AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 spill the tea (oliver)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yoko Lee
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (née un 26 août 1997) mais personne lui donne la majorité ce qui lui permet de gratter les réductions au ciné.
SURNOM : yoyo; mulan — appelée comme ça par 95% des gens et les 5% restants ne l'appellent pas.
STATUT : célibataire — préfère s'encombrer de la solitude que de problèmes amoureux.
MÉTIER : étudiante en littérature à l'Université de Queensland — danseuse à la Northlight Theater Company depuis juillet 2016.
LOGEMENT : #66 Fortitude Valley — c'est la voisine qui passe son temps à sonner aux portes parce qu'elle a plus de papier toilettes.

POSTS : 315 POINTS : 3125

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : adore spoiler les gens pour les énerver ✕ a collé un chewing-gum sur le siège de son voisin de cours l'année dernière parce qu'il l'appelait chin ching chong h24 ✕ court tous les dimanches pour entretenir son souffle ✕ déteste les bonbons ✕ a un élastique porte-bonheur qu'elle met à chaque représentation ✕ voudrait devenir blonde ✕ n'a pas de second prénom ✕ préfère mourir que devoir toucher un insecte ✕ a raté trois fois le permis australien ✕ a pour code pin 0000 parce qu'elle l'oublie tout le temps sinon ✕
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : nephtysclément (fb)primrose (fb) ②david (fb)zeldaerínasheroliverneptuneeleonora
RPs EN ATTENTE :

YOKO LEE
LA BOISSON DU YOSHI

RPs TERMINÉS : primrose ①
PSEUDO : lizzie
AVATAR : jennie kim — BLΛƆKPIИK
CRÉDITS : pastel breathing.
DC : plutôt marvel
INSCRIT LE : 01/02/2019
http://www.30yearsstillyoung.com/t23108-y-o-k-o-emotionally-stable-as-a-fxxxing-ikea-table http://www.30yearsstillyoung.com/t23149-y-o-k-o-life-s-great-without-it-you-d-be-dead http://www.30yearsstillyoung.com/t23152-yoko-lee http://www.30yearsstillyoung.com/t23153-yoko-lee

MessageSujet: spill the tea (oliver)   Sam 9 Mar - 1:05


OLIVER & YOKO If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.

mars 2019
Agenda du 8 mars : ANNIVERSAIRE お母さん AKA LA GRANDE INQUISITRICE — traduction, anniversaire de sa mère le 8 mars prochain. Et évidemment, Yoko s’y prend au dernier moment (pour ne pas dire en retard même si au vu du délai, c’est très certainement déjà le cas). Comme chaque année, elle n’a aucune idée ; ou plutôt, elle a trop d’idées et ne sait jamais laquelle prendre, sans compter celles qu’elle doit éliminer pour question pratique, le cadeau devant être envoyé à Séoul 1) dans les temps 2) sans arriver totalement défoncé. Déambulant dans les rues de Brisbane, écouteurs dans les oreilles au volume maximum et regard rivé sur son téléphone, la jeune asiatique suit les indications de son GPS intégré la menant à l’une de ses trente-et-une idées concoctées pour l’année 2019 : un bar à thé, dénommé le Flower Tea, et dont les recommandations sur les réseaux sociaux sont plus que positives. En plus de pouvoir y déguster sa boisson favorite, Yoko espère intérieurement pouvoir acheter quelques thés proposés, ainsi qu’un éventuel service à thé ou autres théières sophistiquées. Evidemment, arriver à destination semble être plus compliqué que prévu, le sens de l’orientation de Yoko étant probablement le plus approximatif de toute l’Australie. « Tu veux vraiment que j’te claque contre un mur toi » murmure-t-elle d'une voix menaçante à son téléphone alors qu’elle prend pour la troisième fois la même rue dans le quartier de Logan City. Elle s’apprête à mettre sa menace à exécution lorsqu’un panneau indiquant Flower Tea apparaît au coin de la rue suivante ; « T’es vraiment veinard aujourd’hui » — elle lâche un soupir, posant un regard mi-agacé mi-satisfaite sur son écran de portable avant de rejoindre rapidement le lieu recherché. C’est beau ; c’est même très beau et elle reste devant la porte plusieurs minutes, fascinée par la décoration et la délicatesse à laquelle chaque détail a été pensé. Son regard pétille et un sourire se dessine sur ses lèvres — le cadeau pour mars 2019 est presque confirmé. Poussant de la paume de la main la porte en verre, elle pénètre dans le salon, enclenchant le tintement de la clochette accrochée juste en haut, et reste à nouveau sans voix dans cet espace chaleureux et épuré. Plusieurs clients occupent déjà les tables et les chaises du bar à thé dont la salle est illuminée par les grandes vitres qui habillent avec harmonie les murs. Certains dégustent, d’autres s’intéressent aux théières exposées sur le pan d’un des murs de la pièce, derrière le comptoir, telles des objets et œuvres d’art. Yoko observe, note tous les détails, se retient presque de prendre une photo alors qu’elle tourne sur elle-même pour avoir une vue à 360° du salon, mais surtout — Yoko ne capte absolument pas le jeune homme et son pote, juste derrière elle, qui s’apprêtent à quitter les lieux. Reculant de quelques pas, elle le percute de plein fouet ; l’impact n’est pas marquant — mais le bruit du téléphone de l’étranger s’éclatant au sol l’est beaucoup plus. Écarquillant les yeux, Yoko s’exclame « Merde, désolée ! » tout en croisant le regard gris du jeune homme qui se penche pour ramasser son portable. « Putain, j’espère qu’il fonctionne encore » lâche-t-il sur un ton légèrement trop pédant au goût de Yoko. Elle esquisse un sourire narquois, notant les vêtements de marque de l’inconnu — le mec est clairement pas pauvre et joue les drama queen pour un léger rebond sur le parquet (son téléphone à elle a vécu bien pire et semble toujours opérationnel). « Il vient pas d’faire une chute de douze mètres hein » commente-t-elle ; et elle n’aurait pas dû. Agitant son téléphone entre ses doigts, il réplique, lâchant un soupir agacé comme s’il parlait à une demeurée « C’est fragile pour ta gouverne » (elle hausse un sourcil, railleuse) « Et t’as pas les moyens de t’acheter une coque, j’suppose ? » (elle l’énerve, il se rapproche en quelques pas d’elle) « Va plutôt demander à tes cousins les chinetoques de les fabriquer plus résistant » — et là, c’est le silence ; lourd, pesant. La remarque raciste est piquante, brûlante — pire, elle donne la nausée. Yoko déglutit, essayant vainement de canaliser cette colère sourde qui l’envahit en quelques secondes. Elle a l’habitude, ce n’est pas la première fois, mais ça la blesse toujours autant. Brusquement, elle ne voit plus ce qui l’entoure et n’a plus conscience de son environnement. Plus petite que son interlocuteur, elle se dresse légèrement sur la pointe des pieds et lui siffle au visage « C’est dommage, on construit pas les cerveaux chez moi, on t’en aurait bien fait un ». C’est le mot de trop, l’insolence qui fait déborder le peu de contenance — la seconde suivante, il la saisit par le col de son sweat-shirt pour la plaquer contre la parole, renversant au passage le petit meuble placé juste à côté d’eux, lui crachant au visage « T’as dit quoi là ? » — respiration coupée, regard irascible ; Yoko voudrait le tuer.
et la seule chose qui la retient, c'est que c'est puni par la loi de tuer quelqu'un

Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas
 

spill the tea (oliver)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city
-