AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 unexpected roommates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Elle est née le 26 février, il y a trente-et-un ans de cela mais elle n'en a pas l'âge mental. Ne lui demandez pas d'être responsable, ça ne lui va pas au teint.
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : Célibataire. Volage. Elle ne se pose pas de question, elle fait sa vie sans chercher à se caser. Ce n'est clairement pas sa priorité.
MÉTIER : Elle change souvent de métier. En ce moment elle travaille comme community manager à la Mairie de la ville mais elle a déjà été serveuse, distributrice de flyers, modèle pour les cours d'art et de science à l'université, sondages rémunérés, webdesigneuse, cliente mystère, cobaye médical et marketing, téléphone rose, femme de ménage, travail en usine, inventaire de magasin, caissière... tout ce qui paye aisément et/ou peut se quitter facilement y passe.
LOGEMENT : appartement #151 à Fortitude Valley avec Austin Williamson.
unexpected roommates 190309062322508915
POSTS : 2793 POINTS : 290

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

2018 –
Vitto#1Kane #1
2019 – Benny#2Austin#1Vinnie#1 (fb)Elwyn#1Mitchell#1Raelyn#1Joseph#1 (fb lettres)Deviniel#1 (ua)Jolyn#1Sten#1
RPs TERMINÉS :
2018 –
Benny#1
2019 – Camil#1

unexpected roommates Zcr5
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : COCAINE (ava) • BAT'PHANIE (code sign)
DC : /
INSCRIT LE : 28/11/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody http://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody http://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 http://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody

unexpected roommates Empty
MessageSujet: unexpected roommates   unexpected roommates EmptyMar 5 Mar - 0:35



unexpected roommates
C’était le grand jour ! Elle accueillait enfin son colocataire. Ça serait mentir que de dire qu’elle n’était pas stressée. En dehors de vivre en famille, elle n’avait jamais vécu en colocation. Même si le mec en question paraissait cool, ce n’était pas la même chose que de vivre avec quelqu’un, d’autant plus un parfait inconnu. Elle n’accueillait pas un ami, elle ne savait même pas comment cela allait se passer entre eux. Est-ce qu’elle allait le supporter tout le temps ? Est-ce que le fait de vivre seule n’allait pas lui manquer ? Et lui, de son côté, est-ce qu’il allait supporter le caractère relativement spécial de la brune ? Est-ce qu’il allait supporter son bordel aussi ? Pour cette fois, Deborah avait pris la peine de ranger – et ça l’avait bien saoulée d’ailleurs – histoire d’accueillir Austin dans de bonnes conditions tout de même. Si lui avait besoin d’un toit, Debra avait besoin d’une aide financière pour ne pas se faire virer de l’appartement. Autant dire qu’elle mettait toutes ses chances de son côté pour ne pas qu’il s’en aille. Sans lui, elle serait dans une merde pas possible et elle ne pourrait pas se tourner vers son frère cette fois, il avait bien assez de souci sans qu’elle vienne se rajouter à la pile. Elle voulait tout simplement s’en sortir par elle-même, même si c’était plus ou moins par l’intermédiaire de son propriétaire qui avait accepté qu’ils soient deux dans l’appartement. Ça restait sa propre décision de partager les lieux, elle pourrait tout de même en tirer une certaine fierté de se débrouiller seule, de trouver une solution au problème auquel elle faisait face.

En attente sur le trottoir, la jeune femme guettait les allers et venues des véhicules. Elle ne savait pas si elle devait s’attendre à un camion de déménagement ou à une voiture surchargée alors elle attendait, guettant la tronche de chaque chauffeur qu’elle avait le temps de voir. Ils s’étaient déjà vus quelques fois pour discuter de la colocation – ouais, il ne fallait pas déconner non plus, elle n’allait pas accueillir un mec sans avoir eu quelques rendez-vous avant avec lui –, c’était donc tout naturellement que son sourire pointait au coin de ses lèvres quand elle le reconnaissait enfin, en approche dans un véhicule. Sans attendre une seconde de plus, elle s’approchait et ouvrait la portière, son stress ridicule laissant place à une espèce d’euphorie qu’il soit enfin là, comme si tout se concrétisait d’un coup en le voyant ici, en face de chez elle, prêt à s’installer et faire de ce chez elle un chez eux. « J’ai presque cru que tu t’étais perdu. » Bon, il n’était pas tant en retard que ça… à vrai dire elle ne savait même pas s’il était en retard tout court, elle n’avait pas fait attention à l’heure, c’était tout simplement son impatience qui parlait. Un hug amical plus tard, elle semblait trépigner d’impatience sur place. « Alors dis-moi tout ? Tu as que des cartons ou des meubles aussi ? On est bien partis pour s’occuper de ça tout l’après-midi ? » Elle avait hâte, à la fois de commencer et de finir, d’officialiser leur colocation autour d’une bouteille et peut-être bien de prévoir une fête histoire d’arroser ça comme il se doit… tous les prétextes sont bons à prendre de toute façon.



this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Austin Williamson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22 ans (25/12/1996)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveur au Death Before Decaf
LOGEMENT : #151 Fortitude Valley, avec Deborah
unexpected roommates 79sv
POSTS : 125 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : NoaDeborahBrendanJessalynDouglasGarret
RPs TERMINÉS : Kane#1Kane#2WendyKane#3
AVATAR : Luke Hemmings
DC : Nope
INSCRIT LE : 18/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18176-a-u-s-t-i-n-it-s-me http://www.30yearsstillyoung.com/t18229-a-u-s-t-i-n-adorable-unwavering-surprising-thrilling-independent-nice http://www.30yearsstillyoung.com/t18232-austin-williamson

unexpected roommates Empty
MessageSujet: Re: unexpected roommates   unexpected roommates EmptySam 30 Mar - 12:10


Les cartons à remplir, les meubles à démonter, les allés et retours pour tout charger dans la camionnette... un déménagement, c'est vraiment du boulot. Surtout quand on attend la dernière minute pour s'y mettre. Le matin même, quand Austin s'est levé, il n'y avait strictement rien de fait et maintenant, il se retrouve au milieu d'une pièce vide ou presque. Il reste toujours un meuble dont il n'a pas besoin avec quelques babioles et d'autres vieilleries dont il peut tout à fait se passer. Ce n'est pas comme si c'était un vrai déménagement et qu'il avait besoin de vider entièrement les lieux. Cette pièce a été sa chambre durant ces vingt-deux dernières années et elle restera, en un sens, toujours un peu à lui. Sauf si ses parents projettent de se l'approprier pour y installer autre chose mais pour le moment, Austin n'est au courant de rien. On ne peut pas vraiment dire qu'il leur a laissé le temps d'y penser aussi. C'est à croire qu'il aime faire les choses au dernier moment même si lui, ça fait longtemps qu'il pense à son emménagement chez Deborah. Il a eu tout le temps d'imaginer sa nouvelle chambre et de se projeter dans sa nouvelle installation mais il ne s'était pas vraiment préparé à voir l'ancienne complètement vide. Ça fait bizarre, vraiment très bizarre. Il y a beaucoup de souvenirs qui remontent ou des bêtises qu'il a pu faire plus jeune et dont l'état des murs peuvent encore en témoigner. C'est toute une partie de son enfance, de son adolescence mais il est grand temps pour lui de tourner la page et de faire un pas de plus dans sa vie d'adulte. C'est le genre de changement qu'il n'apprécie pourtant pas toujours mais celui-ci, il l'aborde plutôt sereinement. Il n'y a pas de regrets à avoir et puis, il devrait bien s'amuser avec sa future coloc qui – même s'il ne la connaît pas depuis longtemps – est loin d'être une fille chiante.
Tout est chargé, tout est prêt, il a pu faire ses adieux à son ancienne maison – enfin... des adieux pour seulement les prochaines 48 heures, puisqu'il est déjà invité à un repas familial – et il ne reste plus qu'à se mettre en route. Il a déjà dit au revoir à ses parents avant qu'ils partent travailler et ça l'arrangeait bien de ne pas les voir au moment de quitter la maison. Ce n'est pas facile pour eux de voir leur dernier fils s'en aller du nid et Austin préfère que son emménagement se fasse dans la bonne humeur. Sur le trajet, son impatience se reflète un peu plus encore dans sa manière de conduire. Un feu rouge ? Quel feu rouge ? La petite vieille qui veut traverser ? Oh non, pas le temps de s'arrêter. Austin ne s'est jamais senti très concerné par le code de la route mais c'est seulement en arrivant devant l'immeuble qu'il se rend compte qu'il a probablement semé son pote, qui était censé le suivre avec la camionnette. Bon, ce n'est pas comme s'il ne lui avait pas donné l'adresse, il finira bien par trouver tout seul. De toute façon, Austin ne va pas faire demi-tour maintenant pour aller le chercher puisque Deborah est déjà dehors et vient même ouvrir la portière de la voiture pour l'accueillir. Elle semble toute aussi impatiente et excitée que lui et ça vaut mieux d'ailleurs, parce que si pour lui c'est un premier emménagement, pour elle c'est l'appartement qu'elle occupait seule qu'elle va devoir dorénavant partager avec lui, alors c'est bien qu'elle le prenne avec autant d'enthousiasme. Austin n'imagine pas très bien ce que ça doit être pour elle mais lui est ravi d'avoir l'opportunité de vivre enfin dans un appartement, loin de ses parents. Ils vont devoir à présent apprendre à vivre l'un avec l'autre et elle va très vite se rendre compte qu'être en retard c'est un peu la spécialité d'Austin. En tout cas, sa remarque l'amuse et elle a presque raison sauf que c'est plutôt ses meubles qui sont perdus pour le moment.

- Ah non, c'est pas moi qui me suis perdu.

Il sort de sa voiture sans lui expliquer toutefois ce qu'il entend par là, Deborah venant d'abord le saluer par une étreinte et aussitôt prête à s'occuper de son installation avec lui. Elle lui pose tellement de questions qu'il ne sait même plus par quoi lui répondre en premier.

- T'en fais pas, j'ai prévu des renforts. J'ai un pote qui a pu emprunter la camionnette de son oncle pour embarquer les meubles. Il devrait pas tarder à arriver et tout le reste est là.

Il tapote le toit de sa voiture surchargée pour la désigner et c'est peu de le dire. Le moindre centimètre carré semble avoir été utilisé et pour ça, il peut dire merci à son pote, le roi du tetris. Ça leur a sans doute épargné de devoir faire plusieurs voyages mais avant de s'attaquer aux cartons, Austin fait le tour jusqu'au coffre de sa voiture pour dévoiler son chargement le plus précieux. Soigneusement protégées dans leurs étuis respectifs, ses guitares – oui, au pluriel – ont eu droit à la meilleure installation possible pour le trajet. Austin ne pouvait pas déménager sans emmener avec lui tout son matériel de musique et maintenant, il a hâte de pouvoir installer tout ça dans sa nouvelle chambre.

- On peut commencer sans lui, c'est pas aussi lourd que ça en a l'air. Au fait, t'as pensé à mon double des clés ?

C'est un petit détail mais qui a toute son importance maintenant qu'il peut officialiser son emménagement chez elle et ça peut lui être utile aussi pendant tous les allés et retours qu'il va devoir faire. Autant éviter de se retrouver enfermé dehors.





Dernière édition par Austin Williamson le Sam 18 Mai - 13:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Elle est née le 26 février, il y a trente-et-un ans de cela mais elle n'en a pas l'âge mental. Ne lui demandez pas d'être responsable, ça ne lui va pas au teint.
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : Célibataire. Volage. Elle ne se pose pas de question, elle fait sa vie sans chercher à se caser. Ce n'est clairement pas sa priorité.
MÉTIER : Elle change souvent de métier. En ce moment elle travaille comme community manager à la Mairie de la ville mais elle a déjà été serveuse, distributrice de flyers, modèle pour les cours d'art et de science à l'université, sondages rémunérés, webdesigneuse, cliente mystère, cobaye médical et marketing, téléphone rose, femme de ménage, travail en usine, inventaire de magasin, caissière... tout ce qui paye aisément et/ou peut se quitter facilement y passe.
LOGEMENT : appartement #151 à Fortitude Valley avec Austin Williamson.
unexpected roommates 190309062322508915
POSTS : 2793 POINTS : 290

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

2018 –
Vitto#1Kane #1
2019 – Benny#2Austin#1Vinnie#1 (fb)Elwyn#1Mitchell#1Raelyn#1Joseph#1 (fb lettres)Deviniel#1 (ua)Jolyn#1Sten#1
RPs TERMINÉS :
2018 –
Benny#1
2019 – Camil#1

unexpected roommates Zcr5
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : COCAINE (ava) • BAT'PHANIE (code sign)
DC : /
INSCRIT LE : 28/11/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody http://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody http://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 http://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody

unexpected roommates Empty
MessageSujet: Re: unexpected roommates   unexpected roommates EmptySam 20 Avr - 21:55



unexpected roommates
C’était bizarre. Bizarre de se dire que son appart n’allait plus être vraiment le sien à part entière. Jusque-là, elle ne s’était jamais imaginée devoir vivre avec qui que ce soit en dehors des membres de sa famille. Elle allait devoir s’adapter à un caractère qu’elle ne connaissait pas vraiment (parce qu’on ne connait les gens vraiment qu’en vivant avec eux, n’est-ce pas) et elle ne savait pas si elle allait en être capable. Deborah n’était pas de ceux capables de s’adapter à l’autre, de se retenir quand quelque chose ne lui convient pas, de ne rien dire pour le bien de la colocation ou quelque chose comme ça. Elle ouvrait sa gueule comme on dit et de façon plutôt directe. Probablement qu’il allait être plus difficile pour Austin de la supporter que l’inverse. Dans son esprit, ça restait chez elle après tout… ça allait être une pensée difficile à changer. Elle avait déjà commencé à s’y faire, il y a quelques jours de ça, quand son frère était venu l’aider à débarrasser la pièce qui lui servait de bureau pour laisser Austin aménager sa chambre comme il le voulait. Ses affaires mises en garage, la pièce complètement vide et les quatre murs entièrement vierges, c’était bizarre de la voir ainsi. C’était à ce moment-là qu’elle s’était dit que les choses commençaient vraiment à devenir concrètes et que même si elle était contente de mettre de la vie dans l’appart et soulagée de ne plus payer les factures toute seule, elle ne pouvait s’empêcher d’être un peu stressée aussi, angoissée. Et si jamais ça se passait mal ? Et si jamais l’un et l’autre ne se supportaient pas ?

Des interrogations qui s’évanouissaient dans la hâte quand elle voyait la bouille d’Austin coincée derrière un volant. Si l’idée était stressante, l’aventure en était tout autant excitante. Au fond d’elle, elle était persuadée qu’ils allaient juste être amis, que tout irait bien et qu’ils allaient tout simplement s’éclater. Le sourire d’Austin ne semblait pas dire le contraire en tout cas. « J’espère que tu en as pas des milles et des cents non plus, ce n’est pas un palace. » qu’elle disait en riant concernant les meubles. Il était clair que la chambre était plus grande que celle d’un étudiant, par exemple, mais ce n’était pas non plus la suite d’un hôtel, loin de là. L’appartement n’était pas bien grand, conçu pour un couple à vrai dire, il n’avait pas même pas baignoire, simplement une douche. Il était plus fonctionnel que spacieux, de quoi ne pas se marcher dessus mais impossible de ne pas se croiser pour autant. Si Austin avait l’habitude des très grandes chambres, elle n’était pas sûre que tous ses meubles allaient rentrer. Accompagnant son hôte jusqu’au coffre de sa voiture, elle ne pouvait pas s’empêcher de glisser quelques doigts délicats sur l’étui d’une des guitares. « Ouh, c’est sympa ça ! Tu pourras en jouer ce soir ? » N’est-ce pas ce qui est le plus charmant au premier abord qui fini par agacer avec le temps ? A voir… « Même les trucs un peu lourds on peut les monter. On a l’avantage de l’ascenseur. » Amen. Ça allait déjà être assez compliqué de tourner dans l’appartement et de tout rentrer dans la chambre, si en plus il avait fallu se taper les escaliers, pas sûr qu’elle aurait été aussi enthousiaste.

Alors qu’elle s’emparait d’un carton pour le mettre dans l’ascenseur (à la porte de l’ascenseur en tout cas pour le maintenir ouvert) elle commençait à faire des allers retours entre ce dernier et la voiture pour le remplir au maximum. L’ascenseur allait se charger de monter le maximum de cartons et eux, ils allaient monter à pieds, ça prendrait moins de place et ça serait sûrement plus rapide. Tant pis si ça faisait chier les autres habitants de l’immeuble d’ailleurs. « Je ne suis pas aussi fragile que tu crois. Je peux porter des choses lourdes. » riait-elle concernant les cartons. « Ouais, je les ai. Je te les donnerais quand on aura fini, ça serait con de les égarer. » Elle connaissait ce genre d’histoire. On donnait des clés, on faisait plein de trucs, on les posait ci et là et on finissait par ne plus les retrouver. Elle ne tenait pas franchement à faire changer les serrures, elle préférait jouer la carte de la prudence. Ce n’était que quelques allers-retours plus tard qu’un camion s’approchait enfin de la voiture et se garait juste derrière. Les meubles (et le pote qui allait avec) étaient enfin arrivés.



this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Austin Williamson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22 ans (25/12/1996)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveur au Death Before Decaf
LOGEMENT : #151 Fortitude Valley, avec Deborah
unexpected roommates 79sv
POSTS : 125 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : NoaDeborahBrendanJessalynDouglasGarret
RPs TERMINÉS : Kane#1Kane#2WendyKane#3
AVATAR : Luke Hemmings
DC : Nope
INSCRIT LE : 18/01/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t18176-a-u-s-t-i-n-it-s-me http://www.30yearsstillyoung.com/t18229-a-u-s-t-i-n-adorable-unwavering-surprising-thrilling-independent-nice http://www.30yearsstillyoung.com/t18232-austin-williamson

unexpected roommates Empty
MessageSujet: Re: unexpected roommates   unexpected roommates EmptySam 25 Mai - 21:51


Pour un tout premier déménagement, Austin peut s'estimer chanceux de n'avoir qu'à se préoccuper de sa propre chambre. S'il avait dû prendre un appartement seul, non seulement il aurait payé bien plus cher de loyer, mais il aurait aussi fallu qu'il l'équipe entièrement. En venant s'installer avec Deborah, ça lui évite finalement pas mal de soucis, tout en leur permettant à tous les deux de faire des économies. C'est gagnant-gagnant. La seule inconnue de l'équation, c'est s'ils vont parvenir à s'entendre et cohabiter ensemble mais seul le temps le dira. Austin ne s'en fait pas trop pour ça, d'autant plus que la réaction de sa nouvelle coloc, lorsqu'elle découvre ses guitares, lui semble plutôt prometteuse. C'était sûrement le point qui l'inquiétait le plus au niveau de leur cohabitation. Même s'il vient d'un foyer où la musique est présente en quasi-permanence, il est bien conscient que ça peut être plus difficile à supporter pour d'autres. Il voit donc comme un très bon point le fait qu'elle s'y intéresse et qu'elle soit curieuse de l'écouter.

- Ça peut s'arranger... enfin, si on n'est pas trop cassé d'avoir tout monter.

Les probabilités pour que la fatigue du déménagement l'empêche de jouer sont assez faibles en réalité mais ce n'était déjà pas une partie de plaisir que de tout charger dans la voiture et la camionnette, alors l'idée de repartir à zéro pour tout décharger n'est pas très encourageante. L'enthousiasme de Deborah lui redonne cependant assez d'énergie pour s'y remettre et l'utilisation de l'ascenseur est aussi un argument très convainquant. Commencer par monter les cartons n'est sans doute pas la meilleure des organisations mais, faute d'avoir les meubles sous la main, ça leur permet de faire un peu avancer les choses. Après quelques allés et retours, l'ascenseur commence à se remplir mais la voiture n'a pas l'air de se vider pour autant. C'est fou le nombre de trucs qu'ils ont réussi à y entasser avec son pote. Austin n'aurait jamais imaginé que sa voiture puisse contenir presque la totalité de ses affaires. Il est quand même content de ne pas avoir à faire ça tout seul et Deborah se montre particulièrement efficace pour... bah pour une fille. Ça le fait rire d'ailleurs quand elle lui fait remarquer qu'elle n'est pas si fragile que ça. C'est tout à fait le genre de phrase que Sam aurait pu lui sortir et sur le coup, il se dit que ces deux là devraient plutôt bien s'entendre. Elles ne tarderont pas à se rencontrer de toute façon mais le premier de ses amis à faire la connaissance de Deborah, c'est Ian qui arrive enfin avec la camionnette, manœuvrant avec une grande prudence pour se garer devant l'immeuble. Ça se voit qu'il n'a pas l'habitude de conduire un si gros gabarit et qu'il doit aussi avoir la pression de devoir le rendre à son oncle sans la moindre éraflure.

- Ah bah enfin !

- Oh toi, ça va...

Ian a l'air de lui en vouloir un peu en descendant de la camionnette mais Austin le connaît depuis suffisamment longtemps pour savoir que ça ne va pas durer, même s'il se doute qu'il y aura sûrement une petite vengeance. Pour le moment, Ian semble plutôt vouloir l'ignorer et va à la rencontre de Deborah.

- Alors tu vas être sa colocataire. Moi c'est Ian, le plus ancien et meilleur ami de ce petit enfoiré. Un conseil : ne compte jamais sur lui pour te servir de guide, il craint.

- Arrêtes ton numéro et viens plutôt nous filer un coup de main.

A deux, ils avaient déjà trouvé un bon rythme mais à trois, ça va nettement plus vite. Une bonne partie des cartons est déjà montée mais avant de trop envahir l'appartement, ils peuvent à présent s'occuper de monter aussi des meubles. La pièce, qui sera très bientôt sa chambre, n'est peut-être pas très grande mais il a pris soin de tout mesurer avant, pour être sûr de pouvoir l'aménager à son idée. En théorie, tout devrait pouvoir y trouver sa place mais c'est de devoir tout transporter de la camionnette jusqu'à la chambre qui n'est pas si évident que ça. Heureusement qu'ils avaient penser à démonter – au moins en partie – la plupart des meubles pour les remonter qu'une fois sur place. Ça leur a éviter pas mal de problèmes, même si ça fait du boulot supplémentaire. Il n'y a que le matelas qui a été un peu plus compliqué à monter par sa taille mais, après quelques efforts, ils y sont parvenus. La nouvelle chambre d'Austin commence enfin à prendre forme et il a l'impression qu'il va très vite se sentir comme chez lui ici. Tout à pu aller à l'endroit qu'il voulait mais ce n'est pas pour autant que tout est terminé. Il reste tous ces cartons empilés dans un coin de la chambre et même un peu à l'extérieur qu'il va devoir déballer et ranger mais Austin n'a vraiment pas le courage de s'en occuper maintenant.

- Et si on faisait une petite pause ? Je crois qu'on l'a bien mérité.

Il regarde les deux autres avant de s'effondrer sur le canapé en poussant un long soupir. Déménager, c'est vraiment du boulot mais ça en vaut la peine et il est bien content d'avoir pu compter sur l'aide de Deborah, de Ian et de son nouveau pote l'ascenseur.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

unexpected roommates Empty
MessageSujet: Re: unexpected roommates   unexpected roommates Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

unexpected roommates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-