AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (#38) I'd give you my lungs so you could breath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katherine Beauregard
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an.
SURNOM : Kate, Katie, Ka pour les plus intimes. Oui, comme le serpent du Livre de la Jungle...
STATUT : Céli-maman, si, si, c'est possible. Célibat bien vécu et qui lui laisse surtout la joie d'être totalement dédiée à Leone.
MÉTIER : Médecin généraliste avec son propre cabinet, pour le moment en congé maternité. Faut savoir que la reprise n'est pas imminente et risque d'être compliquée.
LOGEMENT : BAYSIDE, 294 • une maison avec une jolie vue sur la mer, mais surtout, un jardin avec des animaux, un potager...

POSTS : 40 POINTS : 305

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Gaga de Kvasir, son husky, dont elle a été chercher le nom dans la mythologie nordique ▪ La dernière fois qu'elle a approché de l'espèce masculine pour un contact sexuel, elle s'est retrouvée en cloque ▪ Tous les deux mois à peu près, elle organise un samedi "informations" à la fondation Beauregard ou elle répond aux questions médicales de certaines personnes
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : #1 EZRA#1 NINO#1 THOMAS
RPs EN ATTENTE :
AVATAR : RHW.
CRÉDITS : avatar: pretty young thing + sign: unknown + gifs: random places on Tumblr.
DC : nope.
INSCRIT LE : 21/12/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t22733-crowded-places http://www.30yearsstillyoung.com/t22819-un-autre-que-moi http://www.30yearsstillyoung.com/t22917-katherine-beauregard#929548

MessageSujet: (#38) I'd give you my lungs so you could breath    Jeu 10 Jan - 20:09




if I was dying on my knees
you would be the one to rescue me
and if you were drowned at sea
I'd give you my lungs so you could breath


thomas & katherine
------------------
Le parcours du combattant. Ni plus, ni moins. C’est exactement ce que je suis en train d’affronter. Pourtant, je n’ai pas une de ces petites voitures cabriolet qu’ont certaines nanas de mon âge. J’ai l’un de ces petits 4x4 Jeep aux airs intrépides avec un coffre assez grand pour emmener tout le bazar. Non, le vrai souci, c’est plutôt d’installer le bébé dans la voiture sans le réveiller. Parce que je pensais que cela serait simple quand j’ai fait installer la base pour le siège dans la voiture… Peut-être aurai-je dû écouter les indications données à l’époque… En attendant, maintenant, je me retrouve avec un nouveau né dans un cosy que je dois clipper à la base...

Elle est terriblement mignonne dans sa petite robe de coton blanc avec son petit bandeau assorti. Une vraie poupée. Et je finis par croire que c’est malsain de s’extasier comme ça. Parce que, c’est bien le cas, depuis qu’elle est née, je m’extasie sur le moindre petit truc la concernant. Une moue, un cheveu de travers…  Les vêtements miniatures… C’est n’importe quoi. En attendant, elle est enfin installée, et on peut enfin partir. Parce que, ce n’est pas tout ça, mais, je me doute que nous sommes attendues.

C’est la première fois qu’elle sort, et je ne regrette pas que ça soit pour aller voir mon frère ainé... Thomas. Celui avec qui j’ai la relation la plus silencieuse mais aussi la plus profonde. Nous n’avons pas besoin de mots pour savoir que nous sommes l’un derrière l’autre. Prêts à nous soutenir qu’importe ce qui arrive, la joie ou les épreuves. C’est comme ça, depuis longtemps. Et le fait qu’il soit lui-même pas de plusieurs enfants me réconforte un peu sur le fait qu’il sera prêt si jamais ne elle vient à pleurer ou que je panique une fois chez lui. Parce que, j’en serai tout à fait capable.

Heureusement, la route n’est pas très longue jusque chez mon aîné. Et une fois garée, je déballe tout l’attirail. Enfin, je suis d’abord occupée à extraire le bébé et son cocon avant d’attraper le sac de ses affaires et le gâteau que j’ai préparé pour l’occasion. Je tape du pied contre la porte, incapable de pouvoir appuyer sur la sonnette avec mes mains pleines, priant que mon frère, son mari ou n’importe qui se dépêche de venir m’ouvrir.

Et la porte s’entrebâille dans la foulée et je reconnais le sourire de mon frère immédiatement. « Enfin ! » Je ronchonne comme l’enfant que je suis probablement à ses yeux, et souffle. « J’oublie mes manières. Bonjour Tom. » Je lui souris, taquine alors que j’avance comme je peux chez lui, m'arrêtant seulement à sa hauteur pour lui embrasser furtivement la joue. Moi, sans gêne ? Non... C’est juste vraiment lourd.  



    I'll forever be whatever you want me to be, I'll go under and all over for your clarity. When you wonder if I'm gonna lose my way home just remember, that come whatever, I'll be yours all alone.

Revenir en haut Aller en bas
Thomas Owens-Beauregard
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : Marié à Myrddin depuis le 10.10.2018
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 3824 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Myrddas #22
Marius #2
Jamie



- autre dimension
Jameson
Leena

PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, gif de profil 'Myrddas' @soeur d'arme
DC : Nathan & Clément
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

MessageSujet: Re: (#38) I'd give you my lungs so you could breath    Ven 11 Jan - 22:51


Enfin elle est là ! Leone, ma nièce, la petite dernière des Beauregard, la fille de ma petite sœur. Et même si celle-ci n'avait pas prévue de tomber enceinte, qu'elle avait même beaucoup de doute et qu'elle était sur le point d'avorter, je suis persuadé qu'elle fera une mère merveilleuse. N'est-ce pas dans le sang des Beauregard, le fait d'être de bon parents ? Ezra avec Noah, James avec Matthis, moi avec Alex, Clara et Arthur, et Sam avec Luca ? Et ne parlons pas de David qui a réussit à faire de nous les adultes que nous sommes actuellement ? Évidemment, j'ai été présent pour ma sœur lors de son accouchement -ou plutôt pendant les jours qui ont suivi- et elle sait exactement qu'elle peut compter sur moi. Les questions qu'elle se posera -et il est évident qu'elle s'en posera- seront les bienvenus et j'y répondrais avec plaisir, mais je sais que jamais je ne m'immiscerais dans l'éducation de Leone.

Alors, lorsque Kate m'a annoncé qu'elle viendrait à l'appartement aujourd'hui, j'ai été plus qu'heureux. Alex étant en vacances chez sa mère, il n'y a qu'Arthur et Clara à la maison. Les deux enfants qui ont maintenant trois ans sont en pleins préparatifs de muffin sous mon œil avisé. Plus d'une fois cette session s'est finie en bataille de farine, si bien que les enfants on été obligé de faire un passage par la salle de bain pour se laver, tandis que j'ai rangé et nettoyé la cuisine.

Après avoir enfourné les gâteaux, j'ai tout juste le temps d'aller me changer que j'entends qu'on toque à la porte. Sans plus hésité, je descends rapidement l'escalier de la chambre et me dirige vers l'entrée. Une main sur la clenche, je me frotte un instant la barbe -que je n'ai toujours pas décidé à tailler- pour en retirer la farine qui y est accroché puis ouvre la porte.  «Arthur ?! Clara ?! Vous venez ? Kate est arrivé ! » criais-je au dessus de mon épaule. J'entends le cris strident de ma fille et entend un bruit pas possible provenir de la salle de bain, alors que Kate entre déjà dans l'appartement, faisant comme chez elle. Après avoir fait quelques pas, elle se tourne tout de même vers moi et, souriant de son air innocent, s'excuse de son manque de manière et me colle un bisou sur la joue en me saluant.  «T'inquiète, c'est pas comme si j'avais l'habitude hein » dis-je en souriant  « a un moment donner David a clairement merdé dans ton éducation» rigolais-je doucement avant d'indiquer le salon où je laisse Kate s'installer.

Je ne lui propose rien à boire et décide de me pencher sur ma nièce  « Salut ma chérie» dis-je avec douceur en lui caressant la joue de mon doigt  «Qu'est-ce que t'es belle dans ta robe blanche » la complimentais-je avant de lui offrir un large sourire lorsqu'elle ouvre les yeux, m'observant avec la paresse d'un bébé qui vient de se réveiller.  «Clara et Arthur sont dans la salle de bain, on a fait une bataille de farine donc y en a eu partout et je les ais obligé à se laver avant  » rigolais-je doucement en me redressant  « Tu veux boire un truc ?»


Two hearts, one valve
Seasons, they will change, life will make you grow. Dreams will make you, everything is temporary, everything will slide. Love will never die. Sunsets, sunrises livin' the dream, watchin' the leaves, changin' the seasons.'


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Katherine Beauregard
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an.
SURNOM : Kate, Katie, Ka pour les plus intimes. Oui, comme le serpent du Livre de la Jungle...
STATUT : Céli-maman, si, si, c'est possible. Célibat bien vécu et qui lui laisse surtout la joie d'être totalement dédiée à Leone.
MÉTIER : Médecin généraliste avec son propre cabinet, pour le moment en congé maternité. Faut savoir que la reprise n'est pas imminente et risque d'être compliquée.
LOGEMENT : BAYSIDE, 294 • une maison avec une jolie vue sur la mer, mais surtout, un jardin avec des animaux, un potager...

POSTS : 40 POINTS : 305

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Gaga de Kvasir, son husky, dont elle a été chercher le nom dans la mythologie nordique ▪ La dernière fois qu'elle a approché de l'espèce masculine pour un contact sexuel, elle s'est retrouvée en cloque ▪ Tous les deux mois à peu près, elle organise un samedi "informations" à la fondation Beauregard ou elle répond aux questions médicales de certaines personnes
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : #1 EZRA#1 NINO#1 THOMAS
RPs EN ATTENTE :
AVATAR : RHW.
CRÉDITS : avatar: pretty young thing + sign: unknown + gifs: random places on Tumblr.
DC : nope.
INSCRIT LE : 21/12/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t22733-crowded-places http://www.30yearsstillyoung.com/t22819-un-autre-que-moi http://www.30yearsstillyoung.com/t22917-katherine-beauregard#929548

MessageSujet: Re: (#38) I'd give you my lungs so you could breath    Lun 14 Jan - 18:30




if I was dying on my knees
you would be the one to rescue me
and if you were drowned at sea
I'd give you my lungs so you could breath


thomas & katherine
------------------
Au travers de la porte, j’entends mon frère annoncer aux enfants présents que je suis arrivée. Et le vacarme qui suit accompagne l’ouverture de la porte. Je n’arrive pas à savoir comment je me sens face à tout ce bruit. Je suis habituée au bruit, mais clairement, le bruit des enfants c’est quelque chose de différent. Et si Leone est encore petite pour faire un bruit phénoménal… Je me doute que bien trop vite, ce sont ses pas à elle qui retentiront chez moi. Ses hurlements, de rire ou de peine. Clairement, je vais devoir m’y habituer. M’habituer au bruit doux et mélodieux de la vie, dans le fond.

Je lève les yeux au ciel à la remarque de mon frère. L’éducation que j’ai reçue. Sauf erreur, nous avons tous reçu la même éducation. Le problème, me concernant, c’est que j’étais la petite dernière. Alors, forcément, mes frères se sont chargés de m’apprendre tout un tas de jolies manières. Je ne compte pas les fois ou je me suis fait punir pour avoir reproduit le comportement de l’un de mes aînés parce que je n’avais pas encore la présence d’esprit de le faire quand mon paternel avait le dos tourné comme eux le faisaient.

Plutôt que de répliquer, je me contente de poser le précieux paquet sur le canapé, soulageant mes muscles douloureux. Elle ne bronche pas alors que je l’ai secouée malgré tout. Cette enfant est déjà parfaite. Pourtant, il suffit que Thomas s’en approche pour qu’elle ouvre un œil histoire de voir ce qui se passe autour. Et j’ai presque l’impression qu’elle le regarde d’un œil noir parce qu’elle est fâchée d’avoir été touchée alors qu’elle était en plein sommeil. Pas de doutes, elle me ressemble sur ce point là.

Je ne prête pas grande attention à ce que mon aîné lui dit alors que je suis en train de poser le reste des affaires au sol. Son sac à langer, mon sac à main, des bonbons pour mes neveux… Il est évident que je suis leur tante favorite. Forcément, mes frères apprécient un peu moins. Je me retourne enfin vers lui pour constater que Leone s’est gentiment rendormie. Tant mieux, on a le temps avant que la merveille ne pleure et réclame son goûter.

« Ça veut donc dire que vous avez préparé un gâteau ? » L’accouchement n’a pas fait de moi quelqu’un de moins gourmand. Loin de là. L’allaitement, ça creuse. Même si, je dois limiter le sucre. Je me doute que j’ai l’air bien trop ravie pour que cela passe inaperçu. Je me contente de balayer du revers de la main l’épaule de mon frère pour le débarrasser d’un peu de farine alors que ses enfants arrivent en courant. « Oui, de l’eau fraîche s’il te plait. » Et plutôt que de le regarder lui, je me concentre sur les deux gosses qui approchent déjà du poupon endormi. Étrangement, je ne suis pas spécialement inquiète de leur proximité, alors qu’en tant que médecin, on m’en a raconté des histoires tordues entre les enfants en bas âge et les nouveaux nés. Je suis serine quand je me pose sur le canapé à côté du bébé, m’occupant de dégager l’accès en retirant la coque qui servait à la protéger du soleil. « J’ai le droit à un bisou avant tout de même ? »



    I'll forever be whatever you want me to be, I'll go under and all over for your clarity. When you wonder if I'm gonna lose my way home just remember, that come whatever, I'll be yours all alone.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (#38) I'd give you my lungs so you could breath    


Revenir en haut Aller en bas
 

(#38) I'd give you my lungs so you could breath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-