous ne prenne le volant ce soir." Grimes s'éclaircit la gorge, voulant en placer une pour lui assurer que tout irait bien pour eux. - Je n'ai pas bu tant que ça... vraiment... c'est... S'enfuir tout en restant poli, c'était une affaire bien compliqué. Sachant qu'il devait en plus de ça respecter le caractère niais de son personnage. Karen insistait, et ils la suivirent après que Cade eut jeté un regard noir à Savannah. Un regard qui exprimait clairement un "Bon Dieu, fais quelque chose !!!" "Nous avions fait en sorte que les chambres soient disponibles pour cette soirée, vous verrez, elles sont accueillantes et vous permettrons de passer une nuit agréable avant de reprendre la route demain matin. Elles ont tout ce qu'il vous faut". Il se sentait tout à fait capable de conduire mais ce soir, il était un peu menotté à Savannah, ne voulant pas la mettre dans une situation délicate. Peut être que simuler une dispute de couple lui permettrait de rentre chez lui, esquivant alors une nuit et une matinée de plus dans cette comédie ? Néanmoins, elle comptait sur lui et Cade ne se voyait pas jouer les salauds. Pas ce soir.

La porte de la chambre s'ouvrit devant eux et ils entrèrent dans la pièce qui sortait de la pénombre. Les yeux de Grimes firent le tour  des quelques mètres carrés qui s'étendaient là. Une armoire en chêne massif, quelques meubles inutiles, un fauteuil avec du cachet et un grand lit pour deux personnes. Une chambre qui allait parfaitement à un couple. Un vrai couple. Voilà le problème qui venait accompagner le fait qu'ils ne pouvaient plus reculer désormais. Ils allaient devoir passer la nuit ici, a moins de tenter une échappée par la fenêtre et risquer de se casser un bras ou une jambe chacun ! "Il y a des pyjama et le nécessaire de toilette mis à disposition, alors surtout n’hésitez pas." Cade se tourna vers Karen d'un pas hésitant, un grand et faux sourire sur les lèvres. -  Vous avez pensé à tout ! L'ironie Made in Grimes était bien là, caché sous une aimabilité propre à un conjoint des plus adorables. "Eh bien....Je vous souhaite une bonne nuit! Et surtout n’hésitez pas, faites comme chez vous" Il haussa les sourcils, se frotta les mains nerveusement et hocha une fois la tête. - On n'hésitera pas ! Il se passa de remerciement, c'était au dessus de ses forces. L'hypocrisie ne le permettait pas de toute façon. Son sourire s'effaça d'ailleurs dés que la porte se ferma derrière Karen et il déboutonna un bouton de sa chemise comme pour finalement ôter son costume et se mettre à l'aise. Savannah essayait de trouver une explication à l'invitation pourtant sympathique de son amie de jeunesse, mais elle n'était pas trop convaincante. - Tu insinues que mon jeu d'acteur n'était pas bon ? J'me suis pourtant trouvé pas trop mal dans le rôle de type ennuyeux à mourir ! elle regardait le lit. Oui.. ils pensaient bien à la même chose. S'ils restaient là, il faudrait forcément qu'ils le partage. Ce ne serait cependant pas la première fois que ça arrivait...Et Cade prit un instant pour jouer de cette pensée, qu'il était sûr, traversait aussi l'esprit de Savannah.

"Et maintenant?" Un petit sourire malicieux se dessina sur son visage tandis qu'il s'avançait doucement mais sûrement vers elle. Il laissa plâner un souffle de séduction assumée, perdit volontairement son rictus. - Maintenant...?! Il se rapprochait dangereusement. - J'aurai tendance à dire qu'il ne faut pas vexer ton amie... il était désormais tout proche de la jolie blonde, posant même sa main sur sa taille sans gêne, aucune. - ... et en profiter pour... Son visage frôlait le sien, ses yeux se perdait sur elle. Le parfum de Savannah l'envahit progressivement et l’irrésistible envie qu'il avait de gouter à ses lèvres grandissait mais... - ... Enfiler le superbe pyjama à rayures qui est là bas et qui fera sûrement très envie à ton petit ami exemplaire ! Un sourire vint s'agrandir et il prit un ton bien moins sarcastique. - Tu nous a mis dans ce pétrin, à toi de nous en sortir. Prit au piège comme il l'avait été, elle ne s'imaginait quand même pas qu'il allait être à l'origine de la solution. Sans la lâcher des yeux, il se recula, amusé par son propre jeu et se laissa tomber, fesses les premières sur le lit. Sa tête s'appuyait contre le mur, il croisa les bras et ferma les yeux. - Préviens moi quand tu auras trouvé une bonne excuse...






Christmas Time 763986grimes
Christmas Time OrLErGE
Christmas Time Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Christmas Time 190721115217449615
POSTS : 2981 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Christmas Time 190701121333601119
Cade(#5)GabrielNicolasColinJosephJosephCarlisle(#2)
RPs EN ATTENTE : Ethan




RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)Amal CarlisleCade(#4)Leah
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptySam 23 Fév - 12:07


CHRISTMAS TIME

Bien que je n’approfondisse pas d'avantage cette discussion, je suis bien consciente des efforts que je lui demande. Peu d'homme aurait accepté de rester, ou même de jouer ce rôle que j'ai composé pour l'occasion. Mais lui le fait, sans vraiment me poser de question, sans me confronter sur le devoir que j'ai d'assumer comme une adulte responsable et censée. Il me prouve une fois de plus que je peux compter sur lui, et c'est appréciable, au delà du fait que ça arrange mes comptes, ca prouve surtout que derrière cet homme qui se montre parfois solitaire et égoïste se cache une personne bien plus humaine que je ne l'imaginais. Et c'est une belle surprise, qui me conforte dans mon choix d'avoir souhaité le revoir, de lui faire confiance un peu plus à chaque fois. Si j'en apprends d'avantage sur sa personnalité, il semblerait que j'ai encore beaucoup de chose à connaître le concernant. Comme ce problème avec Noël. Problème qui doit certainement se rapporter à sa famille, puisque c'est souvent le genre d'événement partagé avec cette dernière, bien que je n'en connaisse pas les raisons. Je m'estime cependant chanceuse qu'il veuille encore me fournir ce genre d'information, et ce, sans avoir à employer un jeu qu'il y force. Sans qu'il n'en soit réellement conscient, le fiasco dans lequel je l'ai entrainé lui a permit d'avoir une belle image de moi quelques années auparavant également. Une image qui pouvait s’avérer bien plus sage que ce qu'il avait imaginé, avec des rêves quelque peu surfais. Ca ne semble cependant pas le décevoir, au vu du regard qu'il me lance et qui parvient à me libérer un instant de cette ambiance conviviale et familiale pour quelque chose de plus intime et entraînant. Nous devons cependant retrouver les autres, bien que j'aurai preferé m'attarder plus longtemps devant ce sapin, mais surtout à ses côtés pour échanger comme nous le faisons habituellement. "- Tu m'en devra une. Non... plutôt une bonne dizaine !". Je hoche de la tête sans plus attendre, bien consciente que cela risquait de me coûter cher, d'autant que ça s'ajoutait déjà au sauvetage effectué lors de notre partie de poker.... "Je sais" avouais-je difficilement en plissant les yeux avant de soupirer pour me donner une forme de courage pour la suite.

Ce sacrifice qu'il fait s'impose à nouveau à moi durant ce chant de noël qui ferait presque siffler mes oreilles par ce mélange de fausses notes et de paroles inventées à la volée. J'ai ce sourire figé sur le visage, qui trahit malgré moi la mauvaise surprise que je subis. C'est donc ce que j'infligeais à mes parents lorsque ma sœur et moi décidions de faire un spectacle...wow. Heureusement pour nous, nous pouvons enfin partir librement puisque le repas a déjà touché à sa fin depuis un bon moment, et je ne tarde pas à savoir à Cade qu'on nous pouvons lever le camp. Je me réjouis déjà de pouvoir passer la porte et quitter le personnage que je me suis moi même infligée pour la soirée. Malheureusement, les choses ne vont pas se dérouler comme nous l'avions prévus. Karen fait barrage, nous empêchant de retrouver notre liberté. J'ai l'impression de faire un bond dans le passé, forcée de me plier face à cette femme forte débordant d'autorité et d'aplomb. Comme à l'époque, je ne parviens pas à contrer cette femme intransigeante. "- Je n'ai pas bu tant que ça... vraiment... c'est... " Je jette mon regard sur Cade, comme pour le pousser à poursuivre, sachant pertinemment que pour ma part je n'y arriverais pas. Mais Karen ne veut rien entendre, déjà dans l'optique que nous restions et que la discussion était close. Je récolte un regard réprobateur de l'agent, me forçant à devoir répliquer. "Vraiment ce n'est pas nécessaire..." dis-je en jouant nerveusement avec mes mains alors que j'emboîte pourtant le pas. Je tente de trouver une excuse, vraiment, mais mes pensées sont soudainement troublées par la possibilité que je sois l'arroseur arrosé. Peut être avait-elle remarqué mon jeu, et qu'elle cherchait maintenant à me le faire payer. Ou alors c'est une fois de plus un moyen de me prouver qu'elle a réussit -contrairement à moi- avec ses airs d'hôtesse de maison frôlant la perfection. Je rêve où j'en deviens jalouse? Je ne parviens plus à répondre, j'en ai perdu mon latin. Cade se charge de meubler pour ne pas faire remarquer le malaise naissant. "-  Vous avez pensé à tout !". C'était effectivement le cas. Elle ne cherchera pas à s'attarder plus longtemps, nous observant avec ce sourire plein de sous entendu en nous souhaitant une bonne nuit.  "- On n'hésitera pas !" Je m'efforce de sceller cette discussion avec un léger sourire des plus faux. La porte vient finalement se refermer, me laissant sans plus attendre exprimer mes craintes à Cade alors que je piétine à travers la chambre, assez parano pour croire que je viens de me faire réellement avoir à mon propre piège. " - Tu insinues que mon jeu d'acteur n'était pas bon ? J'me suis pourtant trouvé pas trop mal dans le rôle de type ennuyeux à mourir !" Je tourne le visage vers Cade, l'air plutôt sérieux pour contrer son ironie, mais je ne peux empêcher ce sourire de venir se glisser sur mes lèvres en croisant son regard. "On aurait presque dit qu'il était enfuit au fond de toi ce type" m'empressais-je d'avouer pour le taquiner. Mon regard se balade à travers la chambre un instant pour finalement se poser sur le lit. Le malaise va surtout se passer ici. C'est un endroit que nous avions eu le temps d'explorer ensemble par le passé, et bien que les souvenirs en soient resté très agréable, c'est clairement pas la chose qu'il faut partager quand on applique une règle qui nous force à garder nos distances, définitivement pas. Règle qui se retrouve compromise chaque fois que l'un de nous s'emploie à se rapprocher physiquement de l'autre pendant quelques instants...Comment cela pourra se passer pour une nuit entière et surtout après avoir pris conscience qu'il y a toujours une belle attraction entre nous?

Est ce que Cade partage cette crainte, souhaite t-il honorer cette promesse sans nous exposer à une quelconque tentation et trouver le moyen de nous dispenser de ce malaise. Je l'observe s'approcher, haussant les sourcils face à cette démarche qui ne manque pas d'assurance et de séduction malgré ce petit sourire qui vient rendre ce moment un peu plus léger. "- Maintenant...?!" Mon regard ne parvient pas à quitter le sien, pourtant consciente que cette distance qu'il réduit est tout aussi dangereuse que nos deux corps allongés sur le matelas pour la nuit, je reste immobile, laissant peu à peu les traits de mon visage se détendre "- J'aurai tendance à dire qu'il ne faut pas vexer ton amie..." Sa main vient se glisser sur ma taille, attirant mon regard sur ce geste qui est loin d'être anodin et qui cette fois ne demande pas de rentrer dans un quelconque rôle. Mon coeur se soulève dans ma poitrine face à cette simple proximité, me rappelant l'emprise qu'il peut encore avoir sur moi."- ... et en profiter pour..." son visage frôle le mien, me faisant lâcher prise avec une force qui me dépasse. Le souffle irrégulier et incertain qui s'échappe de ma bouche pour venir claquer sur sa peau en est bien la preuve. "- ... Enfiler le superbe pyjama à rayures qui est là bas et qui fera sûrement très envie à ton petit ami exemplaire !" Sacré retour à la réalité! Quelle naïveté dont j'ai fais preuve. Je tente de me reprendre assez vite, n'ayant clairement pas envie que Cade jubile face à ce jeu qu'il a mené avec brio. Je hausse les sourcils, m'emparant de mon plus beau sourire charmeur avec la voix qui s'y accorde bien. "Ce qui est bien c'est qu'il sera en accord avec le sien" répliquais-je dans un murmure sensuel en conservant la proximité de nos visages, bien déterminée à lui montrer que je sais moi aussi me montrer imperturbable. "- Tu nous a mis dans ce pétrin, à toi de nous en sortir. " Je grimace en levant les yeux au ciel, c'est pas comme si j'avais pu anticiper ce genre de détail. Je viens me passer les mains dans les cheveux, cherchant un regain d’énergie pour trouver la solution. "- Préviens moi quand tu auras trouvé une bonne excuse..." Ca ne semble pas le perturber plus que ça. "Je vais finir par croire que tu apprécies cette situation..." Je viens croiser les bras contre ma poitrine, m'accordant un instant de réflexion. Je pourrais peut être effectivement en trouver une, mais avec le cinéma que nous avions fais ce soir, nul doute que Karen viendrait à douter de moi. Je lui devais bien ça, je me devais de jouer ce jeu au bout. "J'ai pas d'excuse...mais peut être une solution pour rendre tout ça un peu moins...étrange."Je récolte finalement son attention, et je profite qu'il pose le regard sur moi pour désigner du regard le sol qui se dresse sous mes pieds. Et je l'entends déjà râler, sachant pertinemment que la galanterie le poussera à devoir occuper cette place de choix. Je soupire pour appuyer mes propos. "On ne peut définitivement pas partager ce lit Cade..."dis-je plus sérieusement. "Si toi tu as pour règle de ne pas le partager avec tes coups d'un soir, il est pour moi réservé uniquement aux hommes avec qui je couche alors" Petite référence au passé qui accompagne un haussement d'épaule. Je ne sais pas si ce traitement qu'il m'avait reservé à l'époque ne s'appliquait qu'à moi, quoiqu'il en soit, il me semblait toujours impossible de venir dormir à ses côtés en ayant conscience de ce qui se passe entre nous depuis notre rencontre. Ca serait complètement fou " J'suis prête à le jouer à pile ou face". C'était un bel effort de ma part, mais je lui devais bien fais ça. Une chance sur deux de finir avec le dos en vrac le lendemain. Etait-il prêt à prendre le risque?


★so don't let me down★
❝ la vie est trop courte pour se lever le matin avec des regrets .alors , aimez les personnes qui vous traitent bien et oubliez celle qui ne le font pas . ❞
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Christmas Time 9yog
POSTS : 4480 POINTS : 10

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - PAOLA - OACKLEY - SAVANNAH #5

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood http://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyMar 5 Mar - 17:43


CHRISTMAS TIME

En lui balançant qu'elle lui en devrait "une bonne dizaine", Cade ne plaisantait pas. Certes le ton ironique qu'il employait laissait à penser qu'il n'y songerait plus une fois cette soirée terminée mais pourtant, il était du genre à ne rien oublier, et surtout pas quand cela pouvait être à son avantage. Savannah ne pensait tout de même pas qu'il allait une nouvelle fois voler à son secours, subir quelques mondanités dont il avait une saintes horreur, juste pour ses beaux yeux ?! Bon d'accord. Il trouvait vraiment qu'elle avait de très jolis yeux et c'était en partie pour ça qu'il avait rappliqué dés la réception du message de la blondinette. Mais quand même... Vindicatif qu'il était, il ne manquerait forcément pas de lui rappeler les sacrifices qu'il avait du faire pour ne pas la mettre dans un embarras certain. Et si ça pouvait lui apporter quelque chose... c'était tout gagné. Savannah approuvait sans dire un mot de plus. Bien, ils étaient d'accord là dessus au moins.

Bien obligé de se soumettre à la volonté de l'hotesse de la soirée, Cade s'était retrouvé dans une situation tout à fait détestable. Même sa compagne, qui pourtant connaissait bien Karen et devait avoir plus d'impact que lui ne parvenait pas à la faire changer d'avis. Elle comptait bien les garder à dormir ici, peu importe ce qu'ils avaient prévu. Un grand et faux sourire qui trônait sur le vissage, Grimes acquiescait lors de la visite de la chambre qu'ils allaient devoir partager contre leurs volontés. Ce ne fut qu'une fois la porte fermée qu'il se sentit comme libéré du poids de ce costume de conjoint parfait. Cela semblait pourtant être un rôle simple. Etrangement, ou non, c'était plus compliqué qu'il n'y paraissait pour un homme qui ne l'avait jamais été réellement. Petit-ami sans défaut apparent, bien sous tout rapports, romantique à en vomir, c'était loin d'être lui. "On aurait presque dit qu'il était enfuit au fond de toi ce type" Osa t-elle lui lancer avec un sarcasme non dissimulé. Cade haussa les sourcils, sourit et lui répondit après un petit silence - Je sais pas si je dois le prendre comme un compliment ! S'en était pas un selon lui. Il n'était pas persuadé d'être le meilleur type du monde mais il ne voudrait être ennuyeux pour rien au monde.

C'était plutôt drôle qu'ils se retrouvent finalement dans cette pièce. Une chambre. Exactement là où ils avaient fini et un endroit qui les avaient vu se séparer quelques années auparavant. Le "comment" ils y avaient atterrit était néanmoins bien différent, mais Cade ne tarda pas à jouer là dessus pour se rapprocher physiquement de Savannah. Il s'agissait là d'une petite comédie mais qui avait ses avantages. Grimes ne niait pas son attirance pour la jeune femme et se frustrait presque lui même en frôlant son visage de ses lèvres, en épousant la courbe de sa taille avec sa main et en lui faisant croire qu'il allait céder à cette tentation qui existait depuis le début entre eux. Il n'avait pas oublié. Ce "En tout bien tout honneur" qu'elle lui avait presque imposé en se rendant compte que tout pouvait facilement basculer. Et malheureusement pour elle, et pour lui même, Cade était un homme de parole. Il termina donc ce petit manège en évoquant les superbes tenues que Karen avait débusqué de la précédente décennie. Des pyjamas tout sauf sexy qu'il n'essayait même pas d'imaginer sur le corps parfait de la jolie blonde."Ce qui est bien c'est qu'il sera en accord avec le sien" Grimes lâcha un sourire mais se laissa tomber sur le lit, préparant un petit roupillon en attendant que la solution arrive. Ou pas.  "Je vais finir par croire que tu apprécies cette situation...". Il redressa sa tête et la regarda, haussant les sourcils, faussement surprit. - Le lit est plutôt confortable. Je pourrais m'en contenter. Il était bien conscient que ce n'était pas ce genre de réponse qu'elle attendait peut être. Mais le "Je me retrouve dans une chambre avec une jolie femme, que demander de plus ?!" était bien trop banal pour cette fois, bien que véridique dans le fond.

"J'ai pas d'excuse...mais peut être une solution pour rendre tout ça un peu moins...étrange." Voyant les yeux de Savannah se diriger vers le sol, il comprit immédiatement. Cade remua immédiatement, contestant cette idée d'un bloc. - Quoi.. heu.. nan attends...! Il se redressait sur le lit jusqu'à s'y asseoir, les jambes encore croisés sur la couverture démodée. - Hors de question que je roupille par terre ! Fit-il en pointant le sol du doigt. Catégorique, il n'exécuterait pas le romantisme digne de son rôle de la soirée. - Navré mais ma bonté à des limites. Il avait déjà fait pas mal jusque là et puis... ce n'était qu'un lit double...  "On ne peut définitivement pas partager ce lit Cade..." Il la regarda sérieusement.  "Si toi tu as pour règle de ne pas le partager avec tes coups d'un soir, il est pour moi réservé uniquement aux hommes avec qui je couche alors" Quelle réplique rabat-joie !  Elle tentait d'éviter de se retrouver à ses côtés, ils le savaient tous les deux. - J'ai déjà partagé un lit avec une fille sans pour autant qu'il se passe quelque chose ! Enfin... Il fronça les sourcils en s'interrogeant lui même, le regard partant dans le vide. - ... C'était peut être ma soeur alors... Il la regardait de nouveau. - Bref, je suis capable  de me tenir.  La question était, elle, en était-elle capable ?!  " J'suis prête à le jouer à pile ou face" Cade soupira et leva les yeux au ciel. Il s'était déjà débarrassé de tout air blagueur et, balançant ses jambes sur le côté du lit, il se leva et fit quelques pas vers Savannah. - Tu sais, en plus d'être bon acteur, j'ai un autre talent. Celui de me faufiler discrètement et de me tirer de là sans que personne s'en aperçoive. Tu n'auras qu'à dire à ton amie que je suis parti très tôt pour nourrir les écureuils dans le parc d'à côté. Il lui adressa un sourire niais qui allait de paire avec cette réplique. Elle même collant parfaitement avec l'image du type idéal qu'il devait incarner. Quoiqu'il exagérait un tout petit peu sur ce coup. Grimes se dirigea alors vers la porte de la chambre en cherchant ses clés de voiture dans sa poche, bien décidé à quitter cette maison par n'importe quelle sortie, du moment qu'il n'avait pas à faire un saut de plusieurs mètres.

Non, il n'était pas en colère. C'était sa façon à lui d'être romantique...lui laisser le lit et aussi le reste de l'espace. Pour dire vrai, il n'était pas prêt à passer une nuit sur un parquet lustré mais inconfortable au possible. Et comme Savannah semblait catégorique, elle ne lui laissait pas d'autres choix. Cade ouvrit la porte, laissant entrer un peu de la lumière vive du couloir dans la pièce tamisée. Il avait déjà un pieds à l'extérieur...






Christmas Time 763986grimes
Christmas Time OrLErGE
Christmas Time Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Christmas Time 190721115217449615
POSTS : 2981 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Christmas Time 190701121333601119
Cade(#5)GabrielNicolasColinJosephJosephCarlisle(#2)
RPs EN ATTENTE : Ethan




RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)Amal CarlisleCade(#4)Leah
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyMer 6 Mar - 23:57


CHRISTMAS TIME


Cette soirée s'annonce clairement plus surprenante que ce que j'avais imaginé. Demander à Cade de me rejoindre avait été une idée plutôt satisfaisante. Au delà des discussions ennuyeuses dans lesquelles je ne me reconnaissais pas, il était venu apporter une touche de folie, se laissant entraîner par cette vague appelée communément mensonge. Nous étions bons, définitivement. Et ce qu'il y avait de plus fou, c'est que j'y prenais plaisir. Je n'étais clairement pas la figure idéale. J'avais été cette nana qui avait été oublié sur le quai de la vie, et je tentais en vain d'attraper à nouveau le train en pleine vitesse.Mais Cade avait cette insouciance qui me permettait de prendre les choses avec plus de légèreté ce soir, et c'est ce qui faisait de lui l'homme idéal sur lequel on pouvait compter, même si les invités ne pouvaient pas le déceler de cette façon. Bien évidemment je ferais en sorte de pouvoir lui rendre l'appareil à l'avenir, et nul doute qu'il parviendrait à en profiter comme il le faut d'ailleurs.

Notre problème ce soir était tout autre, il se trouvait dans cette chambre, sous nos yeux. Si passer plus de temps avec lui était loin de me poser problème, avouons-le, partager ce lit en était tout autre. Je ne cherchais pas à jouer les prudes d'un soir, sûrement pas avec lui, d'autant que nous avions effectivement franchis la ligne bien avant ça, mais le problème était bien plus profond. Doutais-je de ma capacité a rentrer convenablement dans les rangs? Avais-je peur d'être trop vulnérable face à lui ce soir? Ce n'était pas impossible. Cette attirance que je pouvais éprouver à son égard risquait effectivement d'être mise à mal dans ces conditions, mais comment pourrais-je me priver d'un rapprochement si ce n'est pour la raison que cela provoquerait ensuite? Cette règle que je nous impose est finalement la solution pour éviter de compliquer les choses, parce qu'il faut dire ce qu'il en est, elles le sont. Alors ça ne semble peut être pas si évident là tout de suite, mais c'est finalement une faveur que je nous accorde, celle d'éviter toutes désillusions...Cette logique se retrouve pourtant remise en question alors que nous nous retrouvons de façon régulière dernièrement, et que j'adopte parfois une attitude charmeuse pour nourrir cette attraction certaine.

Je sais très bien que je suis responsable de cette situation critique. Cade n'a rien demandé, et voilà que je lui soumets gentiment la possibilité de se briser le dos en optant pour un couchage au sol. C'était culotté, mais ça méritait quand même d'être tenté, bien que la réaction du bel agent ne se fit pas attendre. "- Hors de question que je roupille par terre ! " Quelle surprise, je soupire, me pinçant finalement les lèvres pour exprimer cette déception passagère. Je lui revendique les faits, restant assez évasive sur le sujet pour ne pas ressortir les dossiers de cette nuit passée ensemble, dont je me souviens encore de façon assez précise.."- J'ai déjà partagé un lit avec une fille sans pour autant qu'il se passe quelque chose ! Enfin..." Je hausse les sourcils, assez surprise qu'il puisse en être ainsi mais lui voue toute mon attention comme si la suite de ces propos pourrait peut être permettre de me rassurer et d'entrevoir la possibilité que nous puissions y parvenir sans aucune arrière pensée."- ... C'était peut être ma soeur alors..." Un rire sarcastique s'empare de moi, comme si ça avait pu être finalement possible." - Bref, je suis capable de me tenir. " Je arque un sourcil "C'est ce que tu te dis chaque fois que tu croises une femme qui te plait?" Voyant qu'il ne semblait pas prêt à se la jouer gentleman ce soir, je laisse entrevoir la possibilité que je puisse moi aussi m'y retrouver en proposant une sorte de deal. Lui, pourtant grand joueur, ne semble pas apprécier le jeu du soir. Pire, il jette les cartes avant même que je n'ai pu énoncer les règles.. "- Tu sais, en plus d'être bon acteur, j'ai un autre talent. Celui de me faufiler discrètement et de me tirer de là sans que personne s'en aperçoive. Tu n'auras qu'à dire à ton amie que je suis parti très tôt pour nourrir les écureuils dans le parc d'à côté." Il n'allait pas me faire ça, pas vrai...? Je hausse les sourcils, lui démontrant d'un signe de main la porte de sortie comme un défi. "Eh bien vas y". Je n'allais quand même pas devoir me soumettre à ce chantage juste pour m'assurer de poursuivre ce mensonge l'esprit léger. Il s'éloigne, me rappelant combien il peut être têtu et caractériel, ce qui le rend par ailleurs toujours plus attirant. Mon corps se précipite vers la porte, la refermant d'un coup de bassin maladroit alors que mon regard croise le sien. "C'est bon t'as gagné." lançais-je en levant les yeux. "Les écureuils devront attendre encore un peu" avouais-je avec un air plutôt sérieux, sachant clairement que ces quelques mots suffiraient à nourrir son égo. "Par contre je te préviens, je dors à droite....et ça c'est non négociable" lui lançais-je avec une certaine assurance avant de hausser les épaules et relâcher la pression contre cette porte. Je viens attraper le pyjama et me dirige vers la salle d'eau mise à disposition.

J'en ressors quelques minutes plus tard, ayant troqué la belle robe pour le misérable pyjama à rayure qui, avouons-le, parviendra sûrement à préserver cette distance entre lui et moi, le visage plus naturel, et les cheveux détachés, que je suis venu basculé d'un côté de de mon crâne pour assurer un volume certain. Je me dirige vers le lit, constatant que Cade semble avoir trouvé sa place sur ce dernier, attendant probablement que la voie soit libre pour se rendre à son tour dans la salle de bains. Mais malgré une certaine indifférence volontaire de ma part en m'activant, je remarque son regard insistant pendant que je m'affaire à retirer ce surplus d'oreiller avec lesquels je ne parviendrais pas à dormir. Et c'est exactement la raison pour laquelle je ne le regardais pas jusqu'à présent, je savais exactement que c'était l'occasion rêvé pour lui de se moquer au travers d'une tenue qui est loin d'être celle que j'aborde avec lui en temps normal et dans laquelle je ne suis pas vraiment à l'aise "Quoi?" demandais-je avec un air quelque peu rebelle. Il se décide finalement à son tour à aller se changer, m'offrant quelques minutes de solitude, que je passe sur mon téléphone. Je suis déjà bien installeé dans ce lit, que j'ai scrupuleusement bordé, laissant entrevoir ce côté un peu trop organisé de ma personnalité, lorsque cade fait son apparition. Mon calme n'est finalement plus alors que mon regard vient à se poser sur sa silhouette et le fameux pyjama. Je ne peux retenir un rire amusé plus longtemps, me recroquevillant l'ombre d'un instant pour savourer ce moment amusant qu'il m'offre. "Wow! Il te va décidément mieux à toi qu'à moi". C'était assez surprenant comme image, et impossible pour moi de ne pas profiter de celle-ci jusqu'au bout, attendant qu'il vienne s'installer à mes côtés pour devoir me résoudre à détourner le regard. "Bien..tu t'apprêtes à réaliser le plus grand exploit de ta vie...Dormir avec une femme séduisante sans pouvoir la toucher....Ca va aller?Tu t'en sens capable?" m'amusais-je, alors que je suis probablement autant que lui soumise à la souffrance qu'allait entrainer cette proximité pour ces quelques heures. D'autant que, hormis le côté sauvage, je restais une femme qui n'avais pas eu une once d'affection depuis plusieurs mois, alors...Je me sens cependant d'humeur taquine et provocatrice. "Tu n'auras qu'à imaginer que je suis ta sœur" proposais-je avec un sourire narquois. Son corps est désormais tout près du moins sous cette couverture, et avant même qu'il n'ait eu le temps d'y penser, je viens le chevaucher pour atteindre l'interrupteur de la lampe de chevet, nous plongeant dans un semblant d'obscurité, puisque la lune projette une lumière douce et tamisée à travers la pièce . "Pardon" dis-je avant de regagner ma place, replaçant correctement la couverture par dessus ma poitrine. Les yeux fixés sur le plafond, je lâche finalement un soupire. Le sommeil allait être dur à trouver, et je ne dis pas ça uniquement parce que je sens la chaleur de son corps à proximité du mien. Le silence semble peu à peu gagner la pièce. "Cade?" J'attends une réaction avant de lui demander d'une voix douce et posée. "Je peux te demander pourquoi t'aime pas Noël". Mon visage se tourne finalement vers sa direction, parvenant à entrevoir légèrement son visage malgré l'obscurité.


★so don't let me down★
❝ la vie est trop courte pour se lever le matin avec des regrets .alors , aimez les personnes qui vous traitent bien et oubliez celle qui ne le font pas . ❞
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Christmas Time 9yog
POSTS : 4480 POINTS : 10

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - PAOLA - OACKLEY - SAVANNAH #5

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood http://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyLun 11 Mar - 18:50


CHRISTMAS TIME

Si grâce à ses beaux yeux, Savannah avait réussi à faire porter le costume de petit-ami parfait à Cade le temps d'une soirée de noël on ne pouvait plus clichée, elle n'allait pas pouvoir le convaincre de passer la nuit par terre aussi facilement. Si l'agent fédéral ne se couchait jamais de bonne heure, il tenait toujours à passer ces quelques heures de sommeil dans un lit confortable, avec si possible un maximum d'oreillers et une couverture bien épaisse qui finissait toujours à ses pieds au milieu de la nuit. Autant dire que l'option que lui proposait la jolie blonde, sous prétexte qu'elle ne pouvait pas se retrouver à ses côtés dans un contexte bien trop explicite, ne lui convenait pas du tout et il ne manqua pas de lui exposer sa solution à lui. Soit ils partageaient ce lit, soit Cade prenait ses clis et ses clacs et allait rentrer chez lui pour profiter d'une nuit qui serait sans doute plus réparatrice. Savannah ne semblait pas avoir d'autres idées pour se sortir de là, alors il s'éxécuta et prit le chemin de la sortie. "Eh bien vas y" Elle ne l'en croyait peut être pas capable et pourtant, il avait déjà ouvert la porte, pensant alors que ce cinéma s'arrêtait là. Enfin... il priait pour ne pas croiser Karen ou un autre de ses convives et devoir expliquer le fait qu'il  doive laisser sa petite-amie seule ici. L'excuse des écureuils à nourrir était un peu trop en y réfléchissant...

"C'est bon t'as gagné. Les écureuils devront attendre encore un peu" Savannah capitulait. Cade jubilait intérieurement, sans en montrer la moindre trace. Il tentait de cacher ce petit sourire qui flirtait avec ses lèvres. "Par contre je te préviens, je dors à droite....et ça c'est non négociable" Il la regarda s'éloigner dans la chambre et ne pu se retenir cette fois. - Madame est exigeante avec ça ! Un rictus se voyait désormais clairement sur son visage. Il ne voyait pas d'inconvénient à ce qu'elle choisisse le côté, du moment qu'il pionçait sur un matelas et non des lattes de parquet. Elle disparut dans ce qui devait être une salle d'eau, attrapant au passage cette superbe tenue de nuit qui promettait d'abaisser franchement son potentiel érotique.  Pour autant, il en était persuadé, elle ressortirait de là avec une belle assurance et une dégaine qui n'enlèverait rien à son charme. Assit sur le lit, c'est avec des yeux volontairement ébahis qu'il la suivit du regard alors qu'elle s'installait, comme prévu, sur le côté droit. Son petit jeu avec les oreillers ne réussit pas à détourner les yeux d'un Cade qui en rajoutait mais qui constatait que, même sans une jolie robe sexy, elle était capable de faire des ravages autour d'elle... Un pyjama horrible ne demandait finalement qu'à être retirer non ?! "Quoi?" Il fronça les sourcils. - Oh, ne sois pas si désagréable Mister Bean ! Fit-il en se levant pour aller lui aussi revêtir l'uniforme de rigueur. Il aurait très bien pu se mettre en boxer comme il en avait l’habitude mais l'idée de partager l'affiche avec Savannah le faisait bien rigoler. Ils formeraient ainsi un beau petit couple de sexagénaires, s'épargnant le dentier dans le verre sur la commode, fort heureusement.

Dans cette petite salle d'eau, très bien aménagée, il se passa un coup d'eau sur la figure et laissa son tas de vêtements en boule près du bac de douche. Il sortit, regrettant un peu de laisser voir une image peu flatteuse de lui à une ancienne conquête. Il se discréditait dangereusement..."Wow! Il te va décidément mieux à toi qu'à moi" Un regard noir torpilla jusqu'à la jolie blonde, "Bien..tu t'apprêtes à réaliser le plus grand exploit de ta vie...Dormir avec une femme séduisante sans pouvoir la toucher....Ca va aller?Tu t'en sens capable?" Cade s'installait à son tour, rangeant ses jambes dans la couverture. - Je te garantis rien... Il aimait ça, laisser planer le doute. Ironisait-il ou bien dévoilait-il le fond d'une pensée très peu catholique ? Il connaissait le corps parfait de Savannah, et avec ou sans ce pyjama, elle ne pourrait lui défaire ces images de la tête. "Tu n'auras qu'à imaginer que je suis ta sœur" Haussant les sourcils, le visage de Milena lui vint à l'esprit. C'est clair que ça refroidissait pas mal. Non pas que sa soeur était une fille déplaisante physiquement, bien au contraire. Mais il ne préférait pas mêler Savannah, leur passé, un lit et Milena ! Inenvisageable. - Non... je suis sûr que ma soeur ne porterai jamais ce genre de trucs pour dormir...  Il chassa sa frangine et sa façon de se vêtir la nuit de sa tête. Il n'avait pas l'intention de l'imaginer en petit short, ou en nuisette de soie ! Cade rabattait la couverture sur son torse, se préparant à cogiter un peu avant de s'endormir, comme il le faisait si bien quand il était chez lui. Evidemment, c'était sans compter la provocation physique de sa compagne de la nuit.. "Pardon" Dit-elle simplement après lui être presque passé dessus pour éteindre la lumière. Grimes n'avait pas bougé, craignant presque de faire un geste déplacé malgré lui. Et si elle lui avait demandé d'appuyer sur l'interrupteur ? Non puisque ça lui retirait l'opportunité d'opérer un rapprochement et... il soupira en la regardant. Lui reprochant presque de le soumettre à quelques tentations interdites. - Mais je t'en prie... Un ton  faussement aimable appuyait sur son pseudo agacement.

La pièce plongée dans l'obscurité, Cade rabattait encore une fois la couverture sur lui et veilla à bien s'installer. Quand on n'est pas dans son lit, on ne dort jamais très bien selon les dires. Regardant le plafond en tentant de ne pas se refaire les évènements de la soirée, ni à songer à la dernière fois que Savannah et lui s'étaient retrouvés dans cette situation, il ferma finalement les yeux. Jusqu'à ce que...  "Cade?". Sans relever les paupières, il jeta un bref - Hm ?! Pour lui répondre. Allait-elle déjà craquer et lui demander s'il voulait profiter de l'occasion ? "Je peux te demander pourquoi t'aime pas Noël ?" Ah non. cette question allait certes le ramener dans le passé mais pas le plus fameux, et pas celui qu'il avait en commun avec la jolie blonde. Il ouvrit les yeux, un petit silence s'imposa avant qu'il ne réponde finalement d'un ton plutôt posé - Peut être parce que je n'ai jamais vu ça avec des yeux d'enfants... Sans se tourner vers Savannah, il poursuivit en se remémorant quelques scènes de ses 25 Décembre. - J'ai grandi trop vite. J'ai connu ni les photos avec le Père Noël, ni les histoires de petits lutins qui emballent les cadeaux... Enfin, il tourna la tête vers la silhouette de la jeune femme qu'il devinait malgré la pénombre. Il lui semblait rencontrer son regard. Et tout en détestant toujours autant revenir sur son passé familial et avoir la sensation d'être prit en pitié, il s'expliqua. - Je suis l'ainé de la famille et mon père misait beaucoup sur moi. On fêtait Noël oui... mais j'avais toujours le sentiment que j'allais devoir être redevable le restant de l'année.Avec son air éternellement fermé, il en dévoilait tout de même pas mal à Savannah.

- A mon tour de te poser une question. Puisque c'était l'heure des confessions. A croire que c'était devenu un rituel entre eux. Cade prit appui sur son profil, et tint sa tête avec sa main, son coude s'enfonçant dans l'un des oreillers de plume. - Pourquoi m'avoir appelé moi, ce soir ? Je suis bien loin du type que tu as dépeins à ton amie alors... pourquoi moi ? Pourquoi lui et pas le père de son fils ? Un ami plus...proche ?






Christmas Time 763986grimes
Christmas Time OrLErGE
Christmas Time Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Christmas Time 190721115217449615
POSTS : 2981 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 2 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Christmas Time 190701121333601119
Cade(#5)GabrielNicolasColinJosephJosephCarlisle(#2)
RPs EN ATTENTE : Ethan




RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)Amal CarlisleCade(#4)Leah
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement http://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams http://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time EmptyMer 13 Mar - 0:03


CHRISTMAS TIME

Notre présence dans cette chambre semble rapidement compromise alors que Cade s'apprête à vouloir mettre les voiles. Si je le pousserais presque à passer la porte de cette chambre pour lui faire remarquer que je ne céderais pas à son chantage du moment, je me montre pourtant bien abrupte en bloquant l'ouverture de la porte. Rien que d'imaginer la joie qu'il éprouve d'avoir gagner ce combat face à moi, me donne soudainement un air plus fermé et renfrogné. Je ne lui laisse cependant pas le dernier mot, lui imposant ma place sans qu'il n'ait à intervenir là dessus. Une façon de montrer que je détiens tout autant que lui le pouvoir ici, enfin presque. "- Madame est exigeante avec ça !" Je hausse les sourcils, un faux air supérieur pour orner le tout. Je ne suis cependant pas enclin à rester planter face à lui pour observer ma fierté se faire laminer et piétiner, d'autant qu'une autre humiliation m'attend au tournant... Le pyjama. Si les coloris et le motif ne laissaient rien entrevoir de particulièrement sexy ou tendance, la coupe est loin d'être plus valorisante. Ca tiendrait à coup sûr Cade à distance de moi. Ca n'empêche que je m'efforce de rester un minimum présentable en sortant de cette salle d'eau, démunie de tout artifice. Pas suffisant pour que ça passe inaperçu d'un homme on ne peut plus taquin. Je poursuis dans l'attitude un peu désinvolte et rebelle pour exprimer qu'il n'y a définitivement pas de blague à faire là dessus, je me sentais déjà assez minable ainsi. " - Oh, ne sois pas si désagréable Mister Bean ! " Je prends sur moi pour dissimuler ce sourire qui ne demande pourtant qu'à être exprimé et attend qu'il ne soit plus dans mon champ de vision pour le laisser envahir mes traits. Je profite ce de moment de solitude pour me mettre en condition pour ce qui va suivre. Cette attitude que j'adopte parviendra probablement à calmer toutes les ardeurs malgré la proximité de nos corps dans ce lit. Cependant, mon sérieux me fait défaut alors qu'il sort de la salle, ayant à son tour enfilé la tenue qui nous est imposé. Impossible de sembler détacher face à l'amusement que ca provoque en moi. Je me moque ouvertement, remarquant presque une ressemblance avec un homme tout droit sorti d'une publicité pour un traitement d'insomnie nocturne. Je le dévisage volontairement, sachant pertinemment qu'il n'était pas plus fier que moi là tout de suite. "Dommage qu'il n'y ai pas la paire de pantoufle" soulignais-je alors que je récolte à mon tour un regard réprobateur. Il s'installe à côté de moi, je suis forcée d'évoquer la situation bien loufoque pour le coup. "- Je te garantis rien... " Je roule des yeux, devinant pertinemment que ce n'était que de la provocation, il m'avait prouvé qu'il savait rester sagement en place, il était presque resté de glace en se rapprochant dangereusement de moi quelques minutes plus tôt, c'en était presque insultant venant d'un homme qui avait la mauvaise habitude de se laisser guider par l'impact de testostérone . Je lui lance cependant une solution si la nuit s’avérait être difficile à supporter. Sa réaction ne se fit pas attendre. "- Non... je suis sûr que ma sœur ne porterai jamais ce genre de trucs pour dormir... " Je arque un sourcil, c'était donc uniquement ce qu'il en retenait? J'inspire un bon coup, et viens à chevaucher son corps pour éteindre l'éclairage. S'il avait cherché à me provoquer à de nombreuse reprise en employant une tentation implacable, j'étais tout aussi capable de lui rendre l'appareil, de façon un poil plus subtil. "- Mais je t'en prie..." Je viens recouvrir l'intégralité de mon corps par cette couverture, qui me semble déjà un peu trop étroite pour la partager avec lui. Mes bras viennent cependant se plaquer au dessus, la maintenant fermement contre ma potrine. Le silence s'installe, un peu trop rapidement à mon goût. J'ai finalement une question qui mérite d'être évoqué.

Je savais qu'il avait souvent du mal à se livrer, c'est une chose que l'on partageait d'une certaine façon. Si je semblais probablement moins renfermé que lui d'apparence, j'avais une certaine pudeur qui m'empêchait de raconter les choses librement, du moins, dès que cela concernait des moments qui me rendaient vulnérable ou qui incluaient une part de sentiment que je n'étais pas prête à assumer, et ce, même avec les personnes qui me sont proches. Mais dernièrement, je semblais travailler là dessus, un travail que nous effectuons ensemble Cade et moi, et qui s'était surtout lancé lors de la partie de billard. Une sorte de respect mutuel s'était donc installé, bien que nous nous efforcions à surpasser cette pudeur, une confiance qui s'accordait naturellement entre nous et qui pouvait être assez surprenante quand à l'évolution de notre relation. Mon regard posé sur lui, je patiente un instant avant de pouvoir espérer une réponse. "- Peut être parce que je n'ai jamais vu ça avec des yeux d'enfants... " Je reste silencieuse, attendant qu'il poursuive. " - J'ai grandi trop vite. J'ai connu ni les photos avec le Père Noël, ni les histoires de petits lutins qui emballent les cadeaux..." Mon regard se perd un instant, parvenant à déceler à travers ses détails une cohérence sur ce qu'il est aujourd'hui. C'était assez difficile à imaginer, il faut dire que pour ma part, mes parents ont toujours mis un point d'honneur à nous bercer de toutes ces légendes, veillant à ce que nous suivons toutes les traditions qui s'y associent. C'était parfois peut être même un peu trop excessif, il n'empêche que ça m'avait permis d'apprécier les souvenirs qui en ont découlé. C'est d'ailleurs probablement dans ces moments là que je souffre le plus de la distance qui me sépare de mes parents, ou encore même de mes frères et soeurs. "- Je suis l'ainé de la famille et mon père misait beaucoup sur moi. On fêtait Noël oui... mais j'avais toujours le sentiment que j'allais devoir être redevable le restant de l'année" Je hoche doucement de la tête, parvenant à déceler une sorte de tension conflictuelle avec son père. "Je vois" soufflais-je, sachant pertinemment qu'il n'attendait pas de ma part de la compassion. Je n'avais pas eu ce problème, contrairement à Cade, j'étais la petite dernière de la fratrie, et mes parents s'étaient montrés beaucoup plus tolérant avec moi. Malgré une réponse quelque peu amère, je m'estime chanceuse d'en connaître la réponse, qui justifie un état d'indifférence en cette période de l'année. Mon visage se tourne de nouveau machinalement vers le plafond, parvenant à me convaincre que cette unique confession était suffisante pour clôturer la soirée, le but n'étant pas de le replonger dans ce genre de souvenir, surtout pas lorsqu'il cherche à trouver le sommeil. J'avais cependant sous estimé cet échange basé sur le 'donnant-donnant' que nous avions mis en place depuis nos retrouvailles, et Cade ne tarde pas à me le rappeler. "- A mon tour de te poser une question. " me lance t-il alors que je hausse les sourcils, comme si je parvenais à être surprise par ce retour de bâton. Son corps se tourne vers le mien, m'accordant une attention que je ne peux malheureusement fuir dans ce lit. " - Pourquoi m'avoir appelé moi, ce soir ? Je suis bien loin du type que tu as dépeins à ton amie alors... pourquoi moi ?" Je fronce les sourcils, comme si cette question n'avait pas de sens et qu'elle ne méritait même pas d'être énoncé. Je m'accorde cependant quelques secondes pour la prendre en considération, chose que je n'avais pas réellement fais lorsque je m'étais décidé à envoyer ce message à Cade. Je suis forcée d'étudier mes pensées, et c'est d'autant plus déstabilisant que ce dernier attende que je les partage. "Je sais pas..." Faux, les raisons s'imposaient tout naturellement à moi, et je parvenais peu à peu à les comprendre, il m'était juste difficile de devoir lui exposer ces dernières sans avoir l'impression de me livrer un peu trop. "T'étais peut être le seul homme de mon entourage assez fou pour accepter un truc pareil" énonçais-je, un sourire amusé sur les lèvres alors que mon visage se tourne finalement vers le sien. Je semble déceler une sorte de déception face à ce ton peu sérieux que j'adopte. Je m'efforce donc de prendre une inspiration avant de me montrer un peu plus honnête ."Peut-être tout simplement parce que j'aime passer du temps en ta compagnie." avouais-je en haussant les épaules comme s'il s'agissait d'une possibilité. C'en était une, une certitude même, mais ce n'était pas la seule. Il me plaisait. Ca ne faisait aucun doute. Pire, ça semblait se concrétiser un peu plus à chacune de nos rencontres, à chacun de nos échanges, chacune de nos confessions, de nos rires... J'aimais peut être un peu trop ces moments là. Je ne peux cependant pas lui en faire part, pas ici, alors que cette tentation plane au dessus de nous dans ce lit. Je ne me vois cependant pas plus l'évoquer en dehors. Je ne peux pas me laisser glisser sur cette pente qui s'annonce bien trop hardeuse. La chute serait bien trop dramatique. La réciprocité était pourtant peut être de mise, l'attirance physique semblait toujours aussi présente après tout, mais j'avais besoin de plus. Cade le disait lui même, il était loin d'être le petit ami idéal, malgré cette sensation bien agréable qu'il faisait naître en moi, je ne pouvais pas me contenter de quelqu'un qui réfuter les relations sérieuses et qui était prêt à tourner le dos quand bon lui semble, ma vie ne me le permettait plus, et j'avais probablement assez donné dernièrement pour oser me lancer les yeux fermés. Cade restait le genre d'homme qui brisait les coeurs, et je préférais m'épargner ça. C'était plus sage. Si la première fois entre nous les choses n'avaient pas fonctionné, pourquoi les choses seraient différentes maintenant? C'était définitivement frustrant d'aller à l'encontre de mes envies, mais ça valait mieux à une désillusion. Malgré toutes ces bonnes théories, je franchissais pourtant un peu plus les limites, jouant dangereusement avec ce besoin naissant de passer du temps en sa compagnie, de nourrir cette attraction entre nous, parvenant à me convaincre que ça finirait par s'estomper, et que nous nous en tiendrons à ce statut d'amis qui me semble pourtant difficilement envisageable. J’espérais peut être qu'il me déçoive, pour parvenir à me convaincre que je faisais le bon choix. En attendant, je me trouvais quand même dans un lit avec lui...

Mon regard tente de se balader à travers le sien malgré la pénombre. "Je me pose pas vraiment de question quand je suis à tes côtés, je prends le moment comme il vient, et ça fait du bien." Enfin, excepté le moment où je dois songer à la tournure que prend cette relation qui fait partie des inclassables. Je lâche finalement dans une sorte de soupir "Et étrangement, je parvenais à savoir que je pourrais compter sur toi. Les autres n'auraient sûrement pas pris la peine de se déplacer, mais toi, t'es là, prêt à quelques sacrifices, à te bruler un peu au passage...Et je constate que tu l'as souvent été dernièrement ...."Un léger sourire se dessine sur mes lèvres alors que je reprends d'une voix douce. "Ca fait du bien de savoir que je peux compter sur quelqu'un, de constater que quelqu'un se soucie de moi." avouais-je un peu timidement.



★so don't let me down★
❝ la vie est trop courte pour se lever le matin avec des regrets .alors , aimez les personnes qui vous traitent bien et oubliez celle qui ne le font pas . ❞
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Christmas Time Empty
Message(#) Sujet: Re: Christmas Time Christmas Time Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Christmas Time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-